Ombres
& Poussières
de seb

Réunion
d'Outre-Tombe
de Dyson

Universal Show
de Robyn Candy


Forum RPG sur Disney & les contes ! Ouvert à tous - débutants comme initiés. Aucun nombre de lignes exigé. Nous avons des rpgistes de tous les niveaux. :D
Vous avez une question et vous souhaitez une réponse avant de vous inscrire ? Rendez vous dans notre section Invités. :D


« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)
 


٩(͡๏̯͡๏)۶ The Universal Horror Show ☆ Evénement #91
Une mission de Robyn Candy - Ouverture : 20 février 2018
« Aryana, Sasha, Gaston, Arthur, Emmet & Robyn partent se faire éclater la tête ! »

Partagez | .
 

 Evénement #2 : Zoo complètement Zozo [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Yzma Popochimalt


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Kuzco ღ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Yzma ϟ



☞ Surnom : Natoune ❧
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1106
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Mar 8 Juil 2014 - 15:46


ZOO COMPLETEMENT ZOZO !

Je n'y voyais plus rien. Cela devait être en raison de la fumée qui sortait de mes naseaux. J'évoluai dans un flou artistique plutôt inquiétant. J'avais décidé de prendre la bonne résolution de ne plus ouvrir la bouche, histoire de ne pas réduire en cendres le reste du zoo. Oh bon sang, toutes ces réparations allaient coûter tellement cher ! Non, non, n'y pense pas maintenant Yzma. Concentre-toi sur le problème majeur qui te gâche la vie.

Je plissai des yeux vers le bas pour tenter d'apercevoir quelque chose. Je piétinai sans savoir où je mettais mes grosses pattes. Plusieurs fois, je sentis des trucs mollassons s'écraser sous mon poids, mais je ne m'en préoccupai pas. Un humain de plus ou de moins, quelle différence ? De toutes façons, Storybrooke était surpeuplée. Tandis que je tentais de me convaincre que ce genre d'incident ne me ferait pas de mauvaise publicité, je sentis brusquement des picotements désagréables le long de ma queue. Les picotements remontèrent jusqu'à mon dos, puis mon cou, et enfin mon crâne. C'était agaçant, la même sensation qu'une mouche quand elle vous tourne autour et se pose sur vous. Je secouai la tête et vis alors, à travers le nuage de fumée qui se dissipait, une forme jaunâtre voler dans les airs et tomber violemment non loin du stand calciné. Une lionne volante. Fascinant. Si je n'étais pas moi-même une créature gigantesque, j'aurais probablement été bluffé par ce spectacle.

Le rideau de fumée s'était totalement dissous, fort heureusement. J'en profitai pour regarder à mes pieds. Les animaux s'étaient réfugiés dans les coins les plus éloignés de leurs enclos, quant aux visiteurs, ils avaient tout simplement déserté la zone. Seuls restaient les quatre imbéciles auxquels j'avais fait boire la potion, riquiquis et mal en point pour la plupart. L'une des lionnes avaient les babines rougies de sang, à moins qu'elle ait mis du rouge à lèvres. Impossible à dire à cette distance. Subitement, j'écarquillai les yeux en remarquant que l'autre lionne -celle qui savait voler- était tombée juste à coté d'une petite fiole miraculeusement indemne. Je ne l'aurais pas vue si elle n'avait pas brillé dans la lumière du soleil, et surtout si la féline n'avait pas haussé la voix pour en parler. Je me mis à sautiller sur place, mais cessai brusquement en sentant le sol trembler tout autour comme dans un tremblement de terre.

Il fallait que je me fasse comprendre sans parler, histoire de ne pas les réduire en cendres. C'est que j'avais encore besoin de cette petite animalerie. Je me penchai donc en avant, me mis à quatre pattes devant eux, et tapai du poing vers la lionne avant d'étendre mon index griffu vers la minuscule fiole. Ensuite, j'ouvris grand la gueule, le menton posé sur le sol terreux, et désignai le gouffre qui me servait de gorge. J'espérais qu'ils allaient comprendre ce qui leur restait à faire...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



So scandalous


Zachary Blue


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Matt Smith ➹

Ѽ Conte(s) : Stitch ღ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lilo & Stitch ღ



☞ Surnom : seb ❧
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 494
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Jeu 10 Juil 2014 - 22:05


    Mes membres me faisaient un mal de chien! Je ne savais pas si j'avais une cote ou deux de cassées, mais quoi qu'il en soit, elle allait le payer cette chose horrible et gigantesque qui m'avait totalement cramée. J'étais sur le point de me relever quand je sentis quelque chose me prendre et que je me vis voler haut, très très haut et loin, très très loin, pour finir par atterrir dans une tonne de cartons entreposés là par les studios pour amortir ma chute. Non, sérieusement, ça aurait été trop beau pour être vrai, car la pile de cartons vides, sous le choc de ma chute avait dégringolé et moi avec. L'un d'eux m'était même tombé dessus et une grande quantité de fioles s'étaient déversées de partout autour de moi.

    J'avais surement encore quelques cotes en plus de felées. Tout ça à cause de ce monstre à deux pattes et de... J'avais regardé autour de moi et vue la chose qui m'avait projetée. Cet immonde cheval ! Fini les gentilesse. Il allait voir de quel bois je me chauffait. Il ne me restait plus qu'à me relever, chose plutôt difficile, à attraper ce baton poser plus loin (merci la production!) et à m'en servir comme... d'une canne.

    "Aie... Aie... Aie..." dis-je à chacun de mes pas. Puis arrivé presqu'au niveau du groupement, j'avais fait demi tour pour retourner vers les cartons.

    "Re aie... re aie... re aie..."

    J'avais farfouillé dedans. Il y avait que des fioles, c'était pas croyable. Mais je ne perdais pas espoir. J'allais surement trouver quelque chose de plus utile. Oh oui, le voilà! C'était évident qu'il y en avait... Car pour faire des potions, il fallait... Mouahaha, non, je ne pouvais pas le dire maintenant, pas tout de suite, j'allais garder la surprise pour la fin!!

    Je m'étais dirigé droit sur le truc à quatre pattes qui m'avait jeté au loin et une fois devant lui, toujours en me servant de ma canne pour ne pas tomber, je lui avais fait ce que je savais faire de mieux :



    Mouahaha! J'allais tout ravager! J'étais devenu un monstre incontrôlable! J'en avais profité pour sortir la carotte que j'avais prise dans les cartons et je la lui montrais tout en m'avançant vers lui et en faisant de très grands gestes avec les bras, les jambes et de grandes grimaces. Il flippait sa race, c'était évident, même s'il ne semblait pas avoir envie de le montrer.

    "Mets y du tiens!" avais-je dit tout en continuant à lui faire peur. Boouhh! GoziStitch est arrivé, le zoo va trépassé! Je sentais la chaleur prendre pocession de mon corps, j'étais en feu, je faisais des ravages, j'étais le maître à bord et...

    "Quoi?"

    Je venais de voir que le truc géant, enfin le dragon tapotait des griffes sur le sol. Je l'ennuyais? Non mais il était sérieux? Je ne lui faisais pas peur? J'avais regardé les chiots mais eux non plus ne semblaient pas effrayer, ni même le cheval! Bon... Ok... Ils allaient voir que je pouvais faire pire bien pire!

    "Quoi encore?"

    Le dragon me montrait un truc... Nous montrait un truc. J'avais tourné la tête vers ce qu'il indiquait, puis vers lui qui nous montrait sa bouche.

    "Ah... Ok..."

    Je lui avais balancé la carotte dans la gorge. Il devait avoir faim le pauvre...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« C'est un Stitch ? »

« Il est tellement... beau ! »


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43913-chronologie-de-zachar http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43912-la-bible-des-rp-s-de-zachary-blue-le-stitch

Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1012
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Sam 12 Juil 2014 - 13:55

Bon bah c'était vraiment pas l'idée de l'année que j'avais eut moi en grimpant sur se lézard géant, qu'est ce que j'avais mal partout. J'aurai dû penser à la chute … Enfin au moins soyons positif, j'avais tellement mal partout que j'oubliais la douleur de ma queue. À ce qu'elle m'avait manqué, j'aurai bien joué avec si je n'avais pas aussi mal. Me remettre sur mes pattes fut une activité bien pénible, si la douleur me fit comprendre que je rêvais pas, sur le moment j'aurai préféré que si, bien que j'avais le corps que je voulais, j'avais mal. Nala ?! Elle avait l'air d'aller bien, tant mieux, par contre notre activité chasse était remise à plus tard, en plus le gros lézard mangerait peut être notre zèbre unicolore ?!

Comme si j'avais pas assez mal, il fallait que le lézard saute sur place. Les vibrassions dans mon corps me rendait dingue, ça augmentait la douleur c'était affreux, pire, des choses sur la table à côté de moi me tombèrent dessus. À la sensation gluante, je voulais même pas me retourner voir ma fourrure, mais sur mon flan droit, sûr une chose dégeut m'avait couler dessus. Mais la fiole devant mes yeux commença à glisser à cause des tremblement. Heureusement que j'avais des réflexes de félins, mes pattes se jetèrent dessus avant même que mon cerveau ne réalise ce qui se passait, c'était comme avec les petits animaux, sauf que les pauvres étaient toujours raide mort après. C'était vraiment trop fragile ces petites bêtes …

Je laissais mes deux pattes de devants sur la fiole pour ne pas qu'elle bouge, je m'étais même assise pour ne pas tomber lorsque le gros lézard tapait avec sa patte. Elle se rendait compte du bordel qu'elle faisait ?! Bon remarque allongée, ça faisait des massages au ventre, c'était moins désagréable tout de suite. En tournant la tête je vis la petite créature bleu faire des siennes, non vraiment je la mangerai pas, en revanche l'herbivore … En retournant la tête je failli avoir une crise cardiaque, la tête géante et plein de dent du reptile face à moi, la gueule grande ouverte à croire qu'elle voulait le manger. La crise de panique !


« Tu veux quelque chose ?! »

Elle avait l'air de vouloir quelque chose, à moins qu'elle ne voulait me manger, mais ça, elle aurait très bien pu le faire d'elle-même sans taper de la patte et me montrer quelque chose avec sa griffe en direction de mes pattes. Ah mais oui ! Le truc avec le liquide dedans ! C'est ça qu'elle voulait ! Bon le truc bleu lui il avait rien capté, une carotte, il croyait vraiment que ça mangeait des légumes ?! Bah peut-être que lui mangeait des carottes. J'essayais alors de lancé la fiole, sauf qu'avec des grosses pattes de fauve c'était moins facile. Elle m'échappa et vola au loin.

« Oops ... »

J'espérai vraiment que quelqu'un allait la rattraper ou que le lézard aurait le réflexe de l'attraper au vol, après tout, si elle la voulait, elle pouvait bien tourner la tête pour la prendre. C'était pas comme si sa gueule était trop petite.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 624
✯ Les étoiles : 272667




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Lun 14 Juil 2014 - 1:18




Je me sentais vraiment pas très bien, que ce soit dans mon corps ou dans ma tête. J'avais un mal de chien (Ah ah ! ) au niveau de ma queue, et sous mon crâne, je devais batailler. Pour rester aussi humaine que possible. Je ne comprenais pas trop pourquoi, mais je devais me faire violence pour ne pas me mettre à courir, à chercher des proies, et quitter aussi vite que possible ce zoo. Ou alors m'attaquer au dragon. Mon instinct de prédatrice me disait de lui montrer que j'étais la plus forte.
Pendant que la blondinette en moi me criait de faire quelque chose et de sortir de ce rêve éveillé. Jamais je n'avais autant été en conflit avec moi même. Je ne vous dirais pas combien ça craint.

Je léchais mes pattes ensanglantés, brunies par le sang séché et en partie recouvertes de plumes colorées. J'avais mangé un perroquet. Oups ! J'adore ça en plus, ma voisine en a quatre, et ils sont super mignons... et là, je venais d'en manger. J'étais un monstre ! Un tremblement de terre me fit tourner la tête. Ah ouais, c'est vrai, le monstre était derrière moi, enfaîte.

J'étais trop déconnectée de la réalité, dans un monde où les poils ne sont pas signe d'un certain manque de féminité, mais qui rend beau. Et où les perroquets, ça se mange. Les autres avaient l'air de... s'amuser avec le dragon ?!? La peluche bleue bizarre lui faisait manger une carotte. Comme si c'était végétarien, ce genre de bébêtes hein !

La masse écailleuse avait l'air d'arrêter de tout détruire. Même qu'elle semblait essayer de communiquer, enfin je crois. Elle montrait quelque chose par terre, en... euh... discutant avec Tama. Je m'approchais en trottinant de la lionne, et j’eus juste le temps de voir une sorte de fiole rouler plus loin. Ça semblait important, vu que c'était ça que le dragon suivait du regard. Okkkk.... c'était à moi de jouer. Même si j'avais envie de me venger pour ce qu'il avait fait à ma queue, ce serait plus simple si il buvait le contenu de la fiole. Quoi que... je dis « il », mais enfaîte ça doit être une dragonne !

Je tournais la tête vers la grande bête qui arrêtait enfin de sauter partout, et lui lançais un regard ironique. Enfin, aussi ironique que peut être un regard de lionne.

- La plupart de tes casses-croûtes ont dû te le dire, mais tu as un sourire éblouissant ! Et je devine une légère odeur de menthe fraîche ! Tu serais pas mariée à un âne dit moi ? 

Bon... l'humour dragon, c'est zéro ! Je levais les yeux au ciel. Mais Shrek c'est sacré, non mais !

- Tu sais que tu n'as aucun humour ? Continues comme ça, et tu resteras célibataire toute ta vie ! Allez, je vais chercher ta fiole. Bouges pas, et ne touches à personne. Sauf à la peluche, ce truc tu as le droit.

J'essayais de voir la dragonne comme autre chose qu'un monstre qui pourrait m'écraser à tout moment. Faire ami-ami avec pourrait peut être arranger les choses... peut être. Je bondis vers l'objet en verre qui roulait toujours plus loin, dans un joyeux tintement dû au contact du verre contre le sol. Avec mes oreilles plus performantes, c'était facile à retrouver. Je passais devant le cheval, en courant, et pris sur moi pour ne pas dévier ma course et lui courir après. Il sentait trop bon ! Concentration, Nala, concentration !

Avec mes pattes puissantes et mon corps fait pour la course, je réussi à rattraper la fiole et d'un bond, je posais mes gros coussinets dessus délicatement, pour ne pas briser le verre.

- Yes !!!

J'avais réussi ! J'étais trop fière de moi, là. Je levais doucement une patte pour regarder le liquide à l'intérieur du récipient, qui se mit à légèrement rouler. Je lui suivis du regard. Quand il s'arrêta, je redonnais un petit coup dedans. Et il se remit à rouler. Je le regardais de nouveau, hypnotisée. Et paf, un autre coup de pattes. Encore un.. puis un autre... je n'arrivais plus à m'arrêter. C'était marrant ce truc ! J'aimais bien le voir rouler et l'empêcher de partir trop loin. Je lui donnais des petits coups plus rapide, en oubliant tout ce qui avait autour de moi. J’accélérais un peu la cadence et me déplaçais, sans quitter de mes yeux de fauve la fiole. Je sentis quelque chose s'approcher de moi. Tournant la tête, je relevais mes babines sur mes longs crocs blancs et laissais échapper de ma gorge un feulement intimidant. Celui qui touche ça, je lui fais sa peau ! Pas touche à mon jouet, non mais !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

Darshkan V. Nestar


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1335
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Lun 14 Juil 2014 - 16:12

- Bordel de nom de... Mais vous le faîte exprès ou vous êtes juste des abrutis finis ?!

Je m'étais relevé avec une aisance surprenante, mais pour assister à un des spectacles les plus tristes qu'il m'ait été donné de voir. Déjà, la peluche bleue s'était relevée sans trop de mal, mais balançait des insanités à tout va et semblait particulièrement en vouloir au lézard... et à moi. Comment je sais ? Ce cinglé a choppé une fiole et en a bu le contenu entier. Grâce à cela, il est devenu... je pourrais même pas le décrire, mais en tout cas il a l'air déterminé à essayer de me faire peur. À la place, je lui lance mon regard le plus blasé imaginable, tandis qu'il crie : « mets-y du tiens ! ».

- Eh, après 28 ans dans ma peau, crois-moi, plus rien ne me fait peur, la peluche bleue.

Puis, profitant de mon corps de cheval, je frappe le sol de mon sabot aussi fort que je peux, le dirigeant vers l'avant, deux ou trois fois à la suite, le faisant claquer avec un bruit retentissant, pour signifier que je n'avais en aucun cas peur.

- Surtout que je viens DE TE SAUVER LA VIE CONNARD !

À ces mots, je me cabre, arquant l'encolure comme un de ces chevaux sauvages que l'on voit à la télé. Je n'avais jamais paru aussi noble depuis longtemps -en sachant que je passe le plus clair de mon temps étalé dans une clairière ou mon canapé comme un cadavre, entouré des carcasses vides de mon poison adoré.
Côté lézard géant, c'est pas plus joli à voir. Un des gros chats s'est dit que ce serait une bonne idée de lui grimper dessus ; mal lui en a pris, il s'est retrouvé éjecté comme une chiffe molle un peu plus loin. Par contre, le lézard géant semble ne pas céder à des instincts animaux, car il couche sa gueule sur le sol, indiquant de sa griffe une petite fiole avant d'ouvrir sa bouche en grand. Visiblement, il veut qu'on lui fasse boire la potion.
Si j'avais encore eu mes mains humaines pour ce qui allait suivre, je crois que ma paume aurait percuté mon front dans un « facepalm » des plus... percutants.

- Non mais sérieusement ?...

Je me mets à sauter sur place, piaffant d'un énervement authentique.
Dans l'ordre :En troisième place, un des gros chats. Bon, au moins celui-là avait compris la signification des gestes atypiques du gros lézard. Sauf qu'avec ses grosses pattes maladroites, il a juste réussi à éjecter la fiole plus loin. Toutes mes félicitations pour la médaille de bronze dans la catégorie « t'es pas sérieux ?! » !
En deuxième place, la peluche bleue, qui lance une carotte dans la gueule du monstre. Une carotte. NON MAIS UNE CAROTTE QUOI ! Comme si une bête pareille bouffait des CAROTTES ! Celui-là aurait mérité la première place, s'il n'y avait pas eu l'autre gros chat...
L'autre gros chat gagne la médaille d'or dans la catégorie « are you **** kidding me ?! ». Bon, il avait aussi compris le principe : la fiole devait aller dans la gueule du lézard géant. Sauf que c'était un gros chat. Et les chats, ils adorent jouer. Même -surtout- quand les circonstances ne s'y prêtent ABSOLUMENT pas. Et là, il jouait avec la fiole comme si c'était une balle.
Campé sur mes quatre sabots, je laisse échapper un soupir las. Non, désolé, j'arrête. C'est pas possible. C'est un rêve, voilà.

- EH ! DU CALME !

J'évite de peu un coup de queue du lézard géant, qui semble ne toujours pas maîtriser son corps, ce qui me lance aussitôt au galop. C'est incroyablement grisant, cette vitesse. Bon, puisque tout le monde s'amuse, à mon tour...
Je dérape sur le béton, faisant une fois le tour de la peluche bleue, histoire de la narguer un petit coup. Puis, je fonce du côté de premier gros chat, celui qui a perdu la fiole en premier, avant de lui sauter par-dessus avec une élégance rare -eh, ça fait pas longtemps que je suis Spirit de nouveau, j'ai le droit de frimer ok ?-, juste pour attiser un peu sa colère. C'est pas parce que je suis une proie que je vais m'amuser à me cacher dès que des gros chats sortent du nid...
Aller, me reste plus que l'autre abruti de gros chat, maintenant que j'ai nargué tout le monde -hormis le lézard, vaut mieux le laisser en paix, celui-là. Sauf que le gros chat a pas l'air d'avoir envie de laisser son nouveau jouet. Je freine brusquement, évitant de peu un coup de griffes agressif. Sauf que sabots et béton ne font pas bon ménage...
Je me retrouve les quatre fers en l'air, dérapant sur le sol, fonçant droit sur le gros chat, et me crispant sous la douleur du sol dur et des caillous sur mon flanc gauche. Heureusement -ou malheureusement- pour moi, la gravité laisse sa magie opérer, m'arrêtant rapidement -juste après avoir percuté le gros chat-, et d'un coup de sabot, j'éjecte la fiole, direction le lézard géant...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Yzma Popochimalt


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Emma Stone

Ѽ Conte(s) : Kuzco ღ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Yzma ϟ



☞ Surnom : Natoune ❧
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1106
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Lun 14 Juil 2014 - 18:46


ZOO COMPLETEMENT ZOZO !

Regardez-moi cette bande d'imbéciles... pas un pour rattraper l'autre ! Je faillis m'étrangler quand le koala bleu m'envoya une chose orange et microscopique dans le gosier. Ce n’était pas plus grand qu'une arête, mais justement, une arête quand ça se coince dans la gorge, ça fait super mal ! Fort heureusement, je me raclai la gorge et parvins à l'avaler, tout en déglutissant pour éviter de produire un nouveau jet de flammes. Je commençais à gérer ma condition de dragon... mais bon, il ne fallait pas pousser non plus !

Je rouvris grande la gueule, bien que légèrement anxieuse à l'idée de ce qu'on allait y fourrer, cette fois-ci. Je n'étais pas une poubelle, que diable ! Je suivis l'évolution de la lionne avec attention, mais visiblement nous avions affaire à Miss Catastrophe car la fiole valsa au loin, hors de ma portée. Je grognai, mes naseaux exhalant une fumée noire de mauvais augure.

Et cela n'alla pas en s'arrangeant car l'autre lionne surgit devant moi pour me parler. Mes yeux se rétrécirent tandis que j'avais la furieuse envie de refermer mes crocs sur elle. Ce n'était pas le moment de taper la discut' ma petite ! On se remue, on ne perd pas sa concentration !

Fort heureusement, elle sembla comprendre le fond de ma pensée car elle se mit en quete du flacon. Oui, oui c'est ça espèce de bestiole sans cervelle, amène-moi ma potion... Mes yeux globuleux suivaient chacun de ses coups de pattes. Elle venait vers moi, elle... Mais non ! Que faisait-elle ? Voilà qu'elle partait dans un jeu. Avais-je une mauvaise ouie ou l'entendais-je ronronner faiblement ? D'accord, en plus d'être un gros chat, elle était totalement folle.

Dernier espoir : un canasson qui galopait vers une destination inconnue. Les chevaux, toujours en train de crâner ces bestiaux-là... Pas pour rien que j'avais fait abattre les spécimens que j'avais dans mon zoo. Ils m'incommodaient avec leur crinière et leur élégance naturelle. Cependant, il se révéla utile car en percutant la lionne timbrée, il envoya le flacon droit sur ma gueule ouverte.

Je me redressai légèrement pour mieux affiner la trajectoire, les yeux brillant d'espoir. Lorsque je sentis la fiole éclater sur ma langue, je refermai ma gueule. Je mâchonnai un moment le verre brisé qui croustillait contre mes crocs et petit à petit, je me sentis diminuer en taille. J'avalai toute la potion -ainsi que les morceaux de verre- avant de retrouver une apparence normale.

Je baissais les yeux. Ma peau était très pale, les pointes de mes cheveux... blondes. Mon visage se crispa en une expression ravie : j'étais redevenue jeune et belle ! Pas uniquement jeune, mais belle en même temps ! J'avais envie de fêter ça ! Il fallait ériger un monument en l'honneur de ce jour !

Les mains tendues vers le ciel, je levai les yeux vers mon zoo ravagé et... je remis les pieds en plein dans la réalité.

J'étais jeune et belle, d'accord. Mais ça n'allait pas vraiment m'aider contre un duo de lionnes et une peluche déchaînée. Sans compter qu'ils devaient être bien en colère contre moi étant donné l'enfer que je venais de leur faire vivre.

J'avançai les mains vers eux dans l'espoir de les calmer, puis je m'exprimai d'une voix claire et amicale :

"Merci. Vraiment, vous vous etes montrés très courageux, et je vous dois une fière chandelle."

Je jetai un coup d'oeil au canasson. Peut-être que j'arriverais à lui monter dessus et à m'enfuir si je m'y prenais bien... J'inspirai à fond en constatant que les autres bébêtes me regardaient d'un air menaçant et je commençai à marcher en crabe, en direction du cheval.

"Vous n'allez tout de même pas me manger..." balbutiai-je. "Je suis trop vieille, je ne suis pas très digeste... J'ai pleins d'os très pointus, vous vous feriez plus mal qu'autre chose en me dévorant..."

Je me trouvai juste à coté du canasson. J'hésitai à lui grimper sur le dos. Je n'avais jamais fait d'équitation. J'étais habituée à me déplacer en litière portée par Kronk. Oh, c'était le bon temps tout ça...

Soudain, mon regard se baissa sur l'espèce de koala. Il était dans ma ligne de mir, juste à quelques pas. Sans réfléchir, je m'en saisis et lui maintins la tête d'une main tandis que de l'autre j'enserrai son cou. Je le serrai tout contre moi, et je ne pus m'empêcher de penser qu'il avait le pelage incroyablement doux.

"Plus un geste ! Sinon je tue le koala radioactif !"

Est-ce que cela suffirait à les maintenir en respect ? Rien n'était moins sûr...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



So scandalous


Krystal Oliver


« Laissez tomber l’aïoli,
prenez l'Yzmaïoli »


avatar


╰☆╮ Avatar : Ashley Benson

Ѽ Conte(s) : Le roi lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Tama

☞ Surnom : Nana/Krys
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1012
✯ Les étoiles : 202




Actuellement dans : « Laissez tomber l’aïoli, prenez l'Yzmaïoli »


________________________________________ Jeu 17 Juil 2014 - 15:15

Cette fichue fiole, je la voyais déjà s'éclater sur le sol, brisé en mile morceaux et le gros lézard piqué une grosse colère. Heureusement Nala était là, c'était la meilleure c'était normal, la fiole n'avait rien, en revanche le reptile n'était pas près de l'avoir. Mais c'était vrai ça, c'était un super jouet, pourquoi n'y avais-je pas pensé au lieu de la cacher sous mes pattes ? À la voir s'amuser ça me donna envie de faire pareille, sur mes quatre pattes, l'arrière train un peu plus remonté, prête à bondir pour lui prendre la fiole à mon tour, je fus stoppé dans mon élan à cause du zèbre des villes.

D'où le canasson me passait par dessus ?! J'avais une tronche de boulevard ou quoi ?! Il fonçait sur mon amie en plus ! Alors là ça allait barder ! Il la percuta, et envoya le jouet plus loin. La guerre était déclarée. Me voilà en mode chasse, il était en position de faiblesse, allongé sur le sol, il n'était qu'une proie facile. Sauf que quelqu'un attira mon attention, une guenon sans poils, d'où elle venait celle-là ? Le lézard avait disparut, pourtant elle ne ressemblait pas à celle que j'avais croisé en arrivant. Elle voulait s'enfuir avec le zèbre après nous avoir piétiné ? J'allais lui montrer de quoi une lionne était capable !

Ni une ni deux, je bondis vers lui à vive allure, sautant sur sa croupe toutes griffes dehors, plantant mes crocs dans sa chaire. Depuis combien de temps je n'avais pas sentit le goût du sang moi ? C'était enivrant, tellement que tous mes plus basiques instincts de meurtrier refaisaient surface. Si j'étais une hyène je l'aurai dévoré vivant, là, comme ça sur place, pendant qu'il hurlerait de douleur à chaque morceau de chaire arraché pour remplir mon estomac. Mais bon je n'en étais pas une. Qu'importe, je continuais de le mordre sans lâcher, positionné de façon à ce que ses sabots ne m'atteignirent pas.

Lors d'une chasse, une des lionnes avec qui j'étais fut éventrée par un zèbre, je pouvais vous dire que c'était pas jolie à voir, surtout que ça attirait les charognards, alors pour finir la chasse tranquillement … Bref. S'il essayait de se défendre, je lui crèverait les yeux, ou lui déchiquetterai les naseaux pour qu'il s'étouffe en respirant son propre sang. Ça m'avait tellement manqué, pour une fois que je pouvais être lionne à nouveau je n'allais pas me privé, même si mon pelage devait devenir poisseux à cause du sang. Maintenant la femelle singe sans poils avait dû comprendre que ce n'était pas en nous intimidant avec l'animal bleu qu'on allait se calmer.


« Hey Nala, t'avais dis pas les humains, mais elle … elle nous a bien écrasé la queue … elle a plus le même corps qu'avant, personne ne remarquera sa disparition … »

L'odeur du sang m'avait bien trop excitée pour passer à côté d'une occasion pareille. Gouter à un humain, je n'aurai surement plus cette chance, il fallait la saisir, même si Nala était pas d'accord elle m'en voudrait pas trop ? Enfin j'espère; mais moi, contrairement à elle, je n'avais jamais eut une vie d'humain, je vivais mal cette condition, j'étais toujours resté lion, aucun souvenir d'une autre vie. Sans peur des conséquences je fonça sur elle, éventrant l'étrange animal d'un coup de patte, enfin je ne pensais pas avoir été si violente avec lui. D'ailleurs en le griffant j'avais dévié de ma trajectoire initiale, et au lieu d'enfoncer mes crocs dans sa petite gorge plus fine que celle d'une gazelle, c'était son épaule osseuse que j'avais dans ma gueule. Un dernier grognement avant de terminer la chasse proprement, ma patte sur sa poitrine, toute griffe dedans.

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


As cats, I need to sharpen my claws ~~♥️
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8063-terminee-une-lionne-qu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8780-y-a-qu-au-cirque-qu-on-dompte-une-lionne http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8666-la-vie-sauvage-d-une-lionne-a-storybrooke

Darshkan V. Nestar


« Vous auriez pas
une dinde au four ? »


avatar


٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 1335
✯ Les étoiles : 10




Actuellement dans : « Vous auriez pas une dinde au four ? »


________________________________________ Jeu 17 Juil 2014 - 16:11

T'as assez joué les héros, Darshkan. Ou Spirit. Qui tu veux. T'es vraiment paumé comme type en fait.

J'ai péniblement réussi à me lever. Et péniblement, c'est un euphémisme. Tout mon flanc gauche revêt les conséquences de mes actes pseudo-héroïques, et sur ma cuisse s'ouvre une blessure béante qui restera probablement à jamais marquée sur ma peau sous forme de cicatrice. Peut-être même finirais-je boiteux ; en tout cas, je ne l'espérais pas.
Je constate qu'au moins, le lézard géant est redevenu... ah non tiens, devenu une femme totalement différente que la gamine de tout à l'heure. Curieux. Mais bon, avec tout ce qui arrive aujourd'hui, je me fiche complètement de ce qui est normal et de ce qui ne l'est pas. Par contre, il y a quelque chose de très réel, en face de moi : deux gros chats, dont une que je viens d'envoyer balader sans ménagement au milieu de ses jeux de chaton.

Je ne veux pas mourir.

Pour une fois, le cynisme ne fait pas parti de moi, là, tout de suite. Je ne rigole plus. Je n'ai plus envie de jouer les héros. Je veux juste sauver ma peau. Et visiblement, l'ex-gamine a compris la gravité de la situation, parce qu'elle a l'air de sérieusement envisager de m'utiliser comme monture et méthode de fuite.
Elle peut toujours rêver. Je suis pas un cheval sauvage pour rien ; je ne me suis pas battu pour ma liberté pour en arriver à laisser une inconnue me grimper sur le dos alors que j'ai tout juste la force de sauver ma propre vie.

Fous le camp, Darsh'. Fous le camp.

C'est alors que la lionne maladroite me bondit sur le dos, et avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, plante ses crocs dans ma chair, m'arrachant un hennissement de douleur. Ignorant désormais la douleur de la blessure sur ma cuisse, je me mets à sauter dans tous les sens, lançant tour à tour mes antérieurs et mes postérieurs vers le ciel, mais rien à faire, le gros chat tient bon. Je tente même un « retourné », un truc qui consiste à se jeter par terre, dos en premier, écrasant ainsi l'adversaire sous mon poids ; mais la lionne se jète vers l'humaine juste avant que je ne finisse ma défense. Me relevant prestement, je la vois éventrer la peluche bleue d'un coup de pattes, avant d'attraper l'humaine par l'épaule.

Cours, bordel, cours ! T'es une proie, l'évolution t'a pas donné un instinct de fuite et des compétences de galopeur pour rien, espèce d'abruti fini !

Ok ok, je cours. Laissez-moi courir. Je me retourne à la vitesse de l'éclair, et galope dans la direction opposée au massacre qui a lieu à l'entrée même du zoo. Mes blessures ne comptent plus ; évidemment, je boite quelque peu, et laisse derrière moi une trainée de sang. Mais l'adrénaline possède un pouvoir incroyable sur la faiblesse de corps et d'esprit ; quand on est stimulé de la sorte, on pourrait soulever une montagne avec le petit doigt. Alors avec quatre sabots, je pourrais soulever un monde...

Ne t'arrête pas. Ne t'arrête plus.

Je dois rejoindre la forêt. C'est tout ce qui compte à mes yeux ; je m'en fiche de rester cheval ou de redevenir Darshkan ; je m'en fiche du sort de la demoiselle du zoo ou de la peluche bleue, je me fiche totalement de tout, sauf de rejoindre la forêt, et mettre autant de distance que possible entre eux et moi. Et c'est ce que je fais tant bien que mal...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8768-i-had-a-dream-of-the-w http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t53626-the-story-of-my-lives-2-0

Zachary Blue


« Hadès c'est le plus beau »


avatar


╰☆╮ Avatar : Matt Smith ➹

Ѽ Conte(s) : Stitch ღ
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Lilo & Stitch ღ



☞ Surnom : seb ❧
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 494
✯ Les étoiles : 0




Actuellement dans : « Hadès c'est le plus beau »


________________________________________ Ven 18 Juil 2014 - 13:22


    "AAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!" avais-je réussi à prononcer ou plutôt hurler en me faisant éventrer par la lionne totalement folle. Pourquoi ça m'arrivait toujours à moi? Quand j'étais un humain je pouvais comprendre, mais même maintenant que j'étais redevenu cette fichue peluche bleue, ça me le faisait encore. J'en pouvais plus, tout ça devait cesser.

    Mais c'était bien de vouloir reprendre sa vie en main, cela dit à quoi bon quand votre ventre est ouvert et que tout l'intérieur de votre corps se déverse dans la rue...

    Attendez, non, ça ne se déverse pas! Je me relève d'un bond avec un grand sourire victorieux!!

    "Mouahaha !! Et oui, dans les dents vielle lionne sans cervelle!!! Je suis une peluche, je ne peux pas mourir!"

    On voyait pourtant des choses sortir de mon ventre, mais c'était bizarre, caoutchouteux, zarbi, enfin bref, ce n'était pas du sang, donc je n'allais pas mourir. J'avais posé une main sur mon ventre pour empêcher ces choses de continuer à sortir.

    "Qui m'a traité de peluche?" avais-je dit en fusillant le cheval du regard, mais ce dernier avait préféré prendre la fuite.

    "Traitre! Lâche! SALE CHEVAL SANS CERVELLE ! Tu as raison, fuis, cours, vole, va retrouver ta famille de pathétiques chevaux qui ne savent même pas brouter l'herbe comme toutes les chevaux de leur espèce! On sera bien mieux sans toi de toute façon! Et puis des chevaux si j'en veux je peux en avoir une tonne! Qui plus est je préfère les chevaux noir, les étalons. T'as vue ta couleur à toi? On dirait que tu sors tout droit d'un vieux dessin animé à petit budget! Au moins moi j'ai de l'allure, j'ai de la classe! Je suis bleu et fier de l'être!"

    J'avais hurlé ça à un cheval qui n'était déjà plus là, tout en tentant au mieux de garder ma main sur mon ventre. Puis, je m'étais tourné vers la lionne qui se trouvait là et je lui avais fait mon plus beau des sourires avant de tomber en avant... C'était peut être plus grave que ce que je pensais...

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥


« C'est un Stitch ? »

« Il est tellement... beau ! »


http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43913-chronologie-de-zachar http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t43912-la-bible-des-rp-s-de-zachary-blue-le-stitch

Even Jones


« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


avatar


╰☆╮ Avatar : Chloë Moretz

Ѽ Conte(s) : Le Roi Lion
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Nala

☞ Surnom : Even
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 624
✯ Les étoiles : 272667




Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Sam 19 Juil 2014 - 1:01




Aïe. C'est tout ce qui me venait en tête. Ou plutôt un très grand « Aaaaiiiiieeee ». J'étais sous l'influence d'une drogue particulièrement hallucinatoire, ou je venais vraiment de me prendre un cheval de plein fouet ? Ça pèse lourd, ces bestioles. J'avais eu juste le temps de le voir me foncer dessus alors que j'avais essayé de le menacer, et pouf ! Trou noir ! C'était pire que la fois où je m'étais pris une porte transparente de plein fouet alors que je courrais. On ne se moque pas, à l'époque je n'avais plus une très bonne vue. Mais pourquoi ça ne m'arrivait qu'à moi ce genre de trucs ?

En secouant la tête pour reprendre mes marques, je me redressais difficilement sur mes pattes. Ah oui, c'est vrai. Des pattes, pas des pieds. J'étais toujours lionne. Et que ce que j'aurai aimé être humaine en ce moment ! Peut être que tout ce délire aurait pris fin...

Eh ! Mais où était la fiole ? Celle qui était plus marrante qu'une wii ? Merde... je m'étais superbement loupée. Moi qui voulait la jouer super héroïne qui sauve tout le monde... d'ailleurs, ils étaient où tous ? Je tournais la tête douloureusement sur le côté et sentie ma mâchoire se décrocher. Encore. Mais quand ça allait se terminer ce délire grotesque !?!

La dragonne était devenue humaine, mais un canon aux mensurations de rêve qui arrivait même à me faire bouillir de jalousie. Pendant que ma meilleure amie, Tama, elle que j'avais toujours vu comme une lionne adorable et une personne au grand cœur, était pour le moment entrain de bouffer à moitié le cheval avant d'éventrer la peluche bleue, qui se vida... avant de tomber au sol.

Je sais que je n'ai pas toujours été très sage comme fille, que je ne suis pas parfaite. J'en ai tout à fait conscience. Rancunière, avec un sale caractère, j'ai déjà frappé des clients au Rabbit Hole et je pourris la vie de la pâtissière parce que je prends un malin plaisir à la rendre dingue. Je ne suis pas un ange, loin de là. Mais une lionne, peut être. J'aime tuer, j'aime le sang, et j'aime encore plus mon clan. Sauf que là... c'était pas possible. Je suis une humaine avant tout, vingt-huit années dans la peau d'Even, et je n'étais pas prête à l'effacer de ma vie. Être une lionne n'est peut être plus pour moi.

Waouh ! Ce coup de cheval m'avait peut être remis les idées en place, finalement. En attendant, mon pseudo-sauveur à décidé de fuir. Il est idiot ou quoi ? Si il veut rester cheval toute sa vie, qu'il continue !

- Mais le canasson ! Reviens ! On ne va pas te faire de mal... euh... plus maintenant du moins ! Mais on a besoin de toi !

Bon, peut être pas. Je lui avais crié ces mots, mais il n'avait sûrement pas entendu mes paroles. Tant pis. Je pouvais encore aider les deux autres victimes... avant que ma meilleure amie ne décide de les bouffer.

D'un bond souple, j’atterris près de la petite peluche bleue dont des drôles de trucs sortaient de son corps. Tout à coup, il était moins appétissant. J'approchais mon museau de son coup découvert, pour tenter de sentir les vibrations de son corps, mais j'avais du mal à m'y retrouver. Pas pratique quand on a pas de mains pour prendre le pouls.

Je me retournais vers la belle blonde, qui n'avait pas l'air très rassurée. Je commençais à lui tourner autour d'un pas lent, sans quitter son regard du mien. J'essayais de l'effrayer, de lui envoyer des pensées par télépathies. « Ne fais pas de gestes brusqqquuuesss ! Si tu me cherches, je laisse Tama t'éventrer, et cette fois ce sera du rouge qui inondera le sol. » J'étais peut être vachement sympa au final pour une lionne, mais je lui en voulais à mort de tout ce qu'elle nous avait fait endurer.
Un rugissement jaillit de ma gorge féline et je me jetais sur la jeune femme, qui tomba à la renverse sous mon poids. Mes grosses pattes étaient posées lourdement sur ses épaules, et ma gueule béante n'était qu'à quelques centimètres de son visage. J'espérais intérieurement que mon dentifrice mentholé cacherait un peu l'odeur de l'oiseau que j'avais dévoré tout à l'heure.

- Je pourrais te tuer. Il me suffirait de planter mes crocs dans ta jolie gorge tendre. Ou même d’appeler mon amie et te dévorer vivante, lentement... Mais je vais te laisser une chance. Retransformes nous tous en humains. Même le cheval psychotique. Et la peluche si elle est toujours vivante. Fais le... et nous te laisserons la vie sauve. Je pense que c'est un bon deal. Non ? Oh et puis on veut des entrées gratuites à vie pour le zoo. Histoire de réparer les dommages physiques et moraux causés par cet événement stressant.

C'était la moindre des choses. Et autant profiter de mon état de supériorité pour en tirer des avantages. Même si j'étais pas sûre de revenir tout de suite, vu ce qui arrive quand on boit un verre pour se rafraîchir.

Les feulements sauvages de Tama me firent tourner la tête. La lionne avait l'air prête à dévorer l'humaine. Je quittais ma proie pour me jeter devant elle, la retenant de mon corps. Je la renversais sur le sol à son tour et l'empêchais de bougeais, comme je venais de le faire un peu plus tôt avec la folle aux boissons. J'étais très douée depuis toute petite pour retenir les gens. Demandez à Simba.

Je me mis à frotter mon museau contre le sien et léchais le sommet de sa tête, d'un petit coup de langue comme un gros chat (Vous faîtes pas d'idées, bande de pervers!). C'était quand même vachement chouette de se faire des câlins comme à l'époque. J'aime bien ça, moi. Même si ça paraîtrait bizarre si on était sous forme humaine.

- On ne va pas la tuer. D'accord ? J'ai vu ce que tu as fais au cheval et à la peluche. Et même je comprends pourquoi tu as fais ça... nous ne pouvons pas faire comme avant. Maintenant elle va nous rendre forme humaine, et tout sera de nouveau normal.

J'avais regardé dans les yeux la blonde, sans ciller. Elle allait le faire, ou cette fois je n'hésiterais pas à lui laisser quelques cicatrices avec mes jolies griffes. Tout est bien qui fini bien, non ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Welcome to the jungle
It gets worse here every day
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t185-malheureusement-l-amour http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t192-celui-qui-cherche-un-ami-sans-defaut-reste-sans-ami http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t296-un-petit-suivi-ne-fait-pas-de-mal#1398

Contenu sponsorisé









Actuellement dans :

________________________________________

 Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Evénement #2 : Zoo complètement Zozo [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les loisirs :: ➹ Le zoo