« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 

 Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8uer
Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ahg2

| Cadavres : 6502



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Ven 30 Oct 2020 - 18:40

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin
ft. Sinmora


Le temps était clément, voire même ensoleillé. Les températures étaient relativement douces pour ce début de mois de Décembre. Et pourtant, dans le cœur des Storybrookiens, c’était l’orage, la tempête. La colère et la tristesse. Beaucoup de monde s’était réuni à l’enterrement de Dyson. Evidemment Violette avait fait partie de ces personnes. Tout comme les proches de Dyson, elle avait dû faire un discours. Qu’est-ce qu’il avait été dur à préparer ! Violette avait détesté écrire ses mots. Pour elle, c’était inimaginable. Il ne pouvait pas être mort. Il ne pouvait pas laisser Violette. Seule.

Elle n’avait jamais été seule. Violette avait ses amis et sa famille autour d’elle. Mais personne ne pourrait combler le vide que laissai Dyson derrière lui. La brune était anéantie. Elle n’était plus que l’ombre d’elle-même. Comment continuer à vivre sans l’une des personnes les plus importantes à ses yeux ? Comment continuer à s’entraîner avec Cookie sans celui qui était l’investigateur de la collaboration Magic League/Dieux. Qu’allait devenir la Magic League ? Tant de question dont Violette ne cherchait même pas les réponses.

Après la cérémonie, Violette s’était recueilli sur la tombe de son ami, pleurant encore à chaude larme. Et finalement, lorsque son corps fut vidé de toute son eau, Violette décida de rentrer chez elle. Elle évita scrupuleusement toutes les personnes qu’elle connaissait. Elle n’avait envie de parler à personne, ni de voir personne. Et pour cela, rien de plus simple, Violette se rendit invisible. Mais continua d’agir comme si tout le monde pouvait la voir : prendre sa voiture, ouvrit les portes etc… Elle n’avait clairement pas la tête à réfléchir aux conséquences de ses actes.

Arrivée dans sa chambre, Violette se laissa tomber dans son lit. Par chance elle n’avait croisée ni Apple, ni Socrate ni Nora. D’ailleurs cette dernière n’était pas venue à l’enterrement. Etait-elle au courant de ce qui s’était passé ? Savait-elle qui était Dyson ? Ce n’était pas sûr. Mais cette information avait son importance. Peut-être que Nora allait pouvoir l’aider. C’était bien plus facile de penser à d’autres choses avec des personnes ne partageant pas la même douleur.

Alors Violette observa l’extérieur, par la fenêtre, depuis son lit. C’était une belle journée de Décembre. Le cœur de Violette était en miette, son moral aussi mais elle avait besoin de prendre l’air, de tenter de se changer les idées. Violette fronça les sourcils. Une idée d’activité lui été apparu. Même si elle n’avait pas trop envie de voir des personnes vivantes, elle était parfaitement consciente que cela ne pourrait que l’aider à aller de l’avant.

Se redressant brusquement, Violette porta un regard sur son armoire. Elle espérait avoir de quoi réaliser son idée. Pour le savoir, il fallait l’ouvrir. Alors ni une ni deux, Violette sortit de son lit et commença à chercher dans son armoire. Elle en sortit une tenue confortable mais chaude et surtout des chaussures de randonnée et un grand sac à dos. En sortant de sa chambre, Violette passa devant la chambre de Nora. Mais personne ne semblait être à l’intérieur. Tant pis, la brune descendit les escaliers pour aller dans la cuisine. Il fallait qu’elle prenne des vivres pour sa longue balade.

Nora était là, dans la cuisine, assise, un sandwich à la main. Parfait. Avant de lui proposer, Violette se dirigea vers l’évier. Ouvrant le robinet, elle se passa plusieurs fois les mains mouillées sur son visage, histoire de faire dérougir ses joues.

« C’est un sandwich à quoi ? Tu en as fait d’autres ? » demanda-t-elle le visage dans le torchon.

Ce n’était pas véritablement là où Violette voulait en venir. Mais ça allait l’aider. Violette posa le torchon, puis se retourna vers Nora. Elle posa son sac à ses pieds.

« Je te demande ça parce que je voulais savoir si tu étais intéressée pour une randonnée avec moi, vers les frontières de Storybrooke. »

Si Nora était vraiment son amie, elle ne pouvait pas refuser, si ?

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Rey200

| Cadavres : 5988



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Lun 2 Nov 2020 - 6:24


Un kilomètre à pied, ça use ?
Et deux, trois, quatre, cinq... ?
▼▲▼

Un enterrement, c'est quelque chose de difficile à gérer. Chez moi, quand cela se produisait, on y mettait beaucoup moins de formes qu'ici. Les défunts étaient enterrés dans un linge blanc, quelque part dans la forêt. Les tombes n'existaient pas. Parfois certaines personnes se réunissaient pour chanter. D'autres fois, on se contentait de se recueillir quelques instants avant de s'en aller. Mais à dire vrai, de manière générale, la mort n'était pas vécue de la même manière chez moi, comparé à ici.

Je n'ai pas connu beaucoup de gens qui sont morts. En dehors de ma mère, bien entendu. Et à dire vrai, la mort des Titans est encore quelque chose de différent de la nôtre. Du moins d'après ce que j'en avais compris dans sa lettre. Car on était amené à se revoir, un jour. Peut-être à ma propre mort. J'y avais déjà réfléchis d'ailleurs, me demandant à quoi cela ressemblerait. Est-ce qu'on souffrait quand on mourrait ? Est-ce que c'était difficile ? Et qu'est ce qu'il y avait de l'autre côté ?

En songeant à tout cela, j'avais également songé à Elliot et ce à quoi il était amené à devenir. Chronos se battait pour éradiquer la mort. Mais si la mort était quelque chose de mauvais, pourquoi ma mère semblait penser le contraire ? Est-ce qu'il y avait différentes façons de mourir ? En tout cas, ces derniers jours, Violette semblait affectée par la mort de Dyson.

Je ne le connaissais pas. Je l'avais peut-être croisé une fois ou deux, mais sans plus. On ne s'était jamais adressé la parole. Je savais juste qu'il s'entraînait avec Cookie et Violette, mais ce n'était pas aux même horaires que moi. Du coup, on ne s'était jamais retrouvé à s'entraîner ensemble, lui et moi. En tout cas, à ce que j'en savais, c'était un très proche ami de Violette. Et je ne savais pas du tout comment je devais agir avec la jeune femme. Car je n'étais pas habituée à gérer ce genre de choses.

J'avais vue Apple déposer des biscuits devant la porte de la chambre de Violette. J'avais aussi entendu Socrate marmonner plusieurs fois, mais il était resté discret, sans réagir face à Violette. Est ce qu'il fallait faire comme lui et se montrer discret ? Quant à Magrathéa, elle avait déposé un gant de toilette bien emballé sur le lit de la jeune femme. Je ne comprenais pas trop. Fallait faire une offrande à ceux qui pleuraient un défunt ? Dans l'ensemble, j'avais la sensation que chacun devait faire à cette manière. Du moins c'était ce à quoi je songeais en préparant ce sandwich.

Car je ne voyais pas quoi lui apporter d'autre. Elle en mangeait parfois, ce qui signifiait sans doute qu'elle aimait ça. Mais je n'étais pas très friande de sandwich, du coup je ne savais pas trop quoi lui mettre dedans. J'avais trouvé du fromage laissé par Socrate, que j'avais étalé sur le pain. Puis, une tranche de cette chose que mettait Magrathéa dans ses sandwich. Et enfin, quelques tomates qui appartenaient à Apple. Et j'y avais ajouté des feuilles de salade. J'espérais qu'elle aimerait bien. Et en parlant d'elle, elle était arrivée dans la cuisine pile quand j'avais fini de préparer l'offrande. Enfin le sandwich...

« C'est... pour toi. » répondis-je en lui tendant.

Ca ne me donnait pas trop envie de le manger et je me demandais si ça allait être son cas aussi. Après, je pouvais toujours lui trouver autre chose.

Observant Violette, elle portait une tenue prête à sortir et un grand sac à dos. Elle comptait partir en voyage ? J'en eu la confirmation quand elle me proposa la randonnée. A moi ?

« D'accord. » dis-je en me levant et en regardant autour de moi.

Je pris une pomme qui se trouvait dans le panier à fruit et je la mis en poche. Puis, je lui en tendis une aussi. C'était sans doute mieux que le sandwich. Mais d'un autre côté, vue le grand sac à dos qu'elle avait pris avec, elle comptait partir combien de temps ?

« Tu crois qu'on aura besoin de plus ? » lui demandais-je.

Je n'avais pas spécialement besoin de me changer en tout cas. Car je portais déjà une tenue confortable. Et j'avais une petite veste dans l'entrée. De quoi parer au froid si il venait à nous frapper de plein fouet.

J'étais prête. Rapidement prête. C'était peut-être de cette manière que je pouvais lui apporter mon soutiens.

« Tu sais, je... je suis désolé pour ton ami. » lui dis-je, l'observant quelques instants avant de me diriger vers la porte d'entrée et de l'ouvrir. « Tu veux que je porte ton sac ? »

Je ne savais pas si il était lourd ou non. D'ailleurs y'avait quoi dans son grand sac ?

CODAGE PAR AMATIS




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8uer
Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ahg2

| Cadavres : 6502



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Mar 3 Nov 2020 - 23:06

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin
ft. Sinmora


A aucun moment Violette ne s’était doutée que le sandwich que Nora préparait lui était destiné. Maladroitement Violette le prit, les sourcils froncés.

« Euuuuh….merci ? »

Les habitants de la colocation avaient tous été bizarre ces dernières heures. Socrate était resté discret, ignorant Violette. Et d’un côté ça changeait car il était toujours le premier à lui rappeler de payer le loyer et d’arrêter de laisser traîner ses affaires dans le salon. Mais là, aucune remarque. Apple, elle, avait déposé des biscuits tandis que Magrathéa avait déposa un gant de toilette. Autant les biscuits, ça pouvait être considéré comme un remède au chagrin mais le gant de toilette Violette n’avait pas compris. Alors forcément, le cadeau de Nora allait dans le même sens. Incompréhensible. Néanmoins, Violette prenait ça comme une attention, une manifestation de l’amitié qu’elle portait pour elle. C’était ça le plus important.

La réponse positive à la randonnée ne faisait qu’accentuer le sentiment que Violette pouvait compter sur Nora et la considérait comme une véritable amie. Violette ne put s’empêcher d’avoir un petit sourire en la voyant prendre deux pommes. Violette la prit et la glissa avec le sandwich dans le sac.

« Hum… »

Ce fut la première réponse de Violette à l’interrogation de Nora. Est-ce qu’ils allaient avoir besoin de plus. Aucune idée. L’esprit de Violette n’était plus clair depuis début Décembre. Elle avait du mal à réfléchir et à prendre de bonnes décisions.

« Je t’avoue que je ne sais pas. Je ne sais même pas où l’on va aller exactement, ni combien de temps ça va durer. »

Autant être franche avec elle. Nora devait savoir qu’elle s’engageait dans quelque chose de relativement inconnu. Violette ouvrit le frigo et prit une grande bouteille d’eau. C’était ça le plus important. La nourriture était secondaire. Et peut-être que sur leur route, elles trouveraient des fruits ?

Nora était déjà prête, apparemment. Et Violette, après avoir mis la bouteille d’eau dans son sac, l’était aussi. A l’évocation de Dyson, une nouvelle larme perla sur la joue de Violette. Elle l’essuya d’un revers de la main, tentant de se contrôler pour ne pas fondre en larme une nouvelle fois.

« Tu n’y peux rien. »

Il était impossible pour Violette de dire merci à Nora pour ce qu’elle disait. C’était sympa d’être désolée mais elle n’y était pour rien. Alors que d’autres étaient totalement coupable. Violette fronça les sourcils. Penser à ces gens-là lui donnait des envies pas très légales. Violette ressentait une telle colère qu’elle avait l’impression de sombrer dans une partie sombre d’elle-même. C’était aussi le but de cette randonnée, tenter de garder la tête hors de l’eau, ne pas sombrer dans ce mauvais côté. Un mauvais côté où les 7 péchés capitaux s’entremêlaient.

Violette se surestimait. Elle se considérait au-dessus de beaucoup. Elle était forte et intelligente. Et elle savait qu’elle pourrait venger Dyson. Quel orgueil ! Car ce n’était pas forcément vrai. Surtout si on lui demandait de se séparer de ses biens et de ses richesses. Tel l’avare, elle tenait à ce qu’elle possédait car elle trouvait qu’elle méritait tout ce dont elle avait acquis.

La douce brise caressa le visage de Violette, la ramenant petit à petit à la réalité. La porte était grande ouverte. Puis soudain la question de Nora revint dans l’esprit de Violette. Elle porta un regard à son sac qui était posée sur le sol.

« Comme j’ai l’impression de porter le monde sur mes épaules, ouais, je veux carrément bien que tu prennes mon sac, ça me fera toujours ça en moins à porter ? »

Allait-elle vraiment le faire ? Violette se le demandait. Mais dans tous les cas, elle reprendrait son sac. Elle n’était pas comme ça, à utiliser les gens. C’était impossible. Son sac, elle le porterait elle-même.

« Tu t’y connais en plante ? Ça pourrait nous être utile pour survivre dans la nature. Je ne dis pas qu’on en aura besoin. Mais sait-on jamais. »

Violette récupéra son sac – au sol ou sur l’épaule de Nora – avant de sortir de la maison. En route vers l’aventure. Où est-ce que ça allait les mener ?

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Rey200

| Cadavres : 5988



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Sam 14 Nov 2020 - 21:56


Un kilomètre à pied, ça use ?
Et deux, trois, quatre, cinq... ?
▼▲▼

Elle m'avait laissée son sac pour finalement le reprendre. Je ne comprenais pas trop ce qu'elle voulait réellement. Surement que ça venait du fait qu'elle n'allait pas bien. En tout cas, quand on avait quitté la maison, je lui avais affirmé qu'il n'y aurait pas de soucis pour s'y retrouver en forêt.

« J'ai grandis dans une immense forêt, à Vigrid. J'ai du me débrouiller par moi même. Je sais trouver de l'eau. » dis-je fièrement.

C'était quelque chose que je maîtrisais. Ca n'allait pas poser le moindre soucis. On pouvait partir les yeux fermés. Enfin, peut être pas vue que si on ne regardait pas où on allait, on finirait par se prendre un arbre. Comme Eurus quand elle s'était prise le poteau la dernière fois que je l'avais vue.

On avait commencé à marcher au dehors. Je ne voulais pas évoquer le soucis qu'elle vivait en ce moment. Il fallait que je lui change les idées. En passant devant le chemin menant à la forêt, et en sachant que Violette travaillait à la Mairie, une question m'avait traversé l'esprit.

« Pourquoi il y a des Pères Noël aussi grand à l'entrée de la forêt ? »

Il y en avait deux, un de chaque côté du chemin. Faut dire que cette année, la ville possédait beaucoup plus de décorations que les années précédentes. Les agents municipaux avaient déjà commencé à les installer un peu de partout.

« Ca te plait la Mairie ? »

J'en profitais pour enchainer avec cette question. Après tout, on s'était rencontré au moment où j'avais postulé pour devenir l'assistante de l'assistante. Un peu plus et on aurait bossé ensemble.

CODAGE PAR AMATIS




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8uer
Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ahg2

| Cadavres : 6502



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Sam 28 Nov 2020 - 12:45

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin
ft. Sinmora


Indécision, perte de repère, changement d’humeur fréquente. Voilà ce qui pouvait caractériser Violette depuis début Décembre. Et en ce triste jour de funérailles, c’était Nora qui allait en pâtir. Ça avait commencé avec son indécision concernant son sac à dos. Et finalement, Violette avait décidé de le garder. Et tandis qu’elles marchaient en direction de la forêt, Violette écouta Nora qui expliquait son mode de vie de là où elle venait, Vigrid. En y pensant, les deux brunes avaient quelques points communs. Chacune avait dû quitter son monde pour venir à Storybrooke. Forcément, beaucoup d’eau avait coulé sous les ponts depuis. Mais ça restait un point commun.

« Ca nous sera utile alors. Pour éviter de nous perdre. Mais bon, tu sais, depuis qu’on a inventé l’eau courante, moi aussi je sais trouver de l’eau. Comme tout le monde. »

Et voilà. Violette devenait sarcastique. C’était aussi un point qui caractérisait Violette ces derniers jours. Remarquant tout de suite que ce qu’elle avait dit n’était pas forcément sympa, et ne voulant pas se retrouver seule dans la forêt, la brune décida de s’excuser immédiatement.

« Désolée. Je voulais pas dire ça. Surtout que trouver de l’eau dans une forêt, c’est beaucoup plus difficile que…d’ouvrir un robinet ! »

La jeune femme tentait de se rattraper comme elle le pouvait. Et c’était très maladroit. Mais Violette espérait que Nora ne lui en tiendrait pas trop rigueur. Les deux colocataires continuèrent de marcher jusqu’à arriver à l’entrée de la forêt, sur le chemin principal. Devant eux se tenait deux pères noël, un de chaque côté de l’entrée du chemin.

« Je te jure sur la vie de mon petit frère que ce n’est pas la Mairie qui a fait installer ces Père-Noel ! »

Déjà quel intérêt de les placer ici même ? Et quel énorme faute de goût ! Ces décorations étaient absolument hideuses. Les pères-noël étaient flippants et ça gâchait limite l’esprit de Noël.

« On devrait faire quelque chose pour changer ça, comme les vandaliser. La municipalité les fera forcément retirer et on sera débarrasser de ces horreurs. Débarrasser la ville d’un truc moche, ça compte pas comme du vandalisme mais de l’urbanisme. J’expliquerais ça à Hadès. Il n’y verra que du feu. »

Hadès restait un Maire un peu boulet sur les bords, alors il ne lui en voudrait pas trop si Violette se lâchait sur les pères-noël. Violette et Nora étaient arrêté devant les deux affreux et géants pères-noël. Violette les regardait tout en imaginant ce qu’elle pourrait bien leur faire. Puis à la question de Nora, Violette tourna sa tête vers elle.

« Franchement ? Oui. Je pensais pas que ça pourrait autant me plaire. Je me sens utile. Dans la police, je me sentais utile. Mais je fais des boulettes, sans doute à cause de mon âge et de mon manque d’expérience. Et ça n’arrive pas à la Mairie. Je me sens utile et je pense que je travaille bien. La preuve, Hadès m’a nommé adjointe à la communication. Je ne suis plus sa secrétaire. Et toi ? Tu as réussi à trouver un travail ? » finit-elle par demander avant de faire mine de réfléchir. « Si tu n’as toujours rien, je t’aurais bien proposer de reprendre mon ancien poste, mais il a déjà été donné à quelque d’autre. »

Intervention très utile, en somme. Mais Violette espérait que sa coloc avait trouvé quelque chose. Même un petit boulot. Sinon, comment faisait-elle pour payer le loyer à Socrate le rapiat ?

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Rey200

| Cadavres : 5988



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Jeu 3 Déc 2020 - 23:28


Un kilomètre à pied, ça use ?
Et deux, trois, quatre, cinq... ?
▼▲▼

J'aurais eu envie de répondre par l'affirmative à Violette, et lui raconter mes péripéties sur mon lieu de travail, mais il n'y avait rien à dire. Si il n'y avait rien à en dire, c'était tout simplement parce que je ne travaillais pas. Quand on s'était rencontré, elle et moi, je cherchais activement une profession, mais suite aux soucis qui avaient suivis, ça m'était un peu sortit de la tête. Il fallait que je bosse, comme tout le monde, et que je gagne ma vie, mais il y avait tellement d'autres choses qui occupaient mon temps, que ça n'était pas toujours facile de se mettre cette tâche en tête.

« Hum... non. » lui avouais-je.

Quand je quittais la maison le matin, c'était bel et bien pour aller courir, et simplement courir. Quand je la quittais dans la journée, c'était souvent pour me rendre sur Olympe. Soit dans le but d'étudier avec Jules, et de lire, soit de m'entraîner avec Cookie. Mais dans les deux cas, je ne cherchais pas de travail. Le restant du temps, je le consacrais à mes amis, ou à diverses choses qui m'arrivaient. Mais est ce que je ne pourrais pas simplement entrer dans l'armée olympienne ? Etre avec les gardes ? Bien qu'ils avaient l'air un peu spéciaux par moments.

« C'est super pour toi. C'est quelque chose qui te plaît, et il te fait confiance vue qu'il te nomme au-dessus de ce que tu faisais déjà. » lui répondis-je en lui adressant un petit sourire.

J'étais contente pour elle. Et heureuse aussi d'apprendre qu'elle m'aurait proposé sa précédente place, si elle n'avait pas été donnée à quelqu'un d'autre. Mais à tout bien y réfléchir, je ne me voyais pas à la Mairie. C'était quelque chose de bien trop différent de ce que j'étais capable de faire et de ce que je faisais d'ordinaire. Je ne voyais vraiment pas dans quelle branche je serais bien.

« Je me dis parfois que je pourrais faire quelque chose d'utile pour la ville. Pour les habitants. Ou pour Olympe. »

Je ne savais juste pas quoi. Je pouvais tenter d'entrer dans les forces de l'ordre, à défaut d'entrer dans celles d'Olympe. Mais est-ce que ça me conviendrait réellement ?

« Pas du vandalisme en tout cas. » précisais-je en souriant, tout en jetant un coup d'oeil vers les pères noël.

On venait de les laisser derrière nous, afin de s'enfoncer dans la forêt. J'ignorais qui les avais mis là, pensant que c'était la Mairie, mais en tout cas, ils étaient désormais derrière nous.

« Si t'as envie de parler de quelque chose en particulier, qui te ferais du bien faut pas que tu hésites. » lui dis-je. « Je veux dire par là, qu'on est ami. On peut tout se dire. »

C'était pas une bonne journée pour elle, mais j'espérais qu'on allait avancer dans notre amitié. Qu'elle saurait qu'elle peut compter sur moi, et que je serais là pour elle si elle en avait besoin. D'ailleurs, c'était déjà le cas en ce moment même.

« D'ailleurs, faudrait qu'on discute d'une liste de films à éviter lors des prochaines soirées télé à la coloc. C'était quoi ce que Apple a choisi la semaine passée ? »

Une histoire vraiment particulière et sans grand intérêt. Je m'étais mise à tricoter pendant un moment pour ne pas avoir à tout suivre. Au début ça commençait léger par deux frères - du moins j'avais cru comprendre qu'ils l'étaient - un cuistot et l'autre gérant du restaurant, qui servaient un risotto et des pâtes à des gens qui se plaignaient. Et ensuite, c'est partit sur une histoire où ils tentent de garder leur restaurant ouvert. Un restaurant italien en Amérique. Qui plus est, les frères avaient des noms bizarres, du genre Primo et Secondo. Je n'avais vraiment pas tout suivi. Je préférais les western. Même si ça ne me dérangeait pas de voir d'autres genres de films, mais pas ceux dont je ne comprenais pas le sens.

Il n'y avait que Apple qui était réellement à fond, et même si il ne l'avait pas avoué, Socrate l'avait suivi du début à la fin et semblait l'avoir apprécier. Il était bizarre lui aussi avec ses choix de films.

« D'ailleurs c'est toi qui est censée choisir le prochain, c'est ça ? »

Je me demandais ce qu'elle voulait nous faire découvrir.


CODAGE PAR AMATIS




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


*Violette Parr
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

*Violette Parr

| Avatar : Danielle Campbell

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 33ur

*Quelle belle bouche. STOP ! ARRETE DE PENSER*

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8uer
Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ehgw

| Conte : Les Indestructibles
| Dans le monde des contes, je suis : : Violette Parr

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Ahg2

| Cadavres : 6502



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Dim 6 Déc 2020 - 11:28

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin
ft. Sinmora


Incroyable ! Elle n’avait toujours pas trouvé de boulot. Cherchait-elle vraiment ? Parce qu’en lisant le journal, il n’était pas rare de tomber sur plusieurs petites annonces. Mais alors que faisait-elle de ses journées ? Cela devait être ennuyeux de ne pas travailler ? De ne pas avoir ne serait-ce qu’un petit but dans la vie qui nous donne envie de nous réveiller. Violette se tourna vers son amie en la regardant intriguée.

« Mais qu’est-ce que tu fais de tes journées ? Et puis surtout, comment tu payes ton loyer ? »

En ruminant la première question dans son esprit, Violette se rappela que Nora suivait un entrainement à Olympe, avec Cookie. Comme elle et Dyson. A cette pensée, Violette ne put s’empêcher d’avoir de nouveau le visage triste et fermée. Désormais Dyson n’était plus là. Alors une foule de question se bousculèrent dans sa tête. Mais elle tenta de les chasser en secouant machinalement la tête. Heureusement, les gentilles paroles de Nora lui firent changer ses pensées.

« Oui. Je suis contente d’avoir trouvé quelque chose où je me sens bien. Et qui sait, ce n’est peut-être que le début. Peut-être qu’un jour ce sera moi la Maire de cette ville. Un peu de jeunesse à la tête de cette ville, ça ne peut pas lui faire de mal non ? » s’interrogea Violette avant de passer un bras autour des épaules de Nora. « Dis, tu voteras pour moi si un jour je me présente ? »

Elle avait besoin du soutien de ses amis et Nora en faisait désormais partie. D’ailleurs, Violette devait également se comporter comme une amie pour elle aussi. Alors lorsque Nora lui fit part de ses interrogations sur ce qu’elle pourrait faire comme travail, Violette se mit à réfléchir très sérieusement. Elle posa sa main sur son menton et laissa ses doigts faire des va et vient dessus.

« Quelque chose d’utile pour la ville ou ses habitants…hmmm…Il me semble avoir vu dans les dossiers de la mairie que la ville était en manque d’éboueur. C’est pas un métier facile, ni très gracieux. Il faut pas avoir peur des mauvaises odeurs mais c’est très bien payé et c’est très utile à la ville. »

Et ça permettait de se muscler ! Violette savait que Nora était une grande sportive et porter des sacs poubelles lourds pour les jeter dans le camion, ça faisait du sport ! Bref, c’était clairement à réfléchir. Mais après Nora semblait aussi s’intéressait à Olympe. Et c’était plutôt logique. Elle faisait partie de cette famille. Elle venait du monde divin comme nombreux des amis de Violette. Violette resta silencieuse, perdue dans ses pensées sur l’Olympe, sur Cookie et donc sur Dyson. Elle ne releva même pas le fait que Nora n’était pas chaude à faire du vandalisme. Elle l’avait suivi sans broncher dans la forêt.

« Tu le penses vraiment ce que tu dis ? »

C’était la première fois que Nora était aussi claire et franche avec elle. Jamais elle ne lui avait avoué qu’elles étaient amies. Et de le savoir, ça lui réchauffait le cœur. Violette s’arrêta de marcher, elle en profita pour regarder Nora, pour la fixait intensément. Elle lui adressa un léger sourire, bien que ses yeux commençaient à devenir humide.

« J’ai l’impression d’avoir perdu une partie de moi. C’est fou parce que quand on y pense, ça fait que depuis 2018 qu’on se connaît…connaissait Dyson et moi. Mais il est entré dans ma vie…et il en est sorti d’une manière tellement brutale et inattendue. Ca me fait tellement mal au cœur. »

Sa dernière phrase, elle l’avait sorti en se touchant le haut de sa poitrine, là où il y avait son cœur. Ce n’était pas simplement qu’une image. Elle ressentait vraiment une douleur. Comme si son cœur s’était brisé en mille morceaux.

« J’ai perdu mon meilleur ami. J’ai perdu mon partenaire. Je sais même plus si je dois continuer mes entraînements avec Cookie. La Magic League n’existe plus. Et si je m’entraînais avec lui, c’était pour vous aider, enfin tenter de vous aider avec le Ragnarok et cette histoire de lune noire. »

Violette leva sa tête vers le ciel. Les arbres commençaient à être de plus en plus proches mais on pouvait voir dans le ciel le soleil et cette lune noire à ses côtés. Ca faisait un an qu’elle était là. Elle n’avait pas bougé. Et pourtant, Violette n’avait pas l’impression qu’ils avaient avancé dans cette quête contre le Temps, contre la fin du monde. Violette soupira.

« Je sais même pas si je suis toujours utile pour vous aider là-dedans. Après tout, je suis qu’une super-héroïne ayant perdu son groupe. »

Il était évident qu’ils étaient plus fort ensemble. Et maintenant que la Magic League avait disparu en même temps que Dyson, Violette n’avait plus l’impression d’être si forte que ça. Violette soupira avant de se remettre en marche. Elle écouta ce que Nora lui disait sur les soirées films entre filles. Impossible de ne pas sourire face à cette pensée. Finalement, Nora était quelqu’un d’incroyable. Elle arrivait à changer de sujet pour en trouver un plus léger, plus heureux. Violette fronça les sourcils, cherchant dans sa tête le film qu’Apple avait choisi. Violette ne l’avait pas trop aimé. A tel point qu’elle ne se souvenait même pas du titre.

« Je t’avoue que je me souviens plus. Mais c’est un film que je ne regarderais plus jamais. »

A l’inverse des Star Wars et des Harry Potter. Ces films-là, Violette pouvait les regarder 1000 fois d’affilée, elle ne s’en lasserait jamais. Lorsque Nora lui indiqua que c’était à Violette de choisir le prochain film, Violette se tourna brusquement vers elle, l’air grave.

« Oh punaise ! J’avais oublié. Avec tout ce qui s’est passé, j’avais l’esprit ailleurs…A vrai dire, je sais pas si je suis la plus apte à choisir cette fois-ci. J’ai peur de choisir un film déprimant, à l’image de mon état actuel. »

Néanmoins, il pouvait y avoir des films déprimants qui pouvaient être de véritable chef d’œuvre ! La brune chercha un premier film faisant pleurer à chaude larme.

« Genre, je pourrais être capable de vous faire regarder Nos étoiles contraires ! »

Au moins là, Violette pourrait sortir toutes les larmes de son corps et peut-être évacuer toute la tristesse qu’elle avait en elle.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi


Sinmora
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sinmora

| Avatar : ➹ Daisy Ridley

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] P3t4

« Tu es incorrigible ! »

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] 8y3q

| Conte : Hercule ϟ
| Dans le monde des contes, je suis : : ☣ Intrigue divine ☣ Originaire de Vigrid. ϟ

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] Rey200

| Cadavres : 5988



Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________ Sam 19 Déc 2020 - 14:59


Un kilomètre à pied, ça use ?
Et deux, trois, quatre, cinq... ?
▼▲▼

Je ne savais pas quoi lui répondre à ce qu'elle venait de me dire. Je ne travaillais pas. Je n'avais pas trouvé quoi faire qui me passionnerait ou me conviendrait. Je continuais tout simplement à m'entraîner, et je passais pas mal de temps à apprendre. Je lisais un peu tout ce que Jules me mettait dans les mains.

A dire vrai, l'argent n'avait jamais eu d'utilité dans mon monde. Ce n'était pas quelque chose qui existait. On procédait autrement. Et je n'arrivais pas à savoir quelle quantité on en avait besoin ici. La dernière fois que j'avais vue Meg donnait sa part du loyer à Socrate, j'étais présente dans la pièce. J'avais voulu lui donner ce qui me restait, mais il m'avait dit que ce n'était pas nécessaire. Car j'avais déjà donné ma part. Je ne comprenais pas trop bien comment. Il s'était embrouillé dans des explications, et il avait reproduit la chose à diverses reprises.

Je m'étais dit qu'il fallait qu'on ait une conversation lui et moi, à ce propos, mais on ne l'avait jamais eu. Du coup, j'avais un peu mis de côté ces histoires d'argent et de loyer. Mais je me faisais mes tâches. Toutes, sans la moindre exception !

« Je passe beaucoup de temps à m'entraîner. » lui dis-je. « Et aussi à lire, ou à apprendre. Avec Jules. » ajoutais-je.

La Bibliothèque et le gymnase d'Olympe, c'était devenu mes deux nouvelles maisons. En plus de la colocation où je passais une bonne partie de mon temps. A dire vrai, je me sentais bien dans ces trois lieux. Principalement dans ceux là. La ville paraissait parfois bien trop grande, et vaste. J'avais du mal à me familiariser avec tout ce qui s'y trouvait.

« Maire ? » lui répondis-je avec un petit sourire.

Ca pourrait lui aller. Bien que pour être franche, j'avais aucune idée de ce qu'était cette fonction. Hadès semblait y prendre du plaisir. Et à ce que j'avais compris, ça correspondait surtout à écouter ce que les autres habitants disaient, et à tenter de faire au mieux pour eux. Ce n'était pas très difficile. Du moins, Hadès semblait s'en sortir.

« Tu es une super héroine. » lui dis-je. « Tu es une super héroine. » répétais-je.

Je voulais qu'elle comprenne qu'elle était une super héroine. Elle l'avait dit elle même, c'est qu'elle en avait conscience. Dans le fait où si elle voulait aider qui que ce soit, c'était déjà dans sa nature. Elle avait cette chance, elle au moins. A côté de ça, de mon côté je n'avais ni vocation, ni but. Je n'étais pas une super héroine. Je n'étais pas une déesse, ni même une demi déesse. J'étais simplement Nora. Elle avait beaucoup de chances de trouver un but à son existence.

« Nos étroiles contraires ? » répétais-je.

Je n'avais aucune idée de quel film c'était. Sans doute de la science fiction, vue qu'il était question d'étoiles. Ca allait être Meg qui serait contente. Elle nous montrait souvent des films où des aliens attaquaient la Terre et où tout se passait mal pour eux à la fin. Ca l'éclatait autant de voir tout le monde se faire attaquer, que les aliens perdre. Elle partait souvent dans des fous rires que je ne comprenais pas. Mais au moins ça la rendait heureuse.

« La promenade va faire du bien. Puis, on pourra demander à Meg de choisir le film. Ca te détendra. »

Elle n'avait pas si mauvais goût que ça. Fallait juste entrer dans son univers et accepter de voir des choses parfois absurde.

La journée s'était poursuivi par une longue promenade durant laquelle on avait pu pas mal échanger. J'avais de la peine pour Violette. Elle semblait véritablement malheureuse d'avoir perdu son meilleur ami. J'avais déjà perdu une personne qui comptait pour moi, par le passé, Aeon. Puis, ma mère. Même si dans son cas c'était encore différent. Je me demandais ce que ça faisait de perdre quelqu'un avec lequel on avait partagé tellement de choses, et pendant si longtemps. Car si il était son meilleur ami, c'est qu'ils se connaissaient très bien. Et elle venait du même monde que lui, si j'avais tout bien compris. En tout cas, ça devait être difficile de vivre avec ça sur la conscience. Mais nos journées, nos soirées, allaient sans doute l'aider à aller de l'avant et à se changer les idées. Du moins, je l'espérais.


CODAGE PAR AMATIS




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


   
Sherlock n'est pas quelqu'un de compliqué...
...sauf quand il ouvre la bouche et qu'il se met à parler... !
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86362-chronologie-de-sinmor http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90857-sinmora-l-enfant-des-etoiles#1308759 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90628-bible-de-rp-s-sinmora#1304498 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85306-btonsuprme#1198939


Contenu sponsorisé




Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe] _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Quand on marche seul, on va vite mais quand on marche à deux, on va plus loin [Fe]





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours