« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 201105074320284592

| Cadavres : 1053



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Mar 20 Aoû 2019 - 0:38

Dangerous
Yes, I am

Comment en étais-je arrivée jusqu'ici ? Les Winx reprenaient leur routine quotidienne de sauver le monde - où du moins Storybrooke et ce qu'il pouvait rester de sain ici-bas - mais comme toujours, nous semblions toujours être séparées par une force mystérieuse. Ce soir devait être un de ces soirs où j'allais devoir me débrouiller toute seule, comme une grande. J'aimais cette indépendance et cette idée que même seule et dans n'importe quelle situation, il y avait moyen de s'en sortir. Je me disais souvent cela avant Lord Darkar, avant Valtor, avant la malédiction... Mais aujourd'hui, nous parlions d'une Aisha un peu plus faible psychologiquement qui allait devoir vite se remettre sur pieds si elle ne voulait pas perdre la bataille.

"Winx Speedix !"

Cela faisait une bonne demi-heure que j'étais transformée en fée sous ma nouvelle forme - le Believix - mais au vue des circonstances et de la puissance du monstre que j'avais sous la main, je dus procéder à la vitesse supérieure, littéralement, en changeant mes ailes contre d'autres plus rapides. J'aurais apprécie que la situation change après coup malheureusement, si le monstre ne volait pas, il restait imposant et très rapide.

"Tu vas cesser de bouger, oui... Commençais-je à m'irriter avant de lancer un nouveau sort. Filet de Morphix !"

Le plan avait été de conduire la bête de toute pièce fabriquée par des sorciers jusqu'à la forêt. De là, je pouvais utiliser les arbres comme pilier à ma glue de Morphix et l'y enfermer comme dans une cage. Je doutais qu'il s'en sorte sous mon fluide magique mais lorsque je vis le filet glisser sous sa peau verte, je finissais par remettre en cause l'idée en elle-même... Comment était-il possible qu'on échappe à la colle Morphix, celle qui pouvait soulever des tonnes sans ne jamais lâcher prise ? La seule logique que je voyais à cette exception... C'est sa peau lui-même soit assez fluide et surtout lisse pour s'en dégager. Avalant difficilement ma salive, je comprenais que l'affaire allait être plus compliqué que prévu à régler.

Il était peut-être tant pour moi de battre en retraite même si ça me coûtait de le dire. En recherche d'idée, je filais à vitesse grand V, longeant les frontières de la forêt tant que je le pouvais. Il m'était impossible de me rendre au centre-ville et de causer des torts aux habitants. C'était mon problème et je devais le résoudre. Scrutant un instant mes arrières, le monstre sans poils me suivait toujours à grands pas tandis que de l'extérieur, j'avais plutôt l'air de fuir.

"Même avec mes ailes Speedix, il arrive à me suivre..." Soufflais-je en détournant la tête devant moi.

De là, j'apercevais sur mon chemin une silhouette qui s'approchait jusqu'à réaliser que c'était moi qui lui fonçait droit dessus. À quelques centimètres de l'inconnu, je réussissais à l'esquiver de justesse et repris appui au sol une fois derrière lui.

"Attention à vous ! Reculez !" Ordonnais-je à ce qui semblait être un jeune garçon aux cheveux blonds.

Pas le temps d'attendre qu'il réagisse, c'était à moi de me déplacer. Quittant à nouveau le sol pour me placer devant le jeune homme, je lançais un sort basique à la bête en visant le seul et unique point faible que j'avais pu trouver, son œil. Le monstre gémit - si nous pouvions dire cela - et, dans son élan, élança sa queue dans notre direction. J'activai alors un bouclier de défense avec grande difficulté et surtout, de justesse. Mon énergie s'abaissait à vive allure, je le ressentais et c'est la mâchoire serrée que je repris :

"Allez-vous en, je vous dis ! Il va vous écraser d'un seul coup de pattes si vous ne bougez pas !"


J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Bendy Williams
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Bendy Williams

| Avatar : Evan Peters

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 4aqx
Oh ! Alors ton idée pour m'arrêter c'est de mettre des collants ?

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J5mm
Je pensais qu'on allait sur Netflix mais si tu le demandes...

| Conte : Bendy & the ink machine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Grand Bendy

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2q3dmzc

| Cadavres : 44



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Dim 29 Sep 2019 - 21:35



Dangerous, Yes I am.

Une fée inconsciente et un toon fou.

◊ ◊ ◊


L'esprit embrumé, Bendy se laissait vagabonder dans les rues sombres de Storybrooke. Etait-ce l'une des ses crises qui le guidé à travers la ville en ce jour pluvieux ? Possible. Est-ce que savoir cette information était primordial pour lui ? Pas du tout. Pour le toon noir, s'il était en pleine crise de psychotique ou non, cela ne changeait rien à ses desseins et l'image qu'il renvoyait aux autres. Il ne comprenait pas pourquoi ces gens s'évertuaient tant à respecter des normes sociales qui les privées de leur véritable liberté. Comment pouvait-on accepter le sort de dépendre du regard méprisant de ces gens qui se voulaient si parfaits et dans le droit chemin ?

Oh bien évidemment, Bendy apprenait ces mêmes normes sociales qui le dégoûtait. Pour se fondre dans la masse, attraper une cible plus rapidement, il était plus simple d'être monsieur-tout-le-monde que monsieur-qui-fait-peur. Mais la tâche s'avérait beaucoup plus difficile lorsque la mentalité déjà instable de Bendy s'en mêlait. C'était comme ci son corps, que dis-je, son être tout entier lui même qui rejeté d'être ainsi fixé dans des règles strictes. S'évadant ainsi sous un air de folie aux yeux des gens, le toon continua son ascension bancale. Et si les fous étaient vraiment ceux qui vivaient le mieux ? Ne disait-on pas, l'imbécile heureux ? Si bien sûr que si, mais Bendy n'était pas un imbécile, il avait conscience... à sa manière des choses de la vie. Il n'était pas empreins d'ignorance comme il l'avait été lorsqu'il était une vulgaire marionnette dans le monde des cartoons. Dans sa prison qu'était le réverbère, il avait appris de ses erreurs. Il s'était procuré un fil de pensée sans retour possible à ce que nous appelions la réalité. Il avait trouvé son propre monde et s'en servait pour survivre dans le notre.

Enfin, survivre était un grand mot lorsqu'une sorte de fée venait à vous foncer droit dessus. D'un air serein, il était resté sur place, après tout, n'était-ce pas elle qui venait l'encombrer dans son escapade ? Toutes les fées venaient-elles ainsi agresser les gens ? Les temps avaient décidément bien changé. Il fut cependant quelque peu intrigué par les compétences magiques de la jeune femme. Il n'y avait pas à dire, cet univers regorgé de choses dont il ignorait jusqu'à lors l'existence. Et comment pouvait-elle penser un seul instant que la créature en face de lui pourrait le battre si facilement ?

D'un geste lasse de la main, tandis qu'elle tentait de maintenir ce qui semblait être un bouclier, il en appela à l'encre en lui. Un liquide épais et noirâtre commença à s'échapper de ses doigts et vinrent encercler la bête, la projetant violemment sur le sol afin de la maintenir. D'un pas certain, il s'avança en direction du monstre tout en maintenant son encre. Mais c'est à ce moment, dans un mouvement stupide pour le sauver, que la jeune femme et son liquide rose entra en contact avec lui. Cet être vivant avait voulu le "protéger" du rapide coup de queue que lui aurait administré la créature. Quelle vaine tentative lorsque l'on pouvait voir à quoi il résistait en temps normal. Son seul désir avait été de passer. Son intention n'avait jamais été de vaincre la bête, il l'aurait évité pour sûr, mais cette femelle avait compris l'inverse et le croyait simplement inconscient. Cette chose n'avait jamais été son problème, pourquoi l'aurait-il réglé pour elle ?

Mais désormais, il avait réellement un problème avec cette femme fragile. Dans un effet qui se voulait pour l'heure mystérieux, leurs flux s'étaient mélangés. Le corps du toon devenait engourdi et son encre commença à se détraquer pour une raison qu'il ignorait. Le sensation était désagréable, comme si l'encre qui parcourait son sang été en train d'être remonté par une substance inconnu à son organisme. La sensation devenait de plus en plus désagréable à chaque instant, comme s'il se consumait lentement de l'intérieur.

- Toi. Cracha-t-il d'un ton agressif. Que m'as tu fait ?!

Le ton qu'il avait employé ne laisser pas vraiment la chance de savoir s'il s'agissait réellement d'une question ou d'une accusation mais dans les deux cas, la fée qui avait osé croisé son chemin ne s'en sortirait pas indemne.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

In the end, you will always kneel
C'est souvent comme ça avec la féerie : l'horreur n'est jamais loin.



Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 201105074320284592

| Cadavres : 1053



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Lun 4 Nov 2019 - 0:20

Dangerous
Yes, I am

En souhaitant vaincre un monstre à moi seule, j'avais peut-être surestimé mes pouvoirs... ou sous-estimé sa colère. Si seulement cela n'avait touché que moi... Mais à la frontière de la forêt, en pleine nuit, il fallut qu'un jeune garçon vienne se balader et croiser mon chemin. De peu, j'avais réussi à l'éviter mais je ne dis pas qu'il en sera pareil pour la bête étrange qui se manifestait contre lui. Je comprenais qu'il puisse s'en prendre à moi puisque j'étais la source de sa rage, si je pouvais dire, mais s'en prendre à un innocent, c'était hors de question. Bondissant de quelques battements d'ailes, je brandissais un bouclier Morphix devant l'inconnu que je priais de partir. Les forces du monstre ne semblait jamais faiblir alors que l'énergie commençait pour ma part à me manquer. J'avalais difficilement ma salive et ma patience avec. Allait-il bouger, oui ou non ?

Alors que je me sentais de plus en plus plier sous les poings de la créature, le poids disparut subitement et mon bouclier se désactiva de lui-même, comme un relâchement affaibli. Je soufflais enfin mais qu'advenait-il de la suite ? Pourquoi n'y avait-il plus d'attaques ? Redressant la tête avec prudence, je découvris à deux extrémités une percée d'encre noir grimper comme une entité indépendante dans les airs. Arrivée à la hauteur du monstre, elle se jeta sur elle et l'emporta vivement au sol. Le jeune garçon choisit ce moment pour me contourner et s'approcher du danger comme s'il n'en était rien. Était-ce lui la source de cette énergie noire qui émanait de l'encre ? Je n'en étais pas certaine et j'avouais ne pas l'avoir souhaité. C'est peut-être pourquoi, dans la précipitation, je préférais sauver le garçon aux cheveux blonds plutôt que de le laisser s'aventurer dans l'inconnu. J'oubliais que, lui aussi, était un simple inconnu pour moi, et qu'il fallait toujours se méfier des inconnus à Storybrooke...

"Non, n'y vas pas, attends !"

Criant ces mots par peur que la bête prenne le dessus sur je ne sais quel sort, un flux de même qualité que l'encre noir vint jaillit de mes mains pour venir agripper les poignets du garçon et le faire reculer. Le Morphix le souleva mais sous le débat de celui qu'il tenait, j'ordonnais à ce qu'il soit lâché à quelques mètres plus loin. La créature allait gagner du terrain, je le sentais, mais peut-être n'était-ce pas celle que je devais craindre pour le moment.

Tandis que je rabattais le Morphix qui servait à tenir à l'écart l'individu, ma magie se frotta par inadvertance à l'encre qui recouvrait la bête avant qu'elle ne disparaisse dans la paume de ma main. Un silence pesant creusait un froid sous les grognements du monstre et bientôt, ceux du garçon. Celui-ci vint soudainement gémir de douleur avant de détourner un regard des plus noirs dans ma direction. Sa voix rauque me figea sur place...

"Q-Quoi ? Grinçais-je des dents, sourcils froncés. Tu veux dire, à part avoir essayé de t'aid-"

Je ne pus finir ma phrase car à mon tour: une douleur atroce se lança mystérieusement dans mon bras et c'est d'une main ferme que je vins l'agripper. Du poignet au creux de mon coude, je voyais se tracer à travers mes veines un circuit noir qui gagnait en chemin malgré moi. La douleur ne me lâchait pas comme si la substance qui s'était inséré en moi parcourait et remplaçait la place de mon sang, sans souhaiter se dissiper. Je sentais qu'il n'y avait pas qu'à cette échelle-là que j'avais été atteinte. Tentant d'utiliser mes pouvoirs de la main droite, celle qui était touchée, la boule d'énergie de Morphix rose qui apparaissait au-dessus de ma paume se teintait de quelques tâches noires dont je n'avais absolument aucun contrôle. Habituellement lisse et ronde, la boule d'énergie magique semblait à cet instant bouillir sur place dans un mouvement d'ondulations instables que je n'arrivais pas à maîtriser. Tout s'évanouit quelques secondes après. Je levais un regard vers le garçon qui semblait subir un similaire sort au mien puis le décalais instinctivement sur la créature... Et l'encre qui la recouvrait.

"C'est nos pouvoirs... Réalisais-je. La nature de nos pouvoirs sont similaires. Nous maîtrisons tous les deux une sorte de fluide magique et il semblerait qu'ils se soient mélangés... Ça a créé un dysfonctionnement."

Mon bras venait me relancer à nouveau. Je sentais l'encre noire gagner en terrain et je craignais le moment où il viendrait à mon cœur. Toute tentative de ma part pour l'arrêter semblait être vaines.

"Tu es bourrée d'énergie négative... Plaignais-je d'une mine inquiète sous une respiration plus saccadée. Nos corps ne sont pas habitués à supporter de telles charges opposées..."

C'était certain. J'étais une fée et en tant que telle, je m'étais habituée à une énergie magique spécifique qui coulait dans mes veines et que j'avais su développer au fil des années. Mon corps avait grandi avec... Il ne pouvait pas accepter tout ce qui s'y opposait. Je pouvais secouer le bras, utiliser ma magie pour évacuer l'encre ou simplement tenter de la dissiper, rien n'y faisait.

"Qui es-tu, bon sang... ?"
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Bendy Williams
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Bendy Williams

| Avatar : Evan Peters

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 4aqx
Oh ! Alors ton idée pour m'arrêter c'est de mettre des collants ?

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J5mm
Je pensais qu'on allait sur Netflix mais si tu le demandes...

| Conte : Bendy & the ink machine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Grand Bendy

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2q3dmzc

| Cadavres : 44



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Ven 29 Nov 2019 - 21:29



Dangerous, Yes I am.

Une fée inconsciente et un toon fou.

◊ ◊ ◊


- Aider ? Ricana-t-il en voyant la femme commencer à se tordre de douleur. Comment un être aussi faible que toi pourrait-il espérer m'aider ? Tu n'es qu'une ombre devant mon talent.

Leurs pouvoirs désormais devenu pratiquement inutile face à un monstre reprenant ses forces, il était certain qu'ils n'auraient aucunes chances face à lui. Bendy avait réussi à le faire valser mais pas assez afin de le tuer sur le coup. Il reviendrait et les traquerait certainement. Le toon n'avait certainement pas l'intention de mourir de manière stupide aujourd'hui. Encore moins en compagnie d'une renégate. Une chose était sûr, même si la compagnie de cet être faible l'insupportait au plus au point. Ils étaient liés à cet enchevêtrement de fluide en eux. Peut-être n'avait-il qu'a l'éliminer ? Et alors ce pouvoir qui remontait en lui et le démangeait de douleur s'estomperait comme il était apparu. Peut-être...

D'un air presque absent, il se tourna vers la jeune femme et se mit à la fixer d'un oeil vague. Peut-être... que le problème serait vite régler et qu'il repartirait à errer.

- D'énergie négative ? Articula-t-il avant de partir à rire de manière inquiétante. Est-ce comme cela que tu nommes le pouvoir petite chose volante ? Et tu encore l'un de ces êtres qui veut remettre chaque créature dans le droit chemin ? Mon choix sera encore plus facile dans ce cas.

Constatant qu'elle le regardait d'un air incrédule, il s'arrêta de ricaner et la regarder droit dans les yeux, mais cette fois-ci ce n'était plus d'un air absent. Il s'approcha doucement d'elle d'une démarche menaçante, un sourire cousu sur le visage. Il prit en coupe le menton de la fée.

- Et si je te tuais ? Peut être que cela m'éviterais de souffrir et par la même occasion cette bête serait rassasié pendant assez longtemps pour que je me remette de ce que tu as commis. Ne penses-tu pas qu'il s'agit là de la meilleure solution petit papillon ?

Bendy aurait aimé le faire sur l'instant mais il n'aura jamais eu le privilège de la tuer. La bête s'était relevée et lui avait jeté un coup de patte d'une telle force physique qu'il fut projeté contre le mur le plus proche. Ces corps humains étaient tellement contraignant, si seulement il avait garder sa capacité à se liquéfier, mais chaque utilisation de l'encre l'amenait toujours plus prêt des portes de Wasteland.

Se redressant tant bien que mal du mur à moitié détruit sous le poids qu'avait décuplé l'attaque, il essuya le sang d'un marron foncé, pratiquement noir qui s'échappait de sa bouche. D'un geste qui aurait pu s'avouer lâche, il se cacha derrière des gravas lorsque la bête chercha à lui donner un deuxième coup. Il espérait au moins que son attention se détournerait vers l'autre femme. Au moins il pourrait fuir tranquillement pour se remettre et elle, mourant certainement sous le coup, annulera l'effet de ses pouvoirs qui étaient comme un poison. Oui, c'était une bonne idée. Mais, et si, si sa mort n'était pas la solution et qu'il gardait le liquide ? Le tuerait-il en arrivant à son corps ? Il avait besoin d'en être certain, il ne pouvait pas se permettre l'erreur de mourir, pas maintenant, il avait encore tant de choses à faire après être sorti de ce réverbère. Il avait des toons à dominer, il avait Dyson à tuer, il avait ses dons à récupérer. Et encore une liste innombrables de choses à faire.

Comme il l'avait prédit, la créature l'ayant perdu de sa vue direct, se rapatria sur la fée. Celle-ci bondit sans ménagement vers elle, espérant l'enserrer de ses pattes pour en faire ce qui aurait dû son quatre heure sans doute. Mais pour elle aussi il n'en fut rien. D'un geste héroïquement déplorable et dégoûtant, Bendy fondit à toute vitesse vers la brune et invoqua le nouveau liquide instable qui se trouvait en lui, il glissa dessus et d'un mouvement certain souleva le jeune femme sur son épaule avant de courir en direction de la forêt. Le toon trouvait ce qu'il avait tout à fait répudiant et il s'en était fallu d'un cheveu pour qu'il ne se fasse lui aussi écrasé comme un vulgaire insecte sous la masse. Il en avait d'ailleurs tiré des égratignures, mais il n'était plus à ça prêt actuellement. Il se régénérerait vite de toute manière.

- Qu'est ce que je vais bien pouvoir foutre de toi ? Cracha-t-il dans sa course.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

In the end, you will always kneel
C'est souvent comme ça avec la féerie : l'horreur n'est jamais loin.



Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 201105074320284592

| Cadavres : 1053



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Jeu 12 Déc 2019 - 23:53

Dangerous
Yes, I am

Est-ce qu'un vulgaire inconnu qui devait avoir dans ma tranche d'âge à première vue et que j'avais tenté d'aider alors qu'il me barrait la route dans un coin perdu, en pleine nuit, venait de me traiter d'être faible ? Cette idée me paraissait tellement absurde que je pris un certain temps à réagir, arquant simplement un sourcil étonné d'un rire douteux. Il venait de se lancer des fleurs à lui tout seul sans que personne n'ait eu besoin de lui tendre une perche. J'étais encore tombée sur un type étrange à ne jamais croiser dans sa vie et si j'hésitais à lui faire une remarque par ce que moi je pensais, mes pouvoirs prirent leur propre décision. Nous avions une priorité. En effet, en activant mes pouvoirs, je voyais nettement que ceux-ci maintenaient désormais une substance noire négative en suspend, que je soupçonnais être celle du garçon à l'égo surdimensionné. J'en fis réflexion à haute voix mais avec lui, il semblait que rien ne convenait. Seule ses solutions d'extrémistes étaient les bonnes... Celle où je mourrais visiblement.

"Eh, commence par redescendre sur Terre avant d'envisager quoique ce soit.
M'agaçais-je en le voyant me prendre de haut comme si j'étais un insecte. Pour qui tu te prends au juste ? Je te rappelle que tu deviens aussi instable que moi avec ce dysfonctionnement, tu ne réussirais même pas à me toucher si tu le voulais. Par contre, appelle-moi encore une seule fois petit papillon et je t'encastre dans le sol, c'est clair ? Je cherchais vraiment à t'aider au départ mais peut-être que j'aurais du le laisser te détruire puisqu'apparemment, il n'est pas la vraie menace de cette ville..."

En tant normal, je lui aurais interdit de me sous-estimer comme il le fait mais au vu de l'enchaînement des événements, mes pouvoirs semblaient trop instables pour compter sur eux. Tant pis, je saurais également me battre à mains nues si ça devenait nécessaire. L'inconnu semblait vouloir passer à l'action, je le voyais dans son regard que je défiais. Seulement, il n'en eût pas l'occasion, la créature que je pensais battre il y a déjà 15 minutes se relevait peu à peu de sa prison - d'encre ? - et vint frapper de plein fouet le garçon sous mes yeux. Ce que je venais de dire avait été plus pris au sérieux que je ne le pensais et finalement, je venais à le regretter. Ce n'était pas le moment de devenir plus méchant que l'adversaire... Personne ne méritait de mourir ou d'être blessé simplement pour le plaisir de l'autre. Ma bonté allait me perdre, sûrement, mais je savais que je n'étais pas comme eux. Pas comme ça, à trouver le bonheur en détruisant ceux des autres... Ce n'était pas moi.

"Hey ! Lançais-je à la bête pour attirer son attention d'un sourire. Je te rappelle qu'on a pas fini notre combat toi et moi."

Je savais ce que j'avais à faire : à sa première tentative pour m'attraper, je m'élance dans les airs jusqu'à ce qu'elle me tourne le dos et d'ici, je pourrais peut-être chercher à nuire à certains de ses sens. Elle était tenace mais je savais que même si j'échouais, une Winx serait toujours là pour venir à mon secours. Alors non, je n'avais pas peur. D'un sourire narquois, j'attendais simplement que la bête m'atteigne pour l'éviter au dernier moment mais d'une manière très inattendue, c'est quelqu'un d'autre qui se chargea de la tâche, m'emportant comme si j'étais un poids à traîner alors que je ne lui avais rien demander.

"Qu'est-ce que tu fais ?!"
Criais-je dans son élan pendant que je me débattais pour sortir de là.

Cet idiot se pensait vraiment tout permis. Je bouillais intérieurement qu'il ne me relâche pas mais c'est vraiment lorsqu'il se demanda à haute voix ce qu'il pourrait faire de moi que les nerfs lâchèrent.

"Tu vas commencer par me lâcher !" Grinçais-je des dents de vive voix.

Formant une boule d'énergie Morphix dans mes mains, je vins la faire passer entre les jambes du garçon là où elle frappa le sol avant d'exploser. Nous nous fîmes tous les deux projeter dans les airs mais heureusement pour moi, j'avais des ailes.

"Je ne suis pas un objet qu'on prend et qu'on jette, tu ne me touches pas !
Défendis-je en le dénigrant de haut. J'allais le combattre avant que tu ne t'interposes - encore. Si tu n'as pas besoin de mon aide, sache que je n'ai pas besoin du tien non plus ! - Déclic. Attends une seconde... Tu ne viendrais pas de m'aider là ? Où est le piège ?"

J'étais méfiante et il y avait de quoi. Cet individu n'était pas net comme la plupart des habitants ici - seulement, lui, il n'avait pas du prendre le temps de se civiliser par une malédiction ou 6 ans de vie commune. Je me répétais sûrement mais... qui était-il ?
À notre gauche, la créature que nous avions évité de peu demandait un dernier round. Je n'étais pas sûre d'y arriver avec mes pouvoirs actuels tout comme je n'étais pas certaine que le blond joue avec ou contre moi. De toute manière, jouer ensemble reviendrait à mélanger nos fluides une nouvelle fois... Et une même matière d'origines différentes finissaient par s'opposer. J'observais le monstre foncer sur nous et et c'est sagement que je me tournais vers elle, levant le bras dans sa direction.

"Winx Zoomix !"

Ma capacité préférée, offerte dans le lot du Believix. Mes ailes s'affinèrent en forme de X et d'un clignement des yeux, je me téléportais derrière la bête que j'avais désormais dans mon viseur. Mes pouvoirs allaient-ils me trahir ? Je ne savais plus trop quoi penser avec l'encre qui y habitait. Prenant une grand inspiration, je concentrais mon attention sur chaque arbre de la forêt qui pourrait m'aider à capturer la créature sans avoir à la tuer... Même si elle n'était qu'une création d'autres sorciers bien humains.

Joignant les mains, je pointais du doigt un arbre.

"Élastique Morphix !"

De là, un jet de Morphix se propulsa dans la direction du tronc avant de vivement l'entourer et de continuer, poussé par son élan, vers un autre arbre bien plus loin où il s'enroula également. Je suivais de haut le schéma, cherchant surtout à coincer la cible dans mes filets. Au bout de quelques arbres et quelques tours au-dessus et en-dessous de la créature, elle s'en trouva emmêlée et ce n'était pas faute de tirer. Je voyais les arbres se tordre sous la pression mais ils tenaient bon. Ce qui tenait moins bon, néanmoins, c'était mon sort, rongée à quelques coins par des tâches noires grandissantes, ceci jusqu'à ce que l'élastique se brise. Rares étaient les fois où mon Morphix ne tint pas le coup. Je l'évitais de justesse en volant plus haut encore et la matière, elle, vint se détendre autour de la bête, toujours enroulé entre ses pattes et sa queue.

J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Bendy Williams
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Bendy Williams

| Avatar : Evan Peters

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 4aqx
Oh ! Alors ton idée pour m'arrêter c'est de mettre des collants ?

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J5mm
Je pensais qu'on allait sur Netflix mais si tu le demandes...

| Conte : Bendy & the ink machine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Grand Bendy

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2q3dmzc

| Cadavres : 44



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Lun 30 Déc 2019 - 22:38



Dangerous, Yes I am.

Une fée inconsciente et un toon fou.

◊ ◊ ◊


Le choc de l'explosion Morphix créa à Bendy de nouvelle contusion. Décidément, cette femme lui apportait beaucoup trop de blessures bêtes à son goût. S'il s'en sortait, il se faisait la promesse de lui rendre la pareil en décuplé. Pourquoi avait-il aidé cette vulgaire bestiole volante ? Il avait sans doute fait la plus grosse erreur de sa vie en se liant ainsi à elle. On pouvait dire qu'il l'avait dans le sang.

