« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-56%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
60 € 135 €
Voir le deal

Partagez
 

 “Mieux vaut en haillons que tout nu.” avec Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alec Sacabeu



« Si t'es un boulet,
tape dans tes gants ! »


Alec Sacabeu


╰☆╮ Avatar : Joe Manganiello

Ѽ Conte(s) : Barbie Coeur de Princesse
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Hervé

✓ Métier : Dealer - Strip teaseur et....
“Mieux vaut en haillons que tout nu.” avec Gabrielle Hmch

☞ Surnom : Mel, Axel, Olaf ...
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 669

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

“Mieux vaut en haillons que tout nu.” avec Gabrielle _


Actuellement dans : « Si t'es un boulet,tape dans tes gants ! »


________________________________________ Dim 28 Mar 2021 - 19:31

“Mieux vaut en haillons que tout nu.”


N
oël 2009.
Alec était en train de réajuster ses affaires. Il n’aimait pas faire partit de la société prout prout de New York et devoir faire des courbettes à des personnes qui ne savaient même pas être bons dans leur travail. Alec lui était bon… assez bon pour être appeler pour des soirées comme ça, et être sûr qu’il trouverait une ou deux clientes dont il assouvira les fantasmes les plus sales. Il avait prit un habit de serveur, c’était le mieux, et déambulait parmi les invités. Appuyer son regard dans les décolletés de quelques femmes et faisait des sous entendus qui seraient compris même par le plus pur des enfants. Il avait dû travail. Alors qu’il était en train d’attendre, une main se glissa sur ses fesses.

Il tourna la tête pour voir une vieille femme aigrie. Peut être pas si vieille que ça. Il ne pouvait pas voir son visage, mais il voyait les cheveux blancs tirés en arrière … et il sentait la main baladeuse qui ne demandait qu’une chose. Se penchant vers la vieille femme, il lui fit son sourire racoleur, coquin, sensuel, qui marchait si bien avec toutes les femmes, et la plupart des hommes.

- Si vous voulez qu’on s’envoie en l’air, ma chère, il faudrait payer. Cela vous conviendrait il ?

La vielle fit un hoquet de surprise. Elle ne s’attendait pas à une proposition si directe, très certainement. Elle sortit de son réticule une liasse de billet qu’elle mit dans la poche de son pantalon de la plus simple des manières. Elle se releva doucement. Comme elle se relevait toujours. Et elle fit un signe à Alec de la suivre dans le couloir. Avec la liasse de billet dans la poche, elle en avait pour toute la nuit et même un supplément.

Il la rejoint dans le couloir. Ils étaient seuls. Il s’approcha d’elle pour la caresser. Elle appréciait, mais elle resta muette le temps de réfléchir certainement.

- Avez-vous donc autant besoin d’argent que cela ?
- Nous ne sommes pas tous riche vous savez… Certaines personnes ont besoin d’un peu plus de … contact pour vivre dans ce monde.

La femme aux cheveux blancs se laissa toucher. Elle ne bougeait pourtant pas. Et alors qu’Alec ne comprenait pas trop ce qu’elle voulait, gémissant de plus mais immobile, elle se recula.

- Je vous donnerais le double si vous faites quelque chose pour moi.

Alec l’observa. Il ne voyait pas son visage, mais il ressentait son alerte rouge se mettre en marche… elle allait le jeter dans un problème, elle le sentait. Se rapprocha d’Alec, elle lui murmura à l’oreille.

- Il y a une jeune femme ici qui a … besoin de s’envoyer en l’air, cela deviens urgent. Croyez-vous pouvoir l’amener à enlever sa robe et passer du bon temps avec vous ? Si votre réputation est véridique, je suis sûr de regretter de vous avoir laissé partir ce soir….

Elle fit quelque chose de sensuellement dégeulasse sur son cou, mais Alec réagit de la manière qu’un homme devait réagir à cela… Il sourit. Il était un prostitué… Qu’on le paye pour faire des choses à une autre personne, des fois même en regardant, ça lui était déjà arrivé bien plus qu’une fois … alors il sourit et accepta.

La vieille femme lui montra une femme au loin. Une femme mince, les cheveux blonds. Il ne pouvait pas dire si elle était belle ou non. Il prit l’argent de la vieille et alla le rangeait dans ses affaires pour ne pas qu’elle change d’avis. La vieille lui palpa les fesses encore avant de le laisser partir. Elle prévient aussi qu’elle avait prit une chambre, le numéro 25, pour plus d’intimité. Il s’avança alors vers la jeune femme, enleva le nœud papillon des serveurs pour le mettre dans la poche d’un autre, se tourna pour se décoiffer. Il ne dépaysait pas. Alors il s’approcha de la jeune femme aux cheveux de blé et sourit de toutes ses dents.

- Enchanté Mademoiselle, vous semblez vous ennuyez dans cette soirée, puis je vous tenir compagnie pour qu’on se baigne de l’ennuie ensemble ?

Bah oui, il n’allait pas lui dire « Mademoiselle, on m’a dit que vous aviez bien besoin d’un coup de sexe sans attache et sans problème, vous montez dans ma chambre ? »… ça ne se fait pas … et Alec le savait. Il lui sourit alors en prenant un verre et le tendant à la jeune femme.

Il ne pouvait pas savoir, lui, que, plus loin, dans la chambre 25, des caméras étaient en train d’être mise… et que la vielle femme en manque n’était autre que la mère de la première rivale pour un shooting de Gabrielle … il ne pouvait même pas savoir que Gabrielle était un mannequin parce qu’il ne voyait que leur corps et que ça ne lui donnait aucune envie particulière. Il n’avait jamais eu envie d’aucune femme, et d’aucun homme, sauf de Liliann mais on a un rp complet pour parler de ça … Dans tous les cas, il savait faire en sorte d’avoir l’air d’avoir des envie, et Popolle aussi le savait, mais ça n’allait pas plus loin. Alors pourquoi irait-il observer des mannequins ?

C’était sans aucun intérêt pour lui. Sauf peut être pour aider les stylistes du club à trouver des habits qui font bien ressortir les formes des femmes … mais sinon … il s’en fichait pas mal et ne voyait dans la blonde, qu’une grande blonde. Ses yeux essayaient de voir son visage, mais il savait en être incapable, aussi préféra t il faire semblant d’observer la salle et les gens qui s’y trouvent.

C’était … une exposition ? Et Alec savait que lors de ces moments, aux ouvertures d’expositions, beaucoup de personne était là pour profiter des autres, pour se faire des contacts …. Lui, il se faisait des clientes, et ça ne manquait presque jamais.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

Unbroken Requiem
Le monde a mis le passé à l'épreuve. Pourrait il supporter le présent en se pardonnant ? Et avancer vers le futur ?Beylin
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83552-qu-importe-les-souven http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83631-si-vous-voulez-toucher-faudra-payer-liens-d-alec http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t83629-et-si-on-se-mettait-a-poil-rps-d-alec
 Page 1 sur 1

“Mieux vaut en haillons que tout nu.” avec Gabrielle





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Le monde réel :: ➹ Amérique