« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -55%
-90€ sur les baskets Nike Air max 270 React
Voir le deal
72.47 €

Partagez
 

 (flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 965
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 28 Avr 2020 - 11:04

carré vip chez les handicapés relationnels

Ce RP se situe peu de temps après le retour officiel d'Héphaïstos

Revenir à la surface n'avait pas été aussi difficile qu'il ne l'avait pensé. Non, ça l'était encore plus. Il n'avait pas été seul, dès son retour, Hadès, Cookie et Héra ont été très facile à revoir et à parler. Hadès l'avait aidé tout au long de sa vie en enfer, Cookie également pour lui parler de temps à autres, et Héra avait carrément vécu avec lui pendant un temps au Tartare, c'était une amie qui était certainement une de celles qui pouvait mieux le comprendre. Puis il y avait eu très rapidement aussi Artémis et Apollon. Il se sentait coupable vis à vis de beaucoup de gens, mais surtout pour eux deux, et il avait bien vu que son absence cachée, sans les prévenir, leur avait fait du mal. Mais, et malgré toutes les autres souffrances qu'ils avaient vécu et qu'Héphaïstos ne connaissait pas encore, le pardon faisait partie de leurs personnalités.

Mais voilà, le retour du dieu s'arrêtait encore là. Hermès n'était pas le Hermès qu'il avait connu, semblait-il, et pour les autres dieux... il ne savait pas. Aphrodite, Arès,... où étaient-ils, pourquoi personne ne parlaient plus d'eux, que s'était-il passé ? Et lui n'osait pas demander un rappel complet directement : ce serait ingrat, puisque c'était lui qui était parti, et surtout, les dieux avaient l'air de porter derrière eux tout un bagage de douleurs qu'il n'osait pas réveiller.

Il y avait Athéna aussi. Ils n'avaient pas été particulièrement proches, mais il n'y avait jamais rien de venimeux entre eux. Il l'appréciait en fait, depuis aussi longtemps qu'il puisse se souvenir. Des temps passés dans sa forge, de nombreux lui ont été dédiés : la déesse de la guerre était certainement la personne idéale à celui qui forgeait. Et la forge n'était pas qu'un travail, c'était son identité. Alors forger ses armes faisaient partie de ce dont il était le plus fier, avec l'arc d'Artémis.

Et ce jour là, lorsqu'il la vit sortir du gymnase des dieux, où Cookie lui avait dit qu'il la trouverait très certainement là-bas, il eut un sourire en voyant les deux mêmes épées à sa ceinture, malgré le temps qui avait passé entre là et leur création. Elles aussi, semblaient-ils faisaient parti de l'identité d'Athéna, et le forgeron s'en voyait ravi. Ce qu'il forgeait était spécial à ses yeux, bien plus qu'une simple manufacture banale sans esprit qu'on trouvait sur Terre : il mettait sa personne dans ses métaux.

Il lui adressa son sourire, aimable, lorsqu'elle le vit. Par réflexe peut-être un peu nerveux, il plongea ses mains dans les poches de son blouson, qui n'était d'ailleurs pas véritablement d'époque malgré ce qu'il pensait.

Bonjour Athéna, s'annonça-t-il aussi simplement. Athéna, pas Éloïse. Artémis, pas Diane, Apollon, pas Phoebus... les prénoms que ses frères et soeurs s'étaient choisis étaient encore nouveaux pour lui, trop nouveaux, et il avait du mal à les adopter. Athéna, à ses yeux, resterait Athéna, le noble nom de la déesse qu'Athènes vénéra pour sa sagesse et son modèle de stratégie. Il en serait bien affecté de voir ce nom se perdre.

De nombreuses choses ont changé sur Olympe, mais ces deux vaillantes n'en font pas partie, et accompagnent toujours ta ceinture, je vois, dit-il non sans cacher son air joyeux en indiquant les épées de la déesse, comme à un maître fier qui revoyait deux élèves après de nombreuses années. Je suis sincèrement content de voir qu'avec tout le temps qui a passé, tu as gardé les mêmes armes, continua-t-il en levant le regard vers elle.

Il du s'éclaircir la gorge. Il était vraiment ravi de revoir Athéna, qu'on ne s'en trompe pas. Mais un autre dieu qu'il voulait revoir fut Arès, qu'il appréciait également beaucoup. Et Arès étaient de ceux qui n'étaient plus avec eux, sans que personne n'ait encore pensé, dans le peu de temps qu'il était revenu, à lui raconter la raison de son départ. Héphaïstos s'était bien sûr imaginé le pire, mais, de nature optimiste, mettait le pire dans les dernières options.

Aurais-tu du temps à accorder à un vieux forgeron ? J'ai tellement de choses à rattraper... Je me demandais si quelqu'un pouvait me raconter l'histoire d'Arès, et qui de mieux que toi pour parler de lui ?

Le regard d'Athéna se voila, et Héphaïstos regretta aussitôt la question qu'il lui avait posé. Hum... Je m'excuse. Me voilà bien maladroit depuis que je suis revenu. Ce n'était pas mon intention de causer du tord...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beware Los Fuegos Hermanos
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Eloise A. St-James



« T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


Eloise A. St-James


╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Znj0

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4759
✓ Disponibilité : Présente chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


________________________________________ Dim 3 Mai 2020 - 18:23

Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles

Athéna & Héphaïstos
••••

L’un des réflexes d’Athéna après qu’elle soit revenue et ait repris contact avec les gens qui comptaient le plus pour elle, ça avait été de réutiliser la salle d’entrainement d’Olympe. En général, la déesse y allait très tôt le matin, dès 4h en fait. Depuis qu’elle était obligée de dormir, la brune avait pris l’habitude de se lever entre 6h et 7h, mais ces derniers temps, elle était trop agitée pour tenir jusque-là. Aussi s’entrainait-elle, encore et encore. Elle n’était bonne qu’à ça… Et au moins au moment on aurait besoin de son épée, elle serait plus que prête.

La déesse venait de terminer son entraînement et de quitter la salle quand elle rencontra quelqu’un qu’elle avait cru perdu à jamais. Héphaïstos. C’était lui qui lui avait forgé les épées qu’elle avait systématiquement à sa taille et qu’elle utilisait toujours lorsque c’était nécessaire. Ces armes n’avaient jamais failli et elle y était profondément attachée. Il était le seul à lui avoir fait un cadeau. Et mine de rien, même si elle n’en avait jamais rien montré, cela avait compté pour Athéna à l’époque. D’autant que durant le règne de Zeus, elle les aurait tous tué si elle l’avait pu. Tous. Sauf Arès. Et Héphaïstos.

- Héphaïstos… Murmura-t-elle surprise. Elle resta un instant immobile, à le regarder alors qu’il lui parlait des épées qu’il lui avait offertes. Il fallut un moment à la déesse pour réagir et venir enlacer le forgeron. Je suis si contente de te savoir en vie ! Reprit-elle ensuite avec une certaine joie. Et oui, tes épées sont mes compagnes fidèles. Elles ne m’ont jamais déçu… Et puis. Elles sont le premier cadeau que j’ai jamais reçu alors… C’est un peu sentimental aussi. Expliqua-t-elle en haussant les épaules.

Son comportement devait paraître surprenant, elle qui avait été si froide à l’époque. Mais il s’agissait alors d’un masque qu’elle ne revêtait que lorsque c’était nécessaire maintenant. Pas en personne des gens qui comptaient. Athéna avait beaucoup appris au contact des jumeaux et même à celui d’Hermès dans un certain sens… Bref, aujourd’hui elle ne voulait plus que les gens qu’elle appréciait puissent en douter. Ceci dit, elle ne s’était pas attendue à la question suivante. La guerrière dut se mordre l’intérieur des joues pour ne pas laisser ses larmes s’écouler.

C’était vrai que vu la durée de son exil, et le fait que de toute façon, Héphaïstos avait toujours été plus solitaire que tout le monde vu la minutie qui était la sienne lorsqu’un travail était en cours, sans doute qu’il n’en aurait rien su même s’il était sorti plus tôt. Bien que peu encline à en parler, elle lui devait la vérité. Mais pas ici et pas alors qu’elle était encore en sueur à cause de l’entraînement. Athéna entraîna donc le forgeron à sa suite et le conduisit dans ses appartements. Elle lui demanda de l’attendre sur le balcon où se trouvait déjà de quoi boire et se nourrir puis l’abandonna pour aller prendre une douche rapide. La brune réapparu au bout de quinze minutes, prête. Et habillée dans un style bien différent de celui du brun.

- Désolée de t’avoir fait attendre, mais il valait mieux avoir cette conversation ici que dans un couloir… Lui dit-elle avant de se servir à boire, regrettant momentanément que son jus d’orange ne soit pas du vin. Arès… Arès est mort Hépha’… Annonça-t-elle doucement alors que ses yeux devenaient humides. Il a été tué en 2017 par Dolos. Enfin par le Dolos d’un autre monde… Soupira-t-elle puis elle vit le regard du forgeron, perdu. Laisses-moi t’expliquer avec plus de détails. En juillet 2017, Vaïana, qui était alors une déesse magique, a fait exploser sa maison par accident. Plusieurs personnes avaient alors disparu et quand j’ai senti une très grande force à l’autre bout de la galaxie, avec Arès et Héra, nous sommes allés voir ce qu’il se passait. Sauf que c’était un piège… On a été attiré là-bas et Arès et Héra tués. Du moins c’est ce qu’on pensait à l’époque. Parce que quelques mois plus tard, on a été capturé avec Apollon, l’Affreuse et d’autres et conduit dans un autre monde, semblable au nôtre. C’est là-bas qu’on a appris que notre Héra a nous était toujours en vie mais captive de notre Zeus qui avait pris la place de celui de cet autre monde. Et alors que j’espérais voir Arès… J’ai appris que lui, il était bel et bien mort. Souffla-t-elle avec que des larmes se mettaient à couler le long de ses joues, bien malgré elle.

Athéna ne voulait pas regarder Héphaïstos aussi porta-t-elle son regard sur le ciel qui commençait à prendre les couleurs de l’aube. Elle ne se remettait toujours pas de la perte de celui qui aurait pu être son frère jumeau. Et cela faisait pourtant bientôt trois ans… Mais quand on a une longue vie, tout met toujours plus de temps à aller mieux…

- L’histoire d’Arès est malheureusement très triste… Murmura-t-elle ensuite.


