« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -29%
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To ...
Voir le deal
69.91 €

Partagez
 

 Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Claire Redfield
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Claire Redfield

| Avatar : Alycia Debnam-Carey

| Conte : Resident Evil
| Dans le monde des contes, je suis : : Claire Redfield

Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange 0ca3

| Cadavres : 30



Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange _



________________________________________ Ven 15 Oct 2021 - 15:42

Une rencontre intéressante



Claire avait décidé de sortir et de s’aérer l’esprit. Ses recherches sur son frère ne la menaient nul part et ses dossiers avaient été mis de côté. Pas par envie mais bien suite aux menaces de son boss. Il trouvait qu’elle travaillait trop et lui avait expressément demandé de faire une pause. Claire avait donc fini par la faire, un peu à contre-coeur.

Elle avait donc décidé de se rendre au centre commercial afin de faire un peu de shopping et, éventuellement, quelques courses pour son appartement parce qu’elle commençait sérieusement à manquer. Elle n’était pas le genre de fille à prendre plaisir à faire du shopping mais elle s’était dit qu’une fois de temps en temps ça ne pouvait pas lui faire de mal, bien au contraire.

La jeune femme passa donc une bonne partie de l'après-midi à passer de magasins en magasins, regardant ce qui pouvait lui taper dans l'oeil et ce qu'elle aurait envie d'acheter. Elle ne repartit pas avec grand chose, un ou deux pantalons, quelques vestes. Des vêtements qui ne lui changeait pas vraiment de d'habitude. Lorsque ses petites amplettes furent terminées, Claire décida de se rendre dans la superette du centre commercial afin d'acheter ce dont elle avait besoin. Un petit charriot en mains, la jeune femme parcouru les rayons à la recherche de nourriture et de ce qu'elle pourrait utiliser dans la vie de tous les jours.

Claire passa par le rayons usager, elle avait besoin d'essuie-tout mais le seul paquet qui restait se trouvait bien trop haut pour elle. Claire n'était pas une naine mais sa grandeur avait tout de même des limites. Elle se hissa sur la pointe, tendant son bras au maximum pour tenter d'attraper ce qu'elle convoitait mais cela se révela être un échec. Qu'à cela ne tienne, Claire avait plus d'un tour dans son sac et elle n'était certainement pas une damoiselle en détresse. La jeune femme recula son panier un peu plus loin, histoire de ne pas s'en faire un obstacle, puis elle donna un grand coup dans l'étagère qui laissa tomber son précieux essuie-tout.
Le Graal tomba près d'une paire de pieds et la jeune femme se baissa pour le ramasser.

_ Excusez-moi, c'est à moi.

Elle se redressa ensuite et adressa un sourire mi-amical, mi-amusé à l'homme qui se trouvait face à elle.

_ Désolée, ça ne vous est pas tombé dessus, j'espère ? J'avoue que j'aurais peut-être dû trouver une alternative un peu moins violente.

Codage par Libella sur Graphiorum
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90525-claire-redfield-la-vi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90527-les-liens-de-claire-redfield


Michel-Ange Turtles
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Michel-Ange Turtles

| Avatar : Andrew Garfield

Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange Yvqn


Bizarre ce gateau. Très bizarre pfiwhihi.



| Conte : Tortues Ninja
| Dans le monde des contes, je suis : : Michelangelo

| Cadavres : 134



Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange _



________________________________________ Lun 18 Oct 2021 - 13:22


         
Les courses de la honte
On trouve de tout au supermarché.






J’avançais dans les rayons en poussant mon caddie. Faire les courses avait toujours été pour moi quelque chose de barbant. Etant redevenu célibataire, en revanche, c’était devenu bien plus facile pour moi. Je n’avais plus à m’embêter avec des trucs dont je ne comprenais pas trop l’utilité. Je ne devais subvenir qu’à mes propres besoins, et ils étaient assez restreint. Dans un soupire, je fis rouler le caddie en le poussant comme un enfant et je me mis debout dans le rayon légumes. J’aurai du en acheter. Mais j’avais pas mal à manger avec les restes de pizza du restaurant que tenait mes frères. Sans rien ajouter, je continuais ma liste de course, d’un air monotone. Ces magasins n’avaient vraiment rien d’amusant, mais je commençais à le remplir de tout un tas de truc inutile, comme d’habitude.
Roulant vers le rayon hygiène, je pris quelques déos, et laissait mon caddie à l’entrée du rayon. J’étais assez méthodique, pour aller vite, je suivais un parcours bien précis. Et,  même si je n’aimais pas ça, j’observais tous les rayons par peur d’avoir oublier quelque chose. Sans regarder où j’allais, comme d’habitude, je tendais la main pour attraper des rouleaux d’essuie tout. Alors, sans prévenir, un vacarme arriva à ma gauche, et un rouleau tomba. Je voulus le ramasser, mais la personne fut plus rapide que moi. Elle s’excusa et me demanda si ça allait.

« Je va parfaitement parfait. »


Je clignais des yeux. Ah, oui, j’avais encore ce problème avec les jolies filles totalement inconnues. C’était revenu depuis que je n’étais pas avec Honey. Au premier contact, je perdais complètement mes moyens. Ca avait toujours été comme ça. Ca disparaissait quand je commençais à connaître la personne, pour m’en faire une amie, ou même une connaissance. Mais… Toutes mes relations avaient commencé comme ça avec la gente féminine : très mal.

« J’veux dire, vous allez bien. Vous êtes bien. »


Je clignais encore des yeux, plus rouge que jamais. Je savais que si je ne me concentrai pas correctement, la prochaine étape serait très certainement le saignement de nez. Clignant encore les yeux comme un imbécile, je l’observais. Il fallait que je me rattrape.

« Heeeeeuuu. »
commençais-je.

Je mis quelques secondes d’arrêt, essayant de fuir ses yeux noisettes le plus possible. J’avais très chaud. Je lui remis mon paquet d’essuie tout en plus du siens dans les bras.

« Cadeau. »


J’en avais encore fait une, bon je devais sincèrement me rattrapait. Je devais aussi rouge que le bandeau de ninja de mon frère. Finalement, je trouvais le courage de dire :

« Ah, euh, oui. Tout va bien. J’ai juste sursauté. Mais ça va, j’ai l’habitude. Je m’appelle Michel-Ange. Michel-Ange Turtles ! Et… euh. Ces rouleaux, j’vous les offre pour m’excuser de mon comportement. J’ai du mal avec... »


Je clignais encore des yeux. Si je disais que j’avais du mal avec les filles, j’allais passé pour un gros pervers, comme d’habitude. Alors qu’en fait, j’étais juste extrêmement timide. D’ailleurs, plusieurs secondes passèrent, sans que je trouvais quoi dire de plus à ma phrase. C’était le pire des scénarios ça, je pouvais rester mutique plusieurs minutes, voir des heures. Une fois, une fille que j’avais bousculé par accident dans la rue avait attendu presque vingt minutes avant que je parle, le regard terrorisé.

« J’ai du mal avec les nouvelles rencontres. »


J’hochais la tête, sur de moi. Ca allait le faire.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Je suis un héros !
« S'il te plaît, adopte moi. »


Claire Redfield
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Claire Redfield

| Avatar : Alycia Debnam-Carey

| Conte : Resident Evil
| Dans le monde des contes, je suis : : Claire Redfield

Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange 0ca3

| Cadavres : 30



Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange _



________________________________________ Mer 3 Nov 2021 - 18:55

Une rencontre intéressante



La jeune femme récupéra donc le paquet d’essuie-main qui était tombé aux pieds d’un homme. Elle se redressa pour poser le regard sur lui et se rendre compte qu’il semblait des plus timides. Les joues roses, sa réponse qui suivit, rien ne la trompait sur l’état du jeune homme. Claire ne pu s’empêcher d’avoir un sourire amusé à la réponse du jeune homme sur comment il allait. Elle se mordit pourtant les lèvres, tâchant de garder un air un peu plus sérieux et elle serra le paquet d’essuie-tout contre sa poitrine.

- Je vois, tant mieux. Je m’en serais voulue de vous avoir assommé avec ce paquet.

Pourtant son sérieux fut très difficile à garder à mesure que le jeune homme parlait. Elle sentait qu’il s’enfonçait et qu’il regrettait d’ouvrir la bouche. Pourtant, loin de se moquer de lui, cette scène avait don de détendre un peu Claire un peu trop submergée par ses enquêtes récemment. Un rire s’échappa de ses lèvres sans qu’elle ne puisse le contrôler et regarda le paquet d’essuie-tout qu’il posa par-dessus le sien. Finalement il reprit un peu du poil de la bête et réussi à se présenter et à expliquer pourquoi il lui offrait son paquet. Claire, sourire aux lèvres, récupéra le paquet qu’il lui avait donné et le lui redonna avec douceur.

- Vous n’avez pas à vous excuser, voyons. Vous êtes timide, ça arrive, je ne peux pas vous le reprocher. Ce ne serait pas sympa de ma part. Gardez donc votre paquet. Moi, je m’appelle Claire Redfield.

La jeune femme lui tendit la main, pour qu’il la lui serre, bien qu’elle ne s’offusquerait pas s’il ne le faisait pas. Après quelques instants de silence, Michel-Ange lui avoua qu’il avait du mal avec les nouvelles rencontres et Claire lui adressa un sourire bienveillant.

_ Je l’avais remarqué, ne vous en faites pas. La timidité peut être un fardeau très encombrant mais je suis sûre qu’une fois qu’on se sera bien connus, ça passera. Est-ce que vous voulez terminer vos courses en ma compagnie ?

Tendre la main, c'était ce que Claire savait le mieux faire et elle avait bien l'intention de ne pas laisser ce jeune homme avec un sentiment d'humiliation qui était pourtant infondé. Au contraire, elle voulait lui montrer qu'il n'y avait aucune honte à être timide.

Codage par Libella sur Graphiorum
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90525-claire-redfield-la-vi http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90527-les-liens-de-claire-redfield


Michel-Ange Turtles
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Michel-Ange Turtles

| Avatar : Andrew Garfield

Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange Yvqn


Bizarre ce gateau. Très bizarre pfiwhihi.



| Conte : Tortues Ninja
| Dans le monde des contes, je suis : : Michelangelo

| Cadavres : 134



Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange _



________________________________________ Lun 8 Nov 2021 - 13:16


         
Les courses de la honte
On trouve de tout au supermarché.






« Hein ? Qui ? Timide ? »


Je me redressais, comme je pouvais, les joues encore rosies. Ah, moi, on devait parler de moi. Mais qui j’étais réellement ? Ah, oui, Michel-Ange, la tortue ninja, ça me revenait. Je clignais plusieurs fois des yeux et je l’observais bizarrement.

« C’est bizarre ça non ? Accompagner quelqu’un pour faire les courses ? »


Je l’observais étrangement. Personnellement ca m’avait toujours ennuyé de faire mes courses. Là, j’y étais obligé puisque je vivais tout seul, mais ça faisait un peu bizarre. Ca faisait très couple ça. J’aimais pas trop. Je rosie encore plus. J’étais vraiment maladroit.

« Mais vous pouvez, y’a pas de soucis. Ca me fera de la compagnie. »


Mais oui Michmich. Vas-y. De la compagnie, comme un petit chien. Je me frappais mentalement derrière la nuque. En quelle matière j’étais faites ? Etais je fait en stupidité pure ? Je clignais des yeux et je me dirigeais vers les rayons. Maintenant que j’étais en compagnie d’une fille, je devais faire absolument attention à ce que je prenais. Je pris un rouleau de papier toilette. Puis le reposait.

« Ahah. Inutile ! Je ne fais pas caca. »


Ma tête heurta une étagère. J’étais de plus en plus stupide, pourquoi j’avais dis ça ? Finalement je prenais quand même les rouleaux et je les mettais dans le caddie. Après tout, tout le monde faisait caca. Mais en parler en présence d’une inconnue, c’était peut être pas la meilleure façon d’entamer une amitié.

« J’ai besoin… J’ai besoin... »


Sur la liste, il y avait simplement marqué « Pates, sauces, PQ, bières, coca, capotes. » Je me reculais pour qu’elle ne l’observe pas. Songeur, j’essayais d’inventer une nouvelle liste.

« De lentilles corails, de radis noir, et de choux brocolis. J’aime prendre soin de ma santé et de mon corps. »


J’affirmais. Ca n’allait pas en s’arrangeant. Aussi, je me dis intérieurement que je devais me débarrasser d’elle. Tant pis, c’était trop dur. Je dirai que je l’avais cherché partout, si on se recroisait un jour, et que c’était la faute à pas de chance. Alors que je commençais presque à courir, je manquais d’écraser une mamie.

« Hé voilà ! »
m’emportais-je.

« On est dimanche ! Ils ont toutes la semaine pour faire leurs courses les retraités ! Et faut qu’il me coupe la priorité à droite ! Vivement que je réintègre la poli... »


Minute. Je pivotais. Je n’avais pas assez mis de distance avec elle, mais je me retournai vers Claire, songeur.

« Mais on s’est déjà vu ! J’ai travaillé pendant plusieurs années à la Police de Storybrooke. On n’a jamais du faire de mission ensemble il faut croire. »


Ca me revenait maintenant. Songeur, je l’observais, alors qu’elle était juste de dos du rayon préservatif. Ca aussi il m’en fallait, mais j’étais pas stupide au point de les prendre devant elle, et surtout de lui demander de se pousser pour prendre une boîte. Je reviendrai certainement plus tard. J’arrivais à la caisse, mon caddie fait de n’importe quoi.

« J’ai oublié les pâtes ! »


C’était quand même la base de mon alimentation. Aussi, à côté, je voyais la même grand-mère de tout à l’heure essayer de prendre une boîte de préservatif. J’étais quand même choqué. Mais je lui pris les pâtes qu’elle avait dans son propre caddie et les mis dans le miens à côté de la caisse sans qu’elle ne s’aperçoive de rien.

« C’est pas du vol, puisque c’est pas payé. »


J’affirmais de la tête, puis je regrettais. J’étais quand même un voleur. Je remis les pâtes dans le caddie de la mémé, qui me vit et me fit une grimâce affreuse.

« Vous les jeunes... »


« Vous les v… vivants. Vous les vivants alors ! »


Je voulais dire « Vous les vieux, vous êtes des cons, mais j’avais détourné ma phrase pour pas passer pour un imbécile devant Claire. C’était vraiment pas mieux.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥



Je suis un héros !
« S'il te plaît, adopte moi. »


Contenu sponsorisé




Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Une rencontre intéressante | FT Michel-Ange





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Boutiques :: ➹ Centre Commercial