« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

UP Toujours plus Haut ! - Saison #3 Participez à l'animation #1 de Disney Rpg
-25%
Le deal à ne pas rater :
Battlefield 2042 (Xbox One) – Précommande à -25%
52.80 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Oops. [Lucy - Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


ϟ Charlie Tramp ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp

| Avatar : Brad Pitt

Oops. [Lucy - Fe] Fswp

Bravo la Mairie ! Beau travail !

Oops. [Lucy - Fe] E94f

Prends ce couteau. Cadeau.



| Conte : La Belle et le Clochard
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Clochard

| Cadavres : 134


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Mer 2 Sep 2020 - 14:50








C’était une matinée de Septembre comme on en fait pas beaucoup. Le soleil était encore haut dans le ciel, et il réchauffait suffisamment son corps pour être en t-shirt. Assez classe, d’ailleurs pour un SDF, et propre surtout, Charlie était plutôt beau garçon. Accroupi, le visage concentré, il était en train de soulever une voiture avec un crick. Des gants de travail en cuire dur était sur ses mains, et ses rayban d’aviateur lui donnait un genre plutôt cool. Tranquillement, il appuya plusieurs fois sur le dit crick et fit lever la voiture. Tout en sifflotant, il commença à démonter une roue.
En réalité, il avait repérer cette voiture depuis quelques temps. Quand vous êtes SDF, vous avez l’habitude de traîner un peu tout le temps. Et comme il faut bien vivre, l’adage voulait qu’il s’était mis en tête de démonter les quatre roues pour les vendre au marché noir. Le propriétaire, un gros monsieur lent, n’aurait pas le temps de le rattraper si jamais il sortait de chez lui. Tout en démontant la roue, Charlie se retourna sur une jeune femme, rousse, qui venait dans sa direction. Il l’avait aperçu plusieurs fois, et il n’avait pas été insensible à ses charmes.

« Coucou mam’zelle ! Alors on va au travail ? »


Quel ne fut pas sa stupeur, quand la jeune femme sortit ses clefs… Pour venir droit vers lui ! Oh. Il s’était planté de voiture. La mine un peu déconfite, il leva la tête. Aïe. En réalité, deux voitures identiques étaient garés côte à côte et… Il n’avait pas pris la bonne. Avec un soupire, et se gardant toujours la grande clef à molette dans la main au cas où elle l’agresse il se leva.

« Désolé ma p’tite dame. J’regardais juste l’état de ces pneus. Vous savez qu’vous êtes amendables ? J’vous les change pour pas cher. J’vous mets des neufs, et on on oublie ce p’tit déconv’nu ok ? »


Qu’est ce qu’il faisait ? En réalité, il s’enfonçait. Il n’y avait qu’une seule solution pour sortir de cette mauvaise passe. Depuis le lycée, où l’adolescence lui avait donné un corps de rêve, ça n’avait pas changé. Enlevant son tshirt, dévoilant ses magnifiques abdos, il posa finalement la clef et s’alluma une cigarette.

« Ok ok. J’avoue, j’ai merdé. Vous trouvez pas qu’il fait chaud ? Bon, z’avez droit à une faveur. Mais faites attention à c’que vous d’mandez.  J’suis pas un gigolo, et en plus on m’a comme ça. J’peux faire quelques bricoles pour vous, j’ai pas d’travail fixe. Vous bossez dans les affaires non ? »


Il avait désigné le cabinet d’avocat par lequel elle était sorti. Toujours ses rayban sur le nez, il fixait Lucy d’un air un peu espiègle. Qu’est ce qu’elle allait faire de toute façon ? Porter plainte ? Il n’avait rien fait de mal hormis surélever sa voiture ! D’ailleurs, avec une démarche un peu chaloupée, il désactiva le levier trop rapidement et la voiture retomba dans un petit « Bom » sonore. Charlie fit une grimace et se baissa.

« ELLE EST PAS RAYEE C’EST BON ! Ohlala j’suis vraiment confus. Bon bah, euh… Vous voulez ma carte ? »


Et, avec une assurance effrayante, il tendit une espèce de carte datant des années 1980 avec marqué dessus « Charlie Tramp, Aide Multiservices ! ».





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?


ϟ Lucy Wright ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Oops. [Lucy - Fe] M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Oops. [Lucy - Fe] XqPb9

| Cadavres : 1174


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Mar 8 Sep 2020 - 20:14

Oops.
◇ ◆ ◇
Les talons de mes louboutins claquent sur le sol tandis que je pousse la porte d’entrée des locaux de mon cabinet d’avocat. La journée avait été assez calme, j’avais pu mettre un peu de l’ordre dans mes affaires en cours dont une affaire concernant une adoption. Un jeune couple qui venait d’apprendre qu’ils ne pourraient pas avoir d’enfants s’étaient décidés pour l’adoption et pensaient d’ailleurs prendre un enfant à l’Orphelinat mais ils devaient malgré tout avoir un avocat et leur choix s’était porté sur moi. J’y avais passé une bonne partie de la journée. Mon regard vint à se poser sur l’homme qui se trouvait accroupi face à ma voiture. Je soulève mes ray-bans au dessus de ma tête et le regarde fixement.

« En fait c’est… » commençais-je tandis que ce dernier se rendait compte sans que je n’ai à lui dire qu’il s’agissait là de ma voiture. Un petit sourire perle sur mes lèvres. Comment pourrais-je lui en vouloir alors qu’il était clairement beau à mourir ? Oui je dois avouer que là tout de suite, j’étais plus intriguée par son physique que par la situation actuelle de ma voiture « je… » commençais-je avant de le fixer plusieurs minutes. La bouche légèrement ouverte, je le fixais, et le déshabillait clairement du regard. Je vins à me faire surprendre par mes propres joues qui commençaient à rougir. Il était vraiment magnifique et j’avais une folle envie de toucher ses abdos mais il ne fallait pas, non, il ne fallait pas.

Un petit sourire perle sur mes lèvres avant que je ne reprenne contenance et ne fasse un signe positif de la tête.

« Vous pourriez effectivement m’être très…utile on va dire. Oui je suis avocate mais j’ai…un boulot plus amusant on va dire. Vous jouez au poker ? » demandais-je à ce dernier avec un sourire carnassier « je tiens une maison de jeu illégale mais chut, c’est un secret. » énonçais-je avec un nouveau sourire.

Ce dernier vint à lâcher soudainement la voiture, ce qui me fit faire un léger sursaut avant qu’il ne constate qu’elle n’avait rien. Levant les yeux au ciel, je souris néanmoins et saisis sa carte avant de le regarder.

« Acceptez de boire un verre avec moi pour vous faire pardonner et je vous parlerais de ce que j’ai à vous proposer comme petit boulot. » énonçais-je avec un sourire.

C’est moi où j’étais clairement en train de l’allumer ? Oui…apparemment.

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


ϟ Charlie Tramp ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp

| Avatar : Brad Pitt

Oops. [Lucy - Fe] Fswp

Bravo la Mairie ! Beau travail !

Oops. [Lucy - Fe] E94f

Prends ce couteau. Cadeau.



| Conte : La Belle et le Clochard
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Clochard

| Cadavres : 134


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Mar 15 Sep 2020 - 13:23








Charlie s’était attendu à une engueulade. A la foudre. Mais à la place de ça.. Ils n’avaient eu que des sourires. Un peu gênés certes, mais des sourires quand même. Lui même, les mains sur les hanches, commença à sourire en coin. Il fallait dire qu’elle était plutôt canon dans son genre, et qu’il était tombé sur la bonne personne pour voler des roues. Passant sa main derrière sa nuque dans un mouvement faussement gêné, il s’appuya sur la voiture et enlevant ses lunettes de soleil pour la regarder dans les yeux.

« Si j’sais jouer au Poker ? C’est comme si vous d’mandiez à un gamin s’il sait faire du vélo… J’sais jouer, et j’sais surtout gagner... »


Charlie ricana quand elle lui parla d’un secret. Ca ressemblait à tout, sauf un secret. Levant les yeux au ciel, il ouvrit sa bière qui était au sol. Une budwiser américaine légère en canette. Il en but plusieurs gorgées, et la déposa sur le capot de la voiture de la jeune femme. Après tout, il avait un match, donc il pouvait se permettre d’être un peu insolent.

« Un secret ? Que vous donnez au premier v’nu ? Qui vous dit qu’j’suis pas un indique de la police hm ? C’est pas très cool tout ça. »


Il désigna d’un geste légèrement accusateur et amusé la jeune femme devant lui avec sa bière. C’était pas très malin ça, de faire des avoeux comme ça. Avec un petit clin d’oeil ravageur, il l’observa et se laissa appuyé encore quelques secondes sur la voiture avant de dire :

« Accepter d’boire un verre avec vous ? Pas d’soucis ! C’est comme si j’gagnais deux fois. J’m’attendais à des réprimandes, et j’suis comblé. Vous avez un p’tit nom et un numéro ? »


Toujours appuyé, il changea un peu d’attitude. Regardant avec un léger sourire sa carte, il lui tendit un stylo bic avec un regard aguicheur. Peut être que ce soir, il n’allait pas dormir à la rue. Le matelas de sa caravane était un peu mou et ca faisait longtemps qu’il n’avait pas la chaleur d’une femme. Avec un sourire en coin, il regarda la voiture.

« Et vous n’avez pas répondu… C’est la votre ? Vous allez quelque part ? J’peux aussi être chauffeur. J’fais les cheques emplois services. Ou en cash, c’est bien aussi. Ouaip, j’cherche du travail, les roues, ça paie pas bien. Par contre les rousses... »


Il ricana à sa propre vanne. Le jeu de mot était facile, mais en même temps c’était elle qui lui avait fait du rentre dedans. Les yeux plissés, il remit ses lunettes et s’enleva du capot de la voiture.

« C’était une vanne. On s’retrouve ou vous voulez, quand vous voulez. Par contre, pas dans un restaurant asiatique. Un truc américain de préférence. J’ai du mal à digérer ces conneries. »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?


ϟ Lucy Wright ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Oops. [Lucy - Fe] M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Oops. [Lucy - Fe] XqPb9

| Cadavres : 1174


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Jeu 1 Oct 2020 - 12:10

Oops.
◇ ◆ ◇
« Voyez-vous ça… » énonçais-je avec un sourire narquois.

J’étais plus heureuse d’être tombée sur lui. Etrangement, quelque chose en moi me disait que je pouvais lui faire confiance et pas uniquement parce que j’en ferais clairement mon quatre heures mais parce qu’il savait s’y prendre et comment me parler. Je le sentais. Passant machinalement une mèche rousse derrière mon oreille, je lève le regard et lui souris légèrement.

« Croyez le ou non, je le saurais si vous étiez un indic de la police. Je l’aurais vu… »
énonçais-je.

Je voyais clairement que je ne lui étais pas indifférente. Après tout, je faisais cet effet à pas mal d’hommes de son genre mais quelque chose en lui était plutôt différent et je dois avouer que ça m’intriguait et pas qu’un peu. Le fixant avec un sourire, perchée sur mes dix centimètres de talons, je fais un léger signe de la tête.

« Effectivement. »

Je me saisis du stylo et note mon nom et mon numéro de portable sur sa carte avant de la lui rendre.

« Je m’appelle Lucy. » énonçais-je à ce dernier.

M’approchant de la voiture, je m’y adosse pour être près de lui avant de lever le regard pour croiser le sien.

« Effectivement, c’est la mienne. Ça ne me gênerait pas d’avoir un chauffeur je l’avoue, et je suis totalement opérationnelle de payer par cash, j’opte toujours pas billets de cent. » énonçais-je avec un sourire aguicheur avant de reprendre « je me doute bien que c’était une vanne de votre part mais je vous aime bien, vous avez l’air d’un marrant et ça me plait. Y’a un bar sympa pas loin si ça vous dit ? Ils font des boissons du tonnerre de dieu et puis qui sait, peut être que… » avouais-je avec un regard coquin « j’accepterais de vous engager. Vous avez l’air d’un homme de confiance. » avouais-je simplement bien qu’il avait sans doute compris le fond de ma pensée.

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


ϟ Charlie Tramp ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp

| Avatar : Brad Pitt

Oops. [Lucy - Fe] Fswp

Bravo la Mairie ! Beau travail !

Oops. [Lucy - Fe] E94f

Prends ce couteau. Cadeau.



| Conte : La Belle et le Clochard
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Clochard

| Cadavres : 134


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Ven 2 Oct 2020 - 16:52









Elle lui faisait du rentre dedans. Et pas du petit rentre dedans. Du vrai de vrai. Charlie déposa son regard sur la carte qu’il avait entre les mains et remonta son regard en diagonale vers elle par la suite. Ok. Bon, elle était belle. Y’avait pire comme rentre dedans. Et il n’avait jamais dit non à un canon, et encore moi quand c’était elle qui faisait du rentre dedans. Une tension était montée, à partir du moment où elle s’était placée à côté d’elle. Fronçant les sourcils, Charlie demanda cash.

« Vous avez pas d’mari ? Ou d’hommes dans vot’ vie ? Non parce que les quarantenaires qui cherchent à les tromper, en soit, ça m’gène pas vraiment. S’qui m’gène c’est quand ils vous menace de mort et vous éclate les boules... »


Charlie avait ricané en regardant la carte de plus prêt. Lucy Wright. C’était un joli prénom. Glissant cette dernière dans la poche arrière de son jean, il se leva de la voiture et la regarda de haut en bas. Bon, maintenant qu’il savait la cause acquise, il pouvait se permettre de révéler sa véritable personnalité de salaud au grand jour.

« Ouais, j’veux bien boire un verre. Par contre, j’vous préviens. J’fais pas dans la prostitution. Même si vous êtes canon, et que vous m’payez beaucoup, c’est hors de question. D’abord c’est vous, puis après votre mère, voir votre grand-mère. Et les vieilles dames, désolé mais j’peux pas. »


Charlie regarda autour d’eux et observa la rue. Il connaissait la ville comme sa poche et voyait très bien de quel bar elle voulait parler. Non seulement elle avait raison, mais en plus il était d’accord avec elle.

« On peut y aller à pied, marcher, c’est bien. Et rassurez vous, y’a que moi qui vole des trucs dans l’quartier. Oh, et j’mappelle Charlie. Charlie Tramp. »


Il lui adressa un clin d’oeil et en mastiquant son chewing gum, partit vers le trottoir. Il se tourna vers elle et se mit à poursuivre la conversation.

« Et vous vous prenez cher ? »


Il ricana à son propre quiproquo. Il avait parlé de prostitution, et ce n’était vraiment pas la bonne idée de ne pas préciser ce qu’il voulait dire vraiment. Passant un doigt sur son arcade sourcilière, il précisa :

« J’veux dire… Pour les frais d’avocats. J’ai un problème avec mon ex femme. Elle veut garder la garde exclusive des gamins, alors qu’elle mes les a caché pendant des années. C’est pas très légal ça hein ? Et j’ai pas d’quoi m’payer un avocat. J’vis de ptits rien. »


Alors qu’ils arrivaient prêt du dit bar, Charlie ouvrit la porte et laissa passé Lucy en premier. A son passage il haussa les sourcils pour lui signifier qu’elle était canon et il enleva ses lunettes.

« J’vois pas pourquoi on s’embête à aller boire un verre alors que c’est acquis. Mais on va faire comme les gens normaux. On va boire, se saouler, puis on ira chez vous, parce que j’ai pas d’chez moi. Vous direz que vous vous sentez seul, et j’dirai que moi aussi. Puis à l’aurore, j’partirai. Parce que j’suis pas un gars fiable. Ah. Ptêtre que la dernière partie est pas la meilleure de l’histoire. »


Il passa à son tour la porte du bar et finit par avouer.

« J’suis vraiment con. »





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?


ϟ Lucy Wright ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Oops. [Lucy - Fe] M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Oops. [Lucy - Fe] XqPb9

| Cadavres : 1174


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Dim 11 Oct 2020 - 21:09

Oops.
◇ ◆ ◇
Je le regarde fixement, néanmoins un léger sourire sur les lèvres. Oui je lui faisais du rentre-dedans, clairement et c’est qu’habituellement ça ne me ressemblait pas. Enfin…la plupart du temps, sauf que là, il était clairement canon et puis j’avais bien vu que je ne le laissais pas indifférent, alors autant s’amuser un peu non ? Et puis ça faisait clairement pas de mal. J’avais fini par me placer à côté de lui et j’avais senti de l’électricité dans l’air et un nouveau sourire venait de prendre place sur mon visage.

« Mon mari est mort y’a plus de trente ans tués par le Ténébreux et je n’ai pas la chance d’avoir trouvé quelque avec qui partager mon lit. Y’a eu quelques aventures d’un soir mais rien de bien passionnant. » énonçais-je avant de reprendre « et pour info, je n’ai que 35 ans. » énonçais-je en le regardant fixement.

Cependant l’idée même de pouvoir finir la nuit avec lui me fit rapidement oublier cela. Oui, clairement, je savais que les choses allaient fonctionner, ce n’était qu’une question de temps et je dois avouer que j’étais clairement pas insensible à son charme. Il avait quelque chose de mystérieux qui me rendait véritablement curieuse et j’avais bien envie d’en savoir plus. Un petit rire vint à m’échapper avant que je ne reprenne mon sérieux.

« Ça fait bien longtemps que ma mère a rendu son épée et ma grand-mère est aux abonnés absents depuis toujours donc pas d’inquiétude, et puis je suis pas proxénète et je fais pas non plus dans la prostitution donc pas d’inquiétude. J’aime juste m’amuser de temps en temps. » avouais-je à ce dernier.

Un sourire nouveau sur le visage, je lui fais un signe positif de la tête.

« Allons-y. Enchantée Charlie. » énonçais-je simplement.

Le suivant sur le trottoir, je le regarde quelques secondes surprises avant de reprendre mon sérieux tandis qu’il me demande mes tarifs en tant qu’avocate.

« En effet, ce n’est pas très légal. Vous n’avez qu’à venir à mon bureau demain, je verrais ce que je peux faire. » énonçais-je simplement.

Nous arrivâmes près du bar, il ouvrit la porte, me laissant entrer la première avant de reprendre la parole. Je le regarde quelques instants, sans rien dire avant de m’approcher de lui pour approcher mon visage de son oreille.

« Je me moque que tu sois un gars fiable ou non, profites du moment présent. » énonçais-je avec un sourire avant de m’approcher du comptoir, commandant deux bières. Nous passâmes un bon moment au bar avant de quitter les lieux. L’alcool me montait à la tête mais j’avais encore les idées « claires », tout du moins autant qu’on pouvait les avoir après une dizaine de verres. Je regarde Charlie quelques instants.

« Tu me raccompagnes chez moi ? » demandais-je « sinon j’ai aussi du très bon whisky à mon bureau. » énonçais-je avec un sourire.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


ϟ Charlie Tramp ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp

| Avatar : Brad Pitt

Oops. [Lucy - Fe] Fswp

Bravo la Mairie ! Beau travail !

Oops. [Lucy - Fe] E94f

Prends ce couteau. Cadeau.



| Conte : La Belle et le Clochard
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Clochard

| Cadavres : 134


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Mar 20 Oct 2020 - 13:54








Charlie vacilla en sortant. Poussant le videur, qui visiblement au lieu de s’énerver se mit à sourire, il fonça dans les poubelles et les renversa. A la surprise général, le videur le ramassa et l’aida à se relever.

« Ca va Charlie ? »


Charlie lui mit une tape sur l’épaule et finit par le remercier en lui tapant sur l’épaule.

« Ouais ouais Bill, pas d ‘soucis t’inquiète ! »


Et, se tournant vers Lucy, il la regarda dans la tête au pied. Son regard passa sur tout son corps et sa main passa derrière sa nuque. Bill détourna les yeux exprès, et fit semblant de ne pas entendre pour ne pas déranger. Avançant vers Lucy, il marcha vers elle, mais ne la toucha pas. Même s’il avait envie de l’embrasser ou de lui prendre la main, il ne fit rien de tout cela.
A la place, il indiqua vaguement où elle avait montré l’endroit à suivre et se contenta de dire :

« C’est Bill, j’l’ai sorti plusieurs fois d’la panade. St’un ancien SDF. »


Mais, conscient qu’elle lui avait posé une question, il leva les yeux au ciel et s’arrêta. Regardant autour de lui, il soupira et finalement regarda l’heure sur sa montre.

« J’m’a fille qui m’attends. Ca s’rait avec plaisir, mais j’pense pas que ce soit une bonne idée. J’connais les filles comme vous. Ca m’emmène boire un whisky, et ça veut m’garder pour toujours... »


Charlie fit bouger un peu ses mains devant lui et finalement se contenta de lui mettre une main sur l’épaule et de lui faire un petit clin d’oeil. Vacillant encore sur le côté, il regarda à droite, puis à gauche. Il était où déjà ? Ses sourcils se froncèrent. Ah. Il était un peu loin de chez lui. Mais tant mieux, il marcherait et décuverait. Comme ça, il serait totalement présentable devant Ange.

« Et après c’est un deuxième whisky, et après on m’enlève mes habits, et après on regrette ! J’connais l’piège. Mais c’est très malin de vot’ part. Très très malin ! »


Charlie tapa dans ses mains, comme on applaudit à la suite d’un spectacle assez drôle. Bon. Il était bien ivre. D’ailleurs, il vacilla et s’assit sur les marches d’une vitrine. Sa tête balota de gauche à droite.

« Vous y croyez vous ? J’me casse du foyer familial pour m’occuper d’une fille que j’ai eu avant d’la rencontrer et elle se casse avec mes enfants dont j’suis même pas au courant de leurs existences juste après ?  J’veux dire… J’y suis pour rien moi. »


Des larmes montaient dans les yeux de Charlie. Il soupirait légèrement. Bon, il fallait qu’il se casse de là, et qu’il aille pleurer dans son coin, sinon elle lui tiendrait la jambe jusqu’à demain. Même s’il avait envie de se confier. D’ailleurs c’était ce qu’il avait commencé à faire. Se levant, il vacilla à nouveau et se rattrapa de justesse à Lucy. Effectivement, elle avait raison. Elle était plutôt balaise dans l’genre.

« Faut m’appeler un taxi. J’peux pas rentrer. J’suis trop saoul ! Trop saoul et trop con ! J’sais ce qu’j’vais faire ! J’vais aller devant chez Catherine et j’vais brûler sa maison et voler les enfants ! TAXI ! »


Un taxi arriva et commença à ralentir.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?


ϟ Lucy Wright ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Oops. [Lucy - Fe] M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Oops. [Lucy - Fe] XqPb9

| Cadavres : 1174


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Lun 2 Nov 2020 - 21:11

Oops.
◇ ◆ ◇
J’étais complètement bourrée, je le savais parfaitement vu que j’avais du mal à tenir droite sur mes talons mais je ne devais rien montrer. Il fallait rester sobre et surtout zen même si j’avais clairement envie de lui là tout de suite, il fallait que je me calme. Une fois à l’extérieur avec Charlie, je le regarde quelques instants, ne comprenant pas son lien avec le videur avant qu’il ne m’explique.

« Ah je vois… » énonçais-je simplement.

M’humectant les lèvres, je ne quitte pas Charlie avant de laisser naître un petit sourire sur mon visage avant que je ne reprenne la parole, d’une voix calme et tranquille.

« Je pense que vous êtes loin de chez vous et en plus, je ne pense pas que ce soit une bonne chose que votre fille vous voit dans cet état. » énonçais-je à ce dernier avant de l’écouter déblatérer sur son ex et ses enfants. Je me pince les lèvres mais reprends néanmoins la parole.

« J’ai jamais dit que je voulais vous faire boire et après vous violer. » énonçais-je en haussant les sourcils « après tout, on peut juste s’asseoir et discuter jusqu’au bout de la nuit. » énonçais-je avec un regard et sourire doux. Alors qu’il se lève pour partir, il vacille et tombe dans mes bras, je le rattrape de justesse et l’aide à tenir debout avant de reprendre la parole « Non. Je vais pas vous laisser partir comme ça, vaut mieux pas. » énonçais-je avant de faire signe au taxi. Il s’arrêta devant nous, nous grimpons tous les deux dedans avant que je ne donne l’adresse de mon bureau au conducteur « je vais vous conduire à mon bureau, vous pourrez décuver là-bas et quand ça ira mieux, vous pourrez retrouver votre fille et évitez d’avoir les foudres de votre ex. » énonçais-je à ce dernier.

Nous arrivons sur les lieux avant que je ne paye le taxi. Entourant mes épaules avec son bras, je le conduits jusqu’à l’intérieur avant de l’asseoir sur le sofa dans mon bureau.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


ϟ Charlie Tramp ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Charlie Tramp

| Avatar : Brad Pitt

Oops. [Lucy - Fe] Fswp

Bravo la Mairie ! Beau travail !

Oops. [Lucy - Fe] E94f

Prends ce couteau. Cadeau.



| Conte : La Belle et le Clochard
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Clochard

| Cadavres : 134


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Mer 11 Nov 2020 - 7:56








Charlie était rentré dans le bureau. D’abord, il s’était demandé si on ne s’était pas trompé d’endroit tellement c’était…. Propre et beau. Regardant autour de lui, il se demanda d’ailleurs si l’effet n’était pas augmenté avec le fait qu’il soit totalement ivre…
Fronçant les sourcils, il monta sur une chaise et essaya de décrocher le drapeau américain qu’il y avait dans toute institution.

« Ouah ouah ouah ... »


Il fit flotter le drapeau devant lui comme un vrai patriote et finalement le replaça. Descendant de la chaise sur laquelle il était monté, il tourna sa tête partout dans le bureau.

« Euh, juste un somme, ou juste une p’tite discussion. J’aime pas la laisser seule, même s’il est grande. »

Oui, Ange était assez grande pour se défendre toute seule mais… Il n’aimait quand même pas la laisser seule. C’était plus fort que lui. Fronçant les sourcils, il vacilla et finalement s’étala dans le sofa. Ne voulant pas prendre toute la place, pour éviter qu’elle se mette sur une chaise, il sortit une cigarette et commença à fumer.

« J’pense que j’devrais quand même crâmer sa maison quand les enfants sont pas d’dans. Et leur dire qu’ils ont un père et m’en occuper grâce à leurs rentes et à l’assurance vie de leur mère. C’est une bonne idée ça non ? Mon avocat ? »


Charlie tourna la tête vers elle. Croisant les jambes sur la table basse, il fut encore impressionné par l’endroit. Il avait joué avec le drapeau parce qu’il était ivre et qu’il avait trouvé ça rigolo. Mais au final, à bien y regarder, c’était quand même très impressionnant comme endroit… Lui, il avait toujours eu des avocats commis d’office.

« Parler jusqu’au bout d’la nuit ? C’est vraiment vot’ objectif ? J’l’ai vu, vous m’bouffez des yeux. N’importe qui, qui m’aurait trouvé vilain, auraient appelé les flics quand il m’aurait vu démonter les roues d’sa voiture. Et vous, vous m’avez offert un verre. Avouez le. S’moi qu’vous voulez ! »


Soudain, il se leva. Vacillant, il chuta en avant sur le tapis du bureau.

« Vous m’aurez pas ! »


Il commença à ramper comme un militaire sur le sol. Bon il était certes ivre, mais… Même ivre, il aurait peut être agi comme cela… Une fois arrivé à la porte il se releva d’un bond et… S’appuya contre le montant pour ne pas tomber. Charlie l’observa, en détail. Elle était belle. Et elle lui faisait aussi envie et… Il passa sa main devant son visage. En fait, il l’accusait elle, mais… Le problème c’était lui !

« J’dois rentrer ! Me retenez pas ! »


Il fit un pas dehors. Puis revint dans le bureau. Finalement, il traversa cette fois ci ce dernier sans vaciller et il revint vers Lucy, les mains sur les hanches.

« On va parler toute la nuit. »


Il s’assit sur le bureau, comme un enfant et il l’observa un long moment avant de dire :

« Vous avez des enfants ? Non parce qu’on parle d’moi, mais… J’vous connais pas tant que ça ! »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

         
The Tramp.
 Qu’est-ce que t’as fait pour arriver là ? Tu as refilé tes puces à la bonne ?


ϟ Lucy Wright ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Lucy Wright

| Avatar : jessica chastain

Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkjawbAc1t80jpm_250
Bouille d'ange, coeur de pirate.
Sourire bienveillant, ingéniosité pure.
Oops. [Lucy - Fe] Tumblr_inline_oltkqqD8Nr1t80jpm_250

✘❍✘

Oops. [Lucy - Fe] M1Odp1

| Conte : la famille pirate
| Dans le monde des contes, je suis : : lucile macbernik

Oops. [Lucy - Fe] XqPb9

| Cadavres : 1174


Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________ Dim 29 Nov 2020 - 14:38

Oops.
◇ ◆ ◇
Fermant la porte du bureau derrière nous, je lève le regard pour le poser sur Charlie avec un léger sourire naissant sur le visage. Croisant les bras sous la poitrine, je m’empêche de rire en l’entendant. Je fais finalement un signe positif de la tête à l’intention de Charlie avant de reprendre la parole.

« Je comprends ça. » énonçais-je avec un sourire.

Retirant mes talons, je les posent près de mon bureau avant de me diriger jusqu’au sofa pour m’asseoir à ses côtés avant de tourner le regard vers lui. Je ne le quittais pas des yeux, cependant, je sentais que l’alcool commençait doucement à se dissiper, c’était une sensation plutôt étonnante mais la présence de Charlie m’était plaisante, vraiment plaisante. Rapprochant mes jambes de ma poitrine, je finis par reprendre la parole.

« Je ne dirais pas que c’est une mauvaise idée mais je ne dirais pas non plus que c’est une bonne idée non plus. » énonçais-je à ce dernier « je suis sûre qu’on peut trouver quelque chose de mieux à faire que de brûler sa maison. » ajoutais-je.

Je ne le quittais pas des yeux. Passant une mèche rousse derrière mon oreille, je reprends la parole.

« C’est pas totalement faux effectivement. » énonçais-je avec un léger sourire.

Je le regarde se lever et vaciller pour finir par chuter sur le sol. Je le laisse faire, ne bougeant pas du sofa. Je dois avouer que je préférais sourire de la situation que toute autre chose. Finissant par me lever, je reste malgré tout à une distance raisonnable. J’étais pieds nus, j’avais enlevé mon manteau et j’étais vêtue de ma robe, gardant les bras croisés sous la poitrine. J’étais clairement plus petite que lui mais ça c’était pas bien grave. M’humectant les lèvres, je ne bouge pas d’où je suis avant de voir Charlie revenir vers moi.

« D’accord, parlons. » énonçais-je avec un sourire.

Faisant le tour de mon bureau, je me saisis de ma chaise avant de refaire le tour pour me poser face à lui. Passant une mèche derrière mon oreille, je finis par reprendre la parole.

« J’ai trois filles et un garçon. La dernière de mes filles va bientôt avoir sept ans. Je suis veuve, mon mari est mort avant la malédiction. L’une de mes filles n’est pas la sienne. » continuais-je « et je suis une ancienne pirate. Et vous ? Vous avez juste une fille ? » demandais-je.
⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
lucy wright
“my asylum, my asylum is in your arms. when the world gives heavy burdens. i can bear a thousand tons. on your shoulder, on your shoulder. i can reach an endless sky. feels like paradise”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t78702-lucy-wright-j-ai-touj http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84968-nouveau-sujet-de-liens-rp http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t80684-lucy_wright


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Oops. [Lucy - Fe] _



________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Oops. [Lucy - Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville