The Last
of Us

Par Hadès



Oh my Dear
Lord

Par Alastor



Le Testament
de Gilead

Par Anastasia



Rejoignez le
Groupe Facebook





« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

Partagez
 

 Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thomas C. Tabbies



Dans les rêves, rien d'impossible ♪


Thomas C. Tabbies


╰☆╮ Avatar : Joey Batey

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Moon in the sky !

✓ Métier : Showman dans son propre cirque
Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost FDpJtJ3

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 633
✓ Disponibilité : Dans Ton Coin

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost _


Actuellement dans : Dans les rêves, rien d'impossible ♪


________________________________________ Mar 10 Mar 2020 - 11:52

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là !
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
Juillet 2019 - Le chat-pot-thé

“Thomas !”

Il grogna avant de mettre son bras sur sa tête, sur ses oreilles plus précisément.

“Si tu ne te lèves pas dans moins d’une minute c’est mon pied dans ton cul que tu vas avoir !”

Depuis quand Isola avait une voix aussi grave ? Et depuis quand prenait elle la liberté de rentrer dans son sanctuaire pour l’en extraire ? Bougeant légèrement, il se rendit compte qu’il n’était absolument pas dans son lit à la dureté qu’il sentait dans son dos. Normal, il se trouvait sur le sol. Un sol qui collait et dont les émanations d’alcool lui chatouillaient les narines. Rapidement il se redressa, se cognant au passage le haut du crâne, lui indiquant qu’il se trouvait en dessous de quelque chose tout en fixant la personne qui venait de le sortir de son songe agréable.

“Forcément … ce son si charmant ne pouvait venir que de toi Latrice.”

Fixant son regard, il ricana avant de disparaître dans une téléportation toute aussi vaseuse que lui, atterrissant devant l’entrée de la Cour des Miracles. Tanguant légèrement, il frissonna en sentant une brise matinale venir lui chatouiller le torse. Bien, il était torse nu et les souvenirs de sa soirée n’étaient pas totalement encore net, le temps que son cerveau se mette en place. Marchant quelques peu, il sauta dans l’espace jusqu’à arriver devant son immeuble, avant de finir dans son appartement. Ou du moins, ce qui croyait être, son appartement Il sursauta tout autant qu’Isola qui poussa un petit cri en le voyant.

“Combien de fois faudra t’il que je te le dise ! Arrête de faire ça !”

Ricanant, il se dirigea directement vers la machine à thé, que l’ancienne reine avai acheté la préférant à celle de quelques instants auparavant … enfin ...

“Ou étais tu cette fois ?”
“Il est quel heure ?”
“6h45”.
“Ah, l’heure d’aller au lit ! Perfecto !.”

Attrapant une tasse, il but le liquide brûlant, ne se souciant pas du fait que la jeune femme braillait, lui posant tout un tas de questions qui restaient sans réponse, comme d’habitude. Il était toujours étonné de voir que malgré les années, Isola n’avait pas compris que cela ne servait strictement à rien de lui parler dans cet état là. Mais bon, ce n’était pas son problème, si elle voulait s’user les cordes vocales. Il s’était trompé de domicile, et il avait la flemme d’aller chez lui, la chaleur de l’endroit commençant à l’endormir.

“J’vais me coucher ! Byeeeee”

L’idée de retrouver les draps de soie de la chambre d’ami le fit sourire.

“Même pas en rêve le chat ! Tu dégages ! Je dois aller bosser et toi aussi !”
“Toi ? Laisse moi rire …”
“Je te signale que j’ai un rendez vous pour toi, avec des investisseurs, où tu es censé être présent mais vu ton état il vaut mieux pas !”

Il gloussa à sa phrase, ajoutant d’un air malicieux tout en laissant la tasse sur la table.

“De toute façon je ne pensais pas y aller, j’avais d’autres choses à faire !”
“Tu te fous de moi là ?”

Il eut droit à un regard noir de sa part avant de partir vers sa chambre, levant la main pour lui signifier qu’elle parlait dans les airs.

“Thomas ! Tu m’as entendu oui ?”

Qui avait eu l’idée déja de mettre ses rendez vous le matin ? Non, plutôt, qui avait eu l’idée de donner la gestion de son cirque à Isola. Il était persuadé qu’elle le faisait exprès, de tout mettre alors qu’elle savait qu’il dormait, à ces heures là.

“C’est bon j’ai le temps ! Tout le monde n’est pas aussi taré que toi pour se lever en même temps que le soleil.”

Claquant la porte de la chambre d’ami, il s’affala sur son lit, pour se rouler en boule et reprendre là où on l’avait arrêté, sombrant quasi instantanément dans un sommeil lourd. Alors quand il entendit la sonnerie de son téléphone, il hésite vraiment à l’attraper pour le jeter contre le mur. Tâtant son jean, il arriva à l’en sortir, mais c’était trop tard, le petit icône du téléphone raccroché apparaissant. Il poussa un gros soupir en voyant que c’était River. Au lieu de le rappeler, il décida de lui envoyer un petit sms.

“On se voit cet aprem. 15h au chat-pot-thé.”

Il n’attendit pas la réponse pour se rendormir, ayant quand même mit un réveil pour ne pas louper l’horaire.

Quand ce dernier sonna, Thomas crut qu’il ne s’était passé que cinq minutes depuis qu’il avait ouvert les yeux. Il poussa un autre soupir mais décida quand même de se lever. River n’était pas n’importe qui. Il était son meilleur ami dans cette nouvelle vie, et il ne loupait jamais une occasion de le voir. Surtout, qu’il lui avait dit qu’il avait quelque chose d’important à lui demander. Se levant sans trop de conviction, il se téléporta finalement chez lui, directement dans la salle de bain. Une bonne douche brûlante ne lui ferait pas de mal. Là encore il mit un chronomètre. Il se connaissait parfaitement, il savait qu’il pourrait y passer des heures, se délectant de la brume de chaleur qui remplissait la pièce. Pas plus de quinze minutes et il arriva à s’en tenir. Quel effort faisait il là ! Une fois tout propre, et en meilleur forme, il passa quand même par la case cuisine pour grignoter un bout de gâteau avant de filer au lieu du rendez vous. Après tout, il savait qu’il mangerait, ce n’était pas pour rien s’il avait dit de se retrouver dans le salon de thé de Jefferson. Même si ce dernier lui manquait, il préférait aller là, car c’était dans ce lieu que le meilleur de thé était vendu. En bon adepte, il ne pouvait pas y passer à côté.

Apparaissant dans un nuage de brume devant la boutique, il regarda de chaque côté de la rue mais pas de traces de River. Ce dernier n’allait sans doute pas tarder, et pour faire passer le temps, le chat préféra rentrer que de poiroter devant. Il admira les créations de son ami. Le chapelier n’était plus à Storybrook mais il avait donné des consignes strictes. Ses collections étaient tellement immense qu’au final, il n’avait pas besoin d’en faire des spéciales pour le chat-pot-thé. Il lui suffisait de prendre celle des collections uniques, qu’il avait réalisé pour les différentes fashions week et les clients étaient au rendez vous. Thomas poussa un soupir de bien être en passant légèrement sa main sur l’un des hauts de forme. Ah qu’est ce qu’’il aimait les chapeaux ! Paradoxalement il savait que ça ne lui allait pas, mais il aimait ça de tout son coeur. Il était comme ça, attiré par ce qui le repoussait. La serveuse le salua amicalement, le connaissant depuis le temps. Après avoir fait le tour des nouveautés, il alla s'asseoir dans un coin reculé, non loin de la vitre, où il pouvait observer les passants. Commandant un thé noir ainsi qu’une part de cheesecake à la banane, il attendit sagement son ami. Sagement … en commentant les posts instagram, en likant, en publiant des selfies même avant que son sourire ne s’agrandisse quand il le vit passer la porte, l'accueillant comme il se doit.

“T’as vu, je suis à l’heure !”

Et c’était un exploit quand on connaissait un tant soit peu le chat. Sa queue fait de brume vint chatouiller la main de River qui s’était assis en face de lui avant de faire signe à la serveuse.

“Alors ? Qu’est ce que c’est que cette chose si importante dont tu voulais me parler ?”

Ses immenses yeux bleus le fixèrent, scrutant son âme. Cela faisait quelques mois déja qu’il le sentait perdu, dans sa vie, dans ses choix. C’était sa mission que d’aider les âmes égarées, et cela le touchait encore plus que River était important dans sa vie. Certes, il n’était pas actif, ce n’était pas lui qui faisait les choix. Chaque individu était libre de choisir sa propre voix. Lui n’était là que comme conseiller, comme guide. Il donnait plusieurs possibilités, les meilleures pour les personnes et chacun faisait son choix en connaissance de cause.

“Mais avant, comment vas tu ?”
Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
┌ Talk Little Cat ┐

ஃ I'm a soul man Got what I got the hard way and I'll make it better each and every day So honey don't you fret cause you ain't seen nothing yet I learned how to love before I could eat. When I start lovin' I just can't stop ஃ
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

River Frost



« Beaucoup se perdent dans la luxure, moi j’ai choisi de m’y épanouir. »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost 200128055436164935

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3121
✓ Disponibilité : Si vous voulez un RP, venez m'en parler et on verra quand ce sera possible

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost _


Actuellement dans :

________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 19:44



Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là !

Thomas Tabbies & River Frost
‘’I turn around, I can see what's behind me
I turn back around, I can see what's ahead
And if you don't believe I've been here all along
Just turn around, just turn around’’


Depuis six heures, ce matin-là, Edan était à la caserne, alors River avait son grand lit pour lui tout seul. Plutôt que de s’endormir en serrant contre lui l’oreiller de son bébé qui portait encore sa chaleur et l’odeur de son shampoing, le Frost tournait et se retournait sans arrêt. Il devrait pourtant avoir le sommeil léger, lui qui venait de vaincre son cauchemar de toujours. Tuer Deliora lui avait permis de se soustraire à la malédiction dont il avait toujours cru être victime. Maintenant débarrassé du démon, il avait enfin pu dire ‘’Je t’aime’’ à son amoureux sans crainte. Son calvaire était terminé. Pourtant, il ne trouvait pas le sommeil. À force de travail et d’acharnement, mais surtout, après avoir vendu son âme aux ténèbres, il avait réussi à retrouver ses pouvoirs, mais voila que s’en était fini. Il avait simplement croisé le regard, dans un café, de celle qu’il accusait d’être à l’origine de son manque de magie, Juvia. C’était terminé. Sa magie l’avait à nouveau quitté.

Tournant dans son lit sans savoir quoi faire, River réfléchissait à sa vie. Il n’avait presqu’aucun souvenir de ses parents, mis à part la tragédie qui avait frappé son village. Du plus loin qu’il puisse se souvenir, il avait été Grey Fullbuster, le disciple de Ul. Ensuite, il était devenu Grey Fullbuster, mage de Fairy Tail. Son identité n’était régie que par sa magie, mais depuis la malédiction, elle lui faisait défaut. Qui était-il, s’il n’était pas un mage? La réponse était simple. Il n’était personne. Et il refusait de n’être personne. C’était là, la raison qui l’avait poussé à voler discrètement la lacrima de magie de Deliora quand il en avait eu l’occasion. Pourquoi ce montre aurait droit à sa magie alors que lui n’en avait plus? Cela faisait un moment qu’il ruminait cette idée qui lui était tombé dessus sur un coup de tête après la mort du démon. Voilà, ça devait se faire.

Un peu plus tard dans l’avant-midi, River appela son meilleur ami, Thomas, mais celui-ci ne décrocha pas. Il devait dormir, comme d’habitude, encore en train de cuver son alcool de la veille. Clairement, ce mec avait un problème, soit de consommation, soit de gestion de son temps, soit de responsabilité. Probablement les trois à la fois… Bon, au moins, à défaut de répondre, l’ancien chat lui envoya un texto pour lui donner rendez-vous au Chat-Peau-Thé dans l’après-midi. C’était mieux que rien, il pouvait bien attendre jusque là. Replaçant son téléphone dans sa poche de jeans, le Frost fit tourner la lacrima entre ses doigts, la fixant du regard. Elle était la solution à tous ses problèmes, il en était convaincu. Et Thomas allait lui implanter cette solution!


*** 15h, au Chat-Peau-Thé ***

River se gara devant la boutique-café sans trop de hâte. Il savait que son ami était toujours en retard, alors il ne risquait pas de le faire attendre. À sa grande surprise, lorsqu’il entra, il vit Thomas, déjà attablé, un thé et une part de gâteau devant lui. En guise de salutation, celui-ci lui fit remarquer qu’il était pile à l’heure au rendez-vous. « Mais oui! Qu’est-ce qui te prend, Chess? T’es tombé du lit? », demanda le Frost, visiblement surpris. Comme d’habitude, il vint faire une chaleureuse accolade à son meilleur ami avant de prendre place sur la chaise en face de lui. Lorsque la serveuse passa près de lui, le mage de glace lui demanda un thé glacé ainsi qu’un part de gâteau double chocolat, précisant qu’il ne voulait pas celui dans le présentoir, mais bien une part de celui au congélateur. La serveuse acquiesça, non sans prendre la peine de le regarder de haut en bas un instant en soupirant. Le glaçon baissa les yeux pour voir son propre torse nu. Fermant les yeux, il soupira à son tour. « Dis-moi que j’avais mon t-shirt en entrant… », demanda-t-il sans trop d’espoir.

Lorsque sa commande arriva, River avala la moitié de son thé glacé d’un seul trait. Thomas en profita pour lui demander ce qu’il avait de si important à lui dire, mais surtout, comment il allait. Le Frost reposa son verre sur la table et leva les yeux vers son ami. Avec lui, ce n’était pas la peine de faire semblant ou de tenter de cacher la vérité. Il le savait. Esquissant tout de même un petit sourire, le glaçon piqua dans son morceau de gâteau toujours gelé.
« Tes deux questions vont de paire… », annonça-t-il avant de gouter le délicieux dessert. Il marqua une pause le temps d’avaler sa bouchée. « Tu sais, les ténèbres, ma magie qui n’en fait qu’à sa tête, Deliora, etc. Le train-train, quoi… Mais en fait, là, c’est pire que pire. Tu te souviens, je t’ai déjà parlé d’une fille qui s’appelle Layna? » Le mage de glace fit une pause, le temps que son ami fasse aller sa mémoire. Dès qu’il fut certain que le chat avait replacé la jeune femme, il poursuivit. « Je l’ai croisé, l’autre jour. Je ne lui ai pas parlé, on a juste échangé un regard. Un seul PUTAIN DE REGARD! », cria-t-il sans se rendre compte qu’il s’était levé et qu’il avait frappé sur la table. En voyant l’expression des gens autour qui le fixaient, il prit le temps de se rasseoir et de se calmer. Il prit une deuxième gorgée de son thé glacé et le termina d’un trait. « Un seul regard et ma culpabilité est revenue. Et devine ce qui est arrivé? Ma magie est partie, encore… J’en ai marre, Chess. Sérieux, j’en peut plus. », souffla-t-il finalement, en plein désarroi. Levant une main sans trop de conviction, le mage commanda un autre thé glacé. L’après-midi serait long…

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Comment être moi-même sans le perdre...
Comment être avec lui sans me perdre...
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Thomas C. Tabbies



Dans les rêves, rien d'impossible ♪


Thomas C. Tabbies


╰☆╮ Avatar : Joey Batey

Ѽ Conte(s) : Alice au pays des merveilles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : The Moon in the sky !

✓ Métier : Showman dans son propre cirque
Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost FDpJtJ3

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 633
✓ Disponibilité : Dans Ton Coin

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost _


Actuellement dans : Dans les rêves, rien d'impossible ♪


________________________________________ Sam 18 Avr 2020 - 0:27

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là !
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
Juillet 2019 - Le chat-pot-thé

Thomas rigola à la réflexion de River. C’était vrai que 15h … cela correspondait bien à un 6h du matin pour quelqu’un de normal. Mais il n’était pas quelqu’un de normal et il le revendiquait fièrement. Répondant à son câlin presque en ronronnant, il se rassit rapidement, regardant la serveuse revenir sans sa commande. Ah oui, elle prenait d’abord celle de River. C’était logique. Comme ça elle amènerait tout en même temps. Thomas secoua la tête en l’entendant faire son petit caprice. Pas le gâteau du présentoir. Et après c’était lui qu’on traitait de gamin capricieux ? Lewis ne connaissait sans doute pas River, c’était pour ça. Le coude posait sur la table, qui tenait sa tête, Thomas regardait attentivement le corps à moitié nu de son meilleur ami. Pourquoi se privait d’une telle vision ? River était bien foutu et maintenant qu’il était casé, il avait bien moins souvent le droit de le voir comme ça. Heureusement que ce dernier avait cette fichu manie de perdre tous ses vêtements comme par magie. Thomas trouvait ça très drôle, et déboutonna ainsi sa chemise, pour être raccord avec lui, se fichant bien qu’on lui dise quoi que ce soit.

“Oui, très sympa, il moulait bien tes abdos mais la vue est plus agréable maintenant.”

Il ricana tout en se redressant quand la serveuse revint avec leurs commandes ! Son thé fumant contrasté avec le thé glacé d’en face. Il inspira l’odeur du darjeeling avant de rouvrir les yeux pour les fixer sur River qui se mit à répondre à ses interrogations. Il l’écouta avec une attention toute particulière. Oui, il était au courant de certaines choses, les ragots allaient vite à Storybrook et il lisait souvent la presse à scandale qui s’amusait, il fallait être clair, à amplifier les évènements déja suffisamment impressions comme ça qu’y se passait dans la ville. Puis, il avait fait le rapprochement qu’il s’était passé un truc quand il était passé devant le Fantasia et que ce dernier était fermé. Pour qu’il le soit, il avait fallu que les deux gérantes ne soient pas en état, et il s’était bien douté que cela avait un rapport avec leur monde originel. Deliora. Ce nom n’était pas rassurant et vu comment River en parlait… Mais il y avait plus important. Cette fille, Layna, semblait être responsable de son plus grand malheur. Il hocha positivement de la tête tout en touillant le sucre qu’il avait rajouté. Oui. Il se souvenait de ce qu’il lui avait expliqué, quelques années auparavant. Qu’elle était une ancienne amie, faisant aussi partie de la guilde, et qu’il avait maintenu en asile psychiatrique pour ne plus qu’elle le dérange. Certes, ce n’était pas bien. Mais qui était-il lui, pour juger ? Il en avait fait aussi des choses pas catholiques dont il n’était pas fier. Néanmoins aujourd’hui le problème ne tournait pas autour de sa personne mais celle de River ! Il n’était pas bien. Il le voyait. Il le sentait. La culpabilité le rongeait jusqu’à sa moëlle, et avait même attaqué son âme. Il resta silencieux, le laissant faire. S’il avait besoin de se défouler, de se lever, qu’il le fasse. Il ne le jugerait pas. Jamais il ne l’avait fait et ce n’était pas aujourd’hui que ça allait commencer. Il mangea doucement sa part de gâteau à la banane, laissant le silence revenir entre eux, laissant surtout River se calmer. Cela ne servait à rien de parler à une personne qui était énervé, et Chester savait parfaitement ça étant donné qu’à l’époque, il passait le plus clair de son temps à faire sortir les gens de leurs gonds. Bon, il fallait dire qu’il continuait toujours car certaines réactions étaient tout à fait délectable. Comme Lewis et son entêtement par exemple.

“Et bien et bien … il va falloir faire quelque chose.”

Il avait un peu attendu avoir de boire son thé pour éviter de se brûler la langue. Il était maintenant à bonne température. Dans la vie il fallait savoir faire pareil. Bien doser, attendre et récolter les fruits.

“Déja il faut commencer par le commencement. Tu devrais peut être lui parler à cette fille ? Avant elle était ton amie non ?”

Ah l’amitié … quel concept … Thomas avait attendu que le pays des merveilles soit véritablement en guerre pour découvrir qu’il avait des amis qui comptaient sur lui et inversement. Il avait attendu que ses amis soient en danger pour se rendre compte qu’il les aimait et que si la mort les emportait, il serait certainement inconsolable. Pourtant, il en avait fait des crasses à ses amis. Des volontaires. Comme changer de camp en plein milieu de la bataille juste pour le fun et mettre de lui sur le feu. Des involontaires. Il avait trop parlé et avait dévoilé la position de la chaumière du chapelier. Alors il s’était rattrapé. Il avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour redresser la barre et améliorer son comportement. Il n’était pas méchant, absolument pas ! Il cherchait juste à s’amuser. Il savait que River n’était pas méchant. Il le savait au plus profond de son être. C’était aussi pour ça que la culpabilité d’avoir fait un acte détestable le mettait dans un état pareil.

“La communication règle pas mal de soucis ! Vide ton sac. Explique lui le pourquoi du comment tu as fais ça. Elle comprendra certainement si elle n’est pas conne.”

Bon, il y avait aussi la rancune qui pouvait être tenace chez certaines personnes. Il le savait, Jefferson avait été rancunier avec lui pendant des années. Même à Storybrook il lui lançait des petites piques. Mais ils avaient percé le gros bubon qui était entre eux pour éviter que le pus n’aille plus loin et tout allait bien dans le meilleur des mondes.

“Si c’est bien ce que je pense, régler ce problème de culpabilité règlera ton problème de contrôle de la magie.”

Il reprit une gorgé de son thé alors qu’il voyait la serveuse apporter le deuxième que River avait commandé. Il s’essuya délicatement la bouche avec sa serviette avant de jouer avec.

“Sinon … c’est qu’il te faut un entrainement pour renforcer tes pouvoirs ! C’est vrai qu’ici la magie est totalement instable. Moi même j’ai mis du temps avant de pouvoir contrôler mes pouvoirs. Aujourd’hui je les contrôle hum … quasiment à 80% alors qu’à l’époque de cette levée de malédiction … La magie ne se fait pas en un jour !”

Toujours pleins de sagesses. Thomas savait de quoi il parlait. Il avait vraiment galéré. Il apparaissait, disparaissait, clignoter comme un néon de boite de nuit, pleurer pour un oui pour un non tant il avait de l’empathie avec les personnes perdues. Il avait décidé, sur les conseils d’Absalom de faire de la méditation, du yoga et après seulement de faire des exercices pour maîtriser tous les pouvoirs qu’il avait pu retrouver. Surtout qu’ils étaient moins puissants et moins nombreux qu’avant, il devrait s’en sortir. Ce fut le cas. Alors si lui était arrivé, il ne se faisait pas de soucis pour River !

“Je peux essayer de t’aider si tu le souhaites ! On met un entraînement en place. D’abord de la méditation pour faire un focus sur toi et après de la pratique sur la puissance.”

Il joua aussi en même temps avec sa cuillère, la tendant vers River pour le désigner.

“De toute façon ça ne pourra pas te faire de mal, que tu parles à Layna ou pas ! Je pense que tu te reposes sur tes acquis depuis trop longtemps. Te bouger ne te ferait pas de mal !”

Pando

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
┌ Talk Little Cat ┐

ஃ I'm a soul man Got what I got the hard way and I'll make it better each and every day So honey don't you fret cause you ain't seen nothing yet I learned how to love before I could eat. When I start lovin' I just can't stop ஃ
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey

River Frost



« Beaucoup se perdent dans la luxure, moi j’ai choisi de m’y épanouir. »


River Frost


╰☆╮ Avatar : Colton Haynes

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Grey Fullbuster

✓ Métier : Infirmier en psychiatrie
Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost 200128055436164935

☞ Surnom : Riv, Frosty, le Glaçon
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3121
✓ Disponibilité : Si vous voulez un RP, venez m'en parler et on verra quand ce sera possible

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost _


Actuellement dans :

________________________________________ Sam 2 Mai 2020 - 21:09



Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là !

Thomas Tabbies & River Frost
‘’I turn around, I can see what's behind me
I turn back around, I can see what's ahead
And if you don't believe I've been here all along
Just turn around, just turn around’’


Quelque part entre l’entrée du Chat-Peau-Thé et la table où l’avait attendu Thomas, River avait perdu son t-shirt. Ce n’était pas nouveau, pour le mage de glace, de se dénuder sans s’en rendre compte. D’ailleurs, pour un observateur aguerri, on pouvait même voir une relation entre ses humeurs et le laps de temps où il restait habillé. Cette fois, il ne lui avait pas fallu plus d’une ou deux minutes avant de tomber le haut. C’était pour dire à quel point il était préoccupé. D’ailleurs, lorsque le Frost demanda à son ami de lui confirmer qu’il était entré dans la boutique convenablement habillé, celui-ci se contenta de plaisanter sur le fait que la vue était plus agréable maintenant qu’il dévoilait plus de peau. Si seulement la monogamie ne faisait pas partie intégrante de l’expérience de couple, le glaçon n’hésiterait pas à lui en dévoiler, de la peau. Malheureusement, le temps où les deux amis intégraient le sexe à leurs soirées entre potes était révolu. Bon, s’il était maintenant interdit de toucher, il n’était pas défendu de regarder et, surtout, de s’aguicher. « Tu aimerais en voir plus, avoue… », ironisa-t-il dans un sourire coquin.

Après cette petite introduction de rigueur, River plongea tête première dans le vif du sujet, la raison de son désarroi. Évidemment, il ne manqua pas l’occasion de remettre la faute de tous ses malheurs sur le dos de la pauvre Layna. C’était beaucoup plus facile que d’avoir à affronter sa propre responsabilité. Alors qu’il s’en voulait à lui-même de ce qu’il lui avait fait subir pendant la malédiction, alors qu’il s’en voulait de ne pas arriver à lui parler, il préférait tout balayer sous le tapis. Il préférait que ce soit sa faute à ELLE, plutôt qu’à lui, car c’est plus facile de détester quelqu’un d’autre que de se détester soi-même. Et pendant que le Frost pestait, hurlait, frappait le mobilier, Thomas ne faisait que l’écouter. C’était un des aspect qu’il appréciait le plus chez son meilleur ami. Il avait une capacité d’écoute incroyable et il ne le jugeait jamais. Il ne tentait jamais de réfréner ses accès de colère. Il l’acceptait pour tout ce qu’il était, et ça lui faisait énormément de bien.

Vidant d’un trait le reste de son premier thé glacé, River s’était radoucit. Il avait de la chance que son insensibilité au froid l’aie suivi depuis son monde, sinon son thé glacé lui aurait gelé le cerveau. Maintenant qu’il s’était calmé, Thomas pouvait analyser le problème et le conseiller comme il le faisait toujours. Il lui suggéra d’abord de tout simplement parler à Layna, arguant qu’ils étaient amis, avant. Le Frost esquissa un petit sourire tout en picorant dans son gâteau qui commençait déjà à dégeler.
« C’est… plus compliqué que ça… Layna et moi, dans notre monde, on n’a jamais vraiment eu le temps d’être amis. On a d’abord été des ennemis, alors que nos guildes respectives étaient en guerre. Puis, subitement, elle est tombée amoureuse de moi, mais à un point que tu aurais du mal à t’imaginer. Elle me suivait partout, m’espionnait, sa chambre était remplie de trucs à mon effigie. C’était du harcèlement. Alors, même dans notre monde, je n’ai jamais pu avoir une véritable discussion avec elle. Mais le pire, c’est que toute la guilde semblait être de son côté. Ils l’encourageait à continuer à me harceler en lui disant que je finirais bien par tomber amoureux d’elle un jour. Alors, non, dans les faits, je ne sais pas si on a déjà été amis. », avoua-t-il à voix haute pour la toute première fois. S’entendre prononcer ces mots lui faisait tellement étrange. Ce n’était pas qu’il n’avait pas voulu être amie avec Juvia. Elle ne lui en avait tout simplement jamais laissé la chance.

Pour Thomas, la solution semblait simple. Il devait parler à Juvia et tout serait réglé. Ce n’était pas si simple, en réalité. Perdu dans ses pensées, River continuait de détruire le morceau de gâteau duquel il n’avait mangé que deux bouchées. Toute cette conversation lui coupait l’appétit. Parler à Juvia réglerait son problème de culpabilité et, du coup, son problème de magie. Il soupira.
« Et pour lui dire quoi? ‘’Pardon de t’avoir obligé à suivre un traitement contre les troubles délirants, je ne faisais que mon boulot. On ne pouvait pas savoir que ce qu’on prenait pour des délires hallucinatoires étaient en fait des souvenirs de ton ancienne vie. Par contre, tu n’en reste pas moins une putain de folle et une harceleuse professionnelle. Je ne t’ai jamais aimé et je ne t’aimerai jamais. Je me suis peut-être tapé la moitié de la ville, mais toi, je ne te toucherais pas même si ma vie en dépendait.’’ Ça réglerait mon problème, tu crois? Et le pire, c’est que même si je lui disais ça, elle n’en comprendrait probablement pas un traitre mot, parce qu’elle serait trop occupée à me déshabiller du regard. » Le glaçon prit un instant pour prendre une gorgée de son deuxième thé glacé. Il soupira encore une fois en croisant le regard de son meilleur ami. « Me regarde pas comme ça, je ne suis pas de mauvaise foi. Je la connais, c’est tout. Présentement, lui parler, c’est pas mal dans mon top trois des dernières choses que j’ai envie de faire. Avec ‘’M’envoyer du jus de citron dans l’œil’’ et ‘’Baiser un nid de guêpe’’. », déclara-t-il avant de détourner le regard.

Semblant comprendre son point, Thomas décida de se concentrer sur la deuxième portion du problème de River, la magie. Lorsqu’il avança que la magie à Storybrooke était instable, le Frost se permit de sourire sincèrement. Il avait encore les souvenirs de son meilleur ami qui tentait de se téléporter lorsque la magie était revenue. Il étouffa un petit rire tout en sirotant dans son thé glacé.
« Oui, je me souviens de tes premiers essaies de téléportation. Ce n’était pas très glorieux… », affirma-t-il pour appuyer les dires de son ami. À l’époque, ça n’avait rien de drôle. Le pauvre Thomas avait vraiment beaucoup de mal à contrôler ses pouvoirs. Ils se manifestaient un peu n’importe quand et n’importe comment. Le mage de glace avait passé de longues soirées et nuits à tenter de supporter son meilleur ami qui n’avait parfois même plus la force de tenter de se contrôler. Il avait même acheté un collier pour chien avec puce GPS intégré pour pouvoir le retrouver au cas où il se téléportait sans le vouloir. C’était une époque difficile, mais ils était passé au travers ensemble.

Pour l’aider, Thomas lui suggéra les mêmes méthodes qu’il avait lui-même utilisé à l’époque. Il lui proposa d’abord la pratique de la méditation. Le pauvre River manqua de s’étouffer sur sa gorgée de thé glacé.
« Tu te fous de ma gueule, là? Voyons, Chess, j’ai l’air d’un gars qui fait de la méditation? J’ai fait du yoga une fois, parce que Stella avait insisté pour que je vienne avec elle. Elle disait que c’était bon pour la flexibilité. Premièrement, c’est ennuyant à mourir. Et deuxièmement, tu sais aussi bien que moi que niveau flexibilité, il n’y a pas à se plaindre. », termina-t-il sur un regard entendu. L’ancien chat poursuivit en affirmant que le Frost se reposait sur ses acquis depuis trop longtemps. « Là-dessus, par contre, je dois te donner raison. J’essaie de retrouver ma magie comme lorsque j’étais dans mon monde. Mais je n’y suis plus, et je vais devoir l’accepter. », soupira-t-il. C’est alors qu’il glissa la main dans sa poche et en ressortit un petit cristal blanc et brillant. Il le déposa délicatement sur la table. « Je dois l’accepter, ou trouver le moyen d’apporter un peu de mon monde ici. » Le mage de glace laissa à son ami le temps d’examiner la lacrima. « C’est une lacrima de magie pure venant de mon monde. Je sais qu’il est possible de l’implanter sur l’âme, parce que ça a déjà été fait. Avec ça pour me donner un coup de main et tes trucs de méditation ou je sais pas quoi, je suis certain de retrouver ce que j’ai perdu. Tu penses pouvoir me l’implanter? Il n’y a qu’à toi que je ferais assez confiance pour venir jouer dans mon âme. », dit-il avant de plonger son regard bleu de glace dans celui de son ami, l’implorant de lui venir en aide.

Code by Joy

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Comment être moi-même sans le perdre...
Comment être avec lui sans me perdre...
(c) Miss Pie

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77273-termine-river-gray-fr http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77280-mes-amis-ma-famille-ma-guilde http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t77411-once-you-go-gray-it-s-all-the-way http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80977-sexy_snowflake

Contenu sponsorisé








Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Choisir est un acte difficile, c'est pour ça que les amis sont là ! } feat River Frost





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Les Colocations :: ➹ Crazy House