Le Testament
Par Anastasia

13 mai 2020


Songes d'la Neige
Par Olaf

29 avril 2020


Double Je
Par Mabel

19 avril 2020





« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

#Animation : Du 25 au 31 mai, jouez à DinoDonuts ! Quand le gras et les légumes se rencontrent !
#Animation : Du 25 au 31 mai, le premier Challenge Instagram vous ouvre ses portes ! Découvrez les 10 thèmes, et risquez vous à obtenir un gage !
#Magazines : Dans quelle Maison Poudlard êtres vous ? Un test de personnalité rien que pour vous !
#Animation : Du 25 au 31 mai, affrontez les autres personnages du forum dans une compétition de Chifumi !
#Animation : Du 24 au 31 mai, si vous êtes un graphiste en herbe, que diriez vous de tenter le défi graphisme de la semaine ?
-45%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur sans sac PHILIPS PowerPro Active FC9533/09
109.99 € 199.99 €
Voir le deal




« Gilead est loin d'être un Paradis et n'a de morale que la théorie.
Oserez-vous rejoindre les femmes de l'ombre prête à faire tomber la cité ?
Serez-vous de celles qui écrivent sans doute l'Apocalypse selon Sainte Lydia ? »


Partagez
 

 Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dinah Smith



Dans la réalité, tout est possible ♪


Dinah Smith


╰☆╮ Avatar : Leah Pipes

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dynamite

✓ Métier : Pompière
Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Egw9

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 88
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) _


Actuellement dans : Dans la réalité, tout est possible ♪


________________________________________ Lun 13 Avr 2020 - 16:52

Retrouvailles ou "Comment faire ressurgir les vieux scénarios du passé"


Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Txs2Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) E83i
"Je rêve ou tu t'échappais, Shinta?"

Les hôpitaux plongeaient toujours Dinah dans une espèce de transe. Tandis qu’elle déambulait dans les couloirs de l’établissement, ses pas grisant sur le balatom ciré, elle sentait à la fois présente et absente au milieu de toute la frénésie anesthésiée qui s’y déroulait. Parfois, elle offrait un sourire chaleureux à une dame âgée qui se promenait dans le couloir affublée d’un déambulateur et d’une perfusion qu’elle poussait péniblement à côté d’elle, parfois elle détournait la tête à la vue d’un lit médicalisé sur lequel une personne se tordait de douleur. Elle n’y était pas insensible mais subissait la sensation de trop plein. Habituée des urgences, de l’odeur de sang et des cris, se promener innocemment dans un couloir sans stress particulier lui paraissait presque indécent. A cela s’ajoutait une montagne de souvenirs qu’elle ne voulait pas invoquer mais que lui rappelait incessamment tout hôpital calme loin des urgences. Elle pressa machinalement du doigt son bras à l’endroit exact où le petit morceau de coton faisait une petite bosse sous son t-shirt. La piqûre n’était pas douloureuse tout juste lorsqu’elle bougeait son bras ressentait-elle une petite gêne mêlée au pincement du scotch. Elle survivrait évidement, elle ne s’en inquiétait pas le moins du monde et espérait juste des résultats sanguins aussi satisfaisants que la précédente fois. Dinah faisait attention à son régime alimentaire, évitait les excès, à l’exception de la chantilly - mais il ne faisait pas bon se priver de tout plaisir n’est-ce pas - et pratiquait une activité sportive régulière. En plus de la boxe, qui lui avait causé un hématome sur l’avant-bras… Ce qui avait provoqué un regard surpris de l’infirmière et obligé Dinah à préciser que non elle n’était pas une femme battue mais une boxeuse complétée d’une pompière ce qui accroissait les risques de cicatrices et de blessures. Fort heureusement, elle s’en tirait la plupart du temps sans égratignures...du moins sans égratignures sévères. Et elle ne faisait pas partie de ce que l’on appelait les « casses-cous », elle ne fonçait pas tête baissée dans les ennuis, mais avait juste sa manière à elle de se dépenser efficacement.
Envoyer un direct du droit à un sac de boxe, ça évacuait certaines tensions et certaines blessures qu’elle préférait remiser au fond d’un vieux placard poussiéreux même si elles n’étaient pas si vieilles que ça. Elle ne cachait rien, préférait essayer d’avancer à son rythme et à sa manière, même si ça impliquait se vider la tête en boxant. Elle prenait suffisamment de précaution pour ne pas risquer autres choses que les risques du métier. Hors de question de ressembler à un vieux ballon de baudruche dégonflé tout de même.
D’ailleurs, il faudrait peut-être conseiller à Ishanee des cours d’auto-défense. Cette idée trottait dans sa tête mais se renforça alors qu’elle dépassait le département des lésions corporelles, un peu de muscles sous cette frêle carcasse lui ferait pas de mal. Ishanee était de ces filles au tempérament aussi instable que le vent, dû peut-être au fait de son ancienne existence d’avion, même si cette théorie tenait pas énormément face à Ben. Elle était imprévisible, généreuse mais aussi intenable et naïve, la voir rentrer à la maison tenait à la fois du soulagement mais aussi un peu d’angoisse à l’idée de la lâcher dans le monde merveilleux des fous de Storybrooke. Non pas que Dinah n’appréciait pas la ville mais elle était...particulière pour être polie.
Au moins, ce qui ne changeait rien, c’étaient les services publics et les hôpitaux à croire que la vie continuait comme.
Non ce n’était pas possible ! Elle cligna des yeux sous le choc. Serait-ce ? Là, au loin des patients, elle aurait juré… Shinta ? Ses pieds comme tétanisés n’esquissèrent pas le moindre mouvement et le temps que le reste de ses sens réagissent enfin de manière normale, la silhouette s’était volatilisée comme elle était apparue. Shinta ? « Non impossible, c’est le prélèvement sanguin, tu n’avais pas mangé, tu es peut-être un peu souffrante... » Ou alors c’était bien Shinta déambulant parmi le personnel hospitalier. Après tout c’était son milieu naturel. Non, elle avait rêvé voilà tout, Shinta était à des lieux d’ici. Un vestige du passé maintenant, sa vie désormais toute tracée à l’extérieur de Storybrooke et loin d’elle. Mais… Ses pas la portèrent presque malgré elle à contourner les brancards et la petite fille qui pleurait dans les jupes de sa mère en réclamant après son doudou, à la recherche du visage familier, des yeux, de son regard. Mais rien. Le couloir où elle avait cru apercevoir une trace de son passé était vide de ce visage. Il débouchait sur un embranchement menant d’une part à une pièce réservée au personnel soignant et de l’autre un autre couloir dessarvant une dizaine de chambres de patients. Le sosie, Shinta ou l’individu qu’elle avait pris pour lui pouvait être parti n’importe où et elle ne se voyait pas ouvrir une à une les portes des chambres pour s’assurer qu’il ne s’y était pas dissimulé. « Dissimulé ? Sérieusement ? ».
- - Toi aussi tu as perdu ton doudou ? Interrogea une petite voix qui venait de la fillette qu’elle avait dépassée.
Hissée sur une chaise d’attente, elle contemplait Dinah, en séchant ses larmes, l’air perplexe.
Dinah se sentit subitement très stupide. Elle en était encore là alors ? Des années après ? A courir après lui ? A courir après un mirage de son passé ? Coincée malgré tout le progrès qu’elle avait accompli. Un regard parmi ce couloir lui confirma que rester ici ne servirait à rien d’autre qu’à se complaire dans le passé. Elle sourit à l’enfant :
- Oui, d’une certaine façon, mais je viens de me rappeler que je suis trop grande pour ça.
Elle s’accroupit face à l’enfant non sans lancer un sourire bienveillant à sa mère puis ajouta :
- Mais toi, vous avez un lien si particulier que je suis sûre qu’il te retrouvera bientôt.
« Il est dans la voiture » articula sa mère dans le dos de sa fille « on l’a juste oublié ».

Dinah était rentrée chez elle, au garage, rangeant dans un coin de sa tête l’apparition qui l’avait hantée. Le début de l’après-midi, elle fit tout en son pouvoir pour ne plus y penser. Se lançant dans la confection d’un gâteau pour Ben, Sally et tous les réfugiés du garage. Rien ne résistait à un fondant au chocolat, pas vrai? Pas même les souvenirs. Elle pensait avoir accompli sa mission lorsque le souvenir l’assailla à nouveau lorsqu’elle retira le pansement de sa récente prise de sang. Il flotta devant elle, le visage. Et les quelques heures écoulées lui ayant permis, si ce n’est d’oublier, au moins de prendre du recul, elle décida de faire ce qui lui semblait juste et raisonnable à ce moment précis.
C’est la raison pour laquelle, elle se retrouva bientôt à presser la sonnette de la maison qui avait habité il y a bien longtemps celui qui avait été son meilleur ami et son premier amour. S’il était bien revenu, et cette pensée colorait le coeur de Dinah de tristesse plus que de raison. Si c’était bel et bien le cas, il n’avait même pas daigné la prévenir. Rien qu’un courrier, une lettre, un appel ou même un simple texto. Etaient-ils devenus à ce point des étrangers ? Si l’amour n’avait pas tenu, leur amitié au moins aurait-dû perdurer… Ou alors elle aussi n’était qu’une vaste chimère. On disait que le temps emportait tout et Dinah commençait à y croire. Shinta avait toujours été si… mystérieux, à part. A la limite de la froideur, surtout vers la fin. Il ne se confiait pas, n’essayait même plus. Mais elle avait espéré.
Un bruissement derrière la porte la tira de ses pensées. Visiblement quelqu’un venait. Elle se composa un sourire de façade mais croisa les bras. « Allez Sésame, ouvre-toi ! »

S et S Kamiya



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


S et S Kamiya


╰☆╮ Avatar : Munetaka Aoki & Takeru Satoh

Ѽ Conte(s) : Kenshin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kenshin & Sanosuke (&Hiko²)

✓ Métier : Infirmier en rééducation & Programmeur
Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Nonofa10

☞ Surnom : Death (écrivain) Zanza (programmeur)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 137
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 14 Avr 2020 - 14:37

Retrouvailles
ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé"

Shinta était revenu depuis quelques semaines … fin quelques … Une. Le 1 er avril, il avait reçu un appel de son frère lui demandant de venir… après une semaine de préparation, il avait enfin réussi à partir de l’hopital de Tokyo (qui pleurerait certainement le « démon infirmier ») pour revenir à SB… Il lui avait fallu une autre semaine pour tout mettre en place, et … aujourd’hui avait été son premier jour à l’hopital … et dire qu’il avait été fatigué était peu dire … entre les personnes qui refusent de coopérer … les personnes qui savaient mieux que lui, et les personnes qui n’avaient rien mais étaient sur d’avoir quelque chose… Il rentra et s’étala sur des coussins posaient à même le sol … Et là … on sonna à la porte… Non… pas question qu’il y aille … Yahiko en train de faire ses devoirs sur la table (aussi sur le sol) observa son frère avant de soupirer … Fallait toujours tout faire dans cette maison.

Alors qu’il se leva en râlant pour ouvrir la première porte coulissante, il s’approcha de la porte … cherchant les clés… Son frère, cadavérique sur le sol, avait commencé à s’approcherde le fenêtre qui venait troubler son sommeil… Puis, il la vit … Dinah … Il ne lui en fallu pas plus pour attraper son frère avant qu’il n’ouvre la porte. Il chuchotta (mais la porte était fine depuis qu’elle avait dû être remplacé …. Sanada avait oublié d’ouvrir la porte avant de rentrer à sa dernière beuverie).

- Je ne suis pas là. D’accord ? Pas là du tout !

Et il lâcha son petit frère pour commencer à courir vers l’arrière de la maison … Bien sur, il avait pris ses chaussures à la main, au Japon on change de chaussure pour rentrer dans une maison… Et c’était une maison traditionnelle japonais … elle avait même le petit jardin et la marre traditionnelle entretenu par Hiko. Il passa les portes en les ouvrant sans les fermant… Hiko vit passer son fils dans le jardin pour sauter par-dessus le mur et disparaître dans la rue.

Yahiko remit ses cheveux en place et ouvrit … il remarqua tout de suite qui était là … Dinah… Cela faisait longtemps qu’il ne l’avait pas vu… Il l’aimait bien. Il sourit alors de toutes ses dents avant qu’elle ne puisse parler.

- Si tu veux voir Shinta, il faut que tu te mets dans le chemin de la rue parralèle, il te foncera dessus…. Mais ne lui en veut pas trop, il est revenu depuis une semaine à peine, et ce n’était pas réellement prévu.

Il lui sourit … préférant tout de même donner l’excuse, la véritable, qu’il avait…. Ni Shinta ni Sanada n’étaient la de leur plein gré … Recevoir un message alarmant de leur petit frère avait suffit à les faire venir en trombe et à tout laisser… Yahiko sourit en se disant que si Dinah avait appelé aussi il serait revenu, mais ce n’était pas vraiment ses affaires …


©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85082-death-vs-life-choose- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85254-helping-other-people-is-the-best-way-to-make-up-for-your-mistakes-liens-kamiya http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85257-you-can-die-anytime-but-living-takes-true-courage-rps-kamiya

Dinah Smith



Dans la réalité, tout est possible ♪


Dinah Smith


╰☆╮ Avatar : Leah Pipes

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Dynamite

✓ Métier : Pompière
Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Egw9

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 88
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) _


Actuellement dans : Dans la réalité, tout est possible ♪


________________________________________ Mar 21 Avr 2020 - 20:18

Retrouvailles ou "Comment faire ressurgir les vieux scénarios du passé"


Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Txs2Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) E83i
"Je rêve ou tu t'échappais, Shinta?"

Dinah était une fille pragmatique et posée dans la vie de tous les jours, mais pas nécessairement en toutes circonstances, comme une majeure catégorie de la population pensait-elle, bien qu’elle posséda une maîtrise et un self-contrôle impressionnants. A la minute où sa main heurta la sonnette de l’ancienne maison d’Hiko, elle s’interrogea néanmoins sur ses actions. Ne venait-elle pas de céder à une pulsion stupide et presque enfantine ? Que dirait-elle lorsque ce dernier ouvrirait ? Qu’elle était venue prendre des nouvelles de la famille ? Elle ne l’avait jamais fait depuis cinq ans et s’en voulait d’ailleurs. On laissait trop souvent le temps passer à côté de ce qui comptait vraiment. Et les secondes s’écoulaient trop vite, sans qu’on ne puisse les retenir dans le creux de notre main. A peine avait-elle téléphoné, elle y pensait souvent et remettait toujours. Une certaine forme de lâcheté et d’indolence qu’elle ne se pardonnait pas mais qui résidait en elle. A croire qu’ils ne comptaient pas vraiment pour elle, un paradoxe inexplicable.
Finalement une visite de ce genre était la pire idée de sa vie.
Elle s’apprêtait à tourner les talons, fébrile, lorsqu’un bruit à l’intérieur de la maison attira son attention. Serait-ce possible que ? La porte était fine, mal isolée et le son de cette voix, elle la connaissait. Shinta. « Peut-être par Webcam » proposa un coin de son esprit mais elle rejeta cette possibilité loufoque instantanément, trop de coïncidences pour ne pas en faire une certitude à présent. Shinta était revenu à Storybrooke.
La tristesse qui avait menacé de l’engluer quelques heures auparavant refit surface lentement, sans la même fulgurance mais l’intensité demeurait identique. Le retour de Shinta prouvait les doutes et les déceptions qui s’insinuaient dans son esprit quant à l’existence encore de leur amitié. Un feu de paille à ses yeux désormais. Quelques années auparavant, elle en aurait pleuré, là sur le perron, avec pour seul témoin une porte close. Elle l’avait déjà fait. A présent non, elle refusait de répéter les mêmes erreurs, les mêmes schémas. Son émotivité ne méritait pas d’être enclenchée, s’il avait su tirer un trait sur elle sans le moindre remords et regrets, elle ne voyait pas pourquoi elle ne serait pas capable d’en faire autant.
Dans ses pensées, elle n’avait même pas entendu la porte s’ouvrir devant elle, laissant paraître un Yahiko qu’elle trouva grandit. Qu’allait-il donc lui dire ? Au final, elle comptait bredouiller quelques banalités de passage et rentrer chez elle, c’est ce que Ben aurait fait non ? Elle ne savait pas mais aurait aimé savoir. Etrange comme les réactions bourrues de Ben avaient un écho rassurant lorsque ses sens ne trouvaient un moyen de réagir.
Finalement Yahiko ne lui laissa même pas le temps de bredouiller une excuse potable et enchaîna directement sur Shinta. Les yeux de Dinah se détournèrent du jeune garçon pour se poser sur la porte ouverte derrière lui. Non mais...quel...lâche ! Elle n’en revenait pas. Elle l’avait connu distant voir froid mais lâche… Il fuyait, fuyait.. Et qui fuyait avait des choses à se reprocher.

- Que…Quoi?

Elle balança à la seconde toutes ses résolutions précédentes visant à tirer un trait définitif sur l’infirmier et leur amitié, pour courir à ses trousses. Elle n'avait pour ainsi dire rien décidé, ses jambes faisaient le travail pour elle, les idées trop en pêle-mêle pour admettre une quelconque rationnalité dans tout ce qui faisait corps à présent. Bientôt se serait-elle cru l'objet d'une immense comédie.
Tout juste pensa-t-elle à se retourner, levant le pouce en direction d’Yahiko :

- Merci pour l’info ! Cria-t-elle sans néanmoins prendre le temps de s’arrêter.

Si elle attendait maintenant, Shinta serait hors de portée et elle le prendrait en flagrant délit d’escapade ! Pour le confronter. Depuis quand était-il devenu si...gamin ? Elle crispa ses poings tout en sautant une clôture prestement, se réceptionnant sans heurts dans le petit terrain vague. Un raccourci. Elle sprinta, ses pensées tournant à folle vitesse dans son esprit.
De ce qu’avait dit son petit frère, il était à peine revenu en ville, ce qui tempérait un peu toute l’amertume qu’elle avait ressenti. Un peu. Maintenant seul un fondamental besoin de réparer une injustice la vit opérer un virage serré dans l’allée perpendiculaire. Shinta avait beau détaler la peur au ventre, Dinah était une sportive surentraînée. Il ne lui échapperait pas. Et le sort le prouva fort bien lorsque l’objectif apparu subitement dans son champ de vision.
Elle ralentit l’allure pour s’arrêter tout à fait à peine essoufflée pour prendre le temps suffisant de l’observer agir comme un gamin. Même Sally dans ses pires jours n’avait jamais fait ça.
Il galopait chaussures en main, merveilleux spécimen, le visage un peu rougit par l’effort mais la mine satisfaite de celui qui pense s’être tiré d’affaire. Que nenni.

- Coucou Shinta ! Claironna-t-elle bien fort en surgissant devant lui tout en lui adressant un geste amical forcé de la main avant de bien vite recroiser les bras, où cours-tu si vite ?

Elle ne l’avait jamais vu pâlir si vite. Ni faire tant d’effort pour freiner des quatre-fers pour éviter la collision qu’il empêcha miraculeusement. Peut-être envisageait-il de faire demi-tour à présent. Elle bouillait de l’intérieur mais demeurait calme, sa posture ne trahissant pas le moindre émoi. C’était cela que ses amis et sa famille appelait le « miracle Dinah », cette capacité à prendre sur elle et de ne rien laisser paraître. Au point de se sentir parfois presque comme un simple emballage à qui on aurait oublié de donner de la substance.
Levant le menton et posant ses poings sur les hanches, dans un simulacre guerrier, elle avança sans trembler jusqu’à Shinta, tâchant d’oublier qu’à présent qu’il se tenait devant elle, elle demeurait frappée par le peu d’emprise que le temps avait eu sur lui. « Pourquoi le passé nous hante-t-il ainsi ? » « Il ne le fait pas, ce n’est pas ton passé ». Malgré les années, elle ne parvenait pas à faire face à cet étrange constat. Parce qu’il demeurait indemne dans l’esprit de la pompière, non pas comme un songe éveillé mais une réalité parallèle. Comment croire que jamais elle n’avait arpenté les bans de l’école aux côtés d’un Shinta au dos endolori par un cartable trop large pour lui. La marelle, les courses de vélos, les chocolats chauds que préparait Maru, les confidences et les promesses d’enfance que l’on faisait avec une foi aveugle dans l’avenir et que l’on écrivait à la craie sur le macadam noir. « Dinah et Shinta amis pour la vie ». Dans cette réalité fictive, leur relation ne souffrait pas l’épreuve du temps. Elle s’espaçait pour ne jamais s’altérer, intacte. Comme la manière dont leurs chemins, toujours, s’étaient joints pour ne donner que le meilleur d’eux-même.
A jamais, se souviendrait-elle du soutien témoigné de Shinta lors de la concrétisation de ses rêves. Sa vocation professionnelle avait fleuri comme évidence à ses côtés. Comment ne considérer cela que comme un leurre ? Y était-il parvenu, lui ?

- Je rêve ou tu t’échappais, Shinta ? Un petit dilemme de conscience, peut-être ? Interrogea-t-elle d’une voix sèche qui ne laissait transparaître que la déception qu’elle ressentait, D’ailleurs… drôle d’endroit pour le dire mais...ravie de te revoir aussi, ajouta-t-elle ironiquement après un petit temps de pause.

Elle n’ajouta pas qu’elle pensait l’avoir vu à l’hôpital pas plus tard que ce matin. D’une certaine manière lui donnait une chance de s’expliquer. Comme Yahiko l’avait si adroitement souligné, trop adroitement pour que ça ne soit pas perçu comme une volonté d’excuser son frère, il venait d’arriver. Ca n’excusait pas de détaler comme un lapin pris en chasse. Est-ce qu’elle avait une tête de chasseur ? Non. Mais lui clairement le visage d’une bête aux abois !




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Iqx5
Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Sbvb

S et S Kamiya



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


S et S Kamiya


╰☆╮ Avatar : Munetaka Aoki & Takeru Satoh

Ѽ Conte(s) : Kenshin
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kenshin & Sanosuke (&Hiko²)

✓ Métier : Infirmier en rééducation & Programmeur
Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) Nonofa10

☞ Surnom : Death (écrivain) Zanza (programmeur)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 137
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 21 Mai 2020 - 23:02

Retrouvailles
ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé"
Shinta ne pouvait même pas dire pourquoi il fuyait … en faite … il ne pensait pas fuir en tant que tel … mais attendre de savoir quoi faire … à l’époque de son monde, il l’avait plusieurs fois fait. On peut le prendre pour un lâche … mais s’enfuir d’une situation qu’on ne sait pas comment appréhender, pour essayer de trouver une solution … C’était la meilleure des idées … Pour Dinah … il ne pouvait pas mentir qu’il ne voyait aucune solution.

Être avec elle avait été la meilleure idée de toute sa fausse vie … la quitter à été la pire … même s’il se souvenait de tout, de son ancienne femme, de Kaoru et des autres …. Il savait que l’attachement qu’il avait pour Dinah n’était pas « seulement » à cause de faux souvenirs. C’était aussi une réalité, elle était son amie … mais pouvait elle vraiment être amie avec lui ? Alors qu’elle ne sait absolument rien de lui, réellement. Tout comme Kaoru avait accepté un vagabond, elle avait accepté Shinta … mais la réalité était bien différente. Il était un meurtrier, dans un monde comme dans l’autre … Il ne pouvait donc pas lui faire face, et tout ce qu’il fait n’a aucune chance de lui faire pardonner ses péchés. Il était le genre à ne pas s’essoufler, mais il aurait pu courir encore longtemps avant qu’une idée cohérente n’arrive à son esprit …

Puis, il entendit sa voix et se stoppa d’un coup…. Oups … elle était devant lui…. Et au vue de ses cheveux en vrac … Yahiko allait passer un sale quart d’heure tout à l’heure. Il soupira un instant et prit le temps de mettre ses baskets (sans chaussette) pour reposer les yeux sur la jeune femme. Il ne savait toujours pas quoi lui dire … même en partant courir pour essayer de fuir les idées stupides qui lui venaient en tête.

- Ce n’était pas réellement une fuite … mais tu méritais peut être meilleur acceuil que celui-ci, tu ne trouves pas ? Tu es toujours aussi pressé de me voir à ce que je vois ?


Ce n’était qu’une pic, une pic amicale, pour dire qu’il comptait bien revenir la voir, à un moment, mais que cela aurait certainement eu plus de classe qu’une course l’un contre l’autre … bien que l’idée le fit sourire malgré lui … Ils n’avaient jamais eu une relation traditionnelle, pourquoi leurs retrouvailles auraient dû l’être ?

- Je ne suis revenue que depuis une semaine…. Je me voyais mal revenir vers toi en mode « hé salut, on se fait une bouffe ? » (je déteste les gens qui parlent comme ça tu le sais) alors que je n’étais pas sûr que tu désires ma présence ….



©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85082-death-vs-life-choose- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85254-helping-other-people-is-the-best-way-to-make-up-for-your-mistakes-liens-kamiya http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85257-you-can-die-anytime-but-living-takes-true-courage-rps-kamiya

Contenu sponsorisé








Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta) _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Retrouvailles ou "comment faire resurgir les vieux scénarios du passé" (feat Shinta)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations