« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-52%
Le deal à ne pas rater :
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
58 € 120 €
Voir le deal
-37%
Le deal à ne pas rater :
Nike – Débardeur de running pour Femme à 25€
25 € 40 €
Voir le deal

Partagez
 

 2021 joins the battle | Violette & Dyson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
2021 joins the battle | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7041

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Mar 2 Fév 2021 - 0:16

2021 joins the battle
31 décembre

Revenir à Storybrooke faisait du bien. Los Angeles était très sympa, mais ce n'était pas moi, pas mon monde, pas mes habitudes, pas chez moi. J'y étais pour le travail ces derniers temps, puisque je n'avais plus de travail, devenu serveur au bar de Regina depuis mon retour "d'entre les morts" pour combler mes besoins d'argents afin de vivre et faire vivre un groupe d'enfants particuliers dont j'étais à la charge (bien que j'étais plus comme un grand frère qu'un père pour eux). J'étais toujours scénariste et auteur/dessinateur alors j'essayais d'explorer les pistes pour au moins reprendre cette casquette, d'où cette absence professionnelle, mais Storybrooke me manquait beaucoup trop, ne serait-ce que pour au minimum être honnête , car un monde sans magie impliquait ne pas parler de sa vie magique.

Mais surtout, les miens me manquaient. Ces enfants auxquels je m'étais attaché, ma famille, dont Kara, ma cousine avec qui je passais tellement de temps habituellement, ou mes amis, comme Lisa que je voyais presque tout le temps ou encore plus important : ma Violette, la meilleure amie que je ne pensais pas avoir avant de la rencontrer (qui aurait cru que j'aurais comme meilleure amie quelqu'un piégée dans un mail pour me demander de l'aide afin de sauver son monde ravagé par un méchant qui m'avait échappé ?).

Et rien au monde, que ce soit la mort ou le travail, ne m'aurait empêché de revenir pour accueillir 2021, après une année terriblement compliquée (mais de loin la pire, étrangement), avec elle et personne d'autre. On avait trop de chose à rattraper. Moi et Aloïs, elle et notre futur mariage (quelque chose que j'ignorais encore à ce moment là mais qui aura surement la capacité de me... surprendre quand elle me l'apprendra).

J'ouvris déjà la porte de chez moi, trouvant mon appartement calme. Tiens tiens...

Walters, au rapport ! Annonçai-je alors que je posais mes affaires dans l'entrée.

Trois jeunes adolescentes de 14 ans, toutes les trois parfaitement identiques, sortirent en même temps de trois différentes pièces de la maison en se précipitant vers moi. A mi-chemin, celle de droite et celle de gauche disparurent, absorbée par la première. Katryn, capable de se diviser en trois, me prit dans ses bras.

On va parfaitement bien ! Ils vont être si content de te voir ! Me dit-elle, enjouée.

Je lui rendis son sourire et son étreinte. J'étais content, moi aussi.

La maison a été détruite combien de fois ?

Jamais, tout était sous contrôle, je m'en suis assurée, il y a du progrès. De la maîtrise à avoir encore, mais Lisa aide beaucoup.

Combien de fois la police a été alertée ?

Aucune, c'est une grande réussite ! Je pense que Chris va même nous adorer d'ici quelques temps !

Combien de fois Lisa a du intervenir pour vous sauver ?

On était avec elle uniquement quand elle venait nous garder pour manger ou durant nos entrainements.

Questions et réponses s'enchainèrent au tac au tac. Ces enfants particuliers avaient une vie particulière à cause de leurs pouvoirs que pas tous ne maitrisaient encore. Alors nos échanges étaient souvent particuliers. Je la regardais, avec un sourire tendre et fier. Elle était convaincante !

Je suis fier de toi Katryn, tu mens encore mieux qu'avant, c'est très bien ! Toutes les réponses honnêtes cette fois s'il te plait, lui demandai-je alors que je fouillais mon sac pour déballer mes affaires.

La maison a été détruite environ 4 fois par semaine, sauf une semaine où ça n'est arrivé qu'une fois. Souvent à cause de la capacité de Diana à devenir la plus grande peur de ceux qu'elle regarde, une fois à cause de Damian qui a causé une inondation, trois fois à cause d'Estelle qui a conduit une voiture en se connectant involontairement à un chauffard, et ce genre d'incidents, m'expliqua-t-elle avec le même entrain. Lisa nous a toujours aidé à réparer les dégats avec OMEGA. La police était là pratiquement à chaque fois, et Lisa nous a sauvé environ le double. Tout va bien, la partie du progrès c'était vrai !

Je lui souriais à nouveau. Oui, c'était étrange que je les encourage à mentir, et à s'entrainer à mentir. Ce n'était pas réellement une éducation à apporter, mais dans une vie semblable à celle des super-héros, mentir était essentiel. Katryn était la plus agée, et donc la responsable, il fallait bien qu'elle progresse encore plus vite, et c'était le cas.

Je sortis alors de mon sac tout plein de cadeau pour chacun d'entre eux, chargeant Katryn de les donner à ses frères et sœurs d'adoption. Elle me remercia avec un autre calin.

Vous avez prévu quoi pour le nouvel an ? Lui demandai-je, puisque je les avais encouragé à s'amuser ce soir là, n'étant pas prévu de toutes façons que je sois revenu normalement.

Et bien comme Bryce vit dans ses rêves et qu'elle ne peut pas se réveiller, Estelle se servira de ses pouvoirs qu'elle contrôle enfin pour nous emmener dans son espace mental et fêter tous ensemble ! Répondit-elle fièrement.

Très bonne idée, je suis fier de vous.

Je partis quelques heures plus tard, après avoir passé un peu de temps avec eux, et rendant rapidement visite à Bryce grâce aux pouvoirs d'Estelle. L'objectif à présent était de surprendre Violette, qui ne savait pas que j'étais de retour, en espérant qu'elle soit chez elle et que je ne l'importune pas dans des projets qu'elle avait eu au préalable.

Cette pensée m'angoissa un instant. Oh non quel idiot ! Tout le monde avait déjà ses projets de nouvel an au 31 ! Elle avait surement prévu quelque chose avec Peter Pan (que j'avais du mal à apprécier pour toutes les fois où elle avait été triste à cause de lui, mais si elle l'aimait, je ne voulais que son bonheur. Robert et moi avions ça en commun, à part la partie où il m'encourageait à épouser sa fille).

Tant pis... je pouvais au moins espérer la voir avant qu'elle ne parte avec lui, et passer la soirée avec les enfants. Ou avec Dash ! J'adorais ce petit, et Lisa pourrait peut-être même passer du temps avec nous (bien qu'elle avait forcément quelque chose - que je n'approuverais pas - de prévu ce soir aussi). Mais tout de même, passer la soirée avec Violette serait tellement génial, que je gardais l'espoir qu'elle n'ait rien de prévu. Qui sait, peut-être qu'au Pays Imaginaire, on ne fêtais pas le nouvel an !

Cadeau pour Violette à la main, bouquet de roses dans l'autre, je sonnais alors chez elle avec un immense sourire, hâte de la revoir.

Hâte, peut-être, mais lorsqu'elle ouvrit avec entrain, ça ne m'avait pas empêché d'être surpris, de sursauter, et de faire tomber le paquet cadeau de ma main gauche. Ne te méprends pas, je suis un super-héros, j'ai pas du tout été surpris, fis-je en ramassant le paquet, avant de me fondre en câlin dans ses bras.

Surprise ma Vivi ! Tu crois quand même pas que je te laisserai pour le nouvel an j'espère ? m'écriai-je avec bonheur de la revoir.

Je lui tendis le paquet. Joyeux noel, avec quelques jours de retard ! C'est pas cassé normalement t'inquiète pas. Euhm, j'espère, m'inquiétai-je finalement.

Pour son cadeau de noel, j'avais encadré une photo que j'avais retrouvé récemment dans les archives d'OMEGA. Notre première mission ensemble sur Terre-2, prise par un soldat de Jim Gordon, l'Armée Rebelle étant ravie que des gens bravent l'interdiction des super-héros du gouvernement américain pour restaurer la paix. Notre toute première photo ensemble.

Je lui tendis enfin le bouquet de roses, et c'est seulement à ce moment là que je réalisais que c'était peut-être bizarre. Je précise que ça n'a rien de romantique bien sûr. J'oserai pas te draguer, tu le sais bien ! Euhm... tu aurais préféré des violettes ? Je me tapais le front. Bien sûr que tu aurais préféré des violettes, je suis stupide !

Une fois qu'elle avait enfin tout ce que j'étais venu lui apporter, j'ouvris mon sac pour lui montrer un assortiment de bouteilles. Si jamais tu n'as pas prévu de voir euh... un autre garçon pour le nouvel an, je t'emmène en ville ! On a beaucoup de choses à rattraper toi et moi !
code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need batterie to play ! »


Violette Parr


2021 joins the battle | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
2021 joins the battle | Violette & Dyson Ahg2

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6866

✓ Disponibilité : Fermé (Aloy ; Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Lyra&Vaïana ; Jack Jack Land ; Alexis)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need batterie to play ! »


________________________________________ Mer 3 Fév 2021 - 22:45

2021 joins the battles
ft. Dyson Walters


Avachie sur le canapé, Violette était en train de regard un film à l’eau de rose, un pot de glace collé contre elle. Ce n’était absolument pas la période des glaces mais Violette avait besoin d’un remontant. Car il y avait franchement mieux comme 31 Décembre. En temps normal, elle aurait dû s’activer dans les magasins pour choisir la tenue de la soirée, elle aurait dû acheter des bouteilles d’alcool. Mais non. A la place elle était au fond de son canapé. Au fond du trou. Les fêtes de fin d’année avaient un goût amer cette année. Et cela était bien évidemment à cause de ce qui s’était passé le 23 Décembre ou 24 ? Violette ne savait plus. La date n’était pas importante. Ce qui l’était c’était les conséquences de cet horrible évènement. Plus de Peter. Plus de Pays Imaginaire. Et clairement, ça lui faisait mal au cœur. Noël aurait dû être l’occasion de faire rencontrer sa famille et Peter. Une rencontre qui aurait surement été explosive en raison de la condition de Peter. Mais de toute façon, le 24 et le 25 se firent donc en famille, sans Peter. Et heureusement qu’elle avait la meilleure famille du monde. Ce repas familial, les cadeaux, tout lui avait permis de remonter son moral. Jusqu’à ce qu’elle rentre toute seule à la coloc. C’était affreux de guetter à la fenêtre l’hypothétique retour de Peter. Surtout lorsque l’on savait que cela n’arriverait jamais.

Est-ce que regarder des films à l’eau de rose en mangeant des glaces était la meilleure solution ? Pas sûr. Mais Violette ne pouvait malheureusement pas se morfondre dans les bras de son meilleur ami qui était en déplacement professionnel à Los Angeles. Ni sur tous ses colocs qui étaient tous de sortie. Tout le monde semblait avoir ses projets pour le Nouvel An. Tout le monde sauf Violette.

Alors tant pis, pour la première fois de sa vie, le passage à la nouvelle année se ferait sans soirée. Peut-être même qu’elle n’arriverait pas à tenir jusqu’à minuit. En pensant à cette éventualité, Violette soupira longuement. Mais elle s’arrêta brusquement lorsqu’elle entendit la sonnette retentir. OK. Elle n’attendait personne. C’était quoi ce bordel ? Violette paniqua légèrement en observant sa tenue. Elle était encore en pyjama, les cheveux ébouriffés. C’était une catastrophe. La honte. Violette posa sa glace sur la table de basse avant de se diriger vers la porte. Tant pis pour la dignité…en ce jour de réveillon solo, elle n’en n’avait plus. Alors Violette ouvrit la porte en grand. Et là, elle l’aperçut. Il avait un bouquet de rose à la main, un cadeau dans l’autre. Il parlait vite. Ses paroles étaient passées dans une oreille et ressortis de l’autre.

« DYSON ! »

Logiquement elle aurait immédiatement été se blottir dans ses bras. Mais à la place elle lui ferma violemment la porte au nez. Faisant tomber son cadeau. Oups. Doublement paniquée, Violette s’adossa à la porte fermée et se laissa tomber les fesses au sol. Elle mit sa tête dans ses bras. Quelle idiote ! Pourquoi avait-elle réagit comme cela ? Le pauvre, il ne devait rien comprendre. Il avait le droit de savoir pourquoi Violette avait réagi ainsi. Alors elle se releva rapidement et ouvrit de nouveau la porte pour se confondre en excuse.

« Excuse-moi Dyson ! »

Violette fondit dans les bras de son meilleur ami. Même si la situation pour elle était complètement étrange, elle était ravie de le revoir. Il lui avait manqué ! La jeune femme prit le cadeau sans l’ouvrir pour le moment et le bouquet de rose. Son regard était rivé sur ce bouquet. Des roses. Sérieusement ? Elle était surprise et complètement paniquée. Cela se voyait sur son visage. Et même si son meilleur ami tentait de se rattraper, ça ne marchait pas. Malgré tout, elle ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé lorsqu’il évoqua les violettes.

« Bon déjà entre. Ce sera plus…confortable ! »

Violette n’arrivait pas à enlever son regard du bouquet de rose.

« Des violettes ou des tulipes ou des jonquilles. Qu’importe ! Mais des roses ! Même si tu dis que c’est pas romantique, ça l’est ! Et j’aimerais que tu ne commences pas à me draguer parce que j’ai pas envie de te faire un bébé, je n’ai que 21 ans, je ne suis pas prête pour ça ! »

Violette avait prononcé la fin de son monologue à une incroyable vitesse. Moins vite que Dash mais plus rapidement que le débit d’une discussion normale. Remarquant qu’elle venait d’évoquer des choses complètement farfelus pour quelqu’un qui n’avait pas vécu ce qu’elle avait vécu lors du « laser game », Violette prit la fuite en jetant tout de même un coup d’œil au sac. Parfait ! Elle pourrait changer plus facilement de sujet !

Le bouquet de rose dans une main, le cadeau dans l’autre, Violette se rendit dans la cuisine. Elle prit un vase dans un des placards et glissa les roses. Puis elle ajouta de l’eau dans le vase avant de le poser sur la table-basse. Son regard ripa sur son pot de glace qui était en train de fondre, puis sur le film à l’eau de rose qui passait encore à la télévision.

« Comme tu peux le voir, je n’avais absolument rien de prévu ce soir. Malgré le fait que ce soit le réveillon du Nouvel An. Et tu tombes plutôt bien ! J’avais besoin d’excellente compagnie. Et toi, tu l’es toujours. »

Violette s’installa dans le canapé pour ouvrir le cadeau que Dyson lui avait fait. Elle le déballa avant de rigoler en voyant le contenu.

« J’adore !! Et tu vas comprendre pourquoi je rigole ! »

Violette se releva pour aller dans sa chambre et chercher le cadeau qu’elle avait également fait pour Dyson. Exactement le même. Un cadre photo. Mais avec une photo plus récente des deux. Une photo qu’elle avait fait développer en noir et blanc pour donner encore plus de cachet. En tout cas, ils n'étaient pas meilleurs amis pour rien ! Elle tendit le paquet avec un large sourire.

« Joyeux Noël en retard Dyson Walters. »

Violette reposa son regard sur le sac.

« Et qu’as-tu en tête avec autant d’alcool dans un sac ? » demanda-t-elle en attrapant le pot de glace, sans s’empêcher d’en prendre une dernière cuillère. « Beaucoup de chose à se dire, ça c’est sûr. Je crois que t’es pas prêt pour mes histoires à moi. »

Qui était plutôt des histoires à eux deux finalement. Violette partit ranger le pot de glace au congélateur. Elle se souvint enfin de l’accoutrement dans lequel elle était. Mais c’était Dyson. Il avait vu bien pire. Néanmoins, il était inconcevable que Violette sorte dehors dans cette tenue.

« Tu préfères qu’on commence à se raconter nos histoires maintenant, pendant que je me change ou tu préfères qu’on attende d’être en ville ? »

Bien sûr, Violette ne comptait pas le convier dans la salle de bain. Non. Il serait derrière la porte. En temps normal, elle aurait sans doute laissé la porte ouverte. Après tout c’était seulement son meilleur ami. Mais le fait d’avoir vu cet hypothétique avenir la troublait. Et son comportement avec Dyson était différent. Il avait certainement dû le remarquer.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
2021 joins the battle | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7041

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Jeu 4 Fév 2021 - 21:36

2021 joins the battle
Ehm. De tous les scénariis que je m'étais imaginé pour ce moment (qu'elle me dise qu'elle ne soit pas dispo, qu'elle soit carrément absente ou même que je l'ai interrompu en plein acte intime... oui, je m'étais imaginé ça), je ne m'étais pas préparé au fait qu'elle soit effrayée par moi et qu'elle... ferme la porte. Sans somation, me laissant derrière pantois. Ah. Me voilà, totalement surpris et ne sachant pas quoi faire, ayant perdu mes mots sur le coups, derrière la porte fermée, qui finit par s'ouvrir. Oh, devais-je recommencer ? Il venait de se passer quoi, dans notre espace-temps, là ?

Heureusement, nul besoin de recommencer, l'espace-temps venait de se réparer. Elle fonça dans mes bras (comme le scénario que j'avais imaginé que je préférais le plus, ouf !), et prit ce qui lui était destiné dans ce que je lui avais apporté. A ceci près qu'elle restait vachement perturbée, encore. L'idée des roses était-elle aussi révoltante ? Ouah, c'est pour ça que c'est une rose qui scelle le destin de la Bête dans le film alors, j'avais sous-estimé à quel point c'était flippant.

Et bien... je t'excuse. Je ne sais pas vraiment de quoi je t'excuse mais pas de... problème. Je suppose ? Fis-je, encore un peu perdu, pour répondre à ses excuses tout en entrant une fois qu'elle m'invita après la tempête qu'il venait d'y avoir. Tu vas bien, Vivi ? Demandai-je quand même pour m'assurer que tout allait bien, ce qui n'avait pas l'air.

Et manifestement, pas du tout, puisqu'elle s'emporta à nouveau dans une direction qui me figea sur place. Je ne m'attendais déjà pas à ce que la symbolique des roses la mette autant dans ses états, mais... pourquoi elle commençait à me parler de bébé ? Ca, ça avait de quoi me faire paniquer. Elle avait un truc à me dire ? Elle avait un truc DE CE GENRE à me dire ? PETER PAN ETAIT FERTILE A SON AGE ? Là, j'allais paniquer. Parce que c'était sur moi que Robert allait tomber dans cette histoire.

Wowowow je suis désolé ! J'ai tout plein d'enfants à l'appartement je t'assure que je ne veux pas de bébé aujourd'hui ! Me défendis-je en levant les mains innocemment. Puis je repensais à Robert et fit un pas en avant pour baisser la voix comme s'il écoutait. Attends, ton père te mets encore la pression pour qu'on se mette ensemble ? Bien qu'il ait fallu une sacré dose de pression pour qu'elle soit aussi paniquée cette fois.

En tout cas ma chère Vivi, on dirait que je tombe au bon moment, on dirait que tu as bien besoin d'évacuer toutes tes pensées ce soir, fis-je autant sur un ton amical et compatissant que complice.

Mais je souriais de plaisir finalement lorsqu'elle finit par me dire que tout de même, j'étais une bonne compagnie qu'elle espérait avoir pour le soir du nouvel an. Content de l'entendre, je n'imaginais aucune autre soirée qu'avec toi ma Vivi !

Je m'asseyais alors face à Violette quand elle ouvrit son cadeau, alors que j'étais soudainement pris de cette hâte et excitation qu'on avait tous quand la personne à qui on offrait quelque chose était en train de l'ouvrir face à soi, une excitation encore plus grande pour ma part que celle que j'avais quand je recevais un cadeau moi-même. Et sa réaction eu le mérite d'avoir un sourire contagieux, bien que j'étais aussi curieux de savoir ce qui la faisait autant rire.

Une curiosité vite effacée quand elle m'offrit son cadeau, dessinant mon visage d'un grand D comme sourire. C'est tellement génial Violette ! C'est dingue, même idée, deux époques différentes, c'est parfait !

Je serrais le cadre dans mes mains, tant j'étais content. Cette vie, à Storybrooke, avec mon amie, m'avait beaucoup manqué. Je devais retrouver ce quotidien, c'est ça ma vraie vie. Joyeux noel ma tite Violette !

Je retrouvais mon air complice quand elle en vint à l'alcool. J'aimerais bien savoir si une femme invisible est altérée par l'alcool différemment tiens. Tu crois que ça serait visible à travers ton corps invisible ? On devrait tester ! Tu sais que ton frère ne peut pas être ivre ? Lisa a des recherches... intéressantes sur le sujet. Je marquais une pause. D'ailleurs je crois même qu'elle et Honey travaillent sur quelque chose pour y remédier pour ses 18 ans.

Je la regardais s'éloigner pour ranger le pot de glace, alors qu'elle faisait allusion aux histoires qu'elle avait à me raconter. Je me rappelais alors la symbolique du pot de glace mangé tout seul. Je fronçais donc les sourcils. Peut-être allait-elle moins bien que ce que je pensais ? Je m'inquiétais alors, espérant que rien de trop triste ne lui soit arrivé. Je n'espérais rien de la sorte pour elle, et si ça s'était passé durant mon absence ou ma mort présumée, je savais que j'allais me sentir coupable de ne pas avoir été là.

Je suis tout ouï, tu pourras tout me dire, l'épaule Dydy est là pour ça. Et l'épaule Vodka aussi, rajoutai-je en zyeutant à nouveau mon sac de la soirée.

Je me levais alors, comme elle se dirigea dans la salle de bain pour se préparer, prêt à lui parler. Et bien... mais je fus interrompu lorsqu'elle ferma la porte. Bien sûr, je n'avais aucune intention de regarder ma meilleure amie se doucher, mais à de multiples reprises, j'étais resté dans le couloir à lui parler pendant qu'elle se préparait, ou l'inverse avec moi, pour que nous parlions et cette fois... elle avait juste fermée la porte. Je m'inquiétais de plus en plus. Quelque chose était arrivé. De grave ? De triste ? Entre nous ? Etions-nous toujours aussi proches qu'avant ?

Et bien pour commencer... je ne peux pas m'empêcher de remarquer que tu es un peu... étrange avec moi depuis que je suis arrivé. Et j'ai peur de pas comprendre. Tout va bien, entre nous ? Fis-je en me mordant la lèvre inférieure, effrayée qu'elle me dise que ça n'allait pas autant qu'avant, entre nous.
code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need batterie to play ! »


Violette Parr


2021 joins the battle | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
2021 joins the battle | Violette & Dyson Ahg2

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6866

✓ Disponibilité : Fermé (Aloy ; Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Lyra&Vaïana ; Jack Jack Land ; Alexis)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need batterie to play ! »


________________________________________ Dim 7 Fév 2021 - 22:12

2021 joins the battles
ft. Dyson Walters


Est-ce qu’elle allait bien ? Même elle ne savait pas. Violette ne répondit rien. Vu qu’elle n’était pas sûre d’elle, cela ne servait à rien de répondre à la question de Dyson.

« Dans un sens je crois qu’il a réussi. »

Du moins, dans un futur proche. C’était incroyable mais il avait réussi. Et maintenant que Peter n’était plus un obstacle, leur histoire d’amour était possible. Pour le plus grand bonheur de Robert, pour la plus grande panique de Violette. Non. C’était son meilleur ami. Impossible d’être avec lui. Et si…Violette pencha légèrement la tête en observant intensément Dyson avant de secouer sa tête pour chasser ses esprits.

« Tu n’imagines pas à quel point tu as raison mon cher Dyson ! Heureusement que tu es là ! »

Même si au final c’était lui la cause de toutes ses pensées. Ou plutôt son lui du futur. Après les échanges de cadeaux de Noël, les deux meilleurs amis en vinrent à la raison de la venue de Dyson ici même. Une soirée festive pour fêter la Nouvelle Année. Il y avait déjà amené les bouteilles. Tellement prévoyant ! Mais ce qu’il avait en tête était beaucoup plus intéressant qu’une banale soirée.

« Faire des sciences en même temps que la fête. Ouawh. Dyson Walter tu es un gros malade ! Je t’aime tellement ! » s’exclama-t-elle en le prenant dans ses bras.

Mais elle rompit brusquement le contact, ne pouvant s’empêcher d’avoir les images du futur hypothétiques qui lui revenaient à l’esprit. Elle se racla la gorge pour tenter de rebondir aux découvertes de Dyson.

« Comment tu sais que mon frère ne peut pas être ivre ? Aurais-tu tenter de le faire boire à outrance ? J’espère que les murs n’ont pas d’oreille Dyson, sinon mes parents risqueraient de te tuer. »

Violette rigola avant d’arquer un sourcil face à la dernière révélation de son meilleur ami.

« Sérieusement ? Honey et Lisa travaillent ensemble sur ce projet ? Tu es sûr de bien lui avoir expliqué que les recherches qu’elle fait sont pour rendre mon petit frère ivre ? Car je doute qu’Honey aurait accepté si elle le savait. »

Quoi que. En y pensant, Honey avait bien accepté un paquet de choses que Violette n’aurait pas imaginé. Par exemple, elle avait accepté que Violette soit le garde-manger d’un vampire. Evidemment Dyson n’était pas au courant. Elle savait que la pilule passerait moins de son côté. Il se montrait particulièrement protecteur depuis qu’il avait appris pour son viol. Alors il était évident qu’il ne serait pas content de savoir que sa meilleure amie échangeait son sang contre les tortures envers son violeur faites par un vampire.

Dans la salle de bain, Violette s’était mise sous la douche. Elle avait soigneusement fermé la porte. Chose qu’elle n’avait jamais fait auparavant en présence de Dyson. Mais là, quelque chose avait changé. Le futur hypothétique qu’elle avait vu avait fait douter Violette. Et si Dyson était l’homme de sa vie ? Et si son père allait finalement réussi à les pousser l’un et l’autre dans les bras. Est-ce que l’amitié fille/garçon existait réellement au stade auquel ils étaient ? Violette n’en n’était plus sûre. Elle était perdue. Mais elle espérait que cette soirée lui donnerait les réponses à ses nombreuses questions. Elle en devait également à son meilleur ami. Violette parvenait à sentir l’anxiété de Dyson derrière la porte.

« Entre nous ? Comment ça ? » demanda Violette paniquée avant de tenter de se ressaisir. « Non non. Tout va bien. Il n’y a aucun problème entre nous. A moins que…que tu sois tombé amoureux de moi ? »

Et dans ces cas-là, oui il y aurait un petit problème. Violette avait été cash. Cela avait été plus facile en raison de l’obstacle entre les deux : cette porte. Au moins elle ne verrait pas la réaction de son meilleur ami.

