« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 

 Chronologie Amalthea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Amalthea Vif Argent
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Amalthea Vif Argent

| Avatar : Anne Hathaway

Chronologie Amalthea Dey9

-Tu ne devrais pas...ce n'est pas convenable.
- ...
-Majesté...
-Laisse moi... il n'y a qu'ici que je puisse avoir ce que je désire.

Chronologie Amalthea Ecolog11

| Conte : La dernière Licorne et deux coeur
| Dans le monde des contes, je suis : : La licorne et lady Amalthea

| Cadavres : 518



Chronologie Amalthea _



________________________________________ Jeu 13 Aoû 2020 - 0:50

Amalthea Vif Argent
Origines
en cours
Caractère
Amalthea est quelqu'un de très Courageuse, elle n'avait pas hésité une seule seconde à laisser sa forêt pour aller retrouver ses sœurs et savoir ce qu'elles avaient bien pu devenir. Elle n'aurait pas pensé que cela prendrait plusieurs mois. La jeune femme n'a jamais abandonné les siens, bien qu'elle soit tombé amoureuse une fois, elle à toujours été Déterminé pour accomplir son premier but et la raison pour laquelle, elle a laissé tout derrière elle. Amalthea se trouve être Protectrice envers les personnes qu'elle garde sous son aile et qui lui ont demandé protection. Elle veille dessus en les protégeant au péril de sa vie. Même pour cet humain, elle n'a pas hésité une seule seconde à provoquer ce taureau de feu. La licorne est de naturelle très Douce, elle n'a aucun mot de travers qui franchisse ses lèvres, elle n'est pas brusque et reste toujours sur le droit chemin celui qu'elle s'est fixé. Comme toutes ses qualités sont presque la, nôtre licorne n'est pas toute blanche, elle peut être légèrement prétentieuse
surement du au fait qu'elle soit une licorne et non une jument blanche ! Elle n'aime pas trop être embêté non plus aimant particulièrement le calme bien qu'elle ait toujours le souvenir de ce fameux papillon qui était venu dans sa forêt, mais grâce à lui elle à pu prouver qu'elle était courageuse. Les licornes sont reconnu pour être Intelligente et savoir pas mal de chose en plus d'être sage, bien qu'elle n'ait plus la notion du temps de toute manière. En revanche elle se retrouve être solitaire, elle veille seule dans leur forêt n'ayant pas spécialement besoin d'être accompagné. Depuis qu'elle a apprit à aimer, Amalthea est devenu la seule licorne capable d'aimer, mais peu à peu elle commençait à oublié ce qu'était d'aimer, une licorne n'étant pas capable d'éprouver de l'amour, bien qu'elle sache ce qu'était l'affection. comme on éprouvait une affection pour son poulain chose qui est rare, les licornes se reproduisent très rarement et rien n'est plus magique que le lieu où naît une licorne. La demoiselle est quelqu'un de très Franche. Elle dit tout haut ce qu'elle peut bien pensé, même si parfois elle ferait mieux de se taire. Elle n'apprécie pas réellement être ignoré et qu'on l'a laisse indifférente, cela suffit à la blesser, elle se vexe facilement ? Tout dépend de la situation. Elle peut se montrer craintif . Elle à soif de nouvelle connaissance, ne connaissant rien du monde qui l'entoure, elle n'a jamais été en contact avec la technologie... Sauvage et féroce si elle est attaquée, la licorne se laisse parfois prendre au piège de l'amour...
Histoire

La version longue de son histoire encore pire que le seigneur des anneaux =D



Prologue

Toute histoire commence par un, il était une fois, même celle-ci. En revanche, nous ne savons pas quand ni ou. Dans une forêt ou le printemps, ne meurs jamais ou l'hiver n'avait pas sa place. Une licorne vint au monde prêt d'une cascade. Dans un lieu reculer et à l'abri des êtres humains. Le petit poulain ayant une robe d'or pur jusque-là encore si fragile. Se relevant lentement encore maladroit pour venir quérir sa nourriture. La naissance d'une licorne est une chose très rare. Le lieu de sa naissance doit toujours receler une par de magies, car il n'y a pas plus magique que le lieu ou une licorne vient au monde. Les yeux de cette magnifique créature sont d'un violet pur.

La mère du poulain s'occupe de sa progéniture jusqu'à la majorité de celle-ci, un temps ou le poulain change de robe et devient ainsi plus clair perdant sa robe dorée vers l'argenté. Après la majorité, la mère laisse son poulain, l'attachement se romps, ce n'est pas quelques choses de triste en sois, juste que la nature en décide ainsi. La licorne n'éprouve pas l'amour, ni de regret à laissé son enfant. Les licornes peuvent éprouver de l'affection apprécié quelques choses le trouver beau, mais, ça s'arrêtera là. Une créature aussi majestueuse, soit-elle n'a pas que des qualités. Ce n'est pas contre elle, mais, elles sont ainsi. Elles peuvent éprouver de la tristesse en laissant son petit.

Quand la robe de notre licorne prie les couleurs escomptées, ce fut l'heure de faire ses adieux, pour trouver sa propre foret. Tout ceci s'est passé, il y a des lustres, une licorne est pour ainsi dire immortel. Elle trouva donc refuge dans une forêt des plus boisé, de l'eau pur coulait. Les animaux venaient y trouver le repos qu'ils avaient besoin. Elle veilla sur eux avec bienveillance.

Au fil des siècles, les licornes se trouvaient élues au rang de légendes... Les humains avaient perdu la fois en elle. Ce qui n'était peut-être pas plus mal, elles demeuraient tranquille. Sa forêt ne mourait pas.. Le printemps était éternel. Sa robe laissait place à une couleur blanche si pur. Son aventure ne faisait que commencer.


Chapitre 1 : The Last Unicorn


Lors d'une partie de chasse dans une forêt, deux hommes étaient en train de converser. La licorne était en train de les surveiller, se demandant que pouvait bien faire deux êtres humains ici. Les écoutant attentivement.

- Ses bois ne me disent rien qui vaille, les bêtes qui vivent dans les forêts à licorne. Finissent par apprendre un peu de magie elles aussi. Même celle qui sont appeler à disparaître.
-Des Licorne ? Je croyais que ça n'existaient que dans les contes... Nous sommes dans une forêt toute à fait ordinaire. Je me trompe pas ?
-Une foret ou les feuilles ne tombe jamais ? Ou la neige ne tombe jamais ? Ou le printemps règne toute l'année ? Je te dis moi qu'il reste une seule Licorne au monde. Et tant, qu'elle vivra dans cette forêt, nous n'y chasserons aucun gibier.
-Alors faisons demi-tour, nous chasserons ailleurs
-D'accord ! Reste ou tu es pauvre bête, ce monde n'est pas fait pour toi, reste dont dans ta forêt à aire verdir des arbres et à protéger tes amis. Je te souhaite bonne chance, car tu es la dernière !


La licorne se pose des questions... Je serais la seule licorne qui reste ? La dernière ? Observant sa foret...

Cela ne se peut pas ?... Pourquoi serais-je la dernière ? Qu'en savent les hommes ? s'il n'ont pas vu de licorne depuis quelque temps ça ne veut pas dire que nous aillons toute disparu ? Pourquoi disparu ? Il n'y a jamais eu d'époque sans licorne... Nous vivrons éternellement, nous sommes aussi anciennes que le ciel, que la lune. On peut nous chasser, nous prendre au piège, nous pouvons même être tuées si nous quittons nos forêts. Mais nous ne disparaissons pas, suis-je vraiment la dernière ? Durant toute une nuit, elle s'était posé des questions, jusqu'aux premières lueurs du jour ou un charmant, petit papillon venait d'arriver. Lui souhaitant la bienvenue courtoisement. Ce petit papillon était d'ailleurs un excellent chanteur. Se posant sur sa corne doucement.

- Un peu de respect petit papillon, c'est tu qui je suis ?
- Tout à fait oui.. tu es une poissonnière..

Une poissonnière ? Il rigolait ?

- Tu es tout ce que je désire, tu es mon soleil, quand tu seras bien vieille, le soir, à la chandelle, tu es ma choupinette, migonne pleine de boutoooooooooonnnn
- Dis le mon nom alors ? si tu connais mon nom dis le moi.
-Ton nom est une cloche au son d'or au fond de mon coeur, je briserais mon coeur en mille morceaux pour t'appeler par ton nom.
- Dis le si tu le sais... (aucun etat d'ame...)
-Rumplestilskin ! Eh eh, ça te va ?
- J'ai eu tort de pensée qu'un petit papillon idiot serait mon nom...
-Un, deux, trois petits soldats
-Papillon, au cours de tes grands voyages, en a tu vu d'autres comme moi ? en astu même vu une seul ?
-oh la tu vu ! oh la tu vu !
-Papillon même une seul ? Dis-moi si tu en as vu une seule
-Une... Une pour moi, chapeau de bois, turlututu chapeau pointu, va loin poursuit ton rêve
-ça m'apprendra à te poser des questions... Les papillons ne savent rien que des chansons et des poèmes. Et ce qu'ils entendent au hasard... Tu fais ce que tu peux.

Le papillon suivit la licorne en volant autour d'elle.

-Oh ! Papillon va voler ailleurs !
-ohhhhhh je dois m'en voler, oh qui perdait la mer et les plages, c'était pour la reine d'Angleterre quelqu'un a-til vu ma Kelly ?
- J'espère que tu as entendu d'autre gens, je dois trouver quelqu'un qui me connaisse... qui en ai vu d'autres comme moi.
-La Licorne... en vieux français, unicorn, en latin unicornis , au sens propre qui a une corne. Ou sens nous, cornous la corne, animal mythologique semblable à un cheval avec une corne. N'est visible que pour ceux qui cherche et qui est généralement prise pour une jument blanche. La licorne.
-Ohhhh... tu sais donc qui je suis ? Je t'en prie tout ce que je veux savoir, c'est si tu en a vu d'autres licorne semblable à moi dans le monde ?
-Salut poupée à tout à l'heure. Il est dangereux de se pencher.
-Papillon ! en a tu vu d'autres ? Ou sont-elle parties ? Dis-moi dans quelle direction ? Je les trouverais.
-Non non.. écoute, ne m'écoute pas moi, écoute, si tu es courageuse, tu en trouveras d'autres. Il y a bien longtemps qu'elles ont fuit les chemins et le taureau de feu à leur trousse à recouvert les traces de leur pas.
-Le taureau de feu ? qu'est-ce que le taureau de feu ?
-Tiens bon, tiens bon la barre ! ça primoté torrine et majestueuse et ses cornes son celle d'un buffle sauvage. Devant elles, il poussera les licornes, toutes les licornes jusqu'au coffin de la terre. Écoute ! Écoute moi bien
-Mais j'écoute ! ou sont toutes les licornes ! et qu'est ce que le taureau de feu ?
-Ecoute, ecoute ahahaha... la boulangère à des éccus, des éccus.

Le papillon parti sans donner plus d'information à la licorne. Il a dit que je pourrais trouver d'autres licornes, mais ou ? Est ce que l'histoire du taureau de feu n'était que des chansons ? Je ne pourrais jamais quitter ma foret... Mais j'ai besoin de savoir si je suis la seule licorne qui reste au monde. Et si elles se cachaient toutes ensembles quelques parts loin d'ici et si elles m'attendaient ? Moi, si elles attendaient mon aide


Il y a bien longtemps qu'elles ont fuit par les chemins et le taureau de feu à leur trousse à recouvert les traces de leur pas

Les dernières paroles du papillon revenaient en boucle dans son esprit, secouant la tête, elle hénissa et parti au galop. Regardant la sortie de la forêt en cette nuit de pleine lune. Les autres animaux de la foret étaient la.. essayant de l'en dissuader de partir. Je dois partir, je reviendrais dès que je le pourrais Et elle parti au galop. Traversant les paysages...


Chapitre 2 : La jument blanche...


Marchant dans les étendues des prairies, la licorne aperçu un être humain dans son champ, elle ne s’était approché plus que nécessaire, mais, elle se montrait quelque peu curieuse, peut-être savait-il des choses sur ce taureau de feu. L’humain s’avança d’elle de façon étrange sans pour autant qu’elle ne fuit, se demandant qu’elle fût ses intentions. Ce dernier était en train de dénouer la boucle de sa ceinture tout en lui demandant à qui elle appartenait. Une licorne n’appartient à personne. Ce qu’elle ne savait pas, c’est ne la voyait pas comme une licorne, cet homme ne la voyait que comme une jument blanche. Il lui disait qu’elle serait la plus belle jument. Ce qui ne lui avait pas plu du tout ! Jument ?! “ Oh ! Jument ?! Jument ? Moi une Jument ? C’est pour ca que vous me prenez ? C’est comme ça que vous me voyez ?”

-Oh la doucement, doucement ma belle ? Eh eh, tu feras bien plaisir à voir, un bon picotin, un petit tour à la foire, beau cheval…

Ses yeux s’étaient plissés. “Qui moi un cheval ?! Un cheval en vérité ?!” La licorne fit tournoyer la sangle de la ceinture par pur vexation. En faisant par la même occasion valser la ceinture en reculant pour percuter l’affreux personnage qui l’avait comparer à un cheval. Puis elle parti au galop loin de cet affreux personnage. L’homme se demandait, comment, c’était possible, si elle lui avait fait un croche-pied. Tout en trottant, puis marchant, elle reprit son calme. Puis elle s’allongea repensant à cet homme. “J’avais oublié que les hommes ne voient plus les licornes… Si les hommes ne reconnaisse plus ce qu’il cherche, il est possible, qu’il reste encore des licornes. Méconnu et contente de l’être”

Continuant son avancé, elle regardait les paysages qui s’offraient à elle. Avec un regard mélancolique. Son ascension n’était pas encore terminée. Marchant sans réellement savoir où elle allait, allant toujours de l’avant, sous une pluie battante, pour découvrir de nouvelles contrer, la nuit commençait à tomber une nouvelle fois, se posant dans une clairière, elle s'endormit. Ne faisant pas attention à ce qui était en train d’arriver. Le carnaval de la mère la fortune était en train d’arriver près d’elle ce qui ne tramait rien qui vaille. Et cette sorcière avait rapidement remarqué ce qu’elle était en réalité. En disant avoir ru voir la dernière licorne... Descendant de sa carriole, elle posa des questions à son bras droit et à un magicien en apprentissage ceux qu’il voyait, le premier lui répondit une jument blanche. La mère la fortune se moqua de lui puis, elle se tourna vers le magicien qui avait un second sens de sorcier lui avait remarqué qu’elle était une licorne menti et dit qu’il vit une jument blanche aussi.

La licorne était en train de se réveiller quand on lui jeta un sort pour qu’elle s’endorme de nouveau. En lui implantant une fausse corne sur elle. Elle allait finir dans une cache en barreaux d’argent. Elle allait dormir jusqu’au petit matin.


Chapitre 3 Dame la fortune, carnaval de minuit

Au Matin, la licorne, s’était réveillé, elle observa ce qu’il se passait, voyant un homme gnome présenter des créatures tout à fait banal… Qui avait été ensorcelé… Un homme vêtu du bleu était venu la voir en lui indiquant de ne pas faire de bruit. En se présentant, un nom tout a fait hors du commun.. Schmendrick le magicien. Il lui demanda alors ce qu’elle voyait… La licorne posa son regard sur la mandrigore.

-Ceux qu’il appelle la mandrigore n’est rien qu’un pauvre lion édenté et pelé… Elle leur fait croire que ce pauvre vieux singe à pied tout tordu et un satyre illusion ! Tromperie, mirage… Ta mère la fortune ne peut rien changer vraiment.
-C’est vrai, elle ne peut que déguiser, et encore uniquement pour ceux qui veulent y croire très fort. Non, elle ne transforme pas la crème en beurre, mais il lui est possible de faire ressembler un lion en mandrigore pour ceux qui veulent. Tout comme elle a mit une fausse corne sur une vraie licorne pour qu’ils puissent voir une licorne. Je te connais, même si j’étais aveugle je te reconnaîtrais.
-Qui es tu ?
-On m’appelle Schmendrick, le magicien, tu me connais sûrement pas…

Non effectivement, elle ne le connaissait pas du tout même, c’était tellement rare qu’elle croisât du monde…

-Je divertis les badauds qui attendent, le spectacle. Ce n'est pas vraiment un travail qui soit pour les magiciens, mais j’ai vu pire.

La licorne porta son attention sur les bruits, une harpie !

-Celle la est vrai, c’est la harpie céléno
-la vieille la attrapé par hasard quand elle dormait comme toi. Ohh.. elle n’aurait jamais dû fricoter avec une vrai harpie ! ni une vrai licorne, parce que la vérité dissout sa magie chaque fois. Elle ne va pas tarder à se libérer et il ne faut pas qu’elle se trouve en cage.

Le gnome aperçu Schmendrick en lui ordonnant de s’en aller. Il dit avant de partir, qu’il trouverait un moyen de la libérée. Puis il s’en alla. Des gens étaient venues devant la cage en la décrivant comme la licorne. La licorne regardait ce qui se passait devant elle, voyant la harpie s'énerver… la vieille l’endormi une nouvelle fois.

- La harpie est aussi vrai que tu l'es toi.. et tout aussi immortel et je t’ai capturé tout aussi facilement, si ça t'intéresse...
- Ne te vante pas vieille femme...ta propre mort est assise dans cette cage et elle t’entend.
- Ahh… elle me tuera bien un jour ou l’autre, mais elle se souviendra toujours que c’est moi qui l’ai capturé et qu’elle était ma prisonnière et voilà pour moi mon immortalité à moi hin hin hin. Toi tu cherches ta mort depuis les grand chemins et moi je sais ou elle t’attend, je le connais celui-là
- Tu parles donc du taureau de feu ? Si c’est vrai dit le moi, si tu sais ou il est dit le moi
- Le taureau de feu du roi Agard, on t’a parlé du taureau  ? et bien, il ne t’aura pas lui, toi, tu m’appartiens…
- Tu sais que non… Garde tes misérables ombres si tu le veux, laisse moi partir, et… laisse la partir, je ne peux pas la voir en cage… elle est vrai comme moi, nous les deux faces du même sortilège, laisse la partir.
-Je quitterais le monde du spectacle avant, tu crois que je ne sais pas ce qu’est la vraie sorcellerie jusque je fais ce que je fais ? Il n’y a pas une seule sorcière au monde qui se soit moqué de la mère la fortune et de ses monstres de maison et pas une seule qui aurait osé.
- La Harpie et moi, nous ne sommes pas pour toi
- vous êtes pour qui alors ? Tu crois vraiment que ses crétins t’auraient reconnu sans mon sortilège ? ahaha non.. il fallait que je te donne une fausse corne, pour qu’ils voient. ahah, De nos jours il faut une astuce bidon dans les cirques pour que les gens reconnaissent  une vrai licorne mais, le taureau de feu te reconnaîtra quand il te verra lui, alors, tu es mieux ici. Tu devrais me remercier de ma protection.

Schmendrick revint après le départ de la mère la fortune. Et c’était la première fois pour la licorne d’être sous l’emprise d’un sort et la première fois qu’elle se retrouvait dans une cage et la première fois ou elle se trouvait dans un monde où on ne la connaissait pas. Elle demande donc à ce magicien de lui venir en aide. Elle lui demande si elle peut réellement l’aider ? Ce dernier lui vint en aide. Le premier était une illusion, lui montrant sa forêt natale. Le second.. Ce magicien se brûla les mains avec les barreaux. Elle l’encouragea à lancer un nouveau sort en lui disant que le temps leur était compté. En lançant un nouveau sort, la cage était en train de rapetisser. La licorne lui avait demandé d'arrêter sauf qu’il n’y parvînt pas. Elle allait finir écrasée ? il n’osait pas continuer de peur de se rater encore. Mais, la licorne lui demanda de continuer, en lui disant que même si c’était pas concluant, il y avait de la vraie magie. Et finalement, il finit par sortir des clés.

La licorne sortie et le sortilège fut rompu… la fausse corne disparu, elle en profita pour partir se cacher. Schmendrick  sauta sur le gnome pendant que la licorne libéra les animaux à l’aide de sa corne. Tous les animaux s’enfuirent. Elle s’approcha de la harpie qui commençait à s’exciter. Schmendrick  lui conseilla de la laisser car a la moindre occasion elle la tuera. Pourtant, elle continua son avancée vers la harpie. La harpie lui demanda de la relâcher en prétextant qu’elles étaient sœurs toutes les deux. Elle regarda le cadenas et le fit sauter avec sa corne par magie. Ceux qui eurent pour effet que la harpie brisa sa cage pour sortir. Prendre de l'élan et venir attaquer sa sauveuse. Sauf que la licorne se défendit avec sa corne grâce à un bouclier protecteur. Pour autant, elle continua à lui venir dessus dans le but de la tuer. Mais encore une fois elle se défendit en faisant voler des plumes.

C’est à ce moment la que la veille la fortune arriva. La Harpie changea de victime et s’abattit sur la vieille femme qui perdit la vie. Schmendrick lui indiqua de courir.

- Non...Vient avec moi, viens avec moi dit-elle d’un ton calme pendant que Schmendrick sursauta. Ne te retourne pas, ne court pas, il ne faut jamais courir devant les immortels ça attire leur attention…

Et il partir calmement pendant que la harpie tua le gnome, prenant son envol en cherchant la licorne, qu’elle ne trouva pas puis, la harpie s’en alla. Schmendrick s’en voulait pour cette vieille femme, mais la licorne l’avait rassuré en disant qu’elle avait choisi sa mort. C’est le destin qu’elle voulait. Puis vain la question.

-Et toi n’a tu pas de regret comme moi ?
-Je ne connais pas le regret…
-Ah..
-je connais, le chagrin, mais ce n’est pas la même chose…
-ou t’en va tu maintenant ?
-Je cherche celles qui seraient comme moi, les as-tu vues magicien ?
-Non je n’ai jamais vu quelqu’un comme toi, pas quand j’étais éveillé en tout cas
-un papillon m’a parlé d’un taureau de feu qui a repoussé toutes les autres licornes au coffin de la terre. Et la mère la fortune, a parler d’un certain roi Agard, alors je m’en vais ou elles sont pour savoir ceux qu’ils savent
-prend moi avec toi…porte bonheur, amuseur facteur inconnu..
-tu peux venir avec moi si tu veux, mais j’aurais voulu que tu me demandes une meilleure récompense pour m’avoir libéré.
-En fait...j’y avais bien pensé mais tu n’aurais pas pu exaucer mon vrai souhait.
-Non… je ne puis te transformer en ce que tu n’es pas, je ne puis faire de toi un véritable magicien
-ca ne fait rien...ne t’en fais pas…
-Je ne m’en fais pas… Que sais-tu de ce roi Agard ?
-J’ai entendu dire qu’il était un vieille homme qui régnait sur des terres désertes près de la mer. On dit aussi que les terres de ce roi étaient vertes et brillantes, mais dès qu’il y a touché, tout est devenu sec et sombre.
-parle-moi du taureau de feu…
-Le taureau de feu ? et bien, on raconte tellement de chose sur lui, on m’a dit que le taureau existait, que le taureau était un fantôme, on m’a dit que le taureau protégeait le roi Agard qui le gardait prisonnier dans son propre château. On raconte tellement d’histoire.

Il y a bien longtemps qu'elles ont fuit par les chemins et le taureau de feu à leur trousse à recouvert les traces de leur pas

Continuant leur route, ils étaient au abord des terres du roi Agard, quand des brigands arrivèrent, la licorne parti sous les encouragements du magicien, puisqu’ils devaient se retrouver plus tard.


Chapitre 4 Molly dans l'équipe

La licorne était restée cachée quand elle avait remarqué que le magicien venait d’être enlevé par les brigands. Elle finit par la suivre discrètement. Attendant le bon moment pour se manifester, écoutant les humains parler. Robin des bois… La corne de la licorne s’illumina donnant un coup de main au magicien. Quand une illusion de bulle arriva, Robin et lady Marianne ainsi que toute la compagnie des compagnons de Robin des bois. Toute la troupe du capitaine Skully parti la poursuite de l’illusion, même Molly. Le magicien avait été attaché à un arbre. Par la suite, le magicien donna vit à l’arbre et se retrouva fiancé à cette dernière. Il supplia la licorne de venir l’aider, elle arriva doucement utilisant sa magie pour briser le sortilège avec un orage, une fois que l’éclair frappe l’arbre celle-ci reprit sa forme initiale d’arbre banal. Puis elle coupa les liens qui l'enchaîne à l’arbre. Le magicien était enfin libéré et elle continua sa route. Le magicien lui avait demandé si elle avait vu ce qu’il avait fait, sans trop attendre elle lui avait dit que oui et que c’était de la vrai magie.

Molly arriva en demandant si le magicien les quittait si vite ?  La licorne se cacha rapidement, quand Molly avait finalement remarquer la licorne en se demandant si c’était réellement possible. En criant ou est ce qu'elle se trouvait pendant qu’elle avait besoin d’elle ? La licorne lui répondit qu’elle était là à présent… Molly se mit à ricaner. Ou elle se trouvait quand elle avait 20 ans même 10 ans quand cette dernière était fraîche et innocente - je vous jure.. c’est ses dires à elle - quand elle avait le plus besoin d’elle et comment elle osait venir maintenant à elle, maintenant qu’elle était vieille … Enfin.. La quarantaine quoi. Elle savait qui elle était… et qu’elle la voyait telle qu’elle était. En disant que c’était logique qu’elle soit la dernière licorne qui vienne a Molly Crew, mais, elle lui pardonna. Molly allait donc faire parti de l’équipe. Et la licorne s’était fait moqueuse au dire du magicien en ce qui concernait son kourou…

La fine équipe s’était donc dirigée vers le château du roi Agard. La licorne s’était donc demander ou le taureau pouvait bien être, et les dires du magicien fit, que le taureau de feu sortait toujours la nuit et que la journée, il se trouvait dans une grotte en dessous du château. La nuit venue…Ils continuent pour se poser près d’un bois. La nuit était tombée, quand un cercle rouge apparut non loin de la… De la fumé arrivait, le taureau était en train d’arriver. Ce qui réveilla la licorne qui s’approcha… Doucement… La lumière était la. le taureau aussi ceux qui eu pour effet d'alerter la licorne qui hénissa.

Le taureau arriva rapidement vers la licorne l’ayant reconnu ! il fonça droit sur elle. Cette dernière galopa, mais son but était précis ! Il voulait la faire aller vers le château par soumission… Lui courant derrière la chassant dans la direction voulue. Molly lui demanda de faire quelques choses pour la sauver. La licorne vaincue baissa la tête et elle se dirigea vers le château.

Le taureau insista pour qu’elle y aille, elle ne courra pas tout de suite, le taureau perdu patience et la força à courir pour la faire aller plus vite. Pendant que le magicien ordonna à sa magie de faire ce qu'elle voulait, tu parle d’un magicien… La magie fit donc ce qu’elle avait envie de faire… Et changea la licorne en humaine, une chose insignifiante… Que le taureau s’en contre-fichait, ayant perdu donc la trace de la licorne, il s’en alla…

-Mais qu’est-ce que tu as fait ?


Chapitre 5 Humaine...


Le corps de la licorne n’était plus, allongé sur le sol, la licorne avait laissé place à celui d’une femme entièrement nue.Molly accourus rapidement vers elle, la jeune femme était inconsciente. La seule appartenance au fait qu’elle était une licorne se situait sur son front une étoile de couleur rose pâle. Molly lui dégagea doucement le visage. Foudroyant au passage le magicien du regard. Le magicien quant à lui porta son regard sur le taureau qui était en train de s'éloigner ne comprenant pas ce qu’il se passait. Ayant perdu la trace de la licorne, il retourna vers le château. Molly redressa un peu l’ancienne licorne Répétant, encore cette phrase…

-Mais qu’est-ce que tu as fait ! ?
-Comment ça qu’est-ce que j’ai fait ? Mais je l’ai sauvé du taureau de feu par magie ! Voilà ce que j’ai fait par magie ! Par ma propre VRAI magie ! Sans doute, te demandes-tu comment je compte la rendre à sa forme normale ? ahah soit s’en crainte, le pouvoir reviendra quand il le voudra. Et un jour, un jour, il viendra à mon appel. Tu avais raison, tu avais raison.
-Je ne savais pas moi que tu allais la transformer en jeune fille !
-Le taureau de feu voulait une licorne ! Donc il fallait qu’elle devienne autre chose, la magie à choisi la forme pas moi, je suis qu’un passage, je suis un acteur, je suis un messager…
-Tu es un crétin oui ! Tu m’entend !? Tu l’as perdu ! Tu l’as emprisonné dans le corps d’un humain ! Elle va devenir folle…

L’ancienne licorne reprenait conscience doucement, fronçant légèrement les yeux, ses yeux violets était toujours les mêmes. Elle avait du mal à reprendre le contrôle. Se redressant doucement ayant une légère perte d’équilibre. Prenant donc appuie sur un tronc d'arbre mort. Trouvant cela particulièrement étrange. Le magicien dit à l’attention de Molly de ne pas s'inquiéter qu’il pourrait lui redonner son apparence humaine. La jeune fille perdit l’équilibre et tomba à genoux, sous le choc de ce qu’elle venait de voir, elle n’était plus une licorne. Pourquoi avait-il fait ça ?! Molly s’approcha rapidement d’elle pour l’aider à se relever.

-Mais qu’est ce que tu m’as fait ?
-Oh non...Oh je t’en prie… non dit Molly en versant des larmes en voyant la détresse de l’ancienne licorne.

La jeune fille était en train de regarder ses mains… Le magicien lui dit qu’il n’avait rien trouvé de mieux pour que le taureau de feu la laisse tranquille. Il se sentait mal en cet instant. Passant sa main sur son front, sa corne avait disparu.

-Qu’est-ce que tu m’a fait.... Je suis une licorne ! Je suis une licorne !
-Non… non.. tu te fais du mal.


-tai toi ! La magie savait bien ce qu’elle faisait, c’est seulement sous cette forme que tu as un petit espoir d’arriver chez Agard et découvrir ce qui est advenu des autre licornes
-J’aurais voulu que tu laisses le taureau de feu m’emporter, j’aurais voulu que tu me laisses à la Harpie, je sens déjà ce corps mourir tout autour de moi !
-mais ce n’est que temporaire, je te le promets. Bientôt, tu reprendras ta véritable forme pour toujours..
-Et pourquoi pas maintenant ? dit Molly

Elle dit au magicien qu’il ne pouvait pas la laisser comme ça. Contrairement au magicien qui pensait le contraire. A moins qu’elle s’imaginait que la licorne pouvait vaincre le taureau de feu seul.

-Nonn… Mais j’ai très peur de ce corps, bien plus peur que du taureau de feu, très peur…

Ils mirent en route finalement vers le château du roi Agard, la licorne avait la veste du magicien sur elle. Pour cacher ses formes. Elle avait encore du mal à marcher normalement, après tout elle était humaine depuis quelques minutes. En arrivant devant le roi et son fils. La licorne ne parla pas.. Laissant l’honneur au magicien. Elle avait d’ailleurs l’air froid et distant sans aucune émotion. S’ensuivit les présentations, Molly l’assistante.. et Dame Amalthéa… Voilà qu’on lui avait donné un nom pour la première fois. Mais elle n’en fit même pas cas sur le coup… Juste elle regardait ailleurs. Amalthéa était en train de regarder la mer avec insistance… Molly lui somma de la suivre ce qu’elle avait fait. Elle grimpa les marches sans aide.. Elle avait l’air tellement absente. Elle fit la rencontre pour la première fois de Lyrr. Mais cela ne lui avait fait ni chaud ni froid.

Pour pouvoir enquêter tranquillement sur ce que sont advenu les autres licornes, ils avaient proposé leur service. Schmendrick en tant que magicien, mais c’était plus bouffon du roi… Molly à la cuisine et Amalthéa.. Comme pot de fleur de décoration comme elle était au abonné absent pour le moment. Portant simplement son attention sur la mer et les vagues. Oui y a mieux comme passe-temps. Le roi Agard porta son attention sur la jeune femme, tout en continuant de parler qu’il n’avait nullement besoin d’un magicien puisqu'il en avait déjà un. Molly avait donc essayer de le convaincre d’une autre manière en disant que l'autre magicien ne le rendait pas heureux vu sa tête. En même temps, il y avait de quoi parce qu'Agard… c’était pas le roi rêvé…

Finalement, Mabrok c’était fait pour ainsi dire virer.. ce dernier avait eu envie de leur donné une leçon en utilisant sa magie et c’est à ce moment la que Amalthéa s’était manifesté, même si elle n’avait pas de corne de façon tout a fait discrète son étoile s’est mise à briller pour bloquer la magie du sorcier. D’ailleurs, ce dernier avait parfaitement compris qui elle était, ce n’était pas pour rien qu’il s’était mis à rire. La seule chose qu’il avait à dire… c’était.

“Tu viens de faire entrer ton destin par la grande porte, mais il ne s’en ira pas comme il est venu adieu pauvre Agard…” Puis il disparut dans un nuage de fumée… Agard s’était redressé de son trône pour s’approcher de Dame Amalthea, cette dernière recula en disant non.. Le roi Agard la rassura en lui disant qu’il ne l’a toucherait pas.. et lui demande ce qu’elle pouvait bien regarder ? Elle lui répondit.. Simplement “ La mer…” Il lui déclara que la mer était toujours juste, et qu’il n’y avait rien d’autre qu’il puisse regarder. Il regarda dans le regarde d'Amalthéa, mais, au lieu de voir son reflet.. il y vit autre choses.

“Qui a t-il donc dans vos yeux ? Pourquoi ne me suis-je pas reflété dans vos yeux ?!” à ses mots, elle s’était retournée pour fixer la mer de nouveau “Qui est elle ?!”

Le Magicien lui répondit simplement qu’elle était sa nièce la lady Amalthéa.

-Je veux savoir qui elle est !
-Père enfin.. qu’est-ce que cela signifie ? et qu’est cela changera elle est la?
-Pour une fois, tu as raison… elle est la, ils sont tous là et qu’il représente ou non mon destin fatal, je les regardais quelque temps. Allez venez donc à votre guise. Les secrets se gardent d’eux même. Les vôtres, en font-ils autant ?
-Je connais un endroit, ou il y a de beaux tissus. Vous pourrez vous faire une robe ? Belle dame laissez moi vous aider ? Que puis-je faire pour que vous faisiez confiance ?

Elle se contenta de le regarder.. sans pour autant prononcer le moindre mot, que pouvait-elle lui dire. Et elle n’avait jamais appris à coudre.. n’ayant nullement besoin de cela ni même de tissu. Elle était une licorne après tout. Elle regardait la mer par la fenêtre en compagnie de Lyrr. Toujours perdu dans ses pensées. Elle paraissait toujours aussi froide. Ne sachant pas comment se comporter en tant qu’humain.


Chapitre 6 Sentiment d'amour.

Quelques jours passèrent, Lyrr s’était mis en tête d'impressionner Amalthéa chose qui se soldera toujours en échec. Il était un chevalier à lui de lui montrer ce qu’il pouvait valoir pour l'impressionner. Sauf que la jeune femme n’était pas comme toute les autres. Allant jusqu’à affronter un dragon chinois… Avec la bravoure d’un lion. Le pauvre dragon avait rien demandé.. et il finit la tête coupé. Pendant ce temps, la jeune fille continuait de regarder la mer sous le regard d’espion du roi qui cherchait à percer son secret et savoir qui elle était. Lyrr revint avec la tête du dragon lui présenta, mais il n’avait pas eu la réponse escomptée. Trouvant cela ignoble pour cette pauvre créature, elle ne prêta aucune attention à lui et se retourna une nouvelle fois vers la mer. Lyrr se sentait misérable. Se demandant comment il pouvait faire pour l'impressionner. Lyrr en était venu se plaindre à Molly en disant qu’il avait honte d’avoir tuer un dragon tout en épluchant des pommes de terre. Molly lui dit qu’il devrait essayer autre chose pour l'impressionner et que de tuer n’était pas la solution. Amalthea ne peut pas être conquise par des actes héroïques...

Molly était donc allée voir Amalthea qui regardait encore et toujours la mer.. elle fait un fixette c’est pas bon ca.

-Tu es cruelle, tu pourrais au moins lui dire un mot... Un seul mot, il désire simplement que tu penses à lui.
-Molly ? qui suis-je ? Pourquoi suis-je la ? Qu’est ce que je cherche dans cet endroit si étrange jour après jours ? Je suis sur que naguère, je le savais, mais j’ai oublié
-Les licornes, si tu n’es pas la dernière…

les larmes étaient en train de monter aux yeux de Amalthea, elle ne savait plus ce qui était vrai ses souvenirs disparaissait en étant devenu humaine. Elle avait peur d’oublier… Bien entendu au-dessus d’eux, il y a avait Agard.. toujours à écouter aux portes. Amalthea se retira la tête lui tournant préférant aller se reposer, elle n’arrivait pas à se rappeler. Voyant tout plein de peinture de licorne dans ce château. Est-ce qu’elle était la dernière.

-je dois trouver… je dois de nouveau affronter le taureau de feu et découvrir ce qu’il a fait d’elle, avant que je n’oublie pour toujours, mais je ne sais pas ou le trouver et je suis tellement seule…

Molly lui dit que le magicien cherchait le chemin jour après jour. Amalthea lui dit qu’il ne pouvait pas l’aider, qu’il n’était plus magicien, mais le clown du roi. S’il faisait le fou, c’était pour elle, pour lui venir en aide, pour empêcher Agard de découvrir qui elle était réellement. Molly lui dit qu’elle avait tort de se moquer de lui.

-Pardon.. dit-elle partant en pleure, elle ne devait pas réagir ainsi, il l’aidait après tout.

Un tremblement gronda et le chat dit à Molly qu’elle savait pertinemment ce que le taureau cherchait toutes les nuits, ce fameux animal blanc qui lui avait échappé. Le chat était au courant qu’elle était une licorne. Et qu’elle était très très belle. Lui affirmant qu’il n’y avait pas un chat qui a toutes ses dents qui se laisserait berner par les apparences, ce n’est pas comme ses crétins d’humains, si c’était ses dires. Lui disant qu’elle n’avait plus beaucoup de temps.. avant qu’elle ne laisse place à une femme pour toujours et qu’elle oublie qu’elle était une licorne. Le temps leur était compté. Plus jamais de licorne et qu’elle épouserait peut-être le bon prince qui par ailleurs l’aime. Ce qui était impossible… Elle était la dernière licorne… elle devait retrouver les autres.

Les mois, s’étaient écoulés.. la première neige était la. Amalthea était en train de rêver du moins.. c’était un cauchemar. Entendant le poemes de Lyrr. Elle était sorti de sa chambre quand elle rencontra Lyrr.

-Qui êtes vous ?
-Mais enfin, je suis lyrr, vous me reconnaissez pas ? Lyrr
-Lyrr ? Le prince Lyrr
-vous rêviez madame ?
-Oh..mais je rêve tout le temps, même lorsque je suis éveillé. Je n’en fini jamais. Mais, je ne vous ennuierais pas mon seigneur
-Oh m’ennuyez ?S’il vous plaît ennuyez moi, je vous ferais une cour plus éloquente si je le pouvais. si seulement vous exigez quelques chose de moi
-Alors noyer mes peines, empêchez moi de me rappeler qu’il faut si fort que je me rappelle.

Depuis cette fameuse nuit, Lyrr et Amalthea se rapprochaient dangereusement, la jeune femme devenait un peu plus humaine chaque jours et ses sentiments grandissait, elle tombait amoureuse de cet homme qui lui faisait oublier sa peine. Oubliant peu à peu ce qu’elle faisait ici et son côté licorne. En mirage.. Son côté licorne était en train de partir laissant place à la jeune femme. Le premier baiser échangé avec le prince Lyrr. Elle désirait rester avec lui. Éprouvant ce sentiment d’amour.


Chapitre 7 Etre licorne à nouveau..

A la nuit tombée au même instant où notre belle demoiselle passait le parfait amour avec Lyrr. Le magicien et Molly étaient descendus dans les sous-sols du château pour trouver le squelette. Qui les mènerait au taureau. Amalthea et Lyrr se trouvaient au même endroit, il lui disait que c’était parfaitement évident qu’elle appartenait au sang de noble. A croire que si tes belles et bonnes t’es noble dans cette histoire. Et lyrr en profitait pour dire du mal du magicien en disant qu’elle ne pouvait pas être la nièce de ce magicien grotesque. Non mais oh ! Pour qui il se prend ce débile ? Amalthea était retourné voir la mer du haut de son perchoir (en haut de la tour) quand le roi arriva.

-l’amour assoupli vos défenses madame et si vous aimez autant que cela, je finirais bien par vous attraper.
-regardez votre fils revient la bas
-Lyrr ? Ce n’est pas mon fils (Vlan dans les dents), je l’ai ramassé un jour devant une porte qui avait été abandonné. (pauvre chou) Étant donné que je n’avais jamais eu de fils [...] il n’y a qu’une seule chose qui ne m’est jamais rendu heureux
-laquelle est-ce ?
-Vous vous moquez ! Je sais ce que vous êtes venu chercher ici ! Et vous savez aussi bien que je les tiens essayez de me les prendre si vous pouvez, mais ne vous moquez pas !
-Mon seigneur.. Dans tout votre château, dans tout votre domaine, il n’y a pas une seule chose que je désire au revoir majesté.
-Je vous connais.

Amal s’était arrêté un instant.

-Je vous ai presque reconnu dès que je vous ai vu à la porte de mon portail depuis pas un seul de vos fait et geste vous ai trahi, un pas, un regard, votre tête, l'éclat de votre gorge et riez, vos manière que vous avez parfaitement immobile tout ca ne cessais de vous dénoncer. Vous m’avez rendu perplexe quelque temps, mais votre heure est venu. La marée descend, venez donc la voir. Venez.. Dit Il en l’incitant à venir vers lui, le pire, c’est qu’elle approche en plus. Les voilà.. les voilà, elles sont à moi toute à moi Le taureau de feu les a rassemblé pour moi, une par une, puis je lui ai ordonné de les repousser dans la mer, maintenant elles y vivent et chaque marée les ramènes à porter de la terre ferme tout près, elles n’ont jamais pu sortir hors de l’eau, car, elles craignent le taureau de feu… j’aime à les regarder tout mon être se rempli de joie lorsque je les ressentis pour la première fois, j’ai cru que j’allais mourir. J’ai dit au taureau de feu, il me les faut, il me les faut toutes ! Toute celle qu’il voit, car il n’y a rien qui me rend plus heureux, rien ! Que leur éclat et leur grâce. Et donc le taureau de feu les a capturé.

il lui compta donc son histoire et prenant possession c’était SES licornes… Et a chaque fois qu’il les voyait, il repensait à cette fameuse journée dans les bois où il était jeune et fringuant.

-Tu es la dernière !
-Mon seigneur, je ne comprends pas, je ne vois rien du tout dans ses flots
-oses-tu toujours te renier toi-même ? Oses-tu toujours faire semblant d’être un être humain ! Je te précipitais de mes propres mains avec les autres, si tu persistes à renier toi-même.
-Oh ! Mais que dites vous ?
-C’est sûrement cela ! On ne peut pas me tromper ! Pourtant vos yeux… Vos yeux sont devenu aussi vide que ce de Lyrr, aussi vide que des yeux qui n’ont jamais vu de licorne.

Dans son regard, on pouvait y voir cette fois-ci le reflet d’Agar contrairement à la première fois ou on voyait la forêt et les animaux qui y résidait.

-Ca n’a pas d’importance, le dénouement sera le même, je peux attendre.. Dit-il en s’en allant.
-Il est fou.. Fou puis elle se mit à pleurer, faut croire être humaine la rend trop sensible.

Le magicien arriva donc derrière elle, en lui disant que tout allait bien se passer. On les trouvera. Déjà ça part mal, parce qu'elle sait même pas réellement ce qu’elle cherche. Il l’incita à lui dire de venir avec eux. En la suppliant de ne plus pleurer, en lui disant que si elle devenait assez humaine pour pleurer, aucun sortilège ne suffirait pour lui redonner son apparence. Il lui promit de retrouver les autres licornes, ce qu’elle avait fait. Le suivant.
Se trouvant donc face à face avec le fameux squelette et en plus il parlait. On ne vous raconte pas les conneries qui pouvait sortir. S’en suivi donc un petit jeu avec le squelette. Par chance, le magicien avait réussi à le piéger avec une bouteille vide en faisant croire que c’était du vin. En même temps… c’était un squelette…

Donc, leur indiquant le chemin à travers l’horloge, sauf qu’il avait reconnu Amalthea… Une licorne ! Prévenant donc Agard ! Qu’ils avaient passé le chemin à travers l’horloge. Agard fini par détruire le chemin qui menait au taureau de feu. Amal retrouva Lyrr qui avait passé lui aussi à travers l’Horloge. Lui disant qu’elle ignorait qui elle était, mais, qu’elle serait revenu pour lui. Mais, il lui dit qu’elle ne serait pas revenu.. Molly coupa court en annonçant que ce n’était pas le moment. Le magicien arriva finalement pendant que Agard détruit l'horloge avec l’épée, comme ça plus de passage de retour pour eux sauf le passage du taureau de feu. Ils leur raconta donc le récit des licornes en disant que Amal était la dernière.

Amalthea ne voulait pas être changé en licorne voulant être avec Lyrr, l'épouser et vivre heureuse avec lui. Lui disant que le taureau de feu ne s'intéresse pas aux êtres humains. S’ils passaient sans rien dire, toute les licornes du monde entier resteraient prisonnières. A l’exception d’une seule.. qui vieillira et mourra. Tout.. tout devait mourir selon elle. Elle voulait mourir quand Lyrr mourra.. Elle l’aimait. Elle n’était pas une licorne pas une créature magique. Sauf que si elle en était une. Elle était un être humain et elle aimait Lyrr.. ça on l’avait compris. Elle ne voulait qu’il la transforme et une fois qu’elle serait une licorne… elle ne l’aimera plus. Amalthea.. Non.. il ne fallait pas.

-Même la magie ne pourra rien maintenant… Épouse ton prince et vivez heureux pour tout les temps
-Oui… dit-elle en mode niais… C’est ce que je désire.
-NON ! Madame.. Je suis un héro, et les héros savent que les choses n’arrivent que lorsqu'elle doivent arriver. On ne peut pas tout simplement abandonné une quête, les licornes peuvent rester longtemps prisonnière, mais pas pour toujours. Le dénouement heureux, ne vient pas au milieu de l’histoire.
-mais s'il n’y avait pas de dénouement heureux ?
-les dénouements heureux n’existent pas, rien ne se termine jamais.

Le taureau de feu s’était réveillé et avait compris qui elle était réellement. Grondant très fort, il partit à la poursuite de Amalthea, qui finit par tomber à cause d’un putain de caillou. C’est à ce moment-là que Lyrr voulu la défendre, mais en vain, son épée lui brûla les mains et il la lâcha. Le Taureau s'avança donc vers Amalthea. Le prince faisait barrière de son corps.. Genre… il allait faire le poids face au taureau même Gandalf avait plus de poids. Le magicien redonna donc sa forme à Amalthea qui redevient une licorne.



Chapitre 8 l'affrontement du taureau de feu.

La partie allait pouvoir commencer, Amalthea était redevenu une licorne. Elle s’était donc élancé hors de la caverne du taureau, ce dernier la poussa à aller dans la mer avec les autres. Elle sentit l’eau a ses pieds et couru hors de l’eau pour lui échapper. Le Taureau suivait de près la licorne quand Lyrr avait décidé d’intervenir suite à la brillante remarque du magicien.. a quoi servait les héros ? Et bien a se faire rentrer dedans.. et PAF One shot, il est mort étendu sur la plage… La licorne avait vu ca..  ne pouvait pas le laisser passer. Sa corne s’était mise à briller, elle devait sauver celui qu’elle aimait. Elle était prêellete à affronter le taureau de feu. Elle était en train de le défier le poussant à aller vers l’eau à son tour. Elle allait se battre pour lyrr pour toutes les licornes. Sa corne en avant elle le poussait dans ses retranchements. Les autres licornes arrivaient par flot grâce à Amalthea. Elle arrivèrent en renfort pensant que le taureau se faisait prisonnier de la mer à son tour.


Les licornes étaient enfin libres.. Galopant sur la terre ferme jusqu’à détruire le château d’Argard de leur puissant sabot. Agard finis sa course dans la flotte lui aussi sûrement noyer. En sachant pertinemment qu'Amalthea était la dernière. Amalthea était resté pour un dernier adieu… Un dernier câlin. Pour redonner la vie à celui qu’elle avait aimé. S’approchant doucement et de sa corne elle lui redonna la vie. Puis, elle partit rapidement au haut de la colline. “je me souviens, je me souviens…” Elle ne l’oubliera jamais.. Un dernier adieu avant de s’élancer


Chapitre 9 Adieu... et retour à la maison

La licorne était là à attendre ce que Lyrr disait. Le magicien dit a Lyrr qu’elle se souviendra de son coeur quand les lapins écriront des conte sur les humains. Et parmi toutes les licornes, elle est la seule à avoir éprouvé de l’amour et le regret. Lyrr partit donc ailleurs.. Le magicien et Molly restèrent ensemble, c’était devenu un couple maintenant. A la nuit tombée, La licorne arriva pour un dernier adieu au magicien.

-Tu es un vrai sorcier et maintenant comme tu l’as toujours souhaité, cela te rend heureux ?
-Et bien.. les hommes ne savent pas toujours quand ils sont heureux, mais je crois que je le suis et toi ?
-J’ai un peu peur de rentrer chez moi...j’ai été mortel et il reste quelques choses en moi de mortel. Je ne suis plus comme les autres, car il n’y a jamais eu de licorne qui puisse regretter… et moi… un peu, je regrette.
-pardonne moi.. je t’ai fais du mal et je ne puis rien y changer.
-Non… les licornes sont revenu dans le monde, il n’y a pas de chagrin, qui survit en moi, comme ce bonheur-là, sauf un seul… Et je te remercie pour celui la aussi, adieu mon magicien, je vais essayer de rentrer.

Molly s’était réveillé quand la licorne Hennissa et se cabra pour rentrer chez elle. Auprès des siens galopant jour et nuit pour retrouver sa précieuse forêt. Le retour avait été bien plus difficile que l'aller. Mais elle prit son courage, sa corne s’illumina une nouvelle fois. Elle était à présent chez elle. Pour veiller sur ses amis. Elle avait été la dernière licorne. Celle qui avait été courageuse pour retrouver ses congénère. Même si elle n’était plus la même elle demeurait dans sa forêt pour encore des siècles.


Chapitre 10 Un nouveau monde....

Alors qu’elle était en train de boire tranquillement dans son point d’eau, s'abreuvant. Et lorsque la nuit tomba, elle pouvait enfin se reposer, ses quelques mois, pour revenir, l’avaient épuisé. Elle s’allongea en haut de sa colline et s'endormit paisiblement, elle était enfin de retour chez elle, auprès des siens. Elle savait qu’elle n’était plus la même, mais, peut être que cela avait du bon. Sa nouvelle aventure n'était que très courtes, elle avait entendu l'appelle de ses amis... le temps avaient suivi son cours quand elle leur prêta main forte. Lyrr était en train de se battre contre un Griffon pour sauver des enfants. Il embrocha bien le premier cœur mais vu touché fatalement par ce dernier. Amalthea intervint pour tenter de le sauver embrocha le second cœur du griffon qui tomba au sol. malheureusement elle n'avait rien pu faire pour Lyrr... La licorne l'avait vu, il avait prit de l'âge … mais était toujours fidèle à lui même. Elle resta pret de lui et le laissa mourir en Hero...

Puis, peu de temps après un nuage d'une couleur violet apparu... Amalthea fut surprise et atteri dans un autre monde...

Annecdotes
Sa fleur favorite est le lilas
Ses couleurs favoris sont le blanc et le violet.
Son chiffre porte bonheur est le 4.
Sa maison si elle serait à Hogwart serait les Gryffondor.
Son animal totem est la licorne.
Elle adore les fraises.
Elle est nulle en technologie, elle ne connait donc pas les portables sauf si on lui apprend. La musique chez elle c'est des instruments. Elle ne connait donc pas la musique d'aujourd'hui.
Elle adore le dessins, la musique, le chant .
Texte 3




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I have been mortal, and some part of me is mortal yet. [...] I am not like the others now, for no unicorn was ever born who could regret, but I do. I regret.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87191-les-legendes-ne-meurt http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87222-les-liens-d-une-licorne#1241364 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87220-les-rps-d-une-licorne


Amalthea Vif Argent
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Amalthea Vif Argent

| Avatar : Anne Hathaway

Chronologie Amalthea Dey9

-Tu ne devrais pas...ce n'est pas convenable.
- ...
-Majesté...
-Laisse moi... il n'y a qu'ici que je puisse avoir ce que je désire.

Chronologie Amalthea Ecolog11

| Conte : La dernière Licorne et deux coeur
| Dans le monde des contes, je suis : : La licorne et lady Amalthea

| Cadavres : 518



Chronologie Amalthea _



________________________________________ Jeu 13 Aoû 2020 - 11:34

Chronologie perso


• 30 juillet 1992 Naissance d'Amalthea dans la malédiction

• 12 aout 2020 première sorti dans le monde réel... connaissance de Axel un charmant jeune homme qui l'aurait caché pour ne pas qu'on la trouve.

- Amal se change.
- Olaf l’attends et lui fait visiter la ville
- Elle lui dit qu’elle ne sait pas où aller ce soir
- Il lui propose de rester ce soir.
- Elle accepte.
- Amal restera quelques jours chez Olaf (5-6), elle apprendra plein de choses sur la ville, ou sur son ami.

• 17 aout 2020 Rencontre avec Odeya, après avoir passé 5 jours chez Axel. Elle était parti de son plein gret pour ne pas etre trop envahissante.

• 31 aout Timothy Powers

• 3 Septembre après que son passage secret à été découvert, Amaltea n'a plus d'échappatoire.

• 5 septembre au soir, rentrée par effraction chez Agreste. Tout ne se passe pas comme prévus vu qu'elle le brule avec son chandelier, se retrouve sur lui. Pour finir plaquer contre un mur. Et leur échange se retrouve être un peu mouvementé.

• fin septembre, Amalthea se voit imprégner de quelques flash qui la rendent triste sans réellement comprendre pour qu'elle raison et qu'ils sont indéchiffrable. Les échanges avec son père son quelques peu houleux, elle se retrouve donc à fuir le manoir Hasgate. Filant entre les doigts de sa gouvernante et de son chaperon. Elle rencontre un grand monsieur... semblable à une montagne mais en plus petit. (Ludwig) Il a l'air gentil... mais bizarre Chronologie Amalthea 1139808870 à méditer.

Octobre se retrouve donc chez Ludwig pour un temps en compagnie aussi de Akihiro. Elle sentent bien avec chacun deux et trouve un peu de chaleur au sein de se foyer. Elle voit Ludwig comme une figure dite paternel. ( vu que son père n'en montre pas une once. Du à sa maladie) Commence a avoir de plus en plus de rêve étrange au sujet d'un papillon, d'un château, d'une foret rempli de Lilas.

31 octobre: Halloween, elle le passe avec Axel, son premier ami. Et qui lui a apprit beaucoup de chose pas tout le temps essentiel mais tout aussi important pour elle. Il a le cœur sur la main se petit. Elle le considère comme son meilleur ami du moins ce qui s'en rapproche le plus.

Novembre se retrouve plongé dans un coma à cause de ses souvenirs qui remonte à la surface mais qui se retrouve bloqué. Un papillon vient en aide et monde une équipe. Qui finis par la sauver. En retrouvant ses souvenirs, Amalthea se rend compte qu'elle a été manipulé et à plus perdu que gagner en étant dans ce monde là. Elle désire être seule mais fini par s'enfermer dans sa demeure pour être un peu seule.

Decembre

25 décembre à 0h00 elle s'est dit qu'elle pourrait sortir et offrir des cadeaux à quelques personnes de son entourage. Ou qu'elle juge digne de recevoir un cadeau. Puis retourne à sa solitude. Pour monter un plan qui est de reprendre progressivement son domaine.

Janvier

Longue absence de la licorne, elle ne souhaite voir personne de son entourage pour ne pas leur apporter de malheur, elle se renferme un peu dans sa solitude et son cœur est brisé. Amalthea reçoit tout de même Pétunia la licorne pour lui apprendre les rudiment sur leur espèce respectif. Amalthea, ne sait pas ce que manigance Haggard qui n'est pas revenu depuis. Finn l'aurait visiblement suivi pour retrouver les autres licornes ce qui n'enchante pas réellement cette dernière. Elle tente donc de les retrouver.

Fevrier.

Amalthea est revenu et gère le domaine Vif Argent, prenant donc le contrôle sur tout le Haras et les finances. Coupant au préalable l'herbe sous le pied de son père qui n'est visiblement toujours pas rentrer. Elle remarque aussi l'absence de Ludwig grace au lettre qu'il lui a fait parvenir. La première mi janvier, ou il avait l'air de l'engueuler mais qu'il s'inquiète de pas savoir ou elle se trouve et la seconde. Qu'il partait car il avait une chose importante à faire dans son monde. Elle n'avait pas pu lui répondre à temps et maintenant, elle ne pouvait qu'attendre son retour. Elle allait surement devoir lui fournir des explications.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I have been mortal, and some part of me is mortal yet. [...] I am not like the others now, for no unicorn was ever born who could regret, but I do. I regret.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87191-les-legendes-ne-meurt http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87222-les-liens-d-une-licorne#1241364 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87220-les-rps-d-une-licorne


Amalthea Vif Argent
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Amalthea Vif Argent

| Avatar : Anne Hathaway

Chronologie Amalthea Dey9

-Tu ne devrais pas...ce n'est pas convenable.
- ...
-Majesté...
-Laisse moi... il n'y a qu'ici que je puisse avoir ce que je désire.

Chronologie Amalthea Ecolog11

| Conte : La dernière Licorne et deux coeur
| Dans le monde des contes, je suis : : La licorne et lady Amalthea

| Cadavres : 518



Chronologie Amalthea _



________________________________________ Sam 15 Aoû 2020 - 16:42

Avatar cadeau :

Chronologie Amalthea Unicor10 Chronologie Amalthea Sn9xRNb Chronologie Amalthea PRA13Fn Chronologie Amalthea QcN1dchChronologie Amalthea Xy87Chronologie Amalthea Lqy2 Chronologie Amalthea Amal_x10Chronologie Amalthea Ax8qChronologie Amalthea U9whChronologie Amalthea DmolChronologie Amalthea 0rhwChronologie Amalthea Nt3lChronologie Amalthea Kyq5Chronologie Amalthea 9us8Chronologie Amalthea CugiChronologie Amalthea 7vehChronologie Amalthea Anne10 Chronologie Amalthea WhrvChronologie Amalthea Dark_w11 Chronologie Amalthea Jofk Chronologie Amalthea Fc1t
Chronologie Amalthea MuciChronologie Amalthea U02fChronologie Amalthea R30n

Badge en tout genre:

Chronologie Amalthea Zx6f
Chronologie Amalthea 7ktp
Chronologie Amalthea 23eb
Chronologie Amalthea Badge_15
Chronologie Amalthea 210704080452449350
Chronologie Amalthea Ecolog10 Chronologie Amalthea Ecolog11 Chronologie Amalthea Mairie12

Crack ship:

Chronologie Amalthea 20090601395028479 Chronologie Amalthea 200906013949858371 Chronologie Amalthea Vqsm Chronologie Amalthea Sh2m Chronologie Amalthea Uxrg Chronologie Amalthea Hnn4 Chronologie Amalthea 0zgm Chronologie Amalthea Gzd1 Chronologie Amalthea 7rnt Chronologie Amalthea 210512121212325759 Chronologie Amalthea 210512121215891864


Lancé de dés

Chronologie Amalthea Amalta11


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
I have been mortal, and some part of me is mortal yet. [...] I am not like the others now, for no unicorn was ever born who could regret, but I do. I regret.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87191-les-legendes-ne-meurt http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87222-les-liens-d-une-licorne#1241364 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87220-les-rps-d-une-licorne


Contenu sponsorisé




Chronologie Amalthea _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Chronologie Amalthea





Disney Asylum Rpg :: ➸ Un petit tour chez Granny? :: ♛ Intrigues & Continuité :: ➹ Bible de Rp