« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

La Quête de Vénus, c'est maintenant sur Disney Rpg ! 3 Récompenses à Gagner !


Partagez
 

 Un tour en moto ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ava Smith



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Ava Smith


╰☆╮ Avatar : Dove Cameron

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Avalanche

✓ Métier : Cascadeuse
Croyez en vos rêves, peu importe leur impossibilité.

☞ Surnom : Blondie, Blondinette, La petite
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 320

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Un tour en moto ?  _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Mer 7 Avr 2021 - 23:03


Un tour en moto ?
Ft. Jay & Ava


Ava avait hésité plusieurs jours avant d’envoyer un message à Jay. Elle avait regardé pendant des heures la carte, la faisant tourner entre ses mains. Il lui avait peut-être donné sa carte simplement parce qu’il était triste pour elle. Elle n’avait pas vraiment l’habitude de dire ce qu’il s’était passé. Il n’y avait pas grand monde d'occourant. Mais elle s’était sentie en sécurité, rassurée par la présence du jeune homme. C’était étrange en soi. Elle avait eu un sourire idiot sur les lèvres durant les jours suivants, comme si, elle n’avait jamais été triste. Pour la réalité l’avait de nouveau frappé. En plein fouet, mais elle ne voulait plus être cette personne triste, cette personne qui n’arrivait pas à avancer. Mark n’aurait pas voulu ça. Elle qui avait sombré bien trop bas. Elle savait qu’elle était passée par tellement d'étapes. Le choc, le déni, la colère, la dépression. Mais elle savait qu’elle avait été en dépression depuis le début, sans vouloir manger et ne rien faire. Puis, il avait eu la résignation. Maintenant, elle devait essayer d’avancer, de reprendre goût à la vie.

Alors, elle avait pris son courage à deux mains avant d’envoyer un message au beau brun. Et c’était comme ça que la discussion avait été entamé. Elle lui avait parlé presque tous les jours, lui parlant de tout, de ses pensées, souvent négatif, mais, dans le fond, ça faisait du bien de pouvoir dire tout haut ce qu’elle avait sur le cœur. Mais elle en avait aussi appris bien plus sur le jeune homme. Elle ne comprenait toujours pas comment elle avait pu se confier à lui. Et pourquoi lui ? Elle aurait pu sans doute tomber sur quelqu’un d’autre, mais elle savait d’avance qu’elle ne lui aurait rien dit. Ava avait senti quelque chose au plus profond d’elle quand elle l’avait vu. Mais elle ne savait pas ce que c'était.

En se levant en ce beau matin, elle avait décidé d’aller lui rendre visite. Peut-être qu’elle aurait dû lui envoyer un message. Mais elle voulait lui faire une surprise, puis sinon, elle rentrerait tout simplement chez elle. C’était une solution. Habillée d’une jupe en velours, un col roulé ainsi qu’une d’une veste. Malgré qu'il faisait bon, on ne pouvait pas dire qu’il faisait extrêmement chaud. Enfilant ses bottines, elle attrapa son téléphone ainsi que son sac à main avant de quitter le garage. Comme souvent, tout le monde était parti au travail et Sally à l'école. Elle savait qu’elle aussi, elle devrait reprendre le travail. Mais elle voulait être sûre de se sentir complètement elle pour pouvoir le faire.

Elle décida d’aller à pied jusqu’au travail de Jay, mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il ne soit pas là. Heureusement, elle savait où il habitait. Elle hésita un moment avant de s’y rendre. Ca serait sans doute mal vu qu’elle aille toquer à sa porte sans le prévenir. Au pire, si elle n’avait pas le courage jusqu’à la fin, elle ferait demi tour. Soupirant, elle marcha bien moins vite en voyant la maison du jeune homme au loin. Puis, elle le remarqua dans l’allée de sa maison. Sa moto était sortie. Un petit sourire se dessina sur ces lèvres alors qu’elle s’arrêta au bout de l’allée.

“Alors voici la bête. Jolie moto.”

Ava le regarda, un grand sourire aux lèvres, alors qu’elle s’approchait doucement de lui. Pourquoi se sentait-elle tout d’un coup timide ? Pourtant, elle avait très bien parlé avec lui au téléphone. Mais c’était souvent différent en vrai. Il pouvait voir toutes les émotions ou les sourires idiots qui pourraient venir habiller son doux visage. S’arrêtant à quelques centimètres, elle ne savait pas quoi faire. Lui faire la bise, lui serrer la main. Elle se posait clairement trop de questions.

“Je suis passé à ton travail. On m'a dit que tu étais en repos. J’espère que je ne te dérange pas.”

Elle était prête à faire demi-tour à tout moment. Enfin surtout en fonction de la réponse de Jay. Dans le fond, elle espérait pouvoir passer un petit moment avec lui. Même si, ce n’était que quelques minutes. Passant une main dans ses cheveux, elle ne savait pas quoi faire. Elle se sentait à la fois heureuse mais aussi gênée. On pouvait clairement la comparer à une enfant de cinq ans. La dernière fois qu’elle avait été comme ça, c’était avec Mark, et elle ne voulait pas que ça recommence. Pas maintenant, pas tout de suite. Non. Alors, elle préféra enfuir les sentiments étranges bien au fond d’elle. C'était sans doute sa façon à elle de se protéger et surtout de se mettre des barrières pour ne pas souffrir à nouveau. Puis, elle savait, bien au fond d'elle, qu'il serait la personne qui casserait ses barrières une part une, pour venir toucher la touchée en plein cœur. Il serait sans doute la personne qui lui redonnerait espoir en l'amour et tout ce qu'il pouvait apporter de bon.

© Belzébuth



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

L'amour d'une femme est un paradis de secrets.
@Shiya.

Jamie Skyrunner



« Mangez 5 fruits
et légumes par jour ! »


Jamie Skyrunner


╰☆╮ Avatar : Garrett Hedlund

Ѽ Conte(s) : La Planète au Trésor
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Jim Hawkins

Un tour en moto ?  6a450e1a2c9a6f235fd83e38fa03c032798fdbffr1-353-200_hq

☞ Surnom : Jay
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 755


Un tour en moto ?  _


Actuellement dans : « Mangez 5 fruits et légumes par jour ! »


________________________________________ Hier à 10:36


Would you ride with me?
Ava & Jay


You can hear my engine hummin', comin' rumblin' up the road
And I know when you meet me at the fence line in the sunshine
You'll be lookin' fine in your bandana and your blue jeans
Baby, would you ride with me ?

Les choses avaient changés. En bien, assez surprenamment quand on connaissait la vie de Jamie. Les dossiers sur lesquels il travaillait s’était tous conclu de la meilleure des manières, des enfants retrouvant des familles aimantes après avoir vécu l’enfer, des mères célibataires obtenant gains de cause grâce à lui, des pensions alimentaires arrachées à des immenses connards que Jamie prendrait plaisir à surveiller et à rappeler chaque mois le cas échéant. On l’avait même félicité en haut lieu, chose qui, même si elle n’avait pas vraiment d’importance, avait fait plaisir à Jamie. L’enfant rebelle en lui était ravi de faire trembler les méchants et de remporter des victoires, supporté, pour la première fois, par la loi. Il se sentait comme un défenseur, un de ceux qui faisait bouger les choses ! Il avait même reprit sa guitare, pour le plus grand plaisir d’Axel et Eggsy, qui n’avait de cesse de lui demander de jouer (et d’écrire des chansons d’amour, non sans insister lourdement sur le prénom d’une personne, qui justement faisait partie des changements agréables de sa vie). Ava. Surtout et avant le reste, il y avait Ava.

Jamie n’avait pas très bien comprit ce qui s’était passé, à la suite de cette soirée étrange dont Storybrooke semblait avoir le secret. Ils avaient finit la soirée en discutant un peu de leur vie précédente, de son monde fait d’engins et de moteurs, de roues et de bitume et lui avait parler de l’espace, de son Solar-Surf qui lui manquait tellement mais qu’il avait remplacé par le surf et la moto, des créatures toutes plus incroyables qu’il avait pu voir dans sa courte vie de pirates de l’espace, puis minuit était arrivé et ils s’étaient séparés. Et après ça, plus rien. Et pourtant, Jamie avait su, immédiatement, que ce ne serait pas la fin de cette rencontre. Même quand les jours avaient passés, même quand il s’était surprit à attendre un message qui ne venait pas, même quand il avait fait l’erreur d’en parler à Axel, qui avait bien sûr prévenu Eggsy, qui s’était lancé dans une vraie traque à l’info concernant Ava -ce que Jay avait totalement désapprouvé, surtout quand il avait commencé à dire qu’il en parlerait à son père, qui, même si Jamie ignorait son réel boulot, était clairement dans la surveillance. Les ‘ninjas de l’amour’ l’avait même poussé à leur interdire de chercher à entrer en contact avec elle, sous peine de représailles -à savoir, ne plus leur parler ni jouer à la PS5 avec eux, ce qui s’était révélé assez efficaces… des enfants de 5 ans…

Puis, un jour, en pleine demi-journée de travail sur un dossier de pension alimentaire, son téléphone vibra, dévoilant un message d’un numéro inconnu. Et aussitôt, un sourire, un peu bête, traversa le visage de Jamie. Il répondit quasi immédiatement, et si Ava ne répondit que bien plus tard, Jamie eu pourtant exactement le même sourire. Il ne savait pas exactement pourquoi, mais discuter avec elle… Le faisait sourire. Alors certes, cela faisait longtemps qu’il n’avait pas rencontrer de nouvelles personnes mais il pouvait clairement ressentir l’excitation que l’on ressentait, adolescent, quand un nouvel ami débarquait dans votre vie. A croire qu’il n’avait jamais évolué. Mais peu importait au fond. Cela lui faisait du bien. Cela le mettait de bonne humeur, lui donnait des regains d’énergie, de créativité ! Il se sentait… Mieux. Vraiment mieux. Les jours n’étaient plus simplement des journées de 6h à 23h, mais elles comportaient toutes un petit quelque chose, un instant, une parole, pas forcément d’Ava d’ailleurs, qui les rendaient réellement importantes. Comme si pour la première fois depuis longtemps, il avait le droit de vivre une vie normale. Et heureuse.

Bien sûr, toutes les conversations qu’ils partageaient n’étaient pas heureuses. Ni faciles. Ava était en deuil, les souvenirs, le quotidien, toutes ces choses la dévoraient par instant, même si elle mettait du temps à le reconnaître. Normal, selon Jamie. Le deuil n’était pas une étape que l’on pouvait réellement définir. Même si il comprenait le besoin des psychiatres de mettre des noms sur les fameuses ‘étapes du deuil’, pour lui les labelliser ne faisait que les rendre plus confuses. Le deuil était tellement personnel, tellement interne… Chacun le vivait à sa manière, chacun mélangeait et mixait ensemble telle ou telle étape. C’était un engrenage complexe, privé, personnel. Alors il fit de son mieux pour la soutenir, pour l’aider, pour l’écouter, vraiment. Par moment, il se sentait dépassé, ne sachant comment lui apporter son aide, à d’autres, il se surprenait à trouver les mots justes, les mots qu’il fallait, au bon moment. Parfois, il se contentait de l’écouter pleurer, parce que c’était tout ce qu’il pouvait faire.

D’autres jours, ils parlaient d’avant. Visiblement, son côté ‘alien’ l’intriguait, autant que lui était intrigué par son côté ‘voiture’. Parfois encore, ils ne faisaient que parler de leur série préféré, ou pire encore, leur groupe de musique préféré. Jamie lui avait même déjà jouer un morceau de guitare au téléphone, sans chanter. De la country, bien sûr, autant parfaire le tableau du cowboy. Country qu’il écoutait d’ailleurs, quand elle apparut, de l’autre côté de la barrière blanche qui bordait sa résidence. Assez étrangement, cela donnait aussitôt à l’instant un aspect de film, qui fit sourire Jamie malgré lui. Rapidement cependant, il baissa le volume de sa radio, prenant un chiffon pour s’essuyer les mains, avant de se lever de son tabouret, contournant sa moto.

-Eh oui, la voici. Ava, je te présente Mandy, ajouta-t-il en désignant sa moto. Mandy, voici Ava, conclue-t-il, avec un sourire. Bonjour.

Ils ne s’étaient pas encore parler de la journée, alors cela lui sembla important de le dire. Cependant, il ne su pas exactement quoi faire, lui serrer la main étant impossible au vu du cambouis qui la recouvrait, et il ne savait pas trop si il devait ou non lui faire la bise. ‘Bonjour’ serait donc suffisant.

-Pas du tout, je faisais juste l’entretient de Mandy, je comptais aller me balader un peu, près de la plage. Faire du surf peut-être, je n’avais pas encore tout à fait décidé.

Il eu un sourire, tout en continuant à s’essuyer les mains. A côté d’elle, il avait définitivement l’air d’un pouilleux, avec sa chemise à carreaux, son vieux jeans et ses bottes de mécano.

-Tu veux entrer ? finit-il par ajouter, réalisant que la clôture les séparaient toujours.

Avant qu’elle ne puisse répondre, il ouvrit le petit portail du coude. L’allée de la résidence était composé de l’entrée de deux garages, et d’un porche, le jardin se trouvant à l’arrière. Jamie avait réussi à négocier pour que sa moto puisse rester dans l’un des garages, qu’il partageait avec d’autres résidents, son pick-up étant garé un peu plus loin dans la rue. Du pied, il tira son tabouret, qu’il désigna à Ava, si elle souhaitait s’asseoir.

-Il y a un frigo dans le garage, si tu as soif. Normalement, il y a du soda, je crois.

Il était plus vraisemblablement rempli de bière, mais ça c’était un autre débat.

-Qu’est-ce qui t’amènes ici ? Pas que ça me dérange, au contraire. Je suis content de te voir.

Il eu un sourire, sincère, avant de légèrement baisser les yeux.

-ça change. C’est plus sympa que de t’avoir au téléphone.

De nouveau, il eu un sourire, la regardant dans les yeux cette fois. Après tout, c’était vrai, rien ne valait les interactions en réel.
(c) DΛNDELION

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
.
Quelques soupirs pires qu'un désir
His laugh, echoes down the hallway. Carved into my hollow chest, spreads over the emptiness. It’s bliss. He started to smile. Her heart is set ablaze like the starry night.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t7536-jamie-skyrunner-je-veu http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t25959-chevalier-servant-a-temps-plein#225393 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t8333-tu-ne-te-doutes-pas-une-seconde-que-ton-histoire-pourrait-changer#67963

Ava Smith



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Ava Smith


╰☆╮ Avatar : Dove Cameron

Ѽ Conte(s) : Planes 2
Ѽ Dans le monde des contes, je suis : Avalanche

✓ Métier : Cascadeuse
Croyez en vos rêves, peu importe leur impossibilité.

☞ Surnom : Blondie, Blondinette, La petite
٩(͡๏̯͡๏)۶ Cadavres : 320

✓ Disponibilité : Présent chef *-*

Un tour en moto ?  _


Actuellement dans : « Je n'ai rien d'un membre lambada ! »


________________________________________ Hier à 20:11


Un tour en moto ?
Ft. Jay & Ava


Jay. Voilà la personne qui occupait toutes les pensées d’Ava. Jay avait été la personne qui l’avait écouté pendant de longues heures. Elle avait pleuré, bien trop. Elle lui avait tout raconté, leur rencontre à cause d’un accident de machine à laver. Elle promit de ne plus se tromper entre la lessive et le liquide vaisselle. Puis, elle avait raconté chaque étapes qui faisait qu’elle avait aimé cet homme. Jusqu’à ce qu’il disparaisse. Puis, les pleurs, les larmes ont laissé place aux sourires et aux rires. Jay est arrivé dans sa vie et il a tout changé. Comme s'il était la lumière au bout de ce tunnel. Pourquoi lui ? Ava ne savait pas. Elle savait juste qu’il était tellement plus simple de lui parler. Elle lui avait raconté ses débuts en tant que cascadeuse, les films dont elle avait été une doublure. Des bleus qu’elle avait pu avoir sur le corps après des longues journées de tournage. Elle avait de nouveau la joie de vivre, même si, à certains moments, elle savait que Mark reprendrait sa place dans ses pensées. Mais elle n’était plus triste de penser à lui. Non, elle pensait qu’au bon moment. Dans le fond, elle savait qu’il serait plus qu’heureux de la voir refaire sa vie, de sortir de nouveau. Et elle était contente de pouvoir le faire.

Elle n’aurait jamais pensé s’attacher à quelqu’un aussi vite. Non, elle ne le remercierait jamais assez d’avoir écouté tout ce qui pouvait la traverser. Ava avait peur qu’il ne pense qu’elle se servait de lui ou autre bêtise qui pouvait lui faire peur. Car ce n’était pas le cas, non, tout au fond d’elle, elle ressentait quelque chose. Quelque chose de fort, de vrai. Sans doute bien plus fort de ce qu’elle avait pu ressentir avec Mark. Et elle avait peur, la peur de faire n’importe quoi, peur de ne pas comprendre correctement ce qu’il se passait. Les choses étaient différentes, avec Mark, elle l’avait rencontrée, car elle avait eu besoin d’aide. Puis ils ne s’étaient plus lâchés. Mais elle n’avait pas ressenti cette chose qui lui broyait l’estomac quand elle regardait Jay. Et elle ne voulait pas forcément ressentir tout ça pour le moment. Pas qu’elle n’avait pas envie, non, elle avait peur que les choses deviennent différentes avec le jeune homme. Elle se faisait sans doute des films, comme quand elle était adolescente. Pourtant, maintenant, c’était une adulte et dire les choses devraient sans doute être plus facile. Mais non, il avait toujours cette timidité, cette peur, mais aussi cette excitation de vivre quelque chose d’unique. Ne pas se faire des films, voilà ce que se répétait Ava.

Un sourire se dessina sur les lèvres quand il lui présenta Mandy, la fameuse moto. Elle était magnifique, Ava ne pouvait pas dire le contraire. Puis, elle trouvait assez marrant de donner un nom à quelque chose. Enfin, elle le faisait aussi avec sa voiture.

“Bonjour. Et enchantée Mandy. C'est une très belle moto.”

Un bonjour avec un sourire. Pourquoi ce sourire idiot, timide, ne voulait pas quitter ses lèvres. Elle allait sans doute avoir mal aux joues quand elle partirait. Mais elle se fichait bien de ça, elle était heureuse et ça faisait des mois qu’elle n’avait pas ressenti cette douceur en elle. Le regardant discrètement de la tête aux pieds, elle le trouvait très beau, peut-être même un peu sexy. Elle passerait peut-être par là cet été, pour le voir sans t-shirt. Elle pouvait toujours faire plaisir à ses yeux. Elle l’imaginait déjà torse-nu, musclée, recouverte d'une fine couche de sueur, sous le beau soleil de Storybrooke. Chassant bien vite cette pensée, elle rentra dans l’allée, avant de s’asseoir sur le tabouret.

“A la plage ? Il ne doit pas y avoir beaucoup de monde en cette saison. Quand je suis partie, j’ai fait un peu le tour des Etats-Unis. Les plages de Miami sont vraiment magnifiques. Je pouvais passer des heures au petit matin pour regarder les vagues venir et partir. Ou encore les surfeurs. - Elle lui adressa un petit sourire. - Et quand je me suis installée à Lake Placid, j'ai passé beaucoup de temps au lac. Je pense qu’il te plairait beaucoup.”

Un nouveau sourire se dessina sur ses lèvres. Il avait ce don de la faire sourire, trop sourire. Peut-être qu’il verrait la différence entre la Ava qu’il avait rencontré il y a quelques mois, et la Ava de maintenant. Elle-même sentait cette différence. Elle était bien plus légère, épanouie. Sans doute prête à reprendre le travail. Oui, elle avait enfin sorti la tête de l’eau, et respirait sans avoir l’impression de boire la tasse à chaque fois. C’était tellement délibérateur, tellement plus apaisant. Elle aimait se sentir comme ça.

“Mh.. Je me suis dit comme toi. Je voulais te voir, et peut-être si, tu veux bien passer un petit moment avec moi.”

Elle releva doucement le visage vers lui, un petit sourire aux lèvres. C’était bien plus plaisant comme ça, que d’entendre seulement sa voix.

“Dis… Est-ce que je pourrais venir avec toi à la plage ? Enfin, si tu ne veux pas, je comprends. Je débarque comme ça. J’aurais dû te prévenir. Je suis désolé.”

Elle aurait sans doute dû prévenir, lui dire qu'elle venait. Mais elle ne l'avait pas fait. Elle ne savait même pas pourquoi alors qu'elle avait son numéro. Ava n'avait pas réfléchi. Elle n'avait absolument pas qu'il aurait pu prévoir quelque chose. Mais, dans le fond, peut-être qu'elle avait bien fait de venir. Elle pourrait peut-être l'accompagner, dans le fond, elle le voulait, mais ne voulait pas le montrer. Ils pourraient parler en chair et en os. Et elle savait qu'ils avaient tendance à parler pendant des heures. La blondinette avait mis du temps à répondre au premier message. De peur de trop s'arracher, mais les choses étaient venue naturellement. Ava ne regrettait pas d'avoir répondu à ses messages, non, elle en était même ravie.

"En fait.. - Elle n'osait pas le regardé en face. - Je voulais te remercier... D'avoir pris le temps de m'écouter, souvent pleurer. Mais tu m'as beaucoup aidé. Et grâce à toi, en partie, je me sens mieux. J'ai enfin sorti la tête de l'eau. J'ai l'impression de revivre. Je n'oublie pas ce que j'ai vécu avec lui. Je le mets juste de côté, en gardant les bons moments. Puis, je me dis que je dois avancer. Même si, ça fait mal."

Relevant la tête, elle lui adressa un grand sourire. Ava était bien mieux en étant elle, même si, quelque chose l'avait changé à tout jamais. Mais elle savait qu'elle serait une personne bien plus forte, bien plus elle avec les personnes qui pouvaient l'entourer. Et elle ferait tout pour les remercier correctement en temps voulu. Ouvrant son sac, elle sortit une boîte de CD qui se trouvait dedans depuis un moment, elle n'avait jamais eu le courage d'aller le voir jusqu'à maintenant.

"Tiens. C'est pour toi. Interdiction de refuser. Je crois que ça vient de ton groupe de musique préféré. J'espère que je ne me trompe pas. Et si tu l'as en double, tu pourras en faire ce que veux."
© Belzébuth



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

L'amour d'une femme est un paradis de secrets.
@Shiya.

Contenu sponsorisé








Un tour en moto ?  _


Actuellement dans :

________________________________________

 Page 1 sur 1

Un tour en moto ?





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Autres Quartiers