« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Votre Annonce Ici ? Recherche de colocataires, postes vacants, messages à faire passer... n'hésitez pas, c'est : >>> ici <<<
Votre Header affiché en Haut de Disney Rpg ? Tout en haut ?? C'est par >>> ici <<<
Dites, ça vous tente un Rang Texte & Image en haut de vos avatars ? Venez le quérir ici même : >< ><
Tous les jours, sur notre groupe Facebook, la question du jour pour apprendre à mieux se connaître. Rejoignez-nous !
Envie de câliner le chien des Enfers ? Postez une photo mignonne d'un toutou ! C'est par ici >>> ici <<<
Le deal à ne pas rater :
Lit combiné enfant 90×200 cm PARISOT ZOLA
159.99 €
Voir le deal
-40%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
20.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam ZNK13

| Cadavres : 81



Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________ Sam 6 Nov 2021 - 21:59

♛ Vers les chemins tortueux du passé
morgane & adam

▼▲▼

Camelot. Maudit soit ce nom et pourtant c’est là-bas que je m’apprêtais à retourner. La discussion que j’avais eu avec Honey me revenait à l’esprit. Je me devais de retourner dans mon passé pour comprendre des choses et peut être enfin trouver le courage de tout dire à Uther, par delà les pierres, par delà le ciel et par delà les océans. Il n’était plus de ce monde mais peut être qu’aller sur sa tombe me permettrait de pouvoir enfin laisser partir toute cette rancoeur que je pouvais avoir à son égard ou à l’égard des Pendragon, y incluant mon frère qui lui n’avait rien à voir dans toute cette histoire mais dans laquelle je l’avais glissé bien malgré moi. Poussant la porte de la serre dans laquelle je gardais les nombreuses plantes qui me servaient pour mes différentes tisanes, mes potions ou encore simplement mes sachets de protection, je me rends rapidement compte qu’il me manque de nombreuses plantes qui se trouvaient sans nul doute à Camelot, bien caché dans la cabane dans laquelle je vivais, entre les feuilles et les rivières de la forêt de Brocéliande.

Je savais au fond de moi que j’étais loin désormais de la Morgane que je fus jadis, beaucoup de choses en moi avaient évoluées, de nombreuses choses également avaient changées. Je me demandais même si je ne commençais pas à prendre le chemin que j’aurais dû suivre jadis si mon esprit torturé n’avait pas si bien servi à l’obscurité des profondeurs de notre si belle forêt. Mordred. Mes yeux se reflétèrent dans le miroir face à moi tandis que je glissais dans les poches de mon manteau plusieurs sachets contenant diverses plantes avant de me décider. J’allais rentrer à Camelot mais je n’allais pas y aller seule. J’allais amener Adam avec moi. Peut être que c’était risqué mais au fond de moi, je voulais aussi voir à quoi ressemblait la cité que nous avions laissé derrière nous en étant emportés par la malédiction de Regina. Puis je commençais à me dire que c’est ce que maman aurait voulu, qu’on se retrouve le petit prince et moi au sein de Camelot. Même si les choses s’avéraient sans aucun doute compliquées, elles n’étaient cependant pas impossibles à suivre.

Passant une main dans mes cheveux blonds, je m’humecte les lèvres et me lève de ma chaise avant de fermer la porte derrière moi. C’est vêtue d’un jean, d’un pull noir, d’un manteau gris et d’une de paire de bottines à talons noires que je me rends jusqu’à la Mairie pour pouvoir obtenir deux pins qui nous permettrait à mon frère et moi de retourner chez nous. Une fois les pins en main, je les glisse dans ma poche avant de monter en voiture pour me rendre jusqu’au chateau de mon frère. Une fois arrivée, je me regarde quelques instants dans le rétroviseur et prend mon courage à deux mains avant de descendre. Me dirigeant jusqu’à l’entrée, je frappe à la porte et il ne faut que peu de temps à mon frangin pour ouvrir, à croire qu’il passait par là la seconde d’avant. Passant mes lunettes de soleil sur ma tête, je croise son regard et lui souris.

« Salut Frangin. » énonçais-je en fouillant dans ma poche pour sortir les deux pins « Il faut que j’aille à Camelot, j’ai quelques petits trucs à récupérer là-bas que je ne trouve pas à Storybrooke et il faut aussi que je me renseigne sur certaines choses et peut être aussi prendre le temps d’aller me recueillir sur la tombe de notre mère…enfin s’il en reste quelque chose. J’ai pris deux pins parce que je prévois de t’emmener avec moi. » énonçais-je en lui foutant l’un des deux pins dans la main.

CODAGE PAR AMATIS

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Adam Pendragon ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Adam Pendragon

| Avatar : Chαrlie Hunnαm.


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Heradam

I THINK YOU WILL
SET YOURSELF AFIRE,
BEFORE YOU REALISE THAT;
EVEN YOU CANNOT CONQUER.


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Lanceadam


| Conte : Merlin l'enchαnteur.
| Dans le monde des contes, je suis : : Arthur.

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam ZNK13

| Cadavres : 473

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________ Dim 7 Nov 2021 - 9:47


ÉCOUTE C'EST LE VENT DU CHANGEMENT

Les journées de repos étaient aussi rares que précieuses. Depuis qu’il avait réintégré la Police, Adam ne s’arrêtait pas : travailler semblait son nouveau leitmotiv pour garder le cap. Il fallait avouer que depuis son séjour dans un futur hypothétique en compagnie de Victoire, sa vision du présent avait souffert un coup ; s’il ne voulait pas se retrouver à subir l’Apocalypse dans une dizaine d’année, il fallait trouver un moyen de l’éviter. Et plutôt que de se souvenir qu’il était impuissant, le prince préférait s’occuper l’esprit à faire un peu de justice dans cette ville Ô combien bizarre mais remplie de surprises. Est-ce qu’avoir frôlé la mort à plusieurs reprises peut vous changer un homme ? Mystère. En tout cas, il semblait prendre plus à cœur les évènements de Storybrooke – ce qui ne lui retirait pas son caractère, soyez rassuré.

Un jour off au milieu du reste était inhabituel et perturbant. On lui avait conseillé d’allumer la télévision et de regarder des séries sur un logiciel appelé Netflix, mais il n’avait pas cette technologie. Alors Adam avait d’abord zappé un peu sur les chaînes locales, regardé un match de football américain, aperçu un extrait de téléfilm d’espionnage à l’air ancien et levé les yeux au ciel lorsque les publicités avaient surgi comme des fleurs. Que ça pouvait être désagréable cette manie de couper des visionnages pour montrer il-ne-savait-quoi de nouveau à acheter… D’agacement, le prince avait coupé le poste de télévision et avait constaté que son café était vide de toute façon.

C’est donc dans sa route pour les cuisines du château qu’il avait été intercepté par la porte principale. Un coup d’œil à droite, puis à gauche et aucune trace de Mrs Samovar plus tard… Il se décida à ouvrir lui-même pour tomber nez—à-nez avec sa sœur. Avait-elle flairé qu’il serait à la maison ? Et qu’il passerait pile à ce moment-là ? Adam ne connaissait pas toute l’étendue de ses pouvoirs, c’était donc plausible comme idée.

« Salut, Morgane. »

Son mug vide toujours à la main, vêtu d’un jean et d’un tee-shirt négligemment passé, il eut un sursaut lorsqu’elle lui attrapa la main pour lui fourrer un petit objet à l’intérieur. Qu’est-ce que c’était que ça encore ? Un maléfice ? Non, ça ne corrélait pas exactement avec ce qu’elle venait de lui sortir juste avant et… D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle avait dit ? Plus surpris de la voir qu’attentif, Adam avait occulté la moitié des informations.

Pas très malin pour un policier.

« Tu veux aller où ?! »

Est-ce que ses oreilles pouvaient se connecter à son cerveau, ou bien ? Non parce qu’il avait cru entendre Camelot alors que ça paraissait… Aussi gros qu’impossible. Mais non, Morrigan lui désigna à nouveau le badge qu’il tourna entre ses doigts par réflexe : ils pouvaient s’y rendre. Ils pouvaient se rendre dans un monde des contes, en particulier le leur.

Il sembla au Prince avoir entendu passer une information du genre au poste mais il n’y avait pas prêté plus attention que cela ; Adam n’avait pas forcément envie de retourner là-bas, aussi bien par crainte que par fierté. Camelot semblait si lointaine désormais, bien que seulement quelques années ne le séparent des souvenirs qui restaient gravés dans sa mémoire. Son coma n’avait en rien entaché les images, si ce n’étaient les derniers instants d’une vie balayée pour toujours… Une voix seulement pour se rappeler et l’obscurité comme dernière alliée.

Qu’est-ce qui pouvait pousser sa demi-sœur à vouloir remettre un pied dans leur monde ?

« Des trucs de quel genre ? »

Demanda-t-il, toujours sur le palier. C’était fort malpoli mais ça lui passait à quinze kilomètres au-dessus de la conscience. Forcément quelques affaires en lien avec la magie, la connaissant… Pour le reste, tout n’était que supposition et hypothèses. Adam laissa un nouveau silence et la toisa des pieds à la tête. Morrigan avait vraiment l’air prête à partir. Genre, sur le champ.

« Tu sais qu’on risque de ne pas être les bienvenus là-bas ? »

Concéda finalement Adam, s’écartant légèrement pour lui ouvrir le passage vers l’intérieur. Tout le monde connaissait leurs visages – à moins qu’on les ai oublié, ce qui pourrait être aussi vexant pour l’ego que pratique pour leur voyage – et il y avait fort à parier que la Camelot qu’il avait connu n’était plus. Qui restait-il désormais pour diriger la cité et son royaume ? Merlin ? Vortigern ? Son oncle s’était-il sorti en vie de l’hécatombe Pendragon ? Ou bien la ville n’était-elle plus que ruines et désolation sans son bâtiment principal, transporté à Storybrooke par la malédiction de Regina Mills ?

Beaucoup d’incertitudes et aucune réponse à apporter d’où ils étaient.
Comme dirait Jessie : pas le choix, faut aller voir !
(ils s’étaient bien trouvés avec Neil)

« Laisse-moi deux minutes pour me changer. Si je te laisse y aller seule, tu serais capable de mettre le feu aux restes de Camelot. »

Adam n’attendit pas sa répartie et grimpa les escaliers pour retrouver une penderie non loin, troquant son tee-shirt pour un pull un peu plus épais et un manteau en cuir sombre. Un instant il aperçu l’étui de son arme et hésita sincèrement à la prendre ; Camelot ou Broceliande n’étaient pas des lieux faits pour les enfants de chœur. Qu’ils en soient issus ne signifiait pas qu’ils ne craignaient rien… Bien au contraire. Finalement, il s’en détourna. Mieux valait ne pas attirer l’attention avec un bruit inconnu au bataillon des environs.

Il enfila une paire de sneakers et retrouva sa sœur au rez-de-chaussée, le badge toujours dans sa main. Faudrait pas oublié le laisser-passer qui les menait au-devant de gros ennuis.

Il le sentait. Comme ça, l’instinct.

« Comment on s’y rend ? Et comment on revient ? »

Si c’était pour finir aussi incertain que l’aventure provoquée par Elliot Sandman, le prince préférait tout de même passer son tour. Il avait assez donné dans les fins suicidaires qui vous retourne l’estomac et le cerveau avec donc… Pourvu que sa sœur ai une très bonne explication au fonctionnement de ces badges.

Dans quoi est-ce qu’il se fourrait encore ?

CODAGE PAR AMATIS

♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

    la tête aussi divague
    et les routes qui hier étaient là aujourd'hui n'y sont pas. - as your power increase, so, too, do the forces that will oppose you. balance is a law that cannot be transgressed.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87189-at-the-edge-of-our-ho http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87484-from-nothing-comes-a-king


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam ZNK13

| Cadavres : 81



Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________ Dim 7 Nov 2021 - 9:54

♛ Vers les chemins du passé...
morgane & adam

▼▲▼

Il m’en avait fallut du temps avant de me rendre compte que mon frère ne méritait aucunement que je sois en colère ou haineuse contre lui. Il n’était pas son père et même si ce dernier le voyait comme un grand homme, un dieu sur terre ou que sais-je encore, je m’étais faite à l’idée qu’il ne méritait pas mon mépris parce que lui, il ne m’avait rien fait. Et puis, j’étais bien plus heureuse d’avoir mon frère à mes côtés à Storybrooke plutôt que contre moi. Si je vous assure que malgré son caractère tout pourri, au fond c’est sympa de passer du temps avec lui même si concrètement on s’était très peu vus ces derniers temps.

C’est peut être aussi pour ça que j’avais pris idée de l’emmener avec moi à Camelot. Sois ça, ou sois parce qu’au fond, je me disais que ce serait bien que les deux « héritiers » fasse un petit retour en force bien sympa dans la Camelot d’autrefois qui n’avait rien de la Camelot d’autrefois étant donné que Regina par sa malédiction avait carrément déposé bien tranquillement le château de mon frère, ici à Storybrooke. Enfin vous avez saisi l’idée. Puis je devais aller à Camelot pour mes plantes alors autant y embarquer mon petit frère. De toute manière, je l’aurais même fait contre son gré s’il avait refusé de me suivre. Puis je dois bien avouer qu’une autre idée trônait dans ma tête mais je n’allais pas lui en parler tout de suite. J’allais attendre un peu.

« Camelot Adam. » répétais-je simplement.

Passant une main dans ma chevelure blonde, je me gratte par la suite l’arrière du crâne avant de lever le regard vers mon frère qui était malgré tout nettement plus grand que moi et respire profondément alors qu’un petit sourire perle sur mes lèvres.

« J’ai besoin de quelques herbes particulières que j’ai conservé chez moi à Brocéliande. Elles n’existent pas dans ce monde, elles ne poussent que dans cette forêt précise et puis d’autres choses mais tu verras par toi-même. » énonçais-je avec un grand sourire.

Après tout, je savais parfaitement qu’on ne serait clairement pas les bienvenus à Camelot. J’avais arrêté de compter mais ça faisait bien plus de trente ans qu’on avait disparus de la cité donc ils nous pensaient sans doute morts ou tout bonnement disparus. Je me demandais d’ailleurs ce qui se passait là-bas désormais. Merlin était-il toujours dans les feuillages de Brocéliande ? Qui gouvernait Camelot en l’absence d’Adam et surtout du château ? Je dois avouer que l’idée de découvrir ça me poussait encore plus à retourner là-bas. Je fais un signe positif de la tête.

« Oh mais tu sais, j’ai jamais vraiment été la bienvenue dans notre très chère cité mais ne t’inquiètes pas, derrière les feuillages de Brocéliande, tout est invisible. » énonçais-je avec malice.

Après tout, j’y avais passé une grande partie de ma vie alors j’avais bien connaissance de ce dont je parlais. Brocéliande avait le don de réussir à cacher à la perfection ce qui devait être caché. Un sourire perla sur mon visage quand je compris que mon petit frère acceptait de venir avec moi. Au fond, je dois bien avouer que ça me rassurait parce que je me serais mal vue me retrouver seule là-bas, sait-on jamais ce qui pourrait se produire. On est sûrs de rien, surtout en ignorant complètement ce qu’est devenue ce monde dont nous sommes issus depuis notre arrivée à Storybrooke.

« C’est pas totalement faux. » énonçais-je avec un léger sourire plus joueur qu’autre chose.

Je n’étais plus vraiment la Morgane d’autre fois même si au fond de moi, je le restais tout de même un peu, j’apprenais chaque jour de mes erreurs et j’essayais toujours de m’améliorer et Honey était d’ailleurs d’une grande aide pour cela. Entrant à l’intérieur du château, je la laisse aller se changer, l’attendant dans l’entrée, jouant avec le pins entre mes doigts. Je lève par la suite le regard vers le Prince de Camelot quand ce dernier arrive à ma hauteur et le regarde quelques instants. Je dois bien avouer que ça lui changeait clairement d’allure.

« De ce que j’ai compris, faut le mettre sur ton vêtement et appuyer dessus et ça t’emmène dans le monde dans lequel tu veux te rendre et faut bien le garder sur soit pour pouvoir revenir à Storybrooke. Je pense pas que ce soit bien plus compliqué que ça. »

Positionnant le pins sur mon pull, je lève le regard vers mon frère.

« Tu es prêt ? »

Je lui fais un léger signe de tête et appuie sur le pins. Il ne faut que quelques instants pour que le paysage change et que je ne me retrouve rapidement dans les profondeurs de Brocéliande. Rapidement rejointe par mon frère, je tourne le regard vers lui.

« Brocéliande, après plus de trente ans, ça n’a pas tant changée que ça. » énonçais-je alors.

CODAGE PAR AMATIS

http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Adam Pendragon ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Adam Pendragon

| Avatar : Chαrlie Hunnαm.


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Heradam

I THINK YOU WILL
SET YOURSELF AFIRE,
BEFORE YOU REALISE THAT;
EVEN YOU CANNOT CONQUER.


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Lanceadam


| Conte : Merlin l'enchαnteur.
| Dans le monde des contes, je suis : : Arthur.

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam ZNK13

| Cadavres : 473

Poussière de Fée
Votre inscription remonte à plus de 1 an...


Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________ Sam 20 Nov 2021 - 14:23


ÉCOUTE C'EST LE VENT DU CHANGEMENT

Adam ignorait les véritables intentions que cachait Morgane en voulant à ce point se rendre dans leur monde d’origine ; nul doute que les herbes médicinales n’étaient pas la seule raison, sinon elle aurait très bien put y aller seule. Lui-même n’avait jamais remis les pieds sur les terres de Camelot alors que les badges permettant de s’y rendre existaient depuis de nombreux mois. Était-ce par manque d’envie ou par distraction ? Nullement, Adam n’avait pas ressenti le courage d’y retourner.

Son voyage autour des Etats-Unis lui avait au moins appris une chose : on ne pouvait reforger le passé, mais pour avancer il fallait être au clair avec ses actes. Lui ne l’était pas complètement, le traumatisme des derniers instants au château le hantait encore régulièrement la nuit et il lui arrivait même de s’éveiller en sursaut, transpirant de sueur, face au visage de son père qui leur ordonnait de s’enfuir. Sa mère était morte ce jour-là. Uther aussi sans aucun doute. Fauchés par un monstre venu des entrailles de l’Enfer… Et lui en avait réchappé. Miraculeusement. Le sort noir s’était abattu à la bonne seconde et sa vie avait été épargnée.

Au prix des souvenirs et des remords.

Ses yeux se posèrent sur la chevelure blonde de sa sœur, revenue d’entre les songes pour faire elle-aussi sa vie à Storybrooke. Leur dernier échange avant l’aube fatidique restait gravé dans sa mémoire, celui où il avait cru déceler un brin de compassion et quelques regrets de sa part. Ce premier pas, dernier de sa lignée, avant qu’ils ne soient séparés pendant toute la malédictin. Grace à Jessie, ils avaient pu partager une aventure intergalactique ensemble et depuis elle semblait prête à faire amende honorable. Adam ne lui réclamerait pas de se mettre à apprécier son père, elle le tenait pour responsable de la mort de leur mère, mais si elle avait cessé de faire l’amalgame entre eux et c’était sans doute mieux ainsi. Il restait son héros. Un héros des temps médiévaux.

Le héros de cette contrée où ils venaient d’atterrir, affublés de vêtements d’époque qui se révélaient plutôt confortables. Le mordant du froid les accueilli, tout comme le vent léger qui traversa les arbres à la bordure de Brocéliande. La fameuse. La seule. L’unique. La forêt de tous les secrets, de la magie et de tout ce que la Nature avait pu créer…

« Pourquoi changer ce qui est inchangeable ? »

Déclara-t-il en balayant les premiers troncs dissimulés sous d’épais fourrés. Il régnait ici une ambiance singulière, comme un appel à pénétrer les bois malgré l’aura menaçante qui s’en dégageait. Merlin lui avait dit un jour que chaque voyageur ressentait différemment l’approche de Brocéliande ; une histoire liée aux émotions et à l’individu lui-même. Tantôt elle pouvait avoir l’allure d’une forêt chaleureuse et accueillante, d’autre elle apparaissait lugubre et repoussante. Adam se sentait partagé alors qu’il savait que Morgane l’entraînerait à l’intérieur des bois.

Elle y avait vécu plus longtemps que lui, nul doute qu’elle en connaissait encore quelques sentiers. Si Morgane avait décidée de le semer elle y arriverait probablement avec facilité. Lui n’y était pas retrourné depuis ses classes avec l’enchanteur… Et rien ne lui disait que Brocéliande le laisserait se diriger sans embûches. Plus jeune, il n’avait eu qu’un aperçu de ce qu’elle pouvait contenir – en bien comme en mal – et le prince se dit qu’il aurait peut-être du emporter son arme. Savait-on jamais.

« Tu as l’impression de récupérer tes pouvoirs magique, ici ? »

Demanda-t-il avec curiosité. Il ignorait si le retour dans le monde des contes signifiait aussi le retour des capacités particulières des mages… La réponse ne saurait tarder. Il attendit quelques instants puis fis un pas en avant.

« Allons-y ? » Avant d’écarter le bra sdevant lui. « Après toi. Tu connais les lieux bien mieux que moi. »

Ce n’était pas de son fait si sa demi-sœur avait trouvé refuge à Brocéliande, mais il devait reocnnaître ne pas avoir cherché à la faire revenir à Camelot. Un peu plus loin dans la brume alentour, Adam aperçu les falaises rocailleuses qui délimitaient la forêt sur leur flanc ouest ; cela lui permit de se repérer un peu mieux. Peu à peu, les souvenirs cartographiques revinrent… Mais ils ne lui seraient d’aucune utilité une fois l’orée passée. La forêt était le domaine de Morgane.

La lumière grise s’atténua après la frontière des arbres et ils furent plongé dans un monde aussi silencieux qu’assourdissant. Que n’aurait-il donné pour avoir au moins un cheval pour avancer.

« Crois-tu que Merlin soit encore en vie ? »

Adam n’avait pas vu le mage à Storybrooke depuis son réveil, peut-être que cela signifiait qu’il était resté prisonnier de ce monde lui aussi ? À voir s’ils restaient assez longtemps pour le savoir. Pourtant, après quelques minutes à avancer, le prince en fut certain : ils étaient observés. Et pas uniquement par les créatures vivant entre les branches. Les mages vivaient-ils encore dans ces bois magiques ? Ou bien étaient-ce d’autres autochtones qui avaient subis la disparition d’Uther Pendragon ?

D’ailleurs, qu’avait-il bien pu se passer, en trente ans ? À Camelot, son oncle Vortigern aurait peut-être des réponses à lui apporter…

S’ils savaient. Si seulement ils savaient.

CODAGE PAR AMATIS


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

    la tête aussi divague
    et les routes qui hier étaient là aujourd'hui n'y sont pas. - as your power increase, so, too, do the forces that will oppose you. balance is a law that cannot be transgressed.
http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87189-at-the-edge-of-our-ho http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t87484-from-nothing-comes-a-king


ϟ Morgane Schneider ϟ



« Je n'ai rien d'un
membre lambada ! »


Morgane Schneider

| Avatar : nathalie dormer

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Gmebxq
Avoue frérot, je t'ai manqué !

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam Yio6rp
Tu sais qu'il va pas s'envoler ton portable rassures-moi ?

| Conte : les légendes arthuriennes
| Dans le monde des contes, je suis : : morgane "pendragon"

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam ZNK13

| Cadavres : 81



Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________ Jeu 2 Déc 2021 - 16:55

01
Vers les chemins tortueux du passé

Lieu:Camelot
Avec:Morgane & Adam
Brocéliande.

Pendant trente longues années, je n’y avais pas remis les pieds. Pour tout dire, cela aurait été ma dernière idée en sachant pertinemment que je n’étais pas la bienvenue dans ce monde, sans doute que ce serait encore plus le cas aujourd’hui que par le passé. Après tout, j’étais celle qui avait aidé à faire tomber Uther Pendragon. Je n’étais plus la Morgane d’autrefois, celle qu’on rejetait, celle qui avait été envoyée dans un couvent pour y grandir, seule, sans la figure maternelle tant nécessaire à son bien-être et sans cette figure paternelle haineuse mais pourtant si nécessaire pour elle. Mais grand-dieu, jamais Morgane ne le dirais. Oui, jamais je n’oserais avouer le fait que pendant un temps, peut être minime mais tout de même, j’avais ressenti autre chose que de la haine et de la rage à l’intention du père de mon frère.

« Tu as raison. » soufflais-je à mon frère alors que mes yeux se perdaient à contempler ce qui me semblait si similaire à autrefois.

Ma main se dépose doucement sur l’un des troncs de l’arbre à mes côtés. Juste pour ressentir. Sentir la magie émanant de la forêt de Brocéliande. Sentir son appel, l’enchantement qui s’en dégage. Je ferme les yeux quelques instants, laissant le vent et la fraîcheur frapper mon visage. Je souris légèrement, les yeux toujours clos avant de finalement prendre la parole pour répondre aux questionnements de mon frère.

« Il faut du temps pour tout petit prince mais je verrais bien en affrontant à nouveau les profondeurs de la forêt si ma magie répond. » énonçais-je alors que j’ouvrais les yeux « mais quelque chose est différent, je ne saurais dire quoi, ça me semble…il y a quelque chose… » soufflais-je alors que je relevais ma main du tronc d’arbre sur lequel elle était posé.

Le voyage nous avait permis d’avoir des tenues appropriées. Mais je dois bien avouer que pour le coup, j’étais bien ravie de vivre à Storybrooke, j’avais fini par oublier l’inconfort des corsets. Mais au moins, le froid ne se faisait pas sentir et c’était sans nul doute mieux que rien. Je tourne le regard vers mon frère quand ce dernier m’ouvre la voie. Nous allions nous enfoncer dans les tréfonds et les profondeurs de la forêt, là où en sortir devenait plus complexe pour toute personne qui en ignorait le profond pouvoir. Je connaissais la forêt mieux que personne, mon frère en connaissait certains recoins mais j’y avait passé tellement de temps que le moindre arbre, la moindre odeur était ancrée dans ma mémoire telle de l’encre indélébile.

Je réponds d’un simple sourire alors que j’entre dans la forêt, suivie par mon frère. Mes pas nous guident, tandis que mon regard reconnaît les moindres recoins, nous menant là où nous voulions allés. La cabane dans laquelle j’avais pris habitat. Ce lieu de vie qui me convenait malgré le fait de certains courants d’air dans les temps les plus froids. Le silence, les profondeurs, la forêt. Il y avait quelque chose de majestueux. Le silence environnant fut rompu par le nouveau questionnement de mon frangin.

« Je ne sais pas. Pour tout dire, j’ai assisté à la dernière bataille de loin avant de vouloir retourner dans les profondeurs de Brocéliande mais la malédiction de Regina ne m’en a pas laissé le temps. J’ignore ce qui a pu advenir de Merlin et de tous les autres, pour tout te dire, je pensais que tu étais mort toi aussi avant de te retrouver là-bas. » énonçais-je à mon frère alors que nous avancions.

Je sentais, tout comme mon frère l’avait sans doute remarqué que nous n’étions pas seuls. Je ne parlais pas des animaux nous entourant. Il y avait autre chose. Dans l’obscurité des buissons et des branchages, de nombreuses respirations se faisaient entendre. Je connaissais Brocéliande. Je savais parfaitement que ce n’était pas les autres mages, y’en avait-il d’ailleurs encore ici ? Après trente ans d’absence ? Me stoppant, j’arrête mon frère d’un mouvement alors que se trouvait non loin de nous la cabane où je voulais que nous allions mais de laquelle la porte était grande ouverte et de nombreux bocaux qui m’appartenaient se trouvaient sur le sol ici et là.

« Nous ne sommes pas seuls. Je t’avais bien dit que ça sentait le roussi. Ma cabane. Ils ont réussis à entrer et j'espère juste qu'ils n'ont pas touchés à mes enchantements. »

Un arc qu’on bande. Une flèche qui file aussi vite que le vent à travers les branches avant que je ne pousse mon frère.

« Attention ! » lâchais-je avant que la flèche ne m’entaille le bras. Deux boules de feu assez importantes naquirent entre mes doigts alors que je me rendais compte qu’on était entourés et pas uniquement par deux ou trois imbéciles mais par des personnes portant les armoiries de Camelot. Dos à dos avec mon frère, je finis par reprendre la parole « Dis-moi, tu les connais? » Demandais-je alors avant de reprendre « Au moins, on peut dire que ma magie semble reprendre du poil de la bête. »
Emme




http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90706-morgane-schneider-la- http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90717-la-patience-et-moi-sommes-de-vieilles-connaissances-liens-de-morgane#1305765 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90710-bible-de-rp-s-morgane-schneider#1305696 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90711-loft-de-morgane-quartier-est#1305698 http://www.ouat-storybrooke-rpg.com/t90741-broceliande-s-botanic-centre-ville#1306298


ϟ Contenu sponsorisé ϟ








Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam _



________________________________________

 Page 1 sur 1

Vers les chemins tortueux du passé ✸ ft. adam





♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥ :: ➸ Monde des Contes et Monde Réel :: ✐ Les autres mondes :: ➹ Divers Mondes