« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️

Partagez
 

 L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage


ϟ Kyô Soma ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kyô Soma

| Avatar : KJ Apa

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Zx4i

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Giphy

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] E5lb

| Conte : Fruits Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Kyô Soma

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] 8atu

| Cadavres : 61


L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________ Sam 20 Juin 2020 - 17:41

L'accident bête... Et ses conséquences.

Team Fruits Basket
••••

Kyô avait invité Tohru au dojo, afin de passer du temps avec elle mais aussi pour permettre à la jeune femme de revoir Kazuma, le père adoptif du chat. Tohru et lui s’étaient bien entendus dans le monde des contes, alors le rouquin avait trouvé ça normal de les remettre en contact. Et si ça lui permettait de recommencer à passer du temps avec la brune, ça lui allait parfaitement.

Comme d’habitude, son père avait essayé de cuisiner. Grossière erreur… Kazuma était toujours aussi nul en cuisine. Et Tohru, comme avant, s’était proposée de faire le repas, après un échange de politesse entre les deux qui aurait pu agacer le jeune homme s’il n’avait pas trouvé ça aussi apaisant de les voir continuer à se comporter comme avant. Cependant, Kyô ne comptait pas laisser Tohru cuisiner seule, aussi se mit-il en cuisine. Se chargeant de la viande, il laissa les légumes à la femme qu’il aimait. Là encore, ce fut une erreur. En même temps, comment aurait-il pu deviner ? Tohru était maladroite, c’était un fait, mais pas en cuisine ! Pourtant, en l’entendant crier de douleur, il dut se rendre à l’évidence : mieux valait s’occuper du repas lui-même…

- Non mais c’est pas vrai… Commença-t-il à grommeler, l’inquiétude le rendait grognon, c’était ainsi. Montre-moi ça. Dit-il en prenant la main blessée de Tohru.

Mais même lui, pourtant pas rebuter facilement, dut se retenir de détourner la tête. Ça pissait le sang. C’était moche. Et ça l’inquiétait. Et plus il sentait l’inquiétude montée, plus il s’énervait.

- T’es pas possible ! Franchement ! Je te savais maladroite, mais là, c’est le pompom ! S’écria-t-il, frustré de ne pas pouvoir l’aider lui-même en plus du reste. Allez, on va à l’hôpital.

Ça n’allait pas se régler comme ça. Kyô prévint son père et lui emprunta sa voiture. Il conduisait rarement, préférant marcher, mais là, il n’avait pas trop le choix. Il refusait que Tohru se fatigue en plus de sa perte de sang. Il l’aida à s’installer dans la voiture, s’assura qu’elle avait une grosse serviette éponge sous la main et roula vers l’hôpital.

Kyô y allait rarement, étant doté d’une santé de fer, mais il y avait déjà accompagné des gamins qui s’étaient blessés en cours, se tordant un truc. Bah il avait toujours attendu des heures. Visiblement, le sang, ça aidait à aller plus vite… Pas qu’il allait s’en plaindre ! Mais c’était vraiment con de faire une telle priorisation à son humble avis…

- Toi, c’est fini, tu touches plus aux ustensiles de cuisine. Décréta-t-il. Si c’est pour être aussi maladroite, je comprends pas que tu t’obstines à travailler dans un restaurant. Franchement ! Comme si c’était le moment de se couper !

Enfin, s’il s’était agi d’une simple coupure… Mais ça avait l’air plus grave que ça. Et alors que Kyô allait s’énerver de voir Tohru patienter en salle d’examen alors qu’elle se vidait de son sang, le médecin ouvrit la porte. Le rouquin se retourna, se figea et referma la porte.

- C’est un cauchemar… Je vais me réveiller…

Pas vrai ?


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fois la colère partie, que me reste-t-il ?
©️crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84810-le-maudit-de-la-famil


ϟ Tohru Honda ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tohru Honda

| Avatar : Danielle Rose Russell

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Mmf7BKG

"'Lamitié est un fil fin et indestructible qui traverse la vie et tous ses changements."



| Conte : Fruits Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Tohru Honda

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Hqtb

| Cadavres : 150


L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________ Sam 27 Juin 2020 - 23:12



L'accident bête...Et ses conséquences
Plus les années passent et plus je constate qu’avoir beaucoup d’amis n’est pas important, mais qu’avoir de bons et véritables amis l’est.

Tohru s’était levée d’excellente humeur aujourd’hui. S’il ne lui en fallait certes pas beaucoup pour la mettre en joie, cette fois-ci elle avait une raison en plus de l’être outre le fait que tous ses examens étaient finit et qu’elle profitait des « vacances » afin de pouvoir être un peu plus disponible lors de ses divers petits boulots, cela lui permettait également de passer du temps avec Kyô. Ils s’étaient retrouvés il y a peut et elle était ravie que le rouquin ait accepté que les choses reprennent « comme avant. » Alors certes, ce ne serait jamais totalement comme dans leur monde d’origine, et certaines choses avaient été dites leur permettant de mettre pas mal d’autres choses au point entre eux, mais Tohru restait une éternelle optimiste.

Aujourd’hui, il l’avait invité à venir au Dojo ce qu’elle avait évidemment accepté avec une joie immense. Déjà, parce que cela allait lui permettre de passer un peu plus de temps avec Kyô, et qu’en plus elle allait pouvoir revoir maître Kazuma pour qui elle avait énormément d’affection. Et pour elle, qui n’avait pas encore retrouvé tous ses proches, c’était ce genre de petits riens qui la mettait tout de suite de bonne humeur. Elle avait donc décidé de faire un effort, et avait enfilé sa plus belle robe -du moins selon ses critères- et noué sa paire de ruban favorite dans ses cheveux. Et comme elle ne voulait surtout pas arriver les mains vides, Tohru avait bien prit soin de se lever plus tôt pour se préparer, et avoir le temps de passer dans une boutique afin d’apporter quelque chose au Maître. Évidemment, elle aurait aussi aimé prendre quelque chose pour Kyô, mais le connaissant il lui dirait certainement de garder son argent pour elle. Peut-être pourrait-elle quand même lui offrir quelque chose sans avoir nécessairement à dépenser de l’argent. Maintenant qu’elle y réfléchissait, Tohru se disait qu’elle pourrait peut-être lui faire une boîte déjeuner personnalisé.

De son point de vu, c’était une excellente idée. Et elle se promis de la mettre en application la prochaine fois qu’ils se verraient. Là, ça allait être un peut compliqué. Même avec toute la bonne volonté du monde, il lui serait compliqué de confectionner un repas personnalisé à Kyô. Aussi, après mit un point final à sa préparation, vérifia-t-elle bien qu’elle avait son porte monnaie dans son sac et prit la porte de son petit appartement :

- J’y vais maman ! Veille bien sur la maison pour moi !

Dévalant joyeusement l’escalier, elle manqua néanmoins de justesse la dernière marche, et agita ses bras dans tous les sens dans l’espoir de garder un semblant d’équilibre. Fort heureusement, cela sembla fonctionner puisque aucune partie de son corps n’entra en collision avec le sol. Poussant un petit soupire de soulagement, Tohru continua sa route, comme si de rien n’était après tout ce genre de choses arrivait régulièrement, la dernière fois elle s’était même faite bousculé alors qu’elle tenait en main les précieuses notes de Monsieur Pines. Et rien qu’a se souvenir, elle ne put s’empêcher de laisser le rouge lui monter aux joues. Il avait été suffisamment gentil, pour ne pas lui en vouloir mais pour une première impression lors d’un entretien d’embauche elle avait déjà fait mieux.

Ces pensées lui parurent de toute façon, bien lointaines lorsqu’elle commença à faire les magasin afin de rapporter un cadeau. C’est vrai que maintenant qu’elle y pensait, elle avait totalement oublié de demander à Kyô ce que son père adoptif aimait. De ce qu’elle avait comme souvenir de la dernière fois où elle avait passé la journée au dojo Soma, il aimait lire. Aussi, s’était-elle dirigé vers une librairie afin de miser sur un livre, c’était au moins une valeur sûr, quelque chose qu’elle connaissait.

Après avoir payé son achat, elle se précipita vers le premier arrêt de bus, le dojo n’était pas loin : deux stations à peine. Mais comme elle avait insisté pour venir seule, estimant que Kyô devait avoir des choses plus importantes à faire que de venir la chercher et effectuer tout le trajet avec elle, il ne fallait surtout pas qu’elle soit en retard. Heureusement, bien qu’essoufflée cela ne l’empêcha pas de saluer chaleureusement le chauffeur, et de s’installer tout en gardant comme a chaque fois, les yeux rivés sur le panneau défilant qui annonçait le nom de stations.

Le restant de la matinée s’était déroulée dans une ambiance teinté de nostalgie pour Tohru. Tout absolument tout, lui rappelait la fois où elle était venu avec Kyô. Elle avait offert le livre à Maître Kazuma, qui l’avait remercié, après qu’il ait essayé de cuisiner. Et elle s’était évidemment proposé de sauver le repas. Laissant Kyô s’occuper de la viande, elle s’était donné pour mission de faire les légumes. Lors de son examen, on lui avait dit qu’elle manquait encore de précision lorsqu’il s’agissait de la découpe de ces derniers. La cuisine professionnelle n’était pas tout a fait la même chose que la cuisine amateur, et aussi en essayant d’appliquer une technique qu’on lui avait montré afin d’aller plus vite, eut-elle le droit de connaître ce que beaucoup de cuisiniers professionnels connaissent : les coupures et autres entailles. De son point de vu à elle, ce n’était pas si profond que ça. L’un de ses camarades s’était fait bien plus mal lors d’un atelier, il avait eu un bandage pendant trois semaines le temps que ça ait finit de bien cicatrisé. Malheureusement, le rouquin ne l’entendit pas de cette oreille, et avant qu’elle n’ait eu le temps de protester, sa main était emballé dans un torchon et Kyô l’aidait à monter dans la voiture.

Durant le trajet, elle n’eut même pas l’occasion de s’excuser pourtant elle voulait le faire, mais Kyô monopolisait toute la parole et c’eut été trop malpolie et ingrat de l’interrompre alors qu’il s’inquiétait pour elle et ce même s’il s’agissait de lui présenter des excuses. Heureusement, arrivé à l’hôpital les choses semblèrent aller relativement vite, malheureusement, elle eut a peine le temps d’apercevoir la figure ô combien familière du médecin que Kyô refermait déjà la porte :

- Mais...Mais Kyô, pourquoi tu as fait ça ? Ce n’est pas gentil ! S’exclama-t-elle en paniquant

C’est vrai ça le pauvre Yuki, il prenait déjà du temps pour eux et voilà qu’il se faisait violemment refermer la porte au nez. Elle ne comprenait pas la réaction du rouquin et voyant qu’il ne semblait pas décider à bouger, tant il semblait figé. C'est vrai qu'ils n'avaient jamais été en très bon terme mais quand même...Après peut-être avait-il était surpris, et que c'était cette même surprise qui avait entraîné toute ces réactions. Certaine de ses déductions Tohru décida de prendre les choses en mains et d’ouvrir la porte elle-même ne serait-ce que pour s’excuser. Alors avant de laisser le maudit du rat placer ne serait-ce qu'un mot, elle s'inclina légèrement

- Je suis vraiment désolée, je suis sûr que Kyô ne l'a pas fait exprès tu sais il a sûrement été très surpris de te voir. Moi aussi, je suis surprise mais je suis très heureuse affirma-t-elle avec un grand sourire, sa blessure à la main complètement oublié.

Elle était tellement heureuse de le revoir, qu'elle en avait totalement occulté la raison première de leur venue ici...

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
✭ A rice ball in a fruits basket ✭
I see those tears in your eyes, And I feel so helpless inside. Oh love, there's no need to hide, Just let me love you when your heart is tired. If your ghost pulls you up high, And it feels like you've lost who you are. My love, there's no need to hide, Just let me love you when your heart is tired
✭ ✭ ✭ (c) ÉLISSAN.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83550-c-est-decide-a-partir


ϟ Yuki Soma* ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Yuki Soma*

| Avatar : Fukushi Sota

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Mr711Qh

| Conte : Fruit Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Yuki Soma

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] S2i0

| Cadavres : 9


L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________ Dim 19 Juil 2020 - 19:03

bef42f0bf176f6e39bab4fb736fd4b18.gifGrizzledOpenCanvasback-max-1mb.gif
Accident bête et ses conséquences


Je suis parti il y a quelques années maintenant afin de réaliser des études de médecine. J’ai toujours eu envie de me sentir utile, d’être important pour les autres. Et le métier de médecin était ce qui me correspondait le mieux. J’ai donc décidé de partir aux Etats-Unis afin de quitter cette maudite famille et d’essayer de me concentrer un peu plus sur moi. Certes la malédiction me poursuit encore mais j’ai pu davantage réfléchir sur tout ça. J’ai pu me faire des amis, de vrais amis, ceux qui m’appréciaient pour ma personnalité et je me suis beaucoup amusé.

Mais après six ans à l’étranger, j’ai décidé de finir mes études là d’où je viens et de retrouver Tohru et les autres. Ils m’ont beaucoup manqué alors ça me fait plaisir de pouvoir passer du temps avec eux comme auparavant. Et puis qui sait, peut-être que le chat c’est un peu calmé.

J’ai réussi à obtenir un poste d’étudiant en médecine dans un hôpital. Ce n’est pas trop ce que je souhaite faire, mais ça me permet d’avoir un peu d’expérience dans le domaine. On voit de tout, des blessures très graves et certaines où l’on se demande ce qu’il faisait pour se faire mal ainsi.

Aujourd’hui j’ai déjà eu quelques patients, et j’avoue qu’on n’a pas le temps de prendre une pause car c’est toujours bondé. La salle d’attente est toujours bien remplie et beaucoup de monde attente très longtemps en fonction de leur blessure.
Je vais pour accueillir la nouvelle patiente et quand je vois le nom, je suis inquiet, mais pas vraiment étonné. Tohru a toujours été maladroite mais j’espère que ce n’est rien de grave. Enfin ce n’est pas de cette façon que je voulais la revoir.
En ouvrant la porte, je me retrouve nez à nez avec le chat et j’allais dire quelque chose quand la porte se referme près de mon visage. Moi aussi ça me fait plaisir le revoir. Il ne m’avait pas trop manqué finalement.

La porte s’ouvre à nouveau avec le visage de Tohru, toujours souriante. Elle s’excuse toujours autant, mais ce n’est pas à elle de s’excuser pour le chat.

- Bonjour Tohru. Et bonjour aussi Kyô. Tu n’as pas à t’excuser pour lui, c’est à lui de le faire, mais faut croire qu’il ne sait pas le faire. Je ne pensais pas vous revoir dans de telles circonstances. Je voulais venir vous faire la surprise en passant ce soir mais c’est loupé.

Je les laisse entrer et s’assoir dans le cabinet. Je pose mon dossier sur le bureau et me tourne vers Tohru afin de pouvoir regarder sa blessure.

- Bien, comment t’as fait cette belle blessure sur ta main ? Tu ne t’es pas loupé en tout cas.

Je défais doucement le torchon qu’elle a autour de sa main et je remarque que ça saigne encore beaucoup et que ça m’a l’air assez profond. Je pense qu’on va devoir faire quelques points.


(c) sweet.lips


ϟ Kyô Soma ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Kyô Soma

| Avatar : KJ Apa

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Zx4i

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Giphy

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] E5lb

| Conte : Fruits Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Kyô Soma

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] 8atu

| Cadavres : 61


L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________ Mar 21 Juil 2020 - 17:04

L'accident bête... Et ses conséquences.

Team Fruits Basket
••••

Pourquoi il avait fallu tomber sur lui ? Franchement, c'était quoi ces conneries ? Kyô n'en revenait pas... Il avait dû faire quelque chose de vraiment mauvais dans son ancienne vie pour tomber sur le rat ! Forcément, sa première réaction avait été de lui fermer la porter au nez. C'était le choc bien sûr. Mais il fallait vraiment qu'il intègre le coup du rat en médecin... C'était sans compter sur Tohru, évidemment...

- De quoi ? Y a ce stupide rat derrière la porte, on l'a pas revu depuis des années et toi, tu me dis que je suis pas gentil ? S'exclama-t-il, commençant déjà à être contrarié.

Avant de se taire alors qu'elle ouvrait la porte. Bordel... On aurait tout vu. Les patients étaient pas censés rester assis sur la table d'examination ? Comme toujours, Tohru n'en faisait qu'à sa tête. Et si en soit, ça ne le gênait pas, là, y avait l'autre. Et ça, c'était plus gênant, même si le rouquin avait commencé plus ou moins à faire la paix avec leur enfance et le fait qu'ils s'étaient montés l'un contre l'autre à cause des adultes et d'un stupide conte.

- Ouais c'est ça, bonjour... Grommela-t-il, vexé par la remarque du brun.

Ceci dit, puisque l'autre était là pour aider Torhu, Kyô ne chercha pas la bagarre cette fois. Il se mit à côté de la jeune femme, lui tenant sa main valide pour lui montrer son soutien.

- La prochaine fois que je te dis qu'on vient à l'hôpital parce que tu t'es blessée, tu m'écoutes, tu discutes pas... Prévint-il avec sérieux la jeune femme. T'avais déjà vu Torhu se blesser en faisant la cuisine chez Shiguré toi ? Demanda-t-il ensuite à Yuki, histoire de faire un peu d'efforts.

Il n'allait pas trop falloir lui en demander mais bon, il pouvait bien essayer. Sinon, ça ne plairait pas à Tohru et ça, Kyô n'aimait pas.


••••

by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Une fois la colère partie, que me reste-t-il ?
©️crack in time
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84810-le-maudit-de-la-famil


ϟ Tohru Honda ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tohru Honda

| Avatar : Danielle Rose Russell

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Mmf7BKG

"'Lamitié est un fil fin et indestructible qui traverse la vie et tous ses changements."



| Conte : Fruits Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Tohru Honda

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] Hqtb

| Cadavres : 150


L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________ Dim 16 Aoû 2020 - 22:28



L'accident bête...Et ses conséquences
Plus les années passent et plus je constate qu’avoir beaucoup d’amis n’est pas important, mais qu’avoir de bons et véritables amis l’est.

Est-ce qu’elle avait tort ? Pourtant comme l’avait souligné Kyô, ils n’avaient pas revus Yuki depuis des années, alors lui claquer la porte au nez même sous l’effet de surprise ce n’était pas très gentil pour lui justement. Du moins, c’était ainsi qu’elle voyait les choses. Même si elle savait que les deux garçons ne s’étaient jamais très bien entendue, avant que la malédiction ne frappe il y avait quand même un « mieux ». Disons qu’ils avaient quelque peu arrêté d’être constamment dans l’affrontement. De son côté, elle ne pouvait que s’en réjouir, même si au fond elle caressait toujours l’espoir de les voir devenir amis. Peut-être que si la malédiction se levait définitivement, cela les aideraient. Car depuis, qu’elle avait retrouvé Kyô, Tohru n’avait pas perdu de vu son objectif. Certes, les choses étaient différentes à Storybrooke, et quelque chose lui disait que le rouquin ne se laisserait pas enfermer.

- Mais ce n’est pas grave, enfin si un peu mais un de mes camarades s’est déjà fait beaucoup plus mal que ça. Dit-elle en parlant de sa blessure.

Elle n’avait pas envie d’inquiéter encore plus le rouquin et n’avait pas non plus envie que Yuki s’en fasse trop pour elle. Il s’agissait de petits accidents qui pouvaient arriver régulièrement en cuisine. Et même si Kyô ne voulait pas en démordre, entre ce qu’elle faisait à l’époque où ils habitaient tous chez Shigure et ce qu’on lui demandait de faire en école de cuisine ce n’était pas exactement la même chose. Elle savait qu’elle serait amené à se blesser, on leur répétait que même de grands chefs étoilés se blessaient en cuisinant et si elle n’avait pas ce genre d’aspiration, cela la rassurait quand même un peu de savoir que même les plus grands n’y échappaient pas.

Il était vrai qu’elle avait tendance à minimiser ou bien à garder les choses la concernant un peu trop pour elle. Mais, Tohru avait toujours été une personne qui parce qu’elle s’inquiétait énormément pour les autres, avait du mal à ce que la tendance s’inverse. Elle n’aimait pas s’imposer, et même si Kyô lui avait déjà dit qu’elle pouvait parfois être un peu égoïste, cela restait un concept quelque peu abstrait pour elle. A force de faire passer les autres avant soit, on finissait immanquablement par ne plus vraiment savoir comment se concentrer sur soit-même. Elle laissa néanmoins Yuki, l’examiner tout en souriant à Kyô devant l’effort de conversation qu’il faisait :

- J’essaye une nouvelle technique expliqua-t-elle. On me l’a montré lors de mon dernier examen et si je veux la perfectionner je dois donner le meilleur de moi-même !

Comme a son habitude, Tohru mettait tout son coeur à l’ouvrage et s’investissait à 100 % dans ce qu’elle entreprenait. Elle ne cherchait à impressionner personne, car après tout le choix de s’orienter vers la cuisine elle l’avait plus ou moins fait toute seule, mais ce qu’elle apprenait au quotidien la passionnait et lui donnait envie de toujours en faire plus. Quand elle aurait son diplôme, elle souhaitait ouvrir une petite boutique de spécialités japonaises. C’était un moyen pour elle de faire découvrir à Storybrooke un peu de sa culture, la plupart des temps tout ce que l’on retentait de la cuisine japonaise c’était les sushis. Et c’était bon les sushis, elle-même aimait beaucoup, mais ce n’était pas le seul plat qui existait. De permettre de les faire connaître à de nouvelles personnes la rendrait très heureuse elle en était persuadée. Néanmoins, a présent qu’elle venait de retrouver Yuki elle était véritablement curieuse. Où était-il allé ces dernières années ? Etait-il resté en ville ? Ou bien avait-il profité de la possibilité de franchir la limite sans risque dès Février 2015 pour partir ?

- Est-ce que tu as revue d’autres personne ? Demanda-t-elle toutefois.
Enfin, je suppose que tu dois au moins avoir revue monsieur Ayame, sauf si vous avez été séparé, mais ce serait triste parce que ça avait l’air d’aller beaucoup mieux entre vous. Pas que je veuille me mêler de ce qui ne me regarde pas rajouta-t-elle précipitamment.

Elle était simplement concernée, Kyô avait eu la chance de vivre encore avec maître Kazuma alors peut-être que Yuki et Ayame étaient restés frères. Au fond, elle l’espérait. Même si elle savait qu’il y avait encore du chemin à faire, Yuki avait commencé à accepter son frère en tant que tel avant qu’ils ne soient tous emportés à Storybrooke. Même, s’ils avaient des personnalités très différentes elle se souviendrait toujours de la confession du plus âgé au sujet de son cadet. Il essayait de réparer ses erreurs, et d’agir vraiment en tant que grand frère. Même si c’était parfois maladroit, cela partait d’une bonne intention.

- Tu travaille ici ? Reprit-elle afin de ne pas laisser la conversation mourir.
Je trouve ça formidable ! Comment tu en es venu à vouloir faire ça ? Enfin, si ce n’est pas trop indiscret bien sur. Kyô, enseigne les arts martiaux c’est le Maître qui me l’a dit ! Il envisage même de lui faire reprendre le dojo quand lui ne pourra plus le tenir. Moi, je fais de la cuisine, c’est comme ça que je me suis blessée. Mais ce n’est pas grave ! S’agita-t-elle une fois de plus. Ça arrive a tout le monde, même notre professeur s’est blessé une fois !

Son débit de paroles, avait tout a coup augmenté. Il fallait dire, que c’était une telle chance de revoir Yuki, qu’elle voulait pratiquement tout savoir sur lui. Il restait un ami très cher a ses yeux, et elle véritablement contente de tomber sur lui après toute ces années. Bien que Tohru n’ait jamais perdu espoir de revoir un jour les Soma ou ses deux meilleures amies, les six dernières années avaient été longues. Et beaucoup de personnes avec qui elle avait conversé au café, avaient l’impression que Storybrooke s’était subitement transformé en mégalopole tant il était difficile de retrouver ses proches. Mais, elle avait la preuve que la persévérance payait, puisque en l’espace de quelques mois elle avait déjà retrouvé Kyô, Yuki et même Momiji.

black pumpkin

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
✭ A rice ball in a fruits basket ✭
I see those tears in your eyes, And I feel so helpless inside. Oh love, there's no need to hide, Just let me love you when your heart is tired. If your ghost pulls you up high, And it feels like you've lost who you are. My love, there's no need to hide, Just let me love you when your heart is tired
✭ ✭ ✭ (c) ÉLISSAN.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83550-c-est-decide-a-partir


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket] _



________________________________________

 Page 1 sur 1

L'accident bête... Et ses conséquences. [PV Team Fruits Basket]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Médecine & Science :: ➹ L'hôpital