BIENTOT
de retour !

Events Divins



BIENTOT
de retour !

Events Disney



BIENTOT
de retour !

Events
Neverland



Rejoignez le
Groupe Facebook




« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394

Partagez
 

 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Ben Whishaw <3

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section création de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] JGieNOl

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:08

    Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Gxpi7DV
    Euclide Martial Kowalski
«Kowalski ! Au rapport ! »


Dossier n°3 ! Informations principales



    Surnom(s) → Même pas en rêve ... et ne vous avisez surtout pas de l'appeler par son prénom ...
    Age → +/- 29 ans

    Occupation / Emploi → Ingénieur en informatique / Mathématicien / Espion - Chef du service création pour le Vent du Nord
    Votre personnage est-il tiré d'un conte ? : De Madagascar
    Si oui, lequel et qui est-il dedans ? : Kowalski ! Le cerveau de la troupe des pingouins



Analyse pyschologique


    Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Tumblr_n9wgvteMTH1tylbsmo4_r1_250 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Rv6bPej



    Caractère & Particularités:

    Kowalski est ce que l’on pourrait qualifier d’autiste asperger. Diagnostiqué à l’âge de 6 ans grâce à sa précocité intellectuelle, il s’est aussi fait remarqué à cause de son incapacité à comprendre correctement le social. Effectivement, il ne parvient pas à décoder les messages qui lui arrivent, le sens d’une expression du visage, la tonalité de la voix, l’humour, les doubles sens, et le sens des gestes. il paraît même parfois submergé par la «cacophonie » de l’environnement, ni à adresser clairement ses propres messages à ceux qui l’entourent, faisant preuve de ce que l’on considère comme une extrême froideur et d’un ton trop formel, sans empathie possible. Même si en vérité, il est totalement faux de dire qu'il n'en possède pas. Les "Aspies" sont déficitaires uniquement dans l'empathie cognitive, celle d'une émotion transmise par des simili visuels. En revanche, dès lors qu'il perçoit les émotions d'une autre personne, son empathie émotionnelle se manifeste d'une façon intense voire envahissante. Son ressenti est plein, entier, direct. Kowalski est dispersé dans l’espace, déphasé dans le temps, dépassé par les échanges, et sa communication maladroite et hésitante se perd le plus souvent dans des tentatives avortées qu’il préfère directement réduire au silence. Pour être moins dispersé, il se concentre sur les détails ; pour être moins déphasé, il se complaît dans les routines ; ses échecs de communication avec les autres l’amènent à une concentration exclusive sur lui-même, sans pour autant se satisfaire. Kowalski est étonnant de par sa culture générale exceptionnelle et comme tous les autistes aspergers, il a porté son intérêt dans un domaine spécifique dans lequel il excelle d’autant plus. L’informatique. Tout y est cadré, sans ambiguïté possible. Les lignes de 0 et de 1 qu’il code jour et nuit le rassure de la même façon que les petites routines qu’il a mit en place, que les façons qu’il a construit en grandissant pour essayer de s’adapter malgré tout à la société dans laquelle il se trouve. Kowalski possède ainsi une mémoire phénoménale lui permettant de se souvenir du moindre détail, du plus important au plus insignifiant, comme la date et l’heure où est survenu tel ou tel événement, où de la couleur de la première chaussette qu’il a mise ! Et il a une fâcheuse tendance à couper son interlocuteur pour lui faire des remarques souvent inappropriés car les mots qu’il aura entendu lui auront allumés une petite case dans son cerveau.

    Même si Kowalski est dans son monde, le trouvant bien plus intéressant que celui dans lequel il se trouve physiquement, il arrive à faire preuve d’une redoutable adaptation -certainement grâce au suivi psychiatrique qu’il a eu dès le plus jeune âge - . Il a apprit les codes sociaux par imitation et ne comprends toujours pas certaines choses. Il pourra être d'un mutisme sévère avec des gens alors qu'il peut se montrer très labiles avec ceux qu'il aime. Il a quelques amis, dont la loyauté envers eux est sans borne. Il n’y a pas que dans l’amitié qu’il est sérieux au possible. Les quelques relations amoureuses qu’il a pu avoir peuvent en témoigner. Tromper n’est pas envisagé même si pour lui, au final, ce que l’on nomme amour n’est que cet amas de molécules hormonales régissant son organe génital et lui coupant quelques fonctions neuronales au passage. Ce n’est pas désagréable, juste embêtant. Il fait avec, essaye d’être “normal” avant de passer à autre chose. La vie continue et puis, il ne manque pas de charme -même s’il n’en a pas toujours conscience. Stoyan est chou mais lui ? son intellect fait tout voyons !- Néanmoins, il est soucieux de son image physique et soigne toujours son apparence. On le trouve déjà assez “bizarre” comme ça pour ne pas rajouter une couche. Mais il n’est pas monotone, loin de là car il est convaincus que l'ennui naît de l'uniformité et cela ne date pas d'hier. C’est sans doute pour ça, qu’il a accepté sans même réfléchir, quand Skylar le commandant avait décidé de ne pas être des pingouins “comme les autres” surtout qu’en plus … ce ne sont pas des pingouins mais des manchots !


    Adore le poisson en particulier le maquereau X Ne craint pas le froid X Adore l’eau X Est claustrophobe X Peut lire jusqu'à 4 livres par jour quand il a le temps X Joue souvent avec des stylos X À tendance à mordiller les branches de ses lunettes X Possède des tonnes de carnets X Est souvent en “avance” dans ses rendez vous X Reste parfois de longs moments sans parler X Se parle à lui même par contre X Ne mange quasiment pas de viande X Mange souvent de la glace X À un faible pour le citron et le pop corn X Pratique quelques sports de combats X Est un fan des échecs et des dames X Craque souvent devant du fromage X À un faible pour les dauphins et les chouettes X Mâche de temps à autre du chewing gum X Calcule souvent avec un boulier X Est assez lèche botte X S'occupe souvent de la musique dans le QG X Adore le rock et la pop rock X À des tendances à la scarification X Est allergique aux fraises X Rêve d'aller vraiment sur la lune X Est légèrement parano X Quelque peu hypocondriaque X À peur des dentistes X Sait jouer du Banjo X À apprit le langue des signes et sait lire sur les lèvres X À de grosses allergies aux pollens X Déteste le brocoli X S'enregistre toujours sur un bloc note vocal X Est ambidextre X À été formé à l'escrime X Est passionné par les trains et les avions X Aime bien l'archéologie X Possède un tatouage sur le flanc X Respire beaucoup plus longtemps sous l'eau qu'une personne normale X Adore la pêche X Porte souvent des costards cravates X




©️ CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : Ben Whishaw
Est-ce un poste vacant ? : Nop

Multicompte ? : Vraiment ? Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723

Entre nous


Pseudo / Prénom : Chess
Votre avis sur le forum : Toujours le même Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2852471132 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3109594688 J'serais pas revenu sinon Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3109594688
Comment l’avez vous découvert : Oulala dans des temps anciens et obscurs Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739

Si vous deviez choisir entre héros, vilain, magique, prince(sse), contes de fées, Roi Lion, Ancien animal, rebelle, ou wonderland pour votre team vous choisiriez quoi ? : Ancien animal Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2750729395
Le mot de la fin : Héhéh contente que mon idée de DC de confinement ait plu Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Reflexion is the New Sexy
And i'm judging you bitch
He always runs while others walk, he acts while other men just talk, he looks at this world and wants it all, so, he strikes like thunderball. He knows the meaning of success. His needs are more so he gives less. They call him the winner who takes all and he strikes like thunderball. His days of asking are all gone.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Ben Whishaw <3

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section création de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] JGieNOl

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:09



La nature est un concept


Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Giphy Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] LightheartedWelldocumentedKusimanse-small




Vous pensez que l’histoire débute dans ce zoo de Central Park où nous tentions sans arrêt de nous échapper ? Absolument pas ! Ce n’est là que l’amorçage de la fin du récit en vérité ! Notre aventure commence des années auparavant, une dizaine d’années auparavant, 12 pour être précis.

Même sur la banquise, de la vie s’y trouvait, et pas n’importe laquelle ! Celles des manchots -et non des pingouins comme le disait le reporter-. Cela faisait un peu plus de deux ans que trois petits pingouins étaient sortis de leurs coquilles. D’abord Skipper, qui aida Kowalski à se dégager de sa coquille et Rico qui fit exploser cette dernière. Rapidement ils furent pris par l’énorme colonie de manchots et ses routines implacables. Pendant les deux premières années, ils ne dirent rien, trop absorbés à survivre mais Kowalski voyait bien que cette vie monotone n’allait mener à rien. Si faire toujours la même chose était rassurant, il y avait une certaine limite, or il n’en parlait pas. Après tout, c’était comme ça, c’était la nature. Sauf qu’un jour, après qu’une trentaine de pingouins soient tombés en arrière et que Skipper eut le réflexe de se pousser pour arrêter le carnage, il décida de faire un truc totalement fou, qui épata totalement le plus grand de ce trio naissant. Il rejeta la nature ! Tout simplement ! D’abord, il voulu se rendre en tête de cortège or ce n’était pas le pire ! Il essaya même de voler. Kowalski qui avait déjà compris depuis un moment que ses ailes ne servaient pas à ça -si bien qu’on ne pouvait pas appeler ça des ailes- essaya de lui expliquer. Skipper voulait des réponses et c’est Rico qui lui en fournit une correct ! Cela servait à se claquer, à faire des ‘tapes m’en une !’. Si Kowalski n’était pas forcément d’accord, plutôt sceptique, il n’était pas fermé à la discussion. Discussion qui ne vint jamais car un oeuf déboula de nul part. Le regardant partir, il entendit Skipper s’insurger sur le fait que personne n’allait le chercher … Même lui était totalement choqué. Oui c’était dangereux et justement cet oeuf était sans défense. C’était la nature. Les autres pingouins n’arrêtaient pas de leurs répéter ça. Ils étaient juste trop beau et trop doux pour risquer de s’aventurer là bas, de l’autre côté du glacier et tant pis. La nature pouvait être cruelle et c’était ainsi. Il y avait des pertes. C’était la vérité, mais pourtant, quand Skipper hurla que ce n’était pas juste, qu’il ne souhaitait pas être comme ça, il avait la sensation qu’il avait raison. Ses grands yeux de pingouins s’ouvrir encore plus quand il le vit s’élancer à la poursuite de l’oeuf. Pendant quelques secondes il hésita, se tournant vers la grande file qui continuait inlassablement de marcher, d’un seul mouvement. Est ce que c’était ça qu’il voulait faire toute sa vie ? Il ne lui fallut pas longtemps pour se décider. Un coup d’oeil à Rico, et lui aussi se retrouver à plat ventre pour essayer de rattraper Skipper, qui, sans eux, se seraient écrasés au fond du gouffre vu qu’ils avaient été assez rapide pour lui attraper la patte. Ils allaient sauver cet oeuf ! Ensemble ! Même si … l’oeuf venait d'atterrir sur le vieux bateau ! Kowalski connaissait les histoires terribles qu’on racontait dessus. Personne n’était jamais revenu vivant de cet endroit sordide. Et pour cause, il était le repère de mouettes affamés, de lions de mer terribles et autres animaux carnassiers. Cependant, Skipper était beaucoup plus détendu que lui sur le sujet, jusqu’à ce qu’une mouette se fasse gober toute crue par un phoque léopard. Il fallait faire vite sinon le prochain à être mangé serait l’oeuf. Kowalski commença à partir dans une analyse de la situation. La première qu’il disait à haute voix ! Dès qu’il était né, il avait observé le monde qui l’entourait, pour essayer d’en déceler les mystères, et là on lui donner enfin l’occasion. Sauf qu’il n’eut pas le temps de finir d'expliquer son plan extrêmement complexe à base de méduses dressés et de tonneaux de pétroles qu’ils tombèrent de la falaise -merci les journalistes animaliers pour les avoir poussés -. La dégringolade fut spectaculaire mais ils arrivèrent sans trop d’encombre à bord du navire abandonné. Rico fit preuve d’encore plus d’adresse car il arriva à glisser jusqu’à l’oeuf, qu’il sécurisa en le gobant. Soit, après tout, ce n’était pas la première fois que Kowalski le voyait avaler des choses étranges. Et là le combat commença ! Où plutôt la première esquive de leurs vies. Ils se mirent à l’abri en grimpant sur les hauteurs du bateau, enfin plus précisément sur le canon lançant des harpons. Skipper voulait attendre de voir le blanc des yeux de ces vipères des mers -qui n’en étaient pas vraiment façon de parler- mais il n’arrêtait pas de lui dire de faire feu ! Les phoques léopards ne possédant absolument pas de blancs des yeux. Il remontait de plus en plus sur le harpon alors que Skipper claqua violemment de sa nageoire le museau de l’ennemi avant de finalement actionner le mécanisme rouillé, qui marcha plutôt bien vu qu’il les expulsa à toute vitesse dans les airs. La chute fut quelque peu rudes mais les os solides des manchots empereurs leurs permirent de s’en sortir totalement indemne, ce qui n’était pas le cas du bateau et de ses occupants qui explosa dans un déluge de feu. Kowalski cligna plusieurs fois de ses grands yeux étonnés avant d’entendre Skipper lui demander de faire l’évaluation de tout ça. Et son évaluation était simple: ce qu’ils venaient de vivre était tout simplement grandiose ! Encore plus quand l’oeuf qu’il avait sauvé, -remplissant ainsi pleinement les objectifs de leur première mission- se mit à se craqueler pour éclore. Ils avaient peut être rejeter la nature mais elle leur offrait en récompense son plus beau spectacle, celui de la naissance. Un petit oisillon tout mignon apparu, leur rappelant en vérité, qu’ils venaient de tout plaquer sur un coup de tête. Le trio regarda une dernière fois en arrière avant de dire que oui, maintenant, il n’y avait plus qu’eux, et le petit nouveau qui se demanda ce qu’il faisait là, encore plus effrayé quand Kowalski lui expliqua qu’il n’y avait que la mort qui les attendait. Bon il était joyeux mais réaliste ! Ils avaient 95% de chance de mourir et 5% de chance de survivre et de connaître une gloire merveilleuse qu’aucun autre pingouin n’avait connu.

Mais avant de connaître la gloire, chose qu’un membre d’un commando d’élite ne connaît pas vraiment, nous avions fait un détour par le zoo. Notre capture fut malencontreuse, mais au final, il s’agissait d’un nouveau terrain de jeu pour nous. Chaque jour une mission différente pour sauver la vie triste et monotone des animaux enfermés, avant que l’on ne se rende compte -je l’avais dis mais bon parfois Skipper ne m’écoute pas vraiment- que nous n’avions pas tout abandonné lors de notre jeunesse pour être à nouveau prisonnier. Alors dès que nous pûmes, nous nous sommes échappés bien sûr !


Les pingouins avaient creusés un trou dans ce qui était amicalement surnommée la banquise mais qui n’était qu’une sorte de coffre avec un système réfrigérant qui lui même était posé forcément sur du sol dur. Comme les prisonniers qu’ils étaient, ils avaient mis au point tout un système pour voler des cuillères, couteaux, et autres engins se trouvant dans le zoo pour mener à bien leur expédition. Malheureusement pour eux, ils s’étaient trompés d’endroit de sorti, atterrissant dans l’enclos du zèbre Marty, ne sachant absolument pas que la petite discussion qu’ils avaient eu avec lui déclencherait tel l’effet papillon des changements radicaux de vie de la part des célébrités du zoo. Comment auraient ils pu penser que de dire qu’eux, voulaient retourner à la vie sauvage, ferait que Marty, Alex, Gloria, Melman et deux singes s’embarqueraient dans une histoire folle. Et ce n’était pas tout ! Ils étaient embarqués aussi ! Car au moment de prendre le train -oui eux savaient parfaitement le faire- les policiers de la brigade animalière de New York les coffrèrent. Ils avaient essayé de s’échapper tel l’élite qu’ils étaient mais les policiers étaient bien trop nombreux ! Retour à la case départ ?! Absolument pas ! Quand ils se réveillèrent, des heures après, l’effet des tranquilisant se dissipant, ils étaient tous les quatre dans une boîte. Bon, au moins ils étaient ensemble. Kowalski n’arrivait pas entièrement à déchiffrer l’inscription sur la boite mais dans tous les cas ils étaient envoyés quelque part, loin de là où ils devaient aller. Mais heureusement, Skipper prit les devants. Ce contretemps pourrait en réalité jouer en leur faveur. Ils allaient tout simplement prendre le bateau comme moyen de transport ! Avec une rapidité d’enfers, ils s'échappaient de la boite et prirent en otage le commandant de bord. Non, Rico assoma l’homme avant que Skipper ne prenne le volant -en attendant que Kowalski ait fini de lire le manuel-. Or la conduite de Skipper, quoi que l’on puisse penser était tellement ardue et violente qu’ils ne se rendirent pas compte qu’ils avaient perdu la moitié du chargement. Ce n’était pas leurs soucis de toute façon ! Ils devaient se rendre en Antarctique coûte que coûte !

J’ai bien dit à Skipper que c’était à cause de notre nature mais il ne m’a pas écouté … alors forcément quand nous avons retrouvés notre terre natale … il a eu le déclic de pourquoi il avait voulu partir des années auparavant … tout simplement parce qu’il n’y avait rien à faire sur cette banquise … Ce n’était que notre horloge biologique qui s’était réveillée. Nous avions peut être rejetté la nature pour s'imprégner de culture mais cette dernière nous rappelait à l’ordre. Il était l’heure pour nous de trouver un ou une partenaire pour fonder une famille. D’ailleurs savez vous que les manchots de la terre d’Adélie, donc nous, même si nous en tant que Kowalski, Skipper et Rico, ne mettons pas Soldat là dedans, nous ne faisant pas partis de ce groupe, mais donc pour revenir au débat, savez vous qu’un explorateur scientifique du 16e Siècle, George Levick, qui était venu nous étudier pendant notre période de chaleur a censuré son rapport tant ce qu’il a vu l’a choqué ? Il a traduit en grec ancien pour qu’aucune personne intellectuellement normale ne puisse découvrir. Nécrophilie, pédophilie, viols en réunion, homosexualité -qui je le rappelle était un crime à l’époque-, ou encore la coercition. La vie animale est fascinante n’est ce pas ? En vérité, je charrie mais c’est parce que les jeunes manchots n’ont que quelques semaines pour apprendre la chose sexuelle avant de fonder une colonie et il y a des circonstances atténuantes. Enfin si cela peut vous rassurer, nous n’avons jamais fait une chose pareille. Il se trouve que nous étions -sommes- plus portés sur l’amour inter espèce, mais j’y reviendrais plus tard, le sujet actuel porte sur le voyage de notre vie.

