« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)



Partagez
 

 A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité



Invité


Anonymous



A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans :

________________________________________ Dim 26 Jan 2020 - 17:20

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it.

Rien de tel que d'aller voir un ami pour se changer les idées et passer du bon temps.

Alec Sacabeau et Oliver Coleman.


La nuit était tombée il y a peu, permettant d’installer petit à petit un climat propice à une ambiance festive. Même si la plupart des gens étaient rentré chez eux après une journée de travail, tous n’avaient pas prévu de passer un moment calme et posé chez soi. Si la proportion de personnes aimant faire la fête tous les soirs était clairement ridicule entre Storybrooke et New York, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il y aurait du monde dans les différents clubs de la ville. Et comme souvent, Oliver comptait bien faire parti des gens qui profitaient de la nuit pour faire d’autres choses que se reposer. En gardant en mémoire ses souvenirs d’humain, Oliver avait toujours aimé sortir et oublier au cours d’une nuit tout le reste. Et ça lui permettait aussi de se laisser aller, de ne plus se soucier de ce qu’il est vraiment. Là-bas, il n’était plus qu’Oliver. Pas un humain, pas un chat. Juste Oliver. Et c’était avec le besoin de se ressourcer qu’il finissait d’enfiler un pull par-dessus sa tenue, n’ayant aucune envie d’attraper froid. Après un dernier regard sur son reflet dans le miroir, il quitta la salle de bain pour diriger vers l’entrée de l’appartement, y enfilant ses chaussures et mettant un manteau. Puis il sortit, veillant à bien fermer la porte derrière lui.

Oliver devait marcher pendant plusieurs minutes avant d’arriver à l’endroit où il désirait se rendre et il avança en serrant plus fort son manteau contre lui, se protégeant du vent glacial qui commençait à se manifester. Une pensée s’installa dans son esprit alors qu’il avançait sans qu’il puisse la retenir. S’il était encore un chat, il n’aurait pas à se soucier du froid ambiant parce que son manteau de fourrure le protégerait. Même si Oliver réussit à chasser en partie cette petite pensée, elle ne quitterait sûrement jamais vraiment son esprit. C’était parfois difficile pour lui de se faire à l’idée qu’il était un humain et plus un chat. Pour une grande majorité d’anciens animaux, se faire à leur nouvel état n’était pas toujours simple, voir limite impossible. Si Oliver ne faisait pas partie de ceux qui le vivaient le plus mal, il pouvait sentir que ce n’était pas simple tous les jours. La vie d’humain apportait pas mal de bénéfices, mais ce n’était pas toujours suffisant. Oliver soupira en se disant qu’il ne pourrait pas toujours fuir la vérité.

Oui, vivement qu’il arrive au club pour boire quelques verres.

Et il ne tarda pas à voir ledit club se dessiner, le poussant à marcher plus vite pour profiter de la chaleur du bâtiment. On avait beau être samedi soir, il n’y avait pas grand monde qui désirait rentrer pour l’instant et c’est grâce à ça qu’il put rentrer assez rapidement, le fait qu’il soit un habitué aidant. La chaleur s’empara de lui alors qu’il regardait les personnes déjà présentes ici, cherchant en particulier une personne qui semblait ne pas être là. Ce qui était étrange. Continuant sa recherche pendant encore un moment, il finit par s’installer au bar pour y commander quelque chose à boire. Après avoir fait glissé son regard plusieurs fois sur les présents, Oliver finit par se tourner face au barman pour demander. « Alec est-il présent ce soir ? Je ne le vois pas. » L’homme le regarda quelques secondes avant d’hausser les épaules comme réponse, poussant Oliver à lever les yeux au ciel avant qu’il se mette à boire sa boisson.

Sortant finalement son téléphone, il envoya un message à Alec pour lui prévenir de sa présence et comme il ne reçut pas de réponse, il se dit qu’il devait sûrement être occupé. Alors pour se changer les idées et profiter de la musique, Oliver finit par quitter son siège quand son verre était fini pour aller danser parmi les personnes qui le faisaient déjà. Il ne tentait pas de plaire à qui que ce soit, désirant profiter de la soirée et s’amuser un peu.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE @ARTÉ & MAIMIHINA.

Alec Sacabeu



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alec Sacabeu


╰☆╮ Avatar : Joe Manganiello

Ѽ Conte(s) : Barbie Coeur de Princesse
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Hervé

✓ Métier : Dealer - Strip teaseur et....
A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] Hmch

☞ Surnom : Mel, Axel, Olaf ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 379
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 27 Jan 2020 - 0:18


Oliver et Alec




« A friendship is never really bad.
It all depends on what you expect of it »

Alec était fatigué… Sérieusement … il portait la fatigue sur son dos comme des ânes morts … et les ânes morts ça pèsent beaucoup … Bon pas qu’il ne puisse pas les porter … mais sur une courte distance c’était mieux … après avoir revu son … parfait boss, il avait aussi revu son frère … eu une discussion désagréable avec lui … et en plus il doit travailler sur sa maison en même temps … qu’ici…

Pour le moment, Alec n’était pas co-propriétaire du lieu … dans un avenir proche peut être, mais pour le moment, ce n’était qu’un danseur parmi tant d’autres … qui pourrait croire que dans cette ville autant de culotte pouvait être mouiller en une nuit … Rah … Cependant, il était fatigué de danser pour aujourd’hui… Et de tout le reste aussi.

Il avait eu une altercation qui lui avait mis un peu la tête en vrac, il n’avait aucune envie de se prendre la tête encore ce soir … c’était pout ça qu’il n’avait pas eu envie de travailler … Cependant … alors qu’il marchait dans la rue pour essayer de mettre des pensées en autres … des pensées, parce que toutes ses pensées ne pourront jamais former quelque chose de cohérent … Donc, pendant qu’il était en train de se perdre dans l’organisation mentale de son esprit … ses pas le menèrent jusqu’à cette boite de nuit si spéciale …

Léo avait fait du bon boulot … si on aimait le genre … ce qui n’était pas réellement le cas de notre étalon du dimanche … mais bon … son élève avait voulu bien faire et c’était le principal … alors qu’il s’arrêta devant avec la ferme intention de ne rien faire de plus -rappelons le, il est venu alors qu’il ne voulait pas- il sentit son pantalon vibrait … oh ce n’était que le téléphone pas d’inquiétude à avoir la dessus …

Si Alec était un gigolo, en plus de strip-teaseur et dealeur … il n’en restait pas moins … absolument immunisé à l’attirance sexuelle … son corps était un objet comme un autre pour faire un boulot … mais ça n’allait pas plus loin …. Il ne ressentait pas de plaisir à faire cela … jamais … Et il voulait -essayer- de changer … Même s’il continuait à ne pas avoir de respect pour son corps … il se disait que s’il voulait pouvoir adopter Gisèle, sa petite soeur de 10 ans, alors il devait absolument avoir un métier … responsable … c’était la seule chose qui comptait…

Bref. Il reçu donc un texto et regarda le message qui s’affichait … Merde, il voulait se reposer et voilà que petit chat numéro 1 lui envoyer un message. Les petits chats étaient les personnes dont Alec ressent le besoin d’aider … et malheureusement, si personne ne veut de lui … il demandait pas vraiment la permission … Il rentra et chercha l’animal avant de le trouver sur la piste de danse… alors qu’il s’approcha, il remarqua au loin le regard de prédateur d’un autre homme …. Ce n’était pas un regard de chasse, mais de mis à mort … et ça … Alec n’aimait pas vraiment …

Se promenant parmi la foule il se glissa au côté d’Oliver pour tout simplement se baisser pour le prendre sur ses épaules … Mettant sa main sans honte sur ses fesses, sans écouter les protestations du garçon .. puis après tout avec la musique, il n’aurait peut être rien entendu du tout … Il finit par trouver une pièce « privé » ou pouvoir parler … Léo le laissait l’utiliser pour des services plus rémunéré que ça … mais bon on faisait pas la fine bouche. Il le jeta sur un fauteuil avant de sourire.

- Salut, tu me cherchais ? Tu sais que tu devrais faire attention devant quel cul tu danses, c’est assez dangereux là dehors …

Oui, il lui parlait comme à un enfant … mais dans la tête d’Alec, Oliver était au même niveau que ses petits frères … question jeunesse …. ... Nick avait peut être 33 ans, mais c’était un abruti … Nack bien que plus malin, tenait lui aussi une bonne couche de connerie … alors il était sur de ne pas pouvoir voir Oliver comme un adulte avant … … Jamais en faite.

- Bref, tu as besoin de moi petit chat ?

// Je suis parti du principe qu’il l’avait déjà appelé Petit chat, mais sans savoir qu’il en était vraiment un ;)

(c) made by panic!attack


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Never Stop
S'il faut abandonner son coeur, son foie et ses poumons, aux pieds d'un hôtel pour protéger ma famille, alors préparez vous à voir une marre de sang au milieu des truites... Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83552-qu-importe-les-souven http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83631-si-vous-voulez-toucher-faudra-payer-liens-d-alec http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83629-et-si-on-se-mettait-a-poil-rps-d-alec

Invité



Invité


Anonymous



A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans :

________________________________________ Ven 7 Fév 2020 - 20:56

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it.

Rien de tel que d'aller voir un ami pour se changer les idées et passer du bon temps.

Alec Sacabeau et Oliver Coleman.


Occupé à danser sur la piste de danse, Oliver oubliait le reste pour se concentrer sur la chanson qui défilait et sur son propre corps. Il percevait que brièvement les personnes qui le frôlaient, voir le touchaient vraiment, tout en restant plongé dans sa bulle. Même si ses souvenirs n’étaient pas vrais, Oliver avait en tête les nombreuses fois où il se fondait dans la foule pour pouvoir danser. Il avait toujours aimé pouvoir s’exprimer ainsi, sachant pertinemment que c’était un bon moyen de décompresser et de sortir de sa boule. Cela pourrait être étrange pour une personne ne connaissant pas vraiment Oliver de le voir se déchaîner tout en dansant, chassant le reste de sa personnalité pendant ce temps. Il était réservé et avait du mal à se laisser aller naturellement, rien à voir avec le jeune homme qu’il était à cet instant. Et Oliver aimait ce contraste, ne pas être enfermé dans une case et ne jamais en sortir.

C’était aussi une des choses qu’il préférait en étant un humain. Pas facile de profiter de la musique et de l’exprimer autant qu’un humain. De moins, cela aurait été bien plus compliqué s’il était encore un chat. En même temps, un chat n’avait pas particulièrement le besoin de se mettre à danser. Il avait bien des activités à faire. Dormir par exemple. Cette pensée réussit à arracher à Oliver qui ne cessa pas de danser, sortant un peu de sa foule. Il remarquait enfin les mains qui le frôlaient et il décida de ne pas s’y attarder, retournant rapidement dans ses pensées. Tant pis pour la personne qui tentait d’attirer son attention, il n’était pas ici pour ça. Il était ici pour danser et pour rien de plus, c’était amplement suffisant pour lui. Oliver n’était pas du genre à sentir le besoin de ramener quelqu’un pour prolonger la soirée. Il n’était pas prude, il n’était pas juste hypersexué comme une grande partie des gens.

Oliver ne savait pas quand il décidera d’arrêter de danser pour ensuite rentrer chez lui. Rien ni personne ne l’attendait. Jenny n’allait bien sûr pas se mettre à le surveiller et exiger qu’il ne rentre pas trop tard, cela serait étrange sinon. Donc oui, il pourrait passer la nuit ici puis assumer les conséquences le lendemain.

Du moins, il le pensait jusqu’à ce qu’il sente quelqu’un le soulever sans son accord, l’arrachant cruellement à sa bulle mentale. D’abord terrifié, il tentait de se défendre avant de comprendre que c’était Alec et il cessait de tenter de se défendre, créant de l’indifférence de toute façon, pour juste pouvoir échapper de cette position. Oliver savait qu’Alec était quelqu’un de bien, mais la position dans laquelle ils étaient ne le rassuraient pas. Surtout avec sa main sur son postérieur. S’il pouvait éviter, ça l’arrangerait. Mais Alec ne semblait pas se soucier de ce qu’il voulait. Oliver pouvait que se faire transporter sans s’enfuir de la situation et ça même s’il se sentait prit au piège. Il n’aimait pas se sentir privé de liberté, des restes de sa vie de chat probablement.

Finalement, Oliver cessa d’être dans cette position qu’il n’appréciait pas quand Alec les installa dans une pièce loin de la foule et des curieux. Il finit principalement un peu avachi dans un fauteuil après y avoir été jeté dedans par Alec. Pour la délicatesse, c’était à revoir. Se recoiffant, Oliver finit par lever les yeux au ciel quand il entendit qu’il devrait faire attention. Il n’était pas une faible créature qui ne savait pas se défendre. Et Oliver ne se retient pas pour le dire. « Ne te tracasse donc pas, je sais me défendre. Je ne suis pas une pauvre créature sans défense. Mais sinon oui, je te cherchais. ».

Pour connaître Alec, Oliver savait qu’il ne pensait pas à mal en disant de se méfier des gens. Et il avait parfaitement compris qu’il ne devrait pas mal prendre le côté protecteur de l’homme plus âgé. Il n’avait juste pas l’habitude de se sentir couvé. Un ancien chat pouvait parfaitement ne pas ressentir le besoin d’avoir quelqu’un pour s’occuper de lui. C’était le cas d’Oliver. C’était pour ça qu’il avait parfois du mal à accepter qu’Alec veille tant le couver et se comporter limite comme un grand frère. Pour ça aussi, il s’en passerait bien.

Pourtant, c’était Oliver qui était venu à la rencontre d’Alec en lui demandant s’il était là par message. Et Alec ne manqua pas de lui demander la raison à ça. Donc Oliver dit la raison à tout ça. « Je désirais avoir de tes nouvelles parce que je n’en avais pas eu depuis un petit moment. » Bien sûr, il ne parla pas du fait qu’il lui avait manqué. C’était difficile pour lui de parler de ça et de se sentir vulnérable. Oliver avait un souci de sociabilité alors s’attacher à quelqu’un ne le rendait pas à l’aise et il évitait autant que possible de l’afficher. Cela pouvait lui donner une allure froide, mais c’était ce qu’il avait de mieux pour se protéger et ne pas se mettre dans des situations dont il ne s’en sortirait pas facilement.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE @ARTÉ & MAIMIHINA.

Alec Sacabeu



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alec Sacabeu


╰☆╮ Avatar : Joe Manganiello

Ѽ Conte(s) : Barbie Coeur de Princesse
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Hervé

✓ Métier : Dealer - Strip teaseur et....
A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] Hmch

☞ Surnom : Mel, Axel, Olaf ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 379
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 11 Fév 2020 - 0:05


Oliver et Alec




« A friendship is never really bad.
It all depends on what you expect of it »

Se débattre avec Alec ? C’était sur fait … on ne pouvait pas se débattre avec lui, alors qu’il avait attrapé sa victime et la porter sur son dos sans le moindre ménagement … après tout … C’était ainsi qu’il faisait la plupart du temps … pourquoi changer une habitude qui marche ? On le faisait pas, c’est tout…. Alec avait donc mettait Oliver loin de la fouille, et du bruit avant d’attendre des explications. Il haussa un sourcil quand il dit ne pas être une faible créature … Il eu un sourire…

- Ah bon ? Je viens pourtant de t’amener dans une salle, seul, sans que tu te débattes … tu penses que tu aurais réussi à m’échapper ?

Il souriait bien évidemment, il ne comptait pas lui faire du mal … d’ailleurs, il avait plusieurs fois remarquer que les gens qu’il attrape sur son dos ne se débatte pas … peut être devrait il poser cette question à un sociologue pour comprendre cette situation étrange ? Ou alors juste faire comme ci de rien n’était ? L’un dans l’autre … C’était une idée à étudier. Il prit place à ses côtés avant de sourire.

- Mes frères sont sortis de prison, enfin même si l’un d’eux veut absolument que l’on fasse un élevage de truite … va comprendre toi … L’autre essaie de le gérer. Sinon je n’ai pas trop de nouvelles, et toi ?

Comme pour tout le monde, Alec ne parlait pas de ses ‘autres » frères et soeurs qui peuplaient sans le savoir SB… Sa mère avait été une poule pondeuse, et plusieurs de ses progénitures étaient encore en vie … Gisèle par exemple, Mina, Jamie … Nick et Nack donc, qui venaient de sortir de prison … et qui pourrait sans le faire exprès faire exploser SB … mais c’était une autre histoire. Alec ne savait pas ce que le garçon voulait « réellement » de lui … On ne demandait pas où on est juste pour avoir des nouvelles … Alec lui donna un petit coup sur l’épaule.

- Je suis aussi en train de finir de retaper la maison, et j’ai eu des idées pour le jardin et la grange, j’aimerais en faire une écurie … Que je sois pas le seul étalon que l’on monte haha !

Il rit de sa propre blague … ignorant si Olver savait ou non pour son origine dans les contes … peut être lui avait il déjà dit … après tout, il ne s’en cache pas … mais ne sachant pas réellement, il ne précisa pas. Il était un étalon, et de corps et d’esprit, de quoi avoir des clients avant … maintenant c’était plus difficile … il avait une famille à élevé, et une petite soeur à adopter … il ne pourrait pas le faire en étant un gigolo …

(c) made by panic!attack

[/quote]

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Never Stop
S'il faut abandonner son coeur, son foie et ses poumons, aux pieds d'un hôtel pour protéger ma famille, alors préparez vous à voir une marre de sang au milieu des truites... Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83552-qu-importe-les-souven http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83631-si-vous-voulez-toucher-faudra-payer-liens-d-alec http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83629-et-si-on-se-mettait-a-poil-rps-d-alec

Invité



Invité


Anonymous



A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans :

________________________________________ Mer 12 Fév 2020 - 20:36

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it.

Rien de tel que d'aller voir un ami pour se changer les idées et passer du bon temps.

Alec Sacabeau et Oliver Coleman.


Pour ce qu’Oliver connaissait d’Alec, la douceur et la délicatesse n’étaient pas courant, voir limite très rare. Mais ce n’était pas pour autant qu’il pourrait s’habituer à être transporté comme un sac de pomme de terre par exemple, loin de là. Mais ce n’était pas pour autant qu’Oliver pensait sincèrement qu’Alec faisait ça consciemment, appréciant ballotter les gens sans leur consentement jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus. Alec était comme un gros ours mal léché. Il n’était pas méchant, en tout cas tant qu’on ne l’était pas avec lui, et il ne mesurait pas toujours sa force. Face à sa carrure, Oliver ne pouvait pas trop faire le poids. Avec ses 50 kg et ses 1m68, difficile d’avoir le dessus. Et ça, c’était vraiment dommage. Parce qu’Oliver aimerait énormément se venger et effacer l’humiliation qu’il vient de vivre, et surtout effacer le sourire qui s’affichait sur les lèvres de son ami. Qu’est-ce que ça le démangeait et il ne se retenait aucunement de lui lancer un regard noir tout en croisant ses bras.

Tentant de ne pas prendre une moue véritablement renfrognée, Oliver lui répondit. « On te l’a déjà dit que tu avais tout d’un ours et qu’il était difficile de se défendre à cause de ta carrure ? Ce n’est aucunement ma faute ! Et j’aurais pu m’échapper si je n’avais pas eu confiance en toi. » Même si c’était difficile pour lui de faire le poids, en cas de danger, les forces se décuplaient grâce à l’adrénaline donc il aurait pu y arriver. Puis c’était sans oublier qu’il avait appris à se défendre autrefois. Il continuera à ruminer son humiliation plus tard, sachant qu’il avait mieux à faire maintenant. Après tout, Oliver n’était pas ici pour râler mais interroger son ami sur son absence. C’était vrai que ce n’était pas habituel pour eux de se voir souvent, ayant tous les deux une vie occupée, mais il avait quand même bien vu qu’Alec était absent et pas juste occupé. Et Oliver sut enfin la raison à ça.

Les frères d’Alec sortaient de prison, c’était normal qu’il soit occupé. Et ce n’était pas rien, loin de là. Oliver ne savait pas ce que son ami pouvait vivre dans cette situation, ce n’était pas rien. Même si ça ne le faisait pas oublier qu’il avait été traité comme un sac de pomme de terre juste avant. Écoutant entièrement ce qu’Alec dit, il ne s’empêcha pas de sourire légèrement quand il parla d’élevage de truites, trouvant la situation cocasse. « Je comprends mieux pourquoi tu étais absent. Et je t’imagine travailler dans cet élevage, cela serait vraiment amusant et cocasse. Pour moi, rien de bien nouveau. Le calme de cette ville finira par me tuer, je le crains. » La vie d’Oliver était limite d’un ennui total et il aurait tellement aimé que quelqu’un ou quelque chose fasse n’importe quoi par l’animer entièrement. Au moins, pour ce soir, il avait trouvé de quoi se changer les idées. Et revoir Alec était une bonne occupation.

Quand son ami recommença à parler, Oliver fit gaffe à prêter attention à ce qu’il disait. Pour être observateur, il ne manqua pas de tiquer quand Alec parla d’écurie et encore plus quand il parla d’être un étalon. Il avait entendu parler du fait que l’homme était aussi un ancien animal et quelqu’un avait mentionné le fait qu’il était un ancien cheval. Ils n’en avaient jamais parlé alors Oliver ne savait pas s’il pouvait commencer à le faire. En attendant, il préféra sourire en entendant Alec rire. « Tu peux utiliser la présence de tes frères pour t’aider, non ? Au moins, ils rentabiliseront leurs présences. » Ce n’était qu’une idée, pas dit qu’Alec pourrait accepter. Finalement, Oliver osa parler de ce qu’il avait remarqué juste avant, « Et tu aurais pu me dire que tu étais autrefois un animal. Au moins j’aurai pu te taquiner sur le fait que tu ferais un parfait ours mal léché ! » Souriant à la taquinerie, il s’attendait à ce qu’Alec ne se laisse pas faire. Et ce serait une excellente chose s’il ne se laissait pas faire.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE @ARTÉ & MAIMIHINA.

Alec Sacabeu



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Alec Sacabeu


╰☆╮ Avatar : Joe Manganiello

Ѽ Conte(s) : Barbie Coeur de Princesse
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Hervé

✓ Métier : Dealer - Strip teaseur et....
A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] Hmch

☞ Surnom : Mel, Axel, Olaf ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 379
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 15 Fév 2020 - 22:11


Oliver et Alec




« A friendship is never really bad.
It all depends on what you expect of it »

Alec appréciait pas particulièrement les regards noirs …mais venant de poids plume comme ses frères, Oliver ou d’autres victimes de son m’en foutisme … ça lui passait vingt milles lieux au dessus de la tête … et encore c’était peut dire … il ne remarqua le regard du garçon que parce qu’il était en train de lui parler … et il savait déjà qu’une mouche aurait eu vite fait de lui faire louper ce spectacle… il ne s’excusera pas d’être lui-même, ce n’était pas le genre de la maison.

- Si tu le dis. Je te crois.

Il haussa les épaules… encore une fois pour avoir deux frères un peu … mhhh … chiant ? Il savait qu’il pourrait rattraper Oliver et le trainait par les pieds … surtout face à son gabarit. Il plissa les yeux pour voir son visage mais abandonna… heureusement qu’Oliver avait ce gabarit là en faite … parce que sinon, il n’aurait jamais pu le reconnaître. Il avait reconnu le petit avec sa manière de bouger, et sa couleur de cheveux … Heureusement qu’il ne s’était pas trompé … sa voix lui avait prouvé. Alec fit une grimace en parlant des truites.

- Soit content que cela soit calme, moi j’ai des flics au cul, et je t’ai dis mes frères… Mais si tu veux venir faire quelque chose, j’ai un grand jardin pour y faire … des choses … tu peux venir faire un peu de bricolage, si ça t’amuses.

Il obligeait en rien le garçon à venir faire des choses dans le jardin … et par choses on parle bien de bricolage et rien d’autres bandes de pervers ! Mais il en donnait juste la possibilité s’il s’ennuie … Ses frères ne diront jamais non à un peu de compagnie … bien que cela soit étrange à voir…. Les connaissances d’Alec finiront bien par rencontrer les singes qui lui servent de fréres … alors un peu plus vite ou non .… Il sourit à l’idée du jeune.

- Je fais mes écuries, ils font leur truck. Cela permet d’avoir une vision complète de ce qu’on veut faire, même si on donne toujours notre avis pour aider. Je préfère m’occuper de ça seul… ça me fait passer le temps justement !

Il sourit à sa réflexion. Alors qu’il déplissa définitivement les yeux pour les poser sur son ami. Pas la peine de chercher à voir son visage…. Sa maladie l’empêchait de discerner ses traits … mais quelle importance après tout …

- Un ours ? Je suis un étalon ! Pas un ours. Je me demande d’ailleurs s’il y a des anciens ours à SB, tu penses qu’ils hibernent aussi ? Cela serait un peu trop étrange, mais après tout, qu’est ce que j’en sais. Je suis un cheval de race mon cher, et toi tu es un petit chaton… Qui est le plus mal léché des deux ?


(c) made by panic!attack


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Never Stop
S'il faut abandonner son coeur, son foie et ses poumons, aux pieds d'un hôtel pour protéger ma famille, alors préparez vous à voir une marre de sang au milieu des truites... Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83552-qu-importe-les-souven http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83631-si-vous-voulez-toucher-faudra-payer-liens-d-alec http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83629-et-si-on-se-mettait-a-poil-rps-d-alec

Contenu sponsorisé








A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

A friendship is never really bad. It all depends on what you expect of it. [With Alec Sacabeu]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Bars :: ➹ Le Club des damnés