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'essaye... Mais c'est dur parfois... De te faire rire.

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84648-athena-deesse-de-la-g

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 965
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Ven 8 Mai 2020 - 22:16

carré vip chez les handicapés relationnels

Revoir Athéna, et d'en aussi bon terme, était rafraîchissant, et il avait été heureux de la prendre dans ses bras. Revoir du monde et garder les bons termes qu'il avait avec eux était vraiment rassurant, lui qui craignait qu'on lui aurait tourné le dos après ça, mais même Apollon, qui en avait été attristé, lui avait très vite pardonné. Que le sourire fut la première réaction de la déesse en le voyant lui avait mis le baume au cœur. Héphaïstos s'attachait vite aux autres et était certainement le dieu le plus proche du plus grand nombre d'entre eux, et aurait été bien attristé que ça change.

Athéna, elle, avait changée. Elle dégageait la même aura d'assurance, de force et de détermination qu'auparavant, mais semblait davantage encline à ouvrir son cœur avec plus de confiance qu'avant. C'était signe que même s'il ne savait pas ce qu'il s'était passé, ou du moins pas tout, durant son absence, il n'y avait pas que du négatif.

Pas que du négatif....

Il fut figé lorsque Athéna lui donna les nouvelles d'Arès. Mort aussi injustement, sans même pouvoir faire ses adieux, isolé dans un autre pan de l'univers, seuls, avec pour seuls yeux ceux de celles pour qui le dieu avait le plus de valeurs certainement.

Héphaïstos resta immobile, regardant Athéna, alors qu'un frisson le parcouru, la bouche entrouverte sur le coup de la surprise - du choc, d'abord fortement peiné, et ne sachant pas quoi dire de prime abord. Il aurait vraiment aimé revoir Arès, et lorsque cette journée avait commencé, dans le projet de partir à sa rencontre, il ne s'attendait pas à apprendre sa simple mort. Une mort aussi cruelle. Héphaïstos ferma la bouche, mais ses yeux avaient du mal à cacher sa peine. Il contint cependant sa tristesse, comme il le faisait souvent depuis des siècles.

Non, il préféra se concentrer sur la tristesse d'Athéna, qui vint à le peiner davantage encore, en voyant ses larmes. Il n'était pas surpris de les voir couler pour Arès. Mais il aurait tant aimé ne pas être la cause de ces larmes. Jamais il ne serait venu raviver la peine de la déesse s'il avait connu tous les détails de l'histoire.

Je suis... je suis si désolé Athéna, dit-il d'abord, encore hésitant, mais terriblement sincère.

Mais il finit par chasser son hésitation. Il serait mal venu de la laisser pleurer en l'observant ainsi, en se contentant de marmonner quelques compassions. Il s'approcha alors d'elle, et s'approcha d'elle, se permettant, juste l'espace d'un instant, de rompre la bulle d'intimité d'une personne, pour lever sa main vers son visage et essuyer délicatement les larmes sur ses joues avec son index.

Je vais te raconter une histoire. Celle du bouclier d'Arès, trouva-t-il finalement les mots, essayant de trouver la meilleure façon de prononcer ses hommages envers le dieu, et d'apaiser le cœur d'Athéna du mieux qu'il le pouvait.

Comme la ceinture d'Aphrodite, l'arc d'Artémis, ou les épées d'Athéna, Héphaïstos avait forgé le bouclier qu'Arès portait durant ses combats, et ce n'était ni une surprise, ni un fait inconnu, ni ce que son histoire voulait raconter. Le forgeron posa une main sur l'épaule d'Athéna, l'invita à s'asseoir, et prit place à côté d'elle.

J'ai commencé à forger le bouclier en 1889, et c'est au bout de 8 ans que j'ai trouvé les matériaux satisfaisant et les détails que je voulais lui donner. En 1897, j'avais terminé le Bouclier d'Arès, et si je le nomme ainsi, c'est parce qu'il inspira un de mes rares amis chez les mortels. Monsieur Leconte, un poète français.

Héphaïstos s'accorda un sourire. Jamais je n'aurais pu croire qu'un jour, un de mes ouvrages séduisent les yeux et l'imagination d'un poète, mais en voyant les détails que racontait le Bouclier, Sebastien-Charles fut pris d'une soudaine inspiration et me félicita sur toute la grandeur que je lui avais donné, et à celui dont il était destiné, même s'il ne savait pas alors qu'il était littéralement un cadeau à Arès, ne soupçonnant pas l'existence des dieux.

Il s'arrêta un instant, imaginant à nouveau les détails gravés et forgés sur la surface du Bouclier. Se demanda un instant s'il pouvait à nouveau le faire venir. L'instant d'après, le Bouclier se trouvait dans ses mains. Il prit quelques secondes, certainement de même pour Athéna, pour l'observer avec un air nostalgique, content de le revoir mais triste qu'il le tenait dans ses mains parce que son propriétaire n'était plus.

Ce n'est pas pour faire mes louanges que je te raconte cette histoire. Mais pour te raconter les louages que Sebastian-Charles Leconte faisait d'Arès. Quelques semaines après qu'il ait observé l'ouvrage, et alors que j'avais déjà donné le Bouclier à Arès, je découvris un poème qu'il avait achevé d'écrire. Il porta le nom modeste de "Le Bouclier d'Arès".