« Je veux dire…je t’aime Dyson….mais comme mon meilleur ami hein. »

Autant mettre les points sur les i et les barres sur les t. L’eau qui coulait rendait la discussion très difficile. Aussi, Violette préféra remettre la discussion à plus tard.

« Je finis ma douche, je me change et on reprend cette discussion. » cria Violette pour être assez audible. « Fais comme chez toi, il y a de la glace dans le congel et des bières au frais. Je fais au plus vite ! »

Et une dizaine de minute plus tard, Violette débarqua avec une robe de soirée, longue.

« C’est pas un peu trop ? Après tout, c’est le Nouvel An. C’est l’occasion d’être classe, d’être jolie. »

Violette ne se sentait pas à l’aise avec sa tenue mais elle se sentait jolie. Néanmoins, elle ne voulait pas paraître trop jolie aux yeux de Dyson…toujours avec cette peur du futur. Violette s’approcha de Dyson en lui adressant un petit sourire.

« D’ailleurs, tu comptes te changer ou tu restes comme ça ? Parce que s’il n’y a qu’un de nous deux qui se met en bombe, je me change direct ! »

Après, peut-être que Dyson ne comptait pas l’emmener dans une soirée du Nouvel An mais dans un club d’hipster ? Ou un truc du genre ? Peut-être avait-elle mal compris ?

« A moins qu’on aille pas fêter la nouvelle année ? Ou qu’on aille dans un vieux truc qui ferait tâche à côté de ma tenue ? » se demanda Violette en se grattant le haut de la tête, en pleine réflexion.

Pauvre Dyson. Il devait être perdu. Juste avant ils discutaient de leur amitié et maintenant Violette en venait à parler de la soirée. Comme si c’était plus important alors que ça ne l’était pas du tout ! L’Indestructible mit sa main sur le bras de son meilleur ami en lui adressant un regard compatissant.

« Promis, je t'expliquerai pourquoi je t’ai posé cette question toute à l’heure quand j’étais sous la douche. Mais d’abord dis-moi où est-ce que tu m’emmènes. »

Avait-elle envie d’être surprise ? Il y avait un peu de ça. Mais elle voulait surtout savoir dans quel genre d’endroit ils allaient aller.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
2021 joins the battle | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7041

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Mer 17 Fév 2021 - 17:39

2021 joins the battle
Je faisais de mon mieux pour comprendre la situation, mais je devais avouer que j'avais beaucoup de mal. De toutes évidences, tout n'allait pas bien du côté de Violette, et je ne savais pas encore pourquoi, ni d'où ça venait, ou si ça venait de moi, et j'avais bon espoir qu'on en discuterait, elle me le promettait d'ailleurs. Il n'empêche que c'était très perturbant, plus ça allait et moins je comprenais, me laissant totalement perdu et troublé. Parfois, ça avait l'air d'aller, et elle me parler comme elle me parlerait d'habitude, et on rigolait, et d'un coup, quelque chose de bizarre revenait, me laissant souvent l'impression que j'avais fait quelque chose de mal. Mais je ne pouvais pas poser davantage de questions que celles que j'avais déjà posé. C'était à elle de m'expliquer, ce qui, j'espère, viendrait comme elle me l'assurer.

Je ricanais à sa remarque sur les études de l'alcoolémie de Flèche, ou plutôt sur la façon de son corps à gérer l'alcool dans son organisme. Si les murs avaient des oreilles parce que Helen et Robert nous espionnent... ils auraient surtout une bouche. Ca m'étonnerait que Helen se soit contenté d'écouter si elle avait entendu un truc pareil, et ne se serait certainement pas cachée de sa colère et se serait fait entendre, fis-je, sur un ton amusé. J'adorais Helen et principalement parce que c'était une mère géniale que j'aimais parfois retrouver, les Parr étant devenu une véritable famille de coeur pour moi. Mais qui disait mère géniale, disait mère redoutable lorsqu'il fallait sévir. Je n'étais pas leur fils mais j'avais la même position : je ne voulais absolument pas l'énerver, au même titre que Violette, Flèche... ou même Robert, d'ailleurs. Mais de toutes façons, on aurait jamais fait boire Dashiell, voyons. Ce ne sont que des analyses sanguines Je pris un instant pour réfléchir cependant, embarrassé. Enfin normalement, je suppose. J'espère. Je ne garantissais pas toujours de la teneur des études de Lisa, et on savait tous les deux ici que si Dash avait eu l'occasion de boire, il s'en serait bien gardé de dire la vérité, évidemment, ou en tout cas, pas à nous, ni à ses parents.

Je gardais mon air amusé quand elle parla de l'implication de Honey, mais répondit sérieusement toutefois. Bien sûr qu'elle sait pourquoi elle le fait... je crois, repris-je mon air incertain, parce qu'encore une fois, personne ne pouvais garantir des méthodes de Lisa. Lui avait-elle dit, pour la raison du projet ? Hem... valait mieux changer de sujet, plutôt. Un sujet plus facile, pourquoi pas ?

Sauf que voilà, il y avait un petit problème. Ou même, on dirait, un gros problème que je n'identifiais même pas. Il n'y avait pas de sujet plus facile, puisque Violette avait l'air toujours de compliquer une situation indéfinie. Cette porte fermée, par exemple, qui était une attitude tout à fait inhabituelle. Si elle voulait de l'intimité, je pouvais totalement comprendre. Mais elle ne faisait pas ça, d'habitude, et surtout, je pense qu'elle me l'aurait expliqué. Ce qui me fit lui demander si tout allait bien entre nous, puisque la question était, je pense, assez légitime, et sa réponse était tout aussi floue. Et la fin de sa réponse...

Puisque la porte était fermée, et que je n'étais peut-être pas autant bienvenue à rester près de la salle de bain, je m'étais dirigé vers le frigo pour boire une bière en attendant, connaissant déjà l'endroit un peu comme ma deuxième maison. Et quand j'étais revenu pour entendre sa réponse, je réalisais que j'avais mal fait de lui poser la question : je crachais tout ce que je venais de boire juste avant qu'elle ne parle, en m'étouffant dans ce qui resta dans ma gorge. Je mis quelques secondes avant de me reprendre, et surtout reprendre mes esprits après une telle question, alors qu'elle ne manqua pas de m'achever en précisant qu'elle m'aimait comme un meilleur ami.

Mais que diable s'était-il passé dans sa vie pour en venir à ce genre de question ?! Mais Violette enfin, bien sûr que non, je ne suis pas amoureux de toi ! Réagissais-je aussitôt en m'essuyant la bouche. J'avais été assez habile pour ne pas tacher ma veste, heureusement. Tu es ma meilleure amie, une soeur pour moi ! De la même façon que j'aime Dash comme un frère, je ne peux pas tomber amoureux de Dash voyons ! Remarque, cette idée était d'autant plus glauque qu'il n'était même pas (encore) majeur. Changeons de sujet, à nouveau, plutôt que de se perdre en idée farfelue, incompréhensible et perturbante.

Elle avait l'air d'aller dans ce sens puisqu'elle m'assura qu'elle reviendrait vite après sa douche, m'invitant à faire comme chez moi. J'eus un sourire amusé en regardant ma bière déjà à la main. Oui oui, je fais comme chez moi, aucun soucis merci, répondis-je en ayant au moins retrouvé le sourire, tant bien que mal. Plus ou moins.

Violette mit heureusement seulement dix minutes pour revenir vers moi. Heureusement, car attendre, dans cette ambiance étrange provoquée par un malaise dû à une question sortie de nul part et sans explication... c'était pas forcément hyper agréable. Mais elle avait au moins pris le soin de faire au plus vite. Je souriais, car au plus vite pour Violette Parr ne voulait pas dire bâclé. J'avais la meilleure amie la plus magnifique qui soit (bien qu'avoir ce genre de pensée tout à fait banale en temps normal était devenu soudainement étrange après les interrogations sans queue ni tête de Violette).

Quoiqu'il arrive, tu ne feras absolument pas tâche, lui assurai-je sur un ton rassurant (et fraternel, nom de dieu !), tu es parfaite de toutes façons, complimentai-je sa tenue.

J'ouvris ma veste devant elle pour lui montrer mon veston noir sur chemise blanche, la tenue que je semblais porter à chaque fois qu'il fallait bien s'habiller. Moi, je suis déjà prêt ! J'allais pas retrouver ma Vivi - si j'ai encore le droit de t'appeler ma Vivi ? - sans me préparer au mieux quand même ! Fis-je avec un grand sourire.

L'échange paraissait juste : elle m'expliquait pourquoi sa question étrange contre l'endroit où je l'emmenais ce soir. Faisant signe de m'accompagner dehors, si elle avait toutes ses affaires et en prenant les miennes, j'acceptais le deal. C'est un bar, dans un lieu qu'on n'a pas l'habitude de fréquenter pour le nouvel an, en hiver... ça devrait te plaire !

Je me penchais cependant vers elle sur le ton de la confidence. Par contre, ils vont vérifier les sacs, si tu peux rendre invisibles nos bouteilles... lui demandai-je avec un air malicieux et complice sur le visage.

On monta alors dans mon pick-up, jusqu'au dernier endroit auquel Violette penserait, je pense : la plage. Là-bas, un grand bar de plage en bambou, qui respirait l'été et le surf, était animé de grandes guirlandes lumineuses et d'un musique animant des dizaines de personnes face à la mer. Personne n'avait l'air, cependant, d'avoir froid.

Tadaaam ! Bienvenue au Big Moma ! L'accueillais-je, fier et ravi, en tendant les bras. Il parait que la proprio était un dragon avant la malédiction, et qu'elle se sert de ses capacités pour empêcher le froid hivernal d'être un problème pour ses soirées plages. Le seul bar littoral qui fonctionne aussi bien toute l'année sans variation de recette. Je le jalousais assez quand j'avais le Comics Burger mais maintenant que je ne suis plus propriétaire de rien du tout... autant s'amuser !

Après vérification des sacs, je pus obtenir une table à l'intérieur de la terrasse pour éviter du sable dérangeant dans nos chaussures dès le début de la soirée, en nous servant deux verres de nos boissons que personne n'avait repéré. Bon, si on veut s'amuser... tu vas m'expliquer ce qu'il te tracasse ? Revins-je alors sur la situation sur un ton bienveillant. Tu sais que tu peux tout me dire. Phrase clichée, mais totalement honnête, tu le sais très bien, rajoutai-je en la regardant dans les yeux.
code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need batterie to play ! »


Violette Parr


2021 joins the battle | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
2021 joins the battle | Violette & Dyson Ahg2

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6866

✓ Disponibilité : Fermé (Aloy ; Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Lyra&Vaïana ; Jack Jack Land ; Alexis)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need batterie to play ! »


________________________________________ Mar 23 Fév 2021 - 20:44

2021 joins the battles
ft. Dyson Walters


Dans sa longue robe de soirée, Violette n’était pas très à l’aise. Mais ce n’était pas tous les soirs qu’ils fêtaient le Nouvel An. Alors ils devaient marquer le coup. Dyson l’avait fait aussi apparemment, puisque sous sa veste, il portait un veston noir et une chemise blanche en dessous. Il était tout aussi prêt que Violette. Cette dernière ne put s’empêcher de rougir face aux compliments de Dyson. Pourtant ce n’était pas la première fois qu’il lui en faisait. Mais voilà, c’était plus fort qu’elle. Même si son meilleur ami avait réussi à la rassurer, elle ne pouvait enlever l’image du futur de sa tête. Penser à la réponse que Dyson lui avait donnée lorsqu’elle était sous la douche lui fit penser à ce qu’il avait dit sur son frère. Voulant tenter de faire fuir ce climat de malaise bizarre, Violette décida de revenir sur le sujet « Dash. »

« Aussi parfaite que Dash ? Tu m’as quand même comparé à lui tout à l’heure. Et je te signale qu’en tant que meilleur ami tu devrais dire que je suis CENT FOIS MIEUX au moins que Dash. D’ailleurs à choisir entre être en couple ensemble ou te voir en couple avec Dash, j’opte pour la première option sur le champ ! »

Avouer ceci n’arrangeait rien au malaise qu’il y avait entre eux. Violette le remarqua rapidement. Si elle pouvait se taper le front discrètement, elle l’aurait fait. Mais elle se contenta de passer une main dans ses cheveux bien coiffés, l’air complètement gênée.

« Enfin façon de parler hein. On sait que ça n’arrivera pas, hein. »

Histoire de tenter de se rassurer. Violette leva les yeux au ciel en affichant un sourire au coin des lèvres.

« Evidemment que tu as toujours le droit de m’appeler « ma Vivi ». Je suis et resterai ta Vivi. »

Quoi qu’ils se passent entre eux. Le sourire de Violette se fit plus grand en imaginant Dyson dans sa belle tenue.

« Tout le monde sera jaloux de nous, là où l’on va ! »

Le duo de super-héros était dans la place et ils allaient clairement faire de l’ombre aux autres. Puis Dyson accepta le deal de Violette. S’il lui donnait l’endroit dans lequel il l’emmenait, alors Violette lui dirait pourquoi elle se comporte ainsi avec lui.

« Oh ! Tu m’intrigues dis donc. A mon tour je présume ? »

Violette fit une petite moue avant de se mordre la lèvre inférieure. En fait, elle ne savait pas trop comment lui annoncer. Devait-elle tourner autour du pot ou parler sans filtre, être cash.

« J’ai fait un voyage dans le futur. Et…apparemment mon père a réussi certaines choses. »

Finalement Violette avait choisi de prendre la première option, celle où elle ne lui dirait pas clairement qu’ils étaient ensemble dans le futur, qu’ils avaient un fils ensemble et qu’elle était enceinte du 2ème. Non. Violette ne comptait pas lui dire de suite. Il lui faudrait surement quelques verres pour que ça passe plus facilement. En parlant de bouteille, Dyson lui montra le sac rempli tout en lui demandant si elle pouvait les rendre invisibles.

« Ça marche. Il faudra que je les touche. Mais j’ai ma petite idée. »

Et c’est sur ces belles paroles que les meilleurs amis prirent la route, à bord du pick-up de Dyson, vers le fameux bar mystère. Lorsqu’ils furent à destination, Violette ne put s’empêcher d’être bouche bée.

« Alors là mon cher Dyson, tu as vraiment fait fort ! »

Jamais Violette n’aurait pensé à passer le nouvel an dans un bar sur la plage. C’était quand même pas la saison. Il faisait froid. Mais d’après les explications de Dyson, le bar était tenu par quelqu’un pouvant empêcher le froid hivernal de s’attaquer à son bar.

« Tu m’étonnes que tu étais jaloux. Il y avait de quoi. D’ailleurs, ça va, le Comics Burger te manque pas trop ? » demanda Violette dans une petite moue désolée. « Moi il me manque terriblement. Ta carte était tellement délicieuse…puis l’ambiance dans ton restaurant. »

La nostalgie lui tenait la jambe. Violette secoua de manière nonchalante sa tête en soupirant légèrement. Il fallait regarder vers l’avenir et se concentrer sur le présent. Et ici, c’était le Big Moma. Violette observa en détail la devanture du bar, les étoiles plein les yeux. Jusqu’au moment où une question trotta dans l’esprit de la jeune femme. Elle se tourna alors vers Dyson en le regardant l’air perplexe.

« Est-ce que c’est la dragonne dans Shrek qui tient le Big Moma ? Parce que si c’est elle, j’aimerais bien lui demander ce qu’elle trouve à l’âne. J’ai regardé les Shrek avec Jack-Jack, il y a pas longtemps et j’arrive pas à comprendre ce que l’âne a de séduisant ou de supportable. Il m’énerve moi. Pas toi ? »

Ce bout de conversation n’était peut-être pas le plus important de la soirée. Aussi, Violette n’attendait pas réellement de réponse à ses interrogations. Là, ce qu’elle voulait c’était rentrer au chaud. C’était le moment de mettre en place leur stratagème pour entrer avec leurs bouteilles. Dyson prit le sac et l’ouvrit. Violette glissa ses mains dedans, effleurant les bouteilles d’alcool. Lorsque la sécurité observa le sac, Violette fit exprès de bouger les affaires, tout en gardant en main les bouteilles qu’elle rendait invisible. Lampe torche en main, le vigile n’y vu que du feu. Violette lui sourit avant de lui tourner le dos pour fermer furtivement le sac.

« Mission réussie ! » chuchota Violette en faisant taper son épaule dans celle de Dyson.

Ils entrèrent dans le bar et se firent placer à une table à l’intérieur de la terrasse. C’était parfait. Ils n’auraient pas de sable sur les pieds ou pour Violette sur sa robe. La jeune femme s’installa sur le fauteuil très confortable, en face de Dyson, qui était déjà en train de leur servir à boire. Il ne perdait pas de temps le coquin. Mais il avait raison. Violette l’observa faire tout en affichant un large sourire. Large sourire qui s’effaça lorsqu’il revint sur le sujet malaisant. Il était vrai que Violette était restée très évasive sur le sujet. Alors comme pour se donner le courage de lui raconter plus en détail, Violette prit le verre et le bu cul sec.

« OH ! J’adore cette chanson ! »

Une musique rythmée. Une musique qui permettrait à l’alcool de monter plus vite dans son organisme et ainsi, répondre à sa question.

« Je te raconte tout de A à Z après qu’on ait dansé, d’accord ? »

En fait, Violette n’allait pas le laisser réfléchir longtemps. Elle n’avait pas envie de passer à côté de cette chanson. Alors au bout de quelques secondes, Violette se leva et pris le bras de son meilleur ami. Direction la piste de danse. Violette commença à se déhancher. Le petit shoot de vodka faisait son petit effet. Violette était plus joyeuse, plus euphorique. Mais ça ne dura que 30 voire 40 secondes. Car la musique se termina. Et alors que Violette pensait que la prochaine musique serait tout autant rythmée que la dernière, elle fut quelque peu déconcertée en écoutant les premières notes de musique. Un slow. Sérieusement ? Violette se mordit la lèvre inférieure avant de finalement se rapprocher de Dyson.

« Au moins, on aura l’occasion de parler de ce qui s’est passé. »

Ils étaient proches, réellement proches. Mais Violette se sentait étrangement bien. Elle aimait Dyson, profondément. Et même si ce futur la faisait douter sur la nature de son amour pour Dyson…Elle savait qu’il était et serait toujours une personne importante et chère à son cœur. Violette passa ses bras autour du cou de Dyson tout en lui adressant un léger sourire.

« Pour en revenir à ce sujet que j’essaie d’éviter…C’était à Noël. J’étais avec Peter, à l’événement organisé par la mairie. Elliot…je suppose que c’est lui, a envoyé tout le monde dans le futur. Et au lieu de me réveiller dans un futur avec Peter. Je me suis réveillée enceinte, dans un futur avec toi dans mon lit ! Enfin notre lit. Qu’est-ce que j’ai pu être idiote de penser que j’avais un potentiel avenir avec Peter. Il refusera toujours de grandir. C’est Peter Pan quand même. Enfin…J’ai pensé qu’il accepterait de grandir, pour moi, avec moi…Après tout, il l’a déjà fait dans le passé puisqu’il a réussi à tomber amoureux de Thémis et avoir des enfants, Hadès et Galatée. Mais s’il est redevenu Peter Pan…c’est sans doute parce que sa vie d’adulte ne lui a pas plu. »

Violette continuait de danser avec Dyson, ce petit slow. Elle arrêta de parler. Elle avait quand même fait un long monologue sans même laisser Dyson en placer une. Le pauvre. Alors Violette se força à se taire, même si elle avait tant à lui dire. Et c’est donc dans une petite moue déçue que Violette continua à suivre Dyson dans cette danse non prévue.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
2021 joins the battle | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7041

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Ven 26 Fév 2021 - 3:42

2021 joins the battle
Je me répétais encore une fois, mais c'était vraiment bizarre, qu'elle se mette à rougir même alors que je ne faisais que la complimenter alors que c'était une habitude, ne cessant de gonfler l'égo d'une Violette que je savais avec beaucoup de cicatrices et qui méritait bien d'avoir un peu de boost à l'égo en question. La porte fermée quand on parlait, la rougeur quand je la complimentais, sans oublier la porte fermée également quand elle m'ouvrait à peine... j'avais besoin du fin mot de l'histoire assez rapidement ou j'allais devenir fou. Je n'aimais pas cette tension étrange qui n'avait l'air d'avoir aucun sens.

Je ricanais par contre quand elle vint à rétorquer sur ce que je lui avais dit sur elle et Dash, d'à quel point ils comptaient tous les deux pour moi. Ne jamais mettre au même pied d'égalité un frère et une soeur. Dans une fraternité, c'était inadmissible, et Oswald le savait bien puisqu'il était la Violette de la sienne (à savoir, celui qui serait scandalisé si on le comparait à Mickey). Je ne me retenais pas de rigoler devant elle avant de poser mes mains sur ses épaules en gardant mon air moqueur. Bien sûr que je te préfère à Dash (mais ne lui dit pas, je lui ai promit que c'était lui que je préférais), dis je sans retenir mon air amusé et railleur. Avant de reculer en voyant qu'elle était, encore et toujours, mal à l'aise, tant par ce qu'elle venait de dire alors que rien ne m'avait choqué, par les mains que je posais sur elle, semblait il, quand bien même se n'était que ses épaules.

Je fronçais les sourcils, sans la presser de m'apporter davantage d'indications encore une fois, ce que j'avais déjà fait, ça me semblait trop si je me répétais. Je ne cachais pas ma hâte un peu gênée cependant. Alors quand elle se sentit forcée de me préciser que ça n'arrivera pas, à savoir qu'elle préférait l'idée de me voir avec elle plutôt qu'avec Dash, je lui répondais avec sérieux cette fois, pour lui préciser une bonne fois pour toute un malaise qui n'avait pas lieu d'être de mon point de vue qui ne savait pas tout, faute d'explications. Bien sûr que ça n'arrivera pas, je rigole moi aussi, tu le sais bien ! Je repris un sourire cependant. Tu seras toujours ma Vivi, et c'est déjà énorme, je crois que c'est un titre honorifique qui surpasse tous les autres, ajoutai je pour un trait d'humour.

Un premier malaise passé, bien que nous étions encore loin d'avoir résolu le mystère, nous pûmes enfin nous mettre en route, sortant alors, passant un bras sous le sien pour l'accompagner avec une mine ravie et fière quand elle mentionna notre style qui ferait jalouser tout le monde. T'as pas idée ! Dur de rivaliser avec nous, c'est la dure loin de la jungle, rigolai je un peu avant qu'elle fit sa part du deal, comme promis : le lieu dans lequel on devait se rendre, que je lui avait brièvement expliqué pour respecter ma part, contre la raison de son comportement et de sa question d'avant la douche qui était plus qu'étrange et déconcertante. Mais elle ne se priva pas de se venger en restant très mystérieuse et à la fois terriblement cool.

J'haussais alors les sourcils, partagé entre le trouble et l'excitation de la nouvelle. Attends... tu as voyagé dans le temps ??? M'exclamai je en haussant la voix plein de joie, comme un enfant à qui on racontait une histoire vraie mais digne d'un roman de science fiction, mon cerveau de grand rêveur ayant pris l'information du voyage dans le futur en premier, priorisant ce qui était cool sur ce qui était bizarre. C'est géant !! Comment ça se fait ?? Je croyais que c'était impossible !! Je lui laissais à peine le temps de répondre (de toutes façons elle n'allait pas répondre puisque c'était le seul avant gout qu'elle me donnerait avant de vraies explications une fois notre destination atteinte seulement) que je repris, mais sur une mine un peu perturbée pour l'autre information que contenait sa phrase et qui était censée justifier un comportement étrange qu'elle adoptait depuis que j'étais revenu. Attends quoi ? "Ton père a réussi certaines choses" ? Répétai je sans comprendre ce que cela voulait pouvoir dire.

Tout ce que je pouvais faire, c'était faire des suppositions. Avoir plus de force ? Remplir une facture ? Valider un prêt à la banque pour une fois ? Non, il n'y travaillait plus, ça ne pouvait pas être ça, la complication administrative aura été un ennemi qu'il n'aura jamais vaincu. Alors que diable pouvait il réussir dans le futur qui justifiait un comportement aussi étrange et inhabituel, et tout à fait incompréhensible quand on connaissait aussi bien Violette comme moi ? La réponse était assez évidente et pourtant je ne la tenais pas. Parce que je ne suspectais pas une seule seconde que la réussite en question avait en fait une chance d'exister. Je me trompais et je n'allais pas tarder à la découvrir non sans surprise...

Ma frustration ne faisant que grandir alors qu'elle aurait dû être apaisée par un premier élément de réponse enfin apportée (c'était généralement le sentiment qu'on avait durant l'intrigue divine, pas dans notre amitié !), j'étais quand même sacrément satisfait et surtout extrêmement fier d'avoir visé un endroit aussi cool qui lui plaisait et qui la tentait, lorsqu'elle souligna à quel point j'ai fait fort. Mon expression ravie ne cacha pas son contentement, d'ailleurs. Alors que nous nous tenions devant la splendeur du Big Moma, aux senteurs d'été en plein hiver, je me sentais la tête haute en ayant eu un des meilleurs tuyaux de soirée de nouvel an pour sa meilleure amie. J'eus quand même un air nostalgique quand elle me demanda pour le Comics Burger. Ca fait bizarre de ne plus travailler au Comics, ou ne plus y aller presque tous les jours. Mais je suis consolé par le fait qu'il a été racheté par Zelda dont je connais la légende pour avoir rusher tous les jeux vidéos que les habitants du monde réel ont fait sur elle. C'est assez badass de se dire qu'une légende a acheté un truc que t'as fait. Ca gonfle l'égo pour toute consolation, on va dire. Et elle en prend soin, c'est important pour moi. Je penchais vers elle un regard reconnaissant aux compliments qu'elle faisait sur mon travail au restaurant quand c'était encore le mien. Merci, tu sais que ça me touche beaucoup. Un jour peut être, je reviendrai à cette carrière, qui sait ! Je suis bien placé pour savoir que la vie est faite d'inattendus, lui dis je sur le ton de l'espoir.

J'éclatais mon meilleur fou rire quand elle m'interrogea sur l'identité du dragon qui tenait le Big Moma, supposant le premier auquel elle pensa, celui de Shrek. C'est vrai que les habitants de Terre 2 découvraient, depuis 2018, un monde où tous les films et livres existent vraiment avec quelques adaptations libres, et ce n'était pas la première fois qu'elle, son frère, ou un des Big Hero, m'avait demandé des trucs en supposant que quelqu'un était tel personnage ou tel personnage, excité à l'idée d'avoir rendu réel des histoires fictives, sans avoir encore conscience qu'ils en étaient eux même. Mais le coup de Shrek, et du caractère insupportable de l'âne qui était l'union improbable du dragon, me fit vraiment mourir de rire. En fait, l'âne me fait beaucoup rire, avouai je quand je réussis à parler entre deux respirations amusées. Mais même si j'adorerais cette histoire, je ne peux malheureusement pas dire qui est le dragon du Big Moma, je n'en ai aucune idée. Mais par pitié, s'il y a une justice ou un karma dans cet univers, faîtes que ça soit ça, c'est juste excellent, suppliai je la vie en continuant à rire aux éclats, à deux doigts d'en lacher des larmes et de pleurer de rire.

Une fois le succès de l'entrée et des bouteilles d'alcool incognito, une réussite de Violette que je félicita d'un discret high five fier et légèrement surexcité que j'essayais de cacher au vigile pour ne pas paraître suspect alors qu'il venait de nous faire rentrer, on trouva rapidement une table. Entendons nous bien, j'avais hâte de boire, de m'amuser, et de rattraper tout le temps que je n'avais pas passé avec Violette à m'éclater. Mais il fallait à tout prix qu'on éclaircisse ces mystères qui ont commencé la soirée afin de supprimer toute l'ambiance bizarre entre eux, et maintenant qu'on était arrivé à une table, c'était l'occasion pour qu'elle me dise tout, elle n'avait plus d'excuses. Mais cette vicieuse petite indestructible réussit tout de même à feinter grâce à une chanson qui passait et qu'elle devait danser, et s'en trouva alors une, d'excuse. J'aurais pu la réprimander, mais pas moyen : moi aussi j'adorais le rythme de la musique et elle le savait bien. Alors moi aussi, je ne pouvais pas lui dire non, face à ça. Mesquine petite fille ! Je l'accompagnais alors dans le cul sec pour me lever avec elle avec un sourire mélangé à un mini reproche, mais sourire quand même. Tu sais comment m'avoir par les sentiments, Miss Parr, fis je en allant sur la piste de danse avec elle, me forçant à avouer qu'on s'éclatait vraiment sur cette musique là. T'as de la chance que je ne peux pas m'empêcher de danser là dessus moi non plus ! Dis je, amusé, en haussant la voix pour me faire entendre alors qu'on s'amusait déjà, pour être honnête.

Sacré DJ cependant, il fallait bien casser l'ambiance avec un slow ! Sérieux mec ? Un slow maintenant, à cette heure là, après une musique comme ça ? Demandai je en regardant avec jugement et incompréhension le type qui gérait les platines ce soir, qui ne m'entendit évidemment pas. Le slow n'était pas horrible, il n'était juste pas logique. Mais soit, Violette accepta la situation : c'était, à présent, ce qui la forcerait à parler. Là, c'était pour de bon, qu'elle n'avait pas d'excuse pour se défiler un peu plus.

La gardant près de moi durant la danse, dans l'attitude protectrice d'un grand frère, je l'écoutais avec la même oreille qu'un grand frère qui permettait à sa petite sœur de laisser échapper tous ses tourments. Cependant, à la différence des véritables grands frères, lui devait écouter Violette lui raconter un truc qu'on ne racontait pas à son grand frère. Et pour le coup, Dyson fit les gros yeux, partagé entre le choc, la surprise, et un sentiment inattendu qu'il n'arrivait pas à décrire, juste qu'il trouvait ça trop... beaucoup trop bizarre. Ok alors ça... pour le coup je ne m'y serais jamais attendu. Ca c'est du rebondissement... laissai je échapper sans savoir quoi dire au début.

Je décidais, pour commencer avant de m'attarder sur ce qui me concernant, de me concentrer sur le plus important, à savoir sur ce qui la concernait et surtout concernait ses peines. Je serrai un peu plus, dans un élan réconfortant, Violette contre moi. Je suis désolé pour toi et Peter. J'étais honnête. Je n'étais pas fan de leur relation, la voyant d'un très mauvais oeil alors que Violette avait l'air d'être constamment triste avec lui depuis le début. Mais ce n'était pas pour autant que je souhaitais qu'elle soit triste comme ça. C'était peut être une bonne chose que ça soit terminé, mais ça n'était pas une bonne chose que le cœur de ma meilleure amie soit brisé. Alors j'étais très honnête en lui disant ça.

Mais je suis sûr que tu trouveras quelqu'un de formidable, essayai je de la réconforter, en repensant au début de ses relations. Donc... dans un futur potentiel, nous sommes mariés et parents ? C'est... j'allais inattendu mais ce serait un euphémisme, c'est carrément bizarre, non ? On est meilleurs amis, beaucoup trop proches pour être intimes, ce serait trop... bizarre, y a pas d'autres mots ! Je marquais une pause, après avoir dit ça pas du tout sur le ton du dégout mais juste sur un ton... perturbé, corroborant totalement le fait que tout ce que ça m'évoquait c'était... bizarre. Je réfléchis un instant à ce que ça voulait dire avant de hausser un sourcil. Vicieux Robert, il ne lâchera donc jamais l'affaire. Je suppose que ça veut dire qu'on ne sera jamais débarrassé de ses intentions, alors ? Essayai je donc de dédramatiser la situation.

code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« I'm so powerful,
I don't need batterie to play ! »


Violette Parr


2021 joins the battle | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
2021 joins the battle | Violette & Dyson Ahg2

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6866

✓ Disponibilité : Fermé (Aloy ; Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Lyra&Vaïana ; Jack Jack Land ; Alexis)

2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « I'm so powerful,I don't need batterie to play ! »


________________________________________ Sam 27 Fév 2021 - 22:09

2021 joins the battles
ft. Dyson Walters


Il était évident que Violette n’était pas dans son état habituel. Mais qui pouvait lui en vouloir ? Tout le monde serait comme elle après un voyage dans le futur ! Violette n’avait pas pris le temps de discuter avec les autres malheureux de cet événement Noël. Mais elle était persuadée qu’ils étaient tous déconcertés par le futur qu’ils avaient vu. Alors franchement, Dyson ne pouvait pas en vouloir à Violette d’être ainsi. Néanmoins, elle comprenait son étonnement, ses interrogations. Et elle se promit d’y répondre, dès qu’elle trouverait le courage suffisant. Violette avait tellement peur que tout changer entre eux, à cause de ça.

Heureusement, Dyson avait ce don de détendre l’atmosphère. Et lorsqu’il avait tendu la perche avec la comparaison entre Dash et elle, Violette n’avait pas hésité une seule seconde à la saisir.

« Mais heureusement que tu me préfères à Dash. C’est moi ta meilleure amie ! » rétorqua Violette avec un ton faussement vexée.

Par contre, cela n’avait pas du tout étonné Violette que Dyson ait promis à Dash qu’il le préférait à elle. Dyson était celui qui souhaitait le plus possible éviter les conflits, éviter les peines et les chagrins. Et c’était pour cela que Violette l’adorait !

« Mouais…Je lui dirais tout si un jour ce morveux me cherche trop ! »

Le pire dans l’histoire c’était que Dashiell puisse croire qu’un jeune homme de 23 ans – physiquement – puisse être son meilleur ami. Franchement, ne devrait-il pas avoir des amis de son âge ? Il n’avait que 17/18 ans. Une fois le petit malaise passé par rapport au contact physique et au fait qu’elle préférait largement être en couple avec Dyson plutôt que de voir son frère et son meilleur ami ensemble, Violette bomba son torse, l’air très fière.

« Titre honorifique ! J’aime beaucoup. » s’exclama-t-elle avant de reprendre une posture normale. « Mais…si Ma Vivi est un titre honorifique, j’aimerais bien recevoir un diplôme comme ceux qu’on donne à titre honorifique dans les grandes facultés. »

A défaut d’avoir obtenu un diplôme universitaire, Violette obtiendrait le diplôme de la meilleure amie. C’était beaucoup mieux non ? De toute façon, même si Violette n’avait pas brillé dans ses études en faculté, elle avait tout de même réussi à bien rebondir. Elle avait réalisé une formation de policière avant de mettre sa courte carrière entre parenthèse pour se consacrer à la politique. Elle était entrée dans l’équipe d’Hadès – pas pour de bonnes raisons du côté d’Hadès – et avait réussi à gravir quelques échelons passant de secrétaire à adjointe chargé de la communication. Et désormais, Violette avait pour vocation secrète de devenir la Maire la plus jeune de Storybrooke. Un petit souffle de jeunesse sur cette ville, ça ne pouvait pas lui faire de mal non ?

Après la révélation du lieu, Violette avait fait sa part du marché. Et elle savait que ce qu’elle lui avait dit le scotcherait. C’était d’ailleurs pour rester sur cette note positive qu’elle n’en avait pas trop dit sur le sujet. Au moins, ça lui laisserait la possibilité d’imaginer à quoi pouvait ressembler le futur de Violette. L’Indestructible pariait sur le fait qu’il ne devinerait jamais ce que Violette avait vu. Mais ça pouvait être amusant d’avoir les hypothèses de son meilleur ami.

« Impossible n’est pas Mairie ! » arriva à glisser Violette.

Juste avant qu’il ne relève la terrible phrase qui annonçait les problèmes. Dyson se contenta de répéter ce que Violette lui avait dit. Est-ce que c’était le bon moment pour tout dévoiler ? Non. Violette n’était pas encore prête. Il lui fallait un minimum d’alcool. Et c’est d’ailleurs vers un endroit où l’alcool coulait à flot que Dyson l’emmenait…bien que la jeune femme savait qu’ils ne paieraient pas leur boisson au bar mais qu’ils s’alcooliseraient avec les bouteilles présentes dans le sac. Violette se tourna brusquement vers son meilleur ami lorsqu’il évoqua le Comic’s Burger et notamment la nouvelle propriétaire.

« Zelda, Zelda ? Sérieusement ? Elle a racheté le Comic’s Burger ? Top ! Enfin…pas top pour toi. J’aurais préféré qu’il reste pas possession. Mais je pense que tu ne pouvais pas rêver meilleure repreneur. Cette fille est vraiment sympa. Je l’ai connu à New-York. On a pas eu le temps de devenir bonnes copines car…hmm…je suis partie de New-York à cause…enfin tu sais quoi. On s’est croisé car c’était ma voisine là-bas ! Bref. Je suis ravie de savoir qu’elle est revenue à Storybrooke ! Faudrait que j’aille lui faire un coucou un de ces quatre. » affirma Violette avant de mettre son bras dans celui de son meilleur ami. « Et ça serait top qu’on y aille ensemble. Surtout si c’est ton jeu vidéo préféré ! »

Violette n’était pas très jeu vidéo mais il fallait avouer que les Zelda étaient les meilleurs jeux vidéos qu’elle connaissait. C’était bien mieux que Minecraft ou Call of Duty…le genre de jeux auxquels jouait son frère Dash…et auxquels il tentait d’initier Jack-Jack, bien trop petit pour ça ! Violette hocha simplement la tête lorsque Dyson évoqua le fait qu’il reviendrait peut-être à cette carrière…justifiant cela par le fait que la vie était faite d’inattendus. Il n’avait pas tort !

La jeune femme ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé, le rire de Dyson étant communicatif. Apparemment, Violette le faisait rire. Du moins ce qu’elle lui avait dit sur le dragon de Shrek l’avait fait rire. Violette ne savait pas vraiment pourquoi mais c’était mieux de rendre son ami heureux que malheureux. Alors elle ne chercha pas à comprendre plus.

« Eh bien, vu que tu apprécies mon hypothèse, gardons à l’esprit que le dragon de Shrek soit celui du Big Moma. Je trouve que le nom va bien avec le personnage en plus, non ? »

En tout cas, c’était un début de soirée réussi. Les malaises semblaient être mis de côté. Oh, ils reviendraient bien vite. Mais il fallait profiter de ces moments où tout semblait aller bien dans le meilleur des mondes. En plus, tout allait vraiment bien : ils avaient réussi à rentrer avec leurs bouteilles et ils avaient une table bien placé. Et l’heure de vérité semblait arriver. Sauf que la musique la sauva. Violette lui fit un sourire malicieux.

« Evidemment que je sais comment vous faire craquer monsieur Walters ! Je connais vos goûts et vos failles. »

Les musiques rythmées en faisaient partis ! Et tant mieux pour Violette ! Cela repoussait l’heure de l’annonce. Mais Violette ne pouvait pas fuir constamment. Il fallait qu’elle avoue tout. Et le slow que le DJ lança était sans doute le bon moment. Bien que Violette n’apprécie pas ce changement aussi soudain de musique. Comme pour appuyer les paroles de Dyson, Violette hua le DJ.

« Booooouh !! » hurla Violette avec un pouce vers le bas.

Néanmoins, le fait que tout le monde la regarde l’air mécontent acheva Violette qui se décida de se taire rapidement. Elle était assez gênée et chercha du réconfort et surtout la fuite de ses regards dans les bras de Dyson. Toujours là au bon moment. Est-ce qu’il serait toujours là après la bombe que Violette allait lâcher ? Apparemment oui. Mais il semblait choqué – ce qui était normal en soit. Il faisait les yeux ronds. Violette pinça ses lèvres tout en hochant la tête.

« C’est peu de le dire ! »

Violette sentit que Dyson la serrait de manière plus forte, mais aussi plus réconfortante. Sans doute pour l’aider dans cette épreuve qu’était la fin de sa relation avec Peter.

« Oh…Tu sais, je sais même pas si on pouvait dire que nous étions ensembles. Nous avons jamais mis de mots sur notre relation. C’était compliqué et ça l’a toujours été. Et ça l’aurait toujours été. Au final, en y pensant, nous n’avions vraiment aucun avenir ensemble. » avoua Violette avec une moue toute triste.

Pourquoi est-ce que ça lui faisait toujours aussi mal alors qu’elle savait qu’elle avait pris la bonne décision ?

« J’espère que tu as raison…Ou alors….Peut-être que je finirais vieille fille. »

Sauf si le futur qu’elle avait fait se réalisait !

« ou alors…je finirais avec toi ! » laissa échapper Violette dans un léger sourire.

Autant tenter de le prendre à la rigolade non ? Car il était évident que ça n’arriverait jamais. N’est-ce pas ? Violette hocha aux questions de Dyson, plusieurs fois.

« Oui. Mariés et parents d’un petit garçon…et d’un autre bébé qui était dans mon ventre. C’est exactement ce que je me suis dit, c’est trop bizarre. T’imagine ! Ca veut dire qu’on…qu’on a couché ensemble dans le futur ! TROP BIZARRE ! Non pas que tu n’es pas bel homme ! Au contraire ! Si tu n’étais pas mon meilleur ami, je suis sûre que je me laisserais charmer. MAIS…tu es mon meilleur ami ! Enfin voilà…tu comprends un peu mieux pourquoi j’étais bizarre toute à l’heure…notamment pendant les moments d’intimité. »

En temps normal Violette laissait la porte de la salle de bain ouverte, par exemple. Mais voilà, en connaissant de cause, Dyson allait surement comprendre le geste inhabituel de la jeune femme. Dyson en vint alors à celui qui était sans doute derrière tout cela : Robert Parr. Le slow venait de se finir. Violette resta proche tactilement de Dyson. Sa main sur son bras, elle décida de l’emmener à leur table. Un petit verre leur ferait sans doute du bien.

Assise, Violette remplit très discrètement les deux verres d’un bon fond de vodka puis ouvrir le sac pour regarder les diluants que Dyson avait apporté.

« Incroyable ! Tu as vraiment pensé à tout ! Coca, Jus de fruit ou Red-Bull ? »

Le choix de Violette était déjà fait, mais elle attendit que Dyson fasse le sien. En attendant, la brune décida de revenir sur le sujet précédent : son père.

« Je crois qu’il te veut absolument dans la famille. Il voit peut-être en toi un fils. Mais on peut pas dire « le fils qu’il n’a jamais eu » car il a eu la chance d’avoir Dash et Jack-Jack. Et je pense que si Dash apprend que son père veut le remplacer par Dyson, il l’aurait mauvaise. Donc, la meilleure option qui s’offre à lui, c’est de nous marier. Là tu devrais son fils par alliance en quelque sorte. »

Est-ce qu’ils seraient débarrassés de ses intentions ? Violette n’en avait aucune idée. La jeune femme fit mine de réfléchir.

« Sincèrement, tant que l’un d’entre nous ne trouve pas l’amour, je pense qu’on en sera jamais débarrassé. D’ailleurs, en Décembre, je lui avais un peu parlé de Peter…lui avouant qu’il y avait bien un garçon dans mon cœur. Et tu l’aurais vu ! Il t’avait toujours d’un côté du cœur, mais il avait envie de rencontrer ce garçon. Mais…ça ne s’est jamais fait. Et je suis persuadée qu’il est reparti dans ses travers. »

C’était d’ailleurs la « rupture » avec Peter qui avait conduit au couple Violette/Dyson dans le futur. Est-ce qu’il en serait de même dans ce présent ? Peut-être que non. Surtout si Dyson avait quelqu’un en tête ? Il fallait qu’elle le sache.

« D’ailleurs, toi, tu as quelqu’un en vue ces temps-ci ? »

Bien évidemment, Violette espérait que la réponse serait positive. Cela empêcherait ce futur hypothétique de se réaliser !

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
i'll be there
You and I must make a pact. We must bring salvation back. Where there is love. I'll be there. I'll reach out my hand to you. I'll have faith in all you do. Just call my name. And I'll be there.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Contenu sponsorisé








2021 joins the battle | Violette & Dyson _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

2021 joins the battle | Violette & Dyson





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Bars