« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Venez vous divertir et remporter des récompenses avec le jeu de la Saint Patrick ! Jusqu'au 17 mars 2021 !
Le Deal du moment : -39%
SONY SRSXB10 Enceinte portable – Bluetooth ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 852

✓ Disponibilité : Encore de la place en RP ! (3/7)

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Sam 18 Avr 2020 - 16:43

Stosse. Héfay Stosse

Les dieux faisaient-ils les courses ? Ils pouvaient faire apparaître ce qu'ils voulaient, quand ils voulaient manger. Et bien que ça ne soit pas nécessaire, le forgeron avait quand même vu que manger était quelque chose d'agréable pour ses frères. Grâce à Apollon, il s'était mis à grignoter les étranges petites choses qu'étaient les curlys. Il n'avait toujours pas compris quel type de four pouvait bien élaborer ces biscuits friables, mais c'était assez agréable.

Et niveau retard, Héphaïstos en avait partout. Tout le monde utilisait des machines qu'il n'avait jamais appris à construire, tout le monde s'exprimait différemment, tout le monde avait des coutumes différentes, il s'était rendu compte du nombre incalculable de nouvelles (souvent tragiques) qu'il avait loupé chez les dieux, de la mort d'Arès jusqu'aux tensions et relations nouvelles qui se sont créées, et d'un coup tout ça était allait beaucoup trop rapidement. La vie d'Héphaïstos était bien plus lente : il forgeait pendant des mois jusqu'à être satisfait d'une seule pièce. Là, d'un coup, il devait apprendre à vivre au rythme beaucoup plus soutenu du 21ème siècle... quoique le temps et son rythme n'avait pas réellement de réels liens : Aphrodite lui avait déjà reproché son quotidien du temps où ils étaient ensemble. Mais quoiqu'il en soit, il avait beaucoup à rattraper alors autant commencer par les petites choses.

Il avait donc décidé de se mettre à faire les courses. On apprend tous à son rythme... Quitte à rattraper ce siècle, autant se faire à ce que les gens mangeaient aujourd'hui. En fait, ça n'était pas très concluant comme expérience, puisque lorsqu'il arrivait en caisse, il n'avait pris que des omelettes surgelées aux pommes de terre - le mélange l'avait attiré -, un paquet de curlys préférés de Apollon, du pain sous emballage et un pot de confiture de fraises.

Vous voulez un sac congélation monsieur ? Demanda la caissière en montrant un petit sac à côté de la caisse. Héphaïstos était déjà perdu par la question, mais finit par comprendre en voyant le regard de la caissière qui se posait sur son surgelé. Puisque c'était froid... il fallait le conserver. Les deux seules résidences du dieu étaient sa chambre à Olympe et sa forge dans les Enfers : il n'avait pas de boitier blanc qui faisait du froid.

Oh... non merci, je les mangerai tout de suite, répondit-il avec un sourire.

La caissière parut troublée et fronça les sourcils... mais ne posa pas davantage de question. Elle lui donna le prix de ses courses et posa une nouvelle question : Vous avez la carte de fidélité du magasin ?

Il fut de nouveau confus. Suis-je soumis à un contrat interdisant d'aller voir vos concurrents ?

La pauvre femme, perdue, mit un temps avant de répondre, en bégayant. Euh... non c'est juste une carte pour profiter de nos avantages que vous accumulez sur votre carte à chaque fois que vous venez chez nous.

Le dieu sourit. C'était une belle idée. Ils auraient dû la trouver plus tôt. Intéressant, je la veux bien ! Répondit-il sans hésiter, sans vraiment savoir s'il en avait réellement besoin.

Très bien, fit-elle enfin satisfaite d'une réponse claire, pianotant alors sur son écran. Puis-je avoir un nom pour votre carte ?

Je m'appelle Héphaïstos, dit-il naturellement, aimable. Encore une fois, son interlocutrice parut troublée, fronçant les sourcils un instant, avant de se débrouiller comme elle put pour écrire l'identité de ce qui était certainement son client le plus bizarre.

La carte fut imprimée, et elle la passa sur le scanner avant de la lui tendre. Le dieu observa la carte, et parut embêté de ce qu'il lut : M. HÉFAY STOSSE. Il parvint tout de même articuler un fébrile Merci... pour rester aimable, avant de tendre quelques pièces d'une monnaie disparue depuis un moment. A bientôt, dans ce cas, je vous resterai fidèle, finit-il avant de partir sans que la caissière ait eu le temps de le reprendre sur ses pièces.

Courses en main, il les fit disparaître pour qu'elles arrivent dans sa chambre sur Olympe, gardant en main les omelettes surgelées, les réchauffant avec un petit feu au creux de sa main, pour les ouvrir ensuite.

Je crois qu'il me faut aussi choisir un nom, comme pour vous tous, dit-il alors à Hermès qu'il retrouva devant le supermarché en lui tendant la carte de fidélité. Personne n'a l'air de se faire au mien. Comme Artémis et Apollon ont adopté leurs noms romains, j'ai essayé Vulcain, une fois, mais ça n'a pas eu l'air de convaincre... Il n'avait d'ailleurs pas compris pourquoi. Il appréciait l'idée de Diane et Phoebus, et trouvait Vulcain tout aussi beau et symbolique. Il était manifestement le seul à le prendre dans ce sens.

Je ne comprends pas bien les critères pour choisir un nom aujourd'hui... avoua-t-il, confus, avant d'ouvrir son omelette enfin chauffée, sous l’œil surpris de Hermès.

Apparemment, c'est bien mieux que le chocolat de pâques. Tu sais que ces choses là seraient remplies de sucre ? C'est une mauvaise chose, de ce qu'on m'a expliqué. Pour ta ligne. C'est un critère important aujourd'hui.

Il croqua alors dans son omelette et fit une grimace. Héphaïstos venait de découvrir le surgelé industriel. Mais j'aimerais quand même essayer le chocolat de Pâques finalement.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Jellyfishes dance under the sea like our feelings move with grace around our hearts

LOVE ME LIKE YOU DO
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Hermès



« Hello there! »


Hermès


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

✓ Métier : Seul livreur de Hermès Express!
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2549

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans :

________________________________________ Lun 20 Avr 2020 - 8:17

Los Fuegos Hermanos VS The Godness Brothers






Les mains dans les poches, Hermès était resté à l’extérieur du magasin. Pourquoi ? Déjà, pour la simple et bonne raison qu’il détestait les magasins. Temple des Choses Inutiles, pour des Gens Inutiles. On achète des merdes qui nous servent à rien, et on est prêt à tout pour ça. Non, lui était plus petite épicerie. Au moins c’était clair. De bouffe, de la bouffe et rien que de la bouffe… Et c’était mieux d’entretenir un lien avec les petits commerçants de la ville.
Mais… Héphaïstos avait voulu se jeter dans le grand bain. Voir la civilisation d’aujourd’hui. Alors bien sûr Hermès, aussi appelé Wallace-Les-Bonnes-Idées, avait eu cette fois-ci comme épiphanie de le plonger dans un supermarché. Il symbolisait le 21eme siècle. Enfin… Au moins le 20ème et le début du 21ème. Hermès était convaincu en son fort intérieur que ça changerait bientôt.
Les mains dans la poches, il vit arriver son frère. Oh, ca n’était pas vraiment son frère, mais aux yeux d’Hermès, ils l’étaient tous. C’était sa famille. Leur famille. Et dans des moments comme ceux qu’ils allaient vivre… Autant rester proche les uns des autres.

« Mais… Qu’est ce que tu fous ? »


Il avait vu cette scène plusieurs fois dans un film français. Un Indien dans la Ville. C’était un film très drôle, mais quand on le voyait en vrai… Ca l’était… Encore plus ? Pouffant légèrement, il fixa son frère.

« Il faut les faire cuire… En fait… On gèle les aliments pour mieux les conserver. Une vieille technique mise au goût du jour. Moins de qualité nutritionnelle, mais figée dans le Temps pour pouvoir manger ce qu’on veut quand on veut. Dingue non ? »


C’était de l’irone, bien entendu. Les mains toujours dans les poches, Wallace attrapa sa carte de fidélité, et fronça les sourcils. Explosant de rire, il lui rendit et poursuivit :

« Ca te va très bien! Oh… Choisir un nom au 21eme siècle hm... »


Les mains toujours dans les poches de son costume, il se mit à réfléchir. Soudain, ses yeux s’illuminèrent. Comme un enfant de 8ans qui a une très très très mauvaise idée et qu’il sait qu’il va faire peut-être une bêtise.

« Trouver un nom au 21eme siècle… Tu sais que tu es un génie incompris ? »


Bon, il avait une idée. Une super idée. Une idée de génie que Héphaïstos lui avait donné. On ne pouvait pas le laisser avec ce nom là éternellement. Personne ne prenait les noms de dieux pour les abonnements internets. Et il lui fallait internet. Même lui, dieu des messagers, il en avait besoin.

« Qui t’as mis ces histoires de sucre qui font grossier dans la tête ? Je parie que c’est Apollon ! C’est tout lui ça. Faire culpabiliser les autres sur leur surpoids pour rester le plus mince… Tsss. Bon, j’ai une idée, mais il faut que tu me fasses confiance. Bien sûr que tu me fais confiance. Jette cette merde et viens faire un câlin à ton frère. »


Oui, Hermès parlait beaucoup, et assez vite. C’était un point commun avec Hadès, mais… Il était quand même deux fois moins imprévisible et hyperactif que ce dernier. Attrapant l’omelette surgelée, il l’a balança sur le parking. L’instant d’après, un homme, au mauvais endroit au mauvais moment la prit en pleine poire et s’effondra inconscient.

« Oops ! Il a vraiment pas de chance lui. »


Toujours en lui faisant un câlin, Hermès les téléporta tous les deux.

Centre Historique de Mexico.

Ouvrant les yeux, une foule de monde était placée derrière eux et autour d’eux. Si bien qu’ils étaient passé complètement inaperçu dans la téléportation… Tenant toujours son frère par les épaules, Hermès le fixa dans les yeux pour qu’il évite de se déconcentrer. Il était assez lunaire comme personnage et il savait qu’il pouvait regarder une mouche voler pendant trop longtemps. Claquant des doigts devant son nez, il poursuivit :

« Hép. Hép. Reste avec moi. Ici. Voilà ! Bienvenue à Mexico mon gars. Bon, si on est ici, déjà c’est pour te faire voir qu’il n’y a pas que les Etats-Unis qui ont évolué. Y’a aussi… Le Mexique. Et j’ai trouvé comment on allait te choisir un prénom. Mets toi torse nu et enfile ça ! »


Lui jetant un masque étrange, Hermès se mit à son tour torse nu et enfila son propre masque. Le sien était rouge, et celui d’Héphaïstos bleu. Ca leur donnait un air redoutable. Entraînant Héphaïstos au bureau des inscriptions, en extérieur, on pouvait voir maintenant le plan d’Hermès en pleine action.
Au milieu d’une rue du Centre Historique de Mexico, un Ring avait été installé. Derrière, deux combattants qui semblaient être des jumeaux, avec des masques noirs, terrassaient leurs adversaires un à un en combat de catch.

« Tu vas voir on va s’éclater. Par contre il faut que tu retiennes tes coups, et qu’on fasse semblant de perdre à un moment donné. Les héros font toujours ça. Ils perdent, et en fait ils gagnent... »

« Bonjour messieurs, que puis-je pour vous ? C’est une inscription pour combattre les Frères Fuego ? Alors il me faut vos noms de combattants ?… Vous êtes hm ? Je vous rappelle de bien signer la décharge concernant les coups et blessures que vous pourriez avoir durant cette épreuve… Voilà... »


Hermès se tourna vers Héphaïstos. Tout fier de lui, son masque de catcheur sur le visage.

« Alors ?? Tu t’appelles comment ? On s’appelle comment ? Hein ? C’est pas mieux qu’une inscription de carte fidélité ca ? Moi c’est Wallace McFly. Lui je sais pas encore comment il s’appelle et lui nom plus. Il va inscrire nos deux noms, et le nom de notre équipe ! J’t’attends sur le ring frangin ! »


Hop. Laissant Héphaïstos à ses responsabilités, Hermès enjamba les cordes du ring. Aussitôt, les Frères Fuego le regardèrent avec arrogance. Décontracté, car convaincu qu’ils allaient gagné, même sans pouvoirs, Hermès s’appuya sur les cordes, tout en regardant Héphaïstos.

« T’inquiète, moi aussi, ça a été dur au départ. Wallace, ça veut dire l’étranger en vieux gallois. Et McFly, j’ai trouvé ce nom de famille dans une bande dessinée dans un comic shop… Tu devrais prendre Hammer Vulcano ! Ou Ironforge Vulcain ! Ou... »


Mais il n’eut pas le temps de poursuivre que les deux frères Fuego l’attrapèrent chacun par un bras et le balancèrent dans les airs. Hermès retomba sur le dos dans un bruit sourd à lui couper le souffle. Même si sa résistance divine amortit l’intégralité du choc, c’était quand même toujours impressionnant.






♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
 
Olympus
Ils te jugeront, ils te critiqueront, pour tes choix, pour tes actes. Mais moi, jamais.
En ligne

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 852

✓ Disponibilité : Encore de la place en RP ! (3/7)

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Lun 27 Avr 2020 - 19:51

Stosse. Héfay Stosse

Hefay Stosse ? Lui n'était pas très sûr que ça lui allait. Héphaïstos était un prénom qu'il adorait particulièrement, mais avec cet orthographe là, il préférait éviter. Il fut bien surpris qu'Hermès le prenne avec sourire. Peut-être le devrait-il aussi. Il se sentait juste dépassé par tous ces devoir d'adaptation. Il était chanceux, sans doute, d'avoir un frère qui prenait les choses avec autant de légèreté, pour éviter lui même de trop se prendre la tête. Aussi s'accorda-t-il un sourire amusé, à son tour.

Ça n'est pas Apollon, précisa-t-il, à propos de cette histoire de sucre dont son pauvre frère blond se faisait accuser, tout en prenant Hermès dans ses bras et en regardant ce pauvre monsieur qui s'était pris son omelette au visage. C'est cette fenêtre parlante chez lui, qui parlait de tout ces produits miraculeux pour faire attention à son corps, indiqua-t-il alors en parlant de la télévision d'Apollon et d'émissions que lui n'avait pas encore appris à quelle point elles étaient bidons.

Il cligna des yeux et l'instant d'après, ce n'était plus un pauvre monsieur plein d'omelette dans les rues de Storybrooke qu'il vit derrière Hermès qu'il avait toujours dans les bras. Lorsque l'étreinte se défit, Héphaïstos leva son regard sur les rues colorées, joyeuses, amusantes et surtout vivantes du Mexique. Très vite rappelé par Hermès qui recentra le sujet et son attention. Il le connaissait bien.

Tu viens souvent ici ? Demanda Héphaïstos qui se perdit quand même à nouveau en pensées. Il se rendait compte que même s'il était quasiment aussi vieux que ce monde, ses tendances isolationnistes l'avaient empêché d'en voir beaucoup. Ce n'était pas normal pour un dieu de plusieurs milliers d'années de découvrir le Mexique en 2020, si ?

Mais il revint de lui même à ce que venait de dire Hermès, alors que lui avait déjà eu le temps de se mettre torse nu et de s'affubler d'un masque coloré, recevant le sien dans ses mains. Héphaïstos cligna des yeux, surpris. Torse nu ? Pourquoi, qu'allons-nous faire ? Je pense qu'on était ici pour un simple pré...

Il s'interrompit en voyant le ring qu'indiquait Hermès, et vers lequel ils se dirigeaient, alors que deux frères venaient de mettre à plat leurs adversaires.

C'est ce qu'il avait pensé un peu plus tôt : heureusement qu'il avait Hermès pour plus de légèreté. Choisir un prénom avait semblé bien plus administratif dans son esprit que l'était manifestement dans l'esprit d'Hermès.

Et il fut bien dépourvu lorsqu'il se retrouva devant cet homme qui attendait un nom alors qu'Hermès, ou Wallace, plutôt d'ailleurs, entra aussitôt sur le terrain de combat. Il comprit alors seulement maintenant où voulait-il en venir.

Une arène de combat pour que je trouve un nom avec lequel m'inscrire ? Demanda-t-il, finalement amusé. Il ne connaissait pas le catch. Ça avait l'air... coloré, comme la ville. Je ne suis pas sûr de m'y connaître assez pour... Il avait commencé sa phrase en retirant enfin son t-shirt, mais lorsqu'il fut enlevé, Wallace avait disparu : de debout, le voilà allongé au sol, lancé par deux frères qui avaient l'air colériques, ignorant complètement la nature de celui qu'il venait de jeter.

Des combats de gladiateurs, en sommes... Sans la fin funeste, espérait-il. Héphaïstos avait forgé l'armure d'un grand gladiateur du temps de la Rome antique, qui fut à l'époque l'un de ses rares amis mortels. Il n'était pas très fan de l'esclavagisme de combat, mais le protéger fut la moindre des choses qu'il pouvait faire. Au moins ici, ils en étaient loin : Hermès avait l'air de prendre ça bien, même si le coup lui avait été assez violent.

Héphaïstos voulut s'approcher lorsque les Fuego se lancèrent vers lui, mais l'homme qui lui avait parlé plus tôt le rattrapa par l'épaule. Il me faut un nom. Pas d'inscriptions, pas de combat, mon pote.

Oh, voilà donc le moment fatidique ? Il fut hésitant un moment face à lui. L'homme ricana. T'es trop blanc pour être d'ici, t'es un de ces américains en fuite ? Je m'en fiche de ton vrai nom, donne m'en un pour les papiers si tu gagnes. Ou si tu perds d'ailleurs, faut bien avoir un truc à dire.

Un américain en fuite ? Oh ! Supposait-il qu'il avait un criminel face à lui ? Le Mexique était surprenant, Héphaïstos n'était pas surpris qu'Hermès en soit autant amusé. Et quel nom vous me donneriez ?

Il se demandait si ça allait marcher, de surfer sur la vague du criminel pour avoir un nom. Peut-être que oui : l'homme se mit à réfléchir. Il haussa finalement les épaules, et inscrivit quelque chose à côté de Wallace McFly. T'as une tête à t'appeler Horacio. Te faut un nom d'ici. Horacio Hernandez, tu peux rejoindre ton pote. Il a l'air d'en avoir besoin, indiqua-t-il en montrant Hermès du menton.

Celui-ci se faisait entourer par les deux frères qui voulaient à nouveau le plaquer au sol pour l'assommer. Pas très sûr de lui, il enfila son masque et passa entre les fils. Hermès pouvait faire face à l'un deux - en mettant toutefois la force divine de côté, sinon il aurait été inutile d'aller même l'aider - alors Héphaïstos prit une grande inspiration et décida de se prêter au jeu : Wallace voulait s'amuser, et Hép... Horacio avait décidé de ne plus décevoir sa famille.

Il prit alors l'un des frères par les épaules pour l'éloigner d'Hermès, mais fut bien surpris de sa réactivité : il se retourna aussitôt pour abattre son poing dans la mâchoire du forgeron qui en tomba sur les fesses. Le catcheur s'approcha alors pour lever un nouveau poing destiné à l'abattre complètement au sol, mais le dieu se décida à être plus réactif et attraper son poignet pour le lancer vers son frère. Ils s'écroulèrent alors sur le bord du ring dans un cri hystérique et surpris du public.

Le forgeron cligna des yeux à nouveau, surpris lui même, avant de se souvenir de sa nature. Ce n'était pas Horacio qui avait expédié cet homme : c'était Héphaïstos, le dieu. Quel idiot ! Mais l'arbitre, certes étonné, n'en savait rien, il vint simplement valider le K.O. sous une nouvelle vague de cri de l'audience.

Les Frères Fuego ont enfin trouvé leurs maîtres ! Wallace McFly et Horacio Hernandez !

Nouvelles acclamations, alors que le forgeron se relevait et se faisait prendre la main, ainsi que celle de Wallace, par l'arbitre qui les levait aussitôt.

Ecoutez, leur dit-il alors en s'approchant du ring pour leur parler plus près. Soit vous partez avec votre gain maintenant, soit vous continuez la journée pour l'augmenter en mettant votre titre en jeu.

Avec un petit sourire destiné à Wallace, c'est Héphaïstos qui répondit : Je crois qu'on a trouvé ce qu'on est venu chercher.

L'homme lui tendit alors la liasse de pesos roses qui correspondait à la somme que valait le prestige des Fuegos dans le quartier. En descendant du ring, le dieu rigola un instant à son frère. C'était surprenant, commença-t-il alors qu'ils marchaient. Je ne suis pas certain de garder Horacio, par contre. Donc si tu as d'autres idées... mais c'était amusant, tu avais raison.

Amusant mais trop facile, et ce qui était trop facile ne le restait généralement pas très longtemps. Hé ! Retentit une voix derrière eux.

Les Frères Fuegos, manifestement très mécontents de leur défaite, les avaient suivi, et Héphaïstos vit un couteau dans la main de l'un d'entre eux. Un couteau de mauvaise facture, aux yeux du dieu des forgerons, d'ailleurs, mais qui avait très certainement déjà fait mal à plus d'un, toutefois.

J'sais pas à quoi vous êtes dopés, mais c'était pas normal ça, fit-il en levant son poignet, indiquant une brûlure.

Héphaïstos rougit. Il ne s'était même pas rendu compte que sa main s'était réchauffée sur le coup. L'impulsion était une mauvaise chose, pour lui.

Rendez nous notre argent, acheva sèchement le deuxième.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Jellyfishes dance under the sea like our feelings move with grace around our hearts

LOVE ME LIKE YOU DO
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Hermès



« Hello there! »


Hermès


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

✓ Métier : Seul livreur de Hermès Express!
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2549

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 30 Avr 2020 - 8:44

Los Fuegos Hermanos VS The Godness Brothers





Hermès regarda son frère éliminer les deux autres rapidement. Se relevant et remettant ses cheveux en arrière, il eut un mouvement d’arrêt. C’était fini. Déjà terminé. Hermès soupira. Il avait vu plein de prises à la télé. Le 619 de Rey Mysterio, le Mur de Jerico, de Jerico lui même ! Ou encore mieux, le You Can See Me, du célèbre John Cenna. Tous ses espoirs envolés, par cette machine de guerre qu’était son frère. C’était pas grave. C’était normal. Toujours sur le ring, Hermès finit par regarder son frère d’un air un peu plus calme et désolé.

« C’était très bien »
dit-il en descendant du ring.

« Tu as été super. J’ai peut être un peu surestimé notre première sortie… Tu sais, ici il faut faire attention, surtout au Mexique. Ca n’a pas beaucoup changé depuis la dernière fois, mais les tensions se sont accentués, et les américains ne sont plus les bienvenue et… euh… d’ailleurs, tu as une tête d’américain avec ta mâchoire carrée et ta superbe musculature. On devrait partir d’ici, prenons une petite ruelle pour nous téléporter ! »

Entraînant son frère dans une des ruelles de Mexico, Hermès soupira encore légèrement et commença à culpabiliser. Il y avait été un peu fort, avec son frère, et il valait mieux rentrer à Storybrooke pour s’amuser et trouver un prénom. Au moins, là bas, ils seraient en sécurité et les petites bourdes comme celle là ne surprendrait personne.

« Je sais pas, Horacio, j’aime beaucoup. Comme Mercucio, ça sonne italien… Mais tu n’as pas vraiment un visage d’italien… Contrairement à... »


Il voulut prononcer le nom de Zeus, mais il se ravisa. Peut être que pour cet Héphaïstos là, ce nom n’était qu’un nom parmi les autres de leurs frères, mais pour Hermès, qui l’avait connu plus longtemps qu’eux et dans une version tout aussi sympathique, c’était plus dur à prononcer.

« Oui, on va te trouver d’autres idées ! Je sais ce qu’il faut faire, on rentre à Storybrooke. 
»


Mais avant qu’ils ne se téléportent, les deux adversaires les prirent en tenaille. Un vrai guet-apens ! Mais… Hermès se mit à rire ! Ils avaient déjà pris une rouste. C’était les gens stupide qui venaient en prendre une deuxième aussi rapidement. Mais, avec inquiétude, il regarda son couteau émoussé. Ce n’était pas quelqu’un de très gentil. Il n’aimait pas les gens gentils. Observant l’arme, Hermès leva la main et prit l’argent des mains d’Héphaïstos pour lui donner, tout calmement.

« Tenez, allez-y. Vous pouvez partir. »


L’homme, un peu crédule devant tant de passivité et tant de facilité, regarda l’argent. Cela du lui donner des ailes… Car il s’avança, lame en avant et la plaça sous la gorge d’Hermès. Aïe. Là c’était moins marrant. Hermès ne pouvait plus se régénérait. Soupirant légèrement avec une grimace, il finit par dire.

« Je déteste faire ça... »


Hop. Hop. Hop.
Il y eut en tout trois téléportation. Les deux premières, Hermès fit disparaître les deux gredins d’un seul coup. A la troisième, il attrapa le poignet de son frère avec beaucoup plus de douceur et le ramena à Storybrooke. Ils apparurent devant un magasin de BD, non loin du port. Lui désignant l’enseigne comme s’il ne s’était rien passé, il déclara tout fier de lui :

« C’est la première boutique que j’ai visité en arrivant ici ! C’est un comic book ! C’est ici qu’on vend des comics. Il est moins prestigieux que celui de l’adjoint au maire, mais il sent moins la frite ! Je viens souvent, pour y lire des histoires de super héros ! C’est leur mythologie moderne, tu vas voir c’est passionnant, je suis sur qu’on va te trouver un prénom et un nom ici ! »


Entrant dans le magasin, le vendeur accueillit Hermès avec un sourire, signe qu’il le voyait assez régulièrement et que c’était un bon client.

« Stuart, je te présente mon frère ! Héphaïstos ! C’est le dieu Forgeron tu sais ! Il est super ! »


Stuart le regarda avec des yeux ébahit. Visiblement, pour lui, ils étaient des personnages de comics vivants. Rien d’étonnant, puisque beaucoup de comics s’inspiraient d’idées issue de cette dernière. Prenant plusieurs livres, Hermès commença à feuilleter.

« Oh, tu dois te demander pour nos amis. En général, j’utilise une technique simple… Mais je ne le fais pas trop souvent pour éveiller les soupçons des autorités. Je les téléporte en Corée du Nord, les prisons sont moins sympathiques là bas qu’ailleurs. Puis, je les récupère. Ils sont tellement traumatisés, qu’en général, non seulement ils ne parlent à personne de moi et de mes pouvoirs, mais en plus ils deviennent d’honnête citoyens… Hm… Voyons voir... »


Attrapant un Green Lantern, Hermès commença à feuilleter le livre.

« Ce qui nous faut, c’est un prénom classique suivi d’un nom qui montre ce que tu es vraiment au fond de toi… Hm… Hal Ironforge… Jay Hammer… John Vulcain… Kyle ? Tu en penses quoi ? Hal, ça te va plutôt bien. Hammer aussi. Hal Hammer ? Hmmm, tiens, fait toi une idée. »


Lui donnant un Superman, un Batman, un Flash et un Green Lantern, le tout de la série Rebirth, il commença lui même à regarder les BD. Il adorait être ici.







♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
 
Olympus
Ils te jugeront, ils te critiqueront, pour tes choix, pour tes actes. Mais moi, jamais.
En ligne

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 852

✓ Disponibilité : Encore de la place en RP ! (3/7)

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 8 Mai 2020 - 17:26

Stosse. Héfay Stosse

Depuis que le dieu était revenu, Héphaïstos avait rencontré de nombreuses surprises concernant les nouveautés de ce monde, et les nouveautés de sa famille (et les dieux savaient à quel point il y en avait... mais pas lui, de toutes évidences. Dur lorsqu'on était soi-même un dieu et qu'on était exclu des expressions de ce genre).

Héphaïstos était surpris par la stupeur de Stuart d'abord. Il avait bien compris qu'aujourd'hui, et en tout cas, à Storybrooke, l'existence des dieux n'était pas un secret, et ne s'attendait plus à surprendre par sa simple venue, mais son attitude ne sembla pas choquer Wallace. Il fut également surpris, ou plutôt intrigué, par ce que lui racontait ce dernier concernant la Corée du Nord où il envoyait les criminels du genre de ceux dont ils venaient de faire au Mexique.

Tu le fais souvent ? Interrogea alors le dieu. Ca finira surement par être dangereux, à force, non ? Enfin... je ne suis pas certain de connaître le problème de la Corée du Nord mais... il réfléchit un instant. Tu es sur que c'est vraiment juste ?

Mais il n'était pas du genre à revenir sur les actions de ses frères et soeurs, déjà parce qu'il n'avait jamais vraiment été comme ça, et a très souvent été proches de dieux malgré leurs attitudes quand les autres ne l'étaient pas, comme Héra durant leur vie partagée aux Enfers ou Athéna à une époque plus sombre de sa vie, mais aussi et surtout parce qu'il n'était surement pas au fait de comment agir dans ce nouveau monde qu'il connaissait à peine.

Il se contenta alors de prendre les livres que lui tendit Wallace avec beaucoup de curiosité sincère, en écoutant ce qu'il disait lorsqu'il feuilleta les ouvrages lentement pour en lire des passages.

La mythologie moderne ? Demanda-t-il pour reprendre ses propos avec beaucoup d’intérêt. La Magic League serait les dieux d'aujourd'hui dans les croyances actuelles ?

La Magic League était tout ce qu'il connaissait des super-héros. Il était revenu en découvrant, en décembre dernier, un tout nouveau genre de justiciers, celle des super-héros, et avait vaguement compris que de la fiction entourait beaucoup leur existence, comme la plupart des habitants de la ville. Il n'avait jamais mesuré en revanche, en trouvant Dyson et Violette dans la bibliothèque de Socrate le jour de l'apparition de la Lune Noire, qu'ils étaient considérés comme mythologiques. Fasciné, il se vit encore plus conforté dans son choix de leur avoir demandé main forte contre le Ragnarök lorsqu'il frapperait.

Est-vraiment judicieux de prendre un de leur nom, dans ce cas ? Demanda-t-il alors qu'il regardait une double-page merveilleusement bien dessiné, affichant tous les Green Lantern ensemble. Prendre le nom d'un autre dieu, ou de quelqu'un qu'on perçoit comme un nouveau dieu me semble assez curieux comme idée. Il s'arrêta un instant, pour y penser. Ou totalement logique et bien pensé, au contraire. Je ne suis pas certain. Mais je te fais confiance.

Il écouta Hermès chercher un bon nom pour lui, en expliquant comme ça fonctionnait. Héphaïstos, qui faisait son mieux pour comprendre, fronça légèrement les sourcils. Si ces super-héros, qui doivent cacher leur identité, ont des noms qui les représentent... n'est-ce pas là le risque de trahir leur secret ?

JAMES TREVOR !

Héphaïstos retint un sursaut, en se tournant vers le vendeur qui venait de s'écrier tout d'un coup, alors qu'il avait été silencieux jusque là. En fait, le forgeron se rendait compte qu'il avait passé tout ce temps à l'observer avec de grands yeux fascinés, avant d'intervenir bruyamment sans crier gare.

Héphaïstos cligna des yeux, perdu. James Trevor ? En quoi ce nom serait représentatif de ce que je suis ?

Il bougea alors enfin, pour sortir deux affiches d'un grand carton de son arrière boutique, pour revenir à lui, bien plus près cette fois, et les lui montrer avec grande fierté. L'une affichait STAR TREK, et l'autre WONDER WOMAN. Il montra alors au dieu un homme sur ces deux affiches qui avait tout l'air d'être le même acteur. Il se vit également quelques traits physiques en commun, d'ailleurs. Et c'était manifestement exactement là où Stuart voulait en venir.

Vous ressemblez à James Tiberius et Steve Trevor, c'est époustouflant ! Vous êtes eux !

Héphaïstos comprit alors pourquoi il lui avait proposé, brusquement, James Trevor, en combinant les deux noms. Dubitatif, le dieu prit l'affiche de Wonder Woman pour l'observer. Je connais quelqu'un qui s'habille comme ça, mais je ne connais pas vraiment le personnage.

A vrai dire, la plupart du temps, Héphaïstos s'habillait exactement comme Steve Trevor sans s'en rendre compte. Mais pas sûr qu'ils observaient tous les deux la même personne...

Pourtant c'est votre portrait craché ! Steve Trevor est juste, courageux, séduisant... hum. Il calma son entousiasme alors que ses mots commençaient à lui échappa, et s'éclaircit la gorge.

Le dieu restait sceptique, ça ne lui ressemblait pas tant que ça, trouvait-il. Mais il leva la tête vers Wallace, et se dit qu'il vaudrait sans doute suivre ces conseils : c'était là tout le but de cette journée, non ? Alors il fit comme il lui conseillait, et essaya de s'immerger dans le personnage. Il fit donc apparaître, la seconde d'après, la tenue du personnage sur lui même, et s'observa un instant alors comme ça. Mais il n'en fut pas plus certain.

Je ne suis pas convaincu que ça soit vraiment moi... Ça ressemble davantage à Gr... à Wonder Woman. Il avait failli révéler l'identité de l'un des membres de la ligue, et puisque Lisa lui avait déjà demandé de l'aide pour l'équipement de Gretel, le dieu n'était pas sûr que ce serait bien perçu, comme erreur.

Stuart le corrigea aussitôt, d'abord en ricanant. Non, c'est pas Steve Trevor ça, c'est Wonder Woman !

Wonder Woman... ça prenait son sens, oui. Mais l'air amusé de Stuart s'arrêta aussitôt, pour une fascination sans pareille dans son regard, dirigée vers le lasso qu'il avait à sa ceinture.

Une réplique exacte du lasso de la vérité, créée par un dieu lui même !

Héphaïstos n'eut pas le temps de lui répondre - que fallait-il répondre, de toutes façons ? - que le Stuart admiratif s'approcha un peu plus. Il n'était pas sûr d'être très confortable avec la situation, se demandant s'il devrait s’appeler Gretel plutôt que James. Ou Diana, puisque tel était le nom du personnage qu'il ne connaissait pas.

Mais Stuart prit simplement le lasso dans ses mains, et entoura son poignet avec. Faîtes moi parler !

Voilà une demande des plus étranges qui intimida le dieu si bien qu'il ne sut quoi dire à ça. Mais le lasso finit par s'illuminer, comme il devrait le faire selon la fiction. Ou presque. Puisque le lasso chauffa, au point de faire mal à Stuart, et se recouvra très vite de flammes : Héphaïstos était le dieu du feu, et non de la vérité !

Dans un cri de douleur, Stuart se défit du lasso et le jeta par terre, mais les flammes continuaient à danser et s'élevèrent très vite, dans cet endroit inflammable. Héphaïstos leva aussitôt la main pour les éteindre, mais tout un morceau de mur, et une partie du présentoir, avaient été endommagées.

Héphaïstos s'éclaircit la gorge. Je... je ne suis pas convaincu par ce nom.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Jellyfishes dance under the sea like our feelings move with grace around our hearts

LOVE ME LIKE YOU DO
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Hermès



« Hello there! »


Hermès


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

✓ Métier : Seul livreur de Hermès Express!
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2549

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans :

________________________________________ Lun 11 Mai 2020 - 23:21

Los Fuegos Hermanos VS The Godness Brothers





Toujours en feuilletant l’ouvrage, Hermès leva les yeux vers son frère. Il était très soucieux de tout le monde, même de ceux qui ne le méritait pas. Et la question était légitime, le secret de ce lieu et de leurs pouvoirs devait être gardé.

« Non. Je le fais rarement. Et ils ont des prisons blindés. Ca se voit même pas quand j’apparais. En général, je les laisse un jour ou deux, et ils se calment… Après ils trouvent une vie rangée. Le dealer de Mushu s’est lancé aujourd’hui dans la musique traditionnelle grâce à moi. Et il connaît un fort succès ! »


Il allait souvent les chercher la nuit, et il restait très prudent. Et les prisons de ce pays étaient… Indéfinissable. Quand il lui parla de la Magic League, Hermès leva les yeux un peu plus intéressé. Il n’en connaissait pas beaucoup à leur sujet, mais il en savait assez pour savoir que les livres qu’il avait entre les mains, n’étaient parfois pas que des bouts de papier sans vie. Avec un léger sourire, il répondit :

« On peut dire ça comme ça. Ils sont très bons et très efficaces. Je ne les avais pas dans mon monde, et on voit où ça l’a mené… A sa destruction. »


Ses yeux se portèrent à nouveau sur son livre. Il n’en parlait que très peu. Voir rarement. C’était un sujet assez tabou. Est-ce que les vétérans parlaient de la guerre ? Jamais. Depuis qu’il était arrivé là, il était redevenu le gamin et le petit garçon malin qu’il avait toujours été dans le panthéon des dieux. Mais… Parfois, son vécu revenait au galop. Il préférait, plaisanter, rire, et s’amuser avec ses frères et sœurs ou ses nouveaux amis, plutôt que d’évoquer le sujet de ses blessures.

« Mais non ! Leur nom de dieu, si on se base sur le fait qu’ils sont mythologique, c’est leur nom de héros ! Là je te parle de leur couverture. Il t’en faut une. Et pas une couverture pour se couvrir. Ne fait pas le Minotaure. La semaine dernière, un des leurs m’a fait le coup au Rabbit Hole ! »


Bruce Wayne. Clark Kent. Peter Parker. Ils avaient tous un nom, dans la vraie vie, qui était souvent leur nom de naissance. A l’exception de Superman, qui lui avait inversé. Le masque, c’était Clark Kent, et son vrai visage : Kal-El de Krypton. Tout en regardant les pages, Hermès sursauta brusquement. Le vendeur se mit à hurler. Hermès aussi, hurla, mais plus comme une fille et échappa la BD. Ses vieux réflexes manquèrent de le faire passer de simple civil à Hermès, Dieu Messager en armure Olympienne.

« Faut pas faire ça Stuart… Faut pas faire ça… Mais… c’est clâââââssse ! »


Tout en ramassant le livre, Hermès releva le nez et les observa. Le vendeur s’était approché, visiblement fasciné par son frère. Lui, il ne lui avait jamais montré autant d’admiration. Son physique devait être beaucoup plus standard que la masse de muscle que représentait le Dieu Forgeron. L’instant d’après, son frère se transforma en Wonder Boy. Hermès recula, et sursauta à nouveau. Bonté divine ! Un sourire espiègle passa sur ses lèvres, et Hermès le regarda correctement ; avec un air très sérieux, il dit :

« C’est très bien. On devrait aller voir Apollon comme ça. Je suis sur qu’il approuverait. C’est tout à fait ton style. J’adore. Si on allait faire quelques pas dans la rue comme ça ? Je suis sur que les gens adoreraient. »


Son ton était sérieux. Et il savait qu’Héphaïstos, qui revenait de loin, avait encore du mal avec le second degré. La preuve en était, ça ne l’avait pas du tout choqué d’apparaître en Wonder Woman. Il lui manquait quelques codes sociaux, et Hermès jugea bon de s’en moquer un peu.

«Aaaah ! »


Hermès recula face au flamme. Un instant, il resta paralysé à les regarder danser. Ca lui évoquait de mauvais souvenir. Ce n’est que quand son frère l’éteignit que tout redevint à la normal. Reprenant un ton neutre, comme si rien ne s’était produit, il mit les mains sur les hanches, comme quelqu’un qui contemple une connerie avec fierté.

« Hé beh. On peut pas dire que tu vas passer inaperçu... »


L’instant d’après, Hermès se retourna et fit apparaître une grosse liasse de billet américain. Suffisamment pour payer les dommages. Prenant Héphaïstos par le bras, il commença à se diriger vers la sortie. Stuart contempla les dommages, puis la liasse. Apès avoir compter, il soupira et dit :

« Ca va ! Ca paie largement ! De toute façon, quand je vais raconter ce qui s’est passé, je vais vendre encore plus ! »


Des comics dans le bras et son frère en Wonder Woman sous l’autre, Hermès sortit à l’extérieur. Une fois dehors, plusieurs passants se retournèrent sur la tenue d’Héphaïstos. Hermès ricana. Il adorait jouer des tours.

« Faut plus faire ça ! Faut faire attention ! On est des dieux, mais les habitants de cette ville ne nous aime pas tous... »


Là, il était sérieux. Tout en marchant, Hermès le garda sous le bras, pour bien que son esprit ne soit focalisé que sur lui. Des fois que l’envie lui prenne de changer d’apparence. Un groupe de jeune fille arriva droit sur eux. Surexcitées, elle se mirent autour du dieu forgeron et commencèrent à l’approcher.

« Oh ! Wonder Woman ! On peut se prendre en photo ! »


« Arrête, tu vas le gêner ! Je suis sur qu’il a perdu un pari ! »


Hermès recula. Figeant mentalement cette image dans son esprit divin. S’il avait été un lutin, il se serait frotté les mains de plaisir. D’ailleurs, il sortit lui aussi son appareil pour prendre une photo. Il l’a mettrait sur Instagram. C’était sur et certains. Une fois que les filles fuent repartit, l’une d’elle laissa son numéro sur un des bracelets de Wonder Woman avec un marqueur tout en faisant un clin d’oeil.

« Don Juan… Et c’est pas un prénom ! Oublie ça ! »







♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
 
Olympus
Ils te jugeront, ils te critiqueront, pour tes choix, pour tes actes. Mais moi, jamais.
En ligne

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 852

✓ Disponibilité : Encore de la place en RP ! (3/7)

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 29 Juil 2020 - 18:46

Stosse. Héfay Stosse

Les conseils que lui donnaient Hermès étaient toujours précieux pour Héphaïstos, mais le fait qu'ils ressemblaient, cette fois, à un gentil sermon d'enfant lui montrait bien qu'il avait de grandes lacunes sociales à rattraper, parce que c'était assez... gênant. Probablement presque autant que ces filles qui venaient l'aveugler avec des petites lumières. La photographie était encore un art supplémentaire qu'il ne comprenait pas, d'ailleurs.

Il ne remarquait même pas que Hermès l'ait affiché sur les réseaux sociaux (enfin, il aurait pu le remarquer, il n'aurait pas compris de toutes façons, ce qui n'aurait rien changé), rougissant terriblement au clin d'oeil de celle qui avait écrit sur son bras.

Je suis loin d'être un Don Juan, se défendit-il aussitôt, troublé. Cette fille ne savait vraiment pas qui il était, si elle pensait qu'il était un homme charmant. Il avait tendance à ennuyer son entourage sans le vouloir jusqu'à ce qu'ils trouvent une excuse pour partir sans le vexer. N'en parlons pas de sa seule histoire d'amour.

Et puis, je ne suis pas certains ce qu'elle voulait, elle a juste inscrit quelques numéros. Ce sont ses coordonnées géographiques ? Regarda-t-il avec incompréhension le numéro de téléphone qu'il ne comprenait pas.

Puisque ces numéros semblaient ne rien vouloir dire pour lui, il changea de tenue pour celle qu'il portait habituellement lorsqu'il devait s'habiller en dehors de la forge, faisant disparaître le marqueur avec. Il soupira, désespéré. Ce monde est devenu bien plus complexe... et d'une certaine façon, je le trouvais déjà compliqué avant. Peut-être ne suis-je juste pas fait pour lui, je ne l'ai jamais vraiment compris.

Il jeta tout de même un coup d’œil à la boutique pour s'assurer que le feu n'ait pas repris. Si j'ai autant de mal à appréhender le monde pour trouver un simple prénom, alors m'y adapter risque d'être une affaire plus compliquée.

Il fit une petite moue en regardant Wallace, s'apprêtant à poser une question peut-être indiscrète. Sans doute. Si j'ai bien compris ce qu'on m'a raconté, ton monde, à sa fin, était bien différent de celui-ci. Tu t'y porte pourtant très bien. L'envie était une caractéristique qui ne définissait absolument pas Héphaïstos, et se trouvait à l'opposé de son portrait. Mais la simplicité d'une vie était enviable.

Peut-être que cette mission prénom n'a pas d'avenir, regarda-t-il sa carte de fidélité Héfay Stosse. Comment fait-on pour trouver un prénom ? Tous ces gens en ont un. Une étrange idée germa dans son idée, et c'était une idée si inhabituelle pour le forgeron que lui même en fut surpris. C'était davantage un plan qui ressemblait à ceux que Wallace aurait pu concevoir en fait. Son frère avait donc bel et bien une influence sur lui. C'était effrayant, en y pensant.

Il se téléporta, son frère avec lui, à la maternité de Storybrooke. Face à eux, derrière la vitre, de nombreux nouveaux-nés se reposaient dans des box individuels. Ceux-là viennent d'être nommés, n'est-ce pas ? Il se pencha alors vers la vitre pour lire les étiquettes. Ethan, James, Ashton, Noah, Oliver...

Des prénoms incroyablement banals, commenta une infirmière qui passait par là avec un sourire amusé. On en trouve partout, de ceux-là. Et sans demander son reste, elle s'en alla.

Le forgeron soupira, et accompagna Wallace jusqu'à la sortie, déjà. Ce n'était pas bien concluant non plus alors. Il n'avait aucune prétention à quelque chose de trop original et tape-à-l'oeil, mais n'était pas certain de vouloir qu'on lui dise qu'un prénom qu'il aurait choisi lui même était "banal", alors qu'il avait le choix.

Ce n'était pas la meilleure idée que j'ai eu, mais tu es bien plus doué pour ça, après tout, dit-il alors qu'il poussait la porte d'entrée.

Dehors, des cris se faisaient entendre, accompagnés par les freins soudains et violents d'une petite voiture qui s'était violemment arrêtée devant l'hopital. Un homme sortit de la place du conducteur en criant qu'on vienne les aider, pour aller ouvrir la portière de sa femme enceinte, sur le point d'accoucher. Cependant, le personnel déjà bien occupé ne vint jamais, et le mari fut bien incapable de déplacer sa femme, déjà trop avancée dans le travail.

Héphaïstos ravala sa salive alors qu'il s'approcha. Ceci... conviendrait probablement plus à Héra, commenta-t-il à Hermès en chuchotant, gêné. Mais je l'ai déjà fait une fois. La compagne d'un esclave romain durant l'Antiquité, qui devait donner naissance secrètement pour qu'on ne lui retire pas son bébé, qu'elle souhaiter confier à quelqu'un qui lui donnerait un avenir. L'esclave en question était un gladiateur qui avait ma bénédiction et je...

La femme hurla un grand TA GUEULE que Héphaïstos n'avait jamais reçu, sur n'importe quelle intonation, mais qui était assez éloquent pour faire comprendre au dieu qu'il parlait trop, et qu'elle avait clairement d'autres pensées en tête. Le forgeron fut bien incité à se baisser, et l'aider pour un accouchement qui dura une dizaine de minutes, jusqu'à ce qu'une infirmière ne sorte enfin pour prendre le bébé et lui couper le cordon ombilical.

Héphaïstos eut un soupir de soulagement, lorsque ce fut enfin fini. Curieux cependant, et lorsque tout redevint calme, il ne put s'empêcher de demander, avant qu'elle ne soit escortée à la maternité. C'est un petit garçon... comme vous allez l'appeler ?

La nouvelle mère lui sourit. Et bien... vous vous appelez comment ?

Le forgeron haussa les sourcils. Héphaïstos.

Mais elle fut hésitante, soudainement. Et bien... on y réfléchira encore. Et elle fut emmenée à l’hôpital.

Et bien... voilà qui était vexant.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Jellyfishes dance under the sea like our feelings move with grace around our hearts

LOVE ME LIKE YOU DO
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Hermès



« Hello there! »


Hermès


╰☆╮ Avatar : Ewan McGregor

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : ➴ Hermès

✓ Métier : Seul livreur de Hermès Express!
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 2549

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans :

________________________________________ Jeu 27 Aoû 2020 - 12:13

Los Fuegos Hermanos VS The Godness Brothers





Hermès s’arrêta et l’arrêta par la même occasion. Lui saisissant le coude, son expression de visage se fit soudain assez sérieuse. Les sourcils froncés, il se contenta de répondre simplement.

« C’est un numéro de téléphone, le nouveau moyen de communication ultra rapide, inventé par un certain Graham Bell »


A vrai dire, ce n’était pas pour cela qu’il affichait une mine assez sérieuse. Héphaïstos avait tendance à toujours se souestimer. C’était pour cela que ses créations, aussi sublimes soit elles, mettaient certainement beaucoup de Temps à arriver. C’était un perfectionniste, doublé d’un personnage manquant cruellement de confiance en lui.

« Tu es un des plus dieux que je connaisse. Tu devrais pas t’en faire pour ça. Vraiment. Et pour répondre à ta question... »


Il chercha autour de lui des oreilles indiscrètes. De manière général, il n’aimait pas trop qu’on entende les conversations. Il cultivait le secret, sous toutes ses formes, car il considérait que, de manière générale, certaines choses ne concernaient que ceux qui parlaient. Et surtout, que chaque message ne pouvait avoir qu’un seul destinataire. Son visage se fit encore plus grave et il se contenta de répondre simplement.

« Oui, tu as raison. Je viens bien de là bas. Mais je suis surtout un survivant. Et tu connais la première capacité du survivant. C’est l’observation, l’analyse, et l’adaptation. Disons que j’arrive vite à m’adapter, en fonction de ce qui m’entoure, ce qui est je crois totalement ton inverse. Mais tu y arriveras, ne t’en fais pas. J’y crois. »


Affectueusement, il lui posa une main sur son épaule. Ce fut à peut prêt le moment qu’il choisit pour les téléporter à une maternité. Les bébés grouillaient dans leurs lits, et Hermès en fut tout ému.

« Ils sont trop mignons ! Mais non rien n’est banal et chaque chose à sa signification madame. »


Il s’était tourné vers elle comme pour la gronder. Tout en poussant la porte de la maternité, il se dirigea vers la sortie, et une femme hurla à la mort. Tout en s’installant pour l’accoucher, Hermès passa une main derrière sa tête.

« Tu as raison, c’est le travail d’Héra, mais je doute qu’elle soit disponible et... »


Et il commença à se lancer dans une série de parole, alors que la dame attendait. Il lui rappela le temps que lui aussi avait connu, mais de manière assez différente. Tout alla très vite, car tout était déjà presque fini quand Héphaïstos mit au monde le petit garçon. Un temps émerveillé, il songea que lui, n’avait jamais été Papa. Même de demi-dieu. Et, il regarda avec envie le jeune père suivre les équipes médicales, alors que la jeune femme, se contenta simplement de vexer son frère quand à son prénom. Tout deux devant l’hopital, il fit apparaître une serviette et du matériel désinfectant.

« Tu as aussi la mémoire courte. Certaines notions sont ancrées dans la culture humaine et surtout dans la mémoire collective. Donner le nom d’un Dieu était interdit, et cela à toujours été ainsi, même pour les Empereurs. Aujourd’hui, c’est masqué sous le signe de l’humour, mais c’est resté. On va garder Héphaïstos. Car c’est qui tu es et comment on t’a appelé. Tu n’as pas besoin d’une autre identité, finalement. Tu n’as pas besoin de masque, puisque tu es très bien comme tu es. »

Et, il reposa encore une fois la main sur l’épaule de son frère, comme pour le rassurer. Il avait gérer, ça on ne pouvait pas le nier. Mais comme à son, habitude, sa confiance en lui était redescendu d’un cran.

« On devrait aller manger un morceau là bas. »


Il désigna un Diner américain simple, et s’y dirigea en marchant. Tout en avançant vers ce dernier, il se tourna vers son frère et dit :

« Tu sais… Je pense que parfois, tu devrais lâcher prise. Te laisser porter, et surtout oublier qu’il existe des imperfections dans ce monde. Car c’est le cas, tout n’est pas parfait, nous non plus et encore heureux. Nous avons nos faiblesses. Mais nous nous devons de les connaître et… OH ! ILS FONT DES TRIPLES CHEESES BURGERS ! »


Hermès avait accéléré la cadence, et en avait commandé deux immédiatement. Se mettant sur les grands tabouret de bar, au comptoir. Les regardant arrivés avec envie, il se contenta de poursuivre.

« Je ne suis pas là depuis longtemps, mais sache que ça, c’est super bon ! Pour en revenir à la conversation, ton prénom te va très bien. Je vais d’ailleurs reprendre le miens. Je me rends compte que nos frères et sœurs ne s’en sont servi que pour cacher leurs identités dans un monde qui ne les acceptait pas. Ici, nous sommes acceptés, et donc, ils ne servent à rien ! »


Levant son triple cheese, il déclara.

« A Héphaïstos, Hermès et l’Hamérique avec un grand H ! »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           
 
Olympus
Ils te jugeront, ils te critiqueront, pour tes choix, pour tes actes. Mais moi, jamais.
En ligne

Contenu sponsorisé








Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Bonjour je m'appelle Stosse. Héfay Stosse | Fe Wallou





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville