« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Venez vous divertir et remporter des récompenses avec le jeu de la Saint Patrick ! Jusqu'au 17 mars 2021 !

Partagez
 

 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Alastor J. Reedio



« War never changes »


Alastor J. Reedio


╰☆╮ Avatar : Thomas Doherty

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel ♦ Black Butler
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Alastor ♦ Undertaker

✓ Métier : Présentateur radio ♦ Homme d'affaires ♦ Journaliste pour la Gazette
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] F0yk

☞ Surnom : Radio Démon ♦ Al'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 600

✓ Disponibilité : 4 RPs [Complet]

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « War never changes »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:19

    The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3d837e94b6cef95cb69af61edf9f15f5
    Alastor Joe Reedio
« The world is a stage and the stage... Is a world of entertainment. »

Fiche Technique.


    ♠ Surnom(s) → Radio Démon / Al' / Undertaker
    ♠ Age → D'apparence : l'âge de sa mort, 26 ans

    ♠ Occupation / Emploi → Présentateur Radio, homme d'affaires (légales ou illégales, y a qu'à voir The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1375884928)

    ♠ Votre personnage est-il tiré d'un conte ? : Indeed, my dear ! Hazbin Hotel and Black Butler !
    ♠ Si oui, lequel et qui est-il dedans ? : Alastor et Undertaker

Vous.


    Caractère Alastor est un démon très joyeux, toujours souriant et ouvert aux autres. Il peut paraître sympathique à aborder et drôle (il l'est) mais sa véritable pensée et que pour lui, rire est un symbole de puissance car c'est connaître le véritable trésor de la vie. Quand il était en vie, il adorait rire et profiter de chaque battement de cœur, le sien ou celui de ses victimes. Il aime beaucoup les blagues sauf quand elles sont fait à son encontre. Dans ces cas-là, il vous rendra la pareille mais pas sûr que ça vous fasse sourire. Alastor n'est pas difficile d'apparences : il apprécie tout ceux qui ne se mettent pas dans son chemin et jouera gentiment avec les plus faibles. Il n'est pas préférable de définir le terme "gentiment" ici, c'est quelque chose que nous comprenons de nous-mêmes. Actif et ambitieux, il sera toujours prêt à aller vers le plus offrant et même à vous dépasser avant même que vous n'ayez eu le temps de dire "deal". Alastor est beaucoup plus intelligent qu'il peut le laisser paraître de loin et beaucoup plus mystérieux. Son passé n'est pas connu de tous, seule sa réputation construite en Enfer reste. Sa double-identité est aussi très discrète. Alastor dit qu'avoir un personnage lui permet de garder un contrôle sur lui et son passé mais personne ne comprend véritablement s'il joue un personnage sous Undertaker ou sous Alastor. Ces deux identités se chevauchent donc selon la personne avec qui il est et ce qu'il souhaite en montrer. Undertaker est plus calme qu'Alastor et Alastor est plus dangereux qu'Undertaker. L'un aime la vie dans son plus simple aspect, manger des gâteaux, rire et dormir, l'autre aime tuer, torturer, semer le chaos autour de lui jusqu'à l'apocalypse. Pourtant, le démon reste très joueur et le shinigami destructeur lorsqu'il le faut. Pour tous les deux, la mort ne les touche plus mais se fascinent à voir les humains y réagir.

    Particularités
    Il peut changer ses yeux de couleurs variant du vert au rouge (Non, ce n'est pas un feu de circulation The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2724229657)
    Il peut se téléporter
    Il peut faire apparaître et disparaître ce que bon lui semble (tant qu'inanimé donc pas d'êtres vivants)
    Il est semi-immortel en tant que démon
    Il contrôle le feu
    Il se de place souvent avec une canne
    Il sourit tout le temps
    Venant de l'Angleterre, il garde un certain vocabulaire anglais qui termine ou commence ses phrases

    Il peЦƬ PЯΣПDЯΣ ᄂΣ ₵Ø₦₮ⱤôⱠɆ ḋ̴̢͓̤̒́́̉̉̎̀͒̕e̷̛̖̯̠̤̠̬̝̹̗ ̵̧̭͔̻̈́́̇s̷̘͎̯͉͆̈e̵̛̩̙̹̜̩̔̎̀̀̆́ͅd̷͍̳̣̘͙̜͑͋̒́̾̀ͅr̷̫̲̰̱̻̻̒̈́͐͝͝ḳ̴͛ḟ̴̠̌͌̄͐̋̓͝s̴̡̢͉͋̿p̴̬̭͓̪̋ͅ
    car il sait, lui, qu'il est un personnage joué sur un forum.


KILL MEANS CONTROL



    Alastor est né sous Joe Parker dans la capitale de l'Angleterre : à Londres. Souhaité, aimé, choyé, il était le fils unique de ses parents. Après tout, pourquoi vouloir un autre garçon que Joe ? Dès petit, il était un garçon très vif, instinctif et perspicace. Il adorait jouer avec les autres, se faire des amis, imaginer des histoires... Il n'y avait rien à reprocher à Joe si ce n'était son tempérament quelque peu dominant et destructeur. C'est vrai que, bien souvent, quand il construisait quelque chose, c'était pour prendre plaisir à le détruire ensuite. Oui, il faut bien l'avouer, quand un ami de Joe ne faisait pas ce qu'il voulait, qu'il lui désobéissait ou simplement le faisait mal, il en payait assez vite les conséquences... Joe avait commencé par un simple coup de pieds au début, histoire de voir la douleur que ça pouvait conférer à son partenaire. Il en avait vu s'écouler sur ses joues des larmes chaudes, épaisses et il avait compris que ces pleurs, c'était lui qui les avait fait apparaître. Cette idée le fit sourire. Pendant une période de sa jeunesse, Joe était donc devenu violent avec ceux qui n'étaient pas comme il le voulait. Coup de poings, coup de pieds, envois d'objets lourds, il avait même pu utiliser un couteau une fois quand il comprit grâce aux articles de meurtres dans les journaux que ça pouvait énormément faire mal. On le lui confisqua bien vite, vous vous en doutez. Alors, il utilisa des éléments scolaires tels que les ciseaux ou les compas. Il apprit même à utiliser le papier quand il remarqua que ce remarquable ustensile coupait également ! C'était beaucoup de découvertes pour Joe qui inquiétaient ses parents mais également ses professeurs. On leur conseilla vivement de faire voir au garçon un pédiatre qui pourrait alors le conseiller et l'aider. Une jeune femme aux longs cheveux blonds s'était porté garant de l'enfant, promettant qu'il y aurait des résultat. Elle était à la fois douce et tenace, calme et réactive, gentille et intelligente. Joe ne l'avait pas apprécié dès le première sourire qu'elle lui adressa. À plusieurs reprises, il s'était vu mentir à sa pédiatre quand elle lui posait des questions pour essayer de le comprendre. Il jouait avec elle comme avec une poupée et cela, la dame l'avait compris. Elle persévérait pourtant à le faire réaliser ce que signifiait bien et mal et quelle direction il prenait ce qui le faisait toujours sourire d'intérêts. Le bien et le mal... Qu'est-ce que c'était exactement ? Ou en était la limite ? Tuer, c'est mal. Mais tuer quelqu'un qui veut nous tuer, c'est défendable... Pourquoi ? Comment ? Qui pouvait dire ce qui était bien ou ne l'était pas ?

    "Maiiiiiis, s'amusait-il toujours en levant deux yeux innocents au ciel. Si on tue un meurtrier, on devient nous-mêmes un meurtrier, dans ces cas-là il faudra se suicider après, non ? Donc... Dans tous les cas... On meurt."

    La jeune femme avait gardé quelques secondes de silence nécessaires à sa réflexion et surtout, à la direction que prenait la discussion. Elle voyait bien que le garçon s'amusait du sujet, aussi lourd était-il.

    "Où veux-tu en venir, Joe ? Demanda-t-elle d'une mine plus grave.

    -Et biiiien... Il est évident que le mal cherche à contaminer le bien en le faisant enfreindre ses propres règles. Le mal veut dominer le bien et le bien, lui, il l'ignore pour essayer de vivre en paix parce qu'il sait que s'il joue le jeu, il deviendra lui-même mauvais. Autrement dit, le bien part perdant dès le début ! Il ricana. Il faut être bête pour aller dans le camp des perdants, nan ?

    Sa séance allait bientôt se conclure, il s'en doutait et il en avait hâte. Joe avait besoin de bouger, de se défouler. Il n'aimait pas trop parler avec ceux qui ne le comprenaient pas. Sa pédiatre ne souriait plus, elle était déçue de lui. Mais lui aussi, il était déçu d'elle. Pourquoi poursuivre une discussion entre deux individus qui se décevaient mutuellement ? Ça perdait en sens.

    "Ne vous en faites pas, tenta de rassurer Joe par pure pitié, je ne tomberais pas dans l'horriiible camp qu'est le mal. Il se redressa de sa chaise, l'avançant soigneusement vers la table avant de poser sa tête sur l'un des barreaux, un sourire excité d'ambition sur les lèvres. C'est lui qui tombera à mon arrivée."

    Il s'était trouvé drôle sur le moment. Pourquoi la jeune femme ne souriait-elle pas ?
    Non, elle tenta de lui expliquer que le mal n'amenait que chaos et destruction, que ce n'était pas une vie ou un but à atteindre. Ça sortait de tout principe du bonheur et de la vie heureuse que les Hommes recherchent tant. Elle commença à traiter de grands philosophes et de perceptions du monde mais Joe n'écoutait plus. Son sourire s'était éteint. Il s'ennuyait et ça l'agaçait beaucoup qu'on cherche à lui indiquer une chemin qui ne l'intéressait pas, à lui faire croire en un personnage qu'il n'était PAS. Le temps passait et Joe comprenait que les personnes autour de lui s'éloignaient par peur, par méfiance et par haine. Joe avait compris toute la nuance du bien et du mal... Le bien, c'était difficile à atteindre mais au moins, les gens vivaient sereinement alors qu'avec le mal, si on pouvait tomber dedans avec une facilité déconcertante, il n'y avait aucune stabilité sociale, professionnelle ou personnelle... En choisissant son camp, Joe s'était mis à dos le monde dans lequel il vivait. Un mouton noir parmi les moutons blancs. Il avait compris s'être trompé sur une chose importante de la vie qui ne le rongerait plus jamais : pour avoir une vie sociale, il fallait paraître ce qu'on était pas. Il fallait être le loup déguisé en agneau. Joe en avait connu de ces gens-là. Ces adultes qui tendent la patte sagement et dont on reconnait les larges coussinets mais que les autres ignorent par arrangement. L'enfant pensait ses individus lâches et stupides mais après réflexion, il comprit que c'était peut-être une porte de sortie. Ce n'était pas le mal qui combattait le bien. C'était le bien qui combattait le mal ! C'était le bien le coupable, celui qui cherchait à retirer au mal toute sa beauté, à l'anéantir jusqu'à la racine de son existence. Joe haïssait le bien pour ça. Pourtant, il décida néanmoins de se plier à certaines de ses règles pour se jurer, un jour, de le poignarder dans le dos - tranchant lentement la large lame ensanglantée tout le long sa colonne vertébrale. Un jour - oui, il le savait - il serait libre...

    Joe Parker était guéri de ses pulsions agressives - miracle ! - et devenait un adolescent plein d'assurance, empathique et joyeux. Il était toujours là pour aider les autres, à l'affût du moindre problème, prêt à les réconforter. Son sourire ne le quittait jamais, permettant aux autres de s'ouvrir à lui facilement. Il n'était jamais triste, jamais en colère, jamais vexé... Et tout le monde l'appréciait pour ça. Joe était l'ami idéal... De telle sorte à ne jamais vouloir le trahir. Car là était tout le revers de la médaille. Si Joe se refusait désormais de maltraiter ouvertement les autres, il laissait très bien comprendre par une intimidation discrète qu'il ne valait. Mieux. Pas. Le. Contrarier. Personne n'osait tourmenter le garçon, personne ne l'insultait, personne ne le quittait ou ne le trahissait. Ils portaient tous en lui un immense respect qui se faisait savoir de bouches à oreilles. L'orgueil de Joe grimpait. Il se sentait puissant, invincible. Seulement, à trop être confiant, il finit par se faire pousser de plusieurs étages de sa pyramide d'égocentrisme... Et désenchanta.

    C'était son père, le coupable. Celui-ci n'avait pas fait dans le progrès depuis la naissance de Joe, bien au contraire. Hanté par des paroles blessantes du garçon quand il était encore petit, il vivait désormais avec le regret de l'avoir mis au monde. Toute la suite de sa carrière ainsi que de sa vie amoureuse, il la rejeta sur lui. Le père de Joe avait perdu son travail et battait sa femme pour expier autrement ses problèmes. L'enfant se rappelait de l'instabilité que causait le mal... Chaotique et destructeur, et comprenait que son père n'y faisait pas exception. Il était ce loup déguisé qui étouffait sous le costume. Un soir, alors que Joe partait se coucher, son père rentra dans sa chambre et ferma la porte à clé. Il l'insulta de toute les peines du monde, le frappa jusqu'à l'évanouissement. Puis il le réveilla avec un sceau d'eau... Et le frappa à nouveau. Tranché, violé, noyé, étouffé, étranglé... Joe avait vécu la plus longue et fatigante nuit de toute sa vie. L'humiliation qu'il avait vécu n'aurait jamais pu être pardonnable. Il avait eu l'impression d'avoir failli à la promesse qu'il avait faite à la thérapeute : ce n'était pas le mal qui devait avoir raison de lui, mais l'inverse. Or, ce soir-là, Joe portait l'étiquette de la victime. Du moins, s'il était allé se plaindre à la police, c'est ce qu'on le lui aurait donné. C'est d'ailleurs pourquoi il refusa de demander justice à la bande de moutons du bien mais décida, comme membre du camp du mal, de régler lui-même le problème. Il se vengea. Devant sa mère, deux jours plus tard, il tua son père froidement à divers coups de couteau jusqu'à être sûr de ne plus jamais avoir affaire à l'animal sauvage qui lui servait de parent.

    "Ça y est. Il s'était redressé, essoufflé, avant de sourire à sa mère. On est tranquille, désormais."

    La jeune femme n'était pas de cet avis. Elle s'était rendu malade face au spectacle auquel elle avait assisté mais le garçon n'en comprit rien. Il se sentit obligé de se justifier :

    "Maman, c'est la thérapeute qui me l'a dit ! Il leva un doigt explicatif. On peut tuer quelqu'un si cette personne menace de nous tuer. C'était bien de faire ça ! J'ai battu le mal ! Tu n'auras plus à souffrir, tu n'auras plus à subir... Tu comprends ?"

    Non, elle ne comprenait pas vraiment. Mais avait-elle le choix face à cette famille disloquée ? Après quelques jours de malaise, de pleurs et de peur, Joe réussit à faire accepter la situation à sa mère. Il lui prépara leur plat préféré : du Jambalaya, et lui fit comprendre que tout redeviendrait comme avant mais en mieux. Pour sa santé mentale, elle décida d'ignorer le problème du garçon et accepta de reprendre une vie normale. Ou du moins, d'en imiter une.

    Joe Parker avait décidé de ce qu'il voulait faire de sa vie ; Il voulait être animateur radio ! Il était fait pour ça. L'éloquence, l'humour, l'actualité, la prise de position, le sarcasme, l'assurance... Il aimait parler, faire rire, rire lui-même. Et puis, n'était-il pas aimé de tous ? À l'antenne, il devait faire patte blanche comme il avait su le faire depuis son enfance. Mais il remarqua vite que la farine du loup se retirait petit à petit et que Joe avait besoin... de plus. Le chaos lui manquait. Il avait su s'y faire avant les actes de son père mais désormais, c'était devenu comme une soif de vengeance quotidienne que de bafouer ceux qui pouvaient le bafouer en retour. Depuis longtemps, déjà, le jeune garçon se contentait du malheur des autres pour se satisfaire mais ne pas en être la cause lui manquait. L'être humain le fascinait... Si faible. Si fragile. Toujours à se poser des questions qui n'ont pas de réponses jusqu'à mourir au final... Tout ramène à la mort. Joe s'était déjà demandé ce qu'était la mort et au début, il était persuadé qu'il n'y avait rien après et que tout se passait aujourd'hui - qu'il fallait en profiter le plus possible car il n'y aurait pas d'après. Quand il commença à tuer des gens pour le plaisir, dissimulé derrière un masque de cerf et une longue tunique noire, il demandait toujours à ses victimes de revenir le voir pour lui dire comment c'était l'au-delà.

    "Vous brûlerez en Enfer, Undertaker !"
    Avait répondu l'un.

    Joe, caché sous son pseudonyme, avait simplement souri.

    "Je mettrais même de l'huile sur le feu."

    Sous un double-jeu rudement mené, il pouvait parler de lui à la radio, s'insulter et se mépriser sans ne laisser personne douter qu'il était le cerf en question. Il avait toujours préféré la comparaison au cerf plus qu'au loup. Les loups avaient, à tort, la réputation d'un animal sauvage et dangereux alors que très protecteur et loyaux - soit une image qui ne correspondait pas à Joe. Le cerf, par contre, était nommé "le roi de la forêt", il était respecté par les membres de celle-ci, symbolisait la chasse dont il était le patron ainsi que l'éternel cycle de la vie en tant que guide des âmes. Et puisque qu'en tant que tueur il était perçu comme un animal sauvage... Autant qu'il choisisse lequel ?

    En 1933, Joe Parker est arrêté pour meurtre et passe 2 mois en prison avant de se suicider par mutilation. Il écrivit avec son sang des répliques qu'il avait pu utiliser à l'antenne ainsi que de grands sourires dentés.
    K e e p S m i l i n g



    Et voici le moment que nous attendions tous... Littéralement. Joe était mort et après la mort, pour lui et tous les loups à pattes blanches qui l'accompagnaient dans l'ombre, il arriva en Enfer. Lorsqu'on atterrit aux Enfers du conte dans lequel il se trouvait, c'était n'importe où, n'importe quand et embarqué dans n'importe quelle situation tordue. Joe s'était retrouvé, il s'en souvenait toujours, au beau milieu d'un champ de bataille. Ceux de la première guerre mondiale n'avaient rien à envier à cette organisation... chaotique. Une pure destruction, une apocalypse qui n'avait jamais de fin. Perdu dans ce no man's land, un démon était venu à sa rencontre en voyant chez lui ce qu'affichait les nouveaux de son genre : de la crainte. De là, l'individu à l'aspect très étrange lui tendit la main pour lui souhaiter bienvenue en Enfer. Joe dut prendre quelques secondes avant de réaliser ce qui lui arriver mais n'en fut pas déçu. Il comprit bien vite que cette liberté qu'il attendait tant depuis tout petit avait enfin la possibilité de s'exprimer ici. Il n'était plus humain, désormais, et n'avait donc plus à obéir à cette morale sociale, cette oppression de la part de la société pour s'intégrer. Personne ne faisait patte blanche ici, c'était à la loi du plus fort et puis c'est tout. L'individu l'avait pris sous son aile, voyant chez lui un énorme potentiel et il avait raison. Suivant les autres démons, Joe changea d'identité pour devenir Alastor. En seulement, quelques semaines, il enchaîna les combats accompagnés de son mentor et de son groupe d'amis. Suite à cela, il devint plus indépendant, plus puissant, plus solitaire... Et par les mois qui suivirent, il conquit des royaumes des Enfers pour les mettre à terre parfois juste pour le plaisir. Il connaissait la leçon que la vie lui avait appris : force-leur le respect. Fais-leur comprendre que d'un sourire, tu peux les exterminer. Il l'avait fait sans la moindre hésitation. Toujours souriant, toujours droit, drôle, heureux... Il l'était. Plus qu'il ne l'avait jamais été auparavant. Alastor avait obtenu le rôle de "Radio Démon" pour continuer de jouer les animateurs radio entre chaque territoire qu'il détruisait. Il aimait rire des autres, s'en moquer en commentant avec entrain les combats. Il était bavard.

    Alastor aimait chercher le danger, le prendre en main et le contrôler pour en faire ce que bon lui semblait. Tout ce qui avait du potentiel plaisait au démon et un jour, alors qu'il regardait la télévision des Enfers, il vit passer aux informations l'annonce d'une jeune fille naïve aux allures de petit ange : la fille de Satan. Charlie. Elle appelait au monde à une rédemption et à la possibilité de se racheter de ses fautes passés pour devenir une personne meilleure. Alastor n'avait sûrement jamais autant ri de sa vie face à la déclaration de cette jeune idiote. Il s'en pris d'intérêts et décida de se rendre à son hôtel pour se proposer comme allié à sa cause désespérée à laquelle personne - sauf pour d'autres intérêts bien plus noirs - n'adhérait. Il n'avait pas à montrer patte blanche à la jeune fille et expliquait clairement qu'il trouvait l'idée ridicule. Seulement, il aimait parier sur l'avenir et saurait faire de cet hôtel qu'il nomma Hazbin Hotel un bon parti. Là-bas, il rencontra les deux seuls résidents qui acceptaient de se plier aux règles et aux principes de l'établissement : Vaggie et Angel. Des personnages haut-en-couleurs qui, pour le moment, ne l'intéressaient que peu quant à ses projets. Alastor passa près d'un an à monter avec Charlie et d'autres de ses contacts un hôtel qui saurait faire des siennes le jour venu. Il l'attendait patiemment.

    Ça ne signifiait pas pour autant qu'il n'avait pas d'autres projets sur le feu ! En effet, Alastor avait bien des idées en cours dont une qui saurait causé sa chute...
    Il avait découvert il y a quelques temps un monde qu'on pourrait nommer comme le lien entre les Enfers et la Terre. Cet entre-deux mondes regroupaient des âmes perdues, celles qui n'avaient pas accepté leur mort et niaient le monde dans lequel elles devaient atterrir. Flottant dans le néant, elles attendaient, se multipliaient faute de solutions jusqu'à se fondre dans ce décor sombre. Obscur. Alastor avait trouvé triste que des personnes puissent éviter un paradis tel que les Enfers. Leurs faiblesses humaines les empêchaient de regarder en face leur triste sort et voilà qu'ils créaient un monde, une corbeille où ils pourraient tenter de fuir la réalité alors qu'ils rataient tant de choses ici-bas... Ce lieu n'était entretenu par personne, laissé au pouvoir des âmes égarées qui n'en faisait rien de conséquent non plus. Il n'en fallait pas plus à Alastor qui avait décidé d'en prendre possession pour créer un système d'évacuation des âmes jusqu'aux Enfers. Le démon avait eu la brillante idée de ne pas aller à l'encontre des désirs des morts qui refusaient de ne plus vivre. Ils souhaitaient terminer des affaires inachevées, alors Alastor leur permit par un sort de poursuivre une existence illusoire jusqu'à ce qu'ils meurent dedans et poursuivent leur chemin vers les bas-fonds. L'idée plaisait et était, théoriquement, tout à fait sensée. Seulement, après avoir été mise en place pendant un à deux mois, le démon remarquait que peu d'âmes descendaient dans les Enfers mais que bien au contraire, une majorité s'accrochaient d'autant plus à leur existence et parfois, même, changeait de camp pour grimper au paradis. De véritables anges déchus... Que le démon ne tolérait pas. Il avait donc du passer à la vitesse supérieure avec une système plus radical et strict : grâce à des contacts de tous les coins de l'Enfer, il créa un travail que nul autre n'avait vu ici-bas. Les démons embauchés avaient comme rôle d'entrer dans l'illusion des âmes et passer un pacte avec eux. Contre n'importe quel désir qu'ils promettaient d'exaucer, elles devaient leur laisser leur âme et acceptaient ainsi - leur mort. Le plan était parfait et ce qui devenait une véritable entreprise fonctionnait à merveilles ! Tout se passait pour le mieux d'après Alastor qui supervisait le tout depuis l'hôtel sans en tenir un mot aux résidents.

    Un jour, il s'était rendu dans l'entre-deux mondes alors qu'on lui signalait un problème : un jeune démon passait trop de temps sur une âme qui n'avait toujours pas été récupérée et celle-ci commençait à prendre... de la place. Alastor était allé voir sur place ce que ses intermédiaires entendaient par là et effectivement, ils avaient raison. L'âme d'un jeune garçon datant déjà du XIXème siècle baignait dans le néant sans pour autant disparaître. Elle commençait même à prendre de la place, comme une étoile fine et toute petite étoile dont on s'approchait de trop près. Étincelante et dangereuse à la fois. Le démon passa une main au-dessus de l'âme et ferma les yeux avant de se faire transporter dans le monde fictif qu'elle s'était créé. Il appris alors l'histoire de Ciel Phantomhive, un comte provenant lui aussi de Londres, mort sous les coups des membres d'une secte corrompue. Ses parents avaient péri dans les flammes, avec leur manoir. La lignée s'était quasiment éteinte... Il y avait de quoi ne pas souhaiter mourir, Alastor le comprenait. Ce qu'il comprenait moins, c'était le monde que c'était créé l'enfant comme refuge avant que le démon ne l'emporte. Il était beaucoup plus... complet. Spécial. Alastor avait passé un long moment à observer les aventures du comte Ciel et de son démon déguisé en majordome, Sebastian Michaelis. Il comprit vite que l'univers fictif du garçon était aussi complexe que son esprit. Ciel Phantomhive avait fait bien plus qu'accepter le pacte d'un démon pour vivre ces derniers instants sereinement. Non, il avait ouvert une partie contre lui, cherchant à duper le diable pour prendre le contrôle sur bien plus grand et cela sans même savoir exactement quoi. Et dans cette partie d'échecs rudement mené... Sebastian s'était tout simplement attaché au garçon. Il y avait de quoi le comprendre. Ciel demandait vengeance pour sa défunte famille mais les démons entendaient bien qu'il y avait plus que ça : c'était une revanche sur la vie et ce qu'elle lui avait promis. Alors, mort, il comptait équilibrer la balance. Alastor s'était demandé bien des fois si l'enfant avait conscience d'être mort ? Après tout, Ciel avait créé un monde assez sinistre à l'image du démon qui l'accompagnait mais ce n'était pas tout. Il avait également créé une autre organisation que Alastor ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam : les Dieux de la mort. Ces derniers étaient nommés comme les ennemis jurés des démons ; ils tuaient les humains qui étaient notés dans leur carnet de travail grâce à une faux de la mort puis retournaient d'où ils venaient. Ce n'était - pour eux - rien de plus qu'un... travail. Tout comme les démons après tout, non ? Ils disaient vouloir manger des âmes mais finalement, n'était-ce pas que le plaisir sordide de pouvoir les amadouer, les contrôler, les faire flancher ? Un rôle, voilà ce que c'était. Une misérable mise en scène que le jeune comte avait étiré et fortifié à son aise. C'est à partir de cela qu'Alastor se fascina de lui-même pour le garçon. Il passa ce qui paraissait être un mois entier dans le monde illusoire de Ciel mais simplement une journée en Enfer. Il fit connaissance des fameux Dieux de la mort, personnages qui l'intéressaient grandement et indices de la complexité de l'esprit de leur créateur, puis il laissa tranquillement le jeune garçon venir vers lui lorsque celui-ci remarquerait sa présence. C'était évident... Il allait le remarquer. Peut-être l'intégrer dans l'histoire, qui savait ? Alastor n'était qu'Alastor, le démon de tous les démons des Enfers avant de croiser le regard de Ciel Phantomhive. Tout changea à cet instant, pourtant. Il avait suffi d'un seul regard échangé, d'une seule entrevue, d'un seul appel de la part du jeune garçon à l'œil bleu perçant pour que se réveille chez Alastor un sentiment qu'il n'avait jamais eu auparavant. Celui d'un pion ?

    "Et vous êtes... ?"

    Alastor sourit. Un immense sourire se dessina de dents blanches bien carrés alors qu'il prenait au regard du garçon une apparence humaine. Alastor jeta un œil au miroir qui se trouvait à ses côtés. De longs cheveux blancs tombaient dans son dos, une tunique noire l'enveloppait et un large chapeau tombait sur sa tête. Son regard était dissimulé. Pourquoi ? Il ne savait pas encore mais allait-il bientôt le découvrir ? Comme Sebastian, il avait envie d'être ici encore un instant, de se perdre, de se fondre dans le décor d'une histoire plus grande que lui. Le monde que tentait de créer le garçon était absolument grandiose et dès que Sebastian aurait eu raison de son âme, il saurait en faire un apprenti extraordinaire ! Il le prendrait sous son aile, lui donnerait tout ce qu'il faut pour devenir un grand démon et alors -... Et alors... N'allait-il pas le dépasser ? Si, bien sûr. Pourquoi s'en empêcherait-il ? Ciel... Il n'était pas une simple victime de son sort illusoire et encore moins un futur allié. Il était un ennemi. Intelligent et puissant comme il pouvait être pour son âge, il était forcément un ennemi. Le démon ria...

    "Je m'appelle Undertaker. Je travaille ici, en compagnie... de la mort.

    - Vous êtes une sorte de croque-mort, c'est ça ?"

    Il lui avait tendu une perche. Une façade derrière laquelle se cacher.

    "C'est exact. Undertaker est le nom de ma boutique de pompe funèbres. Vous venez pour quelque chose... -

    -Ciel. Ciel Phantomhive. Et non, j'ai été intrigué... C'est tout. Mais... Il bloqua. Si je ne m'abuse, votre véritable nom, ce n'est pas Undertaker, n'est-ce pas ?

    -Non. Il rigola à nouveau. En effet."

    Mais il n'enchaîna pas. Son véritable prénom allait rester enfoui bien au-delà de ce monde. Il n'était plus un démon, ici. Lentement, il s'approcha du garçon avant d'attraper ses joues et de lui soulever la tête. Il regarda sa réaction, hésitant à en rire. Il le ressentait à chaque instant où Ciel l'observait avec une idée du personnage qu'il se faisait de lui. Undertaker sentait tout son être - tout son esprit - se modifier. Se liquéfier. Il avait l'impression d'être drogué, d'être contrôlé. Il savait que ça provenait du comte puisque celui-ci avait ce pouvoir - de créer - et Alastor n'était plus sur son territoire aujourd'hui. Il doutait pouvoir en prendre le contrôle un jour mais simplement se savoir prendre ce risque le faisait rire, l'excitait.

    "Ciel Phantomhive... "


    Tu mourras. Songeait-il. Mais pas comme ça. Pas aussi simplement en te rendant en Enfer comme ton destin te l'avait prévu. Ta mort sera elle-même une illusion car d'ici tu ne sortiras pas... Dans ce néant tu resteras pour l'éternité et mon règne là-bas continuera.
    Sois proche de tes amis mais encore plus de tes ennemis.



Storybrooke



    Alastor redevint Joe. Alastor retrouva la vie comme une résurrection, une seconde chance. En avait-il besoin, seulement ? Joe n'était que les prémices du démon qu'il allait plus tard devenir, revivre une quelconque copie de cette vie ne menait à rien. Il savait qui il était et il ne voulait être personne d'autres. Pourtant, le voici, à se lever tous les matins comme un bon petit soldat, à aller à l'école à nouveau, à avoir des amis, une famille, un avenir... Mais de tout cela, Joe n'en ressentait strictement rien. Il ne ressentait rien. Il ne souriait pas, ne pleurait pas non plus et sourcillait rarement. Il n'avait eu, durant son enfance, aucune joie de vivre ni même un signe qui pouvait indiquer qu'il l'était. Il s'ennuyait. Était-ce cela ? Rien n'avait de couleurs, rien n'avait de sens. L'existence des Hommes était morose, sans intérêt. Il n'avait aucune raison de se battre pour, de vivre. Alors, tout simplement, lorsque des rêves lui indiquèrent discrètement qu'ici-bas, en Enfer, il pourrait avoir tout ce qu'il désire réellement, il attrapa un couteau rangé dans la cuisine et partit dans sa chambre se tailler les veines. Il pouvait témoigner que le rouge de ce liquide l'avait fasciné et que c'était la plus belle couleur du monde, qu'il en manquait - d'ailleurs... Puis, il s'effondra.

    Joe a passé le reste de ces 28 années dans le coma à attendre qu'on vienne lui annoncer sa mort. Qu'on l'enterre. Mais personne ne se résolvait à quitter l'homme pour qui on restait au petit soin. Personne ne se résolvait à l'abandonner et il se demandait encore pourquoi. Qui tenait à lui ? Et lui, à qui tenait-il ? Toujours dans un coma des plus profonds, il rêvait de ces jours qui n'existaient pas mais qu'il vénéraient... Ceux où il aurait pu être un cerf. Et parfois, un garçon apparaissait dans ses rêves, sorti de nul part. Son regard bleu perçant l'hypnotisait. Bleu... Comme le ciel. S'il souhaitait vivre, c'était simplement pour le rencontrer lui. Il ne supportait sa condition que par sa présence. Ce... jeune... comte.

The After



    Storybrooke était une grande et belle ville - puissante, qui plus est. Alastor aurait aisément pu en faire son nouvel Enfer s'il n'avait pas découvert que cette réalité était gérée par un divin qu'il ne surpassait plus, désormais. Démon, il l'avait été et encore aujourd'hui, il pouvait encore se dire l'être. Cependant, il avait perdu en puissance et Alastor ne sentait plus la flamme qui l'avait animé dans son monde. Il se sentait lourd et maudit, enviant une haine démesurée à celle ou celui qui l'avait conduit ici. Au début, naturellement, il avait jeté la faute sur le comte Ciel Phantomhive et son monde illusoire dans lequel il avait été coincé. Seulement, il s'était vite rendu compte que ce garçon avait autant été victime que lui du Sort Noir. Quel nom banal, avait-il songé. Réveillé d'un coma et d'une vie ennuyeuse, il se devait désormais de visiter une ville immense avec des habitants de toutes échelles. Démons, sorcières, fées, gnomes, humains, animaux, elfes, rois et autres personnages qu'Alastor connaissaient à peine. Les dessins animés ne l'avaient jamais intéressé et maintenant il réalisait en faire partie. L'idée l'énervait... Cette simple idée de n'être qu'une blague l'irritait plus qu'autre chose et, naturellement, comme toute autre Storybrookien normalement constitué lors de leur réveil, il mit le feu à un quartier.

    La nouvelle avait alerté les gens et, plus particulièrement, trois jeunes individus qui avaient vite reconnu le démon Alastor même s'il ne put en dire autant. C'est après un instant de bavardages où l'une des jeunes filles s'inquiétait de son comportement inhabituel, l'autre lui réprimandait d'avoir agi sans réfléchir et le dernier complimentait son apparence et proposait avec engouement de prévoir une colocation tous les 4 - comme au bon vieux temps - que le démon comprit. Charlie. Vaggie. Angel. Les résidents de l'hôtel qu'il avait souhaité corrompre... Il avait presque réussi, par ailleurs, mais son addiction soudaine pour l'âme d'un enfant du XIXème l'avait empêché de conclure ses projets. Quel gâchis. Sans un sourire, sans un regard, Alastor avait refusé la proposition d'un ton sec mais clair avant de s'éloigner. Il pensait à autre chose pour le moment et n'avait ni l'intention de dormir ni l'intention de profiter de cette vie tant qu'il ne l'aurait pas en main.

    Qui sait ce qu'il avait fait durant cette année ? Des prises de contact, des prises de pouvoirs... Alastor avait, en tout cas, tout fait pour retrouver un minimum d'estime et pouvoir se regarder dans le miroir. Analysant de long en large, passant par les moindres petites rues de cette misérable ville, le démon avait pu découvrir les petites perles que celle-ci cachait dont des coins sombres qui, à son avis, n'était pas assez valorisé à son goût. Il prit à part l'un des quartiers mal-famés que les plus honnêtes évitaient et se le procura. Tout d'abord... Il salua une boutique, puis ajouta des teintes rouges sang aux rues, transforma le style architectural des bâtiments avant de lui-même se bâtir un immense immeuble siège du quartier dont il tenait à prendre les rênes. Storybrooke était une ville puissante, chaotique tant le bien et le mal s'y déchirait. La police était là pour y veiller - les Dieux aussi... Mais dans ce bazar, ce tableau dérangé, comment ne pouvait-on pas imaginer une place telle que l'Hazbin Street ?

    Il avait alors retrouvé ses trois futurs colocataires pour les inviter à rentrer chez eux.

    "My friiiiends ! Je ne pensais pas que vous me manqueriez tant ! Chaque jour passé sans vous était une torture des plus délicieuses... Mais je m'ennuie de votre présence. Charlie, tes espoirs naïfs et projets sans queue ni tête étaient si bons à savourer lorsqu'ils tombaient à l'eau. Vaggie, tes grands airs de ton mètre 60 et ta lame pointée sous mon nez égayaient mes journées. Et toi, Angel... Il regarda le garçon d'un sourire figé. Ne change pas tant que tu restes à une distance respectable de ma personne ! AH, que de bons moments passés en votre compagnie... Alors pourquoi ne pas remettre ça ?"

    Angel avait accepté sur le champ - sans surprise. Vaggie s'était laissée conduire par Charlie mais cela était parce qu'ils n'avaient pas encore vu le quartier dans lequel ils allaient résider. Pourquoi s'en plaindre, pourtant ? Il rappelait les Enfers, la maison. C'était le paradis sur Terre... Pour les plus mauvais.
© CREDIT



Administration


Célébrité de votre Avatar : Thomas Doherty
Est-ce un poste vacant ? : No, no, no !

Multicompte ? : Yes, yes, yes !

Entre nous


Pseudo / Prénom : Aisha
Votre avis sur le forum : Love ya The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 4049562214
Comment l’avez vous découvert : Toujours pareil ! Belle The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 4049562214

Si vous deviez choisir entre héros, vilain, magique, prince(sse), ancien animal, rebelle ou divin pour votre team vous choisiriez quoi ? : Sooooo much more than all of that ! But... Vilain The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 4041091761

Le mot de la fin : Black Butler et Hazbin Hotel c'est le pari que nous nous sommes lancés The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1139808870 D'autres arrivent The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85221-the-world-is-a-stage-

Blanche de Mitry



« Kim them all ! »


Blanche de Mitry


╰☆╮ Avatar : Alexa Demie

Ѽ Conte(s) : Folklore
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La Dame Blanche

✓ Métier : Tueuse à gages, leader d'une secte et étudiante en psycho
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 799472Folklore1

☞ Surnom : Antonin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 157

✓ Disponibilité : 8/8 (Elena, Lewis, Llwynog, Willie, Aguistin, Alexandre, Victoire, Anya et Violette)

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Kim them all ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:26

MAAAAAIS :tombe: Tu m’avais pas dis que tu prenais Thomas pour le jouer :tombe: The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 675216545

Ré-bienvenue par ici associé The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 55182585 On va bien s’amuser tous les deux The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688
Bon courage pour l’écriture de ta fiche The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 283248815

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
The lawn is pressed by unseen feet, and ghosts return gently at twilight, gently go at dawn, the sad intangible who grieve and yearn.
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84867-terminee-there http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85474-mes-petits-rps

Alastor J. Reedio



« War never changes »


Alastor J. Reedio


╰☆╮ Avatar : Thomas Doherty

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel ♦ Black Butler
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Alastor ♦ Undertaker

✓ Métier : Présentateur radio ♦ Homme d'affaires ♦ Journaliste pour la Gazette
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] F0yk

☞ Surnom : Radio Démon ♦ Al'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 600

✓ Disponibilité : 4 RPs [Complet]

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « War never changes »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:31

Comment te dire que ça s'est décidé hier The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1139808870 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 453450723

YAY The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2750729395 J'espère juste que tu me supporteras The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2852471132 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 453450723

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 283248815

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
We're far from the shallow now…
I'm off the deep end, watch as I dive in. I'll never meet the ground. Crash through the surface, where they can't hurt us. We're far from the shallow now
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85221-the-world-is-a-stage-

Wilhelmina Klein



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Wilhelmina Klein


╰☆╮ Avatar : Ella Purnell

Ѽ Dans le monde des contes, je suis : une danseuse nocturne

✓ Métier : fleuriste aux pompes funèbres (j'ai l'droit de dire ça patron ?)
☞ Surnom : Lily
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 602

✓ Disponibilité : coronacation baby

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:40

OH MON DIEU, ce personnaaaage The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2727069659 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2727069659 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2727069659 :tombe: :tombe: Je l'adore, tu pouvais pas faire meilleur choix, j'espère qu'on va un jour voir débarquer tous les personnages de Hazbin Hotel The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

En tout cas, rebienvenue ! (je viendrai quémander un lien dès ta validation sois en assurée :sadique:)

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
hidden language of the soul
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84912-call-me-in-the-middle http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84977-wilhelmina-et-sa-valse-nocturne#1193629

Vaiana de Motunui



« Parfois au réveil,
j'ai les oreilles dures. »


Vaiana de Motunui


╰☆╮ Avatar : Zendaya Coleman *o*

Ѽ Conte(s) : Vaiana, la légende du bout du monde
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Vava, la fille du chef qui n'est pas une princesse même si elle chante et a des animaux de compagnie

✓ Métier : Coursière à Hermès Express
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] Tumblr_ommjidew2V1qfq1l5o1_500

☞ Surnom : Natoune
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2679

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Parfois au réveil,j'ai les oreilles dures. »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:41

Re-bienvenuuuuuue !!! The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1617451880

Ton avatar est SUBLIME !! The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3641168666

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Have I the courage to change ?
Dream VS Reality. I want my life to matter. I am afraid I have no purpose here. I am afraid to let you see the real me. Rain it falls. Pouring on me.

Woody A. James



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Woody A. James


╰☆╮ Avatar : David Tennant <3

Ѽ Conte(s) : Toy Story
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Le shérif Woody

✓ Métier : Gérant d'un magasin de jouets
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 89

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 0:56

Re-bienvenue !! The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1617451880

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Hello, cowgirl ! Je t'ai manqué ?

I came to you to let you know that somebody will always love you.
As long as we stand together, we will always be partners in crime.

Gabrielle M. Sokolovitch



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Gabrielle M. Sokolovitch


╰☆╮ Avatar : Déesse Margot Robbie

Ѽ Conte(s) : Fairy Tail
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La fille de Satan: Mirajane Strauss

✓ Métier : Ancienne Mannequin & Propriétaire du Fantasia
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] SlAXLdP

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 470

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 1:00

OUIIIII The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

Ce perso' est tellement génial The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2852471132 comme dit j'ai un peu suivi le truc de loin The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 453450723 mais bon c'est un démon il est cool The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1574146564 Viens rejoint la team démoniaque de SB The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

La preuve je t’accueille avec Gaby

Reee bienvenue parmi nous et bon courage dans l'écriture de ta fiche The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3641168666 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3641168666 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3641168666 :fan

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
I only need you !
I never held my hand out and asked for something free. I got pride I could roll out for miles in front of me. I don't need your help, and I don’t need sympathy. I don't need you to lower the bar for me. We bury our emotion and pretend that we're just fine. The only way to live now is to know you're gonna fly!
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83511-la-magie-n-est-pas-fa http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231162

Cassandre De Trémaine



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Cassandre De Trémaine


╰☆╮ Avatar : Madelaine Petsch

Ѽ Conte(s) : Cendrillon
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasie

✓ Métier : Directrice générale en entreprise de mode
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] Generation-Jurassic-2

☞ Surnom : Cassie, Ana...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 290

✓ Disponibilité : Aussi complète qu'une galette :adios:

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 1:08

Et il est là !! The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

Mon dieu comment tu nous presses la chose The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 453450723 Mais en tout cas j'ai vraiment hâte de lire cette fiche The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1574146564 Ca sera forcément du feu de ... Satan The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1139808870 En tout cas re-bienvenu très chère ! The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

P.S: De la part de V. , range ce sourire The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2852471132

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I thank god every day. I woke up feeling this way and I can’t help loving myself. I don’t need nobody else. If I was you, I wanna be me too
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t75782-pas-besoin-d-une-pant http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76456-cassandre-et-toutes-ses-folies

Alastor J. Reedio



« War never changes »


Alastor J. Reedio


╰☆╮ Avatar : Thomas Doherty

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel ♦ Black Butler
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Alastor ♦ Undertaker

✓ Métier : Présentateur radio ♦ Homme d'affaires ♦ Journaliste pour la Gazette
The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] F0yk

☞ Surnom : Radio Démon ♦ Al'
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 600

✓ Disponibilité : 4 RPs [Complet]

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « War never changes »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 2:39

@Wilhelmina Klein a écrit:

En tout cas, rebienvenue ! (je viendrai quémander un lien dès ta validation sois en assurée :sadique:)
Je n'attends que ça The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688

MERCII The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 675216545

Vaiana a écrit:
Ton avatar est SUBLIME !!
C'est normal, il a été géré par un pro The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2852471132 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 2727069659
Mais je suis d'accord The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 675216545
Merci sinoon The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 283248815

Gaby a écrit:
mais bon c'est un démon il est cool
T'as tout compris The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1375884928 The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688 Trop contente d'en faire enfin un The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 332879724

Cassie a écrit:
Mon dieu comment tu nous presses la chose The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 453450723
Si je le faisais pas maintenant, je le faisais jamais The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3707044744 !! Mais si je peux vous faire venir... The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 3109594688
*Casse déjà quelque chose dans l'appart*

Cassie a écrit:
P.S: De la part de V. , range ce sourire
NEVER The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 1375884928 !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85221-the-world-is-a-stage-

Sherlock Holmes



« Tic tac,
sonne le glas. »


Sherlock Holmes


╰☆╮ Avatar : Benedict Cumberbatch

Ѽ Conte(s) : Sherlock Holmes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Sherlock Holmes

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2849

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans : « Tic tac,sonne le glas. »


________________________________________ Lun 30 Mar 2020 - 7:15

Re bienvenue ! Ton avatar est vraiment magnifique ! Je reconnais direct qui l'a fait The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] 242150264

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
Elementary

Contenu sponsorisé








The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 4
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

The world is a stage, and the stage... [TERMINÉ]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Bienvenue à Storybrooke :: ♥ Présentation :: ➹ Persos validés