« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️
Le deal à ne pas rater :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret Mini Tin Célébrations ?
Voir le deal

Partagez
 

 [Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Stefan Vulpesco ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stefan Vulpesco

| Avatar : Claes Bang

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) TAxVNJ8
Things are beautiful if you love them.



| Conte : Dracula
| Dans le monde des contes, je suis : : Dracula, alias Vlad Teapes

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Cultur10

| Cadavres : 592


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Sam 3 Oct 2020 - 0:34

Assis au bar d’un petit pub de Storybrook, le vampire Dracula observait la foule dans le bâtiment dispersé çà et là. Certains regardaient le foot, d’autres discutaient à des tables autour d’une bière, d’autres jouaient aux fléchettes. Ce n’était pas vraiment le genre de lieu que fréquentait l’homme d’habitude. Il aimait ce qui était chic et distingué et cet endroit n’avait rien de tout cela. Non… En fait, il avait eu quelques appels depuis son annonce publicitaire, recherchant des partenaires d’affaires et des employés pour son hôtel et il leur donnait rendez-vous sur place pour discuter. Au moins, il y avait à boire dans cet endroit. Il y aurait probablement d’autres endroits plus adaptés pour des entrevues, mais bons… Il doutait qu’ils soient vraiment tranquilles à l’université. Son bureau n’était jamais longtemps sans visite.

La personne qu’il devait rencontrer était une femme qui semblait bien intéressée à fournir son aide pour une raison qu’il ignorait, mais, au moins, cela l’aiderait à mettre en place son nouveau projet, celui qui lui permettrait d’avoir un nouveau sens à son existence. S’il n’était plus une menace pour le moment, il fallait qu’il s’occupe avant qu’il perde la tête. Même si certains diraient que c’est déjà trop tard… Un jour, il pourrait reprendre ses activités, mais, pour le moment, il y avait trop de héros puissants pour qu’il puisse prendre le risque de mettre en place une menace réelle. Cela attirerait leur attention et il serait bien vite encerclé par des chasseurs avec des pieux. Alors, un hôtel pour vilain était une bonne idée. Cela permettrait à ces derniers de se rejoindre et mettre en place des plans maléfiques en toute tranquillité.

Elle arrive et il tire la chaise à côté de lui avec politesse, lui proposant de lui payer un verre.

- Miss Northwest, je présume? Je suis Stefan Vulpeco, pour l’hôtel en devenir. Vous vouliez investir à ce que j’ai appris? Puis-je savoir ce qui vous motive?


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) 67bb1cee75ddf79fdc2b7a7ec6ef92912f2f152a

Jesus Christ, I'm so blue all the time
And that's just how I feel
I always have and always will
I wish I was someone else, feeling sorry for myself


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) F666ce7b21152768e565ce0b0a3ce1ca

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Mayor_10

| Cadavres : 392


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Lun 5 Oct 2020 - 20:56




Il faut se serrer les coudes entre vilains
Let's create chaos together.



☾☾ C'était l'opportunité parfaite. Cet hôtel... c'était exactement ce qu'il me fallait pour me venger des Pines. Ceux qui s'étaient fait passés pour mes amis pendant tant d'années pour m'abandonner dés mon arrivée à Storybrooke... Ils allaient payer. Cet hôtel qu'avait construit le vieil oncle des jumeaux allait payer pour eux. Stanford en était à l'origine et les jumeaux y vivaient. Une pierre deux coups. Il suffisait d'en construire un autre, un concurrent, un hôtel qui ferait de l'ombre à celui duquel Stanford était s'y fier, sans vraiment que je comprenne pourquoi. Il n'y avait pas de quoi. Surtout que d'après les rumeurs, il n'en était pas à l'origine et il ne devait remercier qu'un génie qui l'avait créé pour lui. Pas de quoi se vanter donc... Mais dés que j'avais entendu parler que l'idée de construire un second hôtel en ville, quelque chose de bien meilleur que ce que proposait le vieillard, j'avais sauté sur l'occasion. Comment m'en vouloir ? C'était inespéré et pourtant, c'était arrivé. Et je n'étais même pas à l'origine de l'idée, alors comment pouvaient-ils me le reprocher ? J'allais, évidemment, investir dans un tel projet faisant tout pour qu'il vienne à bout. J'avais, heureusement, hérité de toute la fortune de mes parents, ce qui me permettait d'en faire ce que j'avais envie, quand j'en avais envie.

En plus de cet investissement qui, j'en étais certaine, aura déjà été bien suffisant pour monsieur Vulpesco, l'homme à l'origine du projet qui était aussi professeur à l'université si je ne me trompais pas, je comptais aussi profiter de mon entrevue avec lui autour d'un verre pour discuter de mes capacités. Je connaissais les Pines presque aussi bien que moi-même. Leurs défauts, leurs faiblesses tout comme leurs points forts, du moins le peu qu'ils en avaient. Je pouvais infiltrer l'hôtel concurrent comme il me chantait, surtout si la seule personne que j'y croisais était Mabel. Étant donné que cette idiote avait un QI négatif, elle ne se douterait même pas que je n'avais rien à faire là et que quelque chose clochait. Il serait donc simple de saboter quoi que ce soit à l'intérieur. Si de nombreux soucis se posaient chez le concurrent, pourquoi les gens n'iraient pas voir ailleurs ? Un hôtel tout neuf à côté de ce dinosaure (tant l'hôtel que son propriétaire), ça faisait rêver ! Au moment d'arriver au bar, la vision de monsieur Vulpesco me sortit de mes pensées et je lui fis un léger sourire. Il me tira la chaise dans laquelle je m'assis avant de me proposer un verre, que j'acceptais volontiers. Puis, vinrent les choses sérieuses.

-C'est un plaisir, monsieur Vulpesco. C'est bien cela, j'aimerais beaucoup investir. Et pour tout vous dire, je ne sais rien de votre hôtel... Je ne connais même pas le but derrière, le concept, rien de rien. Mais alors pourquoi investir ? En toute honnêteté, je hais le patron de l'hôtel concurrent ainsi que sa famille, alors si je peux faire quoi que ce soit pour les blesser, ce serait avec plaisir. Mais, évidemment, j'aimerais beaucoup en entendre plus sur votre projet.

Je marquais un léger temps de pause quand le serveur arriva avec nos boissons respectives que je remerciais avant qu'ils retournent à ses occupations. J'attrapais le verre posé sur la table et le sirota quelques secondes avant de le reposer et reprendre.

-Je connais très bien Stanford Pines. Je pourrais aussi saboter leur hôtel pour vous, ramener la clientèle qui vous intéresse jusqu'à vous. Ce ne sera pas gratuit, bien sûr, vous savez que rien ne l'est dans ce monde, mais je pense pouvoir vous être d'une grande aide.



CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
★ Everybody dies

"Everybody dies", that's what they say. And maybe in a couple hundred years, they'll find another way. I just wonder why I'd wanna stay. If everybody goes, I'd still be alone
En ligne


ϟ Stefan Vulpesco ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stefan Vulpesco

| Avatar : Claes Bang

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) TAxVNJ8
Things are beautiful if you love them.



| Conte : Dracula
| Dans le monde des contes, je suis : : Dracula, alias Vlad Teapes

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Cultur10

| Cadavres : 592


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Mar 13 Oct 2020 - 16:33

Pacifica savait comment se vendre. L’homme près d’elle était bel et bien intéressé par ce qu’elle voulait lui proposer. Non seulement elle voulait investir, mais en plus elle se proposait à faire venir les clients recherchés et saboter cette concurrence. Non pas qu’il avait peur de ce Stanford Pines, mais si jamais ce dernier aimait la compétition, Dracula serait prêt à riposter grâce à quelqu’un qui le connaît mieux que bien. Bien sûr, Dracula avait de la classe et était un gentilhomme, mais respecter les règles ne faisait plus partie de son répertoire depuis longtemps. Quand on est un assassin âgé de plusieurs siècles., les autres règles de bienséance semblent extrêmement puériles.

- Vos services me seront d’une grande aide, miss Northwest. Je ne refuserais point une aide aussi précieuse pour avoir des clients et enrayer la concurrence. Je dois dire que je trouve cela fascinant toute cette haine que vous semblez que vous semblez porter à cet homme au point de vouloir lui nuire. C’est tout à votre honneur. Pour vous expliquer mon but avec cet établissement, c’est accueillir les gens… Disons… Normalement peu recommandables. Les gens comme vous ou moi, nous ne sommes pas toujours les bienvenus et je me suis dit que certaines personnes devaient avoir besoin de lieux de réunions, de chambres ou se cacher… Dans le Bloody Mary, on peut y être soi-même sans avoir peur d’être chassés par des villageois enragés et les plats proposés seront adaptés selon les besoins des clients, évidemment… Vous voyez, mademoiselle, il me faudrait partager l’information à propos de l’hôtel avec les autres… mauvaises personnes… sans que cela se sache du reste de Storybrook. Je veux assurer la sécurité des gens dans ce havre et non pas risquer que les « gentils » viennent faire la pagaille chez moi. Donc, si vous pouvez attirer des clients, je suis vraiment intéressé à vous avoir dans mon équipe. En échange, vous aurez évidemment droit à un salaire et même d’une chambre privée réservée pour vous. Cela vous conviendrait?

C’est en lui souriant qu’il sortit une feuille de sa mallette et un stylo. C’était un contrat qui certifiait qu’elle serait payée pour ses services et une ligne vide servait à intégrer les services qu’elle allait offrir.

- Évidemment, j’ai un contrat à vous faire signer. Autant pour me protéger, moi, mais aussi vous assurer que je vais tenir ma promesse. En général, les gens ne me croient pas quand je me contente de promettre, je ne sais pas pourquoi… De votre côté, avez-vous un avis, une envie, des questions à propos de mon projet?


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) 67bb1cee75ddf79fdc2b7a7ec6ef92912f2f152a

Jesus Christ, I'm so blue all the time
And that's just how I feel
I always have and always will
I wish I was someone else, feeling sorry for myself


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) F666ce7b21152768e565ce0b0a3ce1ca

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Mayor_10

| Cadavres : 392


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Lun 2 Nov 2020 - 15:35




Il faut se serrer les coudes entre vilains
Let's create chaos together.



☾☾ Mon appât avait fonctionné à merveille, exactement comme je l'espérais. Ce n'était pas compliqué de comprendre les intentions de ce cher monsieur Vulpesco. Comment pouvait-il refuser une offre comme la mienne ? Un investissement et le moyen de détruire toute concurrence. C'était le deal parfait pour lui. J'y gagnais moins de mon côté, du moins en apparence puisque je gagnais seulement un salaire et un second logement. Je n'avais besoin de ni l'un ni l'autre, étant donné la fortune que j'avais hérité de mes parents ainsi que le salaire que me donnait Gabriel en échange de mes services. Mais là ne résidait pas la plus grosse récompense. Celle-ci était plus subtile : la simple idée de voir tout ce qu'à construit le vieux Pines se détruire en mille morceaux était une satisfaction bien suffisante pour faire ce que je proposais au futur propriétaire de l'hôtel.

Il me présenta d'ailleurs, avec plus de détails, l'idée de son hôtel. Une idée intéressante, c'était certain. Faire se retrouver dans le même bâtiments les personnes les plus machiavéliques de toute notre société était une idée géniale, tout comme le fait de leur proposer des plats appropriés à leur régime alimentaire. Mais je craignais qu'une idée pareille soit déjà exploitée. Je connaissais, sans pour autant y habiter moi-même car j'avais besoin de bien plus de classe que cela, un quartier dans cette ville qui regroupait justement les criminels les plus dangereux de Storybrooke. Je m'y étais déjà rendu, maintes et maintes fois pour plusieurs rencontres pour quelques projets illégaux et je devais dire que bien que cet endroit manque énormément de classe, il était parfait quand on était à la recherche de personnes pour exécuter des services illégaux. Mais, si tous les méchants étaient déjà rassemblés dans Hazbin Street, le nom du quartier, comment le Bloody Mary réussira t-il à leur donner envie de déménager... La concurrence ne résidait pas seule en Stanford et ses idiots de neveux mais aussi en Alastor Reedio, le créateur du quartier.

-Je dois avouer être un peu sceptique à votre idée, monsieur Vulpesco. Elle est bonne, cela est indéniable mais j'ai bien peur que la concurrence soit cette fois trop grande. Peut-être ne le savez vous pas mais un quartier du nom d'Hazbin Street propose aussi de regrouper toutes les pires personnes de notre société en faisant un endroit très dangereux et peu recommandable. Beaucoup ont déjà pris place là-bas, alors comment comptez vous faire pour que ces personnes décident de changer pour s'installer dans votre hôtel ?

Il sortit ensuite une mallette de laquelle il sortit une feuille ainsi qu'un stylo qu'il me tendit. Un contrat. Bien sûr. Comment n'avais-je pas pu y penser plus tôt ? Je n'y voyais aucun inconvénient à le signer, bien sûr, mais j'avais toujours du mal à me faire à cette idée de signer un contrat. Une fois cela fait, je serais définitivement lié à mes obligations : aucun moyen d'y couper court. Je comptais bien respecter ma part même du contrat mais c'était le principe même que je n'aimais pas. J'avais l'impression que ça coupait ma liberté... Enfin, je n'allais pas faire ma difficile. Quoique... Après tout il avait besoin de moi plus que je n'avais besoin de lui. Je pouvais très bien saboter l'hôtel de mes ennemis sans aider pour autant Stefan. Mais, cela l'aiderait de toute manière, que je le veuille ou non... Alors autant rendre ça officiel.

-Les conditions que vous m'avez cités me conviennent très bien. Laissez moi simplement quelques minutes pour lire l'ensemble de ce que je m'apprête à signer, je n'aimerais pas me faire arnaquer. Après avoir vérifié que tout était correct sur l'ensemble des pages su contrat, j'attrapais le stylo et signa en bas de la dernière page. Puis le sourire aux lèvres je relevais la tête vers Stefan. Voilà un bel accord de signé ! Je suis très excitée par notre collaboration, je suis certaine que nous ferons du bon travail tous les deux. Que diriez-vous de me montrer l'endroit que vous avez choisi pour construire l'hôtel ?

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
★ Everybody dies

"Everybody dies", that's what they say. And maybe in a couple hundred years, they'll find another way. I just wonder why I'd wanna stay. If everybody goes, I'd still be alone
En ligne


ϟ Stefan Vulpesco ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Stefan Vulpesco

| Avatar : Claes Bang

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) TAxVNJ8
Things are beautiful if you love them.



| Conte : Dracula
| Dans le monde des contes, je suis : : Dracula, alias Vlad Teapes

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Cultur10

| Cadavres : 592


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Mer 4 Nov 2020 - 1:05

Le questionnement de la blondinette est légitime. Qu’est-ce qu’u simple hôtel aurait de plus qu’un quartier pour méchant déjà bien implanté dans Storybrook. Il devait monter son plan de manière à ce qu’il y ait plus davantage à venir vivre, du mois pour quelques nuits au minimum, dans sans lieux de repos. Sans vouloir voler la vedette de ce quartier qui était parfait pour les affaires, Stefan voulait offrir quelque chose de beaucoup plus sécuritaire. Un endroit où se cacher et dont personne ne se douterait l’existence. Il se pencha vers elle pour chuchoter.

- Je me suis questionné aussi pour ce point de vue et je pense avoir la solution pour rendre le Bloody Mary… Unique. J’ai fait mes recherches et il semblerait qu’il existait autrefois en Angleterre un hôtel particulier. Il y avait un nombre incalculable de pièges afin de tuer les clients de manière insoupçonnée. Une fois morts, le propriétaire les jetait dans des trous qui les faisaient descendre dans le sous-sol par de grands tuyaux dans les murs. Évidemment, le but étant de protéger et non pas de détruire, il n’y aura pas de pièges, mais j’ai pensé à faire des passages secrets menant dans le sous-sol. Ce serait parfait pour y cacher ceux qui sont recherchés si par malheureuse les autorités réussissaient à entrer dans le bâtiment. Je doute que le quartier ait prévu de tels subterfuges. Il est bien beau d’avoir un bon avocat ou des gens combatifs, mais j’ai appris une chose lors de mes siècles d’existences. Les humains sont très obstinés lorsqu’ils croient que c’est nécessaire. Donc, ce n’est clairement pas du luxe d’éviter au moins de finir en cellule. De plus, on oublie souvent que l’union fait la force. Si nous utilisions la magie des sorcières, nous pourrions très certainement rendre invisibles les bâtiments. Les bêtes carnivores devraient pouvoir déceler les odeurs inconnues et avertir à l’avance lorsque quelqu’un de dangereux approche. Bref, il ne sera pas si facile d’avoir accès à l’hôtel. Ce ne sera possible que sur invitation et la construction de ce lieu sera gardé… secret. Après tout, pour mieux de protéger de nos ennemis, il vaut mieux qu’ils aient un peu de mal à nous trouver, non? Un quartier pour méchants, c’est bien beau, mais tout le monde sait qu’on est là. C’est le premier lieu qu’ils vont fouiller.

Ensuite, il lui tendit le contrat. En tout cas, il n’était clairement pas trompeur. Tout était bien écrit noir sur blanc. Pas de coup fourré. Ce n’était pas le genre de Dracula. Il n’avait qu’une parole. Il la laissa lire le document en sirotant tranquillement son verre en attendant et quand elle eut fini, il reprit le paquet de feuilles qu’il remit à sa place. Elle s’empressa à proposer d’aller voir les lieux choisis pour la construction.

- Avec plaisir mademoiselle. Allons voir cela…


Il l’emmenant à la lisière de la forêt. Il lui fit signe de le suivre et il s’enfonça dans a nature. Ils marchèrent un petit moment jusqu’à gagner une clairière. Il y avait deux petites buttes de terre dans un coin, mais il n’y prêta nullement attention.

- C’est ici, loin des regards… Secret, tranquille. Il sera bon de prendre un verre en terrasse et profiter du calme ambiant loin de l’empressement urbain. Qu’en pensez-vous?


ϟ Pacifica Northwest ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Pacifica Northwest

| Avatar : Lucy Boynton

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) 67bb1cee75ddf79fdc2b7a7ec6ef92912f2f152a

Jesus Christ, I'm so blue all the time
And that's just how I feel
I always have and always will
I wish I was someone else, feeling sorry for myself


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) F666ce7b21152768e565ce0b0a3ce1ca

| Conte : Souvenirs de Gravity Falls
| Dans le monde des contes, je suis : : Pacifica Northwest

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) Mayor_10

| Cadavres : 392


[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________ Mer 3 Fév 2021 - 21:50




Il faut se serrer les coudes entre vilains
Let's create chaos together.



☾☾ Stefan me fit part de toutes ses merveilleuses idées pour garder l’hôtel un secret connu seulement par les plus grands méchants de la ville. Je pouvais critiquer comme je le voulais mais je devais bien avouer que ces idées me semblaient ingénieuses et il paraissait avoir préparé toute éventualité, ce qui ne fit que conforter mon investissement. Une fois que j’avais vérifié que le contrat ne présentait aucune fraude ou malice, je le signais avec plaisir. Un hôtel de la sorte semblait parfait. J’étais, moi-même, bien moins sanguinaire que les personnes qu’ils avaient l’air d’avoir en tête mais de tels contacts pourraient être utiles pour la suite. Ce genre de bêtes qui ne réfléchissaient qu’au sang pouvait être la parfaite façon de se débarrasser de quelqu’un de gênant comme un de ces ignobles Pines. Il avait prévu des façons magiques de cacher l’hôtel, des façons d’empêcher la police de venir, et au cas où elle réussissait à passer le pas de la porte, des manœuvres pour les empêcher de trouver quoi que ce soit de compromettant. Stefan représentait ce que moi-même je n’étais pas capable d’accomplir. J’étais prête à tout pour obtenir ce que je voulais mais le meurtre… J’avais énormément du mal à aller jusqu’à tuer quelqu’un. Je savais que j’en serais capable si cela se révélait nécessaire, mais tant qu’il était possible de l’éviter, je préférais largement m’en passer. Demander à quelqu’un de le faire pour moi était déjà une meilleure solution, à laquelle je pourrais remédier avec plus de facilité, en espérant tout de même ne jamais en avoir l’occasion. Je ne me voyais pas comme une personne sanguinaire ou meurtrière. Selon moi, il était déjà possible d’accomplir de grandes choses grâce à la manipulation...

-Eh bien ! C’est agréable de voir que vous avez les choses en main. Et une main de fer, par ailleurs. Et vous semblez très passionné par cette idée… C’est donc avec plaisir que j’en suis !

Stefan semblait être quelqu’un qu’il valait mieux avoir dans sa poche. Un allié comme lui était un atout à ne pas négliger, il valait donc mieux que mes relations avec lui soient bonnes, me permettant ainsi de me rapprocher de lui si le besoin l'était. Pour cette raison, je me disais qu’il était une bonne idée de rallonger un peu ce rendez-vous en lui proposant de m’amener sur le site sur lequel il imaginait la construction du fameux hôtel, proposition qu’il accepta volontiers. Il fallut de bonnes minutes de marche pour rejoindre la lisière de la forêt avant de m’enfoncer encore plus dans les bois de la maudite ville. Il s’arrêta enfin devant une clairière, décoré par deux bottes de terre. C’était… étonnant. Je ne remarquais rien de particulier dans l’environnement qui se tenait devant mes yeux, sans pour autant que ce soit moche. Bien sûr, le choix n’en était que meilleur. Qui pourrait soupçonner un hôtel de se construire dans cette partie de la ville, si enfoncée dans la forêt ? J’acquiesçais doucement aux paroles de mon compagnon d’affaires.

-Je ne peux qu’approuver votre choix, monsieur Vulpesco. Cet endroit permettra de se cacher facilement du radar de la police. Ils ne soupçonneraient jamais qu’un tel hôtel soit tenu ici… Il y a du travail bien sûr, mais je suis certaine que l’hôtel sera remarquable une fois finie. Il faudra aussi penser à arranger la clairière en la rendant plus attrayante parce que pour le moment c’est… vide. Mais je ne doute pas que vous allez arranger cela au plus vite ! lui lançais-je avec un sourire sincère. Eh bien… Je crois que nous avons fait le tour de ce que je voulais vous demander. Si vous n’avez rien de plus à me demander, je devrais probablement retourner au travail.


CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
★ Everybody dies

"Everybody dies", that's what they say. And maybe in a couple hundred years, they'll find another way. I just wonder why I'd wanna stay. If everybody goes, I'd still be alone
En ligne


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

[Pacifica] Il faut se serrer les coudes entre vilains (rendez-vous de 2h30pm)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Bars