« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

☣️ Nouvel événement Rp à lire : Les Heures de Visite, by Deborah Gust ! ☣️
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €
Le Deal du moment : -20%
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
Voir le deal
119.97 €

Partagez
 

 Farces & Attrape ! (x. Jack)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Sebastian Dust ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.



J'ai pas d'profil Farces & Attrape ! (x. Jack) 3392629739
(en construction)




| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Farces & Attrape ! (x. Jack) Pdcu

| Cadavres : 2919

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 6 ans...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Mer 30 Juin 2021 - 11:58




Le Gardien de la Farce

« Et puisse cette journée vous être favorable ! »


Il y avait des jours qui commençaient bien… Et puis il y avait les autres. Sebastian n’était pas du genre pessimiste, tout lui convenait tant que personne n’était blessé et qu’aucune catastrophe ne menaçait la ville – les excursions divines étaient exclues du tableau, on ne savait jamais sur quoi ou qui on allait tomber ; il était donc particulièrement compliqué de lui faire voir le mauvais côté des choses. Rien n’était jamais trop compliqué ou impossible à ses yeux, peu d’insurmontable et sûrement pas de quoi lui gâcher l’existence à tout jamais. Quand on vivait au pays des rêves on pouvait se permettre de croire et d’espérer jour après jour.

Mais… Ne pouvait-on pas se vexer un tantinet lorsque le thé que vous venez de vous préparer pour démarrer la journée avait un affreux goût salé ? Sab eu une grimace face à l’arrière-goût âcre et fixa sa tasse comme si la réponse se trouvait à l’intérieur. Le liquide ambré ne semblait pas différent de l’ordinaire. Il se pencha dessus pour le sentir à nouveau, mais aucune autre odeur que celle habituelle. Peut-être y avait-il une saleté sur le bord qui justifiait de cette surprise ? Pris d’un doute, il trempa ses lèvres à l’intérieur à nouveau. Même résultat. Même goût salé. Même grimace. Erk.

Il reposa l’objet de sa torture matinale sur la table, glissant un regard vers le sucrier qui avait pourtant l’air tout à fait ordinaire. Aurait-il confondu ? Mais quand ? Il l’attrapa, l’ouvrit et plongea son index dedans pour venir le goûter. Du sel ! Mais que… ?! Qui avait eu une telle idée ?! Jack ? Ça ne pouvait pas être Milo, il était en exploration à Atlantide en compagnie d’une amie et les animaux de la maison n’avaient pas l’air de savoir faire une chose pareille. Mais, pourquoi ? Ils n’étaient ni le premier avril ni un jour particulier.

Si c’était son ami alors ce devait être une blague.
Une bonne blague puisqu’il était tombé dans le panneau !

Tout de suite son sentiment de duperie s’allégea et le gardien secoua la tête, partant à la recherche du vrai sucre dans les placards de la cuisine. L’apercevant sur une étagère assez haute, Sab tendit le bras et l’attrapa du bout des doigts… Faisant glisser au passage un paquet qui semblait collé au pot de sucre. Il eut juste le temps de reculer d’un pas que ce dernier chutait lamentablement jusqu’au sol, faisant exploser de la farine partout autour de lui ! Abasourdi, Sebastian papillonna plusieurs fois des paupières et tourna la tête vers un petit tourbillon de sable qui s’était formé à côté de lui. Ce dernier sembla aussi le regarder sans vraiment comprendre ce qu’il venait de se passer… Et il avait les pieds littéralement recouverts de farine jusqu’aux genoux !

Heureusement que le sable doré pouvait l’aider pour nettoyer tout ça. Mais c’était sans compter sur la niffleur qui, sans doute attirée par le bruit, se mit à courir dans toute la cuisine après avoir bien trempé ses pâtes dans la poudre blanche. Aussitôt des petites créatures dorées se mirent à la poursuivre dans l’espoir d’arrêter le carnage qu’elle répartissait un peu partout ! Dépassé, le gardien en posa le pot de sucre et n’y toucha pas. Tout comme le thé.

La blague était bonne mais commençait à faire quelques dégâts dans la cuisine !

Passant une main sur son visage, il saisit une éponge pour commencer à nettoyer ce qui se trouvait sur les meubles et tenter de réduire les dégâts. Mais à peine eut-il mouillé le bois qu’une trace carmin se dessina à la place exacte de son passage ! Qu’est-ce que… Il essaya sur le reste du placard et, rapidement, des traces lugubres firent leur apparition. Semblable à des trainées de sang qu’on tenterait d’effacer. Pris d’un frisson, Sab regarda l’éponge qui dégoulinait d’eau et commençait à faire descendre des sillons rougeâtres le long de son poignet.

Il se redressa d’un bond en arrière, se rattrapant de justesse à l’ilot central pour éviter de glisser dans la farine. Quel était ce nouveau tour ? Ça n’était plus drôle du tout là, on aurait pu croire à une scène de crime alors qu’il n’avait rien fait ! Le souffle court, il chercha autour de lui un moyen de nettoyer le reste… Ou de déguerpir de là à la recherche de son ami farceur. Des grains de sables se mirent à rassembler la farine restante sur le sol, d’autres occupés à maintenir la niffleur en l’air pour éviter d’autres bêtises de sa part.

Bon, ça allait aller. Il suffisait qu’il retrouve Jack et qu’il lui demande quelques explications, voilà tout. Rien de bien méchant, quelques blagues pour se mettre dans l’ambiance de bon matin, mais à éviter à l’avenir. Si le thé avait été drôle, le reste se révélait beaucoup moins attrayant.

Il contourna la farine et s’approcha de l’évier, l’éponge toujours à la main, afin de la nettoyer. Elle et sa main. Lorsqu’il tourna le robinet, un étrange bruit métallique se fit entendre. L’eau ne coula pas immédiatement et il attendit, haussant un sourcil intrigué. Une seconde. Deux secondes. Et soudain, un jet d’eau surgit du mitigeur, éclaboussant tout autour de lui ! Sab tenta de couper l’eau en tournant le bouton mais ce dernier lui resta dans les mains ; il ne put alors qu’assister au carnage en train de se dérouler sur le sol : le robinet déversa des litres d’eau brutalement en direction des carreaux et le sable ne fut pas assez rapide pour l’arrêter. La cuisine se transforma rapidement en une mare sanguinolente qui provoqua un haut le cœur au gardien.

Couper l’eau. Couper l’eau !

Il plongea dans le placard sous le mitigeur à la recherche de la vanne d’accès. Trempé comme un sou neuf, il tira cette dernière vers lui et l’eau cessa rapidement de s’écouler. Ouf ! Un soupir s’extirpa de ses lèvres tandis qu’il se redressait, les pieds baignant dans l’espèce de liquide carmin qui n’inaugurait rien de bon… Suspendue en l’air, la niffleur poussa un petit couinement incompréhensible en penchant la tête sur le côté.

Non, lui non plus n’avait aucune idée de ce qu’il était en train de se passer.
Ça commençait juste à faire beaucoup, là.

« Jack ?! »

Lança le sable à travers la maison dans l’espoir de trouver le gardien de l’hiver. Ils avaient quelques explications à s’échanger, semblait-il…

Attendant la venue de son ami, Sebastian remarqua un morceau de papier flottant à la surface de l'eau rougie. Il l'attrapa et le déplia, tentant de lire ce qui y était inscrit :

Le Gardien de la Farce est passé par ici...
Et il repassera par là !
Êtes-vous prêt à jouer avec lui ?


Que.. Quoi ? O_o



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


ϟ Jack Frostenson ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jack Frostenson

| Avatar : Jake Manley

Farces & Attrape ! (x. Jack) Tumblr_inline_nsn8kdHYOk1qlt39u_250

Tout se casse la gueule, de partout. Mais j't'assure. Ca va très bien!

Farces & Attrape ! (x. Jack) Bb7d05549a38fee4c05f9bf36cb28356c78be7e7


| Conte : Les Cinq Légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Jack Frost

| Cadavres : 176

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Jeu 1 Juil 2021 - 10:55


         
Farces pour Gardiens Facétieux
“On prend l'eau ! On prend l'eau ! On prend l'eau !”






« TADAMMMMM ! »


J’avais le sens du spectacle. J’étais vêtu comme un illusionniste, d’une grande cape noire et d’un haut de forme assorti. Dans ma main, je tenais une baguette magique. D’ailleurs, dans un POP sonore, elle se transforma en un immense bouquet de fleur bien réel que je tendais à Sab.

« Bienvenue à la Sainte Journée de la Blague ! Cher ami sablé ! Veuillez vous installer confortablement ! »


Je pris cette fois-ci mon bâton magique, et dans un éclair bleutée, l’eau rouge se transforma en patinoire. Glissant sur cette dernière, je fis le tour de Sab comme une furie, et dans de grands gestes éloquents, je poursuivais.

« Après cette petite phase de test, nous irons chez Aster essayer toutes ces nouvelles blagues vraiment drôle. Mais… Comme tout bon illusionniste ! J’ai besoin d’un complice ! Et tu seras mon complice ! C’est une chance non ? »


M’arrêtant sur la glace, je regardais autour de moi et je regardais aussi Sab. Bon, ok, j’y étais peut être aller un peu fort sur le spectacle. La pièce était sans dessus dessous et Sab était vraiment dans un sale état. Une chance qu’il ne s’agisse que de mon ami sablé. Si une autre personne avait fini comme ça, j’aurai certainement ses doigts autour de mon cou pour m’étouffer.

« Pas de panique, pas de panique, je vais ranger ! »


Dans un « CRAC » sonore, la pression du robinet d’eau céda. Bientôt, l’eau dont le colorant était épuisé passa du rouge au rose, puis redevint transparente. Mais, contrairement à tout à l’heure, on était dans une véritable inondation.

« AAAAAAAAH ! JE VAIS ARRANGER CA ! »


Bam ! Un autre éclair bleu plus tard, l’eau se transforma en glace. Le geyser que formait l’eau s’arrêta, laissant place à une espèce de serpent de glace brillante.

« Ouaw. C’est vraiment magnifique. Faut que je me reconvertisse ! »


Mais… La petite remarque amusante ne fit pas son effet. Je venais de détruire une bonne partie de la cuisine, et l’eau, qui formait désormais une patinoire, commença à rendre l’air ambiant vraiment très froid. Personnellement, je ne le ressentais pas. Mais en revanche, mon ami sablé, c’était une autre paire de manche. En t-shirt, je glissais sur la glace et j’allais lui chercher son manteau et son écharpe en courant. L’instant suivant, toujours en glissant, je revins vers lui et je lui mis le manteau sur lui, sans lui enfiler, et l’écharpe autour de son coup en tournoyant autour de lui à toute vitesse.

« Youhou ! C’est l’hiver ! »


J’étais extrêmement enjoué en réalité. Mais soudain, m’arrêtant, j’observais Sab. M’approchant de lui, je m’agenouillais. L’euphorie de la blague et du spectacle laissa place au sens des responsabilité. Même si j’étais un Gardien, ça n’avait jamais vraiment été mon fort. La mine un peu soucieuse, je l’observais et j’observais notre environnement.

« Bon. J’ai peut être vu trop grand et je suis peut être aller un peu trop loin. On va considérer ça comme la répétition générale avant chez Aster non ? J’appelle un plombier ? »


J’observais le tuyau et le jet d’eau complètement gelé d’un air un peu penaud. Comme d’habitude, j’avais agis sans trop réfléchir aux conséquences de mes actes. Debout, je mis les mains sur les hanches, ne sachant pas vraiment par où commencer. Est ce que je devais enlever la glace ? Et laisser l’eau nous envahir ? En tout cas entre le rouge le rose, le bleu et le blanc, ça donnait vraiment des couleurs sensationnelles.

« On pourrait aussi laisser comme ça. »


Bien évidemment que je plaisantais. Passant ma main derrière la tête dans un signe de gêne, je ne savais vraiment pas où commencer. Mais Sab, lui il allait certainement savoir. C’était un gars responsable. Il savait y faire. Avec tout le rangement. Après tout, la maison avait toujours été impeccable et tout ça grâce à lui et son superbe sable.
Dire que tout ça avait juste commencer parce que j’avais eu envie de lui faire une blague sur le sel et que je n’avais pas su m’arrêter.





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Meilleur Souhait.
Fermez les yeux. Croyez y jusqu'aux bouts. Et vous vivrez vos rêves.


ϟ Sebastian Dust ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.



J'ai pas d'profil Farces & Attrape ! (x. Jack) 3392629739
(en construction)




| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Farces & Attrape ! (x. Jack) Pdcu

| Cadavres : 2919

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 6 ans...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Mar 31 Aoû 2021 - 14:44




Le Gardien de la Farce

« Et puisse cette journée vous être favorable ! »


Bon, au moins il avait sa réponse : Jack était bien derrière tout ce remue-ménage ! En un sens, c’était plutôt rassurant. Sab avait eu peur un instant d’avoir affaire à un parfait inconnu facétieux qui se serait introduit chez lui… Ou pire, un tour de magie en train de mal tourner, comme à peu près tout ce qui arrivait en ville quand on commençait à jouer avec les éléments. Ça n’aurait pas été le premier incident à Storybrooke, pourvu seulement que l’eau rouge n’ai pas donné des idées tordues aux fans du Prince d’Egypte pour faire croire à une… Non, mais non, Jack ne s’en serait pas pris à toute la ville ; qu’il ne connaisse pas la demi-mesure n’était pas une excuse.

La cuisine, c’était déjà un très bon lieu d’expérimentation !
Enfin, non, pas vraiment, mais on allait dire que oui.

Les pieds toujours coincés jusqu’aux chevilles dans la glace, Sebastian attrapa les bords de son manteau pour enfiler convenablement les manches. L’atmosphère rafraichie ne manqua pas de lui extirper de la buée à chaque respiration et il ne fut pas malheureux de retrouver la chaleur de son écharpe rouge. Avisant des allers et venues de Jack autour de lui, il finit par pencher la tête sur le côté avec un petit sourire compatissant. Levant l’index, le gardien désigna le sol en-dessous de lui.

« Peut-être commencer par là ? »

Le libérer pouvait être un très bon début, non ? Il apprécierait beaucoup en tout cas ! Une fois ses pieds à l’air libre, le marchand de sable s’extirpa précautionneusement de la glace et frémit en sentant la fraicheur sur laquelle il allait devoir se déplacer… Heureusement, le sable doré se faufila contre sa peau pour le réchauffer rapidement. Perché sur la surface, il balaya la pièce du regard et secoua le menton de droite à gauche. Quelle catastrophe !

« Ça va prendre des heures pour tout nettoyer… »

Sebastian haussa un sourcil dubitatif en direction de son ami. Encore fallait-il trouver quelque chose d’efficace contre le colorant pour en faire partir les traces sur les meubles… Dommage qu’il ne soit pas Wanda, l’héroïne de cette série à la télévision, qui pouvait faire apparaître et disparaître tout ce qu’elle voulait. Ça aurait été très pratique pour remplacer toute la pièce !

La niffleur émit un petit bruit dans les airs et le sable la déposa précautionneusement sur l’un des plans de travail. Elle renifla le serpent de glace avec un air intrigué avant d’éternuer, se massant la fourrure comme si elle avait froid elle aussi.

« Heureusement que nous avons de quoi nous aider. »

D’un sourire en coin il désigna les volutes de sable tout autour, mouvance tranquille, qui n’attendaient que son ordre. Enfin, pour cela, il faudrait veiller à retirer la glace sans que cela ne déborde jusqu’au salon – par miracle – sauvé des attaques facétieuses du gardien de l’hiver. Sherlock s’y trouvait d’ailleurs, la truffe entre les pattes avant, à les observer sans trop comprendre leur petit délire frigorifique.

Ça devrait pouvoir se faire, il l’expliqua brièvement à Jack et le sable prit immédiatement le relais pour extirper toute l’eau par la porte vitrée de la cuisine… Faisant considérablement baisser le niveau sanguinolent et rétablir une allure à peu près correcte de l’endroit. Sans pataugeoire, en tout cas. Aussitôt, des volutes dorés saisir éponges et autres produits d’entretien pour se mettre à frotter partout où le colorant s’était incrusté et où la farine s’était figée.

Sab en profita pour récupérer des chaussettes et chaussures sèches. On se sentait mieux les pieds au propre !

« Tu crois qu’une plaisanterie de ce genre plairait vraiment à Aster ? »

Finit-il par interroger, retirant progressivement son écharpe à mesure que la température de la pièce augmentait.

« Si tu inondes la cuisine de sa chocolaterie, tu es bon pour finir en exil à l’autre bout de la galaxie dans l’espoir qu’il ne te retrouve jamais. »

Il souriait mais au fond, tous les deux savaient que le lapin était tout à fait capable de le retrouver où que Jack se planque. Il n’y avait pas moins fan des farces et facéties du gardien de l’hiver que le lapin de pâques… Et si Sebastian le prenait à la plaisanterie, ce n’était pas le cas de leur ami grognon. Jack jouait avec sa vie en voulant s’en prendre à Aster.

« Ou tu avais d’autres idées ? »

S’il était capable du meilleur, le gardien de l’hiver était aussi à même de créer le pire… Ou du moins, de se laisser embarquer dans des idées aussi folkloriques qu’insensées quand il se prenait au jeu. Peut-être que Sab devrait l’accompagner pour veiller à ce que tout ne tourne pas en troisième guerre mondiale ? C’était sans doute plus sûr.

« Tu tentes une reconversion ou c’est une occasion spéciale ? »

Demanda le marchand de sable en retirant les derniers morceaux de farine qui avaient atterri, il ne savait trop comment, dans ses cheveux.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


ϟ Jack Frostenson ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jack Frostenson

| Avatar : Jake Manley

Farces & Attrape ! (x. Jack) Tumblr_inline_nsn8kdHYOk1qlt39u_250

Tout se casse la gueule, de partout. Mais j't'assure. Ca va très bien!

Farces & Attrape ! (x. Jack) Bb7d05549a38fee4c05f9bf36cb28356c78be7e7


| Conte : Les Cinq Légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Jack Frost

| Cadavres : 176

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Mar 7 Sep 2021 - 13:16


         
Farces pour Gardiens Facétieux
“On prend l'eau ! On prend l'eau ! On prend l'eau !”






Je regardais Sab ranger. Ca ne me dérangeait pas, au contraire. J’aimais bien qu’on range à ma place. D’ailleurs, je ne savais pas trop faire. C’était pour ça que j’étais ici et c’était aussi pour ça peut être que je restais aussi longtemps célibataire. Le regard dans le vague, appuyé son mon bâton, je l’observais sans rien dire. Quand il parla d’Aster un léger sourire en coin, malicieux apparut sur mon visage.

« Bien sûr qu’il adorerait cette blague. Il adore les blagues de manière générale. Ce lapin ne respire-t-il pas la joie de vivre ?! »


Je ricanais. Mais comme par réflexe, je regardais quand même s’il n’était pas dans la pièce. Un petit vent de panique passa dans mon regard quand cette idée me traversa l’esprit. Mais ouf. J’étais bien seul avec Sab et les animaux.

« Mais non. On lui fait le coup, et on signe quelqu’un d’autre. Quelqu’un qui aurait une dent contre lui. Un truc solide. Sinon, il saura que c’est moi. »


Je le regardais pensif, toujours appuyé sur mon bâton. Pourquoi je voulais toujours attiré l’attention d’Aster sur moi ? Peut être parce qu’il ne m’avait jamais vraiment considéré comme un Gardien. L’épisode du dernier Noël, où nous avions soit disant été transporté dans le futur, où nous étions les meilleurs amis du monde était encore gravé dans ma mémoire. Peut être que c’était ça que je voulais !

« A vrai dire je sais pas. Vendre des glaces ça m’ennuie. Oh, pour les enfants c’est super cool. Mais pour les adultes, c’est un peu lourd. »


Je roulais des yeux, toujours appuyé de manière nonchalante sur mon bâton. Je pris une voix criarde, qui ressemblait à celle d’Elsa d’Arendelle à s’y méprendre.

« Vous n’auriez pas des parfums plus exotiques ? Des glaces salés ? Et goût schtroumpf Haribo, mais que les rouges, vous avez ? Non parce que je supporte pas le goût des blancs et de la schtroumpfette ! »


Las, je m’appuyais un peu plus sur mon bâton. Vendre des glaces, non seulement ça allait cinq minutes, et en plus ça ne rapportait pas beaucoup. Non ce qui me fallait c’était un vrai projet. Un vrai projet d’adulte mature.

« Pourquoi tu monterais pas une boîte de Farces et Attrapes avec moi ! Il me faut ta patience pour faire les comptes, et quelqu’un pour calmer mes ardeurs et mes idées stupides ! En plus avec ton sable, on peut en faire des... »


J’allais dire conneries. Mais ce n’était pas vraiment le mot approprié pour la situation. De plus, je doutais que Sab voit dans son don un amusement. Il fallait que je trouve un angle d’attaque qui avait un sens à ses oreilles.

« On peut faire rires les enfants. Imagine, ça n’existe pas à Storybrooke ! On entendrait les rires des enfants et les grognements des adultes. C’est le monde parfait, pour nous autre Gardiens. Et je pense que vraiment l’idée est pas mal ! »


Je le regardais cette fois-ci avec la tête du chat Poté de Shrek. Je savais que quand je me mettais comme ça, il pouvait céder à beaucoup de chose. Je le regardais avec pleins d’étoiles dans les yeux.

« Frostenson and Dust. Dust and Frostenson ! Farces pour storybrookiens facétieux ! C’est une super idée. Peut être la meilleure que j’ai eu depuis des années. Imagine la tête de Pitch si un gamin lui fait explosé son évier comme ça ! Ahahah ! Ca serait super. »


Allez. Allez Sab ! DIT OUI ! DIT OUI DIT OUI DIT OUI ! Je le regardais, limite implorant. Je savais que tous les gardiens, c’était le plus à même de monter un projet comme ça avec moi. Un projet… sérieux ? Un projet ; c’était déjà pas mal. J’attendis sa réponse. Si jamais il disait non, j’utiliserai mon ultime cartouche. A savoir que depuis que Violette m’avait largué, et que Alexis vivait visiblement un plein bonheur, j’étais EXTREMEMENT triste, et qu’il fallait ABSOLUMENT un projet pour me sentir vivant.




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Meilleur Souhait.
Fermez les yeux. Croyez y jusqu'aux bouts. Et vous vivrez vos rêves.


ϟ Sebastian Dust ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.



J'ai pas d'profil Farces & Attrape ! (x. Jack) 3392629739
(en construction)




| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Farces & Attrape ! (x. Jack) Pdcu

| Cadavres : 2919

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 6 ans...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Mar 26 Oct 2021 - 15:37




Le Gardien de la Farce

« Et puisse cette journée vous être favorable ! »


Peut-être qu’un jour Aster et Jack s’entendraient comme larons en foire… Mais ça n’avait pas encore eu lieu et s’il persistait à vouloir lui jouer des tours, ça n’était pas prêt de concrétiser. Lui-même n’était pas spécialement dans le cercle proche du lapin mais il n’avait rien à se reprocher à son égard, tout comme aucune ire ne provenait d’Aster à sa simple vision. Ils n’étaient plus aussi amis qu’avant, la faute à ce monde alternatif, cette nouvelle réalité qui avait plus ou moins séparé les gardiens de leur chemin commun, mais Sab ressentait toujours une profonde affection pour son ami. Un jour, peut-être, seraient-ils capables de passer plus de temps ensemble et de vivre de nouvelles aventures ? En attendant, chacun vaquait à ses occupations et il ne restait que quelques souvenirs pour sourire. Jack était là, de nouveau, et c’était très important de veiller à ce qu’il ne disparaisse pas à nouveau… Encore moins assassiné par le lapin de pâques ou noyé sous des litres de chocolat !

Quoique, vu la tournure des évènements, ça n’allait pas tarder à arriver. N’y avait-il pas une Anna quelque part pour le réfréner à l’entrée de la chocolaterie ?

Ses pensées furent interrompu par la voix nasillarde que le gardien s’efforçait de prendre pour imiter des parents particulièrement pénibles. Malgré lui, Sebastian se mit à rire en imaginant la scène ; les gens pouvaient parfois se montrer particulièrement pénibles. On pardonnait à un enfant ce trait de caractère irritant, mais dès qu’ils étaient en âge de réaliser la portée de leurs actes et de réfléchir avant d’agir, la tolérance s’amoindrissait. Le marchand de sable s’était éloigné des adultes pour cette raison, bien que sa patience ne soit jamais vraiment en chute libre qu’elle que soit la situation ; la preuve, Jack n’était toujours pas parvenu à l’énerver. Et puis, après tout ce qui se passait dans leur ville et aux confins de l’univers, s’agacer d’un humanoïde un peu insistant semblait dérisoire et futile.

Il pencha la tête sur le côté à la question, surprenante, de son meilleur ami.

« Farces et attrapes ? »

Demanda-t-il, question purement rhétorique, sous la surprise. Venait-il de passer du statut de cobaye à celui d’associé ? Par quelle tour de magie ? Il échangea un coup d’œil avec la Niffler qui venait de les rejoindre et cette dernière émit un petit couinement, tout ce qu’il y avait de plus incompréhensif. Sherlock, couché plus loin, semblait lui tout attentif aux paroles de Jack en le suivant des yeux. Visiblement, tout le monde se faisait sa propre réflexion sur cette idée dans cette maison… Même le sable vint grattouiller la paume de Sab, comme une petite vague encourageante d’attention.

Tenir une boutique ? Avec Jack ? …
Est-ce que ça ne courrait pas à la catastrophe avant même d’avoir commencé ?

« C’est une… Idée. »

Une très étrange idée. Il possédait déjà sa propre entreprise mais n’y mettait plus les pieds, laissant ça à d’autres personnes qui savaient mieux gérer que lui cet univers de vente et de commerce à large échelle. Mais une boutique ? Petite, boutique, mais pour les enfants ? Remplie de choses amusantes ou faites pour les faire rire, de décorations et de déguisements, de jouets et d’autres petites choses qui leur permettaient de rêver un peu plus…

Jack savait très bien amener les arguments qui faisaient mouche. Il avait toute l’âme d’un commercial, nul doute qu’il parviendrait à vendre des glaçons au maître des enfers. En fait, non, mauvais exemple, Hadès achèterait même des milliers de glaçons. Sasha en revanche, s’était une autre paire de manche. Mais l’idée était comprise, non ?

Il passa une main sur sa nuque, songeur un instant. Est-ce qu’il aurait le temps ? Est-ce que se serait seulement possible ? … Il disait lui-même que sa vie était trop tranquille en ce moment, même avec l’arrivée de Jack dans cette maison et la présence, occasionnelle, de Milo. Mais n’était-ce pas risqué ? Voué à l’échec ? Complètement insensé ? Une porte ouverte à toutes les bêtises qui passeraient par la tête du gardien de l’Hiver ?

Et si… C’était justement ça qui était amusant ?

« Une bonne idée. »

Écrivit finalement le marchand de sable, accompagnant cette parole silencieuse d’un sourire encourageant. En revanche, le coup de l’évier et de Pitch serait peut-être – aussi – à éviter pour éviter de se mettre à dos toute la ville ! Bien que l’image qui se dessina dans son esprit était des plus amusante à imaginer.

« Ça doit pouvoir se faire, avec toutes les idées que tu peux avoir à la minute, je suis sûr que tu tiens quelque chose. »

Sab jeta un coup d’œil autour de lui.

« Il faudrait juste veiller à ne pas trop expérimenter de nouvelles expériences ici, je ne sais pas jusqu’où cette maison supportera d’être la cible de facéties en tout genre. »

Il se tapota le menton de l’index, son esprit se mettant déjà à réfléchir à cette possibilité de fonder une boutique. Est-ce qu’il pensait au caractère de Jack et à ses sautes d’humeur en tout genre ? À moitié. Est-ce qu’il pensait à la difficulté que ce serait de le gérer et de gérer un endroit ? Sans aucun doute. Est-ce qu’il s’en moquait ? Évidemment. Il avait les fonds pour ça, de quoi permettre un peu plus de sourires dans Storybrooke, c’était le plus important à ses yeux. Et le marchand de sable se doutait que Jack ne serait pas le dernier à vanter ses farces et autres inventions en tout genre qu’il pourrait faire ! Une péripétie par-ci, une plaisanterie par-là, et le tour serait joué ; il serait son propre premier client le connaissant !

« Un de mesa mis à un local à côté de son café qu’il n’utilise pas, je peux peut-être lui demander s’il est toujours disponible ? »

Aloïs était du genre compréhensif et plutôt emballé sur les nouveaux projets. L’idée était même capable de lui plaire dès les premières phrases que prononcerait Jack pour l‘expliquer ! N’y avait-il pas de meilleure vendeuse que la motivation ? Si elle ne payait pas les factures, elle y contribuait fortement.

Il saisit son téléphone. Jack ne lui en voudrait pas de prendre ses paroles au sérieux… Non ?

« … Ou plutôt, est-ce que ça te dit qu’on aille y voir directement ? Si ça t’inspire, ça sera un pas de plus dans ton idée de boutique ? »

Il n’y avait pas de petites avancées, juste des étapes franchies.

« Comme ça tu m’en diras plus sur ce que tu as en tête sur le chemin… C’est quelque chose qui t’es venu spontanément ou tu as vraiment réfléchi à la question ? »

Non parce qu’en connaissant Jack, on pouvait avoir le doute légitime. Le marchand de sable attrapa une veste qu’il enfila par-dessus sa chemise et son veston. Le temps était très beau, autant profiter du soleil pour faire le trajet. Il ouvrit la porte et se tourna vers son ami :

« Après toi. »

Dans quoi est-ce qu’il s’embarquait, encore ? Aucune idée.
Mais ça avait l’air amusant et c’était le principal.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


ϟ Jack Frostenson ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jack Frostenson

| Avatar : Jake Manley

Farces & Attrape ! (x. Jack) Tumblr_inline_nsn8kdHYOk1qlt39u_250

Tout se casse la gueule, de partout. Mais j't'assure. Ca va très bien!

Farces & Attrape ! (x. Jack) Bb7d05549a38fee4c05f9bf36cb28356c78be7e7


| Conte : Les Cinq Légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Jack Frost

| Cadavres : 176

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Lun 8 Nov 2021 - 12:55


         
Farces pour Gardiens Facétieux
“On prend l'eau ! On prend l'eau ! On prend l'eau !”






« Oh ! Mon sablé ! »


Je le serrai dans mes bras. J’étais comme ça, tactile, spontanée. Et il était l’inverse, c’était à se demander parfois pourquoi on était amis. Je le gardais contre moi, pour être sur qu’il ne s’envole pas et qu’il ne se mette pas à rêver.

« On va s’éclater ! Allons voir tout de suite ce local ! J’espère qu’il est en face de celui d’Aster ! »


Je mis mon manteau, et… un chapeau. Oui. Ca faisait très pro, les chapeaux, et je ressemblais subitement à un Italien blond prêt à jouer dans les films de gangster.

« Ca m’est venu hier ! Je réfléchissais à une reconversion professionnelle. Et tu me connais, je suis incapable d’avoir un chef ou un patron. Alors j’ai réfléchi d’abord à élargir ma boutique. Puis, je me suis dis que je devais peut être changer de produits. Tu vois les glaces, c’est bien, mais l’hiver, ça rapporte pas trop. Et y’a pleins de glaciers en ville qui font pas mal de concurrence. »


Je passais la porte, alors que je mettais mon manteau bleue ciel. Gardant mon bâton avec moi, j’avais l’air un peu étrange. Mais bon, cette ville était rempli d’anomalie et de gens loufoques en tout genre. Si je gardais mon bâton, c’était pour une idée précise. Il m’aiderait à exprimer mes pensées. J’arrivais à faire un peu comme Sab avec son sable, mais avec la neige. Bien sur à un bien moindre niveau que lui, mais ça me permettait d’exprimer mieux mes idées.
Je passais dehors, attendant mon sablé avec une impatience contagieuse.

« Non, c’est hyper réfléchis. On a des pouvoirs, et on ne s’en sert qu’à 25 % de leurs capacités. Pourquoi on nous en a donné hein Sab ? Pour faire rêver les enfants, les faire rire, les rendre joyeux. Si on arrive à les matérialiser dans des objets… »


Je saisissais un simple caillou. Appliquant mon bâton dessus, il y eut un petit éclair. Au prime abord, il ne se passa rien, mais l’instant suivant, de la neige commença à tomber, juste sur le caillou. C’était simple, et ca n’avait rien de bien méchant, ni de drôle ; mais ça avait l’avantage de lui faire cerner l’idée.

« On peut exporter notre magie et la faire rire dans des foyers entiers ! Bien sûr, comme toute magie, ça se dissipe. Mais c’est normal, et naturel. Quoi de plus génial qu’un artefact qui te fait passé un bon moment et dont la magie s’estompe finalement ? C’est pas ça, le but de notre existence ? Faire vivre des bons moments ? Crois moi, c’est une super idée ! »


J’avançais en ville, surexcité, avec mon bâton. Il fallait que je lui vende mieux le truc, sinon il ne serait jamais à fond dedans. Parfois, il disait oui juste pour faire plaisir et s’était une contrainte pour lui. Il ne voulait pas froisser les gens. Là, je ne voulais pas qu’il se sente obligé de plonger avec moi sans véritable projet.

« L’idée serait de vendre des objets enchantés par nos soins, et par des amis. Juste de la belle magie ! Tu vois, par exemple, imagine des pétards, à base de ton sable, qui explose et génère en explosant une réplique miniature d’un animal fantastique qui bouge ? »


Je me retournais, l’observant toujours avec avidité pour vérifier qu’il m’écoutait bien. J’espérai qu’il adhérerait au projet. J’avais besoin de lui.

« Ou des glaces colorés qui font sortir de la fumée de la même couleur de tes oreilles ? Ou encore des bonbons qui te collent la langue au palais comme quand tu lèches du givre ? »


Je regardais autour de nous, un éventail immense de possibilité s’offrait à nous. Et surtout, ça m’empêchait de penser à Alexis, et à Violette. C’était un super remède tout compte fait. Arrivant dans les boutiques, je regardais les locaux alentours avec avidité.

« Alors ?! C’est lequel ! »


Levant mon bâton, j’étais prêt à tout faire péter.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Meilleur Souhait.
Fermez les yeux. Croyez y jusqu'aux bouts. Et vous vivrez vos rêves.


ϟ Sebastian Dust ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Sebastian Dust

| Avatar : Eddie Redmαyne.



J'ai pas d'profil Farces & Attrape ! (x. Jack) 3392629739
(en construction)




| Conte : Les 5 Légendes.
| Dans le monde des contes, je suis : : Le Mαrchαnd de Sαble ϟ Archeron.

Farces & Attrape ! (x. Jack) Pdcu

| Cadavres : 2919

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 6 ans...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Sam 20 Nov 2021 - 0:06




Le Gardien de la Farce

« Et puisse cette journée vous être favorable ! »


Ce qui était bien lorsqu’on écoutait Jack parler, c’était que les idées ne manquaient pas. Ça pouvait être déroutant ou particulièrement pénible lorsque la conversation ne se prêtait pas à ce genre de réflexions, mais lorsqu’il s’agissait d’imagination… Le gardien de l’hiver était sans doute l’un des meilleurs. Il était tout du moins le plus bavard.

Ayant attrapé son manteau turquoise pour affronter l’extérieur, Sebastian marchait en compagnie de Jack en direction du centre-ville. Si Sherlock avait commencé à les suivre au départ, il était bien vite retourné à l’abri se réchauffer près du canapé ; ce chien préférait de loin le confort d’un intérieur que la fraîcheur du dehors ! Nul doute qu’il ne devait apprécier que moyennement l’idée des flocons de neige et du froid à même la maison… Il ne s’en était jamais plaint mais Sab suspectait qu’il puisse fuir dès à la moindre arrivée de Jack dans son périmètre de proximité.

En parlant du loup… Ce dernier venait d’exposer un point de vue assez brillant sur les objectifs d’une boutique de farces et attrape et, malgré lui, le marchand de sable devait reconnaître que son projet vendait du rêve. Littéralement. Un moyen d’utiliser leurs magies protectrices auprès des enfants sans que cela ne leur soit néfaste ? Retrouver la vocation première qui était d’y croire pour le voir ? Après tout, c’était parce qu’on s’attendait à la surprise que cette dernière arrivait. Alors… Leur permettre d’emmener un peu de joie chez eux, sans que cela ne dégénère, n’était-ce pas un appel à être un peu plus heureux ? On sous-estimait bien trop l’important de l’innocence. Un rire procurait plus d’endorphines qu’une tablette de chocolat, il y avait de quoi prendre une sacrée dose de bien-être – tout en restant légal, bien entendu – pour de moindre frais. Et si ces moments devenaient éphémères, ils en devenaient précieux. Recherchés. Demandés.

Cette idée était vraiment excellente. Jack n’avait pas à douter de lui ou des véritables intentions de Sebastian derrière son accord : plus les minutes avançaient et plus il était charmé par cette boutique. Nulle question de profit, l’argent n’entrait jamais en ligne de compte dans la tête de Sab, mais bel et bien pour les infinies possibilités qui leur étaient offertes pour s’amuser. Les gardiens de l’enfance étaient parfois si habitué à faire leur devoir qu’ils en oubliaient le principal : être des enfants. Impossible sous leurs allures d’adultes alors autant laisser la part à l’inconnu et aux rêves. Aux jeux et aux songes. Aux sourires et aux paupières paisibles. Que la douceur de la nuit ne se transforme jamais en cauchemar d’obscurité mais qu’ils s’extasient plutôt de la beauté des étoiles brillant dans le ciel. Et avec Jack, le Marchand de Sabla avait l’impression que tout serait possible.

Vers l’infini… Et au-delà ?

« Un chewing-gum qui transforme les mots en flocons ? »

Tenta-t-il, doucement. Dans son monde de douceur et de tranquillité devait se glisser un peu de facétie s’il voulait pouvoir suivre le mouvement. Ou bien, au contraire, était-il la touche de légèreté tendre qui compenserait les frasques idées de son ami ? Ces rôles lui convenaient. Tout lui conviendrait, même. Tant qu’il pouvait apporter un peu de cœurs rassurés et de visages détendus.

« Une poudre à éternuer qui fait changer le nez de couleur ? »

Ils continuèrent à échanger ce genre d’idées farfelues jusqu’à se retrouver non loin du Sherwood Coffee. Ce dernier était rempli à cette heure et Sab se dit que déranger Aloïs n’était peut-être pas une bonne idée… il devait être bien occupé. Ses yeux clairs observèrent les deux côtés de la route : le SC avait l’avantage de se trouver quasiment en face de la Pelle à Tarte, une pâtisserie délicieuse tenue par une femme très gentille. Elle était suffisamment bavarde pour lui permettre de ne pas avoir à parler et il l’en avait remercié silencieusement de nombreuses fois à l’époque de la malédiction… Quelqu’un qui ne s’offusquait pas d’une différence méritait d’être connue.

« C’est par-là. »

Désigna-t-il, semblant chercher un instant avant de désigner une petite devanture aux vitres blanchies pour en dissimuler l’intérieur. L’enseigne avait été retirée depuis longtemps mais on pouvait encore discerner l’ancien nom d’un bar. Si c’était bien ça, l’endroit devait posséder une arrière-salle plutôt grande pour entreposer des stocks. La largeur n’était pas exceptionnelle mais cela serait peut-être suffisant pour commencer ?

Il se tourna vers son meilleur ami.

« Il me semble que c’est celui-ci. »

Ils s’avancèrent jusqu’à être tout à fait devant. De l’autre côté de la rue, on pouvait apercevoir une chocolaterie que les deux gardiens connaissaient bien : celle d’Aster ! Aloïs ne lui avait pas précisé qu’il se trouvait non loin du commerce du Lapin de Pâques ! Pourvu que…

Trop tard, Jack venait probablement de le remarquer.
A voir sa tête, c’était même sûr.

« Cet endroit semble propice aux gardiens de l’enfance. »

Écrivit le sable doucement, comme pour tenter de désamorcer la bombe en train de se mettre en place. Si son ami avait pu avoir une illustration de son esprit en cet instant précis, nul doute que les rouages seraient en train de tourner à vive allure pour échafauder on ne savait quel nouveau plan.

Sebastian sentait poindre quelques ennuis. Rien de bien méchant, toutefois. #optimiste

« Tu veux que je demande à Aloïs de nous ouvrir ? Comme ça tu auras un aperçu de l’intérieur si jamais ça ne te convient pas… »

Mais le gardien de l’hiver le lisait-il seulement ?

« Jack ? »

Interpella finalement Sab, attendant sa réponse. Si cela le dérangeait, ils pouvaient trouver tout autre chose évidemment… Même si quelque chose souffla au marchand de sable que l’endroit serait plus que parfait pour des farces et attrapes en tout genre. Surtout avec une telle carotte de l’autre côté de la route – foi de lapin !

Aster allait être ravi.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Écoute, l’histoire s’écrit en tournant les pages. Panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c’est l’temps...


ϟ Jack Frostenson ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Jack Frostenson

| Avatar : Jake Manley

Farces & Attrape ! (x. Jack) Tumblr_inline_nsn8kdHYOk1qlt39u_250

Tout se casse la gueule, de partout. Mais j't'assure. Ca va très bien!

Farces & Attrape ! (x. Jack) Bb7d05549a38fee4c05f9bf36cb28356c78be7e7


| Conte : Les Cinq Légendes
| Dans le monde des contes, je suis : : Jack Frost

| Cadavres : 176

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________ Jeu 25 Nov 2021 - 13:14


         
Farces pour Gardiens Facétieux
“On prend l'eau ! On prend l'eau ! On prend l'eau !”






Je m’arrêtais. Posant une main sur l’épaule de Sab. Je l’observais. J’allais juger sa double proposition. Je restais un instant dans un silence théâtral.

« Brillant. Et génialissime. »


Je lui tapotais l’épaule. Je savais qu’on allait former une super équipe. C’était sur que cette affaire allait marcher. Enfin, qu’elle allait faire plaisir aux enfants et aussi aux grands enfants. C’était formidable et nous jouerions nos rôles à la perfection.
Finalement nous reprîmes la route tranquillement. Mille idées fusaient dans mon esprit. Aussi, petit à petit, je commençais à me rendre compte où nous nous dirigions. Puis, sans détour, Sab me montra le local. A peine arrivé ; je pointais la vitrine d’Aster du doigt.

« Mais... »


Une seconde, deux secondes.

« MAIS C’EST GENIAL COMME ENDROIT ! »


J’avais le sourire jusqu’aux oreilles. Rien que l’idée que des enfants emportent nos marchandises dans la boutique d’Aster me remplissait de joie et de bonheur. Enfin, il me reconnaîtrait comme un gardien véritable ! Enfin, il verrait mon rôle dans ce magnifique rouage de l’enfance ! Et en plus, il me verrait tous les jours!

« On, est extrêmement bien placé. Je veux celui là. »


Je ne l’avais même pas visité. Même s’il était petit, ou plein de rats, je m’en moquais. Je voulais cet endroit. Je voulais être en face d’Aster. Tous les jours. En plus, je verrai souvent Anna, et Matthew par la même occasion. Peut être viendrait-il à ma boutique ?

« C’est non-négociable, je t’ai pas demandé grand-chose dans ma vie Sab, mais là, je veux qu’on soit ici ! Regarde ! On est à portée de tire ! »


Je fis apparaître une boule de neige avec mon bâton et la lança de toute mes forces. Elle atterrie en plein sur l’entrée de la boutique d’Aster.

« Si je m’entraîne, je peux lui en envoyer une dans la tête tous les jours ! Je verrai alors son sourire radieux illuminer son visage et il viendra vers moi pour me remercier ! Ah non, vraiment, je ne quitte pas l’endroit tant qu’on est pas sûr que le local est dispo. »


Je croisais les bras, je ne comptais pas bouger d’un pouce tant que j’avais pas eu gain de cause là dessus.

« Oui, demande lui de nous ouvrir, moi j’appelle Aster pour lui demander un partenariat. Des chocolats qui font grandirent les oreilles comme un lapin, ca devrait être dans ses cordes ça. »


Je sortis mon téléphone. Ne valait-il mieux pas lui faire la surprise ?! C’était peut être mieux, de voir nos têtes, un matin, pointé en face. Puis, Sab et moi, nous irions nous présenter aux différents propriétaires de boutiques du coin. C’était vraiment une bonne idée. Non il valait mieux garder ça secret.

« Le mieux c’est qu’on visite déjà. Même si c’est sur à 99%! Après, on réfléchira aux articles et au reste. En attendant, interdiction d’en parler au Lapin ! Il nous mettrait des bâtons dans les roues. Tu l’connais. »


Je commençais à faire une imitation d’Aster, plutôt bien réussi.

« Brillant ça Frost. Vraiment brillant. »
dis-je d’un ton volontairement cynique.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Meilleur Souhait.
Fermez les yeux. Croyez y jusqu'aux bouts. Et vous vivrez vos rêves.


ϟ Contenu sponsorisé ϟ








Farces & Attrape ! (x. Jack) _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Farces & Attrape ! (x. Jack)





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Quartier Nord