The Last
of Us

Par Hadès



Oh my Dear
Lord

Par Alastor



Le Testament
de Gilead

Par Anastasia



Rejoignez le
Groupe Facebook





« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
0,54 €
Voir le deal

Partagez
 

 After the storm ft Lucy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Lucy Wright



« Je ne suis pas une
rousse de secours ! »


Lucy Wright


╰☆╮ Avatar : Jessica Chastain

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate + Intrigue Super Héros
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lucile MacBernik + Poison Ivy

✓ Métier : Avocate ✗ Dirige une maison de poker illégale au dessus de son bureau mais chut.
After the storm ft Lucy - Page 2 Lucy11

☞ Surnom : Gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1192
✓ Disponibilité : Ebe' + Altana + Michel-Ange (3/5).

After the storm ft Lucy - Page 2 _


Actuellement dans : « Je ne suis pas unerousse de secours ! »


________________________________________ Lun 29 Juin 2020 - 10:25

After the storm

« And if the birds are just all the words flying along, singing a song, what would they do ? If they just knew what they could do.  »
Je souris simplement à ma fille. Pour tout dire, je me voyais mal la laisser se faire transpercer par une flèche d’un de ses fichus enfants sauvages. Pour sûr que la tache risquait d’être ardue, ils semblaient prêts à tout pour protéger leurs biens mais nous étions des MacBernik et prêtes à tout pour atteindre notre objectif. Regardant la carte, je fis comprendre à ma fille que j’avais une idée pour s’en sortir sans trop de difficultés et apparemment, cela semblait collé étant donné qu’elle me suivait dans mon idée.

Mon épée était toujours dans ma ceinture et ma dague également, j’avais de quoi me défendre ou de quoi défendre Scampi si besoin bien qu’elle m’avait prouvée par A + B durant notre périple en Enfers qu’elle n’avait pas besoin de moi pour s’en sortir. Une fois que nous fûmes toutes deux dans les renfoncements, nous nous élançâmes à mon signal et cela fonctionnait, les enfants étaient tous aux aguets. Ils s’élancèrent de tous côtés, certains vinrent se battre contre moi mais je me débrouillais plus que bien à l’épée et pu les mettre dans les vapes.

Une fois le silence revenu, je fus surprise de ne voir ma fille nulle part. Mon épée toujours bien en main, je la cherchais du regard, restant aux aguets si jamais un nouvel enfant sauvage apparaissait par enchantement. Mon regard se posa finalement sur un tipi un peu plus impressionnant que les autres. Une ombre passa devant mes yeux. Scampi. M’avançant à pas de fourmis jusqu’au tipi, j’utilisais ma dague pour faire un trou dans le tissu pour pouvoir voir ce qui se passait à l’intérieur. Le chef venait d’assommer ma fille et se trouvait présentement au dessus d’elle. Mon sang ne fit qu’un tour et ma main serra plus fortement le manche de mon épée.

Un craquement se fit entendre derrière moi à l’instant même où grâce à mon épée, je stoppais dans son élan un des enfants qui voulait me frapper de dos.

« On t’as jamais appris à ne pas frapper une femme de dos ?! » maugréais-je en lui mettant un coup de pied dans le ventre, le faisant chuter sur le sol.

Soupirant, je m’approche du tipi et entre à l’intérieur avant de regarder le chef droit dans les yeux, mon épée face à moi, pointée sur la gorge du chef.

« Recule toi de ma fille, immédiatement ! » énonçais-je en fronçant les sourcils. Il recule « c’est bien. Doucement, lève les mains bien en évidence. » il s’exécute alors qu’un léger sourire perle sur mon visage « tu vas retourner gentiment te coucher, c’est clair ? Et tu vas me laisser repartir avec ma fille et la corne, ou sinon je fais de toi rien de plus qu’une brochette, parole de pirate. » maugréais-je alors qu’il fait un signe positif de la tête avant que ne l’assomme avec le manche de mon épée « crétin. » soupirais-je avant de m’approcher de ma fille « Scamp’, réveilles toi. » murmurais-je simplement.  
(c) DΛNDELION

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
    we are pirates

       
    Tu es une partie de ce que je suis, je t'aime pour ce que tu es et je suis fière de voir ce que tu es devenue. Nous sommes pirates et nous le resterons. ©️endlesslove
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright

Altana Steece



Dans les rêves, rien d'impossible ♪


Altana Steece


╰☆╮ Avatar : Bella Thorne

Ѽ Conte(s) : La Famille Pirate
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Scampi McBernik

✓ Métier : Étudiante en sciences et stripteaseuse au Rabbit Hole
After the storm ft Lucy - Page 2 Altana11

☞ Surnom : Antonin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1745
✓ Disponibilité : 6/6 (Axel, Rafael, Anna, Tohru, Willie et Lucy)

After the storm ft Lucy - Page 2 _


Actuellement dans : Dans les rêves, rien d'impossible ♪


________________________________________ Ven 3 Juil 2020 - 23:24

After the storm

Les bruits de l'échange entre ma mère et le chef des enfants sauvages me réveillèrent brusquement. Me mouvoir fut plus compliqué, étant donné que j'étais encore dans les vapes et que ma tête me faisait horriblement mal. Déjà dans la maison hantée avec Axel on m'avait frappé sur le crâne, ça commençait à faire beaucoup. Fort heureusement, les paroles de ma mère me rassurèrent. Elle avait réussie à gérer la situation, me sauvant des griffes de ces fichus enfants sauvages. J'étais vraiment heureuse de la retrouver, et de voir qu'elle n'avait rien perdue de son courage. Ce n'était pas pour rien qu'elle était mon modèle de vie après tout. Malgré nos différends je pouvais toujours compter sur elle, et c'était cela le plus important. Elle m'aida à me relever, alors que je passais ma main derrière la tête pour voir si je saignais. Cette fois-ci ce n'était pas le cas. Le chef voulait simplement me mettre hors d'état de nuire temporairement, il n'avait pas du employer toute sa force.

-Merci maman, tu m'as sauvé la vie ! Allez, revenons vite au port des pirates avant que d'autres enfants sauvages nous tombent dessus...

Je ramassais la corne qui gisait à côté du corps inconscient du chef des enfants sauvages et ma mère prit les devants pour nous emmener en dehors du camp, tout en vérifiant que je suivais bien. Elle devait sûrement s'inquiéter, ce qui était normal après avoir été assommé... Sur le chemin, je ne pus m'empêcher d'admirer la corne que nous étions venu cherchés. Qu'avait-elle de si spécial ? Je comprenais que ce soit un héritage familial et qu'elle était décorée superbement bien mais... c'était tout ? Sérieusement ? Je n'y croyais pas une seconde... Il devait y avoir quelque chose derrière, j'en étais certaine. Je profitais du fait que la sortie du camp s'annonçait tranquille pour demander à ma mère ce qu'elle pensait de la situation.

-Dis, tu penses que la corne a des propriétés magiques ? Ce serait bizarre de mettre nos vies en danger pour quelque chose qui a si peu de valeur non ?

Sans lui laisser le temps de me répondre, et parce que j'aimais n'en faire qu'à ma tête, je commençais à souffler dans la corne. Cette dernière fit un bruit qui pouvait réveiller n'importe qui sur l'île. Elle était extrêmement puissante mais... rien de plus ne semblait en sortir. Ou si c'était le cas je ne m'en rendais pas compte. Je haussais les épaules, un peu déçue que ma théorie ne se vérifie pas. Au moins, c'était sans danger et nous pourrions le rendre au capitaine sans scrupules, je ne voyais pas comment il pourrait l'utiliser à des fins mauvaises. Soudainement, je sentis un sifflement derrière moi mais, il était déjà trop tard. Une flèche se planta dans le bas de mon dos sans que je puisse rien n'y faire. Je criais de douleur alors que je mettais les genoux au sol. Je tournais la tête pour découvrir un enfant sauvage qui rigolait de mon malheur, armé d'un arc et des flèches. Beaucoup de flèches. Je me relevais soudainement, essayant de ne pas faire attention à la douleur que je ressentais et courut en direction du port des Pirates. Il fallait rentrer et vite, avant que tous les enfants sauvages ne nous attaquent de leurs flèches. Courir me faisait souffrir, mais c'était toujours mieux que de mourir...

Malheureusement, je ne réussis pas à continuer à courir pendant bien longtemps et, harassée, je tombais au sol, criant de douleur une nouvelle fois. Je retirais la flèche d'un coup sec, et appuya sur la plaie avec ma veste... Mais ce ne serait pas suffisant. Ce connard avait très bien visé et je ne pouvais pas me permettre de continuer à courir et à perdre des litres de sang en même temps... C'est alors que je me rappelais de quelque chose que j'avais lue dans mes recherches sur l'île de Neverland : la Montagne Sacrée. Voilà ce qui pourrait me sauver !

-Nous devons nous rendre dans le lac au centre de la Montagne Sacrée, il est censé soigner toutes les blessures...

Codage par Libella sur Graphiorum

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Except. What is normal at any given time? We change just as the seasons change, and each spring brings new growth. So nothing is ever quite the same.
by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84668-en-cours-home-is-wher http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85474-mes-petits-rps
 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

After the storm ft Lucy





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les autres mondes :: ➹ Neverland