« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)


Partagez
 

 Le verre des excuses [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Violette Parr



« You shine like radioactivity »


Violette Parr


Le verre des excuses [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Le verre des excuses [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6447

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Sherlock&Nora)

Le verre des excuses [Fe] _


Actuellement dans : « You shine like radioactivity »


________________________________________ Jeu 18 Fév 2021 - 20:28

Le verre des excuses
ft. Jack Froteston


« Regarde ce que j’ai reçu ! »

Erwin lui avait donné plus tôt dans la journée dans le chèque qu’ils allaient donner à l’orphelinat. Une jolie somme de 10 000$ récoltée en une seule journée. Certes, ce n’était pas énorme par rapport à ce qu’une journée caritative pouvait apporter à New-York. Mais il ne fallait pas oublier qu’ils étaient à Storybrooke ici. Violette agita le chèque dans sa main en faisant un grand sourire à Hadès qui était installé à son bureau. Il semblait occupé. Il écrivait quelque chose. Et il fallait avouer qu’elle n’avait pas l’habitude de le voir aussi investi dans une tâche. Mais qu’importe. Violette se devait de le déranger. C’était important. Le maire leva les yeux vers Violette et regarda le chèque qu'elle lui tendait. Il fit un grand sourire

« Ah ! Ben voilà ! On va pouvoir faire de grandes choses maintenant à l'orphelinat ! D'ailleurs, je voulais te parler de ça. J'ai une idée dont je suis très fier. Tiens, faut que je te montre les plans ! »

Il se leva, et alla chercher près d'une armoire un carton où dessus il y a dessiné un plan. Vu le dessin du plan on pouvait facilement se demander s’il n’avait pas été réalisé par un enfant. En fait, c’était Norbert qui l’avait fait. Pas étonnant que ce soit aussi grotesque.

« Regarde ! »

Sur le plan, il y avait une maison dessinée avec noté "Orfelina" dessus. Cette faute d’orthographe était tellement horrible que Violette aurait pu saigner des yeux. A l’extérieur de cette maison, il y avait dehors un circuit de voiture avec des petites voitures dessinées.

« Un karting ! Ca pourrait les occuper les dimanches. J'ai testé ça y'a quelque jours de ça, et j'ai adoré. En plus si on le met à l'orphelinat, ça pourra faire venir du monde. Ca montrera plus les enfants, et ceux qui veulent en acquérir, auront qu'à le dire à l'accueil. Chaque enfant pourra avoir une tenue spéciale avec un numéro ou quelque chose comme ça pour qu'on sache lequel c'est, et que les futurs acquéreurs les distinguent de suite ! C'est pas énorme comme idée ? »

Violette coupa sa respiration, se pinçant les lèvres au passage. Elle était surprise par l’idée d’Hadès. Est-ce que cela relevait de leur champ de compétence ? Violette espérait que non pour que cette idée ne puisse jamais voir le jour. Même si au fond, l’idée n’était pas idiote…elle n’était pas sûre que transformer le paisible jardin de l’orphelinat en piste de kart soit génial, ne serait-ce que pour l’écologie. Violette se gratta la tête, quelque peu gênée.

« L’orphelinat appartient à la Mairie ? »

Violette priait pour qu’il lui réponde non. Hadès fit mine de réfléchir.

« Hum... je ne sais pas. Mais on peut toujours proposer le projet. Faudrait organiser un dîner ou quelque chose avec la personne qui gère le truc. Comme ça on pourra installer la piste de karting. »

Violette lui adressa un sourire rassurée en levant son index.

« Oui ! Faisons ça. Organisons une rencontre avec le propriétaire de l’orphelinat et proposons-lui ça. Mais d’abord, concentrons-nous sur la remise de chèque. Ça arrive vite ! Tu avances sur ton discours ? »

« A fond ! » répondit-il en retournant vers son bureau et en prenant sa feuille. « Je te lis le début ? »

Violette n’eut pas réellement le temps de répondre qu’il enchaîna directement.

« Avec mon équipe, on souhaite vous remercier pour vos nombreux dons bien baveux. » commença-t-il à lire avant de lui faire un sourire. « Ça fait référence au Kissing Booth. » Puis, il reprit. « Comme vous vous en rendrez compte dans le chapitre qui y est consacré dans mon autobiographie, qui sortira bientôt, les bisous ont apportés beaucoup de choses à notre ville et à l'orphelinat. »

« Hmmm…Tu devrais peut-être effacer les moments où tu parles de toi. Non ? On est plus en campagne électorale…ni en promotion de ton livre. » indiqua-t-elle en croisant les bras contre sa poitrine, mi amusée, mi agacée.

Hadès sembla très hésitant puis il remit sa tête dans la feuille pour relire silencieusement son texte. Après quoi il commença à gribouiller des trucs dessus.

« Comme vous vous en rendrez compte... bientôt... dans la bibliothèque d'Alexis Child, où un stand sera consacré à toutes ces réponses... » rectifia-t-il dans un clin d’œil. « …les bisous sont très importants à Storybrooke. »

Il se stoppa et releva la tête vers Violette.

« Là c’est mieux ? »

Mieux était peut-être un grand mot. L’idée de parler de son bouquin était toujours là. Mais Violette savait qu’elle n’allait pas pouvoir en tirer mieux.

« On va dire que oui. » répondit finalement Violette en levant les yeux au ciel tout en gardant son petit sourire sur le coin des lèvres.

**


La remise de chèque était sur le point de se terminer. Tout s’était bien déroulé. Et Violette avait même eu son moment de gloire lorsqu'Hadès rappela à tout le monde que c'était son idée à elle d'organiser le Kissing Booth. S’en suivrait un cocktail entre le personnel de la mairie, la presse et les différents membres de l’orphelinat (enfants comme personnel). Une petite réception qui n’enchantait pas réellement Violette. Certes, elle adorait les enfants mais elle n’avait pas forcément envie de ne plus s’entendre parler. Mais elle se devait de rester, ne serait-ce que pour faire bonne figure, et montrer qu’elle était bien dans son rôle à la Mairie.

En ce 18 Février, 4 jours après le Kissing Booth, tous avaient décidé de se réunir dans le joli petit parc de l’Orphelinat. Il fallait en profiter, cette journée était clémente. Les températures étaient douces et ça faisait du bien de sortir dehors après des semaines de température bien trop basses. Violette observa les enfants courir tous dans une direction bien précise. Et elle fut surprise de voir un camion de glace. Intriguée, la jeune femme s’avança vers le camion où une file indienne s’était formée. Il était un peu tôt dans l’année pour proposer des glaces, non ? En s’approchant, Violette aperçut le glacier dans le camion et paf…elle fit tomber son verre par terre.

« Vous allez bien Mademoiselle Parr ? » demanda un membre du personnel de l’orphelinat.

Sans vraiment le regarder, Violette hocha machinalement la tête. Elle ne quittait pas des yeux le camion et hésitait grandement sur ce qu’elle devait faire. 4 jours. 4 jours qu’il l’avait embrassé. 4 jours qu’elle ne lui avait pas donnés de nouvelles. Le pauvre, il n’avait toujours pas reçu de sms de Violette et n’avait donc pas son numéro ! En fait, ils ne s’étaient pas réellement parlé depuis leur aventure à Poudlard. Et c’était entièrement de la faute de Violette : elle avait bien trop peur. Bien trop peur de ce qui l’attendait si elle continuait sur ce chemin, bien trop peur de s’enticher de l’ex de son amie Alexis. Est-ce qu’il lui en voulait ? Violette ne l’espérait pas. Aussi. Il était temps qu’elle s’explique. Enfin pas forcément s’expliquer mais plutôt s’excuser. Oui. C’est ce qu’elle allait faire. Alors la jeune femme prit deux coupes de champagne sur le plateau d’un des serveurs.

Puis, prenant son courage à deux mains, Violette fit la queue et son tour arriva plutôt rapidement. Face à Jack, Violette perdit ses moyens mais arriva à garder les coupes en main. Elle essaya de ne pas trop rougir. Rohlalala…Quelle honte. Si ça continuait comme ça, il était évident qu’elle disparaîtrait réellement !

« Je… »

Elle tendit le verre de champagne à Jack.

« Le verre des excuses. »

Ok. Boire en plein travail c’était pas le top. Mais il était son propre patron non ? Et une petite coupe de champagne n’avait jamais tué personne hein !

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Jack Frostenson



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jack Frostenson


╰☆╮ Avatar : Jake Manley

Ѽ Conte(s) : Les Cinq Légendes
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jack Frost

✓ Métier : Glacier
☞ Surnom : Rémi
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 140

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Le verre des excuses [Fe] _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Jeu 25 Fév 2021 - 14:01


           


Hey sweety!
Quand nous sommes dans les moments les plus sombres de notre existence.. Il suffit de se souvenir de rallumer la lumière.








J’étais comme souvent, garé devant l’orphelinat, en train de distribuer des glaces. Gratuitement pour eux. Avec mes pouvoirs, en fabriquer était quelque chose de très simple et qui ne me coûtait rien en électricité. De manière générale, c’était la plus grosse facture pour les glaciers, mais pas pour moi. Avec de grands sourires, je les distribuais aux enfants. Ce n’est qu’à ce moment là, que je me rendis compte qu’en réalité, un événement était en train d’être fêté.

« Allez ! Y’en aura pour tout le monde ! Banane pour Gisueppe ! Schtroupmf pour Oliver ! Cassis pour Nathanaelle ! Vous bousculez pas ! »


Fronçant les sourcils, je me rendis compte qu’il s’agissait de donateur et du personnel de la mairie. J’avais la mâchoire légèrement serré. Je ne supportais pas les gens qui donnaient de l’argent à l’orphelinat simplement pour se donner bonne conscience ou avoir un peu de publicité. Aster, Nyx, Anna ou moi, nous étions différents. Nous donnions du Temps. Et c’était un bien précieux.
Quand je vis Violette se diriger vers moi, je terminais de servir les enfants. Quelque chose de froid, tomba de ma poitrine à mon estomac quand elle arriva, un verre de champagne à la main. Le verre des excuses ? Elle était sérieuse ? Elle ne m’avait pas contactée…

« Oh ! C’est très gentil, merci. »


Avec un léger sourire, je pris la coupe de champagne. Toujours derrière mon stand, j’en buvais un peu et je regardais l’attroupement dans le parc.

« Alors ? La campagne promotionnelle se passe bien ? »


Je ricanais. C’était avec une pointe de sadisme que j’avais dit cela. Il y avait des gens qui je n’avais jamais vu, et d’autres qui n’étaient là que pour avoir une visibilité. J’en étais certains. Peut être que moins de la moitié s’intéressait réellement à l’orphelinat.

« C’est bien, un peu d’argent, pour eux. Mais bon, tes sponsors sont un peu en quête de reconnaissance… Pas étonnant, quand on organise un événement où on se laisse embrasser par tout le monde. »


Poc. Mon verre, vide, venait de se poser sur le comptoir de manière un peu forte. J’avais un rictus sur le visage. Qu’est ce que c’était que ça ? De la jalousie ? Ca me faisait pareil que le jour où j’avais traversé la salle pour l’embrasser, ne supportant pas que d’autres le fasse. Appuyé sur le comptoir, je regardais au loin un homme assez musclé qui portait à lui tout seul 9 enfants.

« BOUUUUUAAAAH ! TONTON ROBERT PEUT ENCORE EN PORTER DOUZE DE PLUS ! ALLEZ MATHIAS ! MONTE ! »


Je ricanais. Lui, c’était un vrai. Il était là pour les enfants. D’ailleurs, je fronçais un peu les sourcils. Il ressemblait étrangement à Violette. Ah. Je me souvenais du scandale qu’il avait fait… Ca devait être son père.

« Ton papa est exceptionnel. Bref, j’accepte tes excuses, et moi aussi je vais te faire un petit cadeau. Je vais même faire un cadeau à tout le monde ! Ca sera ma contribution pour tout ce que tu as fait pour eux, chérie ! »


Avec un clin d’oeil espiègle, je la regardais, appuyé sur le comptoir de mon camion, un peu rêveur. Je voyais tous ces enfants jouer, et tous ces adultes qui se parlaient avec un air ampoulé. Penchant la tête sur le côté, je continuais de les observer. Monsieur Parr était à son 17ème enfant porté. Un cordon de sécurité venait de s’établir autour de lui en cas de chute.

« Tu vois, le genre de cadeau qu’on oublie pas ! Qui est vraiment sympa pour les enfants, et qui te permettra de voir qui est là pour la gloire ou non ! Je suis sûr que ca va te plaire ! »


Sans prévenir, j’étais parti dans mon camion. Avec un léger sourire, j’avais pointé mon bâton vers le ciel. L’instant suivant, un éclair bleu ciel décolla du bâton pour aller se diriger vers un nuage. La température descendit brutalement et…

« Oh ! Il neige !!! M’sieur Parr ! Il neige ! »


« Hein ? Quoi ? OH ! »


La neige arriva. D’abord par petits flocons… Puis par d’énormes. Quelques instants plus tard, quelques centimètres étaient en train de se former, les enfants se mirent à jouer, éclater de rire. Certains adultes, dont Monsieur Parr, se joignirent à la partie de boule de neige improvisé. Des éclats de rire partirent dans tous les sens. Les autres adultes, commencèrent à râler et se dirigèrent vers l’orphelinat en se plaigant bruyamment.

« Cadeau. Ca paiera ton retard à m’avoir contacté ! »


Et toc. Sa petite sauterie était pourrie. Avec un léger clin d’oeil, j’allais descendre pour me diriger vers Violette. Je voulais aller la voir de plus prêt. Mais… Une énorme boule de neige, d’environ un mètre de diamètre percuta mon camion, juste entre moi et Violette. Je tournais la tête pour voir le coupable… Tout le monde semblait absorber dans sa bataille. Une petite fille me regarda.

« Jack ! C’est Monsieur Parr qui te l’a envoyé ! »


« Cafteuse ! »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Meilleur Souhait.
Fermez les yeux. Croyez y jusqu'aux bouts. Et vous vivrez vos rêves.

Violette Parr



« You shine like radioactivity »


Violette Parr


Le verre des excuses [Fe] Gfr6

╰☆╮ Avatar : Danielle Campbell

Ѽ Conte(s) : Les Indestructibles
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Violette Parr

✓ Métier : Adjointe à la Mairie chargée de la communication + de la campagne électorale
Le verre des excuses [Fe] Maire210

٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 6447

✓ Disponibilité : Fermé (Family Parr ; Honey ; Stefan ; Meredith ; Jack ; Event Slife ; Dyson² ; Sherlock&Nora)

Le verre des excuses [Fe] _


Actuellement dans : « You shine like radioactivity »


________________________________________ Ven 26 Fév 2021 - 16:35

Le verre des excuses
ft. Jack Froteston


« Campagne promotionnelle ? »

Violette arqua un sourcil interrogateur, légèrement vexée de cette question. Est-ce qu’il fallait comprendre qu’il ne prenait pas au sérieux l’événement que Violette avait organisé et l’œuvre caritative derrière tout cela ? Apparemment oui, puisqu’il pensait que ses sponsors étaient en quête de reconnaissance. Violette croisa les bras contre sa poitrine, réellement vexée. Mais elle ne resta as vexée bien longtemps. Elle devint rapidement perplexe, notamment face au pique lancé par Jack.

« Ca n’avait pas l’air de t’avoir dérangé de pouvoir embrasser la personne de ton choix. »

Et deuxième poc. Violette posa également son verre sur le comptoir. 1 partout, la balle au centre. Violette aimait bien cette petite tension qu’il y avait entre eux, c’était amusant et léger. Violette aurait pu enchaîner pour prendre l’avantage mais la voix portante d’un homme lui fit changer ses plans. Les yeux écarquillés, Violette pivota sur ses pieds. Elle observa son père faire guise d’attraction vivante. Qu’est-ce qu’il fichait là ? C’était une fête privée entre la Mairie, la Presse et l’Orphelinat. Aux dernières nouvelles, Mr Parr ne faisait partie d’aucun des trois…Ah moins qu’il ait obtenu un nouveau job sans tenir au courant sa fille chérie. C’était possible. Parfois il était difficile à suivre.

Violette soupira intérieurement. Elle ne savait pas ce qui était le pire dans l’histoire : que son père soit là ou que Jack l’ait remarqué ? Sans doute un peu des deux.

« Exceptionnel ne serait peut-être pas le mot que j’aurais utilisé. »

Clairement pas. Elle aurait plutôt utilisé, collant ou envahissant. Néanmoins, en le regardant plus longuement, Violette était forcée de constater qu’il était exceptionnel avec les enfants. Et ça, elle ne pouvait pas lui enlever. Elle se souvenait encore de son enfance à ses côtés. C’était un excellent père, prêt à tout pour ses enfants. Il avait de l’amour à donner et il le faisait auprès des enfants de l’orphelinat. Pouvait-elle le blâmer pour cela ? Non ! Sauf s’il venait à s’immiscer entre Violette et Jack. C’était bien le genre de Mr Indestructible de faire cela !

« Un cadeau ? Pour tout le monde ? »

Violette aurait préféré un cadeau uniquement pour elle. Surtout, elle ne voyait pas ce qu’il pouvait offrir à autant de monde. L’Indestructible se tourna de nouveau vers Jack, l’observant dans son camion de glacier. Elle secoua la tête de gauche à droite, avec un léger sourire, continuant de le regarder – tout en évitant de plonger son regard dans ses yeux bleus.

« Ne m’appelle pas comme ça. »

C’était bien trop bizarre. Même Dyson ne l’appelait jamais ainsi. Seuls ses parents l’appelaient comme cela. Alors, même si ça ne partait pas d’une mauvaise intention, Violette voulait mettre les points sur les i. Néanmoins Violette ne préféra pas en rajouter davantage. Elle n’avait pas envie de lui demander s’il avait réussi à tourner la page sur Alexis pour réussir à appeler Violette comme ça. Ah moins qu’il appelait toutes les filles comme cela ? Et là, ça serait sans doute aussi un problème pour Violette. Alors heureusement ils avaient autre chose sur lequel se concentrer : le fameux cadeau. Son cadeau permettrait de voir parmi les invités qui était là pour la gloire ou non. Tout ceci était intriguant. Quel genre de cadeau avait un tel pouvoir ?

« Je me demande bien ce que ça peut être… »

Et sans prévenir, Jack était parti à l’intérieur de son camion. Il revint rapidement au niveau du comptoir avec un bâton. Violette fronça les sourcils. Il se prenait pour Gandalf ? Violette avait failli lui faire la remarquer lorsqu’elle se rappela qu’il lui avait dit, lors de leur mission Harry Potter, qu’il était le gardien de la joie et de l’hiver. C’était surement de ce bâton qu’il puisait ses pouvoirs. Violette le regarda faire très attentivement. Un éclair bleu décolla et toucha un nuage. Violette frissonna de froid. Il fallait dire qu’elle ne s’était pas habillée très chaudement. Elle avait profité de ce jour de beau temps pour sortir des vêtements de la prochaine saison. Et finalement, en voyant la neige tomber, Violette regretta sa décision.

Néanmoins, la joie sur les visages des enfants ne put que faire sourire Violette. Parmi les enfants, il y avait aussi quelques adultes qui avaient gardé leur âme d’enfant. Et parmi eux, il y avait son père. L’Indestructible leva les yeux au ciel, un sourire en coin. Tel père, telle fille ? Parce que c’était pareil pour Violette. A l’inverse de nombreux adulte, Violette n’était pas dérangé par ces flocons et encore moins par la bataille de boule de neige qui venait de débuter.

« Ton cadeau est vraiment génial ! Bravo ! » complimenta Violette. « Les enfants et les grands enfants sont ravis. Et je t’avoue que moi aussi. »

Vu qu’elle faisait partie de cette catégorie de grands enfants. Pas tous les jours, pas tout le temps. Mais là, elle en avait envie. Néanmoins, avant de pouvoir s’amuser avec les enfants, il fallait qu’elle s’éclaircisse un point avec Jack. Pourquoi est-ce qu’elle avait pris autant de temps à le contacter. Il avait le droit à son explication.

« D’ailleurs, par rapport à cela. Tu mérites une explic… »

Mais Violette fut coupée par le bruit de l’énorme boule de neige qui percuta le camion de Jack. Pile poil entre eux deux. Il était évident que ce n’était pas une boule de neige perdue. Non. Cette boule avait été envoyée sur eux…comme pour empêcher tout rapprochement. Violette fronça les sourcils en pivotant sur le côté, cherchant un coupable. Et au même moment où elle se dit qu’elle avait trouvé le parfait coupable, une petite fille confirma son idée. Son père lui foutait la honte et elle comptait bien se venger !

« Alors ? Tu le trouves toujours aussi exceptionnel mon père ? » lui lança-t-elle après un léger soupir qui laissa place à un petit sourire espiègle sur son visage.

En tout cas il fallait bien reconnaître que les pouvoirs de Jack étaient vraiment cool. Contrôler la température pour créer de la neige, c’était plutôt cool. Et vachement utile en y pensant ! Violette se tourna vers Jack, faisant style que la boule de neige ne lui avait pas donné envie de rentrer dans la bataille. C’était faux, bien évidemment. Mais il fallait échafauder un bon plan pour prendre son père par surprise. Et la première étape était de faire comme si de rien était.

« Eh dis, est-ce qu’on peut louer tes pouvoirs pendant les canicules à venir cet été ? Promis, je veux simplement louer tes pouvoirs, pas ta personne. Je suis pas fan des escort boys. » précisa Violette.

Même si finalement dans ce qu’elle venait de dire tout était étrange. Violette fit un petit geste de la main.

« Oublie. » soupira Violette avant de prendre un air plus sérieux. « Ok. J’ai une idée pour nous venger de mon père. Car crois-moi, il ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Il n’aime pas trop voir des garçons tourner autour de moi…sauf s’ils s’appellent Dyson ! »

Au moins il était prévenu. Violette se rapprocha doucement mais surement de Jack. D’abord pour faire chier son père, mais aussi pour éviter que des oreilles indiscrètes n’entendent le plan de Violette.

« Il n’y a pas que toi qui a des pouvoirs monsieur. Ce que je te propose, c’est que tu commences à l’attaquer. Il risque de se protéger, peut-être même avec des enfants en bouclier ! Mais…je vais le prendre par surprise. Admire ! »

La seconde d’après, plus personne ne se tenait aux côtés de Jack. S’il n’y avait pas eu Alexis dans les pensées de Violette, elle se serait surement permis un bisou sur la joue du glacier. Mais sa loyauté envers son amie lui empêcha cela. A la place, elle frôla la main de Jack avec la sienne avant de courir vers les enfants qui s’amusaient à lancer des boules de neige. Elle contourna son père, bien trop occupée à observer Jack, prêt à répliquer. Cela l’empêcher de regarder les traces de pas que Violette laissait dans la neige.

Se postant sur le côté de son père, à quelques mètres de lui, Violette fit rapidement et maladroitement une boule de neige qu’elle lança sur son père.

« BAM ! » s’exclama Violette, toujours invisible !

Elle se décala pour éviter de prendre une nouvelle attaque de son père. Elle tenta de courir pour rejoindre Jack et l’inviter à participer. Mais cette fois-ci, son père remarqua ses traces de pas et parvint à la toucher sans difficulté. Violette redevint visible aux yeux de tous. Elle mima le fait d’avoir été touché au combat. Elle exagéra même en portant une main à son front tout en balançant sa tête en arrière.

« Je suis touchée ! » annonça-t-elle d’un ton faussement grave avant de tomber au sol. « Soldat Jack, j’ai besoin de vous ! » déclara-t-elle avant de laisser un rire.

C’était trop dur de rester sérieux face à ce qu’elle était en train de faire : jouer à la comédie pour entraîner Jack dans une partie de boule de neige mouvementée.

☾ ANESIDORA

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81260-a-lone-girl-a-lone-wo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81777-chaque-personne-fait-partie-d-un-groupe-relationnel http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t85481-la-trepidante-vie-de-violette-parr-miss-indestructible http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t81497-_littlehappyvi En ligne

Contenu sponsorisé








Le verre des excuses [Fe] _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Le verre des excuses [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ L'Orphelinat