Il fit une nouvelle pause, réfléchissant sur les vers de son ami. Il récita alors la dernière strophe qui concluait le poème.

L’orbe du monde, aux jours des Héros et des Dieux,
Était le Bouclier d’Arès, et, dans l’or sombre
Des soirs, élargissait son disque d’or et d’ombre
Parmi la panoplie éclatante des cieux.


Héphaïstos eut un sourire en y repensant. La façon dont il décrivait le bouclier, comme notre monde, m'avait beaucoup touché. Mais le poème montrait davantage que ça. Selon lui, le Bouclier d'Arès était bien plus que la splendeur du monde, de ses océans, ses étoiles, ses cités et ses dieux : selon lui, le Bouclier, en démontrant tout cela, incarnait parfaitement la figure d'Arès qui résonnait dans le monde entier, et bien au-delà. Arès n'était pas un simple dieu de la guerre, mais un dieu qui fit résonner toute l'Histoire.

Il regarda un peu plus le Bouclier, et le tendit à Athéna. Même pour ceux qui ne soupçonnait pas sa réelle existence, Arès était un dieu remarquable. Il a cette chance de pouvoir vivre éternellement dans les mémoires. A titre de comparaison, Héphaïstos le serait certainement moins. Mais ce n'était pas grave, Arès le méritait davantage.

Il leva alors son regard pour observer Athéna dans les yeux. Il ne savait pas si c'était suffisant à lui alléger ses peines. Mais au moins, avec toute sa sincérité, il avait essayé.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beware Los Fuegos Hermanos
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Eloise A. St-James



« T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


Eloise A. St-James


╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Znj0

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4759
✓ Disponibilité : Présente chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


________________________________________ Dim 10 Mai 2020 - 23:41

Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles

Athéna & Héphaïstos
••••

Oui, elle aussi était désolée… Parce qu’elle n’avait pas réussi à sauver Arès. Et qu’elle en porterait la culpabilité bien longtemps, elle le savait. Ceci dit, la déesse ne s’était pas attendue à ce qu’il vienne essuyer ses larmes. C’était quand la dernière fois que quelqu’un avait fait ça pour elle ? Oh, bien sûr, Apollon et Diane avaient été d’un grand support quand elle était revenue de cette mission ratée, mais ça n’était pas pareil avec Héphaïstos et elle ne savait pas pourquoi. Peut-être parce que lui, contrairement aux jumeaux, était bien plus solitaire, un peu comme elle ?

- Ne t’excuse pas… Il fallait bien que quelqu’un t’en parle. Répondit-elle doucement avant de pencher légèrement la tête sur le côté, intriguée par cette histoire.

Mieux valait qu’elle soit celle qui lui raconte tout cela, ayant été présente lors de ce fiasco. Parfois, lorsqu’elle cauchemardait, Athéna revoyait encore la scène. Elle se réveillait alors avec le cœur battant la chamade, de la transpiration dans le dos à force de se débattre dans son rêve et des larmes le long des joues. Et avec le cruel espoir au cœur que cela ne soit juste ça, qu’un cauchemar. La réalité, hélas, reprenait bien vite ses droits.

Athéna n’avait jamais été fan de poésie française, aussi écouta-t-elle avec attention l’histoire d’Héphaïstos, qui était rarement auprès d’eux. Elle était ravie de le voir et ravie aussi de voir qu’elle pouvait compter sur lui quand ça n’allait pas. C’était une qualité rare que la brune ne pouvait qu’attribuer à deux autres dieux en dehors du forgeron… Bref, quoi qu’il en soit, elle l’écouta attentivement, essayant de suivre le cheminement et ravie aussi d’en apprendre un peu plus sur Héphaïstos qui était si secret en général.

Quand il invoqua le Bouclier de son frère, Athéna passa doucement ses doigts dessus, le cœur serré. Hippolyte, Arès… Même Prométhée tiens ! Toute la lignée du dieu de la guerre était morte ou avait disparu. Mais Héphaïstos avait raison. Les mortels continuaient de parler de lui, d’apprendre à la connaître un peu, perpétuant son souvenir et donc son existence. Alors que le brun finissait son récit, la guerrière sécha ses larmes et eut un petit sourire plein de reconnaissance.

- Merci. Dit-elle simplement. Je ne connaissais pas ce poème et encore moins son histoire. Mais tu as raison. Il continue de vivre, parce qu’un dieu est immortel. C’est juste l’immortalité qui prend une forme différente de celle qu’on connait tous. Ajouta-t-elle avant de prendre une grande inspiration pour retrouver son calme. Parlons d’autre chose, tu veux bien ? Demanda-t-elle doucement. Raconte-moi un peu ce que toi tu as vécu s’il te plait. Où étais-tu ces dernières années ?

Athéna espérait ne pas avoir été accusatrice dans ses questions, parce que c’était loin d’être le cas. Elle aussi avait disparu aux yeux de la famille durant longtemps, ne revenant qu’en 2014. Pour refaire une pause 9 mois plus tôt… Bref, elle était de loin celle qu’il ne le jugerait jamais pour cela. Surtout qu’elle savait parfaitement qu’Héphaïstos avait tendance à s’isoler lorsqu’il était sur un projet. La déesse ne l’avait jamais vu en plein travail réalisa-t-elle alors. Or, elle adorerait le voir à l’œuvre. Sa curiosité était légendaire après tout…


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'essaye... Mais c'est dur parfois... De te faire rire.

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84648-athena-deesse-de-la-g

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 965
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 30 Juin 2020 - 10:50

[color=#808080]carré vip chez les handicapés relationn

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beware Los Fuegos Hermanos
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 965
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mar 30 Juin 2020 - 14:02

carré vip chez les handicapés relationnels

Héphaïstos lui adressa un sourire lorsqu'elle le remercia. Il ne se sentait pas légitime de remerciements, il n'avait rien fait sinon ce qui devait être fait. Héphaïstos mettait son esprit et son cœur dans ses ouvrages mais ils ne lui appartenaient pas. Ce bouclier était celui d'Arès, et faisait parti désormais de son héritage. Qui d'autre, sinon Athéna, aurait été légitime d'en hériter ? A vrai dire, le forgeron était heureux de le donner à la déesse. Le bouclier ne vivait pas comme il le devrait, dans sa forge. Entre les mains de la déesse de la sagesse et des stratégies, il allait retrouver le fil de la vie qu'il méritait. Et pour ce qu'il en était d'Athéna, il était convaincu qu'il serait un pansement pour les plaies que la perte d'Arès avait creusé : pas capable de les faire disparaître, mais avec l'attention nécessaire pour arrêter la douleur. Observer un sourire sur son visage était agréable, à travers les quelques larmes qui trahissaient sa peine.

Il ne lui répondit pas, lui dire qu'elle n'avait pas à le remercier était inutile. Il baissa cependant les yeux lorsqu'elle lui demanda où était-il, lui, durant ces dernières années. Héphaïstos savait, avec tout l'amour que son frère et lui se portaient encore malgré ça, qu'Apollon lui avait demandé la même chose avec une très grande peine que le forgeron n'avait jamais voulu causer et regrettait d'avoir inspiré. Il releva les yeux cependant, Athéna n'avait, semblait-il, aucune autre intention que de celle de s’intéresser à ce qu'il avait vécu durant toute cette absence. Héphaïstos trouvait la question légitime, après tout. Ne pas donner de nouvelles pendant aussi longtemps méritait au moins de raconter ce qu'il avait fait à la place.

Oh, je n'ai pas vraiment pris le temps de voyager, avoua-t-il alors. Hadès m'a permis de me cacher dans une forge établie au Tartare. Le feu des Enfers est inégalable pour forger le métal. Maintenant que je n'ai plus à me cacher, j'ai remonté mon domaine en dehors du Tartare, Sasha consent toujours à m'accueillir dans les Enfers pour forger. Le voilà à nouveau emporté, lorsqu'il parlait de forge. C'est ce qui avait éloigné certaines personnes de lui - nottament Aphrodite : il était toujours à forger, et même lorsqu'il n'y était pas, il y revenait en en parlant encore. Le temps pouvait être long mais je n'ai pas eu le loisir de m'ennuyer autant qu'on puisse le croire. Hadès me rendait visite parfois. Héra a été isolée au Tartare également, pendant une certaine période. Et Hadès m'a confié certaines requêtes avec...

Il s'interrompit, s'entendant parler, remarquant alors qu'il était sur le point d'évoquer encore une fois ce qu'il avait forgé, risquant de se perdre en détail et en technique.

Enfin, disons simplement que la forge est idéale pour faire passer le temps. Rien de bien extraordinaire.

Le forgeron fut simplement surprise de trouver une Athéna à l'oreille attentive, plutôt qu'une déesse qui trouverait plutôt long de l'écouter parler de ses activités manuelles. La forge n'est pas fermée, je peux te montrer, ce serait sans doute plus intéressant que tu le voies plutôt que de l'entendre.

Lorsqu'ils arrivèrent à la forge, après avoir marché dans les Enfers puisqu'on ne pouvait pas s'y téléporter, la chaleur agréable de son environnement le plus familier lui faisait du bien, comme à chaque fois qu'il venait ici. A la longue, même un dieu pouvait trouver qu'il y faisait un peu trop chaud (lui le premier n'était pas plus imperméable à la chaleur qu'un autre, et c'est pourquoi il passait le plus clair de son temps ici torse nu), mais à ses yeux, tout était profondément agréable ici. C'est avec une fierté presque enfantine qu'il pouvait montrer ça à quelqu'un.

Sur l'atelier principal, un bâton attendait le retour du forgeron. Athéna le connaissait-elle ? Reconnaîtrait-elle de quel bâton s'agissait-il ? Hadès m'a demandé de réparer le bâton brisé de Nora. Il a du caractère, tu sais ? Il n'a pas été simple à reforger, et encore moins à dévoiler les secrets qu'il renferme, que je cherche encore à comprendre. Et puis, ce n'était pas mon seul devoir, il m'a donné d'autres armes à forger. Il haussa les épaules. Il a été généreux avec moi pendant que j'étais ici, je le lui devais bien. Et ça m'a fait du bien, en quelques sortes.

Un sourire se dessina sur les lèvres d'Héphaïstos. Je ne peux pas te cacher cependant qu'il est agréable de pouvoir sortir à nouveau. Explorer la Terre à la recherche de ses meilleurs métaux était quelque chose qui m'avait manqué. Les Enfers ont des ressources très intéressantes, mais la Terre est vaste et a de nombreux trésors.

Athéna était-elle vraiment intéressée par tout ça ? Le regard d'Héphaïstos s'illumina alors qu'il pensait à quelque chose, mais il hésita un instant. N'avait-elle pas mieux à faire avec son temps, que de suivre le quotidien monotone du dieu des forgerons ? C'est timidement qu'il posa sa question. J'ai récemment découvert un gisement d'or particulièrement magnifique. L'or n'est que très rarement utilisé comme métal principal d'un ouvrage, mais il est magnifique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beware Los Fuegos Hermanos
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Eloise A. St-James



« T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


Eloise A. St-James


╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Znj0

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4759
✓ Disponibilité : Présente chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


________________________________________ Ven 24 Juil 2020 - 16:28

Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles

Athéna & Héphaïstos
••••

La déesse n'aurait jamais pensé qu'Héphaïstos lui donnerait le Bouclier d'Arès. Elle était très touchée par son attention et en plus de cela, elle avait de nouveau un lien concret avec celui qui aurait pu être son jumeau. Elle avait perdu l'Epée quand elle était partie, celle-ci retournant à Apollon. Alors ce don aujourd'hui, ça lui faisait la même chose que lorsqu'Apollon et Diane lui avaient confié l'Epée. Un certain bien. La plaie mettrait encore du temps à se refermer, mais la brune savait qu'elle y parviendrait. Il lui faudrait juste du temps, ce dont heureusement elle ne manquait pas, et continuer à vivre l'aider aussi.

Penser à Arès la rendait toujours guimauve, aussi Athéna souhaita-t-elle changer de sujet. Et quoi de mieux que de savoir ce qui était arrivé au forgeron, lui que l'on avait pas vu depuis des années et que tous avaient pensé morts ? Soit, ce dernier point n'était pas quelque chose dont on pouvait forcément être certain quand on faisait partie de la famille divine. Ils avaient été trois à le démontrer après tout... Donc elle était sincèrement curieuse de savoir à quoi le forgeron avait passé son temps, même si elle se doutait un peu qu'il avait passé du temps dans sa forge, lui qui ne vivait quasiment que pour cet endroit.

- Attends quoi ? Hadès était au courant ? S'étonna-t-elle. Oh le petit... Commença-t-elle à râler. Mince quoi. Ca nous aurait fait plaisir à tous de savoir que tu étais encore en vie. Enfin... Tous... Moi pendant un moment aussi j'ai fait croire à ma mort. Avoua-t-elle ensuite. Rien d'extraordinaire ? Hépha, tu forges les meilleures armes du monde et tu as les créations les plus délicates dans leur exécution... N'importe laquelle de tes oeuvres est extraordinaire en elle-même, alors j'imagine que tu as dû en faire au moins deux ou trois... Supposa-t-elle, sachant qu'il était exigeant dans ses produits et la réalisation de ses oeuvres. Je peux ? S'exclama-t-elle, ravie. J'ai toujours voulu y aller mais bon, à l'époque, tout ce qui était en lien avec Aphrodite, je préférais m'en tenir éloignée... S'excusa-t-elle plus ou moins.

En tout cas, elle était curieuse de le voir à l'oeuvre. Peut-être qu'un jour il accepterait qu'elle soit là pendant qu'il travaillerait. Enfin, ça n'était sans doute pas pour tout de suite... La déesse était déjà ravie de pouvoir y mettre un pied, elle qui adorait apprendre et voir, là, elle allait être servie ! Elle le suivit aux Enfers et fit la marche à ses côtés sans rien dire. Elle aimait bien venir ici de temps en temps pour voir Sasha, alors marcher ne la dérangeait pas. Quand ils atteignirent les forges, la chaleur fut plus forte, aussi changea-t-elle ses vêtements pour un pantalon et un haut en lin, beaucoup plus adaptés à la chaleur.

- Qu'est-ce qu'elle a pu nous casser les oreilles avec son bâton quand on l'a rencontré... Soupira-t-elle, nostalgique. Il lui vient de son frère si je me rappelle bien, c'est bien si tu peux le réparer, vu comme elle y tient. Commenta-t-elle avant d'hocher la tête. Il est comme sa propriétaire donc, une tête de cochon. Sourit-elle. Un conseil, ne dis jamais à Hadès que tu lui dois quelque chose... Au lieu de prendre ta main, il te bouffera le bras. Prévint-elle, sérieuse.

En tout cas, on pouvait voir qu'ici, il était dans son univers et qu'il était fier du lieu. Héphaïstos rayonnait dans ce lieu pourtant si sombre. C'était beau à voir. Athéna adorait voir des artisans fiers de leur travail, qu'importe ce que les autres pouvaient en penser. Et c'était typiquement le cas du forgeron.

- J'imagine qu'un bol d'air frais de temps en temps, ça ne doit pas faire de mal. Sourit-elle. Même moi, qui passe ma vie à me battre, j'aime bien de temps en temps faire une pause. Ajouta-t-elle avec un clin d'oeil avant de se figer. Dis... Tu me monterais ça ? Demanda-t-elle doucement. Je n'ai jamais vu de gisement d'or...

Elle ne voulait pas le prendre pour elle, elle était assez riche comme ça. Mais la déesse aimait voir, comprendre et c'était l'occasion aussi de passer un peu plus de temps avec Héphaïstos, qui se révélait bien plus intéressant que ce qu'elle n'avait pensé dans le passé.


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'essaye... Mais c'est dur parfois... De te faire rire.

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84648-athena-deesse-de-la-g

Héphaïstos



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Héphaïstos


╰☆╮ Avatar : Chris Pine

Ѽ Conte(s) : Intrigue Divine
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Héphaïstos

✓ Métier : Meilleur forgeron le plus canon (à temps plein)
(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Generation-Ar-nes-Noisettes-2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 965
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Mer 29 Juil 2020 - 23:18

carré vip chez les handicapés relationnels

Héphaïstos fit une petite moue au conseil d'Athéna par rapport à Hadès. Reconnaissant envers son frère des Enfers, il ne s'était jamais caché auprès d'Hadès qu'il lui devait beaucoup pour le remercier. Il le pensait sincèrement, et ne s'était pas dit à un seul moment qu'il allait certainement en profiter un jour ou l'autre. Devait-il se méfier comme Athéna le lui disait ? Certainement, parce que voilà le genre que chose sur Hadès qu'Artémis et Apollon pourraient lui dire aussi pour l'avertir. Héphaïstos décida alors de garder l'avertissement dans un coin de sa tête, ne répondant pas pour ne pas avouer à la déesse qu'il avait déjà fait ce qu'elle lui disait de ne pas faire.

Il se sentait... bien. Un mot tout simple avec une force pure. Il se sentait toujours bien dans sa forge, mais la compagnie d'Athéna et ses mots étaient... rafraîchissants. Elle semblait apprécier découvrir ce qu'Héphaïstos disait sur son quotidien et ce qu'il aimait, ce qui ennuyait habituellement les gens, et n'avait pas l'air de se forcer. La façon dont elle lui avait dit que ce qu'il faisait était extraordinaire lui avait réchauffé le coeur. D'une façon inhabituelle encore une fois.

Il lui offrit un sourire très touché, très heureux et très sincère. En fait, ça me ferait très plaisir de te montrer. Ce n'est pas un gisement d'or que n'importe qui peut observer et les privilèges de la condition de dieu nous en donnent la chance. Personne n'aurait pu trouver cet endroit, mais j'ai ce pouvoir de sixième sens avec la terre et... Il s'arrêta, se rendant compte encore qu'il s'égarait dans ses discours fasciné qui ne devait pas intéresser grand monde. Il eut une mine gêné et se reprit timidement. Enfin, c'est très joli et exploré par uniquement trois êtres vivants, et j'aimerais beaucoup te présenter les deux autres... et que tu sois la quatrième. Il sourit alors à nouveau. J'espère que ça va te plaire, c'est gentil de t'y intéresser, rajouta-t-il, encore certain qu'elle le faisait par gentillesse, comme pour le remercier de son attention à son égard par rapport à Arès et son bouclier.

Ils se téléportèrent sous terre, quelque part à des kilomètres à la limite de l'Océan Arctique, Atlantique et Indien. C'était une caverne sous-terrains qui aurait pu servir de décor inspiration à Jules Verne pour Voyage au centre de la Terre. Les yeux d'Héphaïstos semblaient brûler, et pas grâce à son pouvoir de feu, mais parce qu'il adorait venir ici. Les parois rocheuses scintillaient comme s'ils étaient pailletés, mais en réalité, c'était tout autant de pépites d'or, minuscules, moyennes, ou parfois étonnamment grandes. De fines cascades creusait des petits lacs ça et là, et dans le bassin central, deux petites créatures illuminaient l'endroit d'une lumière bleue, qui faisait scintiller l'or de la pièce.

Je te présente Balto et Foster. Je ne suis pas doué pour me trouver un nouveau nom, mais les leur m'ont paru assez évidents. Ces méduses sont des Bathocyroe fosteri, selon la littérature scientifiques. Elles vivent à des profondeurs abyssales comme celles-ci, à l'exception qu'elles ont eu la chance de tomber dans une caverne d'or secrète.

Il s'approcha du bassin, en allumant son index d'une petite flamme qu'il plongea dans l'eau, ce qui sembla amuser, et/ou ravir les petites bêtes qui le reconnaissaient. Elles étaient toujours sauvages, et absolument pas domestiquées, mais un lien s'était tissé entre ces animaux et le forgeron qui était leur seul visiteur... jusqu'à présent. Il se tourna alors vers Athéna en pensant à elle.

Je ne connais pas beaucoup de choses à ce monde, mais en étudiant cette caverne, j'ai compris, en regardant leurs technologies actuelles et leurs zones habituelles de recherches, que les humains n'ont aucune chance de découvrir cet endroit, à moins d'une catastrophe naturelle qui la révélerait, ou une avancée technologique dont je ne comprendrais certainement rien, rajouta-t-il en rigolant.

Il se leva alors. Je trouve ça dommage d'être le seul à profiter des merveilles insoupçonnées du monde. Le seul jusqu'à aujourd'hui, en tout cas.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Beware Los Fuegos Hermanos
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574

Eloise A. St-James



« T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


Eloise A. St-James


╰☆╮ Avatar : Eva Green

Ѽ Conte(s) : Hercules
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Athéna

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles Znj0

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 4759
✓ Disponibilité : Présente chef *-*

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans : « T'es comme un McDo, tu déçois jamais ! »


________________________________________ Dim 2 Aoû 2020 - 23:30

Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles

Athéna & Héphaïstos
••••

Aie. C’était quoi cette moue ? Athéna venait de lui dire de ne pas trop faire confiance à Hadès, dans le sens où celui-ci avait tendance à exagérer dans les rétributions qu’il demandait et Héphaïstos venait de faire une tête qui ne lui disait rien qui vaille… À tous les coups, le forgeron s’était senti obligé de dire amen à toutes les demandes de leur frère. La brune tâcha de ne rien laisser paraître de ce qu’elle pensait avoir compris, ne voulant pas faire de reprocher au brun en face d’elle alors qu’ils venaient à peine de commencer à discuter.

À la place, elle l’interrogea plutôt sur ce qu’il faisait, maintenant mais aussi durant les décennies où il s’était fait passé pour mort. Mine de rien, quand on se planquait des divins, qui vous sentaient sur toute la surface du globe à cause de votre aura, les occupations étaient limitées. Elle-même n’avait plus se planquer et vivre une vie à peu près normale que parce qu’elle avait l’Egide qui cachait son aura une fois activée. Un sacré avantage donc, qu’Héphaïstos avait remplacé par une forge aux Enfers. Simple et efficace.

Curieuse, elle lui avait posé des questions sur sa forge et l’avait donc suivi aux Enfers, vu qu’il lui proposait de lui montrer, elle n’allait pas se gêner ! Et mine de rien, il faisait vachement chaud là-bas, si bien que la déesse s’était changée, s’adaptant à son environnement pour rester un peu dans cet antre qu’elle avait toujours rêvé de voir. Héphaïstos lui fit une petite visite guidée et lui parla ensuite d’un gisement d’or, qu’elle demanda à voir. Pour qu’il en parle avec tant d’émerveillement, ça devait être quelque chose qui valait le détour !

- Tu sais, tu parles à la déesse qui place l’éloquence comme une qualité essentielle dans la vie. Si tu veux te lancer dans un discours enflammé, ce n’est pas moi que ça va déranger. Le rassura-t-elle en se rendant compte que cela faisait déjà deux fois qu’il se retenait de parler. J’aime apprendre, savoir. Qui de mieux que le dieu forgeron pour me parler de la forge et des métaux précieux ou non qu’il utilise ? Lui lança-t-elle avant de lui sourire gentiment. Je suis très honorée de compter parmi les quatre qui auront vu ce gisement.

Puis Athéna se téléporta, suivant Héphaïstos jusqu’à une caverne sous-terraine, brillant de mille feux. Plusieurs bassins la traversaient et deux méduses se trouvaient dans le bassin principal. La déesse tourna sur elle-même, ravie du spectacle qu’elle avait sous les yeux. Le forgeron avait raison, c’était un lieu magnifique.

- C’est splendide ! Dit-elle au dieu en souriant. Balto et Foster ? Répéta-t-elle en haussant un sourcil, les yeux rieurs et un sourire taquin aux lèvres. Tu es sûr d’avoir un don pour nommer les autres ? Plaisanta-t-elle. Ce sont de beaux noms.

Elle le regarda s’amuser avec les méduses et prit place juste au bord du bassin, tentée de voir à quelle température était l’eau. En tout cas, c’était vraiment splendide et elle était très flattée qu’il l’ait invité à venir ici.

- C’est vrai, à moins que la Nature n’en décide autrement, ils ne viendront pas ici. Acquiesça-t-elle. Ils n’ont pas encore la technologie leur permettant de s’aventurer dans les abysses. Enfin, ils ont des robots qui pourraient y aller, mais pour le moment, la plupart gèlent à cause des températures. Expliqua-t-elle en souriant. Tu viens ici pour décompresser un peu du coup ? Ou tu as d’autres endroits comme celui-ci que tu gardes secret jusqu’à ce que tu puisses les dévoiler à une fille pour l’impressionner ? Demanda-t-elle avec malice.

Elle, elle l’était en tout cas. Et c’était super de commencer enfin à connaître Héphaïstos qu’elle n’avait pas osé approcher par le passé, ne voulant pas avoir Aphrodite sur le dos. Cette connasse était infidèle mais ne supportait pas que des femmes s’approchent de son époux. Du moins à l’époque. Aujourd’hui, ça avait l’air bien plus compliqué que ça comme situation.


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
J'essaye... Mais c'est dur parfois... De te faire rire.

D'après le code de Grey Wind
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84648-athena-deesse-de-la-g

Contenu sponsorisé








(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

(flashback) Héphathéna : Un handicapé + un handicapé, ça fait deux béquilles





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les mondes divins :: ➹ Olympe d'Amour