Voyant qu’ils n’avaient rien à faire sur cette terre encore plus hostile qu’à l’époque, les quatre pingouins prirent leurs clics et leurs claques, c’est à dire leur bateau (oui c’était le leur à présent) et voguèrent sur les eaux. C’est à ce moment là que les deux singes leurs expliquaient qu’ils avaient perdu des passagers. Dans une optique de sauvetage, ce qui était souvent le moteur de leurs missions, ils prirent la direction donc de l’île sur laquelle ils pensaient qu’ils avaient échoués. D’après les calculs de Kowalski, il s’agissait de Madagascar. Très bien ! Un peu de chaleur ne ferait de mal à personne ! Skipper n’arrêtait pas de leur dire qu’ils allaient profiter de cet endroit paradisiaque mais quand ils accostèrent, les disparus étaient présents ! Bon il en manquait deux, et visiblement ils étaient dans des sales draps. Ils ne pouvaient pas laisser leur ami monochrome en proie aux griffes du lion psychopathe ! La mission sauvetage fut plus compliquée que prévu mais rien ne les arrêteraient. Heureusement à vrai dire qu’Alex reprit ses esprits, évitant de faire un carnage parmi ses amis et les aidant à fuir le territoire ennemi dans lesquels ils étaient tous empêtrés.

Quand je vous dis qu’en vérité le débat nature contre culture est beaucoup plus intense qu’il n’y paraît. Mais personne ne m’écoute à ce sujet là. Skipper estime que ce ne sont pas des informations primordiales, mais Alex en reprenant sa nature de lion a mit tout le monde en danger, alors qu’il n’y a pas plus culturel que ce lion ! Moi j’aime bien le regarder danser, c’est sympathique. Dans tous les cas, nous avions réussis et les vacances pouvaient enfin commencer ! Quel délice de se prélasser au soleil des heures durant, de siroter un cocktail et surtout de manger un poisson bien frais préparé par Rico en de délicieux sushis ! Néanmoins toutes les bonnes choses ont une fin. Les New Yorkais voulaient rentrer et même si la blague de Skipper par rapport au bateau nous permirent d’obtenir quelques jours en plus, ils leur fallaient des pilotes chevronnés, ce que nous étions bien entendu !


Les lémuriens avaient travaillés sans compter pour créer la catapulte géante qui allait propulser l’avion. Tout le monde était à bord -même King Julian au grand désespoir de Skipper-, et il ne manquait plus qu’à faire décoller cette carlingue. Soldat faisait l'hôtesse de l’air, montrant les gestes de secours -fort utile- tandis que les trois autres pingouins étaient dans le cockpit pour préparer le démarrage. Et quel démarrage en fanfare! Comme d’habitude, les calculs de Kowalski étaient impeccables et au bout de quelques minutes l’avion prit son vol de croisière. Ainsi, même les pingouins purent se détendre, dans la limite du raisonnable, sauf Soldat, toujours au prise avec King Julian en première classe. Rico dormait tranquillement, Kowalski faisait encore et toujours des plans de vols, et Skipper draguait sa nouvelle conquête, la petite hawaïenne qui rebondissait de la tête et des hanches. Sauf que voilà, une alarme rouge déconcentra Kowalski, qui n’appréciait guère être dérangé pendant ses recherches. Ce dernier, l’observant pendant quelques secondes en déduisit qu’il s’agissait d’un système de sécurité mais Skipper ne l’entendait pas de cette oreille, résolvant le problème à sa manière. Ce geste de brutalité fit lever les yeux au ciel avant qu’il ne reprenne la parole pour exprimer déjà son mécontentement de part le son de sa voix, et surtout cette alarme désignait le fait que l’avion n’avait plus d’essence. Skipper voulait encore des preuves, et Kowalski lui en fournit. Le moteur 1 ne répondait plus, le moteur 2 n’était plus entrain de brûler et ils perdaient clairement de l’altitude. Jusqu’au moment fatal de crash. Mais c’était bien mal les connaître ! Ils avaient tout prévus ! Alors Rico redressa l’avion au moment où ce dernier allait toucher le sol, et il se plaça, à ses côtés, pour enclencher la procédure d’urgence déployant des immenses parachutes, évitant ainsi la collision frontale avec le sol. Bien sur, les autres passagers, ayant frôlé la mort, n’étaient pas aussi ravis que les pingouins qui se checkaient, étant très fier de leur vol ! Qui avait dit que les pingouins ne savaient pas voler ?!

Maintenant qu’ils étaient au sol, il fallait avouer qu’un nouveau problème était apparu. L’avion n’était plus qu’une vieille carcasse … Mais les pingouins ne se démoralisèrent pas ! Avec un peu de cran, de salives et de chattertons, ils allaient à nouveau le faire voler ! Surtout qu’ils avaient avec eux les deux singes, dont les pouces opposables et le néocortex allait grandement leurs servir. Grâce aux informations recueillis par Kowalski, Skipper mit en place très rapidement une stratégie pour obtenir les pièces. Le piège à touristes était lancé. Dès qu’une voiture passait, Soldat mimait la mort, et pendant que les humains, étonnés de voir un pingouin agonisant en pleine savane africaine, le commando pillait leur voiture avant de carrément la voler, et d’écraser les humains qui osaient résister. Ainsi en quelques jours, le commando dit de Madagascar obtient suffisamment de voitures pour avoir tout le matériel qui leur fallait pour la réparation de l’avion. Le seul soucis était la main d’oeuvre. Comme l’avait habillement fait remarquer Kowalski, le retard accumulé frôlait la dizaine d’années s’il partait sur une base de 4 travaillant sans relâche, avoir des nageoires n’étaient vraiment pas en adéquation avec ce job de mécanicien, foutu Darwin … mais une bonne surprise les attendait ! Alors que Skipper pensait trainer les deux singes qui avaient semble-t-il désertés devant la cour martial, ces derniers arrivèrent avec du renfort. Des centaines de pouces préhenseurs supplémentaires ! C’était merveilleux.

Merveilleux … jusqu’à ce que les jours et les semaines passent. Skipper ne voyait pas vraiment la création d’un syndicat d’un bon oeil, mais, écoutant les conseils de Kowalski sur la liberté d’expression ainsi que le droit du travail, il laissa faire. Or fatalement, ce qu’il redoutait le plus arriva. La grève sonna à leurs portes ! Les singes avaient de nombreuses revendications -précurseurs des gilets jaunes- et les réunions étaient de plus en plus tendus. C’était une douce soirée de fin d’été, et pour calmer la rébellion, Kowalski avait expliqué qu’il fallait convier tout le monde à la réunion cette fois. Sauf que les singes, se sentant en puissance, ne voulaient rien entendre. Des congés maternités ? Sérieusement ? Alors qu’ils étaient tous des mâles ! En plus des singes communistes, il avait fallu que la moitié du groupe de hippies débarque. Kowalski essayait de calmer les choses mais il voyait Skipper commencer à s’énerver. Gloria, dont l’autorité n’était plus à prouver, tapa du poing sur la table. Ce n’était pas vraiment une bonne idée car les singes décidèrent d’utiliser la méthode du chantage ! Dans une pochette en kraft, ils sortirent des photos volés, de Skipper et de la hawaïenne. Pour une fois, même Kowalski, qui ne s’occupait pas vraiment de ce genre de chose pouffa, avant de vite se reprendre voyant son chef céder. Il lui tapota dans le dos tout en regardant les singes reprendre leurs postes. Leurs nouveaux postes vu qu’une nouvelle mission de sauvetage allait avoir lieu ! L’avion n’était pas encore totalement fini mais ils ne pouvaient pas laisser -encore une fois- le lion dans le pétrin, ainsi que tous les animaux de la Savane, privé d’eau ! L’avion décolla parfaitement et ils arrivèrent au bon moment pour sauver non seulement Alex, mais aussi son père, qui visiblement voulaient faire une mission suicide en faisant péter le barrage. S’ils devaient mourir, ils le feraient en héros ! Laissant Kowalski piloter, il profita de la vue quelques instants en compagnie de la hawaïenne, qui, dans un moment d'inattention, péri sous les balles ennemies ! Oh cruel destin que de voir la mort de sa bien aimé ! Heureusement, le pilote avait aussi son brevet de secourisme et laissant le volant à Rico, vu que de toute façon ils devaient faire péter quelque chose, s’occupa de soigner la blessée. Ils explosèrent le barrage en balançant les deux lions et l’eau jaillit pour rejoindre sa place naturelle !

Encore une bonne action ! Ce n’est pas pour rien si nous sommes là ! Dès qu’il y a du danger, de l’action, de l’injustice, notre commando agit ! Certes, je reconnais que nos méthodes sont assez atypiques mais ce sont les résultats qui comptent ! Nous terminons encore une aventure parfaitement et sur une note plus que positif ! J’ai l’exceptionnel honneur de vous dire déja que la petite amie de Skipper fut sauvée grâce à mes soins, mais surtout qu’il l’a demandé en mariage et qu’elle a dit oui ! Dans ce cadre atypique, nous avons célébré l’union de deux êtres et même si j’ai foncièrement du mal à croire à l’amour autrement que par une réaction biologique, j’étais très honoré d’être son témoin car Skipper est notre grand frère, bien avant d’être notre commandant. La fête fut grandiose et il décida de nous emmener avec lui en lune de miel, à Monte Carlo ! Chose tellement généreuse de sa part pour que l’on prenne du repos bien mérité comme après chaque mission d’envergure ! Et c’est vrai, que j’avais assez hâte de pouvoir aller au casino pour tester mes calculs de statistiques gagnantes, évidemment !



Que l'on apprivoise tout au long de la vie


Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] No1f5HChI1LYdEzVyjVpugc0GahcZKqSHKh3J2J6XwGsRXfNBlciyoSOo_YTwackH5iknfBSS3MY2gLqTK0gb2Qk5QAVQ0DfQjUdKmHTa28rEF5WWgiNWoEOwFFCn5QcrESs6Dmiucgb9l0fP64nVaPMTXQNsNP7hpUDdCJZwBOZ0HM Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Tumblr_olwgf2yM7V1un7uhro1_500



Les pingouins avaient pris la meilleure des suites dans le plus beau des palaces, et ils menaient une vie de rêve depuis plus d’un mois. L’or que les singes avait ramené dans l’avion au moment de l’assèchement de la rivière ne fondait pas comme neige au soleil grâce à l’intelligence de Kowalski, qui triplait voir quadruplait la somme tous les soirs au casino. Il avait mit au point un logiciel permettant de prévoir à l’avance tous les coups possibles dans différents jeux de cartes. Caché dans les vêtements du “Roi de Versailles” qui n’était rien d’autre que Phill qu’il avait grimé en humain costumé digne de Louis XIV, vu que visiblement, l’argent permettait toutes les folies. En parlant -encore- d’argents, ce soir, allait être un très bon soir. Skipper regardait par le périscope tandis que Kowalski s’éclatait véritablement à rentrer toutes les données dans l’ordinateur et à multiplier les tableaux pour prouver qu’il était bien entendu le plus intelligent de tous, même si on le savait déja. Or, au moment où le roi de Versailles allait empocher toute l’énorme mise, des animaux tombèrent du plafond. C’était Alex, Gloria, Melman et Marty qui, après une dizaine de secondes de silence de la part des humains qui ne comprirent pas de suite, venait les chercher. Alors que la panique gagnait les foules, le lion s’excusa, de quoi, Kowalski ne le savait pas, écoutant plutôt son commandant qui activa le plan “fuite en avant”. Il fallait partir d’ici avant que les autorités ne débarquent et ne bouclent le périmètre. Pour ce dernier s’était déja trop tard, le casino avait descendu ses grilles en fer et si la situation semblait grave, Gloria n’ayant pas réussi à les briser, Kowalski savait très bien qu’ils s’en sortiraient. Skipper siffla et un énorme 4*4 blindé noir défonça tout. C’était le véhicule d’assaut et de loisirs de luxe, car ils n’avaient pas fait que prendre du bon temps ! Après tout, ils reprendraient très rapidement leurs activités d’espionnages une fois les vacances terminaient. Dans un parfait travail d’équipe, la voiture démarra en faisant un bruit d’enfer et ils partirent de cet endroit en un clin d’oeil. Certes la conduite était un peu brusque, continuant de faire un massacre à la sortie du casino mais ils prirent le rythme. Kowalski avait tout prévu, peut être pas de cette manière, mais il avait imaginé une fuite possible. En enclenchant le plan fuite en avant, ils devaient tous se retrouver avec le jet, car oui, l’avion avait subi aussi des modifications, sur le toit de l'hôtel de Plazza. Sauf qu’ils étaient suivis ! Heureusement que le 4*4 était blindé car les tirs étaient nombreux si bien que Skipper ordonna l’ordre à ses troupes de prendre la position de combat si bien que plus personne n’était au volant. Alex ne faisait que crier mais leur ami monochrome décida de conduire. C’était un peu maladroit -très ironique- mais au moins ils n’écrasaient plus personne et eux pouvaient se concentrer sur l’élimination de l’ennemi qui semblait très coriace. Kowalski pirata la base de données de la police de Monaco en un clin d’oeil et obtient les informations. Le capitaine Chantal Dubois chef de la brigade du contrôle des animaux monégasques, une carrière brillante et une ténacité à toute épreuve. Malgré tout ce qu’il lançait, elle était encore présente … alors Skipper ouvrit un boitier secret et décida d’enclencher le réacteur nucléaire de Kowalski. Ce dernier n’était absolument pas d’accord ! Il n’avait pas terminé de stabiliser l’uranium ! Mais Skipper ne l’écouta pas vraiment, le faisait les yeux au ciel et appuya avec force sur le bouton. Une lumière verte envahit tout l’habitacle et le moteur se mit à faire un drôle de bruit. La vitesse augmentait de secondes en secondes si bien que le Capitaine du lâcher sa prise sur le toit. Si un problème était réglé il restait celui du freinage car une fois activé, il fallait juste attendre que la décharge d’énergie soit terminée. Forcément, ils forcèrent le barrage, la route n’étant en construction et ils finirent leurs courses sur le toit d’un des hôtels de luxe, la voiture à deux doigts de s'écraser au sol. Elle tomba dans les abysses monégasques quand tous prirent de l’élan pour sortir, oubliant King Julian, encore sous les effets de l’anesthésiant que lui avait envoyé la flic. Paix à son âme, ce petit ange parti trop tôt. Mais non ! Car les bonobos arrivaient justement avec l’avion, attrapant la voiture au passage. Or s’ils pensaient être tiré d’affaire, ce n’était pas le cas. Effectivement elle était plus que coriace ! Alors que tout le monde montait sur la corde de singes, Dubois attrapa le long cou de Melman et il eut fallu toute l’adresse des pilotes pour l’envoyer dans le décor. Grâce aux griffes acérés du lion, la corde qui retenait le cou de la girafe prisonnier céda et ils purent partir loin de là. Enfin loin … selon les estimations de Kowalski, l’avion n’allait voler qu’une dizaines de minutes tant il avait souffert. Il vola exactement 9 minutes, se disloquant de toutes parts. Cette fois, le crash fut inévitable.

Néanmoins, dans leur misère, un espoir surgit. Ils étaient tombés en pleins dans les trains de marchandises. La chance leur souriait car un cirque d’animaux était présent ! Si les négociations se faisaient entre Alex et le tigre, les pingouins, eux, montèrent directement à bord du train, en passant par le toit. Skipper savait qu’il réussirait, et ce fut le cas. Prenant un peu de repos, ils écoutèrent quand même la discussion qui semblait très fermé. Ah ces russes ! Mais ils avaient la solution, donné par Kowalski. Ils n’avaient qu’à devenir propriétaires du cirque pour pouvoir rentrer en Amérique. Simple et efficace. Puis ça leur ferait une petite distraction, Soldat adorant le cirque. Voyant qu’Alex n’arrivait pas à discuter avec le russcof, Skipper prit à nouveau la situation en main, et c’est comme ça, que le lendemain, ils pouvaient ajouter à leurs longs CV, directeurs de cirque. Mais cela n’interessait pas vraiment Kowalski pour l’instant, bien trop occupé à baver devant les mécanismes de ce train à l’ancienne. Certes, il aurait adoré avoir le privilège de voir la technologie d’un TGV mais ce n’était pas le cas, sans doute pour faire authentique. Sa minie déception passa rapidement quand il contempla avec merveilles les cadrans mesurant la pression, la vitesse, l’alignement des roues. Si Skipper commandait, il était quand même son second, et ce qui voulait dire que dans un environnement pareil, il prenait les commandes et c’était clairement jouissif. En plus il pouvait aussi faire de l’exercice, sautant sur les pistons et tirant les manivelles tout en continuant de faire travailler son cerveau. Le paradis.

Clairement, le train est l’une des machines que je préfère ! J’adore les trains ! J’aime aussi les avions voyez vous, mais les trains ! Ah je pourrais en parler pendant des heures. D’ailleurs je le ferais bien mais les digressions ne sont toujours au programme. L’Europe ! C’est magnifique ! Skipper ne comprend pas vraiment mon attrait pour les vieilles bâtisses comme il appelle ça mais voir le colisé en vrai m’a donné les frissons ! Tellement d’histoires s’y sont passées dedans, et pouvoir montrer à Soldat ce bout du patrimoine culturel mondial m’a ému. C’était vraiment une bonne idée que le cirque s’y produise dedans. Ce qui était moins bien entre nous, et qui m’a assez miné le moral, et ce cirque en lui même. Il est vrai que j’apprécie la danse, comme je vous l’ai dis un peu plus haut. J’attendais donc, une fois que mon excitation cérébrale dû à la conduite du train redescendit, un show à la hauteur des frais que nous avions engagés. La déception était grande de voir que tout ceci n’était qu’une affreuse mascarade. Ce cirque était l’une des plus grandes mascarades de ma vie. Néanmoins, Alex, toujours plein d’espoir, qui avait véritablement envie de revoir la patrie qu’il avait choisi, décida de reformer le cirque. Sceptique à l’idée, j’eu cependant toute la nuit pour y réfléchir. Le bruit ronronnant de la locomotive me permit de mettre mes idées négatives de côté. Pourquoi pas après tout ! Ce n’était pas le temps qui nous manquait mais nous oublions une chose principale ! Le Capitaine Dubois ! Cette hystérique était toujours à nos trousses, et la pause avait assez duré ! Oui c’était sympa d’avoir jouer dans les plaines suisses, à faire voler des otaries, des zèbres, à prouver que niveau culturel nous étions au top du top, mais le producteur américain que nous cherchions n’allait pas nous tomber tout cuit dans la bouche.

Tout en conduisant le train, Kowalski avait mit au point des mécanismes que les autres animaux furent heureux d’assembler pour le spectacle de Londres. Ils devaient être parfait. Tout devait l’être pour éblouir le producteur américain, et ce fut le cas. Une merveilleuse réussite et un contrat signé pour faire le tour des USA. Une seule ombre au tableau arriva, alors qu’ils étaient tranquillement entrain de jouer au poker assis sur des tonnes de billets. Dubois ! Elle les avait retrouvé ! Alex eut la sainteté d’esprit d’activer le talk walkie et Soldat reconnu immédiatement la voix de l’affreuse bonne femme comme il disait. Le commando agit en vitesse, attaquant par surprise les policiers puis Dubois, qu’ils expédièrent au loin grâce au canon. Vite fait bien fait. Une action comme ils aimaient en faire, pouvant ainsi retrouver tranquillement à leurs affaires, sans se soucier des autres. Le danger était éliminé après tout, le reste, ils s’en fichaient. Même s’il fallait avouer, que Kowalski avait trouvé très étrange qu’Alex et ses amis ne voyagent pas avec eux sur le cargo qui les ramenaient en terre américaine.

Les adieux furent courts, sans doute à cause de la tension qui régnaient, mais ils avaient plus important à faire ! Show must go on ! Sauf qu’au moment où il vérifiait que les singes ne s’étaient pas trompés dans la billetterie, King Julian revient, très étrange. Analysant la situation, il se rendit compte qu’il avait été anesthésié par Dubois, et la fléchette qu’il trouva plantée dans sa queue touffue fut la preuve qu’il avançait. Skipper en déduisit que si la folle avait retrouvé Julian, elle avait aussi retrouvé les autres hippies ! Ils étaient en danger, et quoi qu’ils pouvaient dire sur eux, le commando de Madagascar ne les laisserait en aucun cas tomber ! L’opération Afro circus allait commencer sans tarder ! Et quelle opération grandiose ! En bricolant deux trois choses sur le ballon gonflable du cirque, Kowalski le transforma en une gigantesque plateforme pouvant accueillir tous les performeurs qui allaient être utile dans leur bataille. Une fois en l’air, pilotant le ballon, il écoutait attentivement les instructions de Skipper, ayant même accepté de porter cette affreuse perruque multicolore pour mieux se fondre dans le paysage. Maintenant c’était à la troupe du cirque de rentrer en piste pour sortir les hippies des cages dans lesquelles ils avaient été mis. Très rapidement, ils eurent même le soutien du public, qui les applaudissaient à tout rompre alors que Dubois était mis à mal faisant ressortir sa véritable nature d’enragée sauvage. Tout le monde fut libéré dans un déferlement de couleurs, de paillettes, et de musiques. Alors qu’ils allaient évacuer les lieux, ils remarquèrent que Stephano l’otarie n’était pas monté avec eux sur le dirigeable ! Et Dubois se réveillait du coup qu’elle avait reçu. Vitani le tigre lui lança ses couteaux pour lui créer une sorte d’escalier pour arriver à leur hauteur mais elle arriva à l’attraper. Quel malheur ! Skipper refusa que l’un de ses pingouins se jette dans une mission suicide alors c’est Alex, qui en faisant son fameux numéro de trapèze, alla sauver l’italien, en mettant cette fois Dubois totalement KO.

“Brr … cette femme … me fait encore froid dans le dos quand j’y repense. Une véritable psychopathe. C’était elle l’animal sauvage dangereux et même si nous ne pouvions l'euthanasier, nous nous sommes quand même bien occupée d’elle. Après un petit passage à tabac en règle, nous l’avons envoyé à sa place. En pleine savane africaine ! Et nous, nous avons parcouru quelques états américains avant de prendre le large pour plusieurs raisons. La première était que la musique assourdissante me donner un mal de crâne atroce et j’étais sur le point de commettre un crime tout comme Skipper et Rico. Seul Soldat arrivait, par une patience monstre, à faire comme si de rien n’était. La seconde était que justement, c’était l’anniversaire de notre plus jeune frère. 10 ans ! Il fêtait ses 10 ans ! Et nous lui avions préparer la meilleure des surprises ! Une soirée dans la plus grande réserve d’or des états unis, Fort Knox !”


Après avoir enclenché le canon, les quatre pingouins survolaient la base militaire, Skipper expliquant à Soldat que sa fête d’anniversaire se ferait dans la réserve. Ils avaient tout prévu pour y rentrer, et qu’aucun des trois grands n’entreperçurent le malaise du plus jeune. Ils endormirent les gardes grâce à un réveil rempli d’un gaz, puis passèrent en mode camouflage en restant bien sur les bandes noires et blanches au sol avant d’arriver devant l’énorme porte blindé des coffres forts. Kowalski fit craquer ses nageoires, se délectant de ce moment fort en émotion. Il aurait pu faire disjoncter le système électrique mais il avait trouvé une solution bien meilleure ! Il n’avait pas des connaissances poussées qu’en mécanique et mathématique. Il était aussi doué pour connaître les traditions d’un bon nombres de peuples. Attrapant la radio que Rico recracha, il choisit la station country, même si Skipper n’était absolument pas convaincu de sa démarche. Parfois, il fallait savoir faire preuve de finesse et quelques minutes plus tard, sa stratégie fut payante car le mécanisme se dévérouilla, les gardes appréciant de recevoir un peu de visites pendant leurs pauses, Kowalski montrant des talents d’imitateurs. Entendre le bruit de la porte s’ouvrir et voir les dizaines de milliers de lingots d’or fut la plus belle des récompenses. C’était magique ! Mais ils n’avaient pas fini loin de là. Faisant un petit signe de tête à Rico, ils attrapèrent Soldat, qui couina, et suivirent Skipper qui leur montrait le chemin. Ils déposèrent le petit pingouin une fois arrivés dans la fameuse salle de repos. En vérité, ce n’était pas l’or qui les intéressait, mais un autre bien tout aussi précieux. Les derniers biscuits non contrôlés par l’agence de santé, au goût si chimique de fromage ! Les cracki form’ ! Ils avaient fait tout ça juste pour que Soldat puisse en profiter. Bon aussi pour montrer aussi qu’ils étaient la crème de la crème de l’élite en rentrant dans Fort Knox. Alors qu’ils discutaient, content de leur effet de surprise et du plan qui avait marché comme sur des roulettes, ils furent étonnés de ne plus entendre Soldat. Approchant du distributeur, ils remarquèrent qu’il était coincé dedans. En F3 à trois dollars cinquante pour être précis. Comment avait il atterri là ? Question qui trouva rapidement réponse ! Le distributeur était tout simple vivant, quand une … tentacule apparut pour attraper Rico, et ensuite Kowalski. Skipper, mécontent de voir ses hommes capturés alla l’attaquer quand lui aussi fut aspiré.

Quitte à être prisonniers, au moins ils étaient avec de la nourriture ! Bon, ce n’était pas la meilleure des idées qu’ils avaient eu de s’en goinfrer, mais la bouffe et eux, c’était une longue histoire d’amour. Même Kowalski, qui était avachi aux côtés de Soldat. Heureusement, Rico et sa formidable capacité à régurgiter les sortir du pétrin, grâce au trombone qu’il avait. Qui les avait piégés ? Qui savait qu’ils viendraient dans cet endroit ? Quelqu’un qui les connaissait très bien, un ennemi sans doute très redoutable. Tandis que Soldat appuyait sur les gros boutons rouges, les faisant descendre dans le repaire secret, qui abritait un immense laser destinait à les tuer, l’ennemi se montra. Ce n’était pas vraiment ce qu’ils avaient imaginés … Dave … Sur le moment, Kowalski ne s’en souvenait pas, mais au fur et à mesure qu’il raconta sa tristesse histoire, il se le remémora. Une pieuvre qui avait, un temps partagé leur enclos, et qui était là, de zoo en zoo. Mais ils n’y étaient pour rien, si les humains les avaient préférés eux. Sauf que Dave voulait à tout prix se venger … Mais le commando de Madagascar n’allait pas le laisser faire ! Rico attrapa le sérum vert fluo et ils purent s’échapper du laboratoire. Or les acolytes de Dave n’allaient pas les laisser s’en tirer comme ça. Une course poursuite se préparait, et cela rappela des souvenirs à Skipper et Kowalski d’une mission du même genre à Cuba. Sautant de parasoles en parasoles, ils atterrirent sur une gondole, faisant fuir ces pauvres touristes. Le gondolier ne servait qu’à faire l’ambiance musical, ne comprenant pas vraiment ce qui était entrain de se passer. Les pingouins souquaient fort pour avancer mes les pieuvres soldats avaient aussi pris un gondolier en otage pour les poursuivrent. Alors comme à Cuba, Skipper et Kowalski firent du corps à corps pendant que Rico et Soldat continuaient de conduire. Il fallait dire que le duo en avait vu, et même si Kowalski n’appréciait guère ce genre de combat rapproché, il se débrouillait très bien. Encore plus quand Skipper fut touché aux yeux par de l’encre, devant le guider pour frapper. Le duo infernal les mit à terre, ou dans l’eau plutôt pendant quelques minutes mais l’ennemi était coriace, et ils arrivaient en bout de canal ! Aucun soucis, ils allaient gérer comme des chefs. La gondole fut propulsée dans les airs et ils arrivèrent à la faire retomber sur une vespa, pouvant ainsi passer en mode propulsion. La course était intenable dans les rues de Venise, et dès qu’ils prenaient un peu d’avance, les pieuvres les rattrapaient. Alors le combat fut inévitable quand ils tombèrent dans une impasse. Kowalski avait calculé toutes les probabilités de gagner, et il fallait dire qu’elles étaient très mince. Si bien qu’il ne put s’empêcher de faire la remarque que c’était plutôt eux, qui étaient encerclés et dans une bien mauvaise posture. Oui ils avaient eu cette discussion avec Skipper, et pas qu’une fois, sur le fait qu’il devait arrêter de faire des remarques exactes mais improductives qui ne faisaient que miner le moral des troupes, mais ce n’était pas de sa faute, il avait peur et quand il avait peur, il avait bien du mal à contrôler sa langue. Ce n’était pas parce que la situation était désespérée qu’ils allaient partir se cacher. Ils étaient de fiers soldats d’une unité d’élite exceptionnelle, ils se battraient jusqu’à la mort et même si l’improvisation le débectait, il fallait avouer que dans ce cas précis, il n’allait pas avoir le choix. Alors que Skipper allait lancer l’offensive, d’autres personnes arrivèrent. D’abord une magnifique chouette aussi blanche que la neige se saisit du poulpe qui allait se jeter sur lui et sur sa tête ! Puis ensuite, un petit phoque tacheté, caché dans l’enseigne du marchand de glace lançant une bombe en même temps que la cabine téléphonique changea de forme pour laisser apparaître un énorme ours polaire tenant un fusil mitrailleur. Et enfin, une fois qu’ils avaient éliminés la menace, un loup gris fit son apparition, sautant d’un jet pour atterrir juste devant eux.

C’est vrai, je reconnais que le Vent du Nord est arrivé au moment propice…. à croire qu’ils nous suivaient depuis un moment. Ceci est bien entendu ironique. Je sais qu’ils nous suivaient depuis que nous étions sortir de la base de Dave. Néanmoins, j’assume, contrairement à Skipper, d’abord été ébloui par leur entrée. Ils étaient classes. Tous. Surtout Eva ! Et je ne dis pas cela parce qu’elle m’a sauvé la vie avec une grâce sans pareil et que j’ai découvert par la suite qu’elle était dotée d’une intelligence redoutable, certes n’arrivant pas à mon niveau mais tout de même ! Notable ! Belle et intelligente ! J’ai senti mon corps vibrer d’excitation ou était ce seulement parce que je me retrouvais dans un immense QG bourrés de technologies ? Sans doute un peu des deux. Le Vent du Nord, agence international d’espions destinés à protéger les animaux les plus faibles, enquêtait depuis un moment sur Dave. Même si je n’appréciais absolument pas le ton condescendant de son directeur, Confidentiel, qui nous prenait uniquement pour des pingouins sans défense, j'acceptais de me rendre en salle de débriefing. Je ne l’écoutais qu’à moitié sur le moment, bien trop absorbé par la technologie environnante, et ses supers fauteuils confortables. Mais quand Skipper commença à expliquer ce que nous avions trouvés, je me reconcentra aussitôt. Après tout je devais montrer mon savoir, vu que la première approche n’avait pas été vraiment très convaincante … Quand je vous dis que les hormones ne sont là que pour déconcentrer notre cerveau … Mais enfin bref … Voir la tête de l’agent Confidentiel quand Rico sorti le sérum de Méduse de son gosier était assez jouissif. Enfin nous lui avions fait fermer sa grande gueule pleins de crocs. Alors c’était qui les pingouins sans défense ? Certainement pas nous ! Alors qu’il n’en revenait toujours pas, il continua de tomber de Charybde en Scylla quand Dave pirata le système informatique du Vent du Nord. J’avoue que moi aussi je fus étonné car vu les capacités qu’il montrait, ne sachant même pas trouver le bouton pour allumer le micro. Tant soit peu … il était sur l’écran et rigolait comme seul un méchant peut le faire, nous dévoilant tout son diabolique plan. Il ne comptait pas seulement nous éliminer nous … mais tuer tous les pingouins du monde entier … Il avait déja commencé car Eva reçu le message d’alerte comme quoi des pingouins du zoo de Berlin et de Londres étaient entrain de se faire kidnapper. C’était notre mission ! Celle pour laquelle nous nous étions préparé ! Celle de notre vie ! Ce n’était pas parce que nous avions renier notre nature profonde que nous ne savions pas à quelle espèce était notre sang. Néanmoins … même si Skipper et Confidentiel s’emballaient tous les deux, nous ne pûmes rien faire … car un nuage violet s'abattit sur nous tous, changeant notre destin à jamais.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Reflexion is the New Sexy
And i'm judging you bitch
He always runs while others walk, he acts while other men just talk, he looks at this world and wants it all, so, he strikes like thunderball. He knows the meaning of success. His needs are more so he gives less. They call him the winner who takes all and he strikes like thunderball. His days of asking are all gone.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Ben Whishaw <3

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section création de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] JGieNOl

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:09



La culture c'est ce que l'on fait de notre nature


Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Tumblr_ol0kykmyTo1s0gcaio7_250 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Tumblr_ol0kykmyTo1s0gcaio10_r1_250



Euclide Martial Kowalski
Né le 18 Août 1991 à Zakopane , Pologne - 29 ans
Taille: 1m78
Poids: 74 kg
Groupe sanguin: O
QI: 162
Vue: Myopie congénitale OD -5.5 ; OG -8
ECG: OK
ECC: OK
Aptitudes magiques: Respire sous l'eau, ne craint pas le froid de part sa nature de pingouin: plus de détails annexe tests physiques
Allergies connues: Fraises ; Piqûres d’abeilles
Atteint du Syndrome d’Asperger ; Diagnostiqué à l’âge de 7 ans : plus de détails annexe psychiatrique
Passionné par : l’informatique; les mathématiques; la physique quantique; les trains; les animaux; la nourriture : plus de détails page 5
Ne tient pas l’alcool : plus de détails page 6
Orientation sexuelle: Pan-sexuel
Orientation religieuse: Athée


→ Ascendance
Mère: Adelaide Sophia Bistrica-Kowalski
Danseuse étoile du Bolchoï - Moscou
Père : Danimir Bosco Kowalski
Sous secrétaire d’Etat à la défense sous le gouvernement Drnovšek II


D’accord …. vous vous dites, Euclide … ça fait pas très polonais et vous avez raison … mes géniteurs avaient visiblement le sens de l’humour dès ma naissance. Pas que je n’aime pas ce prénom … après tout un mathématicien grecque célèbre l’a porté … mais ce n’est pas vraiment au goût du jour. Je ne peux même pas me rabattre sur mon deuxième prénom Martial … Du coup Kowalski c’est très bien. Sa signification veut dire forgeron, j’aurais préféré ingénieur mais que voulez vous. On s’y fait très bien.

→ Abandonné à l’âge de 7 ans
→ Placé à l'Orphelinat de Storckwell , Londres


Je sais je sais, là encore c’est étrange mais non moins logique quand on regarde les faits. La femme qui m’a donné naissance, celle que vous appelez mère voyageait de temps à autre quand la troupe du Bolchoï se rendait dans de grands théâtres. Il se trouve que mon père ne voulait déja pas me garder vu qu’il était bien trop occupé … À quoi je n’en sais rien et cela ne m'intéresse guère. Donc il se trouve que j’étais avec elle, le chorégraphe ayant accepté qu’un marmot comme il le disait si bien les suive. Moi je m’en fichais, je suivais mes cours à distance par un professeur que j’avais déja dépassé étant donné que j’ai su lire à 4 ans et demi. Néanmoins mon comportement n’était pas normal. Je ne parlais guère, j’avais du mal à comprendre certaines interactions sociales simples et j’avais déja commencé à développé ce que vous appelez des tocs et que je nomme routine. C’est le fameux chorégraphe, que j’ai remballé sèchement à la première action de paroles que nous avons eu qui a proposé à ma mère de m'emmener voir un psychiatre. J’étais trop différent pour rentrer dans la case. Il s’avéra qu’il avait raison. J’en avais conscience de ne pas être comme les autres même si je ne comprenais pas pourquoi. Le diagnostic tomba. J’étais, et je suis autiste de type asperger. Pour moi, à cette époque, ce n’était que des mots car après tout, je me sentais bien. Je n’étais pas malade. Or c’est là que je découvris que la différence fait peur, qu’elle n’est pas acceptée. Mes géniteurs décidèrent de me laisser dans un grand orphelinat de Londres. M’abandonnant comme si j’étais un animal. J’essayais de comprendre pourquoi. D’intellectualiser la douleur que je ressentais mais je n’arrivais pas à la traduire. On me mentit, pour me protéger, soit disant j’étais fragile. Juste parce que je ne voulais pas parler. Je n’avais rien à leur dire, je n’en avais pas envie, je préférais rester seul plutôt que de me faire juger.

→ A rencontré Skylar C., Ricardo B. à l’âge de 8 ans : plus de détails dans leurs dossiers respectifs.

La preuve. Quand j’ai envie de parler je le fais. Bon d’accord, c’est Skylar qui est venu me parler en premier. Lui aussi venait d’être abandonné et il avait décidé que ça ne se passerait pas comme ça. Pourquoi est ce que je lui ai répondu ? Parce que c’était la première personne qui ne me jugeait pas et qui ne me regardait pas comme une bête de foire. Je me suis senti à l’aise avec lui. Chose que même avec mes géniteurs je n’avais jamais ressenti. Puis, nous sommes tombés sur Ricardo ou plutôt il est tombé sur nous en sautant du premier étage de l’orphelinat après avoir lâché une boule puante dans le bureau de la directrice. Soit. C’était une étrange façon de faire dont je ne comprenais pas l'intérêt mais j’appréciais grandement les plusieurs fois ou il avait prit ma défense quand on m’insultait. Nous formions un trio très atypique et clairement pas prêt de se faire adopter, ce que l’on nous répétait sans cesse. Or cela nous convenait. En vérité, à nous trois, nous formions une famille.

→ A rencontré Stoyan F à l’âge de 12 ans : plus de détails dans leurs dossiers respectifs.

Enfin Stoyan. Il était le plus petit et tout le monde l’adorait. Là non plus je n’ai jamais compris pourquoi il avait décidé de nous rejoindre, nous, le trio de cas sociales. Je l’avais pourtant prévenu, qu’avec nous il resterait orphelin pour toujours…. Mais nous avions quelques choses de chaleureux à ses yeux et au final, je pris l’habitude qu’il nous colle sans arrêt. Je décida même de faire son éducation étant bien entendu le plus avancé des trois, et de tout l’orphelinat.

→ A été placé à l’âge de 14 ans au Collège Amestoy grâce au leg d’argents de la famille Kowalski à l’orphelinat lors de son placement: Y est resté 46 jours.

Il y a quelque chose d’assez cynique dans la vie mine de rien. Toute mon enfance j’ai été vu comme une bête de foire. L’asocial de service. Et voila qu’après le coup de fil du directeur du collège dans lequel nous allions, la décision de me mettre dans un établissement pour surdoué était prise. Est ce que j’avais mon mot à dire ? Absolument pas. Oh j’aurais bien aimé. Il était fort vrai que je m'ennuyais comme un cadavre à la morgue dans toutes les classes, même en faisant les exercices de mes trois autres frères. Justement, je ne voulais pas partir parce que j’étais avec eux. Ils étaient ma famille, ma protection, mon cocon. Il va s’en dire que ce placement à l’Institut s’accompagnait d’un internat. Il était convenu que je ne reviendrais à l’orphelinat que pour les vacances. Je ne voulais pas y aller ! Je ne voulais pas à nouveau être seul. Et j’avais raison ! Ce fut les quinze pires jours de ma vie. Ce soit disant institut, pour enfants surdoués n’était pas le fameux havre de paix promis. Les intelligences y étaient légèrement au dessus de la moyenne et je compris le deuxième jour qu’il s’agit tout simplement d’un collège privé et qu’on m’y avait envoyé pour être encore une fois débarrassé de moi. Je commença à être harcelé dès le quatrième jour à cause de mes manies. De ces fameuses bizarreries que je faisais quotidiennement, et pour d’autres raisons. Mon mutisme me desservi autant que ma capacité à répondre factuellement et le stress que cela me provoquait était énorme. Je n’arrivais plus à le gérer comme d’ordinaire. Même résoudre des équations où coder ne marchaient plus. Vraiment horrible. Je pense que j’aurais attenter à ma vie si Skylar, Ricardo et Stoyan n’étaient pas venu me chercher. C’était en pleine nuit. Je ne dormais pas, comme d’habitude, et heureusement car je pus être très réactif. Ils ont incendié le bâtiment et ont profité de la panique ambiante pour me tirer de là. J’avais perdu 15kg et 200 grammes. Mes traits étaient tirés et j’étais si épuisé mentalement que je pleura pour la première fois devant eux.

→ Est porté disparu à la suite de l’incendie du Collège Amestoy
→ Sa trace est retrouvée le 3 Octobre 2011 par le Vent du Nord à la suite du piratage informatique de l’OTAN et de la BCE


Ah … oui … ça … et bien je dois vous avouer que les quatre ans qui ont séparé l’incendie de ce moment n’ont pas été de tout repos ! Nous avions clairement une vie de fugitifs, et il est vrai, que nous sommes tombés dans ce que la loi appelle la petite délinquance. Des vols de nourritures, d’argents, des actions chocs et coups de poings comme des kidnapping d’animaux pour dénoncer l’injustice de l’enfermement. Enfin nous faisons les choses à notre manière, avec nos idéaux et nos valeurs jusqu’au jour où Skylar me lança un défi. C’était idiot. Nous passions une bonne soirée autour de bière, de pizzas et de joints de marijuana et il a lancé que mes compétences en informatique stagnait. Piqué au vif dans mon intérêt le plus important j’ai accepté. Il ne m’a pas fallu beaucoup de temps pour lui prouver que j’avais raison, sans penser aux conséquences. De plus, j’ai rajouté une couche parce que je me suis dis, quitte à y être, autant pirater quelque chose d’utile. L’OTAN car j’avais accès à des documents confidentiels européens. La Banque Centrale Européenne, pour remplir notre compte en banque vide. Sauf qu’une opération comme ça ne passe pas inaperçu, j’aurais du m’en douter … si les médias ont essayé d’étouffer l’affaire, quelques articles sont sortis et c’est à ce moment là que j’ai pensé que c’était une erreur.

→ Est engagé comme informaticien au sein du Vent du Nord le 24 Octobre 2011

Est ce que j’avais le choix ? Pas vraiment. Forcément, nous nous sommes faits traquer et comme un idiot je suis tombé dans un piège assez basique. Je n’ai même pas envie d’en parler tant j’ai honte. Le lendemain, une dizaine d’agents encerclaient notre planque. Nous avons essayé de fuir, mais ils nous ont rattrapé. Plusieurs options s’offraient à nous. Soit nous nous rendions pour être jugé et reconnus coupable, finissant ainsi notre jeune vie en prison. Soit nous acceptons la proposition du Vent du Nord. Honnêtement je n’ai pas vraiment hésité. Autant purgé ma peine à la société en travaillant pour elle de manière efficace. Et à vrai dire … quand je suis arrivé dans les locaux londoniens pour la première fois … je dois dire que ça avait la classe ! La grande classe ! En plus on m’embauchait comme informaticien, je ne pouvais pas rêver mieux ! J’étais si excité finalement par cette nouvelle perspective que j’oubliais les autres. Ricardo était tout aussi excité que moi mais je ne compris pas vraiment le scepticisme de Skylar envers eux. J’étais peut être naïf après tout mais ils nous évitaient la prison. Étant claustrophobe je sais que je n’aurais pas tenu plus d’une heure. Il y avait autre chose aussi. Même si j’étais vu différemment, cette fois à cause de mes actes et non de ma personne, on chercha à m’inclure. L’agent C, celui qui m’avait recruté, qui s’avérait être aussi le directeur, malgré le ton condescendant qu’il pouvait avoir avec nous, essaya de faire en sorte que tout se passe bien. Malheureusement Skylar rentra directement en conflit avec lui. L’endroit était trop petit pour deux égos de cette taille là.

→ A eut une relation avec l’agent E de Novembre 2013 à Avril 2014



La nature finit toujours par ressortir à travers notre culture!


Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 28BbDnB Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] QjhvVu0


“Sérieusement ? Pourquoi ma relation avec Eva est inscrite dans mon dossier ?”

Toutes les têtes de la section création se retournèrent vers leur chef qui leva la sienne du grand ordinateur sur lequel il était depuis des heures. Il regarda la dizaine de personnes en clignant des yeux. Ah … il avait parlé à haute voix … il était pourtant persuadé de s’être fait le commentaire dans son esprit.

“Vous savez bien que la vie privée ici est un concept abstrait …”
“ Merci pour cette pertinente remarque Sean. Retournez à vos postes !”

Il poussa un petit soupir avant de se lever, attrapant sa tasse au passage. Se replonger dans son dossier était quelque chose d’assez étrange. Il n’aurait pas du, mais quand il avait vu son nom apparaître, non loin de celui qu’il cherchait, il n’avait pas pu résister à cette envie de cliquer dessus. De l’eau avait coulé sous les ponts depuis Décembre 2013. Déja la malédiction s’était brisée, la vérité avait éclaté. Ils n’étaient pas des humains, ils étaient des pingouins, le commando de Madagascar ! Tout ce qu’il avait en tête n’était que des faux souvenirs. Rien de tout ça n’avait existé. Néanmoins le Vent du Nord avait préféré consigner dans leurs dossiers pour éviter de trop grandes perturbations psychologiques, ce qui avait été le cas pour Kowalski. Pendant quelques mois ses comportements avaient été tellement bouleversés qu’il avait même du être mis sous antidépresseurs. Heureusement que sa faculté d’adaptation était grande, si bien qu’il arriva à s’en sortir tout seul, arrêtant tous traitements qu’on avait voulu lui donner. Après tout, quand il était pingouin, il avait déja des comportements humains. Au final, il n’y avait que l’apparence qui changeait, en plus de ces faux souvenirs, mais ils allaient y arriver ! Comme toujours ! Puis ils étaient réunis, comme avant. Skylar eut encore plus de mal à accepter qu’ils travaillaient pour le Vent du Nord mais à force de persuasion des trois autres, tout rentra dans l’ordre après les quelques années de chahutements. Au final, il avait même réussi à avoir sa propre unité ! Kowalski avait longtemps plaidé la cause auprès de l’agent Confidentiel, qui effectivement ne s’appelait pas comme ça, mais il était assez drôle de lui dire de temps en autres. Néanmoins, la création de l’unité Madagascar avait fait aussi l’objet d’un petit chantage. Il devait rester dans la section création. Prenant sur lui, il accepta, pensant qu’il pourrait faire les deux et il avait eu raison. Il avait eu tellement raison même qu’il avait été promu y a deux ans comme directeur de la section à la vue des résultats exemplaires et des retours positifs des agents de terrain.

“Kowalski ! Tu as trouvé le dossier que je te demandais ?”

Roulant des yeux car gonflé qu’on l’interpelle alors qu’il allait faire son thé, il se retourna néanmoins, C restait mine de rien son patron.

“Oui”
“Et tu en as tiré quelque chose ?”

Serrant sa tasse à deux mains, il fixa C de son air nonchalant, tandis qu’il comptait les secondes dans sa tête.

“Pour le moment non. Il nécessite une deuxième analyse. Néanmoins. Je connais l’agent 76 et il ne m’a pas semblé être un agent double.”

Sa voix était monocorde et il ne comprit pas pourquoi C souriait avec cet air là. Avait il dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? Aurait il du lui dire qu'il avait plutôt préféré relire son propre dossier au lieu de faire ce qu'il lui avait demandé ?

“Je n’ai jamais dis qu’il l’était.”
“Vous le suspectez. Sinon vous ne m’auriez pas demandé de éplucher son dossier avec ‘mon regard’ je vous cite.”

Il s’approcha de lui et Kowalski ne le perdit pas du regard, essayant de décrypter ce qu’il allait ou voulait faire.

“Tu êtes naïf Kowalski. Ton intelligence te sauve.”
“Cela sauve un bon nombres de gens. Vous devriez essayer je suis persuadé que vous apprécierez.”

Cette façon que C avait de faire … de ne pas le considérer … et encore, il ne l’avait pas traité de gamin aujourd’hui. Un exploit. Mais c’était mal le connaître que de penser qu’il se laissait faire. Pourtant, il était habitué à cette repartie froide et sans remord. À croire qu’il le cherchait exprès pour se délecter de pouvoir arborer un air vexé.

“Fais moi ton rapport ce soir et n’en parle pas.”

Cette fois c’est C qui leva les yeux en l’air vis à vis du sourire qu’il avait. Oui, il n’en parlerait pas, c’était sur. Kowalski pouvait être une tombe quand il s’y mettait. Mais pas avec n’importe qui.

“Forcément … j’aurais du m’en douter … alors fait en sorte qu’ils ne l'ébruitent pas !”

C parti tout en secouant la tête et Kowalski poussa un énorme soupir. Il était en retard de 4 minutes et 25 secondes pour prendre son thé. Il se dépêcha d’arriver à l’espace repos tout en se repassant la discussion dans la tête. Dave … lui aussi avait été prit par la malédiction, ils en étaient tous sûrs et pourtant il restait introuvable. Pourtant il allait agir, tous le savaient. Mais quand ? Et où ? Et comment ? Tant de questions que le Vent du Nord et le commando de Madagascar essayaient de répondre, avant qu’il ne soit trop tard….

Affaire à suivre !




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Reflexion is the New Sexy
And i'm judging you bitch
He always runs while others walk, he acts while other men just talk, he looks at this world and wants it all, so, he strikes like thunderball. He knows the meaning of success. His needs are more so he gives less. They call him the winner who takes all and he strikes like thunderball. His days of asking are all gone.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109

Solal A. Dorado



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Solal A. Dorado


╰☆╮ Avatar : Gaspard Ulliel

Ѽ Conte(s) : La Route d'Eldorado
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tulio

✓ Métier : Mafieux. PDG d'import/export
☞ Surnom : Oph
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 583

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:14

OOOOOOH YEAAAAAAAAAH LE VOILA LE PETIT CHÉRI Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545

Trop contente de le voir arriver parmi nous Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 283248815 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 283248815 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 283248815

Bon courage pour ta fiche Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 4049562214

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
« Eldorado »
Un jardin de Paradis où la vie n'est qu'harmonie
©️crackintime

Angelika B. Beresford



« You Are Not Alone »


Angelika B. Beresford


╰☆╮ Avatar : Katheryn Winnick

Ѽ Conte(s) : Bernard & Bianca
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Miss Bianca

✓ Métier : Pédiatre, agent secret, chroniqueuse indépendante
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] MVyUygr

☞ Surnom : Angel / Angie / Lady B.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 3569
✓ Disponibilité : En ralentissement jusqu'au 8 mars

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « You Are Not Alone »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:16

Kowalski !!!!! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545

Tu as réchauffé mon petit coeur de fangirl !! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659 Je l'aime tellement ce persoooo Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 D'ailleurs, je sais pas si je te l'ai déjà dit mais ça a été un des persos que j'ai joué le plus longtemps sur un forum ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659 Deux ans et c'était que du bonheur ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659

J'ai vraiment, vraiment hâte de voir ce que tu va faire de ce personnage que j'aime à la folie. Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Et j'aime autant te prévenir, que si tu prévois de faire un PV pour Skipper, il est à moi ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2852471132 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 563794906 En tout cas prépare-toi, je vais te demander tous pleins de liens ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264

Il faudrait que je t'envoie en photos la collection d'objets dérivés que j'ai sur les pingouins et particulièrement sur Skipper et Kowalski ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 479813545 Tu verras que les PoMs est moi c'est une très longue histoire d'amour ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Let's play a dangerous game !

Let's pretend that you don't care about me as the sun shine.
The truth will come out as we'll turn off the light.

Altana Steece



« Love it Light ! »


Altana Steece


╰☆╮ Avatar : Bella Thorne

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scampi McBernik

✓ Métier : Étudiante en sciences et stripteaseuse au Rabbit Hole
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] Altana11

☞ Surnom : Antonin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1743
✓ Disponibilité : 5/6 (Rafael, Anna, Tohru, Willie et Lucy)

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Love it Light ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:25

Oh mais quelle idée géniale Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Je valide totalement Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545
Avec cet avatar en plus Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659
Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien avec ce nouveau perso Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Impatient de voir ce que tu vas en faire Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Except. What is normal at any given time? We change just as the seasons change, and each spring brings new growth. So nothing is ever quite the same.
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84668-en-cours-home-is-wher http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85474-mes-petits-rps

Bellamy H. De Beaufremont



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Bellamy H. De Beaufremont


╰☆╮ Avatar : Lucky Blue Smith

Ѽ Conte(s) : Les Aristochats
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Berlioz, le cadet des Aristochats, le gris

✓ Métier : En 1ère au lycée.
☞ Surnom : Bel
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 18
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:28

Oooooh Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659 Rebienvenue et bon courage pour ta fiche ! Kowalsky à l'air très cool Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Les enfants que l'on outrage
Peuvent-ils encore aimer?
But my dreams they aren't as empty As my conscience seems to be

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Ben Whishaw <3

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section création de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] JGieNOl

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 830

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:48

Oph: Ouiiiiiii le cutie pingouin est là Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3109594688 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1574146564 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1574146564 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3047629014

Angie: Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Ouais je me souviens de ce que tu m'as dis sur la Cb Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3213561239 Bah je vais essayer d'être à la hauteur alors Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 2727069659 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 563794906

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Ecoute c'est noté Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 On sait jamais Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1574146564 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1574146564 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1688994477

Ooooh Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Bah ouais pourquoi pas Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3109594688 Non mais je comprends ils sont tellement cool aussi Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1690790535 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1690790535 Ils ont la classe Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1690790535 (mais il faut avouer que j'adore aussi King Julian et Morty Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 eux ils sont frappés un truc de ouf Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 )

Ctrl+Alt+Supp: (oui il fallait que je fasse cette vanne Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 563794906 j'étais obligé Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 ) : Héhéhéh ravie que le combo te plaise Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1688994477

Kitty: Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 Merci Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 242150264 Alors en vrai quand tu vas le connaître je sais pas si le mot cool peut lui être attribué Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1375884928

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Reflexion is the New Sexy
And i'm judging you bitch
He always runs while others walk, he acts while other men just talk, he looks at this world and wants it all, so, he strikes like thunderball. He knows the meaning of success. His needs are more so he gives less. They call him the winner who takes all and he strikes like thunderball. His days of asking are all gone.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109

Regina Mills



« Toto, j'ai l'impression que nous ne sommes plus au Kansas. »


Regina Mills


╰☆╮ Avatar : Lana Parrilla

Ѽ Conte(s) : Blanche Neige et les Sept Nains
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Méchante Reine

✓ Métier : Propriétaire/Barmaid du "Roni's"
Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] D3A9a

☞ Surnom : Gina pour tous ceux qui sont ici mais aussi MarieLou pasque bah c'est mon prénom.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6200
✓ Disponibilité : Eloïse + Eliana + Erwin + Mission + Lorenzo (5/5)

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Toto, j'ai l'impression que nous ne sommes plus au Kansas. »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:50

re bienvenu :)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

    malédiction
    MALÉDICTION[ma.le.dik.sjɔ̃] n.f - Condamnation au malheur qui semble venir d'une puissance supérieure. Sort hostile, malheur, malchance auxquels on semble être voué par la destinée.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t12402-elle-a-cherche-du-rec http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80991-_rmills_

Aisha Androuze



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Aisha Androuze


╰☆╮ Avatar : Naomie Scott

Ѽ Conte(s) : Winxclub
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Layla d'Andros, fée des fluides

✓ Métier : Policière
Nous luttons ensemble pour l&#39;amour et la magie ~

☞ Surnom : Ash' ; Wiwi depuis peu...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 815
✓ Disponibilité : 5 RPs en cours

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 28 Mar 2020 - 13:51

EUCLIDE ! Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1375884928 (juste pour embêter le monde Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 1574146564)

Trop biiien j'adore Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545 !! Ce perso était si drôle dans tout son... sérieux Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 3392629739 Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 453450723 Re bienvenuuue Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] 675216545

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

the brightness

Your most powerful strength is the love given by your family and friends
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72907-oui-je-suis-une-fee-l http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t72932-la-peur-et-la-soeur-du-courage-layla http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t73851-chrono-rp-aisha

Contenu sponsorisé








Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Si l'avion est en or il ne pourra pas voler ! Kowalski on s'en fout on est riche [TERMINE]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés