« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Héphaïstos
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Héphaïstos

| Avatar : Chris Pine

Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos Jon-hamm-kimmy41

3, 4 ! Chantons la chanson du feu qui illumine nos coeurs et le chemin de notre gardien !

Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos Oie-animation

- C'est donc lui qui est censé être mon descendant et diriger une secte européenne ?

- Il doit y avoir erreur, on est sûr qu'il vient pas d'Aphrodite par hasard ?


| Conte : Intrigue Divine
| Dans le monde des contes, je suis : : Héphaïstos

Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos Generation-Ar-nes-Noisettes-2

| Cadavres : 849



Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos _



________________________________________ Sam 9 Mai 2020 - 17:32

Once legendary, always legendary

Héphaïstos se téléporta dans le Q.G. sous-marin de la Magic League, alors que Lisa Queen terminait l'entraînement de quelques membres. Le dieu ne se rendait jamais ici, ce n'était que la deuxième fois. Il avait sollicité l'aide de Dyson et de son équipe en décembre dernier lorsque le Ragnarök viendrait, mais il n'avait pas à surveiller leurs progrès, la ligue n'était pas son affaire. Mais on l'avait invité, et spécialement Lisa, l'active femme à tout faire de l'équipe. Dyson était devenu un ami, et il n'avait pas refusé une demande d'aide de leur part, évidemment.

Héphaïstos ! Vous voilà, l'accueillit Lisa en faisant partir les derniers agents de la ligue, mis à part Gretel Furstenberg dans son équipement de Wonder Woman qui resta, également demandée par Lisa. Vous savez que pour un ami, vous n'êtes pas facile à joindre ? Il va falloir s'y faire aux téléphones en 2020. Je veux pas vous mettre la pression, bien sûr. Je dis ça comme ça.

Héphaïstos eut un sourire gêné. J'y penserais, j'essaye encore de comprendre leur fonctionnement, avoua-t-il. Héphaïstos était le forgeron de toutes choses ou presque : il n'avait pas saisi les subtilités du réseau et autres joyeusetés de ce genre.

Je peux vous aider ? Revint-il sur un sujet plus à l'aise.

Lisa lui sourit alors, et l'emmena au fond du Q.G., derrière sa bibliothèque, faisant signe à Gretel de venir avec eux, où se trouvait une nouvelle installation par rapport à la dernière fois où il était venu. Il se demanda s'il avait encore devant lui une technologie de ce monde qu'il ne connaissait pas, mais à voir le visage curieux de mademoiselle Furstenberg, non, il n'était pas le seul à la découvrir. Silencieux, ils laissèrent Lisa leur présenter ce qu'elle leur montrer.

Il y a trois ans, pour la toute première mission de la ligue, dont Gretel a fait partie, et moi aussi mais j'étais la conceptrice d'Ultron du côté des méchants, sans rancune d'ailleurs, tu l'as détruit, ce robot toutes façons, dit-elle à Gretel avec un grand sourire, Géo a réussi à nous empêcher de nuire en nous faisant croire qu'on était à Moscou, mais tout c'était déroulé en Sibérie, dans une bulle virtuelle. Alors je me suis dit que le système peut être exploité davantage, pour les entraînements. Sauf que s'entourer d'une illusion virtuelle et s'immerger dans un espace virtuel, ce sont deux choses différentes : dans le deuxième cas, il faut penser à la virtualisation des corps et c'est une question physique qu'il me fallait encore résoudre.

Cette fois-ci, la jeune femme à côté du dieu avait l'air de suivre encore, mais Héphaïstos ne comprenait plus vraiment. Lisa dut certainement le voir puisqu'il avait l'air complètement perdu, et se décida à aller droit au but.

En gros : je suis incroyable, ça ce n'est pas un secret, c'est d'une évidence. Donc j'ai réussi, ça aussi, c'était évident que je réussisse un jour. Ce n'est que la version Test, cependant. La virtualisation d'objets inertes, et dans mon cas, de costumes de la ligue, s'est révélée concluante, donc j'aimerais maintenant observer l'expérience sur des corps vivants !

Elle marqua une pause, les bras tendus, le temps que Wonder Woman et Héphaïstos comprennent que c'était à eux qu'elle pensait. Oh mais, je ne fais pas parti de la ligue, répondit le forgeron un peu curieux quant à la raison de sa présence. Pourquoi l'avait-elle choisi ?

Je ne tiens à faire l'expérience sur n'importe qui. D'un côté, l'équipement de Wonder Woman est le plus puissant de la ligue. De l'autre, vous êtes un dieu, donc vous êtes encore plus puissant. A vous, il n'arrivera rien, je tiens à savoir si le système fonctionne sans vous blesser, et je ne suis pas en mesure de vous blesser tous les deux, donc c'est parfait !

Héphaïstos fit une petite moue. Ce n'était pas très convaincant dit comme ça. Que doit-on faire ?

Avec un nouveau sourire, Lisa s'approcha de son ordinateur, difficilement tant l'endroit était encombré. Elle passa par dessus deux chaises, et un carton plein de livres qu'elle poussa du pied près de sa bibliothèque. C'est un peu le bazar parce que je l'ai fait là où y avait de la place, mais je compte ranger ça. Dyson et moi on a accumulé plein de BD pour dessiner de nouveaux costumes, et ça commence à faire beaucoup.

Elle pianota sur son clavier, et deux caissons s'ouvrirent derrière elle. Vous entrez là-dedans ! Le système va analyser les données de vos corps et les recréer dans son propre espace. Vous resterez toujours dans les caissons, mais votre conscience contrôlera des avatars virtuels qui auront les mêmes propriétés physiques que vos corps actuels.

Oh... je vois, répondit Héphaïstos même s'il ne voyait pas du tout, ne comprenant toujours pas. Très bien, voyons si ça fonctionne, ça m'a l'air impressionnant, féliciations.

Lisa eut un sourire fier, et alors que Gretel et lui se placèrent dans les caissons ouverts, elle appuya sur d'autres touches et ils se refermèrent sur eux. D'abord, une lumière verte envahit le caisson noir, alors qu'un trait de lumière semblait les analyser de la tête aux pieds. Puis, la lumière disparut, alors que le bruit d'un puissant moteur informatique se fit entendre. Un courant frais parcourut les corps d'Héphaïstos et de Gretel... puis toute la machine se mit violemment à trembler.

On dirait que le système se perd un peu dans toutes les données biologiques de vos corps, tant pis, j'ajusterai les données pour retenter l'expérience la prochaine fois, on arrête ! Fit entendre la voix de Lisa.

Mais après un instant, rien ne se produisit, à part la machine qui continuait à trembler de plus en plus fort. Lisa ? Mais celle-ci ne répondit pas : c'est le bruit de la bibliothèque à côté de la machine qui s'effondra qui se fit entendre. Héphaïstos décida alors à se téléporter en dehors du caisson, pour observer la situation : Lisa était inconscient, frappée par le bois de la bibliothèque. Le dieu s'approcha d'elle, vérifiant ces signes vitaux qui, heureusement, étaient encore là. Il releva cependant la tête alors qu'un bip sonore se faisait entendre sur l'ordinateur qui affichait "Virtualisation en cours".

Gretel était en train de se faire virtualiser et la personne chargée de les faire revenir n'avait rien programmé : un des livres de la bibliothèque venaient de se faire scanner par le système qui était en train de la reproduire comme session d'entrainement. Héphaïstos n'arrivait cependant pas à réveiller Lisa, et il serait encore moins en mesure d'arrêter la procédure. S'il voulait aider la jeune femme, il n'avait plus qu'une chose à faire : il mit Lisa sur une chaise, et se téléporta à nouveau dans le caisson, pour se faire virtualiser à son tour.

*
**
***
**
*

Héphaïstos rouvrit les yeux près d'un arbre, sur une colline surplombant un grand royaume qu'il ne connaissait pas, même alors qu'il avait vu vivre tous les royaumes de la Terre au fil de son histoire : le livre qui s'était fait scanner ne se trouvait pas dans une des époques de la Terre.

A ses côtés, Gretel était arrivée ici un peu plus tôt, et c'est en la voyant qu'il remarquait leurs vêtements : ce n'était ni l'équipement de Wonder Woman, ni le blouson des années 40 qu'il portait, qui se trouvaient sur eux. Bien plus médiévaux, Gretel et Héphaïstos se mélangeaient au décor virtuel dont il ne connaissait pas l'univers.

Nous devrons attendre, avant que Lisa ne nous ramène. Elle est... indisponible, tenta-t-il d'expliquer. Héphaïstos ne connaissait Gretel que de nom et de visage en s'étant intéressé à la ligue. Mais, devenus compagnons de fortunes dans un royaume fictif, nul doute qu'ils allaient apprendre à se connaître, à présent.

Dans un royaume qu'ils ne connaissaient pas non plus.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Jellyfishes dance under the sea like our feelings move with grace around our hearts

LOVE ME LIKE YOU DO
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84089-personnage-divin-heph http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps-de-mes-personnages#1192874 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84936-carnet-de-personnages-liens-rps#1193574


Gretel Fürstenberg
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Gretel Fürstenberg

| Avatar : Gal Gadot

| Conte : Hansel et Gretel
| Dans le monde des contes, je suis : : Gretel

| Cadavres : 23



Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos _



________________________________________ Dim 31 Mai 2020 - 23:51

❖ CITATION PLUS PETITE ET LONGUE ICI
Once legendary, always legendary
Comme la plupart des habitants de Storybrooke, Gretel avait fait son petit bonhomme de chemin en compagnie de son frère. Depuis le levé de la malédiction, ils ne se quittaient que pour de rares occasions. Il fallait dire que monter leur propre boutique de friandises en plein centre ville, où ils étaient tout les deux les gérants jouait pour beaucoup. Mais au delà de ça, leur relation était tellement fusionnelle qu'ils n'arrivaient que rarement à se détacher l'un de l'autre. Cependant, comme toutes personnes de leur âge, ils avaient une vie en dehors de leur fraternité. Ils savaient pertinemment qu'ils ne se quitteraient plus, alors se séparer l'un de l'autre quelques fois n'étaient que bénéfique pour eux. Ils ne pouvaient pas passer éternellement leur vie ensemble comme ils se l'étaient promis petits. Et loin d'eux l'idée de vivre un inceste idyllique. 

S'il y avait bien une chose sur laquelle ils étaient radicalement différents, en dehors du fait qu'Hänsel fonçait toujours tête baissée, c'était leurs relations amoureuses. Son jeune frère cherchait activement à se satisfaire d'un plaisir charnelle ou d'une bonne relation avec une donzelle, tandis qu'elle préférait se concentrer sur les rôles qu'on lui avait donné. La boutique, la chasse aux sorcières... et la Magic League, qu'elle avait rejoins lors de sa conception. Une chance qui lui avait été donné par Dyson, désormais devenu un très bon ami. 

Seulement, être Wonder Woman n'était pas de tout repos, avec les batailles qui se préparaient, l'entraînement était de vigueur. Entre deux ou trois récits anecdotiques à son partenaire de combat, elle distribuait des coups et des techniques qu'elle avait appris seule, au cours de sa chasse aux sorcières. Vivre dans une forêt remplie de ses choses, ça forgeait la défense et les muscles. Lisa Queen, supervisait les séances en préparant les nouveaux costumes des super-héros. Lorsqu'elle sonna la fin de l'entraînement, le coéquipier de Gretel partit heureux de se séparer de ses jérémiades incessantes et sans queue ni tête. Décidément, il n'y avait que son petit frère qui appréciait ses récits. Tant pis pour lui. 

Patientant comme lui avait demandé Lisa, la jeune femme vit l'arrivée d'un des dieux de l'Olympe. D'après ses calculs, cela devait être la première fois qu'elle en voyait un d'aussi prêt. Elle s'était attendue à quelque chose de plus impressionnant, mais il ressemblait simplement à un humain. Où alors avait-il une autre forme plus "dieuélique" ? 

Disciplinée, l'agent 002 de la Magic League suivit le duo jusque dans la bibliothèque, écoutant attentivement le monologue intriguant de sa "cheffe". Une virtualisation des corps, voilà encore une chose qu'elle n'avait pas checké dans sa liste des choses à faire avant de mourir. Ça avait l'air passionnant. Hänsel serait presque jaloux de pouvoir vivre ça. 

Le dieu à ses côtés semblait quant à lui plus réticent à la proposition, mais pourquoi donc ? Entre les deux, il était celui qui encourait le moins de danger mortel ! 

Bien sûr, c'était sans compter sur le talent de persuasion de la part de Lisa. Elle n'avait pas eu besoin de convaincre Gretel, qui était toujours prête à vivre le plein de sensations, mais avec ça, elle était encore plus partante ! 

Sans en attendre plus, Gretel se plaça dans l'un des caissons. Elle entendit le bruit des touches provenant du clavier de la scientifique et se retrouva enfermé dans le fameux caisson. Hé bien, il ne fallait pas être claustrophobe pour vivre ce genre d'expériences. Ça pourrait en rendre malade plus d'un. D'ailleurs, n'y avait-il pas eu un film de la sorte ? Ah si ! Avatar, c'était ça. Peut être se retrouveraient-ils aussi dans de gigantesques corps bleus aussi ? Non pas qu'elle se trouvait petite dans ce monde du haut de ses un mètre soixante-dix huit, mais ça aurait pu être génial de découvrir ça. 

Le seul bémol qui se posait pour la jeune femme, c'était qu'elle ne voyait pas comment leur corps pouvait se renforcer en projetant leur conscience ailleurs. Certes, cela les ferait réfléchir, mais ils n'auraient nul développement physique. Une brindille sur un champ de bataille ne servirait pas à grand chose. 

Une lumière verte vînt rapidement éblouir ses rétines une fois le caisson entièrement fermé. Le jet de lumière semblait scanner leur corps, sans doute pour le reproduire dans ce monde virtuel qu'elle projetait. L'instant d'après, la couleur disparût, laissant place au noir complet. Un courant frais vînt chatouiller ses sens, et la boîte se mit à trembler de toute part. Était-ce normal ? D'après les paroles de Lisa, ce n'était pas ce qui était prévue. Indiquant l'arrestation du processus en cours, sa voix se tue bientôt lorsque le procédé échoua. A la place, seul le bruit d'une bibliothèque s'effondrant combla le vide. Gretel entendit un vague "Lisa" de la part du dieu d'à côté. Aucunes réponses. 

- Tout se passe bien ? Tenta-t-elle. 

Encore un silence qui fut briser par une voix informatique. "Virtualisation en cours". Peu importe ce qu'il se passait, il était désormais trop tard pour faire marche arrière. Gretel espérait sincèrement qu'il n'était rien arrivé de grave à leur partenaire et se demandait bien où ils seraient envoyés. S'ils arrivaient bien évidemment à destination. La jeune femme n'osait même pas imaginait si leur conscience se perdait elle ne savait où, sans jamais réintégrer son corps. Elle aurait dû le savoir, aussi fantastique qu'elle était, la technologie pouvait avoir des limites. 

**********
*******
****
**
*

Légèrement sonnée par ce qu'il venait de se passer, la chasseuse de sorcière se réveilla sous un arbre, dans un monde encore inconnu. La bonne nouvelle, c'était qu'ils avaient réussi la virtualisation. La mauvaise, c'est qu'ils n'avaient aucunes idées sur la façon dont ils pourraient rentrer. 

Ouvrant les yeux à ses côtés, Héphaïstos se releva pour admirer le paysage et leurs accoutrements. Ils n'étaient plus vêtus avec leur amure ou leur veste démodée. Ce monde les avait adapté à lui. Les intégrants totalement à son environnement. On pouvait dire que l'expérience était une réussite alors ? 

Loin d'être inquiète par la situation, Gretel observa le royaume qui se dessinait en contre bas. Un sourire satisfait se dessinait sur ses fines lèvres. 

- Alors quitte à être bloqués ici, je vous propose d'explorer ce monde ! 

Face à la mine peu certaine du dieu, la jeune femme insista. 

- Allez, nous ne risquons pas grand chose. Si besoin, nous savons toujours nous battre, et puis, si Lisa est indisponible, je ne compte pas attendre sous cet arbre qu'elle puisse trouver une solution. Autant mener l'expérience jusqu'au bout. 


⇜ code by bat'phanie ⇝
 Page 1 sur 1

Once legendary, always legendary ✗ Gretel & Héphaïstos





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours