VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny


LA DERNIERE
SENTINELLE

15.01.20
de seb


EVERYTHING
is AWESOME

31.01.20
de Anya



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ LA DERNIERE SENTINELLE
☆ Evénement #118 - Une mission de SEB ☆


Partagez
 

 Pourquoi tu pleures ? (avec Alice)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kot O'Neill



« Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


Kot O'Neill


╰☆╮ Avatar : Richard Dean Anderson

Ѽ Conte(s) : Halloween Town - Folklore russe
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kot Baouin

✓ Métier : Emmerdeur professionnel
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Fake-Raven-Creates-Hours-Of-Studying

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 426

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


________________________________________ Mar 1 Oct - 0:35

Pourquoi tu pleures ? Dit dit pourquoi tu pleures ? Pleures-tu parce que mon poil est trop soyeux ? Ou alors parce que ma voix t'ensorcelles ? Dit, dit, pourquoi tu pleures ? Puis-je le manger pour sécher tes larmes ?

- Kot et Alice
- C’était dans la nuit noire, noire noire … dans un sombre manoir noir noir …

Kot était en train de chanter à tue-tête … bon … les humains n’entendaient que des miaulements continues en bas de leurs fenêtres … mais c’était tout de même un chant parfait … Kot avait le pouvoir des mots, Kot pouvait apaiser les gens avec ses paroles …il avait une vox douce, qui endormirait n’importe quel bébé… et cela même s’il était en train de lire le protocole de dissection d’un souris … parce que Kot était ainsi … il avait le pouvoir ….

Mais il ne l’utilisait pas car les humains ayant l’autorisation de l’utiliser ne se comptait même pas … on n’utilisait pas Kot … C’était l’inverse qui se produisait tout le temps … kot utilisait … volait, mangeait à l’oeil … revendait aussi …. Quoi ? Vous n’avez jamais vu une bague, ou un collier ou autre babiole disparaitre ? Bah, il suffirait de creuser un peu sous la tombe de Raven O’Neill pour voir que tout le butin y était … pas qu’il en eu besoin pour vivre … un chat pouvait vivre comme il l’entendait … mais c’était amusant de voir les humains grouilliaient pour retrouver des biens que Kot savait posséder … Il continua sa chanson, un nouveau regain d’énergie apparu alors qu’il pensait à cela. Il était content de tout ce qu’il faisait. Alors qu’il allait entamer le prochain couplet on lui envoya une bombe à eau … UNE BOMBE A EAU ? À lui ? Alors qu’il avait une voix si mélodieuse ? Ok… Il continua de chanter bien plus fort cette fois …

Il attendit que la deuxième bombe à eau apparaisse et soit jeté sur lui … ll comprit la trajectoire et partit en courant en faisant un feulement dont seuls les chats avaient le secret … il laissa un peu passer la nuit … et il pu alors se vaporiser dans la chambre de celui qui avait fait ça … Un homme, dormant avec sa femme …il semblait fatigué … mais on ne jetait pas de l’eau à Kot sans mériter de mourir … alors Kot s’approcha et regarda l’homme ensommeillé … quoi de mieux qu’une crise cardiaque pour se débarrasser de la vermine ? Rentrant dans son rêve, Kot pouvait suivre les battements de son coeur … et son arrêt .. Il sortit du cauchemar et partit par là où il était venu … Mais c’est alors qu’une petite humaine apparu sur le pas de la porte.

- Papa… Maman… j’ai fait un cauchemar…

Kot se demanda un instant qui de la mère ou de la fille réaliseraient en premier que l’homme était mort … il votait pour la mère… et connaissant les êtres humains, elle se mettrait à paniquer avant de protéger sa progéniture … et après on dit que c’est bizarre de vouloir les manger … Il releva les yeux au ciel et revint sur le sol devant les appartements alors que le cri de la mère réveilla le voisinage … mort d’une crise cardiaque dans son sommeil… bon débarras le moche ! Pensant à la famille et ce qu’elle représentait pour lui … Kot décida de se déplacer jusqu’à la fenêtre d’Alice … Son sommeil était léger et Kot voulait se venger de son existence … rentrant dans l’appartement, il se décida de faire tomber une pile de livres qui réussi à réveiller la jeune femme. Cacher dans un coin de la chambre, Kot observait sa victime sans un bruit … celle-ci ramassa alors quelque chose, ou alors juste s’était d’elle déplacé ? Il ne savait pas … mais il pouvait entendre son coeur battre plus fort …. Sortant sa tête de sous le meuble où il s’était caché … il trouva sa petite fille en train de pleurer … … PAS QUESTION qu’il aille la consoler …

Et pourtant, il avait déjà fait les pas nécessaires pour se jeter sur la table de la jeune femme et miauler doucement en lui donnant un coup de boule qui se voulait caresse.

- Pleure pas humaine.

Elle, elle n’entendait pour le moment que des miaulements provenant du chat … mais ce n’était pas grave. Kot se mit à ronronner en se mettant sur le dos … ce qu’il ne ferait pas pour que ses humains continuent de lui être utile … Alice et Nathanael n’étaient pas vraiment utiles en tant que soi… mais Kot était forcé d’admettre qu’il avait aimé ces deux bouts de chairs mouvantes … Et que les deux lui sera utile le jour où tout le monde saura qu’il existe … Que Papy O’Neill n’a pas juste disparu des radars mais aussi de ce niveau d’existence humanoïde dégeulasse … il eu un nouveau frisson… non… y a pas à dire, être un chat démon c’était mieux qu’être un humain. Et personne ne lui fera dire le contraire.

©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83235-les-chiens-ont-des-pr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83276-humains-ouvre-moi-la-porte-toi-qui-as-la-cle-liens-de-kot http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83277-humains-c-est-ma-maison-ici-les-rps-de-kot#1141094

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 19 Oct - 16:07

Kot

Pourquoi tu pleures ?



Les jours aussi mouvementés que le temps, c’était un peu le quotidien d’Alice en ce moment. Entre Erza qui n’était pas bien, Happy qui avait fait une overdose, Axel qui avait aussi finit à l’hôpital et le retour de Gajeel dans sa vie … c’était un peu trop pour elle. Certes il y avait du bon et du moins bon mais ca n’empêchait pas les pensées de la demoiselle d’être agitées qu’elle soit éveillée, ou non. Ayant terminé de lire tard dans la nuit, elle avait fini par s’endormir livre en main et fenêtre entre ouverte pour se rapprocher un peu de la quiétude siégeant au dehors et de l’air frais s’engouffrant dans la pièce.

Les soirées se faisaient plus fraîches dernièrement et vu ses mauvaises habitudes de sommeil dernièrement, il ne serait pas étonnant qu’elle finisse par tomber malade. Si on l’écoutait, elle dirait certainement qu’elle avait bien trop à faire pour ca, ce qui était à la fois mignon dans la façon de penser, qu’effrayant dans la réalité. Elle tomberait malade qu’elle ne l’accepterait pas traînerait ses symptômes en longueur. C’était Levy, têtue quoi qu’il arrive.

Pourtant loin d’un hypothétique microbe, Alice se réveilla en sursaut lorsqu’elle entendit un bruit inhabituel autour d’elle. Sortie de ses songes, elle se dirigea vers la pile de livres qui était tombée, les vibrations sans doute. Il faudrait qu’elle arrête de remplir cette pauvre bibliothèque pour en acheter une autre et le problème ne devrait plus se poser. Ce n’était pas la première nuit où un ouvrage finissait au sol pourtant, ca ne lui servait toujours pas de déclic. Elle se décidera, mais pas aujourd’hui, pas ce soir.

Elle rangea les livres du mieux qu’elle le put avant de retourner dans son lit, fermant la fenêtre au passage alors qu’elle se frictionnait les bras pour ses réchauffer. Actuellement, elle ne savait pas si elle préférait être frigorifiée ou en plein songe, l’un n’était pas plus enviable que l’autre à cette heure avancée. Ses rêves n’étaient pas sympathiques et maintenant qu’elle y repensait, des larmes commencèrent à perler au coin de ses yeux. Sans doute à cause de l’animation de ses derniers temps mais elle avait repensé à leur dernier moment sur l’île avant l’attaque du dragon, pensant alors à ses amis qu’elle ne verrait plus jamais … Elle avait certainement besoin de se sentir soutenue en ce moment, mais elle n’en imaginait même pas la possibilité.

Puis sa vie ici c’était insinuée dans son esprit alors que des images de son enfance lui revenait en mémoire et avec elles, cette gêne qu’elle n’arrivait pas à expliquer comme s’il manquait quelque chose au tableau. Quelque chose clochait et elle tombait dans un trou vide de monde et de sens alors que l’angoisse lui montait au plus profond d’elle-même. Elle n’aimait pas ca.

Assise dans son lit, elle mit un peu de musique pour se détendre alors que sortit de nulle part, un chat noir bondit sur sa table de chevet. Elle sursauta avant de reconnaître le félin qui vint se faire câliner auprès d’elle en poussant de petits miaulement. « Oh, c’est toi Blacky … » Alice sécha ses larmes du revers de la manche de son pyjama avant de caresser son petit invité nocturne. « Comment es-tu arrivé jusqu’ici hein ? »

Le chat se déplaça sur ses jambes avant de se mettre pattes en l’air en ronronnant alors qu’elle continuait de lisser son pelage. Parfois, elle se demande si le félin pouvait la comprendre puisqu’il agissait parfois plus humainement que certains. Chaque fois qu’ils se voyaient, elle avec une petite conversation avec lui, comme s’il était en mesure de saisir ce qu’elle lui racontait. C’était un petit rituel, mais la première fois qu’elle le retrouvait chez elle. C’était un peu étrange …

Elle fixa sa bibliothèque avant de reposer son attention sur lui et une idée jaillit dans son esprit. « Dis-moi petit monstre, ce n’est tout de même pas toi qui éparpilles régulièrement mes livres par hasard ? » elle marque une pause avant de reprendre. « Bien sûr, comme si tu allais répondre. Un miaulement pour oui et deux pour non. »

Se concentrant sur le ronronnement, Alice retrouva peu à peu son calme, fermant les yeux pour apprécier ce moment avant de se parler à elle-même. « Je dois être folle que pour parler à un chat ... »


luckyred.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Kot O'Neill



« Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


Kot O'Neill


╰☆╮ Avatar : Richard Dean Anderson

Ѽ Conte(s) : Halloween Town - Folklore russe
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kot Baouin

✓ Métier : Emmerdeur professionnel
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Fake-Raven-Creates-Hours-Of-Studying

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 426

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


________________________________________ Lun 21 Oct - 16:05

Pourquoi tu pleures ? Dit dit pourquoi tu pleures ? Pleures-tu parce que mon poil est trop soyeux ? Ou alors parce que ma voix t'ensorcelles ? Dit, dit, pourquoi tu pleures ? Puis-je le manger pour sécher tes larmes ?

- Kot et Alice
-Bien sur que je vais bien, mais tu ne comprendras pas un copec de ce que je raconte, pas vrai ? Et je suis arrivé ici par … MAGIE

D’autres miaulements sortaient du museau de notre chat, alors qu’il se frottait à la jeune femme pour ne plus qu’elle pleure. Elle n’avait pas à pleurer … elle avait après tout, un grand-père exceptionnellement génial… Bon … au souci près qu’elle avait oublié son existence … et que donc… elle n’était pas au courant que son grand père était génial… MAIS c’était un détail que Kot mettait sous ses fesses, alors qu’il s’assit en fasse d’elle pour se lécher la patte pour frotter son visage. Il aimait que la jeune femme le caresse, et il ronronnait de contentement, alors qu’elle lui parlait encore.

Kot aurait pu lui dire que parler à un chat était stupide parce qu’il ne comprendrait pas … mais .. en réalité lui comprenait… toujours … alors il évita de répondre à la jeune femme tout en levant les yeux au ciel… Alors qu’elle lui parlait encore, remarquant enfin que le fantôme squatant sa chambre, c’était notre cher Kot … D’un sourire félin, il finit par laisser échapper un seul et unique miaulement. Il voulait lui donner le doute qu’il puisse avoir répondu … tout en faisant ce que tout chat aurait fait alors qu’il se sentait à l’aise, miauler. Continuant de se frotter à elle pour lui donner un peu d’amour… il se demandait si sa petite-fille réagirait mieux ou pire que Violette …

Violette l’avait menacé avec une batte de baseball … ou peut être était ce un club de golf ? Il ne savait pas… de toute manière les jeux des humaines étaient tous aussi cons les un que les autres pour notre ami félin… lui préférait de loin jouer avec de belote de laine, des chouchous… ou faire tomber sur la tête des gens des choses… Dernièrement, il avait fait tomber un pot de fleur sur la tête d’une passante… La dispute qui avait suivit avec le propriétaire du pot de fleur avait donné des crises de rires à notre chat… Qui les pattes en l’air, avait fini par les laisser se disputer pour poursuivre un rat…

Il se reconnecta à ce qu’il était en train de faire… Malheureusement pour l’humaine moche en fasse de lui … il avait un lien avec elle, qu’il ne pouvait pas vraiment se retirer de la tête … et qu’importe le nombre d’humain qu’il pouvait haïr, ses petits-enfants, et quelques autres personnes, avaient le droit à des traitements de faveurs… Violette avait le droit qu’il ne fasse pas caca dans sa chambre … Sa petite-fille était triste … il ne savait pas quoi faire pour lui enlever cela, sans la mettre un brin en colère en lui disant la vérité … parce qu’après tout… il ne l’aime pas. Soupira comme un humain, il se recula d’elle et réfléchit doucement. Boudant peut être un peu en sachant déjà ce qu’il se devait de faire …

- Tu n’es pas folle.

Etait la seule phrase qu’il trouva à dire, alors qu’il se retourna avec un grand sourire absolument plus félin. Il ronronnait et attendait sa réaction. Il n’avait pas peur de se faire taper, il pourrait partir en fumée voir ailleurs s’il y était … même si les câlins d’Alice allait lui manquer … Il secoua la tête en chassant cette pensée.. Non. Il ne l’aimait pas. Point.


©️Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je fais rien que des bêtises quand tu es Pas là

ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83235-les-chiens-ont-des-pr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83276-humains-ouvre-moi-la-porte-toi-qui-as-la-cle-liens-de-kot http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83277-humains-c-est-ma-maison-ici-les-rps-de-kot#1141094

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 25 Oct - 19:47

Kot

Pourquoi tu pleures ?



Alice n’allait pas bien ce soir, et parler avec Blacky lui faisait du bien en un sens. Enfin, si parler seule face à un chat sortit de nulle part était considéré comme tel. Elle le caressait, écoutant son ronronnement typique des félins et commençait à se détendre peu à peu, ne réfléchissait pas de suite à l’absurdité de la situation ni même au fait que sa chambre était au deuxième étage … Le chat noir n’aurait jamais dû se trouver là, ce simple fait aurait dû la marquer, mais non. Elle était trop embrumée et concentrée sur les ronronnements que cela n’était pas encore entré en ligne de compte. Si tel était le cas, elle aurait compris que la situation était loin d’être normale.

Elle parlait au petit animal comme s’il était humain, se souvenant peu à peu du moment où elle l’avait rencontré. Cela faisait six ans qu’il traînait dans le coin, il était arrivé à la levée de la malédiction et plus d’une fois elle s’était demandée s’il était déjà là avant ou non. Peut-être que les évènements de cette période avaient été plus marquant que pour qu’elle se souvienne d’un chat noir traversant la rue, elle ne savait pas trop. Dans tous les cas, c’est ce même chat qui était avec elle et qui venait de s’éloigner sur sa table de nuit comme si elle était indigne de toucher son pelage. Les félins étaient décidément de petits êtres ingrats.

« Tu n’es pas folle. »

Lorsqu’elle entendit parler, Alice émit un son, surprise, avant de bondir hors de son lit pour s’approcher de sa fenêtre. Un chat, ca ne parle pas ! Blacky ne parlait pas ! Soit elle rêvait, soit elle devait réellement devenir folle parce que la situation était loin d’être normale surtout qu’à présent, le félin s’était retourné pour la fixer avec un grand sourire. Il ronronnait.

Dans la panique du moment, la mage écrit le mot Shield dans le vide face à elle avant que celui-ci laisse place à une barrière la séparant du visiteur nocturne. Simple réaction de survie, elle ne savait pas à quoi s’attendre et elle devait se rendre à l’évidence que ses réflexes étaient moins bons qu’auparavant. « Bon sang, ce n’est pas le moment de te faire un remix d’Alice aux pays des merveilles. Réveille-toi ! »

Quand bien même elle essayait de se pincer, rien ne se passait. Bien sûr que cela n’allait rien changer, dans un rêve on a l’impression que tout est vrai, même les pincettes … mais elle avait quand même essayé, en dépit du bon sens. Elle rit jaune, commençant à réaliser l’incohérence de la situation. Premièrement, si c’était un rêve, elle ne le saurait pas à moins de voir un éléphant rose voler dans sa chambre … Deuxièmement, Blacky n’a jamais traîné dans les environs de Fairy Tail et ne l’a jamais suivi. Et enfin, un chat ne grimpe pas au mur pour passer une fenêtre du deuxième étage. « Comment es-tu entré ici ? » C’était certainement la question la plus adéquate à poser pour le moment.

Elle inspire et expire lentement pour retrouver un semblant de calme alors qu’elle observe l’animal posté près de son lit. Il ne semble pas agressif et à présent qu’elle y pense, sa voix semble lui dire quelque chose. Elle ne sait pas pourquoi, mais cela lui rappelle des souvenirs sur lesquels elle est bien incapable de mettre un nom. Tout ce qu’elle sait c’est que cette voix, elle l’a déjà entendue quelque part. Mais où, et quand ? …


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Kot O'Neill



« Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


Kot O'Neill


╰☆╮ Avatar : Richard Dean Anderson

Ѽ Conte(s) : Halloween Town - Folklore russe
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kot Baouin

✓ Métier : Emmerdeur professionnel
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Fake-Raven-Creates-Hours-Of-Studying

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 426

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


________________________________________ Lun 28 Oct - 19:09

Pourquoi tu pleures ? Dit dit pourquoi tu pleures ? Pleures-tu parce que mon poil est trop soyeux ? Ou alors parce que ma voix t'ensorcelles ? Dit, dit, pourquoi tu pleures ? Puis-je le manger pour sécher tes larmes ?

- Kot et Alice
Si nous avions pu faire un visage sur le sentiment de Kot … Cela serait quelque chose de totalement content… Il eut un petit rire à la Assassination Classroom, alors qu’il sentait, entendait et observait sa petite fille en train de se faire le flippe de sa vie… Il la regardait alors qu’il se mit à lécher sa patte pour frotter son oreille d’une manière adorable. Il pourrait vomir une boule de poil ou lui laisser une crotte sur le tapis … mais non. Pour elle, il attendait justement tranquillement alors que son ronronnement prenait la place de la chambre… Il observait sa magie moche et pencha la tête sur le côté, pour ensuite reprendre la délectation de sa patte. Kot se demandait s’il était bon à manger. Il se doutait qu’il serait délicieux, vu qu’il était la perfection incarnée … mais il n’avait jamais succomber à l’ennuie pour essayer… Il avait besoin de tout son corps pour s’amuser à tourmenter les âmes de ce monde.

- Alice est une femme conne. Et je ne la connais pas. Elle est certainement moche aussi. Oh mais attends tu t'appelles Alice aussi ! Rha, comment on peut avoir peur d’un chat aussi parfait que moi, sérieusement ?

Soupirant audiblement, Une question conne arriva … C’était un chat qui parle qu’elle avait en face d’elle… Et elle se demandait comment il était venu.

- J’ai sonné à la porte et on m’a laissé entrer…

Bien sur, tout dans la voix ensorcelante de Kot faisait dire qu’il disait de la merde, et qu’il n’était pas prêt de s’arrêter. Se rapprochant du lit, il sauta pour être au pied de la jeune femme alors que cette dernière se recula encore un peu plus vers le mur… C’était juste un petit geste, mais il ne fallait pas oublier qu’Alice avait des livres partout, et alors qu’elle était occupé à se défendre contre Kot, elle ne pouvait voir le livre qui était en train de tomber. Ce que Kot vu … Avant qu’il n’eut le temps de savoir s’il l’aimait assez pour lui éviter un bleu venant de a tranche du lit. Kot avait disparu dans un amas de fumée et avait projeté son corps vers le livre qui s’écrasa contre le mur.

- Quel toupet de nous déranger dans cette discussion. Tu devrais mieux ranger ta chambre, j’ai failli y perdre des vies déjà en venant t’embêter…

Kot réalisa alors, se mettant à fulminer contre le livre, l’attrapant dans ses dents pour le gratter avec ses pattes arrières.

- A cauche de chlui, tu chais commench che chui rentré. (« à cause de lui tu sais comment je suis rentré)

Il lâcha le livre.

- Jeter le ou je fais pipi dessus !

Kot se mit les fesses dessus alors qu'il était maintenant aux cotés de sa petite fille.

- Et caresse moi, je t'ai tout de même sauver la vie là, caresse, caresse.

Un peu exagéré le chaton non ? NAH pas pour lui. Puis, il était très sérieux....

©️Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je fais rien que des bêtises quand tu es Pas là

ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83235-les-chiens-ont-des-pr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83276-humains-ouvre-moi-la-porte-toi-qui-as-la-cle-liens-de-kot http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83277-humains-c-est-ma-maison-ici-les-rps-de-kot#1141094

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 7 Nov - 22:53

Kot

Pourquoi tu pleures ?


Alice avait déjà eu des visiteurs dans sa chambre, que ce soit sa meilleure amie ou même encore Lisa, cela arrivait de temps en temps mais certainement pas un chat. D’autant plus un chat de la rue qui n’a aucune idée d’où elle habite et qui passe par la fenêtre de sa chambre au deuxième étage ! Non rien n’était logique si bien qu’elle venait à se demander réellement si elle n’était pas en train de rêver en ce moment tant la situation était improbable. Un éléphant rose dans la pièce, et au moins elle serait fixée … Elle s’était tout de moins posé la question à haute voix et le félin n’avait pas manqué de lui répondre. « Alice est une femme conne. Et je ne la connais pas. Elle est certainement moche aussi. Oh mais attends tu t'appelles Alice aussi ! Rha, comment on peut avoir peur d’un chat aussi parfait que moi, sérieusement ? » Elle le regardait davantage plus dubitative qu’effrayée alors qu’elle écoutait le chat réagir de manière tout à fait surréaliste.

Vraisemblablement, il ne devait pas connaître le conte dont elle avait fait allusion ce qui lui faisait se demander d’où il sortait vraiment. Elle lui avait d’ailleurs demandé comment il était entré cependant, sa réponse était loin d’être satisfaisante. « J’ai sonné à la porte et on m’a laissé entrer… » Elle ne pouvait pas prendre ces délires au sérieux, surtout avec le ton qu’il utilisait. Il se fichait réellement d’elle. « Alors, tu es un chat qui parle, qui est arrivé on se sait comment dans ma chambre, qui me dit que je ne suis pas folle en proclamant sa perfection … » Elle avait parlé à voix haute, plus pour elle que pour l’animal qu’elle toisait du regard en reculant toujours un peu par mesure de sécurité. Cependant, elle ne se doutait pas que sa distance de sécurité allait lui jouer des tours et faire tomber un livre de la pile qu’elle venait à l’instant de heurter.

La demoiselle n’y avait pas fait attention à l’instar de Blacky qui l’observait et venait de … s’évaporer pour réapparaître sur le dit ouvrage qui atterrit contre le mur à la place de sa tête. Machinalement, Alice leva sa tête sur le tas de bouquin derrière elle avant de poser les yeux sur le chat qui se remit à parler. « Quel toupet de nous déranger dans cette discussion. Tu devrais mieux ranger ta chambre, j’ai failli y perdre des vies déjà en venant t’embêter… » Ce n’était donc pas la première fois ? Cette nouvelle était inquiétante et expliquait les objets qui se retrouvaient parfois au sol sans raison. Elle n’allait pas céder à la panique, surtout que d’une certaine façon, il l’avait sauvé d’un bleu plutôt mal placé. « Tu es déjà venu plusieurs fois sans y être invité et tu critiques mon rangement, tu ne penses pas que tu exagères. »

Un ton calme, certainement beaucoup trop pour la situation alors que sa voix la perturbait toujours autant, incapable de mettre un mot dessus. Le félin quant à lui continua son manège tout en malmenant le pauvre livre qu’il avait désormais en grippe. « A cauche de chlui, tu chais commench che chui rentré. (« à cause de lui tu sais comment je suis rentré) » Ca, elle avait compris. « Tu es un chat magique c’est évident mais la vraie question est : pourquoi es-tu là ? » « Jeter le ou je fais pipi dessus ! » Il veut faire qui ? Il en était absolument hors de question ! « Et caresse moi, je t'ai tout de même sauver la vie là, caresse, caresse. » Et il réclamait des caresses en prime alors qu’il s’installait sur son livre ? « Non mais, ca va pas ?! » Et elle se rua sur la bête pour récupérer l’ouvrage qu’elle pressa contre elle, bras croisés. « C’est le livre de Lucy, tu n’as pas le droit de l’abimer ! »

Prête à le défendre au besoin, elle toisait le chat du regard alors qu’elle ne le trouve attendrissant. Était-ce la voix ou le fait qu’il ne lui voulait pas de mal elle ne savait pas trop … « Si tu promets de ne plus y toucher, j’accepte … de te caresser. » Il pouvait disparaître à sa guise, elle pouvait au moins essayer d’avoir un accord.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Kot O'Neill



« Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


Kot O'Neill


╰☆╮ Avatar : Richard Dean Anderson

Ѽ Conte(s) : Halloween Town - Folklore russe
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kot Baouin

✓ Métier : Emmerdeur professionnel
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Fake-Raven-Creates-Hours-Of-Studying

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 426

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


________________________________________ Dim 10 Nov - 16:04

Pourquoi tu pleures ? Dit dit pourquoi tu pleures ? Pleures-tu parce que mon poil est trop soyeux ? Ou alors parce que ma voix t'ensorcelles ? Dit, dit, pourquoi tu pleures ? Puis-je le manger pour sécher tes larmes ?

- Kot et Alice
Kot observait son humaine en penchant la tête sur le côté … étrange réaction face à un chat si parfait .. Que cela soit Violette ou elle, les réactions face à la perfection le surprendra toujours … Et encore plus de la méfiance qui avait dans son regard .. Il eu un frisson de dégout … quand il pense que les humains ont de la merde dans les yeux ça lui donne envie de leur percer … Mais pas pour Alice …il allait juste faire en sorte qu’elle voit de plein fouet la magnificence de son existence.

Il l’observait alors que notre chat se demandait ce qu’il allait pouvoir souper ce soir .. peut être ira t il quémander chez Aisha… C’était une bonne idée … Mange à l’oeil, il n’y avait rien de mieux que cela … Alors il attendit la suite de cette discussion … et si elle elle le nourrissait … Il avait faim aussi … aussi fallait il avouer que notre roudoudou avait toujours faim.

- Je n’exagère en rien. Soit contente je ne t’ai pas laissé de cadeau digne de moi un peu partout. Je me suis dit que tu aimerais pas les rats découpés ou les gros cacas… mais oui, ton rangement laisse a désirer, tu devrais peut être appeler ton ami étrange qui fait de la boxe pour qu’il te fixe cela un peu mieux non ?

Kot l’avait vu faire de la boxe et avait juste déprimé de voir tant d’énergie dépensait pour rien. Fin, faire de la boxe, le jour où il l’avait aperçu, elle était trop bien habillé pour de la boxe, mais il n’avait pas fait trop attention. Il était occupé à poursuivre une colombe à l’aile cassé pour en faire son diner.

Observant le livre, puis la jeune femme, puis le livre, il ignora totalement la question de la jeune femme sur sa présence ici .. Non mais oh… Le livre lui avait mal parlé, et en plus il devait répondre à des questions sur ses raisons de faire tel ou tel chose … pff.

- Oh *insérer surnom de Lucy ici* a écrit son livre ? J’ai tous les droits, le livre a attaqué en premier et je suis sur qu’il est nul !

De toute façon, tout ce que pouvait faire les humains étaient à gerber … sauf les corayas .. les corayas c’était bon … Ouais ok c’était le petit plus, tout le reste c’était du caca. Kot observa la jeune femme et se rapprocha d’elle en ronronnant.

- Caresse Caresse.

Il ne disait pas qu’il allait laisser le livre en paix … même si l’objet avait déjà disparu de son esprit … mais il voulait des caresses. Il s’approcha de la jeune femme et mit ses deux pattes contre son buste sans la moindre gêne, c’était un chat bordel de pouet.

- Caresse et je serais gentil.

Même si Kot avait une gentillesse toute relative à son humeur … il savait qu’il ne ferait pas de mal à Alice ou Nathanael … à ses enfants en revanche, il pouvait très bien les tuer qu’il ne ressentirait rien … Il était ainsi… Puis, c’était tuer ses petits enfants, ou ses humains, qu’il ne ferait pas … s’il venait à mourir … quelle importance … quoi que si tout ses humains venaient à mourir il serait bien embêter, qui le nourrirait ?

- N’empêche Zvezda, tu dois vraiment trouver un moyen de mieux ranger ta chambre, je risque de perdre des vies là dedans, tu veux pas que je meurs si ?

©️Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je fais rien que des bêtises quand tu es Pas là

ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83235-les-chiens-ont-des-pr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83276-humains-ouvre-moi-la-porte-toi-qui-as-la-cle-liens-de-kot http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83277-humains-c-est-ma-maison-ici-les-rps-de-kot#1141094

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 10 Nov - 22:34

Kot

Pourquoi tu pleures ?


Le chat venait d’empêcher un livre de lui tomber dessus très bien, elle lui en était reconnaissante mais il n’empêchait que la situation restait étrange. Il était là, face à elle, à pencher sa tête sur le côté comme s’il réfléchissait à ce qu’elle venait de lui dire. Personne n’avait le droit de lui dire où ranger ses livres, surtout pas une entité magique venue de nulle part ... avec qui elle a déjà eu des conversations à sens uniques au détour d’une rue. C’était désespérant ... « Je n’exagère en rien. Soit contente je ne t’ai pas laissé de cadeau digne de moi un peu partout. Je me suis dit que tu aimerais pas les rats découpés ou les gros cacas… mais oui, ton rangement laisse a désirer, tu devrais peut être appeler ton ami étrange qui fait de la boxe pour qu’il te fixe cela un peu mieux non ? » Oh que si il exagérait et pas qu’un peu surtout que maintenant il insinuait qu’elle devait lui être reconnaissant de ne pas avoir laissé ses excréments ou autre dans sa chambre ? Mais qu’est-ce que c’était que ce chat ! Et … il connaissait Gajeel ? Oh mon Dieu, cette situation devenait de plus en plus folle au fil des minutes. « Je ne te serais pas reconnaissante d’un geste de civilité normal d’autant plus en sachant que tu apparais de nulle part. On ne t’a jamais dit qu’on ne rentrait pas chez les gens sans y être invité ? Et … Il est hors de question que j’appelle Gajeel ! Et puis d’abord comment tu sais ca ? Oublie ce que je viens de dire. » Elle s’était un peu laissée emporter sur la fin de sa phrase mais à qui la faute ? Au moins elle avait mis une halte là sur le sujet ou tout du moins, elle l’espérait ?

Blacky occulta complètement sa question sur sa présence ici, décidément c’était un chat fourbe ! Elle saurait le fin mot de l’histoire, elle n’irait pas coucher sans le savoir c’était une certitude. « Oh Milyy a écrit son livre ? J’ai tous les droits, le livre a attaqué en premier et je suis sur qu’il est nul ! » « De quelle mignonne tu parles là ? Et ce livre n’est pas vivant, ne le personnifie pas et … » Puis elle s’arrête un instant pour réfléchir au fait qu’elle venait de traduire un mot d’une autre langue se poser de question, de manière totalement automatique. « Pourquoi tu viens de parler en russe ? »

Pendant ce temps, le chat se rapproche d’elle en ronronnant tout en réclamant ses caresses jusqu’à être juste devant elle. Là, il leva ses deux pattes avant pour les poser où il le voulait, complètement sans gêne. Ainsi, Alice se retrouva le chat appuyé sur sa poitrine, elle gardant toujours le livre contre elle. « Caresse et je serais gentil. » Hésitante, elle garda le livre d’une main alors que de l’autre, elle approcha le pelage pour lui prodiguer des caresses avant de supprimer sa barrière dans un soupire. « Visiblement, elle ne me servira à rien. » Elle avait parlé à voix basse pour elle-même se demandant réellement ce qu’était le chat face à elle.

Cependant, elle n’eut pas le loisir d’y penser davantage alors que le félin s’adressait de nouveau à elle. « N’empêche Zvezda, tu dois vraiment trouver un moyen de mieux ranger ta chambre, je risque de perdre des vies là dedans, tu veux pas que je meurs si ? » Voilà qu’il se remettait à parler russe pour surnommer les gens, cette bête était vraiment étrange. « Etoile ? » Demanda-t-elle étonnée. Pas que l’appellation n’était pas mignonne loin de là, mais elle restait intriguée. « Je … non ? » bien sûre qu’elle ne voulait pas qu’il meure mais ses livres n’avaient rien à avoir là-dedans ! « Par contre tu n’as m’as toujours pas dit, que fais-tu ici ? »


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Kot O'Neill



« Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


Kot O'Neill


╰☆╮ Avatar : Richard Dean Anderson

Ѽ Conte(s) : Halloween Town - Folklore russe
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kot Baouin

✓ Métier : Emmerdeur professionnel
Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) Fake-Raven-Creates-Hours-Of-Studying

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 426

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans : « Tu. Es. Moche. Abruti. Nourris-moi ! »


________________________________________ Jeu 14 Nov - 18:50

Pourquoi tu pleures ? Dit dit pourquoi tu pleures ? Pleures-tu parce que mon poil est trop soyeux ? Ou alors parce que ma voix t'ensorcelles ? Dit, dit, pourquoi tu pleures ? Puis-je le manger pour sécher tes larmes ?

- Kot et Alice
Kot observait les mains de la jeune femme … attendant les caresses … Elle ne savait pas faire de caresses ? Mais si, il en était sur qu’elle savait faire… Une caresse c’est poser sa main d’humain moche sur son pelage soyeux et de faire des mouvements pour brosser ses poils… Il allait peut être devoir lui dire vu le temps qu’elle prenait pour se mettre au travail. C’était vraiment pas si compliqué … et il se demandait réellement ce qu’il avait pu faire pour se retrouver avec une petite fille aussi peu efficace. Sa réponse fit lever les yeux au ciel. Si on lui avait dit de ne pas rentrer chez les gens … Peut être que Violette lui avait dit quelque chose comme ça … peut être pas … au bout d’un moment il arrêtait tout simple d’écouter les rabats joies …

- Oh le moche s’appelle donc Gajeel … Il est pas beau je trouve quoi que tous les humains sont moches pour moi … Je le sais parce que je suis un chat, j’entends bien … je vois bien, je sens bien, je suis si parfait que je suis la preuve que Dieu n’a pas tout créé …

Il fit un sourire étrange sur son visage de chat alors qu’il regardait sa petite fille… Gajeel… Il irait peut être faire caca dans son lit … quoi qu’il sentait le chat … alors il devait déjà avoir des petites boules de poil pour attendre la fin de leur vie …

- Milyy. Stella, la blonde un peu écervelé qui te sert de meilleure amie … Tu en poses de ces questions, je parle russe si je veux. Je viens de Russie … ya … le monde de la vodka et des armes dans le tramway … Bah j’avoue y a pas que ça y la bouffe aussi …. J’ai faim d’ailleurs, caresse moi et nourris moi.

Monsieur avait dans l’idée de se faire gratouiller en même temps de manger du corraya… la seule invention de l’homme qui explique leur existence … bah ouais, Kot aimait cela donc c’était normal que l’homme en avait fait pour lui… Il se mit à ronronner alors qu’elle le caressait mais il répondu à son chuchotement.

- Bien sur qu’elle sert à rien ! Je suis trop beau pour qu’on se protège de moi… regarde, j’ai des super coussinets, sont doux hein ?

Et d’une manière félin , il mit sa patte sur la main de la jeune femme pour prodiguer une unique caresse rapide. Ses coussinets étaient parfaitement entretenus. Paroles de chat, il ne laissera personne lui faire des blessures à ses patounes adorables. Il continua à de ronronne.

- Bah oui, étoile. Je vois que quelqu’un a bien fait ses cours. Tu t’en souviens d’autres mots ?

Il se déplaçait sous la main de la jeune femme pour la faire caresser son pelage. Il devait vraiment tout faire lui même c’était un comble. Il se remit face à la jeune femme.

- Cela ne se voit pas je quémande des caresses ? D’ailleurs tu sais que « Gajeel » c’est le son que font les japonais quand ils rongent quelque chose ? Ton petit copain à un nom chelou… quoi que …

Il s’assit alors qu’il laissait la même de la jeune femme sur sa tête pour qu’elle gratouille derrière les oreilles.

- Je m’appelle Kot. Tu te souviens de la traduction en russe ?

HRP - Kot s’appelait Kot tout le temps donc même en tant que grand père, et je pense que tout le monde aura appris que ça voulait dire « chat » en russe. Voilà espérant que ça t’aille :D

©️Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Je fais rien que des bêtises quand tu es Pas là

ANAPHORE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83235-les-chiens-ont-des-pr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83276-humains-ouvre-moi-la-porte-toi-qui-as-la-cle-liens-de-kot http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83277-humains-c-est-ma-maison-ici-les-rps-de-kot#1141094

Contenu sponsorisé








Pourquoi tu pleures ? (avec Alice) _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Pourquoi tu pleures ? (avec Alice)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Fairy Tail