« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Venez vous divertir et remporter des récompenses avec le jeu de la Saint Patrick ! Jusqu'au 17 mars 2021 !

Partagez
 

 "the small mouse" Ana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 28 Jan 2021 - 10:22

"the small mouse" Ana - Page 2 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979C’était bien qu’elle est un bon appriori de mon meilleur ami, il méritait en effet que cela soit le cas et elle semblait l’avoir cerné. Sautillant en souriant, je continuais à me laisser porter par la vie quand la petite fille approuva ma couleur des yeux, affirmant au passage qu’on n'avait pas besoin d’ailes quand il y avait des avions. Fondant littéralement devant ce qu’elle venait de dire, je laissais échapper, « Moooooh. » elle était vraiment trop choute et je me voyais mal briser son innocence en lui affirmant qu’un avion ne pourrait jamais me permettre de déposer autant de récompense à chaque enfant ayant perdu une dent.

M’intéressant alors à la jeune femme, je lui demandais si elle avait toujours eu un rapport avec la justice, ce qui n’était pas le cas, car elle avait été une Grande Duchesse. Ça sonnait bien ça ! Souriant à l’enfant quand elle raccourcit les choses, je relevais les yeux vers sa mère quand elle donnait plus de détails. Sa précédente situation ne lui manquait pas vraiment, premier argument, un diadème assez lourd et une robe pas pratique pour courir ou sauver sa vie. Elle avait en effet vécu quelques petites choses, une malédiction familiale, rien que ça, « Et bien… Je me plains d’un Crocmitaine, mais ça ne devait pas être facile pour vous. J’ai l’impression qu’aucune Princesse ici n’a échappé à la jalousie des autres. Heureusement qu’on est au final moins en danger. » assurais-je un peu impressionner. « Si le diadème et la robe étaient un poids, dites vous que si vous avez survécu, vous serez ce genre de rousse capable de distancer un dinosaure avec des talons dans la jungle. » concluais-je en repensant à cette série de film avec cette incohérence qui m’amusait, mais qui était un message positif dans notre cas.

Arrivant chez Granny’s, nous prîmes place à une table avant de se réchauffer et de recevoir une nouvelle question de la petite fille. Elle était vraiment trop mignonne, « Le chocolat chaud, c’est que quand j’ai froid, mais je mange de tout, j’adore les spaghettis bolonaise ! C’est tellement bon et en plus c’est rigolo de faire tourner les pâtes ! Toi c’est quoi la chose que tu préfères manger ?! » lui demandais-je avant de prendre les commandes pour les donner. On était quand même bien au chaud ici.

« Vous avez une petite fille vraiment mignonne ! Une vrai princesse » soufflais-je dans un premier temps avant de relever les yeux vers sa mère, « Je trouve ça fascinant et inspirant qu’une femme comme vous soit devenu policière, c’est vrai, pour beaucoup, on pense qu’elles ne sont que des princesses un peu limité, du moins c’est le message qu’on nous fait passer. L’image d’une femme a sauvé, c’est assez réducteur je trouve, mais avec vous, on est obligé de fermer son clapet, c’est bien. » ajoutais-je dans un sourire, « Je trouve beaucoup de choses bien, je crois. » lui confiais-je dans un rire. J’aimais la vie, la joie.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5484

