« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

Partagez
 

 Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


James M. Thatch
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

James M. Thatch

| Avatar : Robert Pαttinson.

You know it comes thαt wαy
αt leαst thαt's whαt they sαy
when you plαy the gαme

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kidamilo

God forbid you ever hαd to
wαke up to heαr the news
'Cause then you reαlly might know
whαt it's like to hαve to lose


| Conte : Atlαntide, l'empire perdu.
| Dans le monde des contes, je suis : : Milo.

| Cadavres : 213



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Mar 22 Juin 2021 - 18:58





Nous partons au pays imaginaire !

« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin !
Ah non, pardon, mauvais film... »

Malgré les apparences, Milo n’avait aucune idée de ce qu’il devait prendre avec lui. Il fixait son sac à dos depuis plusieurs minutes, posé sur son lit avec quelques affaires à côté, mais ne paraissait pas certain du tout quant à la marche à suivre. Ce n’était pourtant pas la première fois qu’il avait à faire ça ni la première exploration qui se profilait devant ses yeux mais… Quelque chose semblait le bloquer. Jessica l’avait informé que le climat serait plutôt chaud donc pas besoin de pull ou de grandes vestes, et dans ses (rares) souvenirs il n’avait pas conscience d’avoir eu froid. De bonnes chaussures semblaient indispensables en revanche et c’était bien la première chose que James avait mis de côté. Pour le reste… Plus les minutes avançaient et moins il savait quoi faire.

Le jeune homme passa une main sur son visage et poussa un soupir désabusé. Voilà qu’il se mettait à douter d’une telle idée d’expédition alors que c’était lui-même qui l’avait proposé ! Revoir l’Atlantide, tenter de retrouver un peu de ce passé perdu et pouvoir s’y rendre en compagnie de celle qui semblait être sortie de sa mémoire… Ça promettait plusieurs découvertes intéressantes. Et un bon moment à passer. Alors pourquoi cette appréhension ? Ce sentiment que quelque chose allait mal tourner ? Comme un sixième sens qui lui disait de se méfier des apparences tranquilles d’un tel voyage. Pour dire, James n’avait pas souvenir de cette sensation depuis ses années en tant que cartographe pour l’armée !

C’était dingue quand même de se mettre une pression pareille ! Respire, Milo, respire.

Il se décida à fourrer finalement quelques hauts simples, trois pantalons, des sous-vêtements et chaussa ses rangers épaisses qui ne le quitteraient pas. Un nécessaire de toilette plus tard et il estima que son sac était prêt ! Quelques instants son regard dériva vers le bureau – en bazar – où se trouvaient ses dernières recherches sur l’Atlantide. Celle de ce monde-ci semblait engloutie bien loin sous les flots et tenir plus du mythe que d’un réel continent englouti, quant au Manuscrit du Berger, il restait introuvable. À peine une énonciation ou deux dans de très vieux textes que James avait dû chercher à décrypter lui-même tant les traductions étaient mauvaise. C’était comme si tout se liguait contre la possibilité de l’existence de l’Atlantide.

Et pourtant, elle existait. Ailleurs. Dans ce monde des contes dont la mairie autorisait l’accès grâce à une espèce de petit badge à poser sur sa poitrine ; un aller (retour, espérons) simple pour la destination choisie. Milo n’était pas certain du bon fonctionnement de tout ce petit bazar défiant toutes les lois de la physique mais… Si on lui disait que c’était possible, il voulait bien le croire. Nul chercheur ne rechignerait à de nouvelles expériences capables de corréler – ou de remettre en cause – sa vision des choses. On n’arrêtait jamais d’apprendre, James l’enseignait continuellement à ses élèves. Ça valait aussi pour les adultes.

Attrapant son sac après avoir avisé de l’heure, il laissa son bureau comme il était et ferma la porte de sa chambre… Non sans avoir vérifié qu’aucun nifleur, chien ou tortue ne se trouvait à l’intérieur. Vivre avec le marchand de sable et son ami des glaces était déjà suffisamment haut en couleur pour rajouter un accident malencontreux d’animal oublié. Cette colocation lui convenait bien, la maison était suffisamment grande pour leur laisser de l’intimité et il payait un loyer dérisoire… Sans compter qu’il était rarement là, son lit le voyait à peine la moitié de la semaine, rendant tout retour très apprécié ; sa seconde maison restant la faculté où il continuait ses recherches linguistiques et cartographiques.

Milo adressa un petit signe au grand roux qui se trouvait dans l’un des salons vers l’entrée. Ce dernier eu un petit sursaut puis afficha un grand sourire en soulevant sa tasse de thé dans sa direction. Sab ne parlait pas mais il y avait toujours cette impression chaleureuse à son approche et cette sympathie franche dans son regard. Intimidé la première fois qu’il l’avait rencontré, James savait désormais que ce grand bonhomme passait plus de temps à rêvasser qu’à décontenancer les autres. Il donnait l’impression de connaître mille secrets sur son interlocuteur… James n’avait pas grand-chose à cacher et le ressenti s’était très vite évaporé. Ce type était un gentil gars, rien de plus, rien de moins.

Quant à son accolyte gelé… C’était une toute autre histoire, une toute autre paire de manche mais aussi une toute autre ambiance. Jack était vivant, joyeux, imprévisible et particulièrement malicieux quand il se prenait au jeu. Milo avait vite compris qu’il avait affaire à un esprit vif et (presque) juvénile, ce qui pouvait être très agréable comme facilement perturbant. Il ne savait pas vraiment quelle était leur relation, se contentant bien souvent de le croiser, mais Milo n’avait pas d’avis négatif sur lui. Simplement des interrogations qui trouveraient sans doute des réponses un jour.

« C’est parti, je m’absente pour plusieurs jours. »

Informa le jeune homme, debout dans l’encadrement de la porte.

« Je ne serais pas joignable mais tout se passera bien, on… Je pars pour un séjour dans le monde des contes, pas tout seul. »

Pourquoi ressentait-il le besoin de se justifier de la sorte ? Il avait sa vie et Sebastian avait la sienne ! Ce dernier hocha pourtant doucement la tête avant de marquer un petit temps et… De désigner son propre torse. Par réflexe, Milo baissa les yeux vers son tee-shirt.

« Oh, mon cristal ! Il est retourné à sa propriétaire légitime, c’est elle qui vient avec moi. Peut-être qu’on retrouvera le mien sur place ? Elle dit qu’elle l’a perdu, ça se trouve il est simplement resté à Atlantide. »

A nouveau une affirmation silencieuse de la part du marchand de sable, qui porta légèrement la main vers sa tempe et la tapota. Avec le temps passé ici, James n’avait pas toujours besoin des lettres dorées qui apparurent pourtant entre eux. Il prit le temps de les lire par simple respect.

« Je n’ai toujours pas de souvenirs et je doute qu’y aller les ramènera mais… Si je ne tente pas, je ne saurais pas. »

Sab eu l’air un peu inquiet mais le jeune homme n’ajouta rien. Réajustant son sac sur son épaule, il recula d’un pas en direction de la porte d’entrée.

« Bon… A bientôt ! »

Peut-être devait-il lui dire que s’il n’était pas revenue dans le mois, mieux valait envoeyr des secours ou le considérer mort ? Non. James secoua la tête et tenta de se convaincre que tout irait bien. Dernière salutations au gardien et le voilà à l’extérieur, paré pour rejoindre le centre-ville. N’ayant pas vraiment de voiture, il opta pour le vélo qui ne tarda pas à filer entre les habitations pour se retrouver rapidement près de la place centrale de Storybrooke. Par peur d’être malpoli, il avait donné rendez-vous à Jessica vers l’horloge – endroit publique, sans méprise ni contre-sens.

Le temps d’attacher son vélo, il réalisa qu’il était en retard sur l’horaire annoncé et sentit une montée d’adrénaline le gagner ! Mince alors, ça ne se faisait pas trop d’arriver à la bourre à son propre « rendez-vous » ! Se dépêchant de compléter les derniers mètres le menant au lieu de rencontre… Il s’arrêta finalement, essoufflé, et observa autour de lui. Il ne vit pas Jessica.

Était-elle partie sans lui ?!
Ou pire.

Pourvu qu’elle n’ait pas cru à un lapin de sa part… Ou qu’elle n’ait décidé de lui en mettre un !

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
I want to turn back time
I want to fix the way I was designed
Crawl behind my eyes
And kill my stale state of mind
I fade, I fade, and every time
I try to change, to change
I stop...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833


Jessica B. Quartz
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jessica B. Quartz

| Avatar : Shay Mitchell

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Jx8B
Tu me manque...

•◘•◘•◘•◘•◘•◘•

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kida_m10

| Conte : Atlantide l'empire perdu
| Dans le monde des contes, je suis : : kidagakash Nedakh

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Tumblr_o46nr1PoF31ts1i17o1_500

| Cadavres : 116



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Dim 27 Juin 2021 - 17:01

Nous partons au pays imaginaire





En ce moment le quotidien de la princesse guerrière, ce n'était pas trop ça. Bien qu'elle soit de bonne humeur d'apparence, son quotidien était parfois assez difficile mais, elle ne le montrera jamais ou alors, il fallait bien la connaître pour le remarquer. Au premier coup d'œil on ne pouvait rien soupçonner de son état. Elle faisait toujours en sorte d'avoir le sourire, Jessica avait toujours la pêche, elle était actif et ne se posait pas tellement. En même temps vu ses travails, elle n'avait pas trop le choix. il fallait bien qu'elle occupe les enfants. La en l'occurrence, elle avait pas mal de difficulté financière et qu'elle avait été éconduite vers la sortir parce qu'elle ne pouvait pas payer son loyer. Pas faute d'essayer en accumulant trois travail, ça devrait aller non ? Et bah pas tellement puisque son argent allait soit pour son association pour aider les jeunes, soit pour un jeune en difficulté soit pour une personne qui en avait bien plus besoin qu'elle. Non vraiment Kida avait toujours une bonne conscience, ce qui n'était pas le cas il y a un millier d'années, son père lui avait dit que son coeur s'était attendri. Quand elle avait voulu épargner Milo et ses amis. Sauf qu'il y a un millier d'années leur civilisation était prospère et la ce n'était pas le cas. En ce qui concernait ce monde s'était la même chose. Ils stagnait, ils avaient soif de connaissance et peut-être qu'elle avait eu beaucoup de mal à percé. Comme ses souvenirs lui disait que ses deux parents étaient morts. Le sort s'acharnait toujours sur elle a croire qu'elle n'était pas destiné à trouver le bonheur ou être tranquille. Pour cette raison qu'elle voulait donner du bonheur pour les autres. Enfin pas tout le monde. Richard méritait juste de manger du goudron. Qui était Richard ? C'était son hébergeur, elle avait une chambre dans son chalet. Etant donner qu'elle avait perdu son studio, elle devait avoir un plan de secours et finalement se fut donc ce fameux Richard. le Richard de Calypso, parfois faire chanter ça avait du bon enfin, elle n'était pas tout à fait pour cette pratique mais, pour le coup ça lui avait sauver la mise. Cela faisait donc quelques jours qu'elle avait sa chambre attitré, bien qu'il s'entendait comme chien et chat. Toujours à ce disputer mais au final peut-être que s'était une façon de communiquer entre eux ?

Surement. Il y a donc peu, Kida avait eu des nouvelles de Milo, enfin elle lui venait en aide pour qu'il retrouve la mémoire, ce n'était d'ailleurs pas évident quand l'homme dont on était amoureuse ne se souvenait plus de nous. T'as qu'à l'oublier toi aussi et passer à autre chose ? Tu crois que lui l'a pas fait ? Kida se retint de faire voler sa chaussure dans la tronche de Richard. Juste ferme la, pour cette fois merci. Richard était en train de boire son café brulant comme toujours. Parfois elle voulait qu'il s'étouffe avec cette oiseau de malheur. Mhhh.. malheureusement non ! Cela ne sera pas possible temps que tu sera ici. Donc ton Micho, a du déjà courir la petite femelle pendant que toi tu cherchait a lui faire les yeux doux Serrant les poings, sa chaussure parti en direction de son visage. Déjà c'est Milo.. enfin... ici c'est James. Et je ne sais pas ce qu'il fait, j'essaie simplement de l'aider même si c'est dur d'avoir été oublier. T'es juste méchant ! Richard se mit à rire de plus belle. Ayant parfaitement esquiver la chaussure, il aurait très bien pu la faire bruler mais ça aurait été bete qu'elle se casse qu'avec une seule chaussure. James.. et toi.. Jessie, mon dieu vous nous faites un remake de la team Rocket dans pokemon ? Non sérieusement, t'as pas remarquer que je n'étais pas gentil ? Pourtant tu devrais le savoir non ? Calypso c'est pas un enfant de coeur non plus Jessica soupira doucement, effectivement vu sous cette angle, son meilleur ami était un cheval aquatique, et s'était le seul qui l'aidait pour tout même lui avait des difficultés financière. D'ailleurs, elle se demandait pourquoi Caly ne venait pas crécher chez Richard aussi. T'as pas mieux à faire au lieu de me casser les noix ? Non sérieux je pars dans deux heures et t'es la à me chercher des noises encore. Le sourire de Richard s'était fait plus grand. Mhh.. laisse moi réfléchir... non, j'aime bien te faire chier, ca m'est du sel dans mes épinards, Et puis, je te signal que c'est toi qui est venu squatter contre mon gres ici. Mais je suis content que tu t'en aille pour quelques jours. Si au passage tu pouvais te perdre ça serait encore mieux.

Elle se pinça l'arrête du nez. Ah AH AH. Très drôle. Tu vois pour encore plus te faire plaisir, je vais rester encore plus longtemps et je ne suis pas sur que si je disparait Caly serait ravi, surtout si je lui dit que tout ce que tu as dis de sa chère et tendre Jessica. Richard ne moucheta pas, se contenta de faire fondre sa tasse, bingo elle l'avait mit en échecs. Bien qu'il était méchant, Richard avait quelques qualités dont le fait d'apprécier Calypso. Même s'il disait le contraire. Elle voyait bien dans le regard du phénix qu'il ne le haïssait pas. Ah au fait Richie. Comme je suis pas la pendant quelques jours, je ne peux pas honoré mes babysitter donc... ce'st toi qui va t'y coller pour William, le fils de ton cher frère. sur ses dernier mots, elle avait remit ses chaussures et s'était diriger vers la sortie. Bisou bisou, et veille à ce que Atlantis ne manque de rien. Un dernier bisou sur la tête de son maine coon blanc. Jessica était donc parti pour rejoindre Milo à leur lieu de rendez vous. Elle était nerveuse de retourner chez elle. Est-ce que son père était encore la bas ? Est-ce que son peuple allait lui pardonner d'être ici ?

Le cristal l'appelait, elle le ressentait au fond d'elle. Passant sa main sur son cristal que Milo lui avait rendu. Avant de mener cette expédition, ils s'étaient renseigner pour comment s'y rendre. Et s'était à la mairie qu'ils avaient du se rendre. avec des espèce de badge étrange. Et qui n'allait pas réellement avec sa tenue. Elle avait opté pour une tenue basique d'expédition. Elle avait même prit son démaquillant. Pour retirer les traces de fond de teint quand ils seraient à Atlantide. Pour laisser les traces de son passé et ainsi montrer ses tatouages.

Elle était arrivé au lieu de rendez vous avec de l'avance. mais pas de trace de Milo. Ca lui laissait du temps pour prendre de quoi pique niquer la bas. Bien que cela n'allait pas être une parti de plaisir. Ses cheveux avait reprit leur couleur blanc. Et elle avait même retirer ses lentilles pour le coup. laissant donc le bleu de ses yeux apparaître. Kida regarda sa montre. Mh. c'était l'heure, en arrivant par derrière, elle avait vu James qui était visiblement en panique qu'elle ne l'ai pas attendu. Elle posa doucement son sac. Et lui tapota l'épaule avec un petit sourire. Tu as cru que j'étais parti sans toi ? Elle aurait très bien pu lui bâillonner la bouche avec sa main comme leur seconde approche. Quand Milo voulait lui poser des questions.

Tu es prêt ? Elle aurait très bien pu lui mettre un lapin, avec les quelques mots que Richard avait glisser dans son esprit. Le fait qu'il l'ai oublié et qu'il ait vu d'autre personnes. Une pointe de jalousie s'était imiser dans son coeur. Quel connard ce Richard.



KoalaVolant
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88658-termine-bienvenue-dan http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88684-les-liens-d-une-princesse-kida-jess http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88683-les-rp-d-une-princesse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90921-l-association-seconde-chance#1310160


James M. Thatch
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

James M. Thatch

| Avatar : Robert Pαttinson.

You know it comes thαt wαy
αt leαst thαt's whαt they sαy
when you plαy the gαme

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kidamilo

God forbid you ever hαd to
wαke up to heαr the news
'Cause then you reαlly might know
whαt it's like to hαve to lose


| Conte : Atlαntide, l'empire perdu.
| Dans le monde des contes, je suis : : Milo.

| Cadavres : 213



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Mar 31 Aoû 2021 - 18:40





Nous partons au pays imaginaire !

« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin !
Ah non, pardon, mauvais film... »

Il en était à se demander si ses chats allaient survivre à son absence en compagnie du Niffler et de Sherlock… Lorsque Jessica apparu dans son champ de vision. Ouf, elle n’était pas partie sans lui ! Il n’aurait plus manqué que ça, rater une heure de rendez-vous qu’il avait lui-même fixé et se retrouver à faire le trajet seul. Ça avait beau être une téléportation, ce n’était pas très sympathique de se lancer dans l’inconnu tout seul. Sans aucune certitude qu’elle puisse se trouver déjà là-bas ni même qu’elle le rejoigne un jour… Mais bon, apparemment elle n’avait pas pris la poudre d’escampette et elle avait même l’air en forme !

Dès qu’elle fut à portée de voix, Milo passa une main sur sa nuque, un peu mal à l’aise.

« Désolé, le trajet était un peu plus long que ce que je pensais et j’ai du faire un detour pour respecter une rue barrée, mais… Mais ce n’est pas tout à fait important parce que maintenant on est là tous les deux ! »

Il tenta un sourire encourageant, espérant qu’elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Après tout, ils partaient à l’aventure en semi-aveuglette et Jessica avait accepté de l’accompagner malgré ses trous de mémoires et le fait qu’ils ne se connaissent pas vraiment ici… Dans ce monde, il y a longtemps, ils avaient été proches. Jusqu’à quel point ? Jusqu’où ? Et comment ? Des oublis. Des souvenirs complètement effacés. Des maux de crâne qui menacent de ressurgir à tout instant par le simple fait de frôler ce passé. Se souvenir n’était pas donné à tout le monde.

Pour l’occasion, elle serait leur mémoire à tous les deux. Un rôle à la fois important et cruel. Si seulement Milo savait comment se faire pardonner de lui faire endosser la couronne… Il se mordit l’intérieur de la joue, bien droit comme un i dans ses chaussures, avant de réaliser qu’il avait oublié de lui donner quelque chose.

« Oh, le pins, c’est vrai ! »

Pour pouvoir voyager, c’était quand même plus pratique. Il réalisa par la même qu’elle n’aurait pas pu partir sans lui vu qu’il les avait récupéré à la mairie et se maudit intérieurement d’avoir été aussi distrait.

Il extirpa de sa poche les deux petits objets et en déposa un dans la main de la jeune femme.

« Voilà. Ils m’ont dit qu’il suffisait de le mettre sur un vêtement et ça s’activait tout de suite. »

Mais alors que James accrochait le sien, suivant le geste de Jessica, il réalisa que le grand minotaure ne lui avait absolument pas dit comment revenir à Storybrooke ! Enfin, il lui avait fourni un morceau de papier plié en quatre au passage, se devait être marqué dessus. Et tandis qu’ils se faisaient téléporter à des années lumières de leur réalité, Milo fourra sa main au fond de la poche de son pantalon dans l’espoir de retrouver le précieux sésame…

Son souffle se bloqua brutalement dans sa gorge tandis qu’il rouvrait les yeux, aveuglé dans une obscurité qu’il n’avait pas prévue à l’arrivée. Qu’est-ce que… Où est-ce qu’ils… Une lueur bleutée s’alluma alors sur sa droite et il tourna la tête, apercevant le pendentif de Jessica briller de toute son énergie. Il flottait devant elle, ondulant légèrement comme ses cheveux autour de son visage, et éclairait un mur de pierre aux gravures incrustées de quelques algues.

Des algues ?

Bordel de m… Ils étaient sous l’eau !

Les joues de Milo se gonflèrent d’instinct, réalisant qu’il n’avait aucune idée d’où aller pour respirer. Du calme. Il avait déjà été confronté à cette situation à l’armée, l’important était de ne surtout pas paniquer où les réserves d’oxygène fondaient à vue d’œil… Rester lucide. Rester pratique. Rester en vie, ça c’était bien aussi.

Ses yeux croisèrent ceux de Jessica, toujours à côté de lui. Quand on se trouvait dans l’eau, l’idée était de remonter pour trouver la surface ou au moins une poche d’air… L’ennui c’est que la visibilité était fortement réduite. Il suspecta qu’ils se trouvaient à l’intérieur d’un très ancien bâtiment ou de ruines pour cacher les rayons du soleil. Par où aller pour ne pas mourir d’une manière aussi bête qu’un mauvais atterrissage de téléportation ? Ils auraient quand même pu prévoir un truc un peu plus sécurisé à la mairie ! (Ceci dit, si les voyageurs mouraient, personne ne pouvait venir se plaindre… Business très bien mené.)

S’efforçant de réguler le flot d’émotions qui le traversait, Milo suivi les gravures des yeux et remonta vers les hauteurs qui les surplombaient. Malgré la noirceur de l’eau, la pierre sculptée semblait former un plafond par endroit et il le désigna à la jeune femme qui lui tenait compagnie, espérant faire mouche sur leurs chances de survie. Elle sembla comprendre ce qu’il voulait dire et sans demander leur reste, guidés par le cristal autour de son cou, ils se mirent à nager en longeant le mur.

L’air commençait à dangereusement lui manquer. Pourvu qu’il ne se soit pas trompé… Ou qu’elle connaisse un endroit pour respirer, sinon il ne donnait pas très cher de leur peau ! Heureusement que ses entraînements lui avaient fournis une bonne capacité d’oxygène, sinon il aurait abandonné depuis plusieurs secondes déjà. Plus que quelques mètres. Quelques brassées. Quelques…

James cru apercevoir de petite ondulations et dans un dernier effort, s’agrippa à de la roche pour se soulever et brusquement émerger dans une petite bulle coincée sous un amas de pierres taillées ! Nul doute que ce coin de plafond devait être très beau à l’époque mais là il venait surtout de leur sauver la vie ! L’inspiration qu’il prit fut si salvatrice qu’il en eu une quinte de toux, ses cheveux trempés lui collant à la peau tandis qu’il profitait enfin d’un instant de répit.

Ce voyage commençait bien !

« Est-ce que ça va ? »

S’enquit le cartographe auprès de la jeune femme. Essoufflé, il ne semblait pas du tout pressé de retourner sous la surface. Pourvu que rien de trop dangereux ne rode dans l’eau… Même si en cet instant, il était à des miles de penser à un quelconque prédateur marin.

« On aurait pu trouver meilleure piste d’atterrissage… »

Tenta-t-il, dans un semblant de plaisanterie.

« … Une idée d’où on est ? »

Étaient-ils seulement bien arrives à Atlantide ?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
I want to turn back time
I want to fix the way I was designed
Crawl behind my eyes
And kill my stale state of mind
I fade, I fade, and every time
I try to change, to change
I stop...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833


Jessica B. Quartz
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jessica B. Quartz

| Avatar : Shay Mitchell

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Jx8B
Tu me manque...

•◘•◘•◘•◘•◘•◘•

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kida_m10

| Conte : Atlantide l'empire perdu
| Dans le monde des contes, je suis : : kidagakash Nedakh

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Tumblr_o46nr1PoF31ts1i17o1_500

| Cadavres : 116



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Ven 3 Sep 2021 - 15:59

Nous partons au pays imaginaire





Désolé, le trajet était un peu plus long que ce que je pensais et j’ai du faire un détour pour respecter une rue barrée, mais… Mais ce n’est pas tout à fait important parce que maintenant on est là tous les deux ! Jessica ne lui en voulait pas le moins du monde de toute façon, en soit elle pouvait pas décoller sans lui, il était en charge des badges. La jeune femme sourit grandement et prit quelques couleur qui ne se voyaient pas forcément du à la couleur de sa peau. Le fait qu'il dit qu'ils étaient la tout les deux lui faisait prendre quelques couleur. Ne t'excuse pas voyons, tu n'y est pour rien si cette rue était barré. Oui, tu as raison, ce qui compte c'est que nous sommes là tout les deux. Le sourire de Milo avait toujours l'effet de rassurer son prochain, bien que Jess lui avait déjà pardonner. Leur aventure allait donc commencer là. Elle espérait que tout se passerait bien pour eux. Kida savait se défendre, dans cette vie par contre elle ne savait si Milo s'était suffisamment entrainer ?

De toute évidence, s'il avait des soucis, elle saurait le protéger. Même si dans ce monde là, ils ne se connaissait pas. Et le fait qu'il ait perdu la mémoire n'arrangeait pas grand chose. Mais même ça, ce n'était pas bon, de remuer le couteau dans la plaie. Elle ne pouvait pas changer ce qui a été fait. Milo avait perdu la mémoire, il n'était plus le même au fond il était quelques part mais... ca n'avancera peut-être pas. Et apprendre à connaître le nouveau Milo enfin... James dans ce monde. Le fait d'aller à Atlantide allait lui faire du bien... surtout de retrouver son peuple si... tout se passerait bien. Et peut-être que les souvenirs allait surgir ou non. En tout cas, elle avait vécu 8800 ans la bas.. elle connaissait les lieux comme sa poche.

Un court silence s'était entouré d'eux. Oh, le pins, c’est vrai ! Jess porta son attention sur le pins, effectivement sans lui elle n'allait pas aller bien loin. Effectivement, sans ça je n'aurais pas pu te suivre. Elle lui sourit. Merci. Voilà. Ils m’ont dit qu’il suffisait de le mettre sur un vêtement et ça s’activait tout de suite. Jess hocha la tête, puis elle était en train de l'installer sur le haut de sa poitrine pour qu'il soit bien en place, elle tira un peu dessus. James était en train d'imiter son geste. Puis, le couple fut téléporter assez rapidement dans un autre univers, comme quoi se fut très rapide. Étrangement, Jess sentit l'état liquide elle bloqua sa respiration rapidement. Cet endroit ne lui était pas inconnu. Le collier de Jess se mit à briller et c'est à ce moment là qu'elle se sentit complète, elle sentait l'appel de Cristal, il était toujours en vie. Elle ferma les yeux quelques instant bien qu'elle ne puisse pas respirer elle était sereine elle savait parfaitement ou elle se trouvait. En revanche pour James s'était peut-être autre choses, elle ouvrit rapidement les yeux, ils devaient trouver une sorti.

Elle reconnaissait les gravures de son peuples. Elle voyait bien qu'il n'était pas à l'aise, si besoin elle pouvait lui donner de l'oxygène... la jeune femme suivi l'indication de James indiquant de trouver un point de respiration. Arrivant en surface, Kida reprit sa respiration, éclairer par la lueur du cristal, ses cheveux avait fini par être décolorer laissant apparaitre ses cheveux blanc. Est-ce que ça va ? La demoiselle sourit. Oui ça va, je vois que tu nage toujours comme un pinçon la première fois qu'ils avaient nagé ensemble s'était ce qu'il lui avait répondu quand Kida lui avait dit qu'il devait savoir nager pour son âge. On aurait pu trouver meilleure piste d’atterrissage… Oui, pour la prochaine fois, il faudra leur mentionner de régler les atterrissages. Mais vois le bon coté des choses... on a pas atterri dans le volcan ? Avait-elle dit en tirant la langue. Histoire de répondre à son semblant de plaisanterie. … Une idée d’où on est ? Oui très chère nous sommes dans l'eau Marquant une courte pose. Non plus sérieusement, oui nous sommes à Atlantide, c'est la première fois ou je t'ai emmener, nous avons encore un petit bout de chemin avant d'atteindre l'autre coté mais, ca devrait aller la dernière fois tu y es parvenu, je ne vois pas pourquoi ça ne fonctionnerait pas cette fois-ci. Allez suis moi Elle prit son inspiration et plongea, ne nageant pas trop vite pour ne pas perdre James au passage. L'avantage de cette fois-ci, il n'y aurait pas Rourke... Kida aperçu donc la lumière de la cité ainsi que les marche d'escalier semi engloutit. Elle sentait l'appel du cristal comme elle ne faisait qu'un avec lui. Elle se demandait comment son père allait réagir de son absence.

Elle remonta à la surface pour reprendre son souffle, ses habits étaient bien tremper elle se redressa sur les marches d'escaliers, elle tenta tout de même de lui demander. Tu n'as pas de vague souvenirs ici ? Elle porta son regard sur lui, elle était revenu dans sa cité.


KoalaVolant
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88658-termine-bienvenue-dan http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88684-les-liens-d-une-princesse-kida-jess http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88683-les-rp-d-une-princesse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90921-l-association-seconde-chance#1310160


James M. Thatch
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

James M. Thatch

| Avatar : Robert Pαttinson.

You know it comes thαt wαy
αt leαst thαt's whαt they sαy
when you plαy the gαme

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kidamilo

God forbid you ever hαd to
wαke up to heαr the news
'Cause then you reαlly might know
whαt it's like to hαve to lose


| Conte : Atlαntide, l'empire perdu.
| Dans le monde des contes, je suis : : Milo.

| Cadavres : 213



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Mar 28 Sep 2021 - 12:21





Nous partons au pays imaginaire !

« Deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin !
Ah non, pardon, mauvais film... »

Comme un pinçon… Vraiment ?

« Comme un poisson. »

Ne put-il s’empêcher de répondre, sans trop savoir pourquoi la phrase lui venait spontanément. Il esquissa pourtant un sourire pour dissimuler sa gêne, flottant à l’aide de ses bras qui faisaient des moulinets dans l’eau. Il avait une très bonne endurance malgré les apparences, mais il n’était pas inhumain non plus : son corps avait besoin d’air pour respirer et de gravité pour se reposer. Pourvu qu’ils ne soient pas des kilomètres sous l’eau, ils n’y survivraient pas, cristal ou pas cristal.

James eu un sourire à sa réplique.

« C’est mieux, effectivement… Il ne manquerait plus qu’il explose avec nous à l’intérieur et adieu Storybrooke ! »

Adieu Milo, adieu Jessica, adieu tout le monde ! Donc on allait éviter le volcan et ne pas trop le chatouiller, n’est-ce pas ? Une explosion, pas deux… Deux ? La première avait eu lieu ? Maintenant qu’elle avait abordé le sujet, ça lui disait vaguement quelque chose. Une histoire de dôme invisible et de lave qui s’écoulait tout autour, mais… De là à avoir un réel poids dans son crâne, il y avait encore un peu de chemin. Il ne la contredit pas, de toute façon elle semblait bien plus à l’aise que lui dans cet endroit faiblement illuminé.

D’ailleurs, ses yeux s’attardèrent sur la chevelure pâle qui entourait désormais son visage souriant. Ainsi, son expression était différente : plus solennelle, plus ancienne et mystique. Comme une apparition venue d’un autre temps. Ça lui allait bien, pourquoi ne les gardait-elle pas ainsi à Storybrooke ? La malédiction l’aurait condamnée à avoir les cheveux bruns comme pour lui faire un pied de nez ? Ou la rendre plus « normale » aux yeux d’une foule de gens tous plus étranges les uns que les autres ?

Mystère… Ces sortilèges étaient décidément plein de surprises. Pas forcément agréables, les surprises.

« Ah… Donc, on est déjà venus ici. »

Paniquer n’aurait servi à rien alors si elle connaissait l’endroit… Dommage qu’ils ne soient pas télépathes, elle aurait pu le lui dire avant qu’il ne songe à leur survie précaire. Ça lui aurait éviter quelques tachycardies. Opinant du chef, Milo plongea à sa suite après une grande inspiration et s’efforça de ne pas perdre le rythme. Guidés par le cristal que Jessica portait autour du cou, ils ne tardèrent pas à rejoindre la si précieuse surface et l’air libre !

S’aidant des marches rocheuses pour se hisser hors de l’eau, James constata le poids de ses vêtements imbibés et poussa un soupir : tout allait mettre des heures à sécher et il ne donnait pas cher du contenu de son sac à dos ! Son téléphone devait être foutu aussi. S’il existait encore quelqu’un de vivant ici, peut-être qu’il consentirait à lui fournir un bol de riz pour l’y tremper ? Il garda cette idée dans un coin de la tête en retirant sa veste pour ne rester qu’en tee-shirt, l’essorant au-dessus de la rive.

« Des souvenirs ? »

Répéta-t-il, tourna la tête en direction de Jessica. Des souvenirs… De cet endroit ? De ces végétation plus luxuriante qu’il ne l’aurait cru ? De ces statues enfouies au cœur d’une flore des plus intéressante ? De ce ciel clair et limpide alors qu’ils se trouvaient sous terre ? De ces oiseaux qu’on entendait pépier un peu partout, esquissant parfois quelques vols timides dans le ciel ? De cette odeur, de ce fourmillement alentour, de ce son singulier et de cette douce chaleur qui lui donnait l’impression de se trouver dans un pays tropical ?

Ses yeux clairs se posèrent sur une espèce d’énorme poisson métallique échoué un peu plus loin, arborant quelques symboles qu’il reconnut malgré lui et identifia en quelques longues secondes de remémorisation…

« Je ne suis pas sûr… » Avoua Milo, d’un ton sérieux, en nouant sa veste autour de sa taille. « … C’est à la fois très familier et complètement nouveau : une partie de moi se rappelle être venu ici, mais l’autre se demande ce qu’elle va découvrir derrière chaque buisson. »

Il eut une petite moue désolée avant d’afficher un sourire doux.

« Mais je suis certain que cette idée, celle de venir ici, était une bonne idée. »

Malgré lui, il retira ses rangers pour déverserl’eau qu’elles contenaient et extirpa ses pieds des chaussettes toutes aussi trempées. Il se releva en les tenant à la main, expérimentant la sensation de la roche tiède sous sa peau. Tout ici donnait une impression de bien être et de paradis.

Il la désigna de l’index ou, plutôt, ses cheveux.

« Ça te va bien. Tu ressembles à… »

… À qui, au juste ?

De nouveau la douleur vrillante dans ses tempes.

« … Quelqu’un que j’ai connu. »

Mais aussi une chaleur dans le torse. Rassurante. Palpitante.

« Bien connu. Désolé, ça doit te paraître un peu stupide ! »

Il réajusta son sac à dos, prêt à avancer. Vers où, d’ailleurs ?

« Tu penses que c’est encore habité ? »

Allaient-ils retrouver des atlantes et, avec eux, un peu de leur passé commun ? James l’espérait. Ils étaient venus trouver du réconfort et des réponses, des souvenirs et de l’Histoire… Ce serait dommage que plus rien n’existe.

Heureusement pour eux, des bruits et éclats de voix ne tardèrent pas à se faire entende non loin.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
roi du silence
I want to turn back time
I want to fix the way I was designed
Crawl behind my eyes
And kill my stale state of mind
I fade, I fade, and every time
I try to change, to change
I stop...
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88110-vous-voulez-mon-boulo http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88165-atlantide-l-empire-perdu#1257833


Jessica B. Quartz
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Jessica B. Quartz

| Avatar : Shay Mitchell

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Jx8B
Tu me manque...

•◘•◘•◘•◘•◘•◘•

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Kida_m10

| Conte : Atlantide l'empire perdu
| Dans le monde des contes, je suis : : kidagakash Nedakh

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) Tumblr_o46nr1PoF31ts1i17o1_500

| Cadavres : 116



Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________ Ven 29 Oct 2021 - 0:06

Nous partons au pays imaginaire





Comme un poisson. Kida ne pu s'empêcher de sourire à cette reprise, ce qui prouvait qu'il avait quelques souvenirs inconsciemment. Le chemin pour retrouver ses souvenirs allaient être long mais elle pourrait trouver la patience qu'il lui fallait. Après tout n'avait elle pas attendu aussi longtemps pour trouver le moyen que sa civilisation ne s'éteigne pas complètement. Milo était la personne qu'il leur fallait, elle l'avait su au premier regard. Et aussi celui qu'il lui fallait auprès d'elle. Ca lui réchauffait le coeur, de le voir sourire à cette petite boutade. Puis, elle lui avait dit que s'était probablement mieux d'être sous l'eau que dans le volcan.. Au niveau ou il se trouvait la surface n'était pas très loin. C’est mieux, effectivement… Il ne manquerait plus qu’il explose avec nous à l’intérieur et adieu Storybrooke ! Elle rit doucement, elle n'aurait pas penser une telle chose se serait tellement dommage. Mais si ça devait arrivé, au moins elle serait avec lui. Mais au moins, on serait ensemble.. tout les deux. Elle se rappelait, que le volcan s'était réveillé quand elle avait été dans son mini coma, le jour ou elle n'avait fait qu'un avec le cristal. Depuis ce jour, elle avait ressenti un manque quand elle n'était pas près de lui. Elle ressentait son appel... et pouvait s'y rendre les yeux fermer, ce pourrait-il qu'il y ait un soucis ? Elle n'en savais rien pour le moment le cristal semblait stable et cherchait juste à avoir son attention. Kida porta légèrement une attention sur ses cheveux, effectivement en atterrissant dans l'eau.. Elle n'avait pas penser que sa chevelure allait revenir.

Est-ce que cela la gênait que ce soit devant Milo ? Non pas réellement, elle avait néanmoins encore ses lentilles de contact qui cachait la réelle couleur de ses yeux. Le fait de revenir a Atlantide l'avait rendu plus sereine. Et ça devait réellement se voir sur son visage. Ah… Donc, on est déjà venus ici. La sortant de sa rêverie. Et bien oui, enfin moi j'habitais dans ce lieu et c'est toi qui est arrivé avec un sous-marin et un groupe d'explorateur... qui t'aurait trahi par la suite pour revendiquer le cristal... Elle ne voulait pas réellement en parler mais, s'était nécessaire pour avancer. Bien sur elle ne savait pas que pour certains, ils avaient reprit le bon chemin comme elle était dans sa trans. Puis, ils avaient plongé pou retourner à la surface. Kida s'était aider des marches pour aller sur le rebord. Kida lui avait demander s'il avait des souvenirs ou des bribes. Je ne suis pas sûr… Mhh.. effectivement elle aurait du s'en douter que cela ne venait pas d'un coup. C’est à la fois très familier et complètement nouveau : une partie de moi se rappelle être venu ici, mais l’autre se demande ce qu’elle va découvrir derrière chaque buisson. C'était au moins ça de gagné. Elle hocha la tête. Oui, je comprend mais c'est au moins ça de prit. ton subconscient doit travailler et éveillé doucement cette impression de déjà vu. Mais je suis certain que cette idée, celle de venir ici, était une bonne idée. Elle avait vu son léger sourire, elle appréciait le voir sourire ainsi. J'espère aussi, nous verrons bien par la suite. Elle était en train de le regarder faire et ne pu s'empêcher de rire légèrement en le voyant déversé sa chaussure.

Elle le regardait. Ses cheveux était blanc. Et elle sourit à ce compliment. Ça te va bien. Tu ressembles à… Elle passa sa main dans ses cheveux. … Quelqu’un que j’ai connu. Elle pencha la tête s'était bon signe ça.. Passant sa main sur sa joue gauche elle retira un peu le fond de teint qu'elle avait laissant place à son tatouage, peut-être que cela pourrait marcher. Bien connu. Désolé, ça doit te paraître un peu stupide ! Oh non, ce n'est pas stupide Milo.. bien au contraire... nous nous sommes déjà rencontrer peut être que ca provoque le fait de retrouver tes souvenirs... comme par exemple mon tatouage bleu. et aussi.. Jess était en train de retirer ses lentilles dévoilant ses yeux bleu. Se mordant la lèvre légèrement. Il en fallait pas oublié aussi leur première idée celle d'aller à Atlantide. James réajusta son sac à dos. Tu penses que c’est encore habité ?

Elle l'espérait au fond d'elle. Oui je l'espère.. et que je retrouve mon père.. Oui, elle n'avait même pas pu lui dire au revoir.. et lui parler de sa mère qu'elle l'avait vu quand elle n'avait fait qu'un avec le cristal. Nous serons bien vite prévenu, j'entend des voix. Elle avança donc en direction des voix prenant par ailleurs James par la main, un courant électrique l'avait tout de même parcouru. Les voix se faisaient de plus en plus forte et l'ambiance atlante y régnait. le coeur de la princesse était combler de revoir sa maison... son lieu ou elle avait toujours été. Elle comprenait tout ce qu'ils se disaient atlante lui avait manqué. Les voix s'étaient donc mit à s'éteindre quand ils avaient senti leur présence. En voyant Kida leur regard fut étonné.

KoalaVolant
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88658-termine-bienvenue-dan http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88684-les-liens-d-une-princesse-kida-jess http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t88683-les-rp-d-une-princesse http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90921-l-association-seconde-chance#1310160


Contenu sponsorisé




Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Nous partons au pays imaginaire ! (x. Jess)





Disney Asylum Rpg :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les autres mondes :: ➹ Divers Mondes