« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

-50%
Le deal à ne pas rater :
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One /Series X
34.99 € 69.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Michel-Ange Turtles ϟ



Michel-Ange Turtles

| Avatar : Andrew Garfield

La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe] Yvqn


Bizarre ce gateau. Très bizarre pfiwhihi.



| Conte : Tortues Ninja
| Dans le monde des contes, je suis : : Michelangelo

| Cadavres : 72


La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe] _



________________________________________ Ven 3 Sep 2021 - 12:54


         
T'es son père ou son grand père?
“J'aimerai comprendre : elle les préfère vieux et intelligent ou jeune et con?”






J’étais encore là. A l’université. Sirotant un soda, au milieu des étudiants qui passaient. A vrai dire, je crois que j’avais fait une boucle dans ma vie. J’avais commencé par être livreur de pizza, puis j’étais devenu Maire, et enfin Agent de Police. Aujourd’hui, je ne faisais rien. Enfin si, je livrai des pizzas. Et j’étais encore revenu pour la 5eme fois me renseigner pour les cours du soir. Pour reprendre mes études.
En gros, j’avais fait une boucle. Et une belle. J’étais redevenu celui que j’étais il y a plusieurs années : perdu, sans travail vraiment passionnant et célibataire. Aussi je m’étais tourné vers l’université. D’abord, il y avait aussi des filles célibataires, donc c’était la raison principale de ma venue, et ensuite… Bah, je cherchais quoi faire dans la vie. Et on m’avait toujours dit que : les études, c’était important.

« Mouais... »


Je parlais tout seul, avachi sur un banc. Les études, ça me semblait un peu barbant. Hormis Honey, je n’avais jamais vu quelqu’un d’épanoui là dedans et ici. Les gens étaient tous plutôt tendus, stressés et sérieux. C’était le contraire de ma personnalité.
Jetant le verre de soda que je venais de vider, je me relevais. Ma place n’était certainement pas ici. J’avais besoin d’un métier sans prise de tête intellectuelle, et dans l’action. Donc ici, je ne trouverai pas chaussure à mon pied.
Les mains dans les poches de mon sweat à capuche, lunettes de soleil sur les yeux, je passais devant la salle de classe de Honey sans m’y attarder réellement. Depuis notre dernière discussion, je n’avais pas spécialement envie de la revoir ou même de lui parler. Le soir même, j’avais pris une grosse cuite pour oublier tout ça.
Me retournant une dernière fois, ce que je vis me fit l’effet d’un poids dans la poitrine. Son nouveau mec, sortait justement de la classe.
Plus intrigué que jamais, je m’arrêtais, à moitié retourné vers lui. A bonne distance pour qu’il ne me remarque pas. Puis, lentement, je m’étais mis dans l’ombre d’un meuble, et je restais immobile. Comme les vieilles techniques ninja que j’utilisais depuis me l’avait appris, je devins rapidement presque invisible.
Alors, sans bruit, je le suivais. Par curiosité. Qu’avait-il de plus que moi hormis 40ans d’âge physique supplémentaire ? J’étais curieux de savoir. Peut être que ça répondrait à la question « Pourquoi ça n’avait pas marcher entre nous ! »
Intimement, je savais que je faisais une connerie. Mais bon. C’était pas comme si j’étais quelqu’un de sage et brillant.
Le suivant par le même procédé, je passais juste derrière lui pour rentrer dans son bureau. Et, j’enlevais ma capuche et mes lunettes et prononçait d’une voix claire pour le faire sursauter.

« Mais c’est que c’est presque sympa ici ! »


C’était bien sûr de l’ironie. Avec un sourire un peu idiot, je l’observais droit dans les yeux. Presque avec un air de défi. Bon. J’étais là, face à lui. Et maintenant ? Et maintenant… J’avais l’air un peu idiot et un blanc s’installa.

« Vous savez si on peut faire des cours du soir sur du droit ici ? »


J’allais me faire passer pour un simple étudiant en quête de savoir. C’était une bonne option ça. En espérant simplement que Honey n’ait jamais parlé de moi à cet homme. Il me faisait un peu froid dans le dos. Mais bon, je n’avais jamais eu peur de qui que ce soit ; et ça n’allait pas commencer aujourd’hui.

« Enfin j’veux dire, pour le soir. Les cours. La journée, je travaille. J’ai pas l’argent pour me permettre de faire les cours du jour. Hm… Vous avez l’air haut placé en plus ici, vu la taille du bureau et ho… Le Doyen ! D’accord. On vous appelle le Doyen parce que vous êtes vieux ? »


Bon là, je le cherchais. Mais bon, c’était plus fort que moi.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Je suis un héros !
« S'il te plaît, adopte moi. »


ϟ Stefan Vulpesco ϟ



Stefan Vulpesco

| Avatar : Claes Bang

La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe] TAxVNJ8
Things are beautiful if you love them.



| Conte : Dracula
| Dans le monde des contes, je suis : : Dracula, alias Vlad Teapes

| Cadavres : 548


La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe] _



________________________________________ Ven 10 Sep 2021 - 17:42

Cela faisait quelque temps déjà que le Doyen avait pris l’habitude de prendre une pause bien mérité hors de son bureau pour aller rejoindre une certaine salle de classe dans les quartiers des sciences. Il n’y allait pas pour rendre une visite de courtoisie à divers professeurs. Clairement pas. En fait, il allait voir sa nouvelle compagne. La première depuis des siècles. S’il avait eu des relations d’un soir avec des tonnes d’humains depuis les siècles, jamais il ne s’était attaché à quelqu’un de cette manière. Il n’aurait jamais cru que cela arriverait. Après tout, il était dévoré par la douleur de la perte de son épouse. Avant Honey, jamais il n’aurait pu penser possible qu’il puisse aimer à nouveau au point de devenir un être nouveau. Oui, le grand Dracula avait arrêté de chasser les humains la nuit et le voilà aller cambrioler les stocks de poches de sang de l’hôpital de la ville. Si sa créatrice le voyait faire, elle se ficherait bien de sa gueule…

C’est bien satisfait de sa visite du jour que le vampire, avec un sourire que seule la blonde pouvait lui arracher, sortait de la salle avant d’enfoncer ses mains dans ses poches, prenant la direction de son bureau sans se préoccuper de la présence qu’il pouvait sentir. Après tout, il y avait tellement d’humains entre ces murs qu’il y avait toujours une odeur par si ou un cœur qui battait par là. Pourtant, après avoir traversé quelques couloirs, il était bien forcé de constater que ça faisait un bon moment qu’il pouvait sentir la même flagrance, entendre le même cœur et les mêmes pas feutrés qui se voulaient sûrement discrets. L’homme soupira discrètement avant de s’arrêter et se retourner pour regarder derrière lui. Personne en face. Qui que ce soit, il ne voulait pas être vu, songeait-il en ouvrant la porte menant au bureau de sa secrétaire.

- Bonjour Germaine. Veuillez ne pas me transmettre des appels pendant une petite demi-heure. J’ai du travail à faire et potentiellement un visiteur…
- Très bien monsieur Vulpesco! Un café?
- Non, merci. C’est gentil. Retournez au travail.

Il entra dans son bureau, entendant la porte s’ouvrir discrètement et des pas se faufiler pendant que la vielle dame devait être tournée de sorte à faire dos à l’intrus. Entendre la voix du jeune homme ne l’étonna pas le moins de monde et il alla s’asseoir en le laissant parler. « C’est presque sympa ici! ». Presque… Mots soigneusement choisis pour se montrer désobligeants. Croisant les doigts, le doyen se contenta de hausser un sourcil, bien content de ne pas lui donner la satisfaction de sursauter comme il l’espérait. Que c’était pratique d’être un vampire!

- Ne me prenez pas pour un idiot, dit-il d’un ton calme et détaché. Vous êtes rentré dans mon bureau sans vous annoncer à ma secrétaire. Ce n’est certainement pas pour suivre des cours du soir. Vu votre humour douteux, j’ai l’impression que votre présence ici est à titre personnel. Qu’ai-je fait pour vous toucher à ce point? J’ai noté sévèrement un travail abominable que vous m’auriez remis lorsque j’étais enseignant? J’ai couché avec votre mère? AHHHH! Je sens que je me rapproche, j’ai couché avec quelqu’un à qui vous tenez, n’est-ce pas? D’ailleurs, votre tête m’est familière, mais je ne sais plus où je vous ai vu…

Plissant les yeux, Vulpesco essaya de se souvenir où il avait pu voir ce jeune homme et il sembla avoir un éclair de génie, se souvenant d’un jour où il avait remarqué du coin de l’œil un jeune homme qui les regardait, lui et Honey. Un sourire mauvais étira ses lèvres, commençant doucement à assembler les pièces du puzzle dans son esprit.

- Vous connaissez cette chère Honey Lemon… N’est-ce pas? Ne niez pas, vous savez que c’est vrai. Je me rappelle où je vous ai vu. C’est lors d’une balade avec la jolie blonde. Comment oublier ce regard courroucé? Au départ, j’avais pensé que vous étiez peut-être un adolescent coincé et frustré qu’un vieil ancêtre comme moi, je puisse trouver chaussure à son pied. Pourtant, vous revoilà à juger mon âge et la décoration de mon bureau… Si vous étiez un simple passant, vous ne seriez pas ici. Non… Vous connaissez ma compagne. Je dirais que vous vous sentez proche d’elle, mais pas elle… Après tout, je ne vous ai pas vu à sa soirée du jour de l’an. J’imagine qu’elle ne vous considère pas comme quelqu’un d’important et cela vous frustre. Elle m’a mentionné avoir récemment croisé… un ex. Enchanté, l’ex. Je suis Stefan Vulpesco, Doyen de cette université et clairement, sans vouloir me vanter, le meilleur coup qu’a eu Honey Lemon. Puis-je faire autre chose pour vous aider?

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥
Something about you positively demands ... intimacy.
 Page 1 sur 1

La bave de la chauve-souris n'atteint pas la tortue orange ! (Dracula) [Fe]





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les alentours :: ➹ Ecoles