La bête se retrouva fixé entre les arbres lorsque la matière rose, ayant pris une légère teinte plus sombre, se resserra autour des membres de ce dernier. Même s'il avait l'air d'être entièrement fixé comme un rôti, au moins, lui il ne s'était pas retrouvé avec une explosion. A croire qu'elle avait plus de sympathie pour celui qui voulait la dévorer que pour celui qui... peu importe.

Se relevant en se dépoussiérant ses vêtements comme s'il s'agissait de la situation la plus normale au monde. Le toon offrit un oeil distrait à la situation. Il avait fait en sorte de les faire suivre. Mais d'en un élan d'ego de la part d'un être inférieur qu'il avait eu la gentillesse écœurante d'aider pour sauver sa propre vie d'un sort qui se vouait plutôt mal parti. Ils se retrouvaient encore face à ce monstre. Cette fois, s'en été trop, au diable Wasteland, il utiliserait, d'un coup un seul, un sort fatale. Il n'avait pas de temps à perdre à jouer au chat et à la souris.

D'un pas lent, il se dirigea vers la créature. Son sang commença à bouillir, l'encre sur son corps se détachait aux rayons du soleil qui s'intensifié au vue de l'après-midi. Le blond passa l'une de ses mains, sur le reste de Morphix aux pieds de la bête. Il ne s'agissait nullement de sa magie, mais son encre vivait et se mêlait à ses particules. D'un geste sur de lui, il ferma l'autre main pour resserrer l'emprise autour des jambes du monstre. Le corps du géant perdit son point d'équilibre lorsque le fluide tira sa queue vers l'avant et ses jambes vers l'arrière. S'apprêtant à s'écraser lourdement, Bendy relâcha le fluide et créa un pic d'encre qu'il solidifia. Il lui fallut une grande concentration pour stabiliser sa création, qui cherchait toujours à reprendre une forme liquide. Malgré de légères variations, il réussit à empaler la chose sur son pic, transperçant l'oeil dans un bruit sordide, un morceau de cervelle glissa même sur le sol tandis qu'il s'enfonçait jusqu'à la garde. Le toon détourna son regard sur la plaie béante que venait de lui offrir sa victime en remerciement de sa mort. Une griffue immense avait déchiqueté une partie de son bras jusqu'à son épaule. Ses pattes étaient plus grandes qu'il ne l'aurait cru.

Relevant un regard fier vers la fée, il s'aperçut qu'elle ne semblait pas partager sa victoire du même oeil que lui. Elle semblait même, presque dégoûtée par ce qu'il venait de faire. Vraiment, les fées étaient des êtres biens trop fragiles pour qu'il puisse les comprendre.

- Bien. Le problème est réglé, alors maintenant qu'on s'est occupé de cette chose sans intérêt. On va se faire le plaisir de régler la situation. Mais avant, dois-je savoir si nous allons devoir nous faire courser par d'autres choses dans le genre ? Parce qu'à mon avis, notre temps nous est fortement compté.

Voyant l'air ahurit de la fille dans les airs, le chat noir rangea son sourire.

- Ne t'a-t-on jamais appris la jugeote dans ton école de fée ? Tu l'as dit toi même. Nous sommes des êtres totalement opposés mais nos pouvoirs sont similaires. Maintenant que nos flux ont fusionné contre notre gré. Combien de temps penses-tu que nous allons survivre avant que celle-ci décide de sortir de toute par de notre corps ?

Face à un nouveau silence, Bendy continua sur sa lancée.

- Je ne sais pas toi, mais je n'ai pas envie de terminer en passoire. Les trous ne me sied guère. Ria-t-il de bon coeur, trouvant sa blague fort drôle. Evidemment, en dehors de lui, si un publoque avait été présent, personnes n'auraient trouvé ça amusant.Alors maintenant, il va falloir trouver quelqu'un qui peut nous aider. J'ai une...sous-fifres, qui pourrait nous aider. Mais pour cela princesse, il faudrait vous activer les ailes et arrêter de vous plaindre de tout et de rien. Je n'ai pas le temps pour les petites natures qui ont de l'ego.

Il savait qu'il en avait un lui aussi d'ailleurs. Mais il ne l'utilisait pas de manière stupide, un peu de baume au coeur faisait toujours du bien. N'attendant pas réellement une réponse de la part de la fée, il s'enfonça dans l'ombre de la forêt.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

In the end, you will always kneel
C'est souvent comme ça avec la féerie : l'horreur n'est jamais loin.



Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 201105074320284592

| Cadavres : 1053



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Ven 17 Jan 2020 - 23:52

Dangerous
Yes, I am

J'avais beau pu penser que l'étrange garçon tantôt contre et tantôt avec moi avait compliqué mon combat contre la créature, il avait tout de même réussi à le finir avec brio et... un certain massacre qui devait s'apparenter à son style habituel. Je ne l'avais pas remarqué aux premiers abords mais maintenant que je pouvais voir de plus près ce garçon avait tout l'air d'être habité par le mal. Son regard exprimait clairement l'orgueil et l'égo qu'il témoignait lorsqu'il parlait pour n'importe quoi. Je ne m'étonnais pas plus qu'on ne se soit jamais croisé même si j'avais eu tendance à bien des reprises d'attirer les gens mauvais. Était-ce un de ces jours ? Scrutant avec dégoût ce que l'individu faisait du monstre, ça ne dura que quelques secondes avant que je détournai le regard. Quelques instants passèrent avant que le monstre ne disparut dans un nuage de fumée grisâtre. Il n'était qu'une création - je le savais... Nous étions toujours à la recherche du créateur en question, les Winx et moi.

Ce que j'aurais pu nommé comme étant mon partenaire reprit fièrement les devants en affirmant le problème comme résolu - même si le principal restait. Celui qui nous concernait tous les deux et qui, d'après lui, pourrait risquer notre vie. Évidemment, je ne comprenais pas trop où il souhaitait en venir et c'est en penchant la tête sur le côté d'une vague grimace que je demandais :

"Tes pouvoirs perturbent les miens, c'est vrai, mais voir ça comme une bombe à retardement, je t'avoue trouver ça peut-être un peu trop... abusé. Pourquoi notre temps devrait-il être compté ?

Il était assez gore dans ses propos lorsqu'il mentionnait l'idée que nos pouvoirs sortiraient de notre corps comme un liquide aussi banal que notre sang. J'en venais à me faire la réflexion dans un silence qui le fit poursuivre sur sa lancée d'hilare. Ce garçon était beaucoup plus malsain qu'il n'en avait l'air en plus de tout vouloir monopoliser sur lui. Je finis moi aussi par rire lorsqu'il critiqua mon égo. C'était une blague, j'espère ?

"Hey, ralentis la cadence deux secondes, le blond. Premio, princesse vaut autant que petit papillon, tu ne m'appelles pas comme ça j'ai un prénom. C'est Aisha. Et si tu penses que c'est ça se plaindre, alors tu ne dois pas côtoyer grand monde parce qu'il y a bien pire. Il y a également bien plus respectueux et modeste que toi, ne me donne donc pas de leçons..."

C'était le plus important à noter même si je ne pense pas lui avoir fait comprendre l'essentiel. Passons maintenant à notre affaire, ce qui nous lie sans que nous l'ayons voulu.

"Ensuite, quelque chose me dit que si nous avons des similitudes dans nos pouvoirs, leurs origines divergent.
J'observais ses poignets d'où ressortaient le plus ses veines. Corrige-moi si je me trompe mais l'encre qui est ton pouvoir semble également être ce qui te tient en vie, n'est-ce pas ? Si un fluide - magique, qui plus est - vient interférer avec le tien, tu t'exposes effectivement à des problèmes de pouvoirs mais aussi de vitalité. C'est normal. Par contre, ma magie n'est pas vitale, même si je suis née avec... Si elle vient affecter ma santé, je ne pense pas que... Je fixais mes mains par réflexe. Je ne pense pas que ça sera grave. Je l'espérais, surtout. Il ne faut juste pas que mon corps vienne penser que cette substance qui t'es vitale doit l'être pour moi aussi et qu'il vienne le mélanger à autre chose que mes pouvoirs. Je soupirais. Ça va pas être simple à gérer cette histoire."

Le garçon avait parlé d'une personne capable de nous aider, aussi bas était l'estime qu'il semblait avoir d'elle. Sous-fifre ? Qui pouvait être le sous-fifre de cet idiot ? Elle ne devait pas le voir ainsi, j'attendais de voir pour y croire, personnellement. Croisant les bras en détournant un regard agacé, je réfléchis aux options que nous avions. Je n'avais personne à aller voir pour ce genre de choses si ce n'était peut-être Mme. Faragonda... Mais j'étais encore en froid avec elle. Je n'étais pas plus certaine qu'un professeur de magie accepte de régler le cas du garçon même s'il fallait l'avouer, je n'étais pas totalement innocente à son sort. Silencieusement, je faisais encore mine de réfléchir. Je pouvais le suivre mais impossible de lui faire confiance - ce serait bien trop me demander.

"Bien... Finis-je par dire en levant les yeux au ciel. Qui est cette personne et où vit-elle ? Si ce que tu me dis est vrai, alors je nous téléporterais là-bas mais à un seul faux pas, je te préviens... Mon Morphix ne coulera pas que dans tes veines et au vue de la matière, tu vas avoir beaucoup de mal à t'en débarrasser. J'avais dit ce que j'avais à dire. D'un fin sourire je repris. Bien, c'est bon ? On peut y aller ?"
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Bendy Williams
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Bendy Williams

| Avatar : Evan Peters

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 4aqx
Oh ! Alors ton idée pour m'arrêter c'est de mettre des collants ?

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J5mm
Je pensais qu'on allait sur Netflix mais si tu le demandes...

| Conte : Bendy & the ink machine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Grand Bendy

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2q3dmzc

| Cadavres : 44



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Sam 29 Fév 2020 - 13:23



Dangerous, Yes I am.

Une fée inconsciente et un toon fou.

◊ ◊ ◊



Ecoutant à peine les gargouillis émit par la fée dans son dos, Bendy continua d'avancer d'un pas décidé en s'enfonçant dans la forêt. Il n'avait que faire des mondanités que lui conseillait la plupart des mortels. Il était sorti de son réverbère il y a quelques semaines, alors certes. Il avait encore beaucoup de chose à apprendre mais il ne le ferait pas d'une fée débordante de paillettes et d'amour.

- Bien joué princesse. Tu as trouvé ta théorie toute seule ou une petite voix est venue te souffler la réponse ? Ricana-t-il. L'encre dans mon corps est effectivement ce qui me sert de sang. Seulement, tu t'es trompé sur un point essentiel. Mon encre n'est pas comme ton liquide rose, il noircit et contamine tout ce qu'il touche. Il ne restera pas seulement dans ton essence magique, il va se déverser dans tout ton corps. Et au dernière nouvelle, tu n'as nullement du sang de toon alors, tu en mourras, en t'épargnant les détails. C'est un pur conseil que je te donne de me suivre sans un mot, sinon c'est ton cadavre que j'amènerais près de la sorcière. Je ne suis pas sûr que te laisser en vie soit obligatoire pour me soigner, alors ne me fais pas changer d'avis. Je ne suis pas l'un de tes amis en culotte courte. Répliqua-t-il d'un ton presque trop détaché au vue de la situation.

Elle commençait à lui taper sur le système à vouloir donner l'impression qu'elle était son égale. Elle était encore loin de la vérité de qui il était. Le menacer ne servait à rien, il était mort une fois pour mieux revenir. Comme ci de la magie bienfaitrice pouvait réellement avoir un effet sur lui. Surtout qu'elle devait être l'un de ces héroïnes prêchant de comprendre et soigner le vilain au lieu de simplement le tuer. Encore une âme sensible qui voulait jouer aux grandes personnes. Se stoppant dans son élan en sentant le sourire de la fée dans son dos, il se retourna d'une vitesse que même elle eu un léger mouvement de recul par réflexe de défense. D'un visage défiguré par l'arrogance et la colère, le toon s'approcha d'elle, sentant bientôt le souffle de cette dernière sur sa propre peau.

- Sache, petite fée, que si tu ne veux pas que je t'arrache simplement les ailes avant d'arriver et que je les épingles à la cabane, tu ferais mieux de ne pas jouer avec ma patience. J'ai milles et une idée de torture en tête pour toi, et à mon avis tu n'as pas encore envie de les expérimentés. Je suis dans un bon jour donc je te laisse encore une chance. La prochaine fois, tu ne pourras pas me dire que tu n'étais pas prévenu. Ne joue pas avec le feu si tu ne souhaites pas t'y brûler.

Constatant le regard tiraillé entre la peur et l'envie de lui mettre un pain d'Aisha, Bendy se recula avec un air satisfait.

- Bien. Maintenant, c'est toi qui vas m'écouter, si tu peux nous téléporté vers le centre de la forêt, à peu près à cinquante mètres du vieux chêne des lutins, ça sera parfait. Il s'agit d'une sorcière, qui connaît presque autant de sorts que Regina.

D'un battement d'ailes énervés, la fée changea ces dernières et les téléporta à la destination qu'il avait demandé. Il devrait sans doute rester sur ses gardes, au vue de la partenaire farouche dont il avait hérité, elle risquait de vouloir encore se rebeller envers lui. Quitte même à le prendre par surprise, ce qu'il n'aimait pas du tout comme pratique.

Mais à cet instant, ce qui était le plus à redouter était sans doute de pénétrer dans la demeure de Moïra. Elle détestait les visites à l'improviste et encore plus les invités qu'elle ne souhaitait pas voir. N'étant ni attendu, ni porté dans le coeur de la sorcière, ils devraient passer par le labyrinthe de sa propre création. Celui qui venait à confronter les êtres pénétrant dans son terrain à leurs plus grandes peurs et une pluie d'autres pièges.

Se postant près de l'entrée du labyrinthe, le toon ouvrit les bras comme s'il était à une cérémonie d'ouverture et indiqua à la fée:

- Voici notre porte d'entrée, nous ne pourrons pas aller plus loin avec ta magie, son terrain est protégé contre les intrusions. Comme je suis généreux aujourd'hui, je tiens à te prévenir que ce labyrinthe essaiera de te tuer, ou de te faire devenir folle par tout les moyens. Heureusement pour moi, je suis déjà fou. Tu auras des chances de croiser tes pires peurs aussi donc prépare toi. Nous devons arriver jusqu'au bout et je ne compte pas devoir te ramasser à la petite cuillère pour le pouvoir. Alors je vais te laisser un choix, soit nous entrons ensemble, soit nous y allons chacun de notre côté. Termina-t-il en s'enfonçant déjà dans les hautes haies.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

In the end, you will always kneel
C'est souvent comme ça avec la féerie : l'horreur n'est jamais loin.



Aisha d'Andros
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Aisha d'Andros

| Avatar : Kiana Ledé


Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J8e7

If I could fly across this night
Faster than the speed of light
I would spread this wings of mine
Through the years and far away

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2ce8e7714d5b582d31e1da1ef61320092e75471c



| Conte : Winxclub
| Dans le monde des contes, je suis : : Layla d'Andros, fée des fluides

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 201105074320284592

| Cadavres : 1053



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Lun 23 Mar 2020 - 23:58

Dangerous
Yes, I am

L'individu exécrable que j'avais en face de moi devait écouter que ce qu'il voulait puisqu'il continuait, malgré tout, à me donner ce surnom ridicule après que je me sois présentée. C'est par ce même orgueil qu'il me répondait comme la piètre fille naïve et "pure" qu'il pensait que j'étais, m'avertissant des effets de son encre dans mon corps pour m'inciter à suivre en silence. J'avais commencé à doucement sourire à ses paroles exagérées mais, avec un certain recul, je me demandais s'il ne les pesait pas vraiment. À quelques mètres derrière lui, mon regard se baissa, songeuse. Bravo, Aisha, voilà ce que tu récoltes à vouloir aider des gens. Soupir.

Ce n'était pas le moment de se plier aux exigences d'un encrier humain, encore moins quand celui-ci essayait de s'élever en me rétrogradant au titre d'insecte à paillettes. Ses grands airs me faisait bouillir de l'intérieur, néanmoins, je tentai de garder un certain contrôle et me contentai de poser des questions claires et sobres - avec un semblant d'ironie pour expliquer qu'à son jeu il risquait d'y perdre des plumes. Je n'allais pas jusqu'à ouvertement l'attaquer, après tout, de nous deux, je restais la plus mature. Malheureusement, il partit au quart de tour quant à mes réflexions qui ne détrônaient pourtant en rien les siennes.

Le feu moi, je l'éteins. M'empêchais-je fortement de lancer en me mordant les joues.

A-t-il seulement compris mon pouvoir ou bien ? Nous avions quasiment le même. Peut-être n'était-ce pas le moment de mettre de l'huile sur le feu, c'est vrai, mais s'il me traitait seulement un peu mieux peut être que -...
Il m'indiqua un lieu où nous rendre et j'essayais d'oublier qu'il voyait ça comme un ordre et que je devais simplement lui obéir. Ce n'était pas le cas, mon regard et tout mon être le lui faisait comprendre.

"Je vois où c'est et je vais le faire. Dis-je en attrapant le tissu de son haut. Mais ne crois pas une seule seconde que j'ai peur de toi."

Et c'est ainsi que je nous téléportais jusqu'à sa dite destination qui, jusque-là, me faisait garder un minimum de contrôle. Je connaissais le lieu pour y être déjà passé mais sans plus, je ne pourrais pas dire ce qu'il s'y cache ni même la personne qu'il souhaite me faire rencontrer pour notre problème. À une heure pareille... Je regrettais de ne pas être partie dormir. Mais je ne comprenais le sens du regret que lorsque le garçon m'expliqua où nous nous rendions exactement et ce que nous allions devoir affronter avant d'atteindre sa sorcière. Si j'avais premièrement buté sur le terme, l'idée me paraissait maintenant complètement bancale. Pourtant, ça n'empêcha pas le guide de s'engager les yeux fermés dans le labyrinthe qu'il m'avait royalement dévoilé.

"Hey ! Appelais-je, agacée d'être laissée de côté avec si peu d'informations. Pourquoi est-ce qu'on devrait se séparer si ce labyrinthe est aussi dangereux que tu le dis ? Et puis, même si ce n'était pas le cas, tu pensais sérieusement que j'allais te laisser sortir de mon champ de vision ? Je ne te quitte pas des yeux tant que nous ne sommes pas tous les deux guéris, rentre-toi bien ça dans le crâne en espérant qu'il ne soit pas seulement imbibé de ton encre maudite."

Je prenais l'avance sur la marche, me détransformant au passage.

"Allez, viens. Ton pire cauchemar serait de m'avoir encore dans les pattes à la fin de cette histoire. Ce serait le mien aussi, d'ailleurs, alors autant vite en finir."


Quelques secondes après ce nouveau pique, je sentis mon téléphone vibrer à l'intérieur de ma poche arrière. Une fois déverrouillé, c'était cinq ou six appels manqués de Stella et Musa qui s'affichaient sur l'écran. Avec ce qu'il s'était passé, je ne les avais pas tenu au courant du déroulement de mon combat contre la créature - ni de la rencontre avec l'autre... Elles devaient sûrement beaucoup s'inquiéter à l'heure qu'il était. Appuyant sur le premier numéro qui me vint, j'amenais le téléphone à mon oreille, patientant la sonnerie habituelle jusqu'à tomber sur le répondeur et raccrocher. Aucun réseau... Pourquoi ne m'en étais pas doutée ?

"Super... Soufflais-je en rangeant l'appareil à sa place. Bon, je te suis et on se débarrasse de ce qui nous barre le passage. Je suppose que c'est un bon plan, non ?"

Bon plan ou non, nous n'avions certainement pas énormément de choix puisqu'au premier virage, j'avais comme cette drôle d'impression que les murs commençaient à bouger. Méfiante, je balayais les alentours pour capter l'environnement et surtout, ne pas l'oublier. Le parcours était assez sombre, de quoi aisément se laisser porter à des illusions ou des tromperies. Je me retournai vivement à une voix que je pensais entendre par-dessus mon épaule - seulement, personne ne se manifesta devant moi. Avais-je rêvé ? Le labyrinthe cherchait déjà à me rendre dingue, comme l'avait dit le garçon. Je n'avais pas le temps de jouer à ça... Accélérant le pas avec assurance - et un semblant de fierté - j'incitai mon partenaire à faire de même.

"Ne perdons pas de temps, je n'ai vraiment pas envie de m'éterniser ici."

J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas...
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
above the clouds.
Milles Rêves en moi font de douces brûlures.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88461-2nd-round-layla-d-and http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88475-liens-feeriques-d-ash http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88476-chrono-d-aisha#1262756


Bendy Williams
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Bendy Williams

| Avatar : Evan Peters

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 4aqx
Oh ! Alors ton idée pour m'arrêter c'est de mettre des collants ?

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy J5mm
Je pensais qu'on allait sur Netflix mais si tu le demandes...

| Conte : Bendy & the ink machine
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Grand Bendy

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy 2q3dmzc

| Cadavres : 44



Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________ Mar 31 Mar 2020 - 23:12



Dangerous, Yes I am.

Une fée inconsciente et un toon fou.

◊ ◊ ◊



Bendy ralentit l'allure en entendant la petite fée crier après lui. Il souriait. Oh, cela n'avait rien à voir avec un sourire amical et il n'était d'ailleurs destiné à personne. Son sourire reflétait la petite victoire qu'il ressentait. Il était évidant qu'elle l'aurait suivi. Son sourire laissait par la même occasion transparaître sa folie montante. La nuit était tombée, et il n'avait pas pris ses médicaments.

Si la jeune femme avait pensé une seule seconde qu'il était déjà fou et mauvais, elle se trompait. Jusqu'ici, les effets des anti-psychotropes avaient été présent. Désormais, il risquait d'entrer en décompensation. Et cela risquait d'être bon, ni pour elle, ni pour lui. Evidemment, cela n'inquiétait pas le toon puisqu'il n'était lui même pas conscient de son état. Celle qui passerait les prochaines heures les plus difficiles risquerait d'être la princesse qui l'accompagnait.

- La perception de danger n'est pas la même pour tout le monde. Qui sait si nous verrons un jour le soleil se lever.
Chantonna-t-il. Entre nous deux, qui penses-tu le plus à plaindre ici ?

Observant d'un oeil amusé, Aisha prendre la tête du duo, il posa un regard indiscret sur sa forme désormais humaine. Elle paraissait si facile à briser à cet instant. Sa détransformation n'était sans doute pas la meilleure idée qu'elle ait pu avoir depuis leur rencontre. Et qui sait le nombres d'erreurs qu'elle avait déjà commise en croisant son chemin.

- Pour cela, il faudrait déjà que ce qui nous barre la route soit réelle mon papillon. Lorsque c'est dans ta tête, tu ne peux rien faire à part embrasser la folie. Une chance pour moi, je suis déjà fou.
Ria-t-il à gorge déployé. Tu ne souhaites pas t'éterniser ici mais tu ne sais déjà pas combien de temps nous prendrions à sortir d'ici. Certains y sont rester des jours, voire des semaines entières avant d'y mourir.

La chat noir afficha un immense sourire face au regard décontenancé de la jeune femme. Elle ne savait décidément pas du tout elle avait mis les pieds. Elle aurait sans doute mieux survécu en arrivant jamais dans ces feuillages sans fin. Elle avait beau vouloir se montrer fière, elle allait bientôt déchanter. Bendy, en dehors de ses dires, se méfiait lui même de ce qui se trouvait à l'intérieur. Comme il lui avait signalé, il n'était pas le bienvenu chez la sorcière. Elle ferait donc en sorte de ne pas le voir arriver au bout de ce labyrinthe.

Sentant son sang à l'intérieur de lui bouillir, le toon inspira, et tandis son bras en avant. Sur sa peau, des milliers de petits trous couleurs sangs apparaissaient déjà, comme s'il était devenu une simple passoire. Par réflexe, il porta ses mains à son visage et essuya. Les mêmes traces trous avaient du apparaître. Pris de panique, il commença à pousser un râle rauque, retournant vivement la fée dans sa marche rapide. D'un geste violent, il gratta ses oncles contre sa peau, pour enlever les marques. Ses mouvements étaient futiles et stupides, mais l'angoisse avait remplacé toutes réflexions censés face à l'horreur qu'il avait devant les yeux.

Des mains attrapèrent les siennes, le stoppant dans son élan de folie. Face à lui, des yeux noirs le regardaient avec inquiétude. Cette fille était trop... bonne. S'il n'avait pas été dans cette situation, il l'aurait lui même abandonné à son propre sort. Mais que cherchait-elle vraiment ? Réalisait-elle aussi l'aspect nocif de leur mélange ? Ou alors tout cela faisait-il parti de son plan ? Comptait-elle tirer quelque chose de lui ?

Repoussant le contact qu'il n'appréciait guère. Il prit la parole d'une voix rauque:

- Les vois-tu ?

D'un signe négatif de la tête, Aisha lui répondit qu'il était le seul à le percevoir. Une illusion. Oui, c'était ça. Une simple illusion. Il devait se calmer. Il n'avait déjà plus la notion de si cela provenait de son esprit ou de la magie de Moïra.

D'un coup sec, il secoua ses mains et attrapa un élastique dans sa poche. Relevant ses cheveux gênants qui étaient devenu long, il fit une petite queue de cheval grossière. Au moins, il n'allait plus les avoir dans les yeux.

- Continuons. Ordonna-t-il comme ci, ce qu'il venait de vivre n'était jamais arrivé.

Pourtant, Bendy les voyaient encore ses trous sur le corps. Mais il devait faire face, c'était des illusions.

Un mouvement, presque imperceptible, faisait bouger les parois du labyrinthe. Encore une illusion ? Non. Sentant la chose arriver. Le toon attrapa la fée par le bras violemment et se mit à courir.

L'entraînant dans un recoin sombre tandis qu'elle protestait face à ses manières rustres et directives, le chat noir posa son doigt sur ses lèvres. Lui intimant de ne faire aucun bruit. Il se rapprocha doucement de son oreille et trouva bon de préciser dans un murmure:

- J'ai sans doute oublié de te dire qu'elle avait des "chiens" de gardent. Et crois moi, eux ne sont pas des illusions.

Il passa sa main sur la cuisse de la princesse et remonta sur ses côtes. La jeune femme le prenait sûrement pour un pervers à l'heure qu'il était, mais Bendy avait toujours eu un décalage avec les codes sociaux. Pour lui, ce genre de contact intime ne signifiait rien. Il tentait juste, non sans difficultés, de faire étendre l'encre de son corps pour camoufler l'odeur de la fée. Sortant cette même encre de ses propres pores.

- Ils ne sentiront pas la viande fraîche.

(c) oxymort


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

In the end, you will always kneel
C'est souvent comme ça avec la féerie : l'horreur n'est jamais loin.



Contenu sponsorisé




Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy _



________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Dangerous, yes I am ~ Ft. Bendy





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours