« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)



Partagez
 

 Call Again Saul Goodman - Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Call Again Saul Goodman - Honey Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1492
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 13 Jan 2020 - 23:01

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Michel-Ange se figea, les mains dans les poches. Elle avait taper là où ca faisait mal. Lui, avait juste émit une proposition, et elle avait directement envahi son espace personnel. Il se voyait déjà avec du violet partout. Alors qu’il détestait le violet à en gerber. Clignant des yeux, il inspira finalement et sourit en coin. C’était une bonne idée. Il l’aimait et c’était le principal. Toujours sur le palier, les mains dans les poches, Michel-Ange ricana :

« Ah ah ! Euh… Non… J’ai aucune idée. Moi je suis pas difficile, j’ai pas besoin de grand-chose. En même temps, j’ai un petit budget… Mais je peux m’arranger pour trouver quelque chose de grand, et de plutôt bien, pas cher. J’ai des amis un peu partout. Et des dieux aussi. Même si je sais que tu aimes pas ça. Apollon peut m’avoir un immeuble entier si je lui demande… Mais je ferai pas ça, je veux être indépendant ! »


Tout de suite, il s’imagina le laboratoire immense promit pour Honey dans un loft immense.

Plus tard. Centre Ville de Stoybrooke.


Michel-Ange était nerveux. Regardant sa montre, il s’attendait à voir Honey rouler à tout moment au coin de la rue.  Pourquoi était-il nerveux ? Cela faisait maintenant plusieurs jours qu’ils s’étaient mis d’accord sur le fait qu’ils devaient chercher un appartement ensemble. Seulement… Ce genre de truc, c’était pas trop le genre de Michel-Ange. Figue avait trouvé le dernier, et le reste c’était ses frères. Pas tellement indépendant dirons nous. Une petite boule au ventre commença à naître. Et si ça ne fonctionnait pas ? Et si le fait d’être en colocation rendait les choses plus complexes ? Après tout, il n’avait jamais vécu avec une fille…. Enfin, il avait vécu avec deux filles, mais la sienne jamais. Est-ce qu’elle accepterait quand il regarderait les match de football américain les week end en buvant une bière ? Est-ce qu’elle voudrait boire de l’alcool elle aussi ? Après tout, elle buvait beaucoup de thé. Beaucoup de choses se bousculèrent dans sa tête. Finalement, l’agent immobilier, Saul Goodman, celui qui avait trouver son précédent bien l’observa.

« Ah, les gonzesses... »


Michel-Ange fit une grimace et l’invita à se taire. Il ne pouvait pas le blairer, mais il fallait dire qu’au moins c’était le meilleur de la ville. On lui devait bien ça.

« La rouquine est pas là ? »


Il parlait d’Eulalie. Tout le monde parlait toujours d’Eulalie. Pour mieux lui répondre, Michel-Ange détourna la tête et l’ignora purement et simplement. Grinçant un peu des dents, il se retint de le frapper.

« Ah ! Voilà votre petite femme ! Oulah, il va falloir être au rez de chaussée ! »


Michel-Ange se tourna vers lui et plaça une main sur son visage. Il avait choisi l’agent immobilier, mais là, il commençait très mal dans ce projet. Soupirant, il embrassa Honey et lui marmonna à l’oreille.

« Fais pas gaffe à lui c’est un con. Souris, voilà, t’es parfaite. En fait tu souris tout le temps ? »


Il faillit éclater de rire quand il la lâcha. Saul Goodman ne remarqua rien et sortit son calepin.

« Alors les tourteraux ! Qu’est ce qui vous ferez plaisir ? Un loft ? Une maison ? Un immeuble entier ? Je suis tout ouïe! Après tout, ya pas de budget fourni encore donc pas d’limite ! Ca paie bien d’ailleurs marchand de pizza ? C’est pas trop dur ? Bref. On part sur quoi ? Quel quartier ? Des envies ? J’ai pleins de propositions qui pourraient intéresser des gens comme vous ! »


Michel-Ange ouvrit la bouche, puis la referma. Il avait un milliard de truc à dire. Mais en fait, il n’avait même pas pensé à la base : le type, le lieu, le budget. En fait, Michel-Ange n’était pas du tout matérialiste. Lui, ce qu’il voulait c’était être avec Honey. Se grattant le crâne ressemblant un peu à un singe, il finit par croiser les bras, puis les décroiser. Il s’ennuyait. Qui allait parler en premier ? Certainement pas lui. C’était trop dur. Surtout sur un sujet comme ça. Finalement, il se contenta de dire :

« Une idée Neyney ? »






♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Petite Tortue
“ « La vie est trop courte pour une seule part de pizza. »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Honey Lemon



Vers l'Infini... et au-delà !


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3341
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : Vers l'Infini... et au-delà !


________________________________________ Lun 13 Jan 2020 - 23:58

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”







Honey avait hâte d'emménager avec son amoureux. Au vu de leur relation c'était la suite logique à donner à leur couple et elle était ravie que Michel-Ange en ait fait la suggestion. La jeune femme avait déjà une idée précise de ce dont elle avait absolument besoin dans un logement et ce qui était facultatif mais très cool à avoir. Aussi arriva-t-elle pleine d'entrain et en roulant un peu vite pour quelqu'un en fauteuil roulant à l'endroit où elle avait rendez-vous avec Michel-Ange et son agent immobilier.
C'était la première fois qu'elle allait croiser un agent immobilier de ce monde car son premier logement lui avait été trouvé par Dyson quand elle et Violette étaient arrivées en ville. Ensuite, après l'accident et la venue de ses parents, c'était eux qui avaient cherché quel toit mettre sur leur tête. Comme elle n'avait jamais rien contre une nouvelle expérience, Honey était excitée de cette rencontre mais surtout de découvrir les logements disponibles et de s'y imaginer en silence. Elle avait, rappelons-le, une imagine très fructueuse.
Mais elle n'en avait pas tellement besoin pour deviner une certaine tension entre l'agent et Michel-Ange quand elle ralentit à leur hauteur. Déjà parce que leur langage corporel, surtout celui de son petit ami, en fait, parlait pour lui mais aussi parce qu'il le confirma. Honey se demanda ce qu'il avait bien pu se passer mais ne posa pas la question car elle avait trop hâte de visiter les appartements. Et qu"'elle continuait de sourire, sans même qu'il ait besoin de le demander.
- Personne ne sourit tout le temps, fit-elle observer. Mais j'aime bien sourire, c'est plus agréable et ça libère l'hormone du bonheur qui contribue au bien-être et donc à l'envie de sourire ce qui crée un cercle vertueux de bonheur. Trop cool, non ?
L'agent immobilier eut un regard qui avait l'air de demander si la jeune femme en face de lui n'était pas cinglée mais Honey s'en tint au conseil de Michel-Ange et l'ignora et le rendez-vous se poursuivit avec l'enthousiasme de l'agent qui énumérait surtout les possibilités.
Des possibilités auxquelles Honey avait réfléchi en amont, pouvant ainsi déjà éliminer l'idée de posséder un immeuble entier des suggestions. Elle n'en voyait pas l'utilité car ils n'étaient que deux. Mais avant de se lancer dans un long discours sur ses envies, son budget, ses exigences et tout le reste, elle observa Michel-Ange afin de connaitre les siennes.
Ou pas, constata la scientifique quand il lui passa la parole sans rien avoir déclarer. Honey ne s'en formalisa pas et reporta son attention sur l'agent immobilier :
- Idéalement j'aimerais être proche de l'université et du laboratoire sans être trop éloignée du centre-ville pour rester au courant de tout ce qui se passe. Je recherche aussi, et pour des raisons évidentes qui ne vous auront pas échappées, un appartement accessible même si j'ai une certaine mobilité. Je pense qu'il va nous falloir au moins deux chambres dont une que je pourrais convertir en bureau-labo-bibliothèque à domicile. J'adore les belles et grandes cuisines avec îlot central. J'aimerais bien aussi une cave pour entreposer les serveurs de mon intelligence artificielle car ils prennent de la place. Et concernant le budget, sachez seulement que je gagne très bien ma vie. On a pas besoin nécessairement de payer le loyer à parts égales, non ? s'enquit Honey en croisant le regard de Michel-Ange.
C'était vrai que certains hommes avaient besoin de gagner plus que leur compagne, mais pas lui, si ?
- De toute façon il faut avoir un coup de cœur.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
The furthest star in the sky
 
I tried to wish upon a star, it didn't get me very far.

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Call Again Saul Goodman - Honey Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1492
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 20 Jan 2020 - 12:58

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Saul regarda Honey. Tiquant légèrement quand elle se mit à parler, il regarda alternativement Michel-Ange et Honey. On savait qu’il avait envie de faire une remarque misogyne. Mais on savait également… Que Michel-Ange lui casserait certainement la figure à la moindre remarque douteuse. La dernière fois qu’ils avaient visité un appartement avec Eulalie, l’Agent n’avait pas touché par terre quand Michel-Ange l’avait soulevé au dessus du sol. Haussant les sourcils, et regardant sa liste, il finit par ajouter :

« Je crois que j’ai ce qu’il vous faut alors ! »


Les mains dans les poches, Michel-Ange sourit, visiblement ravi que ça se passe aussi facilement. Se tournant vers Honey, il fronça les sourcils les mains dans les poches et se mit à éclater de rire :

« Tu prends une pièce pour toi, plus une cave pour les serveurs ! Je pense que c’est normal que tu participes le plus ! Après, j’ai des économies tu sais… Mais bon, on va commencer par simple, on verra bien si c’est gérable mois par mois. Enfin, c’est comme ça que je vois les choses. »


Ca voulait surtout dire qu’il n’était peut être pas tant prêt que ça. Michel-Ange était réaliste. Et si ça ne fonctionnait pas ? Après tout chacun avait son petit caractère, et on le rappelle, il n’avait jamais vécu avec une amoureuse. Saul tendit le bras, et ils le suivirent.

Plus loin, quelques minutes plus tard.


Saul passa la porte, révélant l’. Michel-Ange rentra, les mains dans les poches et ouvrit la bouche, puis la referma. C’était ça que signifiait « bien gagner sa vie » faisant le tour rapidement, appartementet regardant comment les meubles pour louer avait été placé, il se tourna vers Honey. La vitre donnait sur l’université (et non sur la mer comme sur la photo xD). De là, on voyait tout le campus. Michel-Ange ouvrit la bouche, puis la referma avant de finalement dire :

« C’est ça que tu voulais dire quand tu disais que tu avais les moyens ? »


Il se mit à ricaner. Saul avait du avoir un avant goût de ses relevés de compte pour lui proposer ça. Michel-Ange s’installa dans le canapé et regarda autour de lui, finalement il se mit à rire.

« Je le trouve bien. C’est très blanc mais on pourra mettre des tableaux d’Ap… de Phoebus. Il peint super bien et si on lui passe une commande de couleur, il nous l’apportera sans problèmes ! »


« Idéal ! Il n’est pas très loin du centre, en même temps l’université est pas si excentré que ça ! J’ai essayé de répondre à toutes les exigences ! Mais le clou du spectacle est pour madame… La cave… Attention ! »


Il frappa trois fois dans les mains, et une trappe s’ouvrit juste à côté de la table basse. Comme un enfant, émerveillé, Michel-Ange se pencha légèrement et regarda. Saul commença à descendre les escaliers.

« Vous pouvez la relier et la verrouiller à votre intelligence artificielle sans problème ! C’est une cave spacieuse, qui permettra de mettre labo et aussi vos serveurs. Il est en sous-sol, et passe sous l’université. L’accés est fermé à cette dernière depuis des années… Vous me suivez ? »


Michel-Ange applaudit. Très entousiaste. Trop, entousiaste. Passant sa tête sous le sous sol, l’escalier descendit en colimaçon jusqu’à une salle… Vide, immense et pleine de promesse.

