« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Nouvel événement Rp à lire : Les Heures de Visite, by Deborah Gust ! ☣️

Partagez
 

 Ô sommeil.. [Antoinette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Esteban Rodriguez ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Esteban Rodriguez

| Avatar : Aidan Gillen

Ô sommeil.. [Antoinette]  Pqbt

J'aime : le carnaval ♤ Les gâteaux ♤ planter des cacayotiers ♤ ma famille ♤ passer du temps avec elle ♤ l'attention ♤ l'autorité ♤ les bals ♤ mes parents défunts ♤ le protocole ♤ la musique et le chant

Je n'aime pas : avoir tort, devoir répondre aux autres ♤ le vol ♤ aider Shuriki ♤ blesser et faire souffrir ma famille ♤ prendre des médicaments et les médicaments en général ♤ ne pas être respecté comme il se doit ♤ Les décisions et réglements de Shuriki ♤ Elena et sa tête de mule.

Ô sommeil.. [Antoinette]  Ujo6


| Conte : Elena d'avalor
| Dans le monde des contes, je suis : : Esteban Flores, le chancelier félon et avide de pouvoir

| Cadavres : 135



Ô sommeil.. [Antoinette]  _



________________________________________ Sam 15 Mai 2021 - 16:00

 ô sommeil..

Esteban et Antoinette

-monsieur Lucius, vous êtes renvoyé !
- mais pour quoi ?

Je tend une main accusatrice vers le domestique, il ne faisait pas ses heures de travail et le faisait très mal. Ses collègues était toujours obligé de rattraper ses bévues inadmissibles !

- Vous ne faites pas vos heures de travail, vous le faite d'une manière intolérable, non ce n'est pas convenable, CE N'EST PAS CONVENABLE , de plus vous faites perdre du temps à vos collègues qui doivent tout refaire derrière vous, dehors, DEHORS !

La dessus je lui montre la sortie d'un geste de la main. Monsieur Lucius semble bouillir et serré ses poings, de rage il s'exclame :

- Vous allez me le payer vieille croûte ennuyeuse, vous et les autres bourge de votre genre, je vais me venger...

Un rictus dédaigneux se dessine sur mes lèvres, je ricane :

- C'est cela, c'est cela mon cher, téléphonez moi et nous prendrons le thé ensemble si vous le désirez, avec des petits gâteaux, maintenant DEHORS !

......

Des semaines passe après ce renvoi et je suis avec mademoiselle de Bisclaveret, la nuit est là. Assis sur un banc, j'essaie de la convaincre de se rendre à la quinceañera de la petite Alejandra, une cousine lointaine, qui se passe dans la villa dans trois jours. Mademoiselle de Bisclaveret est ma protégée, en elle se cache un trésor enfoui et un potentiel non exploité, caché derrière ce travail ingrat de boucher .Mais mademoiselle de Bisclavet est si timide. Un peu comme miss Turner a Avalor dont j'avais vu le potentiel également. Et sa quinceañera avait été réussie ! Nous avons tissé des liens durant nos nombreuses rencontres nocturnes.

- Allons mademoiselle, votre potentiel est incroyable, il y a en vous tellement de choses extraordinaire et merveilleuse, et puis cette présence à la quinceañera ne fera que renforcer les liens entre Avalor et la Bretagne. Vous êtes une étoile, mieux, la voie lactée et je veux que tout le monde le vois ! De grâce, miss, ne soyez pas si timide, cela n'est pas digne de vous ! C'est inconvenant, oui très inconvenant ! Et puis, je serais à vos côtés pour vous chaperonnée, moi le chancelier le plus exceptionnel de tout Avalor, quelle chance vous avez..

Finalement j'arrive à la convaincre en lui disant que cela lui changerait grandement les idées de s'y rendre. Je lui avait donc donné l'invitation !

......

La quinceañera de la petite Alejandra est enfin la, autant vous dire que je suis sûr le dos des domestiques depuis la journée. Je voulais un énorme gâteau pour la jeune fille, que cette quinceañera soit inscrite dans les mémoires, comme celle de miss Turner. Je ne vois pas les singeries des domestiques dans mon dos, et la soirée arrive enfin, après tout ces efforts. Mais je ne puis m'empêcher d'être inquiet du retard de mademoiselle Bisclaveret, sans le montrer. Alors que je tiens une conversation avec mademoiselle Nora Sullivan, mon regard se porte sur la porte du salon qui s'ouvre, et un homme cagoulé fait irruption dans la salle avec un petit sablier a la main et un grand sac dans l'autre. Je ne le reconnais pas mais ses yeux me disent quelque chose. Il retourne le sablier dans la main et aussitôt, je me sens étrange et je me rends compte que je commence a m'endormir..

- Le sommeil est la pendant une heure, vous allez dormir pendant que je depouille cette villa, le pouvoir de cet artefact est limité à une heure et a une pièce, celle ci, les gens doués de magie ne seront pas touché par cet endormissement ni ceux venant de l'extérieur, comme moi. Sales bourgeois de pacotille, et toi moustache croulante...

La dessus il ricane et sors un stylo noir pour gribouiller sur mon magnifique visage des choses. Mais je ne m'en rends pas compte, puisque je suis profondément endormi debout comme les autres invités, endormi eux aussi. On me dessine des moustaches, un monocle sur l'oeil droit, des gribouillages sur les joues, puis le voleur pose le sablier sur le sol et pars à ses méfaits.




☆☆☆ Beerus

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

   
Esteban Rodriguez
For oh so many years I have been haunted By one mistake I made while just a youth Since then the only thing I ever wanted Was that my family never learn the truth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89934-termine-esteban-somet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89937-esteban-les-liens-d-un-tourmente http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90080-les-rps-d-esteban#1295313


ϟ Antoinette Bisclaveret ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Antoinette Bisclaveret

| Avatar : Gaia Weiss

| Conte : La Bête du Gévaudan
| Dans le monde des contes, je suis : : La Bête

| Cadavres : 19



Ô sommeil.. [Antoinette]  _



________________________________________ Mer 26 Mai 2021 - 19:36

Ô Sommeil...

Je ne pouvais renier mes origines bourgeoises. Le fait que cet homme, Esteban cherchait une alliance me prouvait que j'avais encore de la valeur politique aux yeux de certaines personnes, bien que le fait d'être bouchère ne semblait point sied à cette valeur. Il s'agissait surtout d'une certaine curiosité envers cet homme qui m'a amenée dans sa demeure. Il était là pour me convaincre de me lier à lui afin de renforcer nos deux royaumes. Malheureusement pour lui, je n'étais point des plus bavardes aussi la négociation se faisait à sens unique. Toutefois, Béo ne cessait de me parler, de me dire que retourner dans ma vie luxueuse ne pouvait que me faire du bien. L'éducation de ma mère m'incitait à dire oui, mais le fait d'être une louve la plupart du temps me rebutait.

Toutefois, je ne laissais rien paraître, comme ma mère me l'avait apprise à l'époque où elle pensait pouvoir encore me marier. Je l'écoutais, acquiesçant de temps en temps sans pour autant prendre position. Aussi lorsqu'il me remis une invitation, je lui promis d'y réfléchir.

Une fois chez moi, Béo et moi étions dans une réflexion intense. Je ne parvenais pas à déterminer si venir à cet événement était une bonne idée. Je savais comment me comporter lors des dîners mondains, mais ma timidité rend ce type d'événements cauchemardesque. Aussi, c'était au dernier moment que je pris la décision de me rendre à la quinceañera d'Esteban Rodriguez.

J'avais choisis une tenue élégante dans des tons crèmes, mais qui révèle peu mon corps. Je ne souhaitais pas être la cible des regards. Arrivée devant le lieu, j'ai entendu des cris et Béo m'indiquait alors que quelqu'un utilisait la magie. Craignant pour ma vie, Béo me demanda de retirer mes vêtements afin de prendre la main. Je ne le pris au sérieux qu'au moment où ma tête commençait à devenir lourde de sommeil. Ma robe tomba en un instant ainsi que le reste laissant toute la liberté à Béo.

Il examina les alentours, me laissant en arrière-plan pour me rassurer. Un voleur s'était introduit à la fête mais était affairé à voler des objets et profaner les corps des invités endormis. Il remarque alors le sablier et s'en approche pour mieux le faire tomber.
Codage par Libella sur Graphiorum


ϟ Esteban Rodriguez ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Esteban Rodriguez

| Avatar : Aidan Gillen

Ô sommeil.. [Antoinette]  Pqbt

J'aime : le carnaval ♤ Les gâteaux ♤ planter des cacayotiers ♤ ma famille ♤ passer du temps avec elle ♤ l'attention ♤ l'autorité ♤ les bals ♤ mes parents défunts ♤ le protocole ♤ la musique et le chant

Je n'aime pas : avoir tort, devoir répondre aux autres ♤ le vol ♤ aider Shuriki ♤ blesser et faire souffrir ma famille ♤ prendre des médicaments et les médicaments en général ♤ ne pas être respecté comme il se doit ♤ Les décisions et réglements de Shuriki ♤ Elena et sa tête de mule.

Ô sommeil.. [Antoinette]  Ujo6


| Conte : Elena d'avalor
| Dans le monde des contes, je suis : : Esteban Flores, le chancelier félon et avide de pouvoir

| Cadavres : 135



Ô sommeil.. [Antoinette]  _



________________________________________ Ven 28 Mai 2021 - 21:02

 ô sommeil..

Esteban et Antoinette

Le réveil se fait brutal alors que le sablier tombe à terre et se brise, je m'étire, les autres invités également et j'entends les rires des domestiques devant moi. Ciel, j'ai un bouton sur mon magnifique nez ? Mes yeux se font foudroyant

- Qu'avez-vous à rire, idiots ?

C'est alors que je vois la jeune Antoinette, devant moi, et que je me rappelle l'homme a cagoule, j'ai le geste de prendre mon téléphone portable et de composer le numéro de la police de Storybrooke.

Police, j'écoute !
- Bonsoir, très cher, nous fetions la quinceañera d'une cousine éloignée lorsque un cambrioleur est rentré, sans doute en brisant un carreau, je suppose, et a utilisé la magie pour nous endormir, veuillez venir immédiatement, je vous prie ! Nous sommes à la villa de la Rocca, quartier Nord, 2 rue du grimoire.
Nous arrivons monsieur!

Je raccroche et j'entends un hurlement a l'étage supérieur, la voix ressemble à celle de ma petite soeur factice, je m'aperçois alors que Hélène n'est pas présente à la fête, j'étais tellement occupé à la préparation des festivités que son absence est quasiment passée inaperçue. Pourquoi donc n'est elle pas venue ? Je scrute alors rapidement ma petite protégée de haut en bas et m'aperçois que sa robe est à terre, et qu'elle est poilue, très poilue :

- Oh, miss Bisclaveret, un peu de tenue, vous êtes devant un chancelier !

Les rires amusés des invités à ma vue se joignent à ceux des domestiques, je hoche la tête et à toute vitesse, sans attendre, je cours à l'étage, suivi des invités, prenant la jeune Antoinette par le bras.

- Vous venez avec moi, mais restez prudente.

Lorsque j'arrive à l'étage avec tout ce petit monde, je vois Hélène ligotée avec le lacet de sa robe de chambre et le cambrioleur se servir allègrement dans les bijoux de mademoiselle. Cette situation me galvanise et, m'emparant d'un sac à main (c'est tout ce que j'ai a ma porté, on fait avec ce que l'on a) je commence un duel avec le voleur, fort surpris de me voir réveillé.

- Le sommeil n'est plus, vieille moustache, tiens tiens je me demande qui vous a libéré !
- Taisez vous et battez vous, sombre imbécile

Je vois un coup de pied m'arriver dessus que je pare avec le sac, dans ma jeunesse j'ai eue une éducation militaire, j'ai appris à me battre à l'épée, même si l'âge aidant, je ne suis plus aussi vif, je reste quand même plutôt bon combattant.


☆☆☆ Beerus

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

   
Esteban Rodriguez
For oh so many years I have been haunted By one mistake I made while just a youth Since then the only thing I ever wanted Was that my family never learn the truth
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89934-termine-esteban-somet http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t89937-esteban-les-liens-d-un-tourmente http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90080-les-rps-d-esteban#1295313


ϟ Antoinette Bisclaveret ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Antoinette Bisclaveret

| Avatar : Gaia Weiss

| Conte : La Bête du Gévaudan
| Dans le monde des contes, je suis : : La Bête

| Cadavres : 19



Ô sommeil.. [Antoinette]  _



________________________________________ Lun 21 Juin 2021 - 18:52

Ô Sommeil...

Béo avait gardé dans sa gueule mes vêtements afin que je puisse me rhabiller le plus vite possible. Toutefois, à peine avait-il enfilé de nouveau ma robe que mon corps de femme se découvrit aux yeux de tous les invités, y compris les plus puritains d'entre eux. Mon tatouage sur le dos se transforma, passant d'un arbre dépouillé de ses feuilles à un arbre au feuillage luxuriant. Tous le monde me regardait, alors que j'étais à moitié nue devant toutes ces personnes. Le rouge me montait aux yeux, et encore plus lorsque j'entendit la voix du senior Rodriguez dans le manoir.

Les rires de ses invités ne me plaisaient guère, mais m'indiquait qu'ils n'avaient pas vu ma transformation en louve. Ce détail m'était précieux, tant je n'avais point envie que des inconnus découvrent mon secret. Pourtant, Béo ne cessait de répéter en cet instant qu'une nouvelle transformation serait peut-être nécessaire. Esteban me pris par le bras afin de m'emmener un étage plus haut, en m'encourageant à être prudente.

"Compris monsieur."

J'avançais, et les craintes de Béo s'étaient avérée vraies. Un homme tentait de voler des bijoux et d'autres objets, tandis qu'une femme était ligotée. Si je me souviens très bien, son nom était Hélène. Je les regarde en train de combattre, et Béo se met de nouveau à me parler intérieurement :

"Cette scène est navrante d'ennui Antoinette. Je pourrais le désarmer en un clin d'oeil."


Je ne peux pas répondre, car ceci impliquerait parler tout haut. Toutefois, il avait raison. Je ne tenais point à voir le pauvre homme se faire étriper à cause d'un simple voleur. Je me saisis alors d'une statue qui me vient à portée de main. Le voleur tenta de venir près de moi, imaginant que je suis trop faible. Comme si la statue était un couteau, j'ai abattu froidement l'homme qui est alors tombé, assommé. L'odeur du sang m'indique que son crâne doit être légèrement ouvert. Je vérifie son pouls. Il n'était pas mort.

"Vous allez bien ?" disais-je en direction de M. Rodriguez.
Codage par Libella sur Graphiorum



ϟ Contenu sponsorisé ϟ








Ô sommeil.. [Antoinette]  _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Ô sommeil.. [Antoinette]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Quartier Nord