« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

RP : Et si les dieux avaient provoqués l'Apocalypse ? Hera & Adam la proie & le chasseur !




Partagez
 

 Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Jim Parsons

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section ingénierie/informatique de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar ▽ Physicien
Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan Y78q

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 818


Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Jeu 24 Sep 2020 - 13:15

Ishanee & Kowalski .

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure !


Quelques jours avant le voyage


Climatisation à fond, Kowalski faisait de nombreux aller retour entre sa chambre et le salon, un grand sac à dos ouvert trônant sur la table. À coté, il y avait un carnet de bord, avec plusieurs points sur les choses qu’il devait emporter. Il était tellement excité à l’idée de faire ce road trip en Ukraine qu’il pensait que rien ne pouvait entamer sa bonne humeur. Il avait posé des jours de congés à l’agence, chose qui avait surpris tout le monde. Lui, demander d’aller en vacances ? Pendant quinze jours ? C’était bien la première fois qu’il demandait autant de jours et le service RH était bien content de lui attribuer. Bien entendu, avant ça, Kowalski avait prit le temps de briefer tout son service, de donner des ordres à son suppléant en la personne de Kate, qu’il estimait beaucoup. De toute façon, ce n’était pas parce qu’il n’était pas présent que ses subordonnés allaient faire la fête. Ils savaient très bien que Kowalski était capable de les espionner à travers les caméras de surveillance, et surtout il avait d’or et déjà prévenu qu’il ferait le bilan de leurs activités à son retour et ils n’étaient pas dupes. Si la productivité était en baisse, outre le mauvais quart d’heures qu’ils passeraient, certains sauteraient clairement de leurs postes, et personne n’avait envie de perdre son travail. Daniel avait été content qu’il l’écoute un peu, voyant bien que son comportement ne faisait que s’aggraver ces derniers temps. Ils étaient similaires, et il le comprenait mieux que personne. Cela faisait plus d’un mois qu’il lui disait d’aller s’aérer l’esprit et de renouveler ses pensées qui ne faisaient que l’enfermer. Même si Kowalski ne lui avait pas dit clairement, il avait longuement réfléchi à leurs discussions nocturnes. Bien sur que Daniel avait raison. Il préférait l’écouter lui, plutôt qu’Akihiro qui n’avait pas du tout la même vision du problème. Certes il avait raison dans un sens mais ce n’était pas le moment, et ces choses là passaient après. Alors il avait fait quelques recherches sur internet de où il pourrait aller sans trop de convictions. Or en même temps il écoutait d’une oreille concentré l’une des émissions de reportages qu’il regardait après celle sur les trains et c’est là qu’il eut la révélation. Il allait là où les caméramans étaient ! Pourquoi n’y avait il pas pensé plutôt ! Tchernobyl était un endroit si fascinant. Ses doigts avaient courut rapidement sur le clavier pour dénicher tout ce qu’il fallait tandis qu’il appelait la personne dont il savait que l’endroit pouvait plaire, son grand ami Donnie. Forcément, ce dernier avait été ravi, emballé même et tout s’était goupillé rapidement dans cette chaude soirée du milieu Août.

Le jour j approchait à grand pas et Kowalski voulait être plus que prêt. Rien ne lui échappait, et il faisait son sac tout en sifflotant jusqu'au moment où il entendit la sonnerie caractéristique de discord. Anna ouvrit directement la camera et la discussion étant donné que c’était Donnie. Souriant, Kowalski alla le saluer, commençant à embrayer directement sur le voyage avant qu’il ne tombe de haut, qu’il ne déchante comme un oiseau venant de se faire abattre par un chasseur. Donnie ne pouvait plus venir. Il avait des soucis avec ses frères, et même si Kowalski comprenait parfaitement, il en était déçu. Extrêmement déçu. Si déçu qu’il coupa directement la conversation avant d’aller se jeter dans son canapé, les bras croisés, marmonnant dans sa barbe des inepties sur le fait qu’il était méchant, qu’il n’avait rien compris et qu’il y avait des priorités dans la vie. Il avait même donné de rage, un coup de pied dans la table, grimaçant à la douleur, mais il s’en fichait bien vite. Son cerveau commença à lui faire penser à toutes sortes de choses négatives qui le rentrèrent dans un état peu beau à voir. Il resta comme ça, prostré sur lui même durant des heures. Ce n’est que quand Anna annonça qu’il avait un appel d’Ishanee qu’il sortit de cet état larvaire pour lui répondre. Si au début la conversation était plutôt morne, Kowalski bondit de son canapé pour presque hurler en lui proposant la place de Donnie. C’était un coup de tête, un cri venant du fond du coeur. Il aurait pu y aller seul, faire ses expériences or dès le départ, il avait prévu qu’il irait avec quelqu’un, en binôme, il ne pouvait pas revenir sur la décision qu’il avait prise. Il devait trouvait un remplaçant coûte que coûte. C’était comme ça et pas autrement. Alors quand Ishanee accepta, il sauta littéralement de joie commençant à parler plus vite qu’une machine pour tout lui expliquer. L’aller en train jusqu’à Portland, puis l’avion qui s’arrêtait par Paris avant de changer de vol pour aller jusqu’à Kiev. Ils resteraient à l’hotel un jour puis ils feraient le voyage en bus jusqu’à Tchernobyl, visitant ces villes profondes à l’arrière goût communiste. Puis ils s’aventureraient profondément à pied pour rejoindre le sentier balisé, créer exprès pour le tourisme noir que le président ukrainien promouvait depuis des mois pour relancer l’économie de son pays. Tout était parfait selon le plan que le petit génie avait fait. Il en était plus que ravi et il se remit rapidement à la préparation de ses affaires après avoir coupé avec la jeune femme, rattrapant le retard qu’il avait pris dans l’après midi.

Jour J


“Comment tu te sens ? Non parce que c’est quand même très étrange. Tu es un avion, qui se trouve être assise dans un avion ! Le sentiment ne doit pas être le même que celui du quidam ?”

Kowalski avait murmuré ça doucement à l’oreille d’Ishanee qui se trouvait à coté de lui. Le vol pour aller en Europe se passait très bien, comme le début du voyage. Kowalski avait été pénible dans le train, chose obligatoire. Il n’avait pas arrêté de parler de la mécanique, de la vitesse, des pièces, des rails, encore de la vitesse qu’il calculait de tête. Il avait même été voir dans la cabine du conducteur pour discuter avec lui. Après tout ce train était magique, chose qui rajoutait encore plus de piment qu’un simple train classique qui lui donnait déja des frissons. Puis ils avaient été à l’aéroport de Portland pour prendre leur avion. Si Kowalski avait été cette fois silencieux, se concentrant sur l’objectif primordial donc de prendre l’avion, essayant de faire abstraction de toute cette foule de gens qui le mettait mal à l’aise, il se rattrapait maintenant qu’ils étaient au dessus de l’océan atlantique et qu’il regardait nostalgique par le hublot.

“Tu sais, qu’avant, dans notre monde, j’ai aidé à conduire un avion. On était perdu sur l’île de Madagascar et on devait rentrer à New York. Mais avant, on est allé fêter le mariage de Skipper à Monaco. On a tellement gagné d’argent, grâce à moi bien entendu qu’il voulait qu’on s’acheter un avion en or. Tu imagines ? En or ? C’est n’importe quoi ! Même en étant riches les lois de la gravité s’appliquent, ce que Skipper refusait d’entendre.”

Il secoua la tête, répétant pour lui même en soufflant un avion en or. C’était une telle absurdité qu’il n’en revenait toujours pas que son frère ait pu proposer ça. Prenant sa bouteille d’eau pour boire un coup, il fixa pendant quelques instants Ishanee avant de lui faire un sourire.

“Je ne t’ai pas remercié pour avoir accepté de venir avec moi. C’est vraiment très sympathique de ta part. Je te promet que l’on va bien s’amuser !”

Elle aurait pu refuser mais elle avait dit oui, et il en avait été très heureux. Depuis qu’il l’a connaissait, Kowalski avait fait abstraction du fait qu’elle était psychologue. Même s’il en avait une sainte horreur, pour lui, la première impression comptait énormément et il avait été intrigué par elle, il voulait en savoir plus. Sa curiosité avait été plus forte que sa peur de ce type de médecine. Il avait pensé au début que la gentillesse qu’elle avait à son égard était feinte. Il lui avait été donné de rencontrer des psychiatres surtout, qui avait été aimable avec lui, dans l’unique but de l’approcher et de l’examiner. Tout n’était que mensonges. Il aurait pu penser que c’était aussi le cas pour Ishanee, mais son instinct lui disait que cette fois, il était tombé sur une bonne personne. Il le voyait chaque jour parce qu’il était très rare qu’elle lui parle de sa différence, qu’elle pointe du doigt les défauts qu’il avait, ces tics, ses manières, sa façon d’être. Pour elle, il était normal et c’était ça qu’il recherchait dans une amitié.

“Si jamais, j’ai téléchargé pleins de documentations sur Tchernobyl que tu peux lire sur ma tablette si tu le souhaites. Je connaissais l’histoire bien avant, forcément, la radioactivité est toute aussi passionnante que l’informatique mais tout le monde n’est pas à l’aise avec la physique chimie.”


code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
I told you about the apocalypse!
And especially Merry Christmas
In restless dreams I walked alone. The halo of a street lamp i turned my collar to the cold when my eyes were stabbed by the flash of a neon light. Fools said I ! Silence, like a cancer. Hear my words, take my arms that I might teach you and echoed in the wells of silence. People prayed to the neon god & the sign flashed out its warning. The sign said : the words of the prophets
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109 En ligne

Ishanee L. Vimaan



« Sois toujours toi-même.
À moins d'être une Licorne ! »


Ishanee L. Vimaan


╰☆╮ Avatar : Nyane Lebajoa

Ѽ Conte(s) : Plane 1
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ishani

✓ Métier : Psychologue à son compte, Mannequin et chanteuse comme passe temps
Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan Bard10

☞ Surnom : Ish, Chipie, Madame parfaite
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 260

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans : « Sois toujours toi-même.À moins d'être une Licorne ! »


________________________________________ Jeu 24 Sep 2020 - 21:10

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure !

Quelques jours avant le départ.

Pour Ishanee tout semblait être parfait elle baignait dans la joie et le bonheur ! Beaucoup de chose se sont passé. Depuis son retour. Ishanee s’était fait un petit nom dans cette ville. La jeune femme avait pas mal de patient qui pour certains étaient devenu des amis. Elle avait aussi fait de nouvelle rencontre tout haute en couleur. Un camping parfait avec beaucoup de remu ménage. Et en ce moment elle était victime de quelques reêve troublant… comme la fois ou elle avait fait un rêve érotique dans la tente en compagie de Dinah. Le malaise pour être d’avoir osé faire un rêve pareil sur son patient Sanada. Avec ce qu’il s’était passé en même temps entre eux… Ca pourrait chambouler beaucoup de personne. Tout le monde de base sauf Ishanee qui avait constamment le contrôle de ses émotions sauf avec lui. Ishanee avait décidé de se changer les idées. Elle avait tout aussi planifié l’anniversaire de son père Ben en lui achetant un tank ! oui vous avez bien lu… un tank, il en rêvait et Ishanee lui avait acheter, elle avait quand même bien galérer pour lui trouver le cadeau idéal.

Elle ne manquait pas de surprise cette demoiselle. Sauf qu’elle était arrivé à un moment ou, elle ne pouvait même pas aller en Inde pour retrouver sa jumelle. Son père avait tenté de reprendre contact avec elle. Ishanee ne désirait pas le revoir encore moins devoir exécuter ce qu’il voulait qu’elle fasse. Elle se sentait tirer entre deux monde et ses sentiments venaient s’y greffer. Ishanee ne pouvait pas éprouver des sentiments pour Sanada c’était.. elle avait besoin de temps. Et si.. l’ancienne avion était en train de repenser à la rumeur qui l’avait poursuivi, ce qui avait causé la rupture avec Dusty. Et lui trop naïf qu’il était avait cru cette rumeur… mais, Ishanee ne lui en avait pas voulu elle était juste blessé et elle s’était refermée sur elle même. Il fallait qu’elle prenne des vacances !

Et Comme un coup du destin Pingu l’avait appeler ! Bien entendu, elle avait directement accepter sa proposition d’aller à Tchernobyl. Et la radioactivité ? C’est pas grave c’est pas un soucis ça ! De toute façon, c’était un avion elle avait la carlingue solide. Portant son attention sur son chien, elle ne pouvait pas confier son bébé à n’importe qui. Papa Ben, il allait être ravi et sally aussi. Valhalla était un amour de chien, il demandait toujours pour aller au toilette donc c’est pas comme s’il pissait n’importe ou. Il était très communicatif.

Bref, elle avait donc demandé à Ben, s’il pouvait garder Valhalla pour deux semaines le temps qu’elle aille avec son amis en visite touristique, elle qui prenait rarement des vacances parce que tout le monde devait être aider. Ishanee avait aussi mentionner à Dinah de ne pas s'inquiéter que tout se passerait bien et qu’elle devait mettre au clair ses sentiments. - Si seulement ça allait se passer bien…-

Le Jour J début septembre

Ishanee avait dormi comme elle le pouvait, c’est à dire pas grand choses parce que Vacances. Elle avait hâte de partager des vacances avec son ami Pingu. Son coeur palpitait très fort elle ne savait pas ce qui allait bien pouvoir se produire. Elle avait comme un étrange pressentiment qu’elle balaya rapidement. Elle avait levé son chien pour l’emmener chez Ben, elle fit un gros calin à son chien lui promettant de revenir, un gros câlin à papa, à Sally Puis à Dinah. et elle parti rejoindre son ami Pingu. et c’est ainsi qu’elle se trouvait dans un avion. Et elle sourit au dire de Kowalski.

-Et bien.. disons que… c’était étrange la première fois.. mais, je n’ai pas d’ailes pour voler donc.. je n’avais guère le choix.. en revanche ce qui me perturbe l plus à l’heure actuel c’est que ce n’est pas moi au commande. Parce que bon… en théorie je sais piloter mais là, ce n’est pas moi qui pilote donc c’est déroutant. Je dois t’avouer aussi que, ce n’est pas pareil quand je sentais le vent caresser mon ossature d’avion, la vitesse me manque.. tournoyer dans le ciel me manque affreusement.

Ce n’était pas souvent qu’elle parlait de son ancienne vie, parce qu’elle avait fait une croix dessus. Jamais elle ne redeviendrait un avion, il fallait qu’elle s’y fasse à cette évolution. Elle pourrait toujours piloter des avions ou même courir vite, cela compensera son manque. Elle avait fini par aller de l’avant en se contentant de ce qu’elle avait. Pour le moment tout ce passait plutôt bien même dans le train ça allait, elle souriait toujours quand Pingu parlait, il en savait un rayon sur la mécanique. Elle qui n’y connaissait pas grand chose en apprenait toujours davantage du moins en ce qui concerne les trains. Ishanee connaissait ce des avions par coeur comme elle en avait été un. Elle pourrait un jour le présenter au garage ça pourrait lui plaire la bas ils faisaient plein de mécanique. Bon pas sur que papa soit patient cela dit.. mais ça pourrait être cool. Elle se tourna vers lui.

-Vraiment ? tu as conduit un avion ? chapeau alors, je suis impressionner en plus ce n’est pas évident quand on ne s’y connait pas trop. Ca ne m’étonne même pas, Skipper ? il s’est marié ? dit-elle puis elle pencha la tête. En or ? sérieux ? mais c’est beaucoup trop lourd tout ça. Même moi qui avait quelques dorure … ce n’était même pas du vrai pour éviter le poids justement.

La jeune femme était toujours joyeuse - ça n’allait pas durer.. - Elle répondit à son tour un charmant sourire sur les lèvres.

-Je n’allais pas te laisser t’amuser tout seul sans moi… Et puis, je suis contente d’avoir accepté on passe plus de temps ensemble comme ça ! Et ça me changera les idées.

En aucun cas elle n’allait parler de ses sentiments qui la rongeait un peu et surtout le fait qu’elle était légèrement à cran. Ishanee était joyeuse à l’idée de s’amuser avec son meilleur ami. Cette aventure allait être grandiose à n’en pas douter.

-Oh je veux bien alors, j’en apprendrais d’avantage. Et comme ça je serais opérationnel au moment d’y aller. Ca doit-être vachement intéressant, je n’en ai jamais trop fait de la physique chimie mais, je suis sur que ça doit être top !

Quelques heures plus tard l’avion atterrit.



:copyright:️ 2981 12289 0
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85277-la-longue-liste-des-rp#1198549

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Jim Parsons

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section ingénierie/informatique de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar ▽ Physicien
Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan Y78q

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 818


Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 11 Oct 2020 - 12:27

Ishanee & Kowalski .

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure !


Kowalski était vraiment content de pouvoir faire ce voyage. Même si ce n'était plus avec le partenaire de base, il appréciait car il se disait qu'il pourrait instruire plus correctement Ishanee et lui faire découvrir les merveilles de la physique. Après tout Donnie connaissait déjà et même s'ils auraient pu avoir des discussions plus poussé, au moins là, il rendait service à l'humanité ! Une personne de moins dans l'ignorance et la stupidité. Le fait qu'elle était un ancien avion, avait déjà monté dans son classement. Il essaya de l'écouter sans l'interrompre en hochant la tête. Il voyait ce qu'elle voulait dire.

"C'est une question de confiance. Surtout que tu as le sujet dans la peau si je puis me permettre."

Il eut un petit rire avant de reprendre son air sérieux.

"Forcément tu connais tout et tu peux parfaitement voit si ce pilote fait une erreur. Tu as beaucoup de maîtrise pour ne pas aller le voir et le reprendre."

Si la situation avait été inversé, il était clair que le pilote aurait passé un mauvais quart d'heure ou plutôt un mauvais vol. Enfin bon, Kowalski n'avait pas besoin d'être un ancien appareil pour reprendre toutes les personnes qu'il estimait en tord ,c'est a dire les 90% de la population.

"Tu es nostalgique. Comme tous les gens venant de Storybrook."

Lui aussi l'était, même s'il ne le laissait jamais paraître. Certes la malédiction lui avait donné un corps et des mains, chose qui était plus qu'appréciable or tout le reste était déjà acquis. Il n'avait pas eu besoin de se transformer en humain pour être un génie. Ici il était même catégorisé comme fou alors qu'avant, quand il était un pingouin on chantait ses louanges. Puis tout comme Ishanee avec la sensation de l'air, la sensation de l'eau sur son pelage lui manquait parfois.

"Tu savais que c'était le psychiatre et psychanalyste André Bolzinger, lauréat de l’Académie nationale de médecine, qui a retracé l'histoire de ce concept créé en 1688 par Johannes Hofer, un médecin alsacien de 19 ans ! La nostalgie est la formulation scientifique du Heimweh, le mal du pays des mercenaires suisses de l'armée de Louis XIV, torturés par le souvenir du Heimat en entendant le Ranz des vaches, un chant traditionnel des armaillis de leur pays"

Le mal du pays, de leur ancienne vie. Heureusement Kowalski n'était pas quelqu'un qui restait trop dans le passé, préférant se concentrer sur l'avenir et les découvertes scientifiques qu'il voulait et qu'il allait faire.

"Oui ! Avec mes frères ! Nous avions chacun un poste bien défini pour pallier au manque des appendices brancciales."

Il eut un petit sourire nostalgique, se rappellent cette épopée fantastique avant de revenir à quelque chose de plus terre à terre.

"Effectivement, il a voulu s'engager avec …. Hum je ne me souviens plus trop de comment elle s'appelle. Il faut dire que ce genre de chose m'échappe un peu. Pour moi le mariage est un contrat qui formalise le lien amoureux. Une institution juridique qui légalise le concept de familles dans un cadre économique donc si cela ne me concerne pas je n'écoute pas. Sinon c'était une hawaïenne qu'il a rencontré sur l'île de Madagascar et qui nous a suivit pendant un certain temps. Apres je n'ai pas vraiment suivi car j'estime que cela est du ressort de sa vie privée et je ne me mele pas de la vie privée des gens car comme le mot privée l'indique, c'est la capacité, pour une personne ou pour un groupe de personnes, de s'isoler afin de protéger son bien-être."

Kowalski leva les yeux au ciel avant de faire un geste de la main signifiant son exaspération.

"Je sais ! Merci d'aller dans mon sens. C'était une totale insulte aux lois de la physique … heureusement qu'au final il a préféré acheter un cirque avec. Certes la budgétisation était désastreuse mais je préfère ça à avoir un avion en or."

Il aurait pu complimenter Ishanee sur ses anciennes dorrures mais il était encore bien trop furibond pour y faire attention. Cependant, après avoir bu une gorgé, il lui parla d'une chose qui lui tenait à cœur. Le fait qu'elle ait accepté de venir. Elle répondit pas un grand sourire mais cela n'allait pas avec la fin de sa phrase. Kowalski fronça les sourcils, essayant de comprendre tout ensuite tendant sa tablette, avec les documents comme il le lui avait dit.

"Changer les idées… on utilise cette phrase quand l'esprit est occupé par quelque chose, souvent de négatif. Tu as des soucis ?"


Kowalski écouta la jeune fille, tout en lui faisant quelques remarques avant de repartir sur le sujet qu'il connaissait le mieux. La physique ! Il lui expliqua comment l'émission de particules matérielles et immatérielles appelée rayonnement produisait de l'énergie et quelle était suffisante pour entraîner l'ionisation de la matière traversée, d'où le nom de rayonnements ionisants. Il lui montra toute une serie de calculs et lui parla même de ses propres travaux. Comment il essayait de montrer avec la radioactivité la présence de matière noire dans l'espace. En autre après la création d'un mini scanner pour les blessures importantes en opération extérieur. Sans oublier toutes les anecdotes qu'il lui raconta sur la fission de l'atome. Si pour lui le vol se passa très rapidement, Ishanee dut à un moment donné trouver le temps long fasse à un Kowalski qui ne s'arrêtait de parler que pour boire dans sa bouteille ou faire des remarques désobligeantes aux hôtesses de l'air qui n'avaient pas pu lui donner un thé réalisé correctement.

Une fois leurs bagages récupérés, après qu’il ait bien tout vérifié, Kowalski chercha l'arrêt de bus pour prendre le bus, forcément, qui devait les amener à Dydytaki ,la ville la plus proche. Après ça, ils seraient livrés à eux même dans un sens. Ils devraient suivre les sentiers de randonnée et de visites. Assez excité, Kowalski trépignait, regardant autour de lui tout en parlant avec ,à jeune femme.

"Kiev a été la capitale de la Ruthénie, de la principauté de Kiev, du grand-duché de Ruthénie, de la République populaire ukrainienne, de l’État ukrainien et de la République socialiste soviétique d'Ukraine. Kiev a été aussi le centre administratif du grand-duché de Ruthénie, de la voïvodie de Kiev, du gouvernement de Kiev et du district général de Kiev pendant la Seconde Guerre mondiale ! Ce qui est fascinant est le fait que les archéologues n'arrivent pas à dater concrètement cette ville ! Néanmoins on sait que la ville est occupée depuis quelques moins le paléolithique."

Le klaxon du bus lui tira une grimace de l'avoir interrompu dans son monologue. Remettant son énorme sac militaire sur son dos, il demanda deux tickets dans un russe parfait.

"Tu savais que l'ukrainien est en vérité un dérivé du russe ? Ce qui fait que la majorité des habitants parlent totalement le russe."


Mettant son sac dans le porte bagage, il s'assit sur le siège contre la fenêtre tout en ayant ce sourire entendu.

"Outre le fait que je suis polyglotte grâce à ma mémoire fabuleuse, il est normal que je parle le russe. Dans les faux souvenirs que nous a octroyé Régina, il se trouve que mes géniteurs sont tous les deux originaires de Moscou. Ma mère était la danseuse étoile du Bolchoi et mon père sous secrétaire d'état à la défense, ce qui fait que ma langue maternelle est le russe. Puis j'ai été abandonné à l'âge de 7 ans est placé dans un orphelinat anglais, ce qui est la cause de mon non accent. À cet âge là je parlais déjà couramment 4 langues et 3 sous dialectes."

Il avait dit ça d'un ton neutre, comme d'ordinaire quand il parlait mais au fond, même s'il savait que ce n'était que des faux souvenirs, en bon rationnel, il ne pouvait s'empêcher d'avoir une pointe au cœur. On l'avait laissé de côté de la plus odieuse des façons parce qu'il était différent des autres enfants. C'était cruel et il n'avait jamais réellement compris pourquoi. Il ne saisissait pas la subtilité sous jacente. Secouant la tête pour ne plus a avoir à réfléchir à ces moments douloureux il degaina son téléphone. Skylar n'avait pas encore vu son message comme quoi il était bien arrivé, ce qui était normal. Il devait dormir à cette heure là. Maintenant qu'il était en Europe, il n'avait plus de décalage horaire avec Cain.

"Bonjour. Tout va bien ? Je pense que Claire a déjà du t'informer que j'ai pris des congés étant donné que toute l'agence a été au courant en moins de 24h. Je suis donc actuellement en Europe, avec mon amie Ishanne, plus précisément dans un bus à Kiev qui se rend dans la ville de Dydytaki. À partir de là nous ferons s du camping sauvage en suivant le tracé de la randonnée créé par l'office du tourisme ukrainien pour nous rendre jusqu'à la centrale de Tchernobyl. Des vacances sympathiques et très instructives !"

Content de son message, il posa le téléphone sur ses jambes avant de sortir ses écouteurs. S'il n'avait pas dormi dans le bus, bien trop impliqué dans ses explications, il comptait bien se reposer un peu pendant le trajet.

"Mais qu'est ce que tu vas faire à Tchernobyl ?!!"

Une quinzaine de minutes plus tard, il ouvrit un œil en sentant la vibration de son téléphone. Lisant le message, il roula des yeux, un peu exaspérée de voir que Cain n'avait pas compris.

"Je viens de te le dire 🙄 ! J'y vais passer des vacances. L'Ukraine a développé tout un système touristique autour de l'accident nucléaire. Ceci est très intéressant scientifiquement et apporte un lot d'amusement et de fun dans le cadre du camping sauvage qui comme son nom l'indique est une randonnée géante ou l'on pose sa tente dans la forêt. Ne t'inquiète pas de toute façon j'ai mon compteur geiger !"

Cain ne mit cette fois que quelques minutes à lui répondre.

"Tu vas faire du camping sur un site radioactif ? Sérieusement ?'


Il ne lui laissa pas le temps de répondre qu'il renvoya un message.

"Qui est ton amie ? Force de l' ordre ? Armée ? Civile ?"

Kowalski tourna la tête vers Ishanee avant de retourner sur son téléphone, toujours en relevant les yeux au ciel.

"Non. Là où nous poserons les tentes, le taux de miliSievert ne depassera pas les 7 ou 8. La limite fixée aux usa est de 4 en moyenne sur l'année. Cela correspond à un examen en imagerie médical pas de quoi s'affoler.
Pour ce qui concerne Ishanne, je t'en avais déjà parlé mais il faut croire que ta mémoire commence à défaillir. C'est normal avec l'âge. C'est la jeune femme que j'ai rencontré et qui se trouvait être en sous vêtement dans la rue. Je te rassure de base ce n'était pas mon premier choix. Normalement Donnie mon ami ingénieur était mon binôme mais il a eu des soucis familiales. J'ai donc proposé à Ishanne qui a accepté tout de suite.
"


Se penchant vers la jeune femme, il lui demanda de poser avec lui pour faire un selfie qu'il envoya à la suite pour lui montrer sa tête, souvent une image faisait ressortir les souvenirs.

"Et j'ai déjà vérifier ses antécédents comme Skylar me l'a appris dès le moment ou elle m'a dit qu'elle était psychologue. En théorie on ne peut pas faire confiance en ce genre d'individus mais elle oui, sans doute parce qu'à l'origine c'est un avion, un aerocad fg qui est sorti de son champ de domaine pour faire de la compétition ! "

Hochant la tête pour lui même il murmura à l'attention d'Ishanee.

"Je disais à mon supérieur que tu étais un superbe avion de compétition par le passé et que je suis donc intimement convaincu que tu es une bonne personne."

Si dans la majorité des cas Kowalski avait un raisonnement scientifique des plus rationnels, dans des cas particuliers il pouvait faire preuve d'une certaine forme de naïveté. Certes Ishanee était une bonne personne mais avec le raisonnement qu'il venait de donner il pouvait fortement se faire avoir.

'Kowalski, pour l'amour de dieu, qui va passer des' vacances' à Tchernobyl ?!'

Le concerné poussa un gros soupir. Cain le faisait il exprès ? Il espérait parce que sinon sa mission au Liban lui avait vraiment attaqué les neurones.

"Promets moi d'être prudent. Hors de question qu'on perde un de nos meilleurs agents pour des vacances insolites."

Il eut un énorme sourire de fierté, montrant même le téléphone à sa camarade, appréciant toujours quand son génie était reconnu.

"Tu vois, je te l'avais dis que j'étais le meilleur agent de l'agence ! Ce qui est normal à la vue de mon QI de 162."

Il carressa sa tempe d'un air entendu avant d'envoyer un dernier message à Cain.

"Je te remercie d'écrire noir sur blanc que sans moi ton agence ne serait qu'une vulgaire agence de détective comme celle de Blomberg. Dans tous les cas tu me connais, tu sais que je suis prudent. J'ai même prévu des combinaisons pour quand nous rentrerons dans la centrale. J'essaierai de t'envoyer quelques photos, j'ai emporté aussi mon transmetteur de 4g. Courage pour ta mission. D'ailleurs j'ai regardé les documents avant de partir et je pense sur tu vas devoir y rester plus longtemps 🤷. "

Remettant ses écouteurs, il ne répondit plus, estimant que la conversation était finie. Le trajet se passa sans encombre malgré les quelques secousses et le contrôle d'identité qu'ils eurent à subir une vingtaine de minutes avant l'arrivée. Descendant du bus, ils commencèrent à marcher en direction des panneaux de randonnée. Ce n était pas une ville mais un village et la forêt était rapidement accessible. Le ciel était un peu couvert mais le temps agréable pour une fin août. Une fois passé les sous bois, s'enfoncent dans la forêt, Kowalski regarda les alentours avant de pointer du doigt une petite clairière.

"Je pense que pour aujourd'hui nous pouvons monter notre camp ici. Le voyage a été long et il faut que nous reprenions des forces pour la suite de l'aventure ! Demain nous irons directement visiter la ville de Prypiat qui s'est pris l'explosion de la centrale."


code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
I told you about the apocalypse!
And especially Merry Christmas
In restless dreams I walked alone. The halo of a street lamp i turned my collar to the cold when my eyes were stabbed by the flash of a neon light. Fools said I ! Silence, like a cancer. Hear my words, take my arms that I might teach you and echoed in the wells of silence. People prayed to the neon god & the sign flashed out its warning. The sign said : the words of the prophets
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109 En ligne

Ishanee L. Vimaan



« Sois toujours toi-même.
À moins d'être une Licorne ! »


Ishanee L. Vimaan


╰☆╮ Avatar : Nyane Lebajoa

Ѽ Conte(s) : Plane 1
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Ishani

✓ Métier : Psychologue à son compte, Mannequin et chanteuse comme passe temps
Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan Bard10

☞ Surnom : Ish, Chipie, Madame parfaite
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 260

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans : « Sois toujours toi-même.À moins d'être une Licorne ! »


________________________________________ Lun 19 Oct 2020 - 13:17

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure !

Oui Ishanee avait un certain contrôle pour ne pas intervenir et conversé avec le pilote ou tout bonnement reprendre le contrôle de cet appareil, le fait d’avoir été un avion était une grande chose pour elle. Reprendre le contrôle n’allait pas être bien difficile. Une légèrement impulsion et hop elle pilotait l’avion. Il ne fallait pas la tenter elle avait le contrôle. Ishanee l’avait réellement dans la peau même si cela faisait un bon moment qu’elle n’avait pas commander un avion. S’était dans sa peau dans ses gênes. Oui.. tu as raison je l’ai dans la peau après tout avait-elle dit en riant légèrement une petite touche d’humour. Il avait raison, elle était nostalgique comme les trois quart des personnes sauf qu'elle avait accepté qu'elle était à présent une humaine différente certes mais humaines tout de même. Oui c'est vrai on est tous un peu dans le même bateau sauf que moi je me suis fait une raison que je ne serais plus cet avion de course, qui représentait toute une nation.

Pingu était une personne très intelligente pour le commun des mortels, Ishanee le trouvait brillant et s'était pas donné à tout le monde, elle ne le voyait même pas diffèrent des autres, il avait un grand savoir et elle aimait l'entendre parler. Il était devenu son meilleur ami. Même si au début c'était pas évident vu qu'elle était psy. Oh Non cela je l'ignorais.. comme quoi on peut en apprendre tous les jours avec toi. Elle avait prit de quoi prendre quelques notes pour ne pas oublié ce qu'il lui avait dit. Elle aimait beaucoup en savoir plus. Ishanee avait toujours soif de nouvelle connaissance. La jeune demoiselle était aussi tiré vers l'avenir dans le passé, il n'y avait que les souvenirs les choses nostalgique et quelque chose qu'on ne pourrait pas changer tandis que le futur pouvait toujours être constamment changer dans le présent. On était maitre de nos actes après tout. Il fallait toujours être positif de toute façon ainsi allait le monde. L'ancienne avion aimait bien écouter tout ce qui pouvait lui passer par la tête et le fait qu'il lui parle de son passé lui faisait plaisir car ca prouvait qu'elle était importante quand même a ses yeux. Non le coté psy était de coté c'était juste la meilleure amie qui était présente. Elle aimerait bien rencontrer toute son équipe d'ailleurs ses frères en l'occurrence ça pourrait être sympa un jour en repas de famille.

Oh je vois, oui c'est quelques choses qui ne nous regarde pas mais c'est bien de savoir qu'il a passé un bon moment avec cette dame. Elle allait toujours dans le choix de la logique de toute façon. Il ne fallait pas avoir des idées saugrenu. Normal d'être de ton coté c'est une question de logique. Il a acheté un cirque à la place d'un avion.. ah d'accord. Bon tu me diras c'est mieux qu'un avion en or qui ne décollera jamais. Elle était contente de pouvoir partir un petit temps. Mais la question de Kowalski l'avait un peu déstabilisé.

Oh non.. ne t'en fais pas c'est pas grand chose. Juste parfois ma jumelle me manque elle habite en Inde donc ça fait un peu loin pour aller la voir tout les jours. Et l'autre sujet c'est quelques choses du domaine sentimental... Je suis pas sur que tu sois emballer pour l'entendre et je comprend, moi même j'y comprend rien dans ce que je ressens.. Mais heureusement pour elle, la suite était parti sur de la physique, un sujet plus joyeux pour Ishanee d'en apprendre d'avantage. Le voyage avait été amusant mais un peu long face à son meilleur amis qui parlait. Ishanee essayait de comprendre et de tout mémoriser. Et ce n'était pas chose aisé.

Une fois qu'ils avaient atterri, Ils prirent leur bagages. Pingu lui en apprenait toujours d'avantages. Ohh.. je vois mais du coup tout est si compliqué. Et pourquoi diable n'arrivent-ils pas à donner une date.. n'y a t-il pas ce qu'on peut appeler le carbone machin.. euh.. 14 Le klaxon, du bus retenti rapidement. Leu indiquant de se bouger un peu. Ishanee ne parlait pas Russe alors quand Kowalski s'y était prêté, elle était impressionné mais elle s'y attendait Pingu connaissait beaucoup de chose.. Oh non je.. l'ignorait mais c'est bon à savoir. Il répondît sur ses interrogations. C'était donc cela. Ishanee parlait anglais hindi et français de ses souvenirs. Et bien je suis scié par tout cela. 4 langues a un si jeune âge.

Ishanee le laissait parler et se mit contre le dossier du siège. Pingu pianotait sur son portable. Heureusement qu'elle ne lisait pas les messages. Elle aurait fait les gros yeux mais, elle accepta sa requête de Selfie en posant avec lui. Bien sur que je suis un super avion de compétition, oui je suis une bonne personne bien évidemment. Elle avait senti son soupire. Quelques chose ne va pas ? Elle rit doucement en voyant le message. Oui, tu devrais faire une sauvegarde pour lui montrer constamment qu'il à dit que tu étais le meilleur

Ishanee hocha la tête. Oui c'est une bonne idée. Il avait raison le voyage à été long. Et un peu de repos ferait du bien. Ishanee avait apporter de quoi faire un repas une fois que le camps avait été monter. Elle n'était plus une novice du camping, elle prépara donc le repas, bah oui Ishanee avait tout prévu pour au moins être nourris pour un régiment, elle avait tous ce qu'il fallait.

:copyright:️ 2981 12289 0
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85277-la-longue-liste-des-rp#1198549

Euclide M. Kowalski



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Euclide M. Kowalski


╰☆╮ Avatar : Jim Parsons

Ѽ Conte(s) : Madagascar
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : La personnification de l'intelligence dans un manchot de l’Antarctique

✓ Métier : Chef de la section ingénierie/informatique de l'Agence du Vent du Nord ▽ Lieutenant du Commando de Madagascar ▽ Physicien
Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan Y78q

☞ Surnom : Chess
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 818


Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Dim 8 Nov 2020 - 12:43

Ishanee & Kowalski .

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure !


Pour l’instant, tous les trajets qu’ils avaient effectués pour venir s’étaient très bien passé. Rien n’était venu les embêter, ils n’avaient pas eu de retard, au grand plaisir de Kowalski et il n’y avait pas vraiment d'embouteillages dans les routes qui menaient au village. C’était aussi pour ça qu’il avait choisi cet endroit. Il savait qu’il n’était pas très peuplé et qu’il n’aurait pas vraiment de voisins quand ils s’arrêteraient pour faire des pauses. Et c’était le cas. Après avoir marché pendant une dizaine de minutes, Kowalski avait trouvé que cette petite clairière conviendrait pour cette nuit. Déposant son lourd sac à dos, il s’étira à s’en faire craquer les vertèbres. Le mal de dos était constant chez lui, à cause de sa taille de géant et du fait qu’il se trouvait toujours courbé alors il passa rapidement outre cette douleur qu’il avait assimilé pour aider Ishanee qui avait déja commencé à monter le camp. Le silence qui régnait était apaisant pour le jeune homme. Son cerveau pouvait enfin se reposer des stimulis trop important qu’il avait eu. En réalité, faire un voyage de la sorte n’était en rien une partie de plaisir. Il sortait clairement de sa zone de confort dans la mesure où il se risquait à aller dans des endroits bondés de gens comme l’aéroport ou la gare routière. Analyser tous les gens qui passaient et maintenant son masque d’émotions que son psychiatre qualifiait de normal étaient vraiment très épuisant. Au moins, là il n’avait qu’Ishanee avec lui et les oiseaux qu’il entendait. C’était bien mieux que quelques heures auparavant. Le montage du camp, comme il appelait qui se résumait en deux tentes dont l’une ultra sophistiqué qu’il avait réussi à prendre à l’agence avec l’aide de Daniel était maintenant terminé. Si lui se mit sur son ordinateur pour checker le planning du lendemain, Ishanee, elle, s’attela à faire à manger. Kowalski haussa un sourcil en voyant de la véritable nourriture.

“Oh … nous sommes gâtés pour ce premier soir !”

Il renifla l’odeur très alléchante. C’était sur que c’était mieux que toute la nourriture lyophilisé qu’il avait prévu. Il avait tout rationné, ou cas ou il arriverait quelque chose, comme il avait si bien expliqué à Charlie qui l’avait écouté en hochant la tête. Il ne se fit pas prier pour manger, poussant un petit soupir de contentement.

“Merci pour ce repas ! Gardons en mémoire le goût des aliments pour la suite du voyage. Même si les portions que j’ai faites sont vraiment très savoureuses ! Ce n’est pas de la simple nourriture lyophilisé que tu peux trouver dans le premier magasin de sport venu. Non ! C’est moi qui l’ai crée celle là ! J’espère que tu aimes le poisson, sinon tant pis.”

Bien entendu, il aurait été trop demander que Kowalski ne fabrique quelque chose sur les goûts des autres. Si à l’agence cela passait, surtout pour les missions, étant donnés que les trois quarts des agents étaient des anciens animaux marins ou polaires, il arrivait que le poisson ne soit pas aimé, mais cette option n’était pas envisageable pour le scientifique. Une fois son repas terminé, il aida la jeune femme à ranger après avoir allumé les lampes qu’il avait disposé autour des tentes.

“J’ai repris la structure du camp d’étude que j’avais lancé il y a quelques années. Je l’ai toujours dis que faire du camping avec moi était quelque chose de fun !”

Il n’avait jamais compris pourquoi personne, à part ses frères bien sur, ne voulait partir avec lui. Même s’il s’en fichait, au fond il en était un peu touché. Oubliant rapidement ce désagréable sentiment, il tapota l’épaule de la jeune femme.

“Je vais me coucher. Nous avons une longue route demain ! Je te souhaite une bonne nuit.”

Lui faisant un petit sourire, il rentra dans sa tente. Il n’allait pas dormir de suite. Après une toilette sommaire mais efficace, il se glissa dans son duvet pour regarder son émission sur les trains sur son téléphone. Il avait fait un planning, autant le respect !

La nuit fut fraîche mais cela ne dérangeait pas Kowalski, bien au contraire. Il appréciait les températures froides et il avait dormi comme un bébé. Il était debout au lever du soleil, préparant du thé pour lui et son binôme. Il avait lu son livre de science fiction qu’il avait emporté, qui parlait d’une dystopie futuriste.

“Aujourd’hui nous allons marcher 40 kilomètres car nous nous rendons donc aux abords de la ville de Prypyat. Il est 8h05, l’arrivée prévu est à 18h si nous prenons une pause le midi d’une heure et deux pauses le matin et l’après midi de 30 minutes. Des questions ?”

Kowalski lui sourit tout en lui passant le planning qu’il avait établit. Il avait vraiment hâte de commencer à arriver dans la zone de la première ville touchée par un accident nucléaire. Écoutant Ishanee, il s’attela à ranger le camp pour être prêt à partir vingts minutes plus tard. Sac à dos bien serré sur son grand dos, ils partirent à travers la forêt pour atteindre la grande route au bout d’une heure. Quelques mètres plus bas, le garde frontière était là, comme il avait prévu. Prenant les choses en main, il montra tous les papiers nécessaires pour accéder à la zone et c’est non sans un sourire hautain qu’il passa la barrière.

“Plus que 7h et 48 minutes de marches pour arriver à destination !”

Il trépignait d’impatience et se lancer avec fougue quand Ishanee arriva à sa suite après avoir elle aussi montré ses papiers. Le trajet se passa relativement dans le calme et le silence. Forcément, Kowalski ne pouvait s’empêcher de faire un commentaire dès qu’il y avait un panneau ou un arbre un peu étrange qui passait par là. Il se vanta lors de leur pause déjeuner, encore une fois, sur les plats lyophilisés qu’il avait inventé. Il poussa Ishanee à aller plus vite et lui interdit même d’aller à la pause petit coin car ce n’était pas prévu dans le programme. Il avait arrêter de se retourner toutes les cinq minutes pour se concentrer à marcher, les kilomètres avalaient se faisant sentir. Cependant, quand il commença à apercevoir les premiers bâtiments de la ville ravagé de Pripyat, son excitation lui donna un coup de fouet.

“Regaaaarde ! On y arrive !”

Il accéléra la cadence, rentrant ainsi dans la banlieu. Il n’y avait aucuns bruits, contrairement à la randonné qu’il avait faite avant. Pas un animal, pas un oiseau et surtout pas un humain en vu. Le paradis pour Kowalski qui en avait les yeux brillants quand il pointa une sorte de fête foraine abandoné.

“On peut y alleeeer ! Dis oui dis oui !”

Certes, il avait marqué sur son programme que la visite de la ville aurait lieu demain, parce qu’il avait compté sur la fatigue du voyage mais il n’avait pas compté oh combien il serait enthousiaste. Courant avec son sac, puisant dans des réserves dont il n’avait même pas confiance, il sortit son téléphone pour envoyer plusieurs messages et faire deux selfies Enfin le même qu’il copia colla à Skylar, Cain, Stoyan, Rico, Akihiro, et à une multitude d’autres personnes.

"Bien arrivé à Pripyat ! J'avais dis sur le programme qu'on visiterait la ville demain mais c'est juste trop fun ! Regarde ! On est dans la fête foraine !"

Les messages de réponse ne tardèrent pas à arriver et il les fit même lire à Ishanee.

“Omg trop cool! Bon soit prudent quand même, hein ???”
“OÙ EST TA COMBINAISON ?!”
“Trop classe tes photos, frangin ! J'espère que ta petite camarade et toi vous prenez du bon temps.”


Tout en marchant, il pianotait sur son téléphone avant de lever la tête vers Ishanee faisant une petite moue de réflexion car Skylar venait de lui envoyer un deuxième message rapidement.

“Fais quand même gaffe à toi, en zoomant sur la première il me semble avoir vu dans le fond une de ces saleté de Rouges. J'espère que tu as pensé à prendre une arme avec toi. On sait jamais... ce sont des créatures sacrément vicieuses et dangereuses. !”

“Alors entre Cain qui pense que je vais être radioactif et Skylar qui croit que l’Ukraine fait toujours parti de l’URSS … vraiment … ils savent pas s’amuser ! Et après ils disent de moi !!!”

Il entreprit de leur répondre rapidement pour pouvoir se concentrer sur ce lieu à découvrir.

“Je suis toujours prudent Aki ! Je te ramenerai un souvenir !”
“Je n’ai pas besoin de la combinaison Cain ! Je te l’ai déja dis ! Le taux ici n’est qu’à 6.6 msvt ! Je la mettrais quand on ira dans la centrale après demain”
“Oui je suis armé et pas à cause du système politique en vigueur. Principe de précaution. Ne t’en fais pas tout ira bien !”


Puis il rajouta après avoir envoyé le premier message en éclatant de rire.

“Et la seule chose que je risque de croiser ce sont des zombies.”

Message qu’il lu à haute voix à la jeune femme qui avait avancé et qu’il rattrapa rapidement tout en observant attentivement, après avoir rangé son téléphone, l’endroit dévasté et ou la nature avait repris ses droits.

“Alors je sais … que sur le programme j’avais dit qu’on devait établir le camp dans l’un des parcs du centre ville mais que dirais tu qu’on se mette dans l’un des hôtels de ce parc d’attraction ?”

Kowalski sortait rarement des plans qu’il établissait. Il le faisait que pour deux raisons. L’urgence d’une situation, qu’il déterminait selon des critères précis. L’excitation que quelque chose d’encore plus fou que ce qu’il avait déja prévu. Il n’aimait pas vraiment l’improvisation mais il savait plus ou moins la gérer quand il décidait de bifurquer de sa ligne. Et là … c’était clairement quelque chose à changer. Il pouvait ressentir toute la tragédie qui s’était abattu, sur ce lieu de vie figé, et il ne savait que ce n’était que le début. Toute personne normal aurait pu, aurait du, avoir peur des lieux dans lesquels ils traversés. Une fête foraine abandonné, recouverte de végétation, alors que l’on pouvait aisément voir qu’elle avait été arrêté en pleine liesse.

“Tu te rends compte qu’au final, le taux de radiation n’est pas si élevé que ça ? Il est le même qu’à Kiev alors que la ville a été touché de plein fouet par le nuage.”

Kowalski avait sorti son compteur au moment où ils avaient posé les sacs, à coté de ce qui restait de la baraquette à churros. Contrairement à ce que Cain pensait, il était très prudent. Ce n’était pas la première fois qu’il travaillait avec de la radioactivité. Il connaissait parfaitement ce sujet.

“Oh ! Regarde ! On aperçoit le dôme de pierre, le fameux cercueil qui contient le coeur radioactif ! On est s’y proche de la centrale à vol d’oiseau !”

Il avait pointé du doigt le haut d’un batiment blanc qui se dessinait dans le soleil couchant. Il avait vraiment hâte d’y aller mais il arriva à calmer ses ardeurs pour installer le camp. Tout en discutant avec Ishanee, il tourna la tête vers la gauche, ayant entendu un bruit suspect. Haussant les épaules, il n’y fit pas plus attention que ça. Il avait lu dans un article que la population de renard avait grandement augmenté. Ce qui était logique vu que la nature avait repris leurs droits. Suivant la jeune femme, ils rentrèrent dans un bâtiment qui devait être un ancien hotel après avoir récupéré leurs affaires.

“Il serait plus judiciable que nous établissons notre camp dans une grande salle. Celle du restaurant me paraît bien.”

Marchant dans les décombres, il avait sorti son petit cahier pour tout noter mais il tourna encore une fois la tête, ayant entendu le même bruit. S’il était confiant comme d’habitude, il sentit une légère pointe d’angoisse qu’il chassa rapidement avec son raisonnement logique qu’il s’appliqua silencieusement.

“Oui, ici c’est très bien. Nous avons quatre issus de secours si l’on vient à nous attaquer. S’il y a un tremblement de terre nous pouvons nous mettre sous ses tables et selon une expertise rapide, le bâtiment tomberait plutôt de l’autre coté qu’ici. Outre la beauté du vitrail qui nous offre donc pour demain matin une luminosité dès les premiers rayons du soleil, les murs sont épais et nous offrent une protection si le temps viendrait à se gâter.”

Posant ses affaires après avoir un peu déblayé, il commença à monter le camp avant de se tourner beaucoup plus subitement.

“Ishanee … il faut que je te fasse part de quelque chose … J’ai … l’impression que l’on nous observe. C’est la troisième fois que j’entends le même bruit. À l’extérieur j’ai cru qu’il s’agissait de renards qui venaient voir qui dérangeait leur habitat mais maintenant … je n’en suis moins sur. Après il peut aussi s’agir de mon imagination. Malheureusement j’ai appris qu’on ne pouvait contrôler le subconscient et ce petit enfoiré peut tout à fait me jouer des tours pour se venger que je ne l’écoute pas assez et que je le bride même selon mon cher psychiatre. Le lieu s’y prête et les lectures que j’ai eu par le passé favorisent le travail neuronal.”

Il voulait être sûr qu’il ne soit pas le seul à avoir entendu le bruit. Déja qu’il avait tendance à se parler à lui même, il n’avait pas envie qu’Ishanee lui fasse passer une séance pour comportement suspect.

“Néanmoins, sache que j’ai une formation militaire. Je sais gérer mon stress. Je passe régulièrement des tests à l’agence. Mais … si jamais … il arrivait qu’une peur panique s’empare de moi. Frappe moi ou non, plutôt, dis moi une théorie scientifique fausse, je sais que je me focaliserai plutôt sur la façon de te corriger.”



code by bat'phanie

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
I told you about the apocalypse!
And especially Merry Christmas
In restless dreams I walked alone. The halo of a street lamp i turned my collar to the cold when my eyes were stabbed by the flash of a neon light. Fools said I ! Silence, like a cancer. Hear my words, take my arms that I might teach you and echoed in the wells of silence. People prayed to the neon god & the sign flashed out its warning. The sign said : the words of the prophets
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85185-si-l-avion-est http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86677-les-liens-de-tout-ce-beau-monde#1231165 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83145-tous-ensemble-hey#1189606 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85526-cutie_genius#1203109 En ligne

Contenu sponsorisé








Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Tourisme noir, c'est Halloween avant l'heure ! } feat Ishanee Vimaan





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ L'Europe