« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Up #47, l'animation Rp ☣️ AllôMairie? , l'animation Mairie ☣️ Fil Rouge Graphique & Rpgique ☣️ Instagram des personnages ☣️
-33%
Le deal à ne pas rater :
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix cassé
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Coffee with a friend ⎮ ft. Honey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


ϟ Morrigan M. Cornouailles ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles

| Avatar : jenna coleman

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 9PO5Y
Je crois que tu as su voir en moi qui je suis vraiment avant que l'obscurité ne remplisse mon coeur. Tu étais mon ami, qu'en est-il aujourd'hui ?


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 5uoh
La fratrie, c'est pas toujours facile.



| Conte : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey ZNK13

| Cadavres : 351


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Lun 4 Jan 2021 - 20:45

morrigan & honey / janvier 2021
it could be and there was nothing that could make me let you go. 'cause you were my wildest dream. ( @dan owen )

4 janvier 2021.

Ce fut un noël assez mouvementé, il faut bien l’avouer mais à présent, c’était passé et c’était peut être une bonne chose. Cependant, nous voilà désormais en janvier et je souhaitais souhaiter la bonne année à une personne que je n’avais pas vu depuis un petit moment maintenant et avec qui je souhaitais discuter et surtout tentais de voir si sur certains points, nous étions toujours d’accord. Honey Lemon. Je dois avouer que l’aventure que nous avions vécue m’avait fait me rendre compte qu’avoir des amies était souvent une bonne chose et au fond, je commençais vraiment à me dire que je pouvais la considérer comme telle.

Puis j’avais besoin de comprendre certaines choses. Par exemple, je me disais mauvaise tout ça tout ça mais depuis notre retour de cette dite aventure, j’étais plus douce avec mes élèves, je commençais à prendre conscience que dans mon coeur vivait quelque chose d’autre. Une flamme crépitante qui ne s’était jamais vraiment éteinte malgré les erreurs du passé. ‘J’ouvre les rideaux de ma chambre et regarde la neige qui tombe à l’extérieur. Le temps se refroidissait un peu plus chaque jours mais j’aimais ce temps. J’avais toujours apprécié la neige.

Enfilant un pull col roulé par dessus mon débardeur, je glisse mes pieds dans une paire de bottines fourrées blanches, attache mes cheveux en queue de cheval haute et passe mon bandeau en laine rose poudrée sur mes oreilles. Mon écharpe autour du cou et mon manteau enfilé, je m’empare de mon sac à main, de quelques copies que je corrigerais de retour au collège et quitte mon appartement, fermant derrière moi. J’avais encore deux bonnes heures devant moi et j’allais en profiter pour prendre un café avec la scientifique.

Arrivant au labo, je ne tarde pas à trouver Honey et m’approche avant de lui sourire.

« Bonne année Miss Lemon ! Je suis désolée de pas être venue te voir avant. Tu as un peu de temps devant toi pour aller boire un café ? J’ai besoin de tes conseils. » énonçais-je à la jeune femme.

(c) mars.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
morrigan m. cornouailles
“patience and me are old friends”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87435-call-me-morgana-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89478-appartement-de-morrigan-quartier-est#1283554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5610


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Lun 4 Jan 2021 - 23:45

Les fêtes de fin et de début d'année étaient à peine passées que Honey avait déjà repris sa routine très chargée d'enseignante chercheuse. Les cours reprenaient à l'université - et Honey en donnerait un, son premier de la nouvelle année, dès l'après-midi - mais pour le moment la jeune femme était au laboratoire de la ville, bien contente de le revoir reprendre vie avec la fin des vacances, même si elle devait bien admettre que travailler en solo avait aussi des avantages. Il n'y avait cependant rien de tel que de réussir une expérience (surtout après de nombreux essais infructueux) ou de faire une découverte étonnante et de pouvoir immédiatement la partager avec quelqu'un qui, s'il ne travaillait pas nécessairement dans la même branche que vous, connaissait suffisamment les sciences pour partager votre étonnement, votre ravissement ou votre exaltation - et vous rappeler, le cas échéant, que maintenant que vous aviez percé un mystère, il fallait vous en trouver un nouveau ! Car c'était cela aussi qui était beau avec la science : dès qu'on découvrait quelque chose, une nouvelle question au moins se posait, inévitablement. De cette façon, jamais les scientifiques ne seraient au chômage.
Mais ils avaient le droit de s'accorder du bon temps également et Honey enchainait suffisamment d'heures supplémentaires (parfois parce qu'elle ne supportait pas de rester inactive) pour s'accorder quelques instants de détente, notamment quand une connaissance (qui plus est presque une collègue) faisait irruption au laboratoire.
Naturellement, Honey accueillit l'arrivée de Morrigan - et ses vœux - avec un immense sourire.
- Bonne année à vous aussi, Morrigan ! Ca me fait plaisir de te revoir, ne put-elle s'empêcher d'ajouter, les souvenirs de leur aventure à Star Command encore frais dans son esprit. T'en fais pas, ajouta-t-elle presque aussi instantanément, moi non plus je ne suis pas passée te voir. On a tous nos vies, c'est normal. Et il y a eu les fêtes, personne n'a jamais le temps pendant les fêtes, observa gaiement la scientifique blonde.
Evidemment, elle avait du travail - du moins, elle pouvait aisément trouver de quoi s'occuper jusqu'à ses cours de l'après-midi. Mais Honey essayait d'être une bonne amie et de privilégier, parfois, l'aspect social de la vie. La jeune femme était extravertie, après tout, alors elle essayait de le montrer en tâchant de ne pas s'enfermer h24 dans un laboratoire pour faire des calculs ou des mélanges étranges à l'œil néophyte. De fait, le besoin de conseil formulé par Morrigan, que Honey avait rapidement apprécié même si elle ne la connaissait pas énormément, ne put qu'intriguer la chimiste. Qu'il s'agisse de conseils professionnels ou personnels, elle sentait déjà en elle la volonté de lui venir en aide et réagença, en quelques secondes à peine, son emploi du temps mental, pour libérer le temps dont Morrigan avait besoin. Tout était toujours une question d'organisation, de toute façon.
- J'ai du temps, oui, acquiesça Honey. Si la cafétéria du laboratoire te convient, c'est de ce côté-ci, précisa-t-elle ensuite. Ils ont installé une machine Starbucks qui fait son petit effet, d'ailleurs... Et donc, tu voulais bénéficier de mes conseils à quel propos ? demanda la jeune femme quand elle et Morrigian se furent mises en route.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh En ligne


ϟ Morrigan M. Cornouailles ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles

| Avatar : jenna coleman

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 9PO5Y
Je crois que tu as su voir en moi qui je suis vraiment avant que l'obscurité ne remplisse mon coeur. Tu étais mon ami, qu'en est-il aujourd'hui ?


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 5uoh
La fratrie, c'est pas toujours facile.



| Conte : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey ZNK13

| Cadavres : 351


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Jeu 21 Jan 2021 - 10:48

morrigan & honey / janvier 2021
it could be and there was nothing that could make me let you go. 'cause you were my wildest dream. ( @dan owen )

4 janvier 2021.

M’humectant les lèvres, je passe ma main dans ma chevelure brune avant de poser mon regard sur Honey. Lui souriant, je ne tarde pas à reprendre la parole.

« Moi aussi ça me fait plaisir. » énonçais-je avec un sourire.

Un petit sourire passe sur mes lèvres avant que je ne reprenne, avec un petit signe de tête positif.

« C’est vrai que c’est toujours assez compliqué avec les fêtes. On ne sait jamais trop quoi faire à cette période avec tout ce qu’il y a à préparer. » avouais-je en haussant les épaules.

Et encore, cette année avait été assez compliqué, je dois avouer que les choses me semblait assez étrange depuis mon retour dans le présent. Je dois avouer que savoir si notre avenir serait comme celui que j’avais vécue, ça me foutait un peu la trouille. J’étais censé être la méchante de l’histoire, la grande Morgane, élève de Merlin, alliée de Mordred, ennemie d’Uther…et pourtant, aujourd’hui, je commençais à me rendre compte que peut être qu’il était temps que je passe à autre chose, que je devienne enfin celle que ma mère voulait que je sois.

Me dirigeant vers la cafétéria du laboratoire avec Honey, je respire longuement avant de rapidement reprendre la parole pour enfin énoncer à Honey ce qui me trotte dans la tête.

« J’aime bien le Starbucks en plus ! » énonçais-je avec un sourire « alors…euh…je voulais te demander des conseils sur…en fait, j’arrête pas de me poser des questions sur qui je suis et surtout sur mes idéaux, toussa toussa. En fait, notre dernière aventure et puis les fêtes qui sont passées…je crois qu’il est temps que j’arrête de jouer les méchantes mais je sais pas quoi faire…j’ai commencé à recoller les morceaux brisés avec mon frère mais je sais pas trop comment faire maintenant… » avouais-je à la jeune femme.

(c) mars.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
morrigan m. cornouailles
“patience and me are old friends”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87435-call-me-morgana-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89478-appartement-de-morrigan-quartier-est#1283554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5610


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Jeu 21 Jan 2021 - 23:32

Beaucoup de personnes aimaient le Starbucks et Honey ne fut pas étonnée d'apprendre que Morrigan en faisait partie. Elle entrait dans la typologie des personnes ciblées par la marque et devait avoir l'argent pour s'en offrir. En fait, Honey avait mentionné l'existence de cette machine sciemment, non pas pour manipuler son invitée (il ne viendrait jamais à l'esprit de la jeune femme une idée pareille) mais parce qu'elle estimait probable que cette précision lui fasse plaisir. Et au vu de la réaction de Morrigan, Honey jugea que son estimation avait été correcte et lui sourit.
Mais la jeune femme demeura silencieusement et à l'écoute, curieuse d'entendre en quoi elle pouvait aider Morrigan. Les deux femmes avaient l'air d'avoir des tempéraments différents et n'étaient pas à proprement parler des amies. Honey jugeait peu probable l'hypothèse selon laquelle Morrigan serait venue pour lui confier des problèmes intimes et c'était bien normal. Ce n'était, après tout, que la deuxième fois qu'elles se voyaient et la première fois que cela arrivait dans des conditions normales. Alors peut-être voulait-elle parler de travail ? Après tout, elles étaient dans des domaines sensiblement similaires. Mais à en juger par la gêne palpable de Morrigan, et son hésitation à aborder de front sa question, Honey laissa tomber cette hypothèse.
Et elle constata rapidement qu'elle avait été bien inspirée de remiser cette hypothèse car, en fin de compte, Morrigan était bel et bien venue pour aborder un sujet plus personnel. Et assez surprenant, à vrai dire.
- D'accord, opina Honey de prime abord pour signifier qu'elle avait bien compris de quoi il retournait. Je propose qu'on prenne déjà nos boissons et qu'ensuite on discute de tout ceci, ajouta-t-elle avec un sourire sympathique.
Les deux femmes arrivaient justement à la cafétéria et Honey se dirigea vers la machine qui ne fonctionnait qu'à l'aide des badges des scientifiques ayant accès au laboratoire. Lesdits badges étaient crédités grâce à une borne via laquelle on pouvait charger de l'argent dessus et permettait de payer la cantine, le café mais aussi d'accéder aux parties plus privées de l'endroit, celle que le public n'avait pas le droit de visiter sans supervision. Naturellement, comme elle était polie, Honey invita d'abord Morrigan à sélectionner sa boisson, avant de badger une seconde fois pour demander un chaï latte à la machine.
Quand les deux femmes eurent récupéré leur gobelet, elles s'installèrent à une table près de la fenêtre.
- Déjà, je pense que des félicitations s'imposent. Il n'est jamais trop tard pour recoller les morceaux, ou essayer de le faire. Sauf quand l'une des deux personnes est décédée, mais a priori, ce n'est pas ton cas, nuança Honey sans se départir de son sourire. Je pense que c'est un très bon début. Bien sûr, selon le degré de méchanceté dont tu as fait preuve par le passé, la tâche va être plus ou moins difficile, je pense, d'ailleurs que je ne t'apprends rien, précisa la scientifique. Mais je ne voudrais pas te décourager. En fait, je pense que lorsqu'une personne est réellement motivée pour devenir la meilleure version d'elle-même, elle peut y parvenir, au bout d'un moment. On peut toujours travailler à s'améliorer. Ton frère est content de cette décision ? Il a donné l'impression de t'encourager ?
Avant d'aller plus loin, c'était important de savoir comment Adam, qui n'était pas la personne la plus avenante de la Terre, prenait la nouvelle. Enfin, Honey pensait que c'était important. C'était, en fait, la première fois qu'une "méchante" de conte de fées (Morrigan avait l'air d'en avoir été une) venait solliciter son aide sur une pareille affaire. C'était encourageant vis-à-vis de la nature humaine mais un peu étonnant pour une femme qui était aussi solaire, optimiste et bienveillante que Honey l'était. La méchanceté, elle connaissait, mais de loin. De très loin, même. C'est pourquoi, après une gorgée de boisson, elle ne put s'empêcher de demander :
- Est-ce que je pourrais savoir ce qui t'amène à penser que je suis la personne idéale pour t'aider dans cette étape ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh En ligne


ϟ Morrigan M. Cornouailles ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles

| Avatar : jenna coleman

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 9PO5Y
Je crois que tu as su voir en moi qui je suis vraiment avant que l'obscurité ne remplisse mon coeur. Tu étais mon ami, qu'en est-il aujourd'hui ?


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 5uoh
La fratrie, c'est pas toujours facile.



| Conte : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey ZNK13

| Cadavres : 351


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Dim 7 Fév 2021 - 16:26

morrigan & honey / janvier 2021
it could be and there was nothing that could make me let you go. 'cause you were my wildest dream. ( @dan owen )

4 janvier 2021.

Quand j’ai rencontré Honey, je ne pensais pas qu’on serait amies. Après tout, j’étais mauvaise, méchante, cruelle…et pourtant maintenant j’étais devenue amie avec elle, et au final, je m’étais rendue compte que je n’en pouvais plus de jouer les méchantes, que j’avais besoin de respirer et surtout d’enfin devenir celle que ma mère voulait que je devienne. Je me pince les lèvres avant de poser mon regard sur la jeune femme et lui souris.

« C’est une idée oui. » énonçais-je avec un sourire.

Arrivant à la cafétéria, on se sert deux cafés avant de s’installer et que je ne finisse finalement par en venir au sujet. J’avais confiance en Honey et je dois avouer qu’elle était bien l’une des rares à qui je fais confiance. J’hausse les épaules.

« C’est ça… » avouais-je à la jeune femme.

Buvant une gorgée de café, je lève le regard vers la jeune femme avant de sourire légèrement.

« Je ne m’en doute pas oui. » avouais-je à la jeune femme « J’ai pas toujours été méchante tu sais, je crois que je le suis devenue à cause de mon beau-père… » expliquais-je à la jeune femme « il m’a pourri la vie. » avouais-je à cette dernière.

J’hausse les épaules avant de lever le regard vers la jeune femme tout en buvant un peu. Quelques instants plus tard, je reprends la parole.

« Je crois…Je ne sais pas…En tout cas, il m’a ouvert sa maison. Je veux dire, il m’a dit que je pouvais venir quand je le souhaitais. C’est peut être un bon début non ? » demandais-je à la jeune femme. Me pinçant les lèvres, je finis finalement par reprendre la parole. Un sourire perle sur mes lèvres tandis que je finis par lui dire.

« Parce que je n’aurais jamais imaginé que tu puisses m’apprécier, je veux dire, je ne pensais pouvoir devenir amie avec une personne aussi solaire et bienveillante que toi et tu es l’une des rares personnes à qui je fais confiance tu sais. » avouais-je.

(c) mars.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
morrigan m. cornouailles
“patience and me are old friends”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87435-call-me-morgana-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89478-appartement-de-morrigan-quartier-est#1283554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5610


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Dim 7 Fév 2021 - 23:45

Honey n'était pas experte dans l'étude des "méchants", de ce qui pouvait pousser un individu à choisir de faire le mal, ou, en tout cas, de mauvaises choses, mais son expérience de super héroïne lui avait quand même appris deux trois trucs dont elle pouvait tirer une expérience empirique. Bien sûr, elle ne comptait pas révéler qu'elle avait déjà opéré dans un costume d'héroïne car, de son point de vue, ce genre de choses ne se criait pas sur tous les toits, mais elle n'avait pas réellement besoin d'être très explicite sur son passé pour en venir au fond de ce qu'elle souhaitait transmettre. Même si elle décidait de parler de Callaghan et de la douleur que la disparition de sa fille lui avait causé, Honey n'aurait pas besoin de détailler le combat final qui l'avait finalement désarmé pour de bon et qui avait ramené sa fille de la dimension dans laquelle elle était égarée.
- Mon expérience me dit que la plupart des gens deviennent méchants, comme tu dis, suite à un événement ou une série d'événements - qui peuvent être de différentes natures. Un traumatisme, un drame, un environnement social qui favorise certains types de comportement, détailla Honey avec d'amples gestes des mains comme si elle tournait des pages virtuelles sur lesquelles serait noté son raisonnement. La bonne nouvelle, c'est que toutes les personnes à qui il arrive des drames ou de mauvaises choses ne choisissent pas forcément de devenir mauvaises. Certaines transcendent ces expériences et décident au contraire de faire le bien autour d'elles. Donc c'est possible pour toi aussi. Si tu penses que c'est l'attitude de ton père envers toi, c'est sans doute vrai et peut-être que tu auras l'occasion de lui demander pacifiquement de te rendre des comptes ou de lui montrer que malgré tout tu as pu, à la fin, devenir une bonne personne. Comme je le disais juste avant, je suis VRAIMENT convaincue qu'il n'est jamais trop tard pour apprendre, s'améliorer, se cultiver et toutes ces choses. On peut toujours évoluer - sauf quand on est mort, naturellement, précisa la scientifique. Mais ça je l'ai déjà dit juste avant, je pense que tu l'avais encore bien en tête, s'excusa la jeune femme. En tout cas, peut-être que tu deviendras un exemple un jour de... rédemption ou quelque chose comme ça.
Honey sourit, d'un large sourire presque effrayant (mais qui se voulait encourageant), surtout si on prenait en considération qu'elle venait de parler de la mort aussi simplement que quelqu'un qui parlait de la météo. Voilà ce qui se passait quand on avait très peu de tabous, sans doute et qu'on se laissait emporter dans ses démonstrations au risque de parfois s'écouter parler.
- C'est cool que tu puisses aller chez lui ! reprit-elle avec le même entrain, pas mécontente de changer de sujet. Oui, c'est vraiment un bon signe, je pense ! D'autant qu'il n'a pas l'air très extraverti - non pas que ce soit un mal, en fait, l'introversion est une très belle qualité. Tu l'as déjà fait ? Allez chez lui, je veux dire. Et ça s'est bien passé ? Vous avez fait un truc spécial ?
Honey bombarda Morrigan de questions comme elle aurait bombardé ses plus proches amis avant de réaliser que les deux femmes n'étaient pas à ce niveau de relation. Elle lui adressa alors un sourire contrit.
- Désolée, je m'emballe, ça m'arrive des fois. Souvent, si je veux être objective, en fait.
Après un nouveau sourire, Honey but une gorgée de son thé et sentit ses joues rosirent, non pas à cause de la chaleur de sa boisson mais bien des compliments que Morrigan lui adressa.
- Merci, c'est très gentil ce que tu dis. Et assez véridique, en fait. J'aime bien être optimiste, ça évite d'être stressé comme mon meilleur ami qui s'imagine toujours que le pire va arriver. Je suis très flattée que tu me fasses confiance, c'est quelque chose que personnellement je n'accorde pas au premier venu. Mais... Je n'ai pas spécialement d'a priori sur les gens. En fait, je ne pensais pas que tu étais une méchante quand je t'ai rencontrée. Tu es sarcastique, c'est vrai, mais des tas de gens bien le sont. J'essaye de ne pas juger les gens sans les connaitre, de voir plutôt comment ils agissent et réagissent puis de me faire une idée - qui peut s'avérer fausse ou évoluer avec le temps dans un sens ou l'autre, nuança Honey, ne voulant pas voir ses propos interprétés de travers. C'est une bonne chose, en tout cas, que tu me fasses confiance. Ca sera plus facile de te donner des conseils. Je ne suis pas docteur es gentillesse car ce n'est pas une matière enseignée en faculté mais ça peut être marrant d'essayer. Tu voudrais commencer par t'améliorer dans quel domaine, exactement ? voulut savoir la scientifique à la mine soudain très sérieuse. On ne peut pas changer sa personnalité en une seule journée - le professeur Dotson disait même qu'après l'âge de six ans un humain a ses traits de caractère définitifs et qu'on ne pourra plus les supprimer - mais je crois en la théorie et surtout en la pratique quand il s'agit de gentillesse. Alors si tu veux bien j'aimerais que nous fassions quelques exercices en fonction de ce que tu voudrais améliorer en premier. Tu vois le genre ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh En ligne


ϟ Morrigan M. Cornouailles ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles

| Avatar : jenna coleman

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 9PO5Y
Je crois que tu as su voir en moi qui je suis vraiment avant que l'obscurité ne remplisse mon coeur. Tu étais mon ami, qu'en est-il aujourd'hui ?


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 5uoh
La fratrie, c'est pas toujours facile.



| Conte : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey ZNK13

| Cadavres : 351


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Sam 27 Fév 2021 - 15:49

morrigan & honey / janvier 2021
it could be and there was nothing that could make me let you go. 'cause you were my wildest dream. ( @dan owen )

4 janvier 2021.

« Je n’aurais pas mieux dit moi-même. » énonçais-je en me grattant l’arrière du crâne avec un léger sourire.

Oui Honey avait raison. On devenait méchants, on ne naissait pas ainsi. Je n’étais pas née pour devenir mauvaise, c’est les événements que j’avais vécue dans ma vie, dans ma vie passée, celle dans notre monde qui m’avait amenée à devenir mauvaise. Peut être que même je pouvais comprendre qui en était véritablement la cause. Uther Pendragon. Cependant, j’avais toujours souhaité sa mort et aujourd’hui, il n’était plus là alors je pouvais très bien pouvoir devenir la meilleure part de moi-même. Après tout, les choses commençaient à prendre une bonne place dans ma vie, ici à Storybrooke. Je commençais même à arranger les choses avec mon frère.

« Espérons le. » énonçais-je avec un nouveau sourire avant de reprendre rapidement la parole « ce sera un peu dur de parler avec mon beau-père étant donné qu’il est mort mais cependant, je pense que je peux réussir à accepter de devenir enfin celle que ma mère voulait que je sois avant que tous ces événements ne parviennent dans ma vie et que je ne choisisse la voix facile plutôt que le chemin semé d’embuche. Après tout, la magie c’est tellement facile d’être attirée par le côté sombre de la chose tu sais… » avouais-je à la jeune femme.

Oui. J’avais suivi des cours avec Merlin, j’étais une bonne magicienne. Peut être que j’aurais pu agir comme telle. En tant que bonne magicienne, faire de la magie pour le bien, soigner les gens, aider les gens mais non, Mordred m’avait utilisé. Il avait utilisé mes faiblesses, mes failles, mes cicatrices pour me guider vers le côté obscur. Tout cela avait bien sûr été accentué par le comportement d’Uther à mon égard, mais là est tout autre histoire. Je vins à expliquer à Honey qu’au moins, les choses commençaient doucement à s’arranger entre mon frère et moi. C’était peut être déjà un bon pas vers la rédemption. Au fond, je n’avais jamais détesté mon frère. Et aujourd’hui, j’étais heureuse de pouvoir le revoir, passer du temps avec lui. Je dois avouer que cela m’avait clairement manqué et peut être que cette aventure vécue ensembles arrivait donc au bon moment.

M’humectant les lèvres, je lève le regard vers Honey avant de reprendre la parole.

« Oui j’y suis allée il y a quelques temps. Ça s’est bien passé, on a discuté. Ça faisait longtemps qu’on avait pas discuté calmement et simplement. La dernière fois que je m’étais retrouvée dans la même pièce que lui, c’était à Camelot, peu de temps avant la grande bataille contre Mordred. Mais ça, c’est une autre histoire. » expliquais-je à la jeune femme « ne t’inquiète pas, ça va. » énonçais-je avec un sourire.

Honey était quelqu’un de solaire, elle donnait le sourire et surtout s’emportait souvent sur certaines choses mais dans le bon sens alors c’était toujours bon à prendre. Elle avait une capacité à aider les autres. Tout du moins, c’est ainsi que je le ressentais de mon côté et mes ressentis ne me trompait que très rarement. J’écoutais avec attention la remarque de la jeune femme, tandis que je buvais mon café avec tranquillité. Me mordant la lèvre inférieure, je pose mon verre devant moi avant de me masser les tempes tout en ramenant mon regard vers la scientifique.

« Je vois tout à fait. La première chose que j’aimerais, c’est pouvoir accepter que mes élèves ne sont pas parfaits. Que je dois me montrer sympa à leur égard et éviter de vouloir les empoisonner à chaque fois qu’ils m’énervent. Tu vois ce que je veux dire ? » demandais-je à la jeune femme « on va dire…être une prof plus sympa qu’actuellement. » énonçais-je finalement « je crois qu’il faut faire du un par un… » continuais-je en haussant les épaules.

(c) mars.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
morrigan m. cornouailles
“patience and me are old friends”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87435-call-me-morgana-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89478-appartement-de-morrigan-quartier-est#1283554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5610


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Sam 27 Fév 2021 - 19:20

- Tu peux toujours écrire une lettre à ton père et la brûler sur sa tombe ou à n'importe quel endroit, conseilla Honey car, effectivement, parler à un mort, ce n'était pas possible. Ca se fait dans certains types de thérapie, expliqua-t-elle ensuite afin de ne pas donner l'impression que cette suggestion sortait de son chapeau (d'autant qu'elle n'en portait jamais à l'intérieur). Je ne sais pas grand-chose de la magie, en fait, avoua ensuite la jolie blonde, puisque Morrigan pensait (et Honey était assez d'accord sur le principe) que le pouvoir qu'elle conférait pouvait rapidement pousser quelqu'un du mauvais côté de la morale). J'en sais ce que j'en ai vu depuis que je suis à Storybrooke et j"en sais ce que mon esprit veut bien en accepter. Ce n'est pas vraiment un objet d'étude que j'ai envie de poursuivre, mais je suppose que n'importe quelle discipline ou n'importe quel statut, pour un peu qu'il donne un certain type de pouvoir, peut corrompre une personne. La science, par exemple. On peut l'utiliser pour guérir le cancer ou créer la bombe atomique.
La bombe atomique avait été développée en partie grâce aux travaux du génial Albert Einstein qui ne s'était pas douté, à aucun moment, que ses découvertes sur la fission de l'atome pourraient être utilisées de la sorte. Mais ça, tout le monde le savait, non ? La précision était sans doute inutile pour l'analogie que Honey voulait ici faire. Elle considérait, de plus, qu'en tant que femme de science elle aussi, Morrigan n'avait pas besoin qu'on lui rappelle une pareille évidence.
A vrai dire, si on lui avait posé la question, Honey aurait répondu que ce dont Morrigan avait avant tout besoin c'était d'une oreille attentive. Certes, elle avait aussi exprimé un besoin de conseils pour s'améliorer mais visiblement de nombreuses histoires pesaient aussi sur les épaules de la jeune femme qui ne devait pas se livrer si souvent que cela. Ce n'était donc que plus encourageant d'apprendre qu'elle avait réussi à parler à son frère et Honey leva le pouce en signe de victoire en l'écoutant.
L'instant d'après, son imagination fertile tentait de dépeindre Camelot dans sa tête. Etait-ce comme ce qu'en disaient les légendes ou ce qu'en montraient les nombreux films sur le roi Arthur ? Ou bien totalement "à côté de la plaque" ? Une chose était certaine : c'était assurément un univers bien différent de San Fransokyo et, plus généralement, de Terre-2.
Toutefois, les questions qu'elle pouvait bien se poser au sujet de Camelot attendraient. Morrigan avait d'autres priorités et Honey devait, de toute façon, apprendre à canaliser sa curiosité sans bornes.
Elle était bien contente, en outre, que la demande précisée de Morrigan concerne la profession qu'elle avait en commun : l'enseignement. Honey n'aurait jamais eu la prétention de croire qu'elle était la meilleure enseignante au monde mais elle avait la certitude d'avoir appris avec la meilleure - Evelyn, sa BFF. Ce qu'elle lui avait transmis avait, pour la jolie blonde, une valeur inestimable et elle ne serait que trop heureuse de pouvoir en transmettre ne serait-ce que le quart à Morrigan. Que cette dernière enseigne à des élèves et non pas à des étudiants ne changeait sans doute pas fondamentalement les "bonnes pratiques" à disposition de la chimiste.
D'ailleurs, elle comprenait particulièrement la frustration de Morrigan vis-à-vis des élèves "imparfaits". Même si Honey savait pertinemment que la perfection n'était pas de ce monde, elle regrettait souvent de constater que par flemmardise ou pour d'autres raisons certains de ses étudiants ne donnaient pas le maximum de leurs capacités. Qu'ils préféraient la facilité de se reposer sur leurs acquis au défi passionnant que l'élévation intellectuelle représentait.
- Je vois très bien ce que tu veux, assura la jeune femme. Ca m'ennuie beaucoup quand certains de mes thésards sont désinvoltes ou ne s'impliquent pas suffisamment dans leurs recherches parce qu'ils gâchent leur potentiel. Je le leur fais d'ailleurs remarquer que c'est dommage pour eux. Fondamentalement ce n'est pas mon problème. Mais je tends toujours la main à ceux qui souhaitent progresser. Je la tends aux autres également mais s'ils ne saisissent pas mon offre, je ne les force pas. Bien sûr, tes élèves sont plus jeunes. Tu ne donnes pas de cours magistraux. Tu pourrais peut-être commencer par leur expliquer pourquoi tu penses que c'est important, de façon générale, d'essayer de s'investir dans ce qu'on fait, d'essayer de s'améliorer. Et ajouter que tu comprends que ton sujet - passionnant, soit dit en passant - puisse ne pas plaire à certains élèves ou leur paraitre difficile et proposer de les recevoir individuellement - si tu as le temps - pour essayer de comprendre ce qui coince avec ton sujet. Moi je comprends pas très bien les métaphores, par exemple, mais certaines personnes apprennent très bien avec ! Si tu essayes de comprendre comment fonctionnent tes élèves tu trouveras peut-être comment leur expliquer et diminuer ta frustration. Même si je pense qu'il y aura toujours des élèves ou des étudiants qui n'y mettront pas du leur. Le souci c'est que, pour que ma façon de faire fonctionne, il faut que les deux parties soient investies dans l'apprentissage. Je ne dis pas qu'il faut ignorer ceux qui ne veulent pas s'investir mais plutôt faire avec : une fois que tu leur as démontré que c'est dommage pour eux de ne pas s'investir, tu ne peux pas faire beaucoup plus. Et s'énerver contre quelqu'un qui ne veut pas changer d'avis, c'est contre-productif. Si tu veux je peux m'asseoir au fond d'une de tes classes et regarder comment ça se passe ! proposa soudain la jeune femme, l'idée venant de "popper" dans son esprit. Je ne sais pas si ça t'aidera mais ce que je peux te dire c'est que ma BFF, c'est elle qui m'a donné envie d'enseigner et qui m'a donné des astuces pour réussir. Elle est vraiment très intelligent et elle me faisait faire ce genre d'exercices. Dans une classe vide, certes, pas que je n'avais pas encore le droit d'enseigner. Mais toi tu l'as et tu peux toujours dire à tes élèves que je suis là pour observer ceux qui pourraient être promis à une longue et belle carrière en sciences si tu ne veux pas donner la vraie raison. Car je peux totalement faire les deux : les observer et t'observer, assura la scientifique.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh En ligne


ϟ Morrigan M. Cornouailles ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morrigan M. Cornouailles

| Avatar : jenna coleman

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 9PO5Y
Je crois que tu as su voir en moi qui je suis vraiment avant que l'obscurité ne remplisse mon coeur. Tu étais mon ami, qu'en est-il aujourd'hui ?


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey 5uoh
La fratrie, c'est pas toujours facile.



| Conte : merlin l'enchanteur / légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey ZNK13

| Cadavres : 351


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Mar 2 Mar 2021 - 17:11

morrigan & honey / janvier 2021
it could be and there was nothing that could make me let you go. 'cause you were my wildest dream. ( @dan owen )

4 janvier 2021.

Je ne quittais pas la blonde des yeux, me mordant la lèvre inférieure tout en me grattant l’arrière du crâne. Fronçant le nez et haussant les épaules, je reprends finalement la parole à la suite de la blonde pour pouvoir enfin répondre à sa remarque, pas bête du tout mais assez compliquée à réaliser dans la situation actuelle des choses.

« Ouais, c’est une bonne idée. Après faudrais que j’utilise un pin’s de la mairie pour retourner à Camelot mais disons que…bah retourner sur la tombe de celui qui a pourri ma vie, je crois que je vomirais dessus tu vois… » soufflais-je.

Uther Pendragon m’avait tellement fait de mal qu’il était difficile de ne pas lui en vouloir. C’était un démon, véritablement. Sauf bien sûr pour mon petit frère qui l’avait toujours vu comme un combattant, un héros blablabla. Pour moi, il n’était rien de tout cela mais aujourd’hui, la rancoeur contre les Pendragon était différente. Tout du moins vis à vis de mon petit frère. Notre dernière conversation m’avait fait véritablement me poser des questions sur de nombreuses choses que j’avais pu faire par le passé. Aujourd’hui, je voulais prendre une nouvelle direction et ne plus être vu comme la méchante de l’histoire qui a choisi la vengeance mais plutôt comme la méchante qui demande rédemption afin de faire table rase du passé et recommencer à zéro.

« C’est un bon point de vue ça. » énonçais-je avec un sourire « non franchement, ça se tient. Après tout, la magie donne le pouvoir mais comme tout autre chose finalement. Je m’étais au fond jamais vraiment penché sur la question tu sais. » avouais-je à la scientifique.

J’écoutais avec attention ce que m’expliquait Honey, notant mentalement toutes les informations importantes tandis qu’un léger sourire perlait sur mon visage à mesure que ses réflexions avançaient. Expliquer, prendre le temps de leur faire comprendre l’importance de faire de son mieux. Oui, ça commençaient doucement à rentrer dans mon esprit. Passant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, je lève le regard Honey avant de lui faire un grand sourire, bien plus grand que celui que je possédais précédemment sur le visage.

« Oui, oui, oui. Mille fois oui Honey. Me connaissant, je risque d’avoir du mal à gérer au début. Je suis pas une gentille prof qui laisse tout passer et du coup, avoir ton retour, ça me permettra de voir si je réussis à gérer les choses et si j’ai encore des choses à améliorer. Et puis si c’est un plus pour voir mes élèves les plus prometteurs en science, c’est toujours un plus. » énonçais-je avec un sourire « donc si je résume, faut prendre le temps d’expliquer, proposer de les voir en privé pour ceux qui auraient besoin et surtout donner du meilleur de moi-même de mon côté et qu’ils fassent pareil du leur, c’est ça ? » demandais-je à la jeune femme.

(c) mars.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
morrigan m. cornouailles
“patience and me are old friends”
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87435-call-me-morgana-termi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89367-regina-et-les-droles-de-dames-liens-et-sujets http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89478-appartement-de-morrigan-quartier-est#1283554 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87539-_therealmorgana_#1246103


ϟ Honey Lemon ϟ



« Un Bébé •́‿•̀。)⊃
pour les Gouverner Tous ! »


Honey Lemon

| Avatar : Emily Bett Rickards

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey Honeyadam

- Ils sont où les autres ?
- Peut être qu’aucun ne savait finalement lire. Ou que nous sommes tous tombés dans un piège. Encore.

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey T45i

| Conte : Big Hero 6
| Dans le monde des contes, je suis : : Honey Lemon

| Cadavres : 5610


Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________ Mar 2 Mar 2021 - 21:13

Honey ne savait pas si vomir sur une tombe faisait partie du genre de thérapie qu'elle avait mentionné. C'était sans doute aussi libérateur que les larmes, les cris et les écrits, alors cela comptait sans doute au moins un peu. Quant aux pin's de la mairie, la chimiste ne s'en était, pour le moment, jamais servi. Ce qu'elle en savait se résumait aux communications que la municipalité avait faites et l'absence d'incidents rapportés à ce jour. Ils avaient l'air fréquemment utilisés, c'était sans doute le signe que leur fonctionnement satisfaisaient les habitants de la ville. Leur usage, de toute façon, ne pouvait pas être pire que l'envoi d'email d'une Terre à l'autre quand ce même email n'était pas immédiatement ouvert, pas vrai ?
- Tu as le temps de voir si tu veux ou pas retourner sur ton passé de façon plus littéralement, assura Honey avec bienveillance. Il faut faire ce genre de choses à son rythme et pour peu que tu sois émétophobe...
La jeune femme laissa mourir cette remarque dans le silence, présupposant que Morrigan n'avait sans doute pas envie de parler en long et en large de la peur de vomir - ou de vomir tout court. Même si Morrigan, qui enseignait la biologie, était une scientifique et n'était, a priori, pas particulièrement gênée d'aborder différents aspects de la biologie humaine, qu'ils soient triviaux ou non.
Ou alors, la jolie blonde avait, une fois de plus compris le terme "vomir" au sens premier du terme, sans s'apercevoir qu'il s'agissait d'une imagine destinée à faire comprendre le dégoût que le père inspirait à la fille. Si tel était le cas, il était d'autant plus urgent de ne pas poursuivre sur la voie engagée par Honey.
La jeune femme ne pouvait qu'imaginer, d'un point de vue totalement externe, ce que ça faisait d'avoir un père qu'on n'admirait pas, dont on n'était pas proche et même qu'on détestait. Elle avait effectivement la chance d'être très proche de son père, dont elle avait hérité une grande partie de sa personnalité dont, probablement, son grain de folie scientifique. Honey songeait qu'elle aurait ressenti énormément de peine si sa relation avec son papa n'avait pas été aussi fusionnelle et avait conscience, particulièrement face à Morrigan, de la chance qu'elle avait eue de naître au sein d'une famille aimante qui l'avait toujours choyée et soutenue.
De nombreuses études tendaient à montrer, en effet, que les enfants qui naissaient dans des environnements sans amour étaient davantage prédisposés à "mal tourner" car ils reproduisaient ce qu'ils avaient toujours connus. Peut-être avait-ce été le cas de Morrigan. Honey pouvait le supposer mais pas l'affirmer. Elle ne connaissait, en fin de compte, que peu de détails sur son enfance et ne s'imaginait pas s'y plonger plus longuement sans y être invitée.
- En tout cas, je suis ravie que mes points de vue analogiques t'inspirent, sourit la jeune femme qui aimait se sentir utile.
Honey parlait certes beaucoup mais ce n'était jamais pour s'écouter parler. Quand elle partageait une opinion, c'était parce qu'elle était convaincue que celle-ci pouvait inspirer ou aider son interlocuteur. Certes, parfois, la scientifique digressait vers d'autres sujets, parce que la tentation de partager toujours plus de savoir, d'ouvrir le regard de l'autre sur le monde même s'il ne l'avait pas demandé, était plus forte. Mais en dehors de ça, elle estimait que ses réflexions étaient pertinentes.
Et Morrigan, à en juger par le franc sourire qu'elle lui adressait, avait l'air de penser la même chose. Parce que son sourire était aussi beau que contagieux, Honey aussi commença à sourire de toutes ses dents, sentant l'excitation de la sorcière se transmettre à tout son corps. Pour un peu, elle aurait commencé à trépigner d'impatience et c'était sans doute une bonne chose qu'elle ne puisse plus réellement le faire. A coup sûr, trépigner pour exprimer l'emballage d'autrui, c'était sans doute très bizarre d'un point de vue externe.
- Excellent résumé ! s'écria la jeune femme. Bravo, tu es une très bonne élève. Si je devais noter ta capacité à restituer des informations en les synthétisant, je te mettrais un A !
Et ensuite, quoi ? Mettait-on l'exercice en pratique directement ou pas ? En formulant sa proposition, Honey n'avait pas immédiatement songé au fait que leurs emplois du temps n'étaient pas forcément compatibles. Ca serait quand même trop bête que la chercheuse en chimie et astrophysique doivent annuler un cours magistral pour Morrigan - même si elle aurait trouvé un moyen de le faire en reportant ledit cours, quitte à le placer en soirée ou le samedi et s'attirer la colère de ses étudiants. Heureusement, elle n'eut pas à le faire. Il s'avéra que l'après-midi suivante, Morrigan enseignait et pas Honey. D'ordinaire, elle aurait sans doute passer la fin de journée au laboratoire sur ses autres projets mais pas cette fois. Le rendez-vous fut rapidement pris et les deux femmes se dirent à bientôt.

Et bientôt arriva comme son nom l'implique : bientôt.
L'après-midi suivant, Honey se rendit - pour la première fois depuis qu'elle habitait à Storybrooke - au lycée de la ville où travaillait Morrigan. Elle alla d'abord la rejoindre dans la salle des profs, où elle salua les quelques autres membres de l'équipe éducative qui finissaient leur café, avant de se consacrer à son amie et collègue. Et après quelques politesses, les deux femmes prirent le chemin de la salle de biologie dans laquelle Morrigan faisait cours, empruntant l'ascenseur du fait de la présence de Honey.
Elles arrivèrent dans la salle de cours cinq minutes avant la fin de la leçon d'avant, de sorte que les couloirs étaient relativement déserts, ce qui permit à Honey de ne pas attirer l'attention d'emblée.
- Ils sont sympa les locaux, déclara Honey à l'entrée de la salle de cours. Je vais me mettre tout au fond pour déranger le moins possible, annonça la jeune femme blonde en en roulant vers le fond de la salle qu'elle avait déjà parcourue du regard avec méthode pour en apprendre un maximum de détails. Je vais essayer de ne pas m'emballer et de ne pas participer au cours pour qu'on soit dans les conditions les plus normales. Mais, au cas où, si je m'oublie un peu et que je lève la main, fais semblant que tu l'as pas vue et continue comme si j'étais pas là. Le but c'est que je vois comment c'est d'habitude, rappela la scientifique. Le cours va porter sur quoi ? demanda-t-elle néanmoins, ne pouvant réfréner sa curiosité.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Rewrite the stars
Love looks not with the eyes but we the mind and is therefore winged cupid and painted blind.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t76583-honey-honey-oh En ligne


ϟ Contenu sponsorisé ϟ







Coffee with a friend ⎮ ft. Honey _



________________________________________

 Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Coffee with a friend ⎮ ft. Honey





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Médecine & Science :: ➹ Laboratoire