« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Nouvel événement Rp à lire : Les Heures de Visite, by Deborah Gust ! ☣️
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Come out and play ft Mabel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

Come out and play ft Mabel  Nfmd

I thought that I could walk away easily
But here I am, falling down on my knees
Praying for better days to come and wash this pain away
Could you please forgive me?
Lord, I'm sorry for dancing with the devil


Come out and play ft Mabel  14wh

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

Come out and play ft Mabel  Z86d

| Cadavres : 464

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Mer 30 Sep 2020 - 17:18




Come out and play
And I know it makes you nervous
But I promise you, it's worth it, to show 'em everything you kept inside.



☾☾ Qui osait poser ses sales pattes sur ma sonnette de si bon matin ? Qui pouvait bien avoir envie de se faire insulter par ma magnifique personne aussi tôt dans la journée ? Je n'en avais aucune idée, mais il n'allait pas regretter le voyage. Alors que le troisième coup de sonnette retentissait dans mon appartement, j'arrivais finalement devant la porte, l'ouvrant d'un coup sec en lâchant un regard des plus noirs à la personne présente devant moi.

-Qu'est-ce que vous me voulez ?

Il eut l'air particulièrement gêné, baissant la tête doucement avant de sortir un recommandé de derrière son dos pour me le tendre. Je haussais un sourcil, intriguée par ce recommandé qu'on me tendait. Je n'attendais rien pourtant...

-Désolé de vous déranger mademoiselle mais, je dois vous apporter ce...

-Ce recommandé, oui merci, j'ai des yeux.

J'attrapais l'objet et claqua la porte au nez du facteur. Bien, voilà qui était fait. Il ne manquait plus que de regarder ce que contenait. Je l'ouvris rapidement, impatiente avant d'en sortir un billet d'avion ainsi qu'un billet d'entrée pour... Europapark ? Qu'est ce que c'était que ça ? Le billet d'avion allait en Allemagne... Tout cela semblait bien étrange ! Une note tomba aussi du recommandé, que je m'empressais de ramasser. La dépliant, je commençais à la lire : "Félicitations ! Vous avez gagné notre grand concours ! La récompense est un voyage de deux jours à Europapark, un des parcs d'attractions les plus connus d'Europe ! Alors, excitée ?" Je ne comprenais pas... Je ne me souvenais pas avoir participé à un quelconque concours... j'étais trop bien pour ce genre de choses. Mais, il fallait dire que l'occasion était compliquée à être refusée et l'opportunité tombait à pic. J'avais bien besoin de prendre un peu de temps pour moi. Je regardais la date à laquelle l'avion devait partir et réalisa que... c'était demain matin ! Je devais me dépêcher ! Rien n'était préparé !

Le reste de la journée passa extrêmement vite, puisque je devais rassembler toutes mes affaires pour deux jours en une seule valise... Comment est ce que j'étais sensé faire ça ? Normalement il me fallait une valise par jour ! Mais avec mes efforts démesurés, je réussis à fermer la seule valise que j'étais autorisé à prendre. Sérieusement, j'avais gagné un concours de pauvres ? Ne pas payer un supplément pour un bagage de soute paraissait être un crime contre l'humanité. Du moins un crime contre moi, chose que je ne tolérai pas. J'avais bien sûr, fais une virée shopping parce qu'il était impensable de me rendre dans un pays étranger avec de beaux inconnus en m'habillant comme je le faisais tous les jours à Storybrooke. Tant pis pour le confort, l'important restait le style. Puis, après cette journée bien chargée, je rejoignis les bras de Morphée.

Bien sûr, il avait fallu que je n'entende pas mon réveil... L'avion partait dans trois heures et je venais seulement d'émerger. Mais ce n'était pas grave, je pouvais être efficace quand c'était un cas d'extrême urgence comme celui-ci. J'aurais pu rester avec un sweatshirt et un legging pour prendre l'avion mais... il était impensable pour moi de me montrer dans une tenue aussi hideuse en public, et de plus je ne pensais même pas avoir des pièces aussi laides dans mon dressing. Celui-ci ne contenait que les plus belles pièces. Je mis donc la tenue préparée la veille et me prépara. Au moment où je quittais l'appartement il ne me restait plus que deux heures, mais je savais que ça le ferait. L'avion m'attendrait de toute façon, je demeurais toujours leur invitée d'honneur. Fort heureusement, je réussis à m'installer dans l'avion sans inconvénient majeur. J'étais assise du côt du hublot, regardant à travers celui-ci tout en me demandant ce que j'avais fais à Dieu pour voyager en économie avec le reste de la plèbe, quand j'entendis une voix que je connaissais bien surgir derrière moi. Pitié... Je me retournais, espérant de tout coeur avoir rêvée. Mais non, elle était là. Mabel, avec son sourire inssuportable. Elle s'assit à mes côtés alors que je lui lançais un regard noir.

-Qu'est ce que tu fais là Mabel ? Ne me dis pas que toi aussi tu vas en Allemagne dans ce parc d'attractions... Pourquoi est ce que je ne peux pas profiter d'un week-end de tranquillité sans devoir supporter un Pines ? Je suis maudite, c'est ça ? Je me levais automatiquement de ma place, et commença à crier à l'attention des hôtesses. -Mesdames, il y a quelqu'un sans billet qui a réussi à s'infiltrer ! Veuillez la faire sortir d'ici immédiatement !

Non, je n'allais pas supporter Mabel. Je ferais tout pour qu'elle n’atterrisse jamais en Allemagne. Et si jamais elle réussissait, elle ne passera pas les portes du parc d'attraction... Et si jamais elle réussissait aussi cette étape, malgré tout ce que je lui lancerais sur son chemin, un accident était si vite arrivé, non ?

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Primadonna girl ★

All I ever wanted was the world, I can't help that I need it all, the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult but it's always someone else's fault. You can count on me to misbehave


ϟ Mabel Pines ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines

| Avatar : Katherine Langford

Come out and play ft Mabel  Pzlp
- Mabel, des monstres invisibles se cachent dans ces sous-sols, tu dois...
- T'inquiète Oncle Ford, j'ai des supers jumelles infrarouges.

Come out and play ft Mabel  Y4ln
Personne: ...
Mabel: Ça veut dire que je pourrais avoir ma propre dimension ?


| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Mabel Pines

Come out and play ft Mabel  Test-3

| Cadavres : 224

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 2 ans...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Mar 27 Oct 2020 - 20:28


Come out and play






Un sourire béat s'affichait sur mes lèvres tandis que je trépignais sur mon siège. J'avais eu une idée génialissime. Qui aurait eu l'ingéniosité d'inviter son amiennemie à un voyage dans un parc d'attraction pendant deux jours ? Malgré ce qu'elle m'avait fait subir à certains moments de ma vie, je savais que Pacifica n'était pas une fille démoniaque comme elle aimait le montrer. Au fond, tooooooouuuuuuuut au fond de son coeur de pierre se cache une adorable petite fille en quête d'affection. Et qui mieux que la grande Mabel Pines dans sa grande bonté pour lui donner l'amour qu'elle désirait tant ?! Et puis, un séjour à Europapark ! Qui n'en avait pas déjà rêvé ? Certainement pas moi ! Cela faisait tellement longtemps que j'avais envie d'y aller !! J'étais sûre que Pacifica adorerait cette virée entre filles. Bien sûr, j'avais su me montrer prévoyante, sachant pertinemment qu'elle ne viendrait pas d'elle même si je me présentais directement à sa porte avec deux billets d'entrée ! Elle aimait se montrer inaccessible mais au fond, je sais que c'est parce que c'est une grande timide. Elle n'avait jamais eu de véritable amie, il fallait la comprendre ! Mais j'étais désormais là ! Et je lui montrerais les gaietés de l'amitié !

Vous me demanderez alors: "Mais comment as tu fait pour l'attirer dans tes filets ?" Pas d'impatience ! J'allais y venir. Avec l'argent durement gagné lors de mes heures au cinéma, j'avais pris l'entièreté du séjour à ma charge ! J'avais passé ensuite un certain temps devant mon ordinateur afin de préparer une lettre expliquant qu'elle avait remporté lors d'un concours un séjour dans le parc allemand. La connaissant, j'étais certaine qu'elle sauterait sur l'occasion de voyager. Bien évidemment, j'avais remis mon courrier le plus tard possible au facteur, afin qu'elle n'ait que peu de temps pour y réfléchir et pour venir ! Sinon, je me disais qu'elle trouverait ça louche.

Et nous voilà, maintenant dans l'avion, assise l'une devant l'autre pour vivre l'une de nos plus incroyable aventure entre filles ! Ah oui, vous me demanderez sûrement pourquoi pas côte à côte ? Pour que la surprise puisse durer plus longtemps voyons ! Et aussi parce que je m'y étais pris à la dernière minute pour réserver les billets et qu'il n'y avait plus de places ensembles, c'est dommage... Mais ça ne nous empêchera pas de discuter !

Satisfaite de mon effet, je ravançais ma tête entre les sièges d'un air espiègle.

- Pacifica ! Je suis tellement contente de te voir ici !! M'exclamais-je.

D'un bond et affichant une moue visiblement mécontente, la blonde commença à signaler que je n'avais rien à faire ici, mais cela eu comme simple conséquence d'étirer encore plus mon sourire lorsque je montrai le billet en ma possession. Décidemment, qu'est ce que je vous disais ? C'était une grande timide concernant ses sentiments. Comment on dit déjà en japonais ? Ah oui, c'est une tsundere~

- Calme toi Pacifica ! Je suis sûre que tu vas adorer notre petit séjour au parc d'attraction ! Tu vas voir, on va se redécouvrir sous un autre angle !

Malgré les protestations de la jeune fille, deux hôtesses vinrent calmer les tensions avant le décollage. A ma grande déception, malgré mes innombrables tentatives de faire des jeux pour occuper le vol, Pacifica préféra m'ignorer jusqu'à notre débarquement en Allemagne. Lorsque nous montâmes dans la navette afin d'aller dans l'un des hôtels du parc afin de nous reposer de ce long vol, elle choisit expressement de prendre le siège le plus loin de moi. Ma mission pour nous rendre amie était sans doute plus compliqué que prévue. Mais je serais mener à bien cette quête ! Me réconfortais-je en regardant une photo de Dandinou.

Bien trop vite à mon goût, seulement parce que le paysage était ravissant, ces petites maisons allemandes étaient adorables, nous arrivâmes toutes les deux à notre chambre d'hôtel. Bien évidemment, celle-ci était commune, pour mon plus grand bonheur et je le savais pour celui de Pacifica aussi ! J'observais la demeure qui nous accueillerait pour deux jours. J'avais choisi l'hôtel "Castillo Alcazar", il me semble que c'était de l'espagnol. A l'intérieur, tout rappelait le moyen-âge, d'après Dipper ça faisait penser au temps des croisades. Personnellement, je trouvais que cela faisait juste penser à la royauté ! Et ça avait suffit à me charmer ! Oui, c'était sûr, nous enterrerons la hache de guerre ici même !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

Come out and play ft Mabel  Nfmd

I thought that I could walk away easily
But here I am, falling down on my knees
Praying for better days to come and wash this pain away
Could you please forgive me?
Lord, I'm sorry for dancing with the devil


Come out and play ft Mabel  14wh

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

Come out and play ft Mabel  Z86d

| Cadavres : 464

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Ven 6 Nov 2020 - 21:19


 

 

 
Come out and play
And I know it makes you nervous
But I promise you, it's worth it, to show 'em everything you kept inside.

 


 
☾☾ Le pire c'était que cette idiote ne voyait aucun problème au fait qu'elle soit là. Elle semblait heureuse, voir même excitée de ma présence. Il ne fallait pas avoir un Q.I. bien élevé pour comprendre... Certes, Mabel était toujours excité pour un rien, mais le manque de surprise quant à ma présence dans l'avion et le fait que cela ne pouvait pas être une coïncidence me fit comprendre qu'elle était derrière tout ça. Bien sûr ! Comment avais-je pu croire naïvement que j'avais réellement gagné un stupide concours ? Je ne participais jamais à ce genre d’événements, réservés plutôt à la plèbe pas capable de payer des vacances eux-mêmes. Je ne savais même pas comment la femme sweater avait pu payer un séjour dans un parc d'attraction si loin de Storybrooke... Cette pensée me fit sourire : j’espérais bien qu'elle avait cassée sa tirelire pour moi. La mettre sur la paille sans même mettre la main à la pâte ne pouvait pas me faire plus plaisir. Finalement avoir une ennemie qui n'avait aucune notion du bon sens pouvait être utile.

Elle m'ordonna de me calmer alors que je levais la tête vers elle. Pour qui se prenait-elle à me donner des ordres ? Comment pouvait-elle penser que j'allais être calme après être trompée dans son piège enfantin ? Elle m'emmenait de force dans un parc d'attractions pour passer du temps avec elle, et j'étais sensée être heureuse et calme ? La prochaine étape c'était la remercier ? Cette pauvre folle rêvait les yeux ouverts. Je regardais autour de moi, mais les hôtesses de l'air avaient déjà fermé les portes de l'avion et se préparaient au décollage. Il était trop tard pour partir. Mais, de toute façon, en avais-je vraiment envie ? Cela restait des vacances déjà payées... C'était compliqué de refuser. De plus, cela ne me contraignait pas à rester aux côtés de Mabel. Il me suffisait de l'assommer et de la laisser dans un coin. Elle trouvera bien le moyen de rentrer toute seule à son réveil, elle qui avait tant d'argent à jeter par les fenêtres.

-Je ne vais pas rester calme Mabel ! Tu m'as piégé et maintenant je vais devoir te supporter ! Je ne sais pas pourquoi tu continues à vouloir qu'on soit amies mais il faut que tu te rentres bien ça dans la tête : nous ne l'avons jamais été, et nous ne le serons jamais. Je n'ai pas besoin de te redécouvrir, je sais parfaitement qui tu es : Une pauvre fille qui n'a pas la maturité de grandir.

Mes paroles, que je criais sans même y faire attention en plein milieu de l'avion, finirent par faire intervenir le personnel qui nous prièrent de restez tranquilles jusqu'à l’atterrissage. Décidément, encore une qui me donnait des ordres. Cependant, je suivis celui-là, n'ayant aucune envie d'être jetée par dessus-bord à cause d'une gamine qui ne savait pas se tenir. Et dire qu'on avait le même age... Je ne comprenais pas comment elle avait fait pour rester aussi insouciante et immature alors qu'elle avait maintenant vingt et un ans. Enfin, je réussis à l'ignorer durant tout le voyage malgré ses tentatives de jouer avec moi. Elle avait vraiment choisie la personne la moins bien placée pour partir avec elle... Dans la navette, je fis bien attention à me retrouver le plus loin possible du surplus d'énergie personnifiée. Je sortis ainsi mon portable que je n'avais aucun réseau en Allemagne, mon forfait ne fonctionnant dans ce pays abominable. Plus je regardais par la fenêtre pour occuper mon temps, plus je me disais que ce pays n'avait vraiment rien pour lui... Qu'est ce que ces maisons étaient moches ! Ce fut donc après ce voyage interminable que nous arrivions enfin à l'hôtel...

-Qu'est ce que c'est moche ! On va attraper la peste ici... Enfin, si tu ne l'as pas déjà. déclarais-je en regardant de haut en bas ma compagnon d'infortune.

Je soupirais, n'ayant aucune envie de dormir dans un endroit pareil. Tout semblait venir d'un autre siècle et... je n'appréciais pas ça. De plus, ça ressemblait fortement à du mobilier des maisons de campagne médiévales. J'étais une femme moderne, pas une sorte de chevalière... Cependant, si je voulais profiter du parc d'attractions, il ne me semblait pas avoir énormément de choix. Je marchais donc jusqu'à la réception, prête à récupérer la clé de la chambre, poser ma valise et me préparer convenablement pour fuir ce malheureux hôtel et me rendre à l'endroit véritablement intéressant du voyage : le parc d'attractions.

-Bonjour, nous avons fait une réservation au nom de Mabel Pines.

-Bien sûr, laissez-moi une seconde. répondit la réceptionniste alors qu'elle tapotait sur l'ordinateur en face d'elle. Une chambre simple avec un lit double, c'est bien cela ?

Je ne pus m'empêcher de hausser un sourcil, étonnée par ces précisions avant de me tourner vers Mabel. Un lit double ? Dans une chambre simple ? On allait devoir se coller toute la nuit ? Et toute la journée ? Ses deux neurones n'avaient pas pu se connecter pour prendre deux chambres individuelles ? Plus le temps passait et plus cette fille me désespérait. Seulement, je me laisserai rarement abattre et sûrement pas par les vaines tentatives de Mabel pour nous faire nous rapprocher.

-Je pense qu'il y a erreur. Nous avions demandé deux chambres individuelles.

-Oh... Eh bien désolée, mais j'ai bien peur que plus aucune de ces chambres ne soit disponible.

-Vraiment ? Et si je rajoute quelques billets, est ce que cela vous permettrait de trouver une chambre disponible ?

-Veuillez m'excusez mais... cela ne change rien. Je ne peux pas virer des clients pour vous faire de place. Vous devrez vous satisfaire de votre réservation, j'en ai bien peur. Voici donc vos clés, une chacune, et la chambre est la 207, au deuxième étage.

Je lui lançais un regard noir avant d'attraper la clé. Elle pouvait être certaine que son patron aurait connaissance de son manque de professionnalisme et de mon propre mécontentement. Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait perdre à quelqu'un un travail... J'espérais seulement ne pas être rouillée. Mais cela attendra. Le voyage ainsi que le décalage horaire m'avait exténuée et j'avais bien besoin d'une bonne douche bien chaude. Arrivant dans la chambre, je me précipitais alors dans la salle de bain, préférant ne pas perdre du temps à admirer ce qui n'était pas admirable : c'est-à-dire la décoration ainsi que les sweaters ignobles que Mabel avait probablement amené. Une fois propre et habillée je retournais dans la chambre dans laquelle Mabel était encore et m'assit sur le lit, dur comme du bois. Ce qui pouvait paraître normal puisque c'en était... Quelle plaie cet hôtel. J'espérais au moins que le parc d'attractions soit de bien meilleure qualité que le reste du voyage.

-Tu devrais aussi passer à la douche. Je t'assure, ça vaut mieux.

En vérité, je préférais éviter de sentir Mabel, sait-on jamais ce que je pouvais découvrir par ce moyen, et n'avait donc aune idée d'à quel point elle pouvait sentir fort. Mais là n'était pas la motivation de ma phrase. Je voulais simplement qu'elle parte dans la salle de bains et allume la douche pour ne pas qu'elle m'entende m'éclipser, bien sûr sans l'attendre. Le moins je l'avais dans mes pattes, le mieux je me porterais. La pauvre fille s’exécuta, me laissant ainsi le champ libre. Parfait. Je mis mes talons (car aller dans un parc d'attractions ne voulait pas dire qu'il fallait manquer de classe, chose que manquait cruellement ma soi-disant amie), prit ma clé et sortit le plus discrètement possible de la chambre, enfin si on oubliait les talons qui faisaient un bruit assourdissant sur le parquet en bois de ce maudit hôtel...

 

 
CODAGE PAR AMATIS

 

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Primadonna girl ★

All I ever wanted was the world, I can't help that I need it all, the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult but it's always someone else's fault. You can count on me to misbehave


ϟ Mabel Pines ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines

| Avatar : Katherine Langford

Come out and play ft Mabel  Pzlp
- Mabel, des monstres invisibles se cachent dans ces sous-sols, tu dois...
- T'inquiète Oncle Ford, j'ai des supers jumelles infrarouges.

Come out and play ft Mabel  Y4ln
Personne: ...
Mabel: Ça veut dire que je pourrais avoir ma propre dimension ?


| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Mabel Pines

Come out and play ft Mabel  Test-3

| Cadavres : 224

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 2 ans...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Lun 29 Mar 2021 - 23:42


Come out and play






Impatiente comme à son habitude, Pacifica fut la première à entrée pour demander notre chambre à la réception. Je savais qu'elle finirait par céder au charme de l'hôtel ! Elle faisait celle qui n'était pas emballée par ce séjour avec moi mais elle ne voulait juste pas avouer qu'elle était heureuse de m'avoir comme amie. Elle était si difficile. J'avais lu dans un manga que le type de caractère de Pacifica était tsundere. Elle cachait ses sentiments sous un façade froide et désagréable mais en réalité, elle jubilait de cette expérience.

Bon, il était vrai qu'elle exprimait sa joie d'une manière bien singulière. La pauvre réceptionniste ne semblait d'ailleurs pas vraiment apprécier ses airs de diva. Mais ce n'était pas vraiment la faute de la jeune femme, c'était surtout à cause de son éducation, elle n'avait appris les banalités de la vie. Elle allait découvrir de nouvelles choses ici. C'est vrai que le fait de dormir dans une chambre avec un lit double n'était peut être pas ma meilleure idée mais à la base j'avais gagné un voyage pour deux en couple ! Je n'avais juste pas spécifié le dernier aspect. Après tout, dormir ensemble n'était pas la fin du monde ! Je l'avais souvent fait avec Dipper et d'autres amies, c'était d'ailleurs les moments les plus drôles dans une journée ! Les batailles de polochon, les pieds froids sur les jambes de l'autre qui tente de fuir, aaah, le rêve non ?


Sautillant à la suite de Pacifica je pénétrai dans la chambre au comble de ma joie. C'ETAIT SI REALISTE ! C'était merveilleux ! Oh la la, je devrais peut être penser à redécorer ma chambre ainsi ! Ca faisait si princesse ! Il ne me manquait plus que la robe. Ma coéquipière quant à elle ne prit même pas la peine d'admirer la vue, et préféra directement s'enfermer dans la salle de bain. Bon... elle n'était peut être pas si contente que ça, ou alors elle voulait pouvoir vivre ses émotions isolée... Aller, aux les coeurs ! Il ne fallait pas penser au négatif dès le départ ! Ce serait deux jours de folie !

M'approchant de la fenêtre, j'admirais la vue boisée que nous avions. Cela me rappelait presque Gravity Falls, le vieux bois de la chambre, les sapins... oui, cet endroit serait parfait pour nous redécouvrir sous un nouvel angle.

Pacifica sortit quelques instants plus tard aussi propre que sous neuf, jugeant amèrement les pulls que j'avais sorti de ma valise pour les installer dans la penderie. Avait-elle remarqué que j'en avais pris quelques uns en plus pour elle ? J'avais mis du temps à les confectionner à son image. Mes pulls avaient toujours marqué mes signes d'amitié, cela était une sorte de rituel pour moi. Et puis, il ne faisait pas encore très chaud, peut être arriverais-je à la convaincre d'en porter au moins un. Elle ne fit cependant aucune remarque quant à mes affaires, préférant s'arrêter sur mon odeur corporelle qui certes, ne devait pas sentir la rose après les heures de vol.

- Tu as raison ! Je serais bien plus à l'aise après m'être douchée ! Ces heures de vols étaient interminables, ne faisons bien de nous requinquer avant de profiter du parc. La salle de bain est jolie ? Demanda-t-elle. Oui, je verrais bien par moi-même mais c'est bien de partager nos ressentis ! Je te laisse t'installer tranquillement pendant que je me lave, j'ai déjà mis mes affaires dans l'armoire, je t'ai laissé de la place ! J'ai apporté des tenues assorties, on pourrait sans doute profiter de les mettre, quand dis-tu ? Non attends ! Ne réponds pas tout de suite, je te laisse le temps de réfléchir, tu es toujours désagréable lorsque tu es spontanée ! A tout de suite ! Et je m'éclipsai sous la douche.

Celle-ci ne dura que peu de temps, souhaitant Ô combien la retrouver au plus vite pour profiter pleinement de notre journée en duo. Mais quelle ne fut pas ma déception lorsque je retournais de la chambre, toute vêtue mon pull spécial bestie.

- Pacifica ? Pacifica ? Où te caches-tu ? Aller, sors de ta cachette ! On doit profiter de notre journée.


Je me mis à la chercher de longues minutes avant de comprendre que celle-ci m'avait lâchement abandonné dans la chambre, préférant sans doute déjà s'éclipser dans le parc. Mais elle ne m'aurait pas comme ça ! Je ne m'avouerais pas encore vaincue ! Si elle ne comprenait pas encore l'importance de ma démarche, je ferais en sorte de lui prouver que celle-ci était nécessaire pour elle !

Enfilant mes chaussures en moins de deux et attrapant mon sac à dos spécial pique-nique, je m'élançais dans les escaliers et rejoignit la réception.

- Excusez-moi Madame, auriez vous aperçue mon amie qui s'est présenté un peu plus tôt à vous ? Vous savez, jolie fille, blonde, fortement désagréable... Oui, ça vous revient ? Ah ! C'est super ! Pourriez vous m'indiquer depuis combien de temps elle a rejoins le parc ?
- Cela fait environ 15 minutes qu'elle... Entreprit-elle sur un anglais bancal face à mon débit sans doute trop rapide.
- Je vois ! Merci beaucoup !


Sache Pacifica qu'où tu te caches, je te retrouverais ! Alors prépare toi bien, j'arrive et je compte bien te faire voir tout mon talent d'amitié !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

Come out and play ft Mabel  Nfmd

I thought that I could walk away easily
But here I am, falling down on my knees
Praying for better days to come and wash this pain away
Could you please forgive me?
Lord, I'm sorry for dancing with the devil


Come out and play ft Mabel  14wh

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

Come out and play ft Mabel  Z86d

| Cadavres : 464

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Ven 23 Avr 2021 - 12:40




Come out and play
And I know it makes you nervous
But I promise you, it's worth it, to show 'em everything you kept inside.



☾☾ Abandonner Mabel et profiter de son cadeau sans avoir à me la coltiner partout où j'allais était exactement ce qu'il me fallait. Elle avait raison sur une chose : j'avais besoin de vacances et ce parc d'attraction ferait parfaitement l'affaire. Cela faisait des années que je n'avais pas mis les pieds dans un parc d'attraction et je devais avouer que ça me manquait... Lorsque j'étais à Gravity falls, je ne ratais jamais la foire ou les différents événements organisés par la ville. Je ne pouvais pas, dans un sens, puisque mes parents participaient à chaque fois à leur organisation et réalisation finale alors ne pas m'y rendre aurait été mal vu. Mais je m'y rendais avec plaisir. C'était un moment où je pouvais profiter d'être une enfant sans penser à tout le poids qui pesait sur mes épaules et toute la pression que me mettait mes parents.
Aujourd'hui encore je pouvais profiter de ce moment grâce au cadeau de Mabel... Le seul désavantage était que j'étais censé partager ça avec elle. Quelle plaie, heureusement que j'avais trouvé un moyen pour l'éviter à tout prix.

-Pousse-toi, sale gosse c'est moi qui m'assieds ici. dis-je au morveux en anglais, qu'il ne comprenait probablement pas.

Le gosse grogna, comme le petit orge qu'il était avant d'appeler sa maman à l'aide. Je soupirais. Je n'avais pas abandonné Mabel pour devoir m'occuper d'un autre enfant... Celui-ci avait au moins quinze ans de moins qu'elle, mais la même maturité. Je le regardais retourner vers sa mère, qui semblait bien plus gentille que lui. Elle lui montra un autre wagon dans lequel elle le fit s'asseoir avec elle, me laissant ainsi tranquille. Parfait, elle au moins avait compris qu'il fallait me laisser seule. Bien installée dans le wagon du monorail du parc d'attractions, un granité dans un verre en forme de dauphin dans la main, je pus profiter tranquillement de ma ballade. Certains pouvaient penser que c'était du temps de perdu mais, n'ayant jamais mis les pieds ici, c'était un moyen parfait pour visiter une première fois les lieux sans me fatiguer et ainsi noter les attractions que j'avais envie d'essayer. ça ne durait qu'une petite vingtaine de minutes et ça me permettait de faire du repérage tout en sirotant ma boisson. Gagnant-gagnant.

-Attachez vos ceintures, le monorail est en route !

Je ne savais pas qui avait obtenu ce travail de faire les voix off pour les attractions du parc mais il me donnait plus envie de sauter du monorail que d'écouter ses indications. Naturellement, je n'attachais pas ma ceinture, n'ayant pas cinq ans et sachant me tenir dans un train qui allait à deux à l'heure. Je devrais m'en sortir. L'attraction démarra et je pus enfin voir les différents espaces du parc d'attractions. Puis, alors que je jugeais les gens au sol en train de courir partout comme des puces, je vis un visage que je ne connaissais que trop bien. Mabel. Elle regardait partout autour d'elle, sûrement en train de me chercher... Par réflexe, je me recroquevillais dans le wagon, afin qu'elle ne voit pas ma tête dépasser de celui-ci, mais je ne savais pas si c'était suffisant, n'ayant aucune idée de ce que elle voyait. Pourquoi fallait-elle qu'elle gâche toujours mes moments de détente et de plaisir ? Elle le faisait exprès. Je ne pensais pas qu'elle arriverait si vite... Mais maintenant qu'elle était là et que j'avais l'avantage d'être au dessus d'elle, j'eus une idée. Il fallait que j'agisse vite.

-Je peux vous prendre un pop corn ? demandais-je au couple du wagon derrière moi qui me débectait depuis que j'avais mis les pieds dans ce train.

Ils se regardèrent d'abord, ayant l'air de ne pas comprendre ma demande, qui n'était pourtant pas simple. Puis la femme acquiesça et approcha le seau de pop-corn de moi. Je la remerciais d'un simple sourire et attrapa quelques pop-corns. Tant qu'à en prendre, autant ne pas en prendre un. J'en mangeais quelques-un, par simple gourmandise, puis lança le dernier pile dans les cheveux de Mabel. Je commençais à rire, bien trop fort, sans penser au fait qu'elle allait m'entendre... tant pis, c'était bien trop drôle de la voir se dandiner pour enlever le pop-corn de ses cheveux. J'aurais du en prendre plus, je me serais encore plus amusé. Et il était hors de question que je gâche ma boisson en lui balançant dessus. Je me demandais si elle allait être capable de me trouver... J'adorais jouer au chat et à la souris.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Primadonna girl ★

All I ever wanted was the world, I can't help that I need it all, the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult but it's always someone else's fault. You can count on me to misbehave


ϟ Mabel Pines ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines

| Avatar : Katherine Langford

Come out and play ft Mabel  Pzlp
- Mabel, des monstres invisibles se cachent dans ces sous-sols, tu dois...
- T'inquiète Oncle Ford, j'ai des supers jumelles infrarouges.

Come out and play ft Mabel  Y4ln
Personne: ...
Mabel: Ça veut dire que je pourrais avoir ma propre dimension ?


| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Mabel Pines

Come out and play ft Mabel  Test-3

| Cadavres : 224

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 2 ans...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Dim 30 Mai 2021 - 21:52


Come out and play






Il était vrai que j'avais prévu de chercher de façon assidu Pacifica. Cependant, mon attention fut quelque peu mise à l'épreuve lorsque j'arrivais enfin dans le parc. Mais ouah ! Personne ne m'avait dit qu'Europa park était si incroyable ?? Pourquoi n'y avais-je jamais mis les pieds avant ? Ces décors sur les pays, cette magnifique odeur s'échappant des différents étals qui ornaient les allées. C'était le paradis ! J'entendais déjà les cris des gens dans les montagnes russes et le rire de ceux qui profitaient pleinement des boutiques de souvenirs. Comment Pacifica avait-elle pu me laisser seule alors que cet endroit avait été créé pour partager ! Elle ne pouvait décidément pas s'amuser seule ici ! Il fallait que je la retrouve ! Mais avant ça, je comptais bien m'octroyer le droit de manger un ou deux bretzels, c'était la spécialité du pays après tout !

Mmh la saveur de ce petit pain chaud salé était divin. Les allemands avaient donc fait des inventions si géniales en terme culinaire ? J'aurais dû y emmener Dipper, il aurait été content de découvrir des spécialités locales. A la place, Monsieur avait préféré terminé un devoir hyper important sur l'archéologie. Comment on peut préférer passer des heures et des heures sur un travail alors qu'on avait la possibilité de venir s'amuser durant deux jours dans l'un des parcs les plus conséquents d'Europe ? Une chose était sûr, on ne se comprendrait jamais là dessus. Bon certes, je peux effectivement vous surprendre en vous avouant que Pacifica n'était pas mon premier choix... ni mon second... Maaaiis, ce n'est pas le plus important ! Le plus important, c'est de ce dire que le destin à fait en sorte que nous soyons réunis pour renouer des liens importants. Surtout que je suis loin d'être idiote, je sais qu'il y a des rapprochements entre mon jumeau et elle ! Mais comme le dit si bien un terme japonais, ce sont des tsunderes. Ils font semblant de ne pas s'apprécier. Moi je dis, y a anguilles sous enclume ! Il se passe forcément quelque chose entre ces deux là. Mais, comme je n'arrive pas à tirer les vers du nez de Dipper, je me dis qu'il est préférable de le faire avec ma futur belle soeur non ? Et puis, si on deviendra une famille, il faut bien qu'on nous des relations dès maintenant ! Nous devons partir sur de nouvelles bases ! Pour les 1839e fois ! Mais comprenez bien, cette jeune blonde a du mal à ouvrir son coeur, alors que je lui ais déjà pardonné ses débordements de jeunesse ! Et oui, je suis comme ça figurez vous, je n'aime pas la rancoeur envers quelqu'un. Il y a toujours du bon en chaque être... Enfin sauf peut être en Bill, mais c'est un démon, les démons sont fait pour être méchant non ?

Bon Mabel ! Reprend toi ! Ce n'est pas le tout de pavaner dans les diverses allées, je dois mettre la main sur Pacifica pour vivre pleinement mon expérience et ma mission amouuuuuuuuurrr. Si j'étais elle, que ferais-je en premier ? Me pomponner devant des miroirs ? Non, elle n'aimerait pas s'enfermer dans des toilettes publiques. Faire du lèche vitrine ? Oui, mais là ce ne sont que des boutiques souvenirs, ce serait trop bizarre de commencer par la boutique souvenirs avant même de se créer des souvenirs dans le parc non ? Hum... j'ai beau regarder la carte, je me rendais bien compte que je ne la connaissais pas assez bien pour anticiper ces mouvements. Tant pis ! Je laisserais donc la chance et le destin me guider !

C'est alors que le ciel m'entendit et qu'un signe se montra à moi - ou alors était-ce simplement le désir inconscient de Pacifica d'être mon amie -. Je sentis une chose atterrir dans mes cheveux, et à peine eu-je le temps de la retirer que j'entendis un rire sonore que je ne connaissais que trop bien. C'était le rire hautain et nasillard de Pacifica. Je me suis toujours dit que c'était dommage d'avoir un si beau visage et un rire si moche mais bon... je n'allais pas lui avouer sous peine qu'elle recommence à se considérer comme mon ennemi. Avec le temps, je m'y habituerais, nous avons tous nos défauts.

Décrochant tant bien que mal la chose, que j'avais désormais identifiée comme du pop corn, se trouvant dans mes cheveux (heureusement pour moi, ce n'était pas un bout de chewing gum), je fis de grands signes à ma partenaire de catastrophe afin de lui signaler que je l'avais bel et bien repéré. Ma cible était dans ma ligne de mire ! Le biche ne pourrait désormais plus s'enfuir ! Les carottes sont cuites ma chère ! (Oui, j'avais toujours rêvé de dire ça depuis le cours d'histoire en français) lorsque j'étais au collège ! ). Impatiente, j'allais à sa rencontre à la prochaine station qui nous permettrait de continuer le trajet à deux, par chance, la file single était plus rapide et me permit de passer devant tout le monde, ne donnant pas le temps à Pacifica de se défaire de ma compagnie. Je montais à ses côtés avec un grand sourire. L'emprisonnant pour une sublime balade en petit train autour du parc ! A la fin de se tour, elle aura une nouvelle vision de moi ! J'en fais mon serment !

- Alors Pacifica ? Tu as oublié de m'attendre ? Tu étais si impatiente que ça de te trouver sur le parc ? Tu sais, je n'ai pas été si longue mais je te pardonne ! Tu dois être si excitée de découvrir cet endroit ! Et puis tu sais, on devrait enterrer cette stupide hache de guerre. Nouveau monde, nouvelle relation ! Quand dis tu ? Et puis, qui sait, tu feras peut être parti de notre grande famille un jour non ? Enonçais-je subtilement en lui donnant un coup de coude.

Avec un peu de chance, je la verrais rougir à mon sous entendu ! Quelle génie j'étais, ma mission pour savoir si elle l'aimait commencer aussi maintenant !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

Come out and play ft Mabel  Nfmd

I thought that I could walk away easily
But here I am, falling down on my knees
Praying for better days to come and wash this pain away
Could you please forgive me?
Lord, I'm sorry for dancing with the devil


Come out and play ft Mabel  14wh

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

Come out and play ft Mabel  Z86d

| Cadavres : 464

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Sam 25 Sep 2021 - 18:22




Come out and play
And I know it makes you nervous
But I promise you, it's worth it, to show 'em everything you kept inside.



☾☾ Contre toute attente, Mabel mit beaucoup moins de temps à me répérer que ce que j'imaginais. Quelle déception. Avait-elle gagné des neurones depuis la dernière fois que je l'avais vu ? C'était peu probable. Un coup de chance paraissait bien plus plausible. Elle me fit des grands signes, visiblement contente de me retrouver. Je ne comprendrai jamais cette pauvre fille. Malgré que je la traite extrêmement mal depuis que nos routes se sont croisées, elle continuait d'essayer de faire ami-ami avec moi comme si rien ne s'était passé. J'avais beau l'insulter, lui faire les pires crasses possibles, cette idiote gardait le sourire en toutes circonstances et semblait me pardonner. Le fait est que je ne cherchais pas le pardon, loin de là. Je cherchais simplement à l'écraser, elle et sa parfaite petite famille. Elle me dégoutait, tout comme les autres Pines et mon seul désir résidait à rendre sa vie misérable, rien d'autre. Plus elle souriait, moins elle réagissait à mes actions, et plus cela m'énervait. Mais un jour je réussirai à faire disparaître ce sourire niais de son visage de potiche. Il fallait seulement que je persévère, quelque chose que je ne manquais pas de faire depuis des années maintenant. Je vis Mabel disparaître toute excitée et sut presque immédiatement où elle se rendait. Au prochain arrêt de ce misérable petit train. J’aurai aimé 'm’enfuir avant qu'elle n'arrive mais c'était malheureusement impossible. La barre de sécurité m'empêchait de bouger ne serait ce qu'un petit orteil alors sortir complètement du véhicule... Mission impossible. On arriva alors à la prochaine station et je vis miss Pines tout au début de la file faite pour les personnes seules... Elle m'avait bien eu. Bien sûr elle demanda à être assise à mes côtés. Elle continua, encore une fois, de me pardonner en trouvant des excuses bidons à mes actions pourtant intentionnellement malsaines puis proposa d'enterrer la hache de guerre. Je haussais un sourcil. N'avait-elle pas encore compris que ça n'arrivera jamais ? La hache de guerre ne sera pas enterré, elle restera toujours dans mes mains prête à trancher la tête de Mabel dés que l'occasion se présenterait. Pendant quelques secondes, j’hésitais tout de même à rentrer dans son jeu, me disant que je pourrais ainsi profiter d'elle sans qu'elle ne s'en rende compte mais soyons sérieux... Me défouler sur elle était bien plus amusant. Je plantais mes yeux dans les siens d'un regard noir puis entrepris de lui répondre le plus poliment possible.

-Écoute-moi bien idiote. Je ne t'ai pas attendu parce que je n'ai pas envie de passer du temps avec toi. Je te hais, tu le comprends ça ? Et ce n'est pas en m'invitant dans un parc d'attraction pitoyable que ça va changer ! Tu n'es rien pour moi, tu ne l'as jamais été. Tu parles d'enterrer la hache de guerre mais quand nous l'avions enfin fait, à Gravity Falls, tu m'as tourné le dos aussi vite. A peine nous étions arrivés ici, à peine tu avais retrouvé tes oncles, et à peine j'avais complètement disparu de ta vie. J'ai du faire le deuil de mes parents seule, sans le soutien ni de toi ni de ton frère. Contrairement à ce que vous disiez, vous n'avez jamais été là pour moi. Mais maintenant c'est trop tard. Tu vas me laisser tranquille ok ? Je ne veux plus te voir, jamais. J'aurai aimé m'éloigner de façon théâtrale après tout lui avoir balancé au visage, mais bloquée dans l'attraction je ne pouvais aller nulle part. Quitte à attendre, autant continuer à m'en prendre à ma voisine. Si ce que je te dis ne te plais pas, tu pourras aller pleurer dans les bras de ton cher Danny. Enfin s'il en a encore quelque chose à faire de toi. Tu ne penses pas que lui courir après comme tu le fais ça va plus le repousser qu'autre chose ? Il ne veut pas de toi, lui non plus. Il me préfère et m'a toujours préfère, ce n'est pas pour rien qu'il passe des nuits de folie avec moi. Il ne voudrait perdre son temps avec une inexpérimentée prépubère comme toi. Profite bien de ta famille Mabel, c'est tout ce qu'il te reste.

Le petit train arriva enfin à la prochaine station pour déposer et reprendre de nouveaux passagers. Il était temps. A la seconde où les barrières s'ouvrirent je sortais en dehors de l'attraction, en poussant Mabel. Elle l'avait méritée. Je me mis à marcher sans vraiment savoir où aller avant de me rappeler que je n'avais pas relevé la fin des paroles de Mabel. Et je ne pouvais pas la laisser penser qu'elle avait raison. Elle faisait des sous-entendues comme quoi j'allais faire parti de leur famille, sûrement en fricotant avec son fichu frère. Depuis longtemps, elle avait cette idée que son frère et moi étions secrètement amoureux. Mais je ne peux pas lui en vouloir, elle projette la vie amoureuse qu'elle n'a pas sur les autres, créant des théories aussi absurdes que celle-ci. C'est pitoyable, certes, mais en même temps complètement en accord avec sa stupidité sans limite et son âme d'enfant insupportable.

-Et non, je ne veux pas faire partie de ta fichue famille. Je n'ai aucun sentiments pour ton frère alors lâche moi. Comment pourrais-je ? Dipper n'a rien d'attractif, il est toujours dans ses livres ou à s'imaginer vivre des aventures. Je ne veux pas d'un gamin comme lui, plutôt mourir. Je ne serai jamais ta belle-sœur, et crois-moi c'est une bonne nouvelle pour toi. Tu n'imagines même pas comme j'aurai rendu ta vie encore plus difficile si c'était le cas. Mais ne t'en fais pas pour ça... je peux encore le faire.

Je lui fis un faux grand sourire avant de finalement tourner les talons. Il fallait dire que ça faisait du bien d'enfin sortir tout ce que je pensais de Mabel en face d'elle. Je me sentais libérée d'un poids. J'avais maintenant besoin de penser à autre chose et pour ça j'aurai besoin d'adrénaline. Quelle était la montagne russe la plus effrayante ici ?



CODAGE PAR AMATIS



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Primadonna girl ★

All I ever wanted was the world, I can't help that I need it all, the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult but it's always someone else's fault. You can count on me to misbehave


ϟ Mabel Pines ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines

| Avatar : Katherine Langford

Come out and play ft Mabel  Pzlp
- Mabel, des monstres invisibles se cachent dans ces sous-sols, tu dois...
- T'inquiète Oncle Ford, j'ai des supers jumelles infrarouges.

Come out and play ft Mabel  Y4ln
Personne: ...
Mabel: Ça veut dire que je pourrais avoir ma propre dimension ?


| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Mabel Pines

Come out and play ft Mabel  Test-3

| Cadavres : 224

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 2 ans...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Mer 29 Sep 2021 - 19:11


Come out and play






Je regardais désormais Pacifica d'un air incrédule. C'était donc ça qu'elle avait ressenti ? Je n'avais jamais pensé un seul instant à la solitude qui l'emparait. Comme elle était une personne distante, j'étais persuadée que c'était sa manière d'appréhender la mort. Il est vrai que nous avions passer du temps avec nos Oncles, étant nous mêmes sur qu'ils avaient été décimé dans l'apocalypse. Mais à aucun instant, je pensais que Pacifica aurait ainsi besoin de moi. C'était donc pour cela qu'elle était redevenue exécrable ? Parce qu'elle se sentait abandonnée par nous ? Mais... nous n'avions jamais voulu faire ça avec Dipper...

Je me tus, les larmes aux yeux, ne sachant que dire mais fidèle à ses principes, la blonde n'en resta pas là. Elle n'avait jamais eu la langue dans sa poche, préférant cracher son venin pour se protéger vis-à-vis des autres... et donc nous dans ces cas là. Ses remarques envers Danny me piquèrent en pleins coeurs. Je ne m'étais pas mêlé de ses affaires alors qu'elle aurait voulu. Moi, je n'aimais pas qu'on s'occupe des miennes. Encore moins lorsqu'il s'agissait de mes histoires d'amours. Ce que je ressentais pour Danny ne la concernait en rien. Mais apprendre que celui que je pensais aimé préférer s'envoyer en l'air avec celle qui s'était auto-proclamer comme ma pire ennemie. C'était trop. Mon sourire n'était plus qu'un souvenir et les paroles qu'elle continuait de décréter envers mon ami d'enfance me fit éclater en sanglots. Comment pouvait-elle dire ça ? Elle ne savait même pas ce que c'était l'amour. Je voulais juste la mettre avec mon frère, pas qu'elle me pique celui avec qui je voulais être, c'était injuste. Elle se vengeait de ce que nous n'avions pas fait trois ans auparavant.

Me poussant, Pacifica descendit du train en première, tandis que je traînais le pas derrière elle face aux regards interloqués des visiteurs qui semblaient passer leur meilleur moment. C'était normal après tout, qui pleurait dans un parc d'attraction ? Ce n'était pas mon genre. Pacifica aurait pu faire un effort pour que nous passions un bon moment. Pourquoi avait-elle toujours besoin de cracher sa haine sur tout ceux qui lui tendaient la main ?

Encore sonné par ses paroles et son comportement, je l'entendis à peine revenir pour déblatérer sur mon jumeau. Je ne voulais plus entendre son avis. C'était elle qui s'était isolée. Elle n'avait pas voulu être avec nous au Mystery Hotel. Elle qui se vantait d'avoir tant d'amis, où étaient-ils ? Elle était seule parce qu'elle utilisait le peu de gens qui l'entourait. Elle ne laissait personne toucher à son jardin secret et j'en avais marre de devoir essayé.

La laissant repartir de son côté, je m'isolais à mon tour pour rejoindre le train fantôme. Au moins dans le noir, les gens ne verraient pas mes larmes couler.

M'installant dans l'un des sièges seules, je me recroquevillais sur moi-même. Devrais-je contacter Danny pour lui demander si ce que Pacifica racontait été vrai ? Préférait-il vraiment être avec elle ? Pourtant, nous nous étions rapprochés non ? Est-ce qu'il préférait des femmes belles et matures comme Pacifica ? Pourtant, tout le monde adorait mon côté enfantin, c'est ce qui me rendait attachante, c'est ce qui donnait envie aux gens de rester avec moi. Dans les séries, il y avait toujours la fille un peu gamine que tout le monde préféré n'est-ce-pas ? Ce n'était pas le cas pour Danny ? Peut être me voyait-il toujours comme une petite soeur, après tout, il était sortie avec Sam. C'était un tout autre genre de femme... Devais-je vraiment changer pour lui plaire ? J'aimais ce que j'étais... Peut être devrais-je finalement appeler Dipper. Mon jumeau serait répondre sans aucun doute aux piques de Pacifica. Mais que pouvais-je faire ? Elle n'avait pas tort si elle se disait se sentir abandonnée. Mais en même temps, elle n'était jamais venu nous demander notre aide, elle avait préféré nous dire qu'elle était trop bien pour nos réunions de famille. S'était elle qui s'était exclue dès le départ... N'est-ce pas ?

Mon esprit était embrouillé, je n'arrivais pas à faire la mise au point, j'avais l'impression que mes idées, mes sentiments et mes remords se mélangeaient en vain. Que devais-je faire dans ce genre de situation ? J'étais venue ici seulement pour m'amuser. Je n'avais jamais été douée pour régler les situations sérieuses. Ca avait toujours été Dipper ou mes oncles... que devais-je faire toute seule si loin du Maine ?

Je saisis mon téléphone et fit défiler les contacts. Je devais tenter de l'appeler, lui au moins saurait me répondre.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

Come out and play ft Mabel  Nfmd

I thought that I could walk away easily
But here I am, falling down on my knees
Praying for better days to come and wash this pain away
Could you please forgive me?
Lord, I'm sorry for dancing with the devil


Come out and play ft Mabel  14wh

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

Come out and play ft Mabel  Z86d

| Cadavres : 464

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Jeu 11 Nov 2021 - 21:28




Come out and play
And I know it makes you nervous
But I promise you, it's worth it, to show 'em everything you kept inside.



☾☾ Contrairement à ce que je pensais, faire des tours de montagne russe n'avait pas arrangé mon humeur. J'étais toujours aussi énervé qu'auparavant. Mais au moins ça m'avait permis d'éviter la pleureuse pendant un bon moment, et ça ça m'arrangeait. La vérité c'est que je n'avais pas la tête à faire des stupides manèges toute la journée. ça n'avait rien d'amusant, et encore moins tout seul. Je ne disais pas ça parce que je regrettais Mabel, loin de là, mais il fallait avouer que ça faisait perdre tout le charme du parc d'attraction que de tout faire tout seul. J'errais alors dans le parc, pensive, quand mes yeux se posèrent sur la grande roue, immense. C'était parfait. Quand j'étais dans un état pareil, la hauteur me faisait toujours du bien. Cela me donnait l'impression de régner sur tout le paysage que je voyais sous mes pieds. Parfois, ça finissait mal comme cette fois sur le toit mais... je ne pouvais empêcher d'y être attirée. Ce n'avait pas été la première fois que j'avais pensé à commettre l'irréparable, tout comme ce n'avait pas été la dernière. Chaque jour était une bataille. Alors oui, je le savais, je m'en prenais aux autres pour essayer de transmettre la douleur que je ressentais. Je ne pouvais pas arrêter, parce que même si c'était temporaire, ça marchait. Enfin... je m'avançais dans la queue et au bout d'une bonne dizaine de minutes je finis par avoir une cabine. Les personnes derrière moi, un couple mielleux, voulaient venir avec moi dans la cabine ce à quoi je répondis que je leur éclaterais les globes des yeux s'ils mettaient un seul pied dans ma cabine. Comme prévu, ils reculèrent et je pus être livrée à moi-même. La dernière chose que j'avais envie de voir aujourd'hui c'était un couple qui s'embrassait tout en partageant leur pomme d'amour. Berk.

Plus la cabine montait, et plus je plongeais dans mes pensées. le paysage n'était devenu qu'un décor à celles-ci. Je ne semblais plus percevoir quoi que ce soit d'autre que mes pensées qui prenaient vie. J'imaginais Mabel qui pleurait, entourée de toutes les personnes qui étaient attachés à elle. Dipper, Danny, ses oncles, tout le monde... Ils me regardaient avec un regard désapprobateur, comme si je les avais déçu une fois de plus. Mais cette fois ce n'était pas une fois de plus, c'était la fois de trop. Je secouais la tête. Je sentais une larme couler. Tout le monde me haïssait déjà. Enfin, tout le monde sauf peut-être... Danny. Pas encore. Mais je savais qu'au moment où il saurait ce qui s'est passé ici, il perdrait définitivement tout espoir en moi. Autant retirer le pansement moi-même plutôt que de laisser Mabel le faire. J'attrapais mon téléphone dans ma poche, bien déterminée à lui parler. Défilant dans ma courte liste de contacts, je finis par décider d'appeler Danny. Quitte à me mettre tout le monde à dos, autant terminer par celui auquel je tenais le plus. Après quelques sonneries, il finit par décrocher. Sans un bonjour, j'allais directement au but.

-Tu devrais prendre des nouvelles de ta petite protégée, Danny. C'est possible que j'ai dis quelques petites choses qui ont pu la blesser... Elle est si fragile, c'est affligeant.

Danny garda le silence pendant plusieurs secondes avant de soupirer. Je pouvais sentir toute la déception à travers le téléphone.

-Qu'est ce que tu as faire encore Paci ?

-Je lui ai simplement dis la vérité ! J'en avais marre qu'elle croit qu'on soit amies. Je lui ai simplement dis qu'elle m'a abandonné quand on est arrivé à Storybrooke, elle n'a jamais pris de mes nouvelles alors que j'étais seule. Bon et j'ai aussi dis que tu préférais passer tes nuits avec moi plutôt qu'avec cette inexpérimentée prépubère... Je sais ce que tu vas me dire, que tu me détestes et que je devrais arrêter d'harceler cette pauvre Mabel, alors garde ta salive, ça sert à rien.

-C'est pas en te comportant de cette façon que tu te sentiras moins seule. Arrête d'en vouloir au monde entier et pense aux autres aussi. Tu n'aime pas être blessé alors pourquoi tu lui inflige ça ? Elle essaye juste de se racheter et d'être amie avec toi.

-Elle devait bien connaître la vérité un jour ou l'autre ! Je n'ai pas envie qu'elle se rachète, je veux simplement qu'elle me laisse tranquille. Je lui ai ouvert mon cœur à Gravity Falls et voilà comment j'ai été remercié. Elle mérite de ressentir la même douleur que celle que j’ai ressentie quand elle et son frère m'ont trahie. Je marquais une pause, regardant le paysage qui se tenait devant moi. La vérité c'est que je n'ai pas envie de me sentir moins seule, Danny. J'ai envie de ne plus rien sentir, plus rien du tout.

-Paci... Il respira un bon coup. "Bon. Je vais allé trouver, Mabel. Essaye de t'excuser la prochaine fois s'il te plaît. C'est tout ce que je demande.

-J'essaierai de faire un effort...

Sans attendre, je raccrochais. La cabine était encore haut dans le ciel, mais je ne m'en plaignais pas. J'avais encore besoin de temps avant d'aller faire ce que m'avait demandé Danny. Avait-il raison ? Avais-je été trop dure envers Mabel ? Cela faisait des années qu'elle me poussait à bout, que je me retenais de lui cracher au visage tout ce que je pensais d'elle. Et maintenant que je l'avais fais, voilà que tout me retombait dessus. Comme si ma souffrance n'était pas assez importante pour être prise en compte. Non, bien sûr que non. Il fallait penser à Mabel c'était bien plus important. La pauvre petite pleurait, alors on s'en prenait à la grande méchante Pacifica. Je ne regrettais pas ce que je lui avais dis. Cela faisait tellement longtemps que je gardais ça enfouie en moi, il était temps que ça sorte, et ça je ne le regrettais pas. Peut-être aurais-je du prendre plus de pincettes, certes, mais je n'étais pas connue pour ça. Je soupirais alors que je sentais la cabine redescendre petit à petit. Dans tous les cas, on devait avoir une petite discussion. Je la cherchais dans mes contacts et lui envoya un court message. "Retrouve moi au Magellan Lounge, je pense qu'on a encore des choses à se dire." Simple et efficace. Il ne me restait plus qu'à attendre que la cabine touche enfin le sol et je pourrais me mettre en route, en espérant qu'elle ait essuyé ses larmes. Je voulais qu'on discute comme des adultes, pas faire face à une pleureuse.


CODAGE PAR AMATIS



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Primadonna girl ★

All I ever wanted was the world, I can't help that I need it all, the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult but it's always someone else's fault. You can count on me to misbehave


ϟ Mabel Pines ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Mabel Pines

| Avatar : Katherine Langford

Come out and play ft Mabel  Pzlp
- Mabel, des monstres invisibles se cachent dans ces sous-sols, tu dois...
- T'inquiète Oncle Ford, j'ai des supers jumelles infrarouges.

Come out and play ft Mabel  Y4ln
Personne: ...
Mabel: Ça veut dire que je pourrais avoir ma propre dimension ?


| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Mabel Pines

Come out and play ft Mabel  Test-3

| Cadavres : 224

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 2 ans...


Come out and play ft Mabel  _



________________________________________ Hier à 18:54


Come out and play






Retrouve moi au Magellan Lounge, je pense qu'on a encore des choses à se dire.

Ce fut les seuls mots que je reçus de la part de Pacifica. Je ne savais pas ce que je devais en penser. Cette simple phrase, tapée par elle me terrifiait. Que voulait-elle me dire ? Ne m'avait-elle pas assez fait souffrir ? Voulait-elle encore me disputer ? Me dire à quel point elle était déçue de mon comportement ? De moi ? J'avais trop peur pour lui répondre. Je n'avais pas la force de caractère des Pines. Je n'étais pas faites pour les disputes. J'avais peur de cette confrontation. Certains diraient que j'étais lâche. Peut être avaient-ils raison, mais je ne savais pas quoi faire pour calmer sa fureur. J'avais voulu appeler Dipper mais celui-ci n'avait pas répondu. Sans doute dormait-il à cause du décalage horaire. Ou alors s'était-il perdu dans un projet scientifique donc il ne démordrait pas avant d'avoir terminé. J'avais l'impression d'être seule face à une impasse. Je détestais être seule...

Pourtant, je me devais de répondre à son message. Après tout, nous étions désormais des adultes, je ne pouvais pas fuir indéfiniment ses mots, ses ressenties. Si nous voulions retrouver une relation, qu'importe ce qu'elle serait je devrais aller la voir... Mais c'était au dessus de mes forces. Mes mains tremblaient à la simple idée qu'elle ait raison sur toute la ligne. Qu'elle m'ouvre encore les yeux sur d'autres vérités auxquelles je n'étais pas prête.

Mon portable avait choisi cet instant pour me transmettre l'appel de celui que je n'avais osé appeler. Pourquoi fallait-il qu'il soit si raccord avec les situations ? C'était stupide. Il ne devait pas savoir dans quel état d'esprit je me trouvais à cet instant. J'hésitai un instant, devais-je lui répondre à lui aussi. Ou laisser filer l'appel ? Non, c'était impossible, il se douterait que quelque chose n'allait pas.

Lorsque je décrochai, j'entendis un soupir de soulagement à travers la ligne.

- Mabel, est-ce que ça va ?

A l'annonce de cette simple phrase, je me doutais qu'il était déjà au courant de la situation. Pacifica lui avait sans doute déjà tout raconté... à quoi bon l'épiloguer.

- Oui... Reniflai-je.
- Qu'est ce qui s'est passé ?
- Rien...
- Mabel... Si tu ne veux pas m'en parler je peux comprendre mais je ne peux pas te laisser toute seule. Tu veux que je viennes te chercher ?
- Je suis en Allemagne Danny... Je...Je me suis disputée avec Pacifica...
- Je suis un fantôme, Mabel. Je pensais que tu le savais depuis !

Il lâcha un petit rire amusé avant de reprendre son sérieux.

- Elle t'a dit des choses blessantes je suppose. Tu sais qu'elle passe son temps à repousser tout le monde. Tu ne dois pas écouter ses paroles.
- C'est vrai que tu la préfères à moi ? Demandais-je d'une petite voix.

Il était sans doute trop tôt pour que je pose ainsi la question. Mais, j'avais eu besoin de sa réponse à cet instant. J'avais voulu savoir qu'il tenait à moi autant que je tenais à lui.

- Non. Ce n'est pas vrai. Pacifica c'est une amie. Toi tu es... spéciale pour moi.
- Spéciale ? Parce que tu m'as gardé ?
- Pas vraiment. Parce que tu es très importante pour moi.
- Comment est-ce que je suis importante Danny ?

J'avais envie qu'il le dise. Avec Danny, on ne savait jamais vraiment le fond de sa pensée. J'avais beau lui faire des avances depuis des années, il me repoussait toujours de manière gentille, me disant qu'il me voyait comme une petite soeur. Mais depuis quelques temps, je savais que ce n'était plus seulement l'avis qu'il avait de moi. Il y avait eu des dérapages. Je ne savais cependant pas pourquoi il continuait de se retenir alors que moi. J'avais envie de lui.

- Je veux te protéger, te faire sourire. Je veux que ta joie et ta bonne humeur reste toujours à mes côtés.
- Est ce que... tu voudrais être plus qu'un ami pour moi ? Comme... comme je le voudrais ?

Je me mis à tortiller nerveusement ma mèche de cheveux. Au bout du fil, un silence de plomb se faisait entendre.

- Tu veux vraiment que je te dise ma réponse par téléphone ? Oui, je veux que tu sois plus qu'une amie.

Mon coeur rata un battement, peut-être même trois. Sans m'en rendre compte, j'avais retenu mon souffle dans l'attente de sa réponse.

- Nous... nous en parlerons à mon retour. Mais... merci Danny.

J'inspirai un bon coup avant de changer de sujet. J'avais obtenu la réponse que je souhaitais. Désormais, je me devais de me concentrer sur la situation présente.

- J'ai reçu un message de Pacifica. Elle... veut me parler...
- Alors fonce la tête haute. Et ne te laisse pas marcher dessus. Tu as le droit de te mettre en colère et de ressentir des choses. Courage Mabel et tiens-moi au courant surtout.
- Je... j'ai peur de lui faire face. J'ai peur de ce qu'elle va me dire. Elle... je n'ai pas votre force. Je n'aime pas me disputer.
- Tu n'as pas besoin de te disputer. Dis simplement ce que tu as sur le cœur. Pacifica est blessante je te l'accorde mais ce n'est pas bon de garder tout ça pour toi. Alors va lui parler, je sais que tu vas y arriver.

Je me résignai.

- Je... d'accord... je vais lui parler...
- Bon courage Mabel.

Dans un sourire, je raccrochai le téléphone. Je repris une nouvelle inspiration avant d'ouvrir l'application. Danny avait raison, je devais parler à Pacifica le coeur ouvert. Tout comme elle, je devais dire mes ressentis. Et même si elle était en colère, je ne devais pas me laisser abattre. Nous avions été amies un jour, certaines amies se disputes parfois. Mais ce qui définissait de meilleures amies, c'était qu'elles savaient se pardonner. Je devais pardonner les propos de Pacifica et la comprendre. Et je devais me faire pardonner en retour. En plus, rien n'était mieux que de se réconcilier autour de la nourriture ! Prise d'un nouvel élan de confiance en moi, je lui répondis:

J'arrive.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

WELCOME TO GRAVITY FALLS


COM


ϟ Contenu sponsorisé ϟ








Come out and play ft Mabel  _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Come out and play ft Mabel





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Parcs d'Attractions