MAGIC
LEAGUE

01.12.19
de Cyril


TOP RP
Novembre 2019



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ MAGIC LEAGUE #6 Les ARENES du DERNIER MONDE !
☆ Evénement #116 - Une mission de CYRIL ☆


Partagez
 

 You are my sunshine } Cassie/Spencer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Spencer Nocturna



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Spencer Nocturna


╰☆╮ Avatar : Dan Stevens

Ѽ Conte(s) : L'étrange Noël de Monsieur Jack
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le Monstre de Dessous le Lit

✓ Métier : Doctorant et Monstre à la fois
She is special ❤

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 60

You are my sunshine } Cassie/Spencer  _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 30 Nov 2019 - 22:54

You are my sunshine } Cassie/Spencer  715sYou are my sunshine } Cassie/Spencer  ImpureWindingCrocodileskink-size_restricted
You make me happy when skies are grey...

Spencer… Réfléchissait. Comme souvent, dans une journée, mais là où cela méritait d’être souligné, c’était que Spencer ne réfléchissait pas à ce à quoi il réfléchissait d’ordinaire. Non. Alors que, d’ordinaire, il aurait réfléchit à combien de pas seraient nécessaire pour aller à bien jusqu’à la Lune, ou combien de bonbons type Haribos pourraient rentrer dans une ampoule, ou encore à ce qu’il se serait passé si Christophe Colomb n’avait pas découvert les Amériques, Spencer réfléchissait à propos… De quelqu’un. Et pas de n’importe quel quelqu’un. Il réfléchissait à propos d’une fille, d’une fille très spéciale, aussi bien du point de vue de son être propre que du point de vue de ce qu’elle représentait pour Spencer. Pas que cela soit un secret pour autant, Lucifer s’étant déjà empressé de le bombarder de questions concernant sa ‘conquête’, qu’il avait déjà croisé en compagnie de Spencer d’ailleurs, puisqu’il avait invité Cassie à venir visiter l’université, et l’avait même entraîner dans les labos de chimies pour faire des expériences (avec l’accord inexistant partiel du directeur de chimie) à base de bonbons et de ‘booms’ en éprouvette, qui avaient d’ailleurs beaucoup plut à Cassie, BREF, Spencer n’en faisait pas tout un secret non plus, mais réfléchir au sujet de Cassie n’était pas vraiment habituel. Du moins, pas à cette heure de la journée. Ou plutôt du soir.

Allongé dans son fort de coussin, les yeux suivant vaguement les mouvements de la lumière que lui avait offert Olaf, et qui représentait, faussement, la voie lactée, à travers le tissus qui faisait office de chapiteau-baldaquin, tout en jouant avec une balle en mousse qu’il faisait passer d’une paume à l’autre, Spencer réfléchissait à propos de Cassie… Et du bleu qu’il avait vu sur son coude. Ce n’était pas la première fois qu’il voyait un bleu à cet endroit. Pas ‘sur son coude’ ou ‘sur son bras’ mais à cet endroit précis, juste autour de la boule que forme la jointure entre le radius et le cubitus. C’était d’ailleurs un bleu très précis, fait d’une forme ronde et petite au-dessus du creux de l’os, et plus épaisse en dessous. Cassie lui avait affirmer qu’elle s’était cogné à une porte, mais la forme du bleu n’évoquait pas du tout la forme d’une porte. C’était trop rond, trop précis. Et trop similaire aux autres. Mais Cassie… Cassie lui avait dit que c’était une porte.

Pourquoi ? Pourquoi avait-elle affirmer cela alors que de toute évidence, c’était faux ? Est-ce qu’elle pensait pouvoir lui mentir ? Bien sûr, elle pouvait lui mentir, elle avait son libre arbitre après tout, mais pourquoi avait-elle choisit de le faire ? Penser devoir le faire ? Un instant, la balle de mousse se figea dans sa paume, serrée. Avait-elle eue la sensation qu’elle devait lui mentir ? Pourquoi ? Pourquoi alors qu’ils étaient amis ? Avait-il fait quelque chose qui lui avait déplut ? Qui lui avait donner le sentiment de ne pas pouvoir lui parler ? Malgré lui, Spencer se mit à machouiller sa lèvre, inquiet et contrarié. Avait-il eu un comportement inadéquat ? Bien sûr, son comportement était toujours inadéquat. Mais l’avait-il été plus que les autres fois ? L’avait-il dérangé de son comportement ? C’était possible. Après tout, Cassie était une jeune femme, contrairement à lui, et il était connu et même étudier que les hommes et les femmes ne possèdent pas le même resssenti vis à vis d’un même comportement, ou d’une même action.

Avait-il blessé Cassie ? De quelques manières que ce soit ? L’idée même lui tordit le coeur, au point qu’il du se frotter la poitrine. Cassie était sa meilleure amie. Et même plus que ça. Il le savait, en avait conscience, et la simple idée qu’il ai pu la blesser… lui était intolérable. Se relevant d’un bond ou presque, il écarta les pans de son baldaquin improvisé, avant de se diriger vers son lit. Il devait absolument en avoir le coeur net, et s’excuser auprès de Cassie ! Si Spencer avait été un peu plus concentré, il aurait sans doute remarqué que la lune était haute dans le ciel, mais ayant toujours été plus nocturne que diurne, cela ne l’aurait probablement même pas fait reculer. Il avait parfois du mal à comprendre ce que les humains faisaient la nuit. Dormir ? Certes l’activité était plaisante, mais la nuit comme le jour recelait de tant de beautés ! C’était presque du gâchis de ne pas en profiter ! Secouant la tête, il se concentra avant de se mettre à quatre pattes, et de ramper sous le lit, disparaissant dans les méandres de l’obscurité, laissant la petite balle de mousse rebondir et rouler sur le sol de sa chambre.

Il ne lui fallut que quelques secondes pour retrouver le chemin de la chambre de Cassie. Il lui avait rendu visite tant de fois ce dernier mois, depuis qu’elle lui en avait donné l’autorisation, qu’il aurait pu le faire les yeux fermés ! Ses yeux de monstres lui donnaient un avantage, surtout pour éviter la bosse du troisième tournant, qui lui avait fait sonner la tête comme un gong la première fois, et il arriva rapidement sous le lit de Cassie, distinguant rapidement les contours de son bureau froid et blanc -Spencer lui avait dit que cela ne correspondait pas du tout à sa personnalité, et que cela l’avait étonné de ne pas avoir découvert une chambre bariolée de couleurs pastelles et fluos, mais d’après Cassie, Richard n’aimait pas. Spencer n’avait jamais rencontrer Richard en vrai, mais de son avis, il avait l’air très con ronchon. Spencer ne l’appréciait pas, même sans l’avoir rencontrer. Et cela n’allait pas s’arranger.

Doucement, il gratta le sol, trois fois, comme convenu dans leur code. Mais il n’obtint aucune réponse. Alors seulement, il réalisa l’heure tardive, et se mit à pester contre lui même. Devait-il la réveiller ? Ce n’était pas très poli. Mais tout de même. C’était important. Très important. A nouveau, il gratta trois fois, tendant l’oreille en espérant entendre la voix de Cassie, ou voir apparaître son visage du sommier, mais à la place, il entendit une sorte de hoquet. Cassie essayait-elle de lui faire une blague ? Prévoyait-elle de le faire sursauter dès qu’il pointerait son nez hors du lit ? Un sourire narquois fendit le visage du monstre, qui se trémoussa pour s’extirper de derrière la tête de lit. Si elle pensait l’avoir…. Vivement, il sauta de sa cachette, se redressant les bras levés pour faire peur à la brune….

Mais Cassie ne l’attendait pas. Cassie était assise dans le lit. Cassie lui tournait le dos. Et son dos était couvert de bleu. Aussitôt, les yeux de Spencer s’écarquillèrent, ses grands bras retombant de chaque côté de son corps. Sa bouche s’entrouvrit, et il sentit une lourde pierre tombée dans son estomac. Un instant, il resta figé, choqué, suspendu entre deux mondes, puis brusquement, il entendit à nouveau le hoquet, et les épaules de Cassie se soulevèrent, comme secoués… D’un sanglot.

Spencer ne réfléchit pas. Sans rien dire, il enjamba la tête de lit, venant s’installer derrière Cassie, qui sursauta en le sentant approcher, mais Spencer enfouit sa tête contre sa nuque, cependant que ses bras l’entouraient, avec la plus grande des délicatesses. Il la sentit se crisper, un moment, avant de se détendre, et de finalement continuer à pleure. Les longues jambes de Spencer se perdirent sur les couvertures, et ses mains se refermèrent sur les siennes, et il resta ainsi un moment, sans rien dire. Juste à bercer Cassie, tendrement. Puis, doucement, il se mit à chuchoter une berceuse, qu’il avait entendu, il y avait de cela longtemps, probablement à la radio du campus.

-You are my sunshine, my only sunshine, you make me hapy, when skies are grey…

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
- MONSTER-
You are my sunshine } Cassie/Spencer  GiphyYou are my sunshine } Cassie/Spencer  Original
Boys and girls of every age, wouldn't you like to see something strange? Come with us and you 
Will see, this our town of Halloween! Pumpkins scream in the dead of night! Trick or treat ?
 Page 1 sur 1

You are my sunshine } Cassie/Spencer





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations