MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
- bientôt -



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ You Are my Buddi ☆ Evénement #115
Une mission de seb - 20 octobre 2019
Une mission toute mignonne, toute gentille !

Partagez
 

 Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Wallace McFly


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wallace McFly


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3192

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 10 Sep 2019 - 20:03

“Tu ne devrais pas être dehors à une heure pareille! ”






« Elle s’est barré ! Elle était sous notre surveillance... »


« C’est pas de ma faute. Je suis garde Olympien, je protège l’Olympe, je ne suis pas une nounou. »


« Ouais, mais en attendant, maintenant, elle est en ville, et elle n’y connaît pas grand-chose, alors on va aller la chercher et… Seigneur Hermès. »


Wallace était pour une fois, à Olympe. De passage seulement. Après avoir eu envie de venir voir Apollon, il avait décidé de flâner un peu dans la Cité Olympienne. D’ici, il ne connaissait pas grand-chose. Son Olympe à lui, détruit, dans son monde était confondu avec la ville qui avait subi la Malédiction en Australie et non dans le Main. Au départ, il avait eu beaucoup de mal à s’y habituer. Mais finalement, il y était arrivé. Les bras le long du corps, en position d’attente, il fixa les deux gardes d’un air étrangement surpris. C’était étrange de les voir dans un tel état, si Apollon voyait ça… Ce n’était certainement pas un problème qui devait être résolu par lui. Bien qu’il aimait quand même être au courant de tout comme un petit curieux. S’approchant, Hermès passa une main dans sa barbe, pensif.

« Vous, vous avez fait une bêtise. »
déclara-t-il.

« Pas nous ! Lui ! La créature de Dionysos était sous sa responsabilité, il devait en prendre soin aujourd’hui, on est mardi et... »


Et blablabla. Hermès déconnecta un peu. La suite ne fut qu’une légère dispute entre les deux gardes. Fermant les yeux et passant une main las sur son visage, il soupira. Depuis quand Dionysos avait fait un créature ? C’était surtout ça la question. Et pourquoi c’était les gardes qui s’en occupaient ? Au début de Pégase, il en avait fait sa responsabilité. Oubliant ce détail, il leva la main pour les interrompre.

« Assez. »


Les gardes se stoppèrent instantanément. Oh, ce n’était pas un ordre, ou dit séchement. Non, c’était un « assez » simple, mais direct. Après un léger silence, il se concentra. Repérant immédiatement l’aura de la créature, qui était semblable à celle de son créateur, un léger sourire apparut sur son visage.

« Je vais m’en occuper. Retournez plutôt à la salle du trône, Apollon vous demande. »


Les gardes l’observèrent, et bombèrent le torse avec fierté. Ils adoraient servir Apollon. En même temps, c’était leur travail. Mais ils y mettaient beaucoup de coeur. Lui, se souvenait encore d’il y a quelque mois où Ouranos avait pris leur contrôle. Tous les gardes Olympiens contre eux. Sa confiance envers eux, avaient malheureusement diminué, même s’ils n’y étaient pour rien. Partant au trot, fier comme Artaban, ils quittèrent l’anti-chambre de la salle du trône d’un air guilleret. Tournant la tête, Hermès disparut l’instant suivant.
Se téléportant immédiatement à côté de la présence de la jeune créature, il garda une distance d’un mètre. Les mains dans les poches de son costume, Hermès la fixa d’un air amusé, mais qui se voulait quand même rassurant. Pas surpris le moins du monde par son physique, il garda les mains dans les poches et déclara :

« Belle journée n’est ce pas ? Idéale pour découvrir le monde. Vous auriez pu atterrir bien plus loin sur la surface du globe, mais vous avez quand même choisi ici, Storybrooke. C’est marrant. Tout semble converger là... »

Un léger sourire amusé apparut sur ses lèvres. Clignant plusieurs fois des yeux, il se décida alors à rentrer quand même dans le vif du sujet.

« Je sais qu’il arrive un moment où vous avez envie de découvrir le monde extérieur. Mais il aurait été préférable de prévenir les Gardes Olympiens. Ils ont quand même tendance à se faire du soucis rapidement... Ils sont très protecteur, c’est dans leur Nature. »


Tournant la tête, toujours les mains dans les poches, il fixa l’arbre à côté d’elle, assez lunaire et pensif. Il ne l’avait pas gronder. En même temps, c’était normal. Il arrive toujours un moment où les Créatures Divines veulent en savoir plus sur le monde.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Family First
“Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence, il suffit simplement de se souvenir de rallumer la lumière. ”

Eriya Casca


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eriya Casca


╰☆╮ Avatar : Cara Delevingne

Ѽ Conte(s) : Divin/Fantasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Centaurette

☞ Surnom : Nana/Krykry
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 12 Sep 2019 - 22:11




La curiosité est un vilain défaut ?


Dionysos me parlait souvent du monde où il se rendait, mais malgré ce qu'il m'en disait, je n'arrivais pas à m'imaginer ce monde. De plus souvent il partait, me laissant seule. Il était mon créateur, et lorsqu'il n'était pas là je me sentais perdu, je n'avais que quelques semaines de vie à mon actifs, chaque jour était une découverte. Mais j'avais envie d'en découvrir plus, de découvrir l'endroit pour lequel il partait en m'abandonnant, cet endroit où son fils avait été, fils pour lequel je fus créer, une substitution. Je n'étais pas créer par amour ou profonde envie de donner la vie, juste pour compenser une perte...

Alors un beau matin je me décidais : j'allais visiter son autre univers. Un coup de tête simple mais que je ne pouvais me sortir de l'esprit, si bien que j'en oubliais de prévenir les gardiens qui prenaient soin de moi. Ce n'était pas pour leur cacher, juste que ça ne m'était absolument pas venu à l'esprit de les prévenir. À bien y réfléchir, c'était peut-être préférable car ils m'en auraient surement dissuadé, et en plus à me brosser, m'habiller, j'aurai surement fini par penser à autre chose et ne pas m'embarquer dans cette aventure. Avec le temps, même s'il était court, j'avais fini par comprendre comment marchait la téléportation, enfin compris c'était vite dis... Néanmoins, suffisamment pour me rendre au bon endroit, du moins j'espérais.

