VALSE DE
L'HIVER

18.12.19
de Fanny


LA DERNIERE
SENTINELLE

15.01.20
de seb


EVERYTHING
is AWESOME

31.01.20
de Anya



Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ LA DERNIERE SENTINELLE
☆ Evénement #118 - Une mission de SEB ☆


Partagez
 

 La Vie, l'Univers et le reste... [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nora



« De la nuit, il ne restera
que des cendres... »


Nora


╰☆╮ Avatar : ➹ Daisy Ridley

Ѽ Conte(s) : Hercule ϟ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

La Vie, l'Univers et le reste... [Fe] Esof

☞ Surnom : seb ☮
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 11159

La Vie, l'Univers et le reste... [Fe] _


Actuellement dans : « De la nuit, il ne resteraque des cendres... »


________________________________________ Sam 7 Déc 2019 - 14:21





John Wayne disait que demain est la chose
la plus importante de la vie.
Demain nous arrive à minuit, encore tout propre.
Quand il arrive, il est parfait.
Il se blottit dans nos mains en espérant
que l'on a tiré quelques leçons de la vieille.



    John Wayne disait que demain était la chose la plus importante de la vie. Demain nous arrive à minuit, encore tout propre. Quand il arrive, il est parfait. Il se blottit dans nos mains en espérant que l'on a tiré quelques leçons de la vieille. Demain est à chaque fois un tout autre jour qu'on ne peut pas anticiper. On a beau tirer des plans sur la comète, demain n'est jamais comme on l'avait prévu.

    « Vous savez manier le bâton ? » me demanda la dame qui se tenait assise en face de moi.

    Un bureau nous séparait. Il y avait beaucoup d'affaires sur ce bureau. Des papiers, des petits papiers, de papiers accrochés sur le mur, des stylos, un ordinateur et même un second ordinateur. Avait-elle véritablement besoin de tout cela ? A sa question, je me contentais de hocher la tête. Oui, je savais manier le bâton. Apple avait dit que c'était important de le préciser sur le papier que la jeune femme tenait entre ses mains.

    « Je vois que vous n'avez aucun niveau d'étude. Vous savez lire et écrire ? »

    « J'apprends vite. » répondis-je sur la défensive.

    Je savais écrire, un minimum. Et je savais lire également... un minimum aussi. Jules m'avait appris beaucoup de choses ces dernières années. Et même si je mettais du temps à lire j'y arrivais. Quant à écrire, j'avais réussi à écrire moi même, du début à la fin, la feuille qu'elle tenait dans ses mains.

    « Vous faites de la couture ? » demanda t'elle.

    Je hochais une nouvelle fois la tête. A dire vrai, je faisais du tricot. Mais Apple m'avait conseillée de mettre couture. Ca faisait plus jeune, selon elle. Bien que d'après elle, je devrais me trouver un autre passe temps.

    « Je pense que vous ne correspondez pas au profil. » fini t'elle par conclure.

    « Ca ne doit pas être quelque chose de très compliqué. Je suis autonome. Je sais me battre... »

    Je me mordis les lèvres. Ce dernier critère n'était pas indispensable dans un lieu tel que celui ci. La femme, hésita un instant, puis elle se leva. Elle observa la baie vitrée qui se tenait sur le côté de son bureau. Elle m'indiqua les femmes, toutes assises devant des machines, passant leur temps à scanner divers objets.

    « Vous ne savez pas vous servir d'un ordinateur. Vous apprenez vite, mais on a besoin de personnes autonome dans ce domaine là. Qui plus est, vous n'avez aucun niveau d'étude. Il fallait y réfléchir avant d'abandonner l'école quand vous étiez plus jeune. »

    « Je n'ai rien abandonné du tout. Je ne suis pas né à cette époque. »

    « Certes. Mais ça n'excuse en rien le fait que vous n'avez pas de diplômes. »

    C'était une histoire de fou. Comment aurais-je pu en avoir si je n'étais pas d'ici ? J'avais vécu dans un monde qui n'était pas le leur. C'était indiqué dans le document que j'avais fournis à la dame.

    « Vous devriez postuler dans quelque chose plus à votre porté. »

    C'était la dizaine fois qu'on me disait cela. Les factures n'allaient pas se payer toutes seules si je ne pouvais pas travailler. Cette femme, comme toutes celles que j'avais vue ces derniers jours, ne comprenaient pas que quand on venait d'ailleurs, on ne pouvait pas être comme les gens d'ici. Mais j'étais motivée. Je pourrais donner le maximum si elles me laissaient ma chance. Prenant très mal ce qu'elle avait dit sur moi, et sa façon de me parler, sans compter le fait que ça tournait en rond, j'avais quitté le bureau de la chef des caisses du centre commercial de Storybrooke. Cet endroit ne m'apporterait rien de plus.

    Depuis que j'étais arrivé ici, je n'avais pas eu de soucis d'argent. Pendant une période, j'avais vécu sur Olympe. On ne payait pas de loyer là bas. D'ailleurs, Cookie m'avait suggéré d'y revenir. Mais je voulais être autonome. Puis pendant la période où j'avais vécu en colocation avec entre autre Robyn, je n'avais pas besoin non plus de payer de loyer. C'était un donateur qui avait financé les charges de la maison. J'avais appris quelque temps après qu'il s'agissait d'Anatole. Il avait sans doute fait cela, vue que Robyn était une amie proche de lui. Aujourd'hui, je vivais avec Apple, Magrathéa et Socrate dans un appartement qui revenait chers. On y mettait tous du nôtre pour vivre ici. J'avais donné quelques cours de combat qui m'avait amené un peu d'argent. Mais ces derniers temps, les temps étaient devenus plus durs. Les gens préféraient s'acheter une arme à feu que de s'entraîner au bâton. C'était dommage, car je trouvais cette arme bien plus utile dans un combat. Quoi qu'il en soit, je devais trouver un travail et ramener ma part.

    A déambuler dans les galeries du centre commercial, afin de quitter le centre, j'étais tombé sur un panneau d'affichage. Il y avait diverses petites affichettes avec noté dessus que certaines personnes donnaient des cours. Je pourrais peut-être tenter de donner d'autres cours que le combat au bâton. Mais j'ignorais ce que je pourrais bien faire. Ce fut à ce moment là qu'une affichette attira mon attention. Il n'était pas question de cours. C'était plutôt un bon moyen de gagner de l'argent. L'affichette disait : « Rejoignez notre programme étincelant. Une escape dans l'espace pourrait vous rapporter gros. Paiement en cash. 1.000 dollars par jour garantis. »

    Ca avait l'air plutôt intéressant. Quelque jours là bas et je pourrais payer le loyer pour plusieurs mois. Ce qui me permettrait de trouver un emploi stable. C'était une excellente nouvelle ! J'allais agripper le dernier bout de papier détachable où était noté une adresse et un numéro, quand une autre main l'agrippa en même temps que moi. On s'était retrouvé toutes les deux avec un bout du papier dans la main. Il s'était déchiré. A ce que j'avais pu voir, elle détenait le numéro et je détenais l'adresse. Si il n'y avait plus qu'un morceau de papier, ça voulait dire qu'il n'y avait plus qu'une place ? Je tendis ma paume ouverte en direction de la jeune femme.

    « Vous pouvez me donner votre moitié de bout de papier ? J'ai besoin de cet argent. Merci. »

    Il n'y avait aucune raison qu'elle refuse. Elle venait sans doute de ce monde ci et elle devait avoir un niveau d'étude convenable pour travailler ici. Elle n'avait pas besoin de ce papier qui stipulait bien : « aucun niveau d'étude demandé ».


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Le vrai courage, c'est quand tu es...
...mort de peur et que tu montes toujours à cheval !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t74522-fiche-personnage-nora-sinmora#815323

Violette Parr



« Le côté obscur de la Force
redouter tu dois. »


Violette Parr


╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante de Mr le Maire
La Vie, l'Univers et le reste... [Fe] Gm3o

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6371

La Vie, l'Univers et le reste... [Fe] _


Actuellement dans : « Le côté obscur de la Forceredouter tu dois. »


________________________________________ Ven 20 Déc 2019 - 22:42

La Vie, l'Univers et le reste...
ft. Nora


Les fêtes de fin d’année approchaient. L’euphorie des cadeaux, de chocolat et tout ce qui gravitait autour. Mais voilà, tout cela avait un prix. Et depuis son retour à Storybrooke, Violette avait côtoyé pas mal de monde, tissé des liens forts. Son cercle de relation s’était étendu et elle allait devoir acheter plus de cadeaux que l’année précédente. Mauvais timing car Violette venait de quitter son boulot à la police après avoir accepté une proposition complètement délirante de Mr le Maire. Et évidemment, elle aurait dû se méfier de cette embauche faite en plein speed-dating. Elle aurait dû venir voir l’entourloupe. Car pour l’instant, elle n’avait eu aucun salaire. Pas évident de réaliser des cadeaux de Noël à une dizaine de personne avec que peu d’économie. Ce ne serait pas non plus comme ça que Violette allait pouvoir gagner son indépendance et vivre en collocation avec sa meilleure amie Lagertha.

Malgré tout, il fallait acheter quelques petits présents, même s’ils étaient loin d’être à la hauteur. C’était le geste qui comptait après tout ? Alors Violette parcourait les allées du centre commercial, léchant les vitrines de presque toutes les boutiques. Et pourtant elle tenait fermement sa petite liste. Oui, elle avait écrit ce qu’elle comptait mettre comme argent pour chaque personne à qui elle offrirait un cadeau. Les sous dépensés dépendraient de l’importance de la personne aux yeux de Violette. Evidemment, ceux avec le plus de moyen étaient sa famille, mais également Lagertha, Honey et Kot. Après, il y avait les membres de la Magic League. Et il y avait sans doute d’autres personnes dans sa fameuse liste. Autant dire qu’elle allait y passer la journée. Heureusement qu’Hadès lui avait donné un jour de congé. Ou peut-être qu’il y avait eu quiproquo ? Violette ne savait pas tellement. Tout n’était pas clair avec le Dieu des enfers. Il était quand même très bizarre.

Cela devait faire une bonne heure que Violette trainait dans le centre commercial. Lorsqu’elle s’arrêta pour constater son avancée, elle ne put retenir un long soupir. Elle n’avait absolument rien acheté.

« Forcément ! Si je dis non dès que je vois quelque chose d’intéressant à cause de son prix, j’y arriverais jamais. »

Offrir quelque chose de nul n’était pas dans l’optique de Violette. Elle ne pouvait pas. Ce n’était pas elle. Il fallait donc qu’elle règle son problème d’argent. La brune fixa la vitrine où se trouvaient trois mannequins habillés avec les dernières fringues à la mode. Elle les regarda sans vraiment les regarder. Elle s’était perdue dans ses pensées. Des pensées qu’elle laissait se transformer en parole. Oui, il lui arrivait de parler seule. Et non, elle n’était pas folle.

« Peut-être demander une augmentation à Hadès ? »

L’idée était complètement insensée. En plus, mine de rien, il lui faisait un peu peur. Et son embauche ne datait pas d’assez longtemps. Elle n’avait pas encore réussi à lui prouver qu’elle valait bien mieux que ces anciens assistants – s’il en avait eu. Violette secoua négativement la tête, d’un air nonchalant.

« Hum…Non. Mauvaise idée. Ou alors, lui demander une avance sur salaire ? »

Ca c’était déjà une meilleure idée ! C’était son salaire après tout. Aucune augmentation. Rien. Elle demandait juste à avoir quelques centaines d’euros en avance. Il devait bien comprendre les motivations de Violette, non ? C’était les fêtes de fin d’année. Les divins aussi fêtaient Noël, non ? Alors Hadès avait aucune raison de lui refuser cette avance. Bien décidée, Violette décida de mettre son shopping en pause et de prendre la direction de la sortie du centre commercial. Et non loin de la sortie, les yeux de Violette se posèrent sur le tableau d’affichage. Elle aimait bien s’y arrêter de temps en temps. Les annonces étaient tellement ridicules qu’elle se moquait. Elle se moquait également des fautes d’orthographes grossières ! Une petite pause rigolote en quelque sorte. Sauf que cette fois-ci, son regard s’arrêta sur une annonce quelque peu étrange. Quelques jours dans l’espace, payé 1000 dollars par jour. Une affaire en or. Clairement.

La brune s’empressa de prendre le papier où il y avait toutes les coordonnées pour prendre contact. Mais malheur ! Un bruit de papier déchiré parvint aux oreilles de Violette. Et lorsqu’elle regarda ce qu’elle avait en main, elle constata qu’elle n’avait que la moitié de ce qu’elle voulait. La jeune femme releva la tête pour observer la raison de cet imprévu. Une femme, brune aussi. Et à première vue, elle ne manquait pas d’air. Violette haussa un sourcil, surprise de la demande de la jeune femme.

« Vous pensez être la seule à avoir besoin d’argent en cette fin d’année ? »

C’était fou de nombrilisme ! Violette observa son bout et remarqua qu’elle avait seulement un numéro de téléphone. Le reste des coordonnées devait sans doute être dans la main de l’inconnue face à elle. Et Violette s’imaginait bien qu’il ne serait pas évident d’avoir ce morceau de papier, vu leur première interaction. Il allait falloir ruser.

« Si vous saviez le patron que j’ai, vous me laisseriez le morceau de papier ! »

Petite pommade pour faire passer la suite du numéro. Violette fit une petite moue.

« Vous voulez voir un tour de magie ?! »

Qu’importe si la réponse était positive ou négative, Violette allait lui faire. Elle rendit sa main invisible. Et elle en profita pour saisir le bout de papier, dans le but de le rendre également invisible. Mais apparemment, cela ne fonctionnait pas. Violette fronça des sourcils, déconcertée par cet échec. Il allait falloir passer au plan B.

« Pas mal hein ?! »

Après tout, la jeune femme en face d’elle ne savait pas si le tour avait réussi ou pas. Sa main avait bien disparu. Mais pas le bout de papier. Mais ça, l’inconnue ne pouvait pas savoir le final attendu. Alors faire comme si tout s’était bien passé était la meilleure des choses. Violette fit apparaître de nouveau sa main. Et là, la brune pouvait voir que les doigts de Violette étaient sur son bout de papier. Bout de papier que l’héroïne tentait d’arracher de force. En vain !

« Mais vous en avez de la force dis donc ! Lâchez ça s’il vous plait ! »

Même si ce n’était pas mal demandé, l’action n’allait pas trop avec la parole. Cela ne servait pas à grand-chose d’être poli si d’un autre côté, Violette tirait sur le papier comme un enfant qui veut son gâteau. Mais là, Violette voulait cet argent facile. Elle en avait réellement besoin !


☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let's go to Titania

by Wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t48234-tu-veux-dire-papa-est-dans-un-probleme-ou-papa-est-le-probleme-rosalie http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi
 Page 1 sur 1

La Vie, l'Univers et le reste... [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville :: ➹ Slife Télé