« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

Partagez
 

 Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2020-10-29, 13:48

- Life is good on the other side of Storybrooke. -

I'M STRANGE MAN. I'M INVISIBLE LIKE A MONSTER. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF MY LIFE. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF THESE WORDS. I'M THE SPEAKER OF YOUR SILENCE. I'M THE QUESTION NOW TO YOUR ANSWER...

Un soupir sortit de sa bouche alors qu'il était encore assis sur son siège dans son bureau. Son regard se posa directement sur la photo de famille qui se trouvait sur le coin de son bureau. Chris avait promis une fête d'Halloween pour sa fille ce soir. Althéa avait réussie à se faire des amis sans trop difficulté. Sa petite fille arrivait enfin à faire confiance aux autres et pour ça, elle avait demandé à son père si elle pouvait faire une fête à la maison. Chris avait accepté, bien-sûr. Il n'allait pas priver sa fille de ce genre d'amusement. Mais maintenant qu'il y repensait, il était débordé. Son fils, James était obligé de se charger des préparations et des courses avec Althéa et sa sœur jumelle, Candice. Parce que Chris ne pouvait tout simplement pas quitter son travail de la sorte. C'était compliqué d'être shériff dans ce genre de ville, surtout quand Hadès était encore le Maire. Un nouveau soupir sortit de sa bouche alors qu'il tourna le cadre photo qu'il y avait sur son bureau, il se sentait trop coupable pour fixer le visage souriant de Althéa et James. Chris avait du les décevoir encore une fois. Enfin, il avait besoin d'une pause. Il passa ses mains sur son visage avant de finalement se lever du siège pour sortir de son bureau. Chris se dirigea vers la machine à café, traînant des pieds. Il se fit couler un bon café noir alors qu'il croisa un de ses collègues qui le salua simplement avant de partir travailler. Le blond resta un moment appuyait contre le mur à broyer du noir tout en buvant son café.

Heureusement pour lui, Jessie arriva dans la pièce. Chris se sentit obligé de se reprendre un peu. Il se redressa automatiquement avant de se racler nerveusement la gorge. Ce serait dommage de se montrer aussi faible et triste devant ses collègues, lui qui avait toujours eut une réputation d'armoire à glace. Le blond but une autre gorgée de café avant de se rapprocher doucement de son adjointe. Il posa machinalement son coude sur l'épaule de la rouquine, comme pour la saluer. Chris afficha un petit sourire quand Jessie tourna la tête vers lui.

« Tu as l'air de bonne humeur aujourd'hui ! »

« Bien sûr que je suis de bonne humeur, c'est Halloween ! Demain il y aura pleins d'enfants déguisés dans les rues et on va se gaver de bonbons, c'est forcément cool ! J'ai ramené des cupcakes à la carotte au fait ! J'ai décoré le glaçage moi même avec des petits fantômes ! On s'est amusé hier soir avec la team du Coffre à jouets ! » Jessie arrêta subitement de parler et regarda Chris en détail. Le sourire de la rouquine s'effaça légèrement. « Toi en revanche ça va pas des masses, je me trompe ? »

Chris haussa les sourcils quand il vit Jessie reprendre son sérieux. Impossible de lui cacher quoique ce soit à celle-là. Un petit sourire un coin se dessina sur le visage du shériff, légèrement amusé par le changement de comportement de Jessie. Elle avait toujours été comme ça... Pleine d'énergie. Il haussa simplement les épaules avant de poser sa tasse de café pour finalement prendre appuie contre le mur qui se tenait derrière lui. Il jeta un regard à sa montre.

« Si, ça va. C'est juste que j'ai promis une fête d'Halloween pour ma fille ce soir, avec ses amis de l'école mais... J'ai trop de travail, je suis débordé. » un énième soupir sortit de sa bouche. « Du coup, elle fait les courses avec mon fils et ma sœur. Apparemment, elle arrête de demander où je suis. »

Une petite moue se dessina sur son visage alors qu'il jeta un regard à son téléphone qu'il tenait fermement dans sa main. Il savait pertinemment ce que Jessie allait lui dire. De foncer et de profiter de son enfant. Elle avait raison dans un sens, c'est juste que cette ville est dangereuse. Jessie afficha une petite moue à son tour avant de prendre la parole.

« Du travail t'en auras encore demain tu sais, Chris. Mais des moments avec ta fille à cet âge, ça va s'en aller. Les enfants grandissent et s'éloignent de nous alors il faut en profiter tant qu'ils sont là. Laisse tomber le travail, je peux t'aider moi si tu veux et je peux partir plus tard au besoin, mais fais la fête avec ta fille, c'est important ! »

Un petit sourire s'afficha sur le visage de Chris alors qu'il observa son écran de verrouillage qui était bien-sûr une photo de Althéa et James.

« Tu as raison. Après tout, je l'ai adopté pour qu'elle grandisse dans une bonne famille. » Un petit rire nerveux sortit de sa bouche. « Sans mère et avec un père absent... Mais bon, on fait avec ce qu'on a. Je te laisse gérer le commissariat alors. N'hésite pas à m'appeler en cas de problème ! »

« Hé, haut les coeurs shérif ! Elle a pas un père absent puisqu'il sera là ! T'inquiète, je gère la boutique, c'est pas un problème ! » Elle donna un coup de poing amical dans l'épaule de Chris avant de lui faire un clin d'oeil.

Il remercia une dernière fois sa collègue avant de courir rapidement vers son bureau afin de ramasser le peu d'affaire qu'il avait prit avec lui avant de partir vers sa voiture de fonction. Chris ne mit pas longtemps pour arriver devant le magasin de décoration. Là ou se trouvait actuellement Althéa, Candice et James. Il envoya un message à sa sœur en lui disant qu'il attendait devant et que cela devait être une surprise pour sa fille. Candice lui avait simplement répondue avec plusieurs emojis qui portaient un chapeau de fête. Il attendit une trentaine de minutes avant de voir Candice sortir avec ses deux enfants. Chris entendit le cri d'hystérie que sa fille poussa quand elle vit la voiture de shériff sur le parking. Althéa lâcha les sacs qu'elle portait pour courir vers la voiture. Chris sortit du véhicule et prit directement son enfant dans ses bras. Althéa frotta sa joue contre celle de son père tout en rigolant.

« Tu piques ! » Elle passa sa main sur sa joue avant d'embrasser le front de son père. « Tu es là ! Je suis trop contente ! La fête va être parfaite ! » Elle se tourna vers James et Candice. « Tata, tu as vu ! Il est làààààà ! »

« C'est pas trop tôt. » pesta James en levant les yeux au ciel.

Son fils s'installa à l'arrière dans la voiture de Chris et Althéa fit la même chose tout en chantonnant une chanson. Candice en profita pour mettre les courses dans le coffre avant de s'asseoir sur le siège côté passager. Chris s'installa à son tour et démarra le moteur, prêt à retourner à la maison afin de préparer la décoration, la nourriture et les déguisements de ses enfants aussi. Une fois à la maison, Candice prit toutes les affaires et courut rapidement vers la maison avec Althéa qui sautillait à côté d'elle. Pourquoi Chris avait l'impression que Candice était aussi excité que sa fille ? Il tourna son visage vers James qui venait à peine de sortir de la voiture. Son fils afficha un petit sourire moqueur.

« Je sais pas qui est la plus à fond pour la fête. Althéa ou tata ? »

« Hum, je dirais ta tante. Elle arrive même pas à ouvrir la porte, trop occupé à danser. »

James et Chris échangèrent un regard avant d'exploser de rire. Une fois la porte ouverte, Candice posa les milliers de sac sur la table de la cuisine avant de fixer un moment le salon. Elle devait sûrement réfléchir à comment organiser toute la décoration. En attendant, Chris fouilla les sacs plastiques par curiosité. Il tomba sur ceux des déguisements. Il vit celui de l'infirmière zombie sexy et poussa un long soupir.

« Sans déconner, Candy. »

« Quoi ?! Un zombie ça a le droit d'être sexy après tout. »

« Oui mais c'est une fête de gamin. Pas un club de strip-tease. »

« C'est quoi un club de stripetise ? »

« Rien, écoute pas Papa. Il dit que des bêtises. »

Candice tira la langue à Chris avant de retourner dans ses recherches de décoration. Chris leva les yeux au ciel avant de poser son téléphone portable sur la table. Il continua de fouiller tous les sacs et il tomba sur ceux de la nourriture. Il commença à sortir les paquets de bonbon, de chips et mit le tout dans des citrouilles en plastique. Les quatre passèrent un moment à décorer la maison avant de décider de faire une pause. James s'était assis sur le canapé avec un coca à la main. Candice sortait les déguisements du sac.

« Au faite, je t'ai pris une tenue de vampire pour toi. Tu vas être super sexy dedans. »

« Jamais je vais enfiler ça. »

« Si, si. Je t'habillerai si tu veux. »

« Non merci... » Chris regarda autour de lui.  « Il est où mon téléphone ? »

Chris n'eut pas besoin de chercher vu qu'il vit sa fille se promener avec. Elle le tenait dans sa main et semblait chercher quelque chose dedans avant de sourire à pleine dent. Althéa colla le téléphone contre son oreille tout en faisant les cents pas.

« Chérie, tu appelles qui ? »

« Ah bonjour Nath ! C'est Althéa, j'espère que tu vas bien ! Je veux juste te dire que je t'invite à ma fête d'Halloween ce soir. Si tu peux viens déguisé. » Elle resta silencieuse un court instant écoutant sûrement la réponse de ce pauvre Nath. « C'est vrai ?! Merci ! Je t'adore !! A tout à l'heure~ »

Elle raccrocha finalement avant de tendre le téléphone à son père avant de retourner faire des décorations.

« J'hallucine... »

©️crack in time


Nathanaël V. Van Dort
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Nathanaël V. Van Dort

| Cadavres : 392



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2020-11-07, 19:38

Nathanaël & Chris - Life is good on the other side of Storybrook


Nathanaël poussa un grand soupir devant son miroir. Comme à son habitude, il était tiraillé entre deux sentiments. L’excitation de pouvoir reprendre enfin son travail à l'hôpital et la peur de reprendre son travail à l'hôpital. Son confrère qui le suivait pour son épaule lui avait dit quinze jours auparavant qu’il avait très bien récupéré, qu’il avait parfaitement suivi le protocole de soin et qu’il était apte à retravailler. Bien sur, Nath’ avait apprécié entendre ces mots. Il avait été très scrupuleux pendant sa convalescence, respectant à la lettre toutes les recommandations. Il avait été triste quand son état s’était dégradé, à cause d’un staphylocoque doré, ce qui avait prolongé son séjour dans l’institut de repos. Il en était sortit en Août avec une ordonnance pour faire de la kiné car son épaule était devenue raide. Il avait même des douleurs jusque dans la colonne et au bout des doigts, ce qui était embêtant vu le métier qu’il exerçait. Il avait pris son mal en patience, essayant de se rééduquer aussi lui même avec son hobby sur l’étude des papillons. Il avait vu que cela prendrait du temps quand il avait malencontreusement déchiqueté l’aile d’un papillon qu’il voulait accrocher. Heureusement qu’il n’était pas tout seul dans cette période car son moral était descendu en flèche. Eméliane passait tous les jours, avec sa pêche d’enfer comme seule elle pouvait l’avoir. Claude et les filles venaient le week end, pour bavarder et prendre le thé. Evie lui glissait des pierres dans sa boite aux lettres pour l’aider à guérir. Ses proches collègues de l'hôpital vérifiaient qu’il avait tous les médicaments nécessaires, mais celui qui avait eu le plus d’importance dans sa rémission était le shériff Brooke. Nath’ avait bien intégré les mots que Guntner l’ancien lui avait dit. S’il continuait de penser qu’il était au mauvais endroit, au mauvais moment, il voyait bien que toutes les années où il avait pris soin des autres étaient récompensés par le fait qu’on prenait aussi bien soin de lui. Chris était vraiment adorable et il n’en avait pas fallu beaucoup pour qu’il tombe sous son charme. Il lui était si reconnaissant de l’avoir soigné et accompagné tout au loin de ce périple. Puis sans lui, il serait mort ! Il avait essayé de faire comme si de rien n’était mais Evie et Emy lui avaient dit que cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’il en pinçait pour le beau blond comme elles l’appelaient. Il avait essayé de ne pas faire comme d’habitude, c’est à dire tout foiré et contrairement à ses propres attentes, il avait réussi ! Même s’ils n’avaient pas eu la fameuse discussion de ‘est ce que nous sommes vraiment un couple ?’ Nath’ l’espérait sincèrement. Il attendait aussi le bon moment pour lui dire les mots fatidiques qui scellerait leur amour. Il se temporisait, n’ayant pas envie d’effrayer Chris, qui appréciait sa compagnie. Il fallait dire, qu’il faisait tous les efforts du monde pour lui plaire tout en essayant de réfréner ses ardeurs et surtout sa grande maladresse. Il ne voulait pas que Chris regrette d’être en quelque sorte avec lui. Il ne voulait absolument pas lui faire honte, comme cela avait pu se passer avec ses précédents couples.

Même s’il allait bien, Winston avait dit qu’il viendrait le chercher pour éviter qu’il ne se fatigue trop. Il avait une opération de programmé en fin de matinée. Rien de trop lourd, mais son collègue et ami savait oh combien il pouvait stresser. D’ailleurs la sonnette de la porte d’entrée ne tarda pas à retentir, faisant aboyer Sparky qui s’y précipita. Mettant son long manteau noir, il carressa le corgi qui comprit que son maître partait. Quelques mots pour le rassurer et il fila se coucher dans la petite niche qu’il lui avait aménagé. Vérifiant qu’il n’avait rien oublié, il ferma à double tour la porte pour rejoindre son chauffeur qu’il gratifia d’un grand sourire.

“Prêt pour la reprise ?”
“Hum …”
“Allez détends toi ! Tout va bien se passer ! Tu es un grand chirurgien et c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas !”


Pendant tout le trajet, Winston essaya de lui prouver qu’il n’avait pas à s’en faire, mais c’était dans sa nature de paniquer. Il n’avait pas arrêter de toucher à la fermeture éclair de son manteau pendant tout le trajet, surtout au moment où Winston avait commencé à parler des potins des différents services. Ah ça par contre, ça ne lui avait pas manqué. Il tourna la tête vers la vitre pour montrer son indifférence. Surtout faire croire à l’indifférence et pas à la gêne qu’il pouvait quand son ami lui parlait des coucheries de machins et machines.

“Et toi alors ? Il paraît que le shérif t’as passé les menottes ?”

Nath’ faillit s’étouffer avec sa propre salive, s’essuyant la bouche du revers de son manteau avant de regarder Winston avec des gros yeux. Ce dernier avait un sourire qui n’augurait rien de bon et il sentait déja ses propres joues chauffer.

“Allez ! C’est pas un secret ! On a tous vu comment il s’est occupé de toi et clairement si au début il l’a fait pour s’enlever le poids de la culpabilité de cette nuit affreuse, ça c’est effacé au fil des mois. Tu veux une preuve ? Mimi a essayé de le draguer … et bon sang il a refusé ses avances ! Mimi quoi !”

Nath’ fixa son ami avec une moue sceptique. Certes, il était vrai que Myriam, Mimi pour les intimes était une très belle femme. Elle arrivait à mettre tous les hommes et mêmes toutes les femmes qu’elle voulait dans son lit… mais de là, à l’envoyer draguer Chris … c’était n’importe quoi.

“Je n’ai pas besoin de preuves de votre part …”
“Fais pas ton timide Nath’ ! Depuis le temps qu’on se connaît … et on est tous resté au vent que le prof de sport t’avait foutu alors … et c’était y a quoi ? Un an ? Deux ans non ?”


Cette conversation était affreusement gênante et malaisante. S’il aurait pu, il aurait ouvert la portière pour sauter sur la route et ainsi se sauver de … ça … mais il n’avait pas encore envie de passer des mois sans pouvoir rien faire. Il était déjà content que son épaule se soit remise, il n’allait pas tenter le diable.

“On est … en quelque sorte … ensemble. Je crois.”
“Vous avez couchez ?


Nath’ mit sa tête entre ses mains, poussant un gémissement de désepoir. Il aurait du se préparer à ça. Emy’ lui avait dit, mais il pensait juste qu’elle exagérait, comme d’habitude.

“Ça … ne te regarde pas Winston !”
“J’en déduis que oui.”


Son ami avait un air triomphant quand il se gara sur le parking de l'hôpital. Il lui donna une tape dans le dos tout en rigolant.

“Faut pas avoir honte mon pote ! C’est le sexe c’est fun !”

Tout le monde lui disait mais ce n’était pas de sa faute s’il avait encore les codes du début du 19e siècle. Il n’aimait pas parler de sa vie privée, est ce qu’on pouvait respecter ça ? Visiblement non. Assez dépité, il sortit de la voiture. Heureusement Winston ne relança pas le sujet et il n’eut plus à loisir d’y penser car ses collègues du service d’orthopédie et celui des urgences l’attendaient devant la banque d'accueil. Même s’il ne le montra pas, il fut touché de voir autant d’attentions. Il n’aimait pas vraiment être le centre de l’attention mais pour une fois, une vague de joie le submergea et c’était fort agréable. Katherine lui avait même offert une plante pour mettre dans son bureau des consultations.

Ainsi, la matinée passa très rapidement. Il mena l’opération du genou d’un petit garçon et tout se passa fort bien. Il sentait néanmoins une petite douleur au niveau de la main et il en profita pour prendre sa pause. Au moment de se rendre à la cafétéria, il entendit son téléphone vibrer dans sa poche. Quand il vut le nom de Chris s’afficher, son coeur tambourina plus fortement dans sa poitrine que lors de la chirurgie minutieux qu’il avait réalisé.

“Allo ? Chris ?
“ Ah bonjour Nath ! C'est Althéa, j'espère que tu vas bien ! Je veux juste te dire que je t'invite à ma fête d'Halloween ce soir. Si tu peux viens déguisé.”
“Oui merci, je viens de reprendre le travail à l’hopital. Euh … et bien d’accord ! Si cela peut te faire plaisir !”
“C'est vrai ?! Merci ! Je t'adore !! A tout à l'heure.”


Il n’eut le temps de rien ajouter de plus qu’il entendit les bip bip caractéristiques d’une fin de conversation. Il resta pendant quelques minutes planté au beau milieu du couloir, regardant le téléphone. Halloween. C’était Halloween aujourd’hui. Il avait oublié … Comment avait il pu oublier alors qu’Emy n’arrêtait pas de le bassiner avec cette fête ? Sans doute parce qu’il faisait semblant de l’écouter. Dans tous les cas, il avait accepté l’invitation d’Althéa parce qu’il ne pouvait tout simplement rien lui refuser. Il adorait la fille de Chris et il espérait toujours que ce soit réciproque. Il se souvenait de la peur qu’elle avait eu, quand il lui avait dit qu’il était un docteur. Il avait fallu qu’il puise dans toute sa patience et sa douceur pour lui expliquer, lui faire comprendre surtout qu’il n’était pas un méchant docteur, qu’il avait choisi justement de faire ça pour aider les autres. Elle avait mis un peu de temps mais au final elle avait passé outre ses peurs pour lui faire confiance et une jolie amitié était née.

Winston, Katherin et Benett arrivèrent juste devant la cafétéria, sortant Nath’ de ses pensées. Il rejoignit le petit groupe tout en réfléchissant à quel déguisement il pourrait mettre. Il n’en avait pas beaucoup chez lui, voir quasiment aucun et le maquillage n’était pas son fort. Oh il pourrait se déguiser en zombie, il avait déja le teint cadavérique mais il ne voulait pas effrayer les enfants car il se doutait bien que si c’était Althéa qui organisait une party, les invités auraient son âge.

Winston le ramena chez lui plus tôt que prévu car ce dernier avait aussi une soirée. Certainement pas le même de soirée mais Nath’ lui en était reconnaissant. Il préférait se reposer un peu et continuer de réfléchir à son fameux costume. Sparky s’allongea sur ses jambes quand il se mit dans le canapé. Au bout d’une vingtaine de minutes, il se rendit dans sa chambre. Evie venait de lui dire de faire un costume à partir des vêtements qu’il avait. Oui, ce n’était pas idiot. Regardant sa garde robe, une idée lui traversa la tête. Il allait se déguiser en pasteur. Il se souvenait du pasteur Goswell, qui était censé les marier avec Victoria dans leur monde. Il en frissonna d’horreur. Très bien, il allait partir sur ça ! Il prit alors des habits noirs. Un pantalon d’une bonne marque qui selon Claude lui faisait des fesses à s’en damner et une chemise à col mao assez cintré. Il rajouta un bout de tissu blanc pour fermer le col et donner cet impression d’homme d’église. Il fouilla ensuite dans ses bibelots, trouvant une grande croix en or. Il prit un gros livre ancien dans sa bibliothèque pour reproduire la bible. Il était prêt à se rendre chez Chris, mais avant il devait passer chez le caviste et au Fantasia.

Se regardant dans le rétroviseur de sa voiture, il espérait qu’il n’était pas trop mal. Althéa avait demandé qu’il soit déguisé, mais s’il était le seul adulte dans ce cas là ? N’aurait il pas l’air ridicule ? Une boule d’angoisse se forma dans sa gorge qu’il n’arrivait pas à faire partir. Il attendait à vrai dire dans la voiture depuis une dizaine de minutes, ses peurs tournant en boucle dans sa tête. Il ébourrifa un peu sa tignasse sombre, sa mèche blanche ressortant encore plus que d’ordinaire. Allez ! Il ne devait pas se dégonfler ! Althéa l’attendait et certainement Chris. Sortant de la voiture, il marcha le long de l’allée comme s’il allait à l'échafaud. La sonnerie retentit et il entendit des cris d’enfants suivis par des pas précipités. Althéa ouvrit la porte, se jetant sur lui. Il leva les bras pour éviter de faire tomber ce qu’il avait ramené.

“Tu es venuuuuu!”
“Bien entendu. Je te l’ai promis. Je tiens mes promesses.”


Elle partie à l’intérieur de la maison en hurlant son prénom et Nath’ se permit de rentrer. Quelques secondes après, Candice, la soeur de Chris descendit les escaliers dans un costume qui lui fit tourner la tête par politesse. Il appréciait Candice. En vérité, il avait l’impression que si Emily avait une jumelle, ce serait elle et les deux jeunes femmes ne s’étaient pas faites prier pour devenir de grandes amies.

“Que tu es beau Nathou’ !’

Elle lui claqua deux bises avant de prendre les paquets qu’il avait dans les mains, tout en la suivant dans la cuisine.

“J’ai apporté une bouteille de Saint Emilion pour … les adultes .. et des petits gâteaux du Fantasia.”
“Mais quel homme ! Tu es vraiment par-fait ! Et tu ne devineras jamais … mais ton costume est assorti à celui de Chris !”


Nath’ leva un sourcil, puis les deux quand Chris se retourna face à lui, terminant de déposer des bonbons dans un grand saladier. Ok il allait faire une syncope tant la vision qu’il avait était superbe.

“Je vois que le vampire a déja fait effet sur le prête que tu es ! Essaie de lui lancer de l’ail ça marchera peut être sinon c’est clair que tu vas finir par être suçer… de ton sang ! Hahahaha.”

Candice partie en rigolant, amenant le saladier de bonbons après avoir déposé ce que Nath’ avait amené sur la table.

“Bonsoir …”

Il ne savait pas trop quoi faire alors qu’il n’avait qu’une envie, aller prendre les mains de Chris et ensuite l’embrasser. Il sentait déja ses joues blafardes rougir quand ce dernier s’approcha.

“Je te remercie pour l’invitation !”

Il était totalement en apnée, encore plus quand il décida de combler le vide qu’il y avait entre eux et qu’il déposa un léger baiser sur ses lèvres.

“Tu m’as manqué ces derniers temps …”

Il ferma les yeux, se rendant compte de la stupidité de la phrase. Bon sang ! Il devait se reprendre. Secouant la tête, il poussa un grand soupir avant d’aller sortir la bouteille du sac.

“Je ...Laisse tomber… je … comme je disais j’ai ramené quelques mets pour tout le monde.”

Il préférait changer de sujet, il ne voulait pas gâcher la fête ou importuner Chris qui devait tout organiser et tout gérer. Cependant ...

"Tu ... ce costume te vas vraiment magnifiquement bien !"




©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82851-je-crois-que-m http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90468-liste-de-rp-s#1301554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89412-appartement-de-nathanael-van-dort-centre-ville


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2020-11-29, 14:08

- Life is good on the other side of Storybrooke. -

I'M STRANGE MAN. I'M INVISIBLE LIKE A MONSTER. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF MY LIFE. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF THESE WORDS. I'M THE SPEAKER OF YOUR SILENCE. I'M THE QUESTION NOW TO YOUR ANSWER...

Althéa accueillait petit à petit ses invités et toujours avec le sourire. Chris voyait passer de nombreux enfants, tous avaient un costume différent. Un loup-garou, une sorcière, une momie, un fantôme, un démon, une citrouille. Tous les genres de costumes de cette fête passé et c'était assez marrant à voir. Chris salua tous les parents et il les remerciait de lui faire confiance pour la fête. Au fond il savait que beaucoup de parents voulaient se mettre Chris dans la poche, pour ne pas payer les contraventions ou ce genre de chose. Tant pis, il faisait ça pour sa fille et non pour avoir des amis. Tous les enfants dormaient ici ce soir, dans le salon, sur des matelas. Althéa ne voulait pas faire les choses à moitié. Elle voulait faire du porte à porte avec ses amis, elle voulait regarder des films et manger des bonbons jusqu'à ce que son estomac n'en peut plus. Chris lui servait simplement de baby-sitter ce soir avec sa sœur jumelle et maintenant Nathanaël ferait parti de l'équipe. Le pauvre, il n'avait rien demandé et pourtant sa fille voulait absolument qu'il soit là ce soir. Le shérif se souvenait encore de l'époque ou Althéa n'arrivait pas à s'approcher de lui parce qu'elle ne supportait pas les médecins. Maintenant, son amour pour Nath avait prit le dessus. Elle aimait passer du temps avec lui, elle aimait apprendre des choses avec lui. Il était devenu cet ami qu'elle n'avait jamais eu. Enfin... Si elle l'avait déjà eut mais elle l'avait perdue. Tout ça pour dire que Chris était fier de sa situation familiale et qu'il était bien dans son couple. Il remontait doucement la pente et il en était heureux.

Il était actuellement en train de préparer quelques assiettes de nourriture pour les enfants qui jouaient dehors. Candice avait préparé toutes sortes de jeux pour eux. Une chasse aux trésors pour trouver des bonbons ou d'autres bricoles. Des jeux de rôles. Étrangement, il ne pensait pas que James allait participé à cette soirée et pourtant, il était actuellement avec les enfants en train de jouer. Bien-sûr il faisait exprès de ne pas gagner pour ne pas décevoir les invités et sa petite sœur. Enfin tout se passait très bien pour le moment. Tellement que Chris pouvait préparer la nourriture sans s'inquiéter pour les enfants. Candice entra dans la cuisine en courant et il se demandait pourquoi sa jumelle semblait aussi pressé. Sa jumelle monta les escaliers rapidement et partie s'enfermer dans la salle de bain. Sûrement pour se faire belle mais elle l'était déjà et elle n'avait personne à impressionner. Il n'y avait que des enfants. Enfin c'était ce qu'il croyait. Chris entendit quelqu'un sonner à la porte et Althéa poussa un petit cris tout en courant vers la porte d'entrée. Elle l'ouvrit et se jeta dans les bras de Nathanaël, heureuse de le voir. Chris resta silencieux au fond de la pièce mais il ne pût s'empêcher de sourire en coin en voyant ce genre de scène. Ils formaient une bonne petite famille tous ensemble. Puis Candice fit son entrée et gâcha à peu prêt toute la scène. Une soupir sortit de la bouche de Chris quand elle fit des allusions sexuel. Heureusement pour lui, pour eux. Elle disparût avec le saladier de bonbons dans les mains et repartie dans le jardin.

Chris profita du doux baiser que son partenaire lui offrit avant d'afficher un petit sourire. Il prit le temps de le regarder de la tête aux pieds. Ce costume lui allait drôlement bien, il fallait l'avouer. Le shérif se retint de rire quand il remarqua que Nath était encore en train de paniquer pour rien. Il pensait avoir dépassé ce stade là avec lui après lui avoir fait l'amour mais il s'était trompé apparemment. Il passa délicatement sa main sur la joue du prêtre avant de l'embrasser une nouvelle fois histoire de le détendre un peu.

« Tu m'as manqué aussi. Et toi aussi tu es drôlement sexy dans ton costume. »

Encore une fois, Chris se retint de rire. Il ne pensait pas qu'une personne pouvait autant rougir et pourtant Nath n'arrêtait pas de rougir depuis son arrivé. Le shérif décida alors de lui donner un peu de répit, de repos pour son pauvre petit cœur. Il s'appuya contre le comptoir de la cuisine avant de pousser un petit soupir gêné.

« Je suis désolé pour Althéa. Je ne pensais pas qu'elle allait t'appeler. Tu devais être occupé aujourd'hui... J'espère que tu ne travaillais pas.  En tout cas, merci d'être venu. Ma fille adore te voir et moi aussi d'ailleurs. »

Un petit sourire en coin se dessina sur son visage. C'était trop dur de ne pas lui lancer de pique, il fallait l'avouer. Il aimait charrier Nath parce que ses réactions étaient toujours aussi adorable. Heureusement pour le médecin, sa fille vint à son secours. Elle rentra une nouvelle fois dans la maison en courant avant de venir se blottir contre les jambes de Nathanaël. Althéa afficha un grand sourire avant de lever la tête vers ce dernier. Elle tendit les bras pour que Nath le prenne dans les siens et il le fit sans se faire prier. Elle frotta sa joue contre celle du médecin avant de tourner sa tête vers Chris tout en gardant son grand sourire.

« Nath, tu viens jouer avec nous dehors ? Tu es prête, tu vas pouvoir m'aider à chasser les monstres qui sont dans le jardin ! Je suis une fée moi, je suis pas méchante. Viens on va combattre les méchants pas beau !! »

Chris regarda un moment Nathanaël qui semblait heureuse de passer du temps avec Althéa. Le shérif ne le dira jamais assez mais il aimait vraiment cette relation qui avait grandie entre les deux. Sa fille n'arrêtait pas de lui dire le soir qu'elle aimerait appeler Nath pour lui donner des nouvelles, pour parler de sa journée et pratiquement tous les soirs elle le faisait enfin quand Nathanaël ne travaillait pas bien-sûr. Chris se rapprocha doucement d'eux, il embrassa la joue de sa fille et les lèvres de son petit ami avant de hocher doucement la tête.

« Très bien, allez chasser du monstre. Je prépara la table pour manger ce midi. Je suis un vampire végétarien, ça compte ? »

« Hum... » Althéa fit mine de réfléchir. « D'accord, je t'épargne parce que tu es mon papa que j'aime et que tu vas nous faire une belle table ! Mais je vais chasser James et tante Candy ! »

Le shérif hocha doucement la tête avant de voir sa fille partir avec Nath. En attendant il prépara minutieusement la table où tous les enfants allaient manger. Heureusement, il avait gardé une grande table de jardin dans son garage. C'était l'époque ou il y avait encore sa femme et qu'ils invitaient leurs familles pour venir manger à la maison et profiter de James qui était encore tout petit à l'époque. Maintenant la famille de Éléonore ne lui parlait plus trop et Chris emmenait plus souvent ses enfants chez ses parents. Une fois la table prête, il sortit dans le jardin et il vit sa fille devant un groupe d'enfant. Althéa avait les bras croisés contre son petit corps alors qu'elle levait légèrement son nez vers le ciel, montrant qu'elle dominait toute la foule. Elle tourna la tête vers Nath.

« Mon père, il faudrait bénir ces monstres pour être sûr qu'ils ne hanteront plus notre jardin ! »

« Par pitié, je ne suis qu'une simple zombie ! Je mange simplement des cerveaux, rien d'autres ! » cria Candice en guis de défense.

Althéa leva un sourcils avant de pousser un petit soupir. Elle fit signe au prêtre de venir jeter l'eau bénite sur Candice en premier et il le fit. Avec délicatesse d'accord mais Candy se reçu un peu d'eau sur le visage, ce qui arracha un petit sourire à Chris. Après ça, tout le monde se fit légèrement arrosé sous les rires amusés des enfants, de James, de Candice et de Nathanaël. Une fois terminée, Chris racla sa gorge afin d'attirer l'attention de tout le monde.

« C'est l'heure de manger les enfants ! »

Ils tournèrent tous le visage vers Chris avant de courir à l'intérieur de la maison. Bien-sûr, ils avaient tous enlevés leurs chaussures avant de rentrer. Ils étaient maintenant tous autour de la table, avec James qui était sagement assis à sa place. Son fils avait l'air de s'amuser lui aussi, c'était le principal. Chris partit dans la cuisine en compagnie de Nath qui tenait absolument à l'aider. Le médecin ne changera jamais, il était beaucoup trop gentil et serviable. Le shérif resta un moment devant le frigo avant de sortir tous les plats qui se trouvaient dedans. Il posa tout sur le comptoir avant de se tourner vers Nath. Avant de continuer sa journée de babysitting avec les autres. Il voulait passer un peu de temps avec Nathanaël. Il vint alors directement se blottir contre lui, embrassant délicatement son cou.

« Tu sais que tu te débrouilles vraiment bien avec les enfants ? Je veux dire, ils ont l'air de tous t'adorer et tu as vu comme Althéa est heureuse aujourd'hui. » il enroula ses bras autour du corps de Nath. « Tu devrais venir plus souvent à la maison. »

« Les mecs il me faudrait un peu de... »

Candice fit son entrée dans la cuisine, au mauvais moment encore une fois. Elle avait toujours le chic de débarquer quand il ne fallait pas. Chris poussa un petit soupir avant de se décoller à contre cœur de Nath. Il resta néanmoins à côté de lui posant délicatement sa main sur l'épaule de ce dernier. Chris aimait le contact et il avait besoin d'en avoir souvent avec Nathanaël vu qu'il ne le voyait pas souvent.

« Awww, vous êtes vraiment trop mignon tous les deux. J'ai presque envie de vous dire de passer la journée ensemble. Vous voulez pas partir à un rendez-vous tous les deux ? Je m'occupe des enfants et vous revenez le soir. » Elle se rapprocha d'eux avant de leur prendre les mains. « Vous ne passez pas assez de temps ensemble ! »

©️crack in time


Nathanaël V. Van Dort
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Nathanaël V. Van Dort

| Cadavres : 392



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-01-21, 19:19

Nathanaël & Chris - Life is good on the other side of Storybrook


Il avait accepté l’invitation d’Althéa à venir à la soirée d’Halloween. Il se doutait que Chris avait du avoir du boulot pour tout organiser, en plus de son métier habituel. Candice l’avait aidé, à en ne pas douter, mais tout de même, ça faisait une responsabilité de plus, des devoirs en plus, du stress en plus, et Nath’ ne pouvait s’empêcher d’affaiser les épaules par empathie pour lui. Alors forcément, il ne voulait pas le déranger tandis qu’il continuait de mettre les bonbons dans les saladiers. Néanmoins, il ne put s’empêcher de s’approcher doucement de lui, lui demandant comment il allait, s’il avait besoin d’aide entre autre, et surtout de déposer doucement ses lèvres contre les siennes dans un doux baiser. Il sentit ses joues rougir comme si l’on venait d’allumer une chaudière quand il entendit Chris lui dire qu’il était diablement sexy dans son costume de prêtre. Cela lui faisait bien entendu drôlement plaisir, de savoir que l’homme qu’il aimait, le trouver à son goût. Mais il était toujours aussi timide, même après l’avoir vu nu et avoir fait des folies. Il balbutia un petit merci, tournant la tête, faisant mine de regarder les enfants. Chris se recula quelque peu, lui laissant assez d’air pour qu’il puisse en prendre dans ses poumons.

“Non non, ne t’en fais pas, c’est très aimable à elle d’avoir pensé à moi.”

Lui aussi, il se recula, contre l’îlot central de la cuisine, s’appuyant dessus en croisant les bras sur sa poitrine. Il eut un petit sourire quand Chris lui parla d’Althéa, faisant un geste de la main avant de reprendre sa position actuelle.

“Ça va, j’étais de jour. De base, j’avais prévu d’aller au bar de Claude. Chaque Halloween je l’aide un peu à décorer la cour des miracles et après elle veut que je reste avec elle. Puis ça fait plaisir à Emilie et Evie.”

Il eut une petite moue, étirant ses lèvres en un sourire fin. Claude ne lui avait absolument rien dit ! Au contraire, elle avait été absolument ravi qu’il passe la soirée avec son chéri. Il avait entendu les filles derrière, hurler d’ailleurs, ne comprenant pas pourquoi tant de joie avait éclaté, surtout qu’il avait bien dit qu’il y aurait des enfants. Il l’avait répété car il avait entendu Carmen commencer à évoquer des sujets graveleux et il avait raccroché sans tarder.

“Ça me fait plaisir de venir et … de … pouvoir passer un peu de temps avec toi … et tes enfants.”

Il avait dit rapidement, ses yeux ne fixant pas ceux de Chris. Il savait qu’il y avait quelque chose entre eux. Il le savait, Chris le lui avait dit. Or il ne pouvait s’empêcher d’être effrayé, d’avoir peur que le shérif le jette du jour au lendemain, se rendant compte que finalement il méritait beaucoup mieux que lui. C’était en contradiction avec ce qu’il pensait, bien sur, pour lui Chris était si gentil qu’il ne pourrait pas le faire, ou pas de façon méchante. Cependant, on l’avait tellement rejeté dans sa vie, que cette crainte était toujours là, à dévorer une partie de son cerveau. Heureusement, il n’eut pas à y penser plus car il entendit son prénom que l’on hurlait tout en courant. Althéa arriva comme une fusée dans la cuisine, s’arrêtant au moment de l’impact pour lui faire un calin. Faisant jouer ses muscles pour ne pas tomber, il eut un petit rire, passant sa main dans le dos de la fillette pour lui rendre son étreinte avant de la porter.

“Avec plaisir !”

Il se mit à rire, tout en hochant la tête.

“Oh mais oui ! Il va falloir exorciser tous ces monstres pour qu’ils retrouvent une âme pure !”

Althéa explosa de rire avant de lever le poing en avant pour ne pas se faire prier. Il avait lancé un petit regard à Chris, ne faisant rien sans son autorisation. Ce dernier déposa un bisou sur le front de sa fille, et Nath’ sentit son cœur fondre d’amour pour lui. C’était si beau, si mignon, de voir cette relation père fille si épanouie. Il fut un peu surpris que Chris l’embrasse aussi, mais en pLa rofita autant qu’il put. Althéa montra son impatience et il l’a deposa au sol pour qu’elle s’élance chasser son frère, sa tante et les autres enfants. Nath’ la suivit alors rapidement, arrivant devant le groupe d’enfants. Si en présence d’adultes, Nath’ avait du mal, ça allait tout seul avec les petites têtes blondes. Ce n’était pas pour rien, s’il avait découvert sa vocation de chirurgien orthopédique. Voir les enfants, travailler avec eux, pour eux, jouer étaient des choses qu’il faisait naturellement, sans crainte et même avec une certaine forme de leadership. Au bloc, quand il en opérait un, rien ne l’arrêtait. Il était le chef de son navire pour l’amener vers des eaux meilleures. Dans sa vie privée, c’était pareil. Les enfants lui apportaient une source de joie incommensurable. C’était comme s’ils se comprenaient, dans un sens comme dans l’autre. Il salua tout le petit groupe, qui lui répondit par un grand sourire.

“On va jouer à la chasse aux monstres ! Le groupe des chasseurs et le groupe des monstres. Le groupe des chasseurs doit amener les monstres à Nath’! ”

C’était adorable de voir Althéa prendre les choses en main. Elle plaça Nath’ à la limite entre le jardin et la terasse, pour surveiller.

“Tu fais le décompte et je les chasse.”

Il hocha la tête, levant la main pour faire ce qu’elle avait demandé, avant de l’énoncer de sa voix rauque. Puis les enfants se mirent à courir, braillant de toutes les forces, essayant d'échapper à ceux qui les poursuivaient. Nath’ avait un énorme sourire, heureux de voir comment ils étaient joyeux. Il rigola aussi de voir Candice, se plier à ce jeu. Il aimait beaucoup Candice. À sa façon, elle lui rappelait Emilie et surtout, il avait l’impression de voir que contre toutes attentes, elle écoutait son âme d’enfant, se fichant de ce qu’on pouvait lui dire. Pour ça, Nath’ l’admirait beaucoup. Déja elle était belle, ce n’était pas la jumelle de Chris pour rien, et puis elle s'assumait. Elle assumait tout ce qu’elle faisait et c’était merveilleux. Au bout d’une dizaine de minutes, le groupe commandé par Althéa avait réussi sa mission, ayant amené les quatre petits monstres devant lui, ainsi que Candice qui n’arrêtait pas de pouffer de rire, ce qui fit sourire Nath’. Ce dernier, habité par l’ambiance présente avait attraper une bouteille d’eau.

“Je suis entièrement d’accord avec vous, chasseuse de monstres !”

Il fit alors le signe de croix, jetant de l’eau sur Candice. Elle fut surprise de ce geste, attrapant à son tour une bouteille d’eau, en jettant sur Nath’. Pouffant de rire comme un gamin, il lui lança plus d’eau et cela dégénéra, les petits monstres s’échappant, décidant de jouer aussi avec les bouteilles d’eau. Puis Chris sonna la fin de la récréation. Nath’ vérifia que les enfants ne rentrèrent pas de la boue avant d’aller donner un coup de main au shérif. Il y avait beaucoup de plats, il n’allait tout de même pas le laisser tout seul à amener ça sur la table. Quand il n’en n’eut plus, Nath’ retourna dans la cuisine pour voir en quoi il serait utile et Chris lui trouva une occupation forte intéressante. Il vint l’enlacer, déposant des baisers sur son cou et sa gorge, ce qui fit réagir le médecin. D’abord Nath’ déglutit, encore mal à l’aise avec cette proximité. Ses mains vinrent se placer naturellement dans le dos et sur ses fesses musclés. Il inspira à pleins poumons son odeur caractéristique qu’il aimait tant, fermant quelques instants les yeux, oubliant tout. Halloween, les enfants, le repas, tout. Il était juste avec celui qu’il aimait. Ce n’était pas un rêve ou un scénario sorti de son imagination. Non c’était la réalité ! Et d’ailleurs dans la réalité, les choses ne se passaient pas toujours comme sur des roulettes. Il n’eut pas le temps de lui répondre que Candice débarque, brisant la bulle de douceur dans laquelle ils étaient. Il sursauta, sentant son coeur battre la chamade, son regard se faisant à nouveau triste et mélancolique quand Chris se mit sur le coté. Moins que d’habitude quand il sentit sa main sur son épaule.

“Non non, c’est la soirée d’Halloween, c’est important pour les enfants de respecter les traditions.”

Bien sur qu’il aurait voulu passer la soirée avec Chris. Aller au restaurant, manger des petits plats goutus en sa compagnie, puis aller dans son appartement bourgeois. Il lui aurait joué du piano. Il adorait voir le regard émerveillé de Chris quand il jouait une sonate. Forcément, il aurait rougit, il aurait balbutié quelques mots face aux compliments. Puis il l’aurait embrassé tendrement, passionnément par la suite, l’amenant dans sa chambre pour profiter de son corps et de ses prouesses. Ils n’auraient fait qu’un, dans une communion charnelle et spirituelle. Puis ils auraient fait une petite toilette avant de retourner dans le lit, profitant chacun l’un de l’autre. Oui, ça aurait été une délicieuse soirée mais ce n’était pas ça qui était prévu au programme. Ce n’était pas le plan.

“Même si la compagnie de Chris m'est fort agréable et que ... j’essaie de la requérir dès que je le peux, ce soir n’est pas dédié à notre … romance.”

Parfois, Nath’ pouvait faire preuve de poigne, surtout quand ça touchait sa vie privée. Il avait une sainte horreur que l’on se mèle de ses affaires, même si c’était à bon escient. Il savait que Candice ne disait pas ça pour se moquer, au contraire, elle était sincère, mais quand même. Ce n’était pas ses oignons.

“D’ailleurs, que voulais-tu ?”
“De la mayonnaise !”


Se retournant, vu qu’il était juste contre le frigo, il ouvrit la porte pour lui sortir le bocal et lui mettre dans les mains, avec un petit sourire.

“Tiens, il ne faudrait pas trop faire attendre nos monstres affamés.”
“C’est bon, j’ai compris, je vous laisse, si jamais … vous avez une bonne demi heure de libre je pense … si vous voyez ce que je veux dire.”


Oui. Nath’ avait bien compris et il ferma les yeux dans une grimace absolument gênée face à la gestuelle qu’elle venait de mimer. Candice partie en rigolant, les laissant à nouveau dans la cuisine.

“… J’ai encore du mal avec les mœurs d’aujourd’hui…”

L’on prenait ça pour de la timidité mais ce n’était pas exclusivement ça. Certes, il y en avait beaucoup mais c’était aussi une question d’éducation. Du milieu où il venait, l’on ne disait pas ce genre de choses. L’on ne les mimait encore moins. C’était réservé uniquement dans la chambre à coucher, à l’abri du regard des autres.

“Néanmoins, Candice a raison … nous ne passons pas assez de temps ensemble. Je sais que je suis en partie responsable. J’essaie de reprendre mes marques au travail et je veux prouver que ce n’est pas parce que j’ai encore de la kiné que je ne suis pas capable d’opérer correctement !”

Être un bourreau de travail, Nath’ savait que c’était autant une qualité qu’un défaut. Il pouvait abattre des heures considérables mais en contrepartie, il négligeait sa vie privée. Quand il n’en avait pas, ce n’était pas un problème. Maintenant, il se rendait compte que ce n’était pas possible. Puis, il savait que Chris avait aussi beaucoup de travail, ce qui faisait qu’à eux deux, comme Candice l’avait dit, ils ne se voyaient pas beaucoup.

“Hum … si tu veux, pour essayer de pallier à ce problème, que dirais tu que le dimanche midi … je … euh … je vienne manger avec vous ?”

Cette idée lui avait traversé l’esprit et il s’était dit qu’elle pouvait être bonne. En l’entendant, il avait peur de passer pour un squatteur. Ça ne se faisait pas de s’inviter comme ça, même chez son partenaire. Alors il rectifia le tir, secouant la tête rapidement tout en faisant un petit geste de la main.

“Ou vous pouvez venir chez moi aussi ! Loin de moi l’idée de m’imposer ! Je serais ravi de cuisiner pour vous tous !”

Et Chris savait oh combien Nath’ cuisinait particulièrement bien. Chaque fois que Nath’ l’invitait, il lui mitonner avec amour des petits plats délicieux, et il serait vraiment ravi de le faire aussi pour ses enfants. Attrapant sa main, il joua avec ses doigts avant de l’embrasser à nouveau. Oui, c’était vrai qu’il lui avait manqué. Même s’il n’était pas très contacts physiques, appréciant la qualité à la quantité, il ne se lassait pas de sentir la peau douce de Chris sous ses lèvres.

“Il serait grè de nous rendre quand même au salon. C’est la soirée des petits, et Althéa sera contente de pouvoir profiter de nous.”

Ne lâchant pas la main de Chris, ils traversèrent la cuisine pour rejoindre tout le monde. Il y avait une très bonne ambiance joyeuse, et Nath’ voyait qu’au final, Candice avait eu du mal à faire tenir tous les enfants à table. D’ailleurs, Althéa arriva en courant vers eux, tapant dans ses mains.

“Alleeeeez on va faire du porte à porte maintenant ! On va à la chasse aux bonbooooooons !”

Nath’ rigola, laissant Chris lui répondre.

“Je passe juste aux sanitaires avant !”

Prenant la direction de la salle de bain, il remarqua avant que Chris retourna dans la cuisine pour chercher quelque chose que l’un des petits voulait. Ne s’en préoccupant pas, il fit ce qu’il avait à faire, soulageant sa vessie et allant se laver les mains. Quand il revint, quelques minutes après dans le salon, il n’y avait plus personne.

“Chris ? Althéa ? Vous ne m’avez pas attendu ce n’est pas gentil !”

Il haussa un sourcil en voyant que Chris arriva de la cuisine, un saladier à la main.

“Tu n’es pas avec eux ?”


Nath’ eut comme une sorte de mauvais pressentiment mais préféra se taire. Il savait qu’il stressait rapidement. Candice leur avait certainement fait une blague pour les laisser tous les deux seuls. Se rapprochant de Chris, il allait lui débarrasser le saladier quand ils entendirent un hurlement en provenance du jardin. Se regardant, choqué tous les deux, ils mirent quelques secondes à réagir, se mettant à courir en direction du cri. C’était Althéa qui venait d’hurler et qui hurla encore, se précipitant vers eux, se cachant même derrière eux.

“Ce sont des monstres !!! Des vrais monstres !!!!”

Elle pointa du doigt le groupe et effectivement, tous les enfants ainsi que Candice avaient été par une étrange magie, transformé en monstre dont ils avaient le costume. Nath poussa alors un énorme soupir, passant sa main sur son visage, une horrible sensation de déja vu.

“Nom de dieu … on dirait le jour de mon fameux mariage avec Emily… Quand tous les morts étaient ressorti de terre pour aller chez les vivants.”


©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82851-je-crois-que-m http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90468-liste-de-rp-s#1301554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89412-appartement-de-nathanael-van-dort-centre-ville


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-02-17, 15:58

- Life is good on the other side of Storybrooke. -

I'M STRANGE MAN. I'M INVISIBLE LIKE A MONSTER. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF MY LIFE. BUT SOMEDAY YOU'LL UNDERSTAND THE MEANING OF THESE WORDS. I'M THE SPEAKER OF YOUR SILENCE. I'M THE QUESTION NOW TO YOUR ANSWER...

Chris affichait un petit sourire en écoutant ce que Nathanaël était en train de lui dire. Il n'avait pas totalement faux, ils passaient plus de temps à leur travail qu'autre chose. Candice n'arrêtait pas de lui répéter qu'il devrait profiter de la vie, qu'il n'en avait qu'une. Il était d'accord mais depuis qu'il était devenu shérif, il avait moins de temps pour lui et sa famille. Chris n'aimait pas décevoir ses enfants ou leur manquer mais il n'avait pas vraiment le choix. Surtout qu'il s'était prit pas mal de menace ces temps-ci. Encore une fois, il n'en avait parlé à personne pour ne pas les inquiéter, il se contentait juste de résoudre ses problèmes par lui-même. Comme à son habitude. L'armée lui avait pourtant appris le travail en équipe. Mais cela faisait des années et cela faisait des années qu'il avait oublié. L'armée avait été pour lui un moment difficile, comme tous les anciens soldats. Cela lui avait appris que le travail en équipe n'était pas si bénéfique que ça. Chris avait perdu toute son unité un jour, il avait été au plus bas, vraiment. Alors confier ce genre de choses à Nath ou sa sœur, cela reviendrait à les mettre en danger et il ne voulait pas. Chris ne voulait plus de ce sang sur ses mains et pourtant quand il entendait son partenaire s'excuser et lui parler ouvertement, il se sentait mal et coupable. Devrait-il s'ouvrir à Nath lui aussi ? Peut-être mais il y avait des choses qu'il devait garder pour lui aussi non ? Heureusement pour lui, il sentit la main de Nathanaël lui prendre la sienne. Ses pensées sombres éclatèrent en mille morceaux alors que leurs lèvres se scellèrent dans un doux baiser. Baiser qui guérissait immédiatement tous les maux de Chris.

Il observa longuement Nath qui proposait maintenant de retourner après des autres. Bien-sûr ils allaient le faire mais dans un premier temps, le shérif lui attrapa directement la main avant d'afficher un petit sourire quand le médecin tourna son regard vers lui. Sans attendre, il l'embrassa une nouvelle fois l'empêchant de partir. Nathanaël était de nature timide alors quand il s'ouvrait un peu comme il venait de le faire, il avait tendance à prendre la fuite. Il commençait à le connaître maintenant. Cela faisait un petit moment qu'ils étaient ensemble. Chris hocha finalement la tête pour lui faire comprendre qu'il avait quelque chose à lui dire, lui aussi.

« On viendra chez toi, vu que tu es venu chez nous aujourd'hui et avec grand plaisir. Je suis content que tu me dises tout ça en tout cas. J'espère que tu vas pouvoir opérer bientôt. »

Un petit sourire triste se dessina sur son visage alors que le bout de ses doigts caressaient délicatement le dos de la main du médecin. C'était à cause de lui tout ça et il s'en voulait mais Nath arrivait souvent à lui faire comprendre qu'il n'y était pour rien. Heureusement qu'il était là. Ils rentrèrent finalement dans le salon, là où se trouvait les enfants. Ils étaient tous surexcités, tous heureux d'être là. Chris ne pût s'empêcher de rire quand il voyait Candice courir dans tous les sens. Althéa courut vers son père, sa baguette de fée dans sa main.

« Alleeeeez on va faire du porte à porte maintenant ! On va à la chasse aux bonbooooooons ! »

« Oui, on y va mais tu fais attention à la route. Comme tes amis, d'accord ? »

Il s'accroupit au niveau de sa fille alors que Althéa afficha un grand sourire tout en hochant vivement la tête. Nath partit aux WC alors que Chris retourna dans la cuisine afin de prendre un saladier de bonbons. Il allait en donner aux enfants qu'il allait croiser dans la rue. Pendant ce temps, Candice partit dans le jardin avec les enfants pour les occuper et surtout pour ne pas qu'ils cassent des choses dans la maison. Chris releva son visage vers Nath quand il refit son entrée.

« Tu n’es pas avec eux ? »

« Euh non ? Je prépare des bonbons pour les autres enfants. »

Il fronça les sourcils quand il vit l'expression de Nathanaël changer légèrement. Il se passait quelque chose ? Chris eut rapidement sa réponse quand il entendit sa petite fille hurler dans le jardin. Il laissa tomber le saladier sur le sol. Les bonbons recouvraient maintenant le sol de la cuisine mais cela importait peu. Chris et Nath se mirent à courir rapidement vers le jardin alors que Althéa continuait de hurler. Elle se cacha rapidement derrière les deux adultes alors que les larmes coulaient sur son visage. Elle leva alors son bras tremblant vers les autres et pointa ses amis et Candice du doigt.

« Ce sont des monstres !!! Des vrais monstres !!!  »

Chris ne comprenait pas très bien sur le coup mais quand il releva son regard vers le groupe qui se tenait devant eux, il commençait à comprendre. Candice s'était transformé en un vrai zombie, elle grognait comme eux. Les fantômes étaient devenus de véritable fantôme. Comment il allait expliquer ça aux parents ? ''Je suis désolé, votre fils est mort dans la nuit. Maintenant c'est un fantôme ?'' C'était une véritable catastrophe ! Pourquoi Althéa ne s'était pas transformé aussi ? Il baissa son regard vers sa fille et quand il prit le temps de l'observer, il comprit que Althéa était elle devenue ce en quoi elle était déguisé. Une fée. Ce n'était plus de fausses ailes mais des vrais. Mon dieu... Pourquoi lui et Nath n'avaient rien alors ? Chris entendit finalement le soupir du médecin et sa remarque. D'ailleurs, à sa remarque le shérif haussa les sourcils.

« Ton mariage avec Emily ? Quoi ? » il passa nerveusement sa main sur son visage. « Ma sœur est devenue un zombie... Ma jumelle est un zombie ! Et les enfants... Je vais me faire tuer par les parents. Pourquoi ils sont comme ça ?! »

Il poussa un petit soupir à son tour avant de sentir une petite gêne dans la manche de son costume, sans attendre il regarda dedans et remarqua que ce n'était juste qu'un bonbon. Chris le prit alors et le sortit de son emballage avant de le mettre en bouche. Il n'aimait pas trop le sucre mais quand il était dans cet état-là, cela ne pouvait pas lui faire de mal. Althéa tira alors sur la cape de vampire de son père et sur la veste de prêtre de Nath afin d'attirer leur regard.

« Je crois savoir pourquoi on s'est tous transformé et pas vous. » Sans attendre, elle ramassa un des nombreux emballages de bonbons qui se trouvaient sur le sol et le montra fièrement aux adultes. « Il y a quelque chose dans ces bonbons, c'est sûr ? »

Chris haussa les sourcils aux dires de sa fille. Elle était sûr d'elle ou ce n'était qu'une hypothèse ? Il observa longuement l'emballage de bonbon qu'il tenait encore fermement entre ses doigts. Puis son regard se posa sur celui de Nathanaël qui semblait avoir comprit ce qui était en train de se passer. Il n'allait quand même pas se transformer en vampire, hein ? Il ne manquerait plus que ça. Et pourtant le mal était déjà fait, quand il voulut retirer ses crocs avant qu'il ne soit trop tard, il n'avait pas pu. Les crocs étaient encrés dans sa gencive. Ses yeux étaient devenus naturellement rouge et il brillait dans la nuit et une odeur alléchante le fit presque saliver. Il posa son regard sur le coup de Nath et il entendit presque le sang couler dans ses veines. Chris se recula alors de quelques pas avant de donner un coup de pied dans le ballon du jardin afin de calmer ses nerfs. Sauf que le ballon partit très haut et très loin.

« Bon. C'est la merde. »

« Papa ! On ne jure pas ! »

« Pardon ma puce. » Il marqua un petit temps de pause. « C'est vraiment la grosse merde. »

Althéa leva les yeux au ciel avant de finalement s'avancer vers ses amis sans trop de peur. Zombie Candice s'avança vers la jeune Brooke tout en grognant et Althéa eut un mouvement de recule. C'est vrai qu'elle avait vécue un moment avec les zombies. Elle devait en avoir peur maintenant. Althéa se racla la gorge avant de s'envoler vers son père.

« Le tout c'est de les maintenir dans la maison, non ? Si ils ne sortent pas, ils feront de mal à personne et les parents n'y verront que du feu ! »

« D'accord mais on doit trouver une solution pour les ramener à la normal aussi... »

« On va y arriver papa ! Regarde, tout va bien ! Pour le moment ils s'amusent entre eux dans la mai... »

La jeune fille n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un enfant loup-garou détruit la clôture en bois qui les retenaient dans cette maison. Chris vit alors tous les enfants monstres et sa sœur partir en courant dans la rue tout en poussant leurs cris. Il se tourna vers sa fille qui afficha un petit sourire nerveux et ce fût seulement à ce moment là qu'un soupir sortit de la bouche de Chris.

« On est vraiment dans la cata. On doit trouver les gamins... »

« Oh j'ai une idée !!! » hurla Althéa dans l'oreille de son père qui grimaça immédiatement. « Si on jouait à la chasse aux monstres ! Nath, tu devrais manger un bonbon ! Tu deviendras un vrai prêtre et je suis sûr que tu peux purifier les enfants et leurs rendre leurs formes comme notre jeu de tout à l'heure ! Moi je suis une fée, je vais pouvoir survoler pour les repérer et papa peut se déplacer vite ! On peut faire une bonne équipe, non ? »

Chris ramassa un bonbon qui se tenait à ses pieds avant de tourner la tête vers Nath.

« Ca pourrait marcher... »

©️crack in time


Nathanaël V. Van Dort
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Nathanaël V. Van Dort

| Cadavres : 392



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-03-12, 20:26

Nathanaël & Chris - Life is good on the other side of Storybrook


Tout se passait bien en ce début de soirée d’Halloween. Les enfants avaient l’air sage. Candice était sage. Il pouvait un peu profiter de Chris qu’il n’avait pas vu depuis le début de semaine. Entre deux câlins et trois bisous, ils eurent le temps de discuter rapidement de leur situation. Chris était d’accord pour qu’il mange ensemble le dimanche, s’il n’était pas de garde bien entendu et même si c’était le cas, il avait proposé une solution qui avait réchauffé le cœur du chirurgien. Venir dans son appartement du centre ville. C’était vrai que c’était plus facile. Puis Althéa pourrait jouer avec Sparky comme ça, qui ne serait pas malheureux d’être abandonné. Il avait trouvé ça si mignon, tout l’amour que la petite fille avait donné à son chien, qui ne s’en plaignait pas, bien au contraire. Parfois il se mettait à la chercher, l’après midi, lui aboyant dessus parce qu’il n’y avait que lui dans ce grand appartement. Chris lui fit un grand sourire, heureux de savoir qu’il allait pouvoir bientôt reprendre son métier. Son épaule lui faisait encore mal mais il ne voulait rien lâcher. Il s’était bien trop battu pour être au poste où il était, pour abandonner devant cette nouvelle difficulté. Les longs mois qu’il avait passé en repos lui avait servi à lire de nouveaux livres sur la traumatologie et sur certaines maladies. Il s’était même renseigné auprès d’Evie sur certaines maladies magiques. Elle lui avait donné des noms et il avait fait de plus amples recherches. Après tout, ils étaient dans une ville magique, c’était bien normal d’en savoir un peu plus ! Puis, ils retournèrent dans le salon pour s’occuper du buffet que Candice avait placé. Les enfants ne restèrent pas assis bien longtemps, préférant aller s’amuser avec Althéa à leur tête. Ne voulant pas rater ça, Nath’ partit au petit coin pour ne pas à avoir à y aller quand ils seraient en ville. Sauf que quand il revient, Chris était là, les enfants non. Quelques secondes après, un hurlement resonna. Pour cause … tous les enfants étaient devenus des monstres, des cadavres, des loups garous. Nath’ ne put s’empêcher dans un soufflement de faire une remarque avant d’écarquiller les yeux. C’est vrai qu’il ne l’avait qu’évoquer avec Chris … et dans des conditions particulières. Il l’avait lui avait dit quand il était encore à moitié dans les vapes de la suite de son opération et qu’Emy était arrivée en hurlant dans l'hôpital, prête à en découdre avec l’homme qui avait osé lui faire ça. Autant lui que Chris n’était pas bien à ce moment-là.

“Euh … longue histoire … euh… je … je crois qu’on en discutera à un autre moment tu veux bien ?”

Effectivement, ils avaient beaucoup plus grave à gérer que le passé qu’il avait pu avoir dans le monde des contes. Quoi que, il n’avait peut-être pas été transformé à cause de la mèche blanche de ses cheveux et des taches sur son poignet qu’Emily lui avait transmis. De la magie noire aux dires d’Evie, qu’il garderait toute sa vie. Pour ne pas la vexer, quand elle avait absolument voulu faire des recherches, il avait comme s’il ne savait pas alors qu’il savait très bien.

“Ne t’inquiète pas Chris, on va gérer ensemble toute cette histoire acadabrantesque.”

Même s’il était bien entendu totalement paniqué face à ce qu’il voyait, il essayait de rassurer Chris comme il le pouvait. Il avait glissé sa main dans la sienne, assistant, pour l’instant, impuissant à ce qui se passait. Il n’avait pas peur de ce qu’il voyait. Forcément, avec ce qu’il côtoyait, et de là où il venait. Néanmoins, il pouvait comprendre la frayeur de Chris. Voir sa soeur transformée en morte vivante dépassait l’entendement. Et puis, lui aussi avait eu peur la première fois qu’il avait vu Emily apparaître. Bon là, il y avait aussi des enfants dont il avait la responsabilité. L’affaire était beaucoup plus compliquée. Il se morda la lèvre du bas, ses yeux bougeant dans tous les sens, suivant un coup un petit loup, un autre une petite momie. Oui, il fallait l’avouer, c’était la merde. Puis la voix douce d’Althéa leur vint aux oreilles. La fille de Chris était transformée en fée et Nath’ eut un petit sourire. Si Evie aurait vu ça, elle aurait absolument voulu immortaliser le moment, sans doute lui aurait-elle même appris des tours de fée. Ce qu’elle disait était réaliste. Si eux n’avait pas été changé c’était parce qu’ils n’avaient pas mangé de bonbons. Effectivement, Nath’ avait voulu attendre qu’ils soient dans la rue pour se lâcher un peu. Il n’était pas très sucré, préférant largement le salé, mais ce soir, c’était Halloween ! Autant en profiter. Ce que Chris avait fait. Nath avait remarqué, au moment où Althéa avait parlé qu’il tenait un emballage de bonbon. Son regard était remonté le long de son corps, se posant sur son visage. Est ce que ça marchait aussi sur les humains ? Oui, quelle question, Candice avait été transformée aussi … Il déglutit. Si les zombies il savait gérer, s’en occupant quotidiennement, les vampires c’était autre chose. Vivant encore dans son imaginaire gothique du 19e siècle, le vampire comme figure mythique était bien présent. Même si ses parents n’y croyaient pas, regardant les faits divers qui s’étaient abattus sur cette Angleterre sombre comme des canulars, Nath’ y avait été assez sensible, appréciant en vérité déja tout ce qui touchait au surnaturel. Il se rappela alors de la nouvelle de Théophile Gautier, écrivain français qu’il avait même rencontré dans un salon de discussion lors de son passage en France. L’auteur français lui avait même recommandé, comme il était un jeune auteur, qu’il ne manquerait pas de le recommander au célèbre Edgar Poe, même s’ils n’écrivaient pas sur la même chose, tant l’enthousiasme de Nath’ avait été palpable. Cette histoire du jeune prêtre Romuald, tiraillé entre sa foi et la passion dévorante qu’il avait pour Clarimonde, vampire d’une beauté sans pareille qui survivait grâce au sang que le prêtre lui donnait allègrement. Bien entendu, comme tous les écrits de cette période, la fin fut tragique pour les deux êtres. Nathanaël en avait été profondément touché.

Est ce que c’est ce qui allait se passer ce soir ? Nath’ avait baissé le regard sur sa collerette avant de regarder Chris, qui essayait de retirer ses dents alors que ses beaux yeux bleus prenaient une couleur rubis. Il eut un frisson et ce n’était clairement pas de peur, se remémorant certains passages de cette nouvelle qui avait fait marcher sa propre imagination de jeune adulte. Non non non, ce n’était pas le moment d’avoir ce genre de pensées ! La situation était critique. Heureusement, en entendant le désespoir de Chris, cela le ramena directement à la réalité. Lui aussi poussa un soupir quand il remarqua que tous les enfants s’étaient échappés. Il fallait trouver une solution, rapidement et c’est la petite fée qui leur apporta. C’était vrai. Même si pour l’instant, il n’avait que le costume, il n’était pas un vrai prête, mais peut être que ça pourrait marcher. Il se souvenait du pasteur de sa ville, qui balançait de l’eau bénite autour de l’église, qui faisait des rituels, et dont il était persuadé, mine de rien, qu’il lui avait lancé une malédiction pour qu’il aille en forêt libérer Emily. Il avait dit que de ne pas réciter correctement ses serments apporter un malheur. En soit, c’était ce qui était arrivé. Même si au final, ça avait été plus un bonheur. Passant la main dans ses cheveux, tirant un peu sa mèche blanche, il hocha la tête à Chris, attrapant le bonbon qu’il lui tendait. Il le mit dans sa bouche, le croquant pour l’avaler rapidement. Quelques instants après, il sentit son annulaire et son poignet le brûler. Il releva la manche de son habit, tout en levant la main devant son visage. Les marques étaient rouges vifs, comme si elles étaient apparues à l’instant. Forcément, s’il était un chasseur de monstres … Il eut aussi la tête qui se mit à lui tourner et une vive douleur au niveau de la poitrine. Déboutonnant rapidement pour voir ce qui se passait, il remarqua qu’un tatouage était apparu. Un peu déboussolé, il regarda Chris avec étonnement.

“C’était pas là avant …”
“C’est normal ! C’est pour te protéger des démons ! En vrai je suis sur que si tu récites des formules en latin t’auras aussi des pouvoirs.”


Ah oui, c’était une probabilité. Il voyait bien le pentagramme entouré de deux cercles, se terminant par de grosses flammes. Ce n’était pas moche, et si en plus ça protégeait, c’était l’essentiel. Dans la poche de sa soutane, deux flasques qu’il sentit, c’était de l’eau bénite. Deux flasques ça risquait d’être assez juste. Si ça marchait vraiment, ils iraient en voler dans l’Eglise de la ville. Au point où ils en étaient … Quant à réciter des versets de bible conjurant les démons. Déja il avait une éducation protestante, pas sur que ça marche beaucoup. Néanmoins, il sentit quelque chose d’autre, cette fois dans la poche arrière de son pantalon. Un petit livre rouge, avec un titre écrit en lettres d’or. De exorcismis et supplicationibus quibusdam (Des exorcismes et des prières qui s'y rapportent). L’ouvrant, les textes étaient écrits en latin et la traduction en anglais en dessous.

“Je te conjure, Satan, ennemi du salut des hommes
Reconnais la justice et la bonté de Dieu le Père,
Qui, par son juste jugement a condamné
Ton orgueil et ton envie ...”


À peine eut-il commencé à prononcer les phrases qu’Althéa tomba au sol en se mettant à hurler. Écarquillant les yeux, il arrêta immédiatement, se précipitant sur la petite fille. Il lança un regard inquiet à Chris, qui n’était pas dans un meilleur état. Il s’était même reculé de lui sur plusieurs mètres. Il sentit Althéa s'agripper à lui, se relevant doucement avec un sourire.

“Et bien … on voit que ça marche ! Je pense qu’il faudra que tu dises l’exorcisme et en rajoutant l’eau bénite ça les rendra normal.”
“Ça va tu n’as pas mal ? Chris ? Toi aussi ça va ?”
“ Ne t’inquiète pas pour moi !”


La petite fille l’enlaça avant de se remettre à voler. Bien sur qu'il s'inquiétait pour elle ! Il venait de la voir tomber et crier, il n'était pas un monstre sans coeur.

“Allons y trio d’enfer ! Hihihi”

Nath sourit à son tour en l’entendant rire. Il regarda Chris, fit un mouvement de tête, et le regarda partir en courant. Il ne restait plus que lui dans le jardin. Il regarda sa main, sa manche toujours relevée. C’était étrange, il avait la sensation de voir ce dont Evie lui avait parlé. Cette trace de l’autre monde. Maintenant, ses marques n’étaient plus seulement rouges, elles étaient recouvertes d’un voile translucide. Relevant la tête, il avait la sensation aussi, de ressentir des choses qu’il ne pouvait pas avant. Comme si, il voyait la trace des monstres. Il percevait Chris, dans le jardin, alors que ce dernier n’était plus là. À sa place, la zone était comme brouillée. Bien, ça allait lui être utile s’il pouvait repérer les monstres comme ça, les suivre à la trace. Se mettant en route, il leva la tête pour repérer cette d’Althéa. Elle était partie en direction du Nord. Visiblement, les autres personnes n’en étaient pas plus choquées que ça. Après tout, ils étaient à Storybrook, c’était normal de voir ce genre de choses, d’autant plus à Halloween. Nath’ courut pendant une bonne dizaine de minutes avant de repérer la trace d’un petit loup garou. C’était bien, ils s’étaient séparés, mais comment allaient- ils faire maintenant pour se retrouver ? Fouillant dans ses poches, il eut un petit sourire en voyant qu’il avait son téléphone. Il espéra que Chris aussi, se dépêchant de lui envoyer une photo de l’endroit où il était. Il sentait que l’enfant n’était plus très loin. Tournant à une intersection, il le repéra. Il était en train de pourchasser un chat.

“Hey ! Toby c’est ça ? Viens me voir Toby !”

Nath’ tenta une approche. Si l’enfant réagissait approximativement comme un chien, il fallait d’abord attirer son attention. Ce qu’il avait fait. Il secoua maintenant un énorme bâton qu’il avait trouvé sur le chemin. Bingo, l’enfant fut attiré et se mit à foncer dessus. Ah. Oui. Il n’avait pas trop pensé à ça. La panique prenant le dessus, Nath’ eut alors la bonne idée de se retourner et de se mettre à courir. Il entendait les hurlements de l’enfant, bientôt rejoint par un deuxième petit loup garou. C’est que même enfant, ils étaient vraiment effrayants avec leurs transformations. Mentalement, il pensa à Chris avant de se retourner; Non ! Qu’est ce qu’il était entrain de faire ! Il ne devait pas fuir ! Il était là pour les aider. C’était son rôle. Prenant une grande inspiration, il se retourna, fouillant rapidement dans le petit livre, un sourire triomphant quand il tomba sur la page loup garou.

“Esprit du Loup, Retire-toi de ces :
Dieu, par l'onction spirituelle,
A fait d’eux un temple sacré.
Retire-toi donc, Chien de Satan !,
Au nom du Père, du Fils
et du Saint Esprit !”


Comme pour Althéa, les deux enfants se stoppèrent net, se mettant à hurler à la mort, s’écroulant au sol. Un peu gêné, regardant autour de lui, Nath’ s’approcha tout en redisant les paroles. Quelques minutes après, il entendit le bruit des ailes d’Althéa, et les yeux rouges de Chris apparurent juste derrière les deux enfants.

“Il faut les tenir ! Papa attrape les ! Nath’ répète tout en les bénissant.”

S'exécutant, il remarqua que Chris n’eut aucun mal à soulever les deux enfants qui se mirent à s’agiter, à vouloir le mordre.

"Lupus Spiritus erunt: Discedite ab his:
Deus, a spiritu unctus est,
Factum est illis in templum sanctum.
Recede igitur laudas, canis autem satanas !,
In nomine Patris, Filii
et Spiritus Sanctus "


Nath’ n’attendit pas que Chris soit blessé, récitant le même exorcisme mais en Latin. L’effet fut bien plus efficace qu’avec celui en anglais. Les petits loups hurlèrent de tout leur saoul, gigotant comme si on les torturait. Nath’ n’était pas bien de voir ça, mais il se convainquait que c’était pour leur bien. Sortant la flasque, il répéta encore et encore sa litanie, avant de terminer par un dernier signe de croix, et d'apposer ses deux mains sur chaque côté de la tête des enfants, à tour de rôle. Les trois personnes présentes purent remarquer qu’une sorte de chose blanche sortirent de leurs bouches. Immédiatement, les deux enfants reprirent leurs formes originelles sans aucunes séquelles.

“Waaa c’est la meilleure fête d’Halloween auquel on a assisté !”
“Trop bien le jeu Althéa hahah !”


Dès que Chris les déposa au sol, ils partirent en courant et en rigolant pour quémander des bonbons. Nath’ poussa un soupir avant de s’approcher de Chris pour poser sa main sur son épaule, lui montrant son soutien.

“S’ils prennent tout ça comme un jeu …”
“C’est vraiment classe ! T’as un exorcisme général pour repousser les monstres et après pour chacun d’eux ! C’est trop bien !”


Nath’ lança un regard à Chris. Lui ne voyait pas ça de la même manière. Certes, c’est vrai que c’était assez classe, mais il se demandait bien ce que cela signifiait.

“T’as vu ce qui est sorti de leurs bouches ? C’est … déconcertant …”

Est ce que c’était un sort qu’on avait jeté aux paquets de bonbons exclusivement de Chris ? Cela voudrait dire que c’était volontaire ? Ou est-ce que ça relevé d’un coup de com d’une entreprise de la ville ?

“Au fait ? Tu as reçu mon message alors ?”

Seule solution pour l’instant que Nath’ avait en tête sur le fait que Chris l’ait rejoint à cet endroit, si seulement il savait …

“Allez on traine pas ! On en a plein de monstres à exorciser ! Vous vous amuserez tous les deux après !”

Nath’ sentit ses joues rougir, pensant certainement à des choses qu’Althéa n’était pas en age de comprendre. Puis il rigola, en la voyant partir en volant.

“Elle je suis sur, elle est possédée par l’esprit de Candice !”




©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82851-je-crois-que-m http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90468-liste-de-rp-s#1301554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89412-appartement-de-nathanael-van-dort-centre-ville


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-04-15, 16:36

- Life is good on the other side of Storybrooke. -

Laissez-moi me présenter, on a du temps à tuer. Considérez-moi comme les portes du paradis de vos nouveaux frissons préférés. Nous pourrions entrer dans l'Histoire ou vous pourriez reposer en paix. Parce que, de l'autre côté de Storybrooke, on vit comme des rois. 

Après la transformation de Nathanaël, ils avaient décidés de se séparer. Chris voulait rattraper rapidement tous les enfants avant que quelque chose de grave ne leur arrive. Il était le shérif de la vie, si il n'était pas capable de s'occuper d'une petite fête innocente... s'en était fini pour lui et pour sa carrière. Il se passait toujours quelque chose dans cette ville et le soir de Halloween, c'était bien pire. Tous les méchants, les monstres en profiter pour sortir de leur trou afin de se glisser dans la foule pour faire quelques victimes. C'était pour cela que de base, Chris voulait travailler ce soir mais il avait promis à sa petite fille d'être là pour elle. Il avait tenu sa promesse et maintenant ? Maintenant le voilà transformé en vampire à faire rapidement le tour de la ville pour chercher des petits monstres. Il n'avait pas besoin de se cacher, le surnaturel nourrissait cette ville et il n'était pas le seul vampire. Enfin ce n'était pas le moment de penser à lui, il devait retrouver les enfants et il y en avait beaucoup. Des loups-garous, des vampires, des sorcières, des momies, des fantômes, des zombies, le monstre de Frankenstein. Beaucoup trop de possibilité. Chris s'arrêta finalement dans sa course, il se trouvait prêt du centre commercial. Quand il leva ses yeux rouges, il remarqua deux petites sorcières en train de voler sur un balais. Impossible de les atteindre et Nath ne pourrait rien faire. Même si sa parole atteignait les petites filles, elles étaient bien trop haute. C'était beaucoup trop dangereux et il ne voulait pas prendre le risque de les tuer sous une chute. Un soupir sortit de sa bouche alors qu'il se préparait mentalement à monter sur le bâtiment sauf qu'une voix raisonna dans son crâne. Il fronça les sourcils ressentant une petite douleur avant de reconnaître rapidement la voix.

Nathanaël, c'était celle de Nathanaël. Il ne communiquait pas avec lui, il pensait. Il entendait son petit ami penser alors qu'il se trouvait loin de lui. Pourquoi lui ? Il y avait de nombreuses personnes autour de lui et pourtant c'était Nath qu'il entendait. Chris devait être lié à lui d'une certaine façon, ils y avaient un lien fort entre les deux après tout. Il était prêt à ignorer ses pensées ne voulant pas violer son intimité et le shérif rougit rapidement quand il entendit clairement les pensées de son partenaire. Alors il appréciait le fait que Chris soit en vampire ? C'était humain après tout d'avoir des fantasmes mais venant de Nath c'était toujours un peu surprenant. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres se demandant si il devrait lui avouer qu'il entendait ses pensées la prochaine fois qu'il le voyait. Il fallait l'avouer, Chris aimait beaucoup le charrier. Nathanaël était de nature timide contrairement à Chris qui aimait parler des choses. C'était d'ailleurs la timidé de ce dernier qu'il appréciait le plus chez lui. Nath avait l'air parfois si innocent malgré tout ce qu'il avait vécu durant son existence. Bien-sûr, Chris ne connaissait pas tout. Ils parlaient de leur passé quand ils en avaient envie, ils prenaient leur temps et c'était vraiment parfait. Il aimait le fait que Nath comprenne qu'il ne soit pas encore totalement à l'aise avec les hommes ou qu'il ne pose pas de questions sur les photos de Eleanor qui se trouvaient un peu partout dans la maison. Il avait été patient avec Althéa aussi. Sa fille avait peur des médecins alors elle avait mit un moment avant d'accepter Nath dans la famille. Enfin tout ça pour dire que Nathanaël était parfait, même maintenant.

Le shérif s'apprêtait à s'occuper des petites sorcières volantes mais il sentit son téléphone vibrer dans sa poche. Une photo de Nathanaël qui montrait où il se trouvait actuellement. Devait-il le rejoindre ou devait-il s'occuper des jeunes filles ? Il eut rapidement la réponse quand il sentait que son petit-ami avait peur. Des frissons parcoururent le dos de Chris faisant comprendre que son partenaire était sûrement en danger alors sans attendre, il courut rapidement vers le prêtre. Althéa arriva au même moment et ce fût en jetant un regard rapide à la scène que Chris comprit. Nath avait trouvé deux petits loups-garous et il avait besoin d'un peu d'aide. Sans attendre, il attrapa les deux petites bêtes avec facilité et laissa le médecin faire son travail. Contrairement à la première fois, l'exorcisme de Nath ne lui fit rien. Ni à lui, ni à sa fille. Juste les garçons étaient touchés. D'ailleurs il poussèrent des cris à en fendre le cœur avant de se taire. Quelques choses de blanc sortit de leur bouche et après ça, les enfants étaient de nouveaux normaux avec leur déguisement et apparemment content de la fête. Ils partirent comme de rien été et Chris poussa un long soupir de soulagement. Il tourna son visage vers son petit-ami.

« Ils avaient l'air comme possédés. Ça ne peut pas être un démon quand même. Étrange ... »

Il passa nerveusement sa main dans sa barbe avant de sourire quand Nath lui demanda pour le message. Il hocha vivement la tête prêt à lui répondre mais sa petite fille les coupa. Elle fit une réflexion digne de Candice avant de s'envoler. Chris haussa les sourcils, surpris avant de fixer.

« C'est vraiment effrayant. J'ai vraiment l'impression que c'était ma sœur qui nous parlait. Qu'elle drôle de soirée... »

Chris effaça rapidement sa moue quand il se rendit compte qu'il était enfin seul avec Nathanaël. Sans attendre, il se rapprocha doucement de lui avant de venir lui embrasser délicatement le front afin d'avoir toute son attention. Ce n'était clairement pas le moment, il le savait mais il voyait très peu son partenaire et il voulait en profiter le maximum. Il posa alors ses yeux brillant et rouges dans ceux de Nath le fixant un long moment avant de sourire. Il se rapprocha doucement du visage de ce dernire avant de murmurer dans son oreille.

« Tu sais, j'entends toutes tes pensées. Et je dois avouer que c'est un vrai plaisir. »

Il lâcha un petit rire satisfait avant de déposer délicatement ses lèvres sur la peau du cou de Nath. Il le sentit frissonner sous ce contact mais ce n'était pas le pire. Il sentait affreusement bon et la chaleur que dégageait son cou lui donnait affreusement faim. Chris déglutit difficilement, sa gorge lui faisait mal. Il avait soif mais il ne comptait pas vivre ce genre d'expérience pour le moment alors il décida de se redresser rapidement tout en se grattant la nuque, un peu gêné. Sans attendre, il tourna en direction du centre-ville avant de soupirer.

« J'ai vu deux petites sorcières voler prêt du centre-commercial. Ce sont les sœurs Wilson. Des jumelles, les meilleures amies de Althéa aussi. »

Il n'eut pas le temps de finir son explication qu'il s'arrêta subitement de parler. Il regarda autour de lui tout en fronça les sourcils. Chris sentait une odeur étrange dans les parages, une créature mais il ne savait pas laquelle. L'odeur partit rapidement et il trouva cela étrange. Il préférait ne rien dire pour le moment et il se contenta de s'accroupir juste devant Nath tout en lui faisant comprendre qu'il devait monter sur son dos. Il n'attendit pas longtemps avant de sentir le poids de son partenaire sur son dos, il n'était pas lourd, au contraire c'était bien trop facile de le porter. Sans attendre, Chris courut rapidement jusqu'au centre-commercial de Storybrooke. Les sœurs Wilson étaient encore là à survoler le bâtiment tout en riant. Le shérif finit alors par prendre appuis sur le capot de la voiture qui se trouvait derrière eux et prit un moment à analyser la scène.

« Elles sont trop loin du toit je ne peux même pas les attraper. Si elles tombent... On aurait bien besoin de ma fille tu ne penses pas ? »

En parlant du loup, il vit la petite fée voler jusqu'à eux presque essoufflé. Elle se posa sur le sol faisant signe à son père et à Nath d'attendre qu'elle reprenne son souffle. Une fois fait, elle sautilla presque sur place, paniqué.

« Y a un monsieur bizarre qui marche dans les rues de la ville suivit des mes amis ! Y a même tata Candy et James... On dirait qu'il arrive à les contrôler ! »

Chris fronça les sourcils perdu. Il releva ses yeux vers cet homme qui avançait vers eux, un sourire narquois sur le visage. L'homme était vêtu d'une cape noir et d'un haut de forme noir. Il se tenait fièrement devant les enfants avant de s'arrêter devant Nathanaël et Chris. Il prit le temps des les observer avant de lever ses yeux vers les sorcières Wilson. Il claque des doigts et les petites filles descendirent du ciel pour venir se positionner avec les autres. Chris fronça les sourcils avant de se mettre devant sa fille et son partenaire.

« Je peux savoir qui vous êtes ? »

« Moi ? » demandait-il en posant sa main sur son torse. « Je suis Caleb, tout simplement ! Un simple chanteur qui met un peu d'ambiance dans les tristes rues de Storybrooke. »

« Les bonbons... C'est vous … C'est de votre faute si ils sont comme ça ! »

Un rire s'échappa de la bouche de Caleb tandis qu'il retira son haute de forme. Il posa son chapeau sur le sol avant de remettre correctement sa chemise tout en haussant les épaules. Il tourna finalement le dos à Chris et aux autres avant de faire quelques gestes de la main au groupe de monstre qui se trouvait en face de lui. Il ressemblait presque à un chef d'orchestre. Enfin, Chris en avait plus qu'assez de cette histoire. Il marcha rapidement rapidement vers Caleb mais ce dernier se tourna finalement vers le vampire tout en gardant son sourire. Sans attendre, il claque une nouvelle fois des doigts un micro apparût dans sa main.

« Laissez-moi me présenter, on a du temps à tuer. Considérez-moi comme les portes du paradis de vos nouveaux frissons préférés. Nous pourrions entrer dans l'Histoire ou vous pourriez reposer en paix. Parce que, de l'autre côté de Storybrooke, on vit comme des rois. »

Chris crispa sa mâchoire. Il n'hallucinait pas, Caleb était en train de pousser la chansonnette. Cela avait don d'agacer le shérif qui courra rapidement vers lui sauf que cela ne servit à rien. Caleb disparût avant de réapparaître sur le toit du centre-commercial, toujours le sourire aux lèvres.

« J'espère que vous êtes prêt à faire la fête ce soir mes tourtereaux. Parce que c'est vous contre mon orchestre ! »

Il lâcha un dernier rire qui raisonna dans le ciel avant de disparaître complètement. Chris pensait avoir tout vu dans cette ville, il s'était longuement trompé. Il entendit grogner en face d'eux et quand il baissa le regard il vit le groupe de petits montres en face de lui. Tous étaient sous le contrôle de Caleb et ils ne pouvaient rien faire pour le moment. Chris s'apprêtait à dire à sa fille de voler loin d'ici mais c'était déjà trop tard... Althéa avait rejoint le rang de Caleb. Le shérif lâcha un juron avant de finalement prendre Nath dans ses bras pour finalement courir loin d'ici. Ils finirent alors au bord de la plage et Chris lâcha une nouvelle injure, enfin il cria cette fois-ci.

« C'est qui ce mec encore. » Il releva son regard vers Nath. « Il a parlé de l'autre côté... Un fantôme tu penses ? Enfin on s'en fiche, ce qui compte c'est que tu sois encore là. Tu es seul capable de nous sauver alors on va faire équipe toi et moi okay ? » Son regard se posa sur le cou de son partenaire. « Même si je t'avoue que ça va être compliqué pour moi. Tu sens terriblement bon... »

©️crack in time


Nathanaël V. Van Dort
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Nathanaël V. Van Dort

| Cadavres : 392



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-04-19, 16:48

Nathanaël & Chris - Life is good on the other side of Storybrook


Ils savaient pour l'instant que les exorcismes qu’il pouvait pratiquer marchait vu que les deux petits loups étaient redevenus des petits garçons normaux, à ceci près qu’il trouvait ça vraiment trop cool. Bon, au moins, s’ils n’avaient pas conscience du danger dans lequel ils étaient, c’était peut être déja ça de gagner. Nath regarda Althéa s’envoler pour chercher les autres enfants, avant de tourner son regard vers Chris, dont il sentait qu’il l’observait avec intensité. Il hocha la tête quand il confirma ses dires. C’est vrai qu’il avait eu l’impression d’entendre Candice, alors soit la petite fille était possédée par sa tante, soit son influence était vraiment grande. Nath’ penchait plutôt pour la seconde option mais préféra ne rien dire. Il avait autre chose de plus important là, qui était le fait que Chris s’était rapproché en un clin d'œil de lui pour l’embrasser. Tout le corps du prêtre se tendit comme si le contact l’avait électrocuté. Une part de lui voulait le repousser. Celle sans doute transformée par cette magie étrange, qui lui faisait penser que Chris était un vampire, un monstre, qu’il devait tuer pour le bien de l’humanité. Heureusement, la plus grande partie de sa conscience était contre cette idée révoltante, en ayant pleins d’autres, d’idées, justement. Rien que d’y songer, la peau pâle de Nathanaël pris une jolie couleur rouge que le vampire remarqua aussitôt. Ses doigts se glissèrent dans les siens, et il retint son souffle, plus par habitude du stress et que par peur de lui, restant en apnée, encore plus quand il entendit cette voix suave murmurer ces mots.

“Non.”

C’est tout ce qu’il put dire, totalement pétrifié. Comment ça, il entendait ses pensées ? Non ! Ce n’était pas possible … Cela voulait dire … oh mon dieu non ! Les joues rouges de Nath’ devinrent à nouveau livide tandis qu’il papillonnait des yeux. Chris avait tout entendu. Chris savait tout. En soit il n’y avait rien de mal, ils étaient ensemble après tout. Mais tout de même ! C’était assez osé et scandaleux et visiblement cela plaisait au luxurieux vampire qui s’en lécha les babines avant de venir augmenter encore plus sa gêne ou son plaisir, Nath ne savait pas vraiment. Sentir ses dents pointues éraflées sa peau si fine était à la fois un savant mélange d’un plaisir sans nom qui naissait au creux de son ventre et d’une douleur vive qui aurait fait repousser le monstre loin de lui. Alors que là … il en voulait plus. Se battant avec ses propres démons intérieurs, il réouvrit les yeux quand Chris s’éloigna, rigolant de le voir dans cet état. Ce n’était pas drôle. Pas drôle du tout et Nath’ prit ça comme une moquerie. Une de plus qu’on lui faisait, or là, c’était Chris. Il aurait pu être triste, ou déçu, mais il remarqua aussi la gêne du vampire et il comprit. Chris luttait pour ne pas le mordre, il essayait de se distraire de sa propre soif et il s’en voulait d’avoir pu penser qu’il se moquait réellement. Il lui fit alors un sourire doux, levant le bras vers lui avant de le remettre le long du corps.

“D’accord, il faut qu’on y aille.”

Le centre commercial, ce n’était pas à côté. Ce soir il allait faire du sport à courir de partout. En soit, il en avait l’habitude, vu comment il fuyait les situations stressantes. Il aurait bien voulu fuir, maintenant, mais il ne pouvait pas. Le danger que couraient ces enfants était bien plus grand que la peur qu’il pouvait avoir. Peur qui finalement s’accentua quand Chris lui tendit la main pour qu’il grimpe sur lui. Alors oui, c’était sur que ça irait plus vite mais Nath’ n’était absolument pas rassuré. Sauf qu’ils n’avaient pas le choix. Déglutissant, il attrapa la main du vampire et sauta sur son dos. C’était ridicule pensa t’il, et heureusement que ni Emy, ni Claude ne l’avait vu parce qu’il savait que là, il en aurait entendu parler pendant des mois et des mois. Nath’ ferma les yeux durant tout le trajet, essayant simplement de faire le vide dans son esprit. Maintenant qu’il savait que Chris pouvait lire dedans, il n’avait pas envie de l’inquiéter ou de l’exciter et de le faire sortir du chemin sur lequel ils étaient. Finalement, ils arrivèrent assez vite, beaucoup plus vite que Nath’ ne l’aurait imaginé, devant le centre commercial, et il entendait déjà le rire des deux sorcières en herbe.

“Je ne pense pas qu’elles puissent tomber, où du moins, tant que je ne les ai pas exorcisés."

Pour l’instant, il n’y avait que lui qui pouvait retirer les pouvoirs. Tant qu’il ne faisait rien, elles étaient en sécurité, en quelque sorte.

“Mais tu as raison, Althéa sera plus utile que nous.”

Pas seulement parce qu’elle avait elle aussi la capacité de vol, mais parce qu’elle pourrait les attirer au sol plus facilement. D’ailleurs, elle arriva finalement quelques minutes après, venant se poser à coté de son père pour lui expliquer qu’elle avait remarqué un individu louche être avec les enfants qu’il cherchait. Nath’ fronça les sourcils, réfléchissant à nouveau à cet évènement. Cela voulait dire que Chris était la véritable cible de tout ce cirque. Mais pourquoi ? Dans quel but ? Lui faire perdre son poste de shérif en l’accusant d’avoir transformé les enfants qu’il avait en responsabilité, voire pire ? L’esprit tragique de Nath’ sembla quelque peu et il dut faire appel à son sang froid ainsi qu’aux exercices de respiration qu’Evie lui avait appris pour se concentrer sur les lieux. Surtout que le fameux homme venait d’arriver, suivi par les gens qu’il cherchait. Nath’ fronça les sourcils en l’observant, avant de se pencher un peu. Cet homme, laissait une trace opalescente derrière lui. Comme Chris, Candice, et tous les autres monstres. Cela signifiait donc que ce n’était pas un simple humain.

“C’est une créature des ténèbres. Fais attention.”

Que cette télépathie serve au moins à quelque chose. Chris s’était mis devant lui et il ne savait pas du coup s’il avait entendu ce qu’il lui avait dit. Les mains dans les poches, posés sur son petit livre, son chapelet et son eau bénite, Nath’ regarda cette étrange discussion … qui vira … à la chanson. Okay c’était quoi ça ? Il écarquilla les yeux de surprise, ne s’y attendait absolument pas. Cette ville était pleine de surprises. Trop de surprises même. Quand Chris voulut attraper ce Caleb, ce dernier se téléporta sur le toit du centre commercial, leur expliquant qu’ils allaient devoir se battre contre son orchestre. Nath’ se tourna pour remarquer que tous les enfants et il y en avait un paquet, ainsi que Candice et James les observaient avec une intensité qui n’augurait rien de bon. Prêt à leur sauter dessus dès que l’homme claquerait des doigts. Ce qu’il fit même pas une minute après. Ils n’eurent pas le temps de discuter qu’il sentit Chris l’attraper pour le faire partir de cet endroit. Nath’ poussa un cri de surprise, s’agrippant à la veste du vampire.

"Pourquoi as- tu fui ! Nous sommes des adultes contre des enfants ! Caleb est parti, nous aurions pu nous en sortir.”

Dans de très rares cas, Nathanaël ne fuyait pas. Ce soir, c’était le cas. Il comprenait la panique que Chris avait pu avoir mais ça ne faisait que repousser l'échéance. Les yeux fermés, crispés, il attendit quelques secondes avant de pouvoir les ouvrir quand ce dernier le lacha. Il se sentit s’enfoncer un peu. Ils étaient sur la plage. Chris se mit à crier de rage et Nath le laissa faire. Il pouvait comprendre la frustration de son partenaire. Voir ses enfants et sa sœur changeaient en monstres qui auraient pu les attaquer. Ce n’était pas du tout facile.

“Non. Je pense plus à un démon. Evie m’a toujours dit que les pouvoirs des démons étaient renforcés lors de Samain.”

Un fantôme n’aurait pas eu ce genre de pouvoirs. Nath’ laissa Chris s’approcher de lui, lui prenant la main pour le rassurer, il en avait besoin. Il lui fit un doux sourire, hochant la tête.

“Bien entendu que je vais t’aider. Je ne te laisserai pas tomber.”

Il ne put retenir un frisson quand Chris rapprocha sa tête pour le humer comme s’il était un délicieux plat. C’était encore une fois, flippant et assez excitant.

“Haha … euh … et bien … merci ?”

Nath’ fit une petite grimace involontaire, signe de son anxiété qui ne faisait qu’augmenter de minutes en minutes.

“Je te laisserai me goûter une fois que l’on aura fini toute cette histoire.”

Son regard bleu s’ancra dans celui rouge du vampire qui avait l’air totalement d’accord avec cette proposition silencieuse que le prêtre venait de lui faire. Nath’ leva la main vers son visage, caressant doucement sa joue avant finalement de s’en détourner. Stop ! Ça ne lui ressemblait pas de faire passer ses envies avant son devoir. Il s’éloigna de quelques mètres, allant marcher sur la passerelle en bois pour éviter de s’enfoncer dans le sable tout en réfléchissant à un plan. Pour les victimes de ces bonbons, Chris avait raison, il était là. Il suffisait qu’il prononce l’exorcisme et ils redeviendraient tous normaux. Mais pour ce Caleb… il sentait que ça ne serait pas aussi simple. Se grattant le menton il poussa un soupir, fermant les yeux, totalement dépité.

“Parbleu …”

Non. Il ne voulait pas mais pour l’instant il ne voyait pas d’autres solutions.

“J’ai peut être une idée pour contrer Caleb. Une idée que je regrette déjà.”

Il voyait dans son esprit le sourire suffisant de Lucifer quand il prononcerait le mot aide. S’il le faisait, ça non plus il n’avait pas fini d’en entendre parler, que ça soit par le roi des enfers où par Emy.

“Amène nous au Moite s’il te plaît. C’est une boite de nuit du centre ville.”

Nath’ s’en voulait déja à vrai dire, mais quoi de mieux qu’un démon puissant pour les aider. Il espérait maintenant qu’ils n’allaient pas devoir faire toutes les boîtes de nuit et bar de la ville pour le trouver. Il ferma donc à nouveau les yeux quand il grimpa sur le dos de Chris pour y aller. Il se sentait mal de l’utiliser comme une sorte de moyen de transport assez bizarre. Tant mieux qu’il allait vite, au moins ça ne durait pas longtemps. Il y avait une queue immense à l’entrée de la boîte de nuit et deux vigiles qui ressemblaient à des gorilles. Rapidement, ils y allèrent mais forcément, ils se firent refouler.

“Nous cherchons quelqu’un ! Est ce que Julian est là ce soir ? Il doit nous aider !C’est … pour une affaire de la police.”

Les deux gorilles se regardèrent entre eux avant de dévisager Chris. Même s’il n’avait pas sa plaque, le shérif était connu en ville. L’un des deux vigiles parla dans un talkie avant de leur demander d’attendre. Nath’ avait une grande patience, mais la peur que Caleb fasse d’autres victimes grandissaient. Il se saisit de la main de Chris pour se rassurer comme il pouvait. Quelques minutes après, un homme arriva, leur faisant un petit sourire.

“Monsieur Van Dort et … Monsieur Brooke, je n’aurais pas pensé vous voir ce soir.”

Nath’ connaissait Maurice parce qu’il acceptait quelques fois de soigner Julian, tout ça parce qu’Emy lui avait supplié de le faire. Peut être que ce soir, ça pourrait servir.

“Désolé de vous déranger Maurice, mais nous cherchons une personne qui nous serez d’une grande utilité, et il y a des chances pour qu’elle soit ici.”
“Ah oui ? Qui ça ?”
“Lucifer Phosphoros.”
“Je vais le chercher de suite !


Maurice reparti à l’intérieur de la boîte de nuit et Nath’ se tourna vers Chris, avec une tête digne d’un enterrement.

“À grands maux les grands remèdes. Lucifer est un connard mais c’est un démon assez puissant. S’il y en a bien un qui peut nous aider, c'est lui.”
“Aider en quoi ? Ooooh mais qui voila qui m’appelle !”


Nath’ sursauta quand il entendit la voix grave de Lucifer derrière lui. Forcément, il s’était téléporté. Une vague de haine le submergea quand il vit son fameux sourire suffisant.

“Déguisé en prêtre ? Ça m’étonne absolument pas Nath-nath ! Il n’y avait que toi pour avoir un déguisement aussi ennuyeux et …. oh … accompagné du shérif Brooke. Bonsoir shérif ! Vampire ? Voila déja qui est mieux, et beaucoup plus attrayant.”
“On a pas le temps pour tes bêtises Lucifer ! On vient te voir parce qu’un démon s’amuse en ville avec des enfants…”


Lucifer éclata de rire tout en remettant sa veste de costume sans doute hors de prix en place.

“Et ? En quoi c’est mon problème ?”

Forcément. Pourquoi Nath’ aurait pensé qu’il viendrait les aider comme ça, avec gratitude ? Mais c’était bien mal connaître le chirurgien qui avait plus de capacité qu’il ne laissait l’entendre. Il plissa les yeux quand Luci sortit une cigarette qu’il alluma du bout du doigt.

“Parce qu’il ne s’amuse pas seulement avec, il les as transformé en leur déguisement, et pas seulement les enfants, les adultes aussi. C’est un démon qui se fait appeler Caleb, qui chante, et qui se revendique le plus fort dans tous les sens.”

Ah, voila, il avait piqué la curiosité du démon qui se mit à l’observer avec intensité. Son regard passa de lui à Chris, qui en souriant avait dévoilé ses canines.

“Non. Nonononono ne me dis pas que tu as pris la relève de Big Jo…”
“Si. Tu as compris.”


Nath’ avait fait un pas en avant alors que Luci en faisait un en arrière. Forcément. C’était un démon, et il lui un exorciseur. Il se souvenait d’une histoire qu’Emy lui avait raconté sur ce fameux Big Jo, un exorciste totalement taré qui était limite plus démoniaque que les démons qu'il combattait.

“Alors Luci ? Tu choisis quoi entre entendre quelques lignes de latins qui … je sais ne te ferons pas que du bien … ou venir nous aider à botter l’arrière train d’un fou furieux de chez toi ?”

Nath’ eut un large sourire quand il sortit la flasque d’eau bénite. Il savait qu’en temps normal, cela ne lui aurait rien fait, mais là, avec les pouvoirs qu’il avait, ça marcherait à coup sur. Lucifer écrasa sa clope au sol, avant de regarder le couple.

“D’accord. Je viens vous aider, mais … crois moi Nathanaël, cette faveur, tu me l’as devras un jour où l’autre.”

Ah ça. Il s’en doutait, mais pour l’instant, il s’en fichait, il y avait bien plus important en jeu.

“Bon, il est où votre démon de pacotille ?”

Nath’ se tourna vers Chris, essayant de réfléchir.

“Vu sa personnalité, j’opterai pour quelque chose de grand, il veut transformer ça en spectacle du coup … pourquoi pas la place de la mairie ?”
“Okay les nuls, on s’y retrouve là bas.”


Lucifer disparu en un claquement de doigt, laissant derrière lui le même brouillard que toutes les autres créatures. Nath’ poussa un autre soupir avant de grimper sur le dos de Chris.

“Vraiment, va me falloir plus qu’un verre de cognac pour m’en remettre de cette soirée.”

Le trajet fut aussi rapide que les autres, et Nath’ commençait même à s’y habituer. Il ne tituba pas comme s’il était saoul quand il le posa au sol. Regardant autour de lui, il pointa le doigt vers la fontaine. Son intuition avait été la bonne. Caleb se trouvait sur la fontaine, en hauteur, faisant des gestes de chef d’orchestre face à une foule qui chantait. Il n’y avait plus que des enfants. Caleb avait aussi transformé en zombies qu’il contrôlait des adultes.

“Il nous faut un plan !”

Mais à peine eut-il dit ça à Chris, qu’il entendit la voix de Lucifer s’élever dans les airs. Nath’ se mordit la lèvre inférieure, se maudissant pour avoir eu cette idée stupide.

“Hey ! Hey ! Démon de chez wish, une petite battle de chant ?”

Caleb se retourna pour regarder Lucifer, assis sur le toit d’un des bâtiments de la place, balançant ses jambes dans le vide en lui faisant un sourire … assez effrayant. Lucifer sauta avec agilité pour se mettre debout et fit apparaître un micro.

“Oh non je le crois pas…”

Nath était totalement désespéré. Il ne l’avait pas appelé pour le faire chanter mais pour qu’il les aide à combattre. Néanmoins, Caleb avait l’air intéressé. Les chants de sa “chorale” se stoppèrent pendant quelques instants.

Et qui est le fou qui ose me défier ?”
“Oh, rien d’autre que Lucifer, tu sais … le boss des enfers.”


Nath qui s’était rapproché pour voir ce spectacle étrange remarqua les yeux rouges de Luci pendant un instant tandis qu’il attrapa la flasque dans sa poche pour boire un coup. Caleb avait dégluti avant de reprendre son masque d’artiste.

“Merveilleux ! C’est un honneur … mon prince ! Je vous en prie, commencez !”

La chorale commença alors à fredonner et Lucifer tapa du pied pour prendre le rythme.

“Gotta raise a little hell. Young blood, run like a river. Young blood, never get chained. Young blood, heaven need a sinner. You can't raise hell with a saint. Young blood, came to start a riot. Don't care what your old man say. Young blood, heaven hate a sinner. But we gonna raise hell anyway”

Caleb hocha la tête en rythme avant de changer totalement de style, se mettant à danser en tournant sur lui même. La chorale se stoppa pour suivre leur chef.

“You spin my head right round, right round. When you go down, when you go down down. You spin my head right round, right round. When you go down, when you go down down. Hey, walk out that house with my swagger. Hop in there with dough, I got places to go!. People to see, time is precious. I looked at my cotty, are ya out of control?”

Nath’ lança un regard sceptique à Chris, faisant une petite moue. Lui qui était plutôt musique classique ou même jazz. Il observa Lucifer qui applaudit par politesse avant de sauter du toit pour chanter cette fois du gloria gaynor en essayant de faire passer une sorte de message ?

“Go on now, go, walk out the door. Just turn around now. 'Cause you're not welcome anymore. Weren't you the one who tried to hurt me with goodbye? You think I'd crumble? You think I'd lay down and die? Oh no, not I, I will survive. Oh, as long as I know how to love, I know I'll stay alive I've got all my life to live and I've got all my love to give and I'll survive. I will survive, hey, hey”

Lucifer sauta du toit, se téléportant sans doute pour revenir à coté de la chorale tout en faisant un petit geste à Caleb. Il aurait dû chanter mais finalement, Luci continua. Nath’ observa et remarqua qu’il lui faisait un petit signe. Que voulait-il dire ? Il montrait la chorale, et Caleb. Oh. Oui.

“Chris ! Regarde ! Quand Caleb est concentré sur Lucifer, il ne contrôle plus la chorale. Même là, c’est Luci qui la contrôle.”

Lucifer avait changé de registre et Nath reconnut qu’il avait une belle voix. Une voix qui se prêtait bien au jazz.

“Oh, sinnerman, where you gonna run to? Sinnerman where you gonna run to? Where you gonna run to? All on that day.”

“Il faut que tu arrives à éloigner Caleb des enfants pendant que Lucifer chante. Comme ça je pourrais les purifier.”

C’était ça la solution ! Une fois qu’ils auraient retrouvé leurs normalités, ils pourraient s’occuper de ce Caleb ! C’était le moment d’agir, il était bien trop concentré sur son show pour se rendre compte de ce qui se tramait dans l’ombre.




©️Pando
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t82851-je-crois-que-m http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90468-liste-de-rp-s#1301554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89412-appartement-de-nathanael-van-dort-centre-ville


Chris L. Brooke
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Chris L. Brooke

| Avatar : cняιs εvαηs ♒ ♥

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) Rm4t

I feel my time has come. I don't know which way I'm going. I don't know which way I've come. For you I'd wait until kingdom come, until my day is done. And say you will come and set me free just say you will wait for me.

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) K0gx


| Conte : Le monde de Nemo & Dory ♒
| Dans le monde des contes, je suis : : cяυsн, la tortue la plus rapide du courant Est Australien ♒

| Cadavres : 1163



Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________ 2021-04-20, 19:12

- Life is good on the other side of Storybrooke. -

Laissez-moi me présenter, on a du temps à tuer. Considérez-moi comme les portes du paradis de vos nouveaux frissons préférés. Nous pourrions entrer dans l'Histoire ou vous pourriez reposer en paix. Parce que, de l'autre côté de Storybrooke, on vit comme des rois. 

Nathanaël avait des envies, comme beaucoup. Chris le savait, ils avaient déjà couchés ensemble plusieurs fois. Être timide ne voulait pas dire être coincé. Mais ce que Nath venait de lui dire, c'était une première. L'homme venait de lui promettre une nuit de rêve après leur aventure étrange. Chris était peut-être inquiet pour les enfants mais à ce moment-là, il sentit son souffle se couper. Son corps frissonna et il avait presque envie de rentrer dans son jeu. Ses yeux rouges vinrent alors se noyer dans les yeux bleus de son petit-ami. Tout était parfait, la promesse qu'il venait de lui faire, l'air doux de la plage, le bruit des vagues en fond. Tout était là pour faire craquer Chris. Heureusement pour lui, Nath retira sa main de sa joue avant de lui tourner légèrement le dos. Le prêtre partit marcher un peu plus loin cherchant une idée. Tout comme Chris qui finit par s'asseoir sur le sable cherchant une solution. Difficile de ce dire que cet homme en costume était un démon. Un démon qui aimait faire la fête ? Tout était possible dans cette ville après tout. Enfin il voulait juste récupérer les enfants et sa sœur en un seul morceau. Le reste importait peu. Si la nouvelle devait se répandre dans les journaux demain et bien, qu'il en soit ainsi. Il se fichait de sa carrière. Il voulait d'abord prendre soins de sa famille. Nathanaël sortit rapidement Chris de ses pensées quand il annonça qu'il avait une idée en tête. Une idée qui ne lui plaisait pas apparemment. Pas besoin de le dire à voix haute, il savait à qui Nath pensait actuellement. Lucifer, le proviseur du lycée de son fils ? Chris n'avait jamais su que son partenaire connaissait cet homme, enfin.

Chris ne discuta pas le plan de l'homme d'église. Il avait vraiment cette forte impression qu'il était prêt à tout pour avoir un peu de son sang. Cela le mettait un peu mal à l'aise, cette attirance. Il avait l'impression de se servir de Nathanaël pour qu'il puisse servir de repas. Chris allait-il finir comme tous ces petits montres qui se baladaient dans la rue ? Le vampire en lui finirait-il par prendre le dessus ? Il avait peur de devenir méchant et violent. C'était pour cela qu'il ne voulait pas perdre de temps, il reprit alors Nath sur son dos fonçant rapidement vers la boîte de lui qui lui avait indiqué. Quand le couple arriva sur les lieux, cela fût impossible de rentrer dans le bâtiment qui semblait plein. Chris fronça les sourcils alors qu'une odeur étrange se dégageait de la boîte de nuit. C'était dur de se concentrer sur sa mission, plus le temps avançait et plus c'était dur d'agir comme Chris. Il fronça alors un peu son nez avant de reculer de quelques pas.

« Pardon, j'ai du mal à me concentrer avec toutes ces odeurs autour de moi. »

Heureusement pour le shérif, Nath semblait gérer la situation vu qu'il avait l'air de connaître l'homme qu'il cherchait. Le fameux Lucifer fit alors son entré. Il se téléporta derrière le prêtre qui s'agaça immédiatemment. Ils avaient un passif, un mauvais passif. Un ex ? Non impossible. De la famille ? Encore moins, Nathanaël était un humain qui avait été marié à une morte. Oh. Luci connaissait peut-être Emy. Trop de possibilités. Enfin, démon ou pas. Le médecin avait clairement le pouvoir sur Lucifer. C'était presque amusant à voir. Quand Lucifer mentionna le mot faveur, Chris décida de se rapprocher tout en hochant doucement la tête.

« Je te la rendrai moi-même. C'est à cause de moi que Nath te demande de l'aide. »

Lucifer accepta et demanda des informations sur Caleb. Nathanaël lui annonça tout ce qu'il savait avant de donner un lieu de rendez-vous. La place de la Mairie, c'était une bonne idée. Surtout si Caleb voulait attirer les regards des autres et la presse à scandale. Rapidement Chris s'y rendit avec son petit-ami et Nath ne s'était pas trompé. Caleb se tenait juste au dessus d'une armée de zombie qui semblaient amusés de chanter. C'était à la fois effrayant et étrange. Le shérif poussa un petit soupir.

« On devrait essayé d'isoler Caleb, si on lui retir sa petite ar... » Il n'eut pas le temps de finir qu'il entendit la voix de Lucifer raisonner autour d'eux. Chris fronça les sourcils avant de se frotter nerveusement les sourcils. « Je ne sais pas si c'était une bonne idée de demander à Lucifer. Puissant peut-être mais arrogant un peu aussi. »

Le shérif était vraiment épuisé par la situation. Par cette ville d'ailleurs. Tout allait de travers tous les jours. Heureusement, il connaissait des gens qui avaient la tête sur les épaules. Nathanaël par exemple. Il semblait aussi désespéré que lui, le pauvre. Chris savait que ce dernier regrettait déjà de lui avoir demandé de l'aide. Ils assistèrent alors à une battle de chant qui était difficile à départager. Les deux avaient des voix différentes mais elles étaient magnifiques. Caleb montait plus facilement dans les aigues que Lucifer par exemple mais Lucifer était doué dans les parties grave. Chris prenait vraiment du bon temps à regarder les démons chanter. Néanmoins, il remarqua comme Nath que quelque chose n'allait pas avec Caleb. Les petits montres semblaient obéir à Lucifer actuellement. C'était le moment ou jamais. Chris hocha alors vivement la tête avant de se tourner vers Nath.

« Si jamais je n'arrives pas à le retenir très longtemps, je veux que tu sauves ma famille en priorité. On arrivera à sauver les autres, je le sais mais s'il te plait. Candice, James et Althéa avant tout. »

Chris embrassa rapidement le front de son compagnon avant de courir rapidement vers Caleb qui semblait occupé à fixer Lucifer. Sans attendre, le vampire attrapa le démon en plein fouet et courut rapidement avec l'ennemi dans les bras. Caleb finit alors par s'échapper des bras de Chris et les deux se trouvèrent maintenant prêt du cinéma. Un rire sortit alors de la bouche du démon qui finit alors par se poser sur le toit du cinéma. Il remit son haut de forme sur sa tête avant de claquer une nouvelle fois des doigts. Il fit apparaître un micro dans sa main.

« C'était donc ça votre plan ? Ramener un autre démon pour pouvoir me battre ? Je suis déçu Christopher. Je pensais que tu étais un adversaire de taille, enfin c'est ce qu'on m'a dit. »

Son rire raisonna dans le micro alors qu'il disparût encore une fois devant les yeux de Chris. Caleb apparût cette fois-ci, derrière lui. Le shérif s'apprêtait à l'attraper par la gorge mais le démon s'évapora une nouvelle fois. Caleb ne faisait que ça, tourner autour de Chris tout en riant de la situation puis il s'arrêta finalement juste devant le vampire. Caleb posa sa main sur le menton de Chris pour lui faire relever le visage.

« Être un vampire n'a pas l'air de te réussir apparemment. Faire régner la lois ne t'intéresse plus ? » Il afficha une petite moue avant de reprendre. « Le vampire ont une préférence pour le chaos, tu le savais ? Ils sont plutôt solitaire aussi. La vie des autres importes peu. Enfin, sauf pour le sang. »

Chris fronça les sourcils et sans attendre, il frappa violemment Caleb sur la joue. Le démon manqua de tomber sur le sol. A la place, il se téléporta sur l'enseigne du cinéma alors que ses yeux commencèrent à changer de couleur.

« Ma patience à des limites, Christopher. J'aime avoir un publique ne te méprend pas, quand il applaudit et obéit. C'est terminé pour toi, tu vas faire parti de mon groupe maintenant. »

Caleb descendit finalement de son perchoir avant de marcher rapidement vers Chris et sans attendre, il plaqua violemment le shérif sur le sol. Rapidement ce fût des adultes en apparences de monstres qui prirent la relève. Ils retenaient Chris contre le sol et il était impossible pour lui de bouger, pas même avec sa nouvelle puissance de vampire.

« On va finir par vous arrêter, j'espère que vous le savez. »

« Oh, ça m'étonnerait. » Caleb afficha un petit sourire en coin avant de se mettre à chanter. « You know you want a little taste. Life's short, not a minute to waste. I'll take you higher than you've ever been so come over and. Tell me how you'd like to begin. You got nothing to lose. Welcome to my stage, Chris. »

C'était difficile à expliquer mais la voix de Caleb sonnait plus juste qu'avant. Chris avait l'impression de n'entendre que lui. Il essayait de se débattre afin d'accomplir sa tâche. Il voulait arrêter ce démon pour que tout rentre dans l'ordre. Il voulait retourner après de Nath pour vivre cette fameuse nuit qui lui avait promise mais Chris ne répondait plus de rien. Il avait dans un premier temps succombait à la soif du vampire et maintenant il ressentait ce besoin d'obéir à Caleb. Il savait que c'était à cause du bonbon qu'il avait avalé plus tôt. Ce bonbon qui coulait actuellement dans son sang. Chris poussa un petit cris de frustration repoussant les montres qui le retenait contre le sol. Il courut rapidement vers Caleb et le plaqua contre lui mur. Il le frappa une première fois, une deuxième fois et le troisième coup Caleb l'arrêta sans difficulté. Il poussa violemment Chris par terre avant de sourire en coin.

« Ne m'en veux pas trop, j'aime avoir des trophées. Tu seras le miens pour ce soir. Mais je serai totalement divertie quand tu auras fait ton travail de gentil petit vampire. » Il se baissa vers Chris avant de murmurer dans son oreille. « Tu n'as pas faim ? Je crois qu'il y a une personne qui t'attire non ? Tu sais ce prêtre qui aime nous faire du mal. Il finira par te blesser aussi. »

Ce n'était pas vrai, Chris le savait. Nath était bien trop gentil pour cela et pourtant il sentit ses crocs sortir et un immense soif lui prendre la gorge. Caleb avait le total contrôle sur lui et cela lui faisait affreusement peur. En un claquement de doigt, Chris se retrouva sur la place de la Mairie en compagnie de Caleb. Le démon du chant se percha sur le toit d'un immeuble tout en fixant Lucifer qui se tenait encore à côté de la chorale. Il fit signe au prince des enfers de venir.

« Alors mon prince, on continue ? J'ai eu un contre temps je suis désolé. Maintenant tout va pour le mieux. Pas vrai, Christopher ?! »

Chris ne répondit pas trop occupé à entendre le bruit du sang couler dans les veines. Il y avait bien trop d'odeur, trop de palpitations, de groupes sanguin mais un seul l'intéressa. Nathanaël se trouvait aux côtés de Althéa qui semblait avoir reprit ses esprits, tout comme James. Le prêtre était en train d'exorciser Candice mais il n'eut pas le temps. Chris courut rapidement vers lui et il le plaqua violemment contre le mur plongeant son regard effrayant dans celui de Nath. Caleb se mit à rire une nouvelle fois.

« Tu aurais du savoir qu'un vampire finirait pas te tuer, Nathanaël. Ce n'était qu'une question de temps avant que Chris ne te tue. Dommage. »

Le shérif ne semblait plus rien entendre, il était simplement rivé sur la carotide de son partenaire. Il huma une nouvelle fois son odeur alors que Althéa essayait de tirer son père en arrière. Tout comme James.

« Papa, sans déconner on est pas dans Twilight, réveille-toi ! »

Les phrases de son fils semblaient lointaine. Tout comme le touchait de sa fille. Plus rien ne comptait, rien sauf le sang de Nath. Sans attendre, il planta violemment ses crocs dans la nuque de ce dernier et commença à le vider de son sang. Althéa essaya à plusieurs reprises de le raisonner mais cela ne servait à rien alors la petite fée se rapprocha du visage de Nath.

« Tu dois lire l'exorcisme sur les vampires ! Je peux le faire pour toi si tu veux mais ça urge ! Il va finir par te tuer... »

©️crack in time


Contenu sponsorisé




Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Life is good on the other side of Storybrooke (nathxchris)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations



Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser