« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 "all is well" Anya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


Dimitri Chostakovich
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Dimitri Chostakovich

| Avatar : Sam Claflin

"all is well" Anya - Page 3 25903d87f09007f2eff83eb752be2259

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Dimitri

| Cadavres : 38



"all is well" Anya - Page 3 _



________________________________________ Mar 20 Avr 2021 - 9:41

"all is well" Anya - Page 3 NyYyPas besoin d’accessoire avec moi, c’était plaisant, presque autant de manger et de se faire mousser. Bon de là à reproduire l’exploit justement, « Autant je sais gérer dans une baignoire, autant la cuisine implique quelques livres et beaucoup de gâchis. », mais bon, si il le fallait, je réussirais bien non ? Ça ne devrait de toute façon pas être si compliqué.

Pensant alors à notre passé, elle approuvait la ressemblance avec notre vie d’il y a dix ans, s'intéressant d’ailleurs au regret que je pouvais avoir par rapport à cette époque. « Oui et non. » soufflais-je alors, conscient que cela nécessiterait une réponse pour mieux comprendre. « La liberté, le voyage, le monde me manque sans doute. Mais maintenant on a une vie, on court plus après le temps, même si on en a moins. Et puis on a Aby. Il y a dix ans on avait personne d’autre à émerveiller que nous et c’était pas aussi… Important ? », difficile de s’exprimer, ou de mettre le doigt sur ce que Aby avait vraiment changé. Elle avait été une tempête avant de devenir un sens à tout. Mais savoir exactement la définir relevait de l’impossible.

Avec le recul, on en avait fait du chemin, il était vrai. On avait fait tout dans le désordre, mais on y était arrivé. Il manquait juste un truc pour l’homme qui savait cuisiner que j’étais, « Tu penses qu’une maison ne serait pas mieux pour Aby ? Je pourrais lui construire une cabane, les chiens pourraient sortir, on pourrait passer des heures sur une terrasse à prendre le soleil et à te tartiner de crème pour que tu ne brûles pas. » dans cette blague il y avait une réalité, un besoin de vivre plus grand, un besoin de grandeur que je garderais toujours en moi. J’en voulais souvent toujours plus.

Me redressant donc quand elle proposa de débarrasser, j’abandonnais mon assiette pour prendre la direction de la salle de bain et plus exactement, des jouets d’Aby. Les mettant avec précaution dans les caisses jusqu’à présent vide qui devaient les abriter, la baignoire retrouva rapidement un visage humain. Il ne reste plus qu’à y mettre une boule qui se dissout dans l’eau que j’avais ramené je sais plus quand et de l’eau pour que la magie opère. J’aurais bien mis des bougies, mais le risque de faire brûler l’immeuble était trop grand.« C’est bon de mon côté ! » l’informais-je non sans reprendre ma tenue d’Adam.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


Anastasia Romanov
« Men are such babies »

Anastasia Romanov

| Avatar : Ashley Clements

"all is well" Anya - Page 3 Eddashley

"all is well" Anya - Page 3 210704080453538741

| Conte : Anastasia
| Dans le monde des contes, je suis : : Anastasia Romanov

| Cadavres : 7017



"all is well" Anya - Page 3 _



________________________________________ Mar 20 Avr 2021 - 20:59 « Men are such babies »

- Eh bien dans ce cas je sais ce que je t'achèterai pour ton anniversaire, répondit Anastasia du tac au tac. Et puis, y en a qui disent que c'est sexy, un homme qui cuisine. Comme ça je pourrai juger.
Anya était née en début d'année et Dimitri à la fin. Autrement dit, l'un comme l'autre avaient largement le temps d'oublier cette promesse qui n'en était pas forcément une. Mais le deviendrait peut-être, seul l'avenir le dirait. Dans tous les cas, en féministe qui se respective, la rouquine ne pensait pas que la place des femmes était forcément à la cuisine. Elle pensait plutôt que les hommes y avaient tout autant accès et ne verrait aucun inconvénient à ce que Dimitri y passe davantage de temps.
Ce n'était pas comme si, en plus, il n'avait pas été garçon de cuisine dans une autre vie. Pour ainsi dire, il avait déjà un pied dans le métier.
La jeune femme opina en l'écoutant énumérer ce qu'ils pouvaient regretter de leur vie passée mais la perte de ces éléments n'était effectivement rien en comparaison à ce qu'ils avaient gagné avec les années : Abigaëlle. Plus lentement, Anastasia opina une nouvelle fois. Elle n'était jamais réellement à l'aise quand il s'agissait de mettre des mots sur l'importance de leur amour, celui-là même qui avait fait naître, au propre comme au figuré, leur précieuse petite fille, déjà plus de cinq ans auparavant.
Anya aurait pu faire remarquer que Dimitri avait rarement paru si sérieux et concentré qu'en cet instant, lorsqu'il définissait l'importance de leur descendance. Elle aurait pu le teaser en demandant si l'étiquette russe n'aurait pas, à l'époque, mérité au moins autant de sérieux. Mais elle n'en avait pas envie. Lors des déclarations sérieuses et adultes, qui parsemaient leur vie à deux, leur duo était soudainement grave et totalement mature.
Et, dans ce cas présent, en train de parler d'Abigaëlle précisément lors de la soirée qui était consacrée à leur vie amoureuse. Chassez le naturel, il revient au galop. Les parents étaient incapables de ne pas parler de leurs enfants plus d'un certain nombre de minutes d'affilée, manifestement. Et c'était, une fois encore, en partie l'existence de leur fille qui amenait la conversation sur le chemin de l'immobilier et l'éventualité d'un déménagement pour voir plus grand aussi sur ce terrain-là.
Anastasia pondéra quelques instants silencieux ce commentaire avant de déclarer :
- Oui, t'as raison, ça pourrait être sympa. On devrait pouvoir trouver une chouette maison dans le quartier est qui serait parfaite pour nous trois et les chiens. Il parait que c'est assez familial dans ce quartier, ça pourrait être chouette.
En fin de compte, la rouquine avait beaucoup parlé pour dire ce qui aurait pu être résumé en un mot : oui.
- Ca va nous faire beaucoup de changements, remarqua-t-elle après quelques instants de silence. Un mariage, un déménagement... Mais justement ça me plait. Ca sera comme des aventures en beaucoup moins dangereux.
A priori, du moins. Les mariages pouvaient être stressants et créer des disputes, tandis que les déménagements pouvaient provoquer de vraies blessures physiques chez les bricoleurs du dimanche. Mais mieux valait ne pas penser au pire qui pouvait se produire. Tout se passera probablement très bien ou, au moins, pas trop mal.
Forte de cette conclusion et impatiente de passer à la suite du programme, Anastasia débarrassa, comme annoncé, vite fait la table avant de resservir leurs deux verres vides. Puis, alors que Dimitri la hélait, signalant que sa mission était accomplie, la rouquine prit la direction de la salle de bains, les deux verres à la main.
Elle y retrouva son fiancé (ça lui faisait encore bizarre d'utiliser ce mot, même si c'était seulement dans sa tête qu'elle le faisait pour le moment) en tenue d'Adam, une de celles qui lui seyait le mieux et déposa les deux verres sur le rebord de la baignoire, entre les shampoings et les gels douche, avant de retirer, elle aussi, les quelques vêtements qu'elle avait remis pour le dîner. S'approchant, Anastasia lui vola un baiser furtif avant d'entrer dans la baignoire, à présent pleine de mousse, d'eau chaude et de bulles.
- Ouh, j'avais presque oublié à quel point c'est agréable, un bain, soupira-t-elle d'aise. Si tu veux, tu peux t'entrainer à me frictionner de crème solaire sur notre future terrasse en venant me savonner le dos, proposa la jeune femme en coulant un regard vers Dimitri.
L'intéressé ne tarda pas à se faire une place dans la baignoire derrière la jeune femme. On se serait presque cru dans la fameuse scène de Grey's Anatomy, celle dans laquelle Derek et Meredith partageaient la même baignoire (ndlr : celle que j'ai en tête depuis qu'on parle de baignoire dans ce rp), dans cette série médicale qu'Anastasia suivait sans trop forcément bien vouloir l'admettre. Anastasia tourna la tête pour lui voler un nouveau baiser avant de constater :
- T'sais quoi ? En dix ans de vie commune, je crois que c'est la première fois qu'on est dans la même baignoire au même moment. Peut-être qu'on devrait envisager une future maison avec deux salles de bains, non ? Ou alors on parle plus de ça jusqu'à demain et tu m'expliques toutes les cochonneries que tu comptes encore me faire ce soir. Tu choisis, le taquina Anastasia.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Fanclub Officiel de Héra
Un jour je m'arrêterai dans le délire... mais pas aujourd'hui.

           
©️BESIDETHECROCODILE
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t5617-terminee-once-upon-a-r
 Page 3 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

"all is well" Anya





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville