VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny


LA DERNIERE
SENTINELLE

15.01.20
de seb


EVERYTHING
is AWESOME

31.01.20
de Anya



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ LA DERNIERE SENTINELLE
☆ Evénement #118 - Une mission de SEB ☆


Partagez
 

 First Round || Gajeel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
First Round || Gajeel - Page 2 Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 8 Déc 2019 - 22:11

Gajeel

First Round


Frapper un sac de boxe était une première et sans doute même, frapper tout court. Que ce soit sur Earthland ou à Storybrooke, Levy n’avait jamais apprécié la violence, n’utilisant la magie que par nécessité. Cependant, il était important qu’elle apprenne à se défendre, ne serait-ce que par précaution. Comme lui avait dit un jour Lucy, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver et il était vrai que sur ce sujet, elle était loin du compte. Il faudrait qu’elle fasse fi de ses principes au moins le temps des entraînements, essayant de se dire que ce n’était rien et que rien ne mal ne se passerait.

Elle venait de poser son poing sur le sac devant elle après avoir levés les yeux aux ciel à la remarque de son coach du jour. Ils auraient tous les deux ce qu’ils voulaient ? Il était stupide ! Elle ne répondrait pas à ca, certainement pas. Elle était sûre qu’il ne voulait pas se lancer de nouveau sur le sujet, elle allait laisser couler, pour cette fois. Elle n’était pas là pour ca après tout, mais il n’avait pas intérêt à la relancer là-dessus. Ainsi, mains dans le dos, la demoiselle attendait le verdict du dragon sur sa posture qu’elle espérait ne pas être trop mauvaise. Quittant sa position pour faire quelques pas dans sa direction, il finit par se poster juste à côté d’elle. « Je n’en doutais pas. » Ce simple fait la rassura quelque peu alors qu’elle se détendit, le laissant poursuivre son analyse en pointant ses pieds. « Tu as eu la position parfaite pour un coup fixe. C’est à dire un coup dont tu veux de la puissance, et que tu n’as pas à te faire de soucis pour l’extérieur. Un peu comme les jeux de la fête foraine ou tu tapes dedans pour savoir ta puissance. Cependant, cette position sera la plus efficace. Si pendant un combat tu peux te mettre ainsi, alors ta puissance sera plus important… il vaudrait cependant que tu y mette plus de coeur. » Elle l’écouta, silencieuse alors qu’il développait sa pensée sur sa position et sa façon de placer ses pieds. Elle en prenait bonne note, imitant ses mouvements de manière à les mémoriser plus facilement à l’avenir. Ce n’était pas très complexe, mais il fallait y penser. Elle avait de quoi réfléchir avant que cela se fasse de manière automatique.

D’un coup qui fit sursauter la jeune fille, Gajeel frappa de toute ses forces dans le sac qui alla s’écraser dans le mur avant de revenir vers eux. La violence du choc lui fit cligner des yeux alors qu’elle observait l’objet alors qu’il l’arrêta bientôt d’une seule main. « Essaie d’imaginer que tu as besoin de cogner dedans. Pas un exercice une nécessité. » Alice resta un moment, pensive, le regard fixé sur le sac qu’il tenait encore. Il était fort … elle n’en avait jamais douté mais elle restait quelque part admirative. S’il le savait, il prendrait certainement la grosse tête. Une crevette ne ferait jamais aussi bien n’est-ce pas ? Puis les mots qu’il avait prononcés plus tôt revinrent dans son esprit alors qu’elle avait juste voulu passer outre … « Très bien … » Se replaçant correctement après qu’il ait libéré l’objet, Levy donna un coup contenant tout ce qu’elle pouvait avoir en réserve faisant ainsi bouger le sac. Il n’avait certes pas été aussi loin qu’avec sa démonstration, mais il avait toutefois bougé de sa position. Gajeel ne comprenait rien !

Elle devait bien avouer, ca faisait du bien … Et elle était plutôt contente de son coup. « Satisfaisant ? » Se retournant vers lui d’une traite une fois demandé, la demoiselle ne put qu’écarquiller les yeux avant de se rapprocher de son ami. Ne lui laissant pas le temps de réagir, elle attrapa son poing encore fermé duquel perlait quelques gouttes de sang. « Gajeel, tu saignes ! » Qu’est-ce qu’il avait bien pu faire ? Autant elle avait pu être énervée l’espace de quelques secondes, autant à présent elle qu’inquiétait pour lui. Alice ne savait vraiment pas sur quel sentiment se fixer lorsqu’il s’agissait de lui.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Gajeel Redfox



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
First Round || Gajeel - Page 2 Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1221

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 16 Déc 2019 - 20:52

First Round

Gajevy


She stares through my shadow. She sees something more. Believes there's a light in me. She is sure. And her truth makes me stronger. Does she realize. I awake every morning. With her strength by my side


Gajeel observait plus que ce qu’il ne devrait … il en avait conscience quelque part dans sa tête, mais continuer de le nier, et continuerait encore longtemps … ignorer les choses comme ça était assez simple pour lui… Il le pensait, plus le mettait dans une boite, comme la boîte de Pandore, et il la jeta bien profondément dans son esprit, là où son existence ne gênera.

Il essayait d’oublier des pensées qui n’appartenaient qu’à … qui n’existaient pas … tant qu’à faire d’être têtu et nier, le faire de manière exagéré non ? Donc, il se concentrait sur l’enseignement et rien d’autres … Il sourit en regardant le visage de Levy qui voulait dire qu’elle notait tout dans son disque dur … Gajeel lui enviait parfois, avant, sa mémoire … maintenant il se disait qu’il était content d’être plus proche du poisson rouge que d’elle … Ne jamais oublier la souffrance, ne jamais oublier lui avoir fait du mal … Non… rien à faire, si elle l’avait pardonné, ce dont il ne doutait pas, ce n’était pas parce qu’elle avait oublié, mais parce qu’elle était la femme la plus bienveillante de la Terre … C’est tout.

Il se reconnecta à la réalité quand Levy cogna dans le sac de boxe ! Une bonne chose de faite, même si Gajeel était sur qu’elle pourrait cogner bien plus fort dans le sac si elle le voulait vraiment… Levy n’avait jamais été très physique, et ça, ça n’avait pas changé … pourquoi avoir accepté de faire des cours de boxe alors ? C’était le mystère de ce cours, mais au moins était il en bonne compagnie.

Il avait le visage du triomphe bien que sachant que la jeune femme pourrait faire bien pire si elle désire réellement … mais il ne pouvait pas lui dire, sinon il aurait une tête de bébé chat, et tout le monde savait, surtout ses chats, qu’ils ne pouvaient résister à une tête de bébé chat … Il allait lui dire avant qu’elle ne change d’expression pour une expression plus … contrarié ? La jeune femme lui prit sa main et il eu le réflexe de se figer de l’orteil à la pointe des cheveux …

Toute autre personne aurait été envoyé balader par la force de ses poings de l’autre côté de la pièce, mais là c’était Levy … et c’était peut être ça qui l’empêche de capter ce qu’elle lui disait .. Au début … Il posa ses yeux sur sa main, et soupira tout simplement

- Ne t’en fais pas, c’est qu’une égratignures, j’ai déjà eu pire que ça dans notre monde.

Parce que … concrètement … dans le monde ils avaient un peu des corps tout terrain quand on compare à ici …. Quoi que s’il avait pu penser à augmenter la résistance de sa peau … il n’en serait pas là à l’heure actuelle … avec une Levy inquiète sur les bras en claire … D’un coup, il réalisa qu’il ne pouvait PAS Lui répondre si elle demandait pourquoi … Il ne pourrait pas lui dire « J’étais énervé contre mon reflet, qui ressemble à mon père, j’ai tapé dans un miroir » … Clairement pas !

Il sentait la panique s’immiscer dans ses pores… aucune envie de lui mentir, mais aucune envie de lui dire la vérité non plus ! Surtout pas la vérité ! Il avait envie de s’enterrer loin sous terre pour ne pas qu’elle pose la question et qu’elle oublie ce qu’elle venait de remarquer … Pourquoi il n’y a qu’avec elle que les séances de sports deviennent étrange ? D’un coup, il se recula d’un grand pas.

- C’est rien, je t’assure regarde..

Et sans la moindre honte, il passa son -unique- t-shirt blanc par dessus sa tête pour pouvoir l’enrouler autour de sa main. Montrant le poing « emballé » de manière triomphale avant de reposer ses yeux sur elle.

- Et voilà, on peut continuer le cours.

Aucune honte d’être torse nu devant la jeune femme … d’ailleurs, il ne comprenait même pas l’étrangeté de ses actes alors qu’il s’approcha du pas qu’il avait fait pour se reculer pour s’approcher de son visage … annulant la distance de sécurité sans le vouloir.

- Tu es encore rouge, tu es bien sur de ne pas être souffrante ?




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    Rien de mieux que de cogner pour se sentir mieux
    Voici venu le temps, des cris et du sang... à Punch et à Purge c'était tous les jours défoulants. C'est le temps heureux, pour cogner tout le monde, et sans que personne ne dise rien ♪ aeairiel.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
First Round || Gajeel - Page 2 Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 21 Déc 2019 - 22:06

Gajeel

First Round


Si le coup qu’elle avait donné dans le sac l’avait satisfaite l’espace d’un instant, il recelait également une part de rancœur à l’encontre du propriétaire. Pourquoi fallait-il qu’il ne comprenne rien ? Elle n’avait pas envie de frapper qui que ce soit, et certainement pas lui hors, tout ce qui l’intéressait c’est avoir monnaie de sa pièce. Au moins on aura tous les deux eu ce qu’on voulait. … Non cette phrase ne lui plaisait pas, peu importe le nombre de fois qu’elle pouvait se la repasser dans la tête. Leur vision du passé était décidément bien différente et bien ancrée comme une erreur dans l’esprit de Gajeel. Il pouvait bien penser ce qu’il veut, jamais elle ne partagerait la même idée sur le sujet, c’était du passé et elle lui avait pardonné depuis bien longtemps déjà. Il semblerait qu’elle doive lui rappeler encore à l’avenir. Il était stupide !

Elle n’avait pas entendu l’approbation de son coach au sujet de son coup et quand elle s’était tournée vers lui, c’était pour lui attraper la main d’où s’échappaient des gouttes de sang. Lorsqu’il s’en aperçut à son tour, il soupira. « Ne t’en fais pas, c’est qu’une égratignure, j’ai déjà eu pire que ça dans notre monde. » Ils avaient déjà eu bien pire sur Earthland c’était un fait indéniable mais la vie était également différente là-bas, ils avaient l’habitude de remplir des missions, c’était … une autre vie. « C’est vrai, mais nous sommes à Storybrooke. Ce n’est pas la même chose. » Il se négligeait, ce n’était pas sérieux … et en l’espace d’un instant, il avait fait un pas en arrière, récupérant sa main avant d’appuyer ses dires. « C’est rien je t’assure, regarde ... » Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, le mage retira son t-shirt pour l’enrouler autour de sa main meurtrie.

Levy le regarda faire, bouche bée alors qu’il laissait apparaître ses abdos saillant face à elle. « Et voilà, on peut continuer le cours » La demoiselle devait bien l’avouer, le corps du Dragon Slayers ne la laissait pas de marbre alors qu’elle dû tourner la tête en sentant ses joues rougir. Contre toute attente, il fit un pas dans sa direction, approchant son visage dangereusement du sien, il l’avait vu. « Tu es encore rouge, tu es bien sur de ne pas être souffrante ? » Affolée, elle agita ses mains devant elle avant de lui assurer que tout allait bien. « Je .. Oui oui, ne t’inquiète pas pour ca. Tout va bien ! » Elle ne pouvait dignement pas lui dire que c’était à cause de lui qu’elle était dans cet état … bon sang, pourquoi fallait-il que ce soit lui ? Grey s’était déjà retrouvé mainte fois torse nu devant elle sans jamais arriver à la faire réagir. Il semblerait qu’elle aussi soit stupide tout compte fait … juste lui hein ? Elle devait se reprendre, maintenant.

Changeant de sujet, elle regarda de nouveau sa main emballée de manière tout à fait anarchique et secoua la tête. Non, ils ne pouvaient pas continuer le cours. « Je doute que tu ais désinfecté la plaie, n’est-ce pas ? On devrait regarder à ca avant. » déclara-t-elle en pointant son poing. Ils n’étaient pas sur Earthland, la situation était différente, leur corps l’était également et les plaies étaient la porte ouverte à tout. « Où ranges-tu ton antiseptique ? » S’il avait un mr. Bobo, il était probable qu’il en ait aussi en sa possession. Et juste pour être sûre, pour n’avoir aucune réclamation de sa part, elle ajouta en le fixant les joues encore quelque peu roses. « Tant que ce ne sera pas fait, on ne recommencera rien du tout. » C’était comme ca, il se soigne, elle s’entraîne. Echange de bon procédé.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Gajeel Redfox



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
First Round || Gajeel - Page 2 Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1221

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 1 Jan 2020 - 20:36

First Round

Gajevy


She stares through my shadow. She sees something more. Believes there's a light in me. She is sure. And her truth makes me stronger. Does she realize. I awake every morning. With her strength by my side


Gajeel avait beau essayé, il avait un peu de mal à comprendre les bonnes femmes agaçantes … si ne pas comprendre Lucy n’était pas un problème … parce qu’il n’avait qu’à l’ignorer … ne pas comprendre Levy en était un autre bien plus épineux… elle était à double tranchant… même si elle n’était pas violente ou sanglante, ni même sanguine, comme pouvait l’être Gajeel, elle ressemblait plus à une lame aux deux côtés affutés …. Un peu une voix de la sagesse, mais dont chaque déplacement couterait à son propriétaire un peu de sa tranquillité d’esprit … Levy était ainsi … et malheureusement, il était dans une impasse. Il ne savait pas comment faire pour qu’elle se tranquillise …. Et surtout pour que le battement de son cœur se tranquillise … Battant comme en plein combat alors qu’elle avait une femme court sur pattes en face de lui … L’étrangeté dans toute sa splendeur. Gajeel avait regardé en l’air. La jeune femme ne pouvait pas savoir comment sa vie, à New York, avait été si semblable à celle passer avec les fantômes Lord. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’il s’était si bien intégrer là bas … Une guilde, la même chose, mais sans magie… Edolas avait vu juste sur ça.

Torse nu, et la main bandait à la manière de chez lui, il regardait Levy de plus prêt alors qu’il n’était pas sur qu’elle ne soit pas encore malade. Après tout, elle était devenu rouge, et ensuite ou en même temps, son cœur s’était affolé… Si ce n’était pas dangereux ça. Il sourit quand elle demanda s’il avait désinfecté la plaie … en faite, c’était une question qui avait déjà sa réponse dans l’énoncé, mais il eu le mérite de ne pas le souligner.

- Bien sur que j’ai désinfecté la plaie.

Il n’avait pas passer sa main sous l’eau avant de venir faire le cours ? Peut être pas en faite … mais il était certain que si … et il ne pouvait pas mentir s’il était sur de dire la vérité … normalement. Il allait lui dire de laisser tomber encore une fois alors qu’elle lui mit un ultimatum … une autre qu’elle aurait eu le droit au coup de pied au cul, à la réprimande, et peut être même à être foutu dehors pour ne pas vouloir travailler … mais là on parlait de Levy …

- Femme impossible …

Dit il alors qu’il lui fit un coup de tête pour aller dans le vestiaire des femmes. Gajeel savait qu’il n’y avait personne, l’odorat ne ment jamais. Et il s’était assit en califourchon sur les bancs séparant les casiers de droites et de gauche. Il passa sa main sous le banc et sortit une trousse de premiers secours, noirs pour ne pas dénoter avec le reste, et la fit glisser sur le banc pour qu’elle aille jusqu’à Levy.

- Il y en a sous chaque banc, au cas où il y aurait des blesser. Je remettrais les produits utilisés après.

Il ne pouvait pas la faire rentrer chez lui, surtout pas avec le miroir éclaté, le sang qui parsème le sol … et le foutoir qu’il avait mis pour trouver une tenue descente … il sourit en regardant la t-shirt blanc qui se maculé de sang tout doucement.

- Voilà pourquoi je ne porte jamais de blanc, j’avais oublié. Merci de me l’avoir rappelé Lev.

Tendant sa main vers elle, il attendait maintenant qu’elle fasse ce qu’elle veut de lui … dans un autre contexte, cette phrase aurait été déplacé … et Gajeel se surprit à penser que ça serait absolument adorable de lui dire, et que cela soit vrai… Il avait aussi envie de se mettre une tarte à cette pensée, mais se décida à ne penser qu’à une chose à la fois.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    Rien de mieux que de cogner pour se sentir mieux
    Voici venu le temps, des cris et du sang... à Punch et à Purge c'était tous les jours défoulants. C'est le temps heureux, pour cogner tout le monde, et sans que personne ne dise rien ♪ aeairiel.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
First Round || Gajeel - Page 2 Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 4 Jan 2020 - 23:17

Gajeel

First Round


Elle qui voulait simplement ne penser à rien et se défouler comme il le fallait tout en apprenant à se défendre, elle s’était vite fait avoir. Joindre l’utile à l’agréable c’était décidément bien joli sur papier, mais lorsque l’on se heurte à la réalité, celle-ci est souvent tout autre. Quelque part, elle voulait lui prouver qu’elle n’était pas qu’une faible femme et qu’elle était capable de suivre ses cours maintenant qu’elle y était. Et pourtant, il n’avait fallu qu’un détail pour que la demoiselle ne soit frustrée. Quelques secondes avaient suffi et puis, il y avait sa main. C’était à croire que les choses ne pouvaient pas être simples depuis qu’ils s’étaient retrouvés.

Elle s’était imposée, en lui disant de désinfecter la plaie ce qu’il affirmait avoir déjà fait. « Bien sur que j’ai désinfecté la plaie. » Cette remarque la laissa dubitative et c’est, le regard en proie au doute qu’elle le fixait avant d’enchaîner sur le fait qu’elle ne s’entraînerait plus s’il ne le faisait pas. De toute évidence, si cela saignait encore, c’est bien que quelque chose clochait et qu’il fallait donc revoir sa main et l’étendue des dégâts. Selon la blessure, et sa façon de l’avoir traitée, elle aviserait de son cas mais pour l’instant, elle ne bougerait pas d’ici. « Femme impossible … » Un sourire fière s’étendant sur ses lèvres, Levy suivit alors Gajeel jusque dans le vestiaire des dames. Vraisemblablement, elle était la seule aujourd’hui et de fait, ils ne risqueraient pas d’y croiser quelqu’un d’autres. Son appartement aurait très bien pu faire l’affaire, mais peut-être avait-il décidé d’aller au plus proche ? Au moins il l’avait écoutée, c’était déjà ca.

Il s’installa à califourchon sur le banc et elle fit de même alors qu’il récupérait une trousse noire de dessous le siège. La pochette arriva jusqu’à elle en glissant sur la surface du bois et elle s’en saisit pour l’ouvrir avant de reposer son regard sur lui. « Il y en a sous chaque banc, au cas où il y aurait des blesser. Je remettrais les produits utilisés après. » Mentalement, elle félicita son sens du détail pour l’entreprise qu’il avait mise sur pied. « On ne sait jamais ce qu’il peut se passer effectivement. » dit-elle tout en jetant un regard sans appel à sa main blessée. « Tu as eu raison de prendre ces précautions, tu es le premier soigné. » Si cela avait été prononcé sur le ton de l’ironie, il n’en restait pas moins qu’elle n’était pas vraiment heureuse de cette situation.

Il posa son regard sur sa main et le t-shirt blanc qui avait commencé à se maculer de sang autour de celle-ci, tout en souriant. La situation l’amusait, vraiment ? Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait dans sa tête et pour la peine, ce genre de situation la désespérait. « Voilà pourquoi je ne porte jamais de blanc, j’avais oublié. Merci de me l’avoir rappelé Lev. » Elle ouvrit la bouche pour dire quelque chose mais s’en abstint se disant que ce n’était pas nécessaire alors qu’elle levait les yeux au ciel avant de prendre sa main dans la sienne.

Elle commença par retirer le t-shirt qu’elle déposa au sol en le regardant d’un œil distrait. « Qu’elle idée de l’avoir utilisé pour ca, il est fichu … ». Ensuite, elle entreprit de lui retirer la bande présente autour de sa main, la déroulant avec précaution jusqu’à ce qu’elle rejoigne le vêtement au sol. Lorsqu’elle vit la plaie, Levy ferma les yeux un instant, inspirant profondément avant d’inspecter les dégâts en silence. Elle imbiba un coton à l’aide de l’antiseptique présent dans la trousse et désinfecta la zone avant d’apercevoir un fin morceaux de verre présent dans la plaie. La pince à épiler désormais en main, elle l’enleva avec concentration avant de le poser sur le banc entre eux. Sortant alors une bande adaptée de la trousse, elle rompt le silence en récupérant sa main qu’elle commence à protéger correctement. « Qu’est-ce que tu as fait pour être dans cet état ? » Elle posa enfin son regard sur lui, cherchant elle ne sait trop quelle réponde dans ses yeux avant de se remettre au travail et de finir de bander sa main.

Chose faite, elle remit le tout à place avant de rendre la trousse à son propriétaire pour qu’il puisse en faire l’inventaire et la reconstituer plus tard. « Voila, tu devrais être tranquille comme ca. Mais tu devras désinfecter correctement les prochains jours. » Elle ne voulait pas que ca s’infecte et elle doutait de son acidité à ce sujet, il était dès lors raisonnable de lui rappeler. Peut-être enverrait-elle un message ce soir et il la considérerait comme une personne pénible. Elle était bien une femme impossible après tout.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Gajeel Redfox



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
First Round || Gajeel - Page 2 Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1221

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Ven 10 Jan 2020 - 18:18

First Round

Gajevy


She stares through my shadow. She sees something more. Believes there's a light in me. She is sure. And her truth makes me stronger. Does she realize. I awake every morning. With her strength by my side


Gajeel observait Levy pendant ce qui lui semblait des heures… Impossible pour lui de comprendre ce qu’il pouvait se passer dans la tête d’une fille si petite en apparence, mais qui semblait bien plus grande que la plupart des gens … Gajeel voyait en Levy quelqu’un de plus profond, de plus doux, de plus .. bah de plus grand, que ce que lui ne le sera jamais. Peut être utilisait-elle des talons ? Mais il en doutait fortement … elle était juste grande parce que son cœur l’était quand le sien était qu’une crevette dans un désert de sentiment.

Femme impossible.. C’était un surnom, ou en tout cas une description qui lui allait comme un gant … la jeune femme ne pouvait pas être autrement… Impossible, parce qu’elle ne faisait jamais rien comme les autres… elle ne pensait jamais comme les autres … Qui pourrait pardonner à quelqu’un qui lui avait dessiné, en la blessant, le signe de sa guilde sur le ventre… Non clairement, il n’arrivait pas à comprendre Levy … et en plus général … Fairy Tail qui lui cassait autant les …. Ouilles, pour qu’il revienne parmi eux. Il n’avait toujours été qu’un intrus apporter par Juvia parce qu’elle, elle s’inquiétait pour lui… Pareil… Il ne comprenait pas pourquoi elle s’occupait de lui, alors que lui ne s’était pas occupé de lui … mais c’est une toute autre histoire…

Pour le moment, il se retrouvait avec la femme impossible… et une main en train d’être bander comme elle le pouvait… Il l’observait … plus elle que son soin sur ses doigts… La jeune femme avait toujours eu des traits fins et … défini… comme une poupée. Peut être était ce pour cela qu’il avait toujours cette impression qu’elle allait casser s’il osait la toucher un peu trop …. Parce qu’elle se briserait, et il ne pourrait plus la réparer… Il l’avait déjà cassé une fois, il n’avait pas envie de refaire cette erreur … mais s’il parle, ou pense plutôt, de son physique … il se demandait comment était réellement son cœur … était il lui aussi briser, cacher bien au chaud dans sa poitrine et ne voulant plus sortir… Non… Il voulait voir en elle le reflet de ce qu’il était, mais ils n’avaient vraiment rien en commun après tout. Un ange et un monstre. C’était la seule définition possible des deux.

Il sourit encore à sa réflexion sur la fin de vie prématurée du-t-shirt… Il le laverait et le mettrait aux chats, après tout, c’est leur faute s’il avait mis un t-shirt de cette couleur … Le noir aurait était plus simple.. Quoi qu’il aurait fini torse nu pareil … mais bon … c’était un autre point à aborder plus tard. Il releva la tête vers elle pour sa question.

- Le mensonge, j’ai cassé un verre et je n’ai pas eu le temps de me soigner. La réalité, je ne pense pas qu’elle te plairait alors pour une fois fait pas ta tête de mule et accepte de gros ce mensonge gros comme une maison ..

Lui mentir, sans lui dire qu’il lui ment, ça lui semblait impassable … alors lui mentir, en lui disant la vérité sur le fait qu’il ne voulait pas lui dire la vérité était peut être plus judicieux non ?

- Si je te dis certaines choses … je me sentirais encore plus coupable de … tout, et je me sentirais plus … légitime à être ton ami. Je ne veux pas que cela arrive tant que je ne suis pas prêt, tu acceptes d’attendre encore ?

Il prit les affaires et remit la trousse sous le banc avant de poser à nouveau les yeux sur elle, toujours inconscient de tout… que cela soit de sa tenue, de ce qu’il dit, ou plus clairement qu’il ne dit pas, et surtout inconscient que cette simple révélation, qu’un jour il lui dira tout, avait sceller son destin à jamais… mais après tout, Gajeel et Levy, c’était ensemble que ça fonctionnait…non ?



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    Rien de mieux que de cogner pour se sentir mieux
    Voici venu le temps, des cris et du sang... à Punch et à Purge c'était tous les jours défoulants. C'est le temps heureux, pour cogner tout le monde, et sans que personne ne dise rien ♪ aeairiel.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Alice O'Neill



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alice O'Neill


╰☆╮ Avatar : Zoella Sugg

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Levy McGarden

✓ Métier : Documentaliste
First Round || Gajeel - Page 2 Team_f10

☞ Surnom : Alice, Levy, Lev, Shorty ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 99

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 11 Jan 2020 - 22:52

Gajeel

First Round


Gajeel et sa santé avait toujours été une chose toute relative que l’homme face à elle faisait disparaître d’un simple geste de de main. Que cela soit grave ou non, il n’en avait jamais eu cure, se disant que ca se soignerait tout seul ou encore que cela resterait de ridicules trophées de guerre. Non, il n’avait jamais pris soin de lui et plusieurs fois déjà, elle avait dû le lui faire remarquer. Si elle ne le faisait pas, qui d’autre le ferait ? La réponse n’était qu’un néant perdu dans les flots de son inconscience car c’est bien ce qu’il était. Inconscient du danger, des risques et pas plus concerner par sa propre vie et encore aujourd’hui, c’était le cas et cela attristait la demoiselle.

Elle s’occupait de sa main blessée avant de lui poser la question de la raison de son état, cherchant une réponse dans le regard, qu’il venait de lever vers elle, et qui ne vint pas comme elle le souhaitait. « Le mensonge, j’ai cassé un verre et je n’ai pas eu le temps de me soigner. La réalité, je ne pense pas qu’elle te plairait alors pour une fois fait pas ta tête de mule et accepte de gros ce mensonge gros comme une maison ... » Un mensonge … voilà tout ce qu’il pouvait lui dire ? La confiance était réellement toute relative. Elle essayait de relativiser, de se convaincre que ce n’était rien, qu’il fallait du temps surtout avec leurs souvenirs en ville cependant, Levy avait bien du mal à l’accepter. Si la raison lui disait de laisser les choses telles quelles, elle ne pouvait s’empêcher de juger ce manque de confiance à son égard. Ne lui avait-elle pas prouver à l’époque qu’elle pouvait pardonner beaucoup et qu’elle était là ? A contre cœur, elle lui répondit ce qu’il voulait entendre non sans lui dire un bout de sa pensée. « Tu avoues donc que tu n’avais pas désinfecté, je le savais ! Tu ne pouvais pas me mentir là-dessus. Tout ca pour un verre alors … bien. »

Elle se retint de dire autre chose qu’elle pourrait regretter par la suite, se contentant de sa piètre excuse sur le sujet. S’il savait que ca ne lui plairait pas, pourquoi ne pas inventer une histoire plausible pour qu’elle ne pose pas de question plutôt que de déballer ce genre de bêtises … Et les bêtises, Dieu sait que ce n’était pas terminé, lorsqu’il se remit à parler. « Si je te dis certaines choses … je me sentirais encore plus coupable de … tout, et je me sentirais plus … légitime à être ton ami. Je ne veux pas que cela arrive tant que je ne suis pas prêt, tu acceptes d’attendre encore ? » Elle écouta ce qu’il avait à dire de plus alors que la frustration qui avait commencé à naître en elle venait de fondre comme neige au soleil. Alice le regardait alors, quelque peu perdue par ce qu’il venait de raconter et la peur de lui parler de bien plus qu’une simple blessure. Visiblement, il en avait gros sur le cœur et clairement, ce n’était pas exactement le genre de tirade qu’il ferait habituellement si bien que cela la touche certainement plus que nécessaire. « Tu sais pourtant que, si tu as besoin de parler, je serais là pour t’écouter … T’ai-je une seule fois jugé sur ton passé ? » Les yeux dans les yeux, elle venait de se prononcer d’une voix calme, n’appelant en rien à une altercation d’aucune sorte, elle n’était pas là pour ca. Et c’est d’une voix basse qu’elle reprit, fuyant désormais son regard. « Jamais je ne te forcerai à dire quoique ce soit dont tu n’as pas envie. Mais sache que quand tu te sentiras prêt, je serais là. » Inutile d’appuyer davantage sur le sujet, elle serait là et elle attendrait jusqu’au moment où il se déciderait de lui parler du sujet qui le pèse et qui visiblement, joue aussi sur son bien-être physique. Qu’est-ce qui pouvait le ronger à ce point pour qu’elle le regarde faire cette tête et tenir ce genre de discourt ? Il lui apparaissait si fragile qu’elle ressentait le besoin de le protéger quand bien même une certaine tristesse venait lui peser.


luckyred.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82799-chaque-page-a-son-his

Gajeel Redfox



« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
First Round || Gajeel - Page 2 Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1221

First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mer 22 Jan 2020 - 16:51

First Round

Gajevy


She stares through my shadow. She sees something more. Believes there's a light in me. She is sure. And her truth makes me stronger. Does she realize. I awake every morning. With her strength by my side


La santé … sa santé … il pouvait dire qu’il avait une santé de fer … et prendre par-dessus la jambe médicaments et pansement en tout genre … non … clairement il n’avait pas du tout envie de se prendre la tête sur quelque chose d’aussi risible que la santé … ou son bien-être… les cicatrices qui parsemaient son corps ne disparaîtraient pas … mais il finissait par ne plus les voir et en avoir cure… une de plus ou une de moins… Au moins, pour celle-ci, il savait que c’était Levy qui l’avait soigné, et cette pensée le fit sourire sans réellement comprendre pourquoi.

Il souriait… mais le cacher derrière le timing. Effaçant son sourire quand la jeune femme le regarder… Oui… des mensonges, il pouvait en sortir à la pelle… mais était ce réellement un mensonge de prévenir que l’on est en train de dire un mensonge ? Peut être n’était ce alors qu’une vérité voilé … Il ne pouvait pas lui dire maintenant…. Qu’importe comment il essayait de tourner les phrases dans sa caboche, le sens en était que … glauque, affreux, coupable … et il ne trouvait pas la manière de dire qui permettrait de ne pas se sentir ainsi…

Observant la jeune femme, il espérait que lui faire comprendre pourquoi il ment suffirait à l’apaiser sans la perdre … cela serait le comble non ? De la perdre parce qu’il refusait de lui dire une vérité pour laquelle il pensait la perdre… et pourquoi était ce si important de ne pas la perdre ? Peut être pour sa promesse de ne pas disparaître à nouveau ? Non… si… Complètement. Mais encore une fois, il mit ça au fond de son cerveau… à force de tout repousser, ça allait exploser … mais il n’en dit rien alors qu’il l’écoutait.

- Je le sais.

Il sait bien qu’elle ne juge pas, ne critique pas … et le pire du pire, qu’elle pardonne… mais qu’importe qu’elle elle pardonne si lui n’y arrive pas qu’importe ses efforts… La laisser lui pardonner ses actes passés, c’est la faire souffrir inutilement quand elle comprendre que lui… tuer son père ne lui avait rien fait… tuer sa mère et sa sœur avait laissé une marque indélébile sous sa peau. Poignardant son cœur à chaque respiration.

- Je sais aussi…

Parce que c’était la vérité… il savait tout ça… il savait qu’elle lui pardonnerait, qu’elle l’écouterait, qu’elle l’épaulerait … peut être même continuerait-elle à l’aimer malgré tout … Il savait tout ça, mais il ne pouvait pas lui dire… il ne voulait pas lui parler de la mini-Levy, ni de sa mère, ni même de Lucas… parce que si son père était pardonnable car de faux souvenirs qui l’avait forgé … Lucas, il l’avait tué après… et ça … il ne pouvait pas se le pardonner, même si c’était une demande de Lucas lui-même…. Il observa sa main. Se relevant, il proposa sa main soigné à Levy pour l’aider à se relever.

- Bon, c’est pas tout, mais il ne faut pas qu’on puisse dire que mes cours ne sont pas efficace, on y retourne Lev ?

Et sur ses paroles, il lui ouvrit la porte pour la faire revenir dans la salle de boxe. Non sans lui avoir lancer un « merci » qui venait du cœur… bien que plutôt timide… ce qui signifiait certainement qu’il le remercier plus pour lui laisser le temps de lui parler, que pour le soin pour la main… mais ça, c’est pour une autre publication … d’abord le cours devait reprendre…

- FIN -




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    Rien de mieux que de cogner pour se sentir mieux
    Voici venu le temps, des cris et du sang... à Punch et à Purge c'était tous les jours défoulants. C'est le temps heureux, pour cogner tout le monde, et sans que personne ne dise rien ♪ aeairiel.


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Contenu sponsorisé








First Round || Gajeel - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

First Round || Gajeel





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Punch & Purge