The Last
of Us

Par Hadès



Oh my Dear
Lord

Par Alastor



Le Testament
de Gilead

Par Anastasia



Rejoignez le
Groupe Facebook





« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
Nike Zoom Pegasus Turbo – Chaussure de running ...
Voir le deal
108.47 €

Partagez
 

 Tapage... Diurne ? [PV MichMich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kyô Soma



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kyô Soma


╰☆╮ Avatar : KJ Apa

Ѽ Conte(s) : Fruits Basket
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kyô Soma

✓ Métier : Travaille au Dojo
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] 8atu

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 10 Mai 2020 - 23:17

Tapage... Diurne ?

Kyô & MichMich
••••

Il pleuvait. Encore. Kyô avait toujours autant horreur de la pluie, petit cadeau de sa possession par l’esprit du chat… En tout cas, sa matinée s’annonçait compliquée, à cause du temps déjà puis à cause d’un petit abruti qui était venu s’amuser au dojo, sans prendre les précautions les plus élémentaires, mettant ainsi les plus proches membres dans une situation dangereuse. Déjà grincheux par nature, le rouquin mit un terme à la leçon sans aucun gant, étant légèrement odieux afin de faire réagir l’autre homme pour qu’il change son comportement.

Bien évidemment, le jeune homme avait eu le dernier mot en virant l’homme du dojo et en lui interdisant de remettre les pieds ici. Etre le fils du propriétaire avait du bon ! La journée se déroula par la suite de façon parfaitement normale, sans aucun autre souci particulier. Jusqu’à ce qu’il ne sorte du dojo une fois douché et changé. La pluie s’était arrêtée mais le sol et l’air étaient encore humides. Et un certain abruti l’attendait, prêt à en découdre.

Kyô avait arrêté de s’énerver pour un rien, vraiment. Mais aujourd’hui il n’était pas d’humeur. Alors il se mit à s’engueuler avec l’autre, se retenant malgré tout de lui en coller une. Il pourrait le faire, ça ne l’aurait pas gêné, mais le rouquin était prof d’arts martiaux, s’il se mettait à taper les abrutis dès qu’ils l’agaçaient, il n’avait pas fini ! Et en plus, il pourrait bien y perdre sa licence, ce qui était une véritable aberration à ses yeux. Rien que cette idée… Brr, non.

- Et tu vas faire quoi hein ? Vas-y, essaie de me cogner pour voir, on va rigoler. T’es qu’un petit plaisantin qui se croit bon simplement parce qu’il est venu prendre un ou deux leçons au dojo. Mais les arts martiaux, ça ne se résume pas qu’à la pratique, c’est aussi un mode de vie et tout ça te dépasse mon pauvre idiot….

Kyô croisa les bras en défiant son adversaire du regard. Il était tellement concentré sur l’autre homme qu’il n’entendit pas la voiture de police toute proche. Ce ne fut qu’en apercevant un mouvement à la périphérie de ses yeux qu’il remarqua l’arrivée d’un nouveau venu. Et vu la bagnole qu’il conduisait, il avait affaire à un flic. Eh merde…


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fois la colère partie, que me reste-t-il ?
©️crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84810-le-maudit-de-la-famil

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1469
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Mar 12 Mai 2020 - 15:52

“Aligato!"






Michel-Ange était seul dans la voiture. C’était la fin de sa journée, et il s’en servait pour rentrer. La loi américaine faisait que, même s’il était seul, il pouvait quand même verbaliser les gens. Tout en chantant la chanson de Noël de Maria Carey, Michel-Ange regarda le feu. Vert !

« Attention ! Pas d’effraction haha ! Qui va m’arrêter ? »


Oui. Michel-Ange parlait souvent tout seul. Mais en même temps… Sifflotant de sa journée plutôt agréable, il se décida à s’arrêter pour acheter des pâtisseries. Garant la voiture, il fit plusieurs fois son créneau tout en jurant. C’était comique, vu de l’extérieur.
Une fois garée, deux hommes attirèrent son attention. Ajustant ses lunettes de soleil aviator, ses yeux se plissèrent. Oh oh… Ca sentait la magouille à plein nez. Il fallait attendre que le délit soit commis, et Michel-Ange n’avait plus qu’à les cueillir pour améliorer ses états de service. Rien n’était, au départ succeptible de les arrêter. On était quand même aux Etats Unis, même si on était à Storybrooke. Les bagarres, c’était courant et étrangement pas très puni par la loi à cause du second amendement. Alors que le ton commença à monter, Michel-Ange sortit de la voiture, claquant la portière exprès pour se faire entendre. Réajustant son arme dans la poche de sa veste en cuir, il s’avança tranquillement vers eux. L’homme, le brun, était visiblement coupable de quelque chose. D’ailleurs, il commençait à se chauffer.

« J’vais faire quoi ? J’vais faire quoi ? J’vais te butter mec ! »


Michel-Ange traversa la rue, lentement. Fier de faire sensation. Son regard fut immédiatement attiré par le dojo. Son père adoptif, Maître Splinter, en tenait un aussi. C’était, aujourd’hui, non rentable de faire tourner un établissement pareil. Et Michel-Ange savait à quel point cela pouvait être dur. Aussi, il eut une petite préférence pour le roux, dés qu’il arriva sur les lieux.

« On se calme les gars… Vous, vous allez rentrer chez vous, et vous, je vais inspecter un peu ce qu’il y a à l’intérieur. Je veux voir si tout est en règle. »


L’homme n’osa pas rouspéter face à un agent de police. Se contentant de regarder Kyo avec un regard assassin, il partit. Une fois celui-ci à plusieurs pas, Michel-Ange le regarda d’un air amusé.

« Vous savez, que la violence, ça résous rien ? C’est le principe des arts martiaux non ? Enfin, ca reste quand même un art pour faire la guerre ! Bon, vous m’faites visiter ! Je vais pas inspecter. De toute façon, je crois que j’ai pas le droit. Mon oncle tient aussi un Dojo. Le Dojo Turtles, spécialisé dans le Ninjitsu. J’aime bien voir les autres dojo. C’est pas vraiment de la concurrence… C’est plus de l’entraide. C’est mieux. »

Michel-Ange rentra quand même sans y être invité. Parce qu’il était policier ? Parce que c’était l’ancien Maire de la Ville ? Non. Simplement, parce qu’il était comme ça. Un peu naïf, et faisant confiance aux gens. D’ailleurs, il ne connaissait pas Kyo et même pas son prénom et il commença à le tutoyer comme du bon pain.

« C’est super ici ! Tu dois te donner du mal ! Ca serait dommage que ça ferme. Oui parce que je te l’ai pas dit, mais si tu es jugé, ton établissement peut fermer… C’est un conseil, juste comme ça ! Oh, vous avez les nouveaux tatamis. Ceux qui gardent pas les odeurs de pieds ! C’est génial ! »


Michel-Ange posa ses chaussures et se veste. Montant sur ce dernier, il fit un salut respectueux parfait des traditions japonaises. Avec un léger sourire, il regarda autour de lui. Il était bien ici, il se sentait chez lui. Alors, sans le moindre accent, il dit à Kyo.

[Japonais]
« C’est super. Faut vraiment que je reprenne l’entraînement. Maître splinter me doit un randori, mais c’est vraiment dur de trouver le temps libre ! Tu parles Japonais au fait, car j’utilise cette merveilleuse langue comme ça...Mais si ca se trouve non… c’est mon père, il nous a enseigné le japonais, puis l’anglais. C’était nécessaire pour lui. Un homme de tradition... »



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


B.H.R.
“ « L'amour, c'est comme la théorie de la relativité d'Einstein non? »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Kyô Soma



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kyô Soma


╰☆╮ Avatar : KJ Apa

Ѽ Conte(s) : Fruits Basket
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kyô Soma

✓ Métier : Travaille au Dojo
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] 8atu

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 31 Mai 2020 - 0:08

Tapage... Diurne ?

Kyô & MichMich
••••

Kyô sentait une veine battre au niveau de sa tempe tant l’homme stupide en face de lui l’agaçait. C’était horripilant et toujours très irritant de voir certains des visiteurs du dojo en venir à se croire plus forts que tous les autres. Cette supériorité mal placée, ça l’énervait systématiquement, même s’il faisait des efforts en ce moment pour ne pas céder à la tentation de le cogner. Et s’il était doué à quelque chose, c’était bien agacer les gens pour qu’ils soient les premiers à frapper, ce qui le plaçait en état de légitime défense… Alors le rouquin eut un petit sourire en coin, celui qui agaçait toujours le crétin de rat, et croisa les bras, histoire d’énerver un peu plus l’autre en lui montrant tout l’effet que ces menaces lui faisaient : pas grand-chose.

Kyô ne fut pas surpris quand il vit un petit brun s’interposer : il avait entendu la portière d’une voiture claquer et ne fut pas plus surprise que cela non plus de voir qu’il s’agissait d’un policier. Coïncidence ou l’un des voisins l’avait-il appelé ? Le rouquin n’en savait trop rien et ne voulait même pas en savoir plus de toute façon, ça l’arrangeait que le flic soit là pour mettre fin à cette embrouille ridicule avant qu’il n’ait besoin de montrer à l’autre toute l’étendue de son infériorité…

- Si vous le souhaitez…

Par contre cette demande était bizarre. Mais Kyô ne montra rien, comme si c’était parfaitement normal qu’un flic vienne inspecter un dojo à cette heure de la soirée. Pour bien connaître les règles par rapport au dojo, le rouquin savait que le flic ne pourrait rien faire. Mais si ça faisait partir l’autre imbécile, ça ne le gênait pas plus que cela.

- Pourquoi croyez-vous que je me suis plutôt disputé avec lui, dehors, à cette heure ? Je ne comptais pas le frapper, j’espérais plutôt que mes voisins trouvent ça bizarre et appellent la police pour le faire fuir.

Fallait pas non plus le prendre pour un imbécile… En tout cas Kyô fut étonné de le voir retirer ses chaussures avant d’entrer dans la salle avec tous les tatamis. Même s’il disait que son oncle avait un dojo, sur le coup, le rouquin n’en avait pas fait grand cas car on pouvait inventer tout et n’importe quoi dans cette ville. Mais visiblement, ça n’était pas que de la parole, vu la façon dont il se comportait et s’extasiait sur le matériel.

- On essaye de faire au mieux oui. Répondit-il avant de de se passer une main lasse sur le visage. Je sais bien. Je te l’ai dit, je comptais pas me battre, je suis au courant des risques…

Il n’allait pas continuer à se répéter non ? Le rouquin haussa un sourcil en voyant l’autre faire un salut parfait, qu’il rendit par automatisme. Kyô fut encore plus sur le cul en l’entendant parler japonais. Ok. Ce mec était peut-être un peu étrange, dans le genre mélange entre Hatsuharu et Momiji, mais il savait de quoi il parlait.

- Et pourtant, ne pas savoir si je parle japonais ou non, ça ne t’empêche pas de continuer à parler dans cette langue. S’amusa-t-il tout en répondant dans sa langue natale au flic. Je m’appelle Kyô Soma. Se présenta-t-il malgré tout. Autant faire les choses correctement. Dit-il en haussant les épaules. Par contre, navré, mais je n’ai aucune idée de qui tu es.

Kyô ne se mêlait pas de la vie politique de la ville. En fait, les seules choses importantes et d’intérêt pour lui, c’était Tohru, son père et le dojo. Dans cet ordre. Le reste, il s’en fichait pas mal.


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fois la colère partie, que me reste-t-il ?
©️crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84810-le-maudit-de-la-famil

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1469
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Sam 6 Juin 2020 - 14:55

“Aligato!"






Michel-Ange sautilla légèrement sur les tatamis. Ca faisait du bien. Il y avait un bon équilibre et ils étaient bien posés. Comme quelqu’un qui aimait ce qu’il faisait. Ce n’était pas un de ces dojos ou une de ces salles de sports qui avaient ouvert pour faire du fric. Non, derrière, on pouvait sentir toute une philosophie, dans un style purement japonais et Michel-Ange adorait ça. Tournant sa tête vers Kyô, il haussa un sourcil.

« Je suis Michel-Ange Turtles, je suis ici depuis longtemps, j’ai tenu une pizzeria, j’ai été le Maire de la Ville, et aujourd’hui je suis Policier et je prends des cours du soir en psychologie. »


C’était Tohru, qui l’avait conseillé. Mais… Michel-Ange ne fit absolument pas le rapprochement entre Kyô et Tohru. Déjà parce qu’ils ne connaissaient pas non plus tellement les deux, et en plus, parce que des noms d’origine japonaise, il y en avait pleins ici. Toujours en observant la salle Michel-Ange fronça les sourcils.

« Ca fait beaucoup hein ? Et varié. Et sans contrainte d’ordre social. J’aime bien tout essayer, vivre à fond les choses, et changer quand ca se présente mal. Enfin, quand je me lasse ! »


Michel-Ange regarda Kyô dans les yeux, mais ne rajouta rien dans l’immédiat. Après tout, il avait assez parler de lui non ? Fronçant un peu les sourcils, plus par curiosité que quelconque émotion négative, il revint quand même sur la bagarre qui avait failli éclater.

« Tu connais les risques ? Si j’étais pas intervenu, tu serais pas aller plus loin ? Vraiment ? Tu sais, tu peux me parler d’homme à homme sans te soucier du fait que je sois un flic hein. Je suis pas en service. Mais j’avais pas tellement l’impression que t’avais envie de t’arrêter si ça continuait… »


C’était pas beau de mentir. Michel-Ange ne mentait jamais, c’était pour ça qu’il était souvent ridicule. C’était la grande malédiction de ceux qui ne cachaient rien. On les jugeait, souvent et à tord. Car ceux qui omettaient volontairement des informations ou qui mentaient, eux, on ne les jugeait étrangement jamais. Se grattant la tête, il ajouta.

« D’accord. Dit donc, t’as l’air d’être un vrai bout en train. Tu devrais penser un peu plus à discuter et t’amuser, je suis sérieux ! Youhou ! »


Tout en disant cela de manière ironiquement, Michel-Ange fit une roulade arrière et se releva debout sur ses mains. Après avoir fait quelques pas sur ces dernières, il se remit sur ses jambes avec la souplesse d’un gymnaste. Resautant encore un petit peu, il désigna les tapis.

« C’est toi qui les a monté ? Faut vraiment du temps pour faire ça, tu sais ? C’est pas si simple, il faut espacer les morceaux de bois pour donner un aspect flottant sans pour autant avoir beaucoup de jeu ! »


Michel-Ange… Restait lui même. Kyô avait beau être grognon, ça ne l’empêchait pas de continuer à se déplacer et parler gaiement comme si de rien n’était. C’était pour ça qu’il s’entendait si bien avec Honey. Ils avaient le mérite d’être sur la même longueur d’ondes à ce sujet et c’était tant mieux. Avec un sourire en coin, il regarda Kyô.

« Tu as l’intention de porter plainte ? De prime abord, je pense pas. Mais je te conseille quand même de le faire. Des fois on a l’impression que ce sont juste des formalités administratives, mais c’est quand même un plus si jamais ca recommence. Au moins tu es couvert. Après, tu es libre de faire ce que tu veux. »


Michel-Ange allait-il se faire un nouvel ami ? C’était certains. Il ressemblait beaucoup à Raphael, sur certains aspects, et c’était de ces frères celui avec qui ils s’entendaient le mieux. Tout simplement parce que les gens en colère aimaient les gens à l’écoute et qui étaient en mesure d’entendre quelqu’un crier les injustices de la vie.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


B.H.R.
“ « L'amour, c'est comme la théorie de la relativité d'Einstein non? »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Kyô Soma



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kyô Soma


╰☆╮ Avatar : KJ Apa

Ѽ Conte(s) : Fruits Basket
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Kyô Soma

✓ Métier : Travaille au Dojo
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] 8atu

☞ Surnom : Licia
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 29
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 20 Juin 2020 - 17:38

Tapage... Diurne ?

Kyô & MichMich
••••

D’un naturel calme, Kyô s’installa simplement en tailleur sur les tatamis pendant que le brun s’amusait à sauter dessus. Il était reconnaissant au policier d’avoir débarqué et mis un terme à une dispute qui n’en finissait pas, mais il ne comprenait pas vraiment pourquoi l’autre restait avec lui. Pour le coup, il lui rappelait Momiji à toujours s’agiter et à rester près des gens, même quand il n’y avait pas besoin.

- Ah. J’étais pas allé voter. J’étais même pas là en fait. Répondit-il en haussant les épaules. Bah ! J’ai une… Ouais, on va dire une amie même si c’est plus compliqué que ça, une amie donc qui enchaîne les petits boulots depuis que je la connais. Elle l’a toujours fait et continue d’ailleurs. Pour payer ses études. Elle touche à tout. Donc ça m’étonne pas que d’autres fassent pareil. Faut bien trouver sa voie. Dit-il avec détachement.

Lui avait toujours su ce qu’il voulait faire une fois adulte, mais tout le monde n’avait pas la chance de découvrir sa voie tôt. Donc ça n’étonnait pas vraiment Kyô que quelqu’un soit encore en train de se chercher. C’était bien dans un sens que Michel-Ange continue à chercher d’ailleurs, trop souvent les gens se contentaient de ce qu’ils avaient…

- Je lui aurais rien fait. Répondit-il honnêtement. Il méritait pas que je m’énerve plus que ça contre lui et que j’en vienne à prendre le droit de bosser ici. Je répondais machinalement en fait, je savais pas trop comment me défaire de lui sans le cogner alors je cherchais une idée et tu es apparu. Expliqua-t-il. Je dis pas qu’avant, dans mon monde, un mec comme lui m’aurait fait chier comme il l’a fait, je l’aurais peut-être cogné… Sans doute pas en fait. Je gueule fort, mais j’ai jamais cogné personne.

Ouais, sauf Yuki mais ça comptait pas. Ni Hastuharu d’ailleurs. C’était des cas à part ces deux-là. Kyô avait toujours eu tendance à s’énerver bruyamment mais il frappait rarement. Et pourtant, quand Tohru avait failli être abordée par des abrutis au lycée qui avaient des mauvaises intentions, là, il avait été à deux doigts de leur refaire le portrait. C’était la présence de Tohru et le fait qu’il voulait rester à ses côtés pour la protéger qui l’avait retenu. Là, peut-être qu’il aurait vraiment cogné…

- Je fais quoi là ? Pointa-t-il en haussant un sourcil. Je discute non ?

Quant à s’amuser… Il s’était tellement tenu à l’écart des Douze dans leur monde qu’il avait gardé cette habitude ici aussi. Cela ne le gênait pas en fait, il était bien dans sa peau.

- Mon père m’a aidé à les poser. C’est un pro, il a tellement l’habitude depuis le temps qu’il tient le dojo. Raconta-t-il. Ça nous a pris un moment, mais au moins, on peut être fier de ce qu’on a fait. Ajouta-t-il avec fierté.

Puis Michel-Ange lui conseilla de porter plainte et Kyô se mit à réfléchir. Il ne voyait pas trop l’intérêt de porter plainte, d’autant que l’autre n’avait plus le droit de remettre un pied dans le dojo donc bon…

- Franchement, je vois pas bien l’intérêt. Porter plainte pour quoi en plus ? Il n’y a pas eu de coup échangé, simplement un mec trop borné pour comprendre qu’il n’a plus le droit de mettre les pieds ici. Ça fait pas un peu léger pour porter plainte ? Ça sera classé sans suite tout de suite…

En tout cas, c’était assez logique pour Kyô que les choses se passeraient comme ça. Alors pourquoi perdre du temps ?


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fois la colère partie, que me reste-t-il ?
©️crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84810-le-maudit-de-la-famil

Michel-Ange Turtles



« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


Michel-Ange Turtles


╰☆╮ Avatar : Andrew Garfield

Ѽ Conte(s) : Teenage Mutant Ninja Turtles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Michel-Angelo - La Tortue Orange

✓ Métier : Policier de Storybrooke
Tapage... Diurne ? [PV MichMich] Police10

☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1469
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 25 Juin 2020 - 15:03

“Aligato!"






Michel-Ange n’écouta d’abord Kyô qu’à moitié. Trop absorbé par la salle de jeu qui était à lui, il n’entendit que la moitié de l’histoire concernant la jeune fille. Mais, à l’issue d’une énième roulade, il lui accorda tout son attention, assis les jambes écartées et les sourcils froncés.

« J’ai déjà entendu cette histoire en quelque part. Je suis pas très physionomiste ! Mais ca me parle un peu. Y’a beaucoup d’étudiants qui font ça et c’est très louable à eux… C’est dommage qu’ils ne soient pas égaux avec ceux qui ont les moyens sans rien faire à côté… ! »


Michel-Ange se leva et salua les tatamis comme il le faisait habituellement quand il avait fini une séance d’entraînement. Bon là, ca avait plus ressemblé à des galipettes de fous furieux qu’à autre chose, mais ça comptait quand même. Le respect c’était important ! Alors, il s’installa en tailleur en face de lui, à bonne distance et fronça les sourcils en penchant la tête pour l’observer. Oui, Michel-Ange était toujours plein d’entrain pour parler avec les autres et rencontrer de nouvelles personnes.

« Tu as jamais cogné personne hein ? Ca ressemble quand même à un mensonge tout ça. C’est pas beau de mentir. »


Michel-Ange était lui aussi en tailleur et lui faisait face, en se tenant le menton comme un penseur accompli. Il pouvait paraître très pénible d’ailleurs, mais il ne s’en rendait jamais compte. Si ca avait été Raphael en face de lui assis en tailleur, il en aurait pris certainement plein la figure assez rapidement. Les yeux plissés, il continua de dévisager Kyô. Ce mec avait un je-ne-sais-quoi de mystérieux, et Michel-Ange était de nature très curieux, préféra rester ici avec lui et découvrir sa vie plutôt que de rentrer à la maison.

« Oui, tu discutes, mais comme si tu te sentais obligé. Je pourrai être vexé tu sais ! Mais heureusement pour toi, il en faut beaucoup plus ! »


Michel-Ange était toujours assis en tailleur et levait le doigt comme un écolier. Comme si ce qu’il disait était la bonne parole à suivre. Il prêchait plutôt bien, soit dit en passant. Mais… Il fallait avouer qu’il ressemblait beaucoup à cartoon. Si il avait été en bande dessiné, ça n’aurait étonné personne, y compris lui. Toujours la tête penchée, mais cette fois-ci de l’autre côté, il poursuivit.

« Tu ne veux pas qu’on devienne ami c’est ça ? Pourtant on a le même âge ! On pourrait être super pote tous les deux ! Le destin nous a mis sur nos routes respectives, c’est important à prendre en compte tu sais. »


Il hôcha la tête de manière affirmative comme si ce qu’il disait était une vérité absolue. Quand il parla de son papa et de déposer plainte, Michel-Ange fit « non non » de la tête et répondit :

« Un homme bon et juste visiblement. Si, ça sert à quelque chose, sinon la procédure serait inutile. Ca sert qu’il ait un fichier, et s’il recommence, on pourra l’épingler ! Mais bon, c’est pas grave. Je ne peux pas te forcer à y aller de toute façon ! »


Michel-Ange mit ses mains sur ses genoux, il était bien en tailleur. D’ailleurs, il était super bien à parler avec son nouvel ami. Même s’il ne le montrait pas, Kyô allait certainement beaucoup l’aimer. Puisqu’ils allaient devenir amis. Mais ça, le jeune rouquin ne le savait pas encore c’était certains. Michel-Ange aimait avoir pleins d’amis. Ca lui permettait d’exister !

« D’accord… Et donc tu le gères, c’est ça ton métier, ce dojo ! C’est une réussite je pense. Tu as des passions ? Je veux dire hormis les arts martiaux. C’est important les passions. Ca prouve qu’on aime les choses, qu’on aime la vie et le reste… Moi j’adore les arts martiaux, les pizzas, les nouilles japonaises, les sorties entre amis... »


Et, tout en énumérant sur ses doigts, il commença à le bassiner avec une liste de toutes les choses qu’il aimait faire. Pour le plus grand plaisir de Kyô.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


B.H.R.
“ « L'amour, c'est comme la théorie de la relativité d'Einstein non? »
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80696-tortue_amazonienne

Contenu sponsorisé








Tapage... Diurne ? [PV MichMich] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Tapage... Diurne ? [PV MichMich]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Sports