« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-22%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
219 € 279 €
Voir le deal


Partagez
 

 April Fool ft Valentino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charlie Magne



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Charlie Magne


╰☆╮ Avatar : Kathryn Newton

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Charlie !

✓ Métier : Avocate
April Fool ft Valentino 200530023843956345

☞ Surnom : Antonin
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 581
✓ Disponibilité : 8/6 (Alastor, Loukas, Gabrielle, Neil, Eugène, Angel, Valentino et Timothy)

April Fool ft Valentino _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 6 Sep 2020 - 23:21



April Fool ft Valentino
♤ ♡ ♤
J'étais encore profondément bouleversée par ce qui s'était déroulée au bal quelques mois plus tôt. Cela semblait si lointain mais pourtant si récent... Peut-être parce que les choses n'avaient pas bougées. Depuis que Alastor m'avait embrassée, ce soir là sans que je m'y attende le moins du monde, tout avait changé. Un simple baiser avait eut le pouvoir de complètement briser notre petit groupe d'amis. Depuis que j'avais ce projet de construire cet hôtel, j'avais été accompagnée par mes trois amis et jamais nous nous étions séparés. Sauf par la malédiction, mais ce n'était pas dû à notre propre désir. Cependant, tout avait changé dés le moment où Alastor avait posé ses lèvres sur les miennes. Je... c'était ma faute aussi. J'avais mal réagi. J'étais parti en courant, préférant fuir mes responsabilités plutôt que de confronter Alastor et de parler comme deux adultes. Il ressentait visiblement quelque chose pour moi, chose qui n'était pas réciproque. Au lieu de lui expliquer calmement je m'étais enfuie, me cachant quelques jours. Et quand j'avais enfin eu le courage de le revoir et de revenir à la colocation, il était introuvable. Angel et Vaggie m'avaient dit qu'ils ne l'avait pas vu depuis des jours... Je leur ai raconté toute l'histoire, naturellement. Je ne pouvais pas garder ça pour moi ! Ils n'avaient pas très bien réagi à la nouvelle, un peu comme je l'imaginais... Au début j'imaginais qu'il avait probablement besoin de temps pour réfléchir, ou même qu'il avait honte et qu'il réapparaitrait dans une semaine mais... l'été était maintenant terminé, et toujours pas d'Alastor à l'horizon.

Je m'étais promis de m'occuper de partir à sa recherche dés que j'aurais quelques congés. Après tout, j'étais celle qui lui avait fait quitter la ville, il était donc normal que je le retrouve. Je ne pouvais pas le laisser se faire du mal de cette façon... Mais plus le temps passait et plus j'avais peur de voir comment je le retrouverais. Et si ma réaction avait laissé des séquelles irréparables ? Alastor ne s'était jamais ouvert sur ses sentiments de cette façon, du moins à ma connaissance... Je devais vraiment représenter quelque chose de spécial pour lui... Oh mon dieu je m'en voulais tellement... Non ! Je ne pouvais pas continuer à me battre toute seule. Peu importe ce qui se passait avec Alastor, je devais absolument mettre ça de côté pour le moment. La vie continuait malgré tout, et des gens, mes clients comptaient sur moi. Justement, j'étais en chemin vers le Lussuria, un endroit qui avait l'air tout sauf fameux. Je devais rencontrer son propriétaire, Monsieur Mezzano car il était accusé par ma cliente de nombreuses choses comme être un proxénète, parmi tant d'autres. Cette pauvre femme avait été retrouvée dans un état déplorable, laissée pour morte dans une rue de Storybrooke. Après des soins intensifs pour la sauver, elle allait un peu mieux mais elle avait une vendetta à régler. Elle s'était présentée comme une prostituée travaillant pour le compte du proxénète Valentino Mezzano qui cachait ses activités via le Lussuria justement. J'avais bien sûr écoutée son témoignage avec attention et avait prit son affaire sans hésiter en l'entendant ! Cette pauvre femme méritait justice. Malheureusement, l'affaire était plus compliquée qu'elle en avait l'air. Valentino était un homme riche, armé d'une équipe d'avocats bien plus expérimentés que moi et le témoignage de ma cliente, bien que horriblement poignant, n'était pas suffisant comme preuve. Les séquelles laissées sur son corps montrait bien qu'elle avait été battue presque à mort, mais rien ne les reliait. Il savait très bien cacher ses traces. J'avais donc pour mission de décrocher une entente hors-cour, bien plus avantageux pour les deux partis. Il n'y avait qu'à espérer que tout se passerait bien.

Je savais que je n'étais pas l'avocate la plus compétente de Storybrooke. J'avais été bien entrainée, et je faisais bien mon travail, sur ça je n'en avais aucun doute. Mais je n'étais en pratique que depuis deux ans maintenant... Les premiers mois avaient été les plus difficiles et je savais fais que j'avais fais d'énormes progrès cependant l'idée de devoir faire face à littéralement une armée d'avocats... ça m'effrayait. Comment étais-je sensée faire le poids ? Pourtant, simplement penser à ma cliente sur son lit d'hôpital me redonna un peu de motivation. Je ne pouvais pas tout faire foirer, elle méritait bien mieux. Cette femme avait souffert toute sa vie, et maintenant que je lui offrais un semblant d'espoir, je ne pouvais pas l'abandonner et la laisser à ses démons. J'étais son démon, son nouveau démon gentil qui la sauverait du reste ! Voilà une bonne façon de se motiver. Arrivée finalement sur le pas de la porte du Lussuria, je pris une grande inspiration avant d'appuyer sur la sonnette. J'estimais qu'il valait mieux que je me présente pour qu'ils me laissent rentrer... Je ne voulais pas qu'on me confonde avec l'une des personnes travaillant ici. Même si, à mon avis, je n'avais pas la tenue adéquate étant restée dans quelque chose de strictement professionnel, afin de donner l'impression que je savais ce que je faisais.

-Bonjour ! Je suis Charlie Magne, avocate. Nous avions rendez-vous pour parler de l'affaire en cours, si vous voulez bien me laisser rentrer...


Aller Charlie, ça va le faire...

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


We're just friends.
Don't go look at me with that look in your eye, You really ain't going away without a fight, You can't be reasoned with, I'm done being polite.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85855-termine-inside-of-eve En ligne

Valentino Mezzano



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Valentino Mezzano


╰☆╮ Avatar : Colin Farrell

Ѽ Conte(s) : Hazbin Hotel
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Moth Demon, Valentino

✓ Métier : Propriétaire du Lussuria, Proxénète et propriétaire d'Angel Dust
April Fool ft Valentino VAL200

☞ Surnom : Boss, Big Vee, Daddy (par Angel)
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 86
✓ Disponibilité : Loukas, Alastor, Lorenzo, Charlie, Angel (à venir) 5/5

April Fool ft Valentino _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 14 Sep 2020 - 19:45



You were on top, yet disrespected. Now you're nobody. Sweet sweet irony...
Charlie ☆ ★ ☆ Valentino

Visiblement, Valentino avait besoin de faire du ménage parmi ses hommes de main. Pourtant, la matinée avait bien commencé. Il était allé se chercher un café italien au petit bistro du coin, café qu’il avait pris le temps de savourer sur la terrasse du bistro tout en lisant le journal du jour. En tournant les pages, une photo qui prenait la moitié de la page attira l’attention du patron. Il s’agissait d’une jeune femme au visage tuméfie et aux blessures corporelles multiples, étendue dans un lit d’hôpital. Elle était branchée à plusieurs machine, mais elle était consciente et elle souriait. Le démon avait déposé son café avec force et s’était redressé sur sa chaise. Il la connaissait, et la voir dans cette état le choqua profondément. Elle aurait dû être morte. Il avait donné l’ordre clair de la tuer. Lorsqu’on travaillait pour Valentino Mezzano, on ne démissionnait pas pour se trouver un petit boulot ailleurs. La seule façon de quitter le proxénète, c’était les pieds devant. La survie de la jeune femme était donc un problème de plus sur la longue liste des choses que le boss devrait régler.

En début d’après-midi, M. Mezzano avait convoqué toute son équipe d’homme de main, ainsi que son équipe de nettoyage. Il avait placé son équipe de nettoyage dans une pièce adjacente à son bureau, pendant qu’il discutait avec ses hommes de main.
« Est-ce que l’un d’entre vous, bande d’illettrés hydrocéphales, a vu le journal de ce matin? », demanda-t-il en brandissant le dit journal. Il l’ouvrit à la page où on pouvait voir la photo de la jeune femme, et jeta le journal par terre aux pieds du groupe d’hommes. « Elle est vivante! Ce n’était pourtant pas difficile! Vous avez déjà tué une pute avant aujourd’hui! Qui est responsable de ce tas de merde? RÉPONDEZ! », hurla-t-il finalement. Un de ses fier à bras en pointa un autre, surnommé Gros Albert. Aussitôt, le principal intéressé se défendit. « Écoutez, patron… Elle respirait à peine quand je l’ai laissé. J’étais pourtant certain… », tenta-t-il vainement avant de se faire interrompre par son patron qui n’avait fait que lever une main. Le Gros Albert se tut, sachant qu’il ne servait à rien de continuer à argumenter. Valentino se pinça l’arête du nez, fermant les yeux pour tenter de garder son calme. « Bon… On va revenir aux bases. Je vais vous expliquer la différence entre quelqu’un qui est PRESQUE mort et quelqu’un qui est VRAIMENT mort. » Le démon sortit rapidement un glock doré de son veston. Il tira trois balles dans le ventre de Gros Albert qui s’écroula en hurlant. « Presque mort! », dit le patron à l’intention de ses autres hommes de main. Puis, il s’approcha et tira une dernière balle qui transperça la boîte crânienne du pauvre Albert, entrant directement entre ses deux yeux pour ressortit à l’arrière de sa tête. « Vraiment mort! Des questions? », demanda-t-il finalement sur un ton qui se voulait plus une menace qu’une invitation à poser des questions. Après ce petit rappel brutal de qui était au sommet, le démon fit sortir le reste de ses hommes pour laisser la place à son équipe de nettoyage. Ils firent disparaitre le corps et toutes traces de ce qui venait de se produire.

Le lendemain, les avocats de M. Mezzano informèrent leur client qu’une plainte avait été déposée contre lui. Le patron soupira, sans plus. Il s’y attendait, et ce n’était pas la première plainte faites à son endroit. Son équipe d’avocat, qu’il payait une petite fortune, faisait un boulot incroyable. Le démon n’avait jamais été inquiété outre mesure. Cette fois, contrairement aux précédentes fois, l’avocate de la jeune prostituée qui n’était pas morte voulait le rencontrer pour tenter d’éviter d’aller au procès. Elle était plus intelligente que les autres avocats qui l’avaient attaqué avant. Elle savait très bien qu’elle ne faisait pas le poids devant une équipe aussi forte que celle de Valentino. Même s’il gagnait à chaque fois, les procès l’ennuyaient beaucoup. Ils lui faisaient perdre un temps précieux, et chacun sait que le temps, c’est de l’argent. De plus, le Moth Demon n’aimait pas que les médias dépeignent un misérable portrait de lui et de ses prétendus crimes. En plus, ils avaient toujours faux. Il était bien pire que ce qu’on osait écrire sur sa personne. Après une longue discussion avec son équipe, tout le monde s’était mis d’accord pour accepter la demande de l’avocate. Il la recevrait au Lussuria le lendemain.

À l’heure fixée pour le rendez-vous, Valentino était dans son bureau, nullement nerveux. Ce n’était pas la première fois, et certainement pas la dernière, qu’il avait affaire à la justice. Rencontrer l’avocat de la couronne était devenu un jeu pour lui. Lorsque sa secrétaire l’appela pour lui dire que l’avocate était arrivée, le patron lui répondit qu’il était prêt à la recevoir. Il se leva de sa chaise de cuir, ajusta son costume noir, et alla ouvrir la porte de son grand bureau. Il dut alors baisser les yeux pour regarder la jeune blonde qui se tenait devant lui. Ses habits étaient sobres et professionnels, tout comme le porte-documents qu’elle avait à la main. Par contre, elle avait un visage si jeune, si pur. Si elle ne s’était pas présentée, le démon lui aurait demandé où était sa mère, car elle devait être la fille de l’avocate qu’il attendait. Fort heureusement, la jeune femme dissipa le doute avant qu’il ne fasse une bourde.

La jeune femme se présenta comme étant l’avocate Charlie Magne. Ce nom résonna jusque dans l’âme de Valentino. Comment oublier le nom de la princesse des Enfers. Si elle ne semblait pas savoir qui il était ou tout simplement se souvenir de lui, ce qui le vexa tout de même un peu, lui savait très bien à qui il avait affaire. Il ouvrit de grands yeux devant cette révélation des plus hilarantes.
« Maître Magne. Valentino Mezzano. Si vous voulez bien vous donner la peine d’entrer. », l’invita le patron en tentant de ne pas pouffer de rire. Il lui désigna une confortable chaise de cuir et de bois travaillé, placée juste devant le bureau. « Puis-je vous offrir quelque chose à boire? Un café, peut-être? », demanda-t-il tout en se dirigeant vers sa machine à espresso. Qu’elle en veuille ou non, lui aurait besoin d’un Allongé Italien pour survivre à l’ironie de la situation. Il était même tenté de pousser l’audace jusqu’à corser son café. Une fois les cafés préparés et servis, le démon-papillon vint s’installer confortablement dans son siège de cuir. Il jeta un coup d’œil à sa collection de lampes qui remplissait le mur à sa gauche. Il n’en aurait pas besoin, car rien ne pourrait être plus satisfaisant que la conversation qu’il s’apprêtait à avoir. « Alors, que puis-je pour vous, maître Magne? », s’enquit-il, le sourire aux lèvres, avant de prendre une première gorgée de son délicieux breuvage.

⇜ code by bat'phanie ⇝

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
You are mine
I'm comin' in hot, you heard me
And if it feels so good then it can't be wrong
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86912-termine-overlord-vale http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86941-ma-collection-vivante http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86940-l-enfer-est-pave-de-mauvaises-intentions
 Page 1 sur 1

April Fool ft Valentino





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Divers