« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)


Partagez
 

 Reverse Brooke ✗ Gravity Family

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Bill D. Crypto



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Bill D. Crypto


╰☆╮ Avatar : Bill Skarsgard

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bill Crypto, Bill Cipher, le meilleur ami de Stanford pour l'éternité....

✓ Métier : Conservateur du musée
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Mini_180903060541380287

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 623

✓ Disponibilité : Disponible

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 23 Déc 2019 - 9:57

Reverse Brooke


Quand Daemon étudiait un ennemi, il pouvait y prendre la patience d'une vie. On ne faisait pas plus patient que le démon, qui savait attendre des milliards de vies pour élaborer ses plans et connaître ses adversaires. C'était, d'ailleurs, ce qu'il avait fait durant toute sa vie, notamment pour étudier la créature mystique de Gravity Falls qu'était l'intelligence supérieure du bébé géant des dimensions. Et c'est comme ça que, le moment venu, il avait réussi à enfreindre toutes les règles qu'il avait instauré aux travers des dimensions puisqu'il en était l'autorité suprême, jusqu'à le désintégrer facilement, de la bonne façon, quand il a essayé de le confronter. Voilà deux grands ennemis naturels, comme deux grands prédateurs tous deux destinés à chasser mais qui se trouvaient dans la chaîne alimentaire de l'autre. La différence était que le Bébé était guidé vers Bill par la haine, et Bill vers le bébé par... divertissement. C'était lui, qui gagnait contre lui. Toujours.

A Storybrooke, toutes les vies étaient réécrites. Même la sienne. Il n'était plus le même démon aux mêmes pouvoirs. Sa magie s'était modifiée, pour perdre en puissance avant de devenir le sorcier le plus puissant, passant de démon à Racine de l'Arbre-Monde qui régissait la réalité elle-même de tout ce qui existait, représentant pour sa part la magie de son écorce. Dwayne Buckannan, puisque tel était le nom de ce bébé géant à Storybrooke, n'en avait pas eu vent, mais il devrait fortement détester de le savoir élevé à un rang aussi haut. Il avait appris avec Nora qu'il ne fallait pas s'en vanter, ce qu'il ne faisait pas, notamment parce qu'il savait les raisons qui l'avaient poussé à l'accepter. Daemon avait vu le futur, avait vu que Elliot Sandman deviendrait le terrible Chronos qui provoquerait le Ragnarok lorsque le temps de la Dernière Heure serait venu. Il avait vu que Sebastian Dust deviendrait Archeron lorsque le marchand de sable mourrait pour servir le titan. Chronos avait essayé de le pervertir et le faire rejoindre sa cause, lutter contre la mort en rejoignant le Ragnarok. Il avait accepté de ne faire qu'un avec la Racine pour accepter de le confronter ou de le servir le moment venu. A la fin, Daemon comptait bien avoir ce qu'il voudrait, mais pour la première fois, il n'était pas sûr de réussir. C'était bien nouveau pour lui de s'attendre à la possibilité d'un échec.

Donc, Daemon avait bien été réécrit par ce Sort Noir. Ils l'avaient tous été. Dwayne Buckannan en faisait donc aussi parti. Et c'est pourquoi, pendant bien des années dans ce monde, Daemon s'était de nouveau employé à l'étudier pour connaître ses forces et ses faiblesses. Pour sûr, il était plus faible lui aussi, comme toutes puissances magiques touchées par le sinistre nuage violet, mais son intelligence l'avait évidemment poussé à exploiter les forces qu'il avait encore. Daemon avait étudié ça. Comme ce jour où il avait suivi un cours magistral en sciences physiques pour en avoir le coeur net, à l'université de Storybrooke, l'année passée.

Un univers de poche peut-être associé à l'idée d'univers parallèle... à tort. Oui, ses propriétés ressemblent à celle d'un univers parallèle, mais pas exactement. Tout univers parallèle est indépendant et possède ses propres lois, mais les univers de poche, qu'on appelle aussi dimensions de poche, sont des espaces qui ne sont pas indépendants. Ils existent dans un univers déjà établi, plus grand, comme le notre, et relient quelques espaces comme si vous imaginiez quelques points de téléportations reliés par un couloir dans lequel on marcherait, et qui ne se trouve pas dans notre espace physique. L'intérieur de cet espace a ses propres lois, mais son contenu disparaîtrait s'il venait à sortir pour rejoindre le plus grand univers. C'est ainsi comme une antichambre de notre réalité sans en être une dimension parallèle. Voyez alors une... dimension perpendiculaire, si vous vous voulez. La science de la magie est compliquée, dans une ville où de multiples sources de magies se confrontent, mais certains théoriciens supposent donc que quelques sorciers qui peuvent se téléporter se contentent en réalité simplement de marcher d'un point A à un point B en passant par un univers de poche dont l'ouverture et la création est la vraie nature de leur pouvoir.

Ils ne savaient pas si bien dire, et Daemon aurait pu faire passer ces théoriciens de la suppositions à la véracité, avec ce qu'il avait étudié en suivant les mouvements de Dwayne. Pour sûr, il savait se téléporter. Mais contrairement aux téléporteurs, comme Regina, les Dieux, ou lui même, qui marquaient alors un temps d'arrêt ou un signe magique, comme un nuage de couleur, Dwayne passait d'une ruelle à une autre à l'autre bout de la rue en continuant de marcher, comme si les deux espaces se suivaient respectivement dans le même couloir. A force de mois, après avoir montré à Stanford que leur ennemi commun préparait un mauvais coup, Daemon avait observé et cartographié les entrées de la dimension de poche de Buckannan, supposant chaque endroit par lesquels il réapparaissait comme une entrée ou une sortie.

Alors, maintenant que Daemon avait les clés en main, il pouvait se lancer dans son infiltration. Souriant, il claqua des doigts. L'instant d'après, il se trouvait dans une ruelle à cul-de-sac de la ville, aux côtés des Pines qu'il avait téléporté avec lui depuis l’hôtel. Il fut surpris de n'en voir que deux, cependant. Pines Boy n'était donc pas à l'hôtel avec vous ? Il soupira, levant les yeux au ciel. Ce gamin aura toujours un truc à faire. Tant pis, qu'il fasse donc. Vous ferez bien l'affaire. Vous vous souvenez que le Dimensionnal Baby, Dwayne à Storybrooke, prépare quelque chose, n'est-ce pas ? Je sais où il se cache, pour préparer ses plans. Et nous allons y entrer. Ne me remerciez pas.

Il ne leur avait pas tellement laissé le choix. Mabel et Stanford répliquent et réprimandent toujours de la même façon, Daemon n'écoutait pas. Il lisait l'heure à sa montre, et les fit taire par magie en les cachant derrière les bennes à ordure, au grand plaisir de Pines Girl. Au bon tic attendu de sa montre, une lumière grise s'ouvrit pour laisser passer un Dwayne en train de marcher vers la rue, sans se soucier de la magie de Daemon qui maintenant la lumière ouverte partiellement.

Dwayne quitta les lieux, ignorant, et Daemon se releva, victorieux. Voici l'entrée de la dimension de poche de Buckannan. Il fallait s'attendre de la part du Bébé des Dimensions d'en garder toujours une petite sur lui. Mabel ne comprendrait certainement rien avec son intellect inférieur, mais Stanford saurait relever le niveau, au moins.

Sans attendre davantage, il agrandit de nouveau la lumière qui servait d'entrée, et les poussa à l'intérieur. Il les suivit ensuite, et la lumière se ferma derrière eux. La seconde d'après, ils mettaient les pieds dans la même ruelle, à ceci près que tout était bleu, rayonnant comme à la lumière de néon futuristes. Et en s'approchant, c'était le cas : la dimension de poche du Bébé était une version de Storybrooke, bleutée, futuriste. Daemon eut un élan de mépris. Aucune originalité, c'est d'un pathétique...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
RG LGSORRK MXGBOZE KYZ KT JGTMKX
Sv i k oxmybo zvosx n'oxxowsc no Qbkfsdi Pkvvc aes bynoxd nobbsobo fyec, cyec fydbo kbwysbo, ▬ nobbsobo fydbo zybdo...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79635-your-death-has-a-tria http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Stanford Pines



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stanford Pines


╰☆╮ Avatar : Harrison Ford

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : the author of the journals !

✓ Métier : Investigateur et grand scientifique
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Test-3

☞ Surnom : Sixer / Ash'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 408

✓ Disponibilité : 4 RPs en cours

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 15 Jan 2020 - 16:00





Reverse Book
Ft. Team Gravity Falls


Note à moi-même : Retrouver du crin de licorne pour sécuriser les périmètres de l'hôtel et empêcher les forces du mal de l'atteindre.
Stanley n'acceptera jamais, ce sont désormais ses plus fidèles clients. Je vais devoir trouver un compromis...


Que faisions-nous à l'hôtel du Mystery Shack avant d'être vulgairement téléporté par un démon du passé - littéralement - ? Pour ma part, je ne me trouvais pas dans mon bureau à m'avancer sur des recherches que l'on ne m'avait même pas encore donné à faire. C'était rare, il fallait le voir pour le croire, mais aujourd'hui j'avais prévu d'aller à la rencontre des clients de l'établissement, de me familiariser avec eux comme le souhaitait Stanley. Il n'était pas présent pour voir ça et heureusement, cela m'aurait été insupportable de savoir un regard railleur s'élever de derrière mon épaule dès que j'engageais une discussion quelque peu prometteuse. Il s'en serait sûrement moqué avec joie mais il n'avait pas tort sur un point : je ne connaissais pas assez ceux qui habitaient sous ce toit et pour notre propre sécurité, je devais m'en informer.
Ainsi avais-je commencé la journée par une escapade des couloirs à tenter une approche au désir du hasard avec ceux qu'il me faisait croiser. Par quelques stratagèmes communs à tous tel que les bousculer, faire tomber un livre qui pourrait les intéresser ou encore imbiber leur serrure de colle transparente assez puissante pour qu'ils y laissent leur clé, appelle à l'aide et que je vienne à leur secours - étant le seul à connaître le moyen de faire fondre la colle, j'arrivais à entretenir une conversation assez longue avec eux pour obtenir des informations à noter dans mes carnets. N'en avais-je pas fait pour les employés du Mystery Shack ? Et bien là, c'était du pareil au même avec un peu plus de monde sur lequel se concentrer... Mais je saurais départager sur une échelle de Dandinou à Mousse quels sont les cas les plus étranges, à garder à l'œil. Je comptais parmi eux le bâtiment en lui-même que je persuadais d'être plus vivant qu'il n'en donnait l'apparence.

Avant que Mabel et moi nous fassions téléporter, je l'avais croisé à un des diverses petits salons publics proposés dans chaque bâtiment. Petit n'était peut-être pas le terme adéquat quand on voyait le travail achevé d'un génie et d'un trop ambitieux homme d'affaires - je doutais encore de ce titre - mais c'est ainsi qu'il se faisait appelé. Je cherchais encore des personnes à examiner lorsque cette petite tête brune sortit du lot. Elle non plus n'était plus si petite qu'autrefois.

"Mabel ! Avançais-je lorsque nos regards se croisèrent. Je suis content de te voir. Depuis le début de l'après-midi, je n'ai trouvé ni ton frère, ni ton oncle - ce qui n'est pas plus mal pour ce dernier -, même Mousse n'a pas pointé le bout de son nez depuis hier. Se familiariser est une chose, mais je préfère parfois parler avec ceux pour qui le procédé est acquis, si tu vois où je veux en venir."

Je m'approchais d'un distributeur d'où je sortis discrètement mon pistolet magnétique amélioré (je l'espérais encore). La dernière fois que je l'avais utilisé sur une telle machine, il avait réussi à en prendre un contrôle total qui eut raison d'elle. La bonne nouvelle... C'est que j'avais permis une tournée à tout le monde. Aujourd'hui, je retentais ma chance en ciblant une boisson avec précision. Plaquant la pointe du pistolet contre la vitre, j'activais un champ magnétique qui attira irrémédiablement tout le rayon contenant des canettes d'Ice Tea jusqu'à moi. Le choc contre le verre en fit tomber trois. J'en attrapais deux avec fierté et me dirigeais à nouveau vers ma petite nièce en lui en tendant une.

"Si jamais tu vois ou trouve quelqu'un d'étrange ici - outre les Pines... - Je m'approchais d'elle en baissant d'un ton, comme un secret à maintenir. N'hésite pas à me le dire. Nous ne sommes jamais trop prudents. Puis je me redressais. J'ai confiance en Stanley pour écarter les personnes à problèmes lorsque ce n'est pas lui qui y est impliqué tout comme je sais que Dipper viendra me voir si jamais il y a un soucis. Je le crois même assez compétent, maintenant, pour très bien gérer n'importe quelle situation. Mais toi, Mabel... Il fallait trouver les bons mots. Mon manque de tact finirait par avoir raison de moi. tu as toujours eu tendance à... voir le bien partout. Mais ce n'est pas toujours aussi beau à l'intérieur qu'à l'extérieur... Les gens cachent bien plus qu'ils n'y paraissent et non, tu n'es pas celle qui pourra les sauver. Ce n'est pas comme une malédiction..."

Difficile de bien s'expliquer, surtout que je savais Mabel de compétences incroyables et surtout d'une volonté de fer pour ce qui lui tenait à cœur. Cependant, j'avais tant été préoccupé par des problèmes d'ordres scientifiques, démoniaques, terrestres et/ ou civiques que je n'avais pas forcément plus pris le temps de voir ces deux enfants comme... des adultes et tous les changements qui allaient avec. Moi le premier, je savais à quel point tout pouvait être bouleversé en un temps précieux. Je ne pouvais pas si bien dire sur le moment.

"Ce que je veux dire... -"


Et c'est à ce moment-là que nous nous faisions téléporter de l'autre côté de la ville, perdu dans une ruelle sombre que je ne connaissais pas et ne savais, de toute manière, pas différencier à une autre. Au tout début, je n'avais pas prêté attention au garçon qui se trouvait à nos côtés puisque, tourné vers Mabel, je me demandais, perplexe :

"Aurais-je découvert des facultés de ma montre que je ne pensais pas encore avoir installé ?"

Ce fut juste après cette réflexion à haute voix que je compris l'origine de notre téléportation soudaine, sans que je n'en sois à priori enjoué. Bill Cipher était à nos côtés, plaignant que de la famille Pines, seul deux aient pu se joindre à lui pour ses plans - sûrement, encore et comme toujours - tordus. Pour ne pas changer ses principes, nous devions y participer. Je me rappelais de notre rencontre à un bar il y a de cela plusieurs bons mois. Sans encore savoir si ça avait été une coïncidence, même si j'en doutais beaucoup avec lui, il m'avait présenté le profil d'un homme d'affaires qu'il suspectait comme étant le fameux Dimensionnal Baby, un énorme bébé du multivers qui contrôlait les dimensions à sa guise. Il semblait que ses pouvoirs n'eurent pas régressé au passage de la malédiction... Et que ses plans contre Bill prenaient en ampleur. J'avais passé une nuit sur les documents que j'avais pu enregistrer par clé USB mais ne fut pas allé loin... Les documents étaient vagues et certains ne coïncidaient tout simplement pas avec la ville de Storybrooke. Le terrain - si, bien sûr - mais des emplacements se rajoutaient au dépend d'autres, des structures hors-du-commun étaient dessinées sans pour autant exister ici et je ne parle pas des souterrains qui pouvaient bien être réelles, ne portaient véritablement aucun intérêt. Peu documenté et pas véritablement inspiré à l'idée d'aider celui qui fut durant une vie mon ennemi, je ne fus pas allé plus loin dans mes recherches. Bill ne m'avait plus contacté... Et je ne comptais pas en faire de même. Jusqu'à aujourd'hui.

"Dimensionnal Baby ? Répétais-je. Tu es encore là-dessus, Bill ? Nous n'avons rien à faire avec tes histoires, ce sont tes problèmes, ne mêlent pas la famille Pines à tout ça !"

Me souvenais-je d'un jour où Bill avait seulement pris en considération ce que je disais ? Et bien oui, à vrai dire, lorsqu'il m'avait demandé l'équation permettant de nuire au champ de force magnétique de Gravity Falls et cela juste après m'avoir changé en or - matériau que je respecte, soit dit en passant. Il fut beaucoup plus agréable de s'en remettre plutôt qu'avec de l'acier ou du plomb. L'or est lourd à porter mais sa qualité permet un bon maintien du corps et à mon âge, les os se seraient peut-être un peu moins remis sans la préservation d'un bon matériau. Je me comprends -. Bill ne prenait que ce qui l'arrangeait et il était évident que nos plaintes n'allaient pas servir à grand chose quant au déroulement de son plan. Il scrutait sa montre avec patience, je l'étais un peu moins.

"Ce que tu dis n'expliques rien à ce que nous faisons là et ce que nous attendons. Tu n'emporteras aucun d'entre nous dans un endroit risqué dont je ne connais pas le nom."


Je parlais dans le vide. Encore. Sans prêter forcément attention à ce que nous pensions, Bill nous empêcha de parler jusqu'à venir nous envoyer derrière des conteneurs, tout cela par magie. Le temps où il prenait plaisir à contrôler des gens comme des pions ne me manquait gère. Peut-être parce que j'en avais fait partie...
Lassé mais décidé à savoir de quoi il parlait, je me contentais donc de me taire et d'attendre le moment propice pour intervenir - il devait bien y en avoir un. C'est au bout de quelques secondes, effectivement, que des mouvements se firent entendre et voir à l'autre bout de la ruelle. Une lumière grisâtre, sortie d'un rien, grandissait, fissurait l'espace-temps pour laisser sortir un homme sous nos regards discrets. C'était lui : Dwayne Buckannan. Il revenait d'un monde que nous ne connaissions pas et quittait les lieux sans penser qu'il était observé. Pouvions-nous traverser les mondes aussi facilement ? Les dimensions étaient quelque chose de bien complexes à comprendre, moi-même j'y voyais encore des mystères et j'en avais traversé bon nombres. Pour créer un portail vers une dimension, soit il fallait être dôté d'un immense pouvoir que je ne connaissais pas encore en ces lieux, soit il fallait avoir la machine la plus sophistiquée, comme celle que j'avais passé près de 10 ans à construire.

Me redressant avec Mabel et Bill, j'attendais les réponses de ce dernier. Tout s'expliquait.

"Un dimension de poche...
M'émerveillais-je. Fascinant ! Pas assez puissante pour construire toute une dimension à elle-même mais assez pour en développer une sous la base d'une autre. Storybrooke. Il ne fallait sans doute pas en attendre moins de la part du Dimensionnal Baby, ça doit être un refuge extraordinaire pour y faire toutes les expériences possibles, détruire une réalité sans entraver celle de qui on dépend. Quelle idée... Je m'impatiente de savoir ce qu'on pourrait y trouver !"

Oh non, je n'avais pas besoin que le démon me pousse à travers le portail pour que je m'y rende. La curiosité de savoir ce qu'il pourrait se trouver derrière était bien trop grande pour passer mon chemin. J'avais hâte, je l'avoue, de découvrir ce que la dimension de poche de ce fameux Dwane pouvait offrir. Ainsi, accompagné de Mabel puis de Bill, je traversais la lumière aveuglante (alors que nous ne pourrions en dire autant d'un peu plus loin) pour me retrouver au même endroit... mais différemment.
Storybrooke regorgeait de grandeur, déviant dans un futuriste presque stéréotypé avec une teinte de bleue qui déteignait des bâtiments et notre teint. Il ne fallait pas avoir mal aux yeux face à cette palette de nuances. On aurait cru avoir mis un filtre au montage d'une vidéo. Traitant de cela...

"Je n'ai plus de téléphone portable... Remarquais-je, déçu. Mabel, je compte sur toi pour prendre des clichés - mais pas de nous. Ils seront à but analytiques et démonstratifs."

Une dimension de poche s'offrait à nous et j'étais prêt à la visiter de fond en comble, quitte à y passer plusieurs jours.

"Dwayne, n'est plus là, Bill. Nous avons donc carte blanche jusqu'à son prochain retour que tu as du noter, je suppose... Alors, qu'as-tu prévu de faire ?"




codage by jacks ღ


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Golden Heart • Pure Mind
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79365-ne-faites-confiance-a http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79451-o-il-y-a-peu-d-amis-sur-lesquels-je-peux-compter-o-stanford-pines#963477

Mabel Pines



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines


╰☆╮ Avatar : Katherine Langford

Ѽ Conte(s) : Souvenirs de Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Mabel Pines

✓ Métier : Etudiante en Arts Plastiques
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Test-3

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 214

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 31 Mar 2020 - 22:19

Je peux avoir ma dimension ?
Reverse Brooke.



- Mabel !


Me retournant sur l'appellation de mon nom, je découvris avec surprise le visage de mon interlocuteur, qui n'était autre mon oncle. Lui qui disait toujours qu'il n'aimait pas sortir de son bureau lorsqu'il y avait du monde, venait me côtoyer en présence de pleins de gens. Il était sur la bonne voie ! J’avais confiance en lui, je sais qu’il pouvait faire de grandes choses. En plus, il était exactement comme Dipper mais en plus vieux ! Ils avaient beau être des génies, la communication et les relations, c’étaient vraiment pas leur fort. Pourtant, je suis sûre qu’Oncle Ford aurait pu plaire à pleins de femmes ! Comme Oncle Stan avant.

J'attrapais la canette qu'il me lança en plein vol, prenant quelques minutes pour répondre à la remarque de ce dernier. Pourquoi devait-il toujours employer des tournures de phrases si compliquées pour s'exprimer normalement ? C'était sans doute l'une des raisons qui faisait qu'il n'avait pas beaucoup d'amis ici. Pourtant, je savais que sous ses grands airs de scientifique, mon oncle était un homme fabuleux et tendre. Il ne voulait pas le montrer mais sa gentillesse allait au delà de ce qu'il montrait ! Elle était juste bien enfouie à l'intérieure.

- Mais Oncle Ford ! Le but de sociabiliser, déclarais-je, fière d’avoir utiliser ce mot appris récemment, c'est justement de rencontrer de nouvelles personnes ! Tu nous parles déjà à nous. Maintenant tu dois aller vers les autres ! Je posa ma main droite sur ma poitrine, comme s’il s’agissait d’un signe de serment. Et puis tu ne dois pas t’inquiéter, maintenant je sais repérer les personnes dangereuses, comme dans les séries. Mais je trouve que tu es trop pessimiste quand même, il y a du bon en chacun de nous. Regarde Oncle Stan ! Tu lui dis toi même qu’il peut être gentil des fois. Je n’ai qu’un credo ! Avoir foi en l’humanité !

Comme à son habitude de grand scientifique, il entreprit de débattre sur le sujet en question. Mais ça, c’était sans compter sur la téléportation soudaine que nous venions de vivre. Oncle Ford aurait-il donc appris à se téléporter entre temps ? Au vue de sa surprise, si c’était réellement le cas, il n’en était pas encore au courant. Ou alors serait-ce l’oeuvre de choses paranormales au Mystery Hotel ? Nous avions atterris dans une ruelle sombre, encore inconnue au bataillon. Et si, il s’agissait d’un tueur en série ? Peut être que la mise en garde faite par mon oncle précédemment, était pour m’avertir que j’étais la proie d’un homme fou. Qu’il m’avait pris pour cible car il ne tuait que les jolies femmes dont il tombait amoureux ? Et puisqu’Oncle Ford l’avait démasqué, il avait choisi de nous faire apparaître ici pour mieux nous assassiner ? Je m’enthousiasmais à cette dernière idée. Mais malheureusement pour moi, la réalité me rattrapa bien trop vite. A nos côtés se trouvait le simplement Bill Crypto. Il devait sans doute être celui qui nous avait amené ici.

Autrefois, il était un triangle au service de sa propre personne, manipulant les pauvres âmes en perdition à Gravity Falls. Désormais, il était devenu un humain, assoiffé de sang et de pouvoir, il se rapprochait même des dieux afin d’exterminer ceux de notre espèce. J’en faisais trop ? Sans doute. Mais, tout était tellement plus marrant en exagérant. J’aurais sans doute dû me diriger dans le cinéma avec toutes ces idées qui émargeaient de mon esprit grandiose !

Enfin, le terme grandiose dépendait évidemment de la perception que l’on pouvait avoir. On avait toujours su me dire que j’avais une imagination débordante et que mon sens de la réflexion était original ! Bien sûr, les étroits d’esprit comme Bill étaient persuadés que je n’avais aucune forme d’intelligence sous mes magnifiques cheveux mais ils se trompaient ! J’étais plus intelligente qu’ils ne pouvaient le penser ! J’avais bien réussi à résoudre l’affaire du président. Sans moi, ils n’arriveraient jamais à voir les choses sous un autre angle, j’étais indispensable à la famille Pines.

Certes, à l’heure actuelle, je ne comprenais strictement rien à ce qu’ils racontaient à propos du Dimensional Baby. Mais tôt ou tard, j’aurais ma propre utilité pour cette mission d’espionnage. Après tout, j’arrivais bien à monter l’hôtel avec mon grappin, ces compétences pouvaient s’avérer utiles. Non ?

Discrètement, nous nous mîmes à attendre le Dimensional Baby, qui ressemblait dorénavant plus du tout à un bébé mais à un homme d’affaires. Pourquoi diable gardions nous ce nom de Baby, s’il ne l’était plus ? Je devrais sans doute poser la question à Oncle Ford plus tard. Pour l’heure, nous devions l’observer… disparaître en nous cachant derrière des poubelles. Dans les films, ce genre de scène semblaient toujours beaucoup plus classe. C’était sans doute parce que nous avions pas les odeurs horribles des ordures et de l’humidité. Ici, l’odeur était vraiment épouvantable, si j’avais déjeuné avant, je l’aurais sans doute rendu dans un haut le coeur.

C’est alors que d’un seul coup, notre ennemi de toujours, Dwayne Buckman. Ou était Buckaman, Bucknam, Buckanam ? Enfin peu importe. Tout cela pour dire qu’il s’évapora d’un seul coup devant nos yeux, comme s’il avait juste revêtu une cape d’invisibilité.

- C’est fou ! Un instant, il était là et maintenant, POUF ! Il a disparu. Il reste plus que de la lumière.

Mais, comme d’habitude, Daemon n’accorda aucune importance à ma réplique, préférant m’ignorer. Tandis qu’Oncle Stanford fut bien trop occupé à s’extasier sur cette nouvelle découverte. Nous pouvions vraiment avoir tout ce que nous voulions en créant une dimension ? Si j’en avais une à moi, j’aurais tellement d’idée pour la construire ! Bon certes, j’avais déjà fait l’expérience de créer ma propre dimension en étant prisonnière de Bill mais ce n’était pas pareil ! Là, je pourrais vraiment la faire de a à z. Ca serait génial !

C’est avec son éternelle tête de méchant pas content, que le démon nous poussa à l’intérieur du point de lumière qu’il avait lui même agrandit. Arrivant de l’autre côté, j’écarquillais les yeux en constatant que nous étions retombé dans une version pratiquement similaire de Storybrooke. Les seules différences étaient peut être que c’était moins vieillot et beaucoup plus futuriste. J’adorais la décoration en tout cas !

- Pas de problème Oncle Ford ! Répondis-je en brandissant mon téléphone. Je pourrais même prendre une vidéo qu’en penses-tu ? Ca serait génial de montrer ça sur youtube ! Ca serait encore plus impressionnant que des photos en plus.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM

Bill D. Crypto



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Bill D. Crypto


╰☆╮ Avatar : Bill Skarsgard

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bill Crypto, Bill Cipher, le meilleur ami de Stanford pour l'éternité....

✓ Métier : Conservateur du musée
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Mini_180903060541380287

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 623

✓ Disponibilité : Disponible

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Mer 15 Avr 2020 - 20:13

Reverse Brooke


Dimension des cauchemars - il y a quelques années

Bill ! Si seulement tu voulais envisager ce que je te disais ! S'écria Gill, en s'époumonant pour essayer de convaincre le triangle de revenir sur sa décision.

Bill était un triangle jaune, Gill était un losange rouge. Parmi les démons des cauchemars, elle était... contestée. Ces derniers temps, les longues semaines que Bill et sa troupe de criminels inter-dimensionnels passaient à espionner le trio Pines et Gideon Gleeful à Gravity Falls, Gill semblait les adorer d'une façon différente que Bill. Si lui n'avait que hâte de contrôler ces esprits comme il l'avait fait pour Stanford, Gill ne parlait d'eux qu'en disant à quel point les petits Pines sont adorables et le vieux oncle marrant.

Bill pouvait le supportait. Mais ce qu'elle proposait - une vieille proposition qui, pendant des milliards d'années, était revenue plusieurs fois mais cette fois elle y comptait vraiment - était la goutte de trop. Le démon jaune se mit à rire, strident et terriblement sarcastique.

Gill ! Se pencher sur les rêves est déjà un projet horripilant et dégoutant que tu nous rabache depuis des millénaires, mais insister à nouveau, pour en plus changer mes plans... Tu n'es plus digne de tous ces projets ma très chère, tu es bannie, je ne peux pas faire autrement, je suis sur que tu comprends, fit-il en se posant sur sa cane noire en levant son sourcil au dessus de son oeil qui la fixait avec aucune compassion.

Le Bébé a crée sa propre dimension, une copie de ta chère Gravity Falls, écoute moi, change ton plan ! T'attaquer aux cauchemars des Pines pour avoir Gravity Falls finira par échouer, la priorité est ce... ce... ce Reverse Falls du bébé qui a tout copié sur nous ! Et dominer les rêves plutôt que les cauchemars ce n'est pas si bête enfin ! Si seulement tu...

CA SUFFIT ! Hurla Bill qui cessa de retenir sa colère pendant un instant, devenant rouge et géant le temps d'une seconde, entouré d'une aura de feu bleu menaçant, pour taire Gill. Il reprit sa forme. Tes bêtises ne font que me fatiguer. Tu as passé trop de temps auprès de moi et des cauchemars, tu es bannie, c'est tout ! 8-ball, qu'attends tu ? Elle devrait déjà être loin.

Gill ne put rien répondre. La créature aux yeux billards s'avança d'un air menaçant devant elle. Le démon rouge eut l'air abattu. Elle tourna son oeil derrière Bill, vers la fenêtre ouverte vers Gravity Falls où ils espionnaient souvent Dipper et Mabel, regardant une dernière fois ces enfants qu'elle aimait tant, puis disparut d'elle même.

Aujourd'hui

Dwayne, n'est plus là, Bill. Nous avons donc carte blanche jusqu'à son prochain retour que tu as du noter, je suppose... Alors, qu'as-tu prévu de faire ? Interrogea Ford après avoir laissé son enthousiasme concernant la dimension de poche s'exprimer.

Bill lui accorda un sourire malicieux. Regardez qui est prêt à travailler avec son vieux camarade. Plus très réticent finalement, Pines.

Il claqua des doigts, et un haut de forme, un nœud papillon et une canne, tous noirs, apparurent sur sa tête, sur son col et dans sa main. Maintenant qu'ils n'étaient plus réellement dans les rues de Storybrooke, ou tout du moins sur un plan que les habitants de la ville ne pouvaient pas voir, il pouvait se sentir bien dans l'accoutrement qui lui était propre. Sa veste et son pantalon se colorièrent alors soudainement de jaune et de noir, alors qu'il marchait pour sortir de cette ruelle et observer à quoi ressembler cette dimension de poche aux allures de Storybrooke.

Mais il perdit très vite son sourire lorsqu'il vit une boutique - une des seules à la façade vivante et illuminée - dans la version de Main Street de cette dimension.

L’œil de Gill
Voyance
Interprétation des rêves
Astrologie
Tirage de carte

Ouverte tous les jours sauf à la vingt-cinquième heure du neuvième jour.

Bill hoqueta de surprise. Puis il grogna, mécontent. Je sais ce qu'est cette dimension de poche.

Il regarda sa montre, réglée pour calculer combien de temps restait-il avant que Dwayne ne revienne dans sa dimension. Mais il ne regarda pas l'heure qu'il restait, il lut l'heure comme les êtres de l'illogique aimaient la lire. 24h30 du huitième jour : Gill était dans sa boutique.

Bill serra le poing. Un spectacle qui devait certainement surprendre les deux Pines qui étaient avec eux. Vous ne posez aucune question, vous me suivez, c'est tout, leur indiqua-t-il, ferme, perdant de la malice et l'assurance qu'il avait avant de voir cette boutique.

Il traversa la rue sans regarder si une voiture arrivait - et en effet, aucune n'arriva. Ce qui aurait pu être normal dans une dimension de poche exclusivement créée par le Bébé, mais Stanford et Mabel devaient certainement se surprendre de voir qu'ils n'étaient pas seuls : il y avait des passants dans les rues comme dans une ville normale. Bill non plus ne s'y était pas attendu... pas avant de comprendre où ils étaient. Un avertissement du passé qui revenait avec ironie comme pour se moquer.

Il ouvrit la porte sans s'annoncer et alla directement au fond de la boutique étrange remplie d'objets improbables et étranges. Une femme, de dos, était derrière la caisse, en train de choisir des pierres dans son étagère. Bienvenue chez l'Oeil de Gill, lequel de mes services êtes vous venu chercher aujourd'hui ? Demanda-t-elle distraitement en finissant ses affaires, n'ayant toujours pas jeté de coup d’œil à ses convives.

Les services demandés par nos engagements passés il y a quelques millénaire, dit Bill en croisant les bras.

La femme se retourna, curieuse, dévoilant le visage qu'elle arborait aujourd'hui. Son regard se posa d'abord sur celui qui venait de lui parler et resta confus un moment. Mais lorsqu'elle posa les yeux sur Stanford et Mabel, son regard s'illumina d'une intense joie, et elle sautilla sur place soudainement en tapant des doigts.

OH ! Les Pines ! Ce sont Les Pines ! S'écria-t-elle avec un immense sourire.

Gill contourna le comptoir pour passer de leur côté, et prit immédiatement Stanford dans ses bras. Vous m'avez tellement manqué ! Je suis si heureuse de vous voir !! Elle lacha Stanford rapidement pour serrer Mabel, avant de la regarder dans les yeux, toujours la bouche en un sourire en D rayonnant, et pincer ses joues comme pour s'assurer que son visage était réel. Vous m'avez tellement manqué ! Elle chercha une autre personne du regard mais il n'y avait personne d'autre. Dipper n'est pas là ? J'aimerais tellement le voir lui aussi !

Bill leva les yeux vers le ciel. Pines Boy n'est pas venu avec nous. Voilà qui ne m'avait pas manqué chez toi, Gill, marmonna-t-il.

Celle-ci s'éloigna de Mabel et posa un regard suspicieux sur celui qu'elle ne reconnaissait pas. Elle s'approcha alors, tout tout près de lui, presque collée à lui, pour poser un intense regard dans ses yeux comme pour l'analyser de l'intérieur. Et au bout de quelques secondes, elle comprit qui il était et haussa les sourcils, ouvrant en grand les yeux. BILL ? Elle hurla de rire soudainement. Toi ici ? HAHA c'est HILARANT ! Tu ne pouvais pas te passer de moi éternellement, je le savais !

Elle leva son index et toucha l’œil gauche de Bill qui semblait désespéré devant elle. Son œil ne se ferma même pas. Elle tourna le regard vers Stanford et Mabel. Vous savez qu'il est aveugle de l’œil gauche ou il fait comme si il voyait des deux devant vous ? Demanda-t-elle avec un sourire amusé.

Gill ! Cria Bill en fronçant les sourcils et en tapant sa main pour l'éloigner.

Celle-ci haussa les épaules et revint à son comptoir. Quoi ? Moi aussi je ne vois que d'un œil dans ce corps, on en a qu'un seul à la base, pourquoi t'en as honte ?

Vous êtes qui ? Je ne me souvient pas vous avoir vu à Gravity Falls, demanda enfin Mabel, confuse.Et pourtant j'ai une incroyable mémoire des visages vous savez ? Elle avait un air innocent et un immense sourire malgré tout.

Gill haussa les sourcils en posant ses coudes sur le comptoirs et sa tête sur ses mains. Il ne vous a jamais parlé de moi ? Voilà qui n'a pas changé chez ce cher Bill !

Nous sommes là pour autre chose de plus important, Gill, lui marmonna le démon.

Mais elle l'ignora : Je suis sa femme, Gill Crypto pour vous servir. Elle eut un grand sourire, fière d'avoir exposé la vie privée de Bill devant ses ennemis qu'elle adorait tant. Celui-ci semblait furieux, ses yeux rayonnant d'étincelles de flamme bleue. Et oui, il m'a banni parce qu'il trouvait mes idées pas assez maléfiques à son gout, mais le bannissement n'a jamais rompu notre mariage. Et l'union de démons est bien plus difficile à terminer qu'un divorce humain.

Et pourquoi ne suis-je pas surpris de voir que tu as choisi la pathétique Reverse-Fall du Bébé pour maison après ton bannissement... Fit-il pour la piquer à son tour. Un endroit sans ambition pour une démone sans ambition.

L'insulte ne sembla pas affecter Gill qui était manifestement habituée à ça. Elle haussa les épaules. Cette nouvelle version depuis un an et demi s'appelle Reverse-Brooke. Apparemment le bébé a déménagé dans une nouvelle ville et a changé de Gravity Falls. On s'est tous réveillé humain ce jour là. Et on n'est pas les seuls manifestement, dit-elle en regardant Bill de la tête aux pieds.

C'est une malédiction à laquelle vous avez été ajoutés un peu tardivement. Grâce à moi, fit-il en regardant les Pines du coin de l’œil. Que fais-tu ici, Gill ?

Je t'avais prévenu que le Bébé avait tout reproduit. Et bien en fait, il a tout inversé ici pour se sentir plus fort. Les méchants sont gentils, les forts sont faibles... Sauf moi. Comme tu ne m'as jamais vraiment laissé ma place face à nos ennemis, il ne sait même pas que j'existe. Elle regarda Stanford et Mabel. Comme la plupart des gens on dirait... Elle balaya les faits d'un geste de la main. Quoiqu'il en soit, c'était l'endroit idéal pour passer inaperçu après un bannissement aussi injuste alors que j'avais raison de te prévenir depuis le début...

Elle eut un regard peiné en regardant Mabel et Stanford. Ici, Mabel et Dipper Gleeful sont horribles... rien à voir avec mes deux jumeaux préférés que j'observais y a des années ! Mais à sa peine elle rajouta un sourire moqueur vers Bill. Toi il t'a pas loupé. Will Crypto, ta copie, est un faible démon et devine quoi : lui il défend les rêves, comme moi ! Mais les jumeaux Gleeful l'ont invoqué et l'exploitent comme esclave...

Bill leva les yeux vers le ciel. Un démon qui jure par les rêves, tu vois où ça l'a mené. JE t'avais prévenu.

Gill soupira, boudeuse, préférant ne pas répondre.

Le Dimensionnal Baby a tout fait pour être plus fort ici, fit-il avec un sourire. Il n'acceptait pas que je puisse le surpasser. Il reporta son attention sur Gill, embêté de devoir demander son aide. Où est caché l'essentiel de sa force, Gill ?

Elle le regarda encore boudeuse. Ah, tu veux mon aide maintenant ! Tu n'as jamais cessé d'avoir un faible pour moi en vrai, tu m'as juste rejeté parce que tu acceptais pas la situation, grand idiot !

Bill leva les yeux au ciel. Il ne réfuta rien, mais était agacé par cette discussion. Fais le pour les Pines, dans ce cas.

La technique fonctionna, puisque l'air de Gill reprit aussitôt de sa grande joie. Elle adorait les Pines, elle ne pouvait pas refuser l'idée de leur venir en aide. C'est surement caché auprès des jumeaux Gleeful. Will Crypto est emprisonné avec eux et répond à tous leurs ordres, alors c'est l'esprit idéal pour protéger tout ce qui lui appartient. Mais les jumeaux l'ont forcé à protéger leur domaine avec une puissante barrière. Démon ou humain, nos corps ne peuvent pas passer la protection, j'ai déjà essayé, même avec mes pouvoirs. Je trouve ça répugnant d'utiliser les visages si adorables de Mabel et Dipper pour en faire des jumeaux maléfique !

Bill eut un sourire, ce qui parut surprendre Gill, qui le regarda, confuse. Ca t'énerve quand je complimente les Pines, pourquoi tu souris ?

Nos corps ne peuvent pas passer la barrière ? Si c'est un problème de corps, je sais qui peut la passer.

*
***
*****
**********
*****
***
*

Storybrooke

Dipper hurla de peur sur le coup, lorsqu'il vit son reflet, dans le miroir, qui ne suivait plus ses mouvements. Le Dipper du miroir levait le bras pour écrire sur la glace, et le vrai Dipper fronça les sourcils en voyant les yeux de son reflet, dont le cercle de la pupille avait fait place à un simple trait. Bill !

Que Crypto essaye de communiquer avec lui, ça n'était jamais bon signe. Ca ne s'était jamais bien terminé quand ça s'est produit, d'ailleurs, et il s'estimait même heureux de ne pas être transformé en marionnette cette fois - un épisode qu'il n'avait toujours pas pardonné.

DANNY FENTON


Le nom était suivi de coordonnées, qui menait vers une porte dimensionnelle dans une rue de Storybrooke. Dipper fronça les sourcils et serra les poings. Pourquoi je devrais t'écouter, Bill ?

L'image du miroir se brouilla un instant, et son reflet laissa place à l'image de Stanford et Mabel dans une boutique étrange dans la dimension en question, en compagnie de Bill. Oncle Ford ! Mabel !

Dipper serra les dents, alors que l'image du miroir revint sur lui et sur le nom de Danny. Aider Crypto... voilà bien une idée plus que désagréable ! C'est en marmonnant qu'il répondit. Ok ok ! Je vais le chercher ! Mais à la moindre entourloupe...

Il prit alors ses affaires, et se dépêcha de trouver Danny à la demande de son plus grand ennemi.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
RG LGSORRK MXGBOZE KYZ KT JGTMKX
Sv i k oxmybo zvosx n'oxxowsc no Qbkfsdi Pkvvc aes bynoxd nobbsobo fyec, cyec fydbo kbwysbo, ▬ nobbsobo fydbo zybdo...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79635-your-death-has-a-tria http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Danny Fenton



« Death follows him like a shadow »


Danny Fenton


╰☆╮ Avatar : Brenton Thwaites ♥

Ѽ Conte(s) : Danny Phantom/Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le garçon fantôme.

✓ Métier : Etudiant à l'université dans la branche scientifique.
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Jtfx

☞ Surnom : Danny, Dan.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 375

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Death follows him like a shadow »


________________________________________ Mer 29 Avr 2020 - 21:23

Like a shadow, you and me, Friends or brothers, wild and free no matter where you are ife can not kill, love above all we can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. Like a shadow. I keep walking on your road million flowers on the floor. Life can not kill, love above all. We can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. My life is burning, heartbroken
Reverse Brooke

Un soupir sortit de la bouche de Danny alors qu'il rangea les livres dans la librairie. Il avait horriblement envie de dormir. Enchaîner les cours puis son boulot d'étudiant n'avait rien de reposant. Et ce soir il devra réviser jusqu'à pas d'heures à cause des examens de demain. Il avait presque envie de demander à Alexis si il pouvait partir plutôt ce soir mais il n'était pas sûr que la jeune femme accepte sa requête. Si il avait été embauché ce n'était pas pour glander et encore moins pour se faire passer pour le martyr. Un autre soupir sortit de sa bouche et il vit un des clients lui jeter un regard noir. Il faisait sûrement trop de bruit. Danny était d'accord c'était une librairie mais une bibliothèque, chuchoter n'était pas une obligation. L'étudiant leva alors les yeux au ciel avant de terminer de ranger son carton de livre. Une fois fait, il rangea la boite vide à sa place avant de partir directement dans la section des livres sur l'espace. Il chercha un moment son livre avant de le sortir avec délicatesse du meuble. Un livre sur les étoiles, sur les constellations et leur signification. Danny allait peut-être l’empreinter pour ses révisions ce soir mais aussi pour lui, un vrai passionné des étoiles. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'il se dirigea vers l'accueil là ou se trouvait Alexis, prêt à lui demander si il pouvait prendre ce livre mais une voix qu'il connaissait trop bien le coupa dans son élan.

« DANNY ! »
dit Dipper en déboulant dans la librairie. « Oups... » lâcha le jeune garçon en se rendant compte que ce n'était pas un endroit pour crier de la sorte. Il se rapprocha finalement de Danny. « Une urgence ! Mabel et oncle Ford ont besoin de toi ! »

Danny regarde autour de lui légèrement perdu avant de tirer Dipper dans un coin plus calme de la librairie. Ce serait moche de se faire virer de ce petit boulot alors que cela faisait seulement quelques jours qu'il avait commencé. L'étudiant frotta l'arrête de son nez essayant de comprendre ce que Dipper essayait de lui dire. Il posa finalement sa main sur l'épaule du jeune garçon.

« Calme-toi, Dipper. Qu'est ce qui se passe ? Pourquoi tu es dans cet état ? Regarde-toi, tu es essoufflé. Reprends ta respiration... »

« Je suis pas essoufflé, je vais tresqszeien... »
Dipper n'avait même réussi à terminer sa phrase tellement il était essouflé, le pauvre. Mais après une bonne inspiration il reprit sa phrase. « Bill, il a emmené Mabel et Oncle Ford... je ne sais pas vraiment où mais on a une adresse. Et ils ont besoin de toi. Et moi je sers qu'à t'appeler, d'ailleurs. » Rajouta le garçon en affichant une moue boudeuse.

Le garçon fantôme fronça les sourcils légèrement perdu comme à son habitude d'ailleurs. Il fallait dire que la famille Pines était doué pour se mettre dans des situations assez étrange. Mais pas besoin de tout comprendre. Bill était avec Sranford et Mabel, pourquoi ? Danny afficha un petit sourire avant de faire un clin d'oeil à Dipper.

« Bien, moi je vais avoir besoin de toi. Ça te dit ? On va sauver Mabel et Stanford, ensemble ! Je préviens juste ma patronne, attends-moi dehors. »

« On dirait que les aventures reprennent, alors ! »


Le garçon se mit à sourire fièrement avant de quitter la librairie pour attendre sagement dehors comme Danny lui avait demandé. Après ça, le garçon fantôme déglutit tout en se rapprochant de Alexis. Il n'aimait vraiment pas l'idée de lui demander de quitter plus tôt le travail mais il n'avait pas le choix. Ses amis étaient en danger et ils avaient besoin de lui. Il s'arrêta alors devant Alexis, jetant un dernier coup d’œil à Dipper qui était dehors. Un sourire maladroit se dessina sur son visage.

« Est-ce que je peux partir maintenant ? J'ai une … urgence familiale. »

Alexis ne semblait pas agacé par la situation. Elle regarda même Danny avec un navrée, comme si elle comprenait la situation. Il était surpris d'un tel comportement. Il n'avait pas l'habitude à tant de gentillesse dans son entourage. Danny ne pût s'empêcher de sourire légèrement avant de hocher doucement la tête.

« Rien de grave j’espère ? En tout cas, bien sûr! Y’a pas beaucoup de monde je m’en sortirai t’en fais pas ! »
Alexis lui fit un clin d'oeil.

« Merci beaucoup. Je te revaudrai ça, c'est promis ! Bonne fin de journée, Alexis! »

Il quitta la librairie tout en saluant la jeune femme avant de s'arrêter juste devant Dipper, reprenant donc son sérieux. C'était une mission de sauvetage après tout.

« Alors, on doit aller où ? »


Dipper ne répondit pas à sa question, il sortit simplement un papier de sa poche pour le tendre vers Danny. Le garçon fantôme fronça les sourcils essayant de lire entre les gribouillis de Dipper. Depuis quand il avait cette carte ? Quelqu'un lui avait dit que les GPS étaient plus perfomant de nos jours ? Danny se retint de lui faire la réflexion. Le garçon pointa alors le cercle rouge qu'il avait dessiné sur sa carte. Un cercle qui se tenait dans une petite ruelle apparemment.

« On va là. »


Danny hocha simplement la tête avant de se diriger vers ce fameux endroit en compagnie de son allié. C'était bien une ruelle de Storybrooke, enfin un cul de sac même. Rien de plus banal à vrai dire. Il y avait seulement les poubelles des deux bâtiments dans ce cul de sac, rien de très impressionnant. Danny se demandait même si Dipper ne s'était pas trompé. Le garçon s’avança vers le mur de brique.

« Il doit y avoir une entrée cachée... »


Dipper sortit une arme étrange de son sac. Un pistolet magnétique. Il visa le mur en face d'eux et une lumière bleu sortit de l'arme. Danny se cacha les yeux à l'aide de sa main ne comprenant pas trop ce qu'il était en train de faire. Cette lumière bleu frappa finalement le mur en brique et un portail apparût sur ce dernier. Dipper afficha un grand sourire.

« Merci oncle Ford ! »

Danny fixa le portail pendant un long moment, clignant plusieurs fois des yeux. Que venait-il de se passer ? Il se racla alors la gorge avant de pousser un long soupire. Il posa délicatement sa main sur le dos de Dipper avant de le faire avancer avec lui dans ce fameux portail. Danny ne s'était toujours pas transformé en fantôme, pour le moment il n'en avait pas besoin. Il préférait comprendre le problème avant de foncer dans la gueule du loup. Une le portail traversait lui et Dipper arrivèrent dans une version bleu de Storybrooke, c'était étrangement bizarre... Le jeune Pines regarda autour de lui.

« On est où là ? Une autre dimension ? »


Sûrement. Danny ne prit pas la peine de répondre, trop occupé à essayer de comprendre ce qui était en train de se passer. Les deux garçons décidèrent de s'avancer, de sortir de cette ruelle. A peine sortit de cette fameuse ruelle, une femme sortit de la boutique qui se trouvait en face d'eux. Boutique qui portait le nom de ''L’œil de Gill''. La femme courut rapidement vers Dipper et Danny. Le garçon fantôme n'attendit pas une seconde de plus et se mit directement devant Pines pour le protéger juste au cas où.

« HA C'EST VOUS ! DIPPER PINES ET DANNY FENTON ! Vous êtes encore plus beaux en vrai ! »

La femme serra les deux garçon dans ses bras. De plus en plus bizarre comme scène. Danny repoussa doucement l'inconnue avant de froncer les sourcils. Il était prêt à la harceler de question sur cet endroit et aussi pour savoir comme cette dernière connaissait leur noms mais le fantôme n'eut pas le temps de prendre la parole qu'il vit Mabel et Stanford sortir de la fameuse boutique en compagnie de … Bill. La mâchoire de Danny se crispa.

« Je peux savoir ce que tu as fais encore Bill ?! »

« Cette question impliquerait une erreur de ma part, je ne fais pas d'erreur, Fenton. » lâcha Bill en ricanant. La femme chassa les mots du démon avec sa main avant de reprendre la parole.

« C'est le Bébé Dimensionnel le méchant. »
Elle pinça les joues de Danny. « Tu es tellement mignon en chair et en os ! En fantôme aussi tu dois être craquant ! Justement, on a besoin de tes services de fantômes ! »

Daniel repoussa une nouvelle fois la main de cette femme avant d'afficher une petite moue. Il n'aimait pas se faire tripoter de la sorte. Il s'écarta alors doucement de cette dernière avant de hausser les sourcils quand il enregistra la demande de cette dernière. Enfin ce ne l'étonnait pas vraiment. On avait jamais besoin de Danny l'étudiant humain mais de Danny le fantôme. Il croisa ses bras contre son torse.

« Hm, rien que ça. Ça nous fera sortir d'ici je suppose. En quoi consiste ma mission ? »

« Gill, qu'est-ce qu'on s'est dit. » lâcha Bill alors que Gill plissa les yeux.

« Que c'est TOI qui parle. Mais on a beau être marié, cette règle ne tient plus depuis que tu m'as laissée. »
Bill ignora complètement sa femme avant de se tourner vers Danny.

«  Nous cherchons un démon. Une copie de moi, emprisonné par une barrière. »

« Un autre Bill Crypto ? Et vous voulez qu'on le libère ? »
Dipper haussa les sourcils alors que Gill afficha une moue.

« Will Crypto est très doux. Un grand rêveur ! Réduit à l'esclavage par une copie de toi bien moins adorable... »

D'accord, ils avaient à faire à un monde parallèle qui semblait inverser toutes les personnalités. Intéressant et difficile à croire sur certains point. Comme si Crypto était un rêveur et quelqu'un de doux. Danny resta un moment sans bouger, surpris par ce qu'il venait d'entendre. Il venait d'apprendre que Bill avait une femme dans un premier temps et que cette univers était l'exact opposé de leur monde. Un petit rire sortit de la bouche de Danny qu'il arrêta rapidement en mettant sa main devant sa bouche.

« Je suis désolé... Hum. » Il passa sa main sur son visage afin de se calmer. « Je dois sauver Crypto je trouve ça ironique. Puis tu as une femme en plus ? » demanda Danny tout en se tournant vers Gill. « Il vous mérite pas. Vous êtes trop gentille pour lui. Enfin ! Comptez sur moi mais je fais ça pour les Pines. Pas pour toi Bill. »

« Je n'ai pas appelé un fantôme dans ton genre pour un commentaire sur mon mariage. » Gill rougit et vint chuchoter dans l'oreille de Danny.

« Il a sa façon d'aimer... Merci Danny. »

Le garçon fantôme afficha un grand sourire montrant à Bill qu'il se fichait totalement de ses dires. Sans attendre une seconde de plus, il se transforma en fantôme devant les yeux de tout le monde. Ses cheveux devinrent gris, ses yeux vert luisant et ses habits laissèrent place à sa combinaison noir et grise avec un D marquait sur son torse. Il s'étira avant de s'envoler juste au dessus de Bill.

« On y va ? Ça fait longtemps que je n'ai pas sauvé quelqu'un ! »

« C'est tellement géniaaal ! Direction le Mystery Shack des Gleeful ! » lâcha finalement Gill tout exciter.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Keep me kind.
So, it’s probably nothing. But it’s been on my mind some time and I can’t let it go. Keep me on fire. A dose, a moment to live in. I’m hoping it stays a while in the space you were in.

Stanford Pines



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stanford Pines


╰☆╮ Avatar : Harrison Ford

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : the author of the journals !

✓ Métier : Investigateur et grand scientifique
Reverse Brooke ✗ Gravity Family Test-3

☞ Surnom : Sixer / Ash'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 408

✓ Disponibilité : 4 RPs en cours

Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 11 Mai 2020 - 1:14





Reverse Book
Ft. Team Gravity Falls


Quel étrange monde.

Storybrooke, mais différemment. Je retrouvais certains quartiers tout à fait similaires aux originaux alors que d'autres n'existaient plus, remplacés par de grands bâtiments quelques peu intimidants, tout cela dans une nuée bleuté d'une dimension créée pour un intérêt personnel. Le Dimensionnal Baby avait su trouver un moyen pour prendre le pouvoir sans... vraiment le prendre. C'était un moyen assez pacifique de ne pas déclencher une guerre contre le monde tout en permettant ses souhaits exaucés, malheureusement je doute que ça dure. Ce monde alternatif ressemblait plus à un refuge pour préparer de bien plus grands projets qu'à une finalité. J'attendais de plus de cet homme... Et absolument rien de celui qui nous avait conduit ici.

Réticent ? Je le restais et cela bien plus depuis que Mabel avait été emmené dans cette affaire, dans une dimension qu'elle ne connaissait pas et dans laquelle elle pourrait sûrement se perdre, je ne sais p - Non. Ma petit-nièce n'était plus une enfant, désormais, je devais lui faire confiance. Elle avait acquis à Gravity Falls une grande expérience avec son frère. Depuis la Bizzarrapocalypse, je ne pouvais plus douter d'eux.
Malheureusement, je ne doutais pas plus de Bill. Et de ses ambitions démesurés...

Il nous avait justement conduit dans une boutique qu'il semblait connaître et je comprenais doucement pourquoi lorsque je lus la pancarte descriptive. Le nom du gérant et ses aptitudes étaient similaires au Bill que nous connaissions. Cependant, je ne connaissais pas l'individu dont il était question. Lui - je veux dire elle -, par contre, semblait bien nous connaître.

"Vous m'avez tellement manqué ! Je suis si heureuse de vous voir !! Avait lancé la dite Gill alors qu'elle m'entourait vivement de ses bras.

- Je... Je suis désolé, devrais-je vous connaître ? J'ai rencontré tant de personnes dans ma vie, il m'est difficile de retenir tous les visages." Je tentais un rire quelque peu embarrassé de la situation. Je ne pouvais pas cacher une certaine incompréhension.

Gill s'était présentée comme étant la femme de Bill - une nouvelle tout à fait étonnante à laquelle je pris quelques minutes de réflexion. Si je m'étais déjà surpris de savoir les amis du démon encore en vie, il était tout aussi difficile de le savoir... marié. Amoureux ? Il ne semblait pas - pas le moins du monde. Je ne voyais pas Bill pouvoir être amoureux de qui que ce soit un jour dans sa vie... C'était... Impossible. Si ? Maintenant qu'il était humain, à quoi pouvions-nous nous attendre ? Il avait du acquérir les mêmes "faiblesses" propre à l'Homme qu'il critiquait lui-même en riant. Cependant, en tant que démon assoiffé de liberté et de pouvoir, je ne le voyais pas épouser qui que ce soit. Pas par amour.

Revenions à l'essentiel de cette "mission" dont je comprenais tout juste les grandes lignes. D'après les propos de Gill et de son... mari, cette ville était un "opposé" à Storybrooke avec les ennemis principaux du Dimensionnal Baby réduits à une personnalité totalement inversée. Dans la famille Pines, Mabel et Dipper devenaient de véritables tyrans alors que Bill (Will ?) était un démon des plus serviable, mené à la baguette par les jumeaux. Je ne savais pas ce qu'il en était pour Stanley et moi et à vrai dire, je préférais pour le moment ne pas le découvrir. Seul les agissements de Bill m'importait car si Gill dirigeait notre regard sur le Dimensionnal Baby comme véritable ennemi, ce n'était pas celui que j'avais affronté durant des décennies. Je n'ai confiance ni en l'un ni en l'autre. Désormais, Dipper et Danny s'étaient joints à nous pour aider à trouver le démon en captivité. Trois enfants guidés par deux démons... Cela devait-il me rassurer ?

Sans plus de commentaires, néanmoins, j'avais suivi silencieusement le groupe, surexcité à l'idée de découvrir quels clones faisaient office des Pines ici. Mon regard ne quittait pas le fameux couple dont je n'avais jamais appris l'existence. Bill l'avait forcément choisi pour quelque chose... Voyons... La pancarte avait indiqué des capacités en voyance, en interprétation de rêves, en astrologie... Cela devait sûrement être des termes utilisés pour que des habitants terriens le comprennent plus facilement. Je doutais que la puissance de Gill s'arrête aux cartes. Si alliée à Bill, qu'adviendrait-il ?

"Gill... M'autorisais-je à demander alors qu'on la laissait nous indiquer le chemin jusqu'au Mystery Shack du ReverseBrooke. Pourquoi n'ai-je jamais entendu parlé de vous ? Ce que je veux dire c'est que même en ayant traversé des centaines de dimensions et en ayant participé à la Bizarrapocalypse de votre mari, je ne vous ai jamais vu. Votre nom n'a jamais été mentionné... Où étiez-vous ?"

Elle leva les yeux au ciel avant de répondre :

"Bien sûr, je ne pouvais pas compter sur mon EMPOTÉ de Bill pour parler de moi...
Elle semblait chercher à lui faire entendre le plus important. Vous ne connaissiez même pas l'existence d'autres dimensions lorsqu'il m'a bannie. J'ai toujours trouvé refuge ici, que le Bébé protège bien. Je ne suis pas surprise que ça ait mis autant de temps pour que vous ne me trouviez.

- Doit-on alors vous voir comme un allié au Bébé du temps... Ou comme le notre ?

- Vous pensez que je suis contre vous ? Ajouta-t-elle, vexée. Bien sûr que non ! En plus, personne n'aime le Bébé, donc c'est vraiment bas de penser que je suis avec lui !

- Vous êtes protégée par son monde... Permettez-moi donc d’émettre certaines hypothèse..."


Après tout, je ne connaissais pas cette démone-là. Il fallait se méfier... Mais je n'étais plus le Stanford méfiant et aveugle d'autrefois. Loin de là. Je devais simplement faire attention. Autant à elle qu'au mari qui l'accompagnait et patientait du moment où il pourrait voir exploser les belles ambitions du Bébé.

"Une fois qu’on aura arrêté ton ennemi, Bill. Que comptes-tu en faire ? Qu’est-ce que tu veux ?


- L'arrêter fera mon bonheur... et ce sera assez hilarant. Rigoler pendant quelques milliards d'années face à lui sera la plus belle des satisfactions."

N'aurais-je pas du m'en douter de sa part ? Si l'humiliation seule pouvait lui suffire, alors je ne devais sans doute pas plus m'inquiéter que ça. Personnellement, je suivais le plan tant que nous pouvions arrêter un ennemi puissant et cela même si ça devait, comme par hasard, être un point commun que j'avais avec Bill. Qui pouvait croire que nous allierons nos forces pour un but commun... Ça ne s'était pas fait depuis... Depuis notre rencontre, à vrai dire.

Nous arrivions alors devant le Mystery Shack : une boutique beaucoup plus grande et luxueuse que celle que nous avions l'habitude d'avoir eu à Gravity Falls. Stanley 2.0 ne devait pas être l'escroc négligé qu'on connaît et je doutais même qu'avec des enfants tel qu'un Dipper et Mabel inversés, il ait les commandes de quoique ce soit. Quelque chose avait attiré mon regard sur une place déserte qui servait de parking à l'arrière de la boutique. Une plateforme métallique... Une entrée ? Mais pour quoi ? Intrigué, je m'avançai vers la place pour observer la taille du périmètre de métal. 20 ? Peut-être 30m2 de superficie qui cachait un sous-sol sûrement encore plus grand, à ne pas en douter. Qu'est-ce qui pouvait nécessiter d'être sorti par une si grande ouverture ? La réponse me paraissait évidente... Un robot. Cette histoire me rappelait étrangement le Shacktron ou l'installation de Gideon dont on m'avait vivement parlé il y a quelques années. Si nous avions affaire à nous-mêmes, il fallait s'y attendre.

"Attends, oncle Ford ! J'ai ton pistolet magnétique, si jamais je le règle correctement nous pourrons sûrement -

- Non, Dipper. Le défendis-je de sortir l'arme. Nous sommes trop exposés. Si cette plaque métallique est aussi visible, à mon avis, c'est qu'elle a pour but d'intriguer et d'inviter à en savoir plus. Je ne conseillerais à personne de prendre ce chemin-là pour se rendre au sous-sol. Puis je me tournai vers les autres. Nous savons tous très bien quel est le passage secret principal pour se rendre au sous-sol. Je l'ai moi-même monté alors... Je suppose que si une version de moi existe ici aussi, je dois avoir eu la même idée. Non ?"

En effet, si Stanford Gleeful était ici et que son QI restait similaire au mien mais utilisé à mauvais escient, il y avait de quoi s'inquiéter. Mais que pouvais-je ignorer de moi-même ? Je connaissais toutes mes faiblesses. Il suffisait simplement de les utiliser contre lui avant qu'il ne le fasse...

"Bien. Nous allons devoir nous répartir les tâches. Le Mystery Shack est loin d'être la cabane en bois que je m'étais pris à Gravity Falls... Nous avons sûrement affaire à une plus grande entreprise. Néanmoins, je pense que Stanley y est toujours aux commandes.
Je posais une main sur mon menton, observant le bâtiment s'élevant sur plusieurs étages. Peut-être enfermé dans un grand bureau au sommet ? C'est ainsi que je le verrais, du moins... Bien !"

Mon poing se frappa contre la paume de ma main gauche tandis que j'énonçai le plan qui allait suivre. Il fallait être préparé.

"Tout d'abord, nous devons faire un repérage des lieux en nous séparant ! Je propose que nous fassions des groupes de deux... Nous pourrons alors étendre le plus de terrain - et d'étages - sans pour autant nous retrouver seul face à un potentiel danger. Il nous faut retrouver le passage secret menant au sous-sol. Si ce n'est pas un distributeur... Ce sera sûrement autre chose comme un objet à bouger dans un rayon, un miroir teinté ou plus simplement une porte - même si j'en doute beaucoup... Il se peut également que le passage se trouve dans le dit bureau du gérant ! Je concluais. Enfin, restez sur vos gardes."

Puis je tournai un regard vers Bill.

"Maintenant, il reste le plus important : notre apparence. Nous sommes quand mêmes des Pines, l'identique des Gleeful ici. Je montrai ma famille ainsi que Danny. Si tu pouvais... ?"

Il nous fallait être méconnaissable pour éviter tout soupçon de la part des propriétaires. Malheureusement, cette sensation désagréable d'être observé me laissait penser que cette précaution de plus ne serait pas totalement efficace.




codage by jacks ღ


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥




Golden Heart • Pure Mind
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79365-ne-faites-confiance-a http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79451-o-il-y-a-peu-d-amis-sur-lesquels-je-peux-compter-o-stanford-pines#963477

Contenu sponsorisé








Reverse Brooke ✗ Gravity Family _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Reverse Brooke ✗ Gravity Family





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville