« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-45%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 94€ au lieu de 170€
94 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Lost and Found [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Violette Parr



« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Violette Parr


Lost and Found [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante & secrétaire de Mr le Maire
Lost and Found [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5186
✓ Disponibilité : Fermé (Peter ; Family Parr ; Anastasia ; Stefan)

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Dim 19 Avr 2020 - 3:45

Lost and Found
ft. Chris L. Brooke


Quelques jours avant


Avril n’était vraiment pas un mois tranquille pour Violette. D’abord le voyage dans une dimension créée par son petit frère Jack-Jack, puis l’idée loufoque d’Hadès concernant la nationalité Storybrookienne et maintenant la disparition de Yodi. C’était comme si Avril montait petit à petit en poisse. La jeune femme tenait tellement à sa petite créature venue d’ailleurs qu’elle avait décidé à placarder plusieurs dizaines d’affiche « Disparu ». Evidemment, Violette avait également cherché par elle-même. Mais rien. C’était comme si quelqu’un lui avait volé. Ce qui était le plus probable car Yodi était une créature unique sur cette Terre. L’originalité pouvait être dangereuse et Violette venait d’en avoir la preuve.

Toujours aussi inquiète et triste, Violette avait dû mettre fin à ses recherches car la nuit venait de tomber. Elle était restée longtemps dans le salon. Tellement que toute la colocation avait décidé d’aller dans leurs chambres respectives. Pas forcément pour dormir mais pour vaquer à des occupations. Apple allait sans doute se mettre à chanter pour répéter. Et pour les trois autres, Violette n’en avait aucune idée. Et à vrai dire, pour le moment elle s’en fichait complètement. Elle était bien trop démoralisée pour penser à se divertir d’une façon ou d’une autre. Mais Violette fut tirée de ces pensées négatives et tristes par la sonnette de la porte. La jeune femme regarda quelques secondes son téléphone, il commençait à se faire tard. Alors qui pouvait sonner à une heure pareille ?

« J’y vais ! » cria-t-elle à ses colocataires.

Bien que vu le chant d’Apple, il était peu probable que les autres habitants de l’appartement aient entendu la sonnette ou bien même ce que venait de dire Violette. La jeune femme se leva du canapé sur lequel elle était assise depuis un bon moment déjà. La levée fut quelque peu difficile. Mais Violette arriva à la porte de l’appartement et fut quelque peu surprise de voir un homme qu’elle ne connaissait pas.

« Oui ? » demanda Violette en arquant un sourcil, l’air interrogative.
« Je viens pour l’annonce. J’ai retrouvé votre …. Créature ? »

Violette ouvrit les yeux en rond, choquée parce qu’elle venait d’entendre. Puis elle sautilla sur place avant de se calmer et de regarder partout à côté du mec.

« Et où est-il ? »
« Dans ma voiture. A dire vrai, j’ai l’impression qu’il est très craintif. Il m’a même attaqué lorsque je l’ai pris dans mes bras, quand je l’ai trouvé. »


C’était étrange cette histoire. Yodi n’était pas quelqu’un qui s’attaquait physiquement à une personne. Il était bien trop peureux pour ça. Il avait simplement dû vouloir se défendre. Néanmoins, lorsque l’homme lui montra sa main entourée de pansement et de bande, Violette ne put que constater la véracité de ce qu’il avançait.

« Oh ! Je suis vraiment désolée. Yodi n’est pas comme ça d’habitude. Enfin il est assez peureux mais pas au point de mordre au sang une personne. »
« Ça vous dérange pas donc de venir le chercher de ma voiture ? »


Violette s’avança vers l’homme, se retourna puis ferma la porte.

« Aucun problème. Je comprends tout à fait. Franchement, merci beaucoup ! »

Comment penser à cet instant là que tout allait mal se passait pour Violette ? Car une fois les quelques escaliers descendus et qu’ils étaient arrivés à la voiture, tout prit une tournure différente. L’homme avait ouvert la portière de la voiture, laissant Violette constater que Yodi était bel et bien là. La jeune femme s’était baissée dans la voiture, afin de prendre Yodi, qui était sur le siège plus loin. Mais lorsqu’elle se trouva dans la voiture, elle fut désagréablement surprise de sentir la main de l’homme sur sa bouche.

Violette se débattit plusieurs longues secondes mais rapidement elle fut maîtrisée par une aiguille qui entra dans sa chair. En quelques instants, Violette tomba dans le sommeil…

Lost and Found [Fe] E18c2adf2fbbf220221dabf3d8ca455919bc9d22

Aujourd’hui

La notion du temps n’était pas évidente lorsque l’on se faisait enlever. Une fois de plus. Mais cette fois-ci, Violette ne s’était pas volontairement mise dans le pétrin. Elle n’avait aidé personne. Non. Tout ça semblait avoir été orchestré. La personne qui avait mis Violette dans cette pièce avec pour seul meuble un lit, et une petite pièce contenant un lavabo, s’était renseigné sur elle. Il avait réussi à neutraliser ses dons grâce à des liens solides autour de ses poignets, rattachés à des chaines, elles-mêmes rattaché au-dessus du lit. Violette en avait fait les frais la première fois qu’elle avait été en face de son kidnappeur. Pensant qu’elle pouvait s’en sortir sans problème, Violette avait tenté de l’attaquer. En vain. Aucun de champ de force n’émana d’elle.

L’homme lui avait alors fait part de sa découverte sur un champ électromagnétique qui pouvait neutraliser ses champs de force et son invisibilité. Autant dire qu’elle était carrément dans la merde. Violette était donc passée par plusieurs émotions : l’incompréhension, la colère, la haine puis la profonde tristesse et solitude. La seule compagnie qu’elle avait c’était ce mec qu’elle n’avait jamais vu…avant qu’il ne toque chez elle.

Il était venu plusieurs fois ensuite, pour la filmer. C’était carrément malsain.

« Va te faire foutre ! »

L’énervement et tout simplement cette situation l’obligeait à l’insulter. Ce dernier avait toujours sa caméra. Et alors qu’il filmait toujours il mit une grande claque au visage de Violette qui retomba sur son lit, les dents serrés par la rage. Il avait tellement de chance que Violette soit attachée comme un animal sauvage car elle ressentait l’envie de le massacrer…une envie qu’elle n’aimait pas ressentir mais qu’elle avait du mal à canaliser.

« C’est ton kiff de filmer quelqu’un que tu frappes parce que tu l’as attaché ? Tu les regardes le soir avant de t’endormir ? » lança-t-elle enragée, avec un légère pointe de sarcasme.
« Tu es bien loin du compte ma pauvre fille. Si tu es là, c’est uniquement comme appât. »

Violette ne comprenait pas trop où il venait en venir. Qui avait-il envie de faire venir ? A qui envoyait-il toutes ses vidéos ? Violette fronça les sourcils tandis qu’elle se redressait sur le lit.

« Qui ? »
« Fais un coucou au Shérif ! »


Le sang de Violette ne fit qu’un tour. Elle allait le tuer. Elle s’était d’ailleurs avancée brusquement vers l’homme, prête à le faire. Néanmoins, les chaînes l’arrêtèrent rapidement. D’un rire sadique, le criminel s’éloigna, retournant vers la porte.

« Vous vous retrouverez bientôt, s’il fait le bon choix. »
« NON ! »


Violette se battait avec ses chaînes. Elle avait envie de sortir de suite, maintenant, de laisser Chris en dehors de tout ça. Bien au final c’était la cible principale. Mais Violette n’avait pas envie de servir d’appât. Elle n’avait pas envie qu’il arrive quoi que ce soit à celui qu’elle considérait comme un père adoptif.

L’homme sortit sans en dire plus. Elle l’entendit monter des escaliers – laissant supposer qu’elle se trouvait dans une pièce cachée du sous-sol.

Quelques heures plus tard – sans doute après avoir envoyé sa dernière vidéo – l’homme était revenu dans la pièce. Violette, était toujours allongée sur le lit, enragée par cette situation. Mais elle observait attentivement ce que son kidnappeur était en train de faire. De l’un des placards de la pièce, il sortit une aiguille assez longue et un produit chelou.

« Non, non, noooon ! »

Il avait rempli la seringue de ce liquide et s’était approchée de Violette. Malgré une lutte acharnée, l’aiguille entra de nouveau dans sa peau et laissa son produit agir de la brune. Cette dernière tomba dans un lourd sommeil.

Peut-être plusieurs heures plus tard, Violette ouvrit les yeux. Elle avait changé de pièce. C’était comme si elle avait gagné un étage supplémentaire. Elle avait quitté le sous-sol et semblait se trouvait dans un salon…si on pouvait s’appeler comme ça. Violette était toujours solidement attaché avec ses chaînes mais cette fois-ci, l’homme avait pris le soin de passer ses chaînes autour d’une grosse colonne de fer qui supportait le plafond. La première chose que la jeune femme remarqua c’était l’arme que pointait l’homme face à elle.

« Chris ne devrait plus tarder. »
annonça-t-il d’un ton très mauvais.

Et s’il ne venait pas ? D’un côté Violette l’espérait car elle ne savait absolument de quoi l’homme était capable et Chris risquait un plus grand danger que Violette s’il venait. Mais d’un côté, elle savait qu’elle avait clairement besoin d’aide. Car pour le moment, Violette était absolument sans défense. Les chaînes et les liens autour de ses poignets neutralisant complètement ses dons. C’était la merde.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What's the name of our relationship, Peter ?
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo & Dory ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

✓ Métier : Ancien militaire/ Sherif de Storybrooke ♒
Lost and Found [Fe] Police10

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1284
✓ Disponibilité : En train de se mettre bien à jour...

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 21 Avr 2020 - 18:09



« LOST AND FOUND. »
I did it all for you, don't say I never tried. I wanna protect you, so that you never die.I never meant to hurt you. Please never go away



ϟ « Des nouvelles de l'homme qu'on a arrêté il y a trois jours ? »

« Non, Chef. Il ne veut pas parler. Il nous donne aucune information. »

Chris fronça les sourcils avant de pousser un long soupire d'agacement. L'homme ne voulait pas parler face aux policiers ? Alors le shérif allait s'en charger personnellement. Il prit le dossier des mains du son collègue avant de le lire rapidement. Il y a trois jours, Chris avait trouvé une planque. Pour qui ? Il ne le savait pas encore. Le groupe s'était échappé en courant du bâtiment abandonné quand la police avait fait son entrée mais Chris en avait attrapé un. Et depuis ils essayaient d'en découvrir plus sur ce groupe secret. Il ne connaissait même pas le nom de l'homme qu'il avait arrêté. Pas de papier sur lui. La seule chose qu'il avait trouvé c'était des seringues dans sa poche remplit d'une substances qu'il ne connaissait pas. Chris avait envoyé ces seringues dans un laboratoire pour les faire examiner. Il attendait encore la réponse mais en attendant il ne pouvait pas laisser cet homme s'en tirer. Il glissa alors le dossier sous son bras avant de froncer les sourcils. Chris poussa la porte de la salle d'interrogation avec énormément de détermination avant de poser son regard sur l'homme qui était enchaîné à la table. Ce dernier ne semblait pas inquiet.

Le malfrat avait même un sourire dessinait sur son visage. Chris garda malgré tout son calme, ce n'était pas le moment de craquer. Il referma la porte derrière lui avant de jeter un coup d'oeil au miroir sans tain qui se tenait à sa droite. Jessie se trouvait de l'autre côté en compagnie de Tadashi. Les deux étaient prêt à intervenir si jamais les choses tournaient mal. Mais Chris ne comptait pas faire foirer cet interrogatoire. Il s'arrêta alors juste devant la table et lâcha violemment le dossier sur cette dernière. Chris posa ses mains à plat sur la table avant de se pencher doucement vers l'homme qui était menotté. D'ailleurs ce dernier lâcha un petit rire tout en secouant négativement la tête/

« Vous comptez jouer au méchant flic. D'accord, je suis prêt. »


Chris haussa les sourcils comprenant le comportement de l'homme qui se trouvait en face de lui. Quelqu'un qui semblait faire le malin. Le blond afficha un petit sourire en coin avant d'ouvrir finalement ouvrir le dossier. Il n'était pas vraiment complet mais il y avait assez d'information pour que Chris puisse jouer avec lui. Le shérif ne prit pas place sur la chaise en face de lui. Il se contenta de croiser ses bras contre son torse avant de prendre la parole.

« Vous faisiez quoi avec tes amis avant de prendre la fuite ? » Pas de réponse... « Pourquoi tu n'as pas de papier sur toi ? Qu'est ce qui se trouve dans les seringues que tu portais sur toi? »

Toujours pas de réponse. Le shérif finit par tirer violemment sa chaise avant de s'asseoir dessus. L'homme fixait la table essayant d'éviter le regard de notre pauvre shérif. Il comptait jouer à ce cinéma un moment ou ? Soudainement il entendit la porte de salle s'ouvrir et le blond tourna son visage vers le policier qui venait de rentrer ou plutôt la policière. Weenonah. Elle tenait des feuilles dans ses mains, des feuilles du laboratoire. Elle tendit alors les résultats vers le shérif.

« C’est pas tous les jours qu’on voit ce qu’il y a là-dedans. »


Chris fronça les sourcils légèrement perdu avant de se tourner vers le détenu qui affichait un sourire inquiétant. Il demanda à Weenonah de sortir de la la salle d'interrogation avec lui. Une fois la porte fermée derrière lui, il prit les papiers des mains dans la jeune femme.

« Comment ça ? Une nouvelle drogue ? »

« Ça a l’air bien pire que tout ce que vous pouvez vous imaginer. On dirait que ce truc modifie le génome. »

Il avait déjà entendu ce genre de chose quelque part... Il avait déjà fait une mission sur ce genre de liquide. Chris plongea son regard inquiet dans celui de la jeune femme avant de pousser un petit soupir de fatigue. Mieux vaut ne rien dire à Weenonah même si elle semblait avoir deviné. Il se racla doucement la gorge.

« Bien. Rassemble les troupes et faites une tournée dans la ville. Essayez d'arrêter toutes les personnes que vous trouvez louche. Il faut récupérer toutes les seringues. Je me suis bien fait comprendre ? »

« Oui chef c’est comme si c’était déjà fait. »

Chris regarda la policière partir en courant alors qu'il rentre une nouvelle fois dans la salle, remplit de colère. Les seringues contenaient un virus capable de ramener les morts à la vie et non de la drogue. Un virus zombie, pourquoi ? Pourquoi ce groupe allait en distribuer à des inconnues ? La mâchoire de Chris se crispa et il frappa violemment la table qui se trouvait devant le détenu.

« Tu travailles pour qui ?! Pourquoi un junkie dans ton genre détient une arme bactériologique ? Réponds espèce de fils de pute sinon je te jure que je vais... »

Le shérif n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'un rire sortit de la bouche de la personne qu'il interrogeait. Chris se redressa et fronça les sourcils essayant de comprendre ce qu'il le faisait bien rire. Le détenu releva finalement son visage pour fixer le blond avec beaucoup d'amusement. Pourquoi cette situation l'amusait ?

« Vous devriez me relâcher, pour votre bien et celui de vos proches. »

Chris était prêt à répondre mais son téléphone sonna plusieurs fois d'affilé. Ce n'était pas un appel mais plusieurs messages qu'il venait de recevoir. Il ouvrit les messages du numéro inconnu et vit toutes les vidéos. Un des partenaires du détenu retenait Violette en otage. On venait d'enlever Violette … Le blond releva son visage vers l'homme qui était mort de rire en face de lui. Le ravisseur proposait de faire un échange. Violette contre l'homme qui se tenait devant lui, l'homme qu'il surnommait Wind. Le message était signé Fire. Le groupe utilisait des noms de code, les éléments pour être plus précis. Wind n'arrêtait pas de rire alors Chris se rapprocha de lui et il lui colla son poing en plein figure. Le détenu perdit connaissance et Chris enfila rapidement sa veste avant de partir en courant du commissariat. Il gagna sa voiture et roula rapidement vers l'adresse que le ravisseur lui avait donné, sans réfléchir. Ce n'était du genre de Chris normalement mais il n'avait pas vraiment le choix. Violette ne devait pas être blessé.

Il se gara a un kilomètre de la cabane qui se trouvait dans la forêt pour ne pas éveiller les soupçons. Il sortit de son véhicule et chargea directement son arme avant de s'avancer discrètement du lieu du rendez-vous. Chris essaya de voir à travers les fenêtres dans un premier temps mais inutile de dire que cela ne servait à rien. Les rideaux étaient fermés. Passer par la porte d'entrée serait dangereux. Il ne sait même pas si les pouvoirs de Violette marchait. Ce n'était sûrement pas le cas, elle se serait sauvé toute seule sinon. Violette était très forte et courageuse. Il ne voulait pas que cette dernière soit blessé à cause de lui alors il décida de monter discrètement sur le toit pour passer par la fenêtre de l'étage. Chris allait le surprendre, il n'avait pas le choix. Il entra dans la cabane par la fenêtre et sortit son arme. Il descendit doucement les escaliers qui ne semblaient pas grincer pour le moment. Son regard se posa rapidement sur l'arme que tenait Fire et qu'il pointait sur la tête de Violette. Chris n'avait le droit qu'à une seule chance. Il tira alors rapidement sur le bras qui tenait l'arme. Fire lâcha le pistolet et s'écroula sur le sol tout en hurlant de douleur alors que Chris vint rapidement récupérer l'arme et se mettre devant Violette. Fire se leva finalement avant de se mettre à rire.

« Ce n'est pas le marché que nous avons convenu Monsieur le shérif ! Tuez moi et d'autre arriverons finir le sale boulot à ma place ! Pour buter cette catin et votre famille ! » il afficha un grand sourire montrant ses dents pleines de sang. « Vous pouvez tuer Wind, on veut juste les seringues et les échantillons que vous avez dessus. Sinon vous pouvez dire adieu à votre petite ville tranquille. »

« Le marchandage ne marche pas avec moi. Vous travaillez pour qui ? »

« Vous pensez vraiment que j'allais répondre aussi vite à vos question ? Christopher... Vous êtes vraiment innocent... »


Fire sortit une arme de sa ceinture et pointa son arme sur Violette. Chris fût néanmoins plus rapide. Il tira directement dans le tête du ravisseur qui s'écroula sur le sol, sans vie. Le shérif se tourna rapidement vers Violette avant de la prendre dans ses bras. Il embrassa tendrement le front de la jeune femme avant d'afficher un petit sourire.

« J'ai eu si peur … Je suis vraiment désolé, Violette... »

Chris n'eut pas le temps de fêter ses retrouvailles que les phares d'une voiture à travers les rideaux l'alerta. Il y en avait d'autres ? Fire ne rigolait donc pas ? Ils étaient combien dans cette organisation de malheur. Le shérif prit alors la main de la jeune femme.

« On doit partir. Vite ! »


DESIGN ϟ VOCIVUS // AVATAR (C) VOCIVUS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.

Violette Parr



« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Violette Parr


Lost and Found [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante & secrétaire de Mr le Maire
Lost and Found [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5186
✓ Disponibilité : Fermé (Peter ; Family Parr ; Anastasia ; Stefan)

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mar 28 Avr 2020 - 23:58

Lost and Found
ft. Chris L. Brooke


Le bruit du coup de feu terrifia Violette. Evidemment, elle avait pensé que c’était la fin. Que son ravisseur lui avait collé une balle dans la tête. Elle avait fermé les yeux au moment de la déflagration. Par peur de voir la mort venir la cueillir. Mourir faisait partie ses peurs de Violette. Mais mourir aussi lâchement est désolant.

Mais ce n’était pas encore l’heure de Violette. Car elle n’avait senti aucun malaise, aucune blessure. Elle n’avait senti aucune balle entrer en elle. Alors Violette ouvrit rapidement les deux yeux afin de tenter de comprendre la situation. C’est là qu’elle l’aperçut. Chris. Le shérif. Violette était à la fois ravie et soulagée de le voir ici, mais terriblement inquiète aussi. Apparemment, si la brune était là, c’était simplement pour faire d’appât. Et ça avait fonctionné. Chris était venue à son secours. Violette se détestait de lui faire prendre autant de risque. D’autant plus qu’il semblait être venu sans aucun renfort au lieu de l’échange.

Cette déflagration venait donc de l’arme de Chris, qui avait tiré dans le bras du criminel. Ce dernier avait donc lâché l’arme au sol. Et tandis que les deux hommes étaient partis dans une petite joute verbale, Violette, bien évidemment, avait tenté de prendre l’arme. En vain. Les chaînes étaient bien trop courtes. Puis une seconde déflagration. Même stupide réflexe. Violette avait fermé les yeux. Mais encore une fois, aucune douleur. Alors la même scène se répéta. La brune ouvrit rapidement ses yeux, sa tête tournée vers Chris. Il était toujours debout. Ce qui n’était plus le cas de l’homme qui l’avait enlevé. Une balle en pleine tête. Assez choquée de ce qui venait de se passer, Violette mit sa main devant sa bouche grande ouverte, pour éviter que son petit cri strident ne se fasse entendre.

Soulagée, Violette ferma les yeux quelques instants, se blottissant contre Chris. Elle était tellement ravie de le retrouver et surtout de sentir enfin l’odeur d’un proche. Et désormais, tout était fini. Chris était là. Le ravisseur était mort. Elle allait pouvoir rentrer chez elle et se remettre de ce nouveau calvaire qu’elle avait vécu. Du moins. C’est ce que Violette pensait. Malheureusement elle se trompait lourdement car ce que l’homme avait dit avant de mourir semblait vrai. Si lui mourrait, un autre terminerait le travail. Mais combien d’autres ? Quoi qu’il en soit, Chris avait raison. Il fallait partir. Néanmoins, il y avait un petit hic dans le plan. Violette était enchaînée avec des liens entourant ses poignets. Et si ce n’était pas suffisant, le ravisseur s’était assurée que Violette ne puisse pas s’enfuir et faisant passer les chaines autour d’une colonne de la maison. Le seul moyen pour Violette de s’échapper du salon, c’était que quelqu’un lui brise les chaînes. Et la seule personne présente était Chris. Une chance pour Violette. Il était armé. Un coup de feu bien placé briserait au moins un maillon. Tant pis pour les liens. Violette ferait sans ses dons pour le moment. Il y avait bien plus important à penser pour l’instant. Et le chronomètre tournait. Les phares de la voiture venaient de s’éteindre.

« Je te fais confiance Chris. Va-y, tire ! »

Même les yeux fermés, Violette lui faisait confiance. Mais là, elle les garda ouvert. Afin de le rassurer. Il n’avait qu’à tirer sur la colonne de fer, à un endroit où il y avait les chaînes. Violette n’avait aucune chance d’être blessée. Sauf si la balle rebondissait évidemment. Mais Violette ne préférait pas penser à ces éventualités-là.

Heureusement, Chris était un excellent policier et un excellent tireur de surcroît. Alors en un coup de feu, l’histoire était réglée. Violette était libre de ses mouvements, bien que toujours avec ses liens aux poignets. Désormais, elle pouvait bouger librement…en traînant cependant ses chaînes. Ca n’allait pas être évident de se sortir de cette situation.

« Attends ! On peut pas partir sans Yodi ! »

Chris ne devait sans doute pas savoir qui était Yodi. Mais elle n’avait pas vraiment le temps de lui expliquer. Le temps pressait et par rapport aux bruits de dehors, les hommes étaient sortis de la voiture, refermant fortement leurs portières. Impossible de savoir s’il y avait 1, 2, 3, 4 ou 5 personnes dans la voiture. Et Violette n’avait pas forcément envie de le savoir.

« Yodi ! Yodi ! » chuchota-t-elle légèrement fort pour que sa créature l’entende.

Malheureusement, Yodi ne devait pas se trouver là, dans la pièce principale. Et c’était une mauvaise idée de rester ici. Néanmoins, elle ne partirait pas sans Yodi et ça, Chris devait s’en douter. Il la connaissait et il savait qu’elle n’était pas du genre à laisser quelqu’un derrière elle.

Des bruits de pas se firent entendre. Les hommes se rapprochaient. Ils étaient sur le seuil de la porte. Il fallait se cacher. Car Violette était dans l’incapacité d’utiliser ses dons. Mais ça, Chris ne le savait pas encore.

« Ce truc qui entoure mes poignets bloquent mes dons. Je peux pas nous rendre invisible. » expliqua Violette en chuchotant. « Il va falloir qu’on se cache. »

Violette se baissa et ramassa l’arme de l’agresseur au sol.

« Ca peut toujours servir, on sait jamais. »

Et oui, sans dons, Violette était beaucoup plus vulnérable. La brune indiqua l’étage avec son index. Il fallait aller là-haut. Il était évident que les hommes commenceraient à chercher au rez-de-chaussée…sauf s’ils étaient nombreux.

Rapidement, Chris et Violette montèrent à l’étage. Peut-être que Yodi s'y trouverait ? Désormais, il fallait trouver un endroit où se cacher. Surtout que désormais, ils n’étaient plus seuls dans la maison. Et les membres du gang venaient de découvrir le cadavre.

« Putain les salauds ! Ils ont tué Fire ! » cria un homme avant de s’adresser au reste de ce qui semblait être son équipe. « Ils n’ont pas dû aller très loin. Ils doivent être encore à l’intérieur. Cherchons-les et vengeons sa mort ! »

Puis plus rien. Plus aucun bruit. C’était comme s’ils avaient décidé de parler uniquement en langage des signes pour éviter que Chris & Violette comprennent quoi que ce soit à leur plan. Violette poussa la porte délicatement pour y entrer, afin d’y trouver une bonne cachette pour lui & Chris. Et le temps ne jouait pas en leur faveur puisque l’on pouvait entendre des bruits de pas dans les escaliers…

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What's the name of our relationship, Peter ?
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo & Dory ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

✓ Métier : Ancien militaire/ Sherif de Storybrooke ♒
Lost and Found [Fe] Police10

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1284
✓ Disponibilité : En train de se mettre bien à jour...

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 30 Avr 2020 - 19:06

Like a shadow, you and me, Friends or brothers, wild and free no matter where you are ife can not kill, love above all we can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. Like a shadow. I keep walking on your road million flowers on the floor. Life can not kill, love above all. We can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. My life is burning, heartbroken
Lost & Found

Tout se passait si vite. Chris n'avait pas vraiment le temps d'enregistrer tout ce qu'il venait de se passer. Ce qu'il savait c'était que Violette était seine et sauve juste devant lui et qu'il venait de réussir à détacher la chaîne. Tout se passait bien... Pour le moment. Ces hommes pour qui travaillaient-ils ? Combien étaient-ils en tout ? Pourquoi Wind avait eut une dizaine de seringue comportant un virus. Pourquoi avaient-ils enlevés Violette alors qu'elle n'avait rien à faire dans cette histoire. Chris ne se sentait pas très bien parce que pour une fois il était complètement perdu. Le blond aimait avoir un tour d'avance sur ses ennemis en l’occurrence là il n'en avait pas du tout. Ses ennemies semblaient bien connaître Chris. Ses points faibles en tout cas. Ses yeux bleus se posèrent sur la présence de Violette qui semblait être encore en état de choc mais en même temps soulagé de voir le shérif. Chris allait devoir être plus que professionnel, il ne devait pas montrer à la jeune femme qu'il était effrayé par cette situation. Oui, il avait peur de ce qui allait se passer. Il était prêt à garder son calme malgré tout. N'oublions pas que Chris avait été Capitaine de l'armée avant de finir policier dans cette ville puis shérif. Il fixa une dernière fois Fire avant de poser délicatement sa main sur le dos de la jeune femme faisant doucement pression dessus lui faisant comprendre qu'ils devaient filer maintenant. Traîner pourrait leur être fatale.

Chris voulait fuir cet endroit malheureusement se fût impossible. Violette ne voulait pas partir sans Yodi. Qui était Yodi ? Ça il ne pouvait pas vraiment le savoir elle ne lui en avait jamais parlé. Sûrement un animal de compagnie. Allez savoir pourquoi ce dernier se trouvait dans ce genre d'endroit. Mais Chris connaissait assez la jeune femme pour savoir qu'elle ne voudra pas partir sans lui, elle n'était pas du genre à laisser quelqu'un derrière elle. Le shérif se mordit la lèvre inférieur se retenant de jurer à cause du stress. Le temps comptait. Fire l'avait dit, d'autres allaient arriver pour finir son travail. Yodi ne semblait pas vouloir venir et ce qui devait arriver, arriva. Chris et Violette entendirent une voiture ou deux se garer devant la cabane et plusieurs portière claquer. La jeune femme montra l'étage du doigt faisant comprendre qu'ils devaient se cacher en haut. De toute façon ils n'avaient plus vraiment le choix maintenant. Chris hocha doucement la tête avant de monter discrètement les escaliers en sa compagnie.

Il avait un plan, risqué et dangereux pour lui mais il n'avait pas vraiment le choix. Se cacher était une bonne option mais elle ne durait pas éternellement. Le blond fit alors un signe de la main pour attirer l'attention de la jeune femme tandis qu'il ouvrit doucement la porte de la chambre. Violette ne discuta pas sa demande et elle se rapprocha du shérif sans trop faire de bruit. Chris rapprocha son visage de l'oreille de la jeune femme avant de chuchoter dans cette dernière.

« Glisse-toi sous le lit et ne poses pas de question. »

Violette jeta un regard à Chris. Elle ne semblait pas vraiment comprendre sa demande mais elle le fit quand même. Elle connaissait le shérif, elle savait comment il travaillait. Ils avaient été ensemble pendant les missions de Magic League et elle avait travaillé à la police un petit moment aussi. Violette se glissa alors sous le lit et Chris se glissa derrière la porte de la chambre. Pas très discret mais efficace pour son plan. Il entendit alors les marches craquer et comprit qu'ils étaient en train de monter, combien il ne savait pas mais ils étaient là. Chris entendit même les froissements des tissus et la respiration de ses ennemis. Il en vit finalement un rentrer dans la chambre, un seul pour le moment. L'inconnu éclaira la pièce à l'aide de la lampe torche qui était sur son arme et il s'approcha directement du lit. Il commença à se baisser pour inspecter en dessous de ce dernier mais Chris s'empressa de sortir de sa cachette pour venir lui tordre le cou sans réfléchir. Personne ne devait s'en prendre à Violette. Le shérif rattrapa le corps sans vie de l'homme pour éviter que ce dernier alerte les autres en tombant. Il afficha une petit grimace avant de tirer le corps avec lui le cachant derrière la porte. Les autres inconnus inspectaient le reste de l'étage sans dire un mot. De la lumière vint éclairer la chambre une nouvelle fois mais personne entra. Chris entendit simplement des voix. Une masculine et une féminine en train de discuter.

« Tu as vu North ? Il étais pas censé inspecter la chambre ? »

« Si mais il est peut-être descendu parce qu'il n'avait rien trouvé. »

« Surprenant venant de lui mais tu as peut-être raison. On descend du coup et on informe South qu'il n'y a personne à l'étage. »


Alors Chris venait de tuer North ? Quand ce n'était pas les quatre éléments, c'était les quatre points cardinaux. Intéressant à savoir. Il entendit une nouvelle fois les marches craquer puis des voix en bas. Ce n'était qu'une question de temps avant que les trois inconnus se rendent compte que quelque chose clochait. Ils devaient quitter cet endroit mais comment faire ? Violette ne le fera pas sans avoir trouver Yodi. Ils devaient donc le chercher et vite. Le shérif posa doucement le corps par terre avant de se rapprocher du lit faisant signe à Violette de vite sortir et c'est ce qu'elle fît. Une fois sortie de sa cachette, ils partirent à la recherche de Yodi à l'étage. Ils fouillèrent toutes les pièces avant d'aller au grenier. Chris tomba nez à nez sur une bestiole qui était enfermé dans une cage et vu la réaction de Violette il comprit que c'était lui, le fameux Yodi. Ce n'était ni un chat ni un chien mais cette créature semblait innocente.

« ILS ONT BUTÉS NORTH ! »

Les muscles de Chris se tendirent rapidement. Ils ne pouvaient plus faire demi-tour, les ennemis se trouvaient juste derrière eux. Le shérif ne réfléchit pas, il ouvrit rapidement la fenêtre du grenier et calcula à combien de hauteur du sol ils étaient. C'était faisable. Sans réfléchir le blond sauta à travers la fenêtre tombant correctement sur l'herbe juste en dessous. Il se releva rapidement et tendit les bras vers la jeune femme tout en souriant afin de la rassurer.

« Envoie-moi Yodi et après saute je vais te rattraper. Vite ! Je t'en prie... »

Violette douta seulement quelques secondes avant d'envoyer la cage de Yodi que Chris rattrapa comme un chef. Il posa la cage délicatement à côté de lui avant de tendre les bras tout en fixant Violette. Chris entendit la porte du grenier s'ouvrir dans un lourd fraca, il vit Violette se retournait rapidement pour regarder derrière elle avant de sauter sans prévenir tandis qu'un coup de feu raisonna dans toute la forêt faisant paniquer les animaux sauvages qui se trouvaient aux alentours et Yodi soit dit en passant. Chris rattrapa la jeune femme avant d'inspecter rapidement son corps.

« Ils t'ont touchés ? »


Elle secoua négativement la tête avant de ramasser la cage. Les deux se mirent à courire à toute vitesse dans la forêt, c'était la seule façon de survivre. S'enfoncer dans la forêt. Chris entendit plusieurs coups de feu avant d'entendre la voix féminine crier victoire.

« J'en ai touché un ! »


« Bien joué East ! »

Chris tourna son visage vers Violette alors que les deux continuaient de courir. Violette semblait aller bien pourtant et lui aussi. Ce ne fût qu'à partir du moment ou ils trouvèrent un abris dans une grotte que Chris comprit. Il sentit une douleur lui lancer dans le bras, une douleur qui lui tirait les muscles et le faisait grimacer. Il posa machinalement sa main sur son épaule gauche alors qu'il était en train de s'asseoir sur un rocher dans la grotte. Quand Chris retira sa main à cause de la douleur, il remarqua rapidement que sa main était recouverte de sang. Le shérif baissa alors son visage vers son épaule gauche et vit finalement que son haut était immaculé de sang.

« Merde... »


Il posa son regard sur celui de Violette. Chris ne l'avait pas remarqué pendant sa course. A cause de ses grands gestes il avait perdu pas mal de sang. Il se sentit étrangement fatigué d'un coup et il ne contrôlait plus vraiment ses paupières. Chris ne devait pas laisser Violette seule et pourtant il ferma les yeux et il perdit connaissance. Laissant la jeune femme seule dans la forêt avec pour seule compagnie, Yodi.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.

Violette Parr



« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Violette Parr


Lost and Found [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante & secrétaire de Mr le Maire
Lost and Found [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5186
✓ Disponibilité : Fermé (Peter ; Family Parr ; Anastasia ; Stefan)

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Ven 8 Mai 2020 - 22:35

Lost and Found
ft. Chris L. Brooke


« Non, non, non. Me laisse pas ! Chris ! »

Elle lui tapota le visage mais rien. Il s’était évanoui. C’était la catastrophe. Violette était en pleine panique. Le stress, la fatigue, tant de chose lui faisait lâcher les nerfs. Ses larmes coulèrent sur ses joues sales. Pourtant elle n’avait pas le droit de rester là sans rien faire. Secouant ses bras et ses mains vers le bas, elle tenta de trouver un minimum le calme et l’apaisement. Bien évidemment, c’était illusoire. Un feu. Il fallait faire un feu, d’abord pour réchauffer Chris qui risquait une hypothermie avec la perte de sang et la nuit froide…mais aussi peut-être pour cautériser sa plaie. C’était quelque chose d’assez dangereux mais elle ne pouvait pas le laisser se vider de son sang. Néanmoins, un feu risquait d’attirer l’attention sur eux. Surtout qu’au loin, Violette parvenait à entendre des bruits de pas. Ils n’en avaient pas fini avec leurs ennemis.

« Il faut qu’on retrouve ces deux imbéciles et qu’on les descende. Ils vont tout faire foirer. »
« Et faut qu’on venge Fire et North. Ils vont le payer. »
« Séparons-nous pour couvrir plus de terrain. »


Il ne fallait pas rester là. Ils trouveraient forcément la grotte dans leurs recherches. Le problème était que Chris était KO. Impossible de soulever son corps et le traîner ailleurs. Impossible aussi de les rendre tous les trois invisibles le temps que l’un des deux criminels examine la grotte. Fichu lien, il fallait vraiment qu’elle s’en débarrasse. Quoi qu’il en soit, pour l’heure, le plus important était d’empêcher que les deux malfrats trouvent Chris et Yodi. Alors la brune décida de les éloigner, de les amener sur une fausse piste. Mais avant, il fallait trouver un moyen de stopper l’hémorragie.

La jeune femme déchira un bout du tee-shirt de Chris et entoura la blessure du policier avec le tissu. Elle serra fort afin de faire un point de compression. Ça irait en attendant. Du moins, elle l’espérait…Après quoi, Violette sortit de la grotte. Il faisait nuit noir. Une chance, il ne pleuvait pas. Le ciel était parfaitement dégagé et la lune permettait d’éclairer convenablement la forêt. Violette avançait prudemment, sur la pointe des pieds, restant collé aux troncs d’arbre à chaque pas qu’elle faisait. Puis au bout de quelques minutes, Violette aperçut l’un des deux. Il s’agissait de la fille. Parfait. Violette esquissa un sourire avant de ramasser un caillou et le lancer dans la direction opposée à celle de laquelle venait Violette. Néanmoins la criminelle n’avait pas pris la direction du bruit. Elle s’était simplement arrêtée et avait commencé à inspecter les environs en tournant la tête dans toutes les directions, dont celle de Violette ! La brune se colla dos à l’arbre et ferma les yeux, priant pour qu’elle n’ait pas été vue. Par chance, les bruits de pas lui indiquèrent qu’elle venait de reprendre sa marche et en plus dans la direction dans laquelle elle avait entendu le caillou. C’était parfait. 1 sur 2.

Et comme si la chance souriait pour s’excuser de l’avoir abandonner ces dernières semaines, Violette trouva rapidement la deuxième personne qui était à leur recherche. Alors la brune décida de faire comme avec la fille. Lancer un caillou dans la direction opposée à celle de la grotte. Mais une fois de plus, il semblait avoir des hésitations. Et cette fois-ci lorsqu’il tourna la tête dans tous les sens, il aperçut Violette. Comment l’avait-elle remarqué ? Tout simplement parce qu’il venait de tirer dans sa direction. La balle avait frôlé Violette, lui arrachant un peu de peau au bras. Réflexe, Violette posa sa main opposée sur la légère blessure puis commença à fuir.

Mais la fuite n’était pas forcément le mieux à faire. Si elle s’enfonçait dans la forêt, elle risquait de se perdre OU d’amener l’homme à la grotte. Ce n’était pas le but. Alors, après avoir couru, coursée par les balles que tirait le criminel mais qui évidemment ne touchaient rien d’autres que les arbres, Violette se stoppa. Sans crier garde, elle se retourna rapidement puis pointa son arme en direction de l’homme qui courrait. Il fallait tenter de le ralentir. Violette visa les jambes. Malheureusement, dans la précipitation, elle rata sa cible. Elle n’avait plus qu’une chance. Il fallait qu’elle le touche pour le ralentir et il ne lui restait pas longtemps avant qu’il ne puisse avoir plus de chance de la toucher elle.

BAM ! Touché. L’homme tomba à terre, blessé à la jambe. Dans sa chute, il avait lâché son arme. Et là…Violette hésitait. Que devait-elle faire ? L’achever ou le laisser ici ? Après tout, il pouvait toujours ramper et causer des soucis à Chris et elle. Mais Violette ne se voyait pas arracher la vie à quelqu’un. Aussi, Violette décida simplement de lui voler son arme blanche, attachée à la ceinture, toujours en pointant son arme sur lui, le forçant à rester calme. Puis Violette prit la direction de la grotte. Chris était toujours dans les vapes et Violette était clairement paniquée. Elle lui tapota les joues, essayant de ne pas non plus le faire mal, mais le taper assez fort pour le réveiller. En vain.

« CHRIS ! Réveille-toi ! »

Peut-être était-il en hypothermie ? Il faisait de plus en plus froid. Un feu, maintenant que les deux étaient partis ou bien loin d’eux, était possible. Alors Violette rassembla plusieurs branches et deux pierres qu’elle tapa l’une contre l’autre. Violette savait faire un feu, elle l’avait déjà fait lors de sa toute première mission avec les Indestructibles. Néanmoins, elle ne savait l’entretenir qu’avec ses dons. Dons qu’elle n’avait plus à cause de ses fichus liens. Il fallait réveiller Chris pour qu’il puisse découper les liens grâce au couteau que Violette avait volé au malfrat. Violette détestait l’idée qu’elle avait. Néanmoins, elle n’avait pas le choix. Le point de compression ne suffisait plus. Il continuait à perdre son sang.

Alors Violette prit un des maillons de la chaîne et le mit dans le feu ; puis en prenant la chaîne à un autre endroit, elle posa le maillon sur la plaie de Chris. Avec ça…Il devrait se réveiller. S’il n’était pas déjà mort !

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What's the name of our relationship, Peter ?
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo & Dory ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

✓ Métier : Ancien militaire/ Sherif de Storybrooke ♒
Lost and Found [Fe] Police10

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1284
✓ Disponibilité : En train de se mettre bien à jour...

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 11 Mai 2020 - 15:12

Like a shadow, you and me, Friends or brothers, wild and free no matter where you are ife can not kill, love above all we can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. Like a shadow. I keep walking on your road million flowers on the floor. Life can not kill, love above all. We can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. My life is burning, heartbroken
Lost & Found

Une horrible douleur le sortit directement de sa perte de connaissance. Il ouvrit subitement les yeux avant de pousser violemment le bras de Violette. Il n'avait pas voulu être aussi violent envers la jeune femme. Ce n'était pas contre elle mais la brûlure qu'elle venait de lui infliger lui faisait un mal de chien. Chris savait que c'était pour son bien, il avait fait partie de l'armée pendant des années après tout. Il connaissait les gestes de secours et apparemment Violette aussi semblait les connaître. Chris afficha une petite moue désolé avant de sourire à la jeune femme afin de la rassurer. Il n'avait pas perdu connaissance très longtemps, il l'avait déduis en regardant la montre qu'il portait autour de son poignet. Le shérif tourna son visage vers son épaule blessé afin de constater les dégâts. Ce n'était pas beau à voir, vraiment pas. Il posa délicatement sa main sur la récente brûlure que Violette venait de lui faire. Ce n'était pas une douleur très agréable mais au moins il ne saignait plus. Chris se mit alors soudainement à regarder autour de lui. Le rocher était recouvert d'un peu de sang, il en avait perdu une bonne quantité mais pas assez pour qu'il reperde connaissance. C'est sûr qu'il n'allait pas tenir toute une journée à courir dans la forêt mais aller à l'hôpital n'était pas l'urgence numéro une, c'était déjà ça. Mais quelque chose inquiéta le blond qui continuait d'analyser la grotte. La balle, ou était la balle ? Chris posa son regard sur Violette qui semblait inquiète par le comportement de Chris. Il se racla doucement la gorge.

« La balle ? Tu ne l'as pas... »


Il ne continua pas sa phrase. Cela ne servait à rien d'ailleurs de la continuer. Vu la réaction de Violette, vu son incompréhension il comprit qu'elle ne l'avait pas retiré de son bras. Chris avait un trou dans l'épaule mais seulement à l'avant. La balle n'était pas sortie de son corps. Le policier ne pouvait pas continuer sa route avec un corps étranger en lui. Il allait faire une poussé de fièvre et Chris ne serait plus capable de protéger Violette. Il afficha encore une fois un petit sourire à la jeune femme afin de la rassurer avant de pousser un petit soupir. Oui, Chris avait été militaire un bon moment mais il n'avait jamais aimé se charcuter pour la survie. Il n'allait clairement pas demander à Violette de lui rouvrir la blessure et de lui fouiller le corps. Le shérif tourna alors doucement le dos à la jeune femme pour ne pas qu'elle voit ce qu'il allait faire. Sans attendre une seconde de plus, il sortit le petit couteau qu'il avait sur sa ceinture de shérif. Il respira un bon coup avant de récupérer un baton qui se tenait devant lui. Il mordit dedans avant de planter son couteau dans sa plaie. Il poussa un cris de douleur qu'il essaya de maîtriser avant de lâcher son couteau plein de sang sur le sol. Il enchaîna rapidement et planta ses doigts dans l'ouverture qu'il venait de faire. Chris fouilla un moment dans son épaule avant de sortir la balle qui était logé dans son muscle. Il lança violemment cette dernière par terre alors que son corps ne cessait de trembler à cause de la douleur. Il termina son opération d'urgence en cautérisant la plaie comme Violette l'avait fait plutôt.

Il avait chaud et froid en même temps mais ce n'était pas surprenant vu ce qu'il venait de faire. Ce n'était pas le moment pour lui de se morfondre sur son sort. Il coupa rapidement les liens de Violette qui l'empêchait d'utiliser ses pouvoirs. Maintenant elle était maître de ses mouvements et ses pouvoirs devraient revenir rapidement. Le shérif se releva doucement avant de prendre délicatement la main de Violette afin de la faire sortir de la grotte en sa compagnie. Ils entamèrent leur trajet et la jeune femme expliqua ce qui lui était arrivé. Elle avait blessé West en lui tirant sur la jambe mais n'avait pas pût le tuer et East était partie dans une autre direction par ce que Violette avait réussi à lui détourner son attention. En résumé pour le moment le grand danger restait East et South. Le forêt était vaste mais ils pouvaient les croiser à n'importe quel moment.

« Il va falloir que l'on soit le plus discret possible. Les armes à feu en dernier recourt sinon ils pourraient nous entendre. » Il marcha doucement à travers la forêt alors qu'il tenait toujours fermement la main de Violette. « On a encore deux ennemis à notre poursuite, si ce n'est pas plus. Alors prudence. »

Son bras gauche lui lançait terriblement mais il arrivait à prendre le dessus sur cette douleur. Les deux courraient rapidement dans la forêt avec Yodi qui était dans le bras de Violette, bien-sûr. N'oublions pas le troisième membre de ce groupe après tout. Ils marchèrent un moment dans la forêt sans but enfin si le but numéro un était de survivre bien-sûr. De sortir d'ici vivant et après ça Chris devra mener son enquête. Il devait comprendre qui était cette organisation et pourquoi tous ces membres détenaient des seringues avec des virus plus que dangereux pour l'humain. Tant de questions sans réponses encore une fois. Chris s'arrêta subitement derrière un arbre faisant signe à Violette de ne plus faire de bruit, ce qui fit rapidement la jeune femme. East était là et elle semblait discuter avec son supérieur, South. Chris voulait entendre ce qu'ils étaient en train de dire. Il voulait comprendre tout simplement.

« Capitaine, je ne trouve pas West. Je suis sûr qu'ils l'ont tués. Ils sont tués mon frère. » pesta East.

Chris tourna doucement son visage vers Violette qui semblait presque désolé d'avoir fait du mal à ce West, elle ne devrait pas. Elle s'était tout simplement défendue. Le shérif posa délicatement sa main sur l'épaule de Violette afin de la rassurer silencieusement. Il colla automatiquement son corps contre le siens parce qu'il voulait que Violette se sente un peu mieux. Il savait que la jeune femme allait être traumatisé à cause de lui et il s'en voulait déjà énormément. Comme si Violette n'avait pas déjà vécu assez de chose.

« On a entendu un coup de feu, East. Pas loin d'ici, on va le retrouver. Mais n'oublie pas que notre priorité reste Christopher Brooke et les échantillons. »

« Pourquoi notre employé veut la mort de ce shérif ? »


« Apparemment il sait des choses sur l'organisation et qu'il a déjà causé des soucis à notre employé. Je préfère pas trop poser de question. Nos supérieurs on l'air de connaître beaucoup de choses sur les gens. A ton avis, comment ils savent que le shérif apprécie cette gamine ? Ils ont les yeux partout. »


Le shérif fronça les sourcils avant de poser son regard sur Violette une nouvelle fois. Cette histoire semblait bien plus compliqué qu'il ne le pensait. Le secret se trouvait au commissariat. Il devait protéger les seringues qu'il avait stocker là-bas. Leur employé voulait Chris et récupérer tous les échantillons de virus. Le blond allait faire en sorte que cet employé n'obtienne rien. Il attendit que South et East s'éloigne de l'endroit ou il se tenait. Christopher tira rapidement Violette pour lui faire signe de reprendre leur marche. La panique montait en lui, tout son entourage était donc en danger. Il crispa sa mâchoire avant de finalement s'arrêter un peu plus loin. Il se tourna vers la jeune femme et il afficha une petite moue. Il se sentait vraiment désolé pour tout ça.

« Pardon c'est de ma faute. C'est à cause de moi si tu es dans cette situation. Mon but était vraiment de prendre soins de toi. De t'apporter le confort et la famille qu'il te manquait pendant un moment. C'est pour ça que je t'invitais souvent à manger chez moi. Pour que tu puisses te rapprocher de mon fils et de ma fille. Qu'ils soient ta famille comme moi je veux que tu fasses partie de la mienne. Mais je gâche tout. Je suis une source de danger, je suis vraiment désolé. »

Chris passa délicatement sa main sur la joue de la jeune femme avant d'afficher un petit sourire triste.

« Je vais trouver une solution avec la police mais d'abord il faut que je ramène en sécurité chez toi avec Yodi. On doit retrouver ma voiture d'abord. »


Le policier aurait pût continuer son discourt mais il entendit un craquement de bois. Quand il tourna rapidement sa tête, il tomba nez à nez avec East qui semblait aussi surprise qu'eux. Chris poussa Violette et Yodi derrière lui et pointa rapidement son arme sur la jeune femme qui portait un masque. Difficile de savoir son identité à cause de ça. Chris afficha une petite grimace de douleur mais cela ne l'empêcha pas de viser son ennemie et de protéger la jeune femme qu'il considérait comme sa fille. Eath afficha un petit sourire en coin.

« Je vois que ma blessure te fait souffrir. Tant mieux. C'est pour mon frère bande de connard. Il a perdu beaucoup de sang, vous allez payer. Vous et votre bête immonde. »


Chris tourna doucement son visage vers Violette avant de chuchoter ces quelques mots.

« Si tu veux utiliser tes pouvoirs, c'est le moment... »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.

Violette Parr



« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Violette Parr


Lost and Found [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante & secrétaire de Mr le Maire
Lost and Found [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5186
✓ Disponibilité : Fermé (Peter ; Family Parr ; Anastasia ; Stefan)

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Lun 15 Juin 2020 - 21:31

Lost and Found
ft. Chris L. Brooke


L’erreur de débutante. Pourtant Violette avait eu l’occasion de faire un stage quelque peu forcé au sein de l’armée. Elle avait atterri dans une unité partant en mission sauvetage dans une guerre. Certes, là-bas elle n’avait pas eu besoin de « soigner » une blessure par balle mais cette mission lui avait permis d’avoir des liens avec quelques militaires et ces derniers lui avaient donnés des conseils, des astuces, en cas de problème majeur. Là, ça avait été un cas de force majeur. Mais il fallait croire que le stress lui avait fait oublier la moitié des informations. Encore quelque chose qui confortait Violette sur le fait que sa place n’était pas encore dans la police. Chris y arriverait bien mieux sans elle. La preuve…Elle venait de laisser la balle dans le bras de Chris. C’était une très mauvaise chose qu’un corps étranger reste dans Chris. Paniquée par la situation, Violette mit ses mains contre ses joues. Elle n’osa même pas répondre au sheriff, trop honteuse d’avoir commis cette erreur.

Violette porta ses mains à sa bouche, entreouverte après avoir compris ce que Chris était en train de se faire. Il avait tourné le dos mais Violette pouvait apercevoir quelques gestes et surtout le couteau rempli de sang qui venait de tomber au sol. Et dire qu’elle aurait pu lui éviter ça. Car le pauvre dû se cautériser une seconde fois avec le feu.

« Je suis vraiment désolée. J’étais paniquée et j’ai pas pensé à regarder si la balle était ressortie. Pardonne-moi. »

Violette se sentait tellement nulle. Le stress, le manque de sommeil, l’agacement de cette situation la fit craquer. Les larmes commencèrent à couler sur son visage. Mais Chris, silencieux, se voulait rassurant. Il ne montrait aucun signe de stress et cela prouvait à Violette qu’il était bien largement au-dessus d’elle question situation extrême. En plus, il venait de défaire Violette de ses liens. Elle retrouvait alors la liberté totale de ses mouvements et la réapparition de ses dons n’était qu’une affaire de quelques minutes. Enfin, elle l’espérait ! Au pire, elle avait toujours l’arme à feu, qu’elle avait mis à l’arrière de son jean.

Face aux remarques et conseils de Chris, Violette opina en hochant une fois de la tête. Elle ne lâchait pas Chris de la main. Ce contact physique lui redonnait de la force et de l’espoir. Et de l’autre bras, elle tenait Yodi qui semblait terrifiée de la situation. Le pauvre, la vie à Storybrooke devait le changer par rapport au vide de Titania.

Violette s’arrêta lorsque Chris lui demanda. Elle plaqua son dos contre l’arbre, tout en observant celui qu’elle considérait comme son deuxième père. La jeune fille posa ensuite son regard sur Yodi puis mit son index sur sa bouche pour lui signifier qu’il devait garder son calme et surtout le silence. En effet, ils venaient de tomber sur South et East. La poisse ! La forêt n’était pas assez grande pour les éviter et sortir de là indemne ? Apparemment non. Violette fit les yeux ronds en entendant la discussion entre les deux criminels. La brune espérait sincèrement que West ne s’était pas vidé de son sang. Violette n’avait pas envie d’avoir la mort d’un homme sur la conscience, même si ce dernier était un malfrat. Heureusement, Chris était toujours là. Toujours prêt à rassurer Violette même si la situation était compliquée et que Chris était au plus mal.

Le duo de criminel se remit en route, de même que Chris et Violette. La discussion qui venait d’y avoir entre East et South résonnait dans la tête de la brune. Tant de question trottait dans sa tête. Ca lui donnait presque mal à la tête.

« De quoi parlaient-ils ? C’est quoi cette hi…. »


Mais Chris s’arrêta brusquement, se tournant vers Violette. La jeune femme fronça les sourcils à l’écoute de son discours. Il remettait tout ce qui se passait sur sa faute alors qu’il n’était absolument pas coupable.

« Je t’interdis de dire que c’est ta faute ! Tu n’as pas a changé ta vie à cause de taré de ce genre. Tu n’es pas une source de problème. Mais tu n’es pas responsable de ça. Tu ne peux pas t’accuser de tout. Et malgré tout ce qui s’est passé, je veux continuer à passer du temps avec toi, avec James, avec toute ta famille. Car vous êtes importants pour moi ! »

L’idée de laisser la police se débrouiller seul était une bonne idée en soit. Mais Violette savait que Chris participerait aux opérations. Et ça c’était inconcevable pour elle.

« Tu vas laisser tes équi… »

Ce que Violette avait voulu dire à Chris c’était qu’il fallait laisser la police, ses collègues, s’occuper du reste. Car Chris avait besoin de réel soin et de repos ! Alors s’ils rentraient, c’était ensemble. Pour qu’aucun d’eux deux ne reviennent là ! Malheureusement elle ne put finir de mettre en parole ses pensées. Car East venait de les trouver. Violette se retrouva rapidement derrière Chris, qui avait directement pointé son arme sur la femme. Violette quant à elle, décida de poser Yodi au sol pour ne pas laisser son père de cœur se débrouiller tout seul. Surtout que maintenant ils avaient un avantage ! Alors Violette changea de position, se trouvant aux côtés de Chris et non plus derrière lui.

« Ce n’est pas Chris qui a tiré sur ton frère. C’est moi ! Et je te conseille de dégager de là si tu veux pas te retrouver dans un état semblable à celui de ton frère ! »
« Tu crois que tu me fais peur ? Pauvre fille. T’es qu’une gamine ! »


Violette fronça les sourcils. Elle n’était plus une gamine. Elle était presque une adulte et elle ne se laisserait pas marcher dessus.

« Gamine ou pas. Si t’es intelligente, tu devrais savoir ce que ça signifie le fait de ne plus avoir mes liens aux poignets. »

Violette leva ses bras pour lui montrer. Impossible de voir une quelconque réaction de la femme. Mais vu qu’elle recula d’un pas, elle devait sans doute savoir que Violette avait des dons et qu’elle n’était plus bridée. Alors East pointa son arme directement sur Violette et sans prévenir, elle tira. D’un réflexe, Violette mit sa paume de main en avant, dans l’espoir de créer un bouclier qui protègerait le trio de la balle. Malheureusement rien ne se produisit et la balle frôla Violette. Une chance que la femme avait son masque qui lui gênait la vue, ou alors elle était tout simplement mauvaise en tir. Quoi qu’il en soit, la balle frôla la jambe de Violette, la blessant légèrement au passage. Violette mit instinctivement une main à sa cuisse, grimaçant de douleur.

« Connasse ! »

C’était rare pour Violette de se montrer vulgaire dans ses propos mais c’était sorti du cœur. Et comme pour prendre sa revanche sur la femme, elle laissa l’énergie s’emmagasiner en elle avant de lui lancer un puissant champ de force qui envoya valser la femme, se cognant contre un des arbres de la forêt. KO technique. Cela leur permettrait de continuer leur chemin.

« Allons rejoindre la voiture et quittons cette forêt de malheur ! »

Enfin la chance leur souriait puisqu’ils ne croisèrent personne sur leur chemin. Et cerise sur le gâteau, ils arrivèrent enfin à la voiture. A première vue, il n’y avait personne aux alentours. East était forcément derrière eux. West devait sans doute être en train de se reposer. Il ne restait plus que South. Mais il ne semblait pas être à côté de la voiture.

« Je crois que la voie est libre. Allons-y ! »

Très prudemment, le trio se dirigea vers la voiture que Chris ouvrit avec ses clés. Violette installa Yodi à l’arrière de la voiture puis referma la porte avant d’ouvrir celle passager à l’avant. Elle s’y installa, soulagée d’en être arrivé là.

« Hum…Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée que ce soit toi qui conduise. »

Mais Violette n’était pas non plus indemne. Sauf que comparé à Chris, c’était plus léger. Violette observa son père de cœur, quelque peu contrariée. Il fallait prendre une décision et vite…avant…Malheureusement ils n’étaient plus seuls. South se tenait juste en face de la voiture, à quelques mètres d’eux. Les problèmes continuaient…

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What's the name of our relationship, Peter ?
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo & Dory ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

✓ Métier : Ancien militaire/ Sherif de Storybrooke ♒
Lost and Found [Fe] Police10

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1284
✓ Disponibilité : En train de se mettre bien à jour...

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 17 Juin 2020 - 17:59


Violette & Yodi & Chris

Lost And Found.
C
hris avait été entraîner des années pour des situations de crise dans ce genre. Depuis qu'il était majeur en faite. Son père l'avait envoyé à l'armée dès qu'il en avait l'âge et le droit. Chris n'avait pas vraiment eut son mot à dire à ce moment là mais bon il n'avait pas eut le choix. Avant que son père ne fasse ça, Chris n'avait jamais su ce qu'il voulait faire de sa vie. La passer avec Eleonore qui était enceinte de James à l'époque, sûrement. Mais son père n'avait pas supporté que son fils de 18 ans ait mit enceinte une fille de 18 ans. Avoir un enfant aussi jeune et avant le mariage n'était pas concevable pour son père. Chris et Eleonore n'avaient pas vraiment voulu concevoir cet enfant à ce moment là. Pourtant ils avaient décidés de le garder. Eleonore refusait de tuer le fruit de leur amour et Chris avait accepté avec grand plaisir. A cause de l'armée, il n'avait pas vu James faire ses premiers pas ou encore prononcer son premier mot. Il avait loupé plein de fête de l'école, les remises de diplômes de son fils, son coming out ou encore son premier chagrin d'amour. Sa femme avait été là pour tout ces moments alors que Chris lui était resté défendre son pays. Toutes ce temps qu'il aurait pû passer avec son fils et sa femme malade, il l'avait passé à travailler sur son tempérament et son courage. Cela avait bien marché dans un sens parce que cette ville était l'enfer sur Terre. Il ne passait pas un jour sans qu'il y ait une action criminelle dans les rues. Heureusement Chris avait les épaules dur et n'avait jamais de mal à garder son expression impassible sur le visage.

Tout ce temps passait sur les terrains de guerre lui avait servis à quelque chose, c'est vrai. Et pourtant ce calme dont il faisait toujours preuve c'était subitement envolé quand East pointa son arme sur Violette. Comment pouvait-il garder son calme face à une scène pareille ? Comment pouvait-il garder son calme alors qu'il savait qu'une organisation en avait après lui. Chris ne savait pas de qui il s'agissait pour le moment mais il finirait pas le savoir, à coup-sûr. En attendant, il se contenta de serrer sa mâchoire, prêt à bondir devant Violette si tout venait à tourner mal. East tira sur Violette qui essaya de se protéger. La balle effleura la jambe de la jeune femme avant qu'elle ne mette East K.O grâce à ses pouvoirs qui semblaient mal fonctionner. Chris aurait aimé examiner la blessure qu'elle venait d'avoir mais il n'avait pas vraiment le temps. Le groupe courut rapidement vers la voiture que Chris avait garé un peu plus loin. Heureusement ils retrouvèrent le véhicule rapidement et ils ne croisèrent personne sur le chemin. Il restait pourtant le chef d'équipe. Merde, il avait un mauvais pressentiment mais il ne dit rien à la jeune femme. Chris se contenta d'ouvrir la voiture et de se mettre devant le volant en attendant que Violette attache délicatement Yodi à l'arrière. Une fois fait, il s'apprêtait à démarrer avant d'entendre la remarque de Violette. Le shérif était prêt à lui dire qu'il allait prendre le volant et qu'elle n'avait pas à discuter. Mais quelque chose de plus ''gros'' attira le regard du blond. Il posa son regard sur South qui se tenait juste en face de la voiture, un fusil à pompe dans la main. Avec cette arme, la balle allait facilement briser le pare brise pour venir se loger dans sa tête. Merde.

Chris n'osait pas bougé, seul son cœur était en train de tambouriner dans sa poitrine. Il tourna ses yeux vers Violette afin de vérifier si elle avait bien la ceinture de sécurité bien attaché. Oui, tant mieux. Il n'attendit pas une seconde de plus et démarra la voiture avant de passer la vitesse pour finalement foncer vers South à toute allure. L'agent tira et la balle brisa le pare brise. Chris baissa rapidement sa tête et la balle fit alors un trou dans son siège. Après ça tout ce se passa rapidement. Chris continua de rouler et soudainement, il sentit quelque chose passer sous sa voiture. Il arrêta rapidement la voiture tandis qu'il restait accrocher contre le volant un moment avant de se tourner vers Violette presque paniqué.

« J'ai... Je n'ai pas fais exprès. Merde... »

Il avait l'habitude de tuer des gens. Pas des innocents, des méchants généralement. Ceux qui étaient une menace pour la ville. South en était une mais il avait besoin de lui pour avoir quelques réponses. Il avait besoin de savoir pourquoi une organisation en avait contre lui et pourquoi cette ville ? Chris soupira avant de finalement descendre de la voiture, faisant signe à Violette de ne pas bouger. Il s'apprêtait à se baisser pour voir dans quel état était South mais le bras de ce dernier sortit de dessous la voiture et il planta son couteau dans la cuisse de Chris qui poussa un hurlement de douleur. Il ne savait si c'était la surprise ou l'endroit ou il venait de se prendre la lame mais la douleur était intenable et forte. Il grimaça avant de se baisser pour attraper le bras de South avant de le sortir de dessous de la voiture sans trop de difficulté. Il plaqua l'agent contre le sol alors que tout son visage se crispa.

« Tu vas gentiment venir avec nous. J'aurai plusieurs questions à te poser. »

« Traîne pas trop, Chris. Tu sais qu'ils vont finir par me buter pour pas que j'en dise trop ? Ils l'ont sûrement déjà fait avec Wind. Alors je serais le prochain tout comme East et West. »

Le chef d'équipe lâcha un petit rire moqueur avant que Chris ne lui frappe violemment le visage. Il perdit alors connaissance et sans attendre le shérif ouvrit le coffre de sa voiture et il enferma South à l'intérieur avant de revenir s'asseoir sur son siège tout en affichant une petite grimace de douleur. Ils avaient gagnés en quelque sorte et pourtant Chris ne se sentait pas du tout soulagé, vraiment pas. Il serra sa mâchoire avant de retirer rapidement le couteau qui était encore enfoncé dans sa jambe. Chris se retint de crier encore une fois. Il posa le couteau sur le sol de la voiture avant de redémarrer le moteur conduisant silencieusement vers le commissariat. Chris se gara juste devant le bâtiment, faisant signe à Violette de sortir elle aussi de la voiture avec Yodi. Il garda son visage fermé alors qu'il ouvrit le coffre de la voiture afin de sortir violemment South du véhicule. Chris boita vers le commissariat mais une fois qu'il entra dedans en compagnie de Violette et de South, il posa son regard sur Henry. L'homme qu'il avait embauché pour gérer l'accueil. Henry haussa les sourcils surpris de voir Chris ici mais surtout dans cet état.

« Chef ? Vous allez bien ? »


« Ne pose pas de question pour le moment, j'ai besoin d'aide. »

« Bien. »

Henry disparût de son champ de vision avant de rapparaitre avec Anastasia à ses côtés. Chris afficha un petit sourire à la rousse avant d'afficher une petite grimace de douleur.

« Salut, tu peux m'aider à l'emmener dans la salle d'interrogatoire ? »

« Nom de... qu'est-ce qui s'est passé ?... Oui, bien sûr, que je vais t'aider ! »


Anya de sa gentillesse sans égare se précipita vers South qui était encore inconscient. Elle se glissa de l'autre côté de l'agent et aida Chris à le porter jusqu'à la salle en question. Une fois posé sur la chaise, Chris n'attendit pas une seconde de plus et il menotta l'homme à la table. Le shérif reprit doucement sa respiration avant de fixer sa partenaire.

« Quelqu'un m'en veut apparemment, quelqu'un qui a l'air de connaître mes faiblesses. Je peux te demander un service Anastasia ? Tu peux faire des recherches pour moi sur des grandes entreprises pharmaceutiques ? Je n'en ai pas besoin dans l'immédiat mais ça m'aiderait beaucoup. »

« Je peux mais j'aimerais aussi comprendre ce qui se passe. Déjà parce que je suis curieuse mais aussi parce que ça m'aiderait dans mes recherches. Tu ne penses quand même pas que les lobbys pharmaceutiques t'en veulent ? »

C'est vrai que la demande de Chris, hors contexte était étrange. Il n'y avait pas à dire. Le shérif faisait confiance à son équipe surtout avec les temps qui court mais il ne voulait pas mettre la jeune femme en danger. Elle méritait néanmoins des réponses. Chris poussa un petit soupir avant de s'asseoir doucement sur la table pour se reposer un peu.

« Eh bien... ça va faire un an que j'ai mis mon nez dans des affaires qui ne me concernait pas, on va dire ça comme ça. Une entreprise pharmaceutique qui joue avec des virus et qui les test sur des humains. A mon avis j'en sais trop et ça ne leur plait pas. C'est pour ça j'aimerai mettre un nom sur cette entreprise. Je me souviens plus du nom mais de leur logo. Je vais te le dessiner, ça t'aidera peuy-être. Mais tu peux faire ça pour moi ? »

« Considère que c'est fait. »


Chris afficha un petit sourire à Anya avant de lui dessiner le symbole sur le papier. La rouquine quitta la pièce et le shérif fit de même. Il retourna auprès de Violette qui semblait calmer Yodi dans la salle d'attente. Il afficha une petite moue avant de marcher doucement vers la jeune femme. Chris vint se blottit contre Violette posant délicatement son menton sur le sommet de la tête de la jeune femme avant d'afficher un petit sourire.

« Je suis vraiment heureux de savoir que tu vas bien... Je vais t'emmener à l'hôpital. »
Il se décolla doucement de la jeune femme avant de soupirer pour finalement afficher une petite moue. « Tu veux bien dormir à la maison ce soir ? Je serais moins inquiet de te savoir avec moi. »

GleekOut!

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.

Violette Parr



« Admirateur de la Serviette
Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


Violette Parr


Lost and Found [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Ancienne policière en formation ; désormais assistante & secrétaire de Mr le Maire
Lost and Found [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5186
✓ Disponibilité : Fermé (Peter ; Family Parr ; Anastasia ; Stefan)

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Admirateur de la Serviette Sacrée ! ٩(͡๏̯͡๏)۶ ٩(●̮̮̃•̃)۶ »


________________________________________ Mar 30 Juin 2020 - 15:08

Lost and Found
ft. Chris L. Brooke


Evidemment, cela aurait été trop facile d’arriver sans problème à la voiture. Comme s’ils n’avaient pas rencontré assez de difficulté dans cette affaire ! Néanmoins, foncer sur un homme armé n’était peut-être pas la meilleure des idées que Chris ait eu. Violette voulu aider, protéger la voiture. Mais aussi protéger le criminel puisque le sheriff avait décidé de le renverser en tout état de cause. Malheureusement, comme devant le criminel, son champ de force ne recouvra qu’une petite partie…seulement la partie droite de la voiture. Sa partie à elle. Alors lorsque Chris fonça sur l’homme et que ce dernier tira, la balle pénétra le pare-brise. Violette ne put retenir son cri de surprise et de peur. La crainte que Chris soit touché, la crainte d’avoir assisté à sa mort. Le soulagement fut important lorsqu’elle aperçut Chris se baisser et la balle se planter dans son siège. Ce qui venait de se passer lui avait presque fait oublier, sur le moment, qu’ils venaient d’écraser un homme. Pourtant, elle avait parfaitement senti le corps en dessous des roues. En état de choc pour beaucoup trop de chose en même temps, Violette avait resserrée sa ceinture dans ses mains.

« Pas fait exprès ?! »

Clairement, cette excuse ne passait pas pour Violette. Bien sûr que si qu’il l’avait fait exprès. Il avait tout de même foncé sur un homme. A quel autre résultat s’attendait-il ? Violette tourna sa tête vers Chris. Elle n’avait pas le droit d’être dur envers lui. Alors elle posa une main tendre sur son bras, en évitant évidemment la blessure à l’épaule.

« T’inquiète pas. Je suis persuadée qu’il n’a pas grand-chose. Faudrait vérifier. »

Mouais. Pour rassurer les gens, Violette allait devoir prendre des cours. Violette détacha sa ceinture, prête à descendre de la voiture pour obtenir des réponses. Mais Chris lui intima l’ordre de rester là où elle était. Ne voulant pas entrer en conflit avec lui, elle opina.

« Fais gaffe. On sait jamais. »

Et cet avertissement n’avait jamais été aussi utile ! A peine Chris descendu de la voiture que Violette l’entendit hurler de douleur. Il venait sans doute de se recevoir un coup. Et Violette n’avait envie que d’une chose, c’était de descendre de cette voiture pour venir en aide à Chris. Mais il lui avait expressément demandé de rester dans la voiture. Tiraillée entre le bon sens et le respect des ordres, Violette ne savait pas quoi faire. Et finalement, en moins de 3 minutes, la situation avait été mise sous contrôle par Chris. Ce dernier était revenu dans la voiture, avec une blessure supplémentaire.

« Je comprends mieux le cri ! Ca va aller ? »

Mais comme seule réponse, Chris enleva le couteau de sa cuisse puis démarra la voiture, sans doute pour aller en direction du commissariat.

« Putain mais ça coule de partout ! Tu aurais dû me laisser conduire ! Ça va pas ! »

Sans prévenir, Violette fit un point de compression sur la cuisse de Chris, ce qui eut pour effet une légère accélération et un serrage de dent de la part de Chris. Mais il le fallait. Il ne pouvait pas laisser une aussi grande blessure le vider de son sang.

Finalement, la voiture arriva à bon port. Le trio était dans un sale état mais ils étaient en vie. Et maintenant que toute cette histoire était finie, Violette savait qu’elle était là uniquement grâce à Chris. Elle n’osait même pas imaginer ce qui lui serait arrivé si Chris n’avait pas décidé de venir dans cette forêt. Violette avait attendu dans la salle d’attente, Yodi dans les bras. Le pauvre tremblait de partout. Il n’arrivait pas à fermer les yeux et se reposer. Ce n’était pas étonnant vu tout ce qu’il avait vécu.

« Calme-toi Yodi. Tout ça est fini. On va rentrer à la maison et plus personne ne te fera du mal. »


Tout en parlant, Violette caressait la tête de la créature, d’un geste tendre et affectueux. Elle lui donna des gestes d’affection jusqu’à l’arrivée de Chris. Yodi commençait à fermer les yeux. C’était un bon point. Alors elle décida de le poser sur le siège à côté, allongé, puis de se lever lorsque Chris fut à sa hauteur. Elle entoura sa large taille de ses deux bras et posa sa tête contre son torse musclé. Ils étaient tous les deux dans un piteux état mais ils étaient là.

« Merci Chris. Vraiment merci beaucoup d’être venu. Je ne m’en serais pas sortie toute seule je pense. Alors, merci ! »

Elle détacha légèrement sa tête du torse de Chris, levant sa tête pour l’observer dans les yeux.

« Entre toi et moi, c’est toi qui a le plus besoin d’aller à l’hôpital. J’espère que ça ne s’est pas trop infecté. »

Violette indiqua d’un léger geste de la tête l’épaule de Chris avant de descendre son regard sur sa cuisse. Il y avait un méchant mélange de sang qui avait coagulé avec du sang frais qui continuait à couler.

« Et hors de question que tu conduises cette fois-ci. »

A la question de Chris, Violette hocha la tête.

« Je ne me vois pas débarquer dans la coloc dans cet état. Je suis persuadée que Socrate me chasserait, me prenant pour une pouilleuse. »

Ce chat humain était vraiment atroce. Pire que Kot. Et c’était pourtant difficile ! Violette afficha un léger sourire amusé avant de poser une nouvelle fois sa tête contre le torse de Chris.

« Malgré tout ça, on forme une bonne équipe je trouve. »

Un peu de légèreté dans cette situation compliquée. Violette n’était pas douée pour faire ce genre de chose, mais elle tentait. Chris et Violette furent finalement conduits par un employé de la police dans l’hôpital le plus proche. Et comme Violette l’avait prédit, c’était plutôt l’état de Chris qui avait attiré le regard des médecins.

« Nous allons vous occuper de vous et vous trouver une chambre. »
« Comment ça une chambre ? »
demanda Violette, en fronçant les sourcils.
« Vous ne croyez tout de même pas qu’on va vous recoudre et vous laisser partir comme cela. Nous préférons vous garder en observation. Mieux vaut rester vigilant. »

Violette tourna la tête vers Chris avec une petite moue désolée.

« Eh bien je crains que ce ne soit pas aujourd’hui que je passerais la nuit chez toi. Mais la bonne chose là-dedans, c’est qu’on reste quand même ensemble. »

Se voulant rassurante, tant pour la suite des choses que pour la situation actuelle, Violette lui adressa un sourire en coin. En espérant que le lot de mauvaises nouvelles était fini.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


What's the name of our relationship, Peter ?
To be human is to love. Even when it gets too much. I'm not ready to give up. All the tigers have been out. I don't care, I hear them howl. I let them tear right through me. Can you help me not to care? Every breath becomes a prayer. Take this pain from me ...

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Chris L. Brooke



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Chris L. Brooke


╰☆╮ Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Ѽ Conte(s) : Le monde de Nemo & Dory ♒
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

✓ Métier : Ancien militaire/ Sherif de Storybrooke ♒
Lost and Found [Fe] Police10

☞ Surnom : cяυsн ♒
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1284
✓ Disponibilité : En train de se mettre bien à jour...

Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mer 29 Juil 2020 - 18:17

Like a shadow, you and me, Friends or brothers, wild and free no matter where you are ife can not kill, love above all we can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. Like a shadow. I keep walking on your road million flowers on the floor. Life can not kill, love above all. We can not fall, you were my hand my heart and my soul. With you I learned, you gave me a reason. My life is burning, heartbroken
Lost & Found

Chris ne fût pas vraiment surpris de se prendre un savon de la part de Violette. Elle avait un sacré caractère après tout. Il adorait la jeune femme, il l'avait adoré dès le début d'ailleurs. Il se souvient encore de sa première rencontre avec elle pendant une mission de la Magic League. Violette qui pensait avoir perdue sa famille dans un premier temps. Chris avait directement vu quelque chose en elle, quelque chose de grand. C'était sûrement son côté tourné vers la famille. Après tout à l'époque quand il était encore avec sa femme, les deux parlaient d'avoir au moins six enfants. Pas juste pour faire jolie, six enfants qu'ils aimeraient de la même façon malgré leur différences. Ils n'avaient eut le temps que d'avoir James avant la mort de sa femme. Puis à la mort de sa femme, l'envie de fonder une famille était complètement partie. Il avait préférait se noyer dans le travailler, tellement qu'il en avait presque oublié son fils. Heureusement, il avait fait la rencontre de Althéa, la petite fille qui avait été victime de mutation génétique. Chris l'avait adopté sans hésiter. Au début cela avait été dur avec la jeune fille, elle était méfiante, elle ne parlait jamais mais maintenant elle était adorable. Althéa avait été ce rayon de soleil qui avait amélioré la relation entre James et Chris. Puis l'arrivé de Violette changea Chris. Elle avait réveillé une nouvelle fois l'envie de Chris, celle de fonder une famille. Qu'il soit seul ou pas, il adorait les enfants. La preuve, il considérait Violette comme sa fille d'une certaine façon. Il l'aimait pour ce qu'elle était et il prenait soins d'elle.

Il avait juste du mal à se dire que Violette était plus grande que James et plus adulte que lui aussi. Voir Violette lui tenir tête fit sourire Chris. En temps normal son entourage avait peur de hausser le ton avec lui. Parce qu'il était shérif, parce qu'il était une armoire à glace ou encore parce qu'il avait cet air menaçant sur le visage. Mais Violette connaissait vraiment Chris et elle savait que le policier était loin d'être un monstre. Il plonge alors son regard dans celui de la jeune femme avant de lâcher un petit rire. Il leva ses mains en guise d'innocence montrant qu'il ne se moquait pas d'elle avant de garder son petit sourire sur son visage.

« Désolé mais tu dois être une des rares personnes à me tenir tête. Tant mieux ! »

Violette se blottit une nouvelle fois contre lui et Chris lui caressa délicatement le dos, lui faisant comprendre qu'il était totalement d'accord avec elle. Ils faisaient une très bonne équipe et ce soir, ils allaient pouvoir rentrer tranquillement chez lui. Enfin c'était ce qu'il croyait avant de voir un de ses collègues leur faire signe de monter dans sa voiture. Le blond ne comprit pas directement, en faite il ne comprit que quand il se trouva devant le bâtiment. Ce bâtiment qu'il détestait le plus au monde. Le visage de Chris se ferma alors qu'il s'enferma dans un silence assez pesant. Les médecins prirent Violette dans un coin et Chris dans l'autre ce qui stressa un peu plus le shérif. Il laissa le médecin le recoudre, gardant le silence un moment avant de bouger son épaule. Le médecin fronça les sourcils avant de fixer Chris.

« Monsieur le shérif, je sais que ce n'est pas agréable mais vous pouvez arrêté de bouger, je vous prie. »

« Où se trouve Violette Parr ? La jeune femme qui était avec moi. »


Le médecin fixa un moment Chris avant de pousser un long soupir tout en continuant de lui recoudre la blessure. Cela lui faisait mal, ce n'était pas agréable de se faire recoudre une blessure par balle mais il avait l'habitude. Le shérif avait été dans l'armée avant de faire partie de la police de Storybrooke. Depuis l'armée il détestait les hôpitaux. Il avait vu des amis mourir à côté de lui puis à son retour de l'armée, il y avait eut sa femme. Chris n'aimait pas le fait que Violette ne soit pas avec lui alors quand le médecin termina de le recoudre, il se leva brusquement de son siège avant de se rapprocher de la porte.

« Monsieur Brooke, ne partez pas ! »
cria le médecin. « Mademoiselle Parr va bien, mieux que vous. Je vous conduis à votre chambre. »

Chris ne répondit rien, se laissant faire. Le médecin ouvrit la porte de la chambre 308 et le blond partit directement s'allonger sur le lit le plus proche avant de finalement fixer le plafond. Il resta dans cette positon jusqu'au moment ou Violette rentra dans la chambre à son tour. Elle avait plusieurs bandages mais rien de grave, elle semblait être en pleine forme. Chris afficha un petit sourire avant de pousser un petit soupir tout en baissant son visage vers ses jambes, pensif.

« Je n'aime vraiment pas cet endroit. J'ai toujours détesté les hôpitaux. Mon grand-père est mort d'un cancer ici. Enfin ce n'est que des souvenirs et pourtant mon corps réagit comme si cela s'était vraiment passé. Cette malédiction est bien efficace dans un sens. »

Il leva ses yeux vers Violette avant de sourire de nouveau. Sans attendre, il tapota gentiment la place qui se trouvait à côté de lui. Faisant signe à la jeune femme de venir se coucher à côté de lui. Violette ne se fit pas prier, elle avança doucement vers le lit avant de s'allonger doucement à côté du shérif. Le blond passa alors délicatement son bras sous la nuque de l’héroïne pour finalement poser sa main sur son épaule. Il resta un moment comme ça avant de reprendre la parole.

« Je suis vraiment content que tu n'es rien... Je crois que je me serais jamais pardonné qu'il t'arrive quelque chose par ma faute. Ils ont pas le droit de s'en prendre à toi. Tu n'as rien fait. »


C'est vrai, Violette n'avait rien à avoir avec cette histoire étrange. Chris était affreusement inquiet parce que la personne qui voulait sa mort semblait affreusement bien le connaître. Il connaissait sa relation avec Violette et c'était servis d'elle en appât. Puis il savait que South, West et East étaient encore en vie. Chris n'avait pas réussie à les tuer puis il n'avait pas vraiment le droit non plus. Son titre ne lui donnait pas le droit de tuer n'importe qui. Il avait déjà trop de sang sur ses mains.

« Je me sens dépassé par les événements, je t'avoue. Travailler avec Hadès n'est pas facile, l'arrivé des minotaures. Je dois gérer James qui aime faire énormément la fête chez des amis ces temps-ci. Les crises d'Althéa et ses pouvoirs étranges et cette ville qui devient de plus en plus folle. Et maintenant tu es en danger à cause de moi. C'est pas juste. »

Chris fronça ses sourcils avant de finalement se tourner dans le lit, son visage se trouvant prêt de celui dans la jeune fille (sans trop l'être bien-sûr).

« Assez parlé de moi. Profitons de cette nuit de tranquillité et parle-moi de toi ! La famille Parr ça va ? Dyson va bien ? Et tu n'es toujours pas en couple ? Toi la fille la plus extraordinaire de cette ville ? » Il marqua un petit moment de silence. « Merde... Je parle comme un vieux maintenant.... Je suis désolé. Tu n'es pas obligé de me répondre. Ces questions sont débile et je détestais y répondre quand j'avais ton âge. » Il lâcha un petit rire nerveux.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Let
the water rise

Can you hear me. I am begging from you for the last time. Hear me. Please forgive me. I am calling out to you for the last time.

Contenu sponsorisé








Lost and Found [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Lost and Found [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ La forêt