« Pour réaliser une chose extraordinaire, commencez par la rêver.
Ensuite, réveillez-vous calmement et allez jusqu'au bout de votre rêve
sans jamais vous laisser décourager. » (Walt Disney)

Le Deal du moment : -34%
-34% LG OLED55B3 – TV OLED 4K 55″ 2023 ...
Voir le deal
919 €

Partagez
 

 L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage


Sherlock Holmes
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sherlock Holmes

| Avatar : Benedict Cumberbatch

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Wiuf

« Tu devrais pas regarder les gens comme ça »

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Original

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Sherlock Holmes

| Cadavres : 2965



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2021-11-07, 14:54


         
L'erreur est humaine. Même pour les Holmes.
“Parfois, il faut neuf mois pour se rendre compte qu'on a fait une erreur.”






« L’enfant n’était pas de lui, mais du concierge. Tu vois je t’avais dit que ça serait loufoque. »


Neuf mois avaient passés, et John était redevenu officiellement mon assistant. J’avais comme d’habitude, menti ouvertement, en lui promettant une enquête faramineuse. C’était une enquête, simple, dont j’attendais le terme de l’accouchement pour y mettre un point final. J’avais à moitié menti. Elle n’était pas loufoque. Mais c’était une enquête.

« Ne fais pas cette tête, voit le bon côté des choses. Certes c’est calme en ce moment, mais ta jambe va mieux. »


J’étais assis dans mon fauteuil, me servant d’un de ses petits gâteaux dont seul Madame Hudson avait le secret. Ils étaient merveilleux. J’étais vraiment heureux comme un pinçon. John habitait ici, il était de nouveau mon assistant, et nous à nouveau nos petits rituels. C’était une très bonne avancée. Par contre, c’était calme. Vraiment, très calme.

« On pourrait... »


Je regardais dehors, il faisait un temps à rentrer tous les chiens. Je soupirai. On allait bavasser. Autrefois, je n’y prenais pas tant de plaisir, mais maintenant que j’étais en face de John, j’appréciais les choses à leurs justes valeurs.

« Parler, de tout, de rien, de toi, de moi de... »


J’allais dire « de nos vies sentimentales ». Parce que j’en avais une maintenant. Enfin, ça restait quand même complexe. Je voulais plutôt savoir si John avait trouvé quelqu’un. Mais je n’eus pas fini ma phrase, que quelqu’un rentra sans frapper, et s’avança dans le salon. Il n’y avait qu’une seule personne pour rentrer sans frapper.

« Quel beau tableau. C’est presque touchant. »
dit-il d’un ton mordant.

Avec un soupire, je mangeais un gâteau supplémentaire. Mycroft qui se tenait devant moi avait toujours eu un problème avec la nourriture. Je le soupçonnais d’ailleurs de se faire vomir pour garder la ligne. Il regarda les pâtisseries avec un regard de roquet. J’avais bien fait d’en prendre une de plus.

« Quel bon vent t’amène ? Tu as senti les pâtisseries de Madame Hudson ? »


Je le regardais, acide. Je savais qu’il n’aimait pas spécialement qu’on lui fasse remarquer cette tare chez lui. Mais c’était tellement plaisant de le faire un peu souffrir. Ca changeait. Il pivota, et regarda John.

« Docteur, je vois que vous avez repris vos fonctions. J’en suis soulagé. Sans vous, il devenait… Comme il allait vieillir. Sec, méchant, antipathique. »


Je faillis m’étouffer avec un gros morceau de gâteau. Je pris du thé pour avaler mieux et je me contentais de le foudroyer du regard.

« Tu n’as pas répondu à la question première, Mycroft. Quel bon vent t’amène ? »


Il se mit à soupirer, et resta debout, appuyé sur son parapluie. Visiblement, il cherchait ses mots. Ou peut être cherchait-il un fauteuil. D’un air amusé, je lui désignais le canapé, réservé habituellement à nos clients.

« En réalité… J’ai un problème… Et seul vous pouvez m’aider. »


Mes yeux s’agrandirent. Que Mycroft Holmes est besoin de nous, n’avait qu’une seule chose valable à mes yeux. On allait avoir un enquête ! Un mystère vraiment merveilleux et surprenant ! Je m’installais confortablement dans mon fauteuil avec ma tasse, et lui désignait à nouveau le canapé.

« C’est là bas, comme tous nos clients. »


Visiblement, il s’en offusqua, et leva son parapluie d’un air menaçant vers moi.

« Sherlock, c’est important ! Je n’ai pas le temps de jouer contrairement à toi. »


Je roulais des yeux. Je fis un mouvement circulaire de la main, qui signifiait clairement que s’il avait envie de continuer à m’accabler, qu’il le fasse. Un léger sourire en coin, en revanche, je le fixais. Finalement, à contre coeur, il s’assit d’un air un peu pompeux dans le canapé.

« Voilà. Je ne demande de ne pas vous juger, j’ai fait cela pour sa Majesté, mais, il y a neuf mois... »


Brusquement, je le coupais, me levant et pointant John du doigt.

« Tu vois ! Je ne t’avais pas menti ! Dans neuf mois, ça sera sensationnel ! »


Je frappais dans mes mains, et Mycroft tourna un regard vers moi, alerte et, comme il ne m’en avait que rarement accordé dans sa vie, triste. Mais je voyais qu’au fond de ses yeux, une lueur brillait.

« Tu es au courant ? Comment ? »


Je regardais John, et croisait les bras.

« Je veille sur mes proches. C’est la deuxième fois qu’on fait ce reproche caché cette semaine. Je ne parlerai pas sans avoir des excuses. Et quand tu auras terminé ces dernières tu feras comme tout le monde. Tu raconteras ton histoire, je ferai semblant de ne pas m’y intéressé alors que j’établis des hypothèses pendant que John te posera des questions plus ou moins pertinentes. »




♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Famille Holmes
l'Amour c'est comme une cigarette... Ca brûle et ça monte à la tête !


John Watson
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

John Watson

| Avatar : Dan Stevens

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Dr John Watson

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Cadavres : 130



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2021-11-22, 16:09



L'erreur est humaine.
♤ ♡ ♤
Je m'étais attendu à bien des choses pour cette fameuse enquête loufoque dont m'avait parlé Sherlock il y à neuf mois, une enquête inédite, avec pleins de rebondissement comme avant, à la place, c'était une enquête tout ce qu'il y avait de plus classique dont le dénouement était tout aussi banal; j'étais déçus, tout simplement déçus, il m'avait menti, une fois de plus, peut être que j'avais été trop coulant une fois de plus, proposant de réaménager à Baker Street aurait du être ma limite, mais d'un autre côté, cette enquête m'avais permis de me sentir mieux mentalement mais aussi physiquement, car ma jambe ne me faisait plus mal, alors il fallait reconnaître que malgré ma déception, je me sentais bien mieux.

"Je m'attendais quand même à mieux en terme de loufoque."Disais-je tout en me versant ma troisième tasse de thé du jour, cette fois-ci c'était Mrs Hudson qui l'avais préparée et elle avait même fournis des gâteaux pour aller avec; c'était l'une des choses qui m'avais manqué pendant toute ces années loin de Baker Street, profiter d'une bonne tasse de thé bien chaude, en dégustant des gâteau tout en attendant la prochaine enquête qui nous ferais quitter la maison. J'était heureux d'être de retour à Baker Street, malgré le changement de lieu, l'intérieur n'avais pas changer et très vite j'avais repris mes anciennes habitudes; tout comme j'avais repris mon poste d'assistant de Sherlock, j'avais passé des jours à réfléchir, à peser le pour et le contre avant de simplement dire oui, car malgré ma réticence, tout ceci m'avait manquer. Tout comme écrire dans mon blog, j'avais récupérer mon ancienne ordinateur portable et retrouver à l'intérieur toute les histoires que j'avais écrite, tout avait été parfaitement conservé durant toute ces années de malédictions; alors j'avais tout mis sur mon nouvelle ordinateur et je n'avais plus qu'à reprendre l'écriture, enfin, peut être, car après tout, qui suivrait nos aventures à présent ? Les Storybrookiens ? Je n'en n'étais pas certains et le reste du monde extérieur n'était pas censé connaître notre existence; alors pour le moment, ce projet restera en suspend, jusqu'à ce que je prenne une décision.

"D'accord..."Je n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit d'autre vu que Mycroft venait de faire son entrée dans le salon, je levais les yeux au ciel, les prochaines minutes allait être très longue, ce retrouver en plein milieu de deux Holmes n'étais jamais une bonne idée, c'était très souvent explosif. Je décidais donc de rester en retrait et de les laisser parler tous les deux, laissant quand même un vague sourire à la remarque de Sherlock tout en attrapant mon gâteau pour que je morde dedans. Bien sur, je ne resta pas invisible bien longtemps car l'ainée de la fratrie Holmes se tourna dans ma direction tandis que je mâchais mon morceau de gâteau, ce qui m'empêcha de lâcher le moindre commentaire concernant la remarque sur Sherlock, même si je n'en pensais pas moins. J'avais presque envie de me réfugier dans la cuisine jusqu'à ce que le calme revienne, mais à ma plus grande surprise, Mycroft n'était pas venue pour antagoniser son jeune frère pour ensuite repartir aussi vite qu'il était venu, non, il avait soit disant besoin de nous, ce qui était quand même perturbant, étant qui il était, ne pouvait il donc pas régler ses problèmes tout seul ? Apparemment non, vu qu'il pris place sur le canapé réserver au client et tout de suite mon intérêt était piqué, que s'était il donc bien passé pour qu'il viennent nous voir ?


"Si tu le dit."J'attendais de savoir ce qui s'était passé il y a neuf mois avant d'en conclure si oui ou non c'était sensationnelle. En tous les cas, j'étais une fois de plus le seul à ne pas comprendre ce qui se passait dans cette pièce, mais comme j'en avais l'habitude, je ne m'en offusque pas.


"Personnellement je ne suis au courant de rien." Précisais-je avant de boire une gorgée de thé. "Que s'est-il passé il y à neuf mois ? Vous aussi vous avez mis quelqu'un enceinte ?"C'était bien évidemment une petite boutade, car jamais il ne ferait ça pour sa Majesté, n'est-ce pas ?



⇜ code by bat'phanie ⇝


Sherlock Holmes
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sherlock Holmes

| Avatar : Benedict Cumberbatch

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Wiuf

« Tu devrais pas regarder les gens comme ça »

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Original

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Sherlock Holmes

| Cadavres : 2965



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2021-12-02, 13:01


         
L'erreur est humaine. Même pour les Holmes.
“Parfois, il faut neuf mois pour se rendre compte qu'on a fait une erreur.”







Mycroft ouvrit la bouche. Il se tourna vers John, puis moi. Je savais qu’il avait mille répliques cinglantes à nous dire, mais qu’en même temps, il valait mieux pour lui qu’il se taise car il venait nous demander notre aide. J’étais dans un état d’excitation comme jamais. Voir mon frère ainsi à nos pieds était quelque chose de sensationnel. Ca nous arrivait rarement. Il baissa les épaules et la tête. Je connaissais sa tactique, il allait nous apitoyer, il était très fort à ça.

« Ne le regarde pas John, il va essayer de nous apitoyer. »


J’avais des mots durs, mais je savais pourquoi je les disais. Finalement, Mycroft releva la tête d’un geste sec et fit une horrible grimace. Une dont lui seul avait le secret.

« Tu n’as donc pas de coeur. »


Je le fixais.

« J’ai un esprit, c’est toi même qui m’a appris ça. »
répliquais-je.

Il y eut un moment de silence, puis finalement ; Mycroft ricana. Enfin, il s’installa dans le canapé et soupira en croisant les jambes. La comédie était terminée, et il allait raconter son histoire.

« Bien, l’affaire est très simple. Alors que j’étais en mission d’infiltration, sous l’identité d’un concierge... »


Je regardais John, avec un grand sourire. Je lui avais dit que c’était le concierge.

« … j’ai eu une aventure, avec une dame de l’immeuble. Il se situe dans le Quartier Nord de la ville. Je tairai son nom, et sa fonction. Mais ça ne devrait pas vous posez de problème puisque... »


Je le coupais, encore. J’adorai ça.

« Je suis déjà au courant, oui. Mais ça, c’est sans importance. Continue. »


« La jeune femme a réussi à m’entraîner dans ses mailles de filet. Et tu sais pourtant Sherlock que je n’y suis absolument pas sensible. Bref. Se passa ce qu’il se passa, et figurez vous, qu’aujourd’hui, elle prétend que je suis le père de l’enfant à naître or… Sherlock, tu le sais comme moi, c’est impossible. »


Je regardais John, c’était lui, après tout, l’expert médical.

« Vasectomie. »


Je lui fis signe de poursuivre, d’un air assez enjoué. Même s’il n’y avait vraiment pas de quoi s’amuser. Sauf peut être de voir mon frère dans cette situation.

« Bref. Aujourd’hui, elle prétend que le concierge est le père. Ce qui est absolument faux, puisque c’était moi, et irréalisable. Son mari a entamé une procédure de divorce, mais… Visiblement, ne veut pas s’arrêter là. Il compte l’éliminer, elle et l’enfant. Aussi, elle est aujourd’hui sous ma protection. Je l’ai caché et... »


Je le coupais.

« Et tu continues avec elle. Tu sens son parfum. »


Il fit comme s’il n’avait absolument rien entendu.

« Et je fais appelle à vous pour démêler cette affaire. Sherlock sait très bien que lorsque je suis impliqué, je ne suis pas très bon. »


Je me gardais de lui dire qu’il n’était pas bon tout court, mais ça, je crois que tout le monde dans la pièce le savait à part lui. Toujours les jambes croisées, il me regarda et regarda aussi John alternativement.

« … Je veux donc savoir, pourquoi elle s’est placé elle même dans cette situation très délicate. On n’agit pas volontairement de la sorte sans explication sensé, et c’est ce que je suis venu trouvé ici. Vous n’en saurez pas d’avantage. »


Je roulais des yeux. Bien sûr qu’on allait en savoir d’avantage. Car j’avais récupéré mon super assistant, maître des questions perspicaces, cachés et habiles. Le célèbre John Watson. Je me tournais d’ailleurs vers lui, pensif.

« Hm… Tu en penses quoi John ? Est ce que ça vaut la peine de faire appel à nos services. Nous sommes très occupé. Le chat de Mrs Smith est introuvable. Un vol de sardine a été commis à l’épicerie et le propriétaire nous a demandé de l’aider dans son enquête… »


Je me tournais vers John. La stratégie était simple, d’abord on se faisait désiré, ensuite il poserait des questions.


♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Famille Holmes
l'Amour c'est comme une cigarette... Ca brûle et ça monte à la tête !


John Watson
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

John Watson

| Avatar : Dan Stevens

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Dr John Watson

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Cadavres : 130



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2021-12-16, 22:13



L'erreur est humaine.
♤ ♡ ♤
Les conversations entre les deux frères Holmes se déroulait souvent un peu pareille, c'était comme un match de boxe, chaque parole prononcée était comme un coup à son adversaire, les répliques cinglantes était comme des uppercuts, à voir qui entre les deux finirait K.O; moi je restait en retrait à compter les points, parfois intervenant pour apporter mon soutien à Sherlock, même si il pouvait se débrouiller seul. Le match n'allait pas tarder, alors je me callais bien dans mon siège, tasse fumante à la main, mon regard se posa sur Sherlock puis sur Mycroft, les écoutant échanger sans prononcer la moindre parole. Mes yeux s'agrandirent sous la surprise, c'était donc lui le concierge en question ? Et il avait vraiment mis quelqu'un enceinte ?!

"Ah..."

Non, du coup, Mycroft Holmes n'avait mis personne enceinte, sûrement pas après avoir subi une vasectomie, ce n'était pas possible. Ce n'est qu'après ce début de conversation que je me rappelais d'un détail important, me penchant par dessus le côté de mon fauteuil, je fouillais dans mon sac pour y récupérer un carnet et un crayon, j'avais perdu ce réflexe, il allait falloir que je le récupère à présent si je voulais pouvoir retranscrire la suite de nos aventures. Récupérant la page du début d'enquête, je poussais la feuille pour en avoir une blanche, notant les nouveau détails qui venait de la bouche de Mycroft avec rapidité, je restais le plus concis possible, ce n'était qu'à la rédaction de mon texte que je ferais des phrases plus longue. Mes sourcils se froncèrent sous la colère, quel genre d'homme pouvais songer à tuer sa femme et un enfant pas encore née ? Qu'il se sente blesser car sa femme l'ai tromper, ça je pouvais le comprendre, mais de là à pensée au meurtre, ça par contre je ne comprenais pas; baissant les yeux vers mon carnet, je remarquais que je serrais mon crayon si fort que mes jointures avait blanchis, je relâchais soudainement la pression et me détendais, ce n'était pas le moment de perdre mon sang froid.

Notant les derniers détails, je notais ensuite la question que Mycroft cherchais à résoudre avant de la souligner; tout en tapotant mon menton avec le bout de mon crayon, je réfléchissais déjà à diverses questions à poser voire même une théorie ou deux. Souriant brièvement, mon regard coula en direction de Sherlock, avant que je ne prenne un faux air de réflexion.

"Tu as raison, peut être qu'on devrait remettre cette nouvelle enquête à plus tard et nous consacrer à la piste qu'on à trouver pour le chat disparu."

Tandis que je faisais cette réflexion à voix haute, mon esprit ne pouvait s'empêcher de revenir à cette enquête que nous avait confier Mycroft, mais aussi, je notais à quel point les choses semblait être inverser, les deux frères Holmes qui semblait s'être ouvert au relation romantique et moi qui restait éloignée de tout ça, je ne savais pas si je devais en rire ou non.

⇜ code by bat'phanie ⇝


Sherlock Holmes
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sherlock Holmes

| Avatar : Benedict Cumberbatch

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Wiuf

« Tu devrais pas regarder les gens comme ça »

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Original

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Sherlock Holmes

| Cadavres : 2965



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2021-12-28, 17:25


         
L'erreur est humaine. Même pour les Holmes.
“Parfois, il faut neuf mois pour se rendre compte qu'on a fait une erreur.”






Assis dans mon fauteuil, je regardais John. J’avais envie de lui faire un bon tcheck. Comme les jeunes. J’étais tellement content qu’il soit de retour. J’étais aussi véritablement ravi qu’il soit là pour une enquête aussi… Particulière. En réalité, avoir mon frère dans le creux de ma main, et John en complice me rendait vraiment fou de joie. Aussi, je me levais et frappais dans mes mains.

« Alors ! Des détails ! »


Mycroft fit une grimace, puis déclara :

« J’ai dit que je n’en dirai pas d’avantage. J’étais en mission secrète pour un prestataire privé. Qui paie pour mon silence. Et si tu veux les positions, c’est hors de question. »


J’ouvrai la bouche. Faisant semblant d’être littéralement choqué par les propos de mon frère. Il avait anticipé ma prochaine question. Enfin, ma prochaine fausse question qui avait pour unique objectif de me moquer éperdument de lui. Toujours debout, je pivotais vers John.

« Et bien, une enquête qui va resté dans nos archives... »


Je sentais Mycroft se dandinait. C’était bientôt dans la poche. Il avait toujours agi comme ça. Je voyais que ça le dérangeait. Finalement, il se mit à déclarer d’un air un peu sombre :

« Bien… Très bien Sherlock... »


Avec une lenteur infinie, je m’approchais de lui, mesurant une petite cadence surexcitée.

« J’étais dans cette immeuble, car je devais récupérer des informations concernant le propriétaire du dessus. Ce dernier est un concurrent direct de mon client. Je devais simplement récupérer des informations compromettantes le concernant. J’ai répondu à un appel d’offre concernant un poste de concierge, et j’ai mis plusieurs semaines à établir cette couverture. J’ai commencé par espionner, tu connais mes techniques... »


Je l’observais, alors que j’allais chercher mon violon et mon archer. Tout en l’écoutant, je commençais à l’accorder, et je lui répondis comme si de rien n’était.

« Courrier, écoute aux portes, mises en place de micro. C’est brillant, puisque le concierge a accès à tout... »


Mycroft sembla assez fier du compliment. Je jouais une fausse note exprès, ce qui eut pour effet de lui faire faire une grimâce horrible. J’adorai ça.

« Entre autre. Puis, j’ai commencé à rentrer dans mon personnage. Et cette femme… J’ai été négligent. Je pense que la prochaine étape est... »


Je le coupais, tout en jouant plusieurs accords de la Valse de Vienne.

« Rançon ? Certainement, mais pas sous forme d'argent. Surtout qu’il est difficile de prouver que tu es stérile dans la mesure où… Tu n’étais pas sous ta véritable identité. »


Je continuais à jouer, tout en observant John alternativement.

« Tu en penses quoi ? »

Je cessais de jouer. Mycroft tourna la tête vers John. Il avait toujours accordé beaucoup d’importance à son analyse. Et il avait raison. John pensait comme quelqu’un de normal. Et c’était souvent ça qui nous faisait défaut, nous autres Holmes.
Finalement, avant qu’il ne puisse répondre, je poursuivais.

« En réalité, la question n’est pas… Est-ce que tu es vraiment le père… Mais plutôt… Pourquoi fait-elle ça ? Quel est son intérêt ? Je veux dire… Tu es un concierge à ses yeux. Et si elle a les moyens de se payer un appartement dans les quartiers Nord, je doute sincèrement qu’elle soit dans le besoin. Non, quelque chose m’échappe… C’est… un peu insensé. Mais j’aime ça. »


Je me tournais vers John, pour savoir ce que lui en pensait. Mycroft lui, soupira :

« Content que tu en sois au même point que moi. C’est vraiment rassurant Sherlock, franchement, j’ai bien fait de venir. »
dit-il en souriant d’un air sarcastique.

Je levais le doigt. Menaçant.

« John. Est-ce de l’ironie ? »


Je commençais tout juste à identifier quand quelqu’un faisait de l’ironie. C’était important de savoir si mes nouvelles connaissances en la matière portaient leurs fruits.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Famille Holmes
l'Amour c'est comme une cigarette... Ca brûle et ça monte à la tête !


John Watson
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

John Watson

| Avatar : Dan Stevens

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Dr John Watson

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Cadavres : 130



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2022-02-08, 17:39



L'erreur est humaine.
♤ ♡ ♤
Je poussais un soupire tout en déposant ma tasse sur sa soucoupe, malgré le fait que je trouvais amusant cette petite bataille entre les deux frères Holmes, ça ne faisait pas avancer l'enquête, mais même si j'ouvrais la bouche, j'étais certains que j'allais être ignorer, alors je me contentais de patienter, même si à un moment donné, je finirais quand même par dire quelque chose, histoire qu'ils ne s'éparpille pas trop.

"Comme c'est dommage."Malgré tout, j'entrais quand même dans le jeu de Sherlock, sachant qu'il ne disait pas ça pour rien, l'ainée des Holmes finirait surement par craquer et nous révéler des détails en plus; tapotant mon carnet du bout de mon crayon, j'attendais de pouvoir ajouter les nouvelles informations. Elles ne tardèrent pas à venir et tout de suite, je prenais des notes, me laissant distraies quelques instant quand Sherlock se mit à accorder son violon, souriant quand il joua une fausse note pour embêter son frère, c'était vraiment une scène à laquelle j'avais assister plein de fois, mais c'était toujours aussi amusant, mais exaspérant. Je me stoppais dans mes notes quand Sherlock m'adressa la parole soudainement, je tournais la tête pour croiser le regard de Mycroft, lui aussi semblais attendre mon avis sur toute cette histoire, j'avais l'impression d'être la fausse note dans cette mélodie qu'étais toute cette conversation.

"Et bien..."

Il ne me laissa pas le temps de m'expliquer qu'il repris la parole, bien sûr, j'étais habituer à ce que ça arrive donc je ne m'offusquais pas et attendais de pouvoir à mon tour m'exprimer sur le sujet, j'avais déjà des choses à dire sur le sujet.

"Tout à fait."Commentais-je à l'adresse de Sherlock avant de lever la main. "MAIS peu importe ! On a plus important pour le moment."Je portais mon attention sur Mycroft, posant mon crayon sur mes genoux, je reprendrais mes notes quand il me répondrais.

"Est-ce qu'elle vous à parler de l'état de son mariage ?"Débutais je, ne laissant pas de silence trop long pour éviter qu'ils ne se chamaille encore."Etait-elle heureuse ? Quand on trompe son partenaire alors qu'on est marié, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans la relation de couple. L'adultère étant l'une des des raisons les plus connues pour divorcer, elle l'a peut être fait pour justement enclencher cette procédure."Je marquais une brève pause pour boire une gorgée de thé avant de reprendre. "Je ne voie pas pourquoi elle mentirais sur le faite d'être enceinte, mise à part peut-être pour en rajouter pour le divorce."C'était tout ce qui m'étais venu en tête, je n'avais pas d'autre théorie pour le moment, pour moi, c'était la relation entre le mari et la femme qui n'allais pas.

"Autre chose, est-elle vraiment enceinte ? Vous avez vu des signes ? Si elle l'est vraiment et que ce n'est ni vous, ni le mari, c'est qu'il y a un troisième parti dans cette histoire."Peut être cette personne qui vivait au-dessus ? Ou peut être quelqu'un d'autre.



⇜ code by bat'phanie ⇝


Sherlock Holmes
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

Sherlock Holmes

| Avatar : Benedict Cumberbatch

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Wiuf

« Tu devrais pas regarder les gens comme ça »

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John Original

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Sherlock Holmes

| Cadavres : 2965



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2022-03-01, 15:58


         
L'erreur est humaine. Même pour les Holmes.
“Parfois, il faut neuf mois pour se rendre compte qu'on a fait une erreur.”






J’avais finalement répondu à la place de Mycroft. Par une question, plutôt que par une réponse. J’avais écouté avec attention tout ce qu’il avait dit. Sur les relations conjugales, John était expert, et je mettais au même niveau son expertise médicale que son expertise conjugale.

« Pourquoi l’être humain est-il le seul à avoir qu’un seul partenaire ? Enfin, je veux dire l’homme occidental. Je trouve ça étrange, alors que la majorité des animaux, dont ceux proche génétiquement de nous n’en sont pas là... »


J’avais arrêté de joué, et je me grattais le crâne tout en réfléchissant moi même à propre question. Oui, ça m’arrivait souvent, ce genre de chose.

« C’est curieux d’ailleurs. Tromper quand la relation ne va pas. Hm.. »


Est-ce que Nora allait aussi me tromper ? C’était étrange. Nous n’avions pas de relation, c’était vrai. Donc, si on avait pas de relation, ça ne risquait pas d’arriver. J’étais soudain plus soulagé. Mycroft, lui, balaya mes propos d’un revers de la main et me fit une grimace agacé. Pourquoi je l’énervais ? Il venait me demander de l’aide après tout !

« Vous soulevez un point important, Dr Watson. Au départ, j’ai cru que ma couverture était tout simplement percée à jour. Et qu’on m’avait joué un tour, afin de me faire comprendre d’arrêter et d’affirmer à mon employeur que la mission était une échec... »


Je l’écoutais avec passion. Les histoires d’amour, surtout complexe, ça m’avait toujours passionné. Pourquoi ? Parce que j’adorai les mystères. Et il n’y avait pas plus mystérieux pour moi qu’une histoire d’amour. Tout simplement parce que, quand on y réfléchissait… Je n’y comprenais absolument rien.

« Mais, ce n’était pas le cas. Oh, ma mission d’espionnage était un cuisant échec. Et... »


Je le coupais, sèchement.

« Mycroft, pourquoi tu te moques de nous ? Tu nous as parlé être en mission pour un prestataire privé, mais avant tu nous as parlé de sa Majesté. Je n’y comprends rien du tout. Explique toi. »


Mycroft m’observa, puis sans un mot pivota son regard vers John. Enfin, il me regarda encore dans les yeux. Sa main chercha quelque chose dans sa veste, avec une lenteur infinie puis…

« Je suis nerveux. J’ai le droit non ? »


Il tira une cigarette, et l’alluma. Puis il me regarda et reprit d’un ton détaché.

« Prestataire privé issus de la couronne, si tu veux des détails. Mais ce n’est pas le plus important, le plus important, ce sont les conséquences et... »


Je l’observais un moment. Puis, je regardais John. Alors, je me levais et je regardais la fenêtre, dehors. Mon regard se déplaça, de plus en plus. De gauche à droite, puis de droite à gauche. Finalement, j’observais toute la ruelle.

« Mascarade ! »


Je me tournais vers John, et je levais les mains. Je désignais Mycroft en le pointant du doigt. Puis, après quelques secondes, je mis mes mains contre ma tête, comme si je réfléchissais très vite.

« Tout est faux. Tu mens, et depuis neuf mois. C’est très grave. Mais pourquoi. Explique toi. »


John, ne devait pas comprendre grand-chose, aussi, l’archet du violon à la main, je regardais Mycroft qui semblait un peu tendu, tout en fumant sa cigarette d’une main, il frottait son genou avec son autre main, nerveusement de l’autre.

« Je… euh... »


Je me tournais vers John.

« L’affaire était simple. J’avais déjà eu des pistes, suivant mes sources. Mes oisillons avaient suivi Mycroft et j’étais au courant de la majorité des faits… Mais… Tout ça ne tient pas debout. Mycroft, tu n’es jamais nerveux. Tu ne te trompes jamais, et excuse moi, confondre un prestataire privé et la couronne d’Angleterre… C’est une sacré ânerie. Tu l’as fais exprès. Tu as monté cette petite affaire, tu as même créer de fausses pistes plutôt… convaincantes d’ailleurs… Mais dans quel objectif ? »


Je me tournais vers John.

« Tu étais au courant ? Tu es complice ? De quoi avez vous voulu m’écarter ? »[
/b]

Je devais paranoïaque. L’archet de mon violon alla de John à Mycroft. Ce dernier fit un petit non de la tête. Evidemment ; John n’était pas au courant. Si c’était le cas, il m’aurait tout dit. Et c’était précisément pour ça qu’il avait l’air tout aussi surpris que moi.
[b]
« Voilà. Tu as un mystère réel dans un mystère fictif. Résous l’un, et tu sauras pour l’autre. »


Je regardais John. Qu’est ce que c’était que ce bazar ?

« On va commencé par ton mystère fictif alors. Cette pseudo-dame, enceinte, ne l’est pas puisque tu ne peux pas lui fournir cela. Elle a simplement menti à son mari, et déclarer que c’était toi le père car même sous ton apparence de concierge, tu as un côté rassurant. Ce qui signifie que John a raison, et qu’il y a effectivement une tierce personne dans cette historie. Une tierce personne qui n’est d’ailleurs pas réelle, puisque ce mystère est fictif ! C’est complètement absurde. Mais cette tierce personne, même irréel, n’est pas quelqu’un de fréquentable puisqu’elle n’a pas voulu lui dire qu’il était le père mais qu’elle a plutôt risqué avec toi. »


Je fronçais les sourcils. Ca devenait vraiment n’importe quoi.

« Le mystère fictif est donc résolu. D’ailleurs, il n’y a peut être pas de tierce personne. Peut être qu’elle ne veut pas élevé l’enfant qui est de son mari avec lui. John, tu en penses quoi ? »


Je m’écroulais dans le fauteuil. Maintenant il fallait savoir pourquoi Mycroft avait menti sur tout ça et avait accaparé mes services sur surveillance et mon attention pendant 9 mois.



♥°•.¸ Once ☆ Upon ★ a ☆ Time ¸.•*´♥´*•.¸°•.¸ Disney ☆ R ♥ P ☆ G ♥

           


Famille Holmes
l'Amour c'est comme une cigarette... Ca brûle et ça monte à la tête !


John Watson
« J'ai pas trouvé où on peut demander un rang personnalisé... ! »

John Watson

| Avatar : Dan Stevens

| Conte : Sherlock Holmes
| Dans le monde des contes, je suis : : Dr John Watson

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John MVyUygr

| Cadavres : 130



L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________ 2022-04-17, 15:36



L'erreur est humaine.
♤ ♡ ♤
Les questions posez à voix haute par Sherlock me fit aussi réfléchir, la seule réponse qui me venait en tête était que c'était simplement la société qui était fait comme ça, c'était même comme ça depuis des années, j'étais certains que ça ne changerais jamais; les gens continuerais à se faire du mal plutôt que de se séparer tout simplement. Je secouais la tête, sortant de mes pensées, les humains avait leur manière d'agir et parfois ça n'avait pas forcément de sens. Reprenant une gorgée de thé, j'écoutais de manière attentive ce qu'expliquais Mycroft, fronçant les sourcils quand Sherlock lui coupa la parole, j'étais prêt à le réprimander, hors il souleva un point intéressant qui me fit changer d'avis; qui était vraiment la personne derrière cette mission d'espionnage ? Un prestataire privé ou bien Sa Majesté ? Les réponses donner semblait agiter Sherlock, qui finit par crier à la mascarade, j'haussais les sourcils, surpris, j'avais l'impression d'être dans un film ou une série avec des retournements de situations à la minutes et j'avais bien du mal à suivre, un peu de clarté serait la bienvenue.

Les signes de nervosité chez Mycroft s'accentuèrent, jouait il la comédie ? Dans quel but ? A quoi rimait donc toute cette histoire ? Mes notes était à présent oublier, tout ce que je voulais c'était comprendre, hors pour le moment, j'étais dans le flou le plus total et tout ce que me racontais Sherlock ne m'aidais pas à y voir plus claire. Je fus encore plus surpris d'être accusé de complicité dans toute cette histoire.

Je secouais la tête négativement la tête pour répondre à son accusation."Je ne suis au courant de rien."Me défendais-je avec une pointe d'agacement dans la voix, je n'avais rien à voir dans cette histoire, je découvrais ce tissue de mensonge en même temps que lui. Poussant un soupire d'exaspération, je me pinçait l'arête du nez, voilà à présent que nous avions deux mystère et que l'un était fictif, je sentais le mal de tête qui allait pointer le bout de son nez dans pas longtemps et mon niveau de patience baissez petit à petit, j'avais beau être plus patient que Sherlock, je n'aimais pas qu'on me fasse tournée en bourrique. Ecoutant Sherlock réfléchir à voix haute, mon visage se renfrogna, je n'avais plus spécialement envie de vouloir comprendre tout ceci.

"J'en pense que tout ceci est une perte de temps monumental."Répondais-je avec un peu plus de froideur que je ne l'aurais voulu, tant pis."M'enfin, si tu veux vraiment mon avis, tu à surement raison, soit cette tierce personne est le père sans être au courant, soit l'enfant à naitre est vraiment celui du mari, mais la mère veut l'élever toute seule."Je finissais mon thé, puis quittais le salon pour me rendre dans la cuisine, prenant le temps de laver ma tasse vide, je revint ensuite sur mes pas pour m'installer une fois de plus dans mon siège.

"Peut-on enfin savoir le fin mot de toute cette histoire ?"Demandais-je à Mycroft, dégageant mon carnet de note sur le côté, je n'en n'avais plus besoin.





⇜ code by bat'phanie ⇝


Contenu sponsorisé




L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John _



________________________________________

 Page 1 sur 1

L'erreur est humaine, et ma soeur c'est Germaine [Fe] - John





Disney Asylum Rpg :: ➸ Le petit monde de Storybrooke :: ✐ Les Habitations :: ➹ Quartier Est :: ➹ Baker Street