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Jeu 28 Jan 2021 - 19:40

Anya rit spontanément. Dans cette ville, tout le monde avait un sacré passé. Le croque-mitaine était peut-être aussi effrayant que Raspoutine vendant son âme au diable pour débarrasser le monde des Romanov. Avait-elle vraiment envie de le savoir, au fond ? Sans doute que non. Il n'aurait pas été bon de se lancer dans un concours de qui avait affronté le plus grand nombre de dangers, les situations des deux femmes n'ayant sans doute rien de comparable.
- Je suppose que c'est le croque-mitaine qui crée les cauchemars des enfants ? se hasarda Anya, songeant que, puisque de nombreuses légendes liées à l'enfance existaient, cela devait bien être son rôle.
Pour être l'ennemi de Tatiana, elle ne voyait, pour le moment, que deux options : lui voler ses dents ou embêter les enfants, ce qui était probablement le plus grand souci des personnes comme la Fée des Dents et ses amis. Anastasia songeait, de fait, que sa deuxième hypothèse était sans doute la plus à même d'être vraie.
Puis elle songea aux autres princesses qu'elle connaissait depuis qu'elle habitait à Storybrooke. Il y avait Anna dont le cœur avait été gelé. Odeya qui avait été changé en cygne par un sorcier avide de pouvoir, sans compter que s'ils étaient tous à Storybrooke de prime abord, c'était parce que Regina Mills avait été jalouse du bonheur de Blanche-Neige, une autre princesse. Anya ne connaissait a priori pas toutes les têtes couronnées de la ville, même si la reine Elsa avait lancé un cercle réservé aux princesses, mais se doutait qu'il y avait sans doute plein d'autres exemples qui avait inspiré ce commentaire à Tatiana.
Anastasia lui sourit, s'imaginant en train de courir en talons hauts - ce serait, de son point de vue, un sacré désastre s'ils étaient vraiment hauts et pointus.
- Vous savez quoi ? J'ai la même impression, en fait. C'est sans doute le revers de la médaille. Quoique... apprendre une suite débile de règles de bienséance, c'est pas ultra fun non plus, affirma la rouquine. Mais oui, globalement, quand une aventure étrange ne nous emporte pas au coin de la rue, c'est plutôt tranquille une petite ville du Maine.
Il y avait aussi les problèmes des dieux, qui se répercutaient sur la vie des mortels, mais si elles commençaient à parler de ça, elles n'auraient pas fini de si tôt !
En fait, c'était sans doute plus simple et moins prise de tête de laisser Abigaëlle poser les questions qui trottaient dans sa petite tête enfantine et de voir avec quel plaisir Tatiana y répondait. Anastasia aurait sans doute pu les laisser que ça n'aurait dérangé aucune des deux. Peut-être que la dentiste faisait aussi du babysitting sur ses weekends ? Anya chassa cette idée saugrenue de son esprit aussi vite qu'elle était arrivée pour observer l'intense réflexion d'Abigaëlle suite à la question de Tatiana.
- Hmm... Le gâteau au chocolat ! s'écria-t-elle finalement.
La révélation ne fut pas une grande surprise pour sa mère qui, elle-même, appréciait d'en manger une grosse part de temps en temps et voyait bien qu'Abigaëlle avait toujours plus d'appétit pour les gâteaux que les haricots verts, par exemple. Comme tous les enfants, probablement.
- Mais j'aime bien les spaghettis aussi, affirma-t-elle, sans doute pour faire plaisir à Tatiana (mais aussi parce que c'était le cas).
Abigaëlle n'avait cependant pas besoin de déployer autant d'efforts pour continuer de se faire apprécier, tout comme Tatiana n'aurait pas eu besoin de préciser à haute voix qu'elle trouvait la fillette très mignonne. Dans les deux cas, cela se devinait aisément. Mais, en tant que maman, qui avait connu des débuts de maternité pour le moins compliqués, Anastasia ne pouvait qu'être ravie de se l'entendre dire.
- Merci, sourit-elle simplement sans épiloguer.
- C'est normal que je sois une princesse parce que maman c'est aussi une princesse. Mais pas papa. Papa c'est pas une princesse et c'est pas un prince non plus, expliqua-t-elle très sérieusement.
- Cela dit, il joue bien les damoiseaux en détresse, enchaina Anastasia, y voyant une opportunité en or pour répondre au discours éminemment féministe (et donc très plaisant aux oreilles d'Anya) que Tatiana venait de tenir. Oh il m'a aussi sauvé la peau une fois ou deux, mais c'était réciproque. Et je lui ai peut-être aussi cassé le nez, une fois...
Anastasia pouffa, pas spécialement désolée. Il lui aurait suffi de ne pas la réveiller en sursaut et elle n'aurait pas sursauté. C'était la faute de Dimitri, c'était évident.
- Tout ça pour dire, reprit-elle, que oui, l'image d'Epinal de la princesse stupide qui ne sait rien faire, c'est vraiment rasant. J'ai passé dix ans dans un orphelinat russe - croyez-moi, ça rend débrouillard. Et si je peux faire se fermer des clapets machistes et en plus vous faire trouver des tas de choses bien, ça me va parfaitement, assura la jeune femme.
Anya avait la voix qui portait et il était probable qu'on l'ait entendue alentours dans Granny's. Mais elle s'en fichait. La serveuse, qui rapporta les commandes, sembla s'en fiche aussi et repartit aussitôt qu'elle était arrivée. Abigaëlle regarda avidement son immense chocolat chaud, impatiente d"y goûter.
- Tu es sûre que tu peux boire tout ça ? la taquina sa maman.
La fillette opina vivement et, pour en faire la démonstration, but une longue gorgée de chocolat, en laissant quelques traces sur ses joues.
- Très bien, poupette, on nettoiera ce joli visage quand tu auras fini, sourit Anya avant de goûter, elle aussi, sa boisson.
Puis elle relança la conversation :
- Et le rôle de fée, ça souffre aussi des clichés, non ? demanda-t-elle.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Lun 1 Fév 2021 - 11:29

"the small mouse" Ana - Page 2 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979« Il les a créés, mais on l’avait combattu pour les effacer, une nouvelle fois. Passer ici lui a redonner sa force, son existence et tant qu’on croit en lui, il existe, c’est pareil pour nous. », pour moi, soufflais-je dans un sourire. Je n’avais jamais pardonné à l’homme pour tout ça, pour ce qu’il m’avait fait, pour ce qu’il avait fait à mes quenottes et aux enfants. Mais si la rage pouvait bouillir en sa présence, face à un enfant je garderais toujours le sourire. Cette femme était forte, du moins elle semblait l’être et ça avait le mérite d’être soulignée. Me souriant, elle partageait mon idée, même si elle reconnaissait qu’apprendre des règles de bienséances n’avait rien de fun, elle trouvait cette ville tranquille. Il y avait moins de complications, quoique les premières années n’eurent rien d’une sinécure.

Ce qui en était une en revanche, c’était cette petite. Lui avouant que j’aimais les spaghettis, elle me confia qu'elle aussi, mais surtout qu’elle préférait les gâteaux au chocolat. « C’est trop bon avec de la chantilly ! » lui confiais-je alors avant de dire à sa mère ce que je pensais de sa fille. Cette dernière ne manqua pas la moindre occasion pour signaler que c’était parfaitement normal de par son statut avant de confier que son père n’était pas une princesse. Cette déclaration me fit rire, non pas car c’était ridicule, mais car c’était tellement mignon que je ne pouvais qu’apprécier l’instant. Cette petite était définitivement une bénédiction, comme sa mère qui enfonça son mari sans pitié. Riant de plus belle, j’appréciais réellement que les choses tournent ainsi, c’était reposant, rassurant aussi que le monde puisse enfin tourner rond.

Nuançant finalement ses propos, elle en conclut sur son sujet qu’elle lui avait cassé le nez, ce qui présageait d’une relation forte en rebondissement. Elle avait passé dix ans dans un orphelinat Russe, ça l’avait rendue débrouillarde, ce qui pouvait que lui aller au vu de mes appréciations. « J’aime qu’une femme soit l’égal de l’homme, je suis la seule chez les gardiens, mais je n’ai jamais eu l’impression d’être une petite chose fragile, au contraire, si vous entendiez Jack et Bunny se plaindre continuellement de l’autre, on dirait un vieux couple, pas deux être fantastique pouvant traverser la planète d’un battement de pâtes, ou pouvant geler des cauchemars après un contact. », c’était souvent ridicule, mais c’était aussi parfait, rassurant.

Recevant alors nos grands chocolats, je trépignais alors que la maman s’assurait que sa fille pourrait en boire l’entièreté, ce qui était évidemment le cas. J’étais d’ailleurs en train d’imiter la petite quand elle me posa une question pour le moins intéressante, « Hum, c’est en arrivant ici que j’ai découvert votre vision des fées, les gens s’imagine souvent qu’il s’agit de femme âgée, au ventre large, dans des robes stupidement coloré avec des ailes et des baguettes... » ce qui était loiin d’être le cas « Ou sinon c’est une image de femme trop… Dévoilé, avec les ailes, les jupes courtes et j’en passe, c’est assez réducteur de n’être perçu que comme des vieilles choses ou des objets de… Luxure. », ajoutais-je un peu blasé avec une moustache de lait, « La vérité c’est que je n’ai pas besoin de baguette, j’étais habillé par des sortes de plumes de votre point de vue. C’était beaucoup plus drôle, nos ailes faisaient partie de nous, c’était… Loin de cette image de fée devant servir une princesse ou un héros, j’étais une gardienne, pas un faire valoir ! » c’était ça d’ailleurs le cliché ! « Pour beaucoup les princesse sont faibles et les fées de simple faire valoir ! Vivement que les mentalités changent. » assurais-je alors.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5484

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Lun 1 Fév 2021 - 20:57

C'était curieux que de se dire qu'il fallait croire en certaines personnes pour qu'elles existent. Cela posait de nombreuses questions dans l'esprit d'Anastasia, mais toutes n'étaient sans doute pas à poser. Tatiana n'avait, après tout, peut-être pas toutes les réponses - ou tout simplement pas envie de se lancer dans un débat effleurant la philosophie. Ce n'était assurément pas le sujet de prédilection pour une après-midi d'amusement, alors Anya avait simplement pris note, d'un hochement de tête concerné et pensif, de cette révélation.
Et, à observer leur conversation autour de ce délicieux chocolat chaud, qui tournait autour des pâtisseries et de la non royauté de Dimitri, Anastasia était confortée dans l'idée qu'elle avait bien fait de ne pas poser toutes les questions qu'elle aurait pu avoir sur les gardiens, des questions qui provenaient, sans doute du moins en partie, de la petite fille pleine d'espoir qu'elle avait un jour été. Et que la conversation soit saupoudrée de féministe, Anya ne pouvait pas rêver mieux !
- Moi aussi j'aime l'égalité des sexes, affirma-t-elle avec conviction avant de jauger Tatiana en silence.
Cette jeune femme était solaire, lumineuse, extravertie et avenante. Un peu le contraire d'Anya. Leur point commun le plus notable était peut-être qu'elles étaient des femmes rousses. Au premier regard, on aurait effectivement pu croire, à cause de son tempérament qu'elle était niaise et donc forcément une petite chose qui ne supportait pas de se casser les ongles. Mais y croire aurait été oublier qu'on avait affaire à la Fée des Dents, qu'elle avait parcouru le monde pour récolter les souvenirs des enfants et les défendre contre les cauchemars. Or pour faire tout ça il fallait assurément avoir de la trempe.
Avec un sourire amical, Anastasia reprit finalement :
- On dirait qu'il y a de l'ambiance chez les Gardiens. Vous savez, je dis souvent que les hommes sont tous des bébés..., reprit la jeune femme.
- Elle le dit tout le temps, souffla Abigaëlle sur un air de conspiration.
Anya sourit, ne pouvant pas réellement la contredire et poursuivit son raisonnement :
- ... Et manifestement, il y a un peu de cette... immaturité masculine, disons, dans la relation de vos amis, alors je ne serais vraiment pas surprise que ce soit vous, en fait, la cheffe de la bande.
Tatiana avait certes le titre de fée mais elle n'avait pas l'air d'être Marraine la Bonne Fée ni la fée Clochette. En tout cas, si on s'en tenait aux représentations que la culture populaire donnaient de ces deux personnages. La dentiste ne manqua d'ailleurs pas, en répondant à la question d'Anya, de confirmer que ces visions perduraient, sans doute même jusqu'au sein de Storybrooke qui était pourtant la ville dans laquelle on avait le plus de chances de s'y connaitre en la matière. Les fées n'aient donc pas toutes des faire-valoir. Anastasia opina vivement à cette conclusion, ne doutant pas de sa véracité.
- La baguette, c'est phallique, de toute façon. Les femmes n'ont pas besoin de ce genre d'attribut pour être fortes, commenta Anya.
Par chance, sa fille n'avait aucune idée de ce que ce mot un peu compliqué voulait dire et n'y prêta pas la moindre attention. Elle était beaucoup plus intéressée par l'aspect originel de la Fée des Dents que par tout le reste de la conversation et ne manqua pas de le signifier à sa façon :
- Tu devais être trop zolie en fée ! s'exclama Abigaëlle. Tu as des photos ? demanda-t-elle innocemment.
Et voilà. C'était peut-être maintenant qu'il fallait lui expliquer qu'avec la malédiction, le changement de monde et tout le reste, on n'avait pas pu tout emporter avec soi - ou on avait vécu dans un monde qui ne connaissait pas la photographie.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mar 9 Fév 2021 - 10:30

"the small mouse" Ana - Page 2 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979Il y a quelques années, je n’aurais sans doute pas saisi ce qu’elle aurait pu vouloir dire en affirmant que les hommes étaient des bébés, mais à présent, avec ces années passés ici, j’étais moins premier degré, et le commentaire de la petite et de sa mère me fit sourire. Il était évident que j’avais davantage la tête sur les épaules que les autres, mais je n’étais pas exactement ce genre de personne, « Si je vois des dents, je me fais déconcentrer, ce n'est pas le comportement d’une cheffe et puis c’est le rôle de North ça ! », non pas qu’une femme serait une mauvaise cheffe, mais je n’étais vraiment pas équipé pour.

Expliquant un peu ce que j’étais face aux préjugés sur les fées, j’eus un rire un peu brutal lorsqu’elle parla d’élément phallique. Ô, il était évident que la petite ne comprendrait pas, mais la surprise face à une telle déclaration était trop forte pour que je l’ignore. « Clairement. » soufflais-je donc, le rouge aux joues alors que je comprenais bien qu’il n’y avait aucun danger de compréhension et puis elle ne s’était même pas arrêté sur le mot qu’elle n’avait pas compris, elle se contenta d’affirmer que je devais être jolie en fée. Encore une fois, elle m’arracha un rire avec une des questions les plus enfantines au monde, une question qui pouvait tirer un peu de nostalgie, « Merci, mais ma place est dans l’imaginaire des enfants, je n’ai jamais existé en photo, juste en dessin et en rêve. », bon j’existais aussi physiquement, mais il n’y avait des preuves de mon existence que dans des récits, que dans les rêves et les dessins, qu’ils soient enfantins ou plus adultes.

« Si j’avais des crayons de couleur, je t’aurais montré, mais je te ferais un dessin pour la prochaine fois qu’on se verra. » lui assurais-je après un clin d'œil. Ça ne serait sans doute pas ce qu’elle attendait, mais ça serait déjà pas mal. Du moins, ça serait déjà plus et mieux que rien. Reprenant une gorgée de chocolat, j’étais à ma place ici, avec une enfant, au calme, tranquille, comme si la vie n’avait aucune importance, du moins les problèmes. « C’est étrange comme sentiment, mais j’apprécie le changement tout en étant soulagé que certaines choses ne bougent pas. », feministe, mais appréciant qu’une enfant reste une enfant. La mémoire des dents pouvant tout changer, tout expliquer.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5484

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Mar 9 Fév 2021 - 20:32

Anya n'aurait pas voulu se montrer vexante (et travaillait, en fait, sur son habitude de parler toujours très franchement) en abondant dans le sens de Tatiana, qui donnait effectivement l'impression d'être trop passionnée par la dentition des uns et des autres pour le bien de sa concentration, alors elle n'épilogua pas. C'était plutôt une bonne, en fin de compte, qu'elle ait conscience de ses travers (et une encore meilleure chose si elle travaillait à les amoindrir) et les admette. Pour Anastasia, c'était une qualité qu'un bon leader se devait d'avoir, quoi qu'en dise la Fée des Dent(iste). Mais tout le monde n'était pas taillé pour le leardership, que ce soit à cause d'un manque d'envie (Anya, elle-même, n'aurait pas aimé que sa grand-maman l'encourage à reprendre le pouvoir sur l'empire de son père pour le diriger jusqu'à la fin de ses jours) ou de talent.
Anastasia ne connaissait pas suffisamment Tatiana (en fait, elle la connaissait depuis moins de deux heures) pour juger de ses aptitudes de cheffe mais s'il y avait une aptitude qu'elle avait et qui transpirait de chacun de ses pores, c'était assurément celle de savoir y faire avec les enfants. Il n'y avait pas tant d'adultes que ça qui, sans être parent, regrettaient devant un enfant de ne pas pouvoir lui faire un dessin ou, tout simplement, lui accordait autant de temps et de douceur. Anya elle-même, pourtant mère, ne s'imaginait pas aussi avenante et à l'aise avec les enfants des étrangers alors même que son instinct maternel envers Abigaëlle, sa chair et son sang, était extrêmement forte.
C'était sans doute toutes ces qualités de Fée des Dents qui rendaient Abigaëlle aussi à l'aise avec la jeune femme. Ca, son sourire avenant et son physique, vraisemblablement. Elle était, après tout, jeune et rousse, comme maman. Plus souriante, certes, mais eut-elle été vieille avec un nez crochu, peut-être que la fillette aurait été moins à l'aise.
En l'occurrence, la petite fille agissait comme si elle connaissait Tatiana depuis toujours, mieux, comme si elles étaient copines. Une moue pensive sur la frimousse, la fillette soupesa quelques instants l'alternative que lui proposait Tatiana avant de décréter :
- D'accord si je peux garder le dessin !
Et, imitant les adultes qu'elle avait déjà vu le faire, elle tendit une main à Tatiana pour sceller l'accord. Elle s'était cependant trompée et avait tendu la main gauche mais c'était sans doute l'intention qui comptait. Quand elle ne jouait pas les chipies pour martyriser ses parents et/ou capter toute leur attention, Abigaëlle était une petite fille vraiment bien élevée. Et sa maman s'employait à faire en sorte qu'il en soit ainsi pendant encore de longues années.
La petite fille donnait l'impression d'évoluer tous les jours depuis qu'elle était née. Elle changeait et c'était une bonne chose. Elle grandissait, elle apprenait, elle gagnait en autonomie et en capacité à faire des bêtises ou des expériences. Mais Tatiana avait raison. Si le changement était bénéfique, il fallait garder une impression de pérennité, de durée dans le temps. C'était rassurant.
- Je pense qu'au fond on pense tous un peu la même chose. On veut du changement pour améliorer les choses ou par souci de contrer la routine mais au fond ce qu'on veut ce n'est pas que tout change, juste qu'une partie évolue, de préférence vers quelque chose de plus positif, commenta Anastasia.
Tout en sirotant son chocolat chaud, Abigaëlle observait sa mère avec de grands yeux attentifs, cherchant sans doute à décoder ce qu'elle racontait à leur nouvelle copine, la Fée des Dents.
- C'est quoi pour vous les choses qui ne changent heureusement jamais ? demanda Anya avant d'avaler une gorgée de son propre chocolat.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Tatiana Bicuspid



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Tatiana Bicuspid


╰☆╮ Avatar : Isla Fisher

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Toothiana

✓ Métier : Dentiste
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 49

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 24 Fév 2021 - 16:18

"the small mouse" Ana - Page 2 9ed5da8a8838506f7e69d8758cc39979La petite voulait garder mon dessin, chose qui mettait quand même la pression sur la qualité du dessin. J’allais devoir faire appel à ma mémoire et surtout à toute la précaution du monde. Serrant donc cette main mise en avant presque comme une grande, je lui souris, heureuse qu’une petite fille puisse être aussi heureuse à l’idée d’avoir une relique de mon passé. Je ne disparaîtrais pas, même si j’en doutais.

Revenant à sa mère, je lui exprimais combien certaines choses inéluctables étaient importantes à mes yeux, tout comme la nouveauté. Elle pensait la même chose, et pensait même que c’était le cas de tout le monde. On voulait du changement, on voulait améliorer les choses, sans pour autant perdre ce qui était déjà en place. C’était un dilemme étrange au final. Elle se demanda alors ce qui était pour moi les choses qui ne changeaient heureusement pas, ou jamais, « Les rêves et l’innocence des enfants. » commençais-je en regardant la petite, « Il est évident que certaines choses assombrissent leur cœur, mais il y a chez chaque enfant, un rêve d’innocence qui charge ses souvenirs de douceur, même en pleine tempête. Et même si l’innocence semble laisser place à quelques choses de plus mature, ils gardent une âme pure, comme à chaque époque de ce monde. », même dans les ténèbres, ou après une partie de jeu vidéo, l’imaginaire se restaurait. « Derrière chaque adulte, il y aura toujours un enfant. », c’est une chose qui ne changerait pas.

« Qu’est-ce qui doit rester immuable pour vous ? » demandais-je alors, curieux de finalement en connaître plus sur cette femme qui me semblait déjà si forte. « Mais plus intéressant, quelle est la chose qui a changé et que vous préférez ? » demandais-je avec un large sourire sur le visage. J’étais curieuse de nature, il fallait dire qu’en ayant mis les pieds dans presque toutes les chambres du monde, j’avais fini par en apprendre beaucoup sur tout le monde. Certes, c’était des enfants, c’était mignon, mais les adultes n’étaient pas non plus sans intérêt, après tout, que devenait-il ? Cette douceur, ces envies d’aventures, étaient-elles encore là ? C’était là tout le problème, toute la connaissance que j’avais encore à apprendre et elle serait mon cobaye finalement.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88816-terminee-tatiana-bicu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88822-tatiana-bicuspid-une-petite-quenotte

Anastasia Romanov



« Laisse moi toucher
tes pokéballs »


Anastasia Romanov


╰☆╮ Avatar : Ashley Clements

Ѽ Conte(s) : Anastasia
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Anastasia Romanov

✓ Métier : Traductrice & profiler linguistique
☞ Surnom : Anya / Cam
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 5484

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans : « Laisse moi toucher tes pokéballs »


________________________________________ Mer 24 Fév 2021 - 22:05

Est-ce que la réponse de Tatiana au sujet des choses immuables de la vie était surprenante ? Pas vraiment. Et il n'était pas nécessaire d'avoir une formation en profilage pour avoir pu anticiper le genre de choses qu'elle allait répondre. Tatiana était si passionnée par son rôle de Fée des Dents que c'était inéluctable qu'elle réponde en ce sens. Cette passion dévorante lui donnait un je ne sais quoi d'attachant et aussi d'un peu enfantin, ce qui expliquait sans doute pourquoi elle s'entendait tellement bien avec les plus jeunes.
Tatiana n'était pas comme tous ces adultes qui oubliaient qu'ils avaient été des enfants. Elle avait gardé cette partie de son âme ou alors c'était les souvenirs contenus dans les dents qui l'influençaient dans ce sens. Dans tous les cas, elle jouait son rôle quelle que soit la situation, sans rien forcer. C'était sans doute pour cette raison que c'était elle la gardienne et pas, par exemple, Anastasia qui aurait fait tache dans ce rôle, à n'en pas douter.
- Je ne sais pas si vous avez été une enfant ou pas mais... Disons simplement que chez vous on voit davantage l'enfant qui a été que chez moi, commenta Anastasia.
Elle ne pouvait s'empêcher de repenser à son enfance, d'abord très heureuse mais dont elle avait très peu de souvenirs, et puis à l'orphelinat, entourée de peu d'amour et exhortée à se faire une place dans la société. Ces épreuves avaient endurci Anastasia (et son fichu caractère), lui faisant gagner en volonté mais pas toujours en volonté. Se faire une place dans la société de son monde d'origine ne lui paraissait alors pas essentiel. Ce qu'elle voulait, c'était retrouver sa famille, suivre cette clé mystérieuse qu'elle portait autour du cou. Peut-être que c'était dans cette conviction intime que son âme d'enfant avait continué de s'exprimer. Ou peut-être qu'elle cherchait simplement à calquer sa vie sur les paroles pleines d'optimisme de Tatiana.
Anya ne le saurait sans doute jamais car ce n'était pas tellement son truc de se confier, surtout sur ce genre de choses. Elle craignait toujours de susciter de la pitié, un sentiment qu'elle détestait. A la place, elle cala son menton dans la paume de sa main et, les yeux perdus dans le vague, réfléchit quelques instants au retour de question de la Fée des Dents.
- Hm... Je dirais bien l'amour qu'on porte aux gens mais c'est gnangnan, pas vrai ? Si mon copain apprend que j'ai dit ça il va me le ressortir jusqu'à ma mort, voire après, assura sérieusement la jeune femme. Ou sinon la supériorité des femmes sur les hommes. Ouais, je vais dire ça ! s'écria Anya avec un grand sourire convaincu.
Puis la rouquine continua sa réflexion sur la partie "plus intéressante" (et c'était le cas) de la question de Tatiana : ce qui avait changé pour le mieux. Là encore, la réponse n'était pas évidente. Anya prit cette fois le temps de siroter son chocolat pour y réfléchir. Finalement, elle reprit :
- Eh bien je dirais que ma personnalité a évolué, que je suis un peu moins peste et un peu plus conciliante avec les années et l'expérience. Je suis plus posée mais toujours aussi déterminée - ça je pense que c'est génétique, mon père l'était aussi. Et pour vous ?
Ce n'était que légitimité de lui retourner sa propre question même si l'évolution d'une gardienne de l'enfance n'était sans doute pas comparable à celle d'une mortelle. Elle avait bien plus de temps pour changer, si d'aventure elle changeait. La malédiction avait peut-être fait que maintenant c'était plus facile pour elle.
De son côté Abigaëlle écoutait sagement la conversation. Elle était très fière encore d'avoir conclu un marché avec la Fée des Dents et encore plus heureuse de boire son chocolat, qui laissait quelques traces sur ses joues joufflues de petite fille. Elle ne savait pas encore, à son âge, ce que c'était exactement une sortie entre filles mais elle appréciait sans le savoir le concept. Cependant, la fillette commençait à trouver qu'on ne s'intéressait pas suffisamment à elle. Et alors qu'elle venait de finir son chocolat, elle déclara, satisfaite :
- Z'ai tout bu ! T'as vu maman ? Z'avais dit que z'étais capable.
Il ne manquait plus qu'un "na" pour ponctuer cette réplique, signe qui ne détrompait pas qu'elle était bien la fille de sa mère. Cette dernière félicita sa petite fille en lui embrassa les cheveux avant d'attraper sa serviette en papier et de la débarbouiller :
- Tes joues aussi ont aimé le chocolat apparemment !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE

Contenu sponsorisé








"the small mouse" Ana - Page 2 _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

"the small mouse" Ana





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville