« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
Nike Sportswear Phoenix Fleece – Pantalon ...
Voir le deal
35.97 €

Partagez
 

 Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


*Momiji Soma
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Momiji Soma

| Avatar : Miles Heizer

Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna) C5336daeada16ad401f21389c61171fc

Je veux vivre avec tous mes souvenirs même si certains sont douloureux et me font souffrir. Car je sais qu'un jour je serais assez fort pour passer au dessus de la peine qu'ils me causent. Tous ces souvenirs finiront par devenir précieux et éternels.
Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna) 2bvx

Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna) D3b0

| Conte : Fruits Basket
| Dans le monde des contes, je suis : : Momiji Soma

| Cadavres : 14



Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna) _



________________________________________ Jeu 30 Juil 2020 - 23:03


Too good to be a fashion victim
Tu ne trouves pas ?


En cette belle journée d’été, je prenais le temps de ma balader dans les boutiques marchande de la ville. Ayant passé beaucoup de temps sur mon violon durant la journée, j’avais hâte de pouvoir m’offrir un peu de réconfort en me livrant à une petite séance de shopping que j’affectionnais particulièrement. Les gens qui m’entouraient me regardais bien souvent d’un drôle d’air. Il est vrai qu’il n’y avait pas grand-chose de conventionnel dans mon apparence. J’aimais beaucoup surprendre et attirer l’attention et c’est pourquoi je portais très souvent des vêtements colorés et originaux. N’aimant pas particulièrement mettre un genre sur des vêtements, j’étais capable en plein été de porter des habits plutôt féminins. Une jupe toute mignonne ou un short à paillette me convenait tout autant que de porter des shorts plus longs ou des pantalons légers. Pour les accompagner, j’ajoutais très souvent une touche de maquillage très fine ou un vernis pastel. C’était une tenue qui me convenait très bien et je ne faisais pas réellement grand cas du jugement des autres. Après tout, ils ne savaient pas réellement qui j’étais. Mon accoutrement un peu fantasque n’était rien en comparaison de ce que cachais mon enveloppe. Mais comme auraient-il peu seulement se douter qu’une malédiction familiale pesait sur mes épaules ? Quelle fille aurait-elle pu savoir qu’en me prenant dans ses bras je pourrais me transformer en une créature aussi mignonne qu’étrange ? Qui aurait pu se douter de l’existence du petit lapin qui se cachait derrière cette façade humaine ? Personne en réalité, ou tout du moins très peu de monde.

Même ici à Storybrooke, Hatori m’avait bien fait comprendre que je devais éviter de serrer une fille dans mes bras. Pourtant les étrangetés ne manquaient pas dans cette ville. De partout, on pouvait voir des dieux mythologiques côtoyés d’anciens animaux ayant pris forme humaine. La magie et les malédictions étaient plutôt chose commune par ici. Les personnes qui auraient connaissance de notre secret ne pourraient en aucun cas en être choquées où commencer à nous craindre, non ? Pourtant j’avais beau avoir essayer de lancer plusieurs fois le sujet sur le tapis la conversation tournait toujours cours. Akito ne souhaitait pas que notre secret soit révélé ? Alors nous devions continuer à zigzaguer entre la population des rues pour être certains de ne pas tomber nez à nez avec une fille. Nous ne pouvions pas non plus imaginer sortir lorsque nous étions épuisés ou malades. C’était un peu contraignant mais j’avais appris depuis des années à me conduire ainsi. Cela ne me posait guère de problèmes.

Cependant, le lapin comme vous vous en doutez est un animal taquin. Je me permettais parfois un petit écart, comme les jours où je me rendais dans le rayon vêtements des dames pour trouver quoi me mettre sur le dos. Sautillant d’une veste à une jupe ou encore d’un débardeur à un châle, je ne cessais de rire et de lancer des remarques à chaque fois que je voyais quelque chose de joli. Ce qui n’était pas une chose très difficile en soi. Les fabricants s’étaient vraiment dépassés pour proposer des habits à la fois modernes et très colorés.

« Ooooh mais il est trop joli ce petit pull rose ! Je me demande si ce ne serait pas une bonne idée d’acheter une belle casquette. C’est tellement drôle de voir tous ces vêtements avec des petits lapins. »


Voilà quelques-unes des phrases que les passants qui me croisaient pouvaient m’entendre dire. Je voyais alors des visages se tourner dans ma direction très étonné, ce qui me fit étouffer un rire de plus belle. Puis soudain, je m’arrêtais devant un magnifique pull rose pastel avec des petits lapins qui tombaient des manches et des fermetures sur les côtés.

« Celui-ci il me le faut absolument. Il est tellement beau… »


M’apprêtant à le saisir dans ma main, je me rendis compte qu’une autre main l’avait saisi simultanément. Levant alors mon regard vers la jeune fille qui le souhaitait également.

« Toi aussi tu le voudrais c’est ça ? Je te comprends en même temps, il est trop chou. »


N’étant pas de nature un grand bagarreur, je rabaissais ma main pour lui faire comprendre que si elle le désirait, cela ne me posait aucun problème.

« En fait tu t’appelles comment ? Moi c’est Momiji ! »


Un peu curieux comme entrée en matière, non ? Mais je n’étais pas réellement le genre de garçon à me préoccuper de trop bonnes convenances.


acidbrain
 Page 1 sur 1

Etre une fashion victime c'est tout un art ! (PV Anna)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial