« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% Sweat à capuche pour Femme
35.97 € 54.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Thanosphobia | Violette & Dyson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
Thanosphobia | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7019

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Mer 17 Fév 2021 - 14:29

Spoil nécessaire pour rester dans les limites du réglement et du contexte : tout ce qu'il se passe ici se passe dans la tête de Violette et Dyson (mais ils ne le savent pas)

Thanosphobia
2026 - Forêt Enchantée

J'avais perdu tout le monde. Ma famille, mes amis, tous ceux que j'aimais et des milliards de vies innocentes, alors que je m'étais toujours mis en position de défense pour ceux qui en avaient besoin. C'était il y a cinq ans, et le pire, ça n'est pas la perte : au moins, ils n'ont pas souffert, disparus dans un seul souffle, dans la peur et la tristesse pour ceux qui en avaient conscience, d'autres, plus chanceux, partis sans le savoir, mais toujours sans aucune douleur. Le pire, c'était la solitude pendant 5 ans dans un monde qui n'est plus le notre. C'était la première fois que je me retrouvais dans mon monde d'origine aussi longtemps en tant que simple humain. J'étais soumis à l'épuisement, la faim, la fatigue, la douleur... et mes objectifs étaient bien sûr extrêmement compliqués pour ma condition.

Je n'avais pas perdu tout le monde, pas entièrement. J'avais les noms de tous ceux qui avaient survécu en tête, ils résonnaient en mois chaque jour, chaque seconde, de chaque année que je passais ici. Je me les répétais, en boucle, chacun de leur nom en attendant de les retrouver, espérant qu'ils soient toujours en vie depuis 5 ans. Je me les répétais, en boucle, avec la promesse de tous les sauver.


Violette Parr
Honey Lemon
Helen Parr
Tadashi Hamada
Cassie Warren
Robert Parr
Hazel Grace Lemon
John Jackson "Jack-Jack" Parr
Hiro Hamada
GoGo Tomago
Dashiell Parr
Cinnamon Lemon
Frederic "Fred" Frederickson
Wallace "Wasabi"
Heathcliff


Des "chanceux" qui avaient échappé au snap de Thanos qui n'a préservé que les habitants de Terre-2. Les seuls qui restaient de notre population dans notre monde. Perdus au milieu d'une invasion terrible qui avait tout détruit. Le pin's qui m'avait emmené ici avait encore un voyage retour. Depuis 5 ans, je le gardais, dans ma tenue médiévale d'usage dans la Forêt Enchantée, le serrant dans ma main parfois comme soutien, pour me rassurer. Mais je ne pouvais pas l'utiliser. Je ne pouvais pas revenir tout de suite. Je m'étais promis une chose : revenir auprès d'eux lorsque je pourrais apporter la solution au règne de terreur de Thanos. Revenir auprès d'eux lorsque je pourrai me battre et les libérer. Revenir auprès d'eux lorsque j'aurai trouvé une armée.

J'avais une direction, pour mon armée. Mais atteindre mon objectif n'était pas simple. Le Dernier Monde des Contes. Le dernier monde que le nuage de la malédiction a visé. Au bout de l'univers enchanté, il n'a pas pu être touché, alors le nuage était resté en suspend dans son ciel, relié à tous les autres mondes, relâchant sur celui-ci des déchets et des pauvres âmes égarées originaires de partout. En décembre 2019, on avait refermé les portes du Dernier Monde en renvoyant Thunderbolt, un méchant qui voulait envahir Storybrooke en prenant la possession d'un dragon de pierre blanche. Mais en 2020, nous avions découvert que des portails demeuraient encore, mais ils étaient difficiles à trouver.

C'était mon seul espoir d'avoir une armée assez puissante, venant de tous les horizons, avec toutes les forces et pouvoirs imaginables, et un portail assez grand pour l'envoyer à Storybrooke, sur ma Terre envahie.

Violette Parr...

Me voilà donc, à gravir une montagne que j'avais mis 5 ans à trouver, la barbe grossissant, mon visage alors que les traits de mon corps s'étaient dessiné en maigrissant, et en chuchotant tous ces noms entre chaque souffle, essoufflé, sans savoir si je prenais la bonne direction.

Honey Lemon...

Je me blessais à chaque mouvement de mon ascension dangereuse, ou en avais-je l'impression.

Helen Parr...

Mais j'avais appris à ignorer la douleur, sinon je n'allais nul part. Je m'assurais qu'aucune blessure ne se transformais en baie profonde, pour ne pas perdre le sang déjà faible que j'avais dans mes veines.

Tadashi Hamada...

Parfois, je tombais. La paroi rocheuse n'était pas travaillée pour être grimpée, elle était parfois instable. Une prise pas aussi bonne que ce que je pensais, un morceau qui se détachait lorsque je m'appuyais dessus.

Cassie Warren...

J'avais atteint le haut de la paroi. Mais pas le sommet de la montagne, qui se trouvait encore à des kilomètres, au-dessus d'une autre paroi se trouvant derrière une grande plaine à franchir. J'avais au moins du repos. Je m'allongeais, m'étant laissé tombé, fermant les yeux en reprenant mes forces. Ou autant de force que je pouvais retrouver.

Robert Parr...

J'avais soif. Je devais ouvrir les yeux, pour trouver une source d'eau. J'avais faim aussi, je me demandais s'il y avait des fruits, ou des animaux. L'idée de tuer un animal m'était compliquée, au début. Mais l'idée de survie avait rendu la tache facile.

Hazel Grace Lemon...

Mais je n'arrivais pas à ouvrir les yeux. L'appel du sommeil était trop forte. Je devais rester ici, encore un peu. Se relâcher faisait du bien...

John Jackson "Jack-Jack" Parr...

J'avais totalement conscience qu'il ne fallait pas céder à cet appel. Ne pas fermer les yeux trop longtemps, sinon...

Tu vas rester ici, à reciter une liste de noms, ou tu vas te bouger le cul, mate ?

Soudain, la surprise raviva mon corps. Une présence. Une voix familière. Un autre nom à rajouter. Le bruit d'un briquet, celui de l'inhalation de la première bouffée d'une cigarette, des pas, une veste bougeant au rythme du vent...

J'ouvris les yeux. John Constantine...

Il me souriait. Cigarette ? Ou une main, peut-être ? Me fit-il en me tendant sa main. Je levais la mienne, et la lui pris pour m'y appuyer, et me relever.

Encore sous le choc de voir le visage de quelqu'un que je connaissais, je restais figé un moment face à lui, clignant des yeux, espérant que le sommeil dans lequel j'étais sur le point de me plonger ne me donnaient pas d'hallucination. Ou pire... ne m'avait pas tué.

Thanos a effacé tous ceux de notre monde qui ne venaient pas de Terre-2... Tu es né dans le Monde des Ténèbres, tu as vécu dans le Dernier Monde, puis à Storybrooke, tu n'as aucune origine de Terre-2, comment... bégayai-je enfin, entre mes souffles pénibles, lorsque je pus prononcer quelque chose.

Il haussa les épaules en tirant à nouveau sur sa cigarette, avec sa nonchalance habituelle. Il s'en était définitivement mieux sorti que moi. Je suis aussi un voyageur. Je n'étais pas à Storybrooke, ou sur ton monde, quand ils ont été effacé. Comme toi, mon cher.

Les pierres d'infinité ne peuvent agir que sur un monde à la fois, là où elles se trouvent... me rappelai-je alors, avant de sourire, soulagé. D'autres ont survécu ?

Personne d'autre n'a eu le temps de s'échapper vers un autre monde. Mais il y a de nombreuses âmes, d'ailleurs, qui ont trouvé refuge dans le seul endroit qui accueille tout le monde, m'expliqua-t-il avec un sous-entendu exprimé dans un sourire.

Mon regard s'illumina alors. Le Dernier Monde ! Tu connais un passage !

Il leva alors la tête vers le ciel. Nous y sommes. Bravo Walters, tu as atteint ton objectif.

Au dessus de nous, un trou en mouvement perforait le ciel.

_____________________________________
2020 - Storybrooke
5 ans plus tôt

Je souriais, embarrassé mais étrangement... content. Je relevai alors les yeux vers Alois. Après tout ce temps, nous osions enfin nous regarder dans les yeux, avec toute la sincérité que nous avions besoin d'arrêter d'étouffer.

Je m'approchai de lui, et m'arrêtai en mouvement. C'est pas la première fois qu'on va s'embrasser, si ? Demandai-je, amusé. La personne mystérieuse qui m'a offert un baiser profond et bizarrement intense à la Saint-Valentin, au Kissing Booth... c'était toi, n'est-ce pas ?

Je n'eus aucune réponse. A la place, un autre premier baiser.

Tout allait bien... jusque là. Et puis tout s'arrêta en un instant, brusquement, à cause des cris paniqués en ville. En tournant la tête vers la fenêtre à côté de nous, on put voir les rues pleines de gens paniqués, qui courraient tous dans la direction opposée du centre-ville. Et vers le centre-ville... un grand bruit inquiétant.

Mon téléphone sonna de l'alerte d'OMEGA. Monsieur Walters, des signatures inquiétantes sont rapportées à mon satellite.

Je fronçais les sourcils, en sortant aussitôt, essayant de prendre conscience de la situation. Lesquelles OMEGA ?

Un portail, ouvert par l'énergie de la Pierre de l'Espace, si j'en crois le spectromètre.

Je regardais Alois, préoccupé, bien qu'il n'ait sans doute pas conscience de ce que cela voulait dire. Je croyais que les pierres d'infinité ne fonctionnaient que sur Terre-2... Violette !!

Sans prendre le temps de m'excuser auprès d'Alois, je courrais vers le centre-ville. Violette et Honey devaient partir en voyage entre copines sur Terre-2, leur monde d'origine, grâce aux pin's. Violette étaient finalement partie seule, bien que Honey ait pris son pin's, celle-ci ayant du travail imprévu. Violette avait surement des ennuis. Et je craignais le pire.

Je détecte les signatures de toutes les pierres d'infinité Monsieur Walters. Ainsi que celles de Mademoiselle Parr et de Thanos.

Je me figeais de terreur pendant un instant. Thanos était un laquais de Brainiac, que nous avions vaincu en 2018 sur son monde. Si Regina n'avait pas stabilisé mon corps avec sa magie, Thanos m'aurait tué, quand il m'a transpercé de son épée gigantesque, sans aucune bataille, juste... d'un seul coup, à côté de Chris. Et le revoilà. S'en prenant à ma meilleure amie cette fois.

Mademoiselle Queen est sur place, elle m'a déjà fait prévenir les Indestructibles et les Big Hero 6.

Je repris rapidement ma course, et j'arrivais enfin sur place. Devant un portail, Thanos se tenait là, dans toute sa grandeur menaçante. Sa main était recouverte d'un gant en or, sur lequel brillaient les pierres d'infinité qu'il avait réussi à récolter sur Terre-2 malgré la protection de la Sorcière Suprême. Ce qui voulait dire qu'il avait déjà saccagé un monde et à présent... il venait saccager le mien. Face à lui, Lisa Queen qui, prise d'adrénaline, avait retrouvé ses capacités de Killer Frost. Et derrière, protégée par Lisa, Violette, par terre, jetée contre un mur par Thanos quand il est arrivé en ville. Elle était blessée, son corps recouvert de blessures témoignant du combat qu'elle avait du perdre contre lui.

Violette !! Je courrais alors vers elle, quand Lisa engagea le combat. Heureusement, Violette était encore consciente. Malheureusement... Lisa ne put lancer qu'une seule salve de glace que Thanos se servit des pierres pour l'arrêter, et la jeter à son tour contre un mur.

Ce monde est mien, mortel ! Terre-2 n'était pas propice pour l'accueil de mon peuple... Me voilà enfin sur une planète capable de remplir un tel rôle, discoura-t-il de sa voix dominante.

Je me relevais, tremblant de peur. Ne fais pas ça, Thanos.

Il rigola. Et que vas-tu faire ? D'un claquement de doigt, je peux effacer tous ceux qui ne viennent pas de Terre-2... et avant que je puisse riposter de quelconque façon, il claqua des doigts.

Alors, mon sang se glaça. Autour de nous, des dizaines de personnes commençaient à s'évaporer en poussière, une par une. Je voulais hurler, crier NON et essayer d'empêcher tout ça, mais je ne pouvais plus rien faire. Et j'étais bientôt sur la liste.

Dyson ! Me cria Lisa, par terre, difficilement. Elle pointa du doigt quelqu'un derrière moi. Honey a encore son pin's... pars sur un autre monde pour surv...

Elle ne termina jamais sa phrase, se désintégrant à son tour dans un nuage de poussière. J'étais à deux doigts de pleurer. Lisa... La police arriva, mais leurs voitures terminèrent dans un mur, dans une grande explosion à cause du carambolage, après que les policiers se soient fait effacés également.

Je me tournais vers là où Lisa avait pointé. Les Indestructibles et les Big Hero 6 appelés par Lisa et OMEGA arrivaient alors. Je restais près de Violette alors qu'ils arrivaient tous vers moi, et que sa famille se préoccupa du sort de ma meilleure amie.

Honey tu... tu... au bord de la panique et des larmes, j'avais du mal à parler. Tu as un pin's que tu n'as pas encore utilisé, non ? Il faut qu'on sauve les gens innocents qui sont en train de mourir, lui expliquai-je rapidement, sans cacher ma terreur dans ma voix, en tendant ma main pour avoir son pin's.

Oui bien sûr ! Attends deux secondes... faut que je mette la main dessus... Elle fouilla rapidement dans son sac à l'aveugle. Non c'est pas ça... pas ça non plus... AAH ! Trouvé ! Elle brandit alors triomphalement le pin's avant de me le donner.

Tremblant, je le serrais dans ma main, en me relevant, oubliant de remercier Honey dans la panique et regardant Violette, blessée, terrifié. Je me retournais vers la ville. Il fallait que je réussisse à utiliser le pin's sur tout le monde. En face de Thanos, un groupe de personnes apparut en armes. Et à la seconde d'après... ils disparurent en poussière aussi.

Les dieux... comment...

Monsieur Walters, la vague cosmologique recouvre toute la planète, toute la population terrienne qui n'est pas issue du monde de Thanos est en train de disparaître. Vous serez bientôt touché.

Je me tournais vers mes amis en pleurant, en me rendant compte que je ne pouvais sauver personne. Cachez-vous, je reviendrai...

Thanos ouvre des portails à travers le monde entier. Le peuple de Titan, son monde d'origine, est en train d'envahir la Terre laissée par ses habitants effacés.

Fermant les yeux, j'ouvris la main... et utilisa mon pin's pour quitter le monde réel.

_____________________________________
2026 - Dernier Monde des Contes
Présent

Ce que je voyais face à moi, dans les Arènes du Dernier Monde, en train de s'entrainer, me rassurait. Des armées de tous les horizons en train de s'entrainer. Même des visages que j'avais déjà vu, certains habitants de Terre-2 arrivés pour échapper à la destruction de Thanos qui cherchait les pierres. Des Green Lantern alors que je les croyais disparus, des mutants de l'époque du Joker alors que je les croyais sans pouvoirs...

Et pour finir, Constantine s'arrêta devant Thunderbolt, dans sa cellule. Ce n'est pas son vrai corps, mais toujours celui du dragon de pierre que la malédiction, quand elle l'a touché en 2019, a transformé en humain. Si nous arrivons à lui rendre sa forme de dragon, Thunderbolt est prêt
à se battre avec toi.


Je fronçais les sourcils en le regardant. Vraiment ?

Rendez-moi le corps du dragon, répondit-il simplement.

Je me tournais vers Constantine. Tes pouvoirs peuvent-ils faire ça ?

Une voix féminine se fit entendre derrière nous. Lui, non. Moi, oui.

Wanda Maximoff... fis-je en la reconnaissant. La Sorcière Rouge, une des premières ennemies de la Magic League. Originaire du monde réel avant d'aider le Joker sur Terre-2, puis de nous aider contre Brainiac, elle n'était jamais rentrée à Storybrooke quand les Parr et les Big Hero (ainsi que Lisa) l'avaient décidé. Ca l'avait sauvé.

Comment va Killer Frost ? Demanda-t-elle avant de passer devant moi.

Morte, comme tout le monde, répondis-je, amer.

Tachons de la venger.

Elle utilisa alors ses pouvoirs, les mains illuminée de rouge en direction de Peter Cannon alias Thunderbolt. Le nuage du Sort Noir quitta alors son corps petit à petit, et en l'espace d'un instant, il reprit son corps de dragon blanc, perforant les murs et le plafond pour s'envoler dans le ciel du Dernier Monde. Je me tournais vers Constantine.

Parfait. Dirige l'armée vers le portail qui mène à Storybrooke. A mon signal, engagez le combat. Je retourne là-bas en premier en éclaireur. Il acquiesça d'un geste de la tête. La seconde d'après, j'utilisais enfin mon pin's, 5 ans plus tard, avec pour direction : Storybrooke. Il était temps de retrouver ma meilleure amie, en espérant que le peuple de Thanos qui vivait désormais sur Terre ne l'avait pas tué.

code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« You shine like radioactivity »


Violette Parr


Thanosphobia | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Thanosphobia | Violette & Dyson Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6511

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Sherlock&Nora)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « You shine like radioactivity »


________________________________________ Lun 22 Fév 2021 - 0:01

Thanosphobia
ft. Dyson Walters


STORYBROOKE - 2021

Les pin’s de la Mairie fonctionnaient vraiment bien. Après avoir fait un test dans le monde de Stefan, Violette avait décidé de tenter l’expérience avec son monde d’origine. Elle ne savait pas si cela fonctionnerait puisque tous les portails menant à Terre-2 furent fermés par la Magic League après avoir définitivement sauvé ce monde. Violette avait proposé à Honey, sa sœur de cœur et surtout sa consœur de Terre-2, de faire ce petit voyage avec elle. Après avoir accepté, Honey et Violette avaient pris leur pin’s. Malheureusement, la scientifique ne put accompagner l’Indestructible, à cause de son travail. Violette, elle, avait réussi à poser quelques jours afin de se reposer. Elle les avait bien méritées après ce Kissing Booth particulièrement réussi.

Sauf que finalement, ce ne fut pas du tout du repos que Violette trouva en allant sur Terre-2. Thanos était en pleine quête. Il cherchait les pierres de l’infinité. Et à ce que Violette pouvait constater, il lui manquait une pierre. Et s’il était là, c’était tout simplement pour chercher celle qui lui manquait, celle gardé par le gouvernement américain : la pierre de l’espace. S’il avait la pierre de la réalité, est-ce que cela voulait dire que la sorcière suprême était tombée ? De même que la pierre de l’esprit. Est-ce que cela voulait dire que Vision était mort ?

Violette n’eut pas le loisir de poser les questions pour répondre à ses interrogations. Elle était bien trop occupée à suivre le sens contraire des habitants de Terre-2. Ils paniquaient, prenaient la fuite et Violette se dirigeait justement aux endroits qu’ils quittaient. Mais Thanos était bien plus rapide qu’elle et il n’eut pas de réelle difficulté à trouver la dernière pierre à son gant. Il fallait qu’elle fasse quelque chose. Qu’elle l’empêche d’activer son gant ici.

Alors l’Indestructible fonça sans trop réfléchir, projetant un premier champ de force. Cela le toucha à peine. Ca le mit plutôt en colère. Et désormais, Violette tentait éviter ses attaques et à tenter de contre attaquer. Elle tentait d’enfermer son gant dans un champ de force. Et ça semblait plutôt fonctionner car Thanos semblait encore plus en colère qu’avant. Mais Violette en fit les frais puisqu’il l’attrapa violemment en l’emmenant à lui avec ses dons télékinésistes. Et décida tout simplement d’utiliser sa double lame.

Pour éviter de se faire découper en deux, Violette relâcha la pression sur le gant et s’entoura d’une bulle protectrice. Mais le coup porté par Thanos déchira le champ de force, coupant au passage la peau de Violette au niveau du ventre. En même temps que cette attaque était donnée, Thanos ouvrit un portail et jeta Violette dedans avant de s’y engouffrer à son tour.

Un cri étouffé sortit de la bouche de Violette tandis qu’elle terminait sa course contre un mur de Terre-1. Retour à Storybrooke et sans utilisation de pin’s. Non. Thanos avait réussi à ouvrir un portail avec sa pierre de l’espace. Et désormais il pouvait faire ce qu’il lui chantait.

A terre, couverte de trace résultant de son combat perdu, blessée à l’abdomen, Violette ne pouvait que regarder l’horrible scène qui se déroulait sous ses yeux. Très vite sa famille arriva, ainsi que les Big Heros 6. Mais ils ne pouvaient rien contre Thanos. C’était trop tard. La preuve lorsque Thanos activa son gant, en faisant un claquement de doigt. La seconde d’après, tous les habitants de ce monde commençait à s’évaporer.

Paniquée, Violette regardait ces pauvres innocents mourir sans comprendre ce qu’ils leur arrivaient. Puis son regard se posa sur Dyson. Non. Elle ne voulait pas le voir partir.

« Sauve-toi ! » ordonna Violette à son meilleur ami qui s’exécuta après avoir fait le promesse de revenir.

Comme il l’avait si bien dit, il fallait désormais se cacher. D’autant plus que de nombreuses créatures œuvrant pour Thanos venaient de le rejoindre sur Terre-1. Ils comptaient investir cette planète. C’était évident. Blessée, paniquée, apeurée, fatiguée et triste, Violette n’arriva pas à tenir le choc et perdit connaissance…

STORYBROOKE – 2026

Les doigts effleurant sa longue cicatrice sur le ventre, Violette était allongé sur un lit de fortune. Il était bien loin le futur qu’elle avait vu au Noël 2020. Aucun enfant. Et elle en aurait probablement jamais à cause de sa blessure. Plus de Dyson. Il lui arrivait de penser à lui. Est-ce qu’il avait réussi à s’en sortir ? Car malheureusement, peu de monde avait eu cette chance-là. Seul les habitants de Terre-2 étaient encore en vie. Mais traqués. 5 ans qu’ils étaient traqués par les créatures de Thanos. Considérés comme des rebelles, ils étaient des cibles à abattre. Alors les Indestructibles et les Big Heros 6 tentaient de survivre. Ils avaient réussi à reconstruire l’ancien QG de la Magic League au sous-sol du Comics Burger de Dyson. Et ils se terraient là depuis 5 ans, attendant une lueur d’espoir.

Mais il fallait bien l’avouer, plus les années passaient, plus l’espoir s’essoufflait. Alors Violette passait le temps comme elle le pouvait, sortant le plus souvent possible en quête de nourriture non périssable, d’eau et de vengeance. Car c’était ce sentiment qui animait Violette depuis 5 ans. Elle voulait se venger de Thanos et de ses horribles créatures. Aussi, à chaque fois qu’elle parvenait à en tuer une, Violette écrivait le nom d’une de ses connaissances mortes après le claquement de doigt de Thanos, sur le corps de la bestiole. Comme pour rendre hommage aux disparus.

Vivre avec une dizaine de personne dans 90m², ce n’était pas l’idéal. Aussi, Violette appréciait les moments où elle sortait. C’était d’ailleurs ce qu’elle comptait faire, là. L’avantage avec elle, c’est qu’elle pouvait se rendre invisible. Sortir sans se faire voir, et se balader sans risquer trop gros. Les créatures de Thanos pouvaient le sentir mais ne pouvaient pas la voir.

En quête de nouvelles BD pour son frère Jack-Jack, Violette s’était mise en chemin vers la bibliothèque d’Alexis. Elle n’y avait pas été depuis 5 ans. En fait, elle ne savait pas vraiment si elle avait des BD dans sa boutique. Aussi, elle n’avait jamais cherché dedans. Malheureusement, en 5 ans, Jack-Jack avait épuisé le stock du libraire. Violette était donc obligée de chercher ailleurs.

Marchant parmi les décombres, les ruines de tout ce qui s’était passé il y a 5 ans, Violette restait prudente. Malgré son invisibilité, les éclaireurs arrivaient sans problème à sentir Violette. D’ailleurs, il y en avait 2, à côté des ruines de l’horloge de la Grande Place de Storybrooke. Elle se fit encore plus discrète. Malheureusement, ce ne fut pas suffisant. Et les deux ennemis chargèrent sur la jeune femme. Couteau à la main, Violette garda son invisibilité qui lui donnait plus de chance et commença à envoyer quelques champs de force. Cela les repoussait. Mais ces créatures étaient plutôt imposantes avec leurs 6 bras. Aussi, le meilleur moyen d’en venir à bout était de les planter. Et c’est ce qu’elle comptait faire. Violette s’élança vers l’une des créatures et brandit son couteau qu’elle planta dans le cou de la créature. Cette dernière, dans un dernier élan avant de mourir, agita l’un de ses bras et griffa Violette à la jambe avant de l’envoyer valser contre un mur. La douleur l’empêchait de maintenir son invisibilité. Aussi, elle redevint visible aux yeux du deuxième éclaireur.

« DYSON ? »

Etait-elle en train de mourir ? Pourquoi voyait-elle l’image d’un homme ressemblant à son meilleur ami, en plus vieux, plus barbu et plus maigrichon alors qu’elle était sur le point de se faire attaquer par l’une des créatures de Thanos ? Ce n’était à ne plus rien comprendre…

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
Thanosphobia | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7019

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Ven 26 Fév 2021 - 0:44

Thanosphobia
2026 - Storybrooke / Place de la ville

J'avais l'impression que toute ma vie, je revenais. De Wasteland, de Terre 2, de la mort, de l'oubli, d'un monde imaginaire, d'une disparition, et maintenant, du monde des contes, après une terriblement longue absence qui m'avait épuisé. Mais au bout de cinq ans, je n'avais pas donné toute mon énergie. Je le pensais, au bout d'un moment, ayant été à deux doigts d'abandonner juste avant que Constantine me trouve et m'indique mon objectif tout juste atteint. Mais maintenant que j'avais enfin vu la chance que j'attendais depuis cinq ans, à savoir l'espoir que cet enfer se termine un jour, et que j'avais la confirmation que Violette était en vie, j'étais reboosté par une énergie nouvelle.

Car oui, Violette était en vie. Je le savais de source sûre cette fois, et ça ne retenait plus seulement qu'à mes espoirs et ma détermination à la revoir en vie. Non, elle l'était, en face de moi, mal en point, certes, mais en vie, et sa présence rendait davantage optimiste quant à l'état de tous les autres dont je prononçait les noms depuis des années, d'abord avec espoir et ensuite dans un élan désespéré. A présent, j'allais les retrouver. Je dû me faire violence pour ne pas me précipiter vers Violette pour un tas de raison : s'assurer qu'elle allait bien, soigner ses blessures, la prendre dans mes bras parce que ma meilleure amie m'avait terriblement manqué et qu'elle était la seule famille qu'il me restait. Mais je ne pouvais pas, puisqu'une créature de Thanos chargeait vers nous. Ce que notre ennemi avait promis avant que je disparaisse, la colonie de notre Terre par les siens, avait été accomplie pour remplacer la civilisation terrienne qu'il avait effacé.

Un regard de colère s'installa sur mon visage, mais étrangement calme : je n'avais peut être pas d'équipement de super héros, puisque ceux ci n'existaient plus depuis 6 ans, mais je n'avais rien perdu de mes techniques de combat, que j'exécutais très serein, avec un sang froid malgré la mise à l'épreuve de mon ennemi et les blessures qu'il m'infligeait.

La créature avait accéléré sa course en rugissant un grognement monstrueux, masse de combat gigantesque à la main, en fonçant vers moi, ayant apparu entre Violette et lui lorsque le pin's m'avait ramené. A l'endroit exact où je l'avais utilisé pour partir 5 ans plus tôt et me protéger du pouvoir des pierres de l'infinie qu'il utilisait.

Gardant mes appuis au sol, gardant mon calme, je sortais de ma tunique de matraque de combat qui me servaient d'arme depuis quelques temps, m'étant trouvé bien plus à l'aise en tant que guerrier d'art martiaux qu'en combattant avec les techniques de Spider Man. Je n'étais pas une araignée. Je n'étais plus une araignée. J'étais l'aile de la nuit. Nightwing.

Je me tournais alors vers lui au moment où il arriva vers moi. Ses derniers pas se firent lors qu'il levait ses bras puissants au dessus de sa tête pour lever sa masse et l'asséner sur moi une fois qu'il s'arrêta. D'un simple bond assez furtif et habile, effectuant un salto arrière pour retomber sur mes pieds et mains au sol, j'esquivais son coup sans perdre de temps pour me relever. Alors qu'il était déstabilisé après la violence de son coup au sol, j'en profitais pour lui donner un coup violent avec les matraques bien plus lourdes et douloureuses qu'elles n'y paraissaient du premier coup d'oeil, et surtout d'un coup d'oeil qui ne se les était jamais pris violemment.

Il secoua alors la tête, sonné pendant une seconde, alors qu'il fit quelques pas en arrière, étourdi par le coup, avant de foncer à nouveau vers moi en hurlant, rugissant bien plus fort avec bien plus de haine. Si le cri ne me fit pas peur, il m'inquiéta cependant, effrayé qu'il attire d'autres de ses comparses et me faisant perdre l'avantage de la surprise, surtout alors que je voulais protéger Violette et attendre qu'elle soit sur pieds avant de lancer la guerre avec l'armée qui n'attendait que mon signal pour passer le portail de Satan entre Storybrooke et le Dernier Monde des Contes.

J'arrêtais cependant sa course vers moi avec un nouveau salto en arrière, destiné cependant à le frapper avec mes pieds au torse, à la gorge et au menton, des endroits stratégique pour faire mal, blesser, et couper le souffle.

Je lui fonçais alors dessus pour achever mon travail, mais cette fois ci, Black Dwarf, le nom de mon ennemi que j'aurai le loisir d'apprendre plus tard, me surpris en prenant une voiture abandonnée sur le bord de la rue à main nue pour me la lancer dessus. Je ne pus faire qu'un bond qui me permit de ne pas prendre toute la masse et la violence du coup sous un angle trop douloureux, mais je me la pris quand même de plein fouet malgré tout, et douleur atténuée ou pas, elle était bien là. Cela eu le mérite de m'expédier à l'autre bout de la place, quelques mètres aux côtés de Violette, alors que la voiture, dans sa trajectoire à elle, heurta un lampadaire, et changea sa course vers ma meilleure amie, que je sauvais in extremis en courant vers elle et la dégageant juste à temps de l'endroit où la voiture s'écrasa enfin, fracassant l'entrée de la bibliothèque pour s'encastrer dedans et ravager l'intérieur poussiéreux mais encore ordonné avant ça.

Je ne restai pas longtemps avec Violette même si j'en avais terriblement envie, pour rapidement continuer mon combat. Il leva cependant un bouclier qu'il fit se développer de son armure au bras, qui reçut tous les coups à sa place. Je faisais quelques roulades et sauts habiles pour le frapper autour et passer outre sa protection gigantesque, mais il intercepta mes coups et m'en donna un avec sa défense, qui me fit m'étaler de tout mon long sur plusieurs mètres sur le bitume de la route.

Il prit une autre voiture avec une seule main, la faisant trainer sur le sol cette fois alors qu'il s'avançait doucement de moi qui me relevait difficilement. Il s'arrêta au bout de quelques pas, attrapant à deux mains maintenant le véhicule, le souleva au dessus de sa tête, et l'abaissa pour m'écraser en dessous, mais une main géante, rouge, arrêta la trajectoire qu'elle prenait pour me sauver juste à temps. Je me relevais d'un coup, sentant une sensation de brulure et de malaise me prendre, et alors que le goudron se mettait à fumer.

Un rugissement plus terrible se fit alors entendre. Lorsque je regardais qui m'avait sauver, je vis Red Hulk, créature terriblement nucléaire qui servait l'Armée Dorée des Souverains au nord du Dernier Monde des Contes. En 2019, l'Armée Dorée nous avait attaquée aux côtés de Thunderbolt, mais pourtant, voilà Red Hulk me sauver, et le dragon blanc fendre le ciel d'une ombre menaçante. Mon armée du Dernier Monde arrivait enfin.

Red Hulk prit Black Dwarf à deux mains, et sembla le plier assez pour lui casser la colonne vertébrale, alors que deux silhouette, une rouge et une dorée, se posèrent devant moi après un vol magique : John Constantine aka Hellblazer et Wanda Maximoff aka La Sorcière Rouge. Celle ci s'adressa à moi, en regardant cependant dans la même direction que moi.

On a pris ça pour un signal, dit elle en souriant.

Face à nous, "ça" était de nombreux sbires de Thanos, semblables, bien que de toutes les morphologies, à Black Dwarf, couraient vers nous, alertés par les cris de celui dont Red Hulk m'avait sauvé, comme je l'avais crains. Mais ce n'était pas si grave : dans le ciel, le gigantesque portail de Satan déversait de nombreux combattants, de tous pouvoirs et de toutes tailles, sur Storybrooke pour faire le nombre.

Merci, leur dis je rapidement, sincèrement reconnaissant, mais sans plus.

Sans plus car je me précipitais vers Violette alors que Red Hulk sautait déjà sur sa prochaine cible et que Hellblazer et La Sorcière Rouge étaient les premiers de leur monde à prendre part au combat avec lui.

Je souriais en redressant Violette sur le sol, avant de la prendre dans mes bras. Je t'avais promis que je reviendrai. Je suis désolé du temps que ça a mis, mais je suis là, en train de tenir la promesse de réparer ce monde, lui murmurai je avec émotion alors que je fermais les yeux en la serrant contre moi, ignorant pendant une seconde les combats qui éclatèrent autour de nous.
code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« You shine like radioactivity »


Violette Parr


Thanosphobia | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Thanosphobia | Violette & Dyson Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6511

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Sherlock&Nora)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « You shine like radioactivity »


________________________________________ Sam 27 Fév 2021 - 15:04

Thanosphobia
ft. Dyson Walters


Non. Violette n’était pas en train de mourir. Ce n’était pas une illusion. Dyson était bien là, devant elle. Comment pouvait-elle en être sûre ? Son combat avec la créature de Thanos. Il avait pris le relai pour la débarrasser du deuxième éclaireur. Dyson avait certes changé en 5 ans d’absence. Mais Violette parvenait à le reconnaître. Ces techniques de combat n’avaient pas changé. Il n’y avait plus les toiles d’araignée, mais il y avait toujours les nombreux saltos. Et de nouvelles armes : des matraques. Pourquoi pas après tout ? Tout était bon pour venir à bout de ces sales bestioles.

« Putain, le con, il m’a pas raté ! »

Violette effleura son entaille dans la jambe. A ce même moment-là, une voiture fonça sur elle. Prête à réaliser un bouclier autour d’elle grâce à ses champs de force, elle n’en eut cependant pas besoin. Dyson, tel un chevalier servant, prit Violette pour la décaler de quelques mètres.

« Je… »

Elle n’avait pas besoin de son aide. Elle savait parfaitement se débrouiller toute seule. C’était ce qu’elle avait fait pendant ces 5 longues années. Violette avait survécu dans ce monde apocalyptique. Et pour cela, elle s’était créée une carapace antipathique, froide…autant avec ses proches qu’avec ses ennemis. Si elle était devenue comme cela c’était pour ne pas montrer ses souffrances, qu’elle gardait enfoui en elle. Alors même si Dyson avait refait surface, Violette ne comptait pas baisser son armure de glace. De toute façon, elle n’en eut pas l’occasion puisque Dyson était reparti dans son combat. Il était inconcevable que Violette reste là, les bras croisés, pour la simple raison d’être blessée. La jeune femme observa autour d’elle. Il n’y avait malheureusement rien d’utile. Que des ruines.

Alors Violette enleva sa veste à capuche noire et en déchira un bout. Elle utilisa le bout déchiré pour se faire un garrot tout autour de son entaille, histoire d’arrêter que le sang ne coule. Mourir aujourd’hui, n’était pas prévu. Violette, tout en attachant solidement le bout de tissu, observa la suite du combat. Dyson commençait à être en mauvaise posture. Il était temps de l’aider à vaincre ce sbire de Thanos.

« DYSON ! » cria Violette en voyant le monstre, la voiture en main qui venait de faire un mouvement pour écraser son meilleur ami avec.

Avec quelques difficultés, Violette tenta de se lever, prête à envoyer de loin un champ de force qui permettrait un bouclier, une protection entre Dyson et la voiture. Mais finalement une main géante rouge servit de bouclier. Violette fronça les sourcils. Qu’est-ce que…que venait-il de se passer ?

Un rugissement fit plisser les yeux de Violette qui tentait de comprendre ce qui était en train de se passer. Une créature rouge, un Hulk rouge venait d’aider Dyson. Et il n’était pas seul ! Violette leva la tête lorsqu’elle vit une ombre passer au-dessus. Le dragon blanc ! Thunderbolt ! L’ancien ennemi de la Magic League semblait être de leur côté. Violette ne mit pas longtemps à imbriquer tous les pièces du puzzle. Son meilleur ami était revenu, mais il n’était pas revenu seul !

Alors que Red Hulk s’occupait de l’éclaireur, Violette aperçut d’autres alliés : John Constantine, toujours une cigarette à la bouche. Et Wanda Maximoff. La sorcière rouge était également une ancienne ennemie de la Magic League. Et pourtant, face à Thanos, face à cet ennemi commun, les anciennes querelles étaient mises de côté pour sauver un monde entier d’un tyran !

Dyson revint vers Violette, engageant une étreinte. Violette décida alors de fissurer légèrement sa carapace pour profiter de ce moment. Elle lui devait bien cela.

« Je pourrais t’embrasser Dyson Walters ! Tellement je suis contente de te voir ! »

Elle était prête à le faire, à réellement lui déposer un baiser sur sa bouche. Mais elle arrêta immédiatement son geste.

« Hmmm…Non. On va rester sur un énorme câlin ! Je n’aimerais pas que le fameux futur que j’ai vu de nous deux se réalise. Surtout, qu’au final, bah, ce futur n’est malheureusement plus possible pour moi. »

Violette toucha son bas ventre, là où sa cicatrice était. Thanos lui avait empêché cette partie-là de ce futur. Mais de toute façon, qui avait réellement envie d’enfant dans un monde où Thanos vivait en maître ? Certainement pas Violette !

Mais ce n’était pas le moment de repenser à tous les malheurs qui s’étaient abattu sur le monde depuis 5 ans. Non. Le moment était aux retrouvailles, à l’espoir, au combat pour la victoire sur Thanos ! Violette se blottit donc dans les bras de son meilleur ami, un large sourire sur les lèvres.

« Le plus important, c’est que tu sois revenu. Qu’importe le temps que cela a pris ! Et plus…je vois que tu es loin d’être venu seul ! »

Violette observa le gigantesque portail dans le ciel, qui déversait tout un tas de combattants, d’alliés prêt à se battre pour récupérer ce monde.

« Nous devrions les aider ! Mais avant ça, il faut qu’on aille prévenir les autres ! »

Violette prit la main de Dyson, commençant à courir dans le sens inverse…là d’où elle venait. Elle se rendit vers le Comic’s Burger ou du moins ce qui en restait.

« Nous avons pris l’ancien QG de la Magic League, comme une sorte de bunker. J’espère que tu ne nous en veux pas ! »

Violette passa les portes du Comic’s Burger et là…malheur ! Une guerrière avec une lance, ainsi qu’un génie scientifique se tenaient là. Oh. Ils n’avaient en rien l’air d’humain. C’était des sbires de Thanos, des membres très important de son ordre noir.

« Je pense que le portail géant a alerté Thanos qui envoie ses plus fidèles pour tenter de mettre la main sur les rebelles. Tuer le mal à la racine, c’est bien connu. » expliqua Violette en s’adressant à Dyson avant de s’adresser aux deux ennemis. « Il n’y a personne ici ! »

C’était évidemment un mensonge. Ils étaient là, sous terre, dans le sous-sol, dans l’ancien QG de la Magic League. Mais Violette espérait sincèrement qu’ils ne le sauraient jamais.

« Violette Parr. Enfin ! Depuis le temps qu’on cherchait la responsable de nos créatures mutilées. Tu vas mordre la poussière sale vermine ! »

C’était l’hôpital qui se fichait de la charité ! La vermine c’était elle ! Mais elle ne put malheureusement pas lui envoyer un tel pique puisque Proxima – de son doux nom – se dirigea vers Violette pour tenter de la réduire à néant. L’Indestructible décida de sortir son âme secrète, une épée qu’elle avait trouvé en fouillant Storybrooke, et qu’elle gardait invisible, bien attachée dans son dos. Lance contre épée. Le combat était engagé. Mais Violette savait qu’elle avait plus de chance qu’elle, car désormais il y avait Dyson ! S’attaquer au scientifique fou ne servait à rien. Il était mauvais en combat. S’il était là, c’était simplement pour inspecter plus précisément les ruines du Comic’s Burger pour tenter de trouver le sous-sol secret et les autres membres de la résistance afin d’en faire son rapport à Thanos.

« Un combat en équipe ? Comme au bon vieux temps ? » lança Violette, un sourire en coin à son meilleur ami.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Dyson L. Walters



« Et une bouteille de
Shampooing ! »


Dyson L. Walters


╰☆╮ Avatar : Tom Holland

Ѽ Conte(s) : Toons (Mickey & Cie) et Epic Mickey
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Oswald

✓ Métier : Serveur au Roni's Bar
Thanosphobia | Violette & Dyson Lucky-arrow-logo2

☞ Surnom : I answer to the names Cyril and Dydy
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 7019

✓ Disponibilité : Ne prend plus de RP actuellement (Déjà avec Alois, Kara&Regina, Violette*2, Amelia, Gretel, Honey, Nora, Mulan, Zelda, Chloe, le RP Lemuria et l'event Jack Jack Land)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « Et une bouteille de Shampooing ! »


________________________________________ Dim 28 Fév 2021 - 2:07

Thanosphobia
Je restais concentré sur mon combat, avec une colère et une détermination sans pareille qui pouvait se lire sur mon visage fermé, les sourcils froncés, les traits du visage assez durs et le regard teinté par des yeux très énervé et à la fois très calmes, sans aucun doute sur le fait que j'allais gagner le duel contre Black Dwarf. Il était imposant, puissant et terrifiant, et savait se battre pour sûr, mais je ne le sous estimais pas. Je gardais conscience de ce que j'avais en face de moi, sans pour autant oublier que si, j'allais gagner ce combat. Comme j'allais gagner cette guerre avec les miens. Pour les miens. Parce que Black Dwarf n'était rien.

Cependant, même si je restais concentré sur ce que je faisais, ce qui paya puisque j'avais résisté assez longtemps pour qu'un sacré Deus Ex Machin rouge et nucléaire tombe du ciel pour achever mon boulot, je voyais tout de même l'état de Violette. Blessée, sur le plan physique, actuellement à cause de ces enfoirés de sbires à l'instant, et par le passé avec ce qu'elle avait vécu, du jour où je l'avais laissé jusqu'à toutes les épreuves par lesquelles elle était passée avant que je n'arrive. Mais aussi blessée sur le plan mental. Elle n'était plus la rayonnante Violette que je connaissais, qui était ma meilleure amie. C'était normal. Mais c'était triste. Je m'en voulais de l'avoir laissé vivre tout ça, c'était injuste.

Red Hulk acheva le travail, brisant Black Dwarf autant par sa force que par l'aura nucléaire qui brulait et tuait ce qu'il y avait autour de lui, et La Sorcière Rouge et Hellblazer, mes alliés Wanda Maximoff et John Constantine, arrivèrent pour annoncer la venue de toute l'armée des mondes réunis des Arènes du Dernier Monde. Venant tout droit de Terre 2, Terre 3 parfois, du Monde des Ténèbres, certains de la Forêt Enchantée, ou même du monde réel, tous réunis, par le temps, les portails de la malédiction, ou pendant le règne de Thanos qui en avaient mis beaucoup en exil, au refuge qu'était le Dernier Monde. Je ne cachais pas mon sourire en voyant tout ça.

Je pouvais donc compter sur du répit malgré le contre coups avec l'arrivée de nombreuses créatures du peuple titanesque de Thanos, toutes les plus hideuses les unes que les autres. Mais, au milieu de la place centrale, nous étions désormais encerclés par que des guerriers de notre côté, me laissant souffler, mais surtout laissant souffler Violette après les coups violents qu'elle s'était prise avant mon arrivée (et moi aussi quand j'étais arrivé, mais j'avais toujours tendance à penser à ceux qui me son chers plutôt qu'à moi). Je me précipitais alors vers elle, tandis qu'elle s'ouvrit à moi malgré le regard dur qu'elle adoptait aujourd'hui, pour accepter mon étreinte. Je souriais alors à ce qu'elle me disait.

Tous les câlins qu'on se fera seront toujours juste ce qu'il faut pour apaiser un problème, fis je en rigolant du baiser qu'on aurait presque pu se donner juste par joie de se revoir. Mais mon sourire et mon air amusé, détendu et heureux disparut bien vite lorsqu'elle parla du futur potentiel qu'elle avait vu et qu'elle n'aurait jamais. Pour la partie mariage, c'était clair, déjà parce que même 5 ans plus tard, l'idée m'intimidait, et surtout parce que dans le futur en question, la population de la Terre n'avait pas été supprimée, mais pour les enfants... j'étais horrifié. Oui, JE n'en voulais pas avec elle, mais c'était horrible qu'elle n'ait plus la chance d'en faire à cause de Thanos. Une colère immense m'envahit envers le Titan Fou, mais je devais garder mon sang froid pour Violette, gardant un air compatissant et terriblement, terriblement désolé.

Violette... tu... tentai je de formuler dans la panique que faisait monter en moi cette atroce nouvelle. Elle tenta de balayer le soucis, qu'elle avait finit par accepter certainement, ou par faire le deuil de ça dans les 5 ans d'apocalypse qu'elle avait vécu, et c'était normal, préférant se concentrer sur le fait de me retrouver, mais c'était un trop gros choc, et une trop grosse injustice, pour que je l'ignore. Et je ne serai ni un bon ami, ni un bon Dyson moi même si je l'ignorais pour passer à autre chose en reprenant le fil de la discussion qu'elle ouvrait alors. J'allais lui répondre à propos de ceux qui m'accompagnaient. Mais ça, d'abord. C'était trop important.

Je suis tellement désolé, je n'avais pas réalisé à quel point je t'avais laissé en si mauvais état toutes ces années auparavant, fus je obligé de dire, sincèrement très désolé, ce qui s'entendait dans le ton fébrile de ma voix. Je réfléchissais alors que je serrais ses mains dans les miennes. Oui, autour de nous, le monde était ravagé par Thanos et actuellement, le début d'une guerre (car c'était mouvementé mais ce n'était que le début et rien comparé à ce que c'était vraiment) qui faisait rage autour de nous, mais Violette passait avant tout, même avant l'Apocalypse. Même si je savais qu'elle était forte toute seule. Je devais être là pour elle.

Je pensais à Lisa, en me pinçant la lèvre inférieure. Elle aurait pu trouver une solution à ce problème, à la blessure profonde de Violette qui l'empêchait de faire un enfant dans n'importe quel futur, positif ou non, qui lui attendait. Elle aurait pu trouver en quelques temps à peine, des mois ou voire un an tout au plus, mais dans un délais, quoiqu'il en soit, révolutionnaire pour la science. Parce que Lisa était révolutionnaire. Avoir été effacée par le maudit snap de Thanos et les pierres d'infinité était une sacré perte pour le monde, et pour n'importe quel monde. Elle aurait pu aider tellement de gens que ça me fendait le coeur de la savoir absente. Alors qu'elle avait sacrifié sa chance de survie en me laissant partir avec le dernier pin's au lieu de le prendre elle même.

Mais je gardais tout de même Lisa en tête, au delà de l'idée fatale qu'elle était perdue à tout jamais et que en s'en allait de la Terre, s'en monde s'en est pourtant retrouvé que plus lourd, terriblement plus lourd. Mais, je pensais à quelque chose, avec l'optimisme qui me caractérisait, et qui d'ailleurs caractérisait plutôt le Dyson d'avant la crise. Mais un Dyson d'avant crise qui semblait me revenir alors que j'atteignais enfin mon objectif, ayant terminé de traverser presque la totalité de la Forêt Enchantée à la recherche du Dernier Monde et de l'armée qu'il pouvait m'offrir, ayant trouvé cette armée et obtenu leur aide sans aucun problème, ayant prouvé que je savais encore me battre malgré tout ce par quoi j'étais passé en le prouvant contre Black Dwarf, et enfin, et surtout ayant retrouvé Violette qui n'était peut être en pas en parfait état mais qui était toujours debout au moins et surtout toujours vivante et en train de se battre, n'ayant jamais abandonné même si elle avait vécu une horreur sans nom, peut être et même surement bien pire que ce que moi j'avais vécu de mon côté dans une solitude pourtant aussi ravageuse que la faim. Tout ça me donnait un regain d'optimisme que j'avais cru perdu depuis longtemps. Je pouvais à nouveau sourire, je pouvais à nouveau espérer, je pouvais à nouveau redevenir le super héros déterminé que j'étais même si je n'y reviendrai pas complètement. Pas de la même façon. Je pouvais croire.

Je souriais alors à Violette finalement, reprenant mon air légèrement plus éclairé malgré la fatalité de l'annonce qu'elle venait de me faire sur la blessure qui avait causé son infertilité définitive. Oui, Lisa pourrait résoudre le problème. Et c'était ça le plan. Tu sais que Lisa pourrait aider à résoudre le problème ? Non, non, ne me regarde pas comme ça, ne me dis pas que c'est impossible ou que tu ne le veux pas. Je te connais, je sais que tu veux le dire. Mais laisse toi aller dans ce à quoi je veux croire, et ce à quoi je peux croire parce que je sais possible. On ramènera Lisa, avec les mêmes pierres d'infinité de Thanos. On ramènera le monde d'avant et virera celui là. Et là, elle pourra travailler sur ce qui te soignera. Je sais que ça arrivera. Crois en ça pour moi. Pour toi. C'est notre objectif, il est réalisable et on pourra. Regarde, tu ne m'as pas perdu, je ne suis pas mort après tout ce temps. Alors pourquoi, si cette folie que tu espérais (j'espère !) était réalisable, et a fini par être réalisée, cette folie là ne le serait pas ? Elle l'est. La puissance des pierres d'infinités restaurera notre existence d'avant. Pas besoin d'avancer dans ce monde, on le supprimera pour reprendre le notre. C'était notre monde. Pas le leur. On leur reprendra, discourrai je alors avec détermination.

En 2020, alors que je remettais sur les rails d'une existence bancale puisque je n'avais plus eu de métier ou de ligue, et que je cherchais quoi faire pour retrouver une vie assez trépidante, puisque je n'étais définitivement pas fait pour une vie calme en tant que serveuse dans le bar de Regina, même si celle ci s'était montrée généreuse de m'embaucher (après tout, fut un temps, j'étais à la fois leader des toons, à la fois leader des super héros, à la fois adjoint à la mairie, à la fois scénariste et dessinateur de bande dessinées, à la fois patron et serveur de mon restaurant sur le thème des super héros, bien sûr que je n'étais pas fait pour une vie calme et rangée !), j'avais donc rencontré Amelia dans une aventure qui m'avait servi à remonter la mystérieuse piste de personnes disparues dans les souvenirs de leur descendant. Cette rencontre avait été amusante, et j'y étais particulièrement heureux d'à nouveau reprendre les escapades dans d'autres mondes qui servaient à aider quelqu'un qui en avait terriblement besoin pour apaiser sa vie. Amelia m'avait donc découvert sur mon plus beau jour, et m'avait complimenté en me disant que j'étais doué pour les discours de motivation, bien que je ne pouvais pas lui répondre qu'en tant que super héros, j'avais eu de l'entrainement (en fait, dès les toons je l'avais appris). Et j'aimais croire que c'était vrai, comme le discours que je venais de faire à Violette pour la motiver et lui faire croire à nouveau en tout ce qui était possible.

Je gardais alors mon sourire en regardant autour de nous, n'ayant pas oublié ce qu'elle m'avait dit avant que je force pour revenir sur le sujet de sa blessure grave. Elle constatait que je n'étais pas revenu seul. En effet, tu crois quand même pas que j'allais te faire attendre tout ce temps pour un retour et que ce retour serait banal tout de même ? 5 ans d'attente, ça mérite au moins une entrée en scène spectaculaire ! M'exclamai je sur un ton forcé d'animateur de spectacle que je présentais avec un plaisir particulier, ce qui me faisait un peu rire malgré le danger encore environnant. Tu apprécies le coup de maître, la surprise du show ? Ils sont tellement nombreux que je n'en connais pas la majorité, pour être honnête. Impossible de perdre, on a le nombre, je le sais, confiai je avec une confiance regonflée. Thanos va regretter, et même les pierres n'arriveront pas à le sauver. Voilà de quoi, je l'espérais, regonfler la confiance et l'optimisme de Violette aussi.

Et j'osais croire que ça fonctionnait, puisqu'elle s'empressa de vouloir les aider. Et elle avait raison, nous avions pris assez de répit, et assez de temps pour nous retrouver. Ca y est, nous étions ensemble, maintenant nous devions nous battre ensemble, gagner ensemble, comme nous l'avions toujours fait depuis notre rencontre en 2018, il y a déjà 8 ans. Et avant que je puisse lui répondre et acquiescer, prêt à rejoindre le champs de bataille pour aider notre nouvelle armée et notre dragon de compagnie (hem, pardon, de combat... ce n'était pas bien plus valorisant cela dit, mais il le méritait bien), elle m'arrêta en me disant que la priorité pour se lancer dans ce combat, c'était de retrouver les autres pour les avertir.

Mon regard s'illumina alors. J'avais supposé, ce qui avait joué dans le regain de mon optimisme, en voyant Violette bien en vie lorsque j'étais arrivé sur la place de la ville après avoir quitté le Dernier Monde, que si elle était encore là, ils étaient tous encore là, et que ça avait servi de garder tous leurs noms en tête durant ma croisade interminable. Et elle venait de me confirmer, en à peine six mots, que j'avais eu raison de le penser. Les autres. Ils étaient tous là. Et elle ne mentionna aucune perte, restant dynamique et sans voile sombre dans son regard, donc oui, tout le monde était là. Les Parr. Honey. Les Big Hero. Tout le monde.

Je ne perdis donc pas de temps pour la suivre, attentif à la direction qu'elle prenait et commençant à reconnaître un chemin que j'avais eu l'habitude de prendre régulièrement fut un temps. Se pourrait il que... Et avant que je puisse demander, elle me l'annonça, confirmant mon hypothèse. Un nouveau sourire content s'afficha sur mon visage. Mon premier Q.G. de super héros ! Une bouffée de nostalgie, même en pareil moment, s'engouffra dans mon cœur. Pourquoi je vous en voudrais ? C'est parfait ! Et trop bien ! Je suis content que vous ayez eu un refuge efficace pour vous cacher, et que j'ai contribué là dedans indirectement. L'endroit est encore un peu explosif depuis le coup de Brainiac en 2018 mais... rien ne serait pire que vivre à l'extérieur ! Tu as été super intelligente d'investir ce bunker secret, la félicitai je donc en me dépêchant d'y arriver avec elle.

Je serrai les dents cependant lorsque nous passions les portes de mon ancien restaurant. J'avais poussé les portes avec elle, dans une hâte particulière qui détonait avec l'ambiance de la ville en guerre, et je tombais de haut en voyant deux sbires de Thanos face à nous, dans MON restaurant, ancien ou pas. NOTRE repère, NOTRE maison. J'étais à nouveau dans cet état de colère et de détermination que j'avais eu en arrivant face à Black Dwarf. Tuer le mal à la racine, c'est le plan de Thanos ? Et bien, pendant 5 ans, on dirait qu'il n'a pas trop réussi. Vous êtes pathétique, lançai aux deux danseurs ridicules et affreusement moches que nous avions face à nous.

Je levais les yeux vers le ciel lors de la réplique minable de Proxima qui ne se sentait clairement pas péter avec ses airs supérieurs qui n'allait pas du tout à son teint parfaitement dégueulasse. Peut être était ce la confiance que j'avais regagné tout à l'heure, mais il me paraissait évident qu'elle n'avait aucune chance, seule ou avec son magicien cadavérique ridicule derrière elle, et qu'elle cachait cette défaite évidente et peut être son manque de confiance derrière des phrases toutes faites destinées à nous attaquer. Je souriais à Violette lorsqu'elle engagea le combat dans une agilité parfaite en me proposant un nouveau double duel en duo comme à l'époque. Comment refuser ça ? Lui dis je dans une intonation qui se voulait reconnaissante face à nos adversaires, alors que je m'élançais vers Ebony Maw derrière Proxima. Désolé Carlos, la Terre est fermée pour la journée, vous devriez rentrer chez vous. Ca, c'était une bien meilleure réplique d'attaque, non ?

Pathétique race inférieure, se contenta de dire Ebony Maw en levant une main lente devant lui, utilisant sa magie télékinétique pour faire voler une demi douzaine de tables de restaurant sur moi. J'en esquivais deux avec des roulades bien placées, je sautais sur deux autres à la suite en rebondissant debout dessus avec la même agilité, passa sous la suivante en glissant sur le sol, mais ne fus pas assez rapide pour en éviter six, et me prit un pan de la dernière table au crâne, stoppant ma course vers Monsieur Poulpe ici présent, lancé quelques mètres en arrière et passant à travers la vitre de la façade qui explosa en mille morceaux pour me faire arriver dehors. Je n'abandonnais pas pour autant, rentrant à nouveau dans le restaurant et utilisant le combat de Proxima Versus Violette à mon avantage pour avancer dans le mien. Voilà un vrai double duel en duo.

Proxima s'était penchée en arrière pour esquiver l'épée de Violette (qui lui allait parfaitement bien d'ailleurs, lui donnant un air sombre de comics incroyablement épic dans sa tenue à capuche noire, mais surtout un air redoutable qui devrait faire peur à ses ennemis, ou du moins ses rivaux les plus intelligents, et Proxima ne faisait manifestement pas partie de la catégorie intelligente). Elle se redressa ensuite, mais j'utilisais ce court laps de temps, où un corps même habile en train de se redresser n'avait pas 100% de ses appuis, et donc qui n'avait pas entièrement son équilibre. Je plongeais sur elle pour glisser mes jambes sous les siennes, la faisant tomber à la renverse, la laissant aux bons soins de Violette.

Cette action parfaitement habile me permit pour ma part de prendre l'épée de Proxima qui l'avait laché. Amateur. Toi, tu es pathétique, lui lachai je méchamment (ce qui était volontaire), reprenant l'insulte d'Ebony pour la lui lancer. Moi, n'importe quel coup pouvait m'être infligé, me mettant en danger, me blessant, me faisant perdre mon avantage, ou pas, peut être, certes, mais quoiqu'il arrivait, je ne lachais jamais mes armes. L'épée n'était pas équilibrée pour moi mais elle me permit tout de même de fendre ce qu'Ebony m'envoyait à nouveau en me voyant arriver vers lui. Comme il n'avait aucune force et ne se reposait que sur sa force, il ne s'attendait pas à me voir arriver, et esquiva trop tard le coup que j'envoyais... dans son épaule, lui faisant perdre un bras, dans un hurlement de douleur. Tant pis pour la pitié. Je le pris alors par les cheveux quand il tomba à genoux, pour le lancer sur Proxima, achevant de faire gagner Violette.

Mais avant que je pus nous féliciter de notre efficacité légendaire, et avant que nous pûmes nous diriger vers la cuisine de Clark (même si mon cuistot n'existait plus pour garder la porte secrète) pour entrer dans le bunker secret de la ligue, Ebony ne tarda pas à nous rappeler que sur deux bras, je lui en avais quand même laissé un. Il fit fi de la douleur du mieux qu'il put et ouvrir le poing qu'il lui restait pour lever la paume vers le plafond... mais rien ne se produisit : un coup de feu se fit entendre à la place, et la main d'Ebony explosa violemment, nous jetant du sang bleu sur les tenues de Violette et moi, alors que celui ci perdit conscience sous la douleur. Surpris, on se tourna alors vers l'extérieur, d'où venait le tir parfaitement exécuté.

Nous sortîmes alors pour constater qui en était le responsable, et fûmes estomaqué de le voir : un homme familier se tenait sur une colline de ruines urbaines, pistolet en main posé sur l'épaule dans une pose victorieuse.

Joker... soufflai je alors tandis qu'il ricana.

Moi ? Demanda t il théâtralement en posant une main sur son torse. Je ne suis pas seul voyons !

Alors, il ouvrit les bras toujours dans sa pause spectaculaire, et tout un groupe arriva autour de lui. Un groupe de personne très spéciale qui composaient devant nous un tableau incroyable : de nombreux ennemis de la ligue, de 2017 à 2019, se tenaient là. J'étais partagé entre un sentiment de peur et de fanboy qui n'irait pas du tout avec l'environnement : nos ennemis, peut être, mais le tableau était magnifique, on ne pouvait pas leur retirer ça.

Nos nouveaux alliés se composaient alors, tout à gauche de Livewire pour commencer. Leslie Willis de son vrai nom, ses cheveux blancs lui ont été causés de la même façons que Killer Frost, par la mutation que John Queen lui a fait subir pour faire d'elle une mutant capable de manipuler et devenir l'électricité. Elle avait par la suite rejoint le régime de l'Apocalypse du Joker sur Terre 2 avant de nous aider lorsque Brainiac s'en était pris à nous, autant héros que méchants, unissant nos deux camps. Elle avait toujours ce même sourire sournois sur le visage.

Au dessus d'elle, Angel se stabilisait dans les airs grâce à ses impressionnantes ailes de métal, ailes capable de lancer des projectiles pointus qu'étaient ses plumes. Lui, je l'avais affronté en 2018 lors de la deuxième aventure de la ligue et donc de la première sur Terre 2. Il servait le régie du Joker avec des plumes ordinaires, muté comme le reste de l'Apocalypse, avant de révéler qu'il était recruté par Brainiac, de Terre 3, qui lui avait donné ses ailes en métal. Je ne l'avais pas beaucoup affronté, mais il n'avait rien oublié pour autant. Il était bien là, avec le Dernier Monde, contre Thanos qui servait pourtant aussi Brainiac à l'époque.

Devant lui se tenait Magneto, également un des tous premiers ennemis de la ligue, muté aussi par John Queen. Erik Lensherr de son vrai nom, il avait aussi rejoint l'Apocalypse jusqu'en 2018, puis notre cause contre Brainiac à la fin de la même année, avant de se retrouver sur les Arènes du Dernier Monde que l'on avait du affronter à cause des jeux tordus du Grand Maître qui dirigeait les combats uniquement pour son propre divertissement en collectionnant des mutants dans son genre grâce à ses portails. Nous avions libéré ce monde de ces Arènes en encourageant la résistance de Constantine, et maintenant, le voilà avec eux, pour notre monde.

Entre Magneto et Livewire, la vision de Venom me donna un frisson, devais je avouer. Symbiote originaire de Terre 3, j'avais fait face à lui, et particulièrement le Soldat de l'Hiver de mon équipe, en fin 2018, apporté sur Terre 2 par Brainiac. Cherchant un hôte puisque c'était sa seule façon de vivre, il avait presque réussi à me posséder et me contrôler, mais à en juger par le corps parfaitement imposant qui tenait sa grande gueule, il fallait croire qu'il n'avait pas été détruit comme je l'avais pensé, et qu'il avait trouvé un corps à posséder, manifestement pour se venger de Thanos et pas de moi.

Il état accompagné de Symdrome, qui me fit grincer des dents. Alors je ne pouvais pas imaginer l'agacement de Violette. Premier ennemi des Indestructibles sur Terre 2 avant que je ne les rencontre, tout le monde l'avait cru mort, tué dans une explosion provoquée par la découverte des pouvoirs chaotiques de Jack Jack qu'il avait essayé de kidnapper. Mais il s'était révélé bien vivant, recherché même par les Big Hero 6 durant l'Apocalypse, allié de Brainiac par la suite. Et encore une fois, je le pensais mort cette fois là, mais il était aussi résistant que moi à chaque fois qu'il risquait de passer l'arme à gauche manifestement. Manifestement, il n'avait pas aimé le manque de soutien de son dernier boss vu qu'il était là pour nous aider contre l'un de ses sbires.

Devant lui, j'eus un pincement au cœur en pensant à Lisa, lorsque je vis Ultron, bel et bien entier. Robot crée par Lisa pour les premiers ennemis de la ligue, il était animé par l'intelligence artificielle la plus poussée, surpassant même celles de Terre 2 ou celle d'OMEGA. Il avait été détruit par Wonder Woman et Overwatch une première fois en 2017, puis reconstruit par Star Killer pour Brainiac en 2018 avant d'être à nouveau détruit par La Guêpe. Mais un robot aussi sophistiqué ne mourrait jamais, le revoilà. Du même côté que sa créatrice cette fois. Lisa aurait été fière, et aussi absurde que ça pouvait paraître, j'en étais content.

Derrière Ultron se tenait tout une armée composée d'individus dorés, que Storybrooke connaissait bien. Les Souverains, un peuple construit pour être parfait en tout point, ayant vécu au nord du Dernier Monde, avaient servi la cause de Thunderbolt pour tenter d'envahir notre ville dans le but d'élargir le territoire de leur peuple soi disant parfait. Nous les avions arrêté aux termes d'un grand combat qui avait révélé les super héros à la ville, dans la plus grande alliance du monde réel (l'alliance finale sur Terre X était plus grande quand même), et ils avaient été tous renvoyés, mal en point, dans le Dernier Monde avant qu'on leur ferme l'accès. Et malgré tout ils revenaient... pour nous cette fois.

Plus loin d'ailleurs, je voyais Red Hulk qui ne tenait pas en place dans ce tableau hors du commun, continuant à hurler, faire fondre ce sur quoi il marchait ou ce qu'il touchait, et frapper des trucs comme l'image que nous avions de Hulk grâce aux films Avengers, à ceci prêt qu'il était doublement, voire triplement flippant. Red Hulk était l'arme, et la création, des Souverains. Un peu leur chien de garde en somme, bien que je ne savais pas s'il y avait encore un vrai homme là dessous. Ca n'avait pas été agréable de le combattre, mais l'avoir en allié était bien plus satisfaisant.

Derrière la horde des Souverains, on pouvait voir Loki, qui n'avait rien d'un dieu de la mythologie nordique, ou un dieu viking de la mythologie des comics, bien qu'il venait en effet de Terre 2, qui était un monde de comics à la base, et qu'il avait un grand frère aux longs cheveux blonds avec qui c'était tendu. Il avait en fait été muté par le Joker, avant d'obtenir de Brainiac un sceptre animé par le pouvoir de la Pierre de l'Esprit. Il n'avait plus son sceptre aujourd'hui puisque la Pierre animait Vision, mais ses pouvoirs d'illusion et sa capacité au combat étaient largement assez.

Je voyais Ra's Al Ghul quelques pas plus loin, que je fus bien surpris de voir, ne l'ayant rencontré qu'une seule fois dans un combat assez bref (auquel je n'avais pas participé mais ma ligue si) lorsqu'il défendait le Puits de Lazare du Monde des Ténbères qui devait nous permettre de sauver la vie de John Constantine, en fin 2019 lorsque nous explorions le Dernier Monde des Contes pour tenter de le libérer. Le Monde Noir était un monde en étroite connexion avec le Dernier à cause d'un portail bien en évidence, d'où venait Constantine autant que Ra's, ce dernier étant immortel grâce au Puits et maniant de nombreux arts martiaux assez impressionnants qui avait donné à Violette du mal d'ailleurs.

Evidemment, nous avions La Sorcière Rouge pas si loin, Wanda Maximoff, une des premières ennemis de la ligue, mutée donc par John Queen ayant reçu des pouvoirs assez impressionnants qui avaient donné du fil à retordre à notre Raven. C'était la fille d'Erik Lensherr, avec qui elle ne s'entendait pas du tout, mais avec qui elle avait mené de redoutable combat contre nous, en Russie puis dans l'Apocalypse, mais aussi avec nous, contre Brainiac et Dormammu. C'était une bonne amie de Lisa, Killer Frost à l'époque, mais comme Livewire et Magneto, elle avait décidé de rester sur Terre 2, avant de rejoindre manifestement le Dernier Monde à cause de Thanos.

Face à elle se tenait, droit et aussi froid que d'habitude, le Crâne Rouge, dont le nom était parfaitement éloquent puisqu'il faisait juste état de son apparence. C'était un habitant de Terre 2, allemand, muté lors de l'Apocalypse du Joker, recevant comme territoire de domination Neu Berlin qu'il plongea dans un régime néo nazi à l'époque, mais surtout étant responsable de la captivité et de la torture d'Helen, Robert, Jack Jack et Dash quand Violette les cherchait en étant venue demander mon aide. Nous ne l'avions jamais tué, je m'en rappelais maintenant, juste échappé à sa domination pour libérer les Parr. Lui aussi était parti au Dernier Monde pour échapper à Thanos on dirait.

A côté de Red Hulk et aussi grand que lui, il y avait Gorilla Grodd, un gorille géant dont le qualificatif n'était pas sa seule spécialité puisque sa mutation lui avait donné des pouvoirs de contrôle mental. Le Joker avait muté comme ça tout un peuple de gorilles qui avaient donc fondé Gorilla City dans l'Afrique de Terre 2, qui existait toujours pacifiquement cependant. Le Joker s'était servi d'eux, contrôlant ses pouvoirs, pour qu'ils construisent d'autres machines à muter, ce qui menaçait de rendre le monde instable avant que Gordon ne se sacrifie pour les arrêter. Grodd avait été terrible à combattre, mais un bon allié durant le combat final de l'Apocalypse.

Derrière tout ce paysage de tenait l'imposant et géant dragon blanc, Dragon Thunderbolt. Thunderbolt, de son vrai nom Peter Cannon, s'était fait passé pour un allié dans le Dernier Monde auprès de la ligue et surtout de Lisa qu'il avait beaucoup aidé. En réalité, c'était Thunderbolt, le faux héros qui avait soi disant combattu le champion de Satan, ce qui n'était pas vrai. Thunderbolt pouvait projeter sa conscience dans le corps des animaux, et le champion en question étant un dragon de pierre blanche gigantesque, il l'avait simplement plié à sa volonté. C'est dans ce corps, et donc en abandonnant le sien, qu'il avait envahi Storybrooke avec les Souverains, corps qu'on avait transformé en humain avant que Wanda ne lui rende sa forme reptilienne pour venir combattre avec nous.

Je regardais alors le Joker, toujours bras ouverts pour présenter ce spectacle avec fierté. Premier ennemi de la ligue, grand ennemi de Terre 2, allié contre Brainiac avant de fuir après Dormammu, originaire du Dernier Monde et recruté à Storybrooke par John Queen... c'était dur de lui faire confiance. Pourtant, je me tournais vers Violette : il nous offrait là une sacré armée, lui fis je comprendre par mon regard. Un peu de confiance envers eux n'était peut être pas trop demandé.

Et puis... c'était assez épic de tous les voir, face à nous.

Thanosphobia | Violette & Dyson Wicked-league

code par drake.
violette & dyson

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Magic League's Story : Jack Jack Land
Ouais ouais c'est bien cool mais tout ça n'a aucun sens, on est d'accord ?
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85253-reboot-termine-un-mon http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88065-le-retour-de-dyson-liens-rps-et-recherche#1255821 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t86271-dlucky_oswld#1223691

Violette Parr



« You shine like radioactivity »


Violette Parr


Thanosphobia | Violette & Dyson Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Thanosphobia | Violette & Dyson Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6511

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Sherlock&Nora)

Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans : « You shine like radioactivity »


________________________________________ Dim 28 Fév 2021 - 23:30

Thanosphobia
ft. Dyson Walters


Tous ces alliés qui arrivaient du portail s’attaquaient aux nombreux ennemis que Thanos avait envoyés. Mais aucune trace de Thanos. Ce dernier se mettait surement en retrait, par peur. Il devait savoir que sa fin était proche. Alors peut-être qu’il était en train de se préparer, de mettre au point une nouvelle stratégie pour gagner du temps, pour gagner de nouveau cette bataille.

Mais l’heure n’était pas à la réflexion. Violette et Dyson venaient enfin de se retrouver après 5 ans de séparation. Et même si les deux n’étaient plus du tout comme avant, leur amitié n’avait pas changé. Ils s’aimaient toujours d’un amour fraternel énorme ! Aussi, les alliés qui arrivaient en grands nombres permirent à Dyson et Violette de s’accorder un petit moment de répit pour essayer de prendre des nouvelles de l’un et de l’autre. Pas très longtemps, juste le temps d’apprécier un minimum les retrouvailles.

« Toujours les mots pour réconforter. »

Encore quelque chose qui n’avait pas changé en 5 ans. Et du réconfort, Violette allait en avoir besoin. Notamment lorsque Violette lui avoua à demi-mot que Thanos lui avait enlevé la possibilité d’être un jour maman. Cette effroyable nouvelle sembla paniquer Dyson, qui n’arrivait plus à réagir. C’était comme s’il se sentait coupable. Et pourtant, ce n’était pas du tout de sa faute. Dyson n’était pas du tout responsable des nombreuses blessures tant physique que psychologique de Violette.

« Tu n’as pas à être désolée. Ce n’est pas de ta faute. Tout est à cause de Thanos. Il est le seul et unique responsable et il paiera pour tout ce qu’il a fait. »

Violette survivait avec cette idée de vengeance qui ne l’avait pas quitté depuis 5 ans. Cette dernière phrase, elle l’avait prononcé avec beaucoup de rage…une rage que Dyson n’avait sans doute jamais vue en Violette. Preuve encore que Violette avait changé et qu’elle était loin de la Violette joyeuse qu’il avait laissé 5 ans auparavant. Il y avait beaucoup de chose qu’il ignorait sur elle, désormais. Et ça devait être pareil de son côté.

« Lisa ? Mais… »

Violette ne termina pas sa phrase. Elle n’avait pas besoin de rappeler à son meilleur ami que Lisa n’était plus de ce monde comme tous les habitants de cette terre, comme Jack, Nora, Meredith, Stefan, Sherlock, Chris, Apolline, Vaïana, Alexis, Kara, Hadès…et tant d’autres personnes qui avaient compté dans le vie de Violette. Lisa n’était plus là. Mais Violette avait compris où il voulait en venir. Néanmoins, elle restait septique. Ce monde était bien moins avancé que le sien…

« C’est pas que je ne le veux pas. C’est simplement que nous ne sommes pas sur Terre-2 ici. Et vu les dégâts causés par Thanos…une fois que nous aurons remportés cette guerre, il y aura d’autres choses à penser que mon problème d’infertilité. Il y aura un monde à reconstruire. Mes problèmes passeront et devront passer après. » expliqua Violette avec une petite moue. « Mais si jamais Lisa parvint à faire avancer la science de ce côté, sois en sûr que j’accepterais d’être la cobaye. » avoua la jeune femme avec un léger sourire en coin.

Dyson savait réconforter les gens et ça fonctionnait plutôt bien sur Violette. Même si elle s’était faite une raison sur son problème, Violette commençait à trouver l’espoir d’un retour à une vie meilleure, à leur vie d’avant. Mais Violette savait que rien ne pourrait effacer ces 5 années de terreur…même en gagnant la guerre contre Thanos, même en ramenant le monde d’avant.

Exit la discussion sur la blessure de Violette. Il fallait penser au positif. Et le positif était sous ses yeux. D’abord le retour de Dyson, mais surtout ce retour avec un nombre incalculable d’alliés. Violette ne put s’empêcher d’avoir un sourire amusé lorsqu’il évoqua qu’après 5 ans de silence radio, Violette avait le droit à un retour en grande pompe.

« Tu as toujours su soigner tes entrées. Je vois qu’en 5 ans, ça n’a pas changé. Et il n’y a pas que ça qui n’a pas changé. Franchement, tu as géré ton combat. Et sans le costume de spider-man, bravo ! »

Comme quoi, Dyson n’avait absolument pas besoin de costume pour être un super-héros et se battre comme tel. Violette fit néanmoins une petite moue lorsque Dyson sembla si sûre de lui pour l’issue de ce combat. Violette ne pouvait pas, Violette n’arrivait pas à avoir la même assurance que lui.

« Ne jamais sous-estimer Thanos. Si ces dernières années m’ont appris quelque chose c’est de ne jamais sous-estimer ses ennemis. »

Pas besoin de lui faire un dessin pour lui rappeler ce qui s’était passé il y a 5 ans. Néanmoins la confiance et l’optimisme de Dyson faisait du bien. Malgré le fait qu’il ne fallait pas sous-estimer Thanos, il n’était pas invulnérable ! Aussi, il était temps de faire pencher la balance de leur côté. Alors Violette comptait bien aider. Mais il n’y avait pas que Violette. Il y avait également les autres Indestructibles ainsi que les Big Heros, ceux qui avaient survécu à la rafle de Thanos.

Regard rivé sur les restes du Comic’s Burger, Violette avait préféré prévenir Dyson de ce qu’il était devenu : un repère, un lieu de survie.

« C’est tout à fait ce qu’on s’est dit. Et c’était surtout le seul endroit sous terre dont nous avions connaissance et que Thanos et ses sbires n’avaient pas en tête. Aussi, ils ont jamais pensé chercher là-dedans…pensant que le Comic’s Burger ne valait pas grand-chose à leur yeux depuis sa reprise par Zelda…enfin…avant qu’elle ne disparaisse malheureusement. »

Mais ça c’était avant. Désormais, Thanos avait enfin compris qu’il n’avait peut-être pas assez bien cherché dans cet endroit. C’est pourquoi il avait envoyé ses deux sbires les plus proches. S’ils mettaient la main sur le QG secret, alors leur attaque deviendrait plus faible. Il ne fallait pas laisser cela se produire. Aussi, Violette et Dyson savaient qu’un combat serait inévitable.

Dyson et ses répliques d’attaque. Encore quelque chose qui n’avait pas changé. Roulant des yeux Violette avait engagé le combat avec son épée – invisible il y a quelques instants. Epée contre lance. Une véritable combat au corps à corps s’engagea alors que Dyson avait engageait son combat contre Ebony Maw. L’avantage avec lui c’était qu’il était absolument mauvais en combat. La seul chose qu’il savait faire c’était utiliser sa science et son don télékinésie. Violette était persuadée que Dyson n’en ferait qu’une bouchée.

Et chose à laquelle Violette ne s’attendit pas, c’était cette aide de Dyson. Un magnifique timing et Proxima perdit l’équilibre laissant la possibilité à Violette de planter son épée en plein dans l’abdomen de la guerrière, sans aucun état d’âme. Proxima devint plus faible. Mais elle n’avait pas dit son dernier mot.

De nouveau dans un combat au corps à corps, cette fois-ci, ça ne dura pas bien longtemps. Même si elle esquivait parfaitement bien les coups d’épée, Proxima ne s’attendit pas à recevoir Ebony sur elle. Et alors qu’elle le repoussa vivement, Violette en profita pour planter son épée dans le cœur de Proxima. Elle poussa rapidement son dernier souffle. Le combat était terminé. Ebony était toujours vivant mais c’était peut-être mieux ainsi. Au moins il pourrait retourner pleurer à Thanos et l’avertir que son tour arrivait bientôt.

Sauf que Ebony n’avait pas du tout prévu de faire cela. Non. Il avait prévu de se battre jusqu’au bout. Mais quelqu’un lui explosa la dernière main qui lui restait. Cela ne venait pas de Dyson qui n’avait pas de don, ni de Violette qui n’avait pas ce genre de don. Alors…qui ?

Comme Dyson, Violette se tourna. Le tir venait de l’extérieur. Pour que cela soit aussi précis, d’aussi loin, ça ne pouvait pas être un amateur. Et ce n’était en effet pas le cas. Sur les ruines se tenait le Joker. L’un des plus grands ennemis de la Magic League. Et même si Violette l’avait en horreur car il avait quand même souillé son monde…Violette se devait être reconnaissante de l’aide qu’il venait de leur apporter.

« Merci. »

Le ton était neutre. Elle n’allait pas non plus le serrer dans ses bras. D’ailleurs, le fait de voir autant d’ancien ennemi de la league rendait Violette mitigée. Elle ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose. Il y avait Livewire, Angel, Magneto, Venom, Symdrome, Ultron, Les Souverains, Red Hulk, Loki, Ra’s Al Ghul, La Sorcière Rouge et tant d’autres ennemis qui semblaient être venus pour les aider. Violette fronça les sourcils, affichant une petite moue inquiète…qu’elle décida de ne pas montrer à l’équipe en face d’eux.

Dyson, lui, regardait Violette avec insistance, l’air de dire qu’ils devaient essayer de leur faire confiance. Violette tira le bras de Dyson pour l’emmener plus loin.

« Je veux bien de leur aide pour ce combat. On aura besoin de tous les bras armés possibles. MAIS une fois qu’on aura gagné notre guerre contre Thanos, soit on les tue, soit on les emprisonne soit on les expulse dans un autre monde mais je ne veux pas qu’ils restent ici. »

Violette coula un regard vers l’équipe d’ennemi avant de plisser les yeux. Après que tout le monde soit sorti du QG, Violette leur exposa quelques petits points, expliquant la nouvelle situation. Puis elle se tourna vers Dyson.

« Il faut qu’on aille combattre Thanos. Maintenant. J’ai un mauvais pressentiment ! Si on lui laisse du temps, il pourra préparer une riposte ou s’enfuir dans un autre monde. Et ça ne doit pas arriver ! » termina-t-elle en appuyant chacun de ses derniers mots.

Maintenant, il fallait juste trouver où se cachait Thanos. Il pouvait être partout…surtout avec ses pierres d’infinité.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi

Contenu sponsorisé








Thanosphobia | Violette & Dyson _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Thanosphobia | Violette & Dyson





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Centre ville