The Last
of Us

Par Hadès



Oh my Dear
Lord

Par Alastor



Le Testament
de Gilead

Par Anastasia



Rejoignez le
Groupe Facebook





« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -35%
KARCHER : promo sur nettoyeur haute pression K5 ...
Voir le deal
241.99 €

Partagez
 

 Unbroken. (charliexneil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Neil Aldrin



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Neil Aldrin


╰☆╮ Avatar : Armie Hammer ♥

Ѽ Conte(s) : Toy Story
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Buzz l'éclair

✓ Métier : Animateur pour les enfant
☞ Surnom : Buzz
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49
✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Unbroken. (charliexneil) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 29 Juin 2020 - 14:27


Unbroken.

Charlie Magne & Neil Aldrin

Neil fixait la tombe qui se tenait devant lui sans dire un mot. Cela faisait déjà quelques semaines qu'il était rentré une bonne fois pour toute à Storybrooke. En premier il était allé sur la tombe de Andy pour s'expliquer, pour donner une raison à son comportement lâche. Ensuite, en suivant il avait croisé Jessie dans le cimetière. Elle était remplie de colère et de tristesse et malgré la journée qu'ils avaient passés à discuter, elle continuait à lui en vouloir. Neil ne lui en voulait pas, pas du tout même. Elle avait tous les droits du monde de lui en vouloir pour sa fuite. Il avait ensuite vu Woody qui était aussi en colère contre lui mais le cowboy lui avait rapidement pardonné. Puis il avait vu le reste de l'équipe qui semblait être encore un peu distant avec lui. Neil ne leur en voulait pas, à leur place il serait en colère lui aussi. Déjà quelques semaines de tension constante. Buzz avait-il le droit de dire qu'il se sentait affreusement seul actuellement ? Où devait-il garder le silence ? Après tout, il n'avait pas le droit de parler de sa personne. Pas après tout ce qu'il venait de faire subir à ses amis. Alors Neil fixa la tombe de Andy sans prononcer un seul mot. Il s'accroupit simplement devant la pierre tombale afin d'essuyer les quelques feuilles qui gisaient sur sa tombe. Andy avait une bonne place dans le cimetière, prêt d'un arbre qui était en train de fleurir à cause des récentes chaleurs qu'ils avaient eut à Storybrooke. Un petit sourire triste se dessina sur son visage alors que sa gorge se serra. Neil posa délicatement sa main sur la tombe de son ami de toujours avant de fermer doucement les yeux.

Depuis cette malédiction, il n'avait connu que ça. La mort. Celles de ses amis qui avaient perdues tout espoir de revoir des enfants, des humains. Puis celle de Andy. Le garçon joyeux qu'il avait toujours connu. Le premier garçon qu'il avait eut. La mort faisait partie du cycle de la vie, ça Neil le savait. Et pourtant, il avait du mal à s'y faire. Un soupir sortit alors de sa bouche tandis qu'il se releva doucement et surtout difficilement. Il fixa une dernière fois le nom de Andy gravé sur la pierre avant de lui tourner le dos pour retourner à sa voiture. Tous les matins il venait ici avant de commencer sa journée de travail. Tous les matins sans exception. Qu'il pleuve ou qu'il vente. Neil finit par s'asseoir sur le siège du conducteur, il mit sa clé dans le contacte et il démarra la voiture. Mais il ne bougea pas pour autant. Neil resta un moment à fixer devant lui, les yeux humides et la bouche tremblante. Neil plongea directement son visage dans ses bras qu'il avait croisé sur son volant essayant de retenir les sanglots qui menaçaient de sortir.

« Ne pleures pas... Ne pleures pas... »


Il se répétat ses trois mots sans cesse, essayant de reprendre le dessus sur ses émotions. Il se voyait mal aller à l'école donner une leçon de guitare aux enfants avec les yeux dans un état pas possible. Neil se redressa alors subitement sur son siège et il respira un bon coup avant de finalement se mettre à rouler en direction de l'école. Il se gara et se dirigea vers le bâtiment, souriant à tous les enseignants qu'il croisait ou les parents qui emmenaient leurs enfant à l'école. Il arriva finalement dans un endroit de la cours de récréation qui était destiné pour lui et son cours de guitare qu'il donnait aux enfants le mardi et le jeudi. Buzz s'assit sur la chaise qui se tenait devant une vingtaine d'enfant qui se tenait devant lui. Les enfants n'avaient pas encore de guitare. Neil devait jouer un peu afin de voir si l'instrument leur plaisait au ou pas. Aldrin afficha un tendre petit sourire.

« Salut les enfants, vous allez bien? »

« Ouiiii Monsieur Neil ! »
lâchèrent tous les enfants en même temps.

Neil lâcha un petit rire trouvant la scène adorable avant de finalement sortir la guitare de son étuis. Il joua alors rapidement un morceau de guitare qui n'était pas des plus joyeux mais les enfants semblaient aimer vu que certains fermer les yeux pour mieux écouter ou que d'autres se balançaient doucement au rythme de la mélodie. Une fois fini, Neil afficha un petit sourire triste tout en fixant les écoliers qui se tenaient sagement devant lui. Ils se mirent tous à applaudir et Neil les remercia.

« Un instrument de musique est une façon de communiquer avec un être cher. Il y a la parole bien-sûr que vous connaissez très bien. Les gestes et la musique en fait partie. Par exemple, je viens de vous jouer un morceau pas vrai ? »
Les enfants hochèrent doucement la tête. « Quel sentiment vous avez ressentie en écoutant ce morceau ? »

« De la tristesse. »

« De la solitude. »


Les enfants se mirent tous à répondre et tous disaient la même chose. Neil était en content de l'entendre. Cela voulait dire qu'il avait parfaitement réussi sa mélodie. Il hocha doucement la tête avant de sourire à tous les enfants qui se tenaient toujours sagement assis sur le sol, juste devant lui. Un des enfants leva alors finalement la main et Neil lui donna directement la parole.

« Quand j'ai écouté cette musique, j'ai pensé à mon chien. Il est mort y a deux jours. »
la voix du petit garçon se brisa vers la fin.

« Moi à mon papi qui est malade. »

« Mes parents qui travaillent jusqu'à tard le soir... »

Tous les enfants étaient en train de confesser leur mal être à Neil qui fût surpris dans un premier temps avant de leur faire signe de se calmer tout en affichant un petit sourire.

« C'est normal d’éprouver ce genre d'émotion, ne vous prenez pas la tête. Je vais vous jouer quelque chose de plus joyeux et on chantera ensemble, ça vous dit ? »

Les enfants semblaient plus que partant pour cette idée. Ils sautillaient sur place et Neil joua rapidement un morceau tout en se mettant à chanter avec eux. Il finit alors son cours sur la joie et la bonne humeur. Tant mieux. Après ça, il remballa sa guitare dans son étuis avant de parler rapidement à la directrice qui semblait plus que emballé par ses cours de guitare. Neil avait le droit de revenir sans problème.

« D'ailleurs Monsieur Aldrin, pourquoi ne pas rester une heure de plus ? Les enfants ont encore du temps avant leur prochain cours. »

« J'ai rendez-vous à l'hôpital. Je vais chanter des chansons pour les enfants malades. »


« Je vois. Vous êtes vraiment quelqu'un de bien Monsieur Aldrin. »

Pas vraiment, il faisait toujours souffrir son entourage. Si c'était ça être une bonne personne, il n'en voulait pas. Buzz afficha un petit sourire à la directrice avant de quitter l'école se dirigeant vers le parking. Sur le chemin qui croisa une jeune femme blonde qui semblait aspiré par son téléphone vu qu'elle ne déniait pas relever son visage pour voir ce qui était en train de se passer autour d'elle. Neil n'apprêta pas plus attention que ça, ce n'était pas la première à le faire. Il s'apprêtait à rejoindre le parking mais il vit la blonde descendre du trottoir sans regarder encore une fois. Un camion un peu plus loin fonçait à tout allure vers elle et ce fût à ce moment là que Neil décida de venir à son secours. Il tira la jeune femme vers lui et tomba en arrière sur le trottoir. Il afficha une petite grimace de douleur avant de rouvrir doucement les yeux. La blonde était tombé sur lui et elle semblait surprise par la situation.

« Il faut regarder ou vous allez Mademoiselle ! Vous auriez pût mourir ! » Neil se frotta le front afin de se calmer. « Vous allez bien au moins ? »

codage by Wiise

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I hope you know.
That you're my home.

Charlie Magne



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Magne


╰☆╮ Avatar : Kathryn Newton

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Charlie !

✓ Métier : Avocate
Unbroken. (charliexneil) 200530023843956345

☞ Surnom : Antonin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 414
✓ Disponibilité : 9/9 (Alastor, Loukas, Bill, Gabrielle, Neil, Benjamin, Eugène, Angel et Timothy)

Unbroken. (charliexneil) _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Ven 3 Juil 2020 - 1:01




Unbroken
But a role model in the flesh provides more than inspiration; his or her very existence is confirmation of possibilities one may have every reason to doubt, saying, yes, someone like me can do this.



☾☾ Cela faisait maintenant plus d'un mois que l'accident s'était déroulé et, étonnamment... ça allait un peu mieux. Il y a un mois, j'avais l'impression que tout le monde que je pensais connaître s'écroulait autour de moi. Je ne me reconnaissais plus moi même. Mais... avec l'aide de mes amis, notamment Gabrielle et Alastor, j'avais réussi à aller mieux. La culpabilité était toujours là, résidant au plus profond de mon cœur, et je savais qu'elle ne partirait pas. Le but n'était pas de la faire disparaître mais d'apprendre à vivre avec. Je ne pouvais malheureusement pas changer ce qui s'était passé. Le seul moyen pour moi d'agir sur cette histoire était de mieux me contrôler. Alastor avait promis de m'aider à mieux contrôler mes pouvoirs, pour ne pas qu'un futur trop plein d'émotions fasse le même effet. Je ne pouvais pas me le permettre. Il m'avait déjà convaincu de ne pas tout avouer à la police, mais je savais que si le même genre d'accident revenait à se produire... je ne le supporterais pas. Et c'était à ça que servait la culpabilité : me permettre de ne pas refaire les mêmes erreurs que par le passé.

Pour le moment, je préférais me concentrer sur tout ce qui me rendait heureuse, mettant de côté toute cette histoire. C'était mieux pour tout le monde. La vie continuait et mon travail en tant qu'avocate n'allait pas se faire tout seul. J'avais pris du retard en ne donnant aucun signe de vie à personne pendant une semaine, que j'avais commencé à rattraper mais tout n'était pas encore fait... J'avais été particulièrement occupée à m'occuper des problèmes de mes amis, comme sortir Loukas de prison ou m'assurer que Angel ne se fasse pas punir pour avoir tiré sur l'un de ses clients. Et c'était du travail. Toute cette histoire avec les Guépards que Benjamin avait fini par me partager me trottait aussi dans la tête. J'avais mille choses à faire et penser, et seulement 24 heures dans une journée. C'était vraiment dommage que les démons ne puissent pas contrôler le temps, pour une fois, j'aurais été ravie d'avoir recours à mes pouvoirs.

De plus, la directrice de l'école de Storybrooke m'avait demandé mon aide. J'étais très occupée mais cela ne m'a pas empêché d'accepter. J'adorais aider ! Apparemment, elle aurait aimé que j'explique mon travail aux collégiens, qui ne comprenaient pas forcément ce qu'était le droit et tout ce qui y était lié. Je comprenais parfaitement, j'aurais aimé à leur âge en savoir plus sur cette matière qui n'est absolument pas enseigné avant que l'on s'y spécialise. Faire une licence de droit à l'université, c'était plonger dans l'inconnu. Alors je trouvais l'idée de la directrice remarquable et ne pouvait qu'approuver. J'étais aussi très touchée qu'elle pense à moi pour remplir cette tâche... J'étais loin d'être une avocate connue dans cette ville, ne travaillant même pas dans un cabinet mais avec la police afin de défendre ceux qui ne pouvaient pas se permettre un avocat. Aider les plus défavorisés, peu importe le crime était quelque chose d'extrêmement important. Je m'étais donc rendue à l'école et la directrice me fit rentrer dans une classe remplie d'une trentaine d'élèves en train de chahuter, pas spécialement intéressée par mon avis. Rien de grave, j'allais les faire tomber amoureux du droit ! Après une courte présentation de ma personne, la directrice s'assit sur le bureau et me laissa parler.

-Bonjour les enfants ! Alors, comme l'a si bien dit madame la directrice, je suis avocate. Est-ce que l'un d'entre vous sait ce qu'est un avocat ?

-Oui, c'est ceux qui défendent les méchants dans les tribunaux !

-Pas exactement mais c'est un bon début. Mon travail c'est bien de défendre différents clients, coupables ou non, afin qu'ils obtiennent justice. Et comme je travaille avec la police, je défends ceux qui sont envoyés en prison sans la possibilité de se défendre par leurs propres moyens.

-Alors vous pouvez défendre des tueurs ?

-Bien sûr. Je dois m'assurer que tout le monde ait le droit à la même justice, peu importe le crime qui a été commis, sinon la justice ne serait pas équitable ! Il faut toujours laisser une chance aux autres de se défendre avant de les accuser, parfois à tort. Et ce n'est pas valable que dans les tribunaux, il faut aussi l'appliquer dans la vraie vie.

Après une bonne demie heure d'échange avec les enfants (je ne voulais surtout pas que ça ressemble à une conférence, des questions était le meilleur moyen de les informer et de les garder intéressé jusqu'à la fin), je finis par leur souhaiter une bonne journée et la directrice me remercia mille fois avant que je sorte de la salle, puis de l'enceinte de l'école. Je sentis mon portable vibrer dans ma poche, et le sorti pour voir ce qu'il en était. Deux appels manqués de Vaggie. Je haussais un sourcil, et me décida à rappeler, c'était sans doute important. Elle décrocha en à peine quelques secondes, et me demanda pourquoi un chien était à l'appartement... Oh... J'avais sans doute oublié de les prévenir que j'avais adopté un petit chien trop mignon... Je lui expliquais la situation et elle me rassura, me disant que elle ça ne la dérangerait pas mais que ce serait sans doute plus compliqué de convaincre nos deux autres colocataires... Je lui dis que je m'en occuperais et raccrocha. Heureusement que nous avions cette nouvelle discussion messenger, il pourra servir à les informer de l'arrivée du petit nouveau...

Mais, j'étais tellement aspirée par mon téléphone que je ne vis pas le camion arriver à pleine vitesse dans ma direction quand je descendis du trottoir. Je sentis une force inconnue me tirer en arrière. Ne pouvant me rattraper à rien, je retombais en direction du sol, mais atterrit sur quelque chose d'un peu plus agréable que du macadam. Je me retournais, encore un peu sonnée par ce qui venait de se passer et entendit le klaxon du camion fonctionner une dernière fois alors qu'il continuait sa route, comme si de rien n'était. J'avais, pour ma part, atterrie sur un jeune homme qui avait amorti ma chute, et aussi la personne qui m'avait tiré pour me sauver d'un accident imminent. Mon ange gardien ! Papa qui disait qu'ils étaient tous méchants... La preuve que non ! L'homme me conseilla de faire plus attention avant de me demander si j'allais bien. Le sourire me revint alors que je me relevais, vérifiant que je n'avais rien de cassée. Mais c'était plus de peur que de mal. Je l'aidais à se relever à son tour puis lui sauta dans les bras.

-Merciiiiiiii ! Vous m'avez sauvé la vie ! Vous êtes mon ange gardien, dites ? Promis je ferais plus attention ! Je suis vraiment désolée de vous avoir mise en danger avec mon manque d'attention... Je ne sais pas comment vous remercier... En tout cas, moi c'est Charlie ! Et vous monsieur l'ange ? Vous êtes descendu sur Terre juste pour moi ? Je savais pas que vous protégiez les démons aussi... C'est peut-être grâce à ma nouvelle forme humaine... Oh, je pourrais vous inviter à boire un café ! Enfin, si vous buvez du café là haut... Qu'est-ce que vous en dites ?


CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I told him a story of two people. Two people who shouldn't have met, and who didn't like each other much when they did, but who found they were the only two people in the world who could possibly have understood each other. ♛ by wiise
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85855-termine-inside-of-eve En ligne
 Page 1 sur 1

Unbroken. (charliexneil)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Les écoles