Une fois en ville, j'étais surprise, tout était si différent de l'Olympe ! Tellement moins de... Vert ? Blancheur, de... De-je-ne-sais-quoi, mais vraiment trop différent. Mes sabots faisaient un bruit étrange sur le sol, il n'avait rien à voir avec la terre où les endroits pavés du royaume des dieux. Je sentais mes tendons qui travaillaient autrement qu'à l'ordinaire. Je m'amusais à sautiller sur place et faire quelques pas, puis des pas de côtés pour écouter les sons différents que cela provoquait. C'était si drôle ! Puis j'observais une drôle de machin posé, elle avait des roues et des vitres, à l'intérieur des fauteuils étranges, à quoi est-ce que ça pouvait bien servir ?

Soudain quelque chose apparut près de moi, je fis un petit saut de côté surprise, cherchant un endroit où me cacher. Dionysos m'avait dit que j'étais forte et fragile à la fois, je ne comprenais pas bien, mais ici je ne connaissais rien, alors tout était dangereux. Ça je l'avais compris. Un homme bizarre apparut, avec des vêtements étranges, doucement je reculais, cherchant un endroit où je pouvais fuir en cas de danger. L'arbre me paraissant pas mal pour me cacher derrière, du moins une partie... Je l'écoutais parler. Il y avait d'autre endroit que celui-ci ? Au nom en revanche, je compris avec joie que j'étais au bon endroit, je ne pu m'empêcher de sourire rassurée.

« Oh oui les pauvres j'ai complétement oublié ! Mais j'avais tellement envie de découvrir cette endroit ! »

Surprise par mon oublie je lui avais répondu, avant de me ravisé craintive. Puis je compris qu'il venait du même endroit que moi puisqu'il connaissait les gardiens. Je penchais la tête sur le côté en le dévisageant et essayant de comprendre qui il était...

« Tu viens d'Olympe toi aussi ? J'ai fais une bêtise en venant ici ? Mais j'avais tant envie de voir cet endroit... Il m'en à déjà parler, alors je voulais juste voir où il pouvait se rendre lorsqu'il me laissait seule... »

Ma vie n'avait pas beaucoup de sens, qu'est-ce qu'un sens à la vie d'ailleurs ? Tout ce que je savais c'est qu'il était mon créateur et que par se fait je me sentais bien à ses côtés. Je repensais à ce qu'il avait dit au tout début où je n'avais osé répondre à cet inconnu.

« Il y a donc d'autre endroit que celui-ci ? »

J'avais envie de tout voir ! Mais je me cachais un peu plus, un main sur l'arbre, ne laissant que la moitié de mon visage.

« Je vais être punie ? »

Je n'avais pas envie que Dionysos soit fâché contre moi... J'avais juste envie de savoir où il allait...

Sa curiosité avait repris le dessus.


love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beautiful Creatures
Elle change toujours d'humeur et de couleurs ♫ by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83055-i-have-no-soul http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83056-discovering-relationships-for-a-baby http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83095-learning-notebook-of-the-world

Wallace McFly


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wallace McFly


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3192

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Sam 14 Sep 2019 - 16:09

“Tu ne devrais pas être dehors à une heure pareille! ”






Quand Hermès l’a vit se cacher derrière la voiture, ce dernier se mit à ricaner, puis à éclater de rire. La situation était plutôt marrante, à vrai dire, même si pour elle ça ne devait pas l’être. Grattant sa barbe naissante, comme un toque qu’il avait pris ce dernier fronça les sourcils et répondit honnêtement :

« Non, tu n’as pas fait de bêtises. Tu es libre d’aller où bon te semble, dans la mesure où tu ne te mets pas en danger. »


Fronçant les sourcils, il estima sa réponse plutôt correct. Plusieurs regards se tournèrent vers eux, curieux. Mais les habitants de la ville avaient l’habitude de ce genre d’apparence loufoques. La seule présence d’Hermès, de toute manière, suffisait à leur faire comprendre que tout était sous contrôle.

« Je viens plus ou moins d’Olympe oui. Je suis un Dieu, je m’appelle Hermès. Mais tout le monde m’appelle Wallace ici. »


Baissant un peu la tête, comme une petite révérence, il s’approcha d’elle pour l’observer d’un peu plus prêt. Dionysos l’avait plutôt bien réussite. Elle était très belle, tout comme Pégase. Même si c’était de manière générale Eris qui excellait dans la création des Créatures, il dut reconnaître que son frère d’adoption ne s’en était pas trop mal sorti.

« Oui, le monde est assez grand. Par contre, tu devras resté ici ou à Olympe. Je veux dire par là que tu peux te téléporter hors de la ville si tu le désires. Mais c’est fortement déconseillé pour le moment… Tout simplement parce qu’en dehors d’ici et d’Olympe, les gens ne sont pas habitué à voir une jeune femme avec un corps de cheval. »


D’un geste assez amusé, Hermès tendit le doigt pour lui montrer ses quatre pattes. Croisant les bras, et fronçant les sourcils comme dans une réflexion, il déclara :

« D’ailleurs, tu dois pouvoir prendre une forme humaine, je pense. Pégase le peut. Je pense que tu as été conçu ainsi aussi. Mais tu ne dois pas encore savoir comment faire. Je ne peux pas te l’apprendre. Enfin, en théorie, si, mais c’est à toi de le découvrir et surtout de savoir s tu en as envie.  Mais déjà, on va commencer à découvrir un peu la ville non ? »


S’avançant vers elle, il se rendit compte qu’il était bien plus petit du fait de ses jambes de cheval. Un peu surpris d’abord, une idée lui traversa la tête. Laissait-elle monter les gens sur son dos ? Ca devait pas etre plus difficile que le cheval, mais on ne devait pas voir grand-chose. En plus, il fallait certainement s’accrocher à sa taille.

« Tu ne seras pas punie. Je ne vois pas pourquoi on devrait te punir. Et surtout, quelle serait ta punition ? On ne sanctionne pas les gens parce qu’ils sont partis. Si on avait vraiment voulu te garder à Olympe, crois moi, tu n’aurais pas pu apparaître ici... »


C’était plus fort que lui, il avait envie de toucher le crin. Voir si c’était aussi doux qu’un Pur Sang. Mais par politesse, il n’en fit rien. Imaginez qu’on vous touchez les fesses gratuitement ? Il n’avait pas envie de finir en prison. Regardant à droite puis à gauche, Hermès écarta les bras avec un sourire.

« Je vais faire le guide pour aujourd’hui. Et après, nous rentrerons à Olympe pour voir les modalités de tes sorties. Je veux dire, les gens de la ville sont habitués à voir des choses loufoques comme un homme-cheval, mais ça serait quand même bien pour toi que tu puisses avoir un corps normal quand tu viens ici. Ca sera plus facile pour t’intégrer ! Par exemple, quand je viens ici, j’évite de montrer mes ailes. »


Au moment où il lui avoua qu’il pouvait avoir des ailes, il les fit apparaître. Deux immenses ailes blanches d’ange apparurent dans son dos et de toutes petites ailes apparurent aussi à ses chevilles. Lui faisant un clin d’oeil, il les fit aussitôt disparaître l’instant d’après, pour redevenir un homme normal.

« Tu vois. C’est pas très pratique pour rentrer dans les bâtiments, alors imagine un corps de cheval... »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Family First
“Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence, il suffit simplement de se souvenir de rallumer la lumière. ”

Eriya Casca


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eriya Casca


╰☆╮ Avatar : Cara Delevingne

Ѽ Conte(s) : Divin/Fantasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Centaurette

☞ Surnom : Nana/Krykry
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 15 Sep 2019 - 23:10




La curiosité est un vilain défaut ?


Pourquoi est-ce qu'il se mettait à rire, qu'est-ce que j'avais fais ? Ou dit de si amusant ? Il était effrayant... Je me cachais un peu plus, mais je ne savais pas où aller, et je n'avais pas l'impression d'être plus à l'abri que cela derrière cette chose. Bon au moins il disait que je n'avais pas fais de bêtises et que je pouvais aller où je voulais, sauf que ça me disait pas s'il était quelqu'un de gentil ou de méchant. En plus il parlait de se mettre en danger, il y avait du danger ici ? C'était quoi ? C'était pas rassurant...

J'observais méfiante les personnes habillés étrangement qui nous dévisageaient, qu'est-ce qu'on avait pour être regarder d'une telle façon ? Qui étaient-ils pour me regarder ainsi ? Je n'aimais pas ça, une chance qu'ils continuent rapidement leur chemin. Ainsi donc il était un dieu, je l'avais jamais croisé, bon d'accord je n'en avais pas croisé beaucoup, voir aucun, mais il faisait donc partie de tous ses dieux qui comme mon créateur se rendait dans cette ville. C'était vraiment étrange. Je passais ma tête sur le toit de la machine pour mieux le fixer avec intérêt.

« Tu as deux noms ? C'est étrange non. Comment ça se fait ? D'ailleurs pourquoi est-ce que tous les dieux viennent ici ? »

Lorsqu'il s'approcha, je cherchais à reculer, claquant mes petits sabots sur se sol dur et étrange, est-ce que j'avais quelque chose de bizarre pour qu'il me regarde lui aussi ainsi ? Mon corps était donc bizarre, c'est vrai que Dionysos n'était pas fait de la même façon, ni même les gardiens, mais c'était si terrible que ça le bas de mon corps ? J'observais mes jambes les bougeant et les faisant faire du sur place sur le sol pour mieux voir leurs mouvements.

« Tu veux dire que je ne pourrai jamais découvrir le reste du monde ? Comment ça ? Je suis ratée ? J'ai un défaut ? C'est pour cela que je ne peux pas sortir comme je veux ? Mais ça va être triste si je reste toujours au même endroit à attendre... »

Non je ne voulais plus de ça, rester seule à attendre toujours au même endroit, les gardiens étaient très gentil, ils s'occupaient parfaitement de moi, et je n'imagine pas ma vie sans eux, pourtant l'idée de rester toujours au même endroit me faisait peur.

« Prendre forme humaine ? Comment ça forme humaine ? Pégase... Ah oui c'est le nom d'une autre créature ! Dionysos m'en a déjà parlé ! »

Par contre je voyais pas de quoi il parlait avec ses formes humaines. Je connaissais les dieux, les créatures, mais les ''humaines''... Puis je me mis à sautiller sur place, oubliant mes craintes rien qu'à l'idée d'aller découvrir cet endroit ! Quelle chance ! Quelqu'un pour me servir de guide ! Comme sur Olympe enfaite avec les gardiens qui me servaient.

« Oh oui je veux tout voir ! Tout découvrir ! C'est si différent ici ! Et puis si je ne suis pas punie c'est encore mieux ! J'ai hâte, tu me montres tout tout tout ! »

Je fronçais les sourcils, à la suite de ses paroles, vexée. J'en oubliais presque qu'il voulait me faire rentré à Olympe rapidement, après seulement une journée. Mais d'où il jugeait mon apparence ? D'accord c'était un dieu, mais c'était aussi un dieu qui m'avait créé !

« Mais elle est normale ma forme, c'est Dionysos qui me l'a donné ! »

Je continuais à lui jeter un regard noir jusqu'à ce qu'il ne sorte ses ailes. Wah c'était si beau et impressionnant. Il en avait aussi des toutes petites aux pieds c'était trop mignon ! J'avais pas pu résister, j'avais touché une plume. Pouf ! D'un coup plus rien ! J'étais déçue !

« Mais c'est beau, c'est dommage de les cacher, c'est comme si tu voulais pas être toi-même, tu devrais être fier ! Et puis je suis sûre qu'il y a moyen de rentrer quand même ! De toute façon je n'ai que ce corps, du coup je ne pourrai pas rentrer dans certain endroit pour les découvrir ? »

C'était nul cette ville alors ! Moi je voulais tout pouvoir faire ! Alors que je parlais, un petit animal sauta sur la voiture et me renifla. C'était la première fois que j'en voyais un, on en avait pas à Olympe, je le caressais alors, c'était tout doux ! Il était trop mignon ! Je regardais alors Hermès.

« Je peux le garder ?! »

Je le regardais avec de grands yeux pétillants, et l'animal ponctua d'un ''miaou'' si craquant ! Est-ce qu'on pouvait le ramener à Olympe ? Et les oiseaux ? Je pouvais aussi les ramener ? Puis j'avançais dans une direction au hasard.

« Bon on visite ? »

Les gardiens étaient généralement plus rapide.


love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beautiful Creatures
Elle change toujours d'humeur et de couleurs ♫ by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83055-i-have-no-soul http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83056-discovering-relationships-for-a-baby http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83095-learning-notebook-of-the-world

Wallace McFly


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wallace McFly


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3192

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Jeu 19 Sep 2019 - 19:12

“Tu ne devrais pas être dehors à une heure pareille! ”






Hermès tendit la main comme pour l’apaiser. Au début de la création de Pégase, ça s’était révélé complexe. Et c’était le cas pour cette jeune Centaure. S’approchant d’elle, comme on s’approche d’un animal blessé, un léger sourire confiant, serein et rassurant apparu aussitôt sur son visage. D’une voix calme douce et distincte, il déclara :

« Première réponse, nous avons deux noms, un réel qui reflète ce que nous sommes, et une que nous nous sommes donné pour vivre parmi les hommes sans éveiller les soupçons. Tu peux m’appeler Hermès, ça sera bien plus simple. »


S’approchant toujours d’elle, il baissa peu à peu les bras, comme pour la mettre en confiance. Il ne comptait pas la toucher, mais simplement lui signifier qu’il ne lui voulait aucun mal. Lui même ne se rappelait de ses premiers jours d’existences.

« Deuxième question et troisième questions : non tu n’as pas de défaut et oui, pour le moment tu ne pourras pas visiter le reste du monde. Je viens de te le dire, il faut que tu puisses prendre une forme humaine pour ne pas éveiller les doutes des hommes hors de cette ville qui ne sont pas conscient de l’existence des Dieux. »

Remettant ses mains dans ses poches, d’un geste assez cool et détendu, son regard balaya la grande place. Le fait de la voir auprès d’elle, lui le dieu des Messagers avait tout de suite calmer la curiosité et la crainte des curieux. Désormais, les gens passaient leur chemin comme si de rien n’était.

« Mais pour ce qui est de la forme humaine, on verra plus tard, ici personne ne te dira rien. Et crois moi tu n’as pas de défaut, tu es très bien comme tu es. »


Lui faisant un léger clin d’oeil, il se trouva encore très petit à côté d’elle. Même Apollon qui était immense, ne devait pas lui arriver plus haut que la poitrine.

« Oui, Pégase est ma créature. Bien que je n’aime pas tellement que l’on les appelle ainsi. »


Ou du moins était sa créature. Sa Pégase à lui, était morte dans son monde. Il avait retrouvé il y a peu la version de Pégase d’ici, du Hermès d’ici. Etonnemment, ils avaient eu la même affinité, comme si cela avait été sa vraie création. Ce qui était étrange d’ailleurs. Mais Hermès en avait plutôt été content. Faisant finalement disparaître ses ailes en un clin d’oeil, il haussa les sourcils et un sourire en coin apparu.

« Avoir des ailes, c’est pas tellement pratique, surtout pour passer les portes. Et c’est mieux ainsi. Les gens qui ne connaissent pas notre véritable Nature ont tendance à avoir un regard différent sur la chose. Je m’y suis habitué, et ça me convient parfaitement de les faire disparaître. Surtout que je ne suis pas né avec. Je les ai rajouté après. »

Marquant un temps d’arrêt, Hermès recula légèrement quand le chat sauta dans les bras de la Centaurette. Toujours les mains dans les poches, il haussa un sourcil et se mit à rire de bon coeur. La situation était plutôt drôle, et elle semblait avoir une certaine affinité avec les autres animaux. Ce qui n’était pas donné à tout le monde, surtout dans la famille divine.

« Je crois qu’il t’aime bien. Ca s’appelle un Chat. C’est un animal de ce monde. Ils sont très mignons, mais ils ne servent pas à grand-chose. Ce sont des animaux domestiques, c’est à dire qu’ils appartiennent à des humains. Enfin, certains affirment que ce sont les humains qui appartiennent aux chats. Personnellement je n’ai pas trop d’avis là dessus... »


Mettant un doigt sous son menton, il considéra un petit moment cette question. C’était vrai ça, qui appartenait à qui ? Revenant subitement au sujet, il répondit avec un sourire triste.

« Au vu de son poids, je pense qu’il appartient à quelqu’un. Repose le avant qu’il ne perde son chemin. Si tu en veux un, nous pouvons aller au refuge de la ville. Ils en donnent contre bon soins. Certains n’ont pas tous la chance de celui là... »


S’approchant du chat, Hermès inspecta son aura en détail. Hm, ce n’était qu’un chat ordinaire. Les chats, pour les humains avaient la réputation d’avoir des pouvoirs magiques. Mais Hermès vérifiait pour une raison bien particulière. Finalement, il haussa les épaules et tendit la main vers la gauche.

« C’est par là ! »


Et, sans l’avertir, il attrapa le chat qu’elle avait dans les bras, le posa, lui saisit la main, et la téléporta immédiatement devant le refuge pour animaux en bordure de la ville.

« Rassure toi, nous sommes toujours à Storybrooke. C’était moins fatiguant que de marcher. L’avantage avec toi qui est divine, c’est que tu ne vomis pas à la téléportation. Les humains ont du mal les premiers temps quand on les transporte. »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Family First
“Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence, il suffit simplement de se souvenir de rallumer la lumière. ”

Eriya Casca


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eriya Casca


╰☆╮ Avatar : Cara Delevingne

Ѽ Conte(s) : Divin/Fantasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Centaurette

☞ Surnom : Nana/Krykry
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 21 Sep 2019 - 22:42




La curiosité est un vilain défaut ?


Hermès s'approcha, sa main tendu vers moi comme pour me toucher, mais ça me faisait peur, je n'avais été touché jusqu'alors que par mon créateur et les gardiens d'Olympe. L'idée qu'un autre me touche me perturbait, je le connaissais pas assez, mais il n'avait pas l'air méchant... Ce qu'il me dit me laissa dans une profonde réflexion sur les noms. C'était étrange, et j'avais du mal à le comprendre au début, mais plus j'y réfléchissais, plus je me disais que c'était peut-être pas si bête que cela finalement.

« Oui je préfère si cela ne te dérange pas. Moi je ne suis pas une divinité. Donc mon nom n'est pas connu, de toute façon je ne veux pas d'un autre nom que celui que Dionysos m'a donné, je me sentirai mal sinon. »

Après avoir reculer de deux pas, je continuais de le dévisager, il répondait à mes questions et m'expliquait des choses, cela signifiait qu'il était donc quelqu'un de gentil. Je lui fis donc un sourire, puis je restais perplexe à cette fameuse histoire de pouvoir changer de forme. J'avais été faite ainsi, alors comment changer ? Et puis... Est-ce que ça serait bien de pouvoir changer ? Vis à vis de mon créateur, c'était gênant.

« De toute façon je savais que j'étais parfaite, c'est pas n'importe qui mon créateur. Donc un jour je pourrai voir le reste du monde ! C'est géniale ! J'ai hâte de tout voir, tout découvrir, rien qu'ici c'est si différent de l'Olympe... C'est impressionnant. »

Si on pouvait voir plus tard pour changer de ma forme, cela m'allait parfaitement. Aucune envie de changer d'apparence, j'en avais qu'une, celle avait laquelle on m'avait faite. Je venais peut-être de naitre mais je savais que j'étais parfaite. Il ne pouvait en être autrement, j'étais la créature d'un dieu après tout.

« Oh toi aussi tu peux créer des créatures ?! Wah ! Tu es impressionnant ! Il y a beaucoup d'autre créature ? D'autre dieux qui en ont créer ? »

Je voulais tout savoir ! Les yeux pétillants je le fixais avec admiration, il était comme Dionysos, il était un créateur ! J'étais impressionnée, j'avais envie de voir sa créature, de tout savoir, combien ils en existaient, qui elles étaient, combien savaient en créer.

« Mais elles sont toi, toi véritable toi. C'est un peu comme si tu avais honte de ce que tu étais je trouves, si les autres te jugent c'est qu'ils sont stupide. Tu es un dieux, tu es au dessus d'eux de toute façon, ils n'ont pas à te juger. Ah bon ? Pourquoi tu as modifié ton apparence ? »

Pourquoi donc se modifier ? On était comme on nous avait fait, changer serait renier cela non ? J'avais du mal à comprendre, peut-être parce que j'étais encore qu'un bébé. Dans cette ville est-ce qu'il y avait quelqu'un qui avait créer ce chat ? Non, si cela avait été une créature il me l'aurait dit. Il était trop mignon, j'aimerai bien le garder. J'étais toute contente de ce qu'il disait, avant d'être très déçue.

« C'est vrai tu crois ? Oh... Donc lui aussi il est à quelqu'un... Dommage. Je m'en fiche qu'il serve à quelque chose ou pas, il est tout doux, tout mignon ! Moi ça me suffit ! Certains sont tout seul ? C'est triste.  »

J'avais beau serrer le chat et lui faire des câlins, il me le prit des bras à mon grand regret et me prit d'un coup la main, c'était la première fois qu'on me prenait la main, cela me faisait bizarre. J'observais alors ma main un moment après qu'on soit arrivé.

« Je comprends. Vraiment les humains sont malades avec ça ? Ils sont si faibles... J'aimerai bien les emmener avec moi à Olympe... Mais il faudrait que je demande la permission à Dionysos, tu penses qu'il accepterait ? »

Si tous ses animaux étaient seuls et triste, alors je voulais qu'ils viennent tous avec moi à Olympe ! Ils y seraient tellement heureux ! De l'espace, protection, ça serait tellement merveilleux !

« Tu as des animaux toi ? Il n'y a pas que des chats, c'est quoi les autres ? »

Tout était nouveau pour moi, il y en avait plein partout ! De différentes sortes, je me demandais ce qu'ils étaient, comment ils vivaient, pourquoi est-ce qu'ils étaient ici...


love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beautiful Creatures
Elle change toujours d'humeur et de couleurs ♫ by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83055-i-have-no-soul http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83056-discovering-relationships-for-a-baby http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83095-learning-notebook-of-the-world

Wallace McFly


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wallace McFly


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3192

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Mar 24 Sep 2019 - 10:10

“Tu ne devrais pas être dehors à une heure pareille! ”






Les mains dans le dos, observant les animaux, Hermès tourna la tête vers la jeune créature. Un léger sourire en coin apparut quand elle continua à parler. C’était marrant, elle était naïve, mais pas tant que cela, preuve qu’elle avait été quand même bien créée. La fixant d’un regard assez amusé, Hermès se contenta de baisser humblement la tête et de sourire en coin.

« La majorité des créatures ont été faites par Eris, de mémoire. Sinon oui, il y en a pas mal. Certains dieux ont plusieurs créatures, d’autres n’en ont qu’une. Certains pas du tout. Ca dépend de chacun, et surtout du pourquoi. Chaque créature a été faites dans un but bien précis. Pour passer le temps, pour parler, pour avoir une mission. Chacun à ses raisons. »


Lui même, avait fait Pégase simplement pour la compagnie. Il avait créé quelqu’un capable de voler et de pouvoir atteindre les sommets avec lui. Ca s’était avéré plutôt bien. Mais sa perte avait aussi été très fatale. Il revoyait Pégase, frappé en plein coeur par une créature de Zeus. Son propre coeur se serra. Puis, il avait rencontré la Pégase de ce monde. Elle était bien différente, mais au fond la même. C’était très complexe à gérer.

« Je suis né sans ailes, et je les ai acquises. Comment, je ne m’en rappelle pas trop, c’était il y a bien longtemps. »


Quand elle parla du fait qu’il était un dieu, et qu’il n’avait pas à subir le regard des autres, il éclata d’un rire profond et sincère.

« Je ne crains pas le regard des autres. Sans mes ailes, je suis un homme normal, et tu verras, c’est très pratique pour découvrir le monde. Et crois moi, ce n’est pas parce que nous sommes des Dieux que nous sommes tout-puissants. Et même si c’était le cas, nous sommes avant tout les enfants de la Nature. Nous n’avons pas à imposer nos choix à ses autres créations. »


Fixant les animaux, d’un regard assez envieux, Hermès déconnecta un temps. Ce n’était pas contre Eriya. Non, il était d’un caractère assez lunaire et en règle général, un rien le déconcentré. Reportant subitement ses yeux vers elle, il essaya de reprendre un peu le fil de la conversation :

« Les autres, ce sont les chiens. Au départ, c’était des loups. Mais la Nature les a fait évolué pour qu’ils tiennent compagnie aux hommes. Ils sont extrêmement fidèle. Tu peux en prendre un aussi. Non, je n’en ai pas. Mais je pense que je vais me laisser tenter par un chat. J’ai une idée, on a qu’à prendre un chat chacun, d’une même fratrie! Comme ça, on sera un peu lié, pour notre nouvelle amitié ! »


S’approchant des animaux, on pouvait remarqué que les cages étaient quand même grandes et donnaient toutes accès à un bâtiment immense et confortable où tous les chats étaient présents. Les chiens, eux, gambadaient à l’extérieur. S’approchant des bénévoles, il prit un ton poli et les salua de la main.

« Bonjour ! Mon ami et moi, souhaitons adopter deux petit chats. De la même fratrie, est ce que c’est possible ? »


L’homme, qui était un peu usé par son travail de bénévolat, mais qui devait quand même avoir le coeur sur la main leur intima à rentrer. Dans le bâtiment, plusieurs chats étaient lovés sur des coussins confortables. D’autres marchaient avec élégance. L’un d’entre eux, était même en train de courir partout, certainement ce qu’on appelait le « quart d’heure folie du chat ». Arrivant à un panier, deux chats étaient blottis les uns contre les autres. Fronçant les sourcils, le bénévole leur déclara :

« On les a sauvé de la noy... »


Hermès leva la main. Même s’il ne savait pas qu’il était un Dieu, ce dernier put sentir de par son aura que la fin de sa phrase ne devait pas être prononcé. Les dieux dégageaient toujours quelque chose d’assez imposant quand ils voulaient sur les autres.

« Ca ira. On va les prendre. »


Se saisissant des deux chatons au pelage écaille de tortue, il les tendit à Eriya, et se dirigea vers les bureaux en suivants les bénévoles.

« Euh… Par contre… Votre amie… C’est un animal ou un humain ? »


Un peu vexé par la question du monsieur, Hermès fronça les sourcils et se contenta de répondre :

« Ni l’un ni l’autre, mais c’est assez intelligent pour être votre égal. »


Arrivant au bureau, Hermès commença à écrire les papiers. Pendant que Eriya avait les deux chatons en main, ce dernier ce tourna vers lui.

« Tu peux prendre celui que tu veux… Par contre, administrativement, il me faudrait un nom et un prénom. Que tu n’utiliserais qu’ici. L’avantage avec nous, c’est qu’on peut choisir comment on va s’appeler ! »


Et ricanant de bonne humeur, il commença à remplir ses propres papiers.






♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Family First
“Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence, il suffit simplement de se souvenir de rallumer la lumière. ”

Eriya Casca


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eriya Casca


╰☆╮ Avatar : Cara Delevingne

Ѽ Conte(s) : Divin/Fantasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Centaurette

☞ Surnom : Nana/Krykry
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 3 Oct 2019 - 22:49




La curiosité est un vilain défaut ?


Mais c'était vrai ça, pourquoi on nous créer ? Étant une créature je n'arrivais pas à comprendre cette envie particulière de fabriqué une vie. Il y avait autant de raison ? Je ne m'étais jusqu'alors jamais posé la question, et je pensais avoir été fait pour parler ou combler une absence, mais étaient-ce seulement des bonnes raisons pour créer une vie ? D'un coup, en l'écoutant les énoncer, je n'en avais pas l'impression. J'observais alors mon corps, le sien, celui des animaux qui nous entouraient. Pourquoi on nous faisait si différent ? Je baissais la tête, plongée dans un mutisme plein de réflexion. Les caprices des divins étaient au fond plein d'égoïsme. J'existais pourquoi au final ? J'avais la vie, mais sans but. Juste parce que quelqu'un avait eut envie de créer quelque chose, pas moi particulièrement...

J'observais un instant Hermès, il sembla ressentir quelque chose de douloureux, un souvenir ? On parlait de créature... Avait-il une créature ? Ou n'avait-il pas réussi à en créer une ? Cela m'intrigua, mais il était encore trop tôt pour lui poser la question. En tout cas je lui poserai c'était une certitude, j'avais envie de savoir ! Ainsi je découvrirai pourquoi on nous créait, pas sûr que ça m'aiderait à mieux comprendre qui je suis, il n'était pas Dionysos après tout. Oserai-je un jour tous lui demander ? Et me répondra-t-il honnêtement ?

« Ah bon ? On peut obtenir des ailes ?! Wah !!! C'est génial ça ! Tu as dû être terriblement content lorsque tu les as eut non ? Tu as volé où la première fois ?! »

Moi qui pensais qu'il était né ainsi, mais donc on pouvait changer de forme ? Enfin il avait pas tellement changé, mais il avait obtenu quelque chose de plus, qui le rendait différent et unique, une sorte d'évolution. Des ailes, c'était juste magnifique, j'avais bien envie de savoir comment il avait fait, dommage qu'il ait oublié.

« Mais ça force à être à leur niveau, à s'abaisser et à se cacher, c'est comme renier ce qu'on est pour ne pas gêner le regard des autres ce que tu me dis. Je suis pas une enfant de la Nature, je suis une créature, une création par quelqu'un, je ne suis pas née comme vous. Sauf que là c'est les autres qui t'imposent leurs façons de vivre. »

Ses ailes choquaient les humains ? Du coup il était obligé de les cacher, si tous les humains avaient des ailes, là ça dérangeraient pas. Ça voulait dire qu'on devait se mettre à leur niveau. C'était eux qui dictaient comment les autres devaient être pour ne pas qu'ils soient dérangés.

« Des loups ? Mais pourquoi d'un loup, il y a eut plein de chien différent ? Et pourquoi la Nature voulait qu'ils tiennent compagnie aux hommes, si des hommes les abandonnent ? »

C'était bizarre, la Nature n'était pas très futé, ou je ne comprenais pas, entre eux, les humains avaient déjà de la compagnie non ? Ou c'était comme pour les divins ? Comme ils ne pouvaient créer des créatures, ils changeaient la nature d'un autre être vivant. Puis à sa remarque je sautillais sur place de mes petits sabots.

« Oh oui qu'elle bonne idée ! Tu crois que Dionysos sera d'accord ? »

Parce que bon, je n'avais déjà pas demander l'autorisation de sortir, alors ramener quelque chose de vivant avec moi sur Olympe... Je touchais les cages, c'était triste qu'ils soient enfermé, je forçais pour tenter des les briser, mais non, si je les faisais bouger, elles cèderaient pas. Je me cachais derrière Hermès lorsqu'il s'approcha de nouvelles personnes. J'observais en même temps les chats, ils étaient mignons, chacun vacants à ses occupations, j'avais envie d'aller jouer avec eux, mes jambes trépignant d'impatience, puis soudain il leva la main et l'autre ne termina pas sa phrase. Je le fixais plein d'intérogation, pourquoi avait-il fait cela ?

Je pris les chatons dans mes bras, commençant à jouer avec eux, nez à nez et donnant des coups de tête. Ils étaient tellement mignons, pourquoi avaient-ils fini ici ? Je les posais sur mon dos, ils s'amusaient dessus, tentant de s'agripper à ma crinière pour monter sur mes épaules, ou restant coincé dedans et se balançant. J'entendais la question que lui posais l'homme, je regardais mon corps, une partie était semblable aux humains, mais l'autre... J'observais mes jambes, elles étaient différentes, étais-je ratée ? Hermès me défendis, mais la question me restait à l'esprit...

« Eriya Casca, je n'ai que ce nom... C'est le mien et je n'en veux pas d'autre, c'est celui qu'il m'a donné, un autre serait le trahir. »

Du moins c'était mon impression, mais avec tout ce qu'on s'était dit, je me posais beaucoup de question. Il m'avait dit que j'étais parfaite, et fièrement j'avais été d'accord, mais visiblement ici je ne l'étais pas, les standards de ce monde n'était pas les même, c'est ce que j'avais remarqué, je m'en étais plainte, mais ça me touchait beaucoup. Pourquoi est-ce qu'il m'abandonnait pour venir dans un tel endroit où être nous étaient mal vu ?

« Dis... Pourquoi est-ce que vous passez de plus en plus de temps ici plutôt qu'à Olympe ? »

HRP : Désolé du retard, coup de moue en ce moment...



love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beautiful Creatures
Elle change toujours d'humeur et de couleurs ♫ by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83055-i-have-no-soul http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83056-discovering-relationships-for-a-baby http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83095-learning-notebook-of-the-world

Wallace McFly


« Boom Baby
T'as le Groove ! »


Wallace McFly


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3192

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Boom BabyT'as le Groove ! »


________________________________________ Lun 7 Oct 2019 - 13:37

“Tu ne devrais pas être dehors à une heure pareille! ”






Après avoir rempli les papiers, Hermès prit le chat qu’elle n’avait pas choisi et le caressa plusieurs fois. C’était doux, agréable et il en tirait un étrange sentiment de profond soulagement. Soupirant quelque peu, il fixa Eriya avec un léger sourire et lui répondit d’un ton calme et serein :

« C’était dans la Grande Vallée, là où nous avons grandis. Je n’en ai pas beaucoup souvenirs. Mais la sensation de liberté était incommensurable. »


Hermès continua de caresser la tête de son chat qui commença à ronronner. Avec un sourire en coin, il le fixa et commença à lui parler doucement.

« Comment vais-je te nommer… Oh, il lui faut un nom à lui aussi. Avoir un nom est très important, il reflète ce que nous sommes. »


Mais à qui parlait-il ? A Eriya ou au chaton ? En réalité, il parlait aux deux et il trouvait cela assez amusant que la phrase puisse coller avec les deux personnes. Fronçant légèrement les sourcils, il réfléchit à sa question, longuement, mais finit par y répondre de manière toujours aussi calme et tout aussi sereine.

« Tu es également une enfant de la Nature. Nous le sommes tous. Tu n’as rien d’artificielle. Les Titans nous ont aussi créé, et les hommes créés également la vie. A partir de là, considère que tu en fais parti. C’est juste la manière qui est assez différente. En l’occurrence, tu n’as qu’un seul créateur, alors que les autres en ont deux, et le procédé est différent que la voie classique. »


Caressant toujours le chaton, il lui fit un léger sourire. Il le savait, elle se posait beaucoup de question sur son existence. C’était le propre de chacun, mais surtout des créatures divines qui naissaient avec un cerveau et un corps d’adulte. Certaines choses étaient accéléré comme le langage, mais d’autres comme les relations sociales à expliquer pouvaient prendre un certain Temps.

« La Nature a ses raisons. C’est ainsi, et il ne faut pas se poser la question. Il faut simplement l’accepter. Peut être qu’il s’agissait d’un moment de l’histoire où l’homme avait besoin d’un compagnon différent de lui. Je n’en sais rien, je ne peux pas répondre à cette question. En revanche, je peux répondre à la suivante : Oui tu peux le garder. »


Il marqua un temps d’arrêt. Pensif. Ici, il n’avait pas eu l’occasion de rencontrer son « frère » Dionysos. En revanche de ce qu’il savait de lui, ce dernier n’en verrait pas d’inconvénient. Avec un léger sourire, le chat toujours dans ses bras, comme un protecteur, il poursuivit :

« S’il refuse, tu lui diras que c’est une de mes idées. Du moment que tu lui apportes amour et attention, il n’y a aucun problème. Mais je doute que tu t’y prennes mal. De ce que j’en sais grâce à nos échanges, tu as l’air de bien avoir cerner ce qu’il faut. Inutile d’en faire un petit drame, ce chat est à toi. Enfin, tu es aussi à lui. Vous partagez votre vie jusqu’à ce que la sienne soit terminée. »


Sous entendu, jusqu’à ce qu’il meurt. Hermès avait eu beaucoup d’animaux de compagnie. Comme les hommes, fragiles et mortels, c’était toujours douloureux de s’en séparer. C’était le prix à payer d’être immortel. Mais ça, elle s’en rendrait bien compte elle même. Certaines choses ne pouvaient être apprise de bouche à oreille. Caressant toujours son chat de manière néphrétique, Hermès fixa Eriya sur sa dernière question :

« Disons que Olympe n’est pas uniquement notre domaine. Cette planète entière l’est, et il y fait bon vivre. Ce ne sont que des choix personnels. Diane non plus, n’aime pas trop s’y rendre. Elle préfère resté à l’extérieur. C’est aussi mon cas. Je trouve Olympe trop parfait, trop surfait et artificiel. On voit clairement que ce n’est pas l’oeuvre de la Nature elle même. Enfin je pense, de ce que j’en ai vu récemment. C’est peut être pour cela que nous nous plaisons mieux ici, parmi les autres. Je ne saurai te fournir de réponses exactes, mais je pense qu’elle suffira ! »


Avec un petit regard rieur et un sourire en coin, il fixa le chaton qu’elle tenait avec un profond sentiment de bienveillance. Il commençait à apprécier beaucoup sa compagnie. Sa naïveté naturelle des premiers jours lui conférait un charme sans nom, fixant l’animal qu’elle avait elle aussi dans les bras, il lui demanda simplement :

« Comment vas-tu appeler ton nouvel ami ? »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Family First
“Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence, il suffit simplement de se souvenir de rallumer la lumière. ”

Eriya Casca


« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Eriya Casca


╰☆╮ Avatar : Cara Delevingne

Ѽ Conte(s) : Divin/Fantasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Centaurette

☞ Surnom : Nana/Krykry
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 22 Oct 2019 - 23:39




La curiosité est un vilain défaut ?


J’essayais de m'imaginer avec des ailes et volant... Mais rien à faire j'y arrivais pas. Tant qu'on avait pas goûté cette sensation on ne pouvait pas l'imaginer ni la comprendre, et même tenter de l'imaginer ne serait qu'une faible comparaison face à la réalité. Pourtant je pouvais, je sautais très haut et très loin, laissant mon corps survolé le sol, mais ce n'était pas la même chose qu'être porté par deux ailes qui bougeaient et faisaient aller où l'on désirait. Je demanderai à Dionysos pourquoi il ne m'avait pas faite avec des ailes, et pourquoi j'avais ce corps là, mi humaine mi animal.

Puis caressant mon chat également je m'interrogeais sur sa nouvelle remarque. Un nom... Quel nom pourrai-je lui donner ? Entant que créature, avais-je le droit seulement de donner un nom ? Ne devais-je pas demander la permission à mon créateur pour pouvoir moi aussi décidé d'imposer mon choix sur une autre vie que la mienne ? Et encore, des choix pour ma propre vie, je n'en étais pas vraiment maîtresse si ? Au fond je ne savais rien de ce que j'étais et ce qu'était ma vie.

« Un nom reflète ce que nous sommes... Comment il peut faire ça ? »

J'avais encore plus peur de lui choisir un nom maintenant ! Je fixais Hermès avec de grand yeux interrogateur totalement perdus. C'était alors une lourde responsabilité que de donner un nom. Dionysos qu'est-ce que ça pouvait bien refléter ? Et Hermès ? Et moi ? Je me posais vraiment beaucoup de question, des choses auxquelles je n'avais jamais prêté attention. Sortir d'Olympe était vraiment une expérience très riche, mais terriblement troublante...

« Hum... Possible je ne voyais pas les choses ainsi... Mais c'est justement la manière qui est différente et qui change tout je trouve... Dionysos il avait un fils, qu'il a eut par amour... Alors que moi c'était... Je ne sais même pas, un caprice ? Du coup je sais pas... Les créatures c'est différent j'ai l'impression. »

Comme la créature du Docteur Frankenstein, une chose contre nature justement. C'était pas la nature qui les créée mais quelqu'un d'autre, une autre volonté, mais les dieux aussi étaient donc des créatures ? Les Titans les avaient pas créer comme les humains créer leurs enfants ? À vrai dire je ne savais pas, tant de choses que j'ignore, mais cela me donnait envie de tout savoir, de tout découvrir ! Découvrir tout ce que le monde avait à offrir ! Toutes ses merveilles !

« La Nature est mal faite alors. »

Car créer des choses pour qu'elles souffrent ensuite de solitude c'était cruel. Ou sinon c'était bêtement ça, la Nature était juste une chose horrible et cruelle, les émotions des autres n'avaient que peu d’intérêt pour elle. Mais bon, au moins j'avais le droit de garder le petit chaton, ce qui me fit plaisir, je le regardais en jouant nez contre nez avec lui toute contente, puis je regardais le dieu avec des yeux pétillants de joie.

« Je ferai tout pour bien m'y prendre ! Je veux qu'il soit le plus heureux possible ! Tu sais ce qu'il faut à un chat ? Je ne connais pas, ça mange quoi ? Est-ce que comme moi les gardiens viendrons s'occuper de son pelage ? Au moins il n'a pas de crinière comme moi, cela devrait être plus rapide à s'occuper... »

Puis soudain je réalisais ses dernières paroles avec effroi. C'était une chose que je ne connaissais pas, et même que je ne comprenais pas.

« Que sa vie soit terminée ?! Comment ça sa vie va se terminer ? »

Tour à tour je regardais Hermès puis le petit chat. Un jour il ne serait plus là ? Certes Dionysos m'avait parler de son fils, mais c'était abstrait pour moi, je n'avais jamais vraiment compris, juste qu'il n'était plus là. Mais ça voulait dire quoi « plus là » ?

« Qui donc à créer Olympe alors ? Ce n'est pas la Nature ? Olympe n'était pas là avant toute chose ? »

Peut-être parce que j'étais un bébé qui venait de naître que je ne connaissais rien, et que pour moi l'univers premier que j'avais vu, et était le premier pour tous, ensuite venait les autres. Ainsi il m'avait semblé qu'il y avait eut au commencement Olympe, et de là s'est formé le reste du monde. Mais j'avais du mal à comprendre l'idée d'aller dans un monde où l'on ne pouvait être qui l'on était vraiment, et se faire passer pour ce qu'on était pas. C'était mentir aux autres et à soi-même. Vivre dans le mensonge était-ce une bonne chose ?

« Je ne sais pas, c'est une lourde responsabilité avec ce que tu m'as dis... Je viens de naître, ce petit chat et moi avons peut-être le même age... »

Je le regardais avec amour, il était si mignon, si petit, si doux. Comment avait-on pu le laisser tout seul à son sort ? C'était si triste...

« Et toi tu vas l'appeler comment ? Moi... Je pense avoir une idée... »

Aionios... Éternel... Est-ce que ça irait pour le mien ? Cela pourrait conjurer le mauvais sort de sa vie qui pourrait se terminer ? Il avait dit que les noms c'était très important alors peut-être que cela pourrait changer le cour de sa vie ?


love.disaster

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beautiful Creatures
Elle change toujours d'humeur et de couleurs ♫ by lizzou.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83055-i-have-no-soul http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83056-discovering-relationships-for-a-baby http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83095-learning-notebook-of-the-world

Contenu sponsorisé







Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya) _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Le premier jour, ca fait toujours bizarre. (Eriya)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville