« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Quel est votre livre de chevet ce mois-ci ? Les livres à découvrir, selon les goûts de nos membres, cliquez ici !
Le deal à ne pas rater :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% avec le code NIKE2021
Voir le deal

Partagez
 

 Et encore joyeux noël ! [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

James M. Thatch



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


James M. Thatch


╰☆╮ Avatar : Hugh Dαncy.

Ѽ Conte(s) : Atlαntide, l'empire perdu.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Milo.

✓ Métier : Linguiste, cαrtogrαphe & professeur d'histoire géogrαphie au lycée de SB.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 103


Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 17 Nov 2020 - 19:59






Et encore joyeux noël !

« And I hope it's okay 'Cause the unknown is on its way »

Noël. Pour beaucoup, ça signifiait des retrouvailles en famille, des cadeaux à gogo et un bon repas partagé avec ceux qui nous étaient proches. Pour Milo, c’était simplement un jour comme un autre à attendre l’inatteignable et à se retrouver le nez plongé dans un de ses vieux bouquins.

Il n’aimait pas noël, il ne l’avait jamais aimé parce qu’il n’avait jamais vraiment eu l’occasion de savoir ce que ça faisait d’y passer de joyeux moments. Non pas qu’il ait été malheureux avec son grand-père, très loin de là, mais la vie l’avait changé et désormais toute sa famille se résumait à des photographies passées. Au début, ça avait été difficile. Puis le temps avait passé et la tristesse avait laissée place à la neutralité latente ; si les autres voulaient s’amuser, pourquoi pas. Il ne les retenait pas. Il voulait juste qu’on arrête de le harceler de boules de noël, de sapins, de décorations et de pâtisseries ; c’était très joli, mais pas pour lui.

Pas de chance, vivre sous le toit du marchand de sable signifiait entendre parler de Noël quasiment en continu ! Sebastian n’était pas la personne la plus bavarde mais en ce qui concernait cette fête, le sable lui-même semblait s’être mis en tête de décorer la grande maison dans une ambiance colorée et joyeuse. Un immense sapin traînait dans le salon principal et des chaussettes avaient même été suspendues ! Comble des festivités, vivre avec DEUX gardiens de l’enfance promettait de ne pas pouvoir passer inaperçu à quelques jours du réveillon.

Heureusement pour lui, James avait prétexté avoir beaucoup de travail pour rentrer plus tard et s’isoler dans un autre des salons remplis de livres et de recherches, de copies à corriger ou de cours à préparer ainsi que d’objets anciens. Un tableau noir était griffonné de craies à tout va et le seul qui avait accès à l’endroit était Sherlock, le golden retriever de Sab, qui dormait tranquillement dans un panier placé exprès pour lui. Le nifleur faisait trop de bêtises et Clyde dormait paisiblement dans son hibernation annuelle.

L’ennui, c’est qu’essayer d’échapper au gardien de l’hiver et au marchand de sable était quasiment mission impossible. Si Milo était un exemple d’agréabilité et de politesse, il parvenait très difficilement à refuser leur présence… Ce qui lui coûtait un peu en matière de temps et de crédibilité. De ce fait, lorsque Jack lui avait parlé d’un Laser Game en centre-ville organisé par la mairie, il n’avait pas réussi à dire non. C’était effectivement une très bonne occasion de s’amuser et de rencontrer des gens ! Peut-être qu’en acceptant cette idée, ils le laisseraient tranquille le soir de noël ?

C’était beau de rêver.

Désolé Sherlock, c’est un évènement réservé aux humains.

Le golden baissa les oreilles dans un couinement, obligeant Milo à se pencher vers lui pour lui gratouiller le haut du crâne. Ce chien était bien plus malin qu’il n’en avait l’air mais il ne pouvait pas encore tenir un pistolet laser ou ce genre de choses… Il faudrait repasser pour ça. Il referma la porte de la grande maison, non sans avoir salué Sebastian en passant vers la cuisine, et descendit les marches menant à la rue. Hors de question de prendre une voiture, ce serait à pied qu’il rejoindrait le centre-ville, lieu de « l’évènement du mois »… D’après la mairie.

Il longea les allées d’habitations plongées dans leur quiétude hivernale, ses lunettes de lecture sur le nez et un grand manteau recouvrant ses épaules. Une écharpe en vieille laine entourait son cou pour le protéger de la petite neige qui tombait du ciel en flocons discrets. Les températures allaient encore descendre aujourd’hui… Peut-être aurait-il dû prendre des gants. Dans tous les sens du terme.

Lorsqu’il arriva au niveau du centre-ville, un petit attroupement de personnes se trouvaient déjà sur place. Avisant d’un petit écriteau sur le côté, il lu :

LASER GAME DE NOËL
ORGANISÉ PAR LA MAIRIE DE STORYBROOKE


Grâce à la participation de mon fils, Elliot Sandman, tout le monde peut participer à une partie de laser game virtuelle où vous serez plongé dans un Storybrooke rempli de cadeaux.


En plus petit était précisé :

Pas de voyages dans le Temps, ni rien du tout. Tout se passera pour le mieux cette fois ci. Pas de mauvaises surprises comme à Halloween.

C’était vrai que S-Life avait parlé pendant un moment de cette histoire de ballons rouges… Milo était bien content de ne pas avoir été invité à une telle soirée, sans doute qu’il aurait paniqué comme n’importe qui. De toute manière, les gros évènements mondains ce n’était pas sa tasse de thé. Une partie de Laser Game, pourquoi pas ; avec ses antécédents de soldats, Jack lui avait soufflé qu’il ferait un peu allié. Restait à savoir où se trouvait le glacier maintenant qu’il était sur place…

S’il lui posait un lapin, ça allait mal se passer.

Occupé à chercher la tête blanche du gamin, Milo ne remarqua pas tout de suite un visage plutôt familier dans la foule des présents.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
Laisse ma langue de côté, de côté
C’est moi l’roi du silence !
J’me tais jusqu’à la pointe de côté
Laisse ma langue de côté ou j’la coupe
et j’cautérise. Si ça parle, c’est pas moi,
c’est le vent qui s’prend pour ma voix
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833

Morrigan M. Cornouailles



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles


╰☆╮ Avatar : jenna coleman

Ѽ Conte(s) : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : morgane

✓ Métier : professeur de sciences de la vie et de la terre
☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 238

✓ Disponibilité : adam + elena + james + ... (3/5)

Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 21 Nov 2020 - 22:24

james & morrigan
et encore joyeux noël !
Noel. Ce n’était globalement pas une fête qui m’enchantais véritablement. Pour tout dire, avant de retrouver Adam, ici à Storybrooke, j’étais plus ou moins seule au monde. Pendant un temps, ça m’avait suffit mais aujourd’hui, j’avais l’impression que les choses étaient différentes, comme si…comme si au fond, je commençais à suivre la voie que maman aurait souhaité. Souvent le soir, je m’assieds en tailleur sur mon lit et regarde la médaille que j’ai ramené de notre mission pour sauver Buzz. J’avais sauvé la vie de mon frère, l’empêchant de flotter éternellement dans l’espace. J’avais agis comme une héroïne et j’entendais encore ses dernières paroles. Je me souvenais aussi de notre entrevue à Camelot, la dernière avant le combat fatal pour Uther. J’étais seule maîtresse de mes décisions, j’étais responsable de mes actes et je n’étais pas obligée d’être la méchante de l’histoire. Après tout, aujourd’hui Uther n’était plus de l’ère des vivants, il n’était plus qu’un souvenir enfoui au fond de mon esprit et mère n’aurait sans doute pas voulu que j’en veuille éternellement à mon petit frère. Il faut croire que le fait d’avoir manqué de le perdre dans l’espace m’avait fait un électrochoc.

Cependant, Adam ne répondant pas à mes appels vis à vis de la soirée de noël organisée par la Mairie, je m’étais dis que je m’y rendrais seule. Peut être le verrais-je. Je l’ignorais. De toute manière, j’avais passé une bonne partie de la journée enfermée chez moi à corriger des copies toujours aussi minables les unes que les autres. Aucun de mes élèves ne sortaient du lot, ça commençait vraiment à en devenir déprimant. Je devrais peut être réfléchir à comment changer cela. Puis je m’étais rendue compte de l’heure qui tournait et qu’il était peut être temps que je me prépare. Passant sous la douche, j’en étais ressortie, les cheveux humides, enroulée dans un peignoir de bain blanc. Récupérant dans mon dressing une robe pourpre, je l’enfile avant de m’occuper de mes cheveux. Ces derniers regroupés en une tresse sur l’épaule droite une fois séchés, je me maquille rapidement et enfile une paire d’escarpins noires. Passant une veste de la même couleur que ma robe, j’ajoute une écharpe autour de mon cou et une paire de gants en laines blanc.

Quittant mon appartement, je me dirige jusqu’à la grande place en marchant. Il s’était mis à neiger et je trouvais ça magnifique. J’ignorais cependant si ça durerait. Arrivée à destination, je m’avance dans la foule avant d’attraper un verre rempli de chocolat chaud au stand qui ne vendait avant de me diriger vers un endroit un peu plus calme. Je n’avais pas remarqué que non loin de moi se trouvait un visage que je connais bien, l’un de mes collègues. La voix d’Hadès parvint jusqu’à mes oreilles alors qu’il faisait son discours « Amis Storybrookiens et invités divins, bienvenue à la cérémonie d'ouverture des festivités de Noël. Je sais, et on sait tous qu'il y a eu un petit couac à l'événement d'Halloween. Rien de bien grave, et c'était totalement indépendant de notre volonté. D'ailleurs, la police enquête toujours sur le coupable et on approche du but. Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, c'est un grand jour ! J'aurais bien commencé par la blague que je n'avais pas réussi à terminer la dernière fois, mais allez savoir pourquoi, on m'a dit de ne pas le faire. Regina a même précisé - en plaisantant bien entendu - qu'elle me mettrait dans un placard si je venais à la raconter. Par précautions, j'ai demandé à Norbert de retirer tous les placards de la Mairie. Mais bon... elle plaisantait évidemment... Bref... Storybrookiens, Storybrookiennes. Tout. Va. Bien. Votre Mairie veille au grain. Et pas qu'aux grains, d'ailleurs, on veille sur un tas de choses. Les céréales, les gants, les oeufs de poule... Nous avons dépensé un coût faramineux pour votre confort parce que rien n’est trop beau pour vous en cette fin d’année ! N’oubliez d’ailleurs pas que dès janvier l’impôt sera prélevé directement à la source, on vous y attend nombreux ! Joyeuses Fêtes de Fin d'Année à Tous !! Maintenant place aux festivités. Nous avons vue grand ! Mais pas trop non plus, afin de privilégier votre sécurité. Et c'est pour que vous soyez tous en sécurité que j'ai fait appel à mon fils, Elliot Sandman. Il a conçu un jeu spécial, rien que pour vous. Grâce aux petits pins qu'on va vous distribuer... d'ailleurs c'est déjà en cours, vous allez pouvoir voyager dans un monde aux confins du présent. Dans le sens où vous n'allez pas bouger, mais Storybrooke va bouger. Il y aura des cadeaux des partout. Des Pères Noëls. Plein de surprises. Ca sera juste un Storybrooke, ici même, aujourd'hui, mais en mode Noël. Et sur une période de trois jours pour que vous puissiez vivre cela à fond ! Hein fiston ? J'ai pas très bien compris de quoi il serait question, mais tout se passera bien ! Il vous suffit de mettre le pins sur votre veston, ou chose que vous portez, et vous laisser emporter, quand Elliot donnera le top signal de cet événement sans le moindre danger. »

Mon regard se pose sur le dit Elliott.

« Euuuh... ouais. » « Elliot Sandman ! Bon, allez, on se lance ! Bon amusement à tous ! Une dernière chose importante ! G - S - 6 - 6 - 6 - Alabama. Si quelqu'un a cette matricule sur sa voiture, qu'il se rende immédiatement jusqu'à elle, car elle est devant une bouche dégoût et apparemment ça gâcherait la vue. Enfin bref, soyons solidaire. » Je soupire avant de me saisir du pins pour le poser sur ma tenue. Cependant, à l’instant où Elliott frappe dans ses mains, je suis prise de vertiges avant de m’évanouir.

J’ouvre les yeux et me relève difficilement. Regardant autour de moi, je comprends rapidement que j’avais du dormir à même le sol vu que j’y étais toujours assise. Cependant, tout autour de moi me semblait différent. Je n’étais pas chez moi mais apparemment dans l’arrière boutique du Roni’s. Enfin c’est en tout cas ce que signifiait l’enseigne brisée qui jonchait le sol. Je ne comprenais pas comment j’avais pu atterrir ici. Mais le pire c’est que tout autour de moi était dans un piteux état.

« Par Merlin… » soufflais-je en me levant, tout en me tenant à une petite table.

Le silence régnant autour de moi n’avait d’ailleurs rien de bien rassurant. Avançant hors de l’arrière boutique, je me retrouve rapidement face à un miroir et sursaute en voyant mon apparence. M’approchant, je frotte légèrement la poussière sur le miroir avant de percevoir que mon apparence avait belle et bien changée. Quelques rides étaient apparues ici et là et je commençais à avoir quelques airs de similitudes avec ma défunte mère. Mes cheveux tombant en cascade sur mes épaules étaient pleins de poussières, mes vêtements dénotaient clairement avec la robe que je portais dans mes souvenirs. J’étais vêtue d’un pull gris avec l’épaule droite déchiré et un jean noir plein de poussière. Mes pieds étaient chaussés d’une paire de baskets de sport noires.

Tout était sans dessus dessous au sein du bar de Regina, tout était également un peu trop silencieux. Je récupère le numéro du Daily Mirror sur le sol avant de remarquer la date 23 décembre 2030. Alors ça expliquait tout…On été apparemment dans le futur mais étais-je seule ? Soudainement, la porte du Roni’s grinça. Instinctivement, je fis apparaître une boule de feu dans ma main, prête à attaquer avant de me rendre compte qu’il s’agissait de James. Faisant disparaître ma boule de feu, je le regarde droit dans les yeux.

« Bon sang James, tu m’as fait peur ! Je…Tu sais ce qui se passe ? » demandais-je à ce dernier, soulagée de voir un visage que je connais.
Code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
merry christmas again?
It's complicated to explain the inexplicable but we can try together. -byendlesslove
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103

James M. Thatch



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


James M. Thatch


╰☆╮ Avatar : Hugh Dαncy.

Ѽ Conte(s) : Atlαntide, l'empire perdu.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Milo.

✓ Métier : Linguiste, cαrtogrαphe & professeur d'histoire géogrαphie au lycée de SB.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 103


Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 22 Nov 2020 - 19:18






Et encore joyeux noël !

« And I hope it's okay 'Cause the unknown is on its way »

Il fallait se rendre à l’évidence : pas de trace de Jack à l’horizon… Enfin, Milo n’eut pas vraiment le temps de chercher avec assiduité puisque le Maire monta sur une petite estrade pour s’exprimer à la foule de joueurs. Tous ces gens allaient participer au Laser Game ? Ce devait vraiment être une très bonne expérience à venir ! Plissant le regard pour tenter de voir net ce cher Hadès, il s’appuya contre l’un des petits chalets qui vendait de la nourriture, profitant allègrement de l’odeur de pain d’épices qui s’en échappait. Même s’il n’appréciait pas trop la fête, il devait reconnaître que la nourriture était très bonne ! Il accepta d’ailleurs volontiers un morceau que lui tendit une jeune femme déguisée en lutin, laquelle lui souhaita un « Joyeux Noël » avant de filer en proposer à d’autres curieux. Parfois, la vie était faite de petits rien qui signifiaient beaucoup…

D’ailleurs, il venait de recevoir un badge en forme de sapin de noël qu’il ne manqua pas d’attacher à son manteau lorsque le maire leur indiqua de le faire. Trois jours de simulation, son esprit allait tourner à plein régime même si ça n’équivalait qu’à trois heures de temps réel. Milo aurait bien échangé sur les incroyables performance de l’esprit et la capacité de l’être humain à croire ce qu’il pouvait voir, mais il songea qu’il n’avait absolument personne avec qui en discuter. Il se tut donc, attentif, déplaçant son regard sur le prénommé Elliot Sandman lorsque celui frappa dans ses mains.

L’instant d’après, il s’évanouit.

* * *

Un boucan d’enfer tira James de son sommeil, l’obligeant à ouvrir les yeux sur un ciel aussi sombre que nuageux d’où tombait beaucoup de neige… Une barre lui secouait le crâne tout comme une douleur diffuse marquait son flanc gauche, comme s’il avait trop dormi dessus ou s’était reçu un coup. Mais par qui donc ? O_o Se redressant sur son séant, il porta une main à son crâne et remarqua qu’il portait une tenue différente de celle qu’il avait enfilé pour sortir : tout de noir vêtu, ses pieds étaient chaussés d’espèces de baskets sombres et il sentait le poids d’un sac à dos peser lourdement sur ses épaules.

Quelque chose grésilla à son oreille et, par réflexe, il tourna vivement la tête en entendant une voix :

« Milo ! Ça va mec ? Pas trop amoché ? »

De… Quoi ? Amoché ? Comment ça, amoché ? Le jeu avait-il déjà débuté ?! Ses doigts trouvèrent, près de son oreille, une sorte d’oreillette. On les avait équipés avec de la technologie ? Le souffle plutôt court, il tenta de comprendre un peu où il se trouvait… Une des rues de Storybrooke, de toute évidence, puisqu’il reconnaissant les enseignes. Celles-ci étaient plongées dans le noir nocturne et plusieurs portaient même des planches de bois sur la devanture. Quelques voitures se trouvaient garées, plutôt étrangement, quand on constatait de l’état de la route principale jonchés de papiers journaux froissés et de trous à même le bitume. Une vapeur s’échappait des plaques d’égouts devinables sur les trottoirs défoncés, empêchant la neige de s’accumuler en monceaux et verglas.

Milo se redressa, sentant la pointe douloureuse de son flanc s’atténuer petit à petit. L’ambiance manquait de lumières et de festivités pour un monde virtuel censé représenter noël… Mais il ne s’en formalisa pas outre mesure, plus perturbé par l’étrange arme sombre qui pendouillait dans le vide sous son bras. Visiblement reliée à son sac à dos, elle était plus légère qu’elle n’en avait l’air mais il y avait un problème plus important : il ne savait pas tirer ! Et ne possédait pas d’arme à feu ! Qu’est-ce que c’était que ça ?! Si c’était un pistolet laser, il avait l’air drôlement réaliste quand même.

Jack et ses idées…

« Milo ? »

Fit à nouveau la voix, attendant vraisemblablement une réponse. Attrapant l’arme dans sa main droite, le concerné tourna sur lui-même en entendant à nouveau résonner un énorme bruit d’explosion.

« … Je suis là. Je crois. »

Il entendit un rire.

« Tu crois ou t’es sûr ? »

Mais avant qu’il ne puisse spécifier plus clairement une réponse, son interlocuteur enchaîna :

« Laisse tomber et bouge tes fesses, on a besoin d’aide sur la grande place ! Apparemment Morrigan a été éjectée dans le Roni’s, son capteur de position indique qu’elle y est toujours… Faut la récupérer avant que ça chauffe trop ! »

Euh… D’accord ? Morrigan ? Il n’en connaissait qu’une et il ne savait pas si les Laser Game était son délire alors bon… Hadès n’avait pas précisé qu’ils auraient des missions dans le jeu ! Mais maintenant qu’il en avait une, il constatait que ce n’était pas une si mauvaise idée. Ils avaient pensé à ceux qui venaient jouer seul, c’était vraiment très gentil de la part de la mairie.

Hochant la tête même si on ne pouvait le voir, il chercha des yeux l’accès le plus rapide au bar qui portait le nom de Roni’s. Il était déjà passé devant plusieurs fois, ça ne devrait pas être très compliqué à retrouver. Se remémorant la géographie de la ville, James s’engagea dans une rue particulièrement déserte et la remonta en longeant le centre. Il ne croisa strictement personne mais cru apercevoir une ou deux lumières à des fenêtres qui s’éteignirent rapidement.

« T’es encore loin ? »

« Je dirais… 200 mètres ? »

« Ok. Fais gaffe, on l’a perdu de vue et nos capteurs n’arrivent pas à le détecter… Quand il vole, ce truc est introuvable ! »

Qu’est-ce qui volait, exactement ? Milo pria pour qu’il ne s’agisse que d’un cadeau de noël géant ou d’un père noël qui venait de s’engager sur un traineau ! En tout cas, il n’y avait plus de bruit d’explosion ni rien du tout. Au contraire, il régnait plutôt un silence aussi apaisant que mortel…

Les pas du blond résonnèrent presque tandis qu’il rejoignait l’ouverture du Roni’s et, prudemment, il poussa la porte du bar éteint. Tout semblait sens dessus-dessous à l’intérieur, comme balayé par un énorme coup de vent ; une forte odeur de boisson régnait dans l’air, preuve sans doute des bouteilles brisées à proximité du bar. La vitre principale était perforée en son centre mais il ne parvint pas à discerner ce qui avait provoqué ça… Pas très joyeux comme noël.

Soudain, une boule de feu apparue dans son champ de vision et il s’immobilisa, surpris, avant que celle-ci ne s’éteigne aussi rapidement qu’elle était née ! Derrière elle se trouvait Morrigan ! La Morrigan avec qui il travaillait au lycée mais elle avait l’air… Un peu différente ? Ses cheveux avaient poussé et elle semblait un peu plus âgée. On pouvait changer d’apparence dans cette réalité virtuelle ? On n’arrêtait pas le progrès !

Il poussa un soupir soulagé en voyant qu’elle le reconnaissait, lâchant immédiatement l’arme qu’il tenait encore inconsciemment.

« Désolé ! »

S’excusa-t-il, avant de tourner négativement la tête à sa question.

« Aucune idée… Apparemment on est dans la réalité virtuelle d’Eliott Sandman mais je n’ai pas croisé de cadeaux ou de lutins ou quoi que ce soit à viser. Y’a juste quelqu’un qui me parle dans l’oreille et m’a dit de venir te trouver ici... »

Il ne l’avançait pas des masses, il le savait. Désignant son pull déchiré, il demanda :

« Tu as été blessée ou c’est un effet du jeu ? »

La question paraissait idiote mais… Il ne l’avait jamais vu mal habillé depuis qu’il la croisait au lycée. Tout comme il ignorait qu’elle était capable de créer des boules de feu. On connaissait finalement bien mal les gens avec qui on travaillait… il faudrait qu’il y prête un peu plus d’attention la prochaine fois.

« Attention il est vers vous !! »

La voix cria brusquement dans l’oreillette, faisant grimacer Milo. Il devait exister un moyen de baisser le volume de ce truc, non ?

« De quoi ? »

Mais au moment où il posait la question, ils entendirent une énorme masse atterrir juste devant le Roni’s et un grondement sourd résonner. Lentement, il fixa Morrigan puis se tourna en direction de la baie vitrée qui donnait sur la rue.

« Le dragon !! »

Le… Ah oui. Effectivement. Le coeur de Milo rasta un battement et même plusieurs. Il y avait un dragon juste à quelques mètres d’eux. Et il n’avait absolument pas l’air ravi de les trouver là !

Qu’est-ce que c’était que ce délire ????


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
Laisse ma langue de côté, de côté
C’est moi l’roi du silence !
J’me tais jusqu’à la pointe de côté
Laisse ma langue de côté ou j’la coupe
et j’cautérise. Si ça parle, c’est pas moi,
c’est le vent qui s’prend pour ma voix
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833

Morrigan M. Cornouailles



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles


╰☆╮ Avatar : jenna coleman

Ѽ Conte(s) : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : morgane

✓ Métier : professeur de sciences de la vie et de la terre
☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 238

✓ Disponibilité : adam + elena + james + ... (3/5)

Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 24 Nov 2020 - 9:18

james & morrigan
et encore joyeux noël !
Je passe machinalement ma main dans ma chevelure brune, maudissant ce maudit jeu, enfin si c’était vraiment un jeu ou si nous vivions une sorte d’expérience étrange. Je fais rapidement disparaître la boule de feu que j’avais fait apparaître dans ma main pour ramener mon regard sur James.

« Je… » commençais-je avant de reprendre « c’est un peu trop réel pour être une simple réalité virtuelle… »

Je me pince les lèvres avant de reprendre la parole.

« Moi non plus, ni cadeau, ni lutins, ni rien de tout ça. Et puis c’est assez étrange, si c’est une réalité virtuelle, pourquoi on a l’air d’avoir pris dix ans dans la tronche ? » demandais-je au professeur.

Je remarque rapidement la manche de mon pull avant de me souvenir qu’elle est déchirée. Je fais un signe négatif de la tête.

« Oh non, je suis pas blessée, enfin je crois pas… »
énonçais-je à ce dernier.

Alors que je m’apprêtais à reprendre la parole, un énorme tremblement se fit entendre alors que devant le Roni’s atterrissait un dragon. Oh bordel, rien que ça ? Il n’avait pas l’air ravi de nous voir et je commençais à me rendre compte que c’était beaucoup trop réel pour n’être qu’un jeu vidéo. Je me tourne vers James.

« Je…Je crois pas que ce soit qu’un jeu vidéo. Il a l’air beaucoup trop réel pour n’être pas vrai. » énonçais-je à James.

Mon regard se posa sur le dragon avant que je ne saute sur James pour le mettre à terre pour éviter de justesse les flammes du dragon. Tous les deux au sol, je me tourne vers James.

« Il faut qu’on sorte de là. Faudrait qu’on trouve un dompteur de dragons mais je sais pas si y’en a ici…Il a pas l’air super gentil le dragon… » avouais-je à James « mes boules de feu ou n’importe lequel de mes pouvoirs risquent d’être inutile. » avouais-je à ce dernier alors que le dragon poussait un hurlement à en faire trembler tout ce qui nous entourait.
Code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
merry christmas again?
It's complicated to explain the inexplicable but we can try together. -byendlesslove
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103

James M. Thatch



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


James M. Thatch


╰☆╮ Avatar : Hugh Dαncy.

Ѽ Conte(s) : Atlαntide, l'empire perdu.
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Milo.

✓ Métier : Linguiste, cαrtogrαphe & professeur d'histoire géogrαphie au lycée de SB.
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 103


Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Sam 28 Nov 2020 - 16:41






Et encore joyeux noël !

« And I hope it's okay 'Cause the unknown is on its way »

Réel, c’était le cas de le dire ! Milo avait clairement senti la chaleur leur passer au-dessus du crâne lorsque le dragon avait soufflé ses flammes dans leur direction. Est-ce qu’il voulait les cuir comme sur un barbecue ??? Ce n’était pas très réglementaire comme façon de jouer. Le maire avait parlé de rennes et de lutins, sûrement pas de lézards géants ravis à l’idée de vous dévorer si vous finissiez entre ses pattes ! Sous le nouveau rugissement de la bête, James risqua un coup d’œil par-dessus son épaule pour aviser de la situation – catastrophique – dans laquelle ils se trouvaient.

« Un dompteur de dragon ? »

Répéta-t-il, incrédule.

« On l’a pas, il est occupé à boire le thé avec la reine d’angleterre ! Pile au moment où on aurait eu besoin de lui… »

James secoua la tête lorsque la voix grésilla encore à son oreille, n’osant pas demander s’il s’agissait d’une vérité ou d’une blague de mauvais humour… Un dragon. Un dompteur de dragon. Et, surtout… Des pouvoirs ? Morrigan avait des pouvoirs autres que ses boules de feu ? C’était déjà un sacré atout mais il fallait avouer que le feu contre le feu ne donnait généralement rien de très bon. Est-ce qu’ils étaient coincés dans ce bar sans rien pouvoir faire d’autre que d’imiter les dindes au four à haute cuisson ?

Drôle de début de fêtes de noël…

« Tu as quoi comme pouvoirs exactement ? »

Osa-t-il demander à la jeune femme, fixant toujours l’image du dragon qui se reflétait dans des débris de verre juste en face d’eux. Issus probablement de la devanture, ils avaient l’avantage de leur indiquer que l’animal gigantesque se trouvait désormais face au Roni’s et qu’il semblait attendre quelque chose. Mais quoi ?

Qu’est-ce qui arrêtait le feu, déjà ? L’eau ? Il y en avait plein à l’extérieur sous la neige dégringolant du ciel et pourtant, même en plein hiver, le dragon semblait parfaitement à l’aise dans son environnement. Ils n’avaient pas de bassines à portées, ni même de cuves ou ce genre de choses… Quant à une épée, rien ne semblait suffisamment efficace pour oscir la bête.

Se mordant la lèvre inférieure, James commençait à se dire qu’il y avait peu de chances de fuite lorsque la voix résonna encore.

« Me dites pas que vous êtes en train de vous peloter… »

« Hein ? Ja… Jamais de la vie ! »

Qu’est-ce qui lui prenait à celui-là ? Ils étaient à la merci d’un dragon et il pensait qu’ils étaient en train de… Mais bien sûr ! Ils s’étaient à peine croisés en salle des professeurs ces derniers temps, ils n’étaient pas prêts de dépasser le stade du « bonjour »… Quoiqu’ils avaient échangés quelques mots depuis le début de cette aventure. Plus que sûrement l’année entière à bien y réfléchir. Il leva les yeux au ciel au ricanement de son interlocuteur, cherchant toujours une porte de sortie à emprunter.

« Alors pourquoi Morrigan a toujours pas bougé ? Elle attend qu’il s’énerve vraiment ou bien ? »

Milo battit des paupières sans rien comprendre. Fixant la jeune femme, il baissa les yeux vers ses mains puis revint à son visage.

« Apparemment, tu devrais être… Capable de faire quelque chose ? »

Mais quoi ?

« On serra en position d’ici une à deux minutes. Passe la moi, elle a dû perdre son oreillette quand le portail a implosé, j’arrive pas à la contacter. »

Plus rien n’avait vraiment de sens mais il s’exécuta, retirant l’oreillette qu’il portait pour la… Tendre à Morrigan, penchant la tête sur le côté.

« Il veut te parler. »

Au-dehors, l’animal sembla s’agacer d’être ignoré de la sorte et poussa un nouveau rugissement. L’instant d’après, une rafale de flammes passa au travers du bar et fit fondre les chaises et tables encore debout après la première salve ! Étouffant, Milo ferma les yeux en serrant le bras de la jeune femme contre lui pour la maintenir au sol. Un rôti dans un four, ils allaient vraiment finir comme un rôti dans un four !

Si seulement ils pouvaient faire quelque chose que juste attendre leur dernière heure… Si sa comparse avait des pouvoirs qui leur permettaient de s'en sortir, c'était le moment de les utiliser ! Par réflexe il porta la main à son cou et serra le petit cristal bleu qui luisait sous son haut. Au moins ne l'avait-il pas perdu en route...

Il attendit, plusieurs secondes, en évaluant la situation à nouveau : ils étaient coincés, dans un endroit fermé, avec un prédateur à l'entrée. Aller vers le fond risquait de les compromettre, surtout si le bar n'avaient pas de sortie de secours à l'arrière. Ne restait que l'avant : une porte et une baie vitrée explosée. Il n'y avait pas beaucoup de solutions : l'un d'eux allait devoir faire diversion pour permettre à l'autre de s'enfuir. Il avait une arme, qu'il serrait dans sa main gauche, et elle des pouvoirs magiques. A bien y réfléchir, ils devraient partir dans deux directions opposées pour perturber le dragon. C'était le seul moyen de gagner un peu de temps pour que leurs collaborateurs n'arrivent.

Restait à savoir si ce temps leur était compté ou non.

Milo se tourna vers Morrigan, attendant qu'elle ai fini d'écouter les recommandations de leur interlocuteur pour lui proposer cette idée.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
Laisse ma langue de côté, de côté
C’est moi l’roi du silence !
J’me tais jusqu’à la pointe de côté
Laisse ma langue de côté ou j’la coupe
et j’cautérise. Si ça parle, c’est pas moi,
c’est le vent qui s’prend pour ma voix
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833

Morrigan M. Cornouailles



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles


╰☆╮ Avatar : jenna coleman

Ѽ Conte(s) : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : morgane

✓ Métier : professeur de sciences de la vie et de la terre
☞ Surnom : gina
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 238

✓ Disponibilité : adam + elena + james + ... (3/5)

Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Dim 6 Déc 2020 - 23:31

james & morrigan
et encore joyeux noël !
A Camelot, ou tout du moins dans la forêt de Brocéliande, la nuit, mes rêves me réveillaient souvent. Ils me réveillaient parce qu’ils étaient la conséquence d’une dure réalité. J’étais une magicienne. Cependant, je voyais mes rêves comme une malédiction, ils étaient prémonitoires. Je savais que ce n’était jamais de bonnes choses dont je rêvais. La dernière fois, j’avais prédit la fin d’Uther et de ma mère. J’en avais parlé à mon frère, je savais bien qu’il avait confiance en moi et en mes visions, cependant, nous n’avions pas pu éviter l’inévitable. Pourtant, je ne cessais de me dire que ce bon dans le temps, ce maudit noël 2030, si mes visions ne m’avaient pas lâché à Storybrooke, peut être que j’aurais pu le prédire et l’éviter. Cependant, les choses étaient ainsi et peut être que c’était mieux comme ça.

Cependant, depuis mon réveil dans ce Storybrooke de 2030 complètement ravagé, je commençais à me dire que ce n’était clairement pas une bonne année pour nous. Apparemment, le monde des contes avaient ouvert grand ses portes et ce monde n’était pas véritablement prêt. Je ne quittais pas James des yeux avant de faire un signe positif de la tête.

« Oui un dompteur de dragon. » me répétais-je « il y en a déjà eu à Camelot mais peut être qu’il n’y en a pas dans ce monde… » soufflais-je.

Au fond, est-ce-que cela serait étonnant ? Peut-être pas. Cependant, on était apte à trouver de tout à Storybrooke alors peut-être qu’un dompteur de dragon pouvait se cacher au coin de la rue. M’humectant les lèvres, je reprends rapidement la parole en croisant le regard de James.

« Je suis une magicienne. Tu connais les légendes arthuriennes ? Si oui, je suis la vraie Morgane. La demi-soeur du Roi Arthur, tout ça tout ça mais si tu veux bien, je t’en parlerais quand on sera en sécurité. » énonçais-je avant de reprendre « et pour ce qui est de mes pouvoirs, y’a les boules de feu, la télékinésie, je contrôle aussi les plantes d’où ma connaissance assez avancée en herbologie, et puis bon les sortilèges basiques mais le mieux, c’est sans doute que tu vois par toi-même. » énonçais-je.

Cependant, pour le coup, j’étais à cours d’idées là tout de suite. Le feu contre le feu, ça ne fonctionnait clairement pas donc c’était pas une idée à retenir. Cependant, les plantes, tout du moins certaines plantes pouvaient étouffer les flammes mais comment pouvoir arrêter un dragon avec des plantes ? Ou peut être que…je fus coupée dans mes réflexions par James qui me tendait l’oreillette dans laquelle il recevait des indications. La seconde d’après cependant, je me retrouvais au sol, évitant de justesse l’amas de flammes du dragon grâce à James.

« Merci. » murmurais-je avant que je ne finisse par croiser son regard, alors que nous étions toujours couchés sur le sol pour échapper au regard du dragon.

« Morrigan, t’es à la ramasse ou comment ça se passe ? »

Non mais comment osait-il me parler de la sorte celui-là ?

« Je vous demande pardon ? » « On a pas le temps de causer trois siècles, bouge toi les fesses. T’as tes pouvoirs et t’es intelligente. T’as déjà bougé plus gros que lui avec la télékinésie. Ça devrait pas être sorcier non ? »

Comment était-il au courant ? Je n’en savais strictement rien mais si cela pouvait être la solution alors souâtes.

« Ok. Je vais essayer quelque chose. » « Bien, du coup, dépêches toi et dégage la zone le temps qu’on arrive. »

J’allais lui couper la langue s’il continuait sur cette lancée. Tournant le regard vers James, je reprends la parole.

« Je vais essayer quelque chose. J’ai déjà bougé plus gros que lui grâce à la télékinésie. Je vais tenter de le maintenir, pendant que tu t’échappes ok ? Et je fuirais de l’autre côté. » énonçais-je.

Ne lui laissant pas le choix, je lui donne l’oreillette avant de me lever, les deux mains tendues devant moi.

« Salut le dragon, tu veux jouer avec moi ? Eh bah, on va s’amuser. »

Me concentrant, je fais exploser une barrique rempli de gaz à côté du dragon qui lui explose en pleine tête. Il était clairement sonné. Je tourne le regard vers James.

« Cours ! Je te retrouve à l’école ! » hurlais-je avant de faire de même en partant dans l’autre sens tandis que le dragon reprenait ses esprits. C’était pas le moment de ralentir. Clairement pas. Mais un bon point pour nous, c’est qu’il ne savait pas vers qui aller.
Code by Silver Lungs

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
merry christmas again?
It's complicated to explain the inexplicable but we can try together. -byendlesslove
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103

Contenu sponsorisé








Et encore joyeux noël ! [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Et encore joyeux noël ! [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville