« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
 

 Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Hyde E. J. Hill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hyde E. J. Hill

| Avatar : Matthew Goode

Quand le gala de charité...
... se transforme en partie de Cluedo


MURDER MYSTERY

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Tlqq

Une autre partie est lancée...
... il est temps de s'amuser ou non


LE COMBAT DES TITANS

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Ktai


| Conte : L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Hyde (et un peu Jekyll)

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Eys5

| Cadavres : 206



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Dim 22 Sep 2019 - 13:01



please to meet you
hope you guess my name


A l'issu des 28 années de Malédiction, des 28 années de coma, Hyde avait ouvert les yeux. Jekyll avait disparu, laissant les plein pouvoirs à son alter-ego, le terrifiant Mr. Hyde.
Le professeur Hill, à la suite de son réveil, s'était afféré à se construire une vie, une identité. Année après année, il s'était implanté à Storybrooke, et y grandissait comme un cancer.
Hyde jouissait pleinement de sa nouvelle identité. Il profitait de maints plaisirs une fois la nuit tombée, se révélant comme étant un assassin sanguinaire, un prédateur sans conscience. Mais le jour, son statut de professeur respecté et respectable lui offrait la couverture parfaite pour n'éveiller aucun soupçon.
Hyde Hill vivait la belle vie, Storybrooke satisfaisait pleinement tous ces besoins et désirs aussi vils soient-ils.
Il n'y avait qu'un point noir au tableau. Jekyll n'avait pas été détruit. Heureusement il n’exerçait aucun pouvoir sur les actions ou les pensées de Hyde, il n'était pas une menace. Mais il existait toujours, comme un petit caillou au fond d'une chaussure, comme un grain de sable dans des rouages. Hyde pouvait toujours le sentir, comme si son cerveau le chatouillait. C'était une sensation atroce qui le dérangeait jour et nuit, quoiqu'il fasse. Rien ne faisait disparaître ce grain de sable, ni un beau et satisfaisant meurtre, ni une bonne nuit de sommeil et encore moins la science que certains idolâtraient et présentaient comme la solution à tous les problèmes.
Le professeur Hill avait tout essayé pour se débarrasser définitivement de Jekyll, mais en vain, le docteur restait accroché à l'esprit de Hyde, comme une moule à son rocher. Et plus Hyde pensait à éradiquer Jekyll, plus celui-ci prenait de la place et devenait de plus en plus dérangeant. Hyde le sentait, le docteur finirait par réapparaître pour lui voler sa vie, au sens propre du terme. Si Jekyll réapparaissait, Hyde mourait, c'était inévitable.

Cette pensée mena Hyde le long des quais. Le soleil n'était pas complètement éveillé et la brise était glaciale. Ce petit matin de Septembre était le moment idéal pour penser, réfléchir à un problème.
M. Hill marchait lentement au bord de l'eau, comme au bord d'un précipice. Que fallait-il faire ? Préparer une lettre pour déclarer sur Jekyll était le cancer et Hyde l'hôte ? Le prier de mettre fins à ses jours pour laisser Hil reprendre le dessus ?
Un rictus déforma le visage du professeur, il comprenait à présent ce qu'avait ressenti le docteur avant la Malédiction. La manière dont on sentait que bientôt notre corps et notre esprit ne nous appartiendrait plus.

Le visage du professeur pris une expression de rage et Hyde vint frapper un poteau de fer avec toute la force qu'il avait. Un cri de colère mêlé à de la douleur s'échappa de sa gorge.
Il serra les dents si fort qu'il les sentit prêtes à se fêler.
Hyde s'assit sur le bord du quai, les pieds à quelques centimètres de l'eau. Qui aurait cru qu'il se retrouvait un jour dans cet état ? Qui aurait cru que l'affreux Hyde ait peur de quelque chose ?
Le professeur cacha son visage entre ses paumes et soupira tout ce qu'il pu. Des pas près de lui l'interpellèrent. Une personne se dirigeait vers lui. Il voulut hurler à l'inconnu de foutre le camp, mais sa colère disparut aussi vite qu'elle était venue. Les crises de colère de Hyde se déroulaient toujours de la même manière.

- Tout va bien. Fit sèchement Hyde au jeune homme qui vint s'asseoir près de lui.



Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Dim 22 Sep 2019 - 22:42






► Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid.
Please to meet you, hope you guess my name
Hyde & un bisounours


- ça y est l’automne est arrivé ! Après l’hiver, le printemps et l’été, c’est l’automne ma saison préféré !

Olaf chantait cette comptine contant l’histoire d’un loup qui attends l’automne pour manger des enfants … mais les enfants étaient ben trop rapide pour notre cher loup, et les enfants continuaient de chanter, et le loup aussi… parce que les comptines pour les enfants étaient faites pour cela. Olaf chantait alors cette chanson comme il respirait. L’automne était là, et si quand il le disait, on finissait toujours pas lui dire « Winter is coming » dans une référence qu’il ne comprenait pas vraiment. C’était pas l’hiver qui arrivé … C’était l’automne… la chanson le disait …

Et puis qu’importait pour Olaf que les gens se trompent entre les saisons, il préférait l’été malgré a chanson qu’il chantait à tue-tête depuis quelques minutes déjà. Il aimait la chanson, mais elle n’était pas totalement véridique. L’été allait passer et il ne pourrait le retenir malgré les caprices qu’il avait envie de faire … à la place de quoi il accueillait l’automne comme une vieille amie et l’aimerait autant que ce qu’il pouvait aimer l’été. Il ne ferait de distinction dans son amour.

Et c’était l’automne qui lui rendait comme une douce brise … n’oublions pas que lui ne ressentait pas du tout le froid, ou alors quand il était extrême, et que donc la température en ce début de matinée était idéal. Il y voyait une raison d’être de bonne humeur et d’aimer encore plus de monde … Alors qu’il allait reprendre, encore, sa chanson, il entendit un bruit sourd … et un cri de douleur…

Quelqu’un venait de cogner contre un poteau, et de se faire mal. Il n’en fallait pas plus à Olaf pour s’inquiéter, qu’importe qui il était … Il ne le connaissait pas, même pas de vue, mais il était sur de ne pas pouvoir laisser une personne en détresse seul dans cette journée qui commençait si bien pourtant. Il l’observa au loin alors que l’homme s’approcha de l’eau. Olaf espérait qu’il ne saute pas, parce qu’il risquerait de sauter pour l’empêcher de se noyer … et il y aurait deux corps à repêcher ensuite … Olaf s’approcha doucement de lui en silence … Il savait que l’homme l’avait vu, sa réponse le confirmait sans soucis.

Olaf cependant fini assis à côté de lui et dans un sourire doux lui répondit avec tout l’amour qu’il pouvait faire preuve. Il montra les phalanges de l’homme et se mit à sortir quelque chose de sa poche alors qu’il lui répondait.

- Vous dites quelque chose, mais les marques sur vos mains disent l’inverse. Vous savez il y a une nouvelle entreprise qui vient d’ouvrir en ville pour taper dans les choses et se défouler sans se faire mal, il faudrait que je vous retrouve le nom, mais elle pourrait vous éviter de vous faire du mal.

De sa poche, il y sortit un mouchoir propre, une pommade pour les blessures ainsi que des pansements avec des petits dessin de film d’animation.


- Vous me laissez vous soigner ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Hyde E. J. Hill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hyde E. J. Hill

| Avatar : Matthew Goode

Quand le gala de charité...
... se transforme en partie de Cluedo


MURDER MYSTERY

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Tlqq

Une autre partie est lancée...
... il est temps de s'amuser ou non


LE COMBAT DES TITANS

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Ktai


| Conte : L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Hyde (et un peu Jekyll)

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Eys5

| Cadavres : 206



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Sam 28 Sep 2019 - 18:50



please to meet you
hope you guess my name


L'inconnu eut bien de la chance que le soleil s'éveille vite ce matin-là. L'obscurité aurait été encore présente, Hyde aurait sûrement balancé sans ménagement le pauvre homme à la mer, sans vie. S'il y avait bien une chose que le professeur détestait c'est d'être surpris dans un moment de faiblesse. Comme tous les hommes puissants et vils de ce monde, il se devait de ne jamais rien laisser paraître.
Un instant, Hill inspecta les alentours se demandant s'il ne pouvait quand même pas commettre un petit meurtre. Cela lui changerait radicalement les idées et il en serait fini de la peur qui lui tordait les entrailles. De Jekyll revenant en force.
Mais l'inconnu lui proposa son aide. La main de Hyde avait pris une couleur étrange tirant entre le bleu et le rouge, du sang coulait abondamment de ses phalanges. En dépliant son poing, Hill grimaça. Il avait sûrement un os de brisé. Qu'est-ce que la colère pouvait faire faire ! Hyde ne savait pas gérer ses crises de colère et n'essayait absolument pas. Il aimait ce côté imprévisible et incontrôlable de sa personnalité. Cela lui faisait revivre le bon vieux temps, dans le Monde des Contes quand il pouvait commettre tous les crimes du monde en plein jour. Le professeur se remémora la fois où il avait piétiner une fillette sans aucun motif. Il était vraiment sans pitié, sans conscience. A bien y réfléchir, Hyde préférait sa vie à Storybooke, il avait un travail qui lui apportait un statut respectable, un magnifique manoir, une couverture parfaite pour commettre ses crimes et surtout Jekyll n'était plus là, où du moins pas assez présent pour ruiner Hyde. Il disposait encore de temps pour réduire cet idiot de docteur en poussière.

- Allez-y. Fit Hill en tendant sa main endolorie à l'inconnu. Merci. Ce dernier mot lui brûla les lèvres. Mais il fallait qu'il garde un comportement irréprochable, le soleil était au-dessus de lui, le vilain Hyde se devait de disparaître jusqu'à la prochaine nuit. Je pense que j'ai une.. Argh ! S'écria le professeur, souffrant sous les doigts pourtant délicats du jeune homme. Hill s'imagina sauter à la gorge du jeune homme mais respira longuement et calmement pour oublier ses pulsions meurtrières. Maintenant c'est certain, une phalange est brisée. Déclara-t-il avec une voix dans laquelle l'on décelait aisément de l'énervement. Que faites-vous avec tout ce nécessaire de premiers secours sur vous ?

Hyde ne prit pas la peine de demander au jeune homme s'il était médecin. A son allure enfantine et ces paroles presque puériles, il était certain qu'il n’exerçait pas dans un domaine de prestige comme la médecine.
Hill observa l'inconnu. Son visage ne lui rappelait rien. A croire qu'il n'avait toujours pas rencontrer tous les habitants de Storybrooke au bout de ces 6 années post-malédiction. Tant mieux, pensa Hyde. Il préférait toujours tuer des inconnus à des personnes avec qui il avait déjà conversé. Sauf quand les-dites personnes étaient antipathiques ou irritantes, dans ces cas-là, le professeur se faisait une joie de mettre fin à leur pathétique existence.

- Hill. Hyde Hill. Mon nom. Déclara-t-il d'un ton cette fois plus neutre. Et vous êtes ... ?


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


In the Bleak Midwinter

Le vent glacial gémissait. La terre restait dure comme le fer. L'eau comme une pierre. La neige était tombée, une neige après l'autre. Il y a longtemps.


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Dim 29 Sep 2019 - 0:29






► Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid.
Please to meet you, hope you guess my name
Hyde & un bisounours


Olaf était dans ce genre de jour où tout allait pour le mieux, et que rien ne pouvait contre carrer ses plans pour que tout aille bien … ouais tout ça … C’était ce genre de jour où si on lui posait une question simple, il y répondrait par un long monologue sur le fait que la vie c’est génial … sur ça il était un peu Otis dans Astérix et Obélix Mission Cléopatre … même s’il avait envie de faire la tirade si culte de ce personnage en cet instant, il se retient car l’homme ne lui avait pas encore posé une question qui mérite une telle réponse …

Mais un jour comme aujourd’hui, il pourrait le faire sans soucis … il était de toute manière de très bonne humeur, et sa bonne humeur l’empêchait presque de voir la mauvaise humeur de son camarade … presque parce qu’il l’avait tout de même vu taper dans quelque chose … et il avait tout de même la main en sang …. Si ce n’était pas grave ça, il ne voulait pas imaginer ce qui le serait … L’homme semblait penser à plusieurs choses à la fois … et Olaf n’avait que la possibilité d’attendre pour voir la mise au point de l’homme … ce n’était pas vraiment comme s’il n’avait pas l’habitude de se faire envoyer balader. Il sourit alors à l’homme de ses dents si blanches.

Olaf sourit alors qu’il prit la main de l’homme dans une délicatesse que seuls les bonhommes de neige pouvaient faire … d’ailleurs, il avait la main froid et il ne doutait pas que cette température n’apaise les plus petits bleus … pour les plus gros … il ne fallait pas non plus poussé mémé dans les orties … les pouvoirs d’Olaf se résument à savoir où il fait froid et où il fait chaud, à être avec une température plus basse et à ne pas craindre le froid … pas plus … Il répondit à l’homme.

- C’est norm…

Alors qu’il allait lui dire que c’était normal pour lui l’homme se mit à crier ce qui eu la conséquence de faire sursauter notre doux bonhomme de neige … il baragouina des excuses pour lui avoir fait mal ainsi … ce n’était pas voulu … Il continua à faire très attention à nettoyant la plaie avec un produit qui ne pique pas … et pour de vrai lui, les autres les parents disaient que ça pique pas mais on s’est tous que c’est du pipeau.

- Je me fais souvent mal, et les gens dans la rue aussi, alors je me dis que si j’ai tout avec moi, je pourrais aider le plus de gens, comme je le fais pour vous.

Il lui fit un grand sourire alors que ses gestes sont encore plus doux qu’avant, comme si la main de l’homme était un entité blessé à part entière et qu’Olaf avait trop peur de lui faire du mal pour mettre une pression quelconque dessus… il n’était pas infirmier … juste une personne qui ne supportait pas le malheur des autres … apprendre que l’homme en face de lui était un monstre ? Il ne serait comment réagir.. surtout après Deliora et Lullaby …

- Je suis Axel, Axel Oswald mais vous pouvez m’appeler juste Axel, je peux vous appeler Hyde ? Vous voulez un câlin ? Vous semblez ne pas aller bien, je ne connais rien qu’un câlin ne puisse apaiser … même si c’est qu’un pansement comme ce que je vous ai mis sur la main, faudra tout de même aller voir un médecin … mais ça fait pas de mal.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Hyde E. J. Hill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hyde E. J. Hill

| Avatar : Matthew Goode

Quand le gala de charité...
... se transforme en partie de Cluedo


MURDER MYSTERY

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Tlqq

Une autre partie est lancée...
... il est temps de s'amuser ou non


LE COMBAT DES TITANS

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Ktai


| Conte : L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Hyde (et un peu Jekyll)

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Eys5

| Cadavres : 206



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Sam 19 Oct 2019 - 18:37



please to meet you
hope you guess my name


L’inconnu lui expliqua que les habitants de Storybrooke et lui-même avaient la fâcheuse tendance à se blesser. Hyde ne put qu'acquiescer, il en était une preuve de plus. Il était vrai que cette ville, si insignifiante soit elle en apparence, regorgeait de dangers plus fourbes les uns que les autres. Il était courant de s’y blesser très gravement ou même d’y mourir. Comme dans la plupart des villes à vrai dire, bien que Storybrooke soit plus dangereuse qu’aucune autre ville au monde. C’était le pire coupe-gorge de la Terre. Ici, se regroupait les pires personnages, les plus malsains, les plus puissants… En définitif, il ne faisait pas bon vivre ds la petite ville du Maine, sauf quand on était l’un des vils personnages, comme Hyde Hill.

Le soigneur improvisé du professeur se fit plus doux dans ses mouvements. Hill le regarda avec un oeil méfiant, mais se ravisa rapidement, constatant que le jeune homme n’avait pas une once de perversité ou d’autres vices dans les veines. Plus qu’enfantin, l’inconnu semblait simplet. Hyde en eut presque pitié. Qu’il devait être difficile de vivre à Storybrooke avec un cerveau si peu plein. Le danger survolait ce pauvre petit être comme un faucon au-dessus de sa proie.
Hill arqua un sourcil en observant l’inconnu finir de lui bander la main. Non, il en était certain maintenant, il ne tuerait pas cet homme. Quel intérêt y avait-il à tuer un adulte à l’esprit d’un enfant ? Hyde n’avait aucun code d’honneur, il tuait ce qui trainait sur son passage, mais les enfants n’étaient pas ses cibles favorites. C’étaient des choses trop frêles et trop innocentes pour apporter une quelconque satisfaction.

- Enchanté Axel. Commença le professeur se forçant à rester poli et aimable. Vous pouvez m’appeler Hyde mais les embrassades sont très peu pour moi. Cracha Hyde en se remettant debout sur ses deux jambes, mettant ainsi de la distance avec le jeune Axel. J’irais voir un médecin. En réalité, je suis moi-même docteur ! S’exclama soudainement le criminologue, mettant en danger sa couverture si précieuse. Pour les habitants de Storybrooke, Hyde E. J. Hill était un éminent professeur de criminologie, ni plus ni moins. Aucun d’eux ne savait qu’au fin fond de sa cervelle, se cachait un certain Jekyll et des connaissances scientifiques poussées. En sciences, non en médecine… Souffla-t-il en plantant son regard sur l’eau scintillante du quai.

Le soleil levant donnait une couleur fort agréable à l’eau stagnante. La beauté de la nature, tout comme l’art, ne savait pas capter l’attention du glacial criminologue. Son coeur était de pierre et rien ne semblait l’émouvoir… en dehors du meurtre.
Pourtant, ce matin-là, Hyde fut absorbé par l’eau rougeâtre qui berçait tranquillement les petits bateaux amarraient au quai. Sûrement car, si l’on ne la regardait pas attentivement, si l’on passait à côté et l’observait rapidement du coin de l’oeil, cette eau salée tâchée par les rayons du soleil ressemblait à du sang.
Hyde secoua la tête, et se reconcentra sur le jeune homme, qui ne semblait pas vouloir continuer son chemin et délaisser Hill.

- Que faites-vous dans la vie Axel ? Non… Laissez-moi deviner ! Fit Hyde en fixant le jeune homme. Ses talents à décrypter une personne étaient aussi utiles pour un citoyen lambda que pour un criminel endurci. Vous pourriez être ouvrier, mais vos mains ne sont pas burinées et vous avez une carrure trop frêle. Vous devez être employé dans une petite entreprise. Comme hôte de caisse ou préparateur. Ai-je vu juste ? Demanda Hyde, pourtant sûr de lui.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


In the Bleak Midwinter

Le vent glacial gémissait. La terre restait dure comme le fer. L'eau comme une pierre. La neige était tombée, une neige après l'autre. Il y a longtemps.


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Mer 23 Oct 2019 - 10:26






► Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid.
Please to meet you, hope you guess my name
Hyde & un bisounours

Olaf ne comprenait pas vraiment cette ville. Dans son entièreté la ville pouvait passer pour une ville normale, mais il ne comprenait pas comment personne n’avait pu voir, et comprendre, qu’elle existait à l’extérieur d’ici. Tout le monde réagissait dans cette ville comme si tout le monde était au courant du monde des contes. Comme si la magie était normale. Pourtant, à l’extérieur de ce lieu, il y avait un monde vaste ne possédant ni magie, ni d’Olaf. Le monde à l’extérieur de SB l’effrayait… et pour y être sortie une fois, il ne voulait plus jamais essayé… C’était un monde de cauchemar, un monde sans couleur et sans vie, et notre éponge d’amour n’avait pas besoin de la tristesse humaine pour déjà être sur la corde raide.

Axel remonta les yeux vers l’homme alors qu’il dit être enchanté, ce qui dans cette ville, et en lien avec sa pensée précédente, le fit sourire de cette manière si charmante qu’avait les enfants la bouche pleine de chocolat. Axel suivit le mouvement pour se lever et sourit.

- Pour le moment, les embrassades, ça finit par venir quand on comprends que ça peut faire du bien à son esprit quand elles sont donnés par quelqu’un qui vous veux que du bien.

Eris, Regina et bien d’autres. Les marques d’affection, qui peuvent donc être autres choses qu’un câlin, mais juste une tap-tap sur la tête, servaient à l’esprit. Olaf en avait besoin pour avancer, comme une drogue, mais bien plus douce.

- Vous êtes docteur en quoi ?

Olaf ne mettait pas de doute la parole de l’homme, c’était les yeux pleins d’étoiles qu’il demandait cela. Lui les études ? C’était très peu pour lui, il en oubliait même pourquoi parfois … mais c’était une autre histoire. Le respect qu’il portait à l’homme grimpa en flèche dans son esprit, donnant à Olaf un air encore plus enfantin. Aussi il demandait cela, car il y avait un millions de science différente. Celle qu’il préfère ? La science de l’humain, mais elle avait un autre nom peut être …. Celle qu’il aimait le moins ? La science des fonds marins… parce qu’il aurait fallu mettre sa tête dans l’eau pour ça .. et que très peu pour lui !

Axel allait répondre ensuite à sa question, mais il fut coupé … alors des étoiles apparurent encore dans ses yeux de personnes facilement impressionnable.

- Comment l’avez vous su ? Vous êtes comme Dame Anastasia ? Vous rentrez dans les têtes des gens ? Je suis vendeur de glace !

Il dit cela avec une fierté non dissimulé, alors qu’il gratifiait l’homme d’un grand sourire de vainqueur. Mettant ses mains dans ses poches pour faire une pose de fierté, il en trouva un bonbon à la menthe, dans un sachet. Il le tendit à l’homme, toujours avec sa magnifique envie d’aider et d’être gentil.

- Vous voulez un bonbon ?


CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Hyde E. J. Hill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hyde E. J. Hill

| Avatar : Matthew Goode

Quand le gala de charité...
... se transforme en partie de Cluedo


MURDER MYSTERY

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Tlqq

Une autre partie est lancée...
... il est temps de s'amuser ou non


LE COMBAT DES TITANS

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Ktai


| Conte : L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Hyde (et un peu Jekyll)

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Eys5

| Cadavres : 206



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Sam 2 Nov 2019 - 18:46



please to meet you
hope you guess my name


Comme Hyde s'y attendait, Axel confirma sa déduction. Le professeur afficha un sourire vainqueur. Ses talents étaient définitivement effectifs autant sur les petits gens que sur les criminels. Il adorait avec ce pouvoir sur les gens, comme s'il pouvait lire dans leurs pensées. Il s'agissait ici que d'un travail facilement deviné.
Mais quel plaisir malsain éprouvait le professeur en découvrant ce que les autres cachent. Quel plaisir de connaître ce que chacun cache au fond de son esprit.
Dans son travail, Hill se délectait des informations qu'il extrayait chez les criminels à leur insu. Un regard, un tressautement de la main, une lèvre retroussée ou même la position du corps entier, tout était un indice pour découvrir ce qu'un homme tente de cacher. Le professeur aimait s'introduire dans la tête d'autrui et y déceler vices et peurs enfouis.
Hyde Hill était autant un criminologue hors pair, qu'un Napoléon du crime.

- Anastasia Romanov ? Elle est seulement profiler... Cracha Hyde comme si on le comparait à un cochon. Non, non... Il se reprit ensuite, tentant de se montrer plus aimable. Les talents de Mlle Romanov seraient plus en valeur au sein d'une vraie police... Souffla Hyde. Quoi que... Les autorités de ce pays sont déplorables quelle que soit la ville.

Le jeune homme ne sembla pas écouter Hill et se positionna tel un grand champion ayant gagner une prestigieuse course. Il arrive presque à décrocher un vrai sourire à Hyde. Finalement, Axel avait beau très niais et un peu stupide, sa compagnie était presque agréable.
Hill décida de profiter de ce moment, tant que sa soif de sang était endormie. La vie était plus douce quand son désir de tuer ne lui tordait pas les entrailles. Hyde se surprit à penser cela. Lui qui ne vivait que pour assassiner...
Axel lui tendit un bonbon que le professeur identifia saveur menthe. Il se surprit à tendre la main pour le saisir.

- Oui, merci.
Il rendit son sourire au jeune homme.

Voilà un nouveau Hyde qui émergeait. Un sage et presque gentil Hyde. Le professeur faillit éclater de rire à cette pensée. Lui gentil ? Qui l'eut cru ?
Ou peut-être que c'était simplement Jekyll qui faisait de nouveau surface... Son doux caractère commençait doucement à se mêler à celui de Hyde. Le docteur, au lieu de reprendre contrôle du corps de Hyde, se confondait avec lui, s'entremêlait et se mélangeait jusqu'à que les deux hommes ne fassent plus qu'un définitivement.
Cette pensée fit tressaillir Hill. Il préférait mourir plutôt que de faire un avec ce stupide docteur.

- Axel, dites-moi... Que feriez-vous si quelqu'un... Le criminologue cherche un instant ses mots. ... tentait de vous voler votre identité, votre corps, votre volonté et vos pensées ? Et que cette personne cherchait à vous faire disparaître ? Que feriez-vous ?

Hyde se mettait cruellement en danger en demandant pareilles questions. Mais il devait savoir ce qu'un gentil jeune homme comme Axel ferait à sa place. La manière forte avait fonctionné auparavant mais Hill avait le sentiment qu'elle ne fonctionnera pas deux fois. Il lui fallait étudier la situation avec une nouvelle approche. Mais la psyché du professeur n'était pas souple au point d'imiter celle d'un autre. Il lui fallait un avis extérieur. La seule personne avec qui il pouvait échanger sur le sujet était Erwin Dorian, malheureusement, ce fier notaire avait l'esprit aussi tordu et manipulateur que lui, et ne pouvait lui apporter aucune aide dans ce cas.
L'esprit naïf et simplet d'Axel allait lui, peut-être l'aider.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


In the Bleak Midwinter

Le vent glacial gémissait. La terre restait dure comme le fer. L'eau comme une pierre. La neige était tombée, une neige après l'autre. Il y a longtemps.


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Lun 4 Nov 2019 - 0:40






► Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid.
Please to meet you, hope you guess my name
Hyde & un bisounours

Axel ne pouvait comprendre le sourire de l’homme … il se trouvait plutôt transparent. Tout le monde pouvait lire en lui comme dans un livre ouvert…Juste, pas tout le monde lisait les notes de bas de pages, pourtant essentielles pour la compréhension globale d’une histoire. Il ne pouvait donc pas comprendre son sourire de vainqueur, alors que pour notre bonhomme de neige, c’était évident qu’il n’était pas quelque chose de très haut dans la société, ni de très usant… Il s’imaginait des fois maçon … pour se souvenir que s’il utiliserait un marteau-piqueur, il finirait certainement comme dans les dessins animes à vibrer de concert avec l’objet…

Sauf la peur, la tristesse et la solitude, il n’y avait rien à trouver dans notre Olaf… Pourtant ses sentiments étaient importants… mais notre petit homme les cachait tellement bien sous une tonne de bonheur, de joie, de sourire et d’envie d’aimer, que personne ne pouvait voir sa souffrance. Il n’était pas comme les autres, qui aurait certainement déprimé de sa situation … non …Lui il avait décidé de donner encore plus, de faire encore plus pour les autres… pour un jour racheter sa faute et pouvoir se pardonner… Cependant … il était sur de ne jamais totalement se pardonner… Comme une cicatrice profonde enfouie dans son cœur.

Cependant, personne ne pouvait le voir … pas même l’homme en face de lui … parce qu’Olaf ne se laissait à penser à sa souffrance que quand il était seul. En compagnie, il était Olaf, il était le bonhomme de neige, et dire qu’il oubliait tout le reste n’était pas faux. Il n’y avait plus de Deliora, plus de cicatrice sur le coude, qu’une envie de donner son amour, sans raison, sans rien … et personne ne pourrait lui enlever cela. Il était têtue dans son genre notre glacier, n’est ce pas ? Axel sourit.

- Dame Anastasia, elle est gentille. Je l’aime bien. Vous aussi vous l’êtes.

Ignorant du commentaire étrange qu’il disait à l’homme, on pourrait presque voir les notes de musiques sifflotantes qu’Olaf disait dans son ton. L’âme d’Olaf n’était pas celle d’un homme, mais d’une entité, une entité fait par amour, pour l’amour et avec amour. Rien n’était vilain dans ses yeux au premier abord … C’était pour cela qu’il n’aurait jamais pu identifier les abus sexuels de Jude à l’époque. Le monde n’était pas aussi moche ..si ?

Au côté de l’homme, il n’y avait pas de soucis, pas de monstres ou de méchanceté. Il aimait bien cet étrange personnage avec son sourire triomphant et son envie d’être le premier de la compétition. Il aimait son sourire à ses propositions… Ouais, Olaf appréciait la compagnie de l’homme parce qu’il avait été gentil avec lui, mais aussi parce qu’Olaf ne voyait que ce que l’homme voulait qu’il voit… Et qu’importe, c’était suffisant pour Axel. L’homme était après tout, gentil avec lui.

- De rien. C’est un bonbon de l’amitié, mais faut pas le dire sinon vous auriez risqué de refuser.

Il pencha la tête doucement vers l’homme et son étrange caractère. Bien sur, il n’avait pas proposé le bonbon avec cette idée là en tête, mais une fois que l’homme avait accepté, il en avait eu l’idée. Souriant encore, il pencha derechef la tête puis il sourit…

- Pourquoi cette personne voudrait faire ça ? Est-ce qu’elle meurt si elle ne le fait pas ? Parce si elle meurt, on peut juste se partager le corps, faire des compromis, et comme ça personne n’aura à disparaître, non ? La personne serait dans mon corps mais sans être moi, je pense qu’il suffira que je lui montre que je ne lui veux pas de mal…

Il se mit à réfléchir.

- Et je trouverais un moyen pour que la personne ait son propre corps et ensuite je lui ferais un câlin parce que je l’aime ! Et tout le monde sera mieux non ? Mais le temps de trouver je ferais moitié moitié… Parce que si on prend la situation à l’envers, peut être que la personne a juste le désir de vivre, comme pourrais je repousser quelqu’un qui veut tellement vivre qu’il essaie de me faire disparaître … non. Je pense que je discuterais avec lui, et j’en ferais mon ami. J’apprendrais à le connaître, et je trouverais le moyen de l’aider. Que feriez-vous, vous, si vous étiez quelqu’un ayant désespérément besoin d’un corps, mais qu’on refuse de vous laisser vivre ? Je pense que dans cette question, il faut prendre en compte les sentiments des deux… Et trouver une solution magique, on a des femmes capables de mettre tout le monde dans un nouveau monde, on ne va pas me faire croire qu’on peu pas créer un corps vide pour un esprit qui en a besoin.


Bien que tout cela soit hypothétique … Olaf venait d’avoir une poussée non dissimuler de camaraderie envers l’entité ayant besoin d’un corps… et plus il y pensait, plus il était sur que lui il parlerait, et trouverait une solution… parce qu’il était hors de question que quiconque souffre dans cette ville.


- Vous connaissez quelqu’un comme ça ? Vous voulez que je lui fasse un câlin ?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Hyde E. J. Hill
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Hyde E. J. Hill

| Avatar : Matthew Goode

Quand le gala de charité...
... se transforme en partie de Cluedo


MURDER MYSTERY

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Tlqq

Une autre partie est lancée...
... il est temps de s'amuser ou non


LE COMBAT DES TITANS

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Ktai


| Conte : L'étrange cas du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde
| Dans le monde des contes, je suis : : Mr. Hyde (et un peu Jekyll)

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald Eys5

| Cadavres : 206



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Jeu 26 Déc 2019 - 12:16



please to meet you
hope you guess my name


Les barrières que Hill dressait constamment entre lui et les autres humains venaient de s'abaisser légèrement. Il avait, contre toutes attentes, demandé conseil à un petit simplet à peine rencontrer. Après tout, peut-être qu'un esprit extérieur pourra trouver une solution à son problème ? Peut-être que Jekyll se pouvait être vaincu par Hyde car leurs deux êtres étaient trop similaires ? Un esprit enfantin et innocent comme celui de ce Axel aurait sûrement un angle d'approche différent sur la situation.

Hyde était assis de nouveau prêt du glacier, les mains sur les genoux et le bonbon dans la bouche. Il sentit un délicieux arôme se rependre sur sa langue et il sourit. Les sucreries le mettaient toujours dans un état particulier, car elles lui rappelaient autant le début de sa vie comme certains souvenirs de Jekyll. Au début de sa vie en tant que double maléfique, Hill s'était énormément nourri de bonbons et de confiseries en tout genre. Il n'est pas correct pour un adulte de se nourrir exclusivement de friandise, mais Mr. Hyde n'était pas un adulte ordinaire, il était le Mal, le résultat de tous les désirs enfouis et refoulés, comme celui de manger des bonbons comme un enfant.

En entendant le mot "amitié", tous les muscles du professeur se contractèrent. Hyde n'était pas le genre de personne à avoir des amis. Il avait des connaissances qu'il manipulait, des collègues criminels et autres humains pouvant être utiles, mais il n'avait pas d'ami.
Dans un premier temps, Hill se referma comme une huître, et avala le bonbon d'une traite sans prendre le temps de le goûter davantage. Il se tourna légèrement sur le côté, pour se détourner d'Axel, comme un enfant qu'on aurait vexé. Ami ? Hyde n'avait pas d'amis, il ne pouvait pas en avoir. Personne ne supporterait sa véritable nature, même lui ne la supportait pas parfois.
A y réfléchir, la seule personne qui s'était un tant soit peu rapprochée d'un ami, était une jeune fille qu'il avait connu autrefois. Une petite fille blonde aux grands yeux verts qui l'avait d'abord apprécié avant de le haïr comme tous les autres humains.
Hill se sentit un instant coupable. Il avait éloigné Jekyll de sa petite fille. La seule famille qui lui restait, son fil étant mort.
Le professeur secoua la tête, penser à la petite Jekyll n'allait pas aider à résoudre son problème. Il fallait déjà se concentrer sur le grand-père savant fou.

- Elle ne meurt pas. Mais... Elle ne vit pas non plus. L'esprit est une chose compliqué Monsieur Oswald. On peut exister sans être réellement en vie. Une seule pensée suffit à créer une existence, mais ne suffit pas à créer une vie.

Hyde écouta Axel donner son avis sur la situation. En effet, l'esprit enfantin du glacier avait peut-être trouvé une solution. Il fallait déplacer Jekyll dans un autre corps, afin de mieux le tuer. Tuer un esprit parasite au sein de sa propre tête était impossible sans soi-même se blesser, mais tuer un corps était d'une simplicité infantile !
Un sourire carnassier s'afficha sur les lèvres du professeur. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ? La solution lui paraissait maintenant évidente ! Il fallait séparer son esprit de celui de Jekyll et l'intégrer à une autre personne ! Mais quelle personne ? Une personne morte ? Une personne en vie ? L'intégrer à une personne en vie, tuerait probablement la personne en question, ou alors créerait une double personnalité. Ce serait fâcheux pour le quelqu'un en question, mais Hyde n'en avait que faire. Cependant, il trouva un intérêt scientifique à tenter de déposer l'esprit de Jekyll dans un corps déjà mort.
Hyde étouffa un rire maléfique. C'était décidé, il irait à la morgue et choisirait le plus hideux des corps pour ses expériences. Pourquoi la morgue ? Parce qu'il fallait une personne déjà morte aux yeux de la société. Cela le mettrait dans un épineux problème s'il tuait lui-même quelqu'un pour ensuite la réanimer. Quoique... La décision restait encore à prendre...

- Oui, je connais quelqu'un qui a ce problème, en effet. Mais grâce à vous, je pense que j'ai trouvé la solution pour l'aider. Hyde sourit à en faire trembler de peur le plus hideux des monstres. La solution était évidente à vrai dire, mais je ne voyais pas le bonne angle d'attaque. Le regard meurtrier de Hill se tourna vers Axel. Il détailla le garçon de la tête aux pieds. Prendre le corps du glacier était une option efficace. Ainsi, personne n'entendrait parler du coup de déprime du professeur et en prime, Hyde avait un corps à l'esprit faible pour implanter Jekyll. Avez-vous de la famille Axel ? Des parents, des frères et sœurs ? Ou quelqu'un qui remarquerait rapidement votre disparition ? Demanda Hill sans précaution. De toute façon, le glacier semblait trop simplet pour réaliser le danger auquel il se frottait.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


In the Bleak Midwinter

Le vent glacial gémissait. La terre restait dure comme le fer. L'eau comme une pierre. La neige était tombée, une neige après l'autre. Il y a longtemps.


Axel Oswald
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Axel Oswald

| Avatar : Matthew Gray Gubler

Personnage abandonné

| Conte : La reine des neiges
| Dans le monde des contes, je suis : : Olaf

| Cadavres : 2233



Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________ Mer 1 Jan 2020 - 20:18






► Sans famille, l'homme, seul au monde, tremble dans le froid.
Please to meet you, hope you guess my name
Hyde & un bisounours
Axel observait l’homme et ne savait absolument pas à quoi s’attendre… peut être qu’il avait dit une bêtise, cependant il en doutait bien. Il ne pouvait pas dire de bêtise quand on parlait d’amour et d’altruisme. Il sourit alors en réfléchissant réellement à ce qu’il pourrait faire pour une entité démoniaque…. Après Déliora, la réponse était sans appel, il ferait beaucoup pour une personne qui ne connait pas le bonheur d’être gentil.

Axel sourit et s’attendait à avoir une réaction différente de l’homme. Hochant la tête sur le côté, il fit un grand sourire. Son sourire était étrange, mais loin de lui faire peur, Olaf ressentait pour lui une amitié sans faille, oui déjà. Il n’avait pas envie d’être un boulet pour lui, et était ravi que sa réponse avait été digne de ce que l’homme attendait.

- Si cette personne à le problème, alors dites lui bien d’accepter, le temps arrivera où chacun aura son corps et ça ne sera plus un soucis.

Il sourit encore alors qu’il planta son regard à l’horizon. Ecoutant la question, il pencha la tête en réfléchissant… S’il venait à disparaître …

- Je dirais que si je disparais, tout le monde le remarquera parce que j’oublie rarement d’ouvrir le glacier … puis Jack irait le dire à Anna, qui irait le dire à Elsa. En plus je viens juste de trouver Jude qui appartient à la guilde de Fairy Tail, lui aussi je pense qu’il le remarquerait. Et j’ai Dame Anya, et Dame Regina, et Dame Eris, j’ai rendez vous avec elle. Je me demande si Evie le remarquera mais je pense que oui aussi … Il y a aussi Gabriel, même s’il fait semblant d’être pas gentil, il l’est et je suis sur que je lui manquerais beaucoup. Après, je ne pense pas que les autres remarqueront mon absence…. Quoi que je parle beaucoup alors quand on m’entend pas c’est étrange non ? Et vous ? Vous avez de la famille ? Vous semblez être solitaire, moi je remarquerais votre disparition, promis !
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Contenu sponsorisé




Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald _



________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sympathy for the Devil ║ Axel Oswald





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours