Prophétie Dragon
Par River



Hell's War
Par Dyson



Hunger Games
Par Jean-B.







« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ligne Nike France
Voir le deal


Sélection de Postes Vacants Disponibles

Partagez
 

 [Fe] Evénement 121 : Hell's War

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Lisa Queen



« We're BAD guys, it's what we do. »

Lisa Queen


╰☆╮ Avatar : Danielle Panabaker

Ѽ Conte(s) : Intrigue Super-Héros
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 8
✓ Disponibilité : Intrigue Super-Héros

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Dim 1 Mar 2020 - 18:06

suicide squad et la guerre des enfers



1er mars 2020, Géorgie, Musée Staline

Que vous ayez suivi les aventures de la ligue ou pas, vous devriez savoir ce que c'est qu'une Pierre de l'Infinie : des pierres qui ont été utilisées pour remonter le temps, détruire des planètes, changer la réalité, voyager dans l'espace, donner des pouvoirs. Bref, vous avez pigé le truc, le genre de pierres mystiques au pouvoir tellement puissant qu'il est impossible d'inverser les effets sans une puissance tout aussi forte. Alors quand j'ai effacé mes p***** de pouvoirs avec la Pierre de la Réalité d'une femme chauve nommée Sorcière Suprême, j'avais toutes les raisons de croire qu'il n'existerait rien pour pouvoir me les redonner.

Et pourtant, me voilà dans des toilettes dégoûtantes en Géorgie, en train de regarder dans un miroir une mèche de mes cheveux redevenue blanche, de même que pour la couleur de mes yeux, avec de l'air terriblement froid qui sortait de ma bouche à chacune de mes expirations. Killer Frost revenait aussi simplement qu'on attrapait la grippe.

Je ne regrette pas de ne plus être Killer Frost et d'avoir perdu ces pouvoirs de glace. Killer Frost, à la fin, m'a permis de faire les choses en bien, en faisant tomber Brainiac ou la réalité de Dormammu, mais je suis devenue elle en suivant mon frère dans le crime, et en pensant après sa mort que je pourrai continuer de faire vivre sa volonté avec le Joker. C'était une erreur, je suis définitivement plus du côté du mal que du bien, mais ça ne fait pas de moi une super-méchante.

Je suis Lisa Queen. Un génie qui a crée un robot surpuissant et tellement intelligent, que l'être le plus savant de l'univers a voulu le copier. J'ai suivi les mauvaises personnes avant que cet idiot de Chris me rappelle qui je suis vraiment. Et accessoirement, c'est grâce à moi qu'on a libéré un monde y a deux mois, parce que j'ai trouvé l'origine de ces vortex, et ai construit de quoi les contrôler. Maintenant, je suis la femme badass en arrière plan qui amène son équipe à la victoire. La nerd derrière l'ordinateur, mais en version criminelle sexy qui sait comment tuer quelqu'un avec un faux ongle. Je suis géniale, je le sais. Je n'avais pas besoin de Killer Frost.

Je pris une inspiration pour me calmer. Il n'était pas question d'être aussi stupide que l'autre niaise de Reine des Neiges qui gèle des gens juste parce qu'elle stress un peu. Me calmer fit reprendre à mes yeux leur couleur ordinaire, ce qui me rassurait. Je n'étais pas complètement Killer Frost encore. Mais la mèche blanche restait. Je fis un chignon assez habile pour la cacher, gardant la maîtrise de moi-même que j'ai toujours eu, pour sortir de ces toilettes et reprendre mon objectif.

Pourquoi je suis en Géorgie ? C'était peut être cette question qui vous trottait dans la tête avant que je m'étale sur la grippe Frost que je viens d'attraper. C'est simple : je me reconvertis en Indiana Jones de l'union soviétique. Après la tentative de mon frère de soulever une guerre en Russie y a trois ans, c'est un peu comme si tout me ramenait de ce côté là du globe, mais là c'est totalement différent. C'est Staline qui m’intéresse. Ou plutôt sa montre.

Etant donné que Staline est considéré comme responsable, d'une façon ou d'une autre, de plus de 20 millions de morts au cours de ses 74 années de vie, on pourrait trouver ça glauque qu'il existe un musée sur sa vie et son "oeuvre" sans aucune mention de sa dictature ou de ses horreurs, juste pour retracer sa vie si chouette avec même une boutique souvenir ou on pouvait acheter un t-shirt avec son horrible tête qui souriait au niveau de vos seins. Et bien... oui c'est glauque. Mais fréquenter un historien ces derniers jours m'a fait réaliser qu'aucun type d'histoire n'est à négliger.

Le musée de Staline retrace sa vie en dehors de la dictature, de sa maison jusqu'à son train qui lui servait de transport quand monsieur avait peur de l'avion. Ouais, le grand et terrible Staline avait peur des avions. Si aucune histoire est à négliger, ce détail fait partie de ce qu'il y a de plus drôle à savoir dans l'Histoire, je pense. Dans ce musée, on trouve ses affaires personnelles : photos, peintures, même des diplômes, et ce qui nous intéresse ici : ses affaires personnelles, dont une montre à gousset d'origine suisse.

J'ai entendu vos soupirs de déception. Oui j'ai bien conscience que en parlant d'Indiana Jones et de Staline, ce n'était pas une montre toute bête qui éveillait vos fantasmes. Et pourtant, c'est cette montre que les messages codés du Dark Web font mention depuis quelques jours. Tout me porte à croire qu'un des objets les plus intimes de Staline s'est fait dérober et remplacer sans que personne ne le sache.

En décembre, quand je suis revenue à Storybrooke après des mois d'absence à cause ma quête personnelle de retrouver tous les vieux complices de mon frère, Captain Cold, Chris m'a reproché de ne pas avoir donné de nouvelle et surtout de ne pas avoir demandé de l'aide. Alors pourquoi je recommencerai aussi tôt ? Parce que je n'avais pas vraiment le choix. Depuis que cette Lune Noire annonciatrice de la fin du monde est apparue dans le ciel, Héphaistos a recruté Dyson et les super-héros pour se préparer contre le Ragnarök. En gros : aucun super-héros n'est disponible actuellement, en plein entrainement pour combattre Chronos et son oeuvre. Mais tant pis pour eux, j'étais assez forte pour gérer un problème toute seule. Ou presque. J'avais fini par trouver un historien pour m'aider dans cette quête, mais il restait sceptique, et ce type n'a pas voulu venir avec moi à l'intérieur pour faire ce que j'avais à faire.

La maison de Staline est très... stalinienne. Je n'ai pas vécu l'époque soviétique de ce monde, mais cette demeure qu'est le musée a tout droit l'air sortie d'un manuel d'histoire tant elle correspond au style de l'époque. Et de loin, cette montre à gousset avait tout l'air d'une vieille montre ayant appartenu à un dérangé politique du 20ème siècle. En gros, tout allait bien. Et l'interdiction (logique) de toucher rendait cette impression facile.

Problème : je comptais voler cette montre. Ce qui impliquait de toucher, pour commencer.

Et merde... je n'en reviens pas que j'allais encourager cette grippe Frost. Je n'avais pas choisi une heure de basse fréquentation pour rien, mais il restait du monde quand même. Et j'allais devoir faire attention à ça. Prenant une grande inspiration, je réfléchis encore un instant... et reprit mes vieux souvenirs de Killer Frost. Je soufflais doucement, et toutes les caméras gelèrent en quelques secondes. Une fois seule dans la pièce, je tendis rapidement le bras pour prendre cette montre et la glisser dans mon sac, tentant de me calmer pour que mes yeux perdent leur blancheur.

Avant que la sécurité n'arrive et se rende compte que quelque chose manquait, j'étais déjà loin d'ici.

1er mars 2020, Géorgie, Café L'avenue

Pas si loin, en fait. Le lieu de rendez-vous était le café à l'autre bout du Staline Park. Mais avec mon talent pour l'évasion et la discrétion, personne ne pouvait imaginer que le voleur de la montre de Staline se trouvait déjà ici.

Un homme m'attendait déjà là. L'historien que j'essayais de convaincre. Son air sceptique qu'il avait déjà avant ne changea pas lorsqu'il me vit, ou sinon se renforça encore plus. Ça ne me décourageait pas, et encore moins avec ce que j'avais dans mon sac.

Toujours aussi rayonnant, lui fis-je en guise de salut, en réalité surprise qu'il soit resté pour m'attendre, lui qui avait de base refusé de m'aider avant d'accepter au moins de me suivre. Ça me va. Staline a parlé, et ça, ça va vous faire rayonner.

Il se contenta d'hausser un sourcil en baissant les yeux sur son poignet pour y vérifier l'heure. Vous êtes en retard. Rabat-joie. Qu’a-t-il dit qui pourrait me faire rayonner à ce point ?

Je fouillais dans mon sac, vérifiant que personne ne regardait par là. Une caméra dans le café s'afficha un peu plus loin. Un souffle me suffit pour la rendre hors service sans aucun bruit. Le retour de ces pouvoirs avait peut-être du bon. Je sortis alors la montre, pour la lui tendre. J'ai volé la montre de Staline, fis-je assez bas pour qu'il soit le seul à m'entendre.

Je l'avais dit comme si je venais d'acheter du pain, aussi normalement que possible. Ça n'avait rien d'extraordinaire pour moi. Mais lui était un historien, qui le prendrait certainement avec plus d'inquiétude que moi. Mais je ne le laissais pas le temps d'encaisser le coup, engouffrant la montre dans ses mains. Et pourtant, je suis certaine que je ne suis pas la première. Regardez par vous même : pensez-vous qu'elle est vraie ?

Il regarda la montre un instant. C'est possible... mais il me faudrait plus de temps pour l'examiner.

Je levais les yeux au ciel. Oh sérieusement ! Je pris la montre à nouveau, pour la frapper sur la table, ignorant les regards curieux qui se posaient sur nous à cause du bruit. Un bruit qui semblait bien loin que celui d'une montre en argent authentique pourrait faire. Vous voyez bien que c'est du toc non ?

J'étais certaine qu'il le voyait : il redoutait juste de m'accompagner dans cette quête. Pour une raison ou une autre, quand j'ai cherché un historien, un bug informatique m'a mené jusqu'à ses informations. Il a quelque chose.Il l'ignore, c'est tout. Une fois que vous aurez découvert que c'est une fausse montre, vous n'aurez plus le choix de dire oui : des trésors de l'Histoire se font voler depuis quelques jours et vous allez m'aider là-dessus. Deal ?

J'étais loin de me douter de la direction dans laquelle j'emmenais un simple historien américain qui n'avait pas conscience de toute la magie qui existait dans cette vie.

[Fe] Evénement 121 : Hell's War Hells-War-Pres


[Fe] Evénement 121 : Hell's War 11123-poisson-davril-ou-pas

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS,
TAKE IT SLOW
Wait for them to ask you who you know. Please don't make any sudden moves, you don't know the half of the abuse. Just because we check the guns at the door doesn't mean our brains will change ▬ from hand grenades

B. Daemon Crypto



« We're BAD guys, it's what we do. »

B. Daemon Crypto


Meilleur personnage dark - Award Survivor 2019

╰☆╮ Avatar : Bill Skarsgard

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bill Crypto, Bill Cipher, le meilleur ami de Stanford pour l'éternité....

✓ Métier : Conservateur du musée
☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 628
✓ Disponibilité : Disponible

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Dim 1 Mar 2020 - 21:54

suicide squad et la guerre des enfers



30 février 2020, Terre-X, Gotham City, Arkham Asylum

Vous n'avez pas mal lu, et ce n'est pas une erreur de l'auteur, ce jour là était bien celui du 30 février, précédant le 31 février. Terre-2 et Terre-3 étaient deux fois plus grandes que votre Terre, et ont fusionné l'année dernière pour former Terre-X, qui est donc quatre fois plus grande que votre Terre. Une rotation plus longue autour du soleil justifie donc que le mois le plus court de l'année soit toujours février mais avec 31 jours, contrairement aux 32 et 33 jours habituels des autres mois.

C'est un détail sans importance, mais les détails sans importance amusent bien le Joker. Cet homme est en paix. Depuis que Dormammu, l'auteur de cette fusion des deux mondes en Terre-X, a été défait par les super-héros et les super-sorciers l'année dernière, il a perdu la résistance surhumaine qu'il possédait avant, mais son esprit est resté aussi... étrange et incompréhensible. Enfermé à Arkham, pour avoir été le dictateur mondial de Terre-2 de 2017 à 2018, il s'y sent bien et ne s'est jamais plaint, à part peut-être d'une chose, les visites sont rares, lui qui a pourtant tant d'histoires drôles à raconter.

Il en a eu une, il y a pas longtemps. Même si le monde réel et Terre-X n'ont plus aucun lien ensemble et qu'il est impossible de voyager d'un monde à l'autre, Spider-Man et son frère ont réussi à l'atteindre pour l'interroger sur son monde d'origine : le dernier monde des contes, relié à tous les autres par des portails qui leur ont permis d'arriver jusqu'à lui. Puis, ils ont fermé aussi ces portails, effaçant le lien entre eux une fois de plus.

Du moins, c'est ce qu'ils pensaient. Car durant leur aventure, ils ont aussi dérangé un autre monde grâce à ces portails. Un monde noir, rempli de sorciers tout aussi noirs. Et avec des sorciers, on n'est jamais loin de tours de passe-passe. Ce qui a permis à l'un d'entre eux, particulièrement mis à bout par quelques super-héros de l'équipe de Dyson, de revenir chercher sa vengeance.

Et de recruter un ami à lui capable d'aller chercher les meilleures armes. Dont cette âme tordue enfermée dans l'asile d'Arkham.

On te nomme le Joker, fit sa voix sans s'annoncer davantage, après être apparu derrière le clown si calme dans sa chambre, qui ne sursauta pas pour autant. As-tu un autre nom ?

Le Joker se tourna en haussant les sourcils, pour regarder l'homme en capuche noire debout dans sa cellule, en arborant un grand sourire. Et on te nomme la Mort, as-tu, toi, d'autres noms ? Ricana-t-il.

Je ne suis pas la Mort. Mais je suis peut-être la tienne.

Jugeant ne pas pouvoir avoir davantage d'aide de la part du malade, l'homme encapuchonnée leva le bras. Un flash blanc apparu dans la pièce, et l'instant d'après, le Joker avait disparu. Seuls ses vêtements, vides, se trouvaient par terre, et une trace de son sourire rouge peint sur le poing de l'inconnu.

1er mars 2020, Etats-Unis, Storybrooke, Musée de la ville

Le musée de Storybrooke possède un secret qu'un cercle très restreint de personnes connaissait, toutes choisies par Daemon, le propriétaire. L'aile d'histoire naturelle est animée d'une vie très spéciale la nuit, donnée par une tablette égyptienne dotée d'un pouvoir particulier. Daemon connait tout son musée sans exception, et particulièrement chacune des œuvres de l'histoire naturelle qui s'animaient la nuit, qui faisaient sa compagnie nocturne lorsqu'il n'était pas avec Sebastian.

Il était donc parfaitement conscient que l'aile de la Magic League n'est pas animée. Il y avait une salle, exposant l'équipement de super-héros dysfonctionnels. Présentée initialement comme des reproductions ou des objets du monde des contes, ce n'est que depuis décembre dernier que cette aile a du succès de la part du public désormais conscient que les super-héros existent vraiment et que ces objets sont réels. Pourtant, succès ou pas succès, Daemon ne laisse pas sa sécurité baisser, et aucun vol ne peut survenir.

Pourtant, il est certain que ce qu'il regardait là, le costume déchiré en une centaine de morceaux et reconstitué de Reverse-Flash, n'est pas réel. Et ça l'énervait fortement.

De l'histoire qui accompagnait le costume, il paraîtrait que Eobard Thawne, devenu Reverse-Flash grâce à Captain Cold, était doté d'une super-vitesse le permettant de faire le tour de notre monde en 11 secondes. Ce qui faisait de lui le pire ennemi de Wonder Woman, qui pouvait le faire en 10 secondes. Pas très loyal, il a tué Captain Cold, mais est mort par la suite après un affrontement contre sa nemesis. Il a essayé d'interrompre la rotation du monde, mais est mort dans un sonic-boom surpuissant qui a désintégré son corps - et son costume - provoqué par son ennemie. Son costume jaune a été retrouvé intégralement autour du globe par la ligue afin que le secret des super-héros/méchants ne soit pas soupçonné en retrouvant des morceaux de cet équipement, et donné au musée avec, comme le reste, une histoire fictive, qu'on sait réelle à présent.

Le costume était sous glace. Et Daemon ne visitait pas souvent cette aile, et pourtant il le savait : ce n'est pas le costume de Reverse-Flash qui était sous ses yeux, mais une vulgaire copie. C'était le seul, reconnaissant l'authenticité de tout le reste du contenu du musée.

Il claqua des doigts. L'instant d'après, le voilà sous la mer, dans le Q.G. sous-marin secret de la Magic League. Secret, mais pas pour le démon à qui on pouvait difficilement cacher des choses. Face à lui, une jeune femme aux cheveux bruns, à l'exception de quelques mèches blanches, était apparue par sa volonté, aux côtés d'un homme qui n'avait pas l'air d'être Dyson, et qui était choqué de la téléportation soudaine à laquelle il venait d'être sujet.

Lisa Queen fit les gros yeux. Je... comment... Elle regarda le démon de haut en bas, reconnaissant le conservateur du musée, connaissant ses pouvoirs depuis qu'il les avait utilisé contre le feu du dragon en décembre. Elle lui adressa un regard lourd de reproche. Je suis avec un simple humain qui ne vient pas d'ici bon sang !

Le concerné pouvait totalement l'entendre. Mais Daemon n'attendit pas sa réponse. Le démon claqua des doigts, et il fut endormi instantanément.

Où est votre supérieur ? C'était lui que je voulais voir.

Lisa fronça les sourcils. Comment vous savez qui est mon supérieur ? Les identités des super-héros ne sont pas connues.

Je sais parfaitement que Dyson Walters est Spider-Man. De même que votre frère est le premier ennemi de sa ligue. C'est pour ça que je souhaitais lui parler.

Lisa garda le silence un instant, encaissant ce qu'elle venait d'apprendre. Si vous n'avez pas réussi à le téléporter, c'est qu'il doit être sur l'Olympe. Je gère les affaires de la ligue en son absence. Vous vouliez lui parler de... mon frère ?

La nouvelle parut déplaire à Daemon d'abord. Puis il accepta la situation. De son meurtrier. Il est de retour. Lisa a failli tomber. Avant qu'elle ne puisse riposter à cette nouvelle bouleversante, le démon reprit. Le costume déchiré de Reverse-Flash a été volé et remplacé par un faux. Vous pourrez l'analyser vous même.

Il claqua des doigts, et le fameux vestige apparut sur une table non loin d'eux. Lisa le regarda un instant. A première vue, il avait l'air authentique. Mais elle avait dans son sac une fausse montre de Staline. La coïncidence était trop forte. Mais elle soupçonnait les héritages d'hommes tels que Al Capone, pas Reverse-Flash.

OMEGA ? Interrogea-t-elle simplement l'intelligence artificielle de la ligue.

Celle-ci fut rapide. Le costume n'est pas authentique. C'est une reproduction avec des matériaux similaires mais qui n'auraient jamais résisté à la super-vitesse d'Eobard.

Lisa ravala sa salive. J'ai trouvé une fausse montre de Staline, ce n'est pas pour autant que j'aurai la folie d'annoncer que Staline est de retour. N'importe qui aurait pu voler ça.

Je ne me fais jamais voler. Mis à part avec une super-vitesse comme la sienne. Soit je retrouve Jezabel Chapman, que je sais être votre Wonder Woman, qui pourrait être l'autre unique responsable, et je la tue pour avoir essayé de me voler, soit Reverse-Flash est de retour.

Lisa était intelligente. C'était probable que Jezabel ait volé le costume de Reverse-Flash. Mais l'héritage de Staline, ou de Al Capone qui était le prochain sur la liste de Lisa, et tous les suivants, ça n'avait aucun sens. La jeune femme savait que les suspicions du démon étaient possibles.

Elle baissa les yeux vers l'homme inconscient à leurs pieds. Va falloir que je lui explique beaucoup plus de choses que ce que je pensais...


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS,
TAKE IT SLOW
Wait for them to ask you who you know. Please don't make any sudden moves, you don't know the half of the abuse. Just because we check the guns at the door doesn't mean our brains will change ▬ from hand grenades
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79635-your-death-has-a-tria http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Lucy Wright



« We're BAD guys, it's what we do. »

Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate + Intrigue Super Héros
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik + Poison Ivy

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
[Fe] Evénement 121 : Hell's War Tumblr_ojxnmiF3uj1ubn6jto1_500

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1222
✓ Disponibilité : mission suicide squad + jack + Ebe' + Losers Club (4/5).

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Lun 2 Mar 2020 - 22:31

Lucy ∞ le Suicide Squad
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Dimanche 1 er mars 2020, Storybrooke, Centre commercial.

Voilà c’est bon ? Vous êtes situés ? Bon. Donc c’est dimanche et comme tous les dimanches, je me trouvais actuellement en train de commander un café au Starbuck du centre commercial. Pourquoi je suis ici un dimanche matin ? Parce que j’ai envie et puis parce qu’en fait, je vois même pas pourquoi je me justifie parce que ma vie ne vous concerne en rien. Donc bref, mon latté en main, je m’apprête à quitter le centre commercial avec mes sacs aux bras quand j’heurte un bouclier invisible. Ça commençait déjà à me rappeler les effets néfastes de l’année dernière. Le dôme invisible qui s’était installé sur le Centre Commercial.

Mon regard dévie rapidement sur les autres personnes présentes qui semblent pouvoir sortir et entrer comme bon leur semble alors que je tente activement de sortir de ce maudit centre commercial mais que ce fichu dôme m’en empêche. Et en plus, j’ai l’air conne qui plus est parce que mon café m’est tombé dessus quand j’ai heurté la paroi. Enfin le restant de mon café mais bon, ça faisait quand même de l’argent foutu en l’air et l’argent c’est important. J’avais comme la rude impression que j’étais bel et bien la seule dans mon délire de dôme qui m’empêchait de quitter les lieux. Super comme dimanche, j’aurais mieux fait de rester dans mon lit.

Soupirant, mon regard dévie rapidement sur l’intérieur du centre commercial quand le bruit d’une puissante moto hyper forte parvient jusqu’à mon oreille. La température augmente soudainement. Des cris se font entendre, ce qui me pousse à aller voir ce qui se passe. Ouais comme dans les films d’horreur vous savez où les nanas courent vers le danger au lieu de se barrer mais vu que j’étais tout bonnement enfermée dans ce maudit centre commercial, autant aller voir d’où ça provenait non ? Un petit mouvement de foule paniquée sort du centre commercial pour fuir l’origine du bruit. Donc ça devait clairement pas être un truc bien positif.

Rapidement, mes yeux se posent sur un ennemi en face de moi, un ennemi que je reconnais bien. Ghost Rider.

« Qu’est-ce-que tu fous là toi ?! » maugréais-je, les sourcils froncés.

Il fait vrombir sa moto et des lumières vertes s’échappent des roues lorsqu’elles bougent. Ce n’était pas le cas la dernière fois…Il démarre finalement et fonce à toute vitesse sur moi. Instinctivement, je me jette sur le côté pour essayer de lui échapper mais il lève son fouet enflammé alors qu’il me dépasse et m’attrape au talon, ce qui me brule bien trop rapidement. Des Jimmy Choo en plus sombre abruti ! Ça coûte une fortune !

« Mais bordel…lâche moi ! » tentais-je d’hurler tout en me libérant, évitant cependant d’aller me brûler les mains.

Le feu s’éteint soudainement, sur le fouet mais également sur le corps et la moto du Rider pour laisser place à un grand froid. Grand froid qui vient à interrompre ses mouvements. Mon regard se pose rapidement sur une jeune femme aux cheveux entièrement blancs, les bras levés en avant. Elle vient de jeter de la glace sur le Rider pour éteindre sa flammèche.

« Sortez de là, ça va pas l’arrêter longtemps ! »

Je me relève rapidement pour m’éloigner le plus possible de mon ancien ennemi.

« Merci. » « Je reconnais votre visage. »

Ghost Rider se rallume et fait à nouveau crier sa moto enflammée. La femme aux cheveux blancs créé deux grands pics de glace dans ses mains. Une reine des neiges badass quoi. Cela semblait être deux armes pour se battre. Elle se place en position offensive, prête à riposter.

« OMEGA, Protocole Poison Ivy ! »

C’était la confirmation qu’elle savait qui j’étais. Ghost Rider fonce sur la jeune femme aux cheveux blancs.

« Il faut viser son coeur ! »

La dernière fois, c’est là que nous avions retirés la pierre de la Mort. C’était son point faible. Lisa s’élève du sol avec un chemin de glace pour aller au dessus du Rider quand il l’atteint avant de jeter un de ses pics de glace dans la roue de sa moto. La glace se brise mais la moto tombe. Ghost Rider chute avant de se relever et jette son fouet sur le bras de Frost. Elle tire d’un coup sec pour l’attirer violemment à elle et essaie de planter l’autre pic de glace dans son coeur mais le Rider lève son bras pour l’intercepter. Frost utilise son souffle pour l’envoyer au loin. Elle s’éjecte du sol avec un saut de glace pour aller vers lui. Posant une main sur son crâne, cela produit une extinction des flammes. Sa tête ne brûlait plus. Mais les doigts squelettiques du Rider attrape la jeune femme à la gorge.

Il fallait que je fasse quelque chose. Soudainement, un objet rapide fuse dans les airs avec de mini propulseurs et me frappe de plein fouet. Me voilà toute habillée de vert alors qu’une dizaine de petites seringues se plantent dans mon corps. Une douleur aigue se fait soudainement ressentir avant que ma peau ne devienne verte. Poison Ivy faisait son come-back.

« Tu m’avais manquée toi ! » m’exclamais-je avec un sourire. Posant mes mains sur le sol, je tentais d’utiliser les plantes à mon avantage. Des ronces sortent du sol pour tenter de piéger Rider, afin de lui faire lâcher Killer Frost. Mais ce dernier ne tarde pas à les enflammer, ce qui est en somme aussi douloureux pour moi que pour les plantes. « C’est pas du jeu ! » énonçais-je furieuse alors que je faisais pousser des plantes grimpantes pour pouvoir m’élever au dessus de lui, tout en y ajoutant une petite touche de très grosse plante carnivore « Lâche là…Ou je te bouffe ! » Je tente de m’approcher de lui afin d’utiliser mes phéromones mais je compris bien vite que ça n’avait pas fonctionné « Il est mort, ce genre de choses ne fonctionne pas sur lui. » et la seconde d’après, Lisa se fait plaquer au sol par cet enfoiré.

« Putain… » il commençait déjà me taper sur le système « Pour le coup, mes pouvoirs ne semblent pas fonctionner sur lui…créer des arbustes, des plantes carnivores et de la végétation, ça ne vaut rien à côté des flammes… » Mais j’avais un plan B. Une bonne avocate à toujours un plan B. Et Poison Ivy a toujours un plan b. Mon costume possédait un fouet de lianes et une arbalète (note de la joueuse : je l’ai découvert que récemment en regardant des vidéos d’Ivy version animé qu’elle avait une arbalète dans son costume). Cette arbalète était positionnée au niveau de mon poignet, je n’avais finalement qu’à lever le bras. Je lève mon bras et vise le coeur du Rider avec mon arbalète.

La flèche finit par atteindre le Rider et raisonne avant de propager une grande onde de choc autour qui brise les vitres du centre commercial. Bon bah, c’est sympa comme réveil matin non ? Cela semblait avoir réussi à l’affaiblir. Killer Frost utilise ses pouvoirs et le colle au sol avec de la glace. Elle lève ensuite la main pour prendre la pierre d’infinité dans sa poitrine mais s’arrête en plein mouvement.

« Je ne peux pas la prendre, ça me maudirait à sa place ! »

Elle se tourne vers moi.

« Vous avez déjà absorbé sa puissance l’année dernière à plusieurs pour éviter de maudire Spider-Man, vous êtes capables de la toucher sans rien risquer maintenant. »

Me mordant la lèvre inférieure, je m’approche du Rider et plonge ma main dans sa poitrine pour récupérer la pierre d’infinité. La pierre noire cesse de briller dans ma main. Le Rider finit par reprendre forme humaine avant de s’effondrer en poussière. Je ne m’étais pas trompée, juste avant qu’il ne disparaisse, je l’avais reconnu… C’était le même Rider que l’an dernier, celui que nous avions tué. Je lève le regard vers Lisa.

« C’est quoi ce remake de Retour à Zombieland ? Celui là, on l’a tué l’an dernier. »

Lisa soupire en fermant les yeux.

« On va dire que c’est pas le premier à faire des tours de passe passe depuis la tombe. On a un problème plus grave : les pierres d’infinité ne fonctionnent pas en dehors de leurs univers d’origine. Ce qui veut dire que Storybrooke est de nouveau relié avec les anciens ennemis de la ligue. Ça doit être pour ça que ces saletés de pouvoirs me sont revenus, le passé a décidé de faire un coucou aujourd’hui. »

Elle jure doucement « Le démon avait raison sur Reverse-Flash » puis elle me regarde « Je suis à cours de super-héros. Et je crois que j’ai entraîné un new-yorkais dans une guerre contre les Enfers, ce qui n’était pas mon projet à la base. Ça vous dit de participer à un escadron suicide ? »

Et comment !

Je lui réponds d’un simple sourire qui confirmait mon envie de participer à cette « aventure ».
code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
"Mes baisers ensorcèlent"
Venimeuse, piquante et toxique. Poison Ivy pour vous servir. ♛ by endlesslove.

Gajeel Redfox



« We're BAD guys, it's what we do. »

Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
[Fe] Evénement 121 : Hell's War Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 956
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Mar 3 Mar 2020 - 0:42


Hell's War
Deux pirates, un ours, un clown et autres nouveautés inutiles


« Je ne suis pas le héro de cette histoire, peut être le vilain, et encore j'ai pas la motivation à ça ... »
« Vous avez un nouveau message, Samedi 29 février à 22 h 21. "Salut … heu … je veux dire bonjour… soir, bonsoir Monsieur Redfox… je vous appelle parce que …. Bah … je sais que vous cherchiez à mettre un nouveau lave vaisselle dans Purge après … après l’avoir cassé … Je me suis dis que ça pourrait vous plaire … peut être … de savoir qu’il y a une décharge à *entrer adresse hors de la ville ici* et qu’en plus …. Bah il y a plein de choses … voilà … bonne journée Monsieur Redfox" Fin du nouveau message … pour réécouter taper… »

Gajeel arrêta la communication avant d’entendre la voix mécanique lui redonner les mêmes informations qu’il avait déjà entendu … il était arrivé dans la décharge sauvage tôt le lendemain, mais ne voyait aucune trace de lave-vaisselle pour ramener à Purge … passant sa journée à grignoter des bouts de métal, il en récupéra même dans son sac à dos… Il jugea ce qu’il pouvait recycler de la décharge à Purge .. avant de tomber sur un lave linge … Est-ce qu’un abruti pouvait se tromper entre un lave-vaisselle et un lave-linge ? Possible … Dans les deux cas, ça pourra lui être utile. Il renvoya un message à l’abruti en question « Merci de l’info. » ça ne méritait pas plus …

Reprenant son sac sur les épaules, il finit par sentir le poids du métal sur lui …. De quoi manger pour un bon moment avec ça … récupérant le boulon qu’il avait laissé de côté, un gros qu’il pourrait mâchouiller jusqu’à son retour à P&P… il finit dans une rue marchant en se demandant s’il n’allait pas proposer à Samuel de s’occuper de lui livrer la décharge à Punch … ça serait une idée lumineuse tout de même, en plus le petio lui devait des organes alors ….

Se penchant sur cette idée plus profondément … il vit le vent se souler non loin de lui … soulevant des feuilles et quelques déchets…. Aussi les gens jetaient tout n’importe où, heureusement que lui faisait zéro déchet …. Il finit par avaler un de ses boulons pour en jeter un nouveau dans son visage, et zieuter vers un cul de sac, entre deux immeubles, ce qui se passait … parce que dans son monde, comme ici, si du vent apparait et te semble louche … C’est qu’il est louche … Quoi que … la lumière qui brille au fond de la ruelle était aussi un indicateur de la magie qui pue dans cette ville de merde …. Même loin, la ville finissait toujours par venir l’emmerder.

Juste à côté, dans la ruelle isolée, une sorte de cercle lumineux, source de la lumière qu’il avait vu (logique deux le retour) était présente.. Comme un portail magique … Une femme en noir tomba violemment au sol … Comme si elle avait été ejectée… elle fit une roulade sur le sol et se receptionna habillement sur ses pieds … Heureusement pour elle, Gajeel serait pas venu l’aider à se relever… Elle adopta tout de suite une position défensive vers le portail … comme si elle attendait quelqu’un …. Oh non … Quand il disait que ça puait la magie, il aurait du préciser « magie et soucis » et bon non …. Il n’avait pas envie d’être encore dans les soucis …

Spoiler:
 

Gajeel la regardait … Clairement habillé pour le carnaval … C’était de saison au moins … Il regarda la femme, puis la rue… puis à nouveau la femme … avant que son cerveau ne s’empêche de faire le commentaire, ses paroles se vocalisèrent …

- Je sens que c’est le moment de me barrer …

Aurait-il commencé à partir ? Oui, quelqu’un de malin aurait fait ça … mais on parle de Gajeel, et il n’avait pas vu de magie autre que la sienne, et celle de natsu qui casse tout … bah depuis le dragon qui était venu de papaoune shnock en faite … alors il resta peut être une seconde de trop pour sa santé mentale future …. La femme en noir l’avait entendu, et avait tourné brièvement la tête vers lui … avant de se concentrer à nouveau sur le portail…. Là, un homma habillé d’une longue toge à capuche noir qui couvre son visage arriva …. Oui, c’était bien carnaval, pas d’autre possibilité pour oser sortir habiller pareillement sinon … Erwin en tomberait dans les pommes …. L’homme qui-doit-prendre-des-cours-de-style-avec-Erwin buta sur quelque chose au sol …. Gajeel remarqua à peine maintenant que la femme était tombé avec d’autres objets de son portail chelou … Eparpillés autour d’elle … Ce n’est pas lui qui rangerait … il mettait donc cette information dans la partie « je m’en fou » de son esprit. L’homme se mit à parler.

- Tu m'as déçu, Catwoman.

L’homme se mit à lever la main … il s’est cru à l’école là ? Obnubilé par un peu d’action, alors même qu’il râlait avant, Gajeel observait ce qu’il allait faire. Catwoman sauta remarquablement haut vers lui, prête à l'attaquer, mais la magie de l'homme l’immobilisa dans les airs. Elle se mit à pester … C’était mignon, elle lui rappelait Fatigante, son chat, quand il sautait sur le lit et la faisait voler exprès pour prendre toute la place …

- Déçu ? Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous vous en êtes pris à MON monde ! Je sais ce que vous avez fait au Joker et à Erik ! Je vous ai empêché de réserver le même sort à sa fille mais je savais que j'étais certainement la suivante ! Et je sais que vous avez ramené le Ghost Rider en capturant Mephisto ! Vous vous en êtes pris à mon monde, et qui que vous soyez, quelque soit votre objectif ou ce monde dans lequel vous m'avez emmené, je ne vous laisserai pas faire !

OK … NON. Il ne voulait pas avoir à faire à un méchant d’un autre monde à la con … NON. Il en avait déjà assez de connaître deux mondes… celui-ci et l’originel d’où il vient …il n’allait pas en plus se prendre la tête avec un putain d’autre monde, dont il se fichait comme de sa première couche sale ! AH NON. NON. NON. ET …. Et la femme eu du mal à parler davantage, et semblait étouffer … L’emprise magique de l'homme sur elle semblait l’étouffer … NON …. Il se pinçait l’arrêt du nez … Ce n’était pas son affaire, ni son monde, si sa vie, ni …. MAIS C’était un mec maltraitant une femme …. Et Levy… et sa mère …bref ça se fait pas de toucher une femme comme ça …. Même pas un peu … Il se mit à siffler avant de prendre la parole, en sachant très bien qu’il était en train de se mêler d’un truc qu’il ne devrait pas …

- et le moche si tu la laisse tranquille je te donne à manger. Tu as l’air un peu sur les nerfs, la faim surement ?

Lui en tout cas, quand il avait les couilles à l’envers à ce point, c’est qu’il n’avait pas mangé depuis au moins deux heures … et qu’il avait une dalle monstre … donc … Peut être qu’en faite l’homme était un gremlin affamé et qu’il pourrait ensuite repartir tranquillou pénard pépère ? Même lui n’y croit pas … Catwoman ne bougea pas toujours dans les airs… mais l’homme tourna sa tête cachée vers lui…

- Je ne sais pas qui tu es, mais tu ne fais pas partie de mes projets. Dégage.

Vla ! Le mec il n’avait pas mangé depuis au moins ce matin pour être aussi tendu ! Il fallait faire quelque chose pour lui… on ne peut pas laisser un homme stupide affamé dans une ville où Levy aide la moindre personne qui passe à proximité de ses yeux de femme altruiste… La toge de Monsieur Carnaval prit temporairement la couleur verte, puis rouge, puis violet … pendant un cours instant … Ce qui lui permit de faire apparaitre une petite sphère de gaz violet dans sa main… Il a cru il était un gyrophare ou quoi ? Il lança la boule vers Gajeel … le gaz se mit à entouré notre homme occupé … et fit retentir un rire dans SA tête alors que la toge de l'homme redevient noire… Non … mais il avait craquer son slip oui ?

- Tu me mets un putain de rire dans la tête et tu penses que je vais juste partir compter des pâquerettes. Tu as fumé la moquette. Lâche la et bats toi.

D’où un gros con abruti sorti du trou du cul de jupiter (je vous avais pas dit, mais Gajeel a un langage très distingué) osait lui mettre quelque chose dans la tête … UN RIRE EN PLUS ? Genre, même pas ce n’était flippant, c’était juste dérangeant comme idée. Il allait lui mettre son poing dans la gueule … Il avait déjà oublié qu’il était là pour aider la femme en lycra …. La femme d’ailleurs marmonna ;

- Cours... idiot...

Sauver sa peau voulait dire se prendre la tête avec toute la guilde pour tout leur principe … se prendre la tête avec la morale aussi parce que nian nian il était un chef d’entreprise, personne ne veut un patron qui tue des gens, ou les laisse mourir c’est pareil… Bref …. Il finit par répondre sans vraiment réfléchir à ce que signifier vraiment sa phrase…

- si je cours je sais qu’il y a une femme qui va me faire une montagne et bouder pendant au moins une année. Je ne compte pas mourir et merci du compliment ! ... sauf si je lui dis rien et qu’elle l ignore.... c’est une idée…

Oui il se parlait à lui-même et essayer de trouver une méthode pour que Levy n’apprenne jamais qu’il avait laissé une femme se faire étrangler devant ses yeux sans rien faire … ne rien dire était une idée … Mais il avait déjà assez de secret à lui cacher comme ça …. Et puis, pourquoi diable pensait-il à ce qu’elle pourrait penser ? Il prit l’image de la mage dans sa tête et la plia en plusieurs fois avant de la mettre dans le reste des pensées qu’il ne voulait pas définir tout de suite… ou jamais. Dans sa main, il fit une petite dague en métal, et il lui envoya dessus …. Cela faisait parti de ses particularités de mage chasseur de dragon, bien que tout le monde s’en branle ici, …

- puis sort de ma tête. J ai déjà du monde la haut sans avoir un rire à la con en plus.

Ouais il n’aimait pas les gens dans sa tête en faite … logique … rentre dans sa tête, tu y trouveras son père en train de tuer sa petite sœur, et lui en train de massacrer son père … pas forcément ce que tu as envie de voir, reste loin. L’homme leva sa main, ça devient une habitude, et arrêta la dague dans les airs … Il dit :

- Du métal ? Intéressant.

Bah … ouais c’est le meilleur des matériaux gogolle … Il serra le poing et Gajeel finit par être attirer par lui … heu … il n’était pas de ce bord là pas qu’il soit homophobe ou quoi mais … la blague est ma venue ? Ok, heureusement qu’il ne la faisait que dans sa tête alors que l’homme utilisait le métal pour le faire se rapprocher…. Sa cape continuait à jouer les gyrophares de police, et prend des teintes rouges cette fois… Gajeel se mit à pester, des mots forts peu poli, qui pourtant dans sa bouche avait pris un goût d’habitude … Ses pieds enfonçaient dans le sol pour ne pas s’approcher trop rapidement non plus.

- Quoi ?? Oh ! J avais raison ! Tu es bien affamé ! Tu veux un boulon, j’en ai dans le sac de bonne qualité en plus.

Bien sur, cette phrase était entre coupé de gros mot qui pourrait faire rougir une prostituée de longue date … mais … la plupart était dit dans une langue autre … parce que si quelque chose avait réussi à être appris par notre Gajeel national, c’était que les gros, dans tous les langues, c’était cool à apprendre. Alors qu’il se rapprochait de l’homme… il se rappela qu’il était en train de mâchouiller … et décida tout simplement lui cracher à la figure … La couleur rouge de sa toge toujours en activité, parce que le circuit doit être bloqué … le boulon se mit à flotter autour de lui … …

- Putain ça c’est trop cool ! Genre même plus besoin de me lever avec ce pouvoir je pourrais manger directement tout ce que je veux ça viendrait a moi ? Je veux le même ! On signe où ?

En disant cela, il se rappelant d’une femme un peu étrangler depuis tout à l’heure … Ah oui… C’est vrai, il était là pour l’aider et pas pour faire mumuse ou s’énerver … C’était tellement ennuyant d’être le gentil, que ça lui donnait presque envie de faire des comptes … presque parce qu’en faite …. …. Les comptes il les fait tout simplement pas …

- bon on est parti du mauvais pied. On recommence. Salut. Tu as faim ?

Il chopa un nouveau boulon dans sa poche et finit par croquer dedans … Vous savez le bruit que font les glaçons quand vous les croquer ? Bah là c’est pareil sauf que c’était un boulon en métal qu’il croquait … et il était délicieux au passage … il l’avait dit, c’était de la meilleure qualité … qui jetait ça dans des décharges sérieux ? L’homme répondit enfin …

- Ca suffit, je n'ai pas le temps avec des personnages de second plan.

Well …. Le maître du zen qu’était Gajeel était en train d’être surpasser, la moitié de ce qu’il avait dit l’aurait énervé lui … mais aussi il s’énervait pour un rien … d’ailleurs son truck de second plan, il allait lui fourrer dans le cul, ça va pas faire un pli ! La toge de l’homme reprit son travail de gyrophare. Vert. Violette. Rouge …. Que de couleur. Le boulon tomba au sol … et il fit apparaître une grenade dans sa main… Gajeel finit par dire :

- Le personnage de second plan t’encul…

Déjà prêt à recevoir la grenade en changeant sa peau en métal … L’homme la lançant vers lui et active évidemment … Cependant un autre homme apparu dans un tourbillon de flamme bleue … Daemon Crypto, le conservateur du musée … bien que ça, Gajeel n’en avait aucune idée … avec sa magie, il empêcha l’explosion de la grenade … OH super ! Il peut partir maintenant ? L’étranger numéro 2 finit par dire :

- Voilà donc celui qui réveille les fantômes du passé.

Il s’en fichait un peu de savoir ce qu’il se passait ou pas … sa pensée alla vers la grenade… Dont il se demandait bien le goût … peut être pourrait il la demander après tout ça pour la manger … en enlevant la poudre à l’intérieur bien sur… Il mangeait pas de poudre, fallait ne pas déconner non plus.

- Bon vu que la cavalerie est arrivée je peux partir ?
- Si vous voulez vous rendre utile.... Ramassez les objets autour de moi....

QUI A DIS ça ? Qui a dit que LUI voulait se rendre utile ? Non mais …fallait qu’elle arrête de fumer son herbe à chat elle …. Elle réussi à activer quelque chose à sa ceinture … bah, elle aurait pu lui dire que la tripotter un peu aurait permis de jeter un grapin sur le torse de gyrophare et qu’il lâche l’emprise téléphatique qu’il avait sur elle … les femmes étaient définitivement trop compliqué … Beaucoup trop ! Regagnant le sol, elle reprit son combat … Gajeel soupira .. n’avait il pas dit … trois ou 32 paragraphes au dessus qu’il ne rangerait pas … Les objets autour étaient des sortes d'images de couleurs en trois dimensions. Y en a un en bleu foncé, un autre en rouge et noir, etc...

- Qui a dis que je voulais me rendre utile bordel de ...

Cependant, il ne liait pas l’acte à la parole parce qu’il avait déjà vidé le contenu d’un sac de boulon dans une poubelle … Adieu petit casse croûte … pour y ramasser les images … il se mit à parler encore, mais dans sa barbe … On ne pouvait l’entendre … bien que ça sera visible sur son visage agacé …

- quand je disais que j aurais du me barrer. La guilde me casse les couilles avec leur valeur d altruisme à la con ...

Parce que … bon c’est pas qu’eux … mais si la guilde apprends qu’il fait de la merde, il aura River, Natsu, Levy, Lucy, Léo, Happy, Juvia, le vieux, Erza, Gabrielle, Kitty, etc… sur les épaules …. Et bon il n’avait pas envie de leur parler, ni de les voir, ni de les entendre … Alors évitons qu’ils viennent en meute pour l’emmerder chez lui comme … il en est sur, ça va être prévu un jour … Alors que Gajeel allait concédait à faire le ménage …. Monsieur Bleu décida d’aller plus vite …. Il avait peut être pas le temps pour ça le squateur d’embrouille ? Il claqua des doigts et tout disparu dans des petits éclates de feu bleu … Gajeel n’eut pas besoin de regarder pour savoir qu’il avait déjà tout dans les mains … téléporté à l’intérieur ? Certainement … Ce pouvoir aussi serait pratique pour faire les litières à ses chats.

- la prochaine fois je ne me foule pas....

De son côté Madame Lycra avança sur son combat … Mais ne semblait pas gagner, comme depuis le début de cette confrontation … mais super Bleu est là, alors Gajeel s’en fou… si elle meurt, il dira que c’est l’homme qui l’a pas aider…. D’ailleurs, il essaya de la rejoindre, merde un alibi qui tombe à l’eau, mais Gyrophare les éjecta au loin avec de la magie ….

Madame Lycra frappa avec un poing électrique… Ce qui immobilisa le sorcier le temps d’un instant …. Et elle frappa ensuite Gyrophare pour faire tomber deux nouvelles images … Il n’allait pas ramasser non non ! Ne perdant pas de temps, elle ramassa elle-même ses détritus, bien Greta serait fière d’elle ! et les jeta vers eux …. L’image qui était verte, violette, rouge, frappa Monsieur Bleu sur le torse … et se fit absorber par lui … l’instant d’après, il avait des cheveux vert, une peau blanche et un maquillage de clown… Bien sur Gajeel n’avait pas eu le temps de voir la transformation en mode Sailor Moon (ou Winx pour ceux qui préfère) parce que lui aussi c’était pris une image … Rouge … ça va, c’était une bonne couleur … l’instant d’après, il se trouvait avec un casque rouge sur la tête …

Premièrement, il ne pouvait pas voir le casque parce qu’il était sur sa tête donc …. Et qu’il y avait pas de miroir, ensuite, même s’il l’aurait vu il aurait pas reconnu le casque de ce cher magneto parce que lire, ça l’endort, regarder la télé ça l’ennuie, et que la culture en général, comic ou non, il s’en fou royalement … Bref, il ne reconnu pas l’accoutrement de Magneto … mais imaginer un peu ce nouvel habit comme les armures d’Erza … en moins déshabiller, lui il garder ses fringues, même avec le relooking magique. Il regarda un instant Monsieur Bleu, renommé Monsieur Clown pour l’occasion …

- Super .... moi aussi j’ai ma tenue de Carnaval.... au moins tu fait peur toi je suis jaloux un peu.
- Je n'ai pas besoin de ça pour faire peur. J'ai tué plus de personnes qu'il y a de chiffres dans mon âge. Et tu n'as aucune idée de la longueur de ce nombre.
- N’empêche que tu te fais l’aminer par un mec inconnu d’un autre mode multicolore !

Gajeel eu une petite tête de blasé alors qu’il pensa fortement au fait que l’homme se la péter un peu… Se vanter de son âge et de ses exploits, ça va détends ton string mec … Il alluma une boule de feu bleu dans sa main, prêt à la lancer sur Gyrophare … mais à ce moment, il ferme le point … et Lycra disparu dans un flash blanc … Plus de jouvencelle en détresse, plus de problème, tout le monde rentre chez soi … non ? A la place de Lycra, une image noire tomba au sol … et Gyrophare essaya de la récupérer …

Bon … quand Macao se transforme en lézard pour prendre la place de Natsu dans le bocal .. y a un peu le même genre d’effet … donc … l’image qui tombe doit être Lycra … DONC … il devait récupérer Lycra avant que Gyrophare ne s’en empare …. Bien sur, c’est long à écrire mais en réalité ça ne prit qu’une seconde à notre chasseur de dragon pour allonger son bras dans un sort violet et essayer de donner un coup dans le cube … le but, juste éjecter le cube plus loin pour ne pas qu’il soit dans la trajectoire de Gyrophare … Simple non ?

Assez étrangement, Clown le couvrit en se téléportant devant Gyrophare, et l’arrêta en portant sa main à sa gorge … mais lui aussi s’évapora … Comme le portail derrière lui… tiens, il l’avait oublié lui … Gajeel se déplaça alors pour récupérer le cube … Il l’observa un peu mieux … mais c’était un cube quoi … comme les cubes pour les enfants, sauf que ça n’en était pas un … C’était une personne avant … Il se demandait s’il pouvait le manger … Ah oui, pour ceux qui n’ont pas compris, si Gajeel faisait un effort sur la gestion de sa colère … Il en faisait aucun sur le fait qu’il aime manger …. Il regarda le clown.

- donc .... Toi tu es le gentil tueur. Lui c’est le méchant. Elle dans le cube, c est ton allié et moi je suis paumé.

Ce qui était le résumé le plus proche de la vérité de la situation, et il pouvait dire avec certitude que ça ne ferait que continuer comme ça s’il ne se cassait pas vite … Le clown ricane…

- Le "gentil". C'est presque mignon.

C’est peut être mignon, mais ça répondait pas à ses questions … Gajeel ne le dit pas … trop occupé à garder sa pokerface pour le bien du comique de situation … L’homme rajouta …

- Je ne sais pas qui elle était. Mais elle essayait d'empêcher cet homme de ramener les morts. Parce que c'est ce qui est en train d'arriver. Et tu es dans cette histoire, maintenant. Et son héritage doit trouver quelqu'un pour accomplir sa mission.

Il avait presque envie d’applaudir … tant son explication valait pas un boulon en étain …Non mais … est ce qu’il venait de risquer sa vie pour une femme dont même le Clown ne connaissait pas l’existence avant ce combat ? Ok…. Il était tous mort s’il comptait sur lui … surtout que même s’il savait avoir des capacités spéciales … un mec qui fait des portails et pourrait faire rougir les lumières d’une boîte de nuit … C’était un peu au dessus de ses capacités … Ce n’était même pas un dragon … Y a que les héros pour s’amuser avec les dragons ! C’était pas juste ! Il finit par rire jaune … de manière pas du tout amical ….

- j’aurais du resté couché. Je suis donc dans une histoire de monde parallèle et de cube magique.....

Alors qu’il disait cette phrase, son sourire changea … Si vous n’auriez pas lu tout le texte avant, on pourrait croire que Gajeel venait d’apprendre une très très bonne nouvelle … il était … comme qui dirait … aux anges … S’il y avait des méchants à botter le cul, sans avoir à s’en faire sur le fait que machin ou chose lui casse les couilles sur l’éthique … C’était bien maintenant … Puis … il avait déjà donné avec Edolas … jamais il ne sera complètement sevrer de son manque d’adrénaline et de passage à deux doigts de la mort … alors il souriait bien heureux …

- feeling like home !

(c) made by panic!attack



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
endlesslove.
“The thing none of you will ever understand is that there are no sides. There are no heroes or villains. There’s just what I want and how I’ll get it.”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Altana Steece



« We're BAD guys, it's what we do. »

Altana Steece


╰☆╮ Avatar : Bella Thorne

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scampi McBernik

✓ Métier : Étudiante en sciences et stripteaseuse au Rabbit Hole
[Fe] Evénement 121 : Hell's War 632313roux2

☞ Surnom : Antonin / Luck
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 692
✓ Disponibilité : 7/7 (Axel, Honey, Rafael, Anna, Willie, Jack + mission)

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Mar 3 Mar 2020 - 23:06

All right, then, I'll go to hell : Hell's War

The Suicide Squad

[Fe] Evénement 121 : Hell's War Tumblr_inline_ohf4smRIXL1tgyce6_100

          Ma première semaine de stage dans le laboratoire d'Honey Lemon s'était, en général, bien déroulée. Même si j'avais fais une première impression assez... mauvaise, il faut le dire, elle n'en avait pas réellement tenue compte (du moins, c'est ce que j'avais perçue). Nous étions maintenant le dimanche premier mars, et je profitais de mon premier week-end sans aucun travail pour faire la fête avec mes amies. J'étais sortie en boîte de nuit, la veille, avec quelques copines. Je m'étais réveillée ce matin, dans le lit d'une de mes copines car mon appartement était bien trop loin pour que je le rejoigne à pied avec mes talons de 12cm après avoir passée la nuit debout à danser. Il ne s'était rien passé, je vous rassure. Il ne s'était de toute façon rien passé sexuellement depuis que l'on m'avait... Enfin bref. Je me suis donc réveillée à ses côtés. J'avais vu qu'elle avait échangée ma robe contre un long T-shirt, ce qui était beaucoup plus agréable pour dormir. J'avais un mal de tête horrible, et je me rappelais difficilement de ce qui s'était passé la nuit derrière. mes souvenirs étaient flous. Comme toute personne normale quand elle fait un blackout, j'ai tout de suite regardé mon téléphone pour voir ce que j'avais bien pu faire. Parcourant ma galerie, je vis plusieurs photos avec des inconnus, dont un qui était vraiment pas mal d'ailleurs, ainsi qu'une vidéo de moi prise par mes copines en train de vomir. Super. Moi qui doit rester toujours classe, c'était loupé.

Une notification arriva alors sur mon téléphone avant que j'eus le temps de voir quoi que ce soit d'autre. Cela venait de la presse locale. Apparemment, une attaque terroriste se déroulait en ce moment même au centre commercial. Comme d'habitude. Il se passait des choses étranges environ tous les jours dans cette ville. Mais, j'étais plutôt intriguée de voir ce que c'était. Je pris alors la télécommande posée sur le comptoir et alluma la télévision présente dans la pièce voisine. Pour une fois que j'étais dans un appartement avec une télévision, autant en profiter. Elle s'alluma directement sur la chaîne locale : S-Life. Une journaliste commença à expliquer ce qui se passait au centre commercial. Apparemment, cela rappelait les événements de l'année dernière. Ce genre de choses n'annonçait pas quelque chose de bon, d'habitude. La chaine montra alors des images provenant des caméras de surveillance du centre commercial. C'est alors que je vis le visage de ma mère.

Mon sang ne fit qu'un tour. Je sentis mon cœur battre de plus en plus vite. Qu'est-ce qu'elle faisait là-bas, bon sang ? Je la vis se prendre un mur invisible, se renversant son café. Était-elle bloquée à l'intérieur ?  Je la vis ensuite rentrer de nouveau dans le centre commercial, alors que tout le monde courait vers la sortie. C'était officiel. Ma mère était devenue complètement cinglée. Il fallait que j'aille l'aider. Je ne pourrais jamais me le pardonner si quelque chose arrivait à ma mère. J'avais beau extrêmement lui en vouloir, je souhaitais de tout coeur que la situation s'arrange un jour entre nous. Et rien ne pourra s'arranger si elle mourrait lors d'une attaque terroriste. Je pris alors un pantalon et un top dans l'armoire de mon amie alors que je l'entendis se réveiller. Nous faisions plus ou moins la même taille de vêtements, alors ce n'était pas un problème. Et je ne comptais pas aller à la rescousse de ma mère avec une robe à paillettes ultra courte. Merde. Les chaussures. Ma pointure était beaucoup plus petite que la sienne. Ses chaussures ne m'iraient jamais. Tant pis. Je n'avais plus qu'à mettre mes talons de douze centimètres pour aller sauver ma mère. Heureusement que j'étais habituée à faire toutes sortes de choses avec mes talons. Alors que j'enfilais ma veste en cuir (après avoir vérifié que mon poignard préféré était toujours dans la poche intérieure), mon amie me demanda ce que je faisais.

-Je vais juste chercher des croissants, rendors toi, je rentre bientôt !

Elle grogna quelques mots dont je ne compris pas le sens et se retourna dans son lit. Parfait, la voie était libre. J'ai vite attrapé mon téléphone portable et le mit dans ma poche. Je sortis de chez elle en emportant un double de ses clés et je me suis rendue directement au centre commercial. La police entourait tout le bâtiment. Ce qui était logique, j'aurais dû m'en douter. Enfin, avec la police de Storybrooke, on sait jamais. Il fallait absolument que je rentre. J'ai alors eu une idée de génie. Il me suffisait d'attirer un policier en le draguant, de l’assommer puis de mettre son uniforme pour m'infiltrer sans problèmes. Je ne m'étais même pas regardée dans le miroir avant de partir, mais j'espérais que j'étais soit démaquillée soit que mon maquillage avait tenue toute la nuit et que je n'avais pas du mascara partout sur la gueule. Je me suis alors approchée du policier et lui dit :

-Salut beau gosse, ça te dirait de me montrer ta matraque un peu plus loin ?

J'étais encore bourrée. C'était la seule explication. A quel moment aurais-je pu penser que ça allait marcher ? Il avait le visage dur et me répondit froidement.

-Veuillez reculer madame, l'accès est interdit, une enquête est en cours.

Bon, au moins on ne pouvait pas dire que j'avais essayé. Mais, je ne comptais abandonner. Il fallait simplement que j'essaye autre chose. Je fis un petit sourire au policier et partit en direction de l'arrière du bâtiment. Les portes de secours étaient la seconde chose à laquelle j'ai pensé. Je les ai trouvés assez facilement. Par chance, celle-ci étaient ouvertes. A l'intérieur : aucun signe de ma mère ou d'un quelconque terroriste. Mais, il y avait bien des traces d'une attaque récente. Le centre commercial était dans un piteux état. La grande majorité des vitres étaient brisées et on pouvait voir des traces de feu et de glace ainsi que de grandes lianes mortes gisant sur le sol. Sympa l'ambiance. Mais, rien ne m'arrêterait dans mes recherches. Il fallait que je fouille de fond en comble le centre commercial, à la recherche du moindre indice qui pourrait m'être utile pour retrouver ma mère. Je devais faire très attention car des policiers se baladaient dans toute la zone. Si seulement mon premier plan avait marché...

J'avais à peine commencé à chercher qu'un vent soudain me balaya en à peine une seconde. Si vous vous demandez, oui, le vent était plus puissant que celui du policer tout à l'heure. J'avais l'impression que quelque chose de très rapide venait de passer devant moi, soulevant les détritus sur son passage. Mon premier réflexe fut de me mettre à l'abri derrière un mur. C'est alors que je vis un homme dans le couloir. Encore un de ces super-héros ou super-vilain. J'en avais ma claque de ceux-là. On les voyait partout depuis quelques temps maintenant. Je trouvais ça super bizarre. Enfin, qui risquerait sa vie pour sauver celle des autres ? C'était un concept complètement idiot que j'avais du mal à comprendre. Celui-là devait avoir une super vitesse ou quelque chose du genre, vu la vitesse à laquelle il se déplaçait. C'était la première fois que j'en rencontrais un. Je ne savais pas trop quoi faire, mais il était peut-être ma seule chance pour retrouver ma mère. Il avait l'air de chercher quelque chose. Peut-être était-ce ma mère ou le fameux terroriste ? Je sortis de ma cachette.

-Qu'est ce que tu veux toi ? Passe ton chemin.

J'étais complètement cinglée. Il se retourna rapidement (logique) et m'attrapa à la gorge. De son autre main, il attrapa mes cheveux. Alors là. Tout sauf mes cheveux. Est-ce qu'il savait au moins tous les soins capillaires que je dépensais pour qu'ils gardent leur éclat ? C'était pas pour qu'un idiot en costume vienne tout gâcher. Bon, au moins, j'avais ma réponse, c'était plutôt un super-vilain qu'un super-héros vu comment il agissait avec moi.

-La rousse. Es-tu sa fille ? Dit-il avec une voix très rauque.

-T'occupes. Lui répondis-je.

J'essayai alors de lui mettre un coup de pied. En vain. Mon coup de pied lui passa à travers. J'avais l'impression qu'il faisait vibrer son corps. Comment pouvais-je savoir qu'il savait faire ça ? Quelqu'un qui a un don de super vitesse, il court vite et c'est tout ! Je ne savais pas ce qu'il voulait à ma mère, mais cela m'inquiétait beaucoup. Je me promis alors de ne pas lui réveler une seule information à propos de ma mère ou de notre lien de parenté. Je ne pouvais pas la mettre en danger. Habituellement, je pensais toujours à moi en première. Mais, dans ce cas, c'était ma propre mère. Je l'aimais plus que tout au monde, malgré qu'elle m'avait extrêmement déçue. De toute façon, même si je voulais aider l'éclair couleur vomi, je n'avais aucune idée d'où était ma mère. Bon, si je ne pouvais pas le frapper, il ne restait plus qu'une solution...

-Lâche-moi connard !

-Où est ta mère ?

-Là où vous ne la trouverez jamais !

-Parle ou tu le regretteras.

-Plutôt crever.

-Très bien.

Quoi ? Non, non, non. Comment ça "Très bien." ? Non, ce n'était pas très bien de me tuer ! Il est complêtement cinglé ! Je n'eus pas le temps de dire quoi que ce soit ou réfléchir une seconde de plus que je me suis sentie frapper par une vitesse phénoménale l'espace d'un instant ainsi qu'un grand foid. Quand je rouvris les yeux, je n'étais plus du tout à l'intérieur du centre commercial. J'étais à l'intérieur d'un bâtiment en pierre, qui ne me disait absolument rien. Celui-ci était sombre, petit, humide et vieux. Je regrettais presque l'ambiance du centre commercial. Les policiers auraient quand même pu me sauver ! Jamais là quand il faut ceux-là... Je me suis tourné vers l'éclairé.

-Vous êtes vraiment un grand malade ! Où m'avez-vous emmenez ?

-Tu es à Rome, dans le tombeau de Néron.Il fit une pause. Veux-tu parler maintenant ?

Donc j'étais sensé croire que l'autre psychopathe m'avait emmenée en quelques secondes à l'autre bout du monde ? Non merci, sans moi. Je veux bien que la super vitesse, ce soit super rapide, mais quand même, faut savoir rester dans quelque chose de plausible... Au moins, Rome était un endroit sympa pour mourir. Et j'étais déjà dans un tombeau, ce qui était un véritable bon point. De ce que je me souvenais de mes cours du lycée, Néron était un empereur romain particulièrement cruel (il aurait quand même tué sa mère). Si ça c'était pas du colocataire avec qui passer l'éternité, je sais pas ce qu'il vous faut !

-Oui oui ok c’est ça. J’étais dans un centre commercial pourri il y a une seconde, vous pensez vraiment que je vais vous croire ?

Il repartit alors en un éclair (notez le jeu de mot génial et très original que je viens de faire, s'il vous plaît). Je savais très bien que ça me servait à rien que j'essaye de m'enfuir, le temps même que je me lève, il serait de retour. Et, comme souvent, j'avais raison. Il revint quelques secondes plus tard avec une magnifique couronne de lierre dorée dans la main. C'est bon. J'allais devenir reine. Ou même impératrice. La classe. Je savais bien que je lui avais tapé dans l'oeil de toute façon. Finalement, mon maquillage avait du tenir toute la nuit, c'était déjà ça.

-Vous voulez me couronnez maintenant ? Vous savez j’ai déjà été kidnappé, je suis immunisé maintenant.

Je faisais la maligne mais, en réalité, j'étais effrayée. Cette pièce me rappelait affreusement celle dans laquelle j'avais vécu plusieurs jours, seule, avec mon kidnappeur. Elle faisait remonter des souvenirs qui auraient dû rester enfouis. Pas un jour ne passait sans que j'y pensais mais, j'essayais le plus possible de passer à côté. Je n'avais même pas bougé depuis que le psychopate m'avait jeté au sol. J'avais trop peur. Mais, je ne voulais pas être faible. Lors du kidnapping, je n'avais pas été assez forte, je n'avais pas réussi à m'échapper ou même à me débattre, et je m'en voulais encore aujourd'hui. Cette fois, je devais rester forte, peu importe ce qu'il arrivait. Le psychopathe s'approcha alors du tombeau derrière moi pour y déposer la couronne. Durant une seconde, une lumière verte éclaira le tombeau. Je ne sais pas ce qu'ils avaient tous avec le vert aujourd'hui, mais, il fallait peut-être penser à changer de couleur parfois. C'était quoi la prochaine étape ? Shrek sortait du tombeau ?

-C'est quoi encore cette connerie ?

Un homme en toge avec des cheveux courts et roux sortit de la tombe. Il portait la couronne sur la tête. J'étais assez déçue de voir que la couronne ne m'était pas destinée. Elle m'irait bien mieux en plus. Il se leva devant moi. Si les sculpteurs avaient bien fait leur travail à l'époque et que je réfléchissais plus de deux seconde, il était facile de deviner qui se tenait devant moi. L'empereur Néron. Je déglutis, encore plus effrayée que je l'étais auparavant. S'il avait été capable de tuer sa mère, je n'osais imaginer ce qu'il me ferait.

-Cette jeune demoiselle refuse de parler.

Oh, comme c'est mignon. Petit psycopathe n'arrivant pas à faire parler une gamine appella papa psycopathe à la rescousse. Et, dans un sens, il avait raison. Néron avait cette prestance que l'éclair n'avait pas. Certes, les deux étaient effrayants mais, Néron était un poil au dessus quand même. C'était peut-être aussi le fait que c'est un grand personnage historique alors que l'autre a juste l'air de sortir pour Mardi Gras. Je n'avais aucune idée de pourquoi et comment Néron pouvait être encore vivant, mais j'avais abandonnée l'idée même d'y réfléchir. Avec tout ce qui se passait à Storybrooke, voir Néron vivant était loin d'être la chose la plus bizarre. Celui-ci me regarda instant avant d'avoir un sourire cruel. Sa couronne brilla légerement en vert (encore, oui je sais). Il ouvra alors la paume de sa main allumant ainsi une boule de feu à l'intérieur.

-Vous pensez que c'est cette petite boule de feu qui va me faire peur ?

Sans hésiter une seconde, Néron leva le bras dans ma direction, prêt à me lancer la boule de feu dessus. Adieu, monde cruel...
      


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Something tells me a whole lot of people are about to die !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84668-en-cours-home-is-wher En ligne

S&C Hale



« We're BAD guys, it's what we do. »

S&C Hale


╰☆╮ Avatar : Ksenia Solo & Ryan Reynolds

Ѽ Conte(s) : Hercule
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Peine (Charlie) & Panique (Sasha)

✓ Métier : Maîtresse des Enfers
☞ Surnom : Marjo
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3364
✓ Disponibilité : Dispo :lucain:

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Mer 4 Mar 2020 - 21:40



Hell's War
Simplement assise sur le trône des Enfers, mes yeux volait sur la page ouverte devant mes yeux, j'avançais dans ma lecture de "Mort sur le Nil" par Agatha Christie tandis que la voix de Steve Perry s’élevait dans toute la pièce, le volume n'était pas trop fort pour que je puisse me concentrer. C'était donc le moment de détente parfait pour moi, enfin ça aurait pu l'être si une voix féminine qui ne m'était pas du tout familière se mit à résonner dans toute ma tête; surprise, et après avoir fermer mon livre à la bonne page,je me levais de mon siège pour m'avancer vers la petite chaine hifi pour l'éteindre, non, je n'étais pas en train de débloquer de l'ananas, y'avait bien une nana qui était en train de prier, plus spécifiquement, elle semblait vouloir m'invoquer moi, la reine des enfers, allons bon.

"C'est quoi encore ce bordel?"Grommelais-je à voix haute, sachant parfaitement que personne ne me répondrais.

Sans aucune hésitation, je me téléportait pile à l'endroit d'où la voix venait, en observant autour de moi je remarquais que c'était un centre commercial vide, il y avait plein de morceaux de verre éparpiller un peu partout, quelqu'un s'était apparemment amusée à péter des vitres, chacun son délire; ensuite mon regard remarqua les plantes mortes et les traces de flammes, ce qui était curieux, mais je ne m'attardais pas plus que ça dessus, ce qui m'intéressait c'était Tic et Tac devant moi, Tic avait des cheveux blanc, un bouquin en main et une bougie dans l'autre et semblait être celle qui m'avait convoquer, quand à Tac, elle avait la peau verte et les cheveux roux, sympa le cosplay de Poison Ivy.

"Vous êtes la Reine des Enfers, ou bien j'ai fait n'importe quoi avec les sorts de Crypto en invoquant une livreuse de pizza ?"Tic questionna, elle ne semblait pas vraiment être sûr d'elle même, ce qui était vachement dangereux quand même, d'utiliser un sort sans vraiment savoir comment il fonctionne, mais bon, les humains de cette ville semblait tout avoir des neurones en moins alors je ne ferais pas la moindre remarque la dessus. Par contre, le faite qu'il existe un truc pour me convoquer moi, c'était vachement perturbant et c'était bien la première fois qu'un truc pareille m'arrivais.

"Nan c'est bien moi."Après avoir confirmer mon identité, mes yeux se plissèrent, il était temps pour moi que j'obtienne des réponses."Je peut savoir ce que vous voulez ? Si c'est pour maudire quelqu'un ou pour faire flipper vos copines, je préviens, je vous casse la tronche et ensuite je me casse."On était pas dans un putain de film d'horreur, j'allais pas soudainement me mettre à balbutier du latin pour faire en sorte de faire flipper la galerie ou que quelqu'un finisse posséder, on avait rien à voir avec ce genre de délire à la con.

"Parce que on peut vous invoquer pour maudire quelqu'un ?"Demanda Tic, qui semblait soudainement très intéresser, je pouvais voir une lueur dans son regard, comme si elle cherchait la victime idéal, en d'autre circonstance j'aurais pu l'encourager, je ne pouvais pas maudire qui que ce soit, mais j'étais la spécialiste pour faire chier les gens, alors j'aurais pu proposer autre chose."On en reparlera."Elle me fit un sourire et un clin d'oeil."Non. C'est pour vous demander pourquoi Staline et quelques autres petits potes reviennent à la vie. Je sais que la compta ça doit être chiant mais faut faire attention à la gestion de votre peuple mamzelle."

A sa remarque, je serrais les poings, j'aurais mieux fait de cogner et de poser des questions après finalement."Pardon?"Sifflais-je entre mes dents, elle se prenait pour qui celle-là à me faire la morale ? "Si vous m'avez convoqué seulement pour m'insulter, je crois que je vais me barrer, j'ai pas le temps de jouer avec vous les gamines."J'avais pas que ça à foutre, au moins, Tac semblait plus intelligente que l'autre, à rester silencieuse, faisant office de plante verte dans cette conversation, sinon j'aurais sûrement finit par perdre le peu de patience que j'avais.

"Pas pour vous insulter, pour comprendre."D'un geste de la main elle indiqua les mains de Tac-la-plante-verte, dans l'une d'entre elles se trouvait un caillou noir."On vient de combattre Ghost Rider, un type maudit par une pierre d'un autre monde. Sauf que le type maudit en question a déjà été tué l'année dernière. J'ai des raisons de croire qu'un ancien ennemi de la ligue de super-héros est revenu aussi, après avoir été tué y a trois ans. Et avec un historien qui vient d'en dehors de la ville, on a découvert que des objets de personnalités mortes ont disparues. Je pense que c'est lié. Votre enfer est-il vraiment protégé ? Parce que y a des fuites, on dirait."

"Pour quelqu'un qui cherche à comprendre, vous passer beaucoup de temps à insulter le travail des autres."J'aurais mieux fait de rester en bas, ça m'aurait éviter d’entendre autant de conneries."Et bien sur que les enfers sont protégé, vous croyez que c'est quoi ? Le moulin de père Roger ?"

"Alors pourquoi des morts reviennent ? Je ne vous insulte pas, c'est un fait : vous avez des petits malins qui ont trouvé une porte." Elle se mit à réfléchir pendant quelques secondes avant de poursuivre."On pourrait au moins vérifier ? Si les corps de Staline ou d'Al Capone sont toujours chez vous, je présente mes excuses. Je pourrai bien vérifier aussi le type qu'on vient de tuer une seconde fois, mais comme il vient d'un autre monde j'imagine qu'il n'est pas allé dans vos Enfers de toutes façons."J'ouvrais la bouche prête à riposter avant de me stopper, non, finalement peut être qu'elle avait une bonne idée, je lui prouverais qu'elle avait tord et après elle me lâcherais les Martens.

"Si vous toucher à quoique ce soit, qui vous appartient pas, ça va barder."Je préférais les prévenir, juste au cas où, puis sans attendre la moindre réponse de Tic ou même de Tac, je les attrapais par le bras avec forces avant de les téléporter avec moi dans les Enfers, plus précisément à l'endroit où se trouvait tout les morts qui avait finit ici et qui à présent n'était que de simple zombie qui marchait sans le moindre but."On y est."

"C'est... moins beau que les descriptions que Dyson a faite de l'Olympe, mais bien plus cool. Je vous trouve cool, c'est classe d'être la Reine de tout ça."Je la fixais du regard, incertaine de comment réagir face à ce soudain compliment, alors je choisissais de me concentrer sur le nom qu’elle venait de prononcer, Dyson, ah oui, le gars propriétaire du Comics Burger, on s'était croisé une fois lors de la partie de jeu organiser la bas par Apollon, faisait-il parti des gens qui s’entraînait à Olympe avec Cookie ? Probablement, peu importe, revenons à nos zombies."Vous les rangez comment vos morts ? Y a une rangée pour "Despotes meurtriers un peu dérangés" ?"

"Je ne suis pas sur qu'ils soit tous au même endroit à taper la conversation."Ça aurait été tellement pratique, à la place c'était le foutoir complet, vu le nombre de morts qui se trouvait devant, on avait pas fini de fouiller."Mais je suppose qu'on va bien les trouvés quelque part, ils ont tous des têtes assez connues."Mon regard continuais de balayer l'endroit, personne ne semblait sortir du lot, enfin, mise à part ce type au chapeau tout droit sortie de l'époque Victorienne, d'ici je n'arrivais pas à distinguer son visage, mais un truc me dérangeait chez lui."Lui par contre, il à l'air chelou."Sans réfléchir plus que ça, je m'avançais tranquillement dans sa direction, il ne prit pas la peine de se tourner, alors je me décidais de pousser le destin, d'un mouvement rapide, mon pied alla violemment tapé contre ses jambes et d'un seul coup mon nouveau pote fit volte face, j'eu le temps de le voir sortir un couteau au reflet vert de la poche de sa veste avant que d'un geste net et précis, il me trancha la gorge, enfin, ça aurait pu fonctionner si je n'avais été qu'une simple mortelle.

"Un bon point pour cette audace."Dans ma main une épée fit son apparition et je tentais à mon tour de lui trancher la gorge, juste après lui avoir donner un nouveau coup de pied, cette fois-ci dans l'estomac."Ta vu ? Moi aussi j'ai un couteau."Le coup d'épée fut aussi utile que son attaque au couteau, par contre il tomba en arrière, donc, je pouvais le cogner autant que je voulais, mais je pouvais pas lui faire de mal, très bien, à noter. Mon nouveau pote se releva et avant même qu'il ne puisse se venger, quelque chose le frappa en plein torse, en y regardant de plus près je remarquais que c'était de la glace.

"C'est quoi ton p'tit nom toi ?"Demanda Tic-la-givrée vu qu'elle venait de me rejoindre.

"Craignez... Jack L’éventreur, misérables femmes."De nouveau je tiltais en entendant ce nom, ou plutôt ce surnom, le tueur en série de Whitechapel, pas spécialement surprenant qu'il soit parmi nous en Enfers, du coin de l'oeil je remarquais Tic qui semblait exciter comme une nana de quinze ans à un concert des Jonas Brother; je commençais sérieusement à questionner sa santé mental à celle-là, peut être que toute la glace avait gelé son cerveau.

"Ooh un tueur de prostituée, flippant, vraiment."Je me demandais si ça s'entendais à quel point je n'étais pas impressionner."Je peux savoir pourquoi vous êtes pas un zombie comme vos petits camarade ?"

"Je lui aurais plutôt demandé son identité pour résoudre un des plus grands mystères de l'histoire mais ta question est bien aussi."Commenta Tic, mais je préférais simplement l'ignorer pour le moment.

"Les Enfers de tous les mondes vont se déchaîner sur Terre."J'aurais largement préféré entendre autre chose que ça.

"Chouette, parce que le Ragnarok c'était pas assez."Murmurais-je pour moi même, on allait vraiment de crise en crise dans cette ville."Je suppose que ça à déjà commencer vu que apparemment vos autres potes psychopathe aurait soit disant disparue ?"Pour toute réponse, notre pote le tueur me cracha au visage, du moins, il tenta, car ses deux neurones n'avait surement pas compris que quand on était mort, craché ça se faisait plus."Non mais vous êtes mort crétin, on réfléchit cinq secondes."J'avais presque envie de lui coller un poing mais je me retenais."En tout les cas si vous croyez que je vais laisser ça se passer sans rien faire, vous vous trompez."Les Enfers et tout les gens, mort ou vivant, qui s'y trouvait était sous ma responsabilité, alors si je devais aller botter le cul à des gens pour arrêter l'invasion des morts à la surface, je le ferais.

"On devrait le prendre et l'emmener avec nous, chez nous. Je suis avec un historien qui serait content de l'interroger."Calme toi la givrée, je peut sentir ton enthousiasme d'ici."Il vient de découvrir la magie et Storybrooke en se faisant téléporter par un démon dans une base de super-héros, alors un peu plus ou un peu moins..."Je jetais un coup d'oeil dans sa direction, l'observant pendant quelques secondes avant de reporter mon attention sur Jack.

"Et vous espérez en tirer quoi ? Il à pas l'air très communicatif."Demandais-je, curieuse de savoir comment un simple historien pourrait réussir une tel prouesse.

"Je suis redevenue Killer Frost. La mort fait partie de mon nom. On en tirera un truc."



code by bat'phanie


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Hell's War
A warning to the people, the good and the evil This is war To the soldier, the civilian, the martyr, the victim This is war.

Krane Laverne Thorson



« We're BAD guys, it's what we do. »

Krane Laverne Thorson


╰☆╮ Avatar : Alexander Ludwig

Ѽ Conte(s) : Dragons
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kranedur( Tuffnut)

✓ Métier : Dragonnier- Sicaire-Dynamiteur
☞ Surnom : Tuf Écrou en T - Bro Noisette Écrou de baliste Tuff-ster Dr. Nut L'autre moitié de Ruffnut Tuffy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 315

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Jeu 5 Mar 2020 - 5:24

Hell's War 


S'il y a une vie après la mort, comment être sur qu'on n'est pas déjà décédé ? Donc en théorie je pourrais être mort ou si je n'étais pas j'étais maudit , oui maudit par quoi ? Une malediction ! Tout ca par la faute de  mon ancetre Thorson premier du nom car il  avait pacter.. Avec qui ?  Pourquoi ? Longue histoire ! Trop longue pour que je puisse vous dévoiler toute mon histoire ancestrale car...On y reviendra dans quelques lignes. Mais cela expliquerait la raison, pourquoi la famille Thorson était  connue pour avoir une longévité courte. Nombreux Thorson, a l'âge de dix neuf ans vivaient le trépas. Nous avions tous ce gene contagieux de vouloir devenir copine avec la mort.  C'était sans doute aussi la raison pourquoi depuis le berceau , ma personne etait  attiré par celle-ci . Et aussi pourquoi je risquais ma peau a vouloir m'investir dans  ce  mariage avec Midnight , elle puait la mort.  Elle était l'incarnation du Ragnarok.  C'était aussi ma dragonne ! Il avait une autre raison mais ce n'est dans cette mission que vous allez le découvrir . Et cette raison fait partie des chapitres de l'histoire ancestrale.   

Mais cette question, je me  la posais souvent surtout quand  je fréquentais l'un de mes endroits favoris de Storybrooke. Le port. C etait mon lieu de réflexion. Cet endroit était bénit car elle  me rapprochait mes racines scandinaves pour le paysage , les bruits de la nature  et les navires, bien sur. Naviguer me manquait ! Un jour, il faudrait que je possède un bateau pour partir en voyage et conquérir des  terres lointaines. Faire comme mon ami Ali qui me manquait. Il était parti pour un tour du monde. Je l'enviais.  Mais ma famille et quelques amis proches me retenait sur cette terre.  Faute de cette malediction . Storybrooke était ma cage, qui me protégeait d'une persécution si on découvrait ma véritable nature dans le monde reel.  

Assis a la frontière entre terre et mer. Mon fessier était posé sur le rebord du pont .   De mes prunelles  hétérochromiques  , je fixais l'horizon en ce  dimanche. Journée comme les autres. Parce que je vivais chaque jour, comme le dernier.  Et je profitais de chaque moment présent comme je le désirais..  Je passais ces quelques minutes, a fumer un joint que je sortais de la poche de mon pantalon. Sortant ensuite mon briquet, j'allumais ce petit plaisir et  je portais a mes lèvres pour prendre quelques bouffés avant de retourner a la maison avec poulet.  Accompagné de Joyeux Festin , prénom de mon poulet. Nouveau poulet car  poulet était devenue femme. Mais femme était toujours restée poulette pour moi . Et notre relation avait aucunement changée a quelques détails prêt.  Mais je n'étais pas venu ici pour détendre ici pour vous parlez d'elle . Enfin pas pour le moment !  

Caressant d'une main le plumage de poulet.  Et fumant mon pétard de l'autre.  Tout semblait tranquille,  je pourrais donc vous racontez cette histoire ancestrale ca vous tente ? De cette manière vous pourrez comprendre l'origine de ma malédiction. Et les racines des Thorson.  Mais en faites on n'aurait pas le temps car...

ce n'est pas prévu dans cette mission , mais aussi parce que quand je jetais mon megot de joint au loin.  Au loin.. très loin.. putain que je ne vois rien. Ma vue était médiocre. Maudite malédiction !  J'arrivais qu' à distinguer les nuages du ciel  s"assombrissait  autour d'un même point..  Quand j'abaissais  mon regard vers  la mer se gelait petit a petit.. Mais le froid je le ressentais a peine. Adaptation évaluative  Viking.  Est-ce que je paniquais ?  Pas du tout ! Est ce que j'étais impressionner ? Pas du tout ! On était une ville magique.

Tous ses  phénomènes paranormaux présents n'avaient rien d'anormaux.  On en avait l'habitude, maintenant ! La magie, les histoires extraordinaires, les personnages bizarres c'était une routine ! Et ce que la méchante reine avait voulu, un gros crosscover de tous les univers.  Mais vu la situation , qui s'avérait métrologiques , moi j'en conclusais que ca  devait être encore une histoire qui nous affectait tous,  mais qui nous concernaient pas. Comme toutes les histoires divines. Il ne fallait pas s'inquiéter.. n'est-ce pas poulet ? Il aurait toujours des super héros pour sauver nos fesses des histoires divines.  Si notre heure était venue.. Notre heure était venue point ! Toute facon, selon ma théorie nous étions tous mort.. Et si on etait vivant certains de nous étaient mort ou maudit. 

Intrigué par cette tempête, qui n'était pas une tempete. Je me redressais et s'observait. Regardant toujours au loin soudainement  une boule de lumiere blanche avec des reflets noirs sortait  de la mer à toute vitesse vers le ciel.  Là l'histoire commencait a prendre une tournure particulière.  Pas de panique !  La mer de Storybrooke était peut-etre peuplé d' une communauté  marine.  La vous etes allez penser que je suis taré , que je crois n'importe quoi ? Mais non c'est fort possible, nous a Berk, on avait des dragons aquatiques.  Donc tout était possible a Storybrooke.. Surtout est-ce que la méchante reine a faites un listing de tous les personnages et créatures  qu'elle  a capturée pour son sort noir ?  
Après cette apparition lumineuse, quelques secondes après, une... personne impossible à déterminer qui de loin,  surtout que ma vue était un sens faiblesse. Mais mon odorat était tres développé, je pouvais sentir que cette personne était humaine. Humaine mais magicienne, car en sortant  de la mer sous ses pieds , elle tracait un chemin de glace mais elle se construisait aussi un sentier dans les airs pour essayer de rattraper ce vif d or lumineux  qui volait toujours plus haut.. toujours plus loin. 

Tu vois ce que je vois poulet ou c est moi le joint commence a faire effet il a bien  un type qui essais de voler sans dragon ? Je savais que ce que c'était bien reel , ne n etait quelques bouffées d herbes qui allaient embrouiller le coco. Mais je voulais l'opinion de Joyeux Festin. Après tout il avait que lui et moi qui etait temoin de cette sorcière qui volait sans balai, sans ailles ni meme sans dragon. Cette observation m ennuyait a mourrir.  Et je me sentais aucunement concerner par cet entrainement de quidditch.   J aurais pu aller l'aider en tant que batteur, parce que Macey etait dans mon dos.  Attachée a ma ceinture de ma tenue viking.  Mais je n avais pas de transport volant magique. Et voler sans dragon c etait trop nul. A quand l'invasion de dragons a Storybrooke ? On avait eu un dragon mais  ses chasseurs de dragons masqués l'avaient maltraité..  Et un jour ils payeront pour ce crime.  Les dragons sont nos amis ok ?

Poulet repondait par des petits bruits  a ma question.  Il sait qui etait aussi temoin de cette scène. Donc ce n etait pas fou , il avait bien un sorcier  dans le ciel. La personne qui s'élevait vers le ciel sur son chemin de glace lèvait  les bras pour jeter de la glace vers le vif lumineux  qu'elle essayait  de rattraper sans succès ? Après quelques tentatives  la glace  emprisonnait l'objet pour le  stopper sa course un instant, mais avant que ce sorcier  ne réussisse à parvenir jusqu'à l'objet . La prison  glace  explosait , dans une puissante onde de choc. Ce sorcier etait un novice . Les éclats de glace  volait  violemment d'un côté, alors que le point lumineux et la personne étaient  expulsés vers le port.. vers moi.  
C etait le moment de paniquer. De partir en courant.  Serrant poulet contre moi. Je courrais sur le pont mais contrairement a une certaine personne que je connaissais qui avait de tres tres longues jambes.  Moi la course ce n etait pas ma force. Plutot lent a cause de mon poids. Avec l'age , j'avais pris du poids mais aussi de la musculature. J'avais un physique de colosse.  Donc fuir un sorcier filant ne servait a rien. Tournant la tete vers l arriere  pour voir si j'arriverais a échapper  a la situation . Je voyais  ce qu'il était en train de  fuser vers moi. Et ce n'était pas le sorcier , car cette  personne, qui s'avèrait être une femme a la chevelure  blanche , sétait 'écraser dans l'eau. Elle pouvait bien se noyer. Je n avais pas a la sauver. Parce que je n avais aucun attachement a cette personne mais aussi parce qu' une pierre noire ,me pourchassait  fonceant  vers moi. Essouflé je n avais pas le choix de m'arreter quand tout a coup, boom . La pierre me percutait  au niveau du coeur, violemment, m écrasant au sol.  Dans la chute, je lachais poulet , qui virevoltait dans les airs. Elle faisait aller ses petites ailes pour atterir sans mal sur le sol. A mes cotés, mais moi j'étais en train de me tordre sous la souffrance.  Et elle s'agitait , poussant des cris de poulet pour alerter la situation risque. Mais aussi parce qu elle était impuissante a ma douleur. Une douleur semblable a celle- ci :  ici  Mais ce n etait pas le feu qui me faisait du mal , car j etais invulnérable a celui ci . Mais c etait la transformation en tant tel. 

Après un petit moment   la douleur s'apaisait .  J'étais a présent debout avec a mes cotés un poulet sceptique . Incertain que j'étais bien son maitre.  Parce que physiquement je n'étais plus le même. Quoi  qu est ce qui y a Poulet ?  Tu n aimes pas mon look  d enfer ! Tu crois que c est la pierre qui m'a fait ca ? Est ce que  je suis mort ?  Tu crois que c est une benediction d'Odin ? Tu crois que Ruffnut va me reconnaitre ? Tu crois que je devrais aller voir Gothik ? Tu crois que c est temporaire ou permanent ? Poulet faisait des petits battements d ailes repeter ce qui voulait dire qu il ne savait pas . Qu il ne pouvait pas repondre a ses questions.. mais ELLE...

La sorciere  aux cheveux blancs qui etait vivante..ou morte était  sortie de l eau grace a son  don hivernal et  se posait devant moi  - NON ! D'abord je ramène Jack l'Eventreur tout droit des enfers et ensuite la Pierre se trouve un nouveau Ghost Rider, c'est pas vrai ! Soupirant en me regardant. - Ok l'allumette. T'es capable de te contrôler et de me dire ton nom  Wow  trop d'informations d un seul coup.  Et encore plus de questions. Me controler ? En quoi je devais me controler ?   Ce n'était pas en colère.. donc oui je pouvais me controler. Regardant poulet : - C est qui elle ?  Poulet jacassait .  Ah oui je me souviens c est la personne qui n"a aucun talent pour voler.  Et une très mauvaise joueuse de quidditch.

M emballant a toutes ses informations . Vous avez dit jack l eventreur ?  Il est ici ?  Regardant autour  aucune trace de celui ci. Cette sorciere etait une menteuse . Enfers ?  Vous etes un démon ? Cool !!!  Oui c'était cool de rencontrer un démon. Meme si ce n etait pas sa premiere rencontre avec un démon. Il a tellement de démons a Storybrooke. Une vraie épidémie.  Moi c est Kranedur et vous etes ?Elle haussait  les sourcils. - C'est ça le nouveau Ghost Rider ?
Elle  se détendait  d'un coup. - Bon et bien top, au moins il n'est pas contrôlé par un taré qui contrôle la mort. Ecoutez, va falloir me suivre, j'ai besoin de récupérer ce qui vous a transformé en ça...   Cette femme était toc-toc dans sa tete. Elle se parlait elle-meme . Cette histoire de  taré qui controle la mort.. qui me controlait m'intriguait . Mais malheureusement  personne n avait le controle de moi.  Ce n etait pas le toutou de personne contrairement a mes amis qui pactait des contrats pour etre des toutous. Mais a cet instant, je les jalousais moi aussi je voulais etre le toutou ... Surtout de la mort ! 

-C est quoi un nouveau ghost rider ?  Controler ?  Je suis indomptable vous pouvez me demander a ma jumelle.   Vous suivre ,, s en va ou ?  Je ne peux pas partir comme ca sans prévenir ma soeur .. Elle pourrait s inquieter .  Recuperer cette pierre ?  Comment ? Il n en est pas question ! Moi je veux rester comme ca toute la vie.. Et pas question de vous suivre sans poulet .  


La sorcière  soupirait . - Je vous pose pas de questions, et vous avez pas à en poser. J'ai pas le temps pour ces conneries. Alors...Elle semblait  pressée qu on parte. Peteuse de bulle !  Elle voulait que je la suive que je lui redonne mon nouveau look super branché qui pu la mort.  Elle etait tarée . Je voulais bien suivre la demonne au enfer, rencontrer Jack l eventreur . Mais lui redonner la pierre. Hors de question!  Alors.. que notre discussion n etait pas fini. Et elle était loin d etre terminé parce que je n etais pas d accord avec son pacte  qu elle voulait m'imposer.  Nous étions  interrompu par un homme en toge et capuche noire qui recouvrait  son visage, qui se téléportait  entre moi et la femme. Elle avait ramener son mec !   Il me regardait  et lèvait  un bras vers moi. Pas le temps de réagir. A ce moment la , des lianes  noires sortaient  de sa main pour foncer vers ma tête et me serrer la gorge. Vous pouvez imaginer une sorte d'Alec dans twilight .. Souffle coupé,   gardant son sang froid , foudroyant  du regard l' homme.  J aurais pu lui dire regarde moi comme dans le film, le faire mourir son ame de tous ses tourments sombres mais je n avais pas eu l'idée de  descendre sa capuche a ce moment la mes mains etaient libres . Essayant de cramer ses  lianes mes mains mais sans succes mes mains  passaient  au travers ! Pour me defendre Poulet picotait son pied.   Mais l'homme au meme moment  se prenait  de la glace de derrière par cette sorciere , donc il était bousculé un instant et me lachait.  C’est toi le type qui ramène les morts ?  Mais celui ci ne repondait pas. Pourquoi il ne repondait pas. Selon la regle de la sorciere, elle posait une question, il avait le droit de lui poser une . A moins qui etait muet.  Mais amuser par cette revelation, et pouvant parler vu que j etais libre .   Il ramene des morts ? C est vrai ?  Donc on va avoir une armée de zombies a Storybrooke ? Maladeee !   J avais toujours souhaiter une apocalypse a Storybrooke...  Parce que ca c etait divertissant , beaucoup plus divertissement qu une sorciere qui se pratiquait au quidditch. 



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Il sait battu contre  la malédiction, le diable le forcera ,  a affronter ses démons, car cette chose n a pas de conscience , que de la colere. Le Rider va revenir et quand il sera la . Il détruira tout ceux qui l'ont provoqué 
L'Esprit de Vengeance
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77315-pas-de-moutons-pas-de

B. Daemon Crypto



« We're BAD guys, it's what we do. »

B. Daemon Crypto


Meilleur personnage dark - Award Survivor 2019

╰☆╮ Avatar : Bill Skarsgard

Ѽ Conte(s) : Gravity Falls
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Bill Crypto, Bill Cipher, le meilleur ami de Stanford pour l'éternité....

✓ Métier : Conservateur du musée
☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 628
✓ Disponibilité : Disponible

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Ven 6 Mar 2020 - 0:57

suicide squad et la guerre des enfers



29 février 2020, Dernier Monde des Contes, Capitale

Storybrooke a découvert en décembre dernier que des super-héros existaient et protégeaient la ville et le monde de menaces magiques que les dieux n’avaient pas le temps de surveiller. Mais aucun ne savent pourquoi c’est à cette date là qu’ils se révèlent pour affronter le dragon et l’armée dorée qui ravagèrent alors la ville au lieu de rester caché comme ils le sont depuis leur création en 2017. C’est simple.

Début décembre 2019, alors que la rupture de la malediction fête très exactement ses 6 ans, trois disparus de la ville, dont le fils du shérif, le frère de l’adjoint du maire et un membre d’une guilde magique étendue, font la une des journaux pour n’avoir aucune piste. Quand Lisa Queen revient en ville, après l’avoir quitté pour découvrir où son frère, Captain Cold, avait recruté le Joker, elle comprend où sont les disparus. Des vortex s’ouvrent en ville, depuis le monde d’où vient le fou : le Dernier Monde des Contes. Dyson décide d’emmener une équipe réduite pour retrouver les disparus, et héros et disparus vont former la nouvelle Magic League pour sauver ce dernier monde de la dictature qui tire sa richesse des combats de gladiateurs à super-pouvoirs. Mais l’un de leurs alliés originaires de ce monde finit par les trahir en contrôlant la créature qui garde le portail entre ce monde et Storybrooke : un dragon geant. Ils prirent donc la responsabilité pour avoir laisser le dragon s’échapper en renonçant à leur secret pour protéger les innocents.

En triomphant, ils laissent derrière eux les alliés rencontrés durant leur aventure, gagnant de leur rébellion contre le gouvernement. Sans nouvelle, Dyson sait quand même que la paix est revenue pour eux. Ces personnes comptent parmi elles un demonologiste, expert dans les arts obscurs, John Constantine.

La mort ne fait pas peur à John Constantine. D’ailleurs, il est mort dans la dimension de poche qu’il a créé autour du Dernier Monde pour se cacher de son dictateur quand il se confiait à ses alliés rebelles, avant de revenir à la vie, grâce à de l’eau magique capable de redonner la vie, trouvée dans un monde noir auquel le Dernier Monde était relié.

Mais cette eau était protégée par un guerrier de plusieurs centaines d’années : Ra’s Al Ghul. Monsieur Ghul n’a pas très bien pris que Violette, Michel-Ange et River le battent pour son eau. Et ce jour-là, c’est John Constantine, qui croyait pouvoir vivre encore longtemps dans la nouvelle paix trouvée dans le Dernier Monde, qui fera les frais de sa colère.

John a déjà consulté les sorts les plus obscurs pour savoir qu’il mourra d’un cancer des poumons à cause de son addiction à la cigarette. Un homme en relation avec les ténèbres et les démons pouvait s’attendre à pire comme mort... mais le cancer finira par être le seul ennemi qu’il ne vaincra pas. Alors, quitte à partir à cause de ça, il avait pris la décision de ne pas arrêter : autant continuer à fumer puisque de toutes façons ça le tuera. Ainsi, il fut fort contrarié lorsqu’une main ferme vint serrer son poignet et faire tomber sa cigarette.

Il se tourna aussitôt dans son sursaut, prêt à prononcer la formule latine d’une vieille incantation des Enfers, quand il se trouva face à face avec Ra’s. L’homme à qui on avait volé l’eau qui lui avait redonné la vie.

Je doute que tu puisse retrouver cette eau, mon pote, lui dit-il simplement une fois l’avoir reconnu. Ca ne marche pas comme ça. Je l’ai consommé, je la garde. On ne récupère pas l’herbe brûlée du joint qu’on a fumé. Le dicton n’existait probablement pas, mais, juste, il en était fier.

Je ne veux pas la récupérer, lui indiqua le guerrier d’un ton ferme. Les morts de tous les Enfers ont besoin de tes incantations.

1er mars 2020, Storybrooke, Musée de la ville

Daemon ouvrit les yeux, en ayant trouvé les réponses qu’il cherchait grâce à ses sortilèges. Deux noms, celui de John Constantine et Ra’s Al Ghul, résonnaient dans sa tête. Après avoir eu cette apparence du Joker, et ce Gajeel de Magneto, il était revenu à son musée où attendait l’historien perdu ramené par Lisa dans ce monde de magie qu’il ne soupçonnait pas quelques temps plus tôt.

Il n’avait pas que eu ces noms. Un endroit résonnait avec le premier. Daemon, le nouveau Joker, regarda l’humain avec un sourire malsain. J’espère que vous vous y connaissez en histoire britannique. Nous allons en Angleterre.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS,
TAKE IT SLOW
Wait for them to ask you who you know. Please don't make any sudden moves, you don't know the half of the abuse. Just because we check the guns at the door doesn't mean our brains will change ▬ from hand grenades
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t79635-your-death-has-a-tria http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Gajeel Redfox



« We're BAD guys, it's what we do. »

Gajeel Redfox


╰☆╮ Avatar : Tyler Hoechlin

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Gajeel Redfox

✓ Métier : Propriétaire du Punch & Purge
[Fe] Evénement 121 : Hell's War Sans_t11

☞ Surnom : Ga'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 956
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Ven 6 Mar 2020 - 23:15


Hell's War
Deux pirates, un ours, un clown et autres nouveautés inutiles


« Je ne suis pas le héro de cette histoire, peut être le vilain, et encore j'ai pas la motivation à ça ... »
Un grognement plus tard, Gajeel se donna un coup dans le thorax pour faire passer le boulon avalé de travers ….heureusement qu’il en avait d’avance, parce que ClownMan (oui les surnoms changent) en avait clairement perdu un …. Il se fit emmener, un peu contre sa volonté mais on passera sur ce faut, dans un musée … ou ce qui ressemble à un musée… parce que c’était un peu la première fois que notre chasseur de dragon mettait les pieds dans un endroit comme celui-ci ….. Bref … arriver là …. ClownMan lui appris des choses compliqués.

Il était devenu Magneto (aucune idée de qui est) et lui le Joker (ça il connaissait pour avoir été chef de la sécurité dans une salle de jeu illégale à Los Angeles …. Ouais non aucune idée aussi …) L’homme lui apprit aussi que … apparemment, les cubes semblent pouvoir donner des pouvoirs.. NON, tu crois ? Gajeel n’avait pas de casque de moto … alors c’était pas à lui …. Bref … il avait la femme Lycra, ou en tout cas ses pouvoirs, dans la main … et tout le reste dans son sac …. Est-ce que l’idée de tous les prendre lui traversa l’esprit ? Absolument pas. Il en avait déjà assez d’être avec d’autres pouvoirs que les siens, ce n’était pas pour devenir LycranMan …. C’est bon, vous avez l’image de Tyler Hoechlin en lycra ? C’était gratuit. Bref Daemon lui dit tout ça ….

Dans le musée, un historien qui comprenait rien à sa vie, lui il devait pas venir de SB pour être paumé comme ça …. Etait là … Plante verte… non ça c’est Lucy, mais il ne le sait pas encore lui …. Sans se présenter, parce qu’on a le temps de lui dire qu’il était devenu Magneto, mais pas le temps pour savoir son nom …. Daemon finit par se mettre au sol et … méditer ? Non mais …. Gajeel haussa un sourcil avec la furieuse envie de lui balancer des choses dessus… L’homme médita avec sa magie pour voir ce qui se passe autre part qu’ici …. Gajeel prit son mal en patience en fouillant dans son sac pour mordillait un tournevis … oui, il avait toujours faim.

Le Clown ouvrit les yeux pour prévenir qu’ils allaient bientôt changer de pays …. Euh … non… il avait signer pour ça nulle part, et il avait pas envie de se prendre le chou plus que ce qu’il en avait déjà ras le cul …. Ce n’était pas lui le héros de la guilde, qu’on appelle River pas lui.

- super, je suis sapé pour un voyage de l'autre coté du monde.

Répondit-il … parce qu’il avait clairement compris qu’on n’allait pas le laisser repartir chez lui comme ça … Quelle tristesse ! Il était sûr que ses chatons allaient en devenir fou de solitude … ou qu’elles allaient pisser sur son lit … au choix … les femmes, même animales …. Ça pouvait être capricieuses … Le Clown le regarda de haut en bas un instant … pour regarder son allure de Magneto.

- Manifestement, vous n'étiez pas prévu dans cette histoire, mais les circonstances vous forcent un peu la main. La question que je vais vous poser ne peut pas réellement avoir de refus de votre part mais acceptez vous de prendre part à cette guerre ?

… Pas prévu ? Sérieusement ? Qui voudrait être prévu dans cette histoire où on refuse de le laisser tranquille ? Personne, voilà, personne … Son lit lui manquait affreusement alors qu’il eu un soupire laissant nulle doute à l’ironie dans sa phrase … bien que le ton utilisé trahissait déjà le niveau de motivation de Gajeel.

- Si tu connais déjà la réponse, pourquoi poses tu la question ? Je n’ai pas le choix, alors on passe à la question suivante, qu'est ce qui se passe putain de merde ?

Parce que … dire qu’on était devenu Magento par l’opération du saint cube qu’on se prend en pleine tronche c’était bien gentil … mais on ne devenait pas quelqu’un d’autres pour aller compter des moutons ou faire sortir un chat d’un arbre …. Alors … La réponse eu raison de son sourire … euh non, en faites, il n’avait pas sourit … mais son visage trahissait encore une fois une expression très simple … il avait envie de participer à cette histoire comme d’aller se pendre avec ses tripes … et personne n’avait envie de ça … Personne.

- Des forces d'un autre monde semblent réveiller les morts de celui-ci pour une vengeance. Vengeance qui ne nous concernent pas, mais dans laquelle nous avons été embarqués.

Gajeel siffla pour montrer une joie complètement fausse, il n’essayait même pas de mentir. Ok… peut être que la pendaison au moins, ça se finirait vite et il pourrait rentrer chez lui plus vite non ?

- Hé bien, on va s'éclater. Et on est en carnaval pour avoir des pouvoirs pour régler ça ... Si je tue quelqu'un de déjà mort, ce n’est pas un meurtre ? Je n’aurais pas à me sentir coupable ?

Pas qu’il se fiche de tuer des gens mauvais … Il avait déjà tuer, et certaines personnes ne méritaient pas du tout de vivre…. Pro peine de mort ? Clairement oui…. Mais personne ne le saura car la discussion n’en était pas là … Il se demandait juste si … tuer un mort était un meurtre … Ainsi, la guilde de Fairy Tail ne viendrait pas lui casser les ouilles … quoi que les connaissant, Gajeel aurait toujours cette équipe de mages sur le dos … L’homme ricana en se relevant après sa méditation.

- Tuez qui ça vous chante, je n'en ai que faire tant qu'on met un terme à cette guerre.


DONC maintenant on était en guerre ? Et bah, ça passe vite les étapes chez eux … faudrait peut être prévenir quand on l’engageait dans l’armée …. Il ricana un peu tout de même … parce qu’il trouvait cela drôle d’être mis dans ce pétrin … juste lui en faite … C’était peut être une aventure qui pourrait lui plaire, bien qu’il n’avait pas envie de la faire …

- je serais te citer crois moi. Bon on y va ? Parce que c est pas ici qu’on sauvera le monde.

Pas ici, pas maintenant …. Et surtout il n’avait pas envie de perdre du temps à bavarder… si c’était une guerre, le premier coup sera le plus fort… et Gyrophare avait pas été trop mal dans son genre … alors … alors qu’il disait cela des bruits se firent entendre dans le musée …. Et même des cris … oh super …. On n’était pas censé être trois gars désabusés dans la vie ? Apparemment non…

- C’est normal ? Ne me dit pas qu’on doit aller sauver la vie de quelqu’un maintenant Leader ?

Le leader était rempli d’ironie …. Mais c’était malheureusement la vérité de cette histoire … et Gajeel l’acceptait un peu … bien qu’il ne lui fasse pas confiance du tout, l’homme semblait comprendre le bordel qui se dessinait à l’horizon … et suivre ceux qui connaissent étaient une très bonne idée pour sa survie … pour ce qui était des autres … Gajeel y pensera plus tard. Le leader regarda l’heure surpris.

- Non, ça n'est pas normal à cette heure là.

Gajeel passa sur le fait qu’à cette heure là c’était pas normal … il suivit son nouveau pote… il poussa deux grandes porte pour aller dans l’aile d’histoire Naturelle … fin c’était ce qui était écrit, pas ce que Gajeel pouvait savoir … Et là … toutes les œuvres étaient en vie … OK… rien de surprenant … Et là … un t-rex squelettique s’amusait comme un chien au loin … avec une statue de marbre … OK…. Rien de surprenant. Il fit d’abord un commentaire sur le t-rex clebard … puis préféra prendre des nouvelles sur la normalité des lieux …

- Je préfère les chats .... c’est normal ça ?
- Non. Ca n'arrive que la nuit. Les ténèbres doivent être grandes s’ils peuvent se réveiller dès l'après-midi. CLEOPATRE !

Ok … explication 100/100 parfaite, rien à redire …. Il préférait même pas comprendre pourquoi il avait commencé à crier pour appeler « Cléopatre » … personne ne venait pour le moment.

- Cléopâtre ? C’est une marque de pot de colle ça.... tu as l’air de tout comprendre n’hésite pas a partager hein.... je dis ça

Non …. Mais le mec, il ne faisait même pas en sorte d’expliquer la situation … pire qu’Erza quand elle avait besoin d’un coup de main … heureusement Erza ne lui demandait pas de l’aide à lui … mais voilà quoi. Une femme en toge blanche, aux allures égyptiennes, mais faite en carton pate au lieu de la peau humaine, s’approcha d’un air blasé. Bienvenu aux clubs des déprimés ma cocotte, un café, du thé, une question qui n’aura pas de réponse à poser ?

- Pourquoi vous vous êtes mis à crier ?

Demanda le cher maître du jeu à la femme nouvellement arrivé … Cette dernière paru outrée, par la question ou par leur accoutrement ? Gajeel ne serait le dire exactement.

- Je n'ai pas crié. C'était...

Elle chercha quelqu’un à accuser alors que même Gajeel pouvait dire que c’était elle qui avait poussé son petit cri … C’était presque mignon …. Ou pas.

- ... une de vos nymphes écervelées. Certains ne se réveillent pas, mais se mettent à briller en bleu. Le tableau de Jack l’Éventreur et la statue de ce laideron de Néron. Ça a effrayé cette idiote.

OK. Il en avait marre de cette histoire sans queue ni tête, et avec la représentation d’un pot de colle en femme … il se doutait que Cléopâtre était quelqu’un, mais il ne savait pas qui, et il s’en tapait le coquillard … Le chien continuant de jouer, Gajeel décida qu’il était plus intéressé par l’espèce d’animal que par la discussion de grand qui avait lieu à ses côtés …. Le t-rex le regarda un instant, et se mit à sauter sur ses pates pour jouer … allait-il le bouffer ? Non… il fit un sorte d’aboiement et se mit à courir plus loin… bien sur, il s’arrêta pour attendre que Gajeel le poursuive… Ce dernier avait un sourire de gamin sur le visage …. Il jouait souvent à ça avec son père du monde des contes, un dragon, et même s’il perdait toujours … C’était amusant.

- Leader tu as besoin de moi ? J’ai envie de me battre avec le t-rex ?

Le leader continua de parler avec la femme, se désintéressant de notre chasseur de dragon… il ne devrait pas, il pourrait faire des dégâts notre Gajeel en jouant, mais tant pis pour lui …il payera pour son métal laissé à l’abandon dans une ruelle sale. Il se mit à courir vers le squelette tout en lâchant un « Que con... je l’aime bien. » …. En soi être apprécier par Gajeel était pas si difficile … avoir un musée pour faire musée était une manière comme une autre.

S’amusant, le t-rex l’attendant de temps en temps dans les couloirs, il finit par être trop rapide pour être suivit … il avait de l’endurance, mais pas au point d’un amas d’os sans poumon tout de même ! Il perdit la trace dans un coin plus calme …. Et la des lumières apparurent quelques couloirs plus loin …. Bleues cette fois, pas comme celle blanche de la ruelle….

- suivre la lumière .... ou ne pas suivre la lumière....

Il évalua rapidement la distance parcouru en cours … et décida de tout simplement suivre la lumière, ça lui avait tellement bien réussi la dernière fois …. Au départ, Gajeel ne vit qu’un tableau d’un homme sinistre au milieu d’une rue du 19ème siècle … fin ça il le savait pas, il trouvait juste le tableau très moche bref… L’homme à l’intérieur du tableau brillé, immobile contrairement aux autres tableaux qui bougeaient eux …. Et plus loin, le t-rex essayait de croquer dans une statue de marbre d’un homme en toge qui brillait lui aussi de bleu ….

Ok … tout le monde était en toge ? Il allait commencer à se sentir mal avec son casque … d’ailleurs, il aurait pu l’enlever non ? Bah plus tard … avant qu’il eu le temps de penser à le faire un autre homme de marbre, habillé comment je vous laisse deviner … en toge apparu. Il avait une allure plus grande et droite et il arriva pour faire fuir le t-rex avec des mouvements agacés de la main.

- Faire cela à un empereur de Rome est une insulte aux Dieux !

La victime du t-rex ne bougeait pas comme pour le tableau …. Gajeel l’observa un instant. Il finit par faire de grands pas vers lui et parler bien fort !

- hé ! Faire fuir un animal qui veut jouer c est pas mieux trouduc !


Ouais … entre donner du lait à des cochons ou nourrir un homme affamé, le liquide irait certainement se mélangé à la boue …. Pourquoi était-il là alors ? Pour sauver le monde de la guerre ? Alors que peut mériter la vie ? Il faisait parti de ceux qui ne pensaient pas mériter de vivre. Mais mourir n’était pas dans ses plans. La statue qui bouge se retourna en colère vers lui.

- Comment oses-tu parler à César, misérable pouilleux ?
- César ? C est une marque de salade Sodebo ça non ? Tu as un lien avec la colle ?

Et là, il parlait de Cléopâtre pour ceux qui ne suivraient pas …. Gajeel avait compris qu’il allait avoir beaucoup de lacune niveau histoire dans cette histoire... la redondance de ce mot pourrait presque lui donner un maux de tête …. La statue reprit.

- Je suis Caius Julius César, le plus grand empereur que Rome ait jamais connu ! Descendant de Vénus et grand conquérant de l'empire !

OK. Connait pas. Vénus ce n’était pas une planète ça ? Faudrait qu’il demande à Lucy ou à Léo … quoi qu’il n’avait aucune envie de leur parler, la question ne trouverait donc pas de réponse, tant pis….

- .... ok.... je suis Gajeel chasseur de dragon déguisé pour Carnaval poursuivant un chien t-rex dans un musée chelou .... pas de quoi en faire tout un plat. Tu veux aller voir ClownMan ? Il est là-bas ?

Il montra du doigt la direction à emprunter pour retrouver l’artisan de tout ce bordel …OK ce n’était pas lui qui réveillait les morts, mais c’était son chez lui ici non ? Ce musée avec des gens a tué …. Donc … si quelqu’un pouvait remettre monsieur la salade à sa place, c’était lui.

- Déguerpis, tu es aussi irrespectueux que ce ridicule dinosaure qui veut mordre Néron.

Manifestement, Néron est le nom de la statue brillante qui ne bouge pas…. Gajeel était RA.VI. d’avoir cette information Ô combien utile dans leur discussion à tous les deux … Ouais … super … il aurait presque pu applaudir s’il n’en avait pas eu la flemme …

- je ne respecte pas ce qui me prenne de haut. Je préfère les tabasser mais je ne le ferais pas pour cette fois. Ton Néron il a l’habitude de devenir un néon de boite de nuit ? Si la réponse est non n’était il pas envisageable que le t-rex essayer de l aider ?

Peut être que c’était la manière pour le t-rex de faire du bouche à bouche à la statue pour l’animer … qui peut savoir ce qu’il se passe dans la tête d’un squelette de t-rex qui n’avait plus de cerveau depuis des millions d’années … (ça Gajeel le savait parce qu’il avait eu cours jusqu’à un certain âge tout de même …. Jusqu’à ses 12 ans environ, alors prout). La Salade reprit.

- Bien sur que non, idiot ! Ca n'est pas normal, la vie de Néron semble lui être prise par les dieux !
- bah donc faut aller voir l’autre là dont le prénom m’échappe au lieu de me chier une pendule ! Il parle avec Cléopâtre

En faite, Daemon ne s’était même pas présenter … alors il restera l’autre, Leader, Clown, Clownman et autres sobriquets que Gajeel pourrait lui trouver pendant cette aventure … D’ailleurs la voix de l’homme apparu derrière lui

- Ca n'est pas les dieux. Voilà qui est intéressant... le musée semble réagir à ce qu'il se passe dans le monde. Jack l'Eventreur et l'Empereur Néron. Voilà les morts qui sont sortis des Enfers.
- Attends .... donc lui ….


Il montra la statue alors qu’il s’était décalé pour pouvoir voir l’homme en face … il n’aimait pas trop avoir des gens dans son dos, surtout en sachant la facilité qu’avait les amis de poignarder dans l’angle mort …. Il reprit.

- Il est revenu à la vie donc tes statues brillent ? Je ne sais même pas pourquoi je suis étonné en faite. Continuons donc. Pleins de mort reviennent. Tes œuvres se prennent pour des boules à facette et on est dans la merde. J’ai tout bon ?
- C'est une façon plus ou moins juste de résumer la situation.

Gajeel leva les yeux au ciel face à la réponse de l’homme … Peut être que lui avait une idée de comment on ramenait les gens à la vie … mais lui savait que c’était pas très très possible normalement … les morts sont morts, y a pas à tortiller du cul normalement ….

- super je suis encore plus motivé....

Ce n’était absolument pas le cas, et cela pouvait se voir à la manière dont sa bouche et ses yeux faisaient une moue contrariée …. Sérieusement la prochaine fois, il laissera la femme se faire étrangler en disant qu’il avait rien vu et basta fin de l’histoire. Il s’attendait à avoir une bonne nouvelle de la part du Clown comme …. « SUPRISE Caméra caché ! tu peux repartir chez toi ! » à la place il eu le droit à un ….

- Parfait. Parce que nous avons une escale à Rome avant d'aller en Angleterre.

Gajeel fit semblant de perdre l’équilibre comme dans les mauvais sketches d’humoriste français…. Regardant ensuite l’homme pour chercher une ironie dans son visage souriant de bonheur maquillé … non… il était sérieux … Super, plus qu’à aller trouver comme faire pour se pendre avec ses tripes ….


(c) made by panic!attack


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
endlesslove.
“The thing none of you will ever understand is that there are no sides. There are no heroes or villains. There’s just what I want and how I’ll get it.”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82891-vous-voulez-une-guerr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82991-si-vous-pouviez-aller-vous-faire#1131309 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82992-j-avais-pas-envie-de-te-voir-mais-maintenant-que-tu-es-la#1131319

Lucy Wright



« We're BAD guys, it's what we do. »

Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate + Intrigue Super Héros
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik + Poison Ivy

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
[Fe] Evénement 121 : Hell's War Tumblr_ojxnmiF3uj1ubn6jto1_500

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1222
✓ Disponibilité : mission suicide squad + jack + Ebe' + Losers Club (4/5).

[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans : « We're BAD guys, it's what we do. »


________________________________________ Ven 6 Mar 2020 - 23:37

Lucy ∞ le Suicide Squad
There's nothing that I'd take back, but it's hard to say there's nothing I regret. Cause when I sing, you shout, I breathe out loud, you bleed, we crawl like animals, but when it's over, I'm still awake. A thousand silhouettes dancing on my chest, no matter where I sleep, you are haunting me
Bon je vais pas m’amuser à vous résumer tout ce qu’il s’est passé dans le post de Sasha parce que je pense que vous avez compris qu’on a rencontré Jack l’Eventreur, tout ça tout ça donc on va reprendre là où on en étais…plus ou moins. On a ramené ce bon vieux Jacky avec nous dans le Q.G sous marin de la ligue. Bonne ou mauvaise idée, I don’t know but it’s …bref.

Au moment où mes deux pieds se posent sur le sol du Q.G, la fichue pierre de la mort m’échappe des mains, et avant que vous le demandiez, non je l’ai pas fait tomber, je suis rousse, pas blonde. Ouais je sais c’est pas une excuse valable mais genre, je l’ai pas fait tomber, elle m’a juste échappée des mains eukay ? A ce moment là, elle a fusé vers le haut, elle est sortie et s’est dirigée vers le ciel.

« Non, on a pas besoin d’un nouveau Ghost Rider en plus de tout ça ! Ivy, essaie de faire parler notre éventreur, je reviens ! »

Lisa use de ses pouvoirs de glace afin d’essayer de retrouver la pierre.

« Ok. »

Je baisse le regard vers Jacky avant de faire un sourire.

« Vous voulez parler ? »


On commence civilisé voyez… Il ne réponds rien, reste lugubre. Mais il finit finalement par ouvrir la bouche pour dire des idioties.

« Vous vous agenouillerez dans le regret face aux forces des Enfers. »

Tu m’en diras tant… Je me mets à rire. Plus un rire nerveux qu’autre chose j’imagine parce qu’il est loin d’être drôle le p’tit éventreur. Je finis par m’approcher de lui après avoir repris un sérieux presque effrayant alors que des plantes piquantes et vénéneuses apparaissent à côté de moi.

« Tu préfères parler à mes plantes ? »

Et voilà qu’il ricane cet imbécile. Il va vraiment finir dans la bouche d’une de mes carnivores s’il continue à me titiller la tige.

« J’ouvrirais tes jambes pour imposer ton respect, misérable femme. »

Ah oui, j’avais oublié ce bon vieux violeur. Je m’approche de lui, les sourcils froncés avant de planter mes ongles sombres dans la chair de son visage. On allait voir qui était le plus malin des deux. Ses veines commencent à prendre une teinte noire tandis que mon « venin » glisse dans ses veines telle une douce rivière. Je le regarde droit dans les yeux.

« Tu devrais te méfier des apparences Jack. Encore un mot de travers et tu seras le déjeuner d’une de mes plantes carnivores. »

Certains pores de sa peau commençaient à prendre une teinte verte. Il fallait que je me retienne ou j’allais vraiment finir par le transformer en plante verte. Je sens sa douleur mais il ne dit rien. Pas un seul mot. Il joue à qui tuera le premier ? Même si concrètement, ce sombre idiot est déjà mort. Un petit sourire mauvais né sur mon visage.

« Tu fais moins le malin là hein ? Parle ou je te fais pire que ça. »

J’approche mon visage du sien et susurre.

« On dit que je suis un poison à moi seule. »


En même temps, je suis Poison Ivy donc…c’est dans l’idée. Je vois sa douleur mais il se contente de me regarder dans les yeux et de résister alors que mes ongles s’enfoncent encore plus dans sa chair.

« Espérons que ça marche. » me murmurais-je à moi-même avant de poser mes lèvres sur les siennes.

Pensez même pas à l’idée que je puisse embrasser ce tueur avec plaisir, c’est uniquement pour l’envouter. Mes baisers empoisonnent uniquement les hommes, je les envoutent et ils deviennent mes petits toutous, c’est plutôt sympa non ? Je comprends rapidement que le baiser a fonctionné. Un grand sourire né sur mon visage.

« Sois mignon et réponds moi. Qui est aux commandes ? Qui vous dirige ? » « Je ne sais pas qui il est. »

Ça va grandement nous aider ça tiens.

« Sais-tu où on peut le trouver ? » « Il est partout où il veut être. »

Il commence à me courir sur le pissenlit.

« Whaouh, ça m’aide vachement. »

Je pousse un profond soupir.

« Cette personne est en Enfers ? » « Non, il va libérer les Enfers. » « Sans rire, j’avais pas deviné tiens. Comment l’en empêcher ? » « La lumière verte. »

J’ai envie de l’étouffer, je peux ?

« Comme celle sur la moto du Ghost Rider qui a tenté de me tuer ? » « Oui. »

Bon, on va dire que…non c’est même pas qualifiable de bonne nouvelle ça.

« Et je suppose que tu ignores comment mettre la main dessus ? » « En suivant la lumière verte. »

Je me mords les lèvres pour ne pas lui faire manger des lianes par dizaines.

« D’accord... » soupirais-je.

Pour utiliser la lumière verte, il faut suivre la lumière verte…Il me prendrait pas un peu pour une jonquille par hasard ?
code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
"Mes baisers ensorcèlent"
Venimeuse, piquante et toxique. Poison Ivy pour vous servir. ♛ by endlesslove.

Contenu sponsorisé








[Fe] Evénement 121 : Hell's War _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 5
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

[Fe] Evénement 121 : Hell's War





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins :: ➹ Les Enfers