« C’est très beau. Enfin, là c’est vide, mais je pourrai même mettre du bazar à moi. Oh pas grand-chose, juste un écran plat avec ma console. J’aurai un casque, comme ça je pourrai jouer pendant que tu bosses. T’en penses quoi, c’est vraiment beau. Enfin, je sais pas si j’ai le budget, mais Mr Goodman va nous le dire ! »

Michel-Ange se tourna vers lui. Il espérait que c’était pas trop cher car cette cave était monstrueuse. Il espérait seulement intérieuerement que Honey lui en laisserait un petit bout. Enfin, si Astrid voulait bien le laisser rentrer. Et est ce que les serveurs étaient gros ? C’était une vraie question. Se tournant vers Honey, un sourire jusqu’aux oreilles, il fit une roue parfaite dans la grande cave vide. Sa voix raisonna à l’intérieur :

« C’est super ici et le f... »


Et le fauteuil ? Comment est ce qu’il allait passer l’escalier en colimaçon ? Est ce qu’il y avait pensé ? Hors de question de mettre un STANA.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Petite Tortue
“ « La vie est trop courte pour une seule part de pizza. »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Honey Lemon



Vers l'Infini... et au-delà !


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3341
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : Vers l'Infini... et au-delà !


________________________________________ Lun 20 Jan 2020 - 23:23

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Honey était à des années lumières de penser du mal de l'agent immobilier de qui elle avait une bonne opinion puisque, pour commencer, il avait été choisi par Michel-Ange. Et Michel-Ange n'aurait pas choisi une personne fiable. Elle ne pouvait donc pas imaginer ce à quoi son petit ami pensait ni comment ses recherches précédentes s'étaient déroulées. Il faut dire que la jeune femme n'avait pas demandé. Et qu'elle était sans doute trop optimiste pour à peu près tout, c'est pourquoi elle se contenta d'un franc sourire en apprenant que l'agent avait peut-être quelque chose.
Bien que scientifique, Honey n'avait rien contre des activités moins cérébrales telles que l'achat de chaussures, de robes ou d'appartement, en l'occurrence. Elle souhaitait faire bien les choses et y consacrer autant de temps que possible mais comme tout le monde, si les choses pouvaient aller plus vite, elle ne dirait pas non ! Surtout pas connaissant son amour pour la vitesse.
- Je peux aussi payer tout le loyer toi seulement les charges, fit remarquer la jeune femme d'un ton égal, n'ayant d'ailleurs pas compris en quoi son besoin d'espace pour stocker A.S.T.R.I.D. étaient si amusants. C'était juste un fait !
- De toute façon nous verrons ce qu'il en est une fois que nous aurons trouvé, ajouta-t-elle.

En parlant de trouver, la recherche à proprement parler commença très rapidement. Honey fut très impressionnée de découvrir le premier logement proposé, spacieux, moderne et avec une vue imprenable sur le campus. Pas de doute, Saul avait cerné ses demandes bien spécifiques. Mais Michel-Ange n'avait pas l'air dans son élément.
- Eh bien je ne connais pas le loyer mais je pense avoir les moyens, oui. Tu sais on est en 2020, c'est pas grave si la femme entretient l'homme, ajouta-t-elle en gloussant. Mais il faut que ça te plaise aussi, je ne décide pas seule !
Le jeune homme ne tarda pas à le préciser, ce qui fit rayonner sa petite amie. S'il s'était assis sur le canapé, Honey ne se donna pas cette peine (haha lol) et roula en direction de la vue immense puis de la cuisine pour examiner les lieux de plus près et juger s'ils correspondaient à ses attentes.
- Je ne connais pas Phoebus mais je peux te dire qu'en grec ancien ça veut dire "le brillant" et par extension "le soleil".
Le commentaire n'était pas utile mais Honey trouvait mieux de toujours avoir quelque chose à raconter pour rebondir sur ce que les autres disaient, notamment quand ils parlaient de faits ou plus vraisemblablement de personnes qui lui étaient inconnues.
- Je serais curieuse de voir ses peintures. Ce que je préfère c'est l'impressionnisme. Tu penses que c'est proche de son style ?
Ce n'était pas non plus le moment pour parler peinture mais Honey n'en avait que vaguement conscience.
Par chance, Saul ne s'en formalisa apparemment pas. Il était très enthousiaste et Honey appréciait cet enthousiasme. Il avait également l'art du spectacle, comme la jeune femme put le constater en découvrant l'accès pour le moins inhabituel vers la cave et toutes les possibilités qu'elle offrait. Pour un peu, la scientifique aurait battu des mains et taper des pieds. Par chance, les mouvements de ses membres inférieurs n'étaient pas suffisamment puissants pour ce faire. Et puis de toute façon, alors que les deux hommes s'engouffraient dans la cave, la jeune femme resta en retrait, notant l'obstacle de taille qu'était l'escalier en colimaçon. Même avec ses frêles jambes qui fonctionnaient partiellement, il serait difficile voire dangereux à descendre.
C'était décevant et Honey l'excitée n'était jamais vraiment préparée à éprouver de la déception. Elle peinait à le cacher, d'autant plus que Michel-Ange était on ne peut plus excité. Et il avait de quoi, assurément.
- Monsieur Saul ? appela Honey depuis le salon. Je crois que nous allons visiter le logement suivant. Manifestement vous avez oublié un détail assez important, il me semble, à savoir que je ne peux pas descendre un escalier en colimaçon. A moins qu'il y ait un autre accès à la cave ? tenta la jeune femme, moyennement convaincue par sa suggestion.
Elle n'était pas architecte mais savait que dans l'absolu il était possible de tout casser et tout refaire, sauf que la trappe devrait être repensée en conséquences ce qui allait se ressentir dans l'utilisation de la pièce à vivre.
- Mais je suis sûre que la cavé est démente ! ajouta la jeune femme qui avait retrouvé de sa superbe.
Ca non plus, ça n'aidait sans doute pas. Quand Saul et Michel-Ange remontèrent, elle lui adressa une moue désolée, se sentant coupable de le priver de toutes ses idées.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
The furthest star in the sky
 
I tried to wish upon a star, it didn't get me very far.

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Call Again Saul Goodman - Honey Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1492
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 27 Jan 2020 - 18:45

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Remontant de la cave, un air un peu désolé sur le visage, Michel-Ange soupira. Les mains dans les poches, il fixa Saul d’un air un peu exaspéré. Même s’il était aussi responsable du fait de la visite de cet appartement, il valait pour lui que la responsabilité aille sur Saul plutôt que sur lui.

« Brillant ça. Vous n’avez pas lu mes exigences ? »
dit-il d’un air entendu.

En réalité, il n’avait pas mis d’exigences. Mais ça lui paraissait totalement logique pour lui, il n’y avait pas pensé. Revenant à la conversation d’avant, car il faisait beaucoup ça (même si il le faisait bien moins qu’Hermès qui était capable de revenir sur un sujet vieux de 2ans sans y avoir répondu), il ricana.

« Tu as vu juste, Phoebus est un ami, c’est le dieu des arts. De tous les arts… Donc l’impressionnisme ne devrait pas l’impressionner. »


Poum poum tchak. La grosse blague. Riant à cette dernière, il regarda l’appartement les mains dans les poches en soupirant.

« Dommage, il était pas mal. Je sais qu’en 2020 c’est comme ça. C’était aussi comme ça en 1800. T’as jamais vu Docteur Quinn Femme medecin ? Ca t’apprend le féminisme ! J’ai grandi dans les égouts avec la télé je te rappelle ! »


Riant aux éclats, il se dirigea vers la sortie. Saul roula des yeux et serra son dossier.

« Allons voir le prochain donc... »


Plus loin. Lisière de la forêt, à quelques minutes de la fac, et à quelques minutes du centre ville.


Regardant la maison de verre, Michel-Ange resta derrière pendant un moment. Fixant Saul d’un air un peu suspect, il regarda aussi Honey. Un truc se passait là. On avait augmenté le budget sans lui dire. Même si les charges de cette maison ne devait pas être bien grosse, elle était quand même certainement très cher en loyer.

« Et voilà ! Je pense que ce logement pourrait vous intéresser ! Il appartenait à Isaac Ormebrun, un ancien prof d’art à la fac. Elle n’est pas très loin. Il a du partir, laissant le logement vacant. Il est spéciaux, et il y a une cave… Et fait moins facile à trouver… Y’a un ascenseur pour y aller ! »


Michel-Ange rentra. L’appartement était vide, mais les murs de verre lui donnait tout de suite un charme sans nom. Fronçant les sourcils, encore un peu suspect, il se tourna vers Honey.

« Je crois que celui là est parfait. Enfin, vide, c’est triste, mais je suis sur que tu vas réussir à le meubler. Enfin. Pas de clicher, l’homme aussi a des goûts en matière de déco ! Mais c’est pas tellement mon cas. Je suis pas très matérialiste. Moi il me va. »


« Mais vous n’avez pas vu la cave ! »


Michel-Ange haussa les épaules. En réalité, il en avait déjà marre. Visiter des appartements, c’était pas trop son truc. Si on lui avait imposé un lieu de vie, il aurait certainement rien dit. Prenant l’ascenseur, ils arrivèrent dans une cave aussi grande que la maison, entièrement vide, avec une sortie de garage immense au fond de cette dernière.

« Ouaw ! On peut faire rentrer un bus ici ! Mais bon, on y mettra les serveurs. Je vois pas ce qu’on pourrait faire d’un bus en fait. »


Haussant ses épaules à nouveaux, les néons le génèrent un peu en terme de luminosité. Fronçant ses derniers, il regarda autour de lui et fit une roue au milieu de la cave. Tapant dans ses mains à l’arrivée, il éclata de rire.

« Elle est parfaite cette cave ! Et on a pas de voisin ! Moi cet appart me va ! Par contre si il manque des meubles, je passe l’étage Ikea ! C’est mort, je reviens pas là bas ! On a essayé de m’y traîner une fois, je m’y suis perdu. Est-ce que ce magasin obéira un jour à une logique pleine et entière ? Saul ? Vous en pensez quoi ? »


Saul sursauta. Il était perdu dans ses pensées, et certainement ses calculs. Mais voulant faire bonne figure, il se contenta simplement d’un :

« Oh… Euh… Beh. Oui. Je pense que vous devriez faire ça. »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Petite Tortue
“ « La vie est trop courte pour une seule part de pizza. »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Honey Lemon



Vers l'Infini... et au-delà !


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3341
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : Vers l'Infini... et au-delà !


________________________________________ Lun 27 Jan 2020 - 23:22

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Honey était une femme plutôt douce et compréhensive mais elle devait bien admettre que la question de Michel-Ange avait lieu d'être. Si Monsieur Saul avait examiné les données, en toute logique, il aurait dû aboutir à la conclusion que cet appartement, si charmant soit-il, ne convenait pas au couple qui faisait appel à lui. Mais comme elle n'était pas Deborah, la jeune femme n'enfonça pas le clou.
Il était bien plus agréable d'écouter les allitérations poétiques de Michel-Ange, même si c'était pour parler d'un dieu, concept que même si elle devait bien accepté, Honey préférait encore ignorer. Pour une athée, c'était vraiment beaucoup trop d'un coup. Heureusement, elle put forcer son esprit à ne retenir que la blague et sourit avec appréciation.
- Je n'ai pas vu cette série télévisée, non, lui répondit la jeune femme alors qu'à ce moment-là de la conversation elle n'avait pas compris l'enchainement logique entre l'impressionnisme et une femme médecin. Mais je connais bien le sujet du féminisme et je le trouve passionnant !
Honey était fière d'elle : plutôt que dire qu'elle n'avait pas besoin d'une œuvre de fiction pour apprendre des faits, des dates et des biographies, elle avait simplement fait allusion au fait, justement, qu'elle possédait les connaissances auxquelles Michel-Ange avait l'air de faire allusion. Ce genre de fulgurances sociales lui donnait l'impression de faire des progrès significatifs. Pour un peu, elle l'aurait fait remarquer, mais ç'aurait été un pas en arrière.

***

Honey Lemon était une citadine, principalement parce qu'elle avait vécu dans une mégalopole très à la pointe de la technologie. Storybrooke n'était pas une mégalopole et ce n'était pas surprenant car le Maine, qui arrivait 42e dans le classement des états fédéraux en fonction de leur population, était encore moins peuplé qu'Hawaï. A partir de là, la jeune femme avait su qu'en s'installant ici définitivement, elle faisait irrémédiablement une croix sur de nombreux aspects de sa vie et sur les paysages urbains auxquels elle était habituée. Mais elle reconnaissait volontiers que la forêt alentours était charmante et que vivre dans ses alentours était plutôt apaisant.
Et immersif, songea la scientifique en observant la maison en verre, notant son architecture très moderne pour Storybrooke.
Michel-Ange, à en juger par son regard en coin, pensait potentiellement la même chose. Du moins selon Honey, qui avait tort sur ce point.
Le trio pénétra dans la maison, équipée d'un ascenseur, ce qui était totalement surprenant aussi, et la jeune femme commença à calculer mentalement la consommation énergétique qu'un logement pareil pouvait avoir - partant du principe que c'était du double vitrage car plus personne n'avait l'air d'en avoir du simple. Elle ne cessa d'y penser que lorsque Michel-Ange lui adressa la parole.
- Je suis sûre que la combinaison de nos goûts en matière de décoration sera du tonnerre, le rassura-t-elle. Par contre, avec autant de verre, ça me parait difficile d'afficher beaucoup de tableaux de ton ami, nota la jeune femme d'un ton égal.
Ils se rendirent ensuite à la cave, qui était plus facile à accéder pour Honey que la précédente. Et spacieuse, effectivement. L'enthousiasme de Michel-Ange était communicatif, au moins vers Honey car Saul n'avait pas l'air de les écouter plus que ça.
- Si je peux me permettre, Saul, je crois que vous n'avez pas réellement écouté la conversation. Vous êtes distrait par nature, peut-être ? avança la jeune femme.
Puis elle se tourna vers Michel-Ange pour donner son avis sur le lieu :
- C'est plus excentré que ce que j'imaginais mais si tu aimes les environnements calmes, je les aimerais aussi. La vraie question sur ce logement c'est, même s'il n'y a pas de voisins directs, est-ce que cela te convient que ta routine quotidienne soit aussi exposée ? Il y a aussi l'ameublement, mais chaque chose en son temps. Si tu ne veux pas aller chez Ikéa, j'irais avec Wasabi, il pourra porter les cartons. Au fait, Saul, pourquoi l'ancien propriétaire ne veut plus de ce logement ? demanda la jeune femme en changeant brutalement d'interlocuteur.
Honey ne pensait pas que ce point serait forcément capital dans la décision finale mais appréciait faire la conversation.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
The furthest star in the sky
 
I tried to wish upon a star, it didn't get me very far.

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Call Again Saul Goodman - Honey Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1492
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 3 Fév 2020 - 22:09

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Michel-Ange faisait le tour de la maison vide. Ils étaient remonté. Les mains dans les poches, il regarda autour de lui et haussa les épaules. En réalité, il n’avait pas vraiment d’avis sur la question.

« J’ai l’habitude de ma balader en slip, les voisins le savent... »


Regardant Saul, ce dernier chercha dans ses notes et finalement tiqua sur quelque chose. Fronçant les sourcils, il se contenta de se tourner vers Honey et de dire :

« Oh, l’ancien propriétaire a simplement quitté la ville et il a vendu la maison à un investisseur. Je me charge juste des locataires, en échange d’un pourcentage. Et ho… Les vitres sont fumés le soir, pour avoir plus d’intimité. »


Cherchant dans ses papiers, Michel-Ange regarda autour. C’est vrai que c’était assez éloigné de la ville. Il aimait bien la ville, et il n’avait que très peu de chance de survivre à la campagne. Le wifi semblait un peu loin d’ailleurs ici pensa-t-il, même si il était persuadé que Honey avait tout ce qu’il fallait pour l’augmenter, il regarda autour de lui et finalement déclara :

« C’est très beau, mais c’est un peu loin de tout. Vous vendez bien, mais je vois pas de bâtiments, ni de bonne route et comme je me balade à skateboard… On est exigeant non ? »


Saul fit un sourire assez étrange, entre le rictus et l’amusement. Puis, il commença un peu à s’énerver.

« Je pense que vous ne savez trop ce que vous voulez... »


Michel-Ange se tourna, vers lui pour le regarder les mains dans les poches. Fronçant un peu les sourcils, il se dirigea vers lui et soupira :

« Et moi je pense que finalement, on peut bien vivre dans notre ancien appartement. Y’a une chambre assez grande pour A.S.T.R.I.D. Théodore avait assez de place pour son intelligence artificielle. On a qu’à dire que cette chambre lui sera attitré. Nous prendrons une chambre et comme ça nous aura deux chambres d’amis, quand les tiens viendront ou que... »


Son regard se ternit un peu et sa voix s’assombrit. Son amie Eulalie lui manquait beaucoup. Depuis combien de temps ne l’avait-il pas vu ? On ne laissait pas ses amis comme ça, en plan. Même si c’était pour des problèmes qui sauvent le monde.

« Eulalie veuille bien venir un jour nous rendre visite. »


Se dirigeant vers la sortie, il mit sa veste de baseball sur les épaules, ainsi que sa casquette. Avec un look 100 % Made In Brooklyn, il haussa encore les épaules et regarda Honey.

« Enfin si ça te convient, au final c’est plus simple, je retirerai simplement leurs noms du bail. Mes affaires sont déjà là bas. Faudra juste ranger. Et on a une cave aussi de mémoire de toute façon, c’est juste pris par mon matériel de sport, mais comme je m’en sers jamais, on libéra la place. De toute façon Saul, de mémoire, c’était aussi un de vos appartements, donc vous n’y perdez pas tant que ça ! »


Ricanant, Michel-Ange ouvrit la porte pour prendre un peu d’air frais. La forêt de Storybrooke n’était pas la plus accueillante du monde et il s’y sentait pas tellement bien. Avec son look de brooklyn, il jurait un peu dans le décor d’ailleurs. Fronçant les sourcils, il se tourna vers Saul qui sortait en verrouillant la porte :

« Ahah ! Mais vous me faites pas perdre mon temps… La majorité des agents immobiliers font des va et viens pour pas grand-chose ! De toute façon, je peux vous envoyer par mail une liste de bien si ça vous intéresse et si madame n’a pas tellement envie de rester dans l’ancien appartement. »


Michel-Ange tourna la tête vers elle. C’était peut être le moment de décider. Revenant sur ce qu’elle avait dit précédemment il se mit à ricaner.

« Si tu acceptes, je te laisserai le décorer, à une condition : pas trop de violet ! Tu sais que j’aime pas cette couleur. »


Marchant les mains dans les poches, côte à côte avec elle, il monta dans sa vieille voiture et attendit que Saul soit parti pour se tourner vers elle avec un sourire un peu désolé.

« Il est un peu chelou non ? »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Petite Tortue
“ « La vie est trop courte pour une seule part de pizza. »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Honey Lemon



Vers l'Infini... et au-delà !


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3341
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : Vers l'Infini... et au-delà !


________________________________________ Lun 3 Fév 2020 - 23:19

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Honey n'avait pas souvenir d'avoir vu Michel-Ange se balader fréquemment en "slip" comme il disait mais ils n'avaient pas encore vécu ensemble, ce qui était un début d'explication. Eulalie, son ancienne (ou toujours actuelle pour le moment ?) colocataire pouvait peut-être en témoigner et cela ne procurait aucun sentiment de jalousie chez Honey. A la vérité, ce n'était pas plus choquant qu'un homme en slip de bain au bord de la piscine. Sans la piscine et potentiellement en faisant autre chose. Mais l'idée était là.
La jeune femme ne serait sans doute pas contre se rincer l'œil (métaphoriquement, sauf dans le cas où par mégarde elle faisait couler du mascara dans son œil, cas particulier dans lequel l'expression devenait littérale). Mais elle oublia ses yeux aussi verts que myope pour concentrer son cerveau sur ce que Saul avait à dire de l'ancien propriétaire... et n'y nota rien d'anormal. On pouvait, après tout, avoir envie de changer d'air ou de se rapprocher de la ville, qui risquait de lui manquer dans ce joli endroit très calme.
Elle fut donc contente d'entendre Michel-Ange pointer du doigt (là encore de manière purement métaphorique car pointer n'est pas spécialement poli - en tout cas pas dans le monde d'où vient Honey) ce à quoi elle était en train de songer.
- C'est vrai, nous sommes exigeants, ajouta sa petite amie.
La scientifique avait au moins compris une chose capitale en société : à savoir qu'il fallait toujours être du côté de sa moitié lors d'un débat, quitte à nuancer son propos plus tard en privé. Elle était ravie de pouvoir mettre cette découverte à exécution.
Mais la jeune femme ne s'était pas attendue à ce que la tension monte à ce point entre les deux hommes et les observa d'un air perplexe, son regard passant de l'un à l'autre afin d'étudier leur langage non verbal et verbal. Tout en notant que l'idée de Michel-Ange n'était, en fin de compte, pas mauvaise du tout. Bonne en fait.
Honey était venue quelques fois dans cet appartement et l'avait trouvé agréable. Pas totalement décoré à son goût mais Michel-Ange avait l'air d'accord pour que sa petite copine ajoute sa patte. Il avait aussi l'air d'avoir complétement réfléchi à comment occuper chaque pièce, en dépit d'une rupture de sa réflexion qui aboutit à Eulalie, tandis que Honey avait eu l'intuition que, spontanément, il aurait voulu dire autre chose.
Ceci étant dit, Honey adorait Eulalie, pour le peu qu'elle la connaissait.
- Ton idée est fa-bu-leuse ! approuva Honey quand on lui demanda son opinion. Ce sera un gain de temps et j'avais beaucoup aimé passer t'y voir quand c'était une colocation, de toute façon. Tu es un génie de l'immobilier ! le félicita la jeune femme, ce qui froissa indéniablement Saul.
Quand elle parlait de Michel-Ange, Honey n'était jamais avare en compliments, sans doute à cause de ses sentiments aussi forts que sincères. A ce moment précis, elle avait presque oublié qu'ils n'étaient pas seuls. Cela dit, Saul savait rappeler sa présence et comme Honey était une femme polie elle accepta qu'il fasse parvenir la liste des logements qui, selon lui, pouvaient leur correspondre. Ca ne coûterait rien de toute façon, pas vrai ? Et si ça pouvait lui faire plaisir, alors c'était encore un avantage !
Mais la scientifique ne s'éternisa pas à ce propos longtemps, gloussa à la remarque de son petit ami.
- C'est vrai que j'aime le violet mais pas en papier peint, plutôt sur mes vêtements ou en petites touches. De toute façon je te consulterai. C'est ce qu'on fait dans un couple et je crois que ça fait plusieurs mois qu'on peut dire qu'on en est un. Mais, juste comme ça, pour savoir, je pourrais faire comme je veux dans mon bureau ?
Honey lui adressa son plus beau sourire. Il paraissait que les sourires pouvaient être de bons moyens pour convaincre.
Puis elle suivit Michel-Ange vers sa vieille voiture qui ne manquait pas d'un certain charme. Elle ne fut pas réellement étonnée qu'il aborde de nouveau la question "Saul". Ce personne était, pour le moins, marquant.
- Chelou, ça veut bien dire louche en verlan, n'est-ce pas ? vérifia la jeune femme qui ne parlait pas réellement ce langage. Je l'ai trouvé un peu mesquin. Je ne sais pas si je lui fais confiance. Je crois qu'il aime faire des affaires coûte que coûte, quitte à ne pas être totalement moral. Je préfère ne pas m'entourer de ce genre de personne mais je ne te juge pas si tu l'apprécies. Vous êtes simplement des connaissances, n'est-ce pas ? Et puis : nous avons mieux à faire que de parler de Saul, nous avons un nouveau chez nous à personnaliser ! Est-ce que toi aussi tu trouves ça trop excitant ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
The furthest star in the sky
 
I tried to wish upon a star, it didn't get me very far.

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Call Again Saul Goodman - Honey Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1492
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 10 Fév 2020 - 21:00

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






« Ouais, ça veut bien dire ça ! Mais ouais il est un peu comme tu dis, mesquin. Oh, oui, allons y tout de suite. »


Sur ce, Michel-Ange démarra. Lançant la vieille voiture, le paysage défila. Tout en roulant, son esprit était déjà dans cette nouvelle « colocation ». Il n’avait jamais vraiment vécu seul. Enfin récemment si. Mais jamais avec une petite amie. Roulant sans trop parler, l’esprit ailleurs comme d’habitude, il ne mit pas longtemps à arriver chez lui. Descendant de la voiture, il alla directement ouvrir à Honey. D’un pas lent et un peu flémard, il se dirigea par habitude vers la boîte aux lettres. Plusieurs lettres attirèrent son attention, dont une en particulier. Fronçant les sourcils, il la plaça dans son dos et se dirigea vers l’entrée.

« Par ici, Madame Lemon ! »


Faisant une courbette, il s’assura d’avoir les lettres dans son dos. Arrivé dans l’ascenseur, il resta un long moment à regarder le plafond sans le voir, les mains dans le dos comme un petit vieux.

« Ca fait bizarre de vivre seul, crois moi. Mais j’ai réussi à tenir l’appart. En même temps, j’étais le seul à ranger alors... »


La porte de l’ascenseur s’ouvrit rapidement et Michel-Ange s’y engouffra. Cherchant ses clefs un petit moment, il finit par les trouver et tourner les multiples serrures.

« Je me suis toujours demandé pourquoi on avait tout ça, quand on avait deux combattants à la maison. J’veux dire, t’imagine si un mec mal attentionné tombe sur Eulalie ou moi… Enfin le problème se pose plus, elle ne vit plus ici. De toute façon, j’ai tout regroupé dans sa chambre, elle n’avait pas grand-chose. »


Entrant à l’intérieur, la décoration avait un peu changé. Dans un style street art, de nombreuses toiles taguées avaient fait leur apparition, ainsi que plusieurs peintures de pizza différente. Allant directement vers le frigo, il déposa les lettres sur le meuble de la cuisine et sortit deux bières, sans même demander à Honey. Après tout, c’était l’heure de l’apéro. Finalement, tout en ouvrant son courrier, et regardant Honey par dessus le comptoir, il continua la conversation :

« J’pense que c’était la meilleure solution. Tu peux changer la déco je m’en fiche un peu. C’est Léo qui avait fait ça pour s’amuser car il le trouvait terne. Oh... »


Soudain, ses yeux se portèrent sur la petite lettre qu’il tenait dans ses mains. Fronçant les sourcils, Michel-Ange regarda alternativement la lettre, puis Honey.

« Je crois que j’ai un truc à te dire. Et genre un truc important. J’ai une décision à prendre… »


Passant de l’autre côté du comptoir, il déposa la lettre devant Honey. Elle était estampillé Ville de Storybrooke. C’était une demande de validation pour devenir… Agent de Police de la ville. Il l’avait demandée avant de monter sa petite affaire avec son camion, mais l’avait complétement oublié.

« Euh… Bon… Ben je sais pas quoi faire. »


S’asseyant dans le canapé, il regarda Honey et la lettre en buvant une gorgée de bière. La première gorgée, c’était toujours la meilleure. Fronçant les sourcils tout en buvant, son regard resta un long moment dessus et il finit par dire :

« Tu sais après avoir été Maire, je me suis dit que cette vile avait encore besoin d’un peu d’aide. Voulant plus faire de politique, je me suis dit que je pouvais me lancer là dedans. Sans trop y croire, car y’avait conflit d’intérêt. Je pense que c’est pour ça que la réponse a été aussi longue… Tu en penses quoi ? C’est pas que faire des pizzas m’éclate plus… Mais j’ai toujours eu besoin d’action. Quand j’étais à la Magic League… Je me sentais… Vivant. »


Ses yeux se perdirent dans ses pensées. C’était vrai, quand il avait aidé Dyson à deux reprises, avec la Magic League, et à chaque fois, protéger les concitoyens avait été salvateur. Il se sentait exister réellement et ça lui avait fait beaucoup de bien. Soupirant légèrement, Michel-Ange contempla Honey. Son avis comptait beaucoup. En tant qu’ami, scientifique et surtout petite amie. Flic, c’était pas rien, même à Storybrooke. Il avait vu ce que ca avait donné avec Figue et Eulalie...



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Petite Tortue
“ « La vie est trop courte pour une seule part de pizza. »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Honey Lemon



Vers l'Infini... et au-delà !


Honey Lemon


╰☆╮ Avatar : Emily Bett Rickards

Ѽ Conte(s) : Big Hero 6
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Honey Lemon

✓ Métier : Astrophysicienne et chimiste
☞ Surnom : Hon/ Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3341
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans : Vers l'Infini... et au-delà !


________________________________________ Lun 10 Fév 2020 - 23:54

“Un problème? Appelez Saul Goodman! ”






Honey préférait se faire appeler "mademoiselle" mais ne fit aucun commentaire sinon un grand sourire à Michel-Ange et le suivi, gloussant devant sa charmante courbette. Elle n'aurait pas tellement imaginé que ce soit son genre mais n'y était pas insensible. Honey savait pertinemment que durant les trois premières années d'une relation, les phéromones avaient un rôle primordial entre les deux personnes attirées et le leur rappeler n'était pas sans leur faire de mal. On pouvait, après tout, être cartésienne et romantique - bien que Honey aurait préféré des romcom un peu moins cousues de fils blancs et ne lisait pas souvent de romans d'amour.
La jeune femme laissa ces pensées de côté en suivant Michel-Ange, d'abord dans l'ascenseur, puis dans l'appartement, observant l'endroit, qui était entretenu et n'avait pas tellement changé depuis devant l'appartement et son lot de serrures.
La jeune femme gloussa en imaginant Eulalie, qu'elle considérait comme une bonne copine, en train de faire leur fête (métaphoriquement, on fait rarement la fête avec des malfrats) à des cambrioleurs. Enfin, elle put entrer dans l'appartement qui n'avait pas tellement changé depuis son dernier passage. Pas radicalement, du moins. Juste la décoration des murs qui était... Particulière. Honey n'aurait pas choisi ce type d'affiche.
- Ca fait longtemps que je n'ai plus vécu seule mais j'adore organiser les choses alors je pense que ça va le faire nous deux , lui répondit la jeune femme avec entrain. Et je sais aussi faire des compromis, notamment sur la décoration. Ce qui sera bientôt notre appartement est très accueillant, ajouta-t-elle en sachant que les compliments étaient toujours des petits plaisirs sociaux appréciés. Tu t'en occupes bien.
Honey n'aurait su dire si Michel-Ange avait réellement fait attention à ses propos. Elle ne l'avait pas quitté des yeux et le voyait reprendre ses habitudes. Et c'était normal : il était chez lui. Quoi de plus naturel que de poser son courrier et de se servir à boire quand on a soif ?
La bière, certes, n'hydratait pas autant que l'eau, déjà parce que l'alcool déshydrate. Mais Honey ne le dit pas, tout comme elle ne redit pas que ce n'était vraiment pas sa boisson préférée. La jeune femme était polie et ne détestait pas la bière; de toute façon. Là d'où elle venait, une famille aisée et une université de prestige, même si les fêtes jusqu'au bout de la nuit existaient aussi, on préférait s'enivrer autrement. Ou ne pas s'enivrer tout court. Honey, par exemple, raffolait des boissons sucrées et du thé.
Ils étaient chacun d'un côté du comptoir et Honey appréciait la conversation - suffisamment pour ne pas dévier sur les boissons et leur diversité. Elle rayonna en apprenant qu'elle pouvait changer la décoration, peu certaine que sa subtile allusion d'avant ait été assez peu subtilement, justement, pour faire comprendre que, de son point de vue, les posters de pizza, ce n'était vraiment pas fantastique.
Mais la jeune femme changea bien vite d'expression quand Michel-Ange annonça une décision importante à prendre. Elle retrouva un air sérieux et concentré, celui qu'elle avait quand elle travaillait à un problème épineux et attendit la suite, sans chercher à imaginer ce qui allait suivre. Si la nouvelle était mauvaise, au moins, ne serait-elle triste ou en colère qu'une fois plutôt que deux par anticipation.
Et l'attente eut cela de bon que Michel-Ange se lança pour lui montrer une des lettres qu'il avait reçue. Maintenant elle commençait à comprendre le dilemme - et que Michel-Ange était peut-être une girouette professionnelle, lui qui avait tant vanté son rêve de camion à pizza. Mais qui était-elle pour juger ? Honey se contentait d'amasser les faits.
Habituellement très bavarde, Honey donna tout le temps à Michel-Ange d'expliquer les raisons de sa candidature et ne fut pas étonnée d'apprendre que la Magic League y était pour quelque chose. C'était aussi l'équipe de Dyson qui avait conduite Anastasia Romanov à faire du profilage. Peut-être que Dyson réveillait des vocations non assumées. La jeune femme sourit pour elle-même en y songeant, sans se demander si Michel-Ange allait interpréter ou pas ce signal non verbal.
- Avant de venir ici tu étais une tortue ninja, non ? reprit finalement la scientifique en commençant par une question rhétorique pour amener son raisonnement. J'imagine que ça demandait beaucoup d'action et de risques et que tu aimais ça bien avant la Magic League. Et je le comprends. L'adrénaline, c'est tellement grisant ! s'exclama la jeune femme. L'action, c'est probablement dans ton ADN mais les pizzas aussi - et même dans ta déco, plaisanta la scientifique en gloussant. Mais je ne comprends pas trop pourquoi tu me dis ne pas trop savoir quoi faire : quand je t'écoute, j'ai l'impression que la décision est prise. Tu as peur que je sois contre ? Ce n'est pas la police qui m'a mise dans un fauteuil. C'est un choix que Jim et moi avons fait. Nous savions que c'était risqué mais qu'il fallait le faire. Et de toute façon, c'est pas la question. Ce qui m'est arrivé ne t'arrivera probablement pas - disons que les probabilités sont vraiment très faibles, en fait, nuança la cartésienne qu'elle était. Si c'est comme ça que tu te sens vivant alors... vis ?
Honey marqua une pause puis, curieuse, demanda :
- Et du coup ton camion à pizza, il va devenir quoi ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           

   
The furthest star in the sky
 
I tried to wish upon a star, it didn't get me very far.

Contenu sponsorisé








Call Again Saul Goodman - Honey _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Call Again Saul Goodman - Honey





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville