« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

UP Toujours plus Haut ! - Saison #3 Participez à l'animation #1 de Disney Rpg
Le Deal du moment : -9%
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et ...
Voir le deal
319.99 €

Partagez
 

 Une importante révélation feat Leo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Dewenty Maanteekor ϟ



« Je suis plus qu’affamé ! ‎ƪ(ړײ)‎ƪ​​
#TeamGlouton sur pattes »


Dewenty Maanteekor

| Avatar : Impératrice Aishwarya Rai <3

Une importante révélation feat Leo Gf84

Une importante révélation feat Leo 2jqx
Que le spectacle commence...


| Conte : Folklore & Mythes
| Dans le monde des contes, je suis : : Manticore

| Cadavres : 381


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Jeu 29 Oct 2020 - 22:27

Une importante révélation

20 aout

Depuis la dernière fois, quand Raven l'avait emmener et qu'elle ait apprit qu'elle attendait un heureux evenement. Et que cela faisait bien quatre mois qu'elle devait-être enceinte sans qu'elle n'ai remarquer quoi que ce sois. Et qu'elle avait donc terminé à l'hopital bien sur elle était rester le temps que Raven soit la et après madame était parti en douce. Comment ça c'est pas bien ? Bah quand on aime pas l'hopital... C'était quelques chose. Elle pouvait très bien se passer de tout cela. Et puis, s'était le médecin lui même qui avait dit que le bébé se portait bien. Donc aucun risque que se soit dangereux ! La manticore n'avait pas juger bon de prévenir Leo pour cet inciden. Pour qu'elle raison ? Elle ne voulait pas l'inquiété et puis finalement les médecins n'avait pas les coordonnées de Leo donc tout était bon. Il avait peut-êre juste passé un coup de fil à son père... Mais, comme elle s'était enfuit. Son père l'avait donc appelé. Dewenty lui avait dit que tout allait à merveille que c'était ses humains qui déraillait beaucoup. Tu les connais.. il ne connaisse rien, ces maudits humains Puis, elle aviat raccrocher et était rentrer sans encombre. Reprenant son rythme normalement, elle devait jsute faire attention, un petit être était en train de pousser. Elle mangeait un peu plus correctement.

Sauf que les jours suivants n'était pas bien bon. Elle était toujours fatiguée bien qu'elle ne faisait rien, elle soupirait et souffla un peu... Oui, je me pause deux minutes, ne t'en fais pas je sais que tu as faim. La manticore avait prit de quoi se nourrir, bien sur pour des raisons de saint d'esprit on ne vous divulguera pas ce qu'elle mange - Bien sur la narratrice vous le dit, c'est un morceau de de fois humain cuit comme il le faut avec du riz en accompagnement -

La manticore avait toujours quelques pêché mignon. Sauf que visiblement ça n'avait pas réellement suffit. Ishanee était venu lui rendre visite comme un peu souvent. Elle était bien gentille mais tellement envahissante cette fille. Toujours à vouloir le bonheur de tout le monde parfois, Dewenty en avait des envie de vomir. Elle était trop lumineuse pour la manticore ça en devenait lassant. Bon une autre aussi battait des reccords la fille au cheveux blanc. Elle aussi avait l'air trop pur. C'était une invasion, elle n'avait pas besoin de ça. Il fallait des personnes mauvaise sinon le monde allait partir chez les bisounours. Bref, pour une fois heureusement qu'Ishanee était là. Elle avait receptionner Dew de justesse.

Je vais bien ne t'en fais pas Ishanee... Nouveau vertige. Non ça ne va pas, donc tu vas m'écouter pour une fois et on va a l'hopital Elle lachait rien celle la... Puis, Ishanee avait conduit Dewenty à l'hopital.

Elle devait encore attendre ses maudit résultat de merde mais cette fois-ci elle avait appeler Leo, pour lui dire qu'elle était à l'hopital et qu'elle ne voulait pas y rester. Vient me chercher.. ou je tue le médecin... Il ne veut pas me laisser sortir ! Ishanee ma lacher en traite parce qu'elle devait aller travailler ! Je me vengerais sur elle ! Vient tout de suite ou je t'arrache les yeux à ton arriver ! Bon aussi, elle allait lui dire la nouvelle...

:copyright:️ 2981 12289 0

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
She a Killer Queen.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83288-comme-les-roses-j-ai- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83325-tu-es-a-croquer-vient-approche-toi-que-je-te-devore#1142269 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83324-avec-qui-vais-je-jouer-aujourdhui#1142256


ϟ Leo Lionstar ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Lionstar

| Avatar : Rob Raco

| Conte : Manga Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Loke ★ (Leo du Lion , L esprit céleste )

| Cadavres : 2347


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Lun 2 Nov 2020 - 4:00

Une importante révélation

En pleine détresse dans une chambre d'hopital , a l'étage de la pédatrie,   tu y étais a cause de cet heureux événement. Enfin, heureux était un mot qui n'était peut-être approprié pour le moment, parce que tu me disais toujours qu'on pouvait construire notre bonheur a deux. Alors que moi , je croyais guère a cette croyance. Que faire un enfant ,était devenu un devoir obsessionnel pour moi. Tout était la faute de cette carte, avec cette question qui était venue taquiner mon horloge paternel. Ring. Ring. Cette fois ci , ce n'était pas le numéro téléphonique de ton meilleur ami que tu avais composée  pour répondre a ta détresse mais le mien. Un meilleur ami que j'envivais, car pour moi ce n'était pas a lui d'interpréter le rôle de protecteur, envers ta personne.  Mais a moi, surtout que je devais prouver a ton père , que je pouvais veiller sur son unique fille pour les siècles a venir. Et me sentir inutile envers ta personne, était une impuissance émotionnel insupportable. J'avais un besoin viscéral de me sentir utile dut a ma nature d'Esprit Céleste. Mais je méritais des tâches beaucoup plus importante que faire la poussiere de notre foyer. Heureusement, que Benjamin était dans ma vie, pour poser un pansement sur le trou , que tu avais creusé dans mon coeur. Il était le garrot de mon hémoragie. Surtout que je saignais de l'intérieur, parce que en toi je percevois le reflet du fantome de mon premier amour: Karen.  Pourquoi m'appelais-tu  ? Aurais-tu une demande spéciale, que je devais m'empresser d'accomplir vu que j'étais le toutou obéissant a tous tes caprices.  Ou est-ce que parce que ton copain ailé  n'avait simplement pas répondu a ton appel et tu ne savais plus vers qui te tourner .  Mais ne t'inquiète pas je reponderais présent !



Toc! Toc! C'était le bruit que faisait mon cellulaire qui vibrait fortement contre le marbre de la coiffeuse de ma maquilleuse. Aujourd'hui sur mon planning, c'était le boulot. Un travail que tu m'avais encouragée - a ta facon-  a avoir mais a surtout a  me bouger pour le dénicher, parce que tu avais sans doute eu marre de me voir en mode hermite et en humeur parasseuse. Quittant que nos draps pour me nourir , aller a la litiere des humains. Et une femme que tu n'appréciais pas m'avait donné une poussée en me faisant des éloges verbales , mais aussi visuels en lui montrant mon portefolio d'artiste.  Tu te doutes bien, du prénom de cette jouvencelle c'était Jacqueline. Ma Starlette!  Donc la vedette parisienne de la maison de couture , aussi connu que la maison de styliste de la serie Top models, les forrester, m avait engagé pour que je sois un de ses modeles . Un modele pour ses costards haute couture pour les hommes d'affaires.  Peut-être sans que je le sache ton ancien fiancé, parce qu on n avait pas encore abordé le sujet donc il etait inconnu a ma connaissance  ,  portera un des costumes que je présenterais sur un futur podium. Il m'avait aussi  choisis pour mes ravissantes prunelles, un regard unique devenant ainsi ambassadeur de ses collections de paire de lunettes de tout genre. Et un jour , je redeviendrais une étoile brillante. Et je ne serais plus une ombre éteinte. Je marquerais mon nom dans le ciel.  Tu pouvais être fière de ton homme -moi-  , je surviendrais aux besoins de notre avenir.  J'avais  enfin abandonné  le bac a sable , pour le désert.  



Présentement a la Maison Agreste , assis dans un fauteuil de cuir avec un drap qu'on appel cape dans le domaine, sur moi.  J'avais du mal a appercevoir -la photo de toi- sur mon téléphone qui indiquait que je devrais du pouce appuyé sur le bouton vert pour te repondre.  Mais pourquoi j'étais aveugle a ta beauté photogénique de mon appareil ? Tout simplement, parce que j'étais entourée de belles demoiselles . Une me poudrait le visage d une poussiere magique , qui metterait d'avantage en valeur ma peau angelique. De son pinceau , elle caressait tendrement mon minois. Tandis qu'une autre dame, enmêlait ses doigts dans ma crinière soleil pour me coiffer.  Il fallait que je sois impeccable pour ma séance photos.  Mais a ce moment la,  toute cette attention , qu'auparavent j'aurais apprécié me parassait éphèmere a cause de ta personne, a cause de cette sonnerie . - Je pourrais répondre svp c'est ma femme  .  Femme. Oui pour moi on était deja marié, sauf sur papier. Et avec la nouvelle qui m'attendait , on serait toujours lier pour des siècles a venir , parce que c'était mon nom qui être prolongé pour une lignée vu que le sexe de notre futur enfant. Un sexe que j'allais espérer connaitre au moment venu , au fil de ce chapitre de notre vie.  Soupirant la maquilleuse, cessait son boulot , s'eloignant de moi. Elle me disait , en regardant autour de nous comme si elle serait suspecté d'un delit . - Fait vite , le patron n'apprécierait pas. En attendant je vais chercher a boire, tu viens ? Disait-elle a la coiffeuse pour me laisser en toute intimidité avec ta voix ensorceleuse.  Et je perdais de vue mes collegues. Je prenais enfin le téléphone pour décrocher. -Coucou mon lapin. Désolé du delai , je suis au bou..Pas le temps de conclure ma parole que tu me coupais sèchement a cause de ta panique.   Vient me chercher.. ou je tue le médecin... Il ne veut pas me laisser sortir ! Ishanee ma lacher en traite parce qu'elle devait aller travailler ! Je me vengerais sur elle ! Vient tout de suite ou je t'arrache les yeux à ton arrivee



 Au bout du fil tu m'exprimais tout ton amour sarcastiquement pour les personnes de ton -entourage- . Il était hors de question que tu fasses du mal a autrui. J'aurais pu te laisser gérer tes conflits amicaux , mais c'était quand même la -gamine- de Ben et Maru , qui était des super -copains a moi parce que je m'étais lié a eux pour ma passion pour les veilles voitures, surtout la cadillac rose bonbon du Papy Smith et les motos.  Mais aussi parce que Sally etait un enfant que j'affectionnais comme ma propre fille. Et tes attaques verbales, déclenchait une réaction céleste chez moi. Un devoir de héro | Un devoir de protéger.  Gardant mon sens sang froid , face a ta vendetta . Mon coté moralisateur se dévoilait dans ma voix - Mon Bébé Monstres. Je sais que tu aimes démontrer que ta superioété . Mais tu prends le temps de penser a ton plan de vengeance.  Ca serait dommage que tu les fasses souffrir sans avoir pris du plaisir ok ?  Oui c'était une tactique pour gagner du temps et que ton envie de meurtres soient temporaire et que l oublie l'importe.  Mais quand je réalisais chacun de tes mots. Le désarroi m'envahissait . Mon débit de ton augmentait :  Quoi?? Qu est-ce que tu racontes ? Venir te chercher ou ? Un médecin .  Bébé qu est ce que tu fais a l'Hopital ?  Il t'est arrivé quelque chose ? Enchainement de questions.  Je commencais a troubler , a m'imaginer des scénarios de films, car même savoir que tu étais briser un ongle pour moi c'était horrible.  Oui mes réactions pourraient sembler exagérées mais tu étais ma poupée de porcelaine. Et te savoir en morceaux , était un drame que je fallais éviter.  Sans attendre des explications, je rompais la connexion avec un : - J'arrive toute suite, reste dans ton lit  .  Ta menace avait passée crème, cette fois. Et toute facon , je t'avais cernée ta violence vocale était de l'amour vache , mais sincere.  Je mettais mon téléphone dans ma poche. J'attrapais vivement un tube de rouge a lèvres sur la coiffeuse, pour écrire un message dans le miroir. - Urgence congugale.  Et dans un manteau de lorbes de lumiere, je m'éclipsais pour te rejoindre, sans prendre ma voiture- mon jeep- dans le stationnement, car tu m'avais dit toute suite..  Est-ce que c'était ta voix , mon amour ou les deux qui faisait que j'étais si chevaleresque a ta personne ?  On le serait dans le futur parce que nous ne sommes pas en octobre, au moment des faits. 
***
Entrant par les portes de l'Hopital, je n'allais quand même pas apparaitre en plein milieu de la salle d'attente de l'urgence. On sait jamais comment les gens pourraient réagir a un Esprit Céleste qui vient retrouver sa femme.  Donc je m'étais m'invoqué un peu plus loin et j'avais marcher le reste comme un mortel. Je me dirigeais vers la réception générale pour avoir plus d'informations. On me disait que tu étais passée par l'urgence , puis qu'on t avait monter jusqu'en pédiatrie. Pédiatrie ? Toi tu avais quelque chose a me dire, si je me trompais pas.  Les cachotteries c'est mal ! L'Honnêté était un de mes nombreux critières pour sélectionner la femme parfaite pour moi, malheureusement, tu ne possèdais pas ce trait dans ta personnalité. Malgré ta franchise verbal dans certaines situations.  Ce n'était pas grave, tu pouvais croire que tu étais parfaite, au fond de nous on savait que c'était faux.  Tu avais tes petits défauts comme tout le monde !  Mais par ma soumission , je te prouvais que tu étais parfaite, parce qu'a mes yeux , tu etais sur un piedestal.  Mais je ne comprenais pas qu'on puisse une telle nouvelle a son fiancé. Surtout un mois de temps ! Ton inquiétude n'était sans doute pas dut a moi, pourquoi j'aurais été inquiet que tu me dises que tu étais a l'Hopital la première fois . Oui je ne voulais qu'il ne t'arrive rien. Oui je voudrais t'envelopper dans du papier bulles. Mais cette découverte, on aurait du le découvrir ensemble. Non tu avais vécu l'événement heureux avec une autre personne. Et si je le savais. Ce n'était pas de l'inquiétude que tu aurais percu sur mon visage, mais du regret et de la déception.  L'inquiétude c'était toi qui le ressentait  dut a ton récit passé avec un autre homme.   Mais ne t'inquiète pas , j'avais des doutes depuis un petit moment, que tu étais enceinte.  Et  la fameuse Gazette a potins,  m'avait confirmé que mes doutes étaient des faits. Et comme toi cet heureux événement, je l'avais vécu autrement. Et moi aussi je te camoufflais une anecdote par inquiétude. Plutot pour vous protéger, toi et notre enfant a naitre , car d'apres toi comment l'information s'était égarée ? Cette histoire a un lien avec mon meilleur ami et moi. Mais quelqu'un dans cet hopital , nous voulait du tort. Notre enfant était convoité ! J'avais aussi vécu autrement  cet heureux événement  tout simplement parce que je serais toujours second . Toutes tes premières fois, tu le vivais avec les autres. Ca me serrait le coeur a chaque moment, que j'y songeais. 

Montant a l'étage dans l'ascenseur. Je demandais une nouvelle a l'accueil ou te trouver. On m'indiquait le numéro de ta chambre. Marchant vers celle-ci , mais interrompu par la vision que je venais d'apercevoir a travers une vitre. Je me retrouvais médusé devant la pouponnière, admirant les bébés présents.  Et je mis a rêvasser au notre. Avant de disparaitre, sous l'impatience que le savoir de ta bouche.  



Sans prévenir, tu pouvais apercevoir des orbes de lumière s'illuminer a côté de toi avant de voir la forme de ma silhouette se dessiner. Et d'enfin me voir , alors que la lueur s'évanouissait. Comment je t'avais retrouver dans un hopital aussi grand ? La détection de mon amour pour ta personne. Non en vrai on m'avait indiquée le chemin, parce qu'a cette époque, nous n'avions pas encore de contrat magique. Ni même de contrat de mariage officiel.  Tu étais allongée dans un de ses lits tellement inconfortable et aussi froid qu'une âme éteinte.  Je pouvais comprendre ta détresse de te retrouver la.  Le confort pour des personnes comme nous , c'était essentiel. Même vital ! Si tu ne m'aurais pas ordonner toute suite j'aurais pu t'apporter une couverture de la maison pour te réconforter.  Mais je tenais a mon sens de la vue. Même si je pouvais voir sans voir mais ça c'est une capacité qui c'était développer durant mes entrainements au combat. Apprendre a se battre les yeux bandés d'un bandeau.  Ca me permettait d'être attentif a ses autres sens.  Donc pas touche a mes yeux ! Mais détail.  Seule dans cette pièce ca devait etre pénible.  Mais heureusement que je venais d'arriver.. Aller saute moi dans les bras. Je suis venu te chercher pour te délivrer.  En faites , non tu allais rester coucher et tout me raconter. - Je suis la mon lapin ! Je suis venue te chercher mais avant  je crois que tu as quelque chose a me dire  avant que je te  delivre de ton méchant docteur qui te détiens en otage.  Et je crois même qu'on va l'attendre pour que je lui casse la gueule, en vrai  peut-etre que lui me dira , pourquoi ma femme se retrouve ce donjon . Et avec un peu de chance, il voudra peut-etre m'offrir une photo de notre création.  Ta pas envie d'une photo toi ? Oui je voulais une écographie. J'allais m'installer dans la chaise bercante attendant ta réaction, mais aussi attendant ce vilain docteur qui avait enfermer le féroce  dragon dans cette chambre. - Alors ce plan de vengeance envers Ishanee va ressembler a quoi ?  Je croisais les jambes 
:copyright:️ 2981 12289 0
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81908-la-vraie-force-est-un http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84196-le-zodiaque-amical


ϟ Dewenty Maanteekor ϟ



« Je suis plus qu’affamé ! ‎ƪ(ړײ)‎ƪ​​
#TeamGlouton sur pattes »


Dewenty Maanteekor

| Avatar : Impératrice Aishwarya Rai <3

Une importante révélation feat Leo Gf84

Une importante révélation feat Leo 2jqx
Que le spectacle commence...


| Conte : Folklore & Mythes
| Dans le monde des contes, je suis : : Manticore

| Cadavres : 381


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Jeu 12 Nov 2020 - 15:48

Une importante révélation

20 aout

Quoi?? Qu est-ce que tu racontes ? Venir te chercher ou ? Un médecin . Bébé qu est ce que tu fais a l'Hopital ? Il t'est arrivé quelque chose ? C'est qu'il le faisait exprès en plus ? Elle demandait tout de suite, les questions n'avait pas lieu d'être elle voulait qu'il vienne point fin de la discussion mais no monsieur voulait encore des explications elle allait lui tordre le cou. La jeune femme n'aimait pas être ici, on lui avait fait perdre son enfant une fois, et elle n'en perdra pas d'autres à cause de des humains ! Tu crois vraiment qu'il y a le temps ? Non ! alors bouge ton cul et dépêche toi ! Puis, elle avait raccroché. On pouvait sentir à des kilomètre à la rondes ça noirceur qui grandissait. Son regard s'était porté sur une chaise. Elle l’assommerait ? non ça ne faisait pas assez mal...Le ferait passer par la fenêtre ? non trop voyant... Quelques choses attira son attention le scalpel .. hm.. elle pouvait toujours lui planter dans la carotide et le regarder se vider de son sang ? Ou bien faire du boudin avec ? Après tout, il n'avait aucune différence avec un porc. La manticore devait prendre son mal en patience parce que l'être lumineux qui lui servait de fiancé préférait s'admirer au lieu d'arriver tout de suite. Lui aussi allait se prendre un scalpel dans la tête entre les deux yeux pour être sur d'atteindre le cerveau.

Dewenty entendit le tic tac de l'horloge qui défilait les secondes. Ça pouvait-être interminable et elle n'aimait pas du tout cela. La manticore était toujours allonger sur se maudit lit quand quelques longue et agonisante minutes elle avait pu remarquer les guirlande de noël en plein été. Manque plus que les grelot et c'était le pompom. Bien sur les guirlande lumineuse c'était Leo. D'entrée en tout cas, il devait sentir une atmosphère oppressante presque étouffante pour lui. La manticore était a un stade des plus énervé contre lui, contre le médecin. Je suis la mon lapin ! Je suis venue te chercher mais avant je crois que tu as quelque chose a me dire avant que je te délivre de ton méchant docteur qui te détiens en otage. Non mais il était sérieux ? Il n'y avait pas de temps à perdre à rester ici, il fallait partir tout de suite ! Tu ne veux pas des petits gâteaux aussi non ? Oh je sais que dirais tu de commander mcdo et avoir un entretiens avec le médecin ? Nan mais Leo quand je dis on part c'est on part, je n'attendrais pas une minutes de plus ici !

Aussi sec, elle était sorti du lit vacillante un peu. Puis récupéra a chaise non loin d'elle pour bloquer la porte de l'autre coté de sa sorti, ou il y avait naturellement le docteur. Elle n'allait pas attendre qu'il revienne et qu'il lui dis de rester quelques jours ici à ça non jamais ! Fois de Manticore. puis ele reporta une nouvelle fois son regard sur Leo qui se faisait foudroyant. Si c'est yeux pouvaient tuer, Leo serait mort 55255551455252156456256256 fois. La photo elle peut attendre ! je ne veux pas que cet homme pose ses mains sur moi ou sur mon ventre ! Et lui il s'était assis.. il s'était cru chez sa grand mère pour poser ses fesses. Puis la question avec Ishanee était revenu sur le tapis. Alors celle la elle ne perdait rien pour attendre non plus. Elle allait noyer sa tête dans les toilettes de sa boutique Il va ressembler que je vais mettre sa tête dans les toilettes que je a pend par les pieds et que je a torture jusqu'à que son corps ne le supporte plus ! Elle n'avait pas a m'emmener la. Elle s'avança vers Leo et le força à se relever Lève toi on y va ! Ah oui et je suis enceinte. Bravo félicitation allez dépêche toi

:copyright:️ 2981 12289 0

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
She a Killer Queen.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83288-comme-les-roses-j-ai- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83325-tu-es-a-croquer-vient-approche-toi-que-je-te-devore#1142269 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83324-avec-qui-vais-je-jouer-aujourdhui#1142256


ϟ Leo Lionstar ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Lionstar

| Avatar : Rob Raco

| Conte : Manga Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Loke ★ (Leo du Lion , L esprit céleste )

| Cadavres : 2347


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Jeu 19 Nov 2020 - 20:34

Une importante révélation

Tu crois vraiment qu'il y a le temps ? Non ! Avec toi , il n'avait jamais le temps a la discussion. Avec toi , le vent était devenu un camarade .  La preuve, tu avais interrompue notre conversation qui n'avait jamais eu de fin , la ligne avait coupée avant même que je replique. C'était agacant de ne pas pouvoir s'exprimer et refouler tous ses ressentis.  Soupir ! Je devais me convaincre , que le moment n'était pas venu a la confrontation. Et je devais me plier genou a ta volonté.  Impulsive tu étais,. Tu ne machais pas ta vulgarité. Impatiente, que tu ne prenais même pas le temps de me rassurer sur ton état. Ni même celui du foetus . Mais je pouvais me réconforter,car  tu étais capable de me téléphoner pour des ordres. Et me parler de ce ton brusque.  C'était que vos vies n'étaient pas dans un état critique. Mais j'avoue qu'avoir conscience de tes émotions et tes pensées m'aurait aider a comprendre la situation. Mais en cette date du  passé , nous  ne possédions pas encore le contrat qui allait renforcer notre lien. Et par la même occassion notre couple. Dans un futur proche  , je pourrais te ressentir dans mon aura, car je t'aurais ancrée dans mon être. Toi et moi on sera fusionnels. Mais la a ce moment ci de l'histoire , je devrais analyser la situation par moi-même .Et compter que sur moi pour comprendre.  Parfois j'avais l'impression que tu ne réalisais pas a quel point , tu n'étais pas reconnaissante de m'avoir dans ta vie. Mais tu étais chanceuse, car peu de personnes pourrait tolérer cette manière d'agir . Et cette façon de se faire adresser la parole.  Mais mon amour pour toi , m'empêchait de t'envoyer bouler. Mais il avait aussi le fait que je ne voulais pas qu'on soit en conflit et ni même te blesser car éveiller les mauvaises émotions de notre être n'était pas  mon but.

Alors bouge ton cul et dépêche toi !  A cet instant précis,  j'avais eu une perte de réalité.Et je me projetais a ce souvenir lointain, ou ma maitresse me hurlait dessus et me rouait de coups de pieds . Et me frappait avec ses poings. Et moi j'encaissais chaque action avec indifférence. Même si chaque action, s'imprégnait dans mon être, comme un souvenir de son image. La douleur physique était supportable, mais psycologiquement , j'étais marqué pour l'éternité. A ce moment précis , je confondais ta voix avec celle du fantôme de Karen.  Heureusement celle -ci pour me troubler d'avantage , n'était pas dans les parages . Je ne voyais pas son image en mirage.  Mais ta voix provoquait chez moi, confusion , car elle et toi de caractère, vous étiez semblable. On pourrait croire une réincarnation. Tu me faisais beaucoup penser a elle. Mais cette férocité n'était pas tes hormones, car tu m'as toujours parler sur ce ton. Rappel toi notre première rencontre, ou tu me surnommais du con. Et que tu m'avais même sauvagement défoncer le nez avec ton doigt.  Tu m'avais dit qu'on allait jamais élever de cochons ensemble. Et Aujour d'hui on allait éléver notre petit cochon ensemble.  Même si j'étais très décu de l'apprendre que maintenant, alors que ta grossesse etait très avancée.Et qui me restait peu de temps pour  profiter de celle-ci. Profiter de tout qui vient avec, comme les hormones, les caprices  et ton corps de rêve dont les parties de les plus interressantes de ta personne, avaient prit en volume,  grace a mon élixir  miraculeux. Mais cette annonce , n'était pas celle que j'attendais. J'aurais souhaité un moment a l'eau de rose, ou j'aurais attendu devant la porte de la salle de bain. Tournant en rond , espérant que le bâtonnet trempé dans ton urine, soit positif. Et  celui-ci , on aurait pu le mettre dans une boite a souvenirs. Toi qui aimait les surprises, tu aurais pu faire un effort pour me faire plaisir, et  dévoiler cet heureux événement, d'une maniere coquette , comme m'offrir un pyjama avec écrit dessus : Bébé a Maman , vu que tu aimais bien ne narguer, avec ton amour vache. J'avais une petite rancœur sur le fait de le savoir trop tard.   Notre projet de devenir parents  , je voulais le vivre pleinement avec toi.

Annonce ratée.  Il était hors de question, que je foire un autre instant que la vie de notre enfant. Donc non ! Aujourd'hui Léo du Lion n'allait pas être le minou castrer. Il allait faire apparaître ces petits grelots de noel.  Il n'allait même pas agir comme un adulte. Il allait agir comme un enfant, dans sa phase du -NON-.  J'allais te dire NON.  Et n'essais pas de m'ensorceler avec ta voix de sirène . Ni même de me manipuler avec tes coquillages corporels. C'est NON ! Mon amour allait être beaucoup plus puissant que ta magie de sorcière des mers.  Et mon appétit de lion , va rester sur sa faim.  Ton aura obscure. Ton Air menacant. Ton envie de t'emparer d'un scalpel . Et cette ambiance oppressante lors de mon apparition. C'est NON !  Cette fois ci, je ne craquerais pas .  A cet instant , c'est toi qui devra jouer le rôle Dobby enfin de Kreattur, il te ressemble plus. Je deviendrais ton maître , pour ton bien être et celui de notre bébé.  Ishanee t'avait forcée a être ici , pas par pure plaisir , mais par inquiétude.  Elle était ton amie ! Elle a jugée que tu n'étais pas au meilleur de ta forme.  Elle a voulu t'aider. Je trouvais ca , ridicule de lui en vouloir pour cette raison. Mais je trouvais ca amusant de savoir ce que tu lui réservais comme vendetta.  
 Il va ressembler que je vais mettre sa tête dans les toilettes que je la pend par les pieds et que je la torture jusqu'à que son corps ne le supporte plus ! Elle n'avait pas a m'emmener la.  Quelle violence. Mais c'était sans doute des menaces en l'air, parce que tu étais en position de faiblesse.  Tu parlais pour parler ! Mais surtout pour évacuer ta frustration, quand tu étais en perte de contrôle de la situation.  Donc est- ce que j'allais intervenir en jouant mon rôle de justicier , pas du tout. Est ce que j'allais prévenir ou prévenir son entourage , pas du tout.  Je ne voudrais pas briser ta confiance. Être considéré comme une taupe et un traitre.  Et que la situation devienne négative pour moi .  A force de jouer aux decks de cartes avec Scorpion.  J'avais appris a bien placer mes cartes de jeu , car avec toi la vie est un jeu de pouvoir.  Ta facon de torturer et de me penser me faisait  penser a ma chère,  Karen.  Je te faisais un simple sourire , quand tu me révélais ton plan, car les personnes comme Karen et toi , vous êtes des personnes qu'on peut rarement raisonner , et faire comprendre que son geste était humble.  Mais je la remercierais pour toi , quand je la croiserais a ta boutique ou au garage d avoir veiller sur toi et mon bébé.

Dans la pièce , assis dans la chaise bercante de la pièce. Je restais sagement tranquille observant et écoutant d'une demie oreille ton délire. -  Tu ne veux pas des petits gâteaux aussi non ? Oh je sais que dirais tu de commander mcdo et avoir un entretiens avec le médecin ? Nan mais Leo quand je dis on part c'est on part, je n'attendrais pas une minutes de plus ici !  Un sourire moqueur se dessinait sur mes lèvres.  Ton sarcasme avait une touche  mignonne.  Te voir dijoncté a l'extrême pour seulement l'arrivée d'un médécin était drôle.  Il n'allait pas t'annoncer que tu allais te prendre en otage pour t'emmener en psychiatrie. Mais si tu continuais a agir de cette manière , peut-être que si.  Et on allait peut-etre te mettre une camisole de force. Même si un tranquillisant pourrait  suffir. Il en a dans les armoires de la salle ? Ca pouvait toujours me servir pour te calmer. Le Stress c'était nuisible pour mon bébé.  Non tu veux accoucher prématurément a cinq mois toi !  Il fallait que tu te contrôles. Je savais que c'était difficile, tu étais impulsive de nature. Et tes hormones te rendaient toc- toc.   Mais il fallait apprendre a prendre de grandes respirations, pour oxygéner son esprit.  Si tu veux , on pratiquera des exercices prénataux dans le salon , assient sur notre tapis devant des films d'accouchement, pour se préparer au moment de la poussée.  Pourquoi tu me parlais de nourriture ? Mon foetus aurait -il faim par hasard ? Involontairement, un bruit de rire s'échappait d entre mes lèvres. Je ne me moquais pas de toi , mais la mignonnerie de ta parole. -  Si tu veux sortir pour manger, il fallait le dire. Tu sais qu'il a une cafétéria dans l'Hopital.  Je peux aller nous chercher des petits gateaux dans le distributeur, aussi.   Par contre pour le Mc do , il va falloir qu'on aille le chercher. Mais il va falloir qu'on revienne ici après , car je ne crois pas que le médecin peut faire des entretiens au restaurant . Tu ne veux pas changer d'opinion , je ne pense pas que le médecin va te demander de rester des jours ici . Tu ne sembles pas sur ton lit de mort.  

Sans prévenir, tu sortais du lit . Ah non il ne fallait pas! Non mais t'es conne ou quoi mon Bébé Monstre ?  Qu est ce que tu ne comprenais pas dans l'état que tu étais ?  Quand on est enceinte , il faut rester tranquille ! Surtout si tu portes mon bébé. Un petit être étoilé fragile , comme la poussière de la voie lactée . Ton bébé n'était pas une météorique, solide comme la roche.  Tu devrais faire plus attention, tu portais dans ton ventre , une nouvelle espèce.  Une chimière très rare. Tu portais en toi du jamais vu ! Dans ta bédaine, une Divinité Céleste se développait . Ce n'était pas un dieu, mais presque.  Notre enfant était une demie constellation, par mes gênes et un demi manticore par les tiens.  Ne me dit pas que c'est faux. Ne me dit pas le contraire. Notre enfant sera un être unique.  Un mixte de ses parents .  Cet rejeton etait pour moi un miracle . Un phénomène presque qu'impossible pour mon espèce , car creer une vie était un privilège du grand Roi.  Ce petit était symbole de désobéissance . Un être interdit par la loi.  Mais ca tu ne savais pas car je te parlais rarement de mon monde , mais surtout de mes lois.  Mais je me doute qu'un jour , mon crime va être découvert.  Et que je devrais être condamné a une punition pour avoir trangressé une loi.  Mais ce fruit divin valait la peine que je pêche, car pour moi c'était t'offrir le bonheur ultime.  Donc fait lui attention ! 

Pris au dépourvu. Impuissant a la situation. Tu vacillais , et mon réflexe avait été de tendre la main vers toi effleurant ma bague argenté . Un cercle vert avec des symboles représentait la magie de melée,  apparaissait sur le plancher de la chambre.  Tu pouvais sentir une douce brise a tes pieds. Puis la magie s'estompait car tu tenais encore debout. Et le cercle magique disparaissait .  D une voix paniquée , spontanément je haussais le ton :  Mais qu'est-ce que tu trames Dewenty ? Retourne t'allonger toute suite !  Tu es insconciente.  Ne remarques tu que ta source vitale t'abandonne. Tu as eu un vertige.  Entêté , tu bloquais la porte d'une chaise.  Soupire. Tu te retournais vers moi , me menacant de ton regard de tueuse. Un regard me suppliant de t'éloigner le plus loin possible de cet endroit qui semblait terrifier.  Est-ce que c'était a cause de ce que j'avais lu dans le train lors de ma quête avec Benjamin le guépard ? Tout comme toi , je craignais cet endroit , pour une raison semblable.  Toi tu avais perdu un bébé ici. Et tu ne voulais pas perdre le notre.  Et je ne voulais pas le perdre , non plus. Et je savais qu entre ses murs , il avait un être qui convoitait notre enfant pour son innocence et sans doute sa puretée étoilé. Mais qui ? Mystère ! 
 Et je ne voulais pas t'inquiéter , avec cette mission.  Je savais que l'Hopital de Storybrooke n'était pas un endroit sûr.  Mais je devais prendre le risque d'y faire rester , car  je ne voulais pas qu'il vous arrive malheur. J'avais besoin de me rassurer sur votre état de santé. Et seul une personne ayant des compétences de médecine pourrait me réconforter. -  Tu sais mon amour , ton entêtement te menera a ta perte un jour.  Écoute moi je t en pris.  Je n'ai pas envie de te perdre comme Karen. Avertissement.  Oui j'avais mentionner son prénom, pour te faire réaliser qu'être trop bornée , te tuera , car notre option nation , l'avait emportée loin de moi.    Mais dans notre situation, je devais l'être pour te protéger. -  Tu es trop précieuse pour moi.  

La photo elle peut attendre !  La photo pouvait attendre ? Non ! Il était important que tu passes une échographie pour savoir si le bébé était la cause de tes malaises. Et la raison de ta venue ici.  Et il était important de savoir , si lui ou elle se développait correctement, ou s'il était maudit comme son père , point de vue santé. Il était important de savoir si il n'était pas   contaminé par une maladie humaine ou avoir une malformation,  après tout , il était un demi être de lumière donc il pourrait développé des caractéristiques célestes, comme les constellations non ? 
(si tu as envie qui possède une malformation cogénitale ou une maladie humaine,  le staff est revenu sur leur décision , j'ai un screen messenger de confirmation Seb,  si tu le désires. Mais tu n'es pas obligé non plus. Je ne t impose pas un bébé de ce genre, mais je sais que tu aimes le Drama . Je te laisse le bébé entre les mains pour ca , tant qu'il survie. )  
Il pouvait  bien dépendre de la magie du monde Céleste.   - Je ne crois pas qu'elle peut attendre .  Je dois le voir , tu ne peux pas m'en priver Dewenty .  Je suis son père ! J'ai besoin de le voir bouger a moins que.. Tu pouvais toujours prendre l'une de mes mains, et la mettre sur ton ventre, pour me faire sentir sa présence.   J'ai besoin d'entendre son coeur.  Sachant que j'avais des problèmes cardiaques, car le coeur des lions est l'organe faible . Je devais m'assurer que le sien , faisait tic tac.  Et je crois pour apaiser ta crainte de d'un bébé mort né.  Et moi pour apaiser mon insécuriété par rapport a sa santé. -  J'ai besoin de connaitre son identité, de savoir si c est un garcon ou une fille. Pour qu'on choisisse un prénom.  Et je veux savoir s'il est seul ou si tu ne portes pas des géméaux. Oui la faute était faites exprès. De toute maniere, dans notre futur , le bébé ne sera pas un gémeau mais un scorpion.  Mon ami des sables allait être heureux ! Ca m'étonnerait en faire , un avait été deja très difficile ! 

Je ne veux pas que cet homme pose ses mains sur moi ou sur mon ventre ! Le médécin était donc un homme.Je serrais des dents que la pointe de mes crocs se faisaient voir. Je n'appréciais pas cette révélation. Et sur ce point nous étions totalement d'accord . Déja trop d'hommes avaient posés les mains sur ton corps. Que parfois , je faisais des cauchemars sur tes relations passées par jalousie et envie, parce qu eux avait eu la chance de connaitre ton corps avant moi.  J'envivais surtout le premier ! Celui qu'il avait dérobé ta virginité. Celui qui avait déflorer tes lèvres d un baiser.  Fermant les paupières , un instant pour te cacher l'humidité de mes yeux, face a ses pensées.  Je reprenais quelques secondes , pour chasser ses pensées toxiques.  Et d'une voix séche, me laissant envahir par ma frustration, au lieu de ma peine : - Moi non plus, je ne veux pas qu'un homme autre moi,  touche ton corps. Ni même ton ventre.Oui ton ventre avait aussi de l'importance pour moi, car je voulais être le seul a pouvoir creer un contact physique avec cet enfant. Je voulais que notre bébé reconnaisse la voix de son père, mais aussi la forme de sa main.  Je tenais fermement les bras de la chaise ou j'étais assis.  Tu pouvais entendre le bois craquer, dans les craques voir de la lumière qui se faufilait. - Mais nous devons céder a cette requête , pour notre bébé Dewenty.  Par amour, nous devons faire des choix difficiles et même souvent contre notre volonté. - Je crois que tu devrais changer d'opinion et  tu devrais  te faire examiner, par quelqu un qui se connait en médécine. Il est trop tard pour choisir la personne, mais j'ai entendu parler d'une femme qui n'est pas humaine.  Connaissant l'histoire de tes cicatrices. Je savais que tu ne portais pas ces êtres dans ton coeur, que tu préférais les éliminer et faire tes repas. Un détail que je ne divulguerais jamais en parole.  Un détail que je ne préférais pas entendre, je serais donc sourd a celui-ci. Et un détail que je préferais etre aveugle, au lieu de voir.  Je ne pouvais pas t'en vouloir d'être une méchante et de désobéir a la loi humaine, car mon bébé avait besoin que tu te nourrices.  Mais je sais que les humains ne sont pas tous mauvais, la preuve avec la Guilde, car malgré leur fonction de chasseurs de dragons, de demons et de monstres . Ma famille de mages avait acceptée que je sois en couple avec une creature de de ton espèce. - qui pourrait peut-etre nous aider de notre grossesse.  Pensée Hera, Deesse de la femme, du mariage et des enfants.  

Tu t'approchais de moi pour m'insister a me lever . Tu n'avais rien écouter de ma sagesse. Tu n'avais rien écouter au message, que j'essayais de te transmettre. Ta determination a seulement écouter ta personne, allait mener a notre perte.  Lève toi on y va ! Ah oui et je suis enceinte. Bravo félicitation allez dépêche toi.  A cet instant , tu méritais quelques baffes, pour te faire réaliser que tu faisais une erreur, de vouloir partir. A cet instant, tu méritais quelques baffes , pour le manque de stylisme de cette annonce pour l'heureux événement. Mon attente était celle au parfum de rose. Decu , mais sache que je ne pourrais jamais lever la main sur toi. - Je le savais déja mon Dragon, mais je voulais l'entendre de ta ..Je déposais le bout de mon index sur ta lèvre inférieure pour la caresser sensuellement . - ta bouche. Prenant une pause dans le déroulement de la conversation.  L'Information s'est retrouvée dans la Gazette de la ville. Comment je n'es pas la moindre idée, mais peu importe. Je veux qu'on celebre  cette révélation.  Debout devant toi, baissant mon regard sur toi , puis sur ton ventre  Un large sourire faisait son apparition sur mon visage. Et dans le verre de mes lunettes , tu pouvais voir a travers des éclats de lumière dans mes prunelles . Cette lumiere exprimait ma joie -J'ai envie de fêter cette nouvelle. Quelques secondes de silence. -   La maintenant . Je te faisais un clin d'oeil.  En plus ta verouillée la porte avec la chaise.  Mains sur ma boucle de ceinture.  Précipitamment , je la détachais et je déboutonnais le bouton de mon pantalon. - Dit moi que tu en as envie aussi. Je me doutais que tu allais me refuser, peut-etre a cause de tes hormones. Mais aussi parce que tu étais une femme réservée. Les endroits publics ce n'étaient pas ton style. Je le savais depuis l'événement ou de notre rencard sous la nappe. Mais je gardais espoir qu'un jour tu craques a mes caprices fantastiques. J'attendais encore que tu me surprennes dans notre vie intime ! 

Je penchais mon visage vers le tien pour déposer ma bouche de force contre la tienne. Chasseur de trésor, je venais ce que tes lèvres avaient de plus précieux a m'offrir : un baiser. Et mes mains se posaient sur tes fesses , pour les empoigner avec vigueur. Avec cette emprise, je te poussais vers  ma direction, pour qu'on se colle. Avant que tu répliques a mon plan de séducteur. Je nous téléportais dans un nuage de lumière. Ailleurs ! Et pas a l'endroit que tu souhaitais te rendre. 

A présent, nous étions dans le lit de la chambre d'Hopital. Assis semi allongé, dos adossé contre le mur. Et toi tu étais dans la même position que moi , mais insconciente, dans mes bras. Mais Léo , raconte nous ce qu'il s'est produit . Qu'est -ce qu'il s'était passée durant le cours instant qu'on était disparus dans la vue de nos lecteurs ? Dans ce manteau de lumière, au lieu de l'éclipser avec toi direction a la maison. Je t'avais aveugler dans ma lumiere soleil et  soumise a la prise du sommeil. Une technique de combat , que j'utilisais souvent pour éviter de blesser mes adversaires au combat. Et ne t'inquiète pas , je maitrisais cette technique que le bébé et moi n auraient aucune séquelles. Et tu devrais reprendre conscience rapidement.  Espérant que le médécin se grouille le popotin a venir faire son boulot.  Retirant la chaise d un mouvement de magie, pour qu'il puisse rentrer. 

Attrapant la couverture du lit , pour nous couvrir. Je ne voudrais pas que tu aies froid pendant ta sieste. Sous le drap, mes mains se faisaient baladeuses , je soulevais le haut de ta tenue pour avoir accès a ton ventre. D'une main , je caressais avec amour celui ci cherchant a établir un contact de présence avec notre foetus.  Mon autre main remontait pour dégager quelques mèches de cheveux de ton visage. Je déposais un chaud bisous sur ton front , tout en commencant a te faire des calins de mes doigts dans ta tignasse. - Pardonne moi chérie. Silence. Excuse moi de ne pas avoir obéit. Silence.  Mais sache que mon amour , peut rompre  ton philtre enchanté. Et je n'avais pas le choix de piéger.  Je rêve de te défier et me battre avec toi , mais pas en rivalité.  Mais avec complicitée.  Qu'il était long ce médécin.  Qu'il se grouille, car je ne voulais pas utiliser libérer ma facette combattive contre toi .  Ni même te priver de ta liberté.  Avant que tu me fasses la guerre et que tu me punisses. Sache que j'ai agis de la sorte , car je ne veux pas me recueillir et perler sur ta pierre tombale. Ni celle de notre bébé.  Je ne veux pas te perdre comme Karen . Silence. Je ne supporterais pas votre perte. Je préférais qu'on meurt a la Roléo et Dewentyette , car tu m'as promis que nous , c'était pour des siècles. Donc je dois de vous protéger de tous les maux de la planete  , qu'on appel Terre. Et la maladie en fait partie de ses maux.  Silence.  Et si je dois demander clémence a mon Roi Céleste pour que  vous devenez des anges et que tu survives. Je ferais de toi un être du ciel.  Et j'utiliserais toute ma force vitale pour ouvrir ma porte pour que tu te fasses soigner. 
:copyright:️ 2981 12289 0

(Si tu as besoin de modifications, je peux éditer. Sinon je voulais te dire que j adore ta signature elle est trop mignonne. Une importante révélation feat Leo 2727069659 Une importante révélation feat Leo 2727069659 Une importante révélation feat Leo 2727069659 Une importante révélation feat Leo 2727069659 Et je suis trop fan du gif choisit pour Léo, je ne l avais jamais encore vu. Donc je te le pique  Une importante révélation feat Leo 3054900684 Une importante révélation feat Leo 3054900684 Une importante révélation feat Leo 3054900684 )
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81908-la-vraie-force-est-un http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84196-le-zodiaque-amical


ϟ Dewenty Maanteekor ϟ



« Je suis plus qu’affamé ! ‎ƪ(ړײ)‎ƪ​​
#TeamGlouton sur pattes »


Dewenty Maanteekor

| Avatar : Impératrice Aishwarya Rai <3

Une importante révélation feat Leo Gf84

Une importante révélation feat Leo 2jqx
Que le spectacle commence...


| Conte : Folklore & Mythes
| Dans le monde des contes, je suis : : Manticore

| Cadavres : 381


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Dim 29 Nov 2020 - 15:40

Une importante révélation

20 aout

Pour La manticore, il n'y avait rien de mignon dans ses propos, elle 'aprpéciait pas les médecins et ne voulait même pas en cotoyer. Alors plus vite, elle partirait bien mieux elle se porterait. Elle allait disparaitre quand même, par la fenetre mais elle n'allait pas aller en psycathrie pour qui la prenait-il ? une fole ? Au non ça c'était mort elle allait l'étrangler plus tard. Le tranquilisant c'était mort aussi, elle n'était pas sensible à ses choses la. ON rappelle tout de même que son corps est rempli de poison. Elle n'avait pas besoin d'exercice c'était pour les faibles ce genre de chose, elle savait ce qu'était un accouchement ce n'était pas le premier qu'elle avait fait. Le regard de la manticore c'était poser sur Leo avec un regard assassin. Il ne comprenait rien ou c'était un abruti fini ? L'ironie ce n'était pas son fort. Je ne te demande pas d'aller me chercher à manger du con ! C'était de l'ironie ! I R O N I E. Et je ne resterais pas plus longtemps ici.. si toi t'as la faculté de te guerir c'est ton soucis mais en aucun cas je ne veux rester ici. Et c'est pas négociable. Elle était peut-être trop énervé pour parler de sa fille maintenant et c'était un sujet sensible pour elle encore maintenant.

Elle était donc sorti du lit puisqu'il n'était pas capable de comprendrela moindre chose dans sa tête. Et le fait qu'il emploi le pronom "mon" pour lui alors que c'était leur enfant n'était pas très correct. Mais pour le moment il appartenait autant a la manticore qu'à Leo puisqu'il se trouvait être dans son ventre. C'était elle qui détenait le choix. C'était un bébé rien de plus, un être normal. En son ventre autremnt elle aurait donc porter un demi dieu ? Nan.. Elisa était un bébé normal qui était morte, sans réellement avoir se souffle de vie. Puis que son père était un dieu. Le vertige était une fausse allerte rien de bien grave, elle tenait debout. Mais qu'est-ce que tu trames Dewenty ? Retourne t'allonger toute suite ! Tu es insconciente. Ne remarques tu que ta source vitale t'abandonne. Tu as eu un vertige. Elle serra le poing pour se contenir et lacha sans réellement controler Ferme la, Je ne resterais pas ici.. Tu ne sais pas ce que je ressens alors pour une fois juste ferme la.

Elle ne voulait plus rester entre ses murs et le fait qu'il mettent à nouveau cette Karen sur le tapis, lui pompait l'air. Il n'avait que cette Karen dans l'esprit ! Elle était morte et la manticore n'appréciait pas du tout être comparer à quelqu'un d'autre. La manticore jamais ne le comparerais à Damon.. jamais ça ne lui était arrivé. Ils étaient différents. Peut-être qu'il me perdra mais je prendrais le risque... Je suis comme ça.. et arrête de parler de Karen ou même de me comparer à elle ! On dirait que sans cesse tu essai de la retrouver ! Elle haussa un sourcil... Précieuse ? On dirait pas puisque qu'il voulait la forcé à rester la et ainsi augmenter le risque de stress en étant la.

Est ce qu'il pensait ne serait-ce qu'à elle ? Il n'avait que bébé dans la tête. Il avait voué sa vie à faire ça alors qu'il y avait d'utre chose à penser... De toute évidence si elle devait choisir entre bébé et elle... Forcement elle allait laisser sa place. De toute évidence c'est ce qu'il voulait. Et c'est ce qu'elle ferait, tot ou tard, elle allait laissé son domaine. Mais pour le moment ce n'était pas la question. A ton avis c'est qui, qui ressent chaque sensation ? Toi ou moi ? La réponse est vite vu c'est moi.. Elle soupire légèrement. Vous les humains, vous etes vraiment pathétique à ce sujet, cet enfant va très bien... La manticore était en train de serrer une nouvelle fois son poing. Quel importance y avait-il a savoir si c'était un garçonou une fille ? Aucune, elle voulait que ce soit une surprise. Ducon... je comprend que tu veuille savoir mais, moi je n'en ai pas l'envie ça restera notre enfant peu importe ce qu'il est. Levant les yeux au ciel. Ca ne sera pas des jumeaux pour la simple et bonne raison que si j'en porte je vais mourir... Rassurant ? oui ça l'était donc c'était un point positif vu qu'elle était encore vivante. Sa mère avait eu des complication quand elle avait mit au monde elle et Alvdan. Sauf que Dew elle avait failli mourir quelques jours après. Et on lui avait annoncé à sa mere qu'elle ne pourrait plus avoir d'enfant. Un peu comme elle a ce stade la ?

La manticore le regarda froidement. NON ! le sujet était clos pour elle. Qu'une autre personne s'en mele encore une fois ? Il voulait mettre tout le monde sur le coup ou ça ce passait comment ? La manticore était dans un tel état de chaos, qu'elle pourrait presque manger quelqu'un vivant. Alors le fait que toute la ville était au courant... faisait une nouvelle fois parler d'elle. Ok la célibrité c'était cool mais qu'elle raison avaient-ils d'en parler ? qu'est ce que cela leur apportait ? Ah et elle n'allait pas tomber le paneau du sexe dans une chambre d'hopital tout ça pour la convaincre de rester la jusqu'au moment ou le médecin reviendrait ? Non.. c'était mort, il allait se la carrer derrière l'oreille. Dit moi que tu en as envie aussi. Hmmm non.. Ce n'est pas le lieu ,
ni même le moment. Je vois ou tu veux en venir, me convaincre de rester ici, déjà que tu n'es pas en position de force donc ça ne risque pas.
Elle ne pas le temps de faire quoi que ce soit qu'il l'avait embrasser de force. Puis plus rien.

En tout cas... tu va etre dans a merde au reveil. Et Dewenty te fera la gueule pour un long trèèèèèèèèèèèèèès long moment. Brisé tu l'avais fait. Rompu ta promesse tu avais fait. Et désobeir aux ordres. Confiance tu as brisé. Mais la elle faisait dodo donc tu ne risquait pas d'avoir des bras en moins. La voilà donc plonger dans un cauchemar qu'elle revivait encore et encore... La mort d'Elisa à cause des médecins.

Le docteur était donc revenu pour regarder comment elle pouvait aller. Je suis désolé du retard, j'étais parti chercher son dossier Madame Dewenty Blake, née Maanteekor, et vous êtes ?

Le médecin fronça un peu les sourcils.

:copyright:️ 2981 12289 0

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
She a Killer Queen.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83288-comme-les-roses-j-ai- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83325-tu-es-a-croquer-vient-approche-toi-que-je-te-devore#1142269 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83324-avec-qui-vais-je-jouer-aujourdhui#1142256


ϟ Leo Lionstar ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Leo Lionstar

| Avatar : Rob Raco

| Conte : Manga Fairy Tail
| Dans le monde des contes, je suis : : Loke ★ (Leo du Lion , L esprit céleste )

| Cadavres : 2347


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Dim 6 Déc 2020 - 21:22

Une importante révélation

Avec toi, j'étais en train de revivre un - running bag- . Qu'est-ce que c'est ? Un événement de ta vie, que tu revis en boucle.  Un événement semblable a un autre. Un événement du passé , que tu vis et que tu ressens la même sensation qu'autrefois.  Une image du passé me hantait. Celle ou j'étais apparu dans le salon de la maison de Karen pour  proteger ma soeur étoilée : Aries , de la Violence que lui infligeait notre maitresse. Comme vous le savez la Violence ce n'est pas seulement physique. Même si j'ai le souvenir qu'elle utilisait souvent des armes pour nous punir, comme des chaines et ce baton de bois de rosier, qui était apparue a Storybrooke dans une boutique de sorcellerie. Reconnu a travers une boutique,  je l'avais récupéré avant celui ci se retrouve avec  un autre propriétaire , car c'était un objet de mon histoire. Comme certaines clés, cet objet était apparu pour que je le retrouve. Pour que je n'oublie pas ! Et toi aussi tu avais sans doute des objets de ta défunte fille.  Comme toi j'avais mes trésors , aujourd'hui , cet artefact se trouvait dans une boite a souvenirs dans mon sanctuaire secret, avec la Rose de verre que tu m'avais offert le Noel dernier, avant ton départ pour le Royaume des oeufs enchantés. 

Un sanctuaire , dont que tu ne connaissais pas l'existence, mais cet endroit a Storybrooke était MON endroit de recueil . Cet endroit avait quelques  gardiens, dont Plue parce que la bas, on avait construit des pierres tombales aux démons de Zeleph, lors de la fin de notre quête sur l'Ile Guluna , Une Ile aux démons ! Un endroit qui aurait fait une belle destination de vacances pour nous. Même si , il avait d'autres destinations encore mieux. Des destinations hors Storybrooke !   Ses destinations que j'imaginais que tu pourrais conquérir. Tu méritais un Territoire mieux que Storybrooke. Mais tu ne serais jamais d'accord pour qu'on s'installe ailleurs avec notre bébé. Mais surtout que la malédiction nous piège  dans ce monde . Donc on ne peut pas vraiment partir pour toujours. Mais que dirais-tu d'élargir ton territoire avec moi ? Tu le sais envers toi , je me couvre de missions pour que tu sois heureuse.   Je voudrais qu'on parte a l'aventure . Parce que je voudrais te montrer les endroits de rêves qu'on pourrait conquérir, ensemble. Parce que j'avais accomplit la mission de t'offrir un bébé. Comme mission, je pourrais t'aider a autre projet .  Mais je sais après la naissance du bébé  ...Et surtout quand tu m'aurais pardonné.

je voudrais qu'on quitte ton territoire un temps, après tout souvient toi tu m'avais promis , un autre voyage . On n'était pas reparti depuis.. Pour revenir au sanctuaire, car même les êtres maléficients méritaient une place pour reposer en paix. Mais pourquoi cet endroit existait ? C'était le lieu ou  je m'étais réfugier après ma sortie de Prison, a cause de mon -runing bag- . sur la mort de Karen. Moi aussi, je vivais sa mort en boucle.  Cet endroit ou j'avais fait le point sur ma personne, parce qu'après cette malédiction on sait tous senti perdu. Et avec cette dispute j'étais encore plus perdu. Je me sentais plus digne d'être une fée . J'avais échoué a ma tache d'être ton serviteur. J avais echoué a ma tache de te rendre heureuse, a cause de moi tu subissais ton traumatisme de la mort de ton enfant. J aurais du t'apporter a la maison..

A l'époque ,j'avais tout perdu, ma famille , ma maison, et mes amis.  Comme toi , en ce moment même par ma faute, tu cauchemardais sur la perte de ce bébé mort né.  Toi qui me reprochait  que je voulais retrouver Karen a tout prix. Tu n'avais pas tords. Ta personnalité, notre dispute me remorisait sa présence. Je la cauchemardais a ma manière.  Tu me disais de la fermer. A cet instant, mes lèvres se  closaient. A cet instant, j'avais pris de la décision de ne plus d'en parler. Et me cacher quand j,aurais des apparitions . Et je savais même comment me débarasser de Karen , il suffisait que je l'efface de la mémoire des étoiles. Pour toi , elle n'existera plus pour moi . De cette manière , tu ne me blamerais plus jamais qu 'elle avait trop d importance pour moi.  Tu me blamerais plus que je la comparaissais a toi. Mais toi ne vient pas nier que tu ne voudrais pas  retrouver Elisa. Et ne vient pas me dire que tu ne me comparaitrais  jamais a ton ancien amant, car tu n avais pas besoin de tes mots pour que je sache que tu aurais préféré un être tenebreux car tu avais deja eu cette pensée, que j'avais beaucoup de potentiel en être obscure. Et tu me pousses a le devenir. Cette dispute encore plus..  Alors pourquoi me blamer ?  Mais sache que je sais quoi faire maintenant..  Je sais quelle évolution que j'ai besoin ..que tout s'arrange  entre nous . 


Continous ce running bag avant de me mettre en qûete de ma premiere mission Storybrookienne : Retrouver Lucy .  Mais peut-être quand j'aurais ta confiance ,voudrais tu être une gardienne de mon sanctuaire.  Jetant un oeil sur tes doigts refermées sur eux -même pour former un poing. Ce poing qui exprimait ta rage a mon égard. J'avais envie que de faire apparaitre le spectre de Karen dans ta main, pour que tu me frappes avec celui-ci . Je le méritais pour ne pas avoir été ton écoute . Et d'avoir désoébit . Et de t'avoir fait souffrir avec des souv Et comme dirait mon professeur de mythologie , il ne faut pas contrairier une manticore. J'ai compris la lecon Professeur !  Je ne ferais plus jamais cet erreur.  Fait moi subir les pires chatiments.  Mais non tu semblais te retenir. Pourquoi ?  Si elle m'aurait dit de me taire . Je lui aurais dit ses mots : - Frappe- moi encore et encore jusqu a tu m'accodes ton pardon .
Revenons a l'époque de Karen , Les mots sont aussi de la Violence. Et les mots sont beaucoup plus puissants et blessants , qu'un acte.  Un acte  peut cicatriser mais un simple mot ne peut pas guérir. Donc je crois qu'on devrait faire attention nos mots a tous les deux durant notre dispute car j'ai aucunement envie de te perdre car les mots avec Karen avait été trop loin . Et je l'avais perdue. Mais tes mots avaient eu pour moi un grave impact. Tes mots creeait un détachement envers notre enfant , car je renoncais a savoir s'il allait bien en te donnant ma confiance, parce que tu disais que c'était toi qui avait les sensations. Et que vous allez bien.  Je renoncais aux dires du médecin car quand tu disais que les humains étaient pathépathiques, dont  mon opinion et mon inquiètude   pour vous deux étaient pathétique, même si je m"étais jamais considéré comme un humain.  J'agisais parfois comme eux, car ceux ci avaient été mon modele. Certains étaient devenus des amis.  Une en particulier, m'avait sauvée la vie, quand je désirais que disparaitre pour payer ma faute, car toutes les fautes que je faisais ou je ferais.  Je voulais les payer . Et je voulais payer mes bétises d'Aujour dhui.  Mais  je me considérais plus  comme  leur serviteur, parce que c'était dans ma nature d'Esprit Céleste.  Et meme si je voudrais te démontrer qui a des bons humains, tu ne voudrais jamais y croire. Et leur faire confiance.  Surtout que tu n'étais pas capable de me faire confiance.  Alors je n'insisterais pas ! Et c'était une des raisons  , quand je te disais que tu me poussais vers une autre évolution.. Le fait que mon amour pour les humains et ta haine envers eux creusaient une fosse entre nous. Mais ne t'inquiete pas, pour toi je serais pres a renoncer a etre une fée, et devenir Spriggan .  Et les mépriser par amour..car c'est l'amour te noicit une ame.  Et surtout l'amour de la vie . Plus que je t'aime, plus que ma lumière s'éteint et peut-etre je finierais comme le mage noir de mon monde. 


Tes mots me faisaient aussi renier, renoncer a  tous les moments magiques que j'aurais voulu qu'on vive tous les trois. A cause de toi, je ne pourrais jamais m'épanouir de ta grossesse. Et savoir que tu ne pourrais jamais avoir des jumeaux,. Cela voulait dire que je ne pourrais pas avoir une autre chance, de vivre ce que j'ai raté avec  ce bébé.   Je ne pourrais jamais  vivre la grossesse de nos reves   avec toi,  enfin ce qui reste de cette grossesse.  Tu semblais vouloir la vivre  seule. Et avoir  pleins controle dessus. Alors pourquoi je suis encore la ?  Parce que je vous aime ! Et non je n'aime pas seulement le bébé, parce que sinon je ne cédais pas a ta version de vivre ta grossesse.  Et parce que pour toi , je renoncerais a mon bonheur.  


A tes mots , je me sentais que géniteur, car  tu  me refusais tous les plaisirs d etre un parent , parce que tu voulais la  surprise de tout.  On en avait meme  pas discuter.  Tu avais décidée que ca le serait ! Et je n'avais pas mon mot a dire .  Il n avait pas place a la discussion.   Et moi je ne voulais pas empirer  la situation. Je me continuais de me taire tout le long de ton discours, en restant indifférent et inexpressif . Mais au fond de moi, mes pensées étaient sanglotâtes. Et j'essayeais de prendre les décisions le mieux pour nous trois. 


Mais ton vouloir de la vivre  de cette maniere m'empechait  qu on vive les moments magiques, que tous les parents vivaient avec leur enfant. Tu aurais pu faire un effort  pour m'impliquer.   De la facon que tu parlais , je n'avais aucun droit sur cet enfant. C'était peut-etre pour ca que j'utilisais le mot - Mon- ca te gênait.  Tu ne voulais pas que je me l'approier car il était deja ta possession.  J'avais accomplit ma mission, alors pourquoi tu ne bouffais pas ? Toi tu n'utilisais peut-etre pas ce mot , car toi tu étais une femme d action et  tes actes étaient des mots , qui  me faisaient comprendre que c'était - TON- bébé , car  tu m'exprimais : Pas le droit de m'inquiéter pour vous . Pas le droit d'etre témoins de tes malaises.  Moi qui avait toujours rever de pouvoir te dorloter durant ces moments.  Etre a tes petits soins.  Pas le droit de savoir le sexe.  Pas le droit a une image de notre enfant.  Pas le droit d'entendre son coeur.  Pas le droit...Je continue s enumérer ?  Et allais tu me priver de ma présence auprès de toi durant l accouchement , ou  j'aurais ta permission  d' être la a te tenir la main et t'encourager a pousser notre création   ?  Allais tu me priver de sa naissance ? Et du plus beau moment qu'un père peut vivre avec cet enfant , être le premier a le prendre a sa sortie pour pouvoir le déposer sur sa mere.   C'était le dernier moment ou je pourrais vivre ta grossesse.  Mais toi tu voulais tout decider. Vivre seule cette grossesse . C etait l'impression que j'avais ! Et cette pensée venait le confirmer  Mais pour le moment il appartenait autant a la manticore qu'à Leo puisqu'il se trouvait être dans son ventre. C'était elle qui détenait le choix. Alors a quoi je servais ?Il avait voué sa vie à faire ça alors qu'il y avait d'autre chose à penser... Dit moi donc a quoi je pourrais penser a part a la femme que j'aimais et cet enfant ? Moi je pensais au bonheur d etres parents  toutes les deux. Mais  tu m'empechais de vivre et m'épanouir dans les moments magiques qu'on pourrait vivre tous les deux comme des parents .Et sourire ensemble  a la vie qu'on avait creer.  Non tu agissais egoistement.



Mais je pouvais me consoler un peu avec cette phrase :  ça restera notre enfant peu importe ce qu'il est.. Vu que tu m'avais ordonner de garder le silence, je ne pouvais pas te dire ce que j'avais sur le coeur. Et te demander si c'était vraiment mon enfant ou si j'étais seulement celui qu'il avait fourni la semence.  Est ce que ca voulait dire que tu allais l'accepter meme s'il était un humain ? Même si pour moi il ne serait jamais un humain c'était impossible !  Mais ne t inquiete pas je ne rejeterais pas. Mais j'aimerais penser qu'il soit un mélange de nous. . Tu avais employé le mot notre enfant. J espérais ce pronom etait véridique,  car pour le moment je ne me  sentais pas aucunement comme son père , vu que tu avais tout tracer pour lui. Et que tu me refusais toute implication auprès de toi et de cet être.  En ce moment, tout ce que tu désirais de moi , c'était que je travaille ou que je sois ton larbin. Oui j'aimais être un mannequin suivre les traces de Karen. Mais elle n'était pas seulement un mannequin, mais aussi une magicienne. Donc elle partait a l'aventure dans notre monde magique.  La magie me manque !  Mais travailler c'était une vie trop humaine. Moi ce que je voudrais retrouver ma vie d'Antan . Une vie de quêtes .  Être un Esprit Céleste.   Je voudrais qu'on parte a la conquête des mondes en famille.   Mais ce que je veux surtout c'est être avec le bébé et toi . Et tu me repoussais..


D'un baiser forcé, sous mes doigts de fés tu étais endormie.  Je me doutais qu a ton réveil mon heure allait se faire faucher par la mort.  Mais je me sentais deja mort a trop t'aimer. Et a trop aimer la vie qui se développait dans ton ventre. Et l'amour est un assassin. Soudainement,  le médecin que j avais tant souhaité voir avait pénétré dans la pièce. Il s'excusait de son retard, mais il avait qu'a retarder son trepas car  il me dévoilait ce mot, ce mot de trop : Blake.  A cet instant, mon coeur s'arrêtait de battre quelques secondes, sous le choc de cette revelation. Mes paupières devenaient closes. Et  dans un dernier reflexe, je posais ma main sur le bas de ton ventre.  Mais quand le médecin me disait : - Vous êtes ? Mes paupières s'ouvraient subitement.  Miraculeusement mon coeur se remettait en marche. -  Un Spriggran. 

Qu est ce que c'était un Spriggran ? Une fée maléfique! Jeu de mot avec le nom de ma Guilde. Fairy tail voulait dire queue de fée parce que la fondatrice de notre guilde de mages avaient une forte croyance pour les fées. Et ses amis la considérait comme une fée. Et meme si j'étais un esprit céleste. J'étais aussi une fée.  

Sous la rage de la révélation du Docteur, je ne pouvais pas controler mes pulsions haineuse envers cet inconnu qui allait s'avérer etre mon Nemesis.  Je disais a haute voix la formule magique d une de mes attaques que j'avais faconner au fil des siecles  :  Rayon de Regulus.  Une main lumineuse en direction du médecin . Je vais t'épargner tous les détails d horreur, car j'aurais pu te décrire une scene a la Stephen King. Mais faisons une scene a la Manga, soudainement  le regard de l'homme se voilait d'un rideau transparent.  Du sang s'écoulait de sa bouche.  Et son corps basculait par en arrière. Durant sa chute , on pouvait voir tout l'horreur d un homme transpercé par le rayon purgatoire.  Ma magie l avait purger par la mort  -  Plus jamais, je veux entendre son nom.  Plus jamais vous me direz qu'elle est la femme d'un autre.   Puis je sortais du lit avec précaution prenant  soin de ne pas brusquer ton corps. Je m avancais  vers le cadavre  et je me penchais vers celui-ci.  Mon regard se posait sur la paparasse médicale . Je lui arrachait donc le dossier des mains d un mouvement brusque.  Sans le consulter,  sous ma lumière solaire, je le réduisais en poussière celle ; qui s evaporait dans la pièce comme la bucane d une cigarette. Mais qu est ce que j'allais faire de ce cadavre ?  Me baigner dans son sang et savourer le nouveau moi ? Pas du tout parce que le tuer était un dérapage . C est une perte de controle. Un geste commis parce que l'amour que je te portais était toxique. C'était un poison céleste .  Sauvagement, je capturais le coeur du médecin qui pendouillait dans le trou fait dans sa poitrine. -  Plus jamais un homme ne la touchera.  Surtout pas un humain. Oui j avais compris que ma faute avait un lien avec cette espece. Mais avoir le coeur d'un être dans mes mains, surtout celui d un humain, cette espece qui a je devais servitude et avec le temps était devenu des amis. Mais il avait des humains mauvais ! C était une sensation inhabituel et inconnue.  Une sensation désagréable.  Mais j'avais commis cet attentat pour que tu me pardonnes. Par culpabilisation et par doute . Et parce que souvient toi de cette pensée, celle tu avais toujours cru que j'aurais plus de potentiel avec mes ténébres. Moi je savais que tu avais tords , c 'était l'amour et la confiance  que tu ressentais..ressentirais..ressens pour moi qui ferait de moi l'homme que tu as besoin dans ta vie et celle de notre enfant.  De ma magie, je faisais disparaitre le coeur sur ta table de chevet a la maison. Tu pourrais le devorer par la suite, si tu en avais l envie ou commencer une collection de coeurs comme l Enchanteresse du sort noir.  Avant que tu te reveilles , il fallait  qu on entre parce que  tu voulais entrer, on allait entrer ! 

Je me relevais essuyant le sang de ma main sur ma chemise.  Je me retournais près de toi.  T'enveloppait dans la couverture , je te prenais dans mes bras. Te collant et te serrant contre moi. Puis je me m'invoquais a la maison.. 

Dans notre tanière, je t'installais dans notre lit . Je te retirais la couverture de l'hopital de sur toi en la faisant disparaitre et je te couvrais de mon plaids qui avait été lavée et qui ne portait plus le parfum des amants Dorian, mais mon odeur. Déposant ma bouche sur tes lèvres , je te volais un baiser.  Puis je posais une main sur ton ventre disant : -  Bébé , prend soins de ta Maman pour moi. Je te promets que je deviendrais un meilleur homme pour elle et pour toi.   Puis je m'éloignais du lit pour trouver stylo et parchemin.  Je n allais pas quitter le manoir sans explication.  Je n'étais pas ton mari,  je n'étais pas Blake.  Après quelques minutes , je déposais le papier a coté du coeur sur ta table de chevet.  Le papier était plier en deux sur le dessus de celui- ci , il était inscrits : -  Pour me faire pardonner.

Si tu ouvrais le mot : 

Cher Amour , 

Je t'offre ce coeur pour me faire pardonner d avoir fauter. Je reconnais mes tords et je m'excuse sincèrement de ne pas avoir été a la hauteur  de tes attentes. Mais ne t'inquiète pas , ce coeur est la preuve que cet humain n'a pas posé ses mains sur toi .  Et ne les posera jamais. Plus jamais je te metterais en contact avec ta peur des humains.  Je sais que tu aurais préféré le mien:: Mon coeur, mais ne t inquiete pas j'ai déja été puni et mon coeur est meutri avec ce nom qui n'est pas le mien, mais le sien . Celui a qui j'aurais du etre a ma place et le Père de l'enfant que tu portes.    Ne crois pas que cette lettre est un abandon. Je  ne t abandonne pas , ni le bébé .  Je reviendrais quand tu l auras décidée,  mais je crois que ma présence est de trop, en ce moment.  Surtout que je n'ai pas envie de me disputer d'avantage avec toi . Je n'aime pas qu on soit en conflit.   Sache que je t aime . Et que pour toi je suis parti de la maison pour aller  la conquete d un meilleur moi pour toi . Esperant que ce nouveau moi sera a la hauteur de ton amour.  Invoque moi quand tu voudras de moi dans ta vie et celle de notre enfant.  Esperant que tu me pardonneras mes fautes  et que tu m aimes toujours.  Et désolé d'être un homme si difficile a aimer..  
                                                                                             Léo 


Quittant la chambre a coucher. Jetant un dernier regard derriere moi avec une expression du visage comme si c'était la dernière que j'allais te voir, après tout je ne savais pas combien de temps que tu allais me bouder et ruminer contre ma personne.  En vrai, tu avais jusqu au voyage dans le passé que j allais faire si on suit la cohérence de nos récits. Mais espérons le que tu me pardonnes avant cet événement car même si j avais renoncé a m impliquer dans ta grossesse parce que tu avais predestiné comment tu voulais la vivre. avec surprise. Je voulais vivre ce moment dans le futur ou je touche ta bédaine et que je le sens, car creer un lien avec cet enfant etait pour moi . Et j esperais que tu y refléchirais durant mon absence , Durant mon cheminement pour devenir un meilleur homme pour toi .  Mais au fond de moi, tout ce je voulais c est que tu me retiennes et que tu m empeches de franchir cette porte...

:copyright:️ 2981 12289 0
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81908-la-vraie-force-est-un http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t84196-le-zodiaque-amical


ϟ Dewenty Maanteekor ϟ



« Je suis plus qu’affamé ! ‎ƪ(ړײ)‎ƪ​​
#TeamGlouton sur pattes »


Dewenty Maanteekor

| Avatar : Impératrice Aishwarya Rai <3

Une importante révélation feat Leo Gf84

Une importante révélation feat Leo 2jqx
Que le spectacle commence...


| Conte : Folklore & Mythes
| Dans le monde des contes, je suis : : Manticore

| Cadavres : 381


Une importante révélation feat Leo _



________________________________________ Dim 13 Déc 2020 - 18:27

Une importante révélation

20 aout

La manticore ne pourrait jamais revenir en arrière son enfant était mort et rien ne pourrait jamais la ramener. Et ça elle le savait pertinemment, elle n'avait pas des croyances stupide. Une fois mort, rien ne pourrait ramener quelqu'un. Sinon ca aurait fait très longtemps que Elisa serait revenu d'entre les morts. Et elle vivrait avec elle. Partir de SB n'était peut-etre pas dans ses projets pour le moment, surtout quand son pere et son frere devait revenir. En aucun cas elle n'allait laisser son territoire sans surveillance.

Pour le moment la manticore dormait et c'était bon signe pour lui pour le moment le médecin de craignais rien du tout. Elle avait entendu qu'il s'était passer quelques chose et le pire d'en tout cela elle avait entendu son ancien non. Celui qu'elle avait porter pour que Elisa ne risque rien, un nom qui n'avait visiblement pas servi pour cette enfant. Puis le médecin était la.. il avait surement trépasser par ? par qui au fait ? puis, une odeur de sang s'était rependu, c'était délicieux. Une particularité qu'elle appréciait chez Leo, son coté beaucoup plus obscure. Comment ça elle entendait ? Bah oui évidement sinon ce n'est pas drôle pour sortir des dossiers par la suite.

La manticore sentait qu'elle était en train d'être transporter puis caler contre quelques choses, un torse et vu l'odeur. C'était Leo qui avait sans doute fait un carnage mais elle s'était laisser caller..

Elle restait encore inconsciente mais senti ses lèvres sur les siennes.

Quelques heures plus tard à son reveil, elle était entourer d'une rage parce que Leo avait fauté en l'endormant mais elle avait découvert le coeur plein de sang qui était en train de salir un peu le sol. Il aurait pu le mettre dans une assiette.. Elle poussa un soupire prenant la lettre entre ses mains pour la lire en passant sa main sur son ventre. Ton père est un abruti... et il manque pas d'idée pour essayer de se faire pardonner. Mais un jour, je vais devoir lui parler de ta grand soeur. Mais pour l'heure c'est trop tôt, je n'ai pas la force

Elle posa le parchemin et prit le coeur dans sa main. Et soupira doucement, pour le moment elle avait un peu trop de rage en elle pour l'appeler mais, elle n'allait pas l'appeler tout de suite. Mais elle l’appellerait. Un nouveau Leo plus sombre ne serait pas de refus.

THE END


:copyright:️ 2981 12289 0

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
She a Killer Queen.

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83288-comme-les-roses-j-ai- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83325-tu-es-a-croquer-vient-approche-toi-que-je-te-devore#1142269 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83324-avec-qui-vais-je-jouer-aujourdhui#1142256


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Une importante révélation feat Leo _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Une importante révélation feat Leo





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Médecine & Science :: ➹